Principal

Goitre

Norme AMH chez la femme: raisons d'augmenter et de diminuer, traitement

Nous parlons de l'hormone anti-mulllérienne, de ce qu'elle montre et à quoi elle sert, quelle est la norme chez les femmes par âge. Selon des études socio-statistiques de 2017, l'âge moyen de naissance du premier enfant chez les femmes en Russie était de 27,5 ans. La tendance à accoucher plus tard est due à des aspects financiers et psychologiques. Les couples commencent à planifier leurs enfants longtemps à l'avance, essayant d'acquérir une indépendance et une indépendance financières.

Il convient de garder à l'esprit qu'après 31 ans, la probabilité de tomber enceinte pour une femme commence à diminuer progressivement..

Afin d'évaluer le stock de follicules dormants restants encore capables de fécondation, une étude est menée sur l'hormone anti-Müllérienne. L'avantage de l'analyse dans une valeur constante de l'hormone, qui ne dépend pas de la phase du cycle menstruel.

Le coût de la recherche pour les laboratoires privés va de 850 à 1200 roubles. Une méthode immunologique est utilisée, suivie d'une détection en lumière ultraviolette. Le temps d'attente pour les résultats peut aller jusqu'à 7 jours.

  • 1 Qu'est-ce que l'hormone anti-müllérienne affecte chez la femme??
  • 2 Ce qui montre l'hormone anti-Müllérienne?
    • 2.1 Hormone anti-mulllérienne - quand est-elle analysée et comment la prendre?
  • 3 Tableau de la norme de l'hormone anti-müllérienne chez la femme par âge
  • 4 Qu'est-ce que cela signifie si l'hormone anti-mulllérienne est élevée chez la femme?
  • 5 Si l'hormone anti-Müllérienne est abaissée
    • 5.1 Comment ramener les indicateurs à la normale?
  • 6. Conclusions

Qu'est-ce que l'hormone anti-müllérienne affecte chez la femme??

Le sexe futur de l'enfant est déterminé au moment de la conception et dépend de la combinaison des chromosomes: XX ou XY. Jusqu'à la sixième semaine de développement intra-utérin, le bébé développe des structures reproductrices indifférenciées des deux sexes, les canaux Wolf et Müller sont posés. L'ontogenèse d'un enfant de tout sexe se produit initialement selon le type féminin: l'utérus avec appendices se développe et le canal du loup est détruit.

Si l'effet de facteurs suppressifs se produit, le canal de Mueller s'atrophie et les vésicules séminales et le canal déférent se forment à partir des cellules du canal du loup..

L'abréviation courante de l'hormone anti-Müllérienne est AMH. Cette substance protéinique est produite par les cellules de soutien dans les tubules contournés des testicules au stade embryonnaire de développement à partir de la septième semaine. Chez la femme, après la naissance, il est synthétisé par des cellules granulaires de follicules en cours de maturation..

La propriété unique de l'hormone est d'interférer avec la formation des organes internes féminins à partir du canal de Müller. Cependant, même après la naissance de l'AMH chez la femme, elle participe au processus de maturation finale des follicules et à leur sélection pour une ovulation ultérieure..

Ce que montre l'hormone anti-müllérienne?

Le niveau d'AMH détermine le nombre de follicules en croissance, qui peut être utilisé pour estimer la réserve restante d'ovules au repos. L'étude permettra au médecin de déterminer l'âge approximatif de la ménopause chez une femme.

La détermination de la réserve ovarienne est nécessaire lors de la préparation d'une femme à la fécondation in vitro (FIV). Il est à noter que chez les patientes ayant une hormone anti-mulllérienne basse, la grossesse pendant l'insémination artificielle se produit beaucoup moins fréquemment..

Avant la FIV, le processus d'ovulation est stimulé, ce qui entraîne une augmentation de la production d'œufs, y compris de qualité inférieure. Il y a des cas où la condition était accompagnée de conséquences négatives pour la santé d'une femme. Afin d'évaluer le risque de syndrome d'hyperstimulation ovarienne, une détermination préliminaire de la valeur AMH est effectuée.

De plus, l'hormone est un marqueur tumoral des néoplasmes dans les ovaires. L'âge moyen de la formation de tumeurs chez les femmes est de 51 ans.

La détection d'une hormone anti-müllérienne accrue est effectuée avec une évaluation complète de l'état hormonal du patient.

Hormone anti-Müllerian - une fois analysée et comment prendre?

Un médecin généraliste, gynécologue ou généticien peut envoyer au laboratoire pour une analyse AMG. Indications pour la recherche:

  • la nécessité d'évaluer la réserve fonctionnelle des ovaires;
  • diagnostic différentiel des maladies oncologiques, de la maladie des ovaires polykystiques et des troubles intersexes;
  • préparation à la FIV.

Afin d'obtenir les résultats les plus précis, vous devez connaître les règles de préparation de la collecte de biomatériaux:

  • doit passer au moins 12 heures après le dernier repas;
  • vous ne pouvez pas fumer trois heures avant la visite au laboratoire;
  • l'alcool est exclu deux jours avant l'étude;
  • les rapports sexuels sont exclus par jour;
  • la prise de contraceptifs oraux et de médicaments hormonaux est reportée de 2 jours;
  • pas de surmenage physique ou émotionnel en 2 heures.

Important: la phase du cycle menstruel n'a pas d'importance pour l'analyse pour AMG. Cependant, comme AMG est pris avec une hormone folliculo-stimulante, il est recommandé de passer des tests du cinquième au septième jour du cycle (parfois du troisième au cinquième).

Tableau de la norme de l'hormone anti-müllérienne chez la femme par âge

Le niveau d'AMH dans le sang varie tout au long de la vie. Ainsi, la concentration minimale est observée chez les nouveau-nés, puis la teneur en hormone augmente. Cela est nécessaire pour la mise en œuvre correcte du processus d'abaissement des testicules dans le scrotum à partir de l'abdomen. À partir de l'adolescence, la valeur AMH diminue considérablement.

Chez les nouveau-nés, la détermination du niveau d'AMH n'est pas possible en raison de la valeur ultra-petite. Pendant la puberté, la valeur de l'hormone augmente et, après la ménopause, elle atteint à nouveau ses valeurs minimales..

Vous trouverez ci-dessous un tableau des normes AMH chez les femmes par âge, qui permet de déchiffrer les résultats d'une étude sur le statut hormonal.

Âge de la femme examinéeTaux AMG, ng / ml
18 à 25 ans0,95 - 13,4
25 à 30 ans0,15 - 7,4
Environ 30 à 35 ans0,05 - 7,45
35 à 40 ans0,03 - 7,2
40 à 45 ans0 - 3,3
Plus de 45 ans0 - 1,1

Il est à noter qu'une diminution de la valeur de l'indicateur à 1 ng / ml indique une petite réserve ovarienne chez une femme. Le taux d'hormone anti-Müllérienne chez la femme pour la conception commence à partir de 1,2 ng / ml et plus.

Que ce soit pour stimuler l'ovulation avant la FIV ou utiliser du matériel de donneur?

Vous devez connaître le niveau exact d'hormone anti-Müllérienne. La norme AMH minimale pour la FIV est comprise entre 1 et 2,5 ng / ml.

Qu'est-ce que cela signifie si l'hormone anti-mulllérienne est élevée chez la femme?

Si la valeur hormonale du patient est à la limite supérieure de la norme, une conclusion est tirée sur une grande réserve ovarienne. L'apparition de la ménopause et de l'infertilité dans les prochaines années ne se produira pas.

Cependant, si l'hormone anti-Müllérienne est augmentée au-delà des valeurs admissibles, le patient a besoin de diagnostics supplémentaires. Une condition similaire indique 2 pathologies principales.

Syndrome de Stein-Leventhal (ovaire polykystique), dans lequel il y a une violation du fonctionnement normal des ovaires. Une femme n'a pas du tout d'ovulation ou cela se produit de manière irrégulière. En combinaison avec cela, il y a une augmentation des hormones sexuelles féminines et masculines.

Les patients atteints de polykystose sont plus à risque de développer un cancer, un diabète sucré et des pathologies cardiovasculaires. Selon les recherches modernes, les femmes atteintes de maladie polykystique sont plus susceptibles d'avoir une fausse couche spontanée ou une naissance prématurée..

Si le médecin sélectionne correctement les méthodes de traitement et que le patient suit strictement toutes les prescriptions, il sera alors possible de concevoir et de donner naissance à un bébé en bonne santé..

Partant du fait que l'AMG est un marqueur tumoral, son augmentation peut indiquer le développement de formations malignes ou de métastases. Plus de 70% de toutes les tumeurs ovariennes sont primaires. Des néoplasmes secondaires sont observés avec la propagation de métastases à partir des glandes mammaires, de l'estomac ou du gros intestin.

Selon les statistiques, 220 000 nouveaux cas de cancer de l'ovaire sont enregistrés chaque année, dont la moitié sont mortels. Les statistiques tristes sont dues au fait que la pathologie est détectée à des stades ultérieurs, lorsque les méthodes de traitement connues ne sont plus assez efficaces.

Aux premiers stades, la tumeur ne cause pas d'inconfort à la femme, la maladie se déroule sans signes cliniques prononcés. Les premiers signes de malignité sont similaires à l'inflammation ovarienne..

Le traitement est la chimiothérapie et la chirurgie pour enlever ou réséquer l'ovaire. Sur la base du fait que la maladie affecte plus souvent les femmes en âge de procréer, l'ablation des ovaires entraînera leur infertilité..

Si l'hormone anti-müllérienne est faible

Une grossesse est-elle possible avec de faibles niveaux de l'hormone en question? Oui, il y a un risque de grossesse. L'hormone anti-mulllérienne est abaissée dans le contexte d'une faible réserve ovarienne fonctionnelle, mais n'est pas la preuve à 100% de son dysfonctionnement.

Il faut garder à l'esprit qu'après le début de la ménopause, l'indicateur en question est égal aux valeurs minimales et la grossesse est impossible.

Comment ramener les indicateurs à la normale?

Si la déviation AMH a été causée par un stress physique ou émotionnel, la restauration du corps du patient permettra à l'indicateur de revenir aux valeurs normales..

L'apparition d'une ménopause prématurée est plus difficile à traiter. En règle générale, une femme est sélectionnée pour une thérapie hormonale visant à augmenter le niveau d'hormones sexuelles féminines.

conclusions

Pour résumer, il convient de souligner:

  • la valeur de l'hormone anti-Müllérienne détermine la réserve fonctionnelle des ovaires d'une femme. En d'autres termes, combien de temps pourra-t-elle réussir à concevoir et à porter un enfant;
  • la norme minimale pour le niveau d'hormone anti-mulllérienne pour la FIV est de 1 à 2,5 ng / ml;
  • les normes de l'indicateur dépendent de l'âge du patient;
  • il n'est pas recommandé d'essayer d'ajuster le taux d'hormones par vous-même. Le mauvais choix de médicaments entraînera de graves perturbations du système endocrinien;
  • même avec de faibles valeurs d'AMH, une femme peut réussir à tomber enceinte.
  • A propos de l'auteur
  • Publications récentes

Spécialiste diplômée, elle a obtenu en 2014 un diplôme en microbiologie de l'établissement d'enseignement supérieur budgétaire de l'État fédéral de l'Université d'État d'Orenbourg. Diplômé de l'étude de troisième cycle de l'établissement d'enseignement supérieur budgétaire de l'État fédéral Orenburg GAU.

En 2015. à l'Institut de Symbiose Cellulaire et Intracellulaire de la Branche de l'Oural de l'Académie des Sciences de Russie a réussi un programme de formation avancée dans le cadre du programme professionnel supplémentaire "Bactériologie".

Lauréat du concours panrusse pour le meilleur travail scientifique dans la nomination "Sciences biologiques" 2017.

Augmentation de l'hormone antimüllérienne - que faire?

L'AMH ou hormone anti-müllérienne est un marqueur de la fonction ovarienne. Cette valeur de laboratoire reflète la réserve ovarienne. Une diminution de l'AMH est généralement observée chez les femmes dont la fonction de reproduction est en déclin, et une augmentation de l'AMH est le plus souvent observée chez les patientes atteintes du syndrome des ovaires polykystiques..

Quelle AMH doit être considérée comme élevée?

Il n'y a pas de normes en tant que telles. L'interprétation des résultats dépend de l'âge du patient et du but du diagnostic.

Le plus souvent, l'AMH est mesurée pour évaluer la fertilité (fertilité). Dans ce cas, la valeur optimale est considérée comme une concentration de 4 à 6,8 ng / ml. Une concentration inférieure à 1,0 ng / ml peut indiquer une réserve ovarienne réduite, mais est évaluée en conjonction avec d'autres indicateurs (taux de FSH, ingbin-B, nombre de follicules antraux dans les premiers jours du cycle, volume ovarien).

Jusqu'à présent, il n'y a pas de consensus quant à savoir quelle AMH devrait être considérée comme élevée. Le plus souvent, son niveau augmente avec la maladie des ovaires polykystiques. Il a été constaté que chez ces femmes, il augmente de 2 à 3 fois par rapport à la moyenne de cette catégorie d'âge..

Rôle physiologique

Pendant longtemps, la fonction d'AMG dans le corps féminin est restée inconnue. Il est produit dans les cellules de la granulosa des follicules. Il commence à être produit même in utero. Après la naissance de la fille, le niveau de la substance dans le sang augmente progressivement. Il culmine à 20-30 ans. Puis commence à diminuer progressivement à mesure que la fonction ovarienne s'estompe.

  • limiter la croissance des organes génitaux pendant la période prénatale;
  • initiation de la croissance des follicules primordiaux dans les ovaires;
  • protection de la granulosa des follicules en croissance contre l'effet mitogène excessif de la FSH (sous son action, les follicules avec des œufs se développent).

En tant qu'indicateur de laboratoire, AMG est d'une grande valeur. C'est pratique, car il reste stable à différentes périodes de la vie d'une femme et ne change pas, en fonction de la phase du cycle. N'affecte pas la concentration d'une substance dans le sang, la prise de médicaments hormonaux, la grossesse, une augmentation ou une diminution du taux d'autres hormones dans le sang.

Syndrome des ovaires polykystiques

Il y a plusieurs raisons à une augmentation des niveaux d'AMH. Mais la plupart d'entre eux sont très rares. Si une femme a fait un test sanguin et que son taux d'hormones anti-mulllériennes est élevé, cela indique presque toujours un syndrome des ovaires polykystiques. Cette maladie est répandue dans la population et est l'une des principales causes d'infertilité endocrinienne..

Bien que l'AMH soit toujours augmentée dans les ovaires polykystiques de 2 à 3 fois par rapport à la moyenne de la population, ce n'est pas un critère pour établir un diagnostic..

Autres signes du syndrome des ovaires polykystiques:

  • anovulation chronique (les follicules des ovaires ne mûrissent pas);
  • menstruations irrégulières;
  • signes d'hyperandrogénie - augmentation du niveau d'hormones mâles (croissance des poils du visage, grossissement de la voix, acné);
  • les ovaires des deux côtés sont agrandis 3 à 5 fois, ils présentent plusieurs kystes jusqu'à 8 mm de diamètre et un épaississement de la capsule.

Une femme atteinte de la maladie polykystique anti-müllérienne a une hormone élevée. Son niveau est en corrélation avec la concentration sanguine de certaines autres hormones, principalement la testostérone et l'androstènedione (hormones sexuelles mâles). De plus, l'AMH est augmentée plus fortement chez les femmes, dont les ovaires sont déterminés plus de follicules antraux dans les premiers jours du cycle menstruel..

Les femmes atteintes du syndrome des ovaires polykystiques ont une réserve ovarienne accrue. Il a été constaté que la ménopause survient en moyenne 2 ans plus tard que la moyenne de la population. Malgré cela, de nombreuses patientes atteintes de cette maladie ne peuvent pas devenir enceintes. Cela est en partie dû à une augmentation de l'hormone anti-müllérienne chez une femme. En effet, l'une de ses fonctions est d'inhiber le développement du follicule et de réduire l'effet de la FSH sur celui-ci.

Cependant, la raison pour laquelle la croissance folliculaire s'arrête n'est pas claire. Ils poussent normalement jusqu'au milieu du cycle. Peu de temps avant l'ovulation, l'un des follicules, appelé dominant, est en avance sur les autres. C'est lui qui donne l'ovule, qui sera plus tard fécondé par le sperme. Mais cela ne se produit pas avec le SOPK. Tous les follicules s'arrêtent au stade de la sélection dominante. En conséquence, il n'y a pas d'ovulation et plusieurs kystes restent dans les ovaires (follicules immatures).

Augmenter avant la stimulation de la superovulation

Très souvent, les femmes présentant des taux élevés d'AMH souffrent d'infertilité anovulatoire. Ils reçoivent une stimulation de l'ovulation. Cette procédure peut être effectuée à la fois dans le cadre d'un programme de fécondation in vitro et en tant que méthode indépendante de traitement de l'infertilité. Dans les deux cas, l'AMG est utilisée comme indicateur pour aider le médecin à choisir la dose de médicaments pour assurer les processus ovulatoires dans les ovaires..

Lorsqu'un médecin choisit un schéma pour stimuler l'ovulation dans un programme de FIV, il doit prescrire une telle dose de gonadotrophines afin que:

  • assurer la maturation du plus grand nombre possible de follicules avec ovules;
  • prévenir le développement du syndrome d'hyperstimulation ovarienne.

Autrement dit, le médecin doit trouver le «juste milieu». C'est mauvais si la dose d'hormones est insuffisante et que les follicules ne mûrissent que 3-4 au lieu de 10-15. Mais c'est encore pire si les dosages sont excessifs. Dans ce cas, se développe une complication appelée syndrome d'hyperstimulation ovarienne..

Au début des technologies de procréation assistée, la surréaction ovarienne était courante. Mais ensuite, les médecins ont appris à prédire leur réponse à la stimulation. Y compris l'utilisation d'un indicateur tel que AMG. Si une femme a une hormone anti-mulllérienne élevée, cela indique un risque accru de syndrome d'hyperstimulation ovarienne. Si le médecin en a connaissance, il prendra des mesures pour éviter cette condition, à savoir:

  • commencera la stimulation avec des doses plus faibles d'hormones;
  • surveillera attentivement l'état de la femme en utilisant des ultrasons, des tests sanguins pour les hormones;
  • en aucun cas il ne prescrira de stimulation pour 2 cycles consécutifs, mais fera une pause entre deux tentatives de FIV;
  • si les premiers signes d'une surréaction ovarienne apparaissent, arrêter le protocole ou du moins ne pas l'amener à un transfert afin que la femme ne devienne pas enceinte (si la conception a eu lieu, le syndrome d'hyperstimulation est plus sévère et plus long).

Le plus souvent, il est nécessaire d'arrêter le protocole et de congeler tous les embryons chez les femmes présentant une AMH supérieure à 7,0 ng / ml. La valeur seuil à laquelle le risque de syndrome d'hyperstimulation est considéré comme élevé est une concentration supérieure à 3,36 ng / ml.

Que faire en cas de promotion?

Tout dépend de la raison de l'augmentation de l'AMH, ainsi que des objectifs thérapeutiques. Par exemple, si une tumeur des cellules de la granulosa ovarienne est la cause d'une augmentation des taux d'hormones anti-Müllériennes, une chirurgie est nécessaire. Mais, comme nous l'avons déjà découvert, dans la plupart des cas, une AMH élevée se produit dans les ovaires polykystiques - 10% de la population féminine souffre de cette maladie. Dans ce cas, la méthode de traitement dépend principalement de ce que la femme souhaite recevoir à la suite de la thérapie. Les objectifs peuvent être les suivants:

  • le début de la grossesse;
  • élimination des symptômes (principalement associés à l'hyperandrogénie);
  • prévention des conséquences négatives des troubles hormonaux (prévention de l'hyperplasie de l'endomètre, de l'obésité, de l'augmentation des risques cardiovasculaires, de la normalisation de la fonction menstruelle et du métabolisme des glucides).

Quel que soit l'objectif visé, les médecins ne prescrivent pas de traitement visant à abaisser les taux d'AMH. Avec l'âge, la concentration de cette hormone diminuera d'elle-même, à mesure que la fonction des ovaires disparaîtra - tout comme cela se produit chez d'autres femmes..

Chez les patients en âge de procréer, le traitement de la maladie polykystique vise le plus souvent à résoudre le problème de l'infertilité. Actuellement, il n'existe pas de thérapies permettant de restaurer la fertilité naturelle de façon permanente. Le syndrome des ovaires polykystiques est une maladie incurable. Mais dans ce contexte, vous pouvez tomber enceinte et donner naissance à un enfant. Pour cela, des programmes d'induction de l'ovulation sont utilisés. Le clomifène est généralement administré à une femme. Si cela ne fonctionne pas, ils passent à la stimulation des gonadotrophines.

Est-il possible de réduire?

Théoriquement, il est possible d'abaisser le niveau d'AMH. Pour ce faire, il suffit d'enlever complètement ou partiellement les ovaires. En pratique, bien sûr, cela ne se fait pas. Il n'y a aucun intérêt à réduire la concentration d'AMH dans le sang. Cela n'entraînerait pas une augmentation de la fertilité ou une diminution des symptômes de la maladie des ovaires polykystiques..

Dans le syndrome des ovaires polykystiques, l'ablation parfois partielle du stroma de ces organes est réalisée en utilisant la méthode laparoscopique. Ceci est fait afin de réduire les niveaux d'androgènes. Dans le même temps, une diminution de la concentration d'AMG est un «effet secondaire» de cette opération. Mais ces dernières années, le traitement chirurgical du SOPK est de moins en moins pratiqué, car il ne donne pas toujours les résultats escomptés..

Ainsi, une AMH élevée dans la plupart des cas indique un syndrome des ovaires polykystiques. Dans le contexte de cette maladie, une infertilité anovulatoire se développe souvent, mais pas toujours. Il existe des traitements efficaces pour cela. Habituellement, un régime correctement sélectionné d'induction médicamenteuse de l'ovulation permet à une femme de devenir enceinte dans les prochains mois après le début du traitement..

Hormone anti-müllérienne chez la femme: fonctions, norme et causes de déviation

L'hormone anti-mulllérienne chez la femme (AMH) est une substance produite par les ovaires. Il est responsable de la formation des œufs matures. L'AMH n'affecte pas les cycles menstruels et ne dépend pas de la FSH (hormone folliculo-stimulante).

Aucun facteur externe (nutrition, apport hormonal, mode de vie) n'affecte la production de cette hormone. Si cela ne correspond pas à la norme, cela menace d'infertilité. Par conséquent, toutes les femmes sont invitées à donner périodiquement du sang et à connaître le niveau de leur AMH.

  • 1 Fonctions de l'hormone anti-Müllérienne
  • 2 Objectif de la mesure du niveau d'AMH
  • 3 Moment du don de sang
  • 4 normes AMH à différents âges
  • 5 faibles niveaux d'hormones
  • 6 Niveaux d'AMH élevés

Cette hormone tire son nom du scientifique allemand Müller, qui a découvert que le développement embryonnaire des hommes et des femmes se déroule de la même manière. Tous les embryons ont un tube spécial qui, chez les garçons, est absorbé 9 à 10 semaines après la fécondation. Chez les filles, l'utérus et le vagin sont formés à partir de ce tube. Dès la 32e semaine de grossesse, les follicules du fœtus commencent à produire de l'AMH.

Après la naissance, le niveau d'hormones de la fille sera bas et au moment de la puberté, il augmente considérablement. Pendant cette période, le nombre d'œufs sains est d'environ 400 à 500 000. Ils sont appelés la réserve ovarienne. Dans chaque cycle, plusieurs œufs mûrissent, mais la meilleure qualité ressort. Les niveaux d'hormones anti-mulllériennes diminuent avec le début de la ménopause, lorsque les œufs ont disparu.

L'hormone anti-müllérienne chez la femme a deux fonctions:

  • assure la croissance des follicules et la maturation des ovocytes;
  • stimule la synthèse des œstrogènes sous l'influence de la FSH.

Les niveaux d'hormones dépendent de l'apport d'ovules dans les ovaires de la femme. Si vous suivez le niveau d'AMH, vous pouvez savoir comment ils sont dépensés. Grâce à cette propriété, l'état du système reproducteur est évalué..

Hormone anti-Müllérienne et réserve ovarienne

De plus, la teneur en hormones détermine:

  • chances de conception naturelle;
  • la faisabilité de la FIV;
  • détermination du début de la ménopause environ 4 ans avant le développement de cette condition.

Les experts recommandent que les filles nullipares commencent à surveiller régulièrement leurs niveaux d'hormones anti-mulllériennes le plus tôt possible. Son déclin est difficile à prévenir, mais il conduit à l'infertilité. Dans ce cas, il est recommandé d'extraire et de congeler vos propres œufs jusqu'à ce que le niveau d'AMH tombe très bas..

Un test sanguin pour l'AMG doit être effectué le 3 à 5 jour du cycle le matin. Cela peut être fait dans n'importe quel laboratoire..

Avant de donner du sang, vous devez vous préparer correctement à l'analyse:

  • Il n'y a rien;
  • éviter le stress;
  • ne fumez pas et ne buvez pas d'alcool par jour;
  • exclure une activité physique intense en 3 jours.

Le non-respect de ces règles entraînera des résultats incorrects.

Le niveau normal de cette hormone est individuel pour chaque femme. Cela dépend du nombre d'œufs stockés à l'origine. Il arrive souvent que les femmes à 45 ans soient capables de concevoir un enfant, et chez les 25 ans, l'approvisionnement en ovules cesse et la probabilité de conception est considérablement réduite.

La régularité des changements du niveau de l'hormone est présentée dans le tableau:

ÂgeChangements dans les niveaux d'hormones
12-14 ans (puberté)AMG commence à se développer
20-30 ansLe niveau d'hormone atteint son maximum
Après 30 ans et avant la ménopauseL'indicateur commence à baisser lentement
MénopauseLa valeur hormonale est de 0 lorsque les ovaires cessent de fonctionner

Le tableau montre les valeurs moyennes normales de l'hormone en fonction de l'âge:

ÂgeTeneur en hormone anti-müllérienne, ng / ml de sang
Jusqu'à 10 ans (avant la puberté)1,8-3,4
10-20 ans (début de l'âge reproductif)2,1-6,8
20-30 ans3,2-7,3
30 à 50 ans6,8-2,6
50-55 ans (ménopause)2.6-1.1
55 ans et plus1.1-0

En âge de procréer, les taux d'AMH supérieurs à 7,3 ng / ml sont considérés comme élevés. Les valeurs normales sont de 4 à 7,3 ng / ml. L'indice hormonal anti-müllérien de 0,3-2,2 ng / ml est considéré comme faible, et la grossesse dans ce cas est impossible.

L'AMH change également légèrement pendant le cycle menstruel - dans la phase folliculaire, son niveau augmente, pendant l'ovulation, il atteint son maximum, au début de la phase lutéale, il diminue légèrement et ne change pas jusqu'à la fin de la prochaine menstruation.

Si les tests montrent un faible taux d'AMH dans le sang d'une femme en âge de procréer, cela indique les caractéristiques suivantes du corps:

  • puberté précoce, à la suite de laquelle l'approvisionnement en follicules touche à sa fin;
  • approche de la ménopause;
  • troubles génétiques dans le développement ovarien.

Dans ces cas, il est impossible d'augmenter la quantité d'hormone..

Le niveau de l'hormone peut diminuer avec un excès de poids, divers dommages aux ovaires (traumatisme, chirurgie, chimiothérapie). Dans ce cas, lorsque la cause du dysfonctionnement des ovaires est éliminée, il est possible de restaurer le niveau d'AMH..

Avec l'aide de médicaments, il ne sera pas possible d'augmenter le niveau de cette hormone. Mais les médicaments sont utilisés pour éliminer les causes qui ont influencé la diminution, ainsi que pour stimuler les ovaires. Des médicaments sont prescrits pour améliorer le flux sanguin vers les ovaires et éliminer l'inflammation..

Plus le niveau d'AMH est bas, moins il y a de chances de tomber enceinte naturellement. Dans ce cas, la FIV est recommandée..

Raisons d'une augmentation de l'hormone anti-müllérienne:

  • pathologies congénitales dans les tissus ovariens;
  • début tardif de la puberté;
  • radiothérapie menée pour le cancer;
  • utilisation à long terme d'antidépresseurs;
  • prendre des médicaments pour éliminer la tumeur;
  • tumeur maligne dans l'ovaire;
  • maladies infectieuses transférées (oreillons, tuberculose, syphilis et autres pathologies dans lesquelles de nombreux organes sont touchés à la fois);
  • maladie des ovaires polykystiques;
  • tabagisme et abus d'alcool;
  • stress;
  • maladies chroniques;
  • prendre des médicaments pour stimuler l'ovulation.

Un excès d'AMH indique de graves problèmes dans le corps, ce qui nécessite des recherches approfondies de la part de spécialistes. Le dépassement des indicateurs affecte négativement l'état des reins, du cœur, des organes respiratoires et du système nerveux.

Si la valeur AMH est dépassée, des études et un traitement supplémentaires sont recommandés, dont l'objectif principal est de normaliser le taux d'hormones. Différentes méthodes sont utilisées dans chaque cas. Si une femme souhaite tomber enceinte, une stimulation artificielle de l'ovulation est prescrite à l'aide des médicaments suivants:

  • Menogon;
  • Klostilbegit;
  • Puregon.

La prévision dans ce cas sera positive si toutes les recommandations du spécialiste sont suivies.

Selon des études récentes, l'administration d'une hormone polyfonctionnelle, la DHEA, est efficace pour augmenter le nombre d'œufs. Mais il n'est autorisé à le prendre que sous la surveillance d'un médecin. Les agents hormonaux conventionnels sont incapables d'augmenter le nombre d'œufs viables.

On a également remarqué que les niveaux d'hormones en été sont 18% plus élevés qu'en hiver. Par conséquent, il est recommandé de prendre un bain de soleil et de manger des aliments riches en vitamine D:

  • caviar;
  • poisson gras (morue, saumon);
  • jaunes d'œuf;
  • foie de porc;
  • légumes verts.

Vous pouvez ajuster l'augmentation d'AMG à l'aide de remèdes populaires. Mais avant de les utiliser, il est recommandé de consulter un spécialiste. Recettes:

Hormone anti-Müllérienne (AMH) et fertilité. tout ce que tu as besoin de savoir.

L'analyse des niveaux d'hormones anti-mulllériennes, ainsi que d'autres mesures, peut aider à reconstituer une image de votre fertilité. L'une des premières étapes de la recherche sur la fertilité consiste à rechercher des marqueurs indiquant le nombre de «bons» œufs qu'il vous reste. L'un de ces marqueurs est l'hormone anti-Müllérienne (AMH). Que dit AMG de votre fertilité? Voici ce que vous devez savoir.

Qu'est-ce que l'hormone anti-müllérienne (AMH)?

L'hormone anti-müllérienne (AMH) est une hormone sécrétée par les cellules qui entourent les ovules dans vos ovaires. Plus vous avez d'œufs, plus vous produisez d'AMH..

Comment l'hormone anti-Müllérienne (AMH) est étudiée?

Le test de l'hormone anti-mulllérienne (AMH) est aussi simple que d'enrouler votre manche pour un test sanguin. Votre médecin peut vérifier l'AMG à tout moment de votre cycle menstruel, car la mesure reste relativement stable tout au long de ce cycle..

Ce que les niveaux d'AMH disent de votre fertilité?

Le nombre d'ovules qui se trouvent dans les ovaires est appelé «réserve ovarienne» et l'hormone anti-Müllérienne (AMH) est un marqueur de cette réserve ovarienne. Plus vous avez d'œufs, plus votre niveau d'AMH sera élevé. Moins il y a d'ovules, moins il y aura d'AMH, indiquant une réserve ovarienne plus faible.

En vieillissant, il y a moins d'œufs..

Niveaux normaux d'hormone anti-müllérienne (AMH).

Les taux d'AMH compris entre 1,0 ng / ml et 3,0 ng / ml sont considérés comme «normaux», ce qui signifie que vous disposez d'un approvisionnement normal en œufs.

Niveaux d'AMH faibles.

Voici ce que vous devez savoir sur les faibles niveaux d'hormone anti-müllérienne (AMH):

  • Les niveaux d'AMH inférieurs à 1,0 ng / ml sont généralement considérés comme faibles, indiquant un approvisionnement en œufs quelque peu appauvri.
  • Un taux d'AMH inférieur à 0,5 ng / ml est considéré comme très faible, ce qui suggère une réserve ovarienne réduite - ce qui signifie que le risque de grossesse est peu probable.

Est-il possible de tomber enceinte avec de faibles taux d'AMH?

OUI. De nombreuses femmes ayant un faible taux d'AMH tombent enceintes naturellement, mais elles sont moins susceptibles de devenir enceintes. En effet, certains mois, vous pouvez avoir des niveaux plus élevés d'AMH - ou, plus simplement, plus d'œufs à maturité, tandis que d'autres mois, vous pouvez avoir moins d'œufs à maturité et donc une AMH plus faible..

Un test d'hormone anti-Müllerian (AMH) ne permet pas de prédire avec une certitude absolue que vous ne pouvez pas tomber enceinte, vous avez juste un nombre d'œufs matures faible ou inférieur à la moyenne ce mois-ci.

Pouvez-vous améliorer la qualité des œufs ou les niveaux d'AMH??

Ne serait-ce pas génial s'il y avait des pilules ou des aliments qui pourraient améliorer la qualité de vos œufs ou augmenter vos niveaux d'hormone anti-mulllérienne (AMH)?

Il y a des spéculations selon lesquelles il pourrait y avoir un lien entre les niveaux de vitamine D et les niveaux plus élevés d'AMH, mais rien ne prouve que la supplémentation en vitamine D augmente les niveaux d'AMH ou améliore la qualité des œufs..

L'antioxydant coenzyme Q10 (CoQ10) peut avoir un impact sur la réponse ovarienne chez les femmes subissant une FIV, mais il n'y a pas de données sur s'il peut augmenter l'hormone anti-Müllerian (AMH) ou améliorer la qualité des ovules..

Causes de faibles niveaux d'AMH.

Il existe plusieurs raisons possibles pour les faibles niveaux d'AMH, notamment:

  • Âge. Votre âge est la principale raison des faibles niveaux d'hormone anti-Müllérienne (AMH). En vieillissant, votre réserve ovarienne et votre taux d'AMH diminuent naturellement.
  • Votre profil génétique. Votre ADN peut être responsable de faibles taux d'AMH.
  • Une maladie auto-immune - en particulier une maladie dans laquelle le système immunitaire de votre corps attaque les cellules de vos ovaires - peut entraîner de faibles taux d'AMH.
  • La chirurgie des kystes ovariens ou de l'endométriose peut aussi parfois entraîner de faibles taux d'AMH.

Un test sanguin pour mesurer l'AMH, ainsi que d'autres tests tels que l'hormone folliculo-stimulante (FSH) et l'estradiol, seront effectués lors d'un examen préliminaire lorsque vous serez prêt à commencer à concevoir. Ceci, avec d'autres facteurs, aidera à reconstituer l'image de fertilité d'une femme..

Conclusion.

Gardez à l'esprit que votre hormone anti-Müllérienne (AMH) et d'autres tests ne seront pas précis à 100%..

Si vous avez des inquiétudes, parlez-en à votre médecin et, si nécessaire, élaborez un plan pour faire de votre rêve de tomber enceinte une réalité..

Hormone anti-Müllérienne

L'hormone anti-Müllérienne assure la différenciation sexuelle dans l'embryon, et participe également à la spermatogenèse et à la maturation des follicules. Il sert d'indicateur de la fonction des glandes sexuelles et sert à découvrir la cause de la violation de la différenciation des sexes, de l'infertilité masculine et féminine, ainsi que dans le diagnostic de certaines tumeurs..

AMG, substance inhibitrice de Muller.

Synonymes anglais

Hormone anti-müllérienne, AMH, facteur inhibiteur mulllérien, MIF, hormone inhibitrice mulllérienne, MIH, substance inhibitrice mulllérienne, MIS.

Ng / ml (nanogramme par millilitre).

Quel biomatériau peut être utilisé pour la recherche?

Comment bien se préparer à l'étude?

  • Ne pas manger pendant 12 heures avant l'examen.
  • Évitez de prendre des œstrogènes et des androgènes dans les 48 heures suivant l'étude.
  • Ne fumez pas pendant 30 minutes avant le test.

Informations générales sur l'étude

L'hormone anti-mulllérienne (AMH) est normalement synthétisée uniquement par les cellules de Sertoli des testicules (à la fois pendant le développement embryonnaire et après la naissance) et les cellules ovariennes granulaires (seulement après la naissance). Il tire son nom de la propriété unique d'inhiber le développement des structures reproductrices féminines à partir du rudiment appelé canal de Müller. Bien que le sexe de l'enfant soit déterminé au moment de la conception, jusqu'à la 6e semaine de grossesse, le fœtus présente des gonades reproductrices indifférenciées et les rudiments des structures reproductrices internes des deux sexes: le canal mésonéphritique (Wolf) et le canal paramesonéphritique (Müller). Au départ, le fœtus se développe selon un modèle féminin. Dans ce cas, le canal de Müller stimule le développement de l'utérus, des trompes de Fallope et de la partie supérieure du vagin, et les cellules du canal du loup sont détruites. Et vice versa, en présence de facteurs suppressifs, le canal de Müller est détruit et Wolfov donne naissance à l'épididyme, au canal déférent et aux vésicules séminales - ainsi, le développement du système reproducteur se produit en fonction du type masculin. L'un de ces facteurs, qui forment finalement anatomiquement le sexe masculin de l'enfant, est l'hormone anti-Müllérienne. Il est produit par les cellules de Sertoli du testicule à partir de la 7e semaine environ de développement embryonnaire. Sa fonction principale est de supprimer la formation de structures reproductrices féminines à partir du canal de Müller. Si un fœtus génétiquement masculin présente des mutations dans le gène de l'hormone anti-mulllérienne ou des mutations dans le gène de son récepteur, alors le développement du canal mulllérien se poursuit et, avec les structures reproductrices mâles internes, des structures reproductrices féminines (utérus, trompes de Fallope ou col de l'utérus) se forment. Dans ce cas, l'enfant a normalement développé des testicules, des structures reproductrices internes mâles (épididyme, canal déférent et vésicules séminales) et des organes génitaux externes masculins, le sexe à la naissance est défini comme masculin et il n'est pas possible de suspecter une anomalie du développement.

Une autre fonction importante de l'AMG est d'abaisser les testicules de la cavité abdominale dans le scrotum. Lorsque AMG est rejeté, la descente des testicules est altérée. La descente tardive des testicules (cryptorchidie) est la pathologie la plus courante du système génito-urinaire chez les garçons, elle survient chez 30% des prématurés et 5% des bébés à terme. En règle générale, la descente des testicules se produit encore spontanément au 3ème mois de vie. Si cela ne se produit pas à 6 mois, une opération est réalisée pour déplacer les testicules de la cavité abdominale ou du canal inguinal vers le scrotum (orchidopexie). La plupart des patients présentant un déficit ou une insensibilité à l'AMH ont une cryptorchidie, c'est pourquoi cette opération leur est prescrite. Souvent, c'est pendant l'orchidopexie que des structures reproductrices femelles internes supplémentaires sont trouvées et un syndrome du canal de Müller persistant est suggéré. En plus des défauts anatomiques qui augmentent la probabilité d'une hernie inguinale chez les enfants, ce syndrome est associé à l'infertilité..

Les médecins observant un garçon atteint de cryptorchidie font face à certaines difficultés. Une telle pathologie peut survenir à la fois en violation de la descente des testicules et en leur absence. Ces écarts ont un pronostic et un traitement complètement différents, par conséquent, leur diagnostic différentiel correct est nécessaire. L'échographie ne permet de détecter le tissu testiculaire dans la cavité abdominale ou le canal inguinal que dans 70 à 80% des cas, alors que l'AMG est un indicateur spécifique (98%) et sensible (91%) de la présence de tissu testiculaire. Un test positif pour AMG chez un garçon indique une violation de la descente des testicules, qui peut être corrigée par une intervention chirurgicale. L'absence d'AMH permet de diagnostiquer une anorchie (absence bilatérale congénitale des testicules), dans laquelle la chirurgie n'est pas indiquée. À cet égard, la mesure AMG peut être utilisée pour le diagnostic différentiel de la cryptorchidie.

La concentration d'AMG varie considérablement au cours de la vie. Le taux d'AMH d'un garçon est faible à la naissance, mais augmente considérablement de 6 mois. Dans l'enfance et l'adolescence, l'AMH diminue progressivement et atteint ses valeurs les plus basses à l'âge adulte. Contrairement aux garçons nouveau-nés, le niveau d'AMH chez les nourrissons de sexe féminin est normalement très faible (indétectable) et le reste pendant l'enfance et l'adolescence. Pendant la puberté chez les filles, elle augmente légèrement et à l'âge adulte correspond à celle des hommes adultes. Les taux d'AMH après la ménopause ne sont normalement pas déterminés. Ainsi, les concentrations d'AMH chez les garçons et les filles pendant le nouveau-né et la petite enfance sont significativement différentes; par conséquent, l'AMG peut être utilisée pour diagnostiquer des syndromes de troubles de la différenciation sexuelle. Si un nourrisson a des structures génitales externes présentant à la fois des caractéristiques féminines et masculines, l'AMG, en combinaison avec d'autres indicateurs, permet non seulement de déterminer le vrai sexe, mais aussi d'identifier la cause de la violation de la différenciation sexuelle. Ainsi, par exemple, un dysfonctionnement isolé des cellules de Leydig productrices de testostérone s'accompagne d'un sous-développement des organes génitaux externes mâles, tandis que la concentration d'AMH synthétisée par les cellules de Sertoli reste normale. Au contraire, le sous-développement des organes génitaux externes mâles, résultant du sous-développement des testicules, accompagné de la perte des cellules de Sertoli et de Leydig, se caractérise par une faible valeur AMH. Les nouveau-nés ont des niveaux d'AMH très bas (non détectés). À cet égard, l'analyse de l'AMG peut être utilisée dans le diagnostic de la différenciation sexuelle altérée et l'identification de sa cause..

Malgré le fait que la fonction principale de l'AMG soit réalisée au cours du développement de l'embryon, cette hormone effectue un certain nombre de tâches après la naissance. Dans le corps d'un homme adulte, il est impliqué dans la régulation de la synthèse des androgènes. Le taux sérique d'AMH chez les hommes atteints d'azoospermie non obstructive (absence de spermatozoïdes dans l'éjaculat en raison de leur altération de la formation) est de 50% inférieur à celui des patients atteints d'azoospermie obstructive (absence de spermatozoïdes dans l'éjaculat en raison d'une obstruction du canal déférent). Cet indicateur de laboratoire est une méthode encore plus précise de diagnostic différentiel de deux variantes de l'azoospermie que le test traditionnellement utilisé pour l'hormone folliculo-stimulante (FSH), donc l'AMH peut être utilisée pour identifier la cause de l'infertilité masculine.

Dans le corps d'une femme, l'AMH est impliquée dans la maturation des follicules, ainsi que dans leur sélection pour l'ovulation. Il est synthétisé par les cellules granulaires des follicules en croissance, inhibe la croissance des follicules primordiaux adjacents et réduit également la sensibilité des follicules en croissance à l'action de la FSH. Tout cela contribue à la maturation finale et à l'ovulation d'un follicule chaque mois. La synthèse d'AMG étant réalisée par des follicules en croissance, leur nombre est estimé par sa concentration. À son tour, le nombre de follicules en croissance reflète le nombre de follicules primordiaux au repos, appelés réserve fonctionnelle des ovaires. Cette réserve diminue avec l'âge, ainsi que dans les conditions accompagnées d'une ménopause prématurée (par exemple, avec une chimiothérapie). L'évaluation de la réserve fonctionnelle à l'aide d'AMG permet de répondre à de nombreuses questions. Très souvent, une femme moderne reporte délibérément la naissance d'un enfant. Dans le même temps, il a été prouvé que la probabilité de concevoir le premier enfant dans un délai d'un an par une femme de plus de 31 ans est réduite de 6 fois par rapport aux femmes plus jeunes. À l'âge de 41 ans, les changements quantitatifs et qualitatifs des follicules dans la grande majorité des cas conduisent à la soi-disant infertilité naturelle, et elle survient beaucoup plus tôt que la ménopause. Par conséquent, une évaluation de la réserve fonctionnelle des ovaires nous permet de déterminer l'âge approximatif de la ménopause et de l'infertilité (infertilité), qui peuvent être pris en compte par les jeunes femmes lors de la planification d'une grossesse. Un faible taux d'AMH indique le début de la ménopause dans les 5 prochaines années. Les avantages du test AMH sont que la concentration de cette hormone ne change pas de manière significative au cours du cycle menstruel, et reste également constante d'un cycle à l'autre..

L'évaluation de la réserve fonctionnelle des ovaires à l'aide d'AMG est également effectuée lors de la sélection et de la préparation des patientes pour des programmes de fécondation in vitro pour le traitement de l'infertilité féminine. Les patientes ayant une réserve ovarienne fonctionnelle insuffisante et une AMH diminuée répondent moins bien à la stimulation de l'ovulation et leur grossesse se produit moins souvent. D'autre part, l'AMG est utilisé pour évaluer le risque de surstimulation de l'ovulation. Non seulement cela s'accompagne d'un inconfort abdominal et de la production d'œufs plus défectueux, mais cela peut également conduire à une maladie potentiellement mortelle - le syndrome d'hyperstimulation ovarienne. AMG permet d'identifier les patients présentant un risque élevé de surstimulation de l'ovulation, ce qui est nécessaire pour une sélection ultérieure du schéma de traitement optimal de l'infertilité.

L'AMH est un marqueur des tumeurs ovariennes provenant de cellules granulaires (tumeurs des cellules de la granulosa). Ils représentent environ 3% des néoplasmes ovariens. La variante dite adulte de la tumeur, qui est observée chez les femmes pré- et post-ménopausées, est plus courante (l'âge moyen auquel une tumeur est diagnostiquée est de 51 ans). Dans le même temps, parallèlement à l'augmentation de la production d'AMG, la quantité d'oestrogène augmente considérablement, ce qui entraîne une hyperplasie de l'endomètre, qui se manifeste par des violations du cycle menstruel pendant la période préménopausique. Chez les femmes ménopausées, l'hyperestrogénie se manifeste le plus souvent par des saignements utérins ou un adénocarcinome de l'endomètre. Chez les hommes, l'excès d'œstrogènes s'accompagne de gynécomastie. D'autres tumeurs ovariennes hormono-actives rares comprennent les tumeurs à cellules de Sertoli. Dans les deux cas, le niveau d'AMH sera significativement augmenté.

Des tests répétés pour AMG peuvent être utilisés au stade de la surveillance du traitement de la tumeur.

À quoi sert la recherche?

  • Pour le diagnostic différentiel des causes de la cryptorchidie: descente tardive des testicules ou anorchie (ainsi que syndrome du canal de Müller persistant).
  • Diagnostiquer une violation de la différenciation entre les sexes et identifier sa cause.
  • Pour le diagnostic de l'azoospermie non obstructive comme cause d'infertilité masculine.
  • Évaluer la réserve fonctionnelle des ovaires afin de planifier la grossesse et prédire le moment de la ménopause.
  • Identifier des groupes de patientes ayant une réponse insuffisante ou excessive à la stimulation de l'ovulation lors de programmes de fécondation in vitro et correction du traitement de l'infertilité féminine.
  • Pour le diagnostic des tumeurs des cellules de la granulosa des ovaires et des testicules et le contrôle de leur traitement, ainsi que pour le diagnostic des néoplasmes des cellules de Sertoli.

Quand l'étude est prévue?

  • Avec cryptorchidie - l'absence de testicules dans le scrotum chez un nouveau-né.
  • Si le nouveau-né a des structures génitales externes qui ont à la fois des caractéristiques féminines et masculines.
  • Dans le diagnostic différentiel de l'azoospermie obstructive et non obstructive.
  • Quand l'âge d'apparition de l'infertilité et de la ménopause est prédit.
  • Lors de la sélection de groupes de patients: a) avec une réponse insuffisante à la stimulation de l'ovulation et un pronostic défavorable de grossesse; b) avec une réponse excessive à la stimulation de l'ovulation et un pronostic défavorable pour le développement du syndrome d'hyperstimulation ovarienne.
  • Avec des symptômes d'hyperestrogénie chez la femme (saignement utérin) et chez l'homme (gynécomastie).

Que signifient les résultats?

Sol

Âge (années) / stade Tanner

Valeurs de référence, ng / ml