Principal

Goitre

Test sanguin de l'hormone parathyroïdienne (PTH)

La santé et le fonctionnement normal du corps humain sont régulés par de nombreux processus métaboliques, et même une violation mineure de l'un d'entre eux peut causer beaucoup de problèmes. L'un des plus importants est le métabolisme calcium-phosphore, dont le principal régulateur est l'hormone parathyroïdienne (PTH).

Grâce à cela, la stabilité et les performances du système musculo-squelettique sont maintenues, ce qui permet à une personne de se tenir debout, de marcher et de courir avec plaisir. L'hormone est synthétisée dans la glande parathyroïde (RV), et son niveau dépend directement et en même temps affecte la teneur en calcium dans le sang.

Le moindre changement dans leur équilibre peut entraîner des maladies graves qui peuvent empêcher une personne de se déplacer. Par conséquent, dès les premiers symptômes qui signalent de tels dysfonctionnements dans le corps, vous devez immédiatement consulter un médecin qui, selon toute vraisemblance, recommandera un test sanguin pour la PTH..

Le rôle de l'hormone parathyroïdienne

La PTH ou hormone parathyroïdienne est un composé biologiquement actif qui est la sécrétion des organes appariés du pancréas situés sur la face postérieure des deux lobes de la glande thyroïde. La molécule entière d'hormone parathyroïdienne contient 84 acides aminés et a une demi-vie courte (environ 4 minutes). Cet état est la principale forme bioactive de cette substance..

Son action principale vise à réguler le niveau de concentration de deux éléments vitaux - le phosphore et le calcium dans le liquide extracellulaire. La teneur en PTH dépend directement de la teneur en calcium, phosphore, magnésium et vitamine D, et sa production est régulée selon le principe de rétroaction. Avec une diminution du taux de calcium dans le sang (hypocalcémie), le pancréas produit de manière intensive de la PTH et en cas d'hypercalcémie (augmentation), ils réduisent sa synthèse.

De tels mécanismes garantissent un contenu stable de l'élément dans le sang et, par conséquent, empêchent le développement de diverses pathologies. Une augmentation de la concentration de l'hormone active les ostéoclastes (cellules qui détruisent le tissu osseux), favorise la résorption osseuse, ce qui conduit à la libération de calcium par les os.

L'hormone augmente son absorption par les intestins, interfère avec l'excrétion du système urinaire et inhibe la réabsorption inverse du phosphore. L'antagoniste de cette hormone est la calcitonine, une substance sécrétée par la glande thyroïde. Avec une teneur suffisante en élément dans le sang, la synthèse de la PTH diminue, mais avec des pathologies qui provoquent sa production excessive (hyperparathyroïdie), un certain nombre de troubles surviennent.

Ceux-ci incluent l'hypercalcémie, l'ostéoporose généralisée, la calcification vasculaire, l'hyperphosphaturie, les lésions de la muqueuse gastro-intestinale (tractus gastro-intestinal). Une production hormonale insuffisante (hypoparathyroïdie) entraîne une hypocalcémie et une hyperphosphatémie, souvent associées à des convulsions et à la tétanie.

Hormone parathyroïdienne, intacte

L'hormone parathyroïdienne (PTH) est une hormone polypeptidique qui est synthétisée par les glandes parathyroïdes et joue un rôle important dans la régulation des niveaux de calcium et de phosphore dans le corps.

Hormone parathyroïdienne, parathyrine, PTH.

Hormone parathyroïdienne, PTH intacte, parathormone, parathyrine.

Test immunoenzymatique chimioluminescent en phase solide (méthode "sandwich").

Plage de détection: 1,2 - 5000 pg / ml.

PG / ml (picogrammes par millilitre).

Quel biomatériau peut être utilisé pour la recherche?

Comment bien se préparer à l'étude?

  • Pendant la veille de l'étude, ne buvez pas d'alcool, ni de drogues (en accord avec le médecin).
  • Ne pas manger pendant 12 heures avant le test.
  • Éliminez le stress physique et émotionnel dans les 24 heures précédant l'étude.
  • Ne pas fumer 3 heures avant l'examen.

Informations générales sur l'étude

L'hormone parathyroïdienne (PTH) est produite par les glandes parathyroïdes situées par paires à l'arrière de chaque lobe thyroïdien. La PTH intacte (molécule d'hormone entière) se compose de 84 acides aminés, a une demi-vie courte (environ quatre minutes) et est la principale forme biologiquement active de l'hormone. Ses fragments N- et C-terminaux ont une période d'existence plus longue, leur activité et leur métabolisme sont à l'étude.

La PTH joue un rôle important dans la régulation du métabolisme du phosphore-calcium et maintient une concentration stable de calcium et de phosphore dans le liquide extracellulaire. Le niveau de PTH est étroitement lié à la quantité de calcium, de vitamine D, de phosphore, de calcium, de magnésium dans l'organisme, la régulation de sa sécrétion est effectuée selon le principe du feedback. Avec une diminution de la concentration de calcium dans le sang (hypocalcémie), la libération de PTH par les glandes parathyroïdes augmente et avec une augmentation (hypercalcémie), au contraire, elle diminue. Ces mécanismes visent à maintenir un niveau stable de calcium dans le sang. Une augmentation de la PTH favorise l'activation des ostéoclastes, la résorption osseuse et la libération de calcium par les os, améliore l'absorption du calcium de l'intestin, retarde l'excrétion du calcium par les reins et inhibe la réabsorption du phosphore. L'antagoniste de la PTH est l'hormone calcitonine, sécrétée par les cellules C thyroïdiennes. Normalement, lorsque la concentration normale de calcium dans le sang est atteinte, la production de PTH diminue.

Avec une pathologie et une synthèse excessive de PTH (hyperparathyroïdie), une hypercalcémie, une hyperphosphaturie, une ostéoporose généralisée, une calcification vasculaire, des lésions de la muqueuse gastro-intestinale se développent. Une sécrétion insuffisante de PTH (hypoparathyroïdie) s'accompagne d'une hypocalcémie et d'une hyperphosphatémie, peut entraîner des convulsions, une tétanie.

Il est important d'évaluer simultanément le niveau de calcium libre ou ionisé dans le sang et la PTH, en tenant compte des manifestations cliniques et des résultats d'autres études de laboratoire et instrumentales, cela permet un diagnostic différentiel de conditions pathologiques très similaires et le développement de tactiques de traitement correctes.

À quoi sert la recherche?

  • Pour évaluer la fonction des glandes parathyroïdes.
  • Pour connaître les causes de l'hypo- ou de l'hypercalcémie, des troubles du métabolisme calcique.
  • Pour le diagnostic différentiel de l'hyperparathyroïdie primaire, secondaire et tertiaire.
  • Pour le diagnostic de l'hypoparathyroïdie.
  • Pour le suivi des patients souffrant de troubles métaboliques chroniques du calcium.
  • Évaluer l'efficacité du traitement de la pathologie des glandes parathyroïdes et de leur ablation chirurgicale dans les néoplasmes.

Quand l'étude est prévue?

  • Lorsque le taux de calcium dans le sang change (hyper- ou hypocalcémie).
  • Pour les symptômes d'hypercalcémie (fatigue, nausées, douleurs abdominales, soif) ou d'hypocalcémie (douleurs abdominales, crampes musculaires, picotements dans les doigts).
  • Lorsque la taille et la structure des glandes parathyroïdes changent selon des méthodes instrumentales (par exemple, CT).
  • Dans le traitement des troubles du métabolisme calcique.
  • Avec des néoplasmes des glandes parathyroïdes, ainsi qu'immédiatement après leur ablation chirurgicale.
  • Avec l'ostéoporose et les modifications de la structure du tissu osseux.
  • Pour les maladies rénales chroniques et la diminution du taux de filtration glomérulaire.

Que signifient les résultats?

Valeurs de référence: 15-65 pg / ml.

Un taux normal de PTH avec un faible taux de calcium sanguin est un signe d'hypoparathyroïdie (synthèse insuffisante de PTH par les glandes parathyroïdes). Des taux élevés de PTH et de calcium sanguin élevés indiquent une hyperparathyroïdie. Le taux de PTH est évalué en conjonction avec le taux de calcium sanguin.

Raisons d'une augmentation des taux d'hormones parathyroïdiennes

  • Hypocalcémie (avec un fonctionnement normal des glandes parathyroïdes, le taux de PTH augmente afin de mobiliser le calcium du dépôt et d'augmenter son absorption).
  • Hyperparathyroïdie primaire (accompagnée d'une augmentation du taux de calcium et de calcitonine, le taux de phosphore dans le sang est normal ou réduit):
    • hyperplasie des glandes parathyroïdes,
    • adénome ou cancer des glandes parathyroïdes.
  • Hyperparathyroïdie secondaire (la concentration de calcium dans le sang est normale ou réduite, le taux de calcitonine est réduit):
    • l'insuffisance rénale chronique,
    • carence en vitamine D et en calcium,
    • syndrome de malabsorption.
  • Hyperparathyroïdie tertiaire (adénome parathyroïdien à fonctionnement autonome avec hyperparathyroïdie secondaire prolongée).
  • Pseudohypoparathyroïdie (syndrome d'Albright, ostéodystrophie héréditaire) - résistance des tissus aux effets de la PTH.
  • Néoplasie endocrinienne multiple (syndrome MEN).
  • Syndrome de Zollinger-Ellison.
  • L'insuffisance rénale chronique.
  • Hypercalciurie rénale.
  • Rachitisme.
  • Production extra-utérine de PTH (p.ex., dans le cancer du rein, le cancer du poumon).
  • Métastases osseuses.
  • Lactation.
  • Grossesse.

Raisons d'une diminution des taux d'hormones parathyroïdiennes

  • Hypercalcémie (une diminution de la PTH avec une fonction parathyroïdienne normale contribue à une diminution de la concentration de calcium dans le sang).
  • Hypoparathyroïdie primaire (fonction insuffisante des glandes parathyroïdes).
  • Hypoparathyroïdie secondaire (par exemple, complication du traitement chirurgical de la maladie thyroïdienne, état après ablation des glandes parathyroïdes).
  • Excès de vitamines A et D.
  • Hypercalcémie idiopathique.
  • Maladies auto-immunes avec formation d'auto-anticorps contre les récepteurs du calcium.
  • Maladie de Wilson-Konovalov, hémochromatose.
  • Maladie de Basedow, thyrotoxicose sévère.
  • Carence en magnésium.
  • Le myélome multiple.
  • Sarcoïdose.

Qu'est-ce qui peut influencer le résultat?

  • La consommation de lait avant le test peut entraîner de faibles taux de PTH.
  • Une augmentation de la PTH est observée pendant la grossesse et l'allaitement..
  • Une fausse diminution de la PTH est observée dans le syndrome lactique-alcalin (maladie de Burnett).
  • L'introduction de médicaments radio-isotopiques une semaine avant l'étude déforme le résultat du test.
  • Médicaments augmentant les taux sanguins de PTH: phosphates, diurétiques, lithium, rifampicine, furosémide, isoniazide, stéroïdes, thiazidiques ou anticonvulsivants.
  • Réduire les niveaux de PTH cimétidine, propanodol.
  • Le niveau de PTH est soumis aux rythmes circadiens et change normalement au cours de la journée, atteignant un maximum de 14 à 16 heures et des valeurs basales à 8 heures du matin..
  • Il est recommandé de prélever du sang pour analyse vers 8 heures du matin, lorsque le taux de PTH dans le sang est minime..
  • Le taux de PTH est nécessairement évalué en conjonction avec la concentration de calcium dans le sang. Lorsque le niveau d'hormone parathyroïdienne dans le sang change, un examen supplémentaire est recommandé pour clarifier l'étiologie du processus.
  • L'augmentation de la PTH augmente le risque d'hypercalciurie et de lithiase urinaire, d'ostéoporose, d'insuffisance rénale et d'hypertension.
  • Vitamine D, 25-hydroxy (calciférol)
  • N-ostéocalcine (un marqueur du remodelage osseux)
  • Beta-CrossLaps (un marqueur de la résorption osseuse)
  • Calcitonine sérique
  • Calcium sérique
  • Calcium ionisé
  • Phosphore sérique
  • Calcium dans les urines quotidiennes
  • Phosphore dans l'urine quotidienne
  • Phosphatase alcaline totale
  • Examen de laboratoire pour l'ostéoporose
  • Prévention de l'ostéoporose

Qui commande l'étude?

Endocrinologue, thérapeute, oncologue, rhumatologue, orthopédiste, traumatologue.

Littérature

  1. Fischbach F. T., Dunning M. B. Un manuel des tests de laboratoire et de diagnostic, 8e éd. Lippincott Williams et Wilkins, 2008: 1344 p.
  2. Endocrinologie pratique et diabète chez les enfants. 2 e éd./ Joseph E. Raine et autres. Blackwell Publishing, 2006: 247 pages.
  3. Wilson D. McGraw-Hill Manuel des tests de laboratoire et de diagnostic 1ère éd. Normal, Illinois, 2007: 666 p.

Hormone parathyroïdienne, PTH

L'hormone parathyroïdienne fait référence aux hormones polypeptidiques, elle est synthétisée par les glandes parathyroïdes et est nécessaire à la régulation du niveau de calcium et de phosphore dans le corps. Les niveaux d'hormones parathyroïdiennes sont directement liés à la quantité de calcium, de vitamine D et de magnésium dans le corps. De plus, il sert de marqueur du travail des glandes parathyroïdes..

Cette analyse vous permet principalement d'évaluer comment les glandes parathyroïdes remplissent leurs fonctions. Il est également informatif pour déterminer les causes de l'altération du métabolisme calcique, de l'hypo- ou de l'hypercalcémie, du diagnostic différentiel de l'hyperparathyroïdie (primaire, secondaire et tertiaire). En tant qu'outil de surveillance, l'analyse est prescrite aux patients présentant des troubles chroniques du métabolisme calcique, pour évaluer l'efficacité du traitement utilisé pour les conditions pathologiques des glandes parathyroïdes, après ablation chirurgicale des néoplasmes. L'indication de ce test est une modification du taux de calcium dans le sang, des symptômes d'hypercalcémie tels que fatigue, nausées, picotements dans les doigts et crampes musculaires. Une analyse est également nécessaire en cas de changements identifiés dans la taille et la structure de la glande parathyroïde, altération du métabolisme du calcium, détectés dans les glandes parathyroïdes des néoplasmes. L'analyse est utilisée comme l'une des principales méthodes de diagnostic de l'ostéoporose et des modifications de la structure du tissu osseux.

Pour cela, le sang est prélevé dans une veine. Le sang est donné le matin à jeun. Au moins un jour avant le prélèvement sanguin, il est recommandé de refuser les aliments gras, l'alcool est contre-indiqué, l'activité physique doit être limitée.

Le résultat de l'analyse est quantitatif. Il indique les indicateurs identifiés de l'hormone parathyroïdienne, ainsi que les valeurs de référence. Des valeurs accrues sont typiques de l'hypocalcémie, de l'insuffisance rénale chronique, etc. La diminution des taux d'hormones parathyroïdiennes est un indicateur d'hypercalcémie, d'excès de vitamines A et D et de certaines maladies auto-immunes.

La PTH ou hormone parathyroïdienne est synthétisée dans les glandes parathyroïdes et est nécessaire pour maintenir l'équilibre du calcium dans le corps. La fonction principale de l'hormone parathyroïdienne dans le corps est d'affecter le tube digestif, le tissu osseux et les reins pour augmenter les taux de calcium.

Si le niveau de l'hormone thyroïdienne parathormone dans le corps est élevé, cela se traduit par une diminution de la quantité de calcium dans les os, un retard dans la production de calcium par les reins et la réabsorption inverse du phosphore. Un faible taux d'hormone parathyroïdienne entraîne une augmentation de la concentration de phosphore dans le corps.

Analyse de l'hormone parathyroïdienne: interprétation des résultats et préparation de l'étude

Des tests sanguins sont prescrits pour l'hormone parathyroïdienne dans les cas suivants:

  • pendant le traitement des échecs du métabolisme du calcium;
  • avec l'ostéoporose;
  • lors de la détection d'une fonction insuffisante de l'hormone parathyroïdienne dans le corps;
  • avec des changements diagnostiqués dans la structure et la taille des glandes parathyroïdes.

Pour obtenir des résultats précis des tests d'hormones thyroïdiennes parathyroïdiennes quelques jours avant la procédure de prélèvement sanguin, il n'est pas recommandé de vous soumettre à un effort intense, de fumer et de boire de l'alcool..

Le laboratoire de haute technologie de notre clinique fournit aux clients une préparation rapide de l'interprétation des résultats pour l'hormone parathyroïdienne et la TSH. Vous pouvez les récupérer personnellement ou nous vous les enverrons par e-mail.

RÈGLES DE PRÉPARATION À L'ANALYSE SANGUINE PTH

Cette étude est soumise à des fluctuations quotidiennes, de sorte que le sang doit être donné strictement à une certaine heure de la journée - jusqu'à 10 heures, sauf indication contraire du médecin. Le sang est donné à jeun. Au moins 8 heures (de préférence au moins 12 heures) doivent s'écouler entre le dernier repas et le prélèvement sanguin. 1 à 2 jours avant l'examen, il est nécessaire d'exclure de l'alimentation l'alcool frit, gras et gras. Si, pour une raison quelconque, cette préparation n'était pas disponible, il est recommandé de reporter le test de laboratoire de 1 à 2 jours. Ne fumez pas pendant 1 heure avant de donner du sang Vous pouvez boire de l'eau plate sans gaz. Le sang pour la recherche est prélevé dans une veine.

Hormone parathyroïdienne

L'hormone parathyroïdienne (comme vous pouvez le voir à partir du nom lui-même) est une hormone produite par les glandes parathyroïdes (plus correctement appelées «glandes parathyroïdes»).

Cette hormone contrôle l'échange de calcium et de phosphore dans notre corps. Une diminution, ainsi qu'une augmentation de la quantité de cette substance dans le sang, peuvent indiquer de graves perturbations du processus métabolique..

L'hormone est produite par les cellules des glandes parathyroïdes, et ce processus est activé en réaction à une diminution du calcium ionisé dans le sang.

Les cellules à la surface des glandes parathyroïdes ont des récepteurs spéciaux qui peuvent évaluer le niveau de concentration de calcium ionisé et, sur la base des résultats obtenus, continuent à produire l'hormone dans le mode actuel ou à la modifier à la hausse ou à la baisse.

L'hormone parathyroïdienne fait référence aux hormones polypeptidiques, c'est-à-dire constituées d'un acide aminé. La molécule de cette substance contient 84 résidus d'acides aminés.

De plus, seuls les 34 premiers sont en charge de l'activité biologique, et les autres sont engagés dans les connexions de l'hormone elle-même avec les récepteurs et la stabilité de la molécule entière..

À quoi sert l'hormone parathyroïdienne?

L'action principale de cette hormone est de contrôler la quantité de calcium ionisé dans le sang. Le résultat peut être obtenu de trois manières différentes:

  1. L'hormone parathyroïdienne améliore l'activation de la vitamine D dans les reins, ce qui provoque la formation de calcitriol (une substance semblable à une hormone). À son tour, le calcitriol aide à l'absorption du calcium dans les intestins, ce qui entraîne une augmentation du flux de calcium des aliments dans le sang. Pour le déroulement normal de tout ce processus de distribution de calcium dans le sang, il est nécessaire que le corps ait une quantité suffisante de vitamine D.Sans cette substance, l'hormone parathyroïdienne ne peut pas augmenter l'apport en calcium..
  2. L'hormone parathyroïdienne a la capacité d'améliorer l'absorption de retour des ions calcium, en les éliminant de l'urine primaire. Les tubules rénaux sont utilisés pour effectuer ce processus..
  3. L'hormone parathyroïdienne peut augmenter l'activité des cellules qui détruisent le tissu osseux (ostéoclastes). Lorsqu'elles sont activées par l'hormone parathyroïdienne, ces cellules commencent à détruire activement les trabécules osseuses et à libérer le calcium libéré dans le sang. D'une part, cela contribue à une augmentation des taux de calcium et c'est bien, mais d'autre part, la solidité osseuse en souffre, ce qui peut entraîner une tendance à la fracture..
Hormone parathyroïdienne

Effectuer une analyse de l'hormone parathyroïdienne

S'il y a une violation du métabolisme du calcium dans le corps, le médecin prescrira certainement un test sanguin pour l'hormone parathyroïdienne, car il est considéré comme le plus important dans une telle pathologie.

Simultanément au don de sang pour l'hormone parathyroïdienne, un échantillon de sang est prélevé pour déterminer le niveau de calcium ionisé, de phosphore et de calcitonine, ce qui permet à un endocrinologue de dresser le tableau le plus complet de l'état général du métabolisme.

Les médecins recommandent de mener une autre étude telle que la densitométrie (montre la densité du tissu osseux), qui fournit des informations supplémentaires sur la probabilité de développer des fractures.

La qualité de l'analyse peut varier considérablement en fonction de l'équipement du laboratoire et des méthodes de recherche..

Aujourd'hui, les méthodes les plus courantes incluent le dosage immunoenzymatique (se réfère à la méthode de 2e génération) et l'immunochimioluminescence (se réfère à la 3e génération).

De nombreux laboratoires qui analysent cette hormone parathyroïdienne utilisent l'immunoessai enzymatique.

L'équipement requis pour l'analyse par cette méthode n'est pas très coûteux et les réactifs sont produits par la branche de production nationale. Mais cette méthode, appartenant à la 2ème génération, présente de nombreux inconvénients, dont le plus important est son imprécision..

Mais il existe des laboratoires qui utilisent des équipements plus modernes pour obtenir des résultats plus précis lors de l'analyse de l'hormone parathyroïdienne. Malheureusement, tous sont importés, y compris les réactifs.

Si vous ne savez pas quels tests supplémentaires sont le mieux effectués simultanément avec un test sanguin pour l'hormone parathyroïdienne, puis en plus de l'hormone parathyroïdienne, en plus du taux de calcium (ionisé), de phosphore et de calcitonine.

Si possible, faites une analyse de l'urine quotidienne pour les indicateurs de calcium. En apportant les données de ces analyses à votre endocrinologue, vous contribuerez à poser rapidement le bon diagnostic et, en conséquence, à prescrire le traitement nécessaire.

Se préparer à tester l'hormone parathyroïdienne

Pour obtenir les données les plus précises sur le taux de parahormone dans votre corps, vous devez donner du sang à jeun. Après le dernier repas, au moins 10 à 12 heures devraient s'écouler.

Si vous suivez un traitement avec des médicaments contenant du calcium ou de la vitamine D, vous devez arrêter de prendre ces médicaments 1, ou de préférence 2 jours avant le don de sang.

Niveaux normaux d'hormones parathyroïdiennes

Le niveau d'hormone parathyroïdienne est calculé à partir du rapport de deux unités de mesure différentes (pg / ml et pmol / l), en utilisant une formule spéciale: (valeur de l'hormone parathyroïdienne) PMOL / L X 9,8 = (valeur de l'hormone parathyroïdienne) PG / ML.

Le taux d'hormones ne dépend pas du sexe du patient, c'est-à-dire qu'il en est de même pour les hommes et les femmes.

Niveau élevé

Une augmentation du niveau est l'une des raisons les plus courantes d'une visite chez un endocrinologue, ce qui est absolument justifié, car une augmentation du niveau d'hormone parathyroïdienne peut signifier l'apparition d'une maladie grave nécessitant une intervention médicale urgente..

Le dépassement du niveau normal d'hormone parathyroïdienne dans le sang est appelé «hyperparathyroïdie». À son tour, l'hyperparathyroïdie est divisée en primaire et secondaire. Il existe également un tertiaire, qui survient chez un patient dont l'activité rénale est insuffisante..

L'hyperparathyroïdie primaire est une augmentation simultanée de la calcémie et de l'hormone parathyroïdienne. Les symptômes concomitants de cette maladie comprennent un niveau insuffisant de phosphore et un excès de la norme pour le calcium (sur la base des résultats de l'analyse de l'urine quotidienne).

Un fond accru d'hormone parathyroïdienne dans le sang, avec une maladie d'hyperparathyroïdie primaire, est souvent associé à la présence d'une formation bénigne dans la glande parathyroïde (adénome).

Ce néoplasme peut produire de grandes quantités d'hormone parathyroïdienne de manière incontrôlable. Plus l'adénome est gros, plus il libère d'hormone parathyroïdienne dans le sang.

Si vous avez reçu un diagnostic d'hyperparathyroïdie primaire, une intervention chirurgicale (ablation de l'adénome) sera définitivement recommandée par votre médecin. Après le retrait de l'adénome, la numération globulaire phosphorique revient à des valeurs normales.

La cause la plus probable d'une augmentation du taux d'hormone parathyroïdienne, appelée hyperparathyroïdie secondaire, peut être une quantité insuffisante de vitamine D dans le corps..

Dans ce cas, le taux de calcium reste normal ou diminue légèrement et l'hormone parathyroïdienne est trop élevée. Lors du traitement de ce type d'hyperparathyroïdie, des méthodes conservatrices sont utilisées - le patient se voit prescrire des médicaments contenant de la vitamine D et du calcium.

Avec une augmentation de l'hormone parathyroïdienne dans le sang, l'essentiel est de découvrir la raison principale qui a conduit à de tels indicateurs.

Cela dépend si votre maladie appartient à une hyperparathyroïdie primaire ou secondaire, car les méthodes de traitement de ces deux maladies sont très différentes. Dans le premier cas, vous devrez faire une opération chirurgicale, et dans le second, il suffit de boire une cure de médicaments prescrits par un médecin.

Niveau réduit

Dans la pratique médicale, il est rare de trouver un patient avec un faible taux d'hormone parathyroïdienne. Mais néanmoins, cela arrive, ce qui signifie que nous envisagerons également cette option..

La raison la plus probable d'une diminution notable du taux d'hormone parathyroïdienne dans le sang est presque toujours une chirurgie antérieure pratiquée sur la glande thyroïde..

Le fait est que les glandes parathyroïdes voisines sont très petites et pas toujours bien visibles, il y a donc un risque de retrait accidentel pendant la chirurgie. Il y a des cas de coupure des vaisseaux sanguins qui y conduisent..

Le plus souvent, dans les cas où l'hormone parathyroïdienne est fortement abaissée, le patient peut présenter les symptômes suivants: les doigts et les orteils s'engourdissent, une sensation désagréable apparaît sur la peau (chair de poule), des crampes musculaires peuvent apparaître.

La force et l'intensité de tous ces signes dépendent directement de la quantité de calcium dans le sang du patient. Plus le taux de calcium est bas, plus l'état du patient est mauvais..

Avec le pire développement de la maladie (taux critique de calcium dans le sang), les symptômes peuvent évoluer vers des convulsions générales. Si vous ne commencez pas le traitement dans ce cas, le patient, avec un degré de probabilité élevé, mourra..

L'état d'un patient avec un faible taux d'hormone parathyroïdienne dans le sang a son propre nom - «hypoparathyroïdie». De nombreux patients qui ont reçu un tel diagnostic s'intéressent à la façon d'augmenter la quantité d'hormone parathyroïdienne dans le corps.

Cependant, les médecins ne donnent pas de réponse sans équivoque à cette question, car on ne sait pas à quel point les glandes parathyroïdes ont été blessées pendant la chirurgie..

Et s'il existe une possibilité de restaurer ces glandes, elles récupéreront certainement et le niveau d'hormone parathyroïdienne reviendra à la normale.

Mais si, selon les résultats d'un test sanguin, la quantité de cette hormone n'est pas suffisante pour l'échange normal de calcium et de phosphore, il est nécessaire de prendre constamment des médicaments contenant de la vitamine D et du calcium..

La quantité et la dose de médicament prises dépendent de l'abaissement du taux d'hormone parathyroïdienne.

Analyse et norme de l'hormone parathyroïdienne

La concentration normale d'hormone parathyroïdienne (PTH, parathyrine) dans le sang favorise l'absorption active du calcium dans l'intestin et une augmentation de la concentration de cet élément chimique dans le plasma sanguin. Dans le même temps, la teneur en phosphore diminue.

Catégories d'âgeValeurs numériques de la norme en pg / ml
Jusqu'à 20 ans12,0 à 95,0
20 à 70 ans15,0 à 65,0
Plus de 70 ans4,7-117,0

La substance active stimule les reins. L'excrétion du calcium dans l'urine diminue et le phosphore augmente. Ainsi, l'hormone parathyroïdienne assure le métabolisme calcium-phosphore.

Le taux d'hormones chez les femmes ne diffère pas de celui des hommes. La teneur en substance est influencée par l'âge du patient, par conséquent, les valeurs numériques de la norme diffèrent chez les enfants et les personnes âgées..

Indications d'analyse

Le médecin prescrit une analyse de l'hormone parathyroïdienne en présence des conditions pathologiques suivantes:

  • l'ostéoporose;
  • lithiase urinaire avec formation de calculs de phosphate de calcium;
  • la formation de kystes dans le tissu osseux;
  • fractures fréquentes;
  • l'ostéosclérose des corps vertébraux;
  • une augmentation ou une diminution significative de la concentration de calcium dans le sang;
  • tumeurs des glandes parathyroïdes.

Un excès de calcium dans le sang est indiqué par une fatigue rapide, des nausées, des douleurs abdominales et une soif intense. Carence - picotements dans les membres, crampes, engourdissement.

L'endocrinologue prescrit un test sanguin pour l'hormone parathyroïdienne si diverses maladies endocriniennes sont suspectées. En particulier, dans le diagnostic du syndrome de Sjögren (lésion systémique du tissu conjonctif).

Simultanément à la détermination de la quantité de PTH, une analyse est effectuée pour la teneur en calcium ionisé, phosphore et calcitonine dans le corps. Ce dernier est un antagoniste des hormones parathyroïdiennes. Avec les affections héréditaires, le rapport entre l'hormone parathyroïdienne et la calcitonine est altéré.

Dans le cas où l'hormone parathyroïdienne est augmentée, il y a violation de la formation de tissu osseux. Le calcium est activement éliminé des os et pénètre dans le plasma, par conséquent, sa concentration dans le sang est considérablement augmentée. Dans le même temps, la densité osseuse diminue, ils se ramollissent, ce qui conduit au développement de l'ostéoporose et des fractures..

En raison de la teneur élevée en PTH, les systèmes urinaire et digestif sont affectés. Dans les reins, la teneur en sels de phosphore augmente, ce qui conduit à la formation de calculs. En raison de la calcification vasculaire, la circulation sanguine est altérée, des ulcères se forment donc dans l'estomac et les intestins.

Les signes suivants indiquent une faible teneur en hormone parathyroïdienne:

  • trouble du sommeil nocturne;
  • tachycardie, douleur cardiaque;
  • crampes musculaires squelettiques;
  • spasmes des parois des voies respiratoires et des intestins;
  • fièvre intense ou frissons.

Les symptômes de conditions pathologiques associés à une violation de la norme PTH sont associés à un dysfonctionnement de divers systèmes physiologiques.Par conséquent, les spécialistes suivants peuvent prescrire une analyse du contenu de la substance active:

  • endocrinologue;
  • thérapeute;
  • oncologiste;
  • rhumatologue;
  • orthopédiste.

Préparation à l'analyse

La préparation du test pour déterminer le niveau d'hormone parathyroïdienne comprend les recommandations suivantes:

  • le sang doit être donné le matin à jeun (de 8 à 11 heures dans le corps, la teneur minimale en hormone);
  • deux jours avant la collecte de matériel biologique, il est nécessaire d'arrêter de prendre des médicaments contenant du calcium et de la vitamine D;
  • ne pas fumer 3 heures avant l'analyse, ne pas boire d'alcool pendant 24 heures;
  • exclure toute activité physique un jour avant le prélèvement sanguin.

Avant de prendre du sang, les aliments gras doivent être exclus de l'alimentation. La fiabilité des résultats augmente une nuit de sommeil complète la veille de l'intervention. Avant de passer le test, vous devez vous asseoir et vous calmer un peu..

La concentration normale d'hormone parathyroïdienne fournit des processus physiologiques vitaux. Il s'agit du maintien du rapport calcium et phosphore dans le sang, conduction neuromusculaire, activité enzymatique. Lorsque des conditions pathologiques apparaissent associées à un changement prolongé de la concentration d'une substance, il est nécessaire de consulter un médecin et de passer une analyse de l'hormone parathyroïdienne.

L'hormone parathyroïdienne et ses fonctions dans le corps

Caractéristiques de PTH

La parathyrine intacte existe dans le sang pendant très peu de temps - environ 4 à 5 minutes, puis elle se décompose. Et dans ce temps minimum, il doit avoir le temps de remplir toutes ses fonctions. La PTH est très sensible même à la température ambiante et nécessite un refroidissement.

Sinon, les résultats de l'analyse ne seront pas corrects. Par conséquent, lors du passage du PTG, certaines règles doivent être suivies:

  • l'analyse est transmise uniquement à un tube à essai sous vide, il est impossible de l'ouvrir;
  • vous ne pouvez pas laisser le tube à essai à température ambiante même pendant 5 minutes, vous devez le refroidir immédiatement;
  • seule une centrifugeuse réfrigérée doit être utilisée.

Si même 1 condition n'est pas remplie, le résultat sera faussement sous-estimé.

  • réduit le Ca dans l'urine excrétée et augmente le P;
  • augmente D3 pour augmenter l'absorption de Ca dans le sang;
  • avec une carence en Ca dans le sang, il aide les molécules de Ca et P à quitter les os;
  • s'il y a beaucoup de Ca dans le sang, la parathyrine stimule sa concentration dans les os;
  • améliore l'absorption du Ca dans l'intestin;

La PTH affecte également le métabolisme des lipides, la glycolyse dans le foie et le SNA. Si la synthèse de l'hormone parathyroïdienne ne se produit pas pendant une longue période, une arthrose se développe.

Préparation à la recherche

Si le médecin prescrit un test PTH, il est nécessaire de savoir si le patient prend des médicaments contenant du calcium. Ils aident également à augmenter le niveau d'hormone parathyroïdienne:

L'hyperparathyroïdie secondaire consiste à en traiter la cause. Pourquoi cet examen de biologie médicale? Lorsque votre taux de calcium sanguin est supérieur ou inférieur à la normale et lorsque votre médecin souhaite évaluer vos glandes parathyroïdes. Échantillon de sang veineux.

L'hormone parathyroïdienne aide le corps à maintenir des niveaux de calcium sanguin stables. L'hormone parathyroïdienne agit de trois manières pour aider à rétablir des taux normaux de calcium sanguin. Après avoir été excrété par les glandes parathyroïdes dans le sang, il a une durée de vie très courte: les concentrations sont divisées par deux en moins de 5 minutes. Un échantillon de sang est prélevé à l'aide d'une ponction veineuse à la flexion du coude.

  • cortisol;
  • isoniazide;
  • préparations de lithium;
  • les œstrogènes;
  • la rifampicine;
  • vérapamil.

Pour déterminer le niveau de parathyrine, du sang veineux est nécessaire. Pour que le résultat soit le plus fiable possible, certaines règles doivent être suivies:

  1. Pendant 3 jours, vous devez limiter l'activité physique. Il est conseillé de ne pas s'inquiéter. Le stress physique et émotionnel affecte considérablement la concentration d'hormones dans le sang. Même les boissons à faible teneur en alcool ne doivent pas être consommées.
  2. Ne mangez pas pendant 12 heures avant la procédure. L'analyse est prise le matin, vous devrez donc perdre le dîner et le petit-déjeuner.
  3. Dormez au moins 8 heures. Le taux de PTH dans le sang augmente de 4 fois 4 heures à partir du moment de l'endormissement.
  4. Ne fumez pas pendant au moins 1 heure avant la procédure.
  5. Asseyez-vous devant le bureau pendant au moins une demi-heure avant la manipulation et calmez-vous. Dans une telle situation, avoir une file d'attente sera utile.
  6. Si l'analyse est répétée, elle doit être effectuée dans le même laboratoire, à la même heure de la journée.
  7. Pendant quelques jours, excluez la prise de médicaments contenant du calcium, du phosphore, qui affectent la production d'hormones. Vous pouvez refuser les médicaments, mais seulement si vous consultez d'abord votre médecin.

Pour établir un diagnostic précis, il ne suffit pas de tester la PTH seule. Seul un médecin peut identifier la cause de la maladie, sur la base d'autres indicateurs (calcium, taux de phosphore dans le sang) et des symptômes.

Dans quel but est-il prescrit? Un déséquilibre sévère de la régulation calcique ou un déséquilibre persistant nécessite un avis médical. Il existe deux types d'hyperparathyroïdie, une hyperparathyroïdie primaire et une hyperparathyroïdie. un autre secondaire. L'hyperparathyroïdie secondaire est généralement causée par une insuffisance rénale.

Hypercalcémie, qui peut provoquer des symptômes tels que fatigue, nausées, maux d'estomac et soif. Hypocalcémie, qui peut provoquer des symptômes tels que des crampes musculaires et des picotements dans les doigts. Lorsqu'une personne souffre d'hyperparathyroïdie, le traitement habituel consiste à retirer chirurgicalement la ou les glandes hypertrophiées. Dans l'hyperparathyroïdie secondaire, quatre glandes parathyroïdes sont généralement touchées

Pendant l'opération, il est important que le chirurgien s'assure que toutes les glandes anormales sont enlevées. Si tout est anormal, cela signifie essentiellement l'élimination complète de trois glandes et d'une partie de la quatrième, laissant suffisamment de tissu parathyroïdien pour prévenir l'hypoparathyroïdie

Que dit l'augmentation du niveau d'hormone parathyroïdienne?

Une augmentation du niveau de parathyre dans le corps peut indiquer des troubles métaboliques dangereux, indique une diminution du taux de calcium dans le sang humain.

En cas de pénurie des substances nécessaires, le corps cherche un moyen de combler le déficit à partir de toute source disponible.

Presque tout le calcium se trouve dans les os, d'où le corps le prend automatiquement lorsque la concentration de calcium dans les vaisseaux sanguins est faible. Dans ce processus, l'hormone parathyroïdienne est impliquée et son niveau augmente..

L'augmentation de l'hormone parathyroïdienne chez la femme ralentit la formation de nouvelles cellules osseuses, ce qui contribue à la destruction des os, ce qui conduit au développement de l'ostéoporose, au ramollissement pathologique des os.

De plus, un excès à long terme de calcium dans le sang affecte les reins et le système urinaire: le risque de formation de calculs augmente.

Syndrome DIC (coagulation intravasculaire disséminée)

Il a également un effet significatif sur le système cardiovasculaire: une augmentation du niveau de l'hormone favorise le développement de la calcification, dans laquelle des dépôts de sel apparaissent dans divers tissus et organes. Le risque d'ulcères d'estomac augmente, des interruptions de la circulation sanguine se produisent.

L'intensité de la production de PTH est influencée par de nombreux facteurs, par exemple naturels: l'hormone est produite plus abondamment la nuit que le jour. La concentration maximale de paratine est atteinte vers 15 heures, le minimum est vers 7 heures..

Quel est le danger de changer le niveau de parathomone

Avec une augmentation de la sécrétion d'hormone parathyroïdienne, l'activité ostéoclastique est activée et la résorption osseuse est améliorée. Cela conduit à un ramollissement des os et à une ostéopénie. Le lessivage du calcium des os à la suite de l'hyperparathyroïdie est appelé ostéodystrophie parathyroïdienne. Cliniquement, ce processus se manifeste par de fortes douleurs osseuses et des fractures fréquentes..

Une sécrétion accrue de l'hormone parathyroïdienne contribue également à une absorption accrue du Ca dans l'intestin et à l'accumulation de calcium lessivé des os dans le sang.

L'hypercalcémie émergente se manifeste par:

  • arythmies;
  • troubles mentaux, léthargie, fatigue sévère;
  • hypotension musculaire;
  • un trouble de la coagulation sanguine et un risque accru de thrombose (augmentation de l'agrégation plaquettaire),
  • l'apparition de calculs dans les reins et la vésicule biliaire des voies biliaires (voies biliaires);
  • pancréatite;
  • constipation;
  • ulcères peptiques de l'estomac et du duodénum.

Important. Une diminution de la sécrétion d'hormones parathyroïdiennes entraîne une augmentation significative de la quantité de phosphate dans le sang et une hypocalcémie progressive

Le degré d'absorption du Ca dans l'intestin est altéré, ainsi que la réabsorption rénale (réabsorption) du calcium.

Hypocalcémie, se manifestant cliniquement par des troubles trophiques tissulaires, cheveux gris précoces, chute de cheveux et ongles cassants, problèmes dentaires, cataractes précoces, troubles mentaux (dépression, sautes d'humeur fréquentes, instabilité émotionnelle), insomnie, maux de tête, douleurs musculaires et abdominales, vomissements, arythmies.

Les principaux symptômes spécifiques de l'hypoparathyroïdie seront les convulsions, la tétanie musculaire (contractions musculaires douloureuses) et les troubles du système autonome (sensations de picotements, fluage, fièvre, etc.).

Dans l'hypoparathyroïdie sévère, la tétanie musculaire (laryngospasme, arrêt cardiaque, etc.) peut être fatale.

Pourquoi y a-t-il une diminution ou une augmentation de la PTH

Un excès du niveau d'hormone parathyroïdienne indique le plus souvent des dommages aux glandes parathyroïdes. La maladie est assez courante, trois fois plus souvent diagnostiquée chez les femmes.

Les raisons de l'augmentation persistante de l'hormone parathyroïdienne:

  • Néoplasmes de la thyroïde et des glandes parathyroïdes, métastases de ces organes à partir d'une tumeur de localisation différente.
  • Rachitisme (carence en vitamine D).
  • la maladie de Crohn.
  • Gonflement du pancréas.
  • Insuffisance rénale.
  • Colite.

Pourquoi le niveau d'hormone parathyroïdienne est-il réduit? Les raisons possibles d'une diminution de la quantité d'hormone parathyroïdienne sont les suivantes:

  • Développement de la sarcoïdose - une pathologie systémique qui affecte les poumons.
  • Manque de magnésium.
  • Chirurgie thyroïdienne.
  • Ostéoliose - résorption complète du tissu osseux, tous ses éléments.

Le niveau d'hormone parathyroïdienne est influencé par des médicaments tels que le lithium, l'isoniazide, la cyclosporine, les médicaments hormonaux, dont la base est l'œstrogène. Ils sont capables d'augmenter temporairement le taux de PTH dans le sang..

Pour réduire la quantité d'hormone parathyroïdienne chez la femme grâce aux contraceptifs oraux, préparations à base de vitamine D, prednisone, sulfate de magnésium, famotidine.

Pourquoi tester la PTH

Un test sanguin pour l'hormone parathyroïdienne est une étude qui vous permet de diagnostiquer l'état de la glande parathyroïde du patient. En parlant du moment où passer un tel test, il convient de noter que le médecin traitant peut recommander au patient de le faire si l'une des circonstances suivantes est présente:

  1. Les résultats des tests démontrent un écart entre le taux de calcium dans le corps et les valeurs normatives établies..
  2. Le patient peut être référé pour effectuer cette analyse s'il existe une hypothèse sur le développement de l'ostéoporose.
  3. Une personne doit réussir l'analyse si elle présente des troubles de la colonne vertébrale de nature sclérotique.
  4. Une référence à l'étude spécifiée est écrite si le patient a des cavités kystiques dans le tissu osseux.
  5. Le patient est envoyé pour tester la PTH dans le sang si le médecin qui l'observe a une hypothèse sur la formation d'une pathologie oncologique dans les glandes parathyroïdes.
  6. Lors de la détection de lithiase urinaire avec des calculs de phosphate ou de calcium.

Lors de l'examen de la valeur sanguine inoffensive de la PTH, il convient de noter que sa valeur varie en fonction de l'âge et du sexe du patient. Ainsi, pour les hommes et les femmes, les valeurs normales sont:

  • à l'âge de 20-22 ans, la valeur sûre varie de 12 à 95 pg / ml;
  • 23-70 ans - de 9,5 à 75 pg / ml;
  • 71 ans et plus - 4,7-117 pg / ml.

Comment fonctionne l'hormone parathyroïdienne

La régulation du métabolisme du calcium par l'hormone parathyroïdienne s'effectue de trois manières.

  • Le principal mécanisme d'action est l'effet de l'hormone sur les tissus du système squelettique. Il contient des récepteurs chimiques sensibles aux changements de taux de calcium. L'hormone parathyroïdienne active les ostéoclastes - cellules qui provoquent la destruction des trabécules osseuses, et le calcium libéré par le dépôt physiologique pénètre dans le sang.
  • La prochaine variante de l'action biologique de l'hormone parathyroïdienne est la synthèse de la vitamine D physiologiquement active dans les reins. Après cela, du calcitriol est formé à partir de celui-ci, ce qui augmente l'intensité de l'absorption du calcium par la lumière de l'intestin grêle..
  • Le troisième mécanisme d'action se réalise au niveau de la fonction tubulaire rénale et consiste à améliorer la réabsorption (réabsorption) des ions calcium dans leur lumière. Comment détecter une augmentation de l'hormone parathyroïdienne

Traitement de pathologie

Le mécanisme du déséquilibre calcium-phosphore est souvent associé à un dysfonctionnement de la glande parathyroïde en termes de production de PTH. La correction des niveaux d'hormones est fournie comme suit:

  1. Lorsqu'une hypoparathyroïdie est détectée, un traitement hormonal substitutif est nécessaire. La stabilisation du taux d'hormone parathyroïdienne dans le sang est assurée par des préparations contenant son analogue complet (naturel ou synthétisé). L'hormone intacte est utilisée pour les injections. Fonds prescrits tels que Miacalcic, Teriparatide, Calcitrin, Tachistin. Le cours de la thérapie de substitution peut durer plusieurs mois et doit parfois être effectué toute la vie. L'un des médicaments les plus efficaces est la parathyroïdine. L'hormone qu'il contient est extraite des glandes du bétail. La composition est administrée par injection intramusculaire ou sous-cutanée. La stabilisation du taux de calcium après une injection est fournie dans les 47 à 50 heures.
  2. L'hyperparathyroïdie nécessite un traitement chirurgical. Dans un premier temps, une tentative est faite pour améliorer la fonction de la glande parathyroïde en administrant activement des médicaments contenant du phosphore et en assurant une diurèse forcée. Si cette thérapie n'aide pas, certaines glandes sont enlevées chirurgicalement pour réduire la quantité de production de PTH..

La glande parathyroïde est un élément important du système endocrinien humain. L'hormone parathyroïdienne qu'elle produit est impliquée dans divers processus métaboliques. Un écart par rapport à la norme dans son contenu entraîne de graves violations dans divers organes internes. De telles anomalies doivent être rapidement identifiées afin de fournir un traitement adéquat..

Les raisons pour lesquelles l'hormone parathyroïdienne est au-dessus de la normale

L'hypeparathyroïdie est ce qu'on appelle la perturbation endocrinienne lorsque le taux d'hormone parathyroïdienne dans le sang est augmenté. Cette violation est de plusieurs types..

Hypeparathyroïdie primaire

Il s'agit d'une pathologie des glandes parathyroïdes proprement dites avec une libération accrue d'hormone parathyroïdienne. Il existe de nombreuses raisons connues à cette condition, dont les plus courantes sont:

  • hyperplasie, adénome ou carcinome des glandes parathyroïdes;
  • hypercalcémie idiopathique chez les enfants;
  • plasmocytome;
  • Syndrome de Burnet;
  • néoplasie endocrinienne multiple de type I (provoque des tumeurs des glandes endocrines et de l'hypophyse en association avec une hyperparathyroïdie)

Hypeparathyroïdie secondaire

Elle est causée par des déviations non pas dans les glandes parathyroïdes elles-mêmes, mais dans d'autres organes, accompagnées d'une diminution prolongée de la teneur en ions calcium dans le sang. La pathologie survient pour diverses raisons, dont les principales sont:

  • néoplasmes oncologiques de la thyroïde et des glandes parathyroïdes, métastases en eux;
  • l'insuffisance rénale chronique;
  • concentration réduite de vitamine D en raison d'une altération de la synthèse dans les reins de sa forme biologiquement active ou du rachitisme;
  • une diminution de l'intensité d'absorption du calcium par les parois de l'intestin grêle, résultant de la gastrite atrophique, de la colite ulcéreuse, de la maladie de Crohn, du syndrome de Zollinger-Ellison (maladie tumorale du pancréas) et d'autres conditions accompagnées d'un dysfonctionnement persistant du pancréas;

Hyperparathyroïdie tertiaire

Il survient à la suite d'une diminution prolongée de la teneur en calcium dans l'espace intercellulaire dans l'hyperparathyroïdie secondaire. Dans ce cas, il existe une autonomie complète des glandes parathyroïdes, qui perdent leur capacité à répondre aux modifications de la teneur en substances minérales..

Séparément, il convient de mentionner une condition telle que la pseudohyperparathyroïdie - une quantité excessive d'hormone parathyroïdienne est produite non pas par la glande thyroïde, les glandes du système endocrinien, mais par une tumeur hormonalement active (néoplasme malin des reins ou des poumons).

Symptômes d'une diminution de la sécrétion de l'hormone hypoparathyroïdie

L'hypatériose est caractérisée par les symptômes suivants:

  • l'activité musculaire est perturbée;
  • il y a des problèmes avec CVS, ANS, psyché, intestins.

Aussi, en cas d'insuffisance, de troubles visuels et trophiques.

  • convulsions, secousses involontaires, spasmes dans les bronches, les intestins, la trachée;
  • changements dans la thermorégulation - des frissons aux bouffées de chaleur;
  • CCC - tachycardie;
  • cardialgie;
  • arythmies.
  • les symptômes et les changements apparaissent avec un cours prolongé du processus - insomnie;
  • la dépression;
  • se sentir fatigué;
  • diminution de la mémoire et de l'intelligence.
  • le manque de calcium dans le sang peut provoquer des douleurs osseuses, une déformation osseuse;
  • mauvaise marche;
  • les enfants accusent un retard de croissance par rapport à leurs pairs;
  • leur squelette est également mal formé.

Signes de troubles gastro-intestinaux:

  • colique intestinale;
  • perturbation du pancréas;
  • vomissements et nausées.

Troubles végétatifs - les symptômes peuvent être sous la forme:

  • transpiration abondante, évanouissements ou étourdissements;
  • sensibilité accrue aux sons, au goût amer et sucré;
  • perte auditive et bourdonnements d'oreilles;
  • algoménorrhée.
  • l'humidité de la peau disparaît;
  • des taches et une desquamation apparaissent dessus;
  • la candidose se joint souvent;
  • la calvitie se développe, les cheveux gris apparaissent tôt;
  • la croissance des cheveux ralentit sensiblement.

L'état de l'émail des dents se détériore - il devient sujet aux caries.

  • aggravation de la vision nocturne;
  • l'hébergement est perturbé;
  • la cataracte se développe jusqu'à la cécité.

Malgré ces troubles complexes, de nombreux symptômes sont réversibles avec la normalisation des taux de calcium sanguin. Mais avec une évolution sévère de la maladie ou un traitement inapproprié, des conséquences peuvent subsister. Souvent, une complication sous forme d'insuffisance rénale aiguë peut apparaître immédiatement..

Lorsque l'hormone parathyroïdienne diminue, P. augmente. Dans ce cas, l'activité neuromusculaire devient anormalement élevée et une tendance aux crises apparaît. Dans les organes et tissus internes, le Ca commence à se déposer et à les comprimer, car le Ca est lessivé des os pour l'augmenter dans le sang.

Indications des prélèvements sanguins pour l'hormone parathyroïdienne

Le niveau d'hormone parathyroïdienne est déterminé si le patient présente des symptômes d'un trouble du métabolisme calcique et diagnostique:

  • états hyperparathyroïdiens et hypoparathyroïdiens;
  • conditions hypercalcémiques et hypocalcémiques;
  • l'ostéoporose;
  • lésions kystiques du tissu osseux;
  • pseudo-fractures dans les os longs;
  • l'ostéosclérose des vertèbres;
  • lithiase urinaire et présence de dépôts de rayons X;
  • néoplasies endocriniennes multiples;
  • la neurofibromatose;
  • pathologies de calculs biliaires;
  • caries multiples;
  • pathologies de la dentine;
  • lésions ulcéreuses récurrentes du tractus gastro-intestinal;
  • augmentation de l'excitabilité neuromusculaire (symptômes convulsifs, tétanie, bronchospasme, hyperréflexie, laryngospasme, etc.).

En outre, l'analyse de l'hormone parathyroïdienne est réalisée après une chirurgie du cou (en

surtout après une intervention chirurgicale sur la glande thyroïde).

L'analyse de la PTH pendant la grossesse peut être effectuée régulièrement et lorsque des symptômes de crise, des paresthésies, etc. apparaissent. (pour le diagnostic différentiel avec éclampsie et prééclampsie).

Comment reconnaître un taux d'hormone parathyroïdienne élevé

Les principaux symptômes de cette maladie ne sont pas spécifiques:

  • détérioration et même manque d'appétit, nausées, constipation;
  • faiblesse musculaire, douleurs ostéoarticulaires, jusqu'à des difficultés à marcher, les patients trébuchent souvent «à l'improviste», tombent, il leur est difficile de se lever d'une position assise (s'appuyer sur leurs mains), la démarche prend la forme d'un canard en raison du relâchement des articulations;
  • soif, qui provoque ensuite une augmentation de la miction (pour cette raison, au début de l'hyperparathyroïdie est souvent confondue avec le diabète insipide);
  • la peau prend une teinte terreuse et devient sèche;
  • apathie et léthargie;
  • la fièvre et le développement de l'anémie sont possibles.

Normalisation des niveaux de PTH

Après l'élimination de la maladie à l'origine du déséquilibre hormonal, la PTH revient d'elle-même à la normale. Mais pour accélérer ce processus, par exemple après une chirurgie, le patient suit un traitement avec des médicaments hormonaux..

Ils sont conçus pour abaisser les niveaux d'hormones et normaliser le système endocrinien. Dans les cas graves, si toute la glande thyroïde a été complètement retirée, le patient doit prendre des médicaments pour le reste de sa vie. Dans tous les cas, que faire, comment traiter et quel régime suivre dans le cadre du traitement, l'endocrinologue doit décider.

Dans l'analyse, une augmentation du niveau d'hormone parathyroïdienne, qu'est-ce que cela signifie

L'hormone parathyroïdienne est une substance biologiquement active produite par les glandes parathyroïdes. L'importance de cette hormone pour notre corps ne peut être surestimée, car elle a un effet régulateur sur le métabolisme minéral..

La PTH associée à la calcitonine (une hormone produite par la glande thyroïde) et à la vitamine D représente le plus haut niveau de régulation du métabolisme du calcium et du phosphore. L'équilibre de ces micro-éléments dépend tout d'abord de la résistance du tissu osseux et des dents. Le calcium, en outre, affecte l'activité contractile de tous les muscles du corps, y compris le travail du myocarde. Un écart de sa concentration par rapport à la norme peut affecter négativement le muscle cardiaque, à savoir entraîner une violation du rythme cardiaque et même un arrêt cardiaque soudain. En plus de cela, les ions calcium sont directement impliqués dans la transmission des signaux le long des fibres du système nerveux, et activent également des facteurs du système de coagulation et de certaines enzymes..

L'hormone parathyroïdienne et l'échange d'ions calcium sont étroitement liés l'un à l'autre. De tels phénomènes dans la littérature médicale sont appelés rétroaction binaire. Elle se manifeste par le fait qu'une diminution du taux de calcium provoque l'activation de la sécrétion hormonale. Après cela, la concentration de calcium revient à la normale et les glandes parathyroïdes réduisent la production de l'hormone.

Symptômes de taux anormaux de PTH

Hyperparathyroïdie ou maladie de Recklinghausen. C'est assez courant. De plus, les jeunes femmes âgées de 20 à 50 ans y sont plus sensibles. Chez l'homme, cette pathologie est enregistrée 3 fois moins souvent..

Si le calcium est normal, la personne ne le ressent pas, mais s'il y a des interruptions avec cet oligo-élément, le corps y réagit avec des symptômes tout à fait reconnaissables:

  1. Le patient a une faiblesse chronique.
  2. Le tonus musculaire diminue.
  3. Les jambes sont pliées lors de la marche et ne supportent pas le poids d'une personne.
  4. La douleur survient dans les muscles individuels de tout le corps.
  5. La coordination des mouvements est altérée, il est difficile pour une personne de se lever toute seule.
  6. Avec une augmentation du taux de calcium dans le sang, la démarche d'une personne se dandine. Très similaire au canard
  7. L'ostéoporose de la mâchoire se développe, les racines des dents dans les os de la mâchoire ne tiennent pas et la personne perd progressivement toutes ses dents.
  8. Dans un contexte d'excès de calcium, la peau du patient commence à s'assombrir, s'amincit et perd de son élasticité.
  9. Un trouble hormonal associé au calcium entraîne une fragilité accrue des os. Toute blessure ou mouvement brusque peut entraîner une fracture.
  10. Souvent, avec des taux élevés ou faibles de calcium dans le sang, le diabète sucré se développe. Les symptômes de cette maladie sont une soif constante, une sensation de plénitude de la vessie.
  11. La néphrocalcinose se développe - la formation de conglomérats dans les canaux rénaux. Cette condition est compliquée par une insuffisance rénale.
  12. Si le calcium est plus élevé que la normale, la psyché humaine peut également changer - il devient émotif, irritable, hystérique, il peut fondre en larmes sans raisons extérieures.
  13. Le patient est à moitié endormi.

Si vous laissez ces symptômes sans surveillance et que vous n'allez pas chez le médecin lorsqu'ils apparaissent, une crise d'hyperparathyroïdie peut survenir. Cette condition se manifeste comme suit:

  1. Le bien-être se dégrade fortement.
  2. Le vomissement continu s'ouvre.
  3. Le patient est tourmenté par une soif insatisfaite.
  4. Une personne ne peut pas faire un seul mouvement sans ressentir de douleur dans les muscles ou les articulations..
  5. Il y a une vive douleur dans l'abdomen.
  6. La température corporelle est fixée au-dessus de la normale - 38-40 degrés Celsius.

Les causes de cette affection sont une intoxication aiguë du corps, une maladie infectieuse, un excès de calcium pris avec de la nourriture ou une perturbation hormonale pendant la grossesse.

Préparations d'hormones parathyroïdiennes

Pour restaurer le mécanisme qui régule le métabolisme du calcium, des préparations d'hormones parathyroïdiennes sont utilisées comme traitement hormonal substitutif.

En cas d'insuffisance des glandes parathyroïdes, la parathyroïdine est prescrite, destinée à activer leur fonctionnement afin d'éliminer l'hypocalcémie. Pour éviter une éventuelle dépendance, le médicament est annulé lorsqu'un effet prédit apparaît avec la nomination de vitamine D et d'aliments avec des aliments riches en calcium avec une teneur minimale en phosphore.

Un autre remède - Le tériparatide, contenant de l'hormone parathyroïdienne, est prescrit pour le traitement de l'ostéoporose chez les femmes qui survient pendant la période postménopausique. La préparation Forsteo active efficacement les processus de minéralisation osseuse, ce qui affecte la régulation du métabolisme du calcium et du phosphore dans les reins et le tissu osseux. Ce médicament est pris depuis longtemps.

Il y a une activation du fonctionnement des glandes parathyroïdes avec l'introduction de Preotact, prescrit pour l'ostéoporose. La concentration plasmatique de calcium un jour après l'injection prend la valeur initiale. Dans le même temps, l'expérience folklorique recommande d'utiliser du thé infusé avec des bourgeons de bouleau, des feuilles de cassis ou de la busserole..

  1. Jorgensen J.O.L., Thuesen L., Muller J., Ovesen P., Skakkebaek N.E., Christiansen J.S. Trois ans de traitement à l'hormone de croissance chez les adultes déficients en hormone de croissance: quasi-normalisation de la composition corporelle et des performances physiques // Eur J Endocrinol 1994; 130: 224-228.
  2. Govyrin V.A., Zhorov B.S. Interactions ligand-récepteur en physiologie moléculaire.
  3. Vorobieva O.A. Facteurs de croissance nouveaux régulateurs de la reproduction

Test sanguin d'hormone parathyroïdienne

Le niveau de cette hormone est contrôlé en prélevant du sang veineux et en l'analysant par la méthode immunomécanique. Ses valeurs de référence (acceptables) sont comprises entre 15,0 pg / ml et 65,0 pg / ml.

Dans le même temps, l'albumine sérique diminue et la concentration de calcium sérique diminue pendant la grossesse avec peu de changement du calcium ionisé. Il n'y a eu aucun changement significatif des concentrations de calcitonine pendant la grossesse. Le tissu parathyroïdien fœtal a été identifié à 6 semaines de gestation et une minéralisation squelettique est apparue à 8 semaines. Les concentrations de calcium total et ionisé ont augmenté chez le fœtus et sont ramenées à la normale pendant la période natale. La calcitonine est élevée chez le fœtus.

Pendant l'allaitement, la perte quotidienne moyenne de calcium dans le lait maternel est de 220 à 340 mg. Minéraux et hormones impliqués dans l'homéostasie calcique. Une protéine associée à l'hormone parathyroïdienne, un peptide responsable de l'hypercalcémie retrouvée dans de nombreuses tumeurs malignes, augmente le début de la grossesse. Des valeurs plasmatiques élevées ont été observées tout au long de la grossesse, avec un pic au troisième trimestre et des valeurs sanguines de cordon élevées. La concentration plasmatique dans la période post-partum était directement liée au degré d'allaitement.

L'hormone parathyroïdienne est une hormone importante dans notre corps. Un test sanguin pour son contenu est effectué dans les cas suivants:

  • Pseudo-fractures des os longs.
  • Hypercalcémie. Excès de calcium dans le corps.
  • Hypocalcémie. Manque de calcium dans le corps.
  • Modifications osseuses kystiques.
  • Ostéosclérose des corps vertébraux.
  • Ostéoporose.
  • Néoplasie endocrinienne multiple suspectée des premier et second types.
  • Diagnostic de la neurofibromatose.
  • Urolithiase.

Un niveau accru d'hormone parathyroïdienne peut être un symptôme des changements pathologiques suivants:

  • L'insuffisance rénale chronique.
  • Hyperplasie des glandes parathyroïdes.
  • Croissance du cancer dans la glande parathyroïde.
  • Néoplasie endocrinienne multiple.
  • Hypovitaminose à la vitamine D (manque).
  • la maladie de Crohn.
  • Rectocolite hémorragique.
  • Rachitisme.
  • Syndrome de Zollinger-Ellison.

À son tour, un manque de cette hormone peut indiquer:

  • Hypervitaminose (excès) de vitamine D, jusqu'à empoisonnement du corps.
  • Sarcoïdose Maladie multisystémique d'étiologie inconnue.
  • Thyroïde hyperactive.
  • Pancréatite aiguë.
  • Croissances cancéreuses malignes.
  • Atrophie osseuse.

Facteurs affectant le taux d'hormone parathyroïdienne dans le sang:

  • La carence en vitamine D3 augmente les taux sanguins de PTH.
  • Le syndrome lait-alcalin entraîne une fausse diminution du taux de PTH dans le sang.

Médicaments qui régulent la quantité d'hormone parathyroïdienne dans le corps:

  1. Cyclosporine.
  2. Isoniazide.
  3. Kétoconazole.
  4. Lithium.
  5. Thérapie aux œstrogènes.
  6. Vérapamil.
  7. Cortisol.
  8. Ni-fedipin.
  1. Vitamine D.
  2. Contraceptifs oraux.
  3. Sulfate de magnésium.
  4. Cimétidine.
  5. Diltiazem.
  6. Gentamicine.
  7. Prednisolone.
  8. Famotidine.
  9. Hydroxyde d'aluminium.
  10. Thiazidiques.

Un déséquilibre de l'hormone parathyroïdienne est principalement indiqué par des problèmes du système squelettique. Vous êtes constamment en proie à des douleurs osseuses?

Des dommages et des traumatismes fréquents aux os se produisent même avec des effets mineurs sur eux? Vous devriez voir un médecin qui vous prescrira un test sanguin pour l'hormone parathyroïdienne.

Malheureusement, les maladies associées à un déséquilibre de cette hormone nécessitent un traitement à long terme et souvent coûteux..
Il convient de rappeler que la détection précoce des maladies augmente considérablement l'efficacité de leur traitement..

Le taux de PTH dans le sang

L'hormone parathyroïdienne est sécrétée de manière impulsive. Sa plus grande quantité est produite pendant le sommeil nocturne (3-4 fois plus). Normalement, la quantité moyenne de PTH dans le sang est de 0,15 à 0,6 ng / ml (15 à 76 pg / ml). Ces indicateurs changent avec l'âge..

Très rarement, l'hyperparathyroïdie se développe ou s'aggrave soudainement et s'accompagne de complications graves d'une augmentation soudaine de la calcémie, telles qu'une déshydratation et un coma important, appelé hyperparathyroïdie hypercalcémique. L'hyperparathyroïdie suspecte commence souvent par la découverte fortuite de taux élevés de calcium sanguin ou de symptômes non spécifiques de tests sanguins. Dans le phosphore secondaire dans le sang, l'hyperparathyroïdie est généralement élevée et d'autres changements apparaissent, tels qu'une augmentation de l'urée et de la créatinine en cas d'insuffisance rénale.

De plus, les laboratoires utilisent différentes approches pour déterminer la teneur en parathyrine dans le sérum sanguin. Révélez le numéro:

  • Fragments N-terminaux (230-630 pg / ml);
  • Fragments C-terminaux (20–70 µeq / ml);
  • teneur totale (4-9 µeq / ml);
  • hormone immunoréactive (3 μg / l);
  • hormone intacte (20 à 65 pg / ml).

L'analyse PTH est prescrite pour:

L'interrogatoire et l'examen physique aident à localiser le foyer de l'hyperparathyroïdie et à demander plus de recherche. Par exemple, nous savons qu'il y a une insuffisance rénale ou si une personne est traitée au lithium. De plus, vous devez demander des antécédents familiaux de troubles endocriniens. Dans l'hypercalcémie associée à des néoplasmes malins, la condition sous-jacente apparaît généralement; les symptômes du cancer sont généralement trouvés en consultation et le patient souffrant d'hypercalcémie pour le dépistage. Lorsque la maladie est de courte durée ou qu'il n'y a pas de données sur la durée de l'hypercalcémie, envisager un cancer latent.

  • l'ostéosclérose des corps vertébraux;
  • pseudofractures des os longs;
  • changements osseux kystiques;
  • thyroïdectomie;
  • néoplasie endocrinienne suspectée;
  • pour évaluer le métabolisme du calcium.

Pour déterminer la fonction des glandes parathyroïdes, un test EDTA est effectué. Après l'administration de ce médicament, le taux de calcium devrait revenir à la normale dans les 12 heures. Si le travail de la glande parathyroïde est perturbé, le processus dure beaucoup plus longtemps.

Il faut des mois, voire des années, pour réfléchir à une forme bénigne d'hyperparathyroïdie. L'étape suivante consiste à étudier les images et les glandes parathyroïdes fonctionnelles à la recherche de tumeurs ou de croissance anormale. L'échographie, la tomodensitométrie et l'imagerie par résonance magnétique sont utilisées pour détecter les blessures au cou telles que l'adénome ou le cancer de la parathyroïde. Ledit technétium nous donne une idée de si ces glandes fonctionnent ou non, et où se produit l'absorption.

D'autres méthodes, telles que les études de densité osseuse, peuvent être indiquées pour voir les effets de l'hyperparathyroïdie sur les os. La chirurgie des tumeurs parathyroïdiennes est très efficace pour corriger l'hyperparathyroïdie primaire. Tout d'abord, parce qu'il éclaircit les tissus que l'on peut analyser et déterminer s'il s'agit d'une tumeur bénigne ou maligne. Deuxièmement, parce qu'en général, cela permet de guérir la maladie. La procédure chirurgicale pour enlever la masse doit être accompagnée d'un examen de toutes les glandes pour détecter des tumeurs ou une croissance sur d'autres glandes.

L'augmentation de la sécrétion de parathyrine est dangereuse non seulement parce qu'elle a un effet destructeur sur les os. Son excès peut indiquer la présence d'une maladie grave..

Symptômes

Parmi les signes d'hyperparathyroïdie naissante - production excessive d'hormone parathyroïdienne, les indicateurs suivants peuvent être distingués:

  • soif constante;
  • envie accrue d'uriner.

Par la suite, avec une augmentation de l'hormone parathyroïdienne, des symptômes plus graves sont observés:

  • faiblesse musculaire, conduisant à une incertitude dans les mouvements, chutes;
  • l'apparition de douleurs musculaires lors des mouvements, conduisant au développement d'une "démarche de canard";
  • affaiblissement des dents saines avec perte ultérieure;
  • développement dû à la formation de calculs d'insuffisance rénale;
  • déformation du squelette, fractures fréquentes;
  • retard de croissance chez les enfants.

Vous pouvez comprendre que l'hormone parathyroïdienne est abaissée par les symptômes suivants:

  • crampes musculaires, contractions incontrôlées, identiques aux crises épileptiques;
  • manifestations spasmodiques dans la trachée, les bronches, les intestins;
  • l'apparition de frissons ou de fièvre intense;
  • chagrin;
  • tachycardie;
  • conditions dépressives;
  • insomnie;
  • déficience de mémoire.

Façons de corriger le niveau d'hormone parathyroïdienne

En présence d'écarts de PTH par rapport à la norme à la hausse ou à la baisse, un traitement est nécessaire. Il s'agit généralement d'un traitement hormonal substitutif. Ainsi, avec une sécrétion insuffisante d'hormones parathyroïdiennes, un complexe de médicaments contenant des hormones est prescrit, visant à corriger leur niveau. Le cours peut durer plusieurs mois ou les pilules doivent être prises à vie. Cela dépend de la cause de l'échec et de l'efficacité des procédures de traitement..

Si l'hormone parathyroïdienne est produite en excès, la violation est corrigée en éliminant la cause profonde (traitement des maladies qui ont provoqué la surproduction d'hormones). Dans certains cas, une résection partielle ou complète de la glande parathyroïde est effectuée. En présence de tumeurs malignes, les glandes sont enlevées.