Principal

Goitre

Diagnostic des maladies thyroïdiennes, base.

5 maladies de la glande thyroïde

Sans cette petite glande endocrine, le corps ne pourrait pas fonctionner normalement. Lorsque la glande thyroïde est en bonne santé, vous ne vous souvenez même pas de son existence. Cela ne fait pas mal, vous ne pouvez pas le voir ou le sentir avec vos doigts. Par conséquent, lorsque des problèmes de santé apparaissent, il ne vous vient même pas à l'esprit que la glande thyroïde peut être la cause des maux. La glande thyroïde produit des hormones importantes pour le corps. Et son mauvais travail peut entraîner de graves problèmes..

Hyperthyroïdie

Il se trouve que la glande thyroïde produit trop d'hormone. En réponse, la glande pituitaire produit moins de son hormone thyrotropine (TSH). Cela signifie que la glande thyroïde fonctionne trop vite. Si la glande est saine, elle recevra ce signal et se calmera. Si l'interaction entre la glande thyroïde et l'hypophyse est perturbée, la concentration de TSH dans le sang diminue et les hormones thyroïdiennes continuent d'augmenter. Tu te sens mal. Vous êtes irrité, en sueur, vos mains tremblent et votre rythme cardiaque augmente. Vous avez des règles irrégulières et perdez du poids malgré une alimentation normale.

Analyses. Ces symptômes vous obligeront à consulter un thérapeute. Vous recevrez une référence pour une analyse qui montrera la concentration de thyrotropine et de deux hormones thyroïdiennes dans le sang: T4 et T3. Si les résultats sont supérieurs à la normale et que la concentration de TSH est inférieure à 0,1 mU / L, cela indique une hyperthyroïdie. Le thérapeute vous référera à un endocrinologue.

Traitement. Les symptômes désagréables de l'hyperthyroïdie disparaîtront lorsque vous commencerez à prendre le soi-disant. thyrostatiques. Ils ralentissent le travail de la glande. Il est nécessaire de faire une échographie. Le médecin pourra évaluer la position, la taille et la forme de la glande thyroïde et voir s'il y a des nœuds dessus. Si le traitement par thyréostatiques n'a pas fonctionné, de l'iode radioactif est utilisé. Le plus souvent, une dose suffit pour que la glande fonctionne normalement..

Régime. Vous êtes contre-indiqué dans les aliments contenant une grande quantité d'iode, ainsi que dans les médicaments et préparations vitaminées contenant de l'iode.

Mode de vie. Évitez les activités physiques intenses afin de ne pas exercer de stress supplémentaire sur le cœur. Il vaut mieux partir en vacances à la fin de la saison, quand il ne fait plus si chaud. Le bronzage et le bain sont contre-indiqués. Vous ne devez pas faire de procédures thermiques sur la région du cou, telles que des compresses et des inhalations. Le massage de la colonne cervicale est contre-indiqué.

Hypothyroïdie

Si la glande thyroïde produit trop peu d'hormones, des symptômes désagréables apparaissent. Vous grossissez, bien que vous mangez un peu, vous vous sentez fatigué, vous avez la peau sèche, les cheveux tombent et les ongles se cassent. Vous pouvez souffrir d'œdème, d'hypotension artérielle et de taux de cholestérol élevé. Mais la manifestation la plus désagréable de l'hypothyroïdie est les irrégularités menstruelles..

Analyses. Il est nécessaire de vérifier le niveau de l'hormone TSH. S'il est supérieur à 4,5 mU / L, cela indique une hypothyroïdie. Faites attention à vos niveaux d'hormones T3 et T4. Si vous avez cette condition, ce sera en dessous de la normale.

Traitement. Pour compenser le manque d'hormone thyroïdienne, il est nécessaire de prendre l'hormone en comprimés quotidiennement et une alimentation riche en cet élément. Pour que la glande thyroïde fonctionne correctement, elle doit recevoir 150 à 200 mcg d'iode par jour.

Régime. Un moyen efficace d'éliminer la carence en iode est de manger du poisson et des fruits de mer. Les algues et les varechs, ainsi que les kakis, les kiwis et autres fruits, sont de bonnes sources de cet élément..

Mode de vie. Tout type d'activité physique vous sera utile: marche, natation, vélo.

5 maladies de la glande thyroïde

Goitre toxique diffus (maladie de Graves)

Chez certaines personnes, la glande thyroïde ne fonctionne pas correctement car le corps produit des anticorps qui l'attaquent constamment, entraînant une inflammation chronique. Si, par conséquent, la glande thyroïde se développe et commence à produire des quantités excessives de l'hormone, vous souffrez de la maladie de Graves. Le goitre toxique diffus est caractérisé par les manifestations cliniques de l'hyperthyroïdie indiquées ci-dessus. À l'examen, une augmentation de la glande thyroïde est déterminée. Votre cou a un renflement caractéristique (goitre) et une exophtalmie (yeux exorbités).

Analyses. Votre médecin vous référera aux tests d'hormones thyroïdiennes et de TSH. Il est également nécessaire d'établir des anticorps thyroïdiens dans le sérum sanguin. Vous recevrez une référence pour une échographie. Si des nodules sont trouvés dans le goitre, l'endocrinologue vous référera à d'autres tests, comme une biopsie à l'aiguille fine ou une scintigraphie.

Traitement. Vous prendrez des thyrostatiques. Peut nécessiter un apport d'iode radioactif ou une intervention chirurgicale.

Régime. Aucune nourriture spéciale requise.

Mode de vie. Abandonnez les cigarettes, le café fort, le thé et l'activité physique intense.

Goitre nodulaire

La maladie thyroïdienne la plus courante en Russie est le goitre nodulaire. La cause de cette maladie est un apport insuffisant d'iode provenant des aliments dans le corps. Elle se caractérise par la présence d'un nœud (ou plusieurs) dans la glande thyroïde. Dans ce cas, la taille de la glande thyroïde peut sensiblement augmenter.

Analyses. La recherche principale est l'échographie. Si le médecin trouve une bosse, il vous référera pour une biopsie à l'aiguille fine. Il est toujours nécessaire si le diamètre du nœud est supérieur à 1 cm.Le médecin peut également vous référer pour une scintigraphie afin de déterminer la nature des nœuds et leur capacité à absorber l'iode..

Traitement. Le médecin doit évaluer les résultats de la biopsie obtenue. En l'absence de cellules malignes, l'endocrinologue sélectionnera une thérapie individuelle pour vous. Si les résultats de la cytologie sont mauvais, le patient est indiqué pour une intervention chirurgicale. N'ayez pas peur d'un diagnostic terrible: un traitement rapide contribue à un rétablissement complet tout en maintenant la capacité de travailler.

Régime. La prévention du développement du goitre nodulaire consiste en l'apport quotidien de sel iodé et de médicaments contenant de l'iode. La dose pour un adulte est de 200 mcg par jour.

Mode de vie. Un bon moyen de fournir de l'iode au corps est de passer des vacances à la mer en hiver comme en été. Une grande quantité de cet élément dans l'air reconstituera les réserves d'iode. Cependant, vous devez vous protéger des rayons directs du soleil - essayez de ne pas prendre le soleil.

Maladie de Hashimoto (thyroïdite auto-immune)

C'est une maladie génétique qui peut être héréditaire. Il consiste en la formation d'anticorps dans la glande thyroïde qui détruisent les cellules de la glande. Dans le même temps, ils réduisent l'efficacité de la glande, entraînant une hypothyroïdie. C'est une maladie chronique qui nécessite un traitement à vie..

Analyses. Il est nécessaire d'examiner le niveau d'hormones thyroïdiennes, l'hormone TSH et d'établir la présence d'anticorps dirigés contre la TPO et la TG. Vous devriez absolument avoir une échographie de la glande thyroïde.

Traitement. Vous devez prendre des hormones thyroïdiennes, contrôler la concentration de TSH dans le sang et le taux de cholestérol. Si des nodules de plus de 1 cm sont détectés, votre médecin vous référera pour une biopsie à l'aiguille fine.

Régime. Avec une TSH normale et aucun symptôme d'hypothyroïdie, aucun régime spécial n'est requis.

Mode de vie. Etre pro-actif. Marchez ou faites de l'exercice pendant au moins 30 minutes par jour. Vous devez être prudent avec les procédures cosmétiques - consultez toujours votre endocrinologue au préalable.

LES MALADIES DE LA GLANDE THYROÏDE chez les femmes, en particulier en âge de procréer, surviennent 5 à 7 fois plus souvent que chez les hommes. En règle générale, ces problèmes surviennent chez les personnes âgées de 30 à 50 ans, mais ils peuvent également être congénitaux. Selon l'OMS, environ 3% de la population mondiale souffre d'un dysfonctionnement thyroïdien..

IL EST IMPORTANT DE SAVOIR

Combien coûtent les tests?

Analyse du niveau de l'hormone TSH (thyrotropine) Vous donnez du sang, toujours à jeun et seulement jusqu'à 10 heures du matin. L'analyse est gratuite sur le lieu de résidence. Dans une clinique privée, le coût de l'analyse est d'env. 300 à 500 roubles.

Analyse du niveau d'hormones T3 et T4 (seules les fractions libres sont informatives). La triiodothyronine (T3) et la thyroxine (T4) sont déterminées sur la base d'un test sanguin. Avec référence - gratuit, dans un laboratoire privé - env. 300 à 500 roubles.

Échographie de la glande thyroïde. L'étude vous permet de vérifier l'état de la glande thyroïde, s'il y a des nœuds dessus. Sur recommandation d'un endocrinologue - gratuit, en clinique privée - à partir de 1000 roubles.

Biopsie à l'aiguille fine. Cette étude est nécessaire si le diamètre du nœud dépasse 1 cm.Avec une référence d'un endocrinologue - gratuitement, dans une clinique privée - à partir de 1000 roubles.

Scintigraphie. Sert à vérifier l'activité fonctionnelle des nœuds. Après la fin de l'étude, vous devez boire 1,5 litre d'eau et marcher pendant trois heures afin d'éliminer le radio-isotope avec l'urine dès que possible. Le coût approximatif est d'environ 300 roubles. Actuellement, cette méthode est peu utilisée..

Que pouvez-vous faire vous-même

L'hyperthyroïdie ne peut être guérie avec des herbes. Mais vous pouvez atténuer les manifestations désagréables de la maladie. Avec la transpiration, l'insomnie, l'augmentation du rythme cardiaque et l'anxiété, les sédatifs à base de plantes aideront. Disponible en pharmacie sans ordonnance.

Variétés de tests pour les hormones thyroïdiennes

Une analyse de la glande thyroïde pour les hormones est nécessaire pour déterminer l'état de l'organe endocrinien le plus important qui régule tous les processus métaboliques. Des maladies de la glande thyroïde sont observées chez presque un habitant sur deux de notre planète, ce qui n'est absolument pas surprenant, car la situation écologique dans les villes laisse beaucoup à désirer et le fait de conduire par de nombreuses personnes modernes un mode de vie malsain contribue également à l'apparition de pathologies. À cet égard, la question de savoir quelles hormones thyroïdiennes prendre de plus en plus se pose.?

Effets des hormones thyroïdiennes sur la santé

L'équilibre hormonal de la glande thyroïde est une base spécifique qui assure le plein fonctionnement de l'organisme. Lorsqu'un déséquilibre se produit, toutes les fonctions internes échouent, y compris d'autres substances. Extérieurement, la connexion de cette glande avec les organes et les systèmes est invisible, mais elle est assez importante, car la qualité de la vie humaine en dépend.

Les hormones thyroïdiennes élevées provoquent une condition lorsque le patient a une thyrotoxicose. Cette condition est accompagnée de nervosité, d'irritabilité, de maux de tête, d'hyperhidrose, de poignées de main et de fièvre. Avec une quantité élevée de thyrotropine, des problèmes cardiaques, des nerfs se produisent, le rythme du pouls est perturbé. Dans la plupart des cas, l'analyse montrera la présence dans le corps d'une concentration élevée de triiodothyronine et de thyroxine, et une diminution des substances thyrotropes.

Une diminution de la fonction de production hormonale est lourde de frissons, d'attaques de fatigue chronique, de léthargie, de manque de sommeil, de dépression, de gonflement du cou, des paupières et du corps. Le corps, pour ainsi dire, ralentit le travail de tous les systèmes internes, les mettant dans un état «usé». L'apparition d'une condition d'hypothyroïdie peut être indiquée par:

  • diminution des performances;
  • violation de la puissance;
  • longue absence de grossesse;
  • dysfonctionnement menstruel.

Important! En raison du fait que les problèmes d'hormones thyroïdiennes inhibent le début de la grossesse, l'étude du fond hormonal de la glande thyroïde chez les femmes qui envisagent de devenir mère est obligatoire.

Les hormones thyroïdiennes ont un impact significatif sur le développement anatomique et fonctionnel des enfants, puisqu'elles sont responsables du bon fonctionnement du cerveau, des systèmes nerveux périphériques et cardiovasculaires. Si vous soupçonnez une diminution de la fonction de la glande thyroïde, il est important de procéder à une analyse qui détermine le fond hormonal et d'étudier TPO - anticorps anti-peroxydase thyroïdienne, car il agit comme un facteur spécifique dans l'évaluation de l'état de cet organe.

Il est important de vérifier les hormones thyroïdiennes en temps opportun, car leur concentration normale aide à créer une bonne santé. Ils sont responsables de la mise en œuvre des processus métaboliques dans le corps, ce qui ne permet pas le développement de déviations dans ce domaine. L'analyse de la norme des hormones thyroïdiennes est prise de plusieurs types, et pas seulement directement de la glande, mais également de l'hypophyse, car leur contenu est étroitement lié. Le rapport hormonal permet d'identifier plus facilement la maladie qui affecte le fonctionnement de l'organisme.

Intéressant! Des réglementations strictes pour la recherche en temps opportun des hormones thyroïdiennes aident à identifier l'apparition de maladies à un stade précoce.

Types et caractéristiques des tests d'hormones thyroïdiennes

Alors, quels tests pour les hormones thyroïdiennes sont effectués? Les principaux incluent des recherches sur:

  • TSH ou thyrotropine - malgré le fait qu'elle soit produite dans l'hypophyse, elle joue un rôle essentiel dans l'activité de la glande. Sous son contrôle, la synthèse de T3 et T4 a lieu. Une TSH élevée peut indiquer une hypothyroïdie, des tumeurs hypophysaires, pulmonaires ou mammaires. Son faible niveau est souvent un indicateur d'hyperthyroïdie, qui est causée par des blessures ou des tumeurs de l'hypophyse, ainsi que la maladie de Basedow probable;
  • TK (triiodothyronine) - son degré élevé est un signe évident de thyrotoxicose, ainsi qu'un manque d'iode. De plus, il montre la présence de maladies telles que l'hépatite et le sida;
  • T4 (thyroxine) - à une concentration élevée de cette substance, une hyperthyroïdie, une hépatite, une cirrhose du foie, une thyroïdite et des néoplasmes malins dans la glande thyroïde peuvent être observées;
  • TG (thyroglobuline) - est contenue dans le corps en quantité minimale. Sa diminution peut être due à une surdose de certains médicaments, alors que si la norme des hormones thyroïdiennes de ce type est dépassée, cela peut être un signe de la présence d'un cancer, d'un goitre multinodulaire ou diffus, ainsi que d'une thyroïdite.

Selon la situation, le médecin peut également prescrire de tels tests pour les hormones thyroïdiennes:

  • AT TPO (anticorps contre la thyroperoxydase) - une quantité excessive de ces substances dans le sang sert d'indicateur d'une prédisposition génétique à l'hypothyroïdie, qui, associée à un taux accru de TSH, montre la manifestation probable de cette pathologie à l'avenir;
  • AT TG (anticorps contre la thyroglobuline) - une teneur élevée peut indiquer un certain nombre de maladies - maladie de Graves, thyroïdite et bien d'autres;
  • la calcitonine est l'un des principaux marqueurs tumoraux. Il aide à détecter la présence de tumeurs et de métastases dans la glande thyroïde.

Pour un diagnostic plus précis, prendre du sang pour les hormones thyroïdiennes et mener une étude est souvent insuffisant. Par conséquent, les médecins nomment également une échographie de cet organe..

Les tests d'hormones thyroïdiennes sont généralement prescrits par un médecin lorsque le patient a déjà certains problèmes de santé. Mais, il ne sera pas superflu de les prendre à des fins de prévention ou si l'un de ces signes est présent:

  • augmentation ou diminution significative du poids corporel sur une courte période de temps;
  • violation du cycle menstruel;
  • diminution de la puissance et de la croissance des glandes mammaires chez les hommes;
  • troubles du travail du tube digestif;
  • problèmes du système cardiovasculaire;
  • sensation de fatigue constante;
  • l'apparition de troubles de la mémoire;
  • l'apparition d'un gonflement des jambes et des paupières;
  • perte de cheveux - jusqu'à la calvitie complète;
  • un changement brusque de voix qui devient rauque;
  • des sautes d'humeur fréquentes, de l'irritabilité et des larmes sont observées;
  • rhumes persistants en raison d'une immunité affaiblie;
  • détérioration de l'état de la peau, des cheveux et des ongles;
  • il y a de brusques sauts de température corporelle;
  • transpiration excessive;
  • tremblement des membres.

Important! En cas de défaillance grave du système endocrinien des patients, une exophtalmie ou un bombement est observé et une augmentation de la glande thyroïde se produit, ce qui est perceptible même à l'œil nu.

Maintenant, vous savez quels tests sont effectués pour les hormones thyroïdiennes. Mais, pour mener de telles recherches, vous devez vous préparer. Tout d'abord, il convient de rappeler que toutes les analyses de sang sont effectuées à jeun, c'est-à-dire que le dernier repas ne doit pas avoir lieu plus tard que 10 à 12 heures avant le prélèvement. Aussi, à la veille du don de sang pour la recherche, vous ne devez pas vous soumettre à un effort physique intense et à des situations stressantes..

Test sanguin pour les hormones thyroïdiennes

La glande thyroïde est le plus petit organe humain, mais en même temps un grand nombre de fonctions lui sont assignées. Il est responsable des processus métaboliques se produisant dans le corps humain, corrige le travail du muscle cardiaque, ses hormones sont impliquées dans le processus de construction et de développement du tissu osseux, etc. Et des tests d'hormones thyroïdiennes sont prescrits assez souvent, car une telle étude permet de poser le bon diagnostic.

Le dysfonctionnement de la glande thyroïde au stade initial du développement présente des symptômes très similaires à ceux des maladies du cœur et du système nerveux. Le médecin propose de passer des tests après avoir examiné les patients et comparé les plaintes objectives.

Types d'hormones thyroïdiennes

Quelles hormones sont produites par la glande thyroïde? Seulement deux: la triiodothyronine (T3) et la thyroxine (T4). Mais ce sont les principales hormones qui montrent comment cela fonctionne. En plus d'eux, l'analyse finale contient d'autres indicateurs qui fournissent des informations importantes. Ce sont AT à TPO, AT-TG et TSH.

Triiodothyronine (T3)

Seules les cellules glandulaires sont responsables de la production de T3. Le but principal de T3 est de contrôler les processus redox. De plus, son "devoir" est de contrôler le métabolisme.

Thyroxine (T4)

Également produit par des cellules de tissu glandulaire. Les fonctions sont presque les mêmes que celles du T3, mais il y a des ajouts mineurs. En particulier, la thyroxine participe aux processus métaboliques des protéines.

En général, la thyroxine est dix fois plus active que la triiodothyronine, mais ce sont ces hormones qui sont appelées à maintenir un équilibre hormonal sain. Avec une augmentation de la fonction de la glande, une augmentation de la production de ces types d'hormones est observée. Dans ce cas, la personne développe des signes d'hyperthyroïdie..

Avec une diminution de la production de T3 et T4, une maladie telle que l'hypothyroïdie se forme. La pathologie est diagnostiquée avec une carence chronique en iode.

Anticorps anti-pyroxidase thyroïdienne (anticorps anti-TPO)

Ce sont des anticorps auto-immuns spéciaux contre l'enzyme qui sont produits par les cellules thyroïdiennes. Elle est constamment engagée dans la production de cette enzyme, car la synthèse de T3 et T4 est impossible sans elle. Et avec le fonctionnement normal de l'organe, rien ne l'empêche. Mais avec les pathologies auto-immunes d'une personne, accompagnées d'une violation de la défense immunitaire, l'enzyme commence à se manifester de manière agressive contre les tissus du corps. Dans ce cas, la production d'anticorps est diagnostiquée..

Anticorps contre la thyroglobuline (AT-TG)

Un autre anticorps, mais ils réagissent à la thyroglobuline. L'indicateur est également très important et indique la présence d'une thyroïdite auto-immune ou d'un goitre toxique diffus.

Hormone stimulant la thyroïde (TSH)

La glande pituitaire est impliquée dans la production de l'hormone, mais c'est lui qui est responsable du bon fonctionnement de la glande et du maintien de l'équilibre hormonal optimal dans le corps humain.

Chez les personnes en bonne santé, avec une glande thyroïde trop active, une diminution de la quantité de TSH est observée. Ce à quoi elle répond avec une synthèse hormonale plus lente.

Si le presse-étoupe ne fonctionne pas à pleine puissance, les indicateurs TSH commencent à dépasser les normes autorisées. Norme médicale acceptée:

  • TSH: 0,40 à 4,00 mU / l.
  • T3: 2,60... 5,70 pmol / l.
  • T4: 9h00... 22,00 pmol / l.
  • AT-TG: 0 à 18,00 U / ml.
  • AT-TPO: un nœud de la glande thyroïde

  1. La principale raison de procéder à un test sanguin est de détecter une augmentation de la taille de la glande à la palpation du cou, ainsi que de divers nœuds.
  2. Une autre raison d'analyser le sang est l'apparition de symptômes caractéristiques de l'hyperthyroïdie ou de l'hypothyroïdie. Même dans le cas où extérieurement aucun signe de dommage à la glande n'a été noté. Dans le premier cas, une personne se plaint d'une transpiration accrue, de tremblements non motivés des membres et d'une violation du rythme cardiaque. Il peut également souffrir d'exophtalmie. L'hypothyroïdie est caractérisée par une forte augmentation de l'excès de poids, une élocution lente et une diminution du nombre de battements cardiaques par minute..

L'analyse peut également être attribuée:

  • avec une nervosité et une irritabilité accrues;
  • pour les problèmes de sommeil;
  • en cas de violation du cycle mensuel;
  • pour des problèmes de nature intime.

Préparation au don de sang pour analyse

Il est nécessaire de donner du sang pour analyse après une préparation préliminaire, sinon les résultats peuvent être incorrects.

  • Si vous recevez régulièrement des médicaments qui affectent la glande (hormones d'origine artificielle ou thyréostatiques), vous devez faire un don de sang dans le contexte d'un sevrage mensuel. S'il est impossible de remplir cette condition, vous devez en avertir le médecin traitant..
  • Si vous prenez quotidiennement des complexes vitaminiques contenant de l'iode, ou si vous buvez une mono-préparation, en particulier de l'iodomarine ou de l'iodure de potassium, alors avant de donner du sang pour analyse, vous devez arrêter de le prendre environ 3 à 5 jours avant de vous rendre au laboratoire..
  • Avant de donner du sang, il faut refuser de prendre des boissons alcoolisées et des aliments trop gras pendant la journée.
  • Le sang ne doit être donné que l'estomac vide..
  • Il est également interdit de fumer le jour de la livraison.
  • Si vous devez subir un examen aux rayons X avec un produit de contraste, vous devez d'abord passer une analyse des hormones thyroïdiennes. Et après cela, passez à la procédure de radiographie. Sinon, les résultats seront incorrects..

Décoder le résultat

Le décodage aide à comprendre les écarts existant dans le travail de la glande.

Hormone stimulant la thyroïde (TSH)

Ce n'est pas une hormone produite par la glande thyroïde, mais c'est la TSH qui est responsable de son bon fonctionnement. Taux TSH en fonction de l'âge:

  • nouveau-né - 1120... 17 050 UI / l;
  • jusqu'à 12 mois - 0,660….8,30 UI / l;
  • 2... 5 ans - 0,480... 6,550 UI / l;
  • 5... 12 ans - 0,470... 5,890 UI / l;
  • 12… 16 ans - 0,470….5,010 UI / l;
  • adultes - 0,470... 4,150 UI / l.

La quantité maximale de TSH est produite entre 2 et 3 heures du matin. Le minimum quotidien est entre 17 et 18 heures. Des niveaux élevés de TSH peuvent être observés:

  • avec adénome hypophysaire;
  • après la procédure d'hémodialyse;
  • avec un empoisonnement au plomb;
  • avec un travail inapproprié des glandes surrénales;
  • avec hypofonction de la glande thyroïde;
  • Thyroïdite de Hashimoto;
  • avec schizophrénie;
  • prééclampsie sévère;
  • effort physique excessif;
  • lors de la prise de certains médicaments.

Une diminution de TSH est possible:

  • avec hyperthyroïdie des femmes enceintes;
  • goitre toxique et endémique;
  • avec nécrose de l'hypophyse;
  • soumis à un régime strict (faim);
  • pendant les périodes de stress sévère;
  • après une lésion cérébrale traumatique, accompagnée de lésions de la glande pituitaire.

Triiodothyronine (T3)

Il se caractérise par des fluctuations saisonnières. Le maximum tombe en automne et en hiver, et le sang montre les chiffres minimum en été. Norme T3 par âge:

  • 1... 10 ans - 1,790... 4,080 nmol / l;
  • 10... 18 ans - 1,230... 3,230 nmol / l;
  • 18....45 - 1.060... 3.140 nmol / l;
  • plus de 45 ans - 0,620... 2,790 nmol / l.
  • après purification artificielle du sang;
  • avec myélome multiple, accompagné de niveaux élevés d'immunoglobuline G;
  • si vous êtes en surpoids;
  • avec une glomérulonéphrite diagnostiquée;
  • dysfonctionnement des glandes post-partum;
  • thyroïdite sous forme aiguë et subaiguë;
  • choriocarcénome;
  • avec goitre toxique diffus;
  • avec des pathologies hépatiques chroniques;
  • avec une infection par le VIH;
  • lors de la prise de contraception orale;
  • avec porphyrie.

Une diminution des indicateurs TK est possible:

  • en suivant un régime pauvre en protéines;
  • avec insuffisance surrénalienne;
  • avec hypothyroïdie;
  • pendant la période de récupération;
  • lors de la prise de médicaments antithyroïdiens.

Thyroxine (T4)

Le pic de la teneur en hormones dans le sang tombe au bout de 8 à 12 heures. Sa quantité minimale dans le sang est conservée la nuit, de 11 heures à 3 heures du matin. Chez les femmes, la norme T4 est plus élevée que chez les hommes. Tarif T4: 9,00... 22,0 pmol / l.

Les écarts de T4 à la hausse peuvent être le résultat:

  • le myélome multiple;
  • surpoids;
  • Infection par le VIH;
  • dysfonctionnement post-partum de la glande thyroïde;
  • thyroïdite, évoluant en format subaigu et aigu;
  • maladie du foie;
  • goitre diffus toxique;
  • prendre des hormones thyroïdiennes artificielles;
  • porphyries.

La baisse des indicateurs est caractéristique:

  • avec le syndrome de Sheehan;
  • avec goitre endémique, congénital et acquis;
  • avec thyroïdite, se déroulant sous une forme auto-immune;
  • avec inflammation de l'hypothalamus et de l'hypophyse;
  • lors de la prise de certains médicaments.

Thyroglobuline (TG)

L'indication principale pour l'analyse de cette hormone particulière est la suspicion de la présence d'un cancer de la thyroïde, ainsi que le contrôle avec le traitement déjà prescrit.

Une augmentation de TG indique la présence d'une tumeur de la glande, accompagnée d'une activité fonctionnelle élevée. Les indicateurs diminués peuvent être:

  • avec thyrotoxicose;
  • avec thyroïdite;
  • avec un adénome thyroïdien bénin existant.

Anticorps

Si l'analyse des hormones thyroïdiennes a montré la présence d'anticorps, cela indique un processus auto-immun passager. La défense immunitaire est activée contre les structures de votre propre corps. Les anticorps dirigés contre la thyroglobuline et la thyroperoxydase sont détectés:

  • avec la maladie de Graves;
  • avec le syndrome de Down, Turner;
  • thyroïdite de Kriven (se produit sous une forme subaiguë);
  • en violation de la glande thyroïde après la naissance d'un enfant;
  • avec la thyroïdite de Hashimoto;
  • avec hypothyroïdie idiopathique;
  • thyroïdite auto-immune.

Avec ces maladies, le taux accepté peut augmenter mille fois ou plus, ce qui peut être appelé un indicateur indirect du processus auto-immun en cours.

Explication: les maladies les plus courantes

Afin de poser un diagnostic, le médecin compare tous les indicateurs disponibles. Vous trouverez ci-dessous une liste des pathologies thyroïdiennes les plus courantes.

Hyperthyroïdie

  • T3 - dépasse la norme;
  • T4 - dépasse la norme;
  • TSH - sous la normale;
  • AT-TG et AT à TPO - la norme.

Hypothyroïdie primaire

  • T3, T4 - souvent abaissés (la norme est relativement rare);
  • TSH - augmenté;
  • AT-TG, AT à TPO - norme.

Hypothyroïdie secondaire

  • T3, T4, TTG - en dessous de la norme;
  • AT-TG, AT à TPO - norme.

Thyroïdite auto-immune et thyroïdite subaiguë

  • T3, T4, TSH - des indicateurs d'hyper- et d'hypothyroïdie sont possibles;
  • AT-TG, AT à TPO - surestimé.

Hormones thyroïdiennes pendant la grossesse: transcription

Pendant la grossesse, la glande thyroïde augmente légèrement de taille et commence à travailler plus fort. Pendant la grossesse, la nomination d'un test sanguin pour les hormones thyroïdiennes est attribuée de manière sélective. Le plus souvent, la nécessité d'un examen survient chez les femmes qui avaient des problèmes avec le travail de l'organe avant la grossesse. Une analyse est également nécessaire si la femme enceinte éprouve une faiblesse inexpliquée, souffre d'une perte de cheveux, a du mal à dormir, etc..

Très souvent, c'est cette condition qui peut provoquer une naissance prématurée. Une femme développe une gestose dans la seconde moitié de sa grossesse.

Si vous souffrez d'hypothyroïdie (diminution de la production d'hormones) pendant la grossesse, vous présentez les risques suivants:

  • interruption spontanée de la grossesse à un stade précoce;
  • mort fœtale in utero;
  • défauts de développement chez un enfant;
  • handicap mental.

Pour identifier les écarts, un test sanguin est prescrit pour les hormones suivantes:

  • Hormone stimulant la thyroïde (TSH). La norme pendant la grossesse est de 0,40... 2,0 mU / l.
  • Thyroxine libre (T4). La norme pendant la période de procréation est de 8... 21 pmol / l.
  • Triiodothyronine (T3). La norme pendant la grossesse est de 2,60... 5,70 pmol / l.

Une réponse anticorps n'est prescrite que dans certains cas. La préparation au don de sang se déroule selon les normes généralement acceptées.

Le sang pour les hormones thyroïdiennes peut être donné à la fois à une clinique régulière et à un laboratoire privé rémunéré. Les résultats du décryptage dépendent de l'équipement sur lequel l'étude est réalisée. Et pour qu'il n'y ait pas de désaccords trop importants, des tests répétés sont passés au même endroit.

Liste des tests pour les hormones thyroïdiennes

La glande thyroïde bien connue est l'un des composants les plus importants du système endocrinien et appartient à la catégorie des glandes endocrines. C'est elle qui synthétise un certain nombre d'hormones si importantes pour le corps humain, responsables de l'homéostasie et de son maintien au bon niveau..

Divers troubles de la glande thyroïde sont aujourd'hui diagnostiqués chez près de la moitié des personnes, mais le plus souvent, les femmes souffrent de maladies dans ce domaine. Dans cet article, vous découvrirez quels tests doivent être effectués pour les hormones thyroïdiennes, vous trouverez des informations sur l'interprétation des résultats, les caractéristiques de l'analyse pendant la grossesse et les raisons des écarts par rapport à la norme.

Indications d'analyse

Les hormones de cette glande sont des substances spéciales à haute activité biologique. Leur synthèse se produit non seulement dans la glande thyroïde, mais également dans l'hypophyse. Ces hormones sont responsables de nombreuses fonctions du corps, par exemple, des processus métaboliques des glucides, des graisses et des protéines, de la fonction sexuelle, de l'état émotionnel et mental, ainsi que du travail de nombreux systèmes, en particulier du tractus gastro-intestinal et cardiovasculaire..

Les écarts par rapport aux normes dans un sens indiquent la présence de perturbations dans le travail du corps dues au dysfonctionnement de cette glande, tandis que la production d'hormones peut être soit insuffisante, soit excessive.

Les indications les plus courantes pour la nomination d'un test hormonal sont:

  • Des anomalies sont suspectées et un test est effectué pour détecter une éventuelle hyperthyroïdie ou hypothyroïdie.
  • La présence d'un retard de développement sexuel chez les enfants, ainsi que le développement mental.
  • La nécessité de confirmer la présence d'un goitre toxique de nature diffuse. Si le résultat est positif, des tests hormonaux sont effectués régulièrement selon le plan pour surveiller l'état et la maladie du patient.
  • Troubles cardiaques, en particulier arythmie.
  • Infertilité.
  • Calvitie (alopécie).
  • Diminution de l'activité sexuelle et des niveaux de libido.
  • Avoir l'impuissance.
  • Violation de la menstruation, principalement son absence (aménorrhée).
  • Obésité.

Quelles hormones thyroïdiennes doivent être prises

Lors d'une analyse des hormones thyroïdiennes, plusieurs paramètres doivent être passés à la fois:

  • Thyrotropin (hormone thyréostimuline ou TSH), qui est une hormone hypophysaire. C'est cette hormone qui a un effet stimulant sur la glande thyroïde et la production d'hormones aussi importantes que T4 et T3. Si l'hypophyse fonctionne normalement, en cas de troubles du fonctionnement de la glande thyroïde, il peut y avoir un changement de concentration de l'hormone vers le bas avec un travail excessif de la glande, et vers le haut - avec un manque.
  • Triiodothyronine libre (T3 light), qui est une hormone thyroïdienne responsable des processus métaboliques de l'oxygène dans les cellules et les tissus.
  • Thyroxine libre (lumière T4), qui est l'une des principales hormones synthétisées par la glande thyroïde. Cette hormone dans le corps est responsable de la production de protéines et est un stimulant de ce processus..

Dans l'étude du sang, AT-TG est également déterminé - anticorps anti-thyroglobuline. Cette substance est un anticorps spécial contre une protéine spéciale, qui est un précurseur des hormones thyroïdiennes.

Déterminé dans l'analyse et AT-TPO - anticorps contre la peroxydase thyroïdienne, parfois appelés anticorps microsomaux. Ce test est le plus sensible en termes de détection des troubles de la glande thyroïde de nature auto-immune, car la substance est un auto-anticorps spécial contre une enzyme cellulaire.

Maintenant que vous savez quels tests sont effectués pour les hormones thyroïdiennes - passons au déchiffrement des résultats de la recherche.

Décodage des résultats de recherche

Il est important que seul un médecin expérimenté déchiffre les résultats d'une telle étude..

Le rapport dans les résultats peut être différent, par exemple:

  • Avec une augmentation de la TSH, on peut conclure que le patient a un état d'hypothyroïdie, lorsque la glande thyroïde remplit ses fonctions à un niveau insuffisant. Mais ici, les indicateurs T4 et T3 seront également un point important. Avec une augmentation de la TSH, mais une diminution de la T4, on peut parler de la présence d'une hypothyroïdie manifeste, appelée manifeste. Si le taux de T4 est normal dans le contexte d'une augmentation de la TSH, alors la forme d'hypothyroïdie est définie comme subclinique.
  • Avec une valeur TSH normale, mais une diminution de la T4, il sera nécessaire de reprendre l'analyse dans un autre laboratoire, car ces résultats sont une erreur manifeste dans l'étude dans près de 99% des cas..
  • Si les résultats de l'analyse TSH sont normaux, mais qu'il y a une T3 réduite, il est également nécessaire de reprendre l'analyse, car ces données sont également considérées comme une erreur de laboratoire..
  • Il sera également nécessaire de reprendre l'analyse si les résultats montrent une diminution de la concentration en T3 par rapport aux valeurs normales de TSH et T4..
  • Une erreur dans l'étude est le résultat dans lequel, dans le contexte de la norme TSH, il y a une augmentation des valeurs de T3 et T4 ou de l'une d'entre elles. Dans ce cas, l'étude devra également être répétée..
  • Une diminution de la TSH dans la plupart des cas peut indiquer un excès d'hormones glandulaires, c'est-à-dire la présence d'un état de thyrotoxicose. La présence d'une thyrotoxicose évidente est mise en évidence par une augmentation du taux de T3 ou T4 dans le contexte d'une diminution de la valeur TSH. Si T4, comme T3, est normal dans le contexte d'une diminution de la TSH, alors la thyrotoxicose a une forme subclinique et son degré est déterminé par la valeur TSH.

Taux hormonal

Dans les conditions et les possibilités de la médecine moderne, il n'est plus pertinent de parler de normes exactes et strictes d'hormones thyroïdiennes. Chaque laboratoire définit ses propres valeurs normales pour les paramètres étudiés du sang et d'autres matériaux à analyser..

En règle générale, les valeurs des normes pour chaque laboratoire sont déterminées par les caractéristiques de l'équipement installé, les modèles d'appareil de recherche, leurs réglages, ainsi que les réactifs utilisés..

Les valeurs sont basées sur des normes internationales établies, mais chaque laboratoire procède également à des ajustements de la valeur des valeurs normales. Et bien que la différence dans les normes de nombreux laboratoires soit faible, dans certaines situations, elle peut être très significative et créer une fausse idée de l'état du patient, ainsi que conduire à un diagnostic erroné..

La norme de l'hormone T4 dans la plupart des laboratoires est de 9 à 19 pmol / l.

La norme T3 selon les standards internationaux va de 2,6 à 5,7 pmol / l. La détermination de la concentration de cette hormone particulière présente le plus de difficultés dans l'étude du sang des patients, par conséquent, la plupart des erreurs de laboratoire relèvent de cet indicateur..

La norme des anticorps anti-AT-TPO est généralement de 0 à 20 UI / L, mais dans certains laboratoires, il existe des valeurs de 0 à 120 UI / L, ainsi que d'autres données considérées comme normales. Par conséquent, le papier à en-tête de chaque laboratoire doit toujours indiquer les normes établies..

La valeur normale des anticorps dirigés contre la thyroglobuline est comprise entre 0 et 4,11 UI / L.

Il est également important de se rappeler que les normes dépendent largement de l'âge du patient, ainsi que de son sexe..

Raisons des écarts

L'interprétation simultanée de tous les indicateurs de l'analyse des hormones est un point important dans le diagnostic de nombreuses affections du corps et de maladies. C'est l'approche systématique de l'étude des résultats qui donne aux médecins une image complète du travail de l'hypophyse et de la thyroïde du patient..

La présence d'une hypothyroïdie manifeste peut être dite lorsque la concentration de TSH est supérieure à la normale et qu'une diminution de l'hormone T4 est observée. Si, dans le contexte d'une augmentation du taux de TSH, l'hormone T4 se situe dans la plage normale, cela peut indiquer que l'hypothyroïdie se produit sous une forme latente. Mais dans l'un de ces cas, il convient de rappeler que de telles valeurs indiquent que le travail de la glande thyroïde est effectué littéralement à la limite.

Une augmentation de la TSH peut survenir en raison de:

  • Divers troubles de nature physique ou mentale.
  • La présence d'hypothyroïdie, qui a une étiologie différente.
  • Anomalies ou tumeurs hypophysaires.
  • Troubles de la production de TSH.
  • Manque de glandes surrénales.
  • Préclampsie.
  • Thyroïdite.
  • La présence de tumeurs dans le corps, telles que les glandes mammaires ou les poumons.

Mais, en plus d'une augmentation, la TSH peut également être réduite, ce qui se produit le plus souvent en raison de situations stressantes fréquentes, ainsi que de la présence de troubles mentaux chez une personne. Une diminution est également observée en cas de lésion de l'hypophyse, de ses lésions ou de sa nécrose, ainsi qu'en présence de thyrotoxicose. Pour vérifier le fonctionnement de la glande thyroïde, il est nécessaire de faire un test sanguin pour les hormones, dont la liste est indiquée ci-dessus.

Analyse des hormones thyroïdiennes pendant la grossesse

Pendant la période de naissance d'un bébé, le fond hormonal dans le corps de la femme change considérablement, ce qui doit être pris en compte lors du décodage des résultats de la recherche. Le chorion, et plus tard le placenta, qui se développe dans l'utérus avec le bébé, produit l'hormone hCG, qui a un effet sur la glande thyroïde similaire à la TSH.

Le niveau de TSH pendant la gestation étant instable, la concentration de T4 libre devient un point important pour le diagnostic. C'est la forme libre de cette hormone qui dans ce cas a une valeur diagnostique..

En particulier, si, dans le contexte d'une diminution de la TSH, le taux de T4 (libre) reste normal, c'est un indicateur d'une grossesse (physiologique) normale..

Si, dans le contexte d'une réduction de la TSH, une augmentation de la T4 est détectée dans un volume insignifiant, cela n'indique pas la présence exacte de pathologies, mais suggère qu'une femme présente des risques similaires et qu'il est donc nécessaire de surveiller le développement de la grossesse. Mais si en même temps la T4 libre a un excès significatif et que la concentration de T3 est également augmentée, la femme a besoin de l'aide urgente d'un endocrinologue et de la normalisation des niveaux d'hormones.

Un point important est que l'indicateur T4 total lors du portage d'un bébé n'a pas de valeur diagnostique, car pendant cette période, sa valeur est toujours augmentée, mais ce n'est pas une pathologie.

Comment se préparer à l'analyse

Aujourd'hui, sur Internet, vous pouvez trouver de nombreuses recommandations pour préparer la livraison de telles analyses, mais la plupart des informations sont très contradictoires et peu fiables. Pour vous préparer à l'étude afin d'obtenir de vrais résultats, vous devez suivre quelques règles très simples..

Recommandations pour effectuer une analyse des hormones thyroïdiennes:

  • Il n'est pas nécessaire de se limiter aux aliments et d'observer un intervalle de 10 à 12 heures entre le dernier repas et le moment du prélèvement sanguin. La nutrition n'affecte pas le niveau des hormones thyroïdiennes. Leur concentration dans le sang est stable, vous pouvez donc effectuer une analyse immédiatement après avoir mangé. Bien sûr, dans le cas où cela ne nécessite pas d'autres recherches.
  • Vous pouvez effectuer une analyse des hormones à tout moment de la journée. Au cours de la journée, la concentration de TSH change, mais ces fluctuations sont insignifiantes et ne peuvent avoir un rôle significatif dans le diagnostic. Bien sûr, si, simultanément à l'étude des taux d'hormones, d'autres tests sont nécessaires, vous devez vous présenter à la procédure de prélèvement sanguin le matin..

Il existe souvent des recommandations selon lesquelles si une personne prend des médicaments contenant des hormones, leur utilisation doit être interrompue environ un mois avant l'étude. Mais une telle mesure peut avoir des effets négatifs sur la condition humaine et nuire gravement à la santé..

En outre, dans la plupart des cas, l'étude est réalisée précisément dans le contexte de la prise de ces fonds, afin d'évaluer l'efficacité du traitement..

Une chose doit être prise en compte - vous ne devez pas prendre de médicaments avant de prendre du sang, directement le jour du test.

Vous pouvez également trouver des recommandations selon lesquelles vous devriez arrêter de prendre des médicaments contenant de l'iode au moins une semaine avant l'étude. Mais ces médicaments n'affectent en aucun cas les niveaux d'hormones. L'iode entrant dans le corps est traité dans la glande thyroïde, mais n'affecte pas l'activité de son travail et la synthèse des hormones.

Le cycle de la menstruation affecte bien sûr le niveau des niveaux hormonaux, mais uniquement en relation avec les hormones du groupe sexuel, qui ne sont pas liées aux hormones de l'hypophyse et de la glande thyroïde.

Avez-vous aimé l'article? Partagez-le avec vos amis sur les réseaux sociaux:

Test sanguin pour les hormones thyroïdiennes - examen

J'ai transpiré dans la salle de gym et je me suis limité à tout, et le TOTAL: +8 kg par mois! L'hypothyroïdie est un ennemi insidieux. Les larmes, le désespoir et la recherche d'un médecin compétent. Une analyse très importante qui a permis de trouver la cause de la forte augmentation de poids. Depuis combien de temps avez-vous testé des hormones? ?

Bonjour à tous!

Récemment, j'ai parlé de l'anémie ferriprive et de la façon dont elle peut ruiner votre vie. (Revu ici) Cette maladie insidieuse m'a rattrapé, avec l'hypothyroïdie, un trouble thyroïdien tout aussi insidieux qui mine la qualité de vie..

O TOUT A COMMENCÉ?

Cela a commencé il y a deux ans. Je suis rentré de l'école et ma mère a commencé à me dire que j'avais pris du poids. Puis de plus en plus, et ses discours étaient de plus en plus fréquents. C'était désagréable pour moi d'entendre cela, et qu'est-ce qu'elle invente? J'ai l'air moyen, mince je n'étais que dans l'enfance, et quel genre d'absurdités? Je fais de l'exercice plusieurs fois par semaine et je mange bien, je prends rarement des libertés. Ils m'ont mis sur la balance et là +8 kg par MOIS, camarades! Avec absolument le même régime, avec la même activité physique. Ensuite, j'ai réalisé que cela ne fonctionnera pas, vous devez voir un médecin.

De plus, mes cheveux ont commencé à grimper, mes ongles se sont affaissés et ma peau est devenue très grasse. En outre, un tas de nouvelles éruptions cutanées sont apparues. Il était déjà impossible d'hésiter. Mon visage déjà rond ressemblait à une poêle à frire. Je me sentais comme un ourson qui ne peut pas ramper dans la foule, s'accroche constamment aux objets à la maison. J'avais l'habitude de plonger dans toutes les ouvertures étroites, mais maintenant j'ai commencé à m'agripper maladroitement, puis je suis tombé, puis une table, puis une table de chevet.

J'étais offensé d'avoir commencé à manger de manière encore plus sélective, j'étais fiancé tous les jours. Le résultat était tout simplement nul. Elle a même pratiqué le jeûne. La seule chose que les muscles de la presse étaient un peu mieux pompés. Tout.

Mes jambes et mon visage étaient très enflés. Le lendemain matin, je me suis réveillé et j'ai senti à quel point ils étaient lourds. Il n'y avait pas un seul os sur ma jambe. Cela valait la peine de mettre des sandales, les jambes ressemblaient à une poupée soviétique - même et pareilles de la hanche au goden.

Fonctions des hormones thyroïdiennes dans le corps:

  • promouvoir la synthèse des protéines nécessaires à la formation de nouvelles cellules;
  • augmenter la production de chaleur et la production de chaleur;
  • favoriser le bon fonctionnement de l'intestin, l'absorption, l'assimilation et la formation de protéines, de graisses et de glucides dans le corps (dans tous ses organes et systèmes);
  • augmenter la glycémie;
  • assurer le développement et le fonctionnement normaux du système nerveux central, le déroulement des processus mentaux et une activité nerveuse supérieure;
  • stimuler la dégradation des graisses, qui régule le poids d'une personne;
  • participer à la formation des globules rouges;
  • favoriser la croissance et la maturation du corps dans son ensemble;
  • participer au développement des organes génitaux, à la sécrétion d'hormones sexuelles.

Les symptômes qui m'ont suivi:

  1. Chute de cheveux en grande quantité.
  2. Prise de poids grâce à une activité physique et une alimentation normale. (+8 kg par mois).
  3. Augmentation de la peau grasse et une abondance d'inflammation.
  4. Engourdissement des membres et frissons.
  5. (Manque de ferritine. Révélé avec d'autres analyses). Le fer joue un rôle important dans le développement de l'hypothyroïdie. (C'est comme un argument de poule et d'oeuf).
  6. Je n'ai eu aucune menstruation pendant 3 mois, une grossesse a été complètement exclue.

VOIR UNE CLINIQUE PAYANTE À UN ENDOCRINOLOGUE.

J'ai payé 1000 roubles à cette charmante femme endocrinologue. Beaucoup, car à la réception, on m'a prescrit un tas de tests qui doivent être passés. Elle soupçonnait que j'avais une HYPERTHYroïdie, mais elle était.

J'ai été testé pour les hormones thyroïdiennes, ainsi que pour les vitamines, le fer, le cholestérol, la formule sanguine complète et bien plus encore.

Pourquoi suis-je allé dans une clinique payante? Parce qu'un médecin ordinaire de la clinique m'a envoyé en disant que tout me va bien, l'indice de masse corporelle est normal. Ils disent: mangez normalement, observez le régime et vous serez heureux. Et le fait que +8 kg aient chuté en un mois n'est rien.

Forme biologiquement inactive d'hormones thyroïdiennes. C'est la production de T4 qui prend l'essentiel de la synthèse de la glande thyroïde (jusqu'à 90%). Stimule le métabolisme des protéines dans le corps.

L'augmentation de la production de cette hormone stimule l'accélération du métabolisme et la consommation d'oxygène. Son analyse révèle de telles maladies: thyroïdite, hypothyroïdie, goitre toxique.

Triiodothyronine (T3)

Forme biologiquement active d'hormones thyroïdiennes. Dans sa composition, il contient trois atomes d'iode, ce qui augmente son activité chimique. Stimule l'absorption et l'échange d'oxygène dans les tissus du corps. Utilisé pour diagnostiquer de nombreux troubles thyroïdiens.

Hormone stimulant la thyroïde (TSH, TSH)

La TSH est une hormone produite par l'hypophyse. Il stimule la formation et la sécrétion de T3 et T4, régule la glande thyroïde en influençant les récepteurs des thyrocytes. En conséquence, il y a une augmentation de la synthèse des hormones thyroïdiennes et de la croissance du tissu thyroïdien.

J'aurais su alors que le «médecin rémunéré» ferait un mauvais diagnostic. Au moins, elle ne l'a pas traité correctement. Et j'ai été aidé par un endocrinologue d'une polyclinique locale, à laquelle un gynécologue m'a emmené. Comme ça, jusqu'à ce qu'un autre médecin approche, ils ne vous regarderont même pas.

En général, on m'a diagnostiqué une HYPOTHYROSE. Ils m'ont expliqué ce qui se passait, comment cela était traité et le fait que mon médecin s'était trompé dans ses diagnostics confus. Je ne comprends toujours pas comment un médecin peut confondre les antonymes. Comme si votre thé était chaud et que le médecin vous écrira qu'il est froid. Au lieu de le refroidir, nous ajouterons de l'eau bouillante. Ainsi en est-il du traitement.

C'est bien qu'elle ait deviné de ne rien me prescrire d'hormonal, mais de vérifier auprès du gynécologue. Elle a ensuite convenu avec un autre médecin de me diagnostiquer.

✅ COÛT DE L'ANALYSE. OU LOUER?

Soyez prêt au fait que la simple recherche d'un problème vous coûtera un joli centime. Le test TSH lui-même est peu coûteux, mais on m'a prescrit plus que cela. Et à la fin, cela a coûté environ 1500 roubles. Toutes les analyses me sont parvenues à environ 10 000 roubles. Bien que le traitement même de l'hypothyroïdie, ou plutôt le maintien d'une vie normale, soit de 100 roubles. Eh bien, d'autres vitamines pour le cœur et l'augmentation du fer dans le sang.

J'ai été averti de ce qu'il fallait faire avant de procéder à l'analyse:

  1. Ne buvez pas de boissons alcoolisées quelques jours avant le test.
  2. Ne prenez pas de vitamines supplémentaires, de vitamines iode.
  3. Faites des tests l'estomac vide.

J'ai dépassé Invitro au laboratoire, je lui fais confiance, comme les médecins eux-mêmes. J'aime que les résultats arrivent rapidement, vous pouvez tout suivre dans votre compte personnel. La première série de tests m'a coûté environ 5 000 roubles. Le reste s'est empilé lentement, car il y avait encore des problèmes de peau.

En principe, j'ai été surpris des résultats, car jusqu'à récemment, j'espérais que tout allait bien pour moi. La TSH a été réduite, mais pas à des valeurs sérieuses, pas décuplée, comme dans d'autres. Mais la conclusion du médecin était qu'il s'agissait d'une hypothyroïdie. De plus, on m'a conseillé de passer des tests de prolactine et d'autres choses, mais comment pourrais-je réussir ces tests s'ils doivent être effectués quelques jours après le début des règles. Je ne l'ai pas eue depuis longtemps.

UNE CARENCE EN FER CAUSE UNE HYPOTHYROÏDE.

Une carence chronique de ce minéral peut provoquer des problèmes de fonctionnement de la glande thyroïde. En raison du faible niveau, l'enzyme déiodinase est bloquée, ce qui convertit la T4 moins active en T3 active. En conséquence, l'effet biologique des hormones thyroïdiennes diminue et des symptômes d'hypothyroïdie apparaissent..

✅ TRAITEMENT.

On m'a prescrit de la L-thyroxine ou de l'eutirox à une dose de 25 mg. Il était nécessaire de prendre un comprimé une demi-heure avant les repas, une fois par jour. La lévothyroxine est une hormone thyroïdienne. L'endocrinologue a dit qu'il s'agissait d'une "hormone de beauté" et qu'à un moment donné, ils l'ont également prise, ils fleurissaient.

J'ai bu comme prévu et après trois jours, j'ai commencé à avoir mes règles. Hourra! Première victoire. Et après quelques jours, mon gonflement a commencé à disparaître + à tout, le poids a commencé à RÉDUIRE avec la même nutrition et la même activité physique.

J'adore le fait que les pilules soient minuscules et totalement insipides. Vous pouvez boire même en l'absence d'eau. La pilule est si petite. Si je ne trouvais pas 25 mg dans la pharmacie, alors j'ai pris 50 mg et je l'ai bu en deux. Bien que ce ne soit pas correct, vous pouvez boire un peu plus et ne pas avoir la norme..

✅RÉSULTATS.

Après avoir commencé le traitement, tout s'est bien passé. Et oui, j'ai réussi à perdre du poids. J'ai mis beaucoup de protéines, bu 1,5 litre d'eau par jour et fait de l'exercice tous les soirs. (Au fait, comment perdre du poids avec seulement 20 minutes par jour).

Le régime protéiné a porté ses fruits, tout comme l'exercice. La presse a été pompée avec un bang, les muscles étaient clairement visibles. Le soulagement est apparu très rapidement. Pendant ce temps, j'ai retiré environ 9 kg, voire un peu plus que ce que j'avais gagné. Je n'ai pas arrêté de prendre de la lévothyroxine. Si pendant la perturbation hormonale j'ai pratiqué un régime protéiné, alors tout n'est pas parti du tout. Avec le traitement, la nutrition et le sport, je me suis rapidement remis en forme.

Je vous recommande de vous faire tester pour les hormones thyroïdiennes. Après tout, cela aidera à identifier le problème à temps, à normaliser la qualité de votre vie. Le résultat de mon traitement est un retour à une vie normale. Le gonflement a disparu, les cheveux ont cessé de tomber, le poids a diminué. Mais j'ai quand même traité la peau pendant un an.

Merci à tous pour votre attention sur la critique! Je m'appelle Sveta et à moi sur VOUS)