Principal

Oncologie

Combien de temps les résultats des études hormonales seront-ils prêts??

Dans chaque cas, la vitesse de l'étude change. Elle est influencée par la charge de travail du laboratoire, sa capacité à effectuer un examen sur place (certains sont d'accord avec d'autres laboratoires et y envoient le sang des patients), l'urgence d'émettre un avis.

La vitesse moyenne des analyses des principales hormones des gonades, thyroïde et surrénales, hypophyse est présentée dans le tableau.

Nom de l'hormoneVitesse d'analyse
Prolactinele processus prend plusieurs heures, le résultat est prêt le lendemain
Hormone folliculo-stimulante (FLH)si nécessaire, le résultat peut être trouvé en 3 heures, généralement les résultats sont publiés le lendemain
Lutéotropine1 jour après le don de sang
Estradiol1 jour après le don de sang
Hormone anti-Müllérienne6 jours après le don de sang
Thyroxine et TSH1 jour après le don de sang
Cortisol1-3 jours, en cas d'urgence, vous pouvez connaître le total en 4 heures
Hormone adrénocorticotrope hypophysaire2 jours après le don de sang
Aldostérone1 jour après le don de sang
Catécholamines (adrénaline, dopamine, norépinéphrine)1 jour après le don de sang
Reningénéralement 1 à 2 jours après le don de sang, mais s'il est nécessaire d'étudier simultanément l'angiotensine 1, la période sera de 7 à 9 jours
Somatotropinede 3 heures à 2 jours ouvrés
Vasopressinepas moins de 14 jours

Si vous soupçonnez des problèmes avec les glandes surrénales, l'analyse d'urine pour le cortisol libre (2-3 jours), les catécholamines (jusqu'à 5 jours) et leurs produits finaux du métabolisme (jusqu'à 10-12 jours) n'est pas moins informative.

De plus, pour les hommes, les tests suivants peuvent être nécessaires:

  • 17-cétostéroïdes dans l'urine - l'étude prend 1 à 2 semaines;
  • dihydrotestostérone - un test sanguin prend 9 jours si le dosage immunoenzymatique est sélectionné;
  • testostérone libre dans le sérum - prêt en 5 jours;
  • globuline qui lie la testostérone (sang d'une veine) - un jour suffit.

En savoir plus dans notre article sur la quantité d'analyse des hormones.

Raisons de passer des tests gynécologiques pour les hormones

L'analyse doit être effectuée à une certaine phase ou jour du cycle et préparée de manière spéciale afin d'obtenir les résultats les plus fiables.
Le contrôle de l'équilibre hormonal en gynécologie doit être effectué non seulement à des fins préventives. Il aide à surveiller le développement des organes génitaux, les changements liés à l'âge dans les ovaires. Surveiller l'état de la femme pendant la grossesse et après l'accouchement.

La violation de la concentration d'hormones a des causes et des symptômes de déviation. Les perturbations du système endocrinien doivent être identifiées et traitées en temps opportun, elles provoquent des maladies graves, dont la liste est impressionnante.

Quelles hormones sont étudiées

De nombreux facteurs externes affectent le travail des glandes endocrines - nutrition, activité physique, surmenage, routine quotidienne, stress, alcool, tabagisme.

Il est impossible de ne pas prendre en compte les avortements, les maladies sexuellement transmissibles, la faible immunité, les amygdalites fréquentes, les infections respiratoires virales aiguës, les pathologies du système endocrinien.

En tenant compte du mode de vie du patient, des facteurs internes, le gynécologue peut prescrire des tests hormonaux afin de déterminer l'état des organes du système reproducteur et d'ajuster leur fonctionnalité.

La plupart des problèmes de santé reproductive chez les femmes sont associés à un déséquilibre hormonal.Dans ce cas, l'analyse des hormones en gynécologie donnera une réponse exhaustive. Le principal groupe de substances actives à l'étude est les hormones thyréostimulantes et autres hormones hypophysaires, les hormones sexuelles:

  • l'hormone lutéinisante (LH);
  • l'hormone folliculo-stimulante (FSH);
  • l'estradiol;
  • prolactine;
  • la progestérone;
  • la testostérone;
  • gonadotrophine chorionique (hCG).

Diagnostic du fond hormonal des hommes

  • analyse d'urine générale
  • un test sanguin pour les groupes, le groupe et le facteur Rh;
  • test sanguin pour le VIH, la syphilis (RW), l'hépatite «A» et «C».
  • spermogramme (en clinique à jeun) pour: - le contrôle de la motilité des spermatozoïdes dans la portion de spermatozoïdes; - Test MAR (présence d'anticorps anti-sperme); - la présence de leucocytes et leur nombre dans la portion de sperme;
  • frottis et sang pour les infections urogénitales (la liste des infections est similaire à celle des femmes).
  • test sanguin biochimique (bilirubine, AST, ALT, GGG, créatinine, urée, glucose).
  • test sanguin pour les taux d'hormones (doit être pris le matin à jeun): - LH - FSH - Prolactine - Testostérone - T3 (triiodothyronine) - Estradiol - TSH (thyréostimuline) - DHA-S - T4 (Thyroxine)

En outre, un homme devrait recevoir des conseils d'un urologue-andrologue et avoir son avis sur cette liste de tests.

Dans certains cas, des documents et analyses supplémentaires peuvent être nécessaires (y compris le quota): hystéroscopie, biopsie de l'endomètre, test MAP, hystérosalpingographie, colposcopie, immunogramme.

Testostérone

Caractéristiques de l'analyse et préparation à la recherche en laboratoire

Le médecin ordonne de déterminer la concentration d'une hormone sexuelle spécifique, en tenant compte du jour du cycle, de la date du début de l'ovulation.

HormoneQuel jour du cycle prendre
ProgestéroneLe 22 (avec un cycle de 28 jours) ou le 28 (avec un cycle de 35 jours)
ProlactineN'importe quel jour du cycle
EstradiolLe 7
Oestrogènes (total)Le 4, répété le 21
LHDu 3 au 8 ou du 18 au 22
FSHDu 3 au 8 ou du 18 au 22
TestostéroneLe 6 ou 7
HCGRetard de la menstruation jusqu'à 1 jour, pour déterminer la grossesse

Ils sont testés pour les hormones dans un laboratoire spécialisé. La préparation des analyses gynécologiques pour les hormones implique la mise en œuvre des règles:

  • Le prélèvement de sang veineux pour les tests hormonaux gynécologiques est effectué à jeun.
  • Il est nécessaire de donner du sang pour analyse le matin. Le niveau de substances actives fluctue au cours de la journée, la valeur «matinale» des substances actives est considérée comme la plus précise.
  • Assurez-vous de prendre en compte la recommandation du médecin sur quel jour du cycle pour effectuer l'analyse.
  • Éliminez les charges actives avant de tester.
  • La veille du prélèvement sanguin, il est inacceptable de fumer et de boire de l'alcool.
  • Demandez à votre médecin combien de jours vous devez vous abstenir de toute intimité.
  • Arrêtez d'utiliser des médicaments hormonaux une semaine avant le test.

Vidéo utile

  • Tests d'hormones pour l'obésité: lesquels sont pris pour...
    Il est impératif de se faire tester pour les hormones de l'obésité, surtout si une femme ou un homme prend du poids sans raison. L'endocrinologue vous prescrira lesquels prendre afin d'identifier la cause.
  • Avant de passer des tests d'hormones: est-il possible de manger...

Il est très important de savoir exactement les jours où il est bon de le faire, en particulier pour les femmes, avant de se faire tester pour les hormones. Les recommandations incluent également des questions sur le fait de savoir si vous pouvez manger, boire de l'alcool, comment se déroule la préparation générale. Qu'est-ce qui n'est pas encore autorisé? Comment le sexe affecte les analyses?

Dans quelle mesure l'analyse des hormones est-elle effectuée, si vous prenez...

La mesure dans laquelle l'analyse des hormones est effectuée est influencée par plusieurs facteurs: le type d'hormone (thyroïde, glandes surrénales), la charge de travail du laboratoire en clinique ou en privé. Les résultats les plus rapides en gynécologie (pour la prolactine, l'estradiol, la TSH) - en moyenne 1 jour après le don de sang. Les anti-Müllers doivent parfois attendre jusqu'à 6 jours et la vasopressine jusqu'à 14.

Thyroxine générale: analyse, la norme chez les femmes et les hommes...

La glande thyroïde produit de la thyroxine totale, comme la T4 libre. Son taux dans les analyses peut fluctuer chez la femme pendant la grossesse, diminuer en tout la nuit. Pourquoi mis à niveau ou déclassé? Quelle est la différence entre partagé et gratuit?

Glande parathyroïde: tests pour déterminer...

En cas de suspicion de dysfonctionnement de la glande parathyroïde, des tests aideront à confirmer ou à infirmer le diagnostic. Il est impératif de donner du sang pour les hormones et, dans certains cas, d'effectuer une échographie, une scintigraphie et une biopsie. Par exemple, si un adénome est suspecté, un cancer.

Écart par rapport à la norme

Le décryptage des tests gynécologiques pour les hormones doit être effectué par le médecin qui les a envoyés en laboratoire. Un écart dans la concentration d'une substance indique certaines pathologies:

  1. LH assure le fonctionnement normal du système reproducteur féminin. Son contenu élevé est associé à une hypofonction ou des ovaires polykystiques, une ménopause précoce. Les blessures, les tumeurs, la nutrition déséquilibrée, la surcharge physique entraînent une diminution de la quantité de substance.
  2. La FSH est responsable de la sécrétion des œstrogènes et de la santé ovarienne. Une puberté retardée, des processus inflammatoires dans les organes génitaux, la frigidité, l'infertilité, indiquent un manque de cette hormone.
  3. L'estradiol est la principale hormone sexuelle chez la femme. Pendant la ménopause, avec la ménopause, sa quantité diminue fortement. Le manque de cette substance chez les femmes en âge de procréer provoque des troubles du cycle utérin, un dysfonctionnement de l'utérus, des trompes de Fallope, des déviations dans le développement des organes génitaux.
  4. La prolactine est responsable du fonctionnement des glandes mammaires, assure leur formation et leur croissance chez les filles et stimule la lactation chez les femmes en travail. Une teneur élevée en cette substance indique un dysfonctionnement ovarien, des pathologies auto-immunes, des pathologies thyroïdiennes.

L'augmentation des taux de prolactine est associée au stress, aux blessures à la poitrine, à la carence en vitamines et à l'insuffisance rénale. Une augmentation des taux de prolactine se produit après l'avortement. Un excès de substance provoque des perturbations du cycle utérin, l'infertilité, la formation de kystes, des tumeurs malignes dans les glandes mammaires, la frigidité.

Une diminution du taux de prolactine est enregistrée pendant la grossesse post-terme, en raison de la prise de certains médicaments pharmaceutiques.

  1. Des niveaux élevés de testostérone (la principale hormone sexuelle chez l'homme) provoquent des problèmes de peau. La norme pour les femmes en âge de procréer n'est que de 0,290-1,67 nmol / l. Mais pour étudier le statut hormonal, la concentration de testostérone doit être déterminée. Les écarts par rapport aux valeurs normales peuvent être à l'origine de troubles de la reproduction chez une femme.
  2. L'hormone de stimulation thyroïdienne est sécrétée par l'hypophyse et est responsable du plein fonctionnement de la glande thyroïde. Le niveau d'hormones sexuelles dépend de la quantité de cette substance. Les processus métaboliques dans le corps de la femme, qui sont contrôlés par la glande thyroïde, offrent la possibilité de concevoir et de porter un enfant.
  3. La progestérone est une hormone de la grossesse, son cours normal en dépend. Chez les femmes non enceintes, sa teneur élevée provoque un excès de poids..

Il existe de nombreux tests hormonaux gynécologiques. Il n'est pas toujours nécessaire de tout attribuer. Le médecin, après avoir clarifié le tableau clinique, fait une référence. Pour obtenir des résultats fiables, il est important de respecter les règles de préparation à la recherche en laboratoire. Pour le rendez-vous et le décodage des analyses, contactez uniquement des spécialistes qualifiés.

Tous les tests d'hormones sont effectués strictement à jeun, de sorte que l'heure est généralement fixée au plus tard à 11 heures. Les analyses de préparation pour cette procédure ne permettent pas catégoriquement que les aliments et même le thé soient précis. Mais ce n'est pas tout, vous devez vous préparer aux tests hormonaux à l'avance.

Estradiol

Valeurs normalisées de E2 (estradiol) en fonction de la phase, pmol / l:

  • De 67 à 1270 ou plus pour folliculaire.
  • De 130 à 1650 ou plus pour ovulatoire.
  • 90 à 860 et plus pour lutéal.

Le sang pour le contenu de cette hormone est donné tout au long du cycle menstruel. L'estradiol est produit par le follicule mûr, le corps jaune, les glandes surrénales et même le tissu adipeux sous l'influence de la FSH, de la LH et de la prolactine. Chez la femme, l'estradiol assure la formation et la régulation de la fonction menstruelle, le développement de l'ovule.

Une condition préalable au travail de l'hormone estradiol est son rapport correct aux niveaux de testostérone.

Il a un effet polyvalent sur tous les organes génitaux féminins. Son rôle est particulièrement important dans le développement de la membrane muqueuse de l'utérus et sa préparation à la grossesse. Cette hormone est sécrétée par le follicule en voie de maturation, le corps jaune de l'ovaire, les glandes surrénales et même le tissu adipeux sous l'influence de la FSH, de la LH et de la prolactine.

Chez la femme, l'estradiol assure la formation et la régulation de la fonction menstruelle, le développement de l'ovule. Une femme ovule 24 à 36 heures après un pic significatif d'estradiol. Après l'ovulation, le niveau de l'hormone diminue, une seconde augmentation d'amplitude plus petite se produit. Ensuite, il y a une baisse de la concentration de l'hormone, qui se poursuit jusqu'à la fin de la phase lutéale.

L'estradiol est une substance que chaque personne a dans le corps. Chez la femme, l'hormone est produite par le follicule mature. Il assure l'ovulation, la régularité du cycle mensuel et développe également des ovules. Habituellement, la production d'estradiol indique que le "X-day" arrive bientôt, ce qui est tout à fait approprié pour une conception réussie.

Quand donner du sang pour les hormones féminines? Les résultats basés sur la valeur de l'estradiol pour les femmes indiquent qu'il peut être contacté en laboratoire à tout moment. Du sang est donné pour étudier la concentration de cette hormone tout au long du cycle mensuel. La date exacte, comme dans la plupart des cas, sera indiquée par le médecin traitant. Il est préférable de faire l'analyse 3 fois: au début, au milieu et à la fin du cycle.

Tests qui déterminent la fonction de la glande thyroïde

Dans le cas d'une étude de la glande thyroïde et de ses performances, ils passent:

  • la thyrotropine (TTG);
  • la triiodothyronine (T3);
  • thyroxine (T4).

Pour faire un don de sang pour les tests thyroïdiens, vous devez arrêter de prendre des médicaments contenant de l'iode dans 4-6 jours. Si l'hormonothérapie est annulée, les tests d'examen de la glande thyroïde devront être passés au plus tôt 40 jours plus tard..

Chez la femme, des tests pour identifier les problèmes de glande thyroïde sont effectués quel que soit le cycle. En vous préparant, vous pouvez vivre une vie sexuelle. Pendant le cycle menstruel, tout le monde ne se rend pas, cela doit être discuté individuellement avec le médecin.

Pour ceux qui ne tolèrent pas la faim, toutes les procédures doivent être effectuées le plus tôt possible afin qu'il n'y ait pas de problèmes de santé.

Le régime

La préparation aux tests hormonaux est très importante. En cas de violation des règles, vous pouvez obtenir un résultat inexact. Une personne qui utilise tout ce qui est interdit pendant la semaine peut avoir une grave erreur dans les analyses. En conséquence, après, le médecin posera le mauvais diagnostic et se verra prescrire un traitement avec des médicaments graves qui ne feront que nuire à un corps sain..

Il est interdit de manger des aliments du menu de restauration rapide. La restauration rapide contient les graisses les plus malsaines, qui affectent la glycémie en premier lieu. La glycémie est régulée, ou plutôt contrôlée par une bonne nutrition. Les glucides rapides après la digestion provoquent sa montée.

Pour vous préparer, la veille vous ne pouvez pas manger:

  • tous les produits ci-dessus;
  • bonbons;
  • produits de boulangerie;
  • eau avec sirop;
  • des noisettes;
Petit déjeunerDînerGoûter de l'après-midiDîner
cinq.Fromage cottage faible en gras - 130 gr.

Salade de fruits -100 gr.

Poulet à la vapeur 120 gr. riz bouilli.

Boeuf bouilli - 100 gr. Riz brun 120 gr.

Pamplemousse - 50 gr.

Poisson blanc cuit à la vapeur - 80 gr.

Dans quelle mesure l'analyse des hormones thyroïdiennes est-elle effectuée?

Les hormones sont des régulateurs des principaux processus du corps humain. Mais si les hormones sont libérées dans un déficit ou un excès, une personne peut avoir certains problèmes de santé qui peuvent se refléter dans son apparence. L'état général de la peau, des cheveux, le fonctionnement des organes et des systèmes, le processus métabolique, etc. dépendent du niveau de leur contenu dans le sang. Pour diagnostiquer la norme, l'endocrinologue prescrit un test sanguin pour les hormones. Mais comment bien se préparer à la procédure? Qu'est-ce qui peut provoquer le diagnostic des niveaux hormonaux humains? Et combien de tests hormonaux sont effectués? Il est recommandé de connaître les réponses à ces questions afin d'éviter des changements graves dans l'organisme..

Comprendre les analyses

Pour que le corps humain fonctionne sans perturbations, la quantité et le rapport d'hormones par certain volume de sang doivent se situer dans la plage normale. Le système hormonal, en collaboration avec le système nerveux, interagit comme un système entier. Le fond hormonal normal a certains indicateurs, mais ils sont ajustés en fonction du sexe, de l'âge et peuvent changer en raison des caractéristiques individuelles de l'organisme, de l'hérédité, des maladies passées. C'est en fonction des résultats des tests hormonaux que le médecin peut diagnostiquer et prescrire le traitement efficace approprié pour restaurer le bon fonctionnement de l'une ou l'autre glande endocrine. Les changements ou irrégularités suivants peuvent entraîner un test sanguin:

  • prendre un excès de poids;
  • acné;
  • violation de la menstruation;
  • mastopathie fibreuse kystique;
  • violations dans le travail des organes génitaux féminins et des reins;
  • infertilité;
  • augmentation de la végétation corporelle chez les femmes.

Si certains symptômes sont détectés, il est recommandé de contacter un endocrinologue, qui, si nécessaire, rédigera une référence pour analyser le taux d'hormones dans le sang.

Thyroïde

La glande thyroïde produit l'une des substances biologiques les plus actives du corps humain: la triiodothyronine, la thyroxine et la thyroxine libre, thyrotrope. Ce sont ces hormones qui sont étudiées dans le sang, leur quantité est importante pour la santé de l'organisme. Il est recommandé de consulter un médecin si de tels changements dans le corps sont détectés:

  • la formation d'un goitre ou de nodules dans la glande thyroïde, que le médecin détermine lors de l'examen;
  • l'apparition d'hypothyroïdie ou d'hyperthyroïdie;
  • troubles du développement mental de l'enfant;
  • symptômes d'arythmie;
  • calvitie ou alopécie non naturelle perceptible;
  • des interruptions de la durée et de la régularité du cycle menstruel.

Habituellement, l'analyse des hormones thyroïdiennes est effectuée pour les bio-substances suivantes:

  • T3 libre - active les processus métaboliques, augmente l'absorption d'oxygène;
  • T4 libre - Soutient le métabolisme des protéines. Avec une augmentation du niveau de cette hormone, le processus métabolique et l'absorption d'oxygène sont accélérés. Montre la présence d'hypothyroïdie et de goitre toxique et d'autres maladies et pathologies;
  • La TSH est une hormone responsable du travail des T3 et T3 libres Indique la présence d'hyperthyroïdie et d'hypothyroïdie;
  • Anticorps contre la thyroglobuline - montre le rapport des protéines de la glande thyroïde aux anticorps.

Toutes ces bio-substances sont interconnectées et sont responsables d'une fonction spécifique dans le système du corps humain. Libérées en quantités normales, les hormones assurent le bon déroulement de tous les processus biochimiques dans le corps, qui, à leur tour, affectent le fonctionnement des organes et des systèmes.

Calendrier des analyses

Combien de temps prend l'analyse et combien de temps faut-il pour étudier ses résultats? Cela dépend de l'emplacement et de la technique d'enquête. Par exemple, dans le laboratoire d'un hôpital public, la procédure prendra plus de temps que dans une clinique privée..

En moyenne, la procédure de prélèvement de sang et d'étude de la quantité d'hormones qu'il contient dure de deux jours à une semaine. Un test sanguin pour les hormones est recommandé pour être fait régulièrement pour surveiller votre santé. Par exemple, il peut être pris lors de l'examen préventif annuel.

Si le niveau de ces hormones dans le corps humain est dépassé, le métabolisme passe à un stade actif, une hyperthyroïdie se développe, accompagnée de tremblements, de transpiration abondante, de palpitations cardiaques et d'une perte de poids rapide. S'il y a un manque d'hormones dans le corps humain, l'effet inverse se produit:

  • le poids augmente rapidement sans raison apparente;
  • les cheveux s'affaiblissent et tombent fortement;
  • les ongles exfolient;
  • les règles deviennent irrégulières;
  • la pression est rompue;
  • la mémoire se détériore.

En plus des tests sanguins, le médecin peut prescrire une échographie de la glande thyroïde.

Hormones féminines

Pour le fonctionnement normal du corps féminin et sa fonction reproductrice, ce qui est important, les hormones dans le sang doivent rester normales. Les hormones sexuelles féminines sont données à différents moments du cycle menstruel. Si des tests sont effectués pendant la période d'utilisation de certains médicaments hormonaux, assurez-vous d'en informer votre médecin..

  • Hormone lutéinisante - active la synthèse des œstrogènes et régule également la progestérone et la formation du corps jaune. Pour vous préparer avant d'être testé pour cette hormone, vous devez vous abstenir de faire de l'activité physique pendant 3 jours et de ne pas fumer 1 heure avant l'analyse. Le sang est prélevé le 7ème jour du cycle menstruel, à jeun. Durée - 1 jour.
  • La progestérone est une bio-substance du corps jaune que l'on trouve dans les ovaires d'une femme. Nécessaire pour préparer et maintenir la grossesse. Prépare l'utérus pour l'implantation, puis sauve le fœtus d'une fausse couche. L'analyse doit être prise le 23e jour du cycle menstruel, à jeun, l'utilisation d'eau n'est pas interdite. Durée - 1 jour.
  • Prolactine - participe au développement et à la croissance des glandes mammaires, à la production de lait. Pendant la grossesse, maintient la présence d'un corps jaune et la libération de progestérone. La préparation à la recherche sur la présence de prolactine nécessite l'abstinence des rapports sexuels et l'exposition à la chaleur (bain, bain chaud). Minimisez l'activité physique, même monter les escaliers, les situations stressantes, etc. Une autre caractéristique est que le sang est prélevé au plus tôt 3 heures après le réveil. Durée - 1 jour.

Essayez de vous calmer avant de vous rendre dans la salle de soins. Le stress nerveux affecte la circulation sanguine, ce qui peut rendre difficile le prélèvement sanguin. Il suffit de s'asseoir dans la salle d'attente pendant 10 à 15 minutes. Après avoir passé les tests appropriés, ils sont déchiffrés - les indicateurs sont normaux, augmentés ou, au contraire, absents. Cela n'a aucun sens de le faire seul, un diagnostic précis ne peut être posé que par un spécialiste dans ce domaine - un endocrinologue.

Information additionnelle

Des symptômes de dysfonctionnement de la glande thyroïde peuvent être trouvés chez les patients atteints de goitre toxique. Par conséquent, il est important de ne pas vous fier à vos propres connaissances superficielles en la matière et de faire confiance aux médecins. Sans examen par un médecin, en passant des tests, en étudiant leurs résultats par un endocrinologue et en établissant un diagnostic final, il est impossible de déterminer avec précision la maladie. Une assistance médicale rapide est en mesure de fournir aux patients une assistance professionnelle efficace et de les protéger au maximum contre les complications graves. Les hormones sexuelles sont des hormones importantes pour le développement normal du corps masculin et féminin. Ils sont produits non seulement par les glandes sexuelles, mais également par les glandes surrénales avec la glande pituitaire. Lorsque des problèmes de santé de ces organes apparaissent, il convient de rappeler que l'une des conséquences peut être une production insuffisante d'hormones sexuelles. Et le manque d'hormones sexuelles contribue à l'apparition de diverses pathologies. Si vous développez une maladie, vous devez immédiatement consulter un professionnel. Le traitement opportun des maladies au stade initial vous permet de vous protéger de leur développement et des conséquences graves pour la santé et la vie humaines.

Une analyse des hormones thyroïdiennes est une étude sérieuse réalisée principalement comme prescrit par un endocrinologue. Quels sont les paramètres de l'étude, quels indicateurs incluent-ils et quelle est la norme pour une personne en bonne santé? Considérez ce qui peut devenir une indication pour la nomination d'une telle étude et comment réussir une analyse des hormones thyroïdiennes afin d'obtenir des résultats fiables et informatifs..

Quelles hormones affectent l'activité de la glande thyroïde

Dans la direction pour passer l'analyse des hormones thyroïdiennes, nous voyons souvent des désignations incompréhensibles, qui (très probablement) représentent les noms des hormones. C'est vrai, mais toutes les hormones sont-elles en fait des hormones thyroïdiennes (produites directement par la glande thyroïde)? En fin de compte, pas du tout. Ensuite, une question naturelle se pose: pourquoi sont-ils inclus dans le don de sang pour les hormones thyroïdiennes? Ils sont tous liés à ce corps et régulent en quelque sorte les processus en lui. Afin d'évaluer globalement l'état et d'identifier la pathologie à laquelle la glande thyroïde est sensible, tous les paramètres sont étudiés.

Ainsi, les tests sanguins pour les hormones thyroïdiennes comprennent:

  • TSH;
  • T3;
  • T4;
  • EFTP.

Derrière chacune de ces abréviations se trouve une enzyme nécessaire et importante qui a son propre effet spécifique sur le fonctionnement de la glande thyroïde..

La TSH est une hormone stimulant la thyroïde. Traduit du latin signifie «destiné à la glande thyroïde». La thyrotropine est produite par une partie spéciale du cerveau - la glande pituitaire.

Pour être précis, l'hypophyse est aussi une glande endocrine qui remplit les fonctions de «commandant en chef» sur toutes les glandes endocrines du corps humain. La thyrotropine est produite en réponse à une diminution de la production de T3 et T4. Il est transporté par la circulation sanguine vers les cellules thyroïdiennes et interagit avec des récepteurs spéciaux à leur surface..

À la suite de cette interaction, les processus suivants se produisent:

  1. La synthèse des hormones thyroïdiennes est améliorée.
  2. Les processus de croissance de l'organe lui-même sont stimulés, ce qui augmente sa taille.

L'analyse des hormones thyroïdiennes prévoit sans faute la détermination du niveau de TSH comme facteur fondamental dans le travail de l'organe. Les hormones thyroïdiennes T3 et T4 sont produites directement par la glande thyroïde. Ils sont responsables des processus du métabolisme énergétique primaire ou de base qui se produit dans le corps humain même dans un état de repos complet..

  • palpitations;
  • transmission de signaux le long des fibres nerveuses;
  • travail des muscles lisses intestinaux;
  • contractions respiratoires des poumons, du diaphragme, etc..

Le travail de tous les organes et systèmes du corps humain se déroule précisément conformément aux «commandes» de ces substances.

Chaque ip de ces hormones remplit certaines fonctions fonctionnelles:

  1. T4 - thyroxine, tétraiodothyronine. Une substance produite par la glande thyroïde et constituant 90% de la quantité totale de toutes ses propres hormones. Il se compose de 4 atomes d'iode et de deux - l'acide aminé thyroxine, que notre corps reçoit par la dégradation des composés protéiques. Tout cet iode est utilisé par la glande elle-même pour produire les hormones restantes..
  2. T3 - triiodothyronine. Le second en production, mais le premier en importance hormone. Seulement 10% de sa quantité totale est produite directement par la glande thyroïde, les 90% restants sont produits par tous les organes et tissus du corps humain, ringard "tirant" un atome d'iode de l'hormone T. Maintenant, la triiodothyronine devient un participant actif dans tous les processus métaboliques majeurs. Certains scientifiques appellent généralement l'hormone T4 une "prohormone", définissant sa fonction comme un "approvisionnement en matières premières" pour la formation de T3.

Très souvent, les experts recommandent de donner du sang pour les hormones thyroïdiennes, étant donné les indicateurs gratuits T3 et T4. Ces substances sont rarement trouvées dans un état non lié aux globulines. Protein fournit un service de «chauffeur de taxi», transportant les hormones thyroïdiennes au bon endroit dans tout le corps. Dans certaines circonstances, la globuline «décroche» et libère ses «passagers». C'est à l'état libre qu'ils sont actifs et remplissent leurs fonctions. C'est pourquoi la détermination des T3 et T4 libres dans le sang sera plus informative. TPO (pour être précis, anticorps contre TPO) - anticorps contre la peroxydase thyroïdienne. C'est un élément qui a tendance à être synthétisé comme une réponse immunitaire à une activité enzymatique excessive de la glande thyroïde, qui produit une certaine hormone en grande quantité.

Trois types de ces anticorps sont classés:

  • à la thyroperoxydase (AT à TPO);
  • à la thyroglobuline (AT à TG);
  • au récepteur TSH (AT à rTTG).

Si la concentration de ces substances est dépassée, il s'agit d'une preuve directe de l'évolution des processus pathologiques directement dans l'organe endocrinien..

Indications et méthodes de préparation de la procédure de diagnostic

Un test sanguin pour les hormones thyroïdiennes est un diagnostic clinique très coûteux. Cependant, s'il y a des indications claires pour cela, il est préférable de subir la procédure.

Il est recommandé de donner du sang pour les hormones thyroïdiennes dans les cas suivants:

  • avec une nette augmentation de la taille de l'organe, lorsque la méthode de palpation donne des résultats positifs;
  • perturbations du cycle menstruel et infertilité (pour déterminer la cause exacte et la possibilité de son élimination);
  • diminution de la libido chez les femmes et les hommes, dysfonctionnements sexuels chez les hommes, provoquant l'impuissance;
  • détérioration de la condition physique générale sans raison apparente, trouble du sommeil accompagné d'insomnie ou, au contraire, somnolence excessive;
  • détérioration de l'humeur, changements déraisonnables, irritabilité excessive, états dépressifs;
  • détérioration de l'apparence, se manifestant par une sécheresse de la peau (en particulier du visage et des mains), une sécheresse, un teint terne et des cheveux "fendus", des ongles cassants et squameux;
  • perte de poids inexpliquée avec le régime alimentaire habituel et même dans le contexte d'une augmentation de l'appétit, d'une tendance à la constipation;
  • gain de poids avec une mauvaise nutrition;
  • insuffisance cardiaque, caractérisée par un rythme cardiaque rapide et des crises d'arythmies.

En outre, un test sanguin des principales hormones thyroïdiennes est obligatoire pour les femmes enceintes chez qui le fond hormonal change physiologiquement et des nuances dans le fonctionnement de la glande thyroïde peuvent survenir. Ils doivent être corrigés afin d'éviter de nuire au bébé à naître..

Avant de passer des tests pour les hormones thyroïdiennes, il est conseillé de suivre les règles simples pour préparer la collecte de biomatériau:

  • la veille de la procédure, exclure l'alcool, même faible, ne pas fumer;
  • minimiser l'activité physique;
  • ne soyez pas nerveux, évitez les situations associées au stress;
  • juste avant la livraison du biomatériau, asseyez-vous tranquillement, reposez-vous, rétablissez la respiration.

Même les influences externes minimales pouvant affecter négativement le fonctionnement du corps ne permettront pas d'obtenir un résultat précis et fiable.

Niveaux normaux d'hormones thyroïdiennes

Le dépistage des hormones thyroïdiennes est effectué le matin, à jeun et dans un état de repos complet (si possible). La quantité d’analyse effectuée dépend du nombre d’indicateurs requis. Souvent, la détermination des hormones thyroïdiennes chez les femmes est effectuée, car les femmes ont des pathologies endocriniennes plusieurs fois plus souvent que les hommes.

Et il y a une explication logique à cela:

  1. Le cycle menstruel, qui est une caractéristique physiologique d'une femme. En un mois, le fond hormonal d'une femme subit des changements, la production d'hormones sexuelles a un effet directement proportionnel sur les enzymes thyroïdiennes.
  2. La grossesse, l'accouchement et l'allaitement sont une autre poussée hormonale, qui affecte le fonctionnement de tous les organes et systèmes du corps, y compris le système endocrinien.

Ce ne sont que les principaux facteurs qui influencent la prédisposition à ce type de pathologie. Le taux d'hormones chez la femme dépendra également du jour du cycle menstruel et de l'âge (avec la ménopause, les indicateurs changent quelque peu). Les hormones thyroïdiennes. La norme chez les femmes. Table.

IndiceNorme
TSH (miel / litre)0,4 - 4,0
T4 totale (nmol / litre)65 - 160
T4 gratuit (pmol / litre)11-25
T3 total (nmol / litre)1,2 - 3,2
T3 gratuit (pmol / litre)2,6 - 5,7
AT-TPO (U / ml)Moins de 5,6
AT-TGMoins de 1:10
Calcitonine (pg / ml)5 - 150

La vérification de la glande thyroïde pour la quantité d'hormones produites est une méthode de diagnostic efficace qui aide à déterminer le diagnostic et l'orientation des mesures thérapeutiques pour influencer la pathologie survenue..

La quantité de TSH, fluctuant au-dessus ou en dessous des indicateurs établis, indique une pathologie:

  • une augmentation de la thyrotropine dans un contexte de diminution de T3 et T4 montrent la présence d'hypothyroïdie
  • La TSH est réduite et la T3 et la T4 sont augmentées - thyrotoxicose;
  • La TSH est hors norme et les hormones thyroïdiennes sont normales - pathologies thyroïdiennes latentes.

Dans ce cas, ils réussissent le minimum d'autres études, déterminent la quantité d'hormones thyroïdiennes libres, ce qui sera plus informatif. La T3 (triiodothyronine) a un effet dominant, par conséquent, avec une diminution du taux de TSH et une suspicion de thyrotoxicose, il sera important de faire une analyse pour déterminer cette hormone..

Une augmentation de T3 indique:

  1. Goitre toxique.
  2. Le syndrome néphrotique.
  3. Pathologies hépatiques chroniques et autres maladies.

Une diminution du niveau est observée pendant:

  • expériences émotionnelles fortes;
  • jeûne;
  • blessures graves;
  • végétarisme et véganisme.

T4 (thyroxine) - la valeur de l'analyse pour la quantité d'enzyme libre est plus indicative que le total.

Une thyroxine élevée «agira» en provoquant:

  1. Hyperthyroïdie.
  2. Goitre toxique.
  3. Thyroïdite.
  4. Myélome.
  5. Immunodéficience.
  6. Insuffisance hépatique et rénale et autres pathologies des organes et systèmes internes.

Diminution du niveau de thyroxine:

  • hypothyroïdie;
  • thyroïdite auto-immune;
  • goitre endémique;
  • pathologies inflammatoires de la glande pituitaire.

Avec les pathologies de la glande thyroïde, les tests hormonaux fournissent un autre indicateur - le niveau de calcitonine. C'est un indicateur important pour déterminer le cancer médullaire. Mais sa concentration peut être dans la plage de référence pendant la grossesse, avec une anémie causée par un manque de vitamine B12 et certaines maladies chroniques.

Règles de don de sang pour les hormones thyroïdiennes

Comme mentionné précédemment, le test de la glande thyroïde est un plaisir coûteux, qui, cependant, est nécessaire dans certains cas. Ces tests doivent être effectués pendant la grossesse ou pour identifier la cause de l'infertilité sans faute. Un test hormonal valide permet de poser le bon diagnostic et de prescrire un traitement.

Avant d'effectuer la procédure, examinez attentivement les indications et tenez compte de quelques conseils sur le moment et la façon de passer le test:

  1. AT to TPO n'est cédé qu'une seule fois. Si le spécialiste vous recommande de refaire l'analyse, vous pouvez lui demander quels résultats il attend et ce qui peut changer les informations obtenues. Il a été prouvé que les fluctuations de la concentration de cet anticorps n'affectent pas l'état du patient..
  2. Les tests généraux et gratuits pour T3 et T4 sont pris séparément. De plus, des indicateurs généraux peuvent être attribués pour diverses pathologies et des indicateurs gratuits uniquement sous certaines conditions..
  3. Les taux de thyréoglobuline ne sont analysés qu'en cas de suspicion de cancer papillaire. L'échantillonnage des biomatériaux, en règle générale, n'est effectué qu'après le retrait de la tumeur pour évaluer l'opération et déterminer la poursuite du processus.
  4. Les anticorps anti-TSH ne sont pas prescrits lors de l'examen initial par un spécialiste expérimenté, car ils n'ont de sens que pour déterminer la thyrotoxicose.
  5. Les niveaux de calcitonine sont mesurés une fois. Une autre raison de repasser ce test peut être l'apparition de nouveaux ganglions ou une intervention chirurgicale pour enlever le cancer médullaire.

Comment faire un don de sang pour les hormones thyroïdiennes - vous le savez déjà. Il est également clair qui nommera les diagnostics. Général, les connaissances les plus nécessaires vous aideront à faire le bon choix.

Un test d'hormones thyroïdiennes est une étude du taux d'hormones thyroïdiennes (thyroxine et triiodothyronine) et de l'hormone thyréostimulante associée. L'examen est prescrit par des médecins de diverses spécialités et est aujourd'hui le plus populaire de tous les tests hormonaux..

Pourquoi ces tests sont-ils prescrits??

L'analyse des hormones thyroïdiennes est pertinente dans la pratique:

  1. les endocrinologues;
  2. thérapeutes;
  3. cardiologues;
  4. immunologistes;
  5. psychiatres;
  6. gynécologues et autres spécialistes.

La fonction de la glande thyroïde affecte le travail des systèmes cardiovasculaire, nerveux, digestif, hématopoïétique et reproducteur. La thyréotoxicose et l'hypothyroïdie peuvent imiter le tableau clinique d'autres maladies. Par exemple, les «masques» de diminution de la fonction thyroïdienne sont la dépression, l'obésité, la constipation chronique, l'anémie ferriprive, la démence, l'infertilité, les irrégularités menstruelles, la perte auditive, les syndromes tunnel et d'autres conditions. La thyréotoxicose doit être exclue lorsque la tachycardie, la fibrillation auriculaire, l'hypertension artérielle, l'insomnie, les crises de panique et certaines autres pathologies sont détectées. Indications pour les tests d'hormones thyroïdiennes:

  1. la présence de signes de thyrotoxicose (tachycardie, extrasystole, perte de poids, nervosité, tremblements, etc.);
  2. la présence de signes d'hypothyroïdie (bradycardie, augmentation du poids corporel, peau sèche, retard de la parole, perte de mémoire, etc.);
  3. hypertrophie diffuse de la glande thyroïde à la palpation et selon l'échographie;
  4. formations nodulaires du tissu thyroïdien selon l'examen et des études supplémentaires;
  5. infertilité;
  6. Irrégularités menstruelles;
  7. fausse couche;
  8. un changement brusque de poids dans le contexte d'une alimentation et d'une activité physique normales;
  9. troubles du rythme cardiaque;
  10. dyslipidémie (augmentation du cholestérol total et de l'indice athérogène);
  11. anémie;
  12. impuissance et diminution de la libido;
  13. galactorrhée;
  14. retard du développement mental et physique de l'enfant;
  15. contrôle du traitement conservateur des maladies thyroïdiennes;
  16. contrôle en période postopératoire (résection subtotale, résection du lobe, exterpation de la glande thyroïde) et après traitement radio-isotopique.

En outre, le test de la thyréostimuline (TSH) est inclus dans le dépistage néonatal, c'est-à-dire qu'il est réalisé sans faute sur tous les nouveau-nés en Russie. Cette étude permet la détection précoce de l'hypothyroïdie congénitale et l'initiation du traitement nécessaire. Voir aussi: Les protéines dans l'analyse biochimique du sang chez les enfants et les adultes

Comment bien se préparer?

Les hormones thyroïdiennes sont influencées par de nombreux facteurs. Il est important de se préparer correctement afin d'éviter des erreurs dans la recherche. Tous les tests d'hormones thyroïdiennes doivent de préférence être effectués à jeun. Cela signifie qu'au moins 8 et pas plus de 12 heures doivent s'écouler depuis le dernier repas. Pour le moment, vous ne pouvez pas boire de boissons sucrées, jus de fruits, café, thé, utiliser de la gomme à mâcher. La veille de l'étude, il est nécessaire d'exclure la consommation de boissons alcoolisées. Le sang doit être donné avant 10 heures. Les pilules hormonales (L-thyroxine et autres) ne peuvent être prises qu'après avoir pris du sang pour les hormones thyroïdiennes. Il faut arrêter de fumer plus de 60 minutes avant le prélèvement sanguin. Avant de prélever du sang, le patient doit se reposer légèrement (reprendre son souffle) pendant 10 à 15 minutes. Les radiographies, les ECG, les échographies ou les procédures de physiothérapie ne doivent pas être prises le matin avant l'analyse. Les études avec contraste radiographique doivent être effectuées au plus tard 2 à 4 jours avant le prélèvement sanguin pour analyse. Voir aussi: Déchiffrer les résultats d'un test sanguin clinique (général) chez l'enfant et l'adulte - toutes les normes dans les tableaux

Décrypter les résultats de l'analyse des hormones thyroïdiennes - les normes des indicateurs dans le tableau

Différents laboratoires peuvent utiliser différentes méthodes, unités de mesure et réactifs, en conséquence, les normes diffèrent souvent..

Une analyseDécoder les résultatsNorme
Test sanguin de la thyréostimuline (TSH)Une augmentation peut indiquer une hypothyroïdie primaire (subclinique ou manifeste) ou une thyrotoxicose secondaire. Une diminution se produit dans la thyrotoxicose primaire et dans l'hypothyroïdie secondaire0,4 à 4 μUI / ml
Test sanguin pour la thyroxine, hormone libre (T4)Une diminution se produit avec une hypothyroïdie manifeste. Augmentation - avec une thyréotoxicose manifeste.0,8-1,8 pg / ml ou 10-23 pmol / l
Test sanguin pour la triiodothyronine (T3), une hormone libreUne diminution est caractéristique de l'hypothyroïdie manifeste, une augmentation - pour la thyrotoxicose manifeste.3,5–8,0 pg / ml ou 5,4–12,3 pmol / l
Test sanguin de la thyroglobulineL'augmentation parle en faveur du processus oncologique et de la récidive du cancer après un traitement radical; en outre, elle augmente dans la thyroïdite subaiguë et l'adénome thyroïdien.Après thyroïdectomie)

Un test sanguin pour les hormones est une méthode de laboratoire pour examiner l'état des glandes endocrines. Ceux-ci incluent la glande pituitaire, l'hypothalamus, la glande thyroïde, les glandes surrénales, le pancréas, les hormones sexuelles (ovaires, testicules). Sur la base des données de ces analyses, il est possible de juger de l'augmentation ou de la diminution de la fonction de l'une des glandes. Cette analyse est faite à partir de sang veineux, qui est pris le matin, à jeun (ne pas prendre de nourriture et de boissons 8 à 12 heures avant l'analyse et, si possible, des médicaments). En fonction de l'hormone déterminée et du laboratoire, il existe différentes méthodes pour déterminer le niveau de l'une ou l'autre substance biologique active. Le résultat de l'analyse est prêt le lendemain. Les indications pour la prise de sang pour les niveaux d'hormones sont des symptômes caractéristiques. Ceux-ci incluent la prise de poids, la léthargie, l'augmentation des larmes, l'augmentation de la pression artérielle, les irrégularités menstruelles, l'infertilité et bien d'autres. Les hormones sont divisées en groupes en fonction des glandes endocrines qu'elles produisent.

Test sanguin pour TSH - comment faire un don correctement, taux de TSH

Le sang pour TSH est donné pour identifier les raisons du dysfonctionnement de la glande thyroïde. Il est important de savoir comment donner correctement du sang pour l'analyse de la TSH. La production de l'hormone dépend du mode de vie, de la nutrition, des médicaments pris, par conséquent, si les règles de livraison sont violées, des distorsions importantes du résultat apparaissent.

Qu'est-ce que la TSH et son importance dans le corps

La TSH est une hormone stimulant la thyroïde qui contrôle la fonction de la glande thyroïde. L'hormone TSH est produite dans la glande pituitaire antérieure. Le taux de sa production dépend de la quantité d'hormones de la glande thyroïde elle-même - thyroxine et triiodothyronine. La libération de TSH a un rythme pulsé, la plus grande quantité se forme la nuit. Le contenu maximal est déterminé le matin..

La fonction de l'hormone stimulant la thyroïde est de maintenir le bon fonctionnement de la glande thyroïde. Ses actions:

  • améliore l'apport sanguin à la glande;
  • favorise la libération d'iode du sang dans le tissu glandulaire;
  • stimule la production de thyroxine (T4), triiodothyronine (T3);
  • accélère la dégradation des graisses.

Une petite quantité de thyrotropine est produite si l'hypothalamus supprime l'activité de la glande pituitaire ou s'il y a des dommages à la glande pituitaire elle-même. En outre, la production est inhibée par la libération excessive de T3 et T4 dans le sang. Une grande quantité de thyrotropine est produite si l'hypothalamus stimule l'hypophyse ou s'il y a une quantité insuffisante de T3, T4 dans le corps.

Les hormones thyroïdiennes sont responsables de la croissance du squelette, de la formation des caractères sexuels. Ils affectent le travail du cœur, du système nerveux et du métabolisme des glucides. Lorsque leur contenu change, le fonctionnement de tout l'organisme est perturbé. Ceci est particulièrement dangereux dans l'enfance..

Indications pour un test sanguin pour la TSH

Le don de sang pour TSH est recommandé pour le diagnostic:

  • hypothyroïdie primaire;
  • hyperthyroïdie primaire;
  • goitre.

Un test sanguin pour la TSH est également effectué chez les patients atteints de maladies thyroïdiennes chroniques pour surveiller l'efficacité du traitement hormonal substitutif. Il est démontré qu'il donne du sang pour la TSH et les femmes enceintes pour détecter l'hypothyroïdie primaire, qui menace le fœtus.

Les maladies de la glande thyroïde sont accompagnées des symptômes suivants:

  • fatigue non motivée;
  • irritabilité;
  • trouble du sommeil;
  • les fluctuations de la température corporelle;
  • conditions dépressives;
  • chute de cheveux;
  • chatouillement, sensation de boule dans la gorge;
  • changement de voix;
  • gonflement;
  • fluctuations de la pression artérielle;
  • perte de poids ou gain de poids non motivé;
  • rythme cardiaque augmenté;
  • infertilité féminine et masculine.

Pour les enfants, un test sanguin de TSH est prescrit afin de déterminer la cause du retard dans le développement mental et sexuel. Ces violations sont souvent associées à une teneur excessive ou insuffisante en thyroxine..

Se préparer à un test d'hormone thyroïdienne

La veille du don de sang, vous devez arrêter de prendre tous vos médicaments. Si cela n'est pas possible, vous devez informer votre médecin de tous les médicaments que vous prenez à l'avance. Lors de la préparation du test, vous devez éviter le stress mental et physique, le stress. Vous ne devez ni fumer ni boire d'alcool avant de donner du sang. Vous pouvez prendre des médicaments hormonaux un jour avant l'étude ou après un don de sang.

Vous pouvez faire un don de sang pour TSH pendant vos règles. Les femmes n'ont pas besoin de calculer le jour du cycle pour passer le test.

Le sang pour TSH est-il donné à jeun ou non? L'analyse est prise strictement à jeun, vous ne pouvez boire qu'une petite quantité d'eau pure. Lors de la préparation d'un test TSH, le régime alimentaire doit être suivi. Il n'est pas souhaitable de manger des aliments gras, épicés, marinés ou fumés.

Immédiatement avant de donner du sang pour TSH, il sera correct de s'asseoir tranquillement pendant quelques minutes, pour uniformiser la respiration. L'excitation provoque une libération massive d'hormones, le résultat sera déformé.

Test sanguin pour TSH

Quand se faire tester est crucial pour poser un diagnostic. Le sang est prélevé avant midi - à ce moment, la teneur en TSH est maximale. L'analyse doit être effectuée à jeun et avant de prendre des médicaments hormonaux. Le sang pour la recherche est prélevé dans une veine. L'analyse est réalisée par la méthode chimioluminescente.

Lors de l'analyse du sang pour la TSH en dynamique, le sang doit être donné strictement en même temps. Les taux de thyrotropine changent rapidement au cours de la journée, donc si le délai n'est pas respecté, il est impossible d'interpréter avec précision la dynamique de la maladie ou l'efficacité du traitement. Le contrôle de l'efficacité du traitement est effectué au plus tôt un mois après le début de la prise de médicaments.

Il est possible de faire un test sanguin de TSH pour les femmes, quelle que soit la phase du cycle menstruel. L'ovulation et la menstruation n'affectent pas la teneur en thyrotropine dans le corps. Cependant, pendant ses règles, une femme peut être trop irritable. Par conséquent, la meilleure période pour passer le test est le milieu du cycle menstruel..

Décodage du résultat d'un test sanguin pour TSH

La norme de l'hormone TSH dans le tableau:

Sexe, âgeNiveau hormonal, mUI / litre
Adultes et enfants à partir de 7 ans0,4 - 4,2
Enfants de moins de 4 mois0,72 - 11
Enfants de moins d'un an0,7 - 8,3

Le résultat de l'analyse de l'hormone TSH dépend de la bonne préparation et du don de sang. Il peut être déformé par la consommation d'alcool, le tabagisme, un sommeil nocturne insuffisant. Dans de tels cas, le résultat est généralement décrit comme discutable, à la limite supérieure ou inférieure de la norme. Vous devez à nouveau faire un don de sang pour la TSH, tout en vous préparant soigneusement pour éviter une distorsion du résultat.

Causes des écarts dans le niveau de l'hormone TSH

La quantité de thyrotropine peut être inférieure ou supérieure à la norme pour diverses maladies. L'augmentation des taux est associée à:

  • hypofonction primaire de la glande thyroïde - une affection congénitale dans laquelle peu de thyroxine et de triiodothyronine sont produites;
  • cancer de la thyroïde;
  • thyroïdite auto-immune;
  • récupération après thyroïdite aiguë;
  • goitre endémique;
  • les tumeurs hypophysaires impliquant des cellules qui produisent la TSH;
  • tumeurs pulmonaires;
  • cancer du sein;
  • consommation à long terme de médicaments contenant de l'iode;
  • maladie mentale grave;
  • empoisonnement au plomb.

Le niveau de thyrotropine augmente pendant le traitement avec des anticonvulsivants, des bêtabloquants, de la prednisolone.

Une quantité insuffisante est observée lorsque:

  • Maladie de Graves - lorsque la glande thyroïde produit beaucoup de thyroxine et de triiodothyronine;
  • dysfonctionnement de l'hypothalamus;
  • goitre nodulaire toxique;
  • nécrose hypophysaire post-partum;
  • thyroïdite lente;
  • Syndrome d'Itsenko-Cushing;
  • blessures de la glande pituitaire;
  • jeûne prolongé;
  • stress sévère.

Les stéroïdes anabolisants, les cytostatiques, certains antihypertenseurs réduisent le niveau de thyrotropine.

Dans le même temps, il est recommandé de donner du sang pour les anticorps anti-TSH, T3 et T4. Le diagnostic repose toujours sur un examen complet.

Analyse de la TSH pendant la grossesse

Toutes les femmes enceintes ne sont pas prescrites pour être testées pour la TSH. L'étude n'est indiquée qu'en cas de suspicion d'une pathologie de la glande thyroïde, accablée par l'hérédité, ou de maladies déjà existantes. La teneur en thyrotropine varie selon le trimestre:

  • le premier - 0,33 à 4,5 mUI / litre;
  • le second - 0,3 à 4,1 mUI / litre;
  • troisième - 0,2-3,15 mUI / litre.

Se préparer à donner du sang est facile. Les mêmes règles s'appliquent que pour les autres personnes. Ils prennent l'analyse une fois par trimestre, selon les indications - plus souvent. En plus de l'analyse de TSH, T3, T4, des anticorps anti-TPO sont prélevés.

Vous pouvez faire un test sanguin de TSH dans la polyclinique en direction du médecin traitant.

Tous les laboratoires privés proposent également des tests sanguins pour la TSH. Le coût d'une recherche payante est de 400 à 900 roubles. Il est conseillé de passer chaque examen dans le même laboratoire. Les réactifs varient d'un laboratoire à l'autre, les résultats peuvent donc varier.

Le test d'hormone de stimulation thyroïdienne est la méthode la plus précise pour diagnostiquer un dysfonctionnement thyroïdien. Cependant, le résultat fluctue considérablement sous l'influence de facteurs externes. Par conséquent, il est important de savoir comment se préparer à l'analyse, quelles sont les règles de don de sang. S'il est impossible de respecter pleinement les règles de préparation, vous devez en avertir le médecin traitant..