Principal

Glandes surrénales

Comment l'hypofonction et l'hyperfonctionnement des glandes surrénales sont déterminés et quelles sont les conditions dangereuses

Les glandes surrénales, avec leur petit volume, effectuent des processus très importants dans le corps. Chaque section de tissu surrénal est responsable de la production continue d'hormones vitales. Et avec un dysfonctionnement de n'importe quelle partie de l'organe, tout le corps en souffre. Par conséquent, il est très important de savoir comment déterminer les premiers signes du développement d'une violation dans le travail de cet organe important..

Il faut comprendre qu'en plus de dommages partiels à la glande surrénale, l'organe peut tout simplement ne pas remplir correctement sa fonction principale. Dans ce cas, une hypofonction et une hyperfonction des glandes surrénales apparaissent..

Chacune des conditions a ses propres caractéristiques et est lourde de conséquences différentes, mais il est important que les gens sachent reconnaître une maladie aux premiers stades de développement, car un travail inapproprié entraîne une détérioration de l'organe et des dommages concomitants au corps. Les symptômes d'hyper et d'hypofonctionnement des glandes surrénales sont différents, mais dans les deux cas, les hormones sont incroyablement produites.

Quel rôle jouent les hormones?

Les glandes surrénales, avec tout leur volume, sans interruption, produisent ces hormones infectieuses ou infectieuses. Ils agissent comme des stabilisateurs du corps et permettent à tous les systèmes de fonctionner pleinement.

Dans la couche corticale de l'organe, la synthèse d'hormones stéroïdes très importantes, qui sont des substances dérivées du cholestérol, a lieu. Et ils peuvent être à la fois positifs et négatifs. L'hyperfonction du cortex surrénal entraîne une augmentation de la production de graisse, qui va directement aux vaisseaux.

Un autre groupe d'hormones minéralocorticoïdes importantes est produit dans la couche de faisceau du cortex. Ces substances sont importantes pour maintenir une pression artérielle normale, respectivement, elles contrôlent le taux de circulation sanguine et sa quantité dans les vaisseaux. L'activité accrue des glandes surrénales dans cette manifestation conduit au développement de maladies cardiovasculaires.

Le plein fonctionnement du corps est également impossible sans hormones synthétisées dans la couche glomérulaire du cortex de l'organe. Ici, des glucocorticostéroïdes sont produits, qui contrôlent les niveaux de protéines dans le corps et stabilisent également la teneur en glucides et en graisses du corps..

Mais c'est loin d'être une liste complète de l'influence de l'orgue. Les hormones surrénales sont responsables de la croissance musculaire, de la libido et de la croissance des cheveux. Et aussi les catécholamines - qui fournissent une réponse rapide d'une personne dans les situations d'urgence. Un excès de catécholamines entraîne une anxiété accrue et une dégradation progressive du système nerveux.

Important! L'hypo et l'hyperfonctionnement des glandes surrénales entraînent des processus irréversibles dans le corps humain. Ces violations sont dangereuses pour les adultes et les enfants, car elles agissent comme un trouble complexe du corps. Et plus la maladie est détectée tôt, plus la probabilité de son élimination indolore est élevée..

Comment se manifeste l'hyperfonction surrénalienne?

Les principales raisons du dysfonctionnement des glandes surrénales résident dans un stress grave ou dans une prédisposition héréditaire. L'hyperfonction de la médullosurrénale et de ses autres parties entraîne une augmentation de la concentration d'hormones synthétisées.

Plusieurs facteurs possibles sont à l'origine de ce dysfonctionnement:

  1. Tension nerveuse régulière.
  2. Grossesse.
  3. L'apparition de formations bénignes et malignes dans l'organe.
  4. Croissance du cortex surrénalien.
  5. Diabète.
  6. Obésité.

Tout cela provoque un dysfonctionnement des glandes surrénales. Et cela peut se manifester par plusieurs types de maladies avec certains symptômes:

  1. L'augmentation de la production de glucocorticoïdes que le syndrome d'Itsenko Cushing peut provoquer entraîne une faiblesse, une perte de tonus musculaire et entraîne également une prise de poids et une hypertension..
  2. La fonction altérée de la moelle épinière de l'organe entraîne l'apparition de perturbations dans le travail du système cardiovasculaire. Dans le même temps, une personne ressent une faiblesse et perd rapidement du poids corporel..
  3. Le dysfonctionnement du cortex surrénal affecte de manière significative le fonctionnement des organes génitaux, conduisant à une puberté précoce, ainsi que la croissance des poils sur le visage, la poitrine et le corps. Les femmes souffrent souvent d'irrégularités menstruelles.
  4. Des changements dans la concentration des minéralocorticoïdes se produisent souvent à la suite d'un adénome ou d'un carcinome. Ce trouble s'accompagne de poussées soudaines de pression, alors qu'il se produit souvent chez les jeunes patients..

Tous ces troubles sont considérés comme des pathologies complexes pouvant entraîner de graves troubles du corps humain à tout âge. L'hyperactivité des organes entraîne une usure rapide et une défaillance des organes.

Hypofonction surrénalienne - principaux signes et symptômes

Une production réduite d'hormones dans les glandes surrénales est appelée hypofonction. Ce phénomène a son propre tableau clinique et ne nécessite pas moins de diagnostic et de traitement que l'hyperfonction.

L'hypofonction de la médullosurrénale et de ses autres zones apparaît pour plusieurs raisons:

  1. À la suite de défaillances du système immunitaire, qui conduisent au fait que le corps lui-même détruit les cellules surrénales, les percevant comme un corps étranger.
  2. Pour les troubles graves du système cardiovasculaire.
  3. Tuberculose surrénalienne.
  4. L'apparition de néoplasmes.
  5. Hyperandrogénie surrénalienne.

La carence, le manque d'hormones dans ce cas conduit à une détérioration progressive de tout l'organisme. En fonction des hormones produites par les glandes surrénales qui sont synthétisées en plus petites quantités, le tableau clinique est également déterminé..

Mais les symptômes de dysfonctionnement les plus courants comprennent:

  1. Dysfonctionnement de la glande endocrine, qui se manifeste par un ralentissement du métabolisme.
  2. Une forte augmentation du poids corporel.
  3. L'apparition de vergetures sur la peau.
  4. Perte de tonus musculaire.
  5. Irritabilité accrue.
  6. Ecchymoses sur le corps même avec un léger toucher.
  7. Éruptions cutanées, acné et autres problèmes de peau.
  8. Fortes augmentations de la pression artérielle.
  9. Serrer la main ou les doigts.
  10. Perturbation du cycle menstruel.
  11. Obésité.
  12. Infertilité.
  13. Inflammation des glandes sébacées.
  14. Crises hypertensives, etc..

Les enfants ont souvent:

  1. Puberté précoce.
  2. Une production excessive d'androgènes entraîne une croissance excessive des poils corporels.
  3. Taille basse.
  4. Pseudohermaphrodisme, qui se manifeste même au moment de la naissance chez les filles.
  5. Les garçons ont un pénis agrandi.

Ces symptômes peuvent apparaître seuls ou dans diverses combinaisons, donc même l'un d'entre eux devrait vous obliger à consulter un médecin..

Important! Les patients présentant une hypo et une hyperfonction surrénalienne ressentent souvent une détérioration progressive. Et ceci malgré le fait qu'aux stades initiaux du développement de la maladie, les symptômes sont assez lissés, il est donc difficile à déterminer, mais l'attitude attentive des gens à leur santé et les visites périodiques chez un médecin - endocrinologue aident à prévenir le développement d'une forme avancée de maladies.

Diagnostic de la maladie

Un spécialiste ne peut prescrire un traitement qu'après une série de procédures de diagnostic. Tout d'abord, le patient ou ses proches doivent décrire toutes les manifestations de la maladie, ainsi que toutes les sensations les plus désagréables.

Dans un premier temps, pour établir un diagnostic, un test sanguin et urinaire est effectué, qui révèle:

  1. Teneur en hémoglobine.
  2. Indicateur quantitatif du glucose et des érythrocytes.
  3. Les hormones surrénales sont-elles en bonne quantité?.

En cas d'écarts de ces indicateurs, une échographie et une IRM sont prescrites, ce qui permet d'établir plus précisément la forme et le degré de développement de la maladie. Il faut se rappeler que les examens sont compliqués par l'obésité et l'instabilité émotionnelle du patient. Toutes ces procédures sont indolores, vous ne devriez donc pas avoir peur de les lire.

Thérapie de la dysfonction surrénalienne

En cas de dysfonctionnement surrénalien, il est très important de consulter un spécialiste en temps opportun. Dans tous les cas, il est conseillé au patient d'adhérer à un mode de vie sain et d'éviter le stress. Et pour résoudre le problème, des médicaments hormonaux sont utilisés qui peuvent être injectés ou par voie orale..

Avec une dynamique positive du développement de la maladie, ils sont remplacés par des plus doux, et il est nécessaire de prendre des médicaments de ce groupe tout au long de la vie, car il est impossible de forcer l'organe à normaliser la production d'hormones.

Le type spécifique d'hormone et sa concentration ne peuvent être déterminés par le médecin qu'après des examens approfondis du patient, évaluant le degré de besoin d'assistance aux glandes endocrines. En plus de l'hormonothérapie, les maladies concomitantes sont traitées. Si la cause du dysfonctionnement n'est pas éliminée, le développement réussi de la maladie ne peut pas être prédit..

Et si une forme aiguë de l'évolution de la maladie apparaît, il est nécessaire de consulter de toute urgence un médecin, parfois même une intervention chirurgicale. Si le patient est intrigué par un signe de dysfonctionnement de l'organe, vous devez immédiatement contacter un spécialiste.

La prévention

Étant donné qu'une perturbation du travail des organes se produit dans le corps en raison d'un déclin du système immunitaire, la principale prévention est de renforcer le système immunitaire et de prévenir le développement de maladies chroniques.

Pour cela, il est nécessaire d'effectuer les procédures de versement et de frottement à l'eau froide. Un autre point important de la prévention est de minimiser les situations stressantes, car au moment de la surcharge nerveuse dans la plupart des cas, les glandes surrénales fonctionnent mal..

Pour le reste, un mode de vie sain, marcher au grand air et une bonne nutrition deviennent la clé du plein fonctionnement de l'organe et du bien-être d'une personne.

Hypofonction et hyperfonction du cortex surrénalien

Résumé sur le sujet: "Fondamentaux de la pathologie"

sur le thème de:

"Pathologie des glandes surrénales"

Terminé: étudiants de 2ème année,

Orenbourg, 2015.

Contenu

Introduction ……………………………………………………………………
1.Hypofonction et hyperfonction du cortex surrénalien ……………………………………………………..
2.Maladies des glandes surrénales …………………………………………
2,1.Maladie d'Addison ………………………………………………
2.2.Insuffisance secondaire du cortex surrénalien ………………..
2,3.Insuffisance surrénalienne aiguë ………………….
2,4.Maladie d'Itsenko-Cushing …………………………………………
2,5.Phéochromacytome ……………………………………………….
Conclusion ……………………………………………………………….
Liste des sources utilisées ………………………………………

introduction

Les glandes surrénales sont des glandes endocrines appariées qui sont situées près du pôle supérieur de chaque rein. Ces glandes remplissent diverses fonctions vitales. Ils participent à la régulation du métabolisme, produisent les hormones nécessaires pour assurer les processus importants qui se produisent dans le corps et stimulent également le développement de réactions à des conditions stressantes..

Les glandes surrénales sont composées de cortex et de moelle et trois groupes d'hormones se forment dans le cortex. Le premier groupe - hormones sexuelles, principalement masculines - androgènes. Ils déterminent le développement des caractères sexuels secondaires chez les hommes et stimulent également la synthèse des acides nucléiques et des protéines. Le deuxième groupe d'hormones - les glucocorticoïdes, affecte le métabolisme des glucides. Ils ont également des effets anti-inflammatoires et réduisent l'activité du système immunitaire. La synthèse et la libération d'androgènes et de glucocorticoïdes par les glandes surrénales sont régulées par l'hormone adénohypophyse ACTH. Le troisième groupe d'hormones est constitué des minéralocorticoïdes, qui régulent l'échange d'électrolytes, principalement les ions sodium et potassium.

Dans la médullosurrénale, l'hormone adrénaline et son précurseur norépinéphrine (catécholamines) se forment. Les catécholamines provoquent les mêmes effets que la stimulation du système nerveux sympathique: tachycardie, hypertension, centralisation de la circulation sanguine, pupilles dilatées, contraction de la rate, etc. Elles augmentent le métabolisme basal et la consommation d'oxygène, augmentent la dégradation du glycogène et des graisses et provoquent une hyperglycémie. Les catécholamines réduisent la motilité et la sécrétion gastro-intestinales.

La glande surrénale est abondamment alimentée en sang. Grâce à ses navires par 1 kg de poids en 1 min. 7 ml de sang passent. Les glandes surrénales sont des organes sans lesquels la vie est impossible..

La cause la plus fréquente de dysfonctionnement surrénalien est une réaction auto-immune. Dans ce cas, la propre immunité du corps commence à détruire les glandes. D'autres causes de dysfonctionnement des glandes surrénales impliquent le développement de maladies - lésions tuberculeuses et lésions infectieuses, tumeurs malignes.

La maladie d'Addison peut survenir en réaction à des médicaments qui diminuent la capacité du sang à coaguler. La maladie d'Itsenko-Cushing est caractérisée par une quantité excessive de cortisol produit. Le phéochromocytome est un néoplasme surrénalien qui entraîne la production de grandes quantités d'hormones épinéphrine et norépinéphrine (catécholamines). Ces composés hormonaux sont responsables de la fréquence des mouvements contractiles du muscle cardiaque et des indicateurs de pression artérielle. Maladie de Cohn - un dysfonctionnement des glandes surrénales, dans lequel de grandes quantités d'aldostérone sont produites, qui est responsable de la quantité de sang et de la teneur en potassium et en sodium qu'il contient.

Classification des maladies surrénales.

Les glandes surrénales sont un organe irremplaçable et les hormones qu'elles sécrètent (c'est-à-dire la sécrétion de la glande, sécrétée non pas dans la cavité de l'organe, mais directement dans le sang) sont vitales pour le corps. Les principales causes des maladies surrénales sont généralement associées à une production excessive ou à une carence en hormones surrénales ou en hormones hypophysaires (ACTH).

Les manifestations de maladies surrénales dépendent de l'hormone ou des hormones produites en quantités insuffisantes ou en excès. Maladies les plus courantes.
1. Maladies survenant avec une insuffisance du cortex surrénalien:
a) échec primaire (maladie d'Addison);
b) insuffisance secondaire (déficit en hormone adrénocorticotrope (ACTH);
c) insuffisance surrénalienne aiguë.
2. Flux avec hyperfonction des glandes surrénales:
a) hyperplasie congénitale de la couche corticale (production excessive de l'hormone ACTH par l'hypophyse, qui régule le travail des glandes surrénales - maladie d'Itsenko-Cushing);
b) hyperaldostéronisme (syndrome de Cohn);
c) phéochromocytome (tumeur de la moelle, entraînant une production excessive de catécholamines).

Hypofonction et hyperfonction du cortex surrénalien.

Une diminution de la formation et du flux d'hormones dans le sang du cortex surrénalien peut se manifester sous la forme de leur insuffisance aiguë et chronique. Un échec aigu survient lorsque les corticostéroïdes sont soudainement arrêtés après leur administration prolongée à l'organisme à des fins thérapeutiques. Cela est dû au fait qu'un traitement prolongé avec des médicaments hormonaux provoque une atrophie surrénalienne. La même condition peut survenir avec une hémorragie dans le cortex surrénalien, avec un stress traumatique, infectieux, postopératoire et autres. Le patient développe un étourdissement, une léthargie, une faiblesse musculaire sévère, une hypotension artérielle aiguë (collapsus), une perturbation du tractus gastro-intestinal (douleur abdominale, perte d'appétit, vomissements et diarrhée), éventuellement coma.

Avec des lésions tuberculeuses des glandes surrénales, des métastases tumorales dans les glandes surrénales, des autoallergies, une administration prolongée de corticostéroïdes à des fins thérapeutiques, une insuffisance chronique du cortex surrénal se développe. La maladie est appelée «maladie du bronze», ou maladie d'Addison. Les principaux symptômes de cette maladie sont: faiblesse, diminution du volume sanguin circulant, hypotension artérielle, hypoglycémie, augmentation de la pigmentation de la peau (peau bronzée, principalement du visage et du dos des mains,), étourdissements, douleur vague dans l'abdomen, diarrhée.

L'hyperfonction du cortex surrénalien se manifeste par une production excessive d'androgènes, de glucocarticoïdes ou de minéralocorticoïdes. Par exemple, lorsqu'une tumeur provient de cellules productrices d'androgènes (androstérome), les taux d'androgènes augmentent. Il existe un syndrome corticogénital, qui s'accompagne de la formation prématurée d'hormones sexuelles dans le corps des enfants, ce qui provoque une puberté précoce. Des cas de début de menstruation chez des filles de deux ans ont été décrits. Les garçons de 4 à 6 ans avaient une barbe, un désir sexuel et les organes génitaux atteignaient la taille correspondant à celle des hommes adultes et leur comportement accusait un retard de développement. Les filles développent les traits d'un physique masculin.

Avec le développement de la tumeur surrénale - aldostérome - une hyperproduction de minéralocarticoïdes apparaît et les patients développent un aldostéronisme, ou syndrome de Cohn. La maladie de Cohn est un dysfonctionnement des glandes surrénales, dans lequel une grande quantité d'aldostérone est produite, qui est responsable de la quantité de sang et de la teneur en potassium et en sodium. Ce syndrome est caractérisé par une rétention de sodium plasmatique et une hypernatrémie. Les troubles de la sensibilité (parasthésie) et des mouvements apparaissent sous forme de convulsions ou de paralysie. La pression artérielle augmente, une arythmie se développe.

Dans les tumeurs du cortex surrénalien, une hyperfonction du cortex surrénalien avec formation excessive de glucocorticoïdes peut se développer. Dans ce cas, le syndrome Itsenko-Cushing se produit.

Dans le cortex surrénalien, on a trouvé une hormone qui est proche dans son action des hormones sexuelles. Toute modification douloureuse du cortex surrénalien entraîne des modifications du développement sexuel, allant jusqu'au faux développement de signes des deux sexes. Une certaine quantité d'hormones sexuelles (principalement des androgènes) est produite dans le cortex surrénalien.

Hypofonction et hyperfonction des glandes surrénales

L'hypofonction et l'hyperfonction des glandes surrénales est une maladie assez grave qui entraîne des conséquences dangereuses, car l'activité vitale du corps humain est régulée par des hormones et elles sont produites par le système endocrinien. Les glandes surrénales se composent de la moelle et de la couche corticale qui la recouvre.

Cet organe est apparié, situé à l'arrière de la cavité abdominale. Diverses circonstances peuvent entraîner une perturbation de ses fonctions..

Hormones et leurs fonctions

Le cortex surrénalien produit des hormones stéroïdes, qui sont des substances dérivées du cholestérol..

Les hormones minéralocorticoïdes, responsables de la régulation de la pression artérielle et de la quantité de sang circulant dans les vaisseaux, sont produites dans la couche de faisceau (externe) du cortex surrénalien.

La couche glomérulaire du cortex sécrète des glucocorticostéroïdes. Cette substance régule le niveau de protéines, de graisses et de glucides dans le corps humain. En outre, cette hormone est responsable du fonctionnement du système immunitaire humain..

Mais sa tâche principale est d'aider le corps à s'adapter aux situations stressantes. À l'intérieur de la moelle, une hormone est produite qui est responsable de la masse musculaire, des cheveux et du désir sexuel. Dans la partie interne de la glande, des catécholamines sont produites - des substances responsables de la vitesse de réaction dans une situation stressante (adrénaline, norépinéphrine).

Hyperfonction surrénalienne

Le même préfixe hyper dans le nom hyperfonction suggère que la glande produit une quantité excessive d'hormones. Il y a plusieurs raisons à cela:

  1. Formation de tumeurs sur l'organe.
  2. Augmentation significative de la couche supérieure de la glande.
  3. Fonctions corporelles altérées en raison d'un excès de poids ou du diabète.
  4. État de stress chronique.
  5. Grossesse.

L'hyperfonction est divisée en plusieurs anomalies, chacune ayant ses propres symptômes:

  1. Une quantité excessive d'une hormone telle que le glucocorticoïde, qui est responsable du bon fonctionnement du système immunitaire et de la stabilité de la pression artérielle dans les artères, conduit à l'hypercortisolisme. Les raisons de cette pathologie incluent la maladie d'Itsenko-Cushing, lorsque la glande surrénale et l'hypophyse sont simultanément affectées, ou des tumeurs dans les poumons. Symptômes de cette maladie: surpoids, diminution du tonus musculaire, hypertension artérielle, maladies de la peau. La gravité des symptômes dépend de l'échelle de la lésion. Cette pathologie est appelée hyperfonction du cortex surrénalien..
  2. Une surabondance de minéralocorticoïdes, responsables du contrôle de la quantité d'électrolyte dans le plasma. Elle se caractérise par des symptômes tels que l'hypertension et les pics de pression, qui sont enregistrés chez des personnes assez jeunes. La cause de cette pathologie peut être un adénome, un carcinome ou une hyperplasie du cortex surrénalien..
  3. Un dysfonctionnement du cortex surrénalien, comme une tumeur, peut entraîner une hyperandrogénie. Les symptômes d'une telle pathologie peuvent être une puberté précoce, un manque de croissance et un échec du cycle menstruel. Les femmes connaissent une croissance accrue des poils sur le visage, la poitrine, les bras et les jambes, la masse musculaire augmente considérablement et l'infertilité se produit..
  4. L'hyperfonction de la médullosurrénale est l'excès de catécholamines. Ils sont libérés dans le sang en grande quantité en raison d'une tumeur qui pourrait se développer dans les couches internes de l'organe. Cette pathologie se manifeste par des pics de pression, une dystonie végétative. Les mains du patient tremblent, la personne perd rapidement du poids.

Hypofonction surrénalienne

L'hypofonction des glandes surrénales, c'est-à-dire une diminution de l'activité de la glande, est causée par 2 raisons principales. Le premier est un dommage destructeur du cortex, le second est une violation de la production d'hormone adrénocorticotrope par l'hypothalamus, qui stimule le cortex surrénalien.

Plusieurs raisons expliquent cet échec:

  1. Le tissu surrénalien est détruit par le système immunitaire humain à la suite d'un dysfonctionnement.
  2. Maladie surrénalienne tuberculeuse.
  3. Pathologie vasculaire.
  4. L'apparition d'une tumeur.
  5. Insuffisance surrénalienne aiguë.

Il existe plusieurs manifestations d'hypofonction surrénalienne:

  1. Assombrissement de la peau de tout le corps.
  2. Perte de tonus musculaire, fatigue chronique.
  3. Diminue le poids corporel.
  4. Réduit la pression artérielle.
  5. Perte d'appétit.
  6. Il y a une violation du système digestif. Le patient a constamment des nausées et des vomissements.
  7. Des douleurs abdominales surviennent.
  8. Irritabilité déraisonnable. Apathie générale.
  9. La mémoire se détériore. L'attention est dispersée.

Si vous constatez un ou plusieurs symptômes d'hypofonction ou d'hyperfonction des glandes surrénales, vous devez immédiatement consulter un médecin. Plus tôt le traitement est commencé, plus il y a de chances d'aboutir..

Diagnostic de la maladie

Un endocrinologue traite le problème des glandes surrénales. Après avoir collecté l'anamnèse, le spécialiste oriente le patient vers une série de procédures qui aideront à diagnostiquer la maladie et à donner une image complète des processus se déroulant dans les glandes surrénales:

  1. Test sanguin pour l'hémoglobine.
  2. Taux de sucre dans le sang et d'électrolytes.
  3. Sang pour la présence et le niveau de cortisol et d'autres hormones.
  4. Pour écarter la tuberculose.
  5. Pour étudier le cortex et la moelle des glandes surrénales, un examen échographique de l'organe est effectué.

Si l'état technique de la clinique le permet, une IRM des glandes surrénales est réalisée. Cette méthode vous permet de voir une image complète des pathologies existantes et d'examiner chaque couche de la glande.

Traitement de la maladie

L'hyperfonction est traitée par des injections de corticostéroïdes. Lorsque le patient est stabilisé et que sa santé s'améliore, les injections sont remplacées par des comprimés.

En règle générale, un tel patient est obligé de prendre des médicaments à vie. Le patient reste sous la surveillance d'un médecin jusqu'à la fin de sa vie qui, lorsque son état s'améliore, lui prescrit des glucocorticoïdes ou des minéralocorticoïdes au lieu de corticostéroïdes.

L'hypofonction des glandes surrénales est également traitée avec des médicaments. Mais la posologie des médicaments pris ne change pas tout au long de la vie du patient, car cela peut entraîner une aggravation de l'état..

Un tel patient doit suivre un régime alimentaire constant qui exclut l'alcool et les aliments salés. Il doit être riche en calories, contenir des vitamines, des oligo-éléments. Il est conseillé au patient d'éviter les situations stressantes..

Prévention des maladies

Étant donné que la principale cause de dysfonctionnement surrénalien est un état de stress constant, afin de prévenir la maladie, le système nerveux doit être protégé, les conflits et les causes de dépression nerveuse doivent être évités.

Un facteur important dans la prévention des maladies est le renforcement du système immunitaire du corps. Pour ce faire, vous devez régulièrement faire du sport, par exemple la natation. Vous devriez tempérer votre corps avec des frottements froids, puis des douches.

Les mesures préventives comprennent les moyens de traitement de la médecine traditionnelle, par exemple l'utilisation de décoctions d'herbes médicinales.

Une infusion de prêle, de géranium ou de perce-neige est utile. Une teinture de pulmonaire ou de mûrier renforce très bien le corps.

Les herbes médicinales sont brassées comme du thé, mais avec une légère différence: la teinture doit reposer environ une heure. Vous pouvez utiliser les fonds tous les jours. Il est recommandé de consulter un médecin dès les premiers symptômes d'hypofonction ou d'hyperfonction des glandes surrénales. Une telle maladie ne disparaîtra pas d'elle-même..

Hypofonction d'hyperfonction hormonale épinéphrine

Causes et symptômes de l'hyperfonction et de l'hypofonctionnement des glandes surrénales

Les glandes surrénales sont un organe apparié du système endocrinien qui ressemble à des bouchons sur les reins. Ils sont situés au niveau de la paroi abdominale postérieure, se composent de deux structures: la moelle à l'intérieur et le cortex à l'extérieur.

Les problèmes surrénaliens sont plus fréquents chez les femmes. Il peut s'agir d'une diminution de la production d'hormones ou d'un hyperfonctionnement des glandes surrénales..

Les hormones surrénales et leurs fonctions

La fonction des glandes surrénales est de produire des substances biologiquement actives pour réguler le travail du corps. Les glandes produisent de l'aldostérone, qui maintient l'équilibre hydrique et électrolytique.

Le cortisol contrôle le métabolisme des glucides, des protéines, des graisses et contribue également au fonctionnement normal du système immunitaire et nerveux central. Fournit l'adaptation d'une personne à une situation stressante.

Les androgènes - hormones sexuelles - activent la synthèse des protéines, augmentent la masse musculaire, leur contractilité. Fournir le développement sexuel dans l'enfance.

Classification des pathologies de la production d'hormones

La perturbation des glandes surrénales est caractérisée par une augmentation de l'activité de production d'hormones ou une production insuffisante. Les deux options ont un tableau clinique spécifique, en fonction de la quantité d'hormone qui ne répond pas à la norme..

L'hyperfonction et l'hypofonction surrénalienne peuvent être primaires et secondaires. Dans la forme primaire, la glande elle-même est affectée. Dans le cas secondaire, le système hypothalamo-hypophysaire, qui est chargé de réguler la production d'hormones.

Hyperfonction surrénalienne: causes et symptômes

Les principales raisons pour lesquelles l'hyperfonctionnement des glandes surrénales se développe sont l'hyperplasie et les formations oncologiques dans l'organe. L'adénome, carcinome hypophysaire, peut donner le même tableau clinique, puisque cet organe est responsable de la production d'hormones par les glandes surrénales..

Dans le traitement de certaines maladies (psoriasis, polyarthrite rhumatoïde, sclérodermie, lupus érythémateux), j'utilise des glucocorticoïdes. Avec un dosage incorrect de médicaments ou une utilisation prolongée, une hyperfonction de la genèse iatrogène peut survenir.

Avec un excès de poids et des troubles métaboliques, un hypercortisolisme ou un hyperaldostéronisme se développe. Par conséquent, l'hyperfonctionnement du cortex surrénal se produit souvent chez les personnes atteintes de diabète de type I et de type II..

Si une personne est soumise à un stress constant, cela provoque une activation systématique de la production d'hormones.

Au fil du temps, les glandes surrénales répondront non seulement au stimulus, mais produiront toujours un excès d'hormones. La grossesse est une condition particulière qui peut provoquer le développement d'une pathologie.

Le tableau clinique dépend de l'augmentation de la production de catécholamines, d'androgènes ou d'autres hormones. Les symptômes de la maladie dépendent du type d'hormone produite en excès:

  1. Avec la pathologie de la moelle épinière, un excès de catécholamines est observé. Chez une personne atteinte de ce dysfonctionnement, la pression artérielle augmente fortement, une crise hypertensive se produit. La maladie peut se manifester par une dystonie végétative-vasculaire. Avec une augmentation du niveau d'adrénaline, le patient perd rapidement du poids, il a des tremblements de la main, de l'anxiété et un sentiment de peur.
  2. Avec un excès de glucocorticoïdes, on observera une obésité (de la graisse se dépose sous les omoplates, sur le ventre, sur le visage), une augmentation de la pression et une diminution du tonus musculaire. Diverses maladies de la peau sont également caractéristiques. Le niveau d'immunité diminue. Des vergetures et des hémorragies apparaissent sous la peau. La cause est souvent la maladie d'Itsenko-Cushing.
  3. Dans laquelle une production excessive d'hormones est à l'origine des pathologies de l'hypophyse.
    Les sauts de tension artérielle et l'hypertension chez les jeunes peuvent être dus à un excès d'aldostérone. Des maux de tête apparaissent. Le test sanguin révèle un excès de sodium, un manque de potassium.
  4. Avec une production accrue d'androgènes chez les enfants, il y a un retard par rapport à la norme d'âge, puberté précoce, chez les filles en bas âge - pseudohermaphrodisme.

Signes chez les femmes:

  • échec du cycle menstruel;
  • infertilité;
  • augmentation de la croissance des poils sur les bras, les jambes, la poitrine et le visage.
  • augmentation de la masse musculaire;
  • réduction de la couche de graisse sous-cutanée;
  • inflammation des glandes sébacées, apparition de l'acné.

Causes et symptômes de l'hypofonction surrénalienne

Comme pour l'augmentation de la production d'hormones, avec l'hypofonction surrénalienne, l'une des principales causes est un adénome ou un carcinome des glandes. Les maladies cardiovasculaires peuvent également causer cette condition.

L'hypofonction des glandes surrénales peut survenir en raison d'une réaction auto-immune, lorsque le système immunitaire fonctionne mal, et il commence à réagir aux cellules du corps comme étrangères.

L'hérédité compliquée affecte à la fois le développement des processus auto-immuns et plus particulièrement la formation d'une insuffisance surrénalienne.

La tuberculose des glandes en tant que maladie indépendante peut provoquer une hypofonction. Les cellules de la glande surrénale sont détruites et ne peuvent pas fonctionner pleinement. Le même tableau clinique est possible avec d'autres maladies infectieuses..

L'adrénoleucodystrophie est une maladie génétique grave qui, en plus des glandes surrénales, affecte également le cerveau. La cause est une violation du métabolisme des acides gras due à un dysfonctionnement du métabolisme.

Les accidents vasculaires cérébraux, les lésions cérébrales traumatiques, la radiothérapie pour les tumeurs cérébrales endommagent la glande pituitaire, entraînant un dysfonctionnement des glandes.

Une diminution de la production d'hormones entraîne un certain nombre de symptômes. Tout d'abord, une personne note un assombrissement de la couleur de la peau. Tout d'abord, des traces d'hyperpigmentation apparaissent sur les parties ouvertes du corps: mains, visage, cou et aux endroits de frottement contre les vêtements, les accessoires.

Dans les zones où la couleur naturelle de la peau est plus foncée (scrotum, aréole du mamelon, anus), elle devient encore plus riche. De petites taches séparées apparaissent sur les muqueuses. Dans certains cas, le vitiligo peut se développer - l'apparition de taches blanches.

L'hypofonction des glandes surrénales entraîne une perturbation du fonctionnement normal du système digestif:

  • appétit diminué ou complètement absent;
  • les selles sont perturbées: constipation ou diarrhée;
  • il y a une douleur dans l'abdomen;
  • vomissement;
  • la nausée.

En raison d'un manque d'hormones, la pression diminue, une personne ressent une faiblesse dans les muscles et le poids corporel diminue. Des troubles mentaux et neurologiques apparaissent:

  • déficience de mémoire;
  • la concentration et la durée d'attention diminuent;
  • distraction;
  • irritabilité due à des situations mineures;
  • manque de volonté de faire quelque chose, perte d'intérêt pour ce qui se passe - l'apathie se développe.

Diagnostique

Le diagnostic commence par l'étude des plaintes du patient, l'évaluation de l'état physique et émotionnel, puis une histoire est collectée.

Des analyses de sang et d'urine sont prescrites. Une attention particulière est portée au niveau d'hémoglobine, de glucose, d'érythrocytes. Le niveau d'hormones surrénales au cours de l'hypo- et de l'hyperfonction est l'un des principaux paramètres.

Les examens instrumentaux supplémentaires comprennent l'échographie et l'IRM des glandes surrénales. Ils aident à examiner les tissus des glandes, à détecter des changements pathologiques dans leur structure..

Traitement

En cas d'hyperfonction des glandes surrénales, le traitement est prescrit en fonction de la cause de la maladie. S'il s'agit d'une tumeur, les méthodes sont choisies en fonction du stade de développement, de la taille et de l'emplacement de la formation:

  • intervention chirurgicale;
  • chimiothérapie;
  • radiothérapie.

Si la cause de la pathologie était l'utilisation de médicaments pour une autre maladie, qui augmentent la production d'hormones par les glandes surrénales, vous devez alors réduire leur dose ou remplacer complètement les médicaments par une option plus douce..

Pour d'autres raisons, la thérapie consiste en l'utilisation de corticostéroïdes à vie.

L'une des méthodes efficaces est l'utilisation d'un complexe de glucocorticoïdes synthétiques.

Attention! Seul un endocrinologue peut prescrire de tels médicaments hormonaux, après avoir étudié les résultats des analyses et des examens instrumentaux du patient..

Le régime alimentaire consiste à limiter le sel à 10 grammes par jour. Il est nécessaire d'exclure les produits suivants:

Il est interdit de manger des aliments frits et gras, uniquement crus, bouillis ou mijotés. Vous devez également limiter les aliments sucrés..

Le traitement de l'insuffisance surrénalienne dure toute la vie, car les cellules de l'organe ne peuvent pas assurer la production normale d'hormones. La thérapie de substitution est effectuée avec des médicaments corticostéroïdes.

Si après une semaine de traitement l'état du patient s'est amélioré, cela indique le diagnostic correct de l'hypofonction surrénalienne et le traitement sélectionné.

Au fil du temps, vous pouvez réduire la dose et passer à des comprimés à base de minéraux et de glucocorticoïdes.

Le régime doit contenir une quantité accrue de:

  • vitamines A, C, E;
  • les protéines;
  • les nutriments;
  • calories.

La quantité quotidienne de sel doit être contrôlée et ne pas dépasser la norme de 3-10 g.

L'utilisation des produits suivants est recommandée:

  • œufs, laitue, grains de blé germés (vitamine E);
  • agrumes, cynorrhodons, groseilles (vitamine C);
  • foie d'animaux ou de poisson, carottes (vitamine A, qui affecte le fonctionnement normal de la couche corticale);
  • le sel de mer, qui contient de nombreux oligo-éléments utiles;
  • cacahuètes, son, qui activent le travail des glandes.

Le patient doit réduire considérablement le stress physique et mental. Vous avez besoin d'un repos complet au moins dans les premiers jours après le rendez-vous du traitement. Il est recommandé d'arrêter de boire des boissons alcoolisées et des somnifères.

Complications et conséquences

La conséquence de l'hyperfonctionnement des glandes surrénales avec une production excessive d'androgènes est un développement sexuel trop précoce chez les enfants par rapport à la norme d'âge. Les bébés peuvent montrer des signes de pseudohermaphrodisme.

Chez les hommes, les glandes mammaires deviennent hypertrophiées. Chez les femmes, au contraire, les caractères sexuels secondaires masculins se développent: la croissance des cheveux dans tout le corps augmente, la voix devient plus grossière, le caractère change.

En cas d'absence prolongée de traitement de l'hyperfonction surrénalienne, le syndrome d'Itsenko-Cushing se développe. Les signes suivants en témoignent:

  • stries et taches colorées sur la peau;
  • diminution de la fonction du système immunitaire;
  • cheveux sur tout le corps;
  • obésité;
  • hypertension artérielle;
  • fragilité des os;
  • état émotionnel instable;
  • perturbations des processus métaboliques;
  • violation de la thermorégulation.

Avec l'hypofonctionnement, il n'a pas été corrigé pendant une longue période à l'aide de médicaments, l'équilibre eau-électrolyte est perturbé et une déshydratation se développe. En conséquence, la concentration de potassium dans le sang augmente, tandis que le travail des muscles du cœur et le tonus des vaisseaux sanguins sont perturbés..

Les autres conséquences sont les troubles du métabolisme des protéines et des glucides..

La conséquence des violations est une faiblesse sévère, une léthargie, une diminution de la libido.

La crise d'Addison est une complication grave. Elle se caractérise par un effondrement, un assombrissement progressif de la conscience, une forte dépression, des vomissements et de la diarrhée. Peut être:

  • convulsions;
  • tachycardie;
  • flatulence;
  • maux de tête;
  • délirer;
  • léthargie générale.

La prévention

Le stress étant une cause courante du développement de la pathologie, vous devez éviter les conflits, le stress - prendre soin du système nerveux. S'il est impossible de faire face aux problèmes par vous-même, il vaut la peine de contacter un psychothérapeute..

La maladie survient en raison d'une diminution de l'activité du système immunitaire. Vous devez faire du sport, tempérer le corps de différentes manières. La routine quotidienne est importante, un bon sommeil.

Les médecins recommandent l'utilisation de décoctions à base de plantes. Pour la préparation d'infusions, les plantes suivantes sont utilisées:

Vous pouvez simplement préparer du thé et le boire immédiatement ou le laisser infuser pendant environ une heure dans un endroit sombre et froid..

Aux premiers symptômes de dysfonctionnement surrénalien, vous devez immédiatement contacter un spécialiste. La pathologie ne sera pas guérie si vous n'utilisez que des méthodes de prévention et ne disparaîtra pas avec le temps.

Plus le diagnostic est posé tôt, plus le risque de complications et de conséquences négatives est faible et le traitement est plus efficace..

Hypofonction et hyperfonction des glandes surrénales

L'hypofonction et l'hyperfonction des glandes surrénales est une maladie assez grave qui entraîne des conséquences dangereuses, car l'activité vitale du corps humain est régulée par des hormones et elles sont produites par le système endocrinien. Les glandes surrénales se composent de la moelle et de la couche corticale qui la recouvre.

Cet organe est apparié, situé à l'arrière de la cavité abdominale. Diverses circonstances peuvent entraîner une perturbation de ses fonctions..

Hormones et leurs fonctions

Le cortex surrénalien produit des hormones stéroïdes, qui sont des substances dérivées du cholestérol..

Les hormones minéralocorticoïdes, responsables de la régulation de la pression artérielle et de la quantité de sang circulant dans les vaisseaux, sont produites dans la couche de faisceau (externe) du cortex surrénalien.

La couche glomérulaire du cortex sécrète des glucocorticostéroïdes. Cette substance régule le niveau de protéines, de graisses et de glucides dans le corps humain. En outre, cette hormone est responsable du fonctionnement du système immunitaire humain..

Mais sa tâche principale est d'aider le corps à s'adapter aux situations stressantes. À l'intérieur de la moelle, une hormone est produite qui est responsable de la masse musculaire, des cheveux et du désir sexuel. Dans la partie interne de la glande, des catécholamines sont produites - des substances responsables de la vitesse de réaction dans une situation stressante (adrénaline, norépinéphrine).

Hyperfonction surrénalienne

Le même préfixe hyper dans le nom hyperfonction suggère que la glande produit une quantité excessive d'hormones. Il y a plusieurs raisons à cela:

  1. Formation de tumeurs sur l'organe.
  2. Augmentation significative de la couche supérieure de la glande.
  3. Fonctions corporelles altérées en raison d'un excès de poids ou du diabète.
  4. État de stress chronique.
  5. Grossesse.

L'hyperfonction est divisée en plusieurs anomalies, chacune ayant ses propres symptômes:

  1. Une quantité excessive d'une hormone telle que le glucocorticoïde, qui est responsable du bon fonctionnement du système immunitaire et de la stabilité de la pression artérielle dans les artères, conduit à l'hypercortisolisme. Les raisons de cette pathologie incluent la maladie d'Itsenko-Cushing, lorsque la glande surrénale et l'hypophyse sont simultanément affectées, ou des tumeurs dans les poumons. Symptômes de cette maladie: surpoids, diminution du tonus musculaire, hypertension artérielle, maladies de la peau. La gravité des symptômes dépend de l'échelle de la lésion. Cette pathologie est appelée hyperfonction du cortex surrénalien..
  2. Une surabondance de minéralocorticoïdes, responsables du contrôle de la quantité d'électrolyte dans le plasma. Elle se caractérise par des symptômes tels que l'hypertension et les pics de pression, qui sont enregistrés chez des personnes assez jeunes. La cause de cette pathologie peut être un adénome, un carcinome ou une hyperplasie du cortex surrénalien..
  3. Un dysfonctionnement du cortex surrénalien, comme une tumeur, peut entraîner une hyperandrogénie. Les symptômes d'une telle pathologie peuvent être une puberté précoce, un manque de croissance et un échec du cycle menstruel. Les femmes connaissent une croissance accrue des poils sur le visage, la poitrine, les bras et les jambes, la masse musculaire augmente considérablement et l'infertilité se produit..
  4. L'hyperfonction de la médullosurrénale est l'excès de catécholamines. Ils sont libérés dans le sang en grande quantité en raison d'une tumeur qui pourrait se développer dans les couches internes de l'organe. Cette pathologie se manifeste par des pics de pression, une dystonie végétative. Les mains du patient tremblent, la personne perd rapidement du poids.

Hypofonction surrénalienne

L'hypofonction des glandes surrénales, c'est-à-dire une diminution de l'activité de la glande, est causée par 2 raisons principales. Le premier est un dommage destructeur du cortex, le second est une violation de la production d'hormone adrénocorticotrope par l'hypothalamus, qui stimule le cortex surrénalien.

Plusieurs raisons expliquent cet échec:

  1. Le tissu surrénalien est détruit par le système immunitaire humain à la suite d'un dysfonctionnement.
  2. Maladie surrénalienne tuberculeuse.
  3. Pathologie vasculaire.
  4. L'apparition d'une tumeur.
  5. Insuffisance surrénalienne aiguë.

Il existe plusieurs manifestations d'hypofonction surrénalienne:

  1. Assombrissement de la peau de tout le corps.
  2. Perte de tonus musculaire, fatigue chronique.
  3. Diminue le poids corporel.
  4. Réduit la pression artérielle.
  5. Perte d'appétit.
  6. Il y a une violation du système digestif. Le patient a constamment des nausées et des vomissements.
  7. Des douleurs abdominales surviennent.
  8. Irritabilité déraisonnable. Apathie générale.
  9. La mémoire se détériore. L'attention est dispersée.

Si vous constatez un ou plusieurs symptômes d'hypofonction ou d'hyperfonction des glandes surrénales, vous devez immédiatement consulter un médecin. Plus tôt le traitement est commencé, plus il y a de chances d'aboutir..

Diagnostic de la maladie

Un endocrinologue traite le problème des glandes surrénales. Après avoir collecté l'anamnèse, le spécialiste oriente le patient vers une série de procédures qui aideront à diagnostiquer la maladie et à donner une image complète des processus se déroulant dans les glandes surrénales:

  1. Test sanguin pour l'hémoglobine.
  2. Taux de sucre dans le sang et d'électrolytes.
  3. Sang pour la présence et le niveau de cortisol et d'autres hormones.
  4. Pour écarter la tuberculose.
  5. Pour étudier le cortex et la moelle des glandes surrénales, un examen échographique de l'organe est effectué.

Si l'état technique de la clinique le permet, une IRM des glandes surrénales est réalisée. Cette méthode vous permet de voir une image complète des pathologies existantes et d'examiner chaque couche de la glande.

Traitement de la maladie

L'hyperfonction est traitée par des injections de corticostéroïdes. Lorsque le patient est stabilisé et que sa santé s'améliore, les injections sont remplacées par des comprimés.

En règle générale, un tel patient est obligé de prendre des médicaments à vie. Le patient reste sous la surveillance d'un médecin jusqu'à la fin de sa vie qui, lorsque son état s'améliore, lui prescrit des glucocorticoïdes ou des minéralocorticoïdes au lieu de corticostéroïdes.

L'hypofonction des glandes surrénales est également traitée avec des médicaments. Mais la posologie des médicaments pris ne change pas tout au long de la vie du patient, car cela peut entraîner une aggravation de l'état..

Un tel patient doit suivre un régime alimentaire constant qui exclut l'alcool et les aliments salés. Il doit être riche en calories, contenir des vitamines, des oligo-éléments. Il est conseillé au patient d'éviter les situations stressantes..

Prévention des maladies

Étant donné que la principale cause de dysfonctionnement surrénalien est un état de stress constant, afin de prévenir la maladie, le système nerveux doit être protégé, les conflits et les causes de dépression nerveuse doivent être évités.

Un facteur important dans la prévention des maladies est le renforcement du système immunitaire du corps. Pour ce faire, vous devez régulièrement faire du sport, par exemple la natation. Vous devriez tempérer votre corps avec des frottements froids, puis des douches.

Les mesures préventives comprennent les moyens de traitement de la médecine traditionnelle, par exemple l'utilisation de décoctions d'herbes médicinales.

Une infusion de prêle, de géranium ou de perce-neige est utile. Une teinture de pulmonaire ou de mûrier renforce très bien le corps.

Les herbes médicinales sont brassées comme du thé, mais avec une légère différence: la teinture doit reposer environ une heure. Vous pouvez utiliser les fonds tous les jours. Il est recommandé de consulter un médecin dès les premiers symptômes d'hypofonction ou d'hyperfonction des glandes surrénales. Une telle maladie ne disparaîtra pas d'elle-même..

Tableau des hormones

ACTH, hormone adrénocorticotrope, corticotropine

Se compose de 39 AMK, est synthétisé dans le lobe antérieur de l'hypophyse sous l'influence de la corticolibérine.

Participe à la synthèse des corticostéroïdes. Stimule l'hydrolyse des esters de cholestérol dans les cellules du cortex surrénalien; augmente l'entrée du cholestérol dans les cellules dans la composition du LDL; stimule la conversion du cholestérol en prégnénolone; induit la synthèse des enzymes mitochondriales et microsomales impliquées dans la synthèse des corticostéroïdes.

Interagit avec le récepteur de la membrane plasmique des cellules, active l'adénylate cyclase et la phosphorylation des protéines. Tous les effets sont renforcés en présence d'ions Ca 2+.

Augmentation de la mobilisation des graisses, augmentation de la pigmentation de la peau, hypersynthèse des corticoïdes.

Insuffisance chronique du cortex surrénalien

STH, hormone somatotrope, hormone de croissance

Il est synthétisé dans les cellules somatotrophes de la glande pituitaire antérieure. Peptide à chaîne unique, composé de 191 AMK, formé à partir d'une prohormone, le pic de sécrétion est noté peu après l'endormissement.

Il améliore le transport des acides aminés dans les cellules musculaires, stimule la synthèse des protéines et améliore la lipolyse. Dans le foie, il provoque la formation de somatomédine C (IGF-1), qui stimule l'incorporation de sulfates dans les glycosaminoglycanes des protéoglycanes du cartilage et stimule la croissance postnatale du squelette et des tissus mous. Participe à la régulation du métabolisme énergétique et minéral. Inhibe la formation de la thyrotropine.

Dans les cellules cibles (hépatocytes, adipocytes, myocytes, chondrocytes et autres), il active la tyrosine kinase et la protéine kinase C

Gigantisme avec hyperfonction dans l'enfance ou l'adolescence; les adultes développent une acromégalie.

Nanisme hypophysaire ou nanisme

TSH, hormone stimulant la thyroïde, thyrotropine

Stimule toutes les étapes de la synthèse et de la sécrétion des iodothyronines (T3 et T4), affecte la synthèse des protéines, des acides nucléiques, augmente la taille et le nombre de cellules thyroïdiennes.

La transduction du signal se produit dans les cellules par la formation de 3 ′, 5′-cAMP

Hyperthyroïdie secondaire.

Hypothyroïdie secondaire

LTH, hormone lactogène, prolactine

Stimule le développement des glandes mammaires et la lactation. Réduit l'excrétion d'eau dans les reins; améliore l'immunité cellulaire

LH, hormone lutéinisante, lutropine (analogue à la gonadotrophine chorionique humaine)

L'ovulation est induite chez la femme. Jouez un rôle majeur dans le contrôle de l'ovulation et de la grossesse. La LH chez l'homme induit la synthèse des androgènes dans les cellules de Leydig.

Activer le système adénylate cyclase, l'AMPc résultant active la protéine kinase, qui phosphoryle les protéines médiatrices des effets de la LH et de la FSH

Échec primaire lié à l'âge = ménopause. Échec secondaire - aménorrhée, infertilité, diminution de la libido.

FSH, hormone folliculo-stimulante

Chez la femme, il stimule la croissance des follicules dans les ovaires. Stimule la spermatogenèse chez l'homme

Hypertrophie myométriale, hyperdysménorrhée,

Inhibition de la formation folliculaire

MSH, hormone stimulant les mélanocytes

Synthétisé et sécrété dans le sang par le lobe intermédiaire de l'hypophyse

Stimule la mélaninogenèse chez les mammifères et augmente le nombre de cellules pigmentaires (mélanocytes).

Influence les mélanocytes en activant l'adénylate cyclase par la formation d'un médiateur secondaire 3 ', 5'-AMPc

ADH, hormone antidiurétique, vasopressine

Le nonapeptide, synthétisé dans des neurones spéciaux de l'hypophyse, est ensuite transféré dans le lobe postérieur de l'hypophyse sous la forme d'une prohormone, à partir de laquelle l'hormone et le peptide de transport neurophysine ΙΙ sont formés à la suite d'une modification post-traductionnelle. Il diffère de l'ocytocine par deux acides aminés: il contient de la phénylalanine en position 3 de l'extrémité N-terminale au lieu de l'isoleucine et en position 8 de l'arginine au lieu de la leucine.

Entraîne un rétrécissement des vaisseaux sanguins et une diminution du taux de filtration glomérulaire dans les reins.

Contacter V1 récepteurs, provoque la formation de messagers secondaires inositol-3-phosphates (IF3) - activer la phospholipase C; et avec V2 récepteurs - 3 ', 5' - AMPc - active le système adénylyl cyclase, augmentant l'activité de la protéine kinase A dans les cellules.

Le nonapeptide, est synthétisé dans des neurones spéciaux de l'hypophyse, puis transféré dans le lobe postérieur de l'hypophyse sous la forme d'une prohormone, à partir de laquelle l'hormone et le peptide de transport neurophysine sont formés à la suite d'une modification post-traductionnelle Ι.

Stimule la contraction des muscles lisses de l'utérus, joue un rôle important dans la stimulation de la lactation.

Atonie de l'utérus lors de l'accouchement.

PTH, hormone parathyroïdienne, hormone parathyroïdienne

Une hormone peptidique synthétisée dans les glandes parathyroïdes.

Participe à la régulation du métabolisme minéral: augmente la concentration de Ca 2+ et réduit le taux de phosphates dans le sérum sanguin. Dans les reins, il réduit la réabsorption du phosphate dans les tubules distaux et augmente la réabsorption tubulaire du calcium.

L'action est réalisée par la formation d'un médiateur secondaire 3'5'-AMPc dans les ostéoblastes et les ostéocytes du tissu osseux et des cellules des tubules distaux contournés des reins.

Hypercalcémie. Destruction des composants minéraux et organiques des os, développement de l'ostéoporose. Affaiblissement de l'excitabilité du système neuromusculaire.

Paresthésies, spasticité musculaire, convulsions, fatigue accrue

Une hormone peptidique sécrétée par les cellules thyroïdiennes K ou les cellules C parathyroïdes.

Provoque une diminution du taux de calcium et de phosphate dans le plasma sanguin. Augmente la minéralisation osseuse. Antagoniste des hormones parathyroïdiennes

Il est réalisé par le mécanisme membrane-cytosolique avec la formation d'un médiateur secondaire 3 ', 5'-cAMP, qui conduit à l'inhibition de la libération de Ca ++ des os et à la suppression de sa réabsorption dans les tubules rénaux

Diminution de la calcémie, diminution de l'excrétion urinaire, augmentation de la concentration de phosphate. Tetania, laryngospasme

Hormone pancréatique sécrétée par les cellules β des îlots de Largenhans. Une protéine constituée de chaînes A et B reliées par des ponts disulfure

Réduit la glycémie en augmentant la quantité de protéines de transport du glucose, en activant les enzymes de glycolyse, la voie du pentose phosphate de dégradation du glucose, la synthèse du glycogène et en réduisant l'activité des enzymes de gluconéogenèse et la mobilisation du glycogène. Stimule la lipogenèse et la synthèse des protéines. Affecte indirectement le métabolisme de l'eau et des minéraux.

L'attachement de l'insuline au récepteur conduit à l'activation (phosphorylation) de la protéine tyrosine kinase. Il active un certain nombre de phosphoprotéines phosphatases qui mettent en cascade des protéines kinases spécifiques.

Hypoglycémie, augmentation des réserves de glycogène musculaire, augmentation des processus anaboliques, augmentation du taux d'utilisation du glucose dans les tissus.

Synthétisé par les cellules α des îlots de Langerhans.

Améliore la dégradation du glycogène, active les enzymes clés de la gluconéogenèse, active la lipase TAG

Dans le foie, après fixation aux récepteurs sur la membrane plasmique, il induit la formation d'un médiateur secondaire 3 ', 5'-cAMP, activant la glycogène phosphorylase hépatique.

Hyperglycémie résultant d'une mobilisation accrue du glycogène et d'une stimulation de la gluconéogenèse.

Hypoglycémie, diminution de la lipolyse.

Synthétisé par les cellules de la zone glomérulaire du cortex surrénalien

Régule les échanges de sodium, potassium, chlore et eau

Ils diffusent librement à travers la biomembrane dans le cytosol des cellules cibles, se lient à des récepteurs protéiques spécifiques, formant un complexe récepteur-stéroïde, qui est transporté vers le noyau et stimule la synthèse de l'ARNm qu'il contient..

Déséquilibre hydro-électrolytique, hypertension, hypokaliémie

Hormone du cortex surrénalien

Ils provoquent une diminution de la perméabilité des membranes cellulaires, inhibent l'absorption du glucose, mais dans le foie, cela a l'effet inverse.

Maladie d'Itsenko-Cushing (hypercortisolisme), ostéoporose

Maintient la concentration de calcium dans le liquide intercellulaire à un niveau constant. Dans les reins, stimule la réabsorption des ions calcium et phosphate

Ossification des tissus mous.

L'hormone sexuelle masculine, de nature stéroïde, est formée à partir du cholestérol; synthétisé dans les testicules et partiellement dans les ovaires et les glandes surrénales.

Influence la fonction de reproduction, la spermatogenèse; a un effet anabolisant, régule la biosynthèse de l'ARNm, améliore la lipolyse. Forme la libido et le comportement sexuel.

Eunuchoïdie, obésité, fausse gynécomastie, cryptorchidie (sous-développement des organes génitaux externes).

L'hormone sexuelle féminine de nature stéroïde est synthétisée dans les ovaires, la macula, ainsi que le placenta, le cortex surrénalien et une petite quantité dans les testicules.

Régule le cycle menstruel, stimule la prolifération des cellules de la muqueuse utérine, assure le développement des caractères sexuels secondaires; a un effet anabolisant.

L'hormone sexuelle féminine du groupe des progestatifs; formé à partir de cholestérol, principalement pendant la menstruation par le corps jaune, pendant la grossesse par le complexe placentaire

Dans les cellules cibles, la progestérone se lie à des récepteurs spéciaux, permet l'implantation d'ovules et préserve la grossesse.

Aménorrhée, hypertrophie des glandes mammaires due à un gonflement, augmentation de la libido.

Dysménorrhée, diminution de la masse mammaire, infertilité.

Hormones médullosurrénales

Ils ont un puissant effet vasoconstricteur, provoquant une augmentation de la pression artérielle. L'adrénaline provoque une forte augmentation de la glycémie. Les catécholamines sont des hormones de stress qui affectent toutes les fonctions corporelles.

L'adrénaline interagit avec les récepteurs adrénergiques α et β. Se liant aux récepteurs α-adrénergiques, l'adrénaline provoque la formation d'un messager secondaire inositol triphosphate, et lors de la liaison aux récepteurs β-adrénergiques, 3 ′, 5′-AMPc.

La noradrénaline interagit principalement avec les récepteurs α-adrénergiques.

Perturbation de la transmission synaptique, diminution du seuil de douleur, diminution de la synthèse d'adrénaline.

Synthétisé dans la glande thyroïde. 70 à 80% T4 se transforme en T3, en particulier dans les hépatocytes.

En se liant aux récepteurs à l'intérieur de la cellule, la thyroxine augmente la consommation d'oxygène, l'activité de Na +, K + - ATP-ase, accélère la glycolyse, la synthèse du cholestérol et des acides biliaires, la biosynthèse des protéines dans différents tissus, stimule la croissance et la différenciation cellulaire. Les hormones thyroïdiennes sont essentielles au fonctionnement normal du cerveau tout au long de la vie.

Ils agissent par le mécanisme des hormones stéroïdes.

La thyréotoxicose est caractérisée par une augmentation du métabolisme de base, une croissance et une différenciation accrues des tissus, ainsi qu'une augmentation du catabolisme des glucides, des lipides et des protéines..

Diminution du métabolisme basal, taux de mobilisation des graisses et du glycogène, diminution de la masse musculaire, diminution de la production de chaleur. Les enfants développent le crétinisme.

Comment l'hypofonction et l'hyperfonctionnement des glandes surrénales sont déterminés et quelles sont les conditions dangereuses

Les glandes surrénales, avec leur petit volume, effectuent des processus très importants dans le corps. Chaque section de tissu surrénal est responsable de la production continue d'hormones vitales. Et avec un dysfonctionnement de n'importe quelle partie de l'organe, tout le corps en souffre. Par conséquent, il est très important de savoir comment déterminer les premiers signes du développement d'une violation dans le travail de cet organe important..

Il faut comprendre qu'en plus de dommages partiels à la glande surrénale, l'organe peut tout simplement ne pas remplir correctement sa fonction principale. Dans ce cas, une hypofonction et une hyperfonction des glandes surrénales apparaissent..

Chacune des conditions a ses propres caractéristiques et est lourde de conséquences différentes, mais il est important que les gens sachent reconnaître une maladie aux premiers stades de développement, car un travail inapproprié entraîne une détérioration de l'organe et des dommages concomitants au corps. Les symptômes d'hyper et d'hypofonctionnement des glandes surrénales sont différents, mais dans les deux cas, les hormones sont incroyablement produites.

Quel rôle jouent les hormones?

Les glandes surrénales, avec tout leur volume, sans interruption, produisent ces hormones infectieuses ou infectieuses. Ils agissent comme des stabilisateurs du corps et permettent à tous les systèmes de fonctionner pleinement.

Dans la couche corticale de l'organe, la synthèse d'hormones stéroïdes très importantes, qui sont des substances dérivées du cholestérol, a lieu. Et ils peuvent être à la fois positifs et négatifs. L'hyperfonction du cortex surrénal entraîne une augmentation de la production de graisse, qui va directement aux vaisseaux.

Un autre groupe d'hormones minéralocorticoïdes importantes est produit dans la couche de faisceau du cortex. Ces substances sont importantes pour maintenir une pression artérielle normale, respectivement, elles contrôlent le taux de circulation sanguine et sa quantité dans les vaisseaux. L'activité accrue des glandes surrénales dans cette manifestation conduit au développement de maladies cardiovasculaires.

Le plein fonctionnement du corps est également impossible sans hormones synthétisées dans la couche glomérulaire du cortex de l'organe. Ici, des glucocorticostéroïdes sont produits, qui contrôlent les niveaux de protéines dans le corps et stabilisent également la teneur en glucides et en graisses du corps..

Mais c'est loin d'être une liste complète de l'influence de l'orgue. Les hormones surrénales sont responsables de la croissance musculaire, de la libido et de la croissance des cheveux. Et aussi les catécholamines - qui fournissent une réponse rapide d'une personne dans les situations d'urgence. Un excès de catécholamines entraîne une anxiété accrue et une dégradation progressive du système nerveux.

Important! L'hypo et l'hyperfonctionnement des glandes surrénales entraînent des processus irréversibles dans le corps humain. Ces violations sont dangereuses pour les adultes et les enfants, car elles agissent comme un trouble complexe du corps. Et plus la maladie est détectée tôt, plus la probabilité de son élimination indolore est élevée..

Comment se manifeste l'hyperfonction surrénalienne?

Les principales raisons du dysfonctionnement des glandes surrénales résident dans un stress grave ou dans une prédisposition héréditaire. L'hyperfonction de la médullosurrénale et de ses autres parties entraîne une augmentation de la concentration d'hormones synthétisées.

Plusieurs facteurs possibles sont à l'origine de ce dysfonctionnement:

  1. Tension nerveuse régulière.
  2. Grossesse.
  3. L'apparition de formations bénignes et malignes dans l'organe.
  4. Croissance du cortex surrénalien.
  5. Diabète.
  6. Obésité.

Tout cela provoque un dysfonctionnement des glandes surrénales. Et cela peut se manifester par plusieurs types de maladies avec certains symptômes:

  1. L'augmentation de la production de glucocorticoïdes que le syndrome d'Itsenko Cushing peut provoquer entraîne une faiblesse, une perte de tonus musculaire et entraîne également une prise de poids et une hypertension..
  2. La fonction altérée de la moelle épinière de l'organe entraîne l'apparition de perturbations dans le travail du système cardiovasculaire. Dans le même temps, une personne ressent une faiblesse et perd rapidement du poids corporel..
  3. Le dysfonctionnement du cortex surrénal affecte de manière significative le fonctionnement des organes génitaux, conduisant à une puberté précoce, ainsi que la croissance des poils sur le visage, la poitrine et le corps. Les femmes souffrent souvent d'irrégularités menstruelles.
  4. Des changements dans la concentration des minéralocorticoïdes se produisent souvent à la suite d'un adénome ou d'un carcinome. Ce trouble s'accompagne de poussées soudaines de pression, alors qu'il se produit souvent chez les jeunes patients..

Tous ces troubles sont considérés comme des pathologies complexes pouvant entraîner de graves troubles du corps humain à tout âge. L'hyperactivité des organes entraîne une usure rapide et une défaillance des organes.

Hypofonction surrénalienne - principaux signes et symptômes

Une production réduite d'hormones dans les glandes surrénales est appelée hypofonction. Ce phénomène a son propre tableau clinique et ne nécessite pas moins de diagnostic et de traitement que l'hyperfonction.

L'hypofonction de la médullosurrénale et de ses autres zones apparaît pour plusieurs raisons:

  1. À la suite de défaillances du système immunitaire, qui conduisent au fait que le corps lui-même détruit les cellules surrénales, les percevant comme un corps étranger.
  2. Pour les troubles graves du système cardiovasculaire.
  3. Tuberculose surrénalienne.
  4. L'apparition de néoplasmes.
  5. Hyperandrogénie surrénalienne.

La carence, le manque d'hormones dans ce cas conduit à une détérioration progressive de tout l'organisme. En fonction des hormones produites par les glandes surrénales qui sont synthétisées en plus petites quantités, le tableau clinique est également déterminé..

Mais les symptômes de dysfonctionnement les plus courants comprennent:

  1. Dysfonctionnement de la glande endocrine, qui se manifeste par un ralentissement du métabolisme.
  2. Une forte augmentation du poids corporel.
  3. L'apparition de vergetures sur la peau.
  4. Perte de tonus musculaire.
  5. Irritabilité accrue.
  6. Ecchymoses sur le corps même avec un léger toucher.
  7. Éruptions cutanées, acné et autres problèmes de peau.
  8. Fortes augmentations de la pression artérielle.
  9. Serrer la main ou les doigts.
  10. Perturbation du cycle menstruel.
  11. Obésité.
  12. Infertilité.
  13. Inflammation des glandes sébacées.
  14. Crises hypertensives, etc..

Les enfants ont souvent:

  1. Puberté précoce.
  2. Une production excessive d'androgènes entraîne une croissance excessive des poils corporels.
  3. Taille basse.
  4. Pseudohermaphrodisme, qui se manifeste même au moment de la naissance chez les filles.
  5. Les garçons ont un pénis agrandi.

Ces symptômes peuvent apparaître seuls ou dans diverses combinaisons, donc même l'un d'entre eux devrait vous obliger à consulter un médecin..

Important! Les patients présentant une hypo et une hyperfonction surrénalienne ressentent souvent une détérioration progressive. Et ceci malgré le fait qu'aux stades initiaux du développement de la maladie, les symptômes sont assez lissés, il est donc difficile à déterminer, mais l'attitude attentive des gens à leur santé et les visites périodiques chez un médecin - endocrinologue aident à prévenir le développement d'une forme avancée de maladies.

Diagnostic de la maladie

Un spécialiste ne peut prescrire un traitement qu'après une série de procédures de diagnostic. Tout d'abord, le patient ou ses proches doivent décrire toutes les manifestations de la maladie, ainsi que toutes les sensations les plus désagréables.

Dans un premier temps, pour établir un diagnostic, un test sanguin et urinaire est effectué, qui révèle:

  1. Teneur en hémoglobine.
  2. Indicateur quantitatif du glucose et des érythrocytes.
  3. Les hormones surrénales sont-elles en bonne quantité?.

En cas d'écarts de ces indicateurs, une échographie et une IRM sont prescrites, ce qui permet d'établir plus précisément la forme et le degré de développement de la maladie. Il faut se rappeler que les examens sont compliqués par l'obésité et l'instabilité émotionnelle du patient. Toutes ces procédures sont indolores, vous ne devriez donc pas avoir peur de les lire.

Thérapie de la dysfonction surrénalienne

En cas de dysfonctionnement surrénalien, il est très important de consulter un spécialiste en temps opportun. Dans tous les cas, il est conseillé au patient d'adhérer à un mode de vie sain et d'éviter le stress. Et pour résoudre le problème, des médicaments hormonaux sont utilisés qui peuvent être injectés ou par voie orale..

Avec une dynamique positive du développement de la maladie, ils sont remplacés par des plus doux, et il est nécessaire de prendre des médicaments de ce groupe tout au long de la vie, car il est impossible de forcer l'organe à normaliser la production d'hormones.

Le type spécifique d'hormone et sa concentration ne peuvent être déterminés par le médecin qu'après des examens approfondis du patient, évaluant le degré de besoin d'assistance aux glandes endocrines. En plus de l'hormonothérapie, les maladies concomitantes sont traitées. Si la cause du dysfonctionnement n'est pas éliminée, le développement réussi de la maladie ne peut pas être prédit..

Et si une forme aiguë de l'évolution de la maladie apparaît, il est nécessaire de consulter de toute urgence un médecin, parfois même une intervention chirurgicale. Si le patient est intrigué par un signe de dysfonctionnement de l'organe, vous devez immédiatement contacter un spécialiste.

La prévention

Étant donné qu'une perturbation du travail des organes se produit dans le corps en raison d'un déclin du système immunitaire, la principale prévention est de renforcer le système immunitaire et de prévenir le développement de maladies chroniques.

Pour cela, il est nécessaire d'effectuer les procédures de versement et de frottement à l'eau froide. Un autre point important de la prévention est de minimiser les situations stressantes, car au moment de la surcharge nerveuse dans la plupart des cas, les glandes surrénales fonctionnent mal..

Pour le reste, un mode de vie sain, marcher au grand air et une bonne nutrition deviennent la clé du plein fonctionnement de l'organe et du bien-être d'une personne.