Principal

Oncologie

Méthode non chirurgicale de traitement des végétations adénoïdes chez les enfants selon E.O. Komarovsky

Adénoïdes - hyperplasie du tissu glandulaire de l'amygdale pharyngée, qui dans 84% ​​des cas se produit dans le contexte de rechutes fréquentes de maladies respiratoires. Est-il possible de traiter les végétations adénoïdes chez les enfants sans chirurgie?

Le contenu de l'article

Komarovsky soutient que la pathologie non infectieuse se prête facilement à un traitement médicamenteux en cas de renvoi en temps opportun à un pédiatre.

L'amygdale nasopharyngée est un composant important de l'immunité locale, qui empêche la multiplication des agents pathogènes dans les muqueuses des voies respiratoires. L'ablation de l'organe entraîne une diminution de la réactivité du corps de l'enfant, à la suite de laquelle les rechutes de rhume deviennent plus fréquentes. C'est pourquoi l'adénotomie n'est prescrite aux enfants qu'aux stades 2 et 3 du développement de la pathologie ORL..

Pourquoi les végétations adénoïdes sont-elles dangereuses??

Le pédiatre en exercice E.O. Komarovsky déconseille fortement de pratiquer une adénotomie en l'absence d'indications sérieuses.

Il faut comprendre que l'ablation de l'organe immunitaire conduit inévitablement à une augmentation de la charge infectieuse sur les composants restants de l'anneau lymphoïde pharyngien. La diminution ultérieure de l'immunité locale entraîne une inflammation du système respiratoire, qui s'accompagne de l'apparition de maladies chroniques telles que l'amygdalite, la bronchite, l'asthme bronchique, etc..

Pourquoi les végétations adénoïdes se produisent-elles chez les enfants? La cause de l'apparition de croissances adénoïdes est l'inflammation fréquente des parties supérieures des organes ORL - la cavité nasale, le laryngopharynx, l'oreille moyenne et les sinus paranasaux. En raison de l'échec du système immunitaire et des attaques incessantes d'agents pathogènes, le nombre d'éléments structurels dans le tissu adénoïde augmente. De ce fait, la charge infectieuse subie par les amygdales palatines, tubaires et autres est compensée..

L'élargissement de l'amygdale nasopharyngée entraîne un rétrécissement du diamètre interne des canaux nasaux et des ouvertures des tubes auditifs. Une ventilation altérée de l'oreille moyenne et du nasopharynx entraîne l'apparition de symptômes pathologiques tels que:

  • perte auditive;
  • congestion nasale;
  • maux de tête récurrents;
  • retard mental;
  • récidive fréquente d'infections.

Important! Un traitement retardé des tumeurs bénignes de la cavité nasale entraîne des modifications irréversibles du crâne facial et une malocclusion.

Selon E.O. Komarovsky, un diagnostic rapide et un traitement adéquat des végétations adénoïdes peuvent éliminer les symptômes désagréables et prévenir des conséquences redoutables. Cependant, le pédiatre avertit que le traitement conservateur et physiothérapeutique ne peut être limité qu'en cas d'hyperplasie légère de l'organe immunitaire..

Principes de la thérapie

Comment traiter la végétation adénoïde? Les méthodes modernes de traitement de la pathologie ORL sont divisées en deux catégories: conservatrices (physiothérapie, pharmacothérapie) et chirurgicales (élimination des végétations adénoïdes au laser, au scalpel et aux ondes radio). Dans la plupart des cas, les spécialistes sont capables de résoudre le problème sans recourir à la chirurgie. L'adénotomie est la méthode la plus traumatisante et la plus dangereuse de traitement des amygdales hypertrophiées, elle est donc utilisée en cas d'urgence.

Les méthodes conservatrices de thérapie pour les végétations adénoïdes comprennent:

  • pharmacothérapie;
  • physiothérapie;
  • climatothérapie;
  • thérapie au laser;
  • thérapie manuelle.

La probabilité de succès du traitement conservateur de la pathologie ORL dépend du degré d'hypertrophie de l'amygdale nasopharyngée.

EO Komarovsky est sûr qu'il n'est possible de restaurer les dimensions physiologiques normales de l'amygdale que dans le cas d'un traitement complexe de la pathologie. Si l'enfant se plaint d'une congestion nasale constante et de l'écoulement de mucus visqueux le long des parois du pharynx, il ne faut pas refuser d'effectuer des procédures de désinfection. L'irrigation de la cavité nasale contribuera à la restauration de la clairance mucociliaire et au nettoyage des follicules des tissus lymphoïdes des agents pathogènes et des détritus tissulaires.

Rincer le nez

Les patients présentant le premier et le deuxième degré de développement adénoïde se voient souvent prescrire un lavage nasal avec des médicaments anti-inflammatoires et antiseptiques. Le nettoyage des voies nasales du mucus, de la plaque purulente et des détritus tissulaires aide à restaurer la fonction de drainage des accumulations lymphoïdes et, par conséquent, à réduire la taille de l'amygdale pharyngée.

La thérapie d'irrigation est indiquée pour les enfants souffrant de maladies allergiques graves, car elle réduit la sensibilité des récepteurs de l'histamine.

Les solutions médicinales suivantes sont le plus souvent incluses dans le schéma thérapeutique des maladies ORL:

  • Humer;
  • Physiomer;
  • Aqualor Baby;
  • Miramistin;
  • Dauphin;
  • "Aqua-Maris".

Les solutions salines isotoniques et hypertoniques ont des propriétés anti-œdémateuses et antiphlogistiques prononcées. Une diminution du niveau d'acidité dans les muqueuses du système respiratoire empêche la reproduction de microbes opportunistes, réduisant ainsi la probabilité de développer une inflammation septique de l'organe immunitaire. Sur les conseils de Komarovsky, après avoir lavé le nasopharynx, il est conseillé d'utiliser des plantes médicinales nasales qui empêchent le dessèchement de l'épithélium muqueux.

Préparations nasales

Quels médicaments peuvent être utilisés pour traiter les végétations adénoïdes de grade 2 chez les enfants? Le deuxième degré d'hyperplasie de l'amygdale est caractérisé par un chevauchement des canaux nasaux et du vomer d'environ 30 à 35%. À cet égard, l'enfant commence à se plaindre d'inconfort dans les sinus paranasaux et de congestion nasale. L'obstruction choanale entraîne une accumulation de mucus dans le nasopharynx, entraînant une sensation de pression dans les sinus paranasaux.

Vous pouvez soulager les symptômes des végétations adénoïdes et restaurer la perméabilité des voies nasales en utilisant les remèdes nasaux suivants:

  • "Protargol" - gouttes nasales à effet désinfectant et anti-inflammatoire; la solution colloïdale nettoie en douceur la membrane muqueuse des sécrétions pathologiques, détruisant simultanément jusqu'à 86% des agents pathogènes;
  • "Nasonex" est un anti-inflammatoire glucocorticostéroïde qui élimine l'œdème dans les tissus adénoïdes; inhibe la synthèse des médiateurs inflammatoires, ce qui empêche l'apparition de réactions allergiques;
  • "Avamis" est un spray fluoré à action antiseptique et anti-œdémateuse, a des propriétés analgésiques et antiphlogistiques prononcées; accélère les réactions redox dans les tissus, ce qui aide à restaurer la perméabilité normale des canaux nasaux;
  • Nazol Kids est un médicament intranasal avec une activité adrénomimétique; a un effet vasoconstricteur et antiallergique et peut être utilisé pour traiter la rhinite chronique.

L'abus de gouttes vasoconstricteurs nasales entraîne l'apparition de réactions secondaires - maux de tête, nausées, sensation de brûlure dans le nasopharynx.

Adénoïdite

Comment guérir l'adénoïdite chez les enfants? EO Komarovsky rapporte que de nombreux parents considèrent les végétations adénoïdes et l'adénoïdite comme des concepts apparentés, bien que ce ne soit pas le cas. Les végétations adénoïdes sont une hypertrophie de l'organe immunitaire et l'adénoïdite est son inflammation. Dans le cas du développement de processus purulents ou catarrhales, le traitement doit être accompagné de la prise de médicaments non seulement symptomatiques, mais également pathogéniques. En d'autres termes, l'inflammation peut être éliminée en utilisant des médicaments visant à détruire les agents pathogènes qui ont provoqué des réactions pathologiques..

Éliminer l'adénoïdite permet de prendre les médicaments de pharmacothérapie suivants:

  • antibiotiques - "Amoxiclav", "Zinacef", "Flemoxin Solutab";
  • agents antiviraux - "Anaferon", "Rimantadin", "Orvirem";
  • médicaments anti-inflammatoires - «Nimésulide», «Ibuprofène», «Nise»;
  • médicaments immunostimulants - "IRS-19", "Ribomunil", "Immunal";
  • médicaments réparateurs - "Elbona", "Bepanten", "Moreal-plus".

Important! Les immunostimulants ne doivent pas être utilisés lors du traitement de patients de moins de 3 ans, car ils peuvent affecter négativement la réactivité immunologique du corps de l'enfant..

Les médicaments pour le traitement des maladies infectieuses ne doivent être sélectionnés que par le médecin traitant. Lors du choix des médicaments, le pédiatre est guidé par les résultats de l'analyse microbiologique et virologique.

Adénoïdes - à enlever ou non?

Comment traiter les végétations adénoïdes de grade 3 sans chirurgie? Komarovsky s'oppose à la chirurgie sans raison apparente. Mais si les tissus hyperplasiques chevauchent le vomer et les choanes de plus de 90%, il ne sera pas possible de se passer d'adénotomie. Onde radio et excision au laser des végétations adénoïdes - les méthodes les moins traumatisantes de traitement chirurgical de la pathologie.

L'opération ne peut être évitée qu'avec le passage en temps opportun d'un traitement médicamenteux et de physiothérapie. Les procédures de physiothérapie les plus efficaces et sûres comprennent:

  • magnétothérapie;
  • Thérapie UHF;
  • cryothérapie;
  • thérapie au laser;
  • électrophorèse;
  • luminothérapie (UFO, KUF).

De plus, il est conseillé d'utiliser l'inhalation par nébuliseur dans le cadre d'un traitement complexe. Pour les procédures, des médicaments anti-œdémateux, cicatrisants, désinfectants et vasoconstricteurs peuvent être utilisés. Il faut comprendre que les inhalations ont un effet indirect sur l'amygdale pharyngée, c'est-à-dire qu'elles normalisent sa fonction de drainage, mais ne contribuent pas à une diminution de sa taille.

Remèdes populaires

Les remèdes populaires peuvent-ils être utilisés dans le traitement des végétations adénoïdes? Avant de recourir à des thérapies alternatives, vous devez consulter votre médecin. En raison du degré élevé de sensibilisation du corps de l'enfant, les plantes médicinales peuvent provoquer des réactions allergiques et provoquer des complications.

Il est possible d'éliminer l'inflammation et de restaurer les fonctions de l'amygdale pharyngée à l'aide de plantes médicinales. Pour le rinçage de la cavité nasale, des décoctions à base de tussilage, de camomille médicinale, de thym, de millepertuis, de calendula, etc. sont le plus souvent utilisées. Il est possible de ramollir la membrane muqueuse et d'éliminer l'irritation à l'aide de jus d'aloès, qui doit être instillé dans le nez 2-3 gouttes pas plus de 3 fois par jour.

Il est recommandé d'utiliser l'homéopathie avec des remèdes allopathiques et populaires. De nombreux médicaments homéopathiques stimulent l'activité immunitaire de l'amygdale pharyngée et accélèrent les processus de régénération de la muqueuse, rétablissant ainsi le fonctionnement de l'épithélium cilié. Les médicaments efficaces incluent Edas Holding, Euphorbium compositum, Job-Malysh, etc..

Végétations adénoïdes

Dans le corps, il existe des groupes de cellules qui remplissent certaines fonctions communes et similaires, ces cellules sont appelées «tissus». Il existe des cellules qui sont responsables du développement de l'immunité et forment ce que l'on appelle. tissu lymphoïde. Le thymus est entièrement constitué de tissu lymphoïde; il (tissu) est situé dans l'intestin, dans la moelle osseuse. En ouvrant la bouche devant un miroir, vous pouvez voir les formations constituées de tissu lymphoïde - les amygdales - les organes les plus importants du système lymphoïde. Ces amygdales sont appelées palatine.
Les amygdales palatines peuvent augmenter en taille - une telle augmentation est appelée hypertrophie des amygdales palatines; ils peuvent devenir enflammés - l'inflammation des amygdales est appelée amygdalite. L'amygdalite peut être aiguë ou chronique.
Les amygdales palatines ne sont pas la seule formation lymphoïde du pharynx. Il existe une autre amygdale appelée le pharynx. Il est impossible de la voir lors de l'examen de la cavité buccale, mais il n'est pas difficile d'imaginer où elle se trouve. Encore une fois, en regardant dans la bouche, on peut voir la paroi arrière du pharynx, en la remontant, il est facile d'atteindre la voûte du nasopharynx, et c'est là que se trouve l'amygdale pharyngée.
L'amygdale pharyngée, et c'est déjà clair, est également constituée de tissu lymphoïde. L'amygdale pharyngée peut augmenter en taille, et cette condition est appelée «hypertrophie de l'amygdale pharyngée».
Une augmentation de la taille de l'amygdale pharyngée est appelée agrandissement adénoïde, ou simplement végétations adénoïdes. Connaissant les bases de la terminologie, il est facile de conclure que les médecins appellent inflammation de l'amygdale pharyngée adénoïdite.
Les maladies des amygdales palatines sont assez évidentes. Les processus inflammatoires (amygdalite, amygdalite aiguë et chronique) - sont facilement détectés lors de l'examen de la cavité buccale. La situation est différente avec l'amygdale pharyngée. Après tout, il n'est pas facile de le regarder - seul un médecin (oto-rhino-laryngologiste) peut le faire à l'aide d'un miroir spécial: un petit miroir rond avec une longue poignée est inséré profondément dans la cavité buccale, jusqu'à l'arrière du pharynx, et dans le miroir, vous pouvez voir l'amygdale pharyngée. Cette manipulation n'est simple qu'en théorie, car «se coller» dans un miroir provoque très souvent de «mauvaises» réactions sous forme de nausées, etc..
Dans le même temps, un diagnostic spécifique - «végétations adénoïdes» - peut être posé sans examens désagréables. Les symptômes accompagnant l'apparition des végétations adénoïdes sont très caractéristiques et sont principalement dus à l'endroit où se trouve l'amygdale pharyngée. C'est là, dans la région du nasopharynx fornix, que se trouvent, d'une part, les ouvertures (orifices) des tubes auditifs reliant le nasopharynx à la cavité de l'oreille moyenne et, d'autre part, les voies nasales s'y terminent..
Une augmentation de la taille de l'amygdale pharyngée, en tenant compte des caractéristiques anatomiques décrites, forme deux symptômes principaux indiquant la présence de végétations adénoïdes - troubles de la respiration nasale et déficience auditive.
Il est tout à fait évident que la gravité de ces symptômes sera largement déterminée par le degré d'élargissement de l'amygdale pharyngée (les oto-rhino-laryngologistes font la distinction entre les végétations adénoïdes de degrés I, II et III).
La conséquence principale, la plus importante et la plus dangereuse des végétations adénoïdes est une violation permanente de la respiration nasale. Un obstacle perceptible au passage du flux d'air conduit à la respiration par la bouche, et donc au fait que le nez ne peut pas remplir ses fonctions, qui, à leur tour, sont très importantes. La conséquence est évidente - de l'air non traité pénètre dans les voies respiratoires - non purifié, non réchauffé et non humidifié. Et cela augmente considérablement la probabilité de processus inflammatoires dans le pharynx, le larynx, la trachée, les bronches, les poumons (amygdalite, laryngite, trachéite, bronchite, pneumonie).
Une respiration nasale constamment difficile se reflète également dans le travail du nez lui-même - une congestion se produit, un gonflement de la membrane muqueuse des voies nasales, une rhinite persistante, une sinusite se produit souvent, la voix change - elle devient nasale. La violation de la perméabilité des tubes auditifs conduit à son tour à une déficience auditive, à une otite moyenne fréquente.
Les enfants dorment la bouche ouverte, ronflent, se plaignent de maux de tête, souffrent souvent d'infections virales respiratoires.
L'apparence d'un enfant avec des végétations adénoïdes est déprimante - une bouche constamment ouverte, une morve épaisse, une irritation sous le nez, des mouchoirs dans toutes les poches. Les médecins ont même proposé un terme spécial - «visage adénoïde».
Ainsi, les végétations adénoïdes sont une nuisance grave, et la nuisance concerne principalement les enfants - l'amygdale pharyngée atteint sa taille maximale entre 4 et 7 ans. Pendant la puberté, la taille du tissu lymphoïde diminue considérablement, mais à ce moment-là, il est déjà possible de «gagner» un très grand nombre de plaies graves - du côté des oreilles, du nez et des poumons. Ainsi, la tactique attentiste - disent-ils, nous tolérerons jusqu'à l'âge de 14 ans, puis, voyez-vous, elle se dissipera - est définitivement fausse. Il est nécessaire d'agir, notamment en tenant compte du fait que la disparition ou la réduction des végétations adénoïdes à l'adolescence est un processus théorique, mais en pratique il existe des cas où les végétations adénoïdes doivent être traitées même à l'âge de 40 ans..

Quels facteurs contribuent à l'apparition de végétations adénoïdes?

  • L'hérédité - au moins si les parents souffraient de végétations adénoïdes, l'enfant, à un degré ou à un autre, sera également confronté à ce problème.
  • Maladies inflammatoires du nez, de la gorge, du pharynx et des infections virales respiratoires, et rougeole, coqueluche, scarlatine et amygdalite, etc..
  • Troubles de l'alimentation - en particulier la suralimentation.
  • Propension aux réactions allergiques, déficit immunitaire congénital et acquis.
  • Violations des propriétés optimales de l'air que l'enfant respire - très chaud, très sec, beaucoup de poussière, un mélange de substances nocives (situation environnementale, excès de produits chimiques ménagers).

Ainsi, les actions des parents visant à prévenir les végétations adénoïdes se réduisent à la correction, voire mieux, à l'organisation initiale d'un mode de vie qui contribue au fonctionnement normal du système immunitaire - alimentation en fonction de l'appétit, activité physique, durcissement, limitation du contact avec la poussière et les produits chimiques ménagers..
Mais s'il y a des végétations adénoïdes, il est nécessaire de le traiter - les conséquences sont trop dangereuses et imprévisibles si vous n'intervenez pas. Dans le même temps, l'essentiel est la correction du mode de vie et ensuite seulement les mesures de traitement.
Toutes les méthodes de traitement des végétations adénoïdes sont divisées en conservatrices (il y en a beaucoup) et opérationnelles (c'est une). Les méthodes conservatrices aident souvent, et la fréquence des effets positifs est directement liée au degré de végétations adénoïdes, ce qui est cependant assez évident: plus l'amygdale pharyngée est petite, plus il est facile d'obtenir l'effet sans l'aide de la chirurgie..
Le choix des méthodes conservatrices est excellent. Il s'agit d'agents de renforcement généraux (vitamines, immunostimulants), de rinçage du nez avec des solutions spéciales et d'instillation d'une grande variété de médicaments aux propriétés anti-inflammatoires, anti-allergiques et antimicrobiennes..
Si les méthodes conservatrices n'aident pas, la question d'une opération est à l'ordre du jour. L'opération pour enlever les végétations adénoïdes est appelée "adénotomie". En passant, et ceci est fondamentalement important, les indications de l'adénotomie ne sont pas déterminées par la taille des agrandissements adénoïdes, mais par des symptômes spécifiques. En fin de compte, en raison des caractéristiques anatomiques spécifiques d'un enfant en particulier, il arrive également que les végétations adénoïdes de grade III n'interfèrent que modérément avec la respiration nasale et que les végétations adénoïdes de grade I entraînent une perte auditive importante..

Ce que vous devez savoir sur l'adénotomie:

  • L'essence de l'opération - ablation de l'amygdale pharyngée hypertrophiée.
  • L'opération est possible sous anesthésie locale et générale.
  • La durée de l'opération est l'une des plus courtes: 1 à 2 minutes, et le processus de "découpe" lui-même est de quelques secondes. Un couteau spécial en forme d'anneau (adénotome) est inséré dans la zone de la voûte nasopharyngée, pressé contre elle, et à ce moment, le tissu adénoïde pénètre dans l'anneau adénotomique. Un mouvement de la main - et les végétations adénoïdes sont supprimées.

La simplicité de l'opération ne prouve pas la sécurité de l'opération. Des complications dues à l'anesthésie, des saignements et des lésions du palais sont possibles. Mais rien de tout cela n'arrive souvent.
L'adénotomie n'est pas une chirurgie d'urgence. Il est conseillé de s'y préparer, de subir un examen normal, etc. L'opération n'est pas souhaitable pendant les épidémies de grippe, après des maladies infectieuses aiguës.
La période de récupération après l'opération se déroule rapidement, eh bien, sauf que 1 à 2 jours, il est conseillé de ne pas trop «sauter» et de ne pas manger dur et chaud.
J'attire votre attention sur le fait que, quelles que soient les qualifications du chirurgien, il est complètement impossible de retirer l'amygdale pharyngée - au moins quelque chose restera. Et il y a toujours une possibilité que les végétations adénoïdes réapparaissent (grandissent).
La réapparition des végétations adénoïdes est une raison pour laquelle les parents réfléchissent sérieusement. Et pas du tout qu'un mauvais médecin ait été "attrapé". Et que tous les médecins, pris ensemble, n'aideront pas si l'enfant est entouré de poussière, d'air sec et chaud, si l'enfant est nourri avec persuasion, si la télévision est plus importante que la marche, s'il n'y a pas d'activité physique, si. S'il est plus facile pour maman et papa d'emmener l'enfant chez un oto-rhino-laryngologiste que de se séparer de leur tapis préféré, organisez un durcissement, du sport, un séjour suffisant au grand air.

L'auteur exprime sa sincère gratitude à l'oto-rhino-laryngologiste pédiatrique, candidate aux sciences médicales Natalya Andreevna Golovko - pour les conseils dans la préparation du matériel.

Adénoïdes chez les enfants, symptômes et traitement sans chirurgie Komarovsky

L'enfant tombe-t-il souvent malade et pendant longtemps? Ne guérit-il pas? Les végétations adénoïdes peuvent être une cause possible. La principale cause des problèmes de santé est la prolifération de l'amygdale du nasopharynx. Il ne sera pas possible d'examiner l'adénoïde par vous-même, pour cela, vous avez besoin d'un miroir spécial, qui n'est disponible que pour un spécialiste - un médecin ORL.

Que sont les végétations adénoïdes?

Les végétations adénoïdes sont une prolifération de tissu lymphatique qui forme la base de l'amygdale nasopharyngée. Les végétations adénoïdes apparaissent souvent entre trois et sept ans et surviennent parfois chez les jeunes enfants. La maladie peut commencer lorsque l'enfant a un an.

Quels symptômes peuvent être utilisés pour déterminer que le bébé a des végétations adénoïdes:

  1. L'enfant respire fort,
  2. La respiration est difficile, il n'y a pas de nez qui coule en tant que tel,
  3. La nuit, l'enfant ne respire que par la bouche,
  4. Il est impossible de guérir un nez qui coule.

Le degré de la maladie chez les enfants

Il existe trois degrés d'hypertrophie de la maladie dans les sinus:

  1. La première étape - le bébé respire fortement pendant son sommeil. Respirer pendant la journée n'est pas difficile. À mesure que les végétations adénoïdes grandissent, le bébé aura du mal à obtenir de l'oxygène la nuit..
  2. La deuxième étape - tout au long de la journée et de la nuit, l'enfant a du mal à respirer, la nuit, le bébé ronfle, ne respire que par la bouche
  3. La troisième étape - le tissu des végétations adénoïdes ferme le flux d'oxygène à travers les sinus nasaux dans la gorge. L'enfant n'a qu'à respirer par la bouche.

Respirer par la bouche peut provoquer une amygdalite, une pneumonie et une déficience auditive. L'enfant peut être à la traîne non seulement dans le développement mental et physique.

Adénoïdes chez les enfants symptômes Komarovsky

Les végétations adénoïdes sont la maladie la plus courante chez les bébés. Comment déterminer si un enfant a une amygdale enflammée?

  1. Les maladies virales respiratoires commencent, telles que la rougeole, la coqueluche, l'amygdalite,
  2. L'immunité de l'enfant diminue à la suite de laquelle des rhumes constants,
  3. Il est difficile pour l'enfant de respirer par le nez,
  4. Dans un rêve, le bébé ronfle et ne respire que par la bouche.

Traitement des végétations adénoïdes chez les enfants sans chirurgie Komarovsky

Evgeny Olegovich estime que la maladie doit nécessairement être traitée. Quels sont les signes de reprise?

  1. Le bien-être de l'enfant s'améliore,
  2. La température baisse,
  3. L'appétit monte.

Le traitement peut consister à ventiler la pièce, humidifier l'air. L'enfant doit boire beaucoup de liquide. N'oubliez pas non plus de marcher au grand air, de durcir et d'une alimentation équilibrée. Des méthodes conservatrices sont utilisées si le degré de prolifération est faible. Il est nécessaire de prendre des complexes de vitamines et de minéraux, de rincer le nez avec des solutions, par exemple des solutions salines, d'instiller des médicaments ayant des propriétés anti-inflammatoires et antimicrobiennes. Si ces méthodes n'indiquent pas le résultat souhaité, vous devez effectuer l'opération. L'amygdale élargie est enlevée chirurgicalement sous anesthésie locale et générale. Peut être fait en quelques minutes.

Méthodes d'extraction chirurgicale

De nombreux parents qui ont enlevé les végétations adénoïdes il y a dix ans refusent d'emmener leur enfant en chirurgie. Pour le moment, les méthodes d'intervention chirurgicale ont beaucoup changé. L'opération est effectuée en toute sécurité, dans un environnement confortable et est très efficace.

L'opération aidera l'enfant à bien respirer et à soulager l'inflammation. Les végétations adénoïdes sont retirées sous anesthésie générale. Pendant l'opération, le bébé dort et ne ressent aucune douleur. Quand il se réveille, tout est fini. Le laser est utilisé pour chaque individu. Si les végétations adénoïdes sont très volumineuses, le laser n'est pas utilisé. La croissance s'arrête avec un adenote. De nombreux parents pensent que l'anesthésie est nocive, cependant, les médecins sélectionnent des dosages spéciaux pour enfants qui n'affecteront en aucune façon la santé de l'enfant..

L'opération est appelée adénotomie. Durée pas plus d'une demi-heure. Pendant cinq à sept jours, vous devez observer un régime doux et réparateur.

Ce qui ne recommande pas?

Il est recommandé de récupérer de deux à trois jours. Habituellement, cette période est facile. Il n'est pas nécessaire de donner à l'enfant une activité supplémentaire. Il faut également surveiller les aliments et ne pas donner d'aliments solides et très chauds. Pour la période de récupération, il est préférable de manger des purées liquides. La crème glacée sera un bon bonus, mais vous n'avez pas besoin de vous en emporter. Le produit aidera à soulager la douleur et à réduire les vaisseaux sanguins.

L'ablation complète du tissu adénoïde n'est pas possible. Dans certains cas, l'opération est répétée. Afin de prévenir la récurrence de la maladie, vous devez vous déplacer davantage à l'air frais, ventiler la pièce, ne pas contacter les personnes malades et toujours vous laver les mains. Si, après le retrait, des végétations adénoïdes se forment à nouveau chez l'enfant, vous devez vérifier la poussière sur l'ancien tapis. La pièce doit être maintenue propre et utiliser des humidificateurs.

Complications possibles

L'audition de votre bébé peut se détériorer. La différence entre la pression interne et externe est régulée par le tube auditif. Au fur et à mesure que l'amygdale grossit, elle peut obstruer le passage de l'air dans l'oreille. Le tympan ne peut plus bien bouger. Cela affecte l'audition de l'enfant.

Les végétations adénoïdes peuvent provoquer des rhumes. Les amygdales empêchent l'enfant de respirer par le nez. Au cours d'une activité normale, la membrane muqueuse produit activement une substance qui aide à éliminer les virus à l'intérieur du nez. Si l'air est difficile à entrer, il est difficile de générer un flux sortant. Ainsi, les conditions les plus favorables au développement des infections sont créées. Les rhumes fréquents sont un signe clair de végétations adénoïdes chez les bébés.

Les végétations adénoïdes ne gênent pas seulement la respiration nasale, en raison de leur accumulation, elles constituent une bonne microflore pour les virus et les bactéries. Grâce à ce foyer d'infections, les microbes se propagent dans tout le corps. Si les végétations adénoïdes sont chroniques, la température peut atteindre 39.

En raison de la difficulté à respirer par le nez, l'enfant commence à apprendre moins bien, car le cerveau souffre principalement d'un manque d'oxygène.

En raison des végétations adénoïdes, le travail de l'oreille moyenne est perturbé, l'otite moyenne commence. L'enfant commence à tousser malgré le fait qu'il n'y a pas de changement dans les poumons. Avec le traitement, la toux adénoïde disparaît.

La prévention

Comment prévenir la prolifération des végétations adénoïdes?

  1. Rincez-vous le nez. Cette procédure aidera à se débarrasser des virus qui se trouvent sur les muqueuses. Ainsi, l'inflammation peut être évitée. Le lavage des sinus doit être effectué après la visite d'une foule de personnes, pendant la grippe. L'un des médicaments les plus efficaces est le nat. Solution.
  2. Exercices de respiration périodiques. L'enfant doit respirer rapidement et peu profondément. Vous pouvez essayer d'inspirer et de sortir par chaque narine à tour de rôle. Cet exercice aide à augmenter l'apport sanguin à la muqueuse nasale et à nettoyer les voies nasales. Il améliore également l'immunité générale du corps..
  3. N'oubliez pas de bien manger et de maintenir un mode de vie sain..
  4. Effectuer des procédures de durcissement.
  5. Respectez les règles d'hygiène personnelle.
  6. Se laver les mains.
  7. En cas de contact avec des patients, rincer le nez,
  8. Évitez les endroits bondés.
  9. Respirez les huiles aromatiques telles que la menthe poivrée, le genièvre.
  10. En hiver et en automne, vous pouvez utiliser des vitamines et des minéraux en capsules.

Ces règles aideront à prévenir l'inflammation et la prolifération des végétations adénoïdes contournant les enfants..

Adénoïdite chez un enfant: conseils sur le traitement du Dr Komarovsky

Les végétations adénoïdes sont la principale cause d'infections virales respiratoires aiguës fréquentes, de sinusite et d'otite moyenne chez les enfants, car l'hypertrophie de l'amygdale nasopharyngée affaiblit les défenses immunitaires du corps. L'adénoïdite est une inflammation des végétations adénoïdes, le plus souvent une maladie bactérienne. Komarovsky propose de traiter l'adénoïdite chez un enfant avec un changement de mode de vie, mais il ne faut pas oublier la pharmacothérapie.

Causes et facteurs prédisposants

Une mauvaise nutrition et un manque de vitamine D affaiblissent considérablement le corps de l'enfant, ce qui conduit au développement de maladies

Tout d'abord, vous devez comprendre quelles sont les différences entre les végétations adénoïdes et l'adénoïdite. De nombreux parents confondent ces deux concepts, par conséquent, on ne sait pas exactement ce qui doit être traité..

Une amygdale nasopharyngée hypertrophiée (hypertrophiée) est appelée végétations adénoïdes. On pense que la raison de ce phénomène est l'imperfection du système immunitaire des enfants, qui ne peut pas faire face à l'assaut des bactéries et des virus. En conséquence, l'amygdale nasopharyngée devient plus grosse, remplit mieux sa fonction protectrice (filtre l'air et «ne permet pas» aux bactéries de pénétrer dans le corps), cependant, elle crée elle-même un problème, fermant une partie de l'ouvreur et empêchant la respiration normale avec le nez.

L'adénoïdite est appelée inflammation des végétations adénoïdes, ou amygdale nasopharyngée hypertrophiée. Il y a plusieurs raisons à cette maladie à la fois:

  • végétations adénoïdes 2 et 3 degrés;
  • diminution de l'immunité;
  • les bactéries.

Facteurs augmentant le risque de développer une adénoïdite:

  • antibiothérapie à long terme;
  • prendre des médicaments hormonaux;
  • hypothermie et stress;
  • SRAS, grippe, rougeole, scarlatine et autres maladies;
  • alimentation déséquilibrée et carence en vitamines (en particulier vitamine D).

Mais selon Komarovsky, l'adénoïdite chez un enfant est également la conséquence d'un mode de vie inapproprié. Le médecin affirme qu'un mode de vie sédentaire, l'obésité et une mauvaise alimentation, en particulier un amour de la restauration rapide, sont des facteurs importants dans le développement de l'adénoïdite..

Symptômes et signes de la maladie

L'enfant ne dort pratiquement pas

L'adénoïdite se manifeste par les symptômes suivants:

  • température corporelle élevée;
  • nasalité;
  • congestion nasale persistante;
  • ronflement nocturne;
  • mauvais sommeil;
  • fatiguabilité rapide;
  • inconfort dans la gorge;
  • douleur à l'oreille;
  • écoulement purulent du nez et des oreilles.

En général, les symptômes dépendent de la forme de la maladie. Attribuer une adénoïdite aiguë, subaiguë et chronique.

Les symptômes et le traitement de l'adénoïdite chez les enfants dépendent de la forme de la maladie - le Dr Komarovsky le rappelle constamment aux parents. Il est nécessaire de s'attarder plus en détail sur les formes de la maladie et leurs caractéristiques..

Formes et étapes

Les végétations adénoïdes sont des amygdales nasopharyngées hypertrophiées, l'adénoïdite est son inflammation

Il existe trois formes de la maladie: aiguë, subaiguë et chronique. L'adénoïdite aiguë chez les enfants se manifeste par une température élevée (39 à 39,5 degrés) et des symptômes graves. La maladie peut être accompagnée d'une otite moyenne purulente aiguë de l'oreille moyenne, puis une douleur atroce dans les oreilles est observée. L'adénoïdite aiguë et purulente, comme le dit Komarovsky, est une seule et même chose. Le célèbre pédiatre souligne que toute maladie qui survient avec une température aussi élevée est de nature bactérienne, ce qui entraîne un écoulement purulent du nez..

Une caractéristique de la forme aiguë de la maladie est une augmentation assez rapide des symptômes. Si l'adénoïdite complique les oreilles, après 2-3 jours, le pus commence à suinter de l'oreille et la température chute à 37,5 à cause de cela. Avec des complications du côté du nez, déjà le troisième jour du développement de la maladie, tous les symptômes de la sinusite peuvent être détectés.

La forme subaiguë d'adénoïdite est accompagnée d'une température d'environ 37,5 à 38 degrés. Un écoulement purulent du nez est également présent, en plus, il y a une augmentation des ganglions lymphatiques sous la mâchoire inférieure et derrière les oreilles. La particularité de cette forme est son long écoulement. L'enfant se sent mal pendant des semaines, mais rien ne se passe, comme dans le cas de la forme aiguë. Ainsi, avec une adénoïdite subaiguë, une congestion nasale, de la fièvre, un malaise général peut être observé pendant une longue période, c'est pourquoi les parents prennent la maladie pour un virus et commencent à le traiter comme un ARVI..

L'adénoïdite chronique est un processus inflammatoire lent dans l'amygdale nasopharyngée. Il ne s'accompagne pas d'une forte fièvre. L'enfant respire constamment par la bouche, car son nez est bouché, le matin, il expulse un mucus purulent dense en grumeaux, le matin, le bébé souffre d'une toux productive. En outre, dans la forme chronique de la maladie, il y a une irritation et une rougeur constantes du fond de la gorge..

Mais les végétations adénoïdes sont «mesurées» par degrés:

  • 1 degré - l'ouvreur est couvert par ⅓, la respiration par le nez est compliquée, mais possible;
  • 2 degrés - l'amygdale est tellement agrandie qu'elle chevauche les ⅔ de l'ouvre-porte, la respiration par le nez est problématique, de sorte que l'enfant respire par la bouche;
  • 3 degrés - l'ouvreur est presque complètement fermé par l'amygdale, il est impossible de respirer par le nez, l'enfant respire constamment par la bouche.

En règle générale, l'adénoïdite chez les bébés est le plus souvent observée avec des végétations adénoïdes de grade 2.

Schéma thérapeutique de Komarovsky

Avec l'adénoïdite chez un enfant, Komarovsky appelle à une thérapie complexe. De plus, il ne se limite pas aux seuls médicaments, car pour réduire le risque d'exacerbations, il est nécessaire de changer de mode de vie. Mais le pédiatre ukrainien ne favorise pas un traitement alternatif, car le plus souvent, dans son contexte, les symptômes sont masqués et déformés, alors que la maladie continue de progresser..

Thérapie médicamenteuse

En cas de démangeaisons ou de brûlures, arrêtez immédiatement d'utiliser

Comment traiter l'adénoïdite selon les recommandations de Komarovsky - cela dépend de la forme de la maladie et des symptômes.

Komarovsky recommande de traiter l'adénoïdite aiguë chez les enfants avec des antibiotiques. Le pédiatre met en garde: en aucun cas, des antibiotiques ne doivent être administrés seuls à l'enfant, seul le médecin traitant doit sélectionner et prescrire le médicament. En général, Komarovsky parle très négativement des parents qui, au moindre nez qui coule, donnent eux-mêmes des antibiotiques à l'enfant, car un traitement inapproprié conduit au fait que les bactéries ne font que devenir plus fortes et développent une sorte d'immunité aux médicaments..

La deuxième nuance importante est la lutte contre la congestion nasale. Un enfant avec des végétations adénoïdes ou une adénoïdite doit respirer par le nez, donc Komarovsky prescrit toujours des médicaments pour le rhume. Certes, le médecin ne conseille pas non plus de se précipiter avec des gouttes vasoconstricteurs - le corps doit disposer de plusieurs jours pour lutter seul contre la maladie. Si après 2-3 jours le nez qui coule ne fait que s'intensifier, il est temps d'utiliser de l'artillerie lourde - gouttes vasoconstrictrices, antibactériennes ou hormonales. Comme c'est le cas avec les antibiotiques, Komarovsky recommande fortement de ne pas s'automédiquer, mais d'aller chez le médecin.

Quelques conseils pour le traitement médical de votre pédiatre.

  1. Vous ne devez pas abandonner complètement les gouttes nasales vasoconstricteurs, mais vous ne devez les enterrer que la nuit - cela garantira un sommeil sain et sain. Il est impossible d'utiliser de tels médicaments pendant plus de cinq jours consécutifs..
  2. L'homéopathie dans le nez ne fonctionne pas dans la plupart des cas, il est donc préférable de la remplacer par des remèdes à base de plantes contenant des composants antiseptiques dans la composition. Il peut s'agir de gouttes aux huiles essentielles, aux extraits d'argent ou d'herbes, mais seulement avec une efficacité prouvée..
  3. Si l'adénoïdite se fait sentir par l'otite moyenne, des gouttes auriculaires antibactériennes doivent être utilisées. En fait, il peut s'agir de n'importe quel médicament ayant un large spectre d'activité antimicrobienne, car les gouttes auriculaires n'ont pas d'effet systémique sur le corps, cependant, les oto-rhino-laryngologistes recommandent toujours de choisir parmi des médicaments éprouvés - Sofradex, Normax, Norfloxacin.

Komarovsky dénonce les immunostimulants pour les enfants, affirmant qu'il n'est possible de «stimuler» le système immunitaire qu'en désinfectant le foyer de l'infection, de l'air frais et du durcissement.

Komarovsky sur le traitement chirurgical des végétations adénoïdes

Komarovsky suggère également de traiter l'adénoïdite chronique chez les enfants avec des méthodes conservatrices. Si tout le reste échoue, les végétations adénoïdes continuent de progresser, se faisant périodiquement sentir par l'inflammation de l'amygdale, il n'y a pas d'issue - il est nécessaire d'opérer.

Tous les médecins essaient jusqu'au dernier de préserver l'amygdale nasopharyngée et d'éviter la chirurgie. Cependant, dans certains cas, une personne fait face à un choix - traiter constamment les complications des végétations adénoïdes, charger le corps de médicaments ou accepter une opération.

Komarovsky met en garde les parents: si le médecin traitant propose de traiter l'adénoïdite par une opération, puisque rien d'autre n'aide, vous devez accepter la procédure. Les méthodes modernes sans effusion de sang pour éliminer les végétations adénoïdes permettent d'effectuer la procédure en seulement une demi-heure et le lendemain, le patient sort de l'hôpital.

Physiothérapie

Des séances de physiothérapie sont disponibles dans presque toutes les cliniques

Deux méthodes de physiothérapie sont utilisées contre l'adénoïdite - le lavage nasal et la thérapie UV.

Dans le premier cas, on parle de la procédure "coucou". Le médecin rince les sinus et aspire le mucus purulent accumulé avec un vide, libérant les voies nasales et rétablissant la capacité de respirer normalement par le nez. Seulement 2-3 de ces procédures soulageront efficacement et durablement la congestion.

La thérapie UV a un effet désinfectant et réduit l'enflure. Pour les végétations adénoïdes et l'adénoïdite, les enfants se voient proposer une procédure indolore utilisant l'appareil «Sun».

Remèdes populaires

Parmi les remèdes populaires pour le traitement à domicile, le Dr Komarovsky n'approuve que les gouttes de Kalanchoe et le rinçage du nez avec du sel. L'instillation nasale avec du jus de Kalanchoe irrite la membrane muqueuse et fait éternuer l'enfant en continu pendant plusieurs minutes. Il dégage efficacement les sinus et soulage la congestion, bien que pour une courte période..

Mais lorsque vous vous rincez le nez avec une solution saline, vous devez faire attention: l'eau ne doit pas pénétrer dans les sinus. Il y a un risque élevé qu'il y reste et la sinusite ne fera qu'empirer, il est donc préférable de préférer un lavage professionnel dans le cabinet de l'oto-rhino-laryngologiste.

Conseils utiles Komarovsky

Après avoir compris comment guérir l'adénoïdite, vous devez suivre les conseils du Dr Komarovsky sur la prévention.

  1. Un enfant avec des végétations adénoïdes a besoin de respirer de l'air pur avec un niveau d'humidité optimal. Il est nécessaire d'installer un humidificateur dans la chambre du bébé ou, mieux, un «laveur d'air» - un appareil qui nettoie tout l'air de la pièce de la poussière et des allergènes et humidifie au niveau requis.
  2. Pour qu'un enfant soit en bonne santé, il doit bouger plus, c'est pourquoi Komarovsky conseille d'encourager les jeux actifs en plein air.
  3. Pour renforcer le système immunitaire, il est nécessaire de ne pas prendre de médicaments, mais de bien manger, de se tempérer et de respirer de l'air pur.
  4. Le principal conseil d'un pédiatre bien connu est de traiter toute maladie en temps opportun. Le mal de gorge, l'otite moyenne ou la sinusite sont des passerelles potentielles pour l'infection.

Le conseil le plus important aux parents - avec les végétations adénoïdes et l'adénoïdite chez un enfant, vous devez suivre les recommandations du médecin, mais ne paniquez pas, car la plupart des enfants parviennent à dépasser les végétations adénoïdes et à l'âge de 10-11 ans, tous les problèmes de nez et d'oreilles sont passés.

Méthodes de traitement des végétations adénoïdes chez un enfant, les conseils de Komarovsky

Parmi les maladies ORL des enfants, l'adénoïdite occupe la première place. L'inflammation bactérienne et l'élargissement de l'amygdale nasopharyngée entraînent des difficultés à respirer par le nez et la sécrétion de mucus et de pus, qui peuvent s'écouler au fond de la gorge. Une maladie insidieuse peut devenir une source constante d'infection et se propager à d'autres organes..

  • La manifestation de la maladie
  • Causes de la maladie
  • Les symptômes de l'adénoïdite
  • Traitement des végétations adénoïdes - Les conseils de Komarovsky
  • Adénoïdes de grade 3 - traitement sans chirurgie
    • Thérapie homéopathique
    • Traitement au laser
    • Traitement avec des remèdes populaires
  • Élimination des végétations adénoïdes - Les recommandations de Komarovsky

Le traitement des végétations adénoïdes est effectué par des médecins ORL, qui prescrivent souvent une opération pour les retirer, en particulier dans les cas avancés. Cependant, le médecin bien connu Komarovsky ne recommande pas de le faire. Il considère qu'il est possible de guérir les végétations adénoïdes sans enlever.

La manifestation de la maladie

Une maladie dans laquelle les tissus lymphatiques du nasopharynx sont affectés et gonflés est appelée adénoïdite. En conséquence, l'enfant malade ne peut pas respirer par le nez..

Selon le Dr Komarovsky, cette pathologie devient un problème grave, en particulier pour les jeunes enfants. Une maladie négligée se transforme en un stade sévère, dans lequel l'inflammation des végétations adénoïdes atteint son apogée.

L'adénoïdite est divisée en 3 degrés:

  1. Le premier degré est caractérisé par une congestion nasale, une respiration rapide. Il n'y a pas d'écoulement nasal, mais l'enfant respire parfois par la bouche, car l'oxygène ne pénètre pas suffisamment dans le corps.
  2. Le deuxième degré d'adénoïde se manifeste par des symptômes de difficultés respiratoires sévères pendant la journée et de ronflements la nuit. À ce stade, les voies nasales sont déjà fermées aux 2/3, car les végétations adénoïdes ont fortement augmenté. La membrane muqueuse du patient sèche constamment, entraînant un mal de gorge et une toux. Une déficience auditive et une otite moyenne peuvent survenir.
  3. Le troisième degré est le pic de la maladie, dans lequel les végétations adénoïdes ne remplissent plus leur fonction immunitaire et bloquent complètement les voies nasales. En conséquence, l'enfant ne peut pas du tout respirer par le nez. Il ne respire que par la bouche, qui est toujours ouverte. Cela provoque la toux. Il y a des signes de léthargie, de fatigue, de sommeil agité.

Les médecins, y compris Yevgeny Komarovsky, pensent qu'il est nécessaire de traiter l'adénoïdite dès les premiers signes de sa manifestation. Pour ce faire, vous devez contacter un médecin qui procédera à un examen et vous prescrira le traitement nécessaire..

Cependant, le plus souvent, le premier degré de la maladie chez les parents est presque imperceptible. Ce n'est qu'avec des difficultés respiratoires qu'ils commencent à comprendre que l'enfant développe une pathologie. L'adénoïdite 2 degrés est traitée de manière conservatrice. Mais si la maladie est négligée, une intervention chirurgicale peut être nécessaire. Komarovsky conseille également de traiter les végétations adénoïdes du troisième degré sans chirurgie, mais ici tout dépend des symptômes et de l'état du bébé.

Causes de la maladie

Les infections et les virus piégés dans le nasopharynx sont la principale cause d'inflammation des végétations adénoïdes. Le rhume, le virus de la grippe, l'amygdalite, la coqueluche, la rougeole les plus courants peuvent provoquer l'apparition d'adénoïdes. Selon Komarovsky, si aucune mesure de traitement n'est prise lorsque les premiers symptômes apparaissent, la pathologie commencera à se développer très rapidement..

Une inflammation peut survenir même dans les cas suivants:

  • après avoir mis des aliments trop chauds sur les tissus lymphatiques;
  • avec un affaiblissement du système immunitaire de l'enfant;
  • si l'air de la pièce est constamment trop sec;
  • hérédité;
  • tuberculose;
  • rechute de maladies respiratoires aiguës;
  • en cas de réactions allergiques aux plantes à fleurs ou à tout aliment.

Une mauvaise écologie, qui est le plus souvent observée dans les villes industrielles, peut également devenir la cause de la maladie..

Les symptômes de l'adénoïdite

Le Dr Komarovsky explique que les symptômes de l'inflammation des végétations adénoïdes comprennent:

  1. Nez qui coule persistant.
  2. Respiration nasale sévère.
  3. Écoulement nasal séreux.
  4. L'enfant dort la bouche ouverte, ronfle et ronfle dans son sommeil. Dans ce cas, la langue peut couler et il peut y avoir une attaque d'étouffement..
  5. Le bébé respire constamment par la bouche, ce qui, avec le temps, conduit à un manque d'oxygène.
  6. Violation du timbre et de la voix nasale.
  7. Déficience auditive et otite moyenne.
  8. Mucus dégoulinant sur la paroi du fond, provoquant une toux fréquente.
  9. Rhinite chronique.
  10. Ganglions lymphatiques enflés, faiblesse générale et fièvre.
  11. Maux de gorge fréquents, sinusite, bronchite, pneumonie.
  12. Diminution de l'appétit, diarrhée, constipation, anémie peuvent apparaître.
  13. Maux de tête persistants.
  14. L'enfant développe de l'irritabilité, de la somnolence, de la fatigue, l'attention est altérée, les capacités mentales diminuent.

Selon Komarovsky, si la maladie n'est pas traitée, au fil du temps, la prolifération des végétations adénoïdes peut entraîner de nombreux troubles dans le corps. Ceux-ci inclus:

  1. Inflammation des voies respiratoires.
  2. Inflammation de l'oreille moyenne.
  3. Diminution des performances.
  4. L'émergence de foyers infectieux chroniques.
  5. Rhumes réguliers.
  6. Violation des propriétés physiologiques de l'oreille moyenne.
  7. Violation du développement de l'appareil de parole.

Une bouche constamment entrouverte chez un enfant et une expression faciale indifférente est un autre symptôme de l'adénoïdite..

Traitement des végétations adénoïdes - Les conseils de Komarovsky

Il est possible de prévenir le développement de la maladie et de se débarrasser de ses symptômes uniquement avec une bonne organisation du traitement. Le Dr Komarovsky conseille:

  1. Traitez jusqu'au bout tous les rhumes, maladies virales et infectieuses. La plupart des parents arrêtent le traitement dès que la température de l'enfant baisse et qu'il devient joyeux et actif. Cependant, les amygdales ne peuvent pas récupérer si rapidement et, par conséquent, une adénoïdite se forme..
  2. Pour que les végétations adénoïdes ne deviennent pas enflammées et que l'enfant soit le moins malade possible, il est nécessaire de le tempérer, de maintenir l'immunité et de le nourrir correctement. Une bonne immunité forte ne permettra tout simplement pas à la pathologie de se développer.
  3. Dans la prévention et le traitement de l'adénoïdite, le Dr Komarovsky conseille de porter une attention particulière aux conditions de vie du bébé. Le risque de prolifération adénoïde sera réduit s'il y a suffisamment d'humidité de l'air dans la pépinière, qui peut être équipée d'un humidificateur. Il est également nécessaire de ventiler régulièrement la zone où se trouvent les enfants. Vous pouvez hydrater le nasopharynx en buvant fréquemment.

Cependant, tous les parents ne remplissent pas ces conditions, à la suite de quoi une adénoïdite se développe et se développe chez l'enfant et il faut demander l'aide d'un médecin..

Adénoïdes de grade 3 - traitement sans chirurgie

Komarovsky assure qu'il est difficile de guérir le dernier stade de l'adénoïdite sans chirurgie, mais vous pouvez essayer. Pour ce faire, vous devez rechercher la cause de l'apparition de la maladie et essayer de faire face à ses symptômes..

La méthode sans chirurgie est basée sur l'utilisation combinée d'antimicrobiens et d'anti-inflammatoires. La galazoline, la naphtyzine ou d'autres gouttes vasoconstricteurs sont utilisées par voie topique. Afin d'éviter l'effet addictif avec le même médicament, l'instillation ne doit pas durer plus de sept jours.

Il est nécessaire de se rincer régulièrement le nez, en utilisant pour cela:

  • décoctions d'écorce de chêne, camomille, infusions de prêle et autres plantes médicinales;
  • médicaments: solution de furaciline, albucide, rhinosept.

Le traitement conservateur implique l'utilisation de:

  • antihistaminiques sous forme de fencarol et de suprastine;
  • agents renforçant le système immunitaire (oligo-éléments, vitamines, immunostimulants).

Cependant, il est impossible de guérir l'adénoïdite avec des médicaments seuls. Le Dr Komarovsky conseille d'effectuer en plus des procédures de physiothérapie:

  • électrophorèse;
  • UHF;
  • OVNI.

Il est recommandé aux enfants souffrant d'une maladie chronique d'être emmenés dans un centre de cure.

Thérapie homéopathique

En tenant compte des caractéristiques individuelles de l'enfant, un médecin homéopathe expérimenté sélectionnera correctement les moyens qui aideront à la guérison. Le traitement homéopathique est utilisé avec succès en conjonction avec un traitement conservateur et constitue une bonne alternative à la chirurgie.

Avec l'aide de remèdes homéopathiques, l'incidence des maladies infectieuses est réduite et la respiration est facilitée. L'homéopathie surmonte les complications et améliore l'immunité.

Traitement au laser

Un effet notable peut être obtenu à l'aide de la thérapie au laser, qui ne conduit pas à une diminution des végétations adénoïdes, mais présente ses propres avantages:

  • réduit l'inflammation;
  • réduit les poches;
  • rétablit la respiration normale;
  • favorise la restauration du système immunitaire;
  • a un effet bénéfique sur les vaisseaux sanguins.

Le traitement au laser est effectué par étapes. Au premier stade, l'inflammation est soulagée, le métabolisme est normalisé et les cellules immunitaires sont restaurées. Au deuxième stade, la prévention de l'inflammation est effectuée. La thérapie au laser est prescrite en cours de 10 séances tous les trois mois.

Traitement avec des remèdes populaires

Les recettes de médecine traditionnelle comprennent l'inhalation et l'instillation nasale de médicaments préparés à partir d'herbes et de plantes:

  1. Le jus de betterave fraîchement pressé aide à soulager l'inflammation et à se débarrasser du rhume. Pour ce faire, mélangez 200 ml de jus et 100 g de miel. Il est recommandé d'instiller 5 gouttes au moins cinq fois par jour..
  2. Une décoction pour laver le nasopharynx est préparée à partir de calendula, de prêle, de tussilage, de millepertuis, de bruyère. Une cuillère à soupe de la collection est versée avec un verre d'eau bouillante et laisser mijoter pendant dix minutes à feu doux. Vous devriez utiliser une collection tendue chaude. Peut être instillé 10 à 15 gouttes quatre fois par jour.
  3. Une instillation anti-inflammatoire peut être préparée à partir de 100 grammes de millepertuis haché, mélangés à 30 g de beurre fondu au bain-marie. Pour chaque cuillère à café du mélange obtenu, cinq gouttes de chélidoine sont ajoutées. Le produit soigneusement mélangé est refroidi et utilisé trois fois par jour, deux gouttes pendant 10 jours.
  4. Dans le nez d'un enfant atteint d'adénoïdite, il est recommandé d'instiller une teinture d'anis diluée avec de l'eau bouillie 1: 3. Vous pouvez l'acheter à la pharmacie ou le préparer vous-même. Une teinture est préparée à partir de 15 grammes d'herbe sèche et d'un demi-verre d'alcool. La solution est conservée dans un endroit sombre et frais pendant dix jours, secouée et filtrée.

Pour l'inhalation, vous pouvez utiliser un outil simple, efficace et abordable, préparé à partir de sel de table et d'huile essentielle. Deux ou trois gouttes d'huile de sauge ou de tilleul sont ajoutées au sel chauffé dans une casserole. À l'aide du produit obtenu, avant d'aller au lit, il est recommandé de procéder à l'inhalation en remuant trois cuillères à soupe du mélange dans un litre d'eau bouillie. Vous pouvez utiliser des herbes bien écrasées au lieu de l'huile essentielle..

Élimination des végétations adénoïdes - Les recommandations de Komarovsky

La présence de végétations adénoïdes enflammées, en particulier au dernier stade, entraîne de graves complications chez les enfants. Par conséquent, au grade 3, les médecins conseillent une adénotomie (chirurgie). Elle aidera à se débarrasser du problème en quelques minutes. Après l'opération, un effet positif est immédiatement observé. L'enfant commence à respirer normalement, ses traits du visage sont lissés et il rejoint ses pairs en développement. Cependant, chaque bébé doit être approché individuellement..

Les parents devraient décider de la question de l'intervention chirurgicale avec des médecins expérimentés - immunologistes, allergologues, pédiatres et oto-rhino-laryngologistes. Un clip vidéo dans lequel le Dr Komarovsky parle en détail de l'élimination des végétations adénoïdes peut aider à le résoudre.