Principal

Glandes surrénales

Traitement des maux de gorge sous la pomme d'Adam

Un des symptômes les plus courants de l'atteinte des voies respiratoires supérieures est le mal de gorge. Cet organe se compose de deux parties, le pharynx et le larynx..

Le contenu de l'article

Chaque composant remplit sa fonction dans le corps, assurant le mouvement de l'air. Le larynx a également un rôle important à jouer pour assurer la reproduction sonore. Par conséquent, lorsque le larynx fait mal, la voix du patient en souffre..

Cependant, ce symptôme peut caractériser divers processus se produisant dans le corps..

En fonction de leur cause, de la nature du processus pathologique, les tactiques de traitement changent considérablement.

Pour que le traitement prescrit soit efficace, il est nécessaire de diagnostiquer les maladies.

Caractéristique de la douleur sous la pomme d'Adam

La douleur dans le larynx est le plus souvent une manifestation de telles conditions pathologiques:

  • laryngite aiguë et chronique;
  • pathologie de la glande thyroïde;
  • lésion traumatique du larynx;
  • processus tumoraux localisés directement dans le larynx ou la glande thyroïde;
  • tuberculose;
  • ostéochondrose et névralgie;
  • processus purulents localisés dans le cartilage du larynx.

Le larynx contient plusieurs cartilages reliés les uns aux autres. Le plus gros d'entre eux est le cartilage thyroïdien. Il se compose de deux plaques reliées en biais pour former une "pomme d'Adam", une protubérance sous la peau à l'avant du cou. À cet égard, les patients se plaignent de douleurs localisées sous la pomme d'Adam, à droite ou à gauche de celle-ci. De nombreux patients décrivent la douleur laryngée comme un chatouillement ou un grattage.

Laryngite

Les causes de la laryngite aiguë sont les suivantes:

  • exposition à des agents pathogènes, virus, bactéries, champignons;
  • hypothermie;
  • la présence d'impuretés dangereuses dans l'air inhalé;
  • surmenage des cordes vocales;
  • traumatisme.

Si la maladie est caractérisée par une longue évolution, plus de trois semaines, il s'agit d'une évolution chronique de la laryngite, pour laquelle les périodes de rémission et d'exacerbation sont typiques.

C'est l'impact de ces facteurs qui conduit à une exacerbation de la laryngite chronique..

Les symptômes les plus courants de la laryngite sont

  • douleur dans le larynx;
  • toux sèche;
  • enrouement de la voix.

Les patients décrivent les sensations douloureuses comme constantes, aggravées par la déglutition. La toux de laryngite est caractéristique. Il est sec, aboie, peut être paroxystique, dérange le patient pendant longtemps, parfois pendant plusieurs semaines. Avec une évolution sévère de la maladie, la toux peut être constante, interférer avec un bon repos. Dans certains cas, il prend un cours si prolongé qu'il développe une douleur thoracique causée par la toux.

Un examen objectif réalisé par un oto-rhino-laryngologiste révèle une hyperémie de la muqueuse laryngée.

Outre la douleur, le symptôme le plus courant de la laryngite est l'inflammation catarrhale..

En fonction de la nature de la lésion, on distingue une forme atrophique et hypertrophique de laryngite. Chacun d'eux a ses propres caractéristiques morphologiques, ce qui signifie que les manifestations cliniques sont également quelque peu différentes..

Le changement de timbre de la voix, son enrouement sont dus à ce processus. Les excroissances épithéliales tirent leur deuxième nom du fait que la laryngite est une maladie professionnelle des chanteurs, des artistes parlants, des conférenciers, c'est-à-dire d'un groupe de personnes dont les tâches professionnelles incluent une tension excessive des cordes vocales. Les raisons du développement de la laryngite sont souvent dues à ce facteur particulier..

Le traitement de la laryngite est long. Une étape importante vers l'amélioration du bien-être du patient est la nécessité d'exclure les facteurs dangereux. Le plus souvent, ils sont

  • tabagisme et abus d'alcool;
  • long séjour dans une pièce enfumée;
  • travailler avec des substances à forte odeur, toxiques ou irritantes;
  • manger des aliments trop chauds ou épicés.

Un autre facteur important contribuant à la prévention de l'exacerbation de cette maladie est le maintien de l'humidité de l'air inhalé à un certain niveau. Dans une chambre à coucher, il devrait être d'au moins 50 à 60%. L'air sec, desséchant la membrane muqueuse de la gorge, contribue au développement d'une inflammation catarrhale. Le larynx est également affecté. Sans mesures visant à améliorer la qualité de l'air inhalé, qui traverse toutes les parties des voies respiratoires supérieures, il est difficile d'obtenir une rémission stable. Le patient sera malade pendant longtemps, avec des exacerbations fréquentes.

Les interventions locales jouent un rôle important dans le traitement de ces patients. Ceux-ci incluent des traitements anti-inflammatoires, hydratants et distrayants. Les plus populaires sont le gargarisme, l'inhalation, le frottement, les compresses chauffantes, les emplâtres à la moutarde. Cependant, tous les oto-rhino-laryngologistes praticiens ne considèrent pas les traitements topiques irritants, tels que les emplâtres à la moutarde, comme efficaces dans le traitement de la laryngite. Les experts se réfèrent au fait que ces procédures n'ont aucun effet sur la cause ou le mécanisme du développement du processus pathologique et que les patients ne peuvent noter qu'une amélioration à court terme après leur utilisation..

Dans la plupart des cas, les agents pathogènes bactériens ne participent pas au développement de la maladie. Par conséquent, l'utilisation d'antibiotiques est déraisonnable. Des médicaments antiviraux efficaces et sûrs sont également en cours de développement. Dans ces conditions, les mesures thérapeutiques de la laryngite comprennent uniquement un traitement symptomatique visant à réduire la toux et la douleur du larynx. Le renforcement du système immunitaire joue un rôle important dans la prévention de la laryngite. L'utilisation de médicaments tels que Immunal, Bronchomunal aide à prévenir la récurrence de la maladie, facilite son évolution.

Une partie importante du traitement de la laryngite est une alimentation douce, dans laquelle vous ne pouvez manger que des aliments à température modérée, évitez les aliments grossiers ou acides.

Thyroïdite

Les causes du processus inflammatoire de la glande thyroïde, la thyroïdite, ne sont pas entièrement comprises. Le plus courant est son origine auto-immune. L'évolution chronique de la maladie est caractérisée par une diminution de la fonctionnalité de la glande et le développement d'une hypothyroïdie.

Le premier symptôme de la maladie est une sensation de boule dans la gorge, une difficulté à avaler. Plus tard, ces plaintes grandissent, l'enrouement apparaît dans la voix. À la palpation de la face antérieure du cou, l'endocrinologue découvre une formation élargie située sous la pomme d'Adam. Sa douleur est notée.

Avec le temps, les symptômes augmentent, indiquant que la tumeur a comprimé les tissus voisins et le développement d'une hypofonction de la glande thyroïde. Les patients développent des acouphènes, une vision trouble, une peau sèche, une léthargie, une prise de poids.

Dans le cas où le processus est compliqué par l'ajout d'une infection, une thyroïdite aiguë se développe, qui peut se manifester par une inflammation purulente et non purulente. Ce processus se caractérise par une douleur accrue dans la zone de l'organe affecté. Les patients se plaignent que la partie inférieure du larynx fait mal.

Des rougeurs et une augmentation locale de la température dans la zone de projection de la glande thyroïde sont caractéristiques. Sa palpation est douloureuse. Lorsqu'il est ressenti au stade initial, il est dense. Avec le développement d'une lésion purulente et la formation d'un abcès, la tumeur devient molle, un syndrome douloureux prononcé persiste. Dans le même temps, l'état général du patient s'aggrave, une hyperthermie se développe..

Le traitement principal de la thyroïdite aiguë est une antibiothérapie..

Si un abcès se développe, une intervention chirurgicale peut être nécessaire pour évacuer le pus et d'autres mesures antiseptiques. La thyroïdite auto-immune chronique est le trouble thyroïdien le plus courant. Le traitement prescrit par un endocrinologue comprend nécessairement une correction hormonale.

Tumeurs et tuberculose

Les processus tumoraux dans la glande thyroïde aux stades initiaux s'accompagnent également d'une sensation de corps étranger et de difficultés à avaler. Une méthode de diagnostic importante est une échographie de la glande thyroïde, qui vous permet de déterminer la densité de la formation, sa taille. Avec un diagnostic précoce et un traitement chirurgical rapide, il y a de bonnes chances pour une issue favorable de la maladie. Les médicaments de chimiothérapie, la radiothérapie sont également utilisés dans ce cas..

Le gonflement du larynx est également initialement caractérisé par une sensation de corps étranger et un mal de gorge lors de la déglutition. Dans ce cas, le côté de la défaite en souffre davantage. Les sensations de douleur peuvent être localisées sous la pomme d'Adam, à droite ou à gauche de celle-ci. L'enrouement est un symptôme obligatoire. À un stade ultérieur, une mauvaise haleine apparaît et une hémoptysie peut survenir. Une douleur dans la poitrine, ainsi que dans la langue, indique un processus métastatique.

Avec les lésions tuberculeuses, les patients se plaignent également principalement d'enrouement, de maux de gorge. Cette lésion est le plus souvent le résultat d'un processus se déroulant dans les poumons. Les mesures thérapeutiques consistent en l'utilisation de médicaments antituberculeux.

Névralgie

L'ostéochondrose et la névralgie en tant que causes de douleur dans le larynx sont une pathologie courante. Dans ce cas, la névralgie glossopharyngée se manifeste par une douleur aiguë qui dure 2-3 minutes.

C'est le caractère paroxystique de la douleur qui permet de suspecter une névralgie.

Le traitement de la névralgie est à long terme, cela peut prendre 2-3 ans. Les blocages de novocaïne ou la lubrification de la racine de la langue avec des anesthésiques locaux sont utilisés comme méthodes de traitement, ce qui empêche le développement d'une attaque pendant plusieurs heures.

Des médicaments anti-inflammatoires sont utilisés. Les procédures physiothérapeutiques appliquées à la région de la mâchoire postérieure, aux amygdales et au larynx sont répandues..

Des vitamines du groupe B sont injectées, qui ont un effet positif sur les fibres nerveuses.

Traumatisme

Les causes des traumatismes de la gorge sont le plus souvent causées par une mauvaise utilisation des instruments médicaux pendant la bronchoscopie ou l'œsophagoscopie. Cet effet néfaste s'accompagne d'un syndrome douloureux aigu, aggravé par la toux. L'hémoptysie est possible. L'enflure résultant d'une blessure peut provoquer une suffocation.

Une exposition accidentelle ou délibérée à des acides et alcalis forts fait également partie des traumatismes. En plus des traces de brûlures sur les lèvres et la langue, des maux de gorge sévères, une aphonie, des vomissements de marc de café, c'est-à-dire un contenu sanglant, peuvent être notés. Des dommages traumatiques au larynx sont possibles avec un impact mécanique sur la pomme d'Adam de l'extérieur pendant les combats. Elle s'accompagne souvent d'une fracture du cartilage, du développement de douleurs, d'un choc..

Les traumatismes chroniques du larynx peuvent être discutés avec l'utilisation constante d'aliments trop chauds, de boissons irritantes, d'aliments épicés. L'impact de ces facteurs conduit au développement d'une inflammation catarrhale dans le larynx, une douleur périodique sous la pomme d'Adam.

Les causes de la douleur dans le larynx sont variées et nécessitent une étude approfondie. En fonction de la présence de signes supplémentaires, l'oto-rhino-laryngologiste, l'endocrinologue, ainsi que d'autres spécialistes connexes aideront à clarifier le diagnostic et à prescrire le traitement approprié.

Mal de gorge à droite à la palpation

Questions connexes et recommandées

6 réponses

Recherche du site

Et si j'ai une question similaire mais différente?

Si vous n'avez pas trouvé les informations dont vous avez besoin parmi les réponses à cette question, ou si votre problème est légèrement différent de celui présenté, essayez de poser une question supplémentaire au médecin sur la même page si elle est liée à la question principale. Vous pouvez également poser une nouvelle question, et après un certain temps, nos médecins y répondront. C'est gratuit. Vous pouvez également rechercher des informations pertinentes dans des questions similaires sur cette page ou via la page de recherche du site. Nous vous serons très reconnaissants si vous nous recommandez à vos amis sur les réseaux sociaux..

Medportal 03online.com effectue des consultations médicales en mode de correspondance avec les médecins du site. C'est là que vous obtenez des réponses de vrais praticiens dans leur domaine. En ce moment, sur le site, vous pouvez obtenir des conseils dans 50 domaines: allergologue, anesthésiste-réanimateur, vénéréologue, gastro-entérologue, hématologue, généticien, gynécologue, homéopathe, dermatologue, gynécologue pédiatrique, neurologue pédiatrique, urologue pédiatrique, chirurgien endocrinien pédiatrique, chirurgien endocrinien pédiatrique, spécialiste des maladies infectieuses, cardiologue, cosmétologue, orthophoniste, ORL, mammologue, avocat médical, narcologue, neuropathologiste, neurochirurgien, néphrologue, nutritionniste, oncologue, oncourologue, traumatologue orthopédique, ophtalmologiste, pédiatre, chirurgien plasticien, rhumatologue, psychologue, radiologue, sexologue-andrologue, dentiste, trichologue, urologue, pharmacien, phytothérapeute, phlébologue, chirurgien, endocrinologue.

Nous répondons à 96,77% des questions.

Douleur laryngée

Articles d'experts médicaux

  • Les raisons
  • Pathogénèse
  • Symptômes
  • Formes
  • Diagnostique
  • Ce qui doit être examiné?
  • Comment examiner?
  • Traitement
  • Qui contacter?
  • Traitement supplémentaire

Le larynx contient les cordes vocales qui permettent à une personne de parler. Le larynx est situé à l'arrière de la gorge, juste au-dessus de la trachée (trachée). Le larynx possède également une valve appelée épiglotte. Il recouvre la trachée afin que la nourriture ou le liquide n'y pénètre pas, ce qui peut alors se retrouver dans les poumons et provoquer une suffocation chez la personne. Les maladies les plus graves et les plus courantes du larynx comprennent la laryngite, le croup (diphtérie), les excroissances ligamentaires et le cancer. Pourquoi il y a de la douleur dans le larynx, quels sont les symptômes des maladies du larynx et comment les traiter?

Causes de la douleur dans le larynx

  • Tumeurs bénignes et malignes du larynx
  • Ecchymoses et fractures du cartilage situées dans le larynx
  • Empoisonnement avec des liquides corrosifs et des acides
  • Rhumes causés par des virus et des bactéries (comme la laryngite)
  • Diphtérie laryngée ou croup
  • Tuberculose laryngée
  • Ingestion d'objets étrangers
  • Ulcères du larynx
  • Polypes et nœuds sur les cordes vocales

Pathogénèse

Le larynx (appelé en plaisantant la boîte vocale) est situé à l'arrière de la gorge, au-dessus de la trachée, plus bas que l'os hyoïde. Le larynx est soutenu par des anneaux de neuf cartilages, dont 4 forment la région de la pomme d'Adam.

Les cordes vocales sont des bandes élastiques de tissu souple et élastique qui sont attachées à l'intérieur du larynx. L'air entrant et sortant des poumons est expulsé à travers ces bandes. Les mouvements du cartilage permettent aux cordes vocales de se contracter ou de se détendre, ce qui modifie la hauteur.

Les autres organes qui affectent la santé du larynx sont le nez, la bouche, la langue, la mâchoire et la gorge. Si l'un de ces organes tombe malade, la voix de la personne est la première à le signaler avec un enrouement ou des sons inhabituels..

Dans le larynx, il y a un volet ou une valve importante appelée épiglotte. Il recouvre la trachée lorsque nous avalons afin que la nourriture n'aille pas là où elle est nécessaire. Lorsque des problèmes surviennent avec l'épiglotte, la nourriture ne peut pas s'écouler plus loin dans l'œsophage, ce qui peut provoquer une douleur irradiant dans le larynx.

Symptômes de douleur laryngée

Les symptômes de la maladie du larynx dépendent de la cause de la maladie et peuvent inclure:

  • Enrouement de la voix
  • Perdre ma voix
  • Mal de gorge ou larynx
  • Sensation de maux de gorge
  • Désir constant de s'éclaircir la gorge
  • Respiration difficile

Pour ces signes, assurez-vous de consulter un médecin - ceux-ci peuvent être les symptômes d'une maladie grave du larynx.

Formes

Laryngite aiguë

La laryngite aiguë est caractérisée par une inflammation soudaine du larynx causée par une infection virale telle que le rhume, la grippe ou la rougeole. L'abus d'un cadeau tel que la voix, si une personne crie ou chante constamment, ou l'irritation causée par la fumée de cigarette peut également entraîner des maladies du larynx. Il devient rouge et gonfle. Et bien sûr ça fait mal.

Symptômes

  • Voix qui rappelle un chien qui aboie
  • Enrouement
  • Douleurs sévères au cou et au larynx
  • Chaleur
  • Toux
  • Gonflement de la gorge

Traitement

Dans la laryngite aiguë pendant la période de traitement, vous devez parler le moins possible, laisser les ligaments reposer. La personne reçoit des analgésiques et une inhalation de vapeur, ainsi qu'une boisson chaude.

Laryngite chronique

L'enrouement persistant dans la laryngite chronique est presque toujours causé soit par l'irritation de la fumée de cigarette, soit par l'abus de la voix, des cris fréquents. Une exposition à long terme à des polluants atmosphériques tels que la poussière, la peinture peut également provoquer une irritation de la gorge et une laryngite chronique. La laryngite chronique peut également être causée par une infection bactérienne ou virale..

Symptômes

  • L'enrouement de la voix est le premier signe de la laryngite
  • Chaleur
  • Gonflement de la gorge
  • Douleur laryngée
  • Gorge irritée
  • Toux

Traitement

Avec la laryngite chronique, vous avez besoin d'une visite chez un orthophoniste, pendant la période de traitement, vous devez parler le moins possible, laissez les cordes vocales se reposer. Dans cette maladie, l'inhalation de vapeur et, si nécessaire, des antibiotiques sont indiqués pour éliminer les infections, ainsi que des boissons chaudes abondantes..

Croup (diphtérie)

Le croup est une forme de laryngite virale qui touche les enfants âgés de six mois à six ans. Le virus provoque une inflammation et un gonflement du larynx et des organes associés, tels que la trachée et les voies respiratoires, et les poumons.

Les symptômes typiques du croup comprennent

  • Une toux qui ressemble à un aboiement de chien
  • Fièvre, frissons
  • Respiration bruyante qui est souvent pire la nuit
  • Difficulté à respirer en raison du gonflement des voies respiratoires.

La peau, en raison de formes sévères de croup, peut virer au bleu en raison d'un manque d'oxygène (cyanose). La peau bleue peut être localisée dans certaines parties de celle-ci (par exemple, la bouche ou les doigts). Parfois, les bactéries responsables de la diphtérie peuvent infecter le larynx, provoquant une maladie potentiellement mortelle appelée épiglottite. L'enfant dans ce cas souffre d'une forte fièvre et ne peut pas avaler.

Traitement de la diphtérie (croup)

Vous avez besoin de paracétamol, de repos et d'inhalation de vapeur - c'est en règle générale tout ce qui est nécessaire pour le traitement de la diphtérie (croup) au stade initial. Si une personne a des difficultés à respirer avec le croup, une courte cure de corticostéroïdes est généralement utilisée. Dans les cas graves de difficultés respiratoires, l'enfant doit être hospitalisé.

La pulvérisation d'adrénaline dans la gorge et parfois l'intubation (lorsque l'extrémité du tube du médicament est directement dans les voies respiratoires) est également utilisée pour traiter le croup..

Ulcère du larynx

Une manipulation imprudente de votre propre voix - des cris, des bruits forts - peut endommager l'épiglotte. Si une personne pleure fréquemment, un ulcère du larynx peut se développer à la suite de lésions de l'épiglotte. Ce n'est pas pour rien que cette maladie s'appelle la maladie des avocats, des prédicateurs et des enseignants - des gens qui doivent beaucoup parler en raison de leur devoir. L'ulcère du larynx peut également être provoqué par un régime alimentaire malsain (trop épicé dans le régime alimentaire ou des aliments trop durs mal mâchés)

Symptômes

  • Douleur dans le larynx en parlant
  • Mal de gorge en avalant
  • Enrouement de la voix

Traitement

Les ligaments ne doivent pas être tendus pendant la période de traitement. Un traitement avec des médicaments antiulcéreux - bloqueurs de l'histamine - est nécessaire pendant au moins six semaines, tandis que le larynx doit être traité de manière à éviter la récidive de la maladie.

Polypes, nœuds et excroissances

Les polypes, les nodules et les excroissances sur les cordes vocales peuvent être causés par un abus chronique de la voix (par exemple, lorsqu'une personne crie fréquemment) ou une exposition prolongée à des irritants tels que la peinture ou la fumée de cigarette. Toutes les excroissances sur les ligaments nécessitent un examen physique approfondi pour s'assurer qu'elles ne sont pas cancéreuses. Les polypes sont le plus souvent situés au milieu des ligaments, ils peuvent être simples ou appariés.

Symptômes

  • Légère enrouement de la voix
  • Mal de gorge en avalant
  • Douleur laryngée
  • Sensation d'un objet étranger dans la gorge

Traitement

Les polypes, nodules et excroissances sont enlevés chirurgicalement. Les nœuds des cordes vocales chez les enfants peuvent parfois être traités exclusivement avec une thérapie vocale, dans laquelle les enfants apprennent à utiliser leur voix sans stress excessif

Cancer du larynx

Les deux principaux types de cancer du larynx comprennent le carcinome épidermoïde et sa variante, le carcinome verruqueux. La plupart des cancers sont directement liés au tabagisme.

Symptômes

  • Un léger enrouement de la voix s'accompagne initialement d'une toux sèche, et parfois des crachats de sang se produisent.
  • Aux stades plus complexes de la maladie, une personne a des difficultés à respirer et à avaler.
  • Le larynx fait mal
  • Votre gorge peut être douloureuse.

Traitement

Pour le cancer du larynx, la radiothérapie et la chirurgie, y compris l'ablation partielle ou complète du larynx, sont recommandées. Pour parler et manger après avoir retiré le larynx, une personne peut soit apprendre à avaler et expirer de l'air par l'œsophage, soit utiliser l'électro-larynx, un appareil qui se fixe à la gorge..

Corps étranger

Parfois, des corps étrangers peuvent pénétrer dans les voies respiratoires d'une personne, ce qui provoque également des douleurs dans le larynx.

Symptômes

  • Difficulté à respirer
  • Douleur dans le larynx lors de la déglutition
  • Gorge enflée

Traitement

Les corps étrangers qui peuvent se coincer dans les voies respiratoires sont retirés pendant la bronchoscopie à l'hôpital sous anesthésie générale

Douleur dans le larynx avec tension dans les muscles du larynx

«Trouble du larynx dû à une tension musculaire» est un terme général pour décrire une variété de causes pouvant entraîner une perte de la voix et des problèmes respiratoires. Lorsque la voix est principalement affectée, le trouble est appelé dysphonie ou tension musculaire. Comment la tension dans les muscles du larynx peut-elle affecter la voix et la douleur dans le larynx? La tension musculaire dans le larynx peut entraîner une obstruction sévère des voies respiratoires.

Dysphonie - tension dans les muscles du larynx

«Dysphonie» est un terme utilisé pour décrire le son anormal d'une voix. La capacité de chanter et de parler nécessite une coordination extrêmement élevée de nombreux muscles, mais parfois les muscles du larynx peuvent perdre une partie de cette coordination. Cela peut entraîner un enrouement, des douleurs au cou, une fatigue du cou et même une perte complète de la voix, sans parler des douleurs dans le larynx..

Dans la plupart des cas, le problème de tension musculaire - dysphonie - se produit dans la région du larynx. L'un des types les plus courants de tension musculaire dans le larynx est la compression des cordes vocales pendant la parole. Pour comprendre comment cela se produit, imaginez que votre index et votre majeur sont les cordes vocales. Les cordes vocales doivent se fermer tout comme vos doigts sont rapprochés en ciseaux..

Cette compression des cordes vocales nécessite un effort musculaire supplémentaire et donc de la fatigue et des douleurs peuvent survenir lors de la parole ou du chant..

Faux cordes vocales et douleurs laryngées

Un deuxième type de tension musculaire dans le larynx peut provoquer des douleurs dans le larynx lorsque les fausses cordes vocales se referment pendant la parole. En règle générale, les fausses cordes vocales doivent être séparées de la même manière que les vraies cordes vocales. Pour certaines personnes, les faux ligaments ne se contactent pas correctement pendant la parole. C'est ce qu'on appelle la phonation des fausses cordes vocales..

La phonation de fausses cordes vocales peut se produire d'elle-même, mais elle peut également se produire en compensation d'une faible fermeture des vraies cordes vocales. Si les vrais ligaments ne se ferment pas avec une force suffisante pendant la tentative de parler, l'air s'infiltrera à travers cet espace. En conséquence, certaines personnes ferment involontairement leurs fausses cordes vocales ensemble pour essayer de faire un son. Et puis il y a douleur dans le larynx, et il n'y a presque pas de voix.

Perte de voix et douleur dans le larynx

Dans les cas graves, la tension musculaire du larynx peut entraîner une perte totale de la voix. Parfois, les cordes vocales se rapprochent avec une telle force que l'air ne peut pas passer entre elles. Ce trouble ressemble à un spasme du larynx. Parfois, au contraire, les cordes vocales sont en contact tendu, mais un petit écart subsiste entre elles lorsque le patient essaie de parler. Cela peut ne pas ressembler à une voix pleine, mais à un fort murmure..

Stress et perte de voix

Le stress joue un rôle clé dans la tension des muscles du larynx et la douleur dans le larynx, et par conséquent il peut être considéré comme un axiome que ces troubles se produisent «dans votre tête». Cependant, le principal problème du larynx est une mauvaise contraction des ligaments..

Traitement

Une gêne laryngée réduite et une qualité vocale améliorée peuvent revenir avec un traitement approprié.

En cas de tension musculaire - dysphonie - une thérapie vocale spéciale est utilisée, au cours de laquelle le médecin donne des exercices d'entraînement vocal. On vous apprendra également à utiliser correctement les ligaments, sans les forcer, et un régime spécial sera recommandé..

Le traitement doit se concentrer sur la restauration du mouvement normal des cordes vocales. Si une personne a subi un stress psychologique, le traitement doit l'éliminer..

La gymnastique respiratoire et, dans les cas graves, les analgésiques peuvent également être un bon traitement de la dysphonie..

Diagnostic de la douleur dans le larynx

Le diagnostic de la douleur laryngée peut être difficile car l'état des cordes vocales est difficile à évaluer au repos. Cela peut être fait pendant que les muscles du larynx se contractent. Les méthodes de diagnostic des maladies du larynx peuvent inclure:

  1. Check-up médical
  2. Radiographie et fluoroscopie de la gorge
  3. Laryngoscopie
  4. Biopsie
  5. Examen externe de la gorge et palpation de la colonne cervicale
  6. Pharyngoscopie

Comme il peut être difficile de diagnostiquer les maladies du larynx, nous vous présenterons les maladies les plus courantes qui causent des douleurs dans le larynx, leurs symptômes et leur traitement..

Douleur laryngée

Les gens ne font souvent pas attention à l'inconfort dans la gorge. L'inconfort n'a pas d'importance, car ils pensent qu'un rhume disparaîtra de lui-même. Mais ce n’est pas le cas. Un mal de gorge peut indiquer diverses conditions pathologiques. Avec une infection des voies respiratoires supérieures et l'absence de traitement, une inflammation chronique se développe. D'autres pathologies peuvent également entraîner des changements destructeurs et des complications. Un organe important situé dans la région cervicale est le larynx. Grâce à elle, une personne a une voix.

Diverses pathologies provoquent des douleurs dans le larynx. Pour s'en débarrasser, divers moyens sont utilisés. Avant de décider de la méthode de traitement, la cause de la douleur doit être établie. L'oto-rhino-laryngologiste s'occupe de cela. Il examine la gorge et identifie la source du problème. Comme vous le savez, il y a plusieurs organes à l'intérieur du cou. Par conséquent, les sensations douloureuses dans la gorge n'indiquent pas toujours des pathologies du larynx. Parfois, ils sont associés à des lésions du pharynx, de l'œsophage, de la glande thyroïde ou des ganglions lymphatiques du cou. Un autre organe adjacent au larynx est la trachée. Dans les maladies inflammatoires, il est souvent impliqué dans le processus pathologique..

Les raisons

Il est assez difficile d'établir indépendamment pourquoi le larynx est malade. Après tout, il est situé au fond de la gorge et vous ne pouvez pas le voir. Par conséquent, pour trouver la source et la cause de la douleur, des examens spéciaux sont nécessaires. De plus, le pharynx ou la trachée peuvent être confondus avec le larynx. Seul un médecin pourra établir un diagnostic précis après examen. Il existe de nombreux facteurs qui conduisent à une gêne..

Il existe les causes suivantes de douleur dans le larynx:

  • Infections virales.
  • Lésions fongiques.
  • Mal de gorge bactérien.
  • Néoplasmes bénins.
  • Tumeurs cancéreuses.
  • Dommages aux nerfs du cou.
  • Troubles vasculaires.
  • Œsophagite par reflux.

La laryngite est l'un des rhumes les plus courants. Cependant, il se développe également pour d'autres raisons. Parmi eux se trouvent des infections spécifiques et des processus inflammatoires. Le larynx peut également blesser avec des pathologies oncologiques. En outre, l'inflammation se produit lorsqu'un corps étranger est introduit dans la lumière d'un organe. Le diagnostic différentiel de la douleur dans le larynx est assez volumineux. Par conséquent, il peut être difficile d'établir la source de ce syndrome. Afin de ne pas se tromper, le médecin effectue un grand nombre de procédures de diagnostic. Ce n'est qu'après un examen complet que les tactiques de traitement appropriées peuvent être développées..

Facteurs infectieux

Un mal de gorge indique souvent un processus inflammatoire. Dans la plupart des cas, cela est dû au rhume. Parmi eux se trouvent les infections virales respiratoires aiguës, la grippe, l'amygdalite, la pharyngite, etc. L'inflammation de la cavité buccale se propage rapidement au pharynx et au larynx. La parainfluenza est une cause fréquente de laryngite. Lorsque ce virus pénètre dans l'organisme, la membrane muqueuse du larynx s'enflamme en premier. Si les infections de la gorge ne sont pas traitées, une laryngite chronique se développe. Cela signifie que l'inflammation est exacerbée à chaque fois par l'hypothermie et le rhume. La cause des maladies du pharynx peut être non seulement des pathologies de la gorge, mais aussi du nez, ainsi que des sinus paranasaux..

Dans certains cas, la laryngite se développe à la suite de processus inflammatoires et d'infections spécifiques. Parmi eux - la tuberculose du système respiratoire, la scarlatine et la diphtérie laryngée. Ce sont des pathologies assez dangereuses qui nécessitent une hospitalisation. Ces maladies sont causées par certaines bactéries, elles sont donc appelées spécifiques.

Une autre raison est la mononucléose infectieuse. Il est le plus souvent observé dans l'enfance. En plus de la douleur dans le larynx, chacune de ces conditions présente d'autres symptômes. Dans certains cas, le mal de gorge est causé par des infections sexuellement transmissibles. Des raisons similaires incluent l'herpès mal de gorge, la pharyngite gonococcique, la syphilis, etc..

Facteurs non infectieux

En plus de la laryngite infectieuse, la douleur dans le larynx peut être causée par d'autres facteurs. Ceux-ci comprennent - la pénétration de corps étrangers dans la lumière de l'organe, l'oesophagite par reflux, les lésions traumatiques, les brûlures, les processus oncologiques, etc. Dans certains cas, le larynx fait mal en raison d'une surcharge des cordes vocales ou de l'air excessivement sec entrant dans les voies respiratoires. Souvent, un symptôme similaire se produit chez les personnes qui doivent parler beaucoup et fort. Par exemple, artistes, enseignants, conférenciers.

Dans la plupart des cas, des objets étrangers se trouvent chez les enfants. L'inflammation de la muqueuse du larynx peut être déclenchée par la pénétration d'arêtes de poisson dans les tissus organiques. Pour certains, la douleur est causée par un traumatisme organique. La lésion survient lors d'une action mécanique sur le cartilage de la région cervicale, réalisation imprudente de manipulations invasives (bronchoscopie, FEGDS).

Une autre raison de l'apparition de la douleur est le jet du contenu de l'estomac dans l'œsophage et le larynx. Cette maladie est répandue parmi la population adulte. Une douleur intense dans le larynx peut être causée par une tumeur. Les processus bénins comprennent: les lipomes, les chondromes, les fibromes. Des formations hyperplasiques peuvent se développer à partir de divers tissus et serrer la lumière du larynx. Dans ce cas, la personne ressent de la douleur et des difficultés à respirer. Le cancer comprend le cancer de la gorge, ainsi que des métastases au larynx d'autres organes.

Symptômes d'accompagnement

Les pathologies laryngées se limitent rarement à la douleur. Le plus souvent, ils sont accompagnés d'autres symptômes. Le tableau clinique dépend de la nature du processus pathologique. Si la cause des sensations douloureuses est des facteurs infectieux, des signes d'intoxication sont alors notés. Parmi eux - une faiblesse, de la fièvre, des nausées peuvent être notées.

Les principaux symptômes de la laryngite comprennent:

  • Changement de voix, jusqu'à sa perte.
  • Un mal de gorge.
  • Toux sèche et aboyante.
  • Inhalation inconfort.

La maladie commence généralement par une détérioration du bien-être, une augmentation de la température à des nombres subfébriles et une voix enrouée. Avec la progression, il y a mal de gorge et toux. Cela ressemble à des aboiements. En toussant, une personne ressent une gêne dans la gorge. Une crise est difficile à arrêter et survient généralement soudainement ou est causée par un changement de température de l'air, en parlant ou en prenant une profonde inspiration. Parfois, la voix peut disparaître complètement. À ce stade, vous devez vous abstenir de parler pour ne pas forcer les ligaments enflammés.

Diagnostique

Naturellement, des symptômes tels que des maux de gorge et un enrouement indiquent une laryngite. Cependant, vous ne devez pas faire de diagnostic vous-même et commencer le traitement. Même un médecin ne pourra pas dire quoi faire tant qu'il n'aura pas procédé à un examen. Un diagnostic est nécessaire pour établir la cause de la maladie.

Étant donné que diverses pathologies peuvent entraîner des douleurs dans le larynx, il est nécessaire de subir les examens suivants:

  • Faringo et laryngoscopie.
  • Radiographie pulmonaire.
  • Examen échographique de la région cervicale.
  • Écouvillon de gorge pour les bactéries responsables de la diphtérie.
  • Analyse sanguine générale.
  • FEGDS.

Si un corps étranger dans le larynx est suspecté, une radiographie du cou est effectuée. Dans certains cas, un objet étranger peut être vu avec la laryngoscopie. Si le patient se plaint de douleurs lors de la déglutition, une attention particulière doit être accordée à l'examen de la gorge. Les sensations désagréables sont souvent provoquées par un mal de gorge ou une pharyngite. À l'aide d'une spatule, le médecin examine attentivement le pharynx et les amygdales à droite et à gauche. Une numération formule sanguine complète aidera à établir la nature du processus inflammatoire. Un niveau accru de leucocytes et de neutrophiles indique la pénétration de bactéries dans le larynx. S'il y a beaucoup de lymphocytes dans l'analyse, la parainfluenza, la mononucléose infectieuse peut être la cause de l'inflammation.

Diagnostic différentiel

Pour savoir ce qui a exactement conduit à la douleur, un diagnostic différentiel est nécessaire. Après avoir exclu les facteurs infectieux et les corps étrangers dans le larynx, un certain nombre d'études supplémentaires sont effectuées. La radiographie thoracique et l'analyse des expectorations peuvent révéler le processus tuberculeux. Pour exclure le cancer, vous devez d'abord examiner la région cervicale de l'extérieur. Avec de gros néoplasmes, une asymétrie sera notée. Pour détecter une œsophagite par reflux, FEGDS est nécessaire.

Pour affiner la recherche diagnostique, la région du larynx est palpée. Si le patient ressent une gêne en sentant le cou sous la pomme d'Adam, cela peut indiquer un processus inflammatoire, des lésions du tissu cartilagineux, un traumatisme, des pathologies neurologiques et une maladie thyroïdienne. La pénétration de corps étrangers se manifeste d'une manière différente. Si un objet pénètre dans le larynx, une douleur est notée en appuyant sur la zone du larynx.

Traitement médicamenteux

Pour faire face aux symptômes désagréables qui se développent à la suite du rhume, un traitement médicamenteux est nécessaire. Pour améliorer l'état du patient, l'inflammation doit être soulagée. Pour éliminer l'inconfort dans la gorge, des sprays antiseptiques à effet analgésique ou des pastilles sont utilisés. Avec l'inflammation bactérienne, l'utilisation d'antibiotiques est obligatoire. Les pastilles comprennent des médicaments tels que Faringosept, Grammidin, Septolete. Ils aident à soulager l'inflammation non seulement du larynx, mais également du pharynx..

En plus des antibiotiques et des anti-inflammatoires, l'inhalation est nécessaire. Ce n'est qu'ainsi que l'enrouement ou l'aphonie peuvent être éliminés. Pour la préparation des inhalations, divers agents mucolytiques, huiles essentielles ou solution saline sont utilisés. La déglutition douloureuse nécessite des gargarismes fréquents avec des antiseptiques. Cela aidera à soulager rapidement le gonflement et à arrêter la croissance des bactéries et des virus..

Chirurgie

Un signe tel qu'une douleur aiguë dans la région du larynx indique le plus souvent la présence d'un corps étranger. Pour le supprimer, les oto-rhino-laryngologistes utilisent des appareils spéciaux. La procédure est réalisée par laryngoscopie ou bronchoscopie. S'il est impossible d'extraire un objet étranger de cette manière, une opération est effectuée. Un traitement chirurgical est nécessaire s'il y a des tumeurs dans le larynx. Lorsqu'il s'agit de tumeurs bénignes, leur élimination est possible par bronchoscopie. Le cancer du larynx nécessite une chirurgie ouverte. Le traitement exact de la maladie est déterminé par l'oto-rhino-laryngologiste. Le choix de la technique chirurgicale dépend de la taille de la formation et du degré de malignité.

Recommandations

Avec la laryngite, vous devez suivre les conseils de votre médecin. C'est le seul moyen d'accélérer la récupération et de prévenir la transition de l'inflammation vers une forme chronique. Si votre gorge vous fait mal, vous devez observer un repos vocal. Cela ne signifie pas qu'une personne ne devrait pas parler du tout, mais il est conseillé de le faire le moins possible et dans un murmure. Pendant le traitement, vous devez éviter les aliments épicés, car ils aggraveront l'irritation de la membrane muqueuse. Il en va de même pour les bonbons. Les glucides favorisent la croissance des bactéries dans la gorge. Pour que la guérison ait lieu plus rapidement, il est nécessaire d'exclure le tabagisme et la consommation d'alcool. Il est conseillé de manger des aliments chauds. Les aliments chauds ou froids ne feront qu'aggraver la douleur.

La prévention

Afin de prévenir l'inflammation du larynx et le surmenage des cordes vocales, l'immunité doit être maintenue. Gardez votre cou au chaud pendant la saison froide. Le thé et les autres boissons ne doivent pas être trop chauds pour ne pas provoquer de brûlure de la membrane muqueuse. Les personnes qui doivent parler fort et beaucoup parler devraient faire des pauses et essayer de ne pas trop fatiguer leurs cordes vocales. Il est conseillé d'arrêter complètement de fumer et de maintenir l'humidité de la pièce au niveau approprié..

De nombreuses maladies peuvent provoquer des douleurs dans le larynx. Ne paniquez pas et ne vous soignez pas à l'avance. La cause de la douleur doit être établie et les recommandations du médecin doivent être suivies.

Le cou avant fait mal. Causes de douleur à l'avant du cou, dans le larynx, la thyroïde, les muscles du cou, les ganglions lymphatiques. Que faire de ces douleurs? Pourquoi ma gorge me fait-elle mal??

Questions fréquemment posées

La douleur à l'avant du cou cause souvent des inconvénients aux patients atteints de diverses pathologies. En raison du fait que cette partie du corps contient un grand nombre de structures, dont chacune peut entraîner les douleurs ci-dessus, il est parfois difficile de déterminer leur véritable cause..

Dans ce cas, une attention particulière doit être accordée au diagnostic rapide et complet, car sous le masque d'une maladie relativement inoffensive, une maladie beaucoup plus grave peut être cachée, ce qui peut entraîner l'invalidité du patient ou même sa mort..

Le traitement doit être prescrit conformément au diagnostic final. Le schéma thérapeutique (hospitalier ou ambulatoire) est déterminé par le type de maladie et sa gravité. L'auto-traitement avec la médecine traditionnelle n'est encouragé que s'il n'affecte pas négativement le traitement traditionnel principal. Cela implique que le médecin traitant doit connaître toutes les recettes folkloriques que le patient va utiliser..

Ce qui est situé à l'avant du cou?

Le cou est l'une des parties anatomiquement les plus complexes du corps. Il est composé de nombreux nerfs, vaisseaux sanguins, muscles, fascias, ligaments, ainsi que des organes des systèmes respiratoire et digestif. Le haut du cou est bordé par la tête et du bas par la poitrine. La frontière entre le cou et la tête est une ligne tracée à travers les bords inférieurs de la mâchoire inférieure, l'apex des apophyses mastoïdes (situé derrière les oreillettes) et le tubercule occipital externe. La frontière entre le cou et la poitrine est une ligne tracée à travers l'encoche jugulaire du sternum, de la clavicule, des processus acromiaux de l'omoplate et de l'apophyse épineuse de la vertèbre cervicale VII.

Anatomiquement, la surface du cou est divisée en zones suivantes:

  • de face;
  • retour;
  • latéral (latéral);
  • zone du muscle sternocléidomastoïdien.
La division anatomique ci-dessus de la surface du cou en régions est utilisée principalement dans des cercles étroits (conférences médicales, colloques, rapports, etc.) et est importante dans les manipulations médicales. En pratique, si un patient dit ressentir une douleur à l'avant du cou, cela peut signifier que la douleur est en fait localisée dans la région antérieure, sternocléidomastoïdienne ou latérale du cou. En relation avec ce fait, cet article décrira tous les types de cervicalgie, que les patients définissent comme une douleur à l'avant..

Les structures suivantes sont situées à l'avant du cou:

  • pharynx;
  • larynx;
  • trachée;
  • œsophage;
  • thyroïde;
  • muscles (scalène, sternocléidomastoïdien, scapulaire-hyoïde, sterno-hyoïdien, sterno-thyroïdien, etc.);
  • fascia (fascia superficiel du cou, plaque superficielle et profonde du propre fascia du cou, fascia endocervical et fascia prévertébral);
  • nerfs (vague, hypoglosse, laryngé récidivant, accessoire, supraclaviculaire, diaphragmatique, etc.);
  • vaisseaux sanguins (artères carotides communes et leurs branches, veines jugulaires avec leurs affluents, etc.);
  • système lymphatique du cou (ganglions lymphatiques profonds et superficiels, canal lymphatique thoracique, etc.).
Pharynx
Le pharynx est un organe non apparié et est un canal creux de 10 à 11 cm de long, reliant la cavité buccale et nasale à l'œsophage et au larynx. L'espace interne du pharynx est divisé en trois sections - le nasopharynx, l'oropharynx et l'hypopharynx. D'en haut, le pharynx s'étend de la base du crâne et passe dans l'œsophage au niveau du corps de la vertèbre cervicale VI-VII. La fonction du pharynx est de transporter le morceau de nourriture de la cavité buccale à l'œsophage et l'air de la cavité nasale au larynx..

Larynx
Le larynx est un organe tubulaire non apparié situé au niveau IV-VII des vertèbres cervicales. D'en haut, il est connecté au laryngopharynx et d'en bas il passe dans la trachée. Sa charpente est constituée d'un système de cartilage, de ligaments et de membranes dont la mobilité est assurée par de nombreux muscles. Dans la cavité du larynx, il y a une paire de cordes vocales dont la tension change, des sons de fréquences différentes se forment. Ainsi, les principales fonctions du larynx sont la conduction aérienne et la production vocale..

Trachée
La trachée est un organe tubulaire non apparié connecté d'en haut au larynx et d'en bas aux bronches principales. Il se compose de nombreux demi-anneaux, interconnectés par une membrane de tissu conjonctif dense. À l'arrière de la trachée, où se trouve la partie ouverte des demi-anneaux, il y a une membrane de tissu conjonctif continue qui borde la surface antérieure de l'œsophage. La fonction principale de la trachée est de conduire l'air dans les poumons et vers l'extérieur..

Œsophage
L'œsophage est un organe tubulaire non apparié qui transporte la masse alimentaire du pharynx à l'estomac. Anatomiquement, il est divisé en trois parties - cervicale, thoracique et abdominale. L'œsophage cervical est situé derrière la trachée. Sur une coupe, cet organe se compose de trois couches - intérieure, moyenne et extérieure. La couche interne est recouverte d'épithélium multicouche non kératinisant, contient un grand nombre de glandes muqueuses et forme de 6 à 8 plis longitudinaux. La couche intermédiaire se compose de deux couches de muscles (circulaire et longitudinale), grâce auxquelles le mouvement péristaltique des aliments est assuré. En plus des muscles, les sphincter œsophagien supérieur et inférieur, qui ne s'ouvre que dans un seul sens, contribuent de manière significative à assurer le mouvement unilatéral des aliments à travers l'œsophage. La couche externe est constituée d'adventices - tissu conjonctif lâche.

Thyroïde
La glande thyroïde est un organe non apparié situé en face de la trachée, légèrement en dessous du larynx. En forme, la glande thyroïde ressemble à un papillon et se compose anatomiquement de deux lobes et d'un isthme. Sa fonction principale est la production d'hormones (thyroxine et triiodothyronine), qui régulent le taux métabolique dans l'organisme et jouent également un rôle important dans le développement du système nerveux. De plus, l'hormone calcitonine est produite dans les cellules parafolliculaires de cette glande, ce qui réduit le taux de lessivage du calcium du tissu osseux. Sur la face arrière de cet organe, il y a 4 à 8 glandes parathyroïdes. Les glandes parathyroïdes produisent l'hormone parathyroïdienne (hormone parathyroïdienne), qui augmente la quantité de calcium dans le sang en le chassant des os.

Muscle
L'appareil musculaire du cou se compose d'un grand nombre de muscles individuels, qui, ensemble, assurent le mouvement de la tête autour des trois axes, un changement de timbre de la voix, la déglutition et l'avancement du bol alimentaire. Les muscles du cou sont classiquement divisés en profonds et superficiels. Le maintien de la tête et du cou dans une certaine position, ainsi que son mouvement, est principalement assuré par des muscles profonds. Les muscles superficiels sont également partiellement impliqués dans le changement de position de la tête et du cou, cependant, leur tâche principale est de déplacer la mâchoire inférieure, le cartilage laryngé et de protéger les faisceaux neurovasculaires de la compression externe..

Fascia
Les fascias du cou sont des plaques de tissu conjonctif qui limitent certains espaces anatomiques. En raison de la limitation claire de ces espaces, les vaisseaux, les nerfs et les muscles qui s'y trouvent conservent la topographie correcte et sont moins susceptibles d'être endommagés par un traumatisme. De plus, le fascia du cou est conçu pour limiter le processus inflammatoire, empêchant la propagation du pus vers les tissus environnants et le reste de la cavité corporelle. Selon la classification de Shevkunenko, on distingue 5 fascias principaux du cou (fascia superficiel du cou, plaque superficielle et profonde du propre fascia du cou, fascia endocervical et fascia prévertébral).

Le fascia superficiel du cou est situé dans le tissu sous-cutané et l'entoure de tous les côtés. La lame superficielle du propre fascia du cou est plus profonde que la précédente et enveloppe également le cou de tous les côtés. En plus de cela, il forme des étuis pour les gros muscles sternocléidomastoïdiens et trapèzes. La plaque profonde du fascia interne du cou (plaque prétrachéale) est située devant la trachée et forme des étuis pour les muscles thyroïdien-hyoïdien, sterno-hyoïdien, sterno-thyroïdien et scapulaire-hyoïde. Le fascia endocervical (intra-cervical) est divisé en deux feuilles - viscérale et pariétale. La feuille viscérale entoure les organes du cou (œsophage, trachée, larynx et glande thyroïde). La feuille pariétale en avant et en arrière est en contact avec le troisième et le cinquième fascia du cou, respectivement, et sur les côtés, elle forme le vagin du faisceau neurovasculaire du cou. Le cinquième fascia prévertébral du cou est le plus profond et forme des étuis pour les muscles longs de la tête et du cou, ainsi que pour les muscles scalènes.

Nerfs
Dans la région du cou se trouvent les nerfs qui composent le plexus cervical (sympathique), les nerfs crâniens moteurs (accessoires et hypoglosse), ainsi que les nerfs qui traversent le cou en transit (nerf vague) et dégagent de petites branches pour former les plexus nerveux des organes internes (plexus œsophagien).

Le plexus cervical est composé de trois types de nerfs - musculaires, cutanés et phréniques. Les nerfs musculaires sont moteurs et innervent la plupart des muscles profonds et superficiels du cou. Les nerfs cutanés assurent l'innervation sensorielle et sont situés principalement superficiellement. En particulier, la branche cervicale du plexus cervical est le nerf auriculaire supérieur, le nerf occipital inférieur, le nerf supraclaviculaire et le nerf transverse du cou. Le nerf phrénique contient des fibres nerveuses motrices et sensorielles. Les fibres motrices assurent la contraction du diaphragme, principal muscle responsable de la respiration. Les fibres sensorielles innervent le péricarde, la plèvre, le péritoine diaphragmatique et la capsule hépatique. Le nerf vague est parasympathique, et a donc un effet correspondant sur tous les organes qu'il innerve.

Vaisseaux sanguins
Les vaisseaux sanguins les plus importants sont situés dans la région du cou. Selon leur structure et leur fonction, ils sont divisés en artériels et veineux. Les vaisseaux artériels ont une paroi épaisse, résistent à des pressions plus élevées et servent à fournir du sang riche en oxygène aux tissus et aux organes. La paroi des vaisseaux veineux est mince, la pression dans les veines est faible et leur tâche est d'assurer l'écoulement du sang riche en dioxyde de carbone et en produits métaboliques.

Le plus gros vaisseau artériel du cou est l'artère carotide commune. Dans la zone du bord supérieur du cartilage thyroïdien du larynx, il est divisé en deux branches - l'artère carotide interne et externe. Les artères de moyen et petit calibre comprennent les artères alimentant la glande thyroïde, le larynx, l'œsophage, les membranes de la moelle épinière, les muscles du cou, etc. La plus grande veine du cou est la veine jugulaire interne appariée. Les veines jugulaires antérieures et externes jumelées ont un plus petit calibre.

Système lymphatique du cou
Le système lymphatique du cou est une collection de vaisseaux lymphatiques et de nœuds. Le lit lymphatique est moins volumineux que le lit veineux, mais il remplit des fonctions plus spécifiques. La lymphe est un liquide incolore qui ne contient pas de globules rouges (globules rouges) mais contient un grand nombre de lymphocytes. Son composant principal est le liquide intercellulaire, qui a une composition différente dans les tissus sains et dans ceux subissant des changements inflammatoires. Les cellules immunitaires, les microorganismes pathogènes, les complexes d'anticorps avec des antigènes s'infiltrent dans les vaisseaux lymphatiques et polluent la lymphe. Lorsque la lymphe polluée atteint le ganglion lymphatique, elle interfère avec le système de filtre immunitaire, qui se compose principalement de lymphocytes T et de lymphocytes B. Ces cellules attaquent les substances étrangères, les isolent et les détruisent, tout en enrichissant la mémoire immunitaire de l'organisme (propriété du système immunitaire de réagir plus violemment et plus rapidement à l'invasion de bactéries ou de virus avec lesquels l'organisme a été en contact plus tôt). Ainsi, le système lymphatique est le site du combat d'immunité avec le monde extérieur..

Les ganglions lymphatiques du cou sont divisés en groupes antérieur et latéral. Chacun de ces groupes, à son tour, est subdivisé en nœuds profonds et de surface. Les vaisseaux lymphatiques du cou transportent la lymphe non seulement des tissus du cou, mais également des tissus mous de la tête et du cerveau.

Qu'est-ce qui peut causer des douleurs à l'avant du cou?

Structure enflamméeNom de l'inflammationLe mécanisme de développement de l'inflammation
PharynxPharyngiteLa pharyngite aiguë est le plus souvent causée par une infection virale ou bactérienne, dans laquelle leurs agents pathogènes ont un effet destructeur direct sur la muqueuse pharyngée. La pharyngite chronique se développe à la suite d'une irritation prolongée de la membrane muqueuse de cet organe avec de la poussière, des composés chimiques, de l'alcool, ainsi que les enseignants, si nécessaire, parlent souvent beaucoup et fort.
LarynxLaryngiteLa laryngite aiguë se développe avec une lésion virale ou bactérienne de la membrane muqueuse de cet organe. La laryngite allergique est également aiguë car elle constitue une menace immédiate pour la vie en raison de l'asphyxie (blocage des voies respiratoires). La laryngite chronique se développe à la suite de l'inhalation répétée de poussière, de vapeurs de nicotine, d'alcool et d'autres produits chimiques. Une exacerbation de la laryngite chronique se développe après une hypothermie, un stress et des pleurs prolongés.
Amygdales palatinesAmygdaliteL'inflammation des amygdales se développe dans presque toutes les angines, car elles appartiennent à l'anneau lymphatique du pharynx et sont directement impliquées dans le développement de la réponse immunitaire du corps. En règle générale, plus les amygdales grossissent, plus l'agent pathogène est dangereux. Lorsqu'elles deviennent enflammées, les amygdales peuvent devenir si grosses qu'elles commencent à interférer avec la circulation normale de l'air. En conséquence, une telle complication peut conduire à une asphyxie complète..
Ganglion lymphatiqueLymphadéniteL'inflammation de l'un des ganglions lymphatiques du cou se produit lorsqu'il y a un autre foyer inflammatoire à proximité. Dans ce cas, le ganglion lymphatique est généralement douloureux lors de la palpation, car sa capsule est étirée avec une augmentation relativement rapide de sa taille. Des ganglions lymphatiques élargis et indolores sont un signe alarmant, car ils peuvent indiquer la croissance d'un néoplasme malin dans les tissus à partir desquels la lymphe y pénètre..
Vaisseau lymphatiqueLymphangiteLa lymphangite, en règle générale, se développe dans le contexte d'une lymphadénite prononcée avec propagation de l'inflammation au vaisseau amenant la lymphe. L'inflammation du vaisseau lymphatique quittant le ganglion lymphatique se développe moins souvent, car la lymphe qui y circule est beaucoup plus propre.
Glande salivaireSialoadénite
(en particulier oreillons - inflammation de la glande parotide)
La cause la plus fréquente de sialoadénite est le blocage mécanique du canal des glandes salivaires par une pierre. Les calculs dans les glandes salivaires se forment sur une période relativement longue (mois et années) lorsque l'équilibre acido-basique de la salive change en raison des habitudes alimentaires, de l'utilisation de certains médicaments ou d'une prédisposition génétique. Une cause plus rare, mais non moins pertinente de la sialoadénite est l'inflammation des glandes salivaires lorsqu'elles sont touchées par le virus des oreillons..
MuscleMyositeL'inflammation des muscles de l'avant du cou peut se développer lorsqu'ils sont mécaniquement blessés, avec un stress excessif sur eux, et moins souvent sous l'influence de virus et de bactéries.
Tissu adipeux sous-cutanéCelluliteL'inflammation du tissu adipeux sous-cutané est presque toujours de nature infectieuse et se développe lorsque l'inflammation se propage à partir des tissus adjacents.
PeauDermatiteEn raison du fait que la peau est la coquille externe du corps, ses dommages sous l'influence d'agents chimiques, physiques et biologiques sont les plus fréquents. En particulier, une inflammation de la peau se produit avec des brûlures, des engelures, du lichen, de l'herpès, des allergies, etc..
ThyroïdeThyroïditeLa thyroïdite aiguë se développe lorsque des bactéries sont importées de tout foyer purulent (abcès hépatique, appendicite, pneumonie, etc.). La thyroïdite subaiguë (de Quervain) est considérée comme la plus douloureuse et se développe lorsque le tissu thyroïdien est affecté par le virus de la grippe, de la rougeole et des oreillons. En règle générale, la thyroïdite auto-immune se développe dans le contexte de l'hépatite virale B.
NerfsNévriteL'inflammation des nerfs à l'avant du cou peut être isolée ou faire partie de la lésion nerveuse de tout le corps. La névrite locale se développe en raison de blessures, d'infections, de la propagation de l'inflammation à partir des tissus adjacents et lorsque le nerf est comprimé par des kystes, des anévrismes et des tumeurs en croissance. Des lésions nerveuses systémiques peuvent se développer en cas d'intoxication aiguë par le mercure, le plomb, l'arsenic, le monoxyde de carbone, ainsi que dans l'alcoolisme chronique.
ArtèreArtériteL'inflammation des artères est un phénomène rare dans la pratique médicale. Les raisons de son apparition n'ont pas encore été définitivement établies, mais elles suggèrent une nature génétique et l'influence de certains types de bactéries et de virus. L'un des types particuliers d'artérite est l'artérite à cellules géantes (maladie de Horton), dans laquelle des granulomes se forment sur la paroi interne de ces vaisseaux, modifiant le flux sanguin jusqu'à un blocage complet..
VeinePhlébiteL'inflammation des vaisseaux veineux du cou se développe également rarement, principalement lorsque l'infection se propage à partir des structures voisines. Moins fréquemment, une phlébite peut se développer en raison d'une augmentation aiguë du diamètre des veines, lorsqu'une formation de tumeur dans le médiastin perturbe l'écoulement du sang de la tête et du cou.
Follicules pileuxFuroncle / anthrax
(si l'inflammation affecte plusieurs follicules adjacents)
La cause la plus fréquente d'ébullition est l'entrée d'un microbe appelé Staphylococcus aureus dans la lumière d'un follicule pileux ou d'une glande sébacée. L'introduction de cette bactérie se produit lors du grattage et du grattage, en particulier dans des conditions de mauvaise hygiène personnelle. La principale localisation des furoncles et des anthrax est l'arrière du cou. On les retrouve également sur sa face avant, mais beaucoup moins souvent..
Diverticule de l'œsophageDiverticuliteLe diverticule oesophagien le plus couramment documenté situé dans le cou est le diverticule de Zenker. Il se développe en raison d'un amincissement congénital de la paroi postérieure de l'œsophage supérieur. Lors de la déglutition, une augmentation de la pression dans sa cavité entraîne un gonflement progressif de la paroi et la formation d'une formation sacculaire - un diverticule. En raison des processus de fermentation et de décomposition, localisés à son fond, une inflammation de ses tissus se développe périodiquement, qui se manifeste par une douleur lors de la déglutition, y compris à l'avant du cou.
Cartilage laryngéPérichondriteL'inflammation du cartilage du larynx se développe principalement après une intubation prolongée du patient, en raison de leur irritation mécanique. La radiothérapie avant ou après l'ablation d'une tumeur au cou peut avoir un effet destructeur direct sur le cartilage du larynx, provoquant une inflammation et même une nécrose (nécrose). Moins fréquemment, l'inflammation de ces cartilages se développe avec la rougeole, la syphilis et la tuberculose.
Formation de tumeurL'inflammation est appelée le tissu d'où provient la tumeurL'inflammation des tissus tumoraux peut se développer lorsqu'ils se désintègrent, surtout si la tumeur est localisée superficiellement. Lorsqu'il se désintègre de l'environnement externe, les microbes pénètrent dans les fissures et les ulcères, qui endommagent ses tissus et provoquent un processus inflammatoire..
Kyste congénitalKyste congénitalChez certaines personnes, en raison d'une prédisposition génétique, d'un traumatisme ou d'une infection antérieure, une formation de liquide volumétrique - un kyste - se forme dans les tissus du cou. Dans la plupart des cas, les kystes cervicaux ne montrent pas de signes de croissance et, par conséquent, leurs manifestations cliniques sont minimes ou complètement absentes. Cependant, dans certains cas, le kyste peut devenir enflammé et même s'infecter en raison d'un traumatisme, d'une infection, etc..

MaladieLe mécanisme de la douleur
Kyste cervicalEn règle générale, les kystes cervicaux n'ont pas de tableau clinique caractéristique, car ils se développent extrêmement lentement. Cependant, lorsque le kyste atteint une taille relativement grande (plus de 2 cm de diamètre), son effet sur les tissus environnants augmente plusieurs fois et se fait sentir sous la forme d'une sensation de compression et de douleur constante..
Syndrome de compression cervicaleLe syndrome de compression cervicale désigne la compression des structures nerveuses et vasculaires du cou par diverses structures anatomiques (côte cervicale, corps vertébraux cervicaux, muscle scalène spasmodique, etc.). La compression provoque une perturbation du trophisme et des processus métaboliques, en raison de laquelle les produits métaboliques s'accumulent à la place de la compression, provoquant des douleurs et même un processus inflammatoire aseptique.
Formation volumétrique du médiastinLe médiastin est la cavité située derrière le sternum, entre les poumons. Dans cette zone, il existe un grand nombre de ganglions lymphatiques, dont le volume peut augmenter considérablement en cas de maladies oncologiques. L'élargissement des ganglions lymphatiques entraîne une compression de la veine cave supérieure, qui recueille le sang de toute la partie supérieure du corps. En raison de la compression de cette grosse veine, le diamètre de toutes les veines supérieures augmente plusieurs fois. Le cou et le visage d'un tel patient ont l'air enflés et cyanosés, la sclère des yeux est pleine de sang. Ce tableau clinique est décrit dans des sources médicales sous le nom de collier de Stokes.

Les maladies qui peuvent provoquer des douleurs cervicales réfléchies sont:
  • infarctus aigu du myocarde;
  • angine de poitrine;
  • perforation des ulcères gastriques et duodénaux;
  • grossesse extra-utérine;
  • pleurésie diaphragmatique;
  • abcès hépatique sous-phrénique;
  • Tumeur du pancoast (tumeur du sulcus supérieur du poumon);
  • Abcès de Bezold (avec mastoïdite aiguë), etc..

Pourquoi ma gorge me fait-elle mal??

Quelles structures sont enflammées

Pour quelles maladies la gorge fait-elle mal??

Quel médecin contacter?

Le traitement à domicile est-il possible?

La décision sur cette question dépend directement de la cause de la maladie et doit être prise non pas par le patient, mais par son médecin traitant uniquement après le diagnostic final. En règle générale, les maux de gorge légers peuvent être traités avec succès à la maison en utilisant des médicaments antibactériens sous forme de comprimés. Cependant, si une dynamique de traitement lente ou négative est suspectée, il est nécessaire de consulter à nouveau un médecin et de reconsidérer le diagnostic et le traitement prescrit..

Les maux de gorge associés aux processus suppuratifs et aux complications des systèmes respiratoire, cardiovasculaire, digestif et nerveux doivent être traités dans un hôpital sous la surveillance du personnel médical..

Comment traiter à la maison si vous avez mal à la gorge?

Le mal de gorge est principalement associé au rhume, qui peut être traité à la fois avec l'aide de la médecine traditionnelle et avec l'aide de la médecine alternative (traditionnelle).

Les médicaments traditionnels pour les maladies inflammatoires du nasopharynx sont:

  • antipyrétiques (paracétamol, ibuprofène);
  • antiseptiques locaux (septolète, travisil, etc.);
  • agents antibactériens locaux (bioparox);
  • médicaments qui fluidifient les mucosités et réduisent la toux (ambroxol, bromhexine, sirop de plantain, etc.);
  • antibiotiques systémiques (augmentine, ceftriaxone, ciprofloxacine, etc.);
  • gouttes nasales vasoconstricteurs (xylométazoline, naphtyzine, etc.).
Tous les médicaments doivent être prescrits exclusivement par un médecin, car chaque médicament a ses propres indications et contre-indications.

Les médicaments non traditionnels pour les maladies inflammatoires du nasopharynx sont:

  • thé aux framboises - effet antipyrétique modéré;
  • se gargariser avec une décoction de camomille et de calendula - un effet antiseptique et anti-inflammatoire local;
  • résorption des feuilles de Kalanchoe ou d'aloès - effet anti-inflammatoire, analgésique et antiseptique local;
  • inhalation de vapeurs de pommes de terre fraîchement bouillies - réduisant la fréquence de la toux et facilitant l'évacuation des expectorations;
  • cuire les pieds à la vapeur dans de l'eau chaude, puis placer des pansements à la moutarde sur les talons (autorisé uniquement à température corporelle normale) - réduire la congestion dans la zone.

Pourquoi ça fait mal d'avaler?

Quelles structures sont enflammées?

Quelles maladies est-il douloureux à avaler?

Quel médecin contacter?

Le traitement à domicile est-il possible?

Comment traiter à la maison si ça fait mal d'avaler?

La douleur lors de la déglutition est le signe de formes plus graves de maux de gorge.Par conséquent, pour leur traitement, un large éventail d'antibiotiques est nécessaire pour détruire la cause de l'inflammation - un microbe pathogène. Le traitement symptomatique implique l'utilisation d'antiseptiques locaux (solution de Lugol, furaciline, collargol, etc.), d'antipyrétiques (paracétamol, ibuprofène, un mélange lytique d'analgine avec diphénhydramine), de gouttes nasales vasoconstricteurs (naphtyzine, xylométazoline, oxymétazoline, ambulatoire bromhexine, etc.)

Afin de réduire les symptômes de la maladie, la médecine traditionnelle peut également être utilisée, mais uniquement comme traitement auxiliaire. L'utilisation de médicaments non traditionnels sans traitement antibactérien présente un risque sanitaire élevé. Ainsi, pour réduire la température corporelle, vous pouvez utiliser des lotions avec de l'eau tiède sur les parties ouvertes du corps, après avoir déshabillé le patient. Il n'est certainement pas recommandé d'envelopper le patient, car cela entraînera inévitablement une augmentation de la température, ce qui est particulièrement dangereux pour les enfants en raison du risque de développer des crises fébriles. En outre, pour réduire la température, vous devez boire beaucoup de liquides, de préférence sous forme de thés chauds aux framboises, car c'est elle qui a un bon effet antipyrétique..

À température corporelle normale (36,6 degrés), vous pouvez faire monter vos jambes et appliquer des pansements à la moutarde sur vos talons. Avec de telles procédures, la gravité de l'œdème des parties enflammées du pharynx diminue et la circulation sanguine locale s'améliore. L'inhalation des vapeurs d'une décoction de camomille, sauge, thym, tilleul conduit à la liquéfaction du flegme et facilite son excrétion. Parallèlement à cela, une toux sèche se transforme en toux humide et sa fréquence diminue également..

Pourquoi les ganglions lymphatiques du cou font-ils mal??

La douleur dans la projection des ganglions lymphatiques est le résultat d'une forte augmentation de leur taille dans tout processus inflammatoire ou tumoral dans les tissus à partir desquels la lymphe pénètre dans ces ganglions. Leur augmentation est une sorte de réponse du système immunitaire du corps à la pénétration d'un micro-organisme étranger ou d'un virus. Avec une augmentation du volume du nœud, sa capsule s'étire et, par conséquent, les terminaisons nerveuses qui s'y trouvent et dans l'épaisseur du nœud sont mécaniquement irritées. L'irritation de ces terminaisons est transmise au cerveau et est interprétée par lui comme une douleur.

Quelles structures sont enflammées?

Quelles maladies les ganglions lymphatiques du cou font-ils mal??

Quel médecin contacter?

Il convient de garder à l'esprit que dans 95% des cas, l'inflammation des ganglions lymphatiques et la douleur qui y est associée sont le signe de l'une des maladies inflammatoires aiguës de la tête ou du cou. En outre, une augmentation des ganglions lymphatiques est observée dans les tumeurs malignes, mais dans ce cas, les ganglions sont moins douloureux.

En relation avec ce qui précède, il est recommandé de rechercher la raison qui a provoqué l'élargissement des ganglions lymphatiques. Pour ce faire, vous devez contacter votre médecin de famille, qui orientera le patient pour consultation vers le spécialiste approprié, en fonction des symptômes restants de la maladie..

Les spécialistes traitant du traitement des causes possibles de la lymphadénite sont:

  • Médecin ORL;
  • neuropathologiste;
  • neurochirurgien;
  • chirurgien maxillo-facial;
  • dermatologue;
  • hématologue;
  • spécialiste des maladies infectieuses;
  • oncologiste;
  • endocrinologue;
  • gastrologue, etc..

Le traitement à domicile est-il possible?

Comment être traité à la maison si les ganglions lymphatiques du cou font mal?

Si une douleur dans la région des ganglions lymphatiques survient dans le contexte d'un rhume, le traitement à domicile doit inclure le repos au lit, la consommation abondante de liquides, d'antipyrétiques et, si nécessaire, d'antibiotiques.

Tous les autres cas ne peuvent être traités à domicile qu'avec l'autorisation d'un médecin. Le traitement médicamenteux et non médicamenteux est également prescrit individuellement, en fonction de la maladie spécifique.

Pourquoi des douleurs et une gorge rouge?

Quelles structures sont enflammées?

La gorge est considérée comme rouge lorsque l'arrière de la gorge est enflammé. Un processus inflammatoire plus prononcé peut facilement se propager aux parois latérales du pharynx, de la luette, des arcades palatines antérieures et postérieures, du palais mou, des amygdales tubaires, des amygdales palatines, de l'amygdale linguale et de l'amygdale pharyngée.

On pense qu'une augmentation de la zone du processus inflammatoire entraîne une douleur plus intense. Cependant, certains agents pathogènes, par exemple le virus de l'herpès simplex de type 1, se développant sur la muqueuse pharyngée (localisation rare), peuvent provoquer une douleur intense même avec une petite zone d'inflammation..

Pour quelles maladies la gorge est rouge et douloureuse?

Quel médecin contacter?

Le traitement à domicile est-il possible?

Cette décision ne doit être prise qu'après que le diagnostic exact est connu, ou du moins les maladies les plus graves telles que la mononucléose infectieuse, la diphtérie et la rougeole ont été exclues. Un certain nombre de maladies tropicales peuvent se manifester par une angine sévère. Si vous soupçonnez l'un d'entre eux, vous devez savoir si le patient a visité des zones à haut risque épidémique ou s'il a été en contact avec des patients de ces régions.

N'oubliez pas non plus que même un virus grippal saisonnier peut être extrêmement difficile et même mortel. Par conséquent, la gravité de la maladie est un autre critère qui influence la décision de savoir si le traitement à domicile est acceptable..

Comment traiter à la maison si votre gorge est rouge et douloureuse?

Pourquoi la douleur et le mal de gorge?

Le mal de gorge et le mal de gorge sont un signe d'inflammation du pharynx et des structures environnantes. Une grande quantité de substances biologiquement actives s'accumule au centre de l'inflammation, qui, d'une part, irritent directement les terminaisons nerveuses et, d'autre part, provoquent un œdème, qui comprime les terminaisons nerveuses et les irrite mécaniquement. L'irritation de ces terminaisons est perçue par le cerveau comme une douleur ou une sensation de transpiration, selon la sévérité des impulsions.

Quelles structures sont enflammées?

Quelles maladies causent des douleurs et des maux de gorge?

Quel médecin contacter?

Le traitement à domicile est-il possible?

Avec la diphtérie, le traitement à domicile n'est pratiquement pas pratiqué, car avec cette maladie, d'une part, il existe un risque de fermeture des voies respiratoires par une hypertrophie des amygdales palatines, et d'autre part, il existe un risque assez élevé de propagation de cette infection, extrêmement dangereuse d'un point de vue épidémiologique..

Avec la rougeole, le traitement est exclusivement stationnaire en raison de sa contagiosité extrêmement élevée (infectivité). La mononucléose infectieuse se transmet également facilement d'un patient à un autre. En plus de cela, ce virus infecte le foie et la rate, ce qui fait que leur taille augmente considérablement et leur fonction diminue. Sur la base de ce qui précède, un patient atteint de mononucléose infectieuse n'a besoin que d'un traitement hospitalier.

D'autres infections virales (grippe, scarlatine, adénovirus, entérovirus, etc.) peuvent être traitées à domicile avec une légère sévérité des symptômes. Cependant, si l'état s'aggrave, vous devez immédiatement consulter un médecin et, si nécessaire, être hospitalisé pour éviter les complications..

Comment traiter à la maison en cas de douleur et de mal de gorge?

Si, après avoir consulté un médecin, le patient a été autorisé à recevoir un traitement à domicile, cela signifie que les risques associés aux complications sont minimes. Le traitement médicamenteux dans chaque cas est prescrit individuellement, cependant, en règle générale, la base du traitement est l'alitement, l'utilisation d'antibiotiques et de médicaments antipyrétiques, si nécessaire. Boire beaucoup de liquides et utiliser des antiseptiques locaux pour la gorge sous forme de sprays et de gargarismes seront également utiles..

Pourquoi le cou fait-il mal à l'avant sous le menton?

La douleur sous le menton indique généralement le développement d'une maladie infectieuse et inflammatoire qui affecte les tissus de cette zone..

La douleur au menton peut être causée par:

  • abcès paratonsillaire;
  • sialoadénite;
  • lymphadénite.
Abcès paratonsillaire
Un abcès est une accumulation limitée de pus dans divers tissus et organes, qui se développe à la suite de la lutte du système immunitaire du corps contre les bactéries pyogènes pathogènes. Un abcès paratonsillaire est une suppuration de tissu dans la région pharyngée, qui se développe à la suite de la propagation de l'infection à partir des amygdales palatines (amygdales) avec angor purulent.

La première étape du développement d'un abcès est caractérisée par la pénétration de bactéries et de leurs toxines dans les tissus, à la suite de laquelle un processus inflammatoire non spécifique se développe. Les leucocytes (cellules du système immunitaire) migrent vers le foyer de l'inflammation, qui sont détruits lors du processus de lutte contre l'infection, libérant diverses substances biologiques (sérotonine, histamine, facteur de nécrose tumorale, etc.). Tout cela entraîne une dilatation des vaisseaux sanguins, un gonflement et une douleur des tissus enflammés. Dans le même temps, la douleur est vive, lancinante ou coupante, peut capturer la zone du menton, la partie antérieure ou antérolatérale du cou. Les sensations de douleur augmentent lorsque vous tournez la tête ou lorsque vous touchez la zone enflammée.

La deuxième étape du développement d'un abcès est caractérisée par une restriction d'un foyer purulent (une capsule dense se forme autour de lui), qui peut s'accompagner d'une légère diminution de l'intensité de la douleur pendant un certain temps. Cependant, si la paroi de l'abcès se rompt et que l'abcès éclate dans les tissus environnants, le syndrome douloureux peut reprendre avec une vigueur renouvelée. Une percée d'un abcès dans le tissu du cou nécessite un traitement chirurgical urgent, car elle peut endommager les gros vaisseaux sanguins et les nerfs dans cette zone.

Sialoadénite
Ce terme fait référence à l'inflammation des glandes salivaires, qui se développe principalement à la suite de leur infection. La source de l'infection est généralement la flore bactérienne de la cavité buccale (surtout si l'hygiène personnelle n'est pas respectée). La pénétration de bactéries dans les tissus de la glande à travers ses canaux excréteurs provoque le développement d'un processus inflammatoire non spécifique, accompagné d'un œdème de la glande elle-même et d'une stagnation de la salive dans celle-ci. Tout cela entraîne des dommages à la structure de l'organe, ce qui peut entraîner la formation de calculs dans les canaux salivaires..

Une douleur au menton peut survenir à la suite d'une inflammation des glandes salivaires sublinguales ou sous-maxillaires. La douleur est vive, lancinante et peut être accompagnée d'une rougeur, d'un gonflement et d'un gonflement des tissus mous du menton et de l'avant du cou. Le blocage des canaux des glandes salivaires entraîne une altération du flux salivaire, ce qui peut entraîner une bouche sèche et des problèmes lors de la mastication des aliments.

Le traitement consiste en l'utilisation de médicaments antibactériens, dont l'inefficacité (c'est-à-dire avec la progression de l'infection et le développement d'un processus purulent dans les glandes), un traitement chirurgical peut être utilisé.

Lymphadénite
La lymphadénite est une inflammation des ganglions lymphatiques qui se développe à la suite de la pénétration de micro-organismes pathogènes ou de leurs toxines. Les ganglions lymphatiques situés dans la région du menton (dont le nombre varie de 2 à 8) collectent et filtrent la lymphe de la lèvre inférieure, de la peau du menton et du bout de la langue. Avec le développement d'un processus infectieux dans l'un de ces organes, des bactéries ou virus pathogènes peuvent pénétrer dans les vaisseaux lymphatiques et pénétrer dans les ganglions lymphatiques sous-mentaux, ce qui entraînera leur inflammation et leur taille augmentera..

Les ganglions lymphatiques enflammés seront ressentis dans la région du menton sous forme de petites formations douloureuses (de la taille d'un pois) qui se déplacent facilement sous la peau. Les sensations douloureuses s'intensifieront en appuyant sur les ganglions lymphatiques enflammés, ainsi que lorsque la tête est rejetée en arrière (tandis que la peau de la zone du menton s'étirera, comprimant les tissus enflammés et provoquant une douleur accrue).

Le traitement consiste en l'utilisation de médicaments antibactériens ou antiviraux (selon la cause de la lymphadénite). Avec la suppuration des ganglions lymphatiques et la propagation du pus aux tissus environnants, un traitement chirurgical est indiqué.

Pourquoi un enfant a-t-il mal au cou devant?

La douleur à l'avant du cou chez un enfant peut être causée par une inflammation des organes et des tissus de cette zone, qui peut être observée dans diverses maladies infectieuses et non infectieuses.

La cause de la douleur à l'avant du cou chez un enfant peut être:

  • blessure au cou;
  • parotidite;
  • laryngite;
  • angine;
  • érésipèle.
Blessure au cou
Des blessures au cou causées par un objet pointu ou contondant peuvent survenir pendant les jeux, dans les cours d'éducation physique à l'école ou dans d'autres situations. Très souvent, les enfants cachent la présence de blessures, car ils ont peur d'être punis. La présence de marques sur le cou - ecchymoses (lorsqu'elles sont pincées), ecchymoses (lorsqu'elles sont frappées avec un objet contondant), coupures ou écorchures - aidera à identifier une blessure chez un enfant. Lorsque vous essayez de sentir l'avant du cou, des signes de douleur peuvent être détectés - hurlements, pleurs, secousses de la tête.

Une blessure au cou peut être extrêmement dangereuse, car elle peut endommager les vaisseaux sanguins, les nerfs ou d'autres organes de la région. C'est pourquoi, lors de la détection de signes de traumatisme chez un enfant, il est recommandé de contacter les urgences pour un diagnostic plus approfondi..

Oreillons (oreillons)
C'est une maladie infectieuse causée par un paramyxovirus qui affecte le système nerveux central et diverses glandes du corps. La plupart des enfants et adolescents âgés de 3 - 4 à 15 - 16 ans sont malades.

Une douleur aiguë à l'avant du cou avec cette maladie peut être causée par des lésions des glandes salivaires parotides, dont la taille augmente considérablement. En outre, les patients peuvent se plaindre d'une faiblesse générale, d'une fatigue accrue, de douleurs musculaires et d'autres symptômes d'une infection virale. La sécheresse de la bouche, la douleur dans l'oreille et la mâchoire, aggravées par la parole et la mastication, sont assez fréquentes..

Les oreillons sont contagieux, il est donc recommandé d'effectuer le traitement de cette maladie dans un hôpital de maladies infectieuses (cependant, la possibilité d'un traitement à domicile dans des conditions d'isolement du patient n'est pas exclue). Une attention particulière doit être portée aux oreillons chez les garçons, car les lésions testiculaires (assez courantes dans les formes avancées de la maladie) peuvent entraîner une infertilité à l'avenir.

Laryngite
Ce terme fait référence à une inflammation de la membrane muqueuse du larynx (liée aux voies respiratoires supérieures). Les principales causes de la laryngite chez les enfants sont l'hypothermie (résultant de la consommation de boissons froides ou du jeu dans le froid avec une gorge non protégée) ou des cris prolongés et forts (en pleurant). Les changements qui en résultent entraînent un gonflement de la membrane muqueuse du larynx et des cordes vocales, qui s'accompagne de douleurs coupantes aiguës qui augmentent au cours d'une conversation. En outre, les parents peuvent remarquer un changement dans la voix de l'enfant (enrouement ou enrouement), une toux sèche (sans expectoration), une toux douloureuse. Avec l'ajout d'une infection, la température corporelle peut augmenter (jusqu'à 38 ° C et plus).

Le traitement de la laryngite aiguë peut être effectué à domicile, mais uniquement après consultation d'un oto-rhino-laryngologiste (ORL). La condition principale du traitement est un régime doux pour le larynx, qui comprend le silence, l'exclusion des aliments trop chauds ou froids et des compresses chauffantes sur la région du cou. Lorsqu'une infection se déclare, des antibiotiques peuvent être prescrits.

Si toutes les instructions du médecin sont suivies, les symptômes de la maladie peuvent disparaître en 10 à 12 jours.

Angine
L'angine de poitrine est une maladie infectieuse causée par des bactéries (généralement des streptocoques hémolytiques) et se caractérise par une inflammation des amygdales (amygdales). Cette pathologie survient principalement dans l'enfance, ce qui est dû à la résistance réduite des enfants à divers micro-organismes pathogènes, ainsi qu'à la réactivité accrue du système immunitaire de l'enfant.

La principale manifestation de la maladie est une douleur aiguë et coupante dans la gorge, qui s'intensifie lors de la déglutition et pendant la conversation. La cause immédiate de la douleur dans ce cas est l'inflammation de la muqueuse pharyngée, qui se développe à la suite de la propagation de bactéries et de toxines bactériennes. De plus, les enfants présentent des symptômes d'infection bactérienne (léthargie, larmoiement, fièvre jusqu'à 40 ° C ou plus, augmentation du rythme cardiaque, douleurs musculaires, etc.).

Le traitement consiste à prendre des médicaments antibactériens, anti-inflammatoires et antipyrétiques. Avec un traitement approprié, les symptômes de la maladie disparaissent en 1 à 2 semaines.

Érésipèle
Il s'agit d'une maladie infectieuse causée par le streptocoque pyogène et se caractérise par des lésions inflammatoires de la peau et de la graisse sous-cutanée dans diverses zones du corps. Dans ce cas, des dommages à la peau de l'avant du cou peuvent survenir s'il y a des défauts cutanés dans cette zone (abrasions, rayures). Dans ce cas, au contact du streptocoque hémolytique (qui peut être transmis par des gouttelettes en suspension dans l'air, ainsi que par contact avec des articles ménagers infectés), l'agent infectieux pénètrera facilement à travers la barrière cutanée endommagée dans les couches plus profondes de la peau et provoquera le développement du processus inflammatoire. Cela entraînera un gonflement et une rougeur sévères de la peau du cou ou du visage. Votre enfant ressentira une douleur intense et vive en touchant une peau endommagée ou en essayant de tourner ou d'incliner la tête en arrière. Ces symptômes apparaîtront et se développeront dans le contexte d'une augmentation de la température corporelle, d'une transpiration abondante, d'une respiration rapide et d'un rythme cardiaque.

Le traitement est effectué avec des médicaments antibactériens et anti-inflammatoires, qui sont prescrits à la fois par voie systémique (par voie orale, intraveineuse ou intramusculaire) et par voie topique (appliquée sur la peau endommagée).

Pourquoi le devant du cou fait-il mal lorsqu'il est pressé??

La douleur à l'avant du cou avec pression est le plus souvent le signe d'une lymphadénite, d'une lymphangite et d'un processus purulent-inflammatoire (abcès paratonsillaire, kyste purulent, etc.). En outre, la douleur post-traumatique et l'érysipèle de l'épiderme du cou ne doivent pas être exclus. Une cause encore plus rare peut être la thyroïdite aiguë et surtout subaiguë..

Lymphadénite
La lymphadénite est une inflammation du ganglion lymphatique, qui se développe pour diverses raisons (rhumes, inflammation des tissus mous du cou et de la tête, formations tumorales, etc.). Le mécanisme de la douleur consiste dans ce cas à étirer la capsule d'un ganglion lymphatique fortement élargi. Les nœuds superficiels peuvent faire saillie à l'avant et sur le côté du cou. Une pression sur eux entraîne une vive poussée de douleur..

Lymphangite
La lymphangite est une inflammation du vaisseau lymphatique. En règle générale, la lymphangite ne se développe pas isolément et est toujours associée à un ganglion lymphatique enflammé. Sur la peau, il se présente sous la forme d'une strie rouge légèrement œdémateuse conduisant à un ganglion lymphatique enflammé. Lorsque vous appuyez sur cette bande, la douleur augmente.

Abcès paratonsillaire
L'abcès paratonsillaire est une inflammation purulente limitée des tissus situés plus profondément que les amygdales palatines. Habituellement, le développement de cet abcès est associé à un mal de gorge purulent qui le précède. Fondamentalement, cet abcès est unilatéral et se manifeste par un gonflement de la partie supérieure du cou dans la zone de l'angle de la mâchoire inférieure. En plus de l'œdème, il y a une augmentation de la température corporelle et une douleur intense, en particulier à la palpation. La tête du patient est tournée vers le côté opposé de l'abcès. Cette condition présente un danger pour la vie du patient, par conséquent, le foyer purulent doit être éliminé chirurgicalement.

Kyste cervical suppurant
Un kyste est une formation de cavité fluide. En particulier, les kystes cervicaux peuvent se développer avec certaines invasions parasitaires, après des blessures à la naissance ou seuls (prédisposition génétique). Habituellement, leur évolution est asymptomatique en raison de la croissance relativement lente. La suppuration de ces kystes peut être associée à une lésion de leur capsule ou à la propagation de l'inflammation à partir des tissus adjacents. Ainsi, en purgeant, le kyste se transforme en abcès avec gonflement local, douleur et augmentation de la température corporelle. Le traitement dans la plupart des cas est chirurgical.

Blessure au cou
Les blessures au cou peuvent être très diverses, mais il faut noter que leur évolution est en deux temps, voire en trois temps. La première étape est la douleur au moment même de la blessure, qui dépend de la nature et de la force du coup. La deuxième étape se développe après un certain temps, lorsque le tissu endommagé gonfle. En raison du gonflement, la douleur augmente, donc si à ce moment vous touchez le cou, le patient se retirera. La troisième étape implique la progression de l'inflammation et l'ajout d'un facteur microbien. Cette complication est extrêmement dangereuse et nécessite presque toujours un traitement chirurgical..

Érésipèle
L'érysipèle est une infection aiguë de la peau et des tissus sous-cutanés par le streptocoque pyogène. La peau affectée par l'inflammation est enflée, sanglante et douloureuse. Lorsque vous appuyez dessus pendant une fraction de seconde, la rougeur disparaît puis réapparaît. De plus, avec la pression, il y a une augmentation de la douleur. Le traitement peut être exclusivement médicamenteux si la maladie régresse dans le contexte des antibiotiques. Si les médicaments ne suffisent pas, ils ont recours à la chirurgie..

Thyroïdite subaiguë et aiguë
La thyroïdite est une inflammation de la glande thyroïde. L'une des manifestations de cette maladie est une douleur à l'avant du cou, surtout en appuyant sur sa projection. En plus des symptômes ci-dessus, il existe des signes de thyrotoxicose (un état du corps associé à un excès d'hormones thyroïdiennes). Le traitement dans la phase aiguë de la maladie est le plus souvent médicamenteux et consiste en l'utilisation d'anti-inflammatoires non stéroïdiens et de thyréostatiques.

Pourquoi le devant du cou fait-il mal en bougeant?

La douleur à l'avant du cou pendant le mouvement indique des dommages aux nerfs ou à l'appareil musculaire. Leur défaite signifie le processus inflammatoire résultant d'un traumatisme, d'une infection, etc..

Une douleur à l'avant du cou pendant le mouvement peut survenir en raison de:

  • traumatisme;
  • myosite;
  • névrite;
  • abcès paratonsillaire, etc..
Blessure
Les blessures au cou peuvent être de nature différente, mais leurs manifestations sont plus ou moins similaires. Au moment de la blessure, le patient ressent une douleur locale aiguë associée à une lésion des tissus mous. Après quelques heures, un œdème se développe, dont la zone peut être plusieurs fois plus grande que la zone du site lésé. En raison de l'œdème, le patient essaie de ne pas bouger le cou, car chaque mouvement augmente l'irritation mécanique des terminaisons nerveuses et, par conséquent, la douleur. Le traitement est le plus souvent un médicament. Ce n'est que dans les cas graves qu'ils ont recours à la chirurgie..

Myosite
La myosite est une inflammation d'une fibre musculaire. La cause la plus fréquente est une lésion musculaire par étirement et rupture partielle ou complète de ses fibres. Un tel muscle gonfle et fait mal en essayant de l'étirer, c'est-à-dire en effectuant un mouvement spécifique. Une inflammation musculaire systémique peut se développer dans certaines maladies auto-immunes, allergiques et rhumatologiques. Dans ce cas, la douleur au cou est accompagnée de douleur dans d'autres parties du corps..

Névrite
L'inflammation de nombreux nerfs du cou peut se développer avec sa blessure, l'hypothermie, ainsi que dans le cadre du tableau clinique des maladies auto-immunes et de l'intoxication aux métaux lourds. La douleur dans la névrite est clairement localisée et notée dans la projection de l'évolution de ce nerf. Une douleur accrue est observée lors du déplacement du cou en raison d'un léger étirement de la gaine externe étirée de la fibre nerveuse.

Abcès paratonsillaire

L'abcès paratonsillaire est une accumulation limitée de pus dans les tissus mous plus profonds que les amygdales. Son développement est presque toujours associé à une angine antérieure. Toucher l'abcès lui-même est extrêmement douloureux. Les mouvements de la tête sont effectués par contraction des muscles profonds et superficiels du cou. Leur contraction exerce une pression sur la capsule de l'abcès, ce qui augmente la douleur lorsque le cou bouge. Le traitement des abcès est exclusivement chirurgical.