Principal

Oncologie

Lorsqu'un test sanguin est prescrit pour les anticorps dirigés contre la peroxydase thyroïdienne à la TPO et son décodage

Vous avez été envoyé pour effectuer l'analyse AT-TPO. Qu'est-ce que c'est? Découvrons-le ensemble.

Qu'est-ce que AT-TPO

Le test sanguin AT-TPO est une méthode de test appelée test d'immunosorbant lié à une enzyme ou test d'immunochimioluminescence..

Le sang est envoyé pour analyse afin de déterminer la présence ou l'absence du coefficient AT-TPO. Après le traitement, le reste du sang est renvoyé dans le corps. Ce sont, en règle générale, tous les leucocytes, plaquettes et érythrocytes nécessaires. Parfois, les patients les refusent, puis le matériel reste pour le sang donné. L'AT-TPO peut être déchiffré sous forme d'anticorps de la peroxydase thyroïdienne dans le sang. Les anticorps sont des protéines produites par le système immunitaire. Leur fonction est de reconnaître et, si nécessaire, de détruire les bactéries et les virus. Dans de rares cas, les anticorps commencent à agir contre un corps sain.

Normes pour les hommes, les femmes et les enfants

Les niveaux normaux d'anticorps sont calculés en fonction de l'âge. Pour les personnes de moins de 50 ans, cette norme est de 0,0 à 34,9 unités / ml, pour les personnes de plus de 50 ans, l'indicateur est de 1,00 à 99,9 unités / ml.

Il est important de se souvenir d'un point ici. Si le patient a une augmentation du niveau de 20 unités, cela signifie que l'hormone est toujours normale, mais une surveillance systématique est nécessaire. Si le niveau est supérieur de 25 unités ou plus, l'intervention d'un médecin est nécessaire.

Tableau des normes chez les femmes par âge

Normes chez la femme enceinte

Chez les hommes

Chez les enfants

Lorsqu'une analyse AT-TPO est prescrite

Le diagnostic est indiqué en cas de problèmes thyroïdiens. Les patients atteints de la maladie de Graves ou de la maladie de Hashimoto ont déjà une TPO-AT élevée. Le groupe à risque comprend également la polyarthrite rhumatoïde, le lupus érythémateux disséminé, le diabète sucré et autres..

De plus, des niveaux accrus d'anticorps sont trouvés chez les personnes en bonne santé. En particulier, elle affecte 10% des femmes âgées.

Autres indications d'examen:

  • femmes enceintes ayant des problèmes de thyroïde
  • les nourrissons si leur mère avait un niveau élevé d'AT-TPO pendant la grossesse
  • hypertrophie de la glande thyroïde
  • myxœdème péritibial
  • maladie euthyroïdienne de Graves
  • avec la formation de tumeurs
  • thyrotoxicose
  • hypothyroïdie

Comment est-il fait

Il y a un peu de préparation avant l'analyse. La procédure est effectuée le matin à jeun, en fumant avant que la procédure ne soit exclue. Un mois avant cela, vous devez arrêter de prendre tous les médicaments hormonaux, le cas échéant. Dans quelques jours - refus de prendre des médicaments contenant de l'iode. Il existe des exceptions à la règle, mais seul un médecin peut les prescrire. Stress minimum et effort physique - c'est peut-être toute la liste de ce qui doit être fait avant l'analyse.

Le test sanguin AT-TPO lui-même comporte plusieurs étapes. Tout d'abord, la teneur quantitative en T4 libre, TSH et hormone thyréostimulante dans le sérum sanguin du patient, dont l'hypophyse est responsable, est étudiée. Si le niveau de T4 est normal et que les valeurs de TSH sont sous-estimées, alors l'étape suivante est une étude des indicateurs quantitatifs de T3 libre. Dans le même temps, des tests sanguins sont effectués pour la présence et la quantité d'anticorps anti-TPO et TG anti-TSH.

Il n'y a pas de différences entre l'analyse de groupes d'âge et de sexe différents. Les résultats AT-TPO seront prêts dans cinq jours.

Raisons de l'augmentation

Il existe également des raisons pour lesquelles les indicateurs AT-TPO ont un niveau plus élevé. L'une de ces maladies est la maladie du foie. Pour ceux qui sont trop accros à la consommation d'aliments salés, gras, sucrés et frits, c'est une raison de réfléchir. Une autre raison est l'obésité, qui peut encore être principalement causée par une mauvaise alimentation..

Que signifie abaissé

Les indicateurs inférieurs à la norme ne provoquent généralement pas de symptômes désagréables chez une personne, l'état de santé reste bon. L'une des raisons en est la prédisposition génétique. Un niveau réduit est considéré comme une erreur tout à fait admissible, mais dans tous les cas, seul un médecin peut l'établir après avoir réussi l'analyse et l'avoir décodée..

Traitement

Les médicaments hormonaux sont généralement prescrits comme traitement. Le problème ne peut pas être complètement éliminé, vous ne pouvez le corriger que légèrement.

Il existe également des mesures préventives recommandées par les médecins qui doivent être suivies pour éviter les problèmes de thyroïde..

Alors, pour vous protéger à l'avenir:

  • abandonner les mauvaises habitudes;
  • éviter les situations stressantes;
  • mange bien;
  • ranger votre routine quotidienne;
  • visitez plus souvent des endroits écologiquement propres.

Si nécessaire, effectuez l'analyse AT-TPO le plus tôt possible. Écarts détectés en temps opportun - la moitié du succès du traitement.

Matériel mis à jour le 27/02/2018

Les anticorps anti-TPO sont élevés: qu'est-ce que cela signifie et quel est le danger d'une augmentation des indicateurs de la peroxydase thyroïdienne pour le fonctionnement de la glande thyroïde

Dans la transcription des tests hormonaux chez certains patients, il est indiqué: les anticorps anti-TPO sont augmentés. Qu'est-ce que ça veut dire? Une augmentation des indices de peroxydase thyroïdienne est-elle dangereuse pour le fonctionnement de la glande thyroïde et l'état général??

Les médecins vous recommandent de vous familiariser avec les informations sur le taux d'EFTP chez les femmes et les hommes. Il est important de comprendre comment le niveau d'anticorps change en fonction de la présence de pathologies endocriniennes et de maladies d'autres organes..

Qu'est-ce que ça veut dire

La peroxydase thyroïdienne est une enzyme sans laquelle la production de la forme active d'iode est impossible. Composant essentiel pour l'iodation de la protéine thyroglobuline.

Avec un niveau excessif d'anticorps contre la thyroperoxydase, l'activité de l'iode diminue, ce qui affecte négativement la synthèse des hormones thyroïdiennes. Dans le contexte d'une carence en triiodothyronine et en thyroxine, le développement et la croissance de l'enfance ralentissent, le fonctionnement du tractus gastro-intestinal et l'échange de chaleur se détériorent et le muscle cardiaque s'affaiblit. Des processus négatifs se produisent dans les parties du système nerveux et du squelette, le développement physique est altéré, des troubles psychosomatiques se produisent.

AT to TPO est un marqueur indiquant des changements pathologiques, dans la plupart des cas des maladies auto-immunes, des changements dans l'état de la glande thyroïde et des lésions des organes rhumatismaux. Chez les femmes, les anticorps dirigés contre la peroxydase thyroïdienne sont augmentés plus souvent que chez les hommes. Dans certains cas, un petit écart n'est pas une conséquence de maladies et de conditions négatives: les indicateurs se stabilisent après la disparition des facteurs qui ont provoqué un léger changement des valeurs AT.

Comment réduire le taux d'hémoglobine dans le sang chez les hommes et quelles sont les raisons de l'augmentation des taux? Nous avons une réponse!

Adénome surrénalien gauche: qu'est-ce que c'est et comment se débarrasser de l'éducation chez les femmes? Lisez la réponse dans cet article.

Quelles maladies cela indique-t-il

Dans la plupart des cas, l'excès des standards d'anticorps dirigés contre l'enzyme thyroïde peroxydase se développe avec une inflammation des tissus de la glande thyroïde de nature auto-immune, la thyroïdite de Hashimoto. Souvent, un écart par rapport à la norme est l'un des signes d'un goitre nodulaire toxique (une forme diffuse de lésion des organes endocriniens).

Autres maladies de la glande thyroïde avec un AT TPO élevé:

  • Maladie de Basedow.
  • Thyroïdite de diverses étiologies et formes: auto-immune, lymphomateuse, post-partum, virale.
  • Hyperthyroïdie.
  • Forme nodulaire de goitre toxique.
  • Hypofonction de la glande d'étiologie inexpliquée.

Une petite déviation de l'AT à la peroxydase thyroïdienne se développe dans des processus pathologiques dans le corps, souvent de nature récurrente:

  • l'insuffisance rénale chronique,
  • maladies rhumatismales,
  • Diabète.

En outre, des fluctuations du taux d'anticorps sont observées dans les cas suivants:

  • radiothérapie au cou et au visage,
  • lésion de la thyroïde et de la glande parathyroïde.

Les changements d'indicateurs interviennent souvent dans le cadre des procédures et sous certaines conditions:

  • activation des processus inflammatoires dans le corps,
  • développement d'ARVI,
  • effectuer des opérations sur la glande thyroïde,
  • tension émotionnelle, physique et nerveuse,
  • effectuer de la physiothérapie dans la colonne thoracique et la région cervicale.

Comment l'analyse est-elle effectuée

Pour détecter les valeurs des anticorps dirigés contre l'hormone thyroïdienne, une petite quantité de sang veineux est nécessaire. Le patient remet le biomatériau à jeun, après une simple préparation.

L'assistant de laboratoire détecte le niveau d'AT pour confirmer ou réfuter les soupçons de développement de maladies auto-immunes, processus inflammatoires dans les éléments structurels de la glande thyroïde. L'indicateur est nécessaire pour évaluer la capacité fonctionnelle de l'organe endocrinien à produire des hormones thyroïdiennes.

Sur une note! Avec une augmentation des indicateurs AT, une deuxième étude n'est pas prescrite. Si le patient est correctement préparé pour le test hormonal, le résultat sera précis. La recherche d'anticorps contre la peroxydase thyroïdienne montre s'il existe un processus pathologique; au cours du traitement, le patient ne passe pas de tests répétés. Le prochain prélèvement sanguin pour déterminer le niveau d'AT TPO à la fin du traitement.

Les indications

L'endocrinologue donne une référence pour analyse afin de déterminer les indicateurs de l'AT à la thyroperoxydase en cas de suspicion de pathologie thyroïdienne. Des recherches sont nécessaires pour confirmer ou réfuter les processus négatifs. En tant que marqueur de la dynamique des résultats du traitement, le taux d'anticorps anti-TPO n'est pas utilisé.

Indications pour les tests:

  • dysfonctionnement de la glande thyroïde après l'accouchement,
  • on soupçonne le développement de la thyroïdite de Hashimoto (un pourcentage élevé de cas avec une augmentation du taux d'anticorps contre la peroxydase thyroïdienne) et de la maladie de Graves (la deuxième pathologie la plus fréquente dans le contexte de la déviation AT à TPO),
  • il existe un complexe de signes indiquant une hypothyroïdie,
  • la grossesse ne se produit pas malgré de nombreuses tentatives de conception,
  • le patient présente des signes d'hyperthyroïdie,
  • des études montrent des changements primaires dans la structure de la glande endocrine,
  • femme souffrant d'avortement spontané,
  • le patient se plaint d'un gonflement persistant des jambes, difficile à éliminer avec des onguents et des diurétiques.

Entraînement

Règles de base:

  • 20 jours avant de connaître le niveau d'AT, refusez de prendre tous les types de formulations hormonales,
  • pendant trois jours avant le test, ne prenez pas de médicaments contenant de l'iode ni de compléments alimentaires,
  • la veille du prélèvement sanguin, il n'est pas souhaitable de surmenage, d'être nerveux ou de faire du sport. Il est important d'arrêter de fumer et de boire de l'alcool, au moins 24 heures avant de passer le test AT pour la TPO,
  • le matin, jusqu'à la visite du laboratoire, il est interdit de consommer tout liquide et nourriture,
  • l'analyse prend jusqu'à 1112 heures.

Décodage

La norme dépend de l'âge du patient. Les valeurs optimales sont identiques pour les deux sexes.

Au niveau de la peroxydase thyroïdienne:

  • âge jusqu'à 50 ans jusqu'à 35 UI / ml,
  • hommes et femmes de plus de 50 ans de 40 à 100 UI / ml.

Méthodes de traitement

Avec le développement de lésions auto-immunes des cellules de la glande thyroïde en combinaison avec le processus inflammatoire, une hyperfonction d'un organe important est initialement observée et une thyrotoxicose se développe. Avec des changements pathologiques dans les tissus, la progression de la thyroïdite, la production d'hormones thyroïdiennes diminue, les médecins diagnostiquent une hypothyroïdie.

Voir une sélection de traitements à domicile efficaces pour la pancréatite utilisant des remèdes populaires.

Découvrez dans quels cas la chirurgie pour enlever la glande thyroïde et les conséquences possibles de la chirurgie sont effectuées à partir de cet article..

Sur la page https://fr-dc.ru/hormones/testosteron/produkty-dlya-povysheniya.html, lisez comment augmenter la testostérone chez les hommes avec de la nourriture.

Les points importants:

  • les méthodes de traitement dépendent du type de processus pathologique. Dans la plupart des cas, en l'absence de formes sévères et de suspicion de processus malin, un traitement médicamenteux est prescrit,
  • avec la thyroïdite auto-immune, le traitement est long, les médecins ne sélectionnent pas toujours le nom optimal de l'agent hormonal du premier coup. Il n'y a pas de médicaments spécifiques, il est souvent nécessaire de prendre à tour de rôle deux ou trois types de médicaments,
  • pour la thérapie de remplacement, un analogue synthétique de l'hormone lévothyroxine est utilisé. L'endocrinologue sélectionne la posologie de la lévothyroxine (L-thyroxine) pour chaque patient individuellement,
  • en cas de lésion du muscle cardiaque, de fluctuations de pression, le médecin prescrit en outre des bêta-bloquants,
  • lorsque la forme auto-immune est associée à une thyroïdite subaiguë, l'utilisation de Prednisolone du médicament de la catégorie des glucocorticostéroïdes est nécessaire,
  • avec un titre élevé d'auto-anticorps, un résultat positif est donné par les formulations de la catégorie AINS,
  • pour renforcer les défenses de l'organisme, le patient utilise des formulations vitaminées, des compléments alimentaires, des adaptogènes. Il est important de bien manger pour écarter une carence en iode aiguë.,
  • pour le traitement d'entretien tout au long de la vie, le médecin détermine la posologie minimale autorisée pour une journée. La norme est individuelle: la quantité de L-thyroxine pour chaque patient change en fonction d'un ensemble de facteurs,
  • avec prolifération active des tissus thyroïdiens, sténose trachéale, un traitement chirurgical du goitre est prescrit. Après la chirurgie, le patient reçoit un traitement hormonal substitutif.

Est-il dangereux d'augmenter les anticorps anti-TPO

Des fluctuations importantes du fond hormonal, une carence en régulateurs T4 et T3, la présence d'anticorps élevés contre la thyroperoxydase indiquent le développement de processus pathologiques dans la glande thyroïde et les organes internes. Parfois, le niveau d'anticorps supérieur à la normale se produit comme un phénomène temporaire, dans des conditions moins graves, après l'élimination desquelles les valeurs reviennent rapidement à la normale.

Dans chaque cas, l'endocrinologue considère individuellement le niveau d'anticorps anti-TPO, en tenant compte d'autres facteurs indiquant le développement de maladies chroniques ou l'absence de pathologies. Souvent, des tests supplémentaires, une échographie de la glande thyroïde, des consultations de plusieurs spécialistes étroits sont nécessaires pour poser un diagnostic précis.

Si des fluctuations AT sont détectées pendant la grossesse, une femme doit consulter régulièrement non seulement un gynécologue, mais également un endocrinologue. Le contrôle des valeurs est nécessaire 1 fois par trimestre. Le premier test est obligatoire avant 12 semaines. En cas d'écart par rapport à la norme, vous devez boire un cours de L-thyroxine afin de préserver la grossesse.

Au premier trimestre, il est important de savoir que le niveau de TSH est faible, avec une augmentation de la thyrotropine et de l'AT TPO, il faut faire attention à l'état de la femme: de faibles capacités fonctionnelles de l'organe endocrinien indiquent une forte probabilité de développer un état négatif d'hypothyroxinémie. L'hormonothérapie substitutive dure parfois toute la vie, mais sans l'utilisation de la lévothyroxine, il est impossible de maintenir les fonctions optimales des organes et des systèmes.

Ne paniquez pas même s'il y a un écart notable par rapport aux niveaux admissibles d'anticorps anti-thyroperoxydase: un complexe de médicaments modernes associé à une correction du régime alimentaire et du mode de vie a un effet positif sur le fonctionnement des glandes endocrines et de tout le corps. Dans les formes sévères de goitre, la thérapie à l'iode radioactif et le traitement chirurgical donnent un bon effet..

Avec une augmentation du niveau d'AT à la thyroperoxydase, vous devez recontacter l'endocrinologue avec les résultats du test. Le spécialiste évalue le complexe des symptômes, si nécessaire, envoie pour consultation un rhumatologue, un néphrologue, un immunologiste. Un examen et un traitement complets stabilisent les hormones. Il est important d'éliminer les facteurs provoquant une augmentation des valeurs des anticorps anti-thyroperoxydase. En présence de maladies chroniques, de dysfonctionnement persistant des glandes endocrines, vous devez surveiller en permanence votre santé, prévenir les rechutes.

Pourquoi tester les anticorps TPO pour diagnostiquer les maladies thyroïdiennes? Découvrez la réponse dans la vidéo suivante: