Principal

Oncologie

Que faire en cas de douleur trachéale en toussant?

L'immunité du système immunitaire avec l'apparition du froid provoque une augmentation du nombre de maladies respiratoires aiguës. Parmi tous les agents responsables des infections respiratoires aiguës de la période automne-hiver, les virus de la grippe, la parainfluenza, les adénovirus sont plus fréquents, entraînant une inflammation des voies respiratoires, en partie une trachéite. Si la maladie n'est pas traitée, l'infection va plus loin, affectant des organes et des systèmes sains, ce qui est dangereux avec de graves complications, pouvant aller jusqu'à la mort..

Pourquoi la trachée fait-elle mal??

La trachée est la trachée située sous le larynx et se fondant en douceur dans les bronches. L'organe ressemble à un tube oblong de 10 à 13 cm., Formé par des demi-anneaux cartilagineux d'une quantité maximale de 20 pièces, qui sont reliés par du tissu fibreux. La surface interne est tapissée d'une membrane muqueuse riche en glandes muqueuses mixtes.

Les pathologies trachéales comprennent les tumeurs, les malformations, les traumatismes, les infections. La maladie inflammatoire la plus courante est la trachéite. Le principal facteur étiologique est la microflore pathogène (virus, moins souvent bactéries et champignons).

La maladie peut être provoquée par des conditions endogènes et exogènes défavorables:

  • hypothermie;
  • inhalation d'air froid / chaud;
  • gaz toxiques;
  • climat intérieur défavorable;
  • fumée de tabac;
  • allergie;
  • exacerbation des pathologies chroniques;
  • état d'immunodéficience.

Lorsque la trachée est endommagée, un syndrome douloureux survient, qui est localisé derrière le sternum ou dans la projection du larynx. Étant donné que l'organe est situé dans l'espace anatomique à côté d'autres structures, il est important de distinguer la douleur de la trachée des autres processus pathologiques..

La principale manifestation clinique de la trachéite est une toux sèche qui s'aggrave la nuit et après le sommeil. À mesure que la maladie progresse, la toux devient humide avec la formation d'expectorations muqueuses épaisses. Avec une infection bactérienne, du mucus purulent de couleur jaune-vert crache. De plus, le patient ressent une gêne lors de la déglutition, un mal de gorge et un mal de gorge, une faiblesse, un malaise.

Pour référence! La durée du processus inflammatoire dans la trachée dépend du niveau de protection immunologique, du diagnostic précoce et du traitement adéquat. En moyenne, la maladie disparaît en 10 à 14 jours ou devient chronique.

L'apparition d'un syndrome douloureux à l'emplacement de la trachée est associée aux pathologies suivantes:

  • aspiration d'un corps étranger;
  • chondropérichondrite (inflammation du cartilage du larynx);
  • médiastinite aiguë et chronique.

Les autres causes de douleur comprennent les tumeurs malignes, les malformations et les dommages mécaniques..

Corps étranger

Le plus souvent, les enfants d'âge préscolaire sont confrontés à ce problème. Par inadvertance, ils peuvent inhaler des boutons, des perles, des graines, des céréales. Si de petits objets s'enfoncent plus profondément dans les bronches, les plus gros sont situés dans la lumière de la trachée, irritant la membrane muqueuse. En réponse à des conditions défavorables, la toux est activée comme mécanisme de défense visant à restaurer la perméabilité des voies respiratoires.

Les respirations réflexes disparaissent si le corps étranger reste immobile. À chaque expiration spastique, il existe un risque de déplacer l'objet non seulement vers l'appareil bronchopulmonaire, mais également vers les parties supérieures des voies respiratoires, ce qui empêche la circulation de l'oxygène, ce qui peut suffoquer une personne..

Chondropérichondrite du larynx

Le développement de la pathologie est précédé d'une lésion traumatique du larynx, de maladies infectieuses et inflammatoires du système respiratoire (laryngobronchite, amygdalite laryngée, abcès de la gorge), agents responsables de la syphilis, tuberculose. Les formes primaires s'accompagnent d'une augmentation de l'état subfébrile, d'un essoufflement et d'une affection générale grave.

Avec la chondropérichondrite externe, l'inconfort lors de la déglutition et de la toux est modérément exprimé, qui est aggravé par la palpation du larynx. Avec des lésions internes des squelettes cartilagineux, les symptômes de la sténose augmentent: essoufflement, respiration lourde, hypoxie, phénomène de septicémie, changement du timbre de la voix. Bien que des changements pathologiques se produisent à partir du larynx, on peut supposer à tort que les formes cliniques sont provoquées par des maladies de la trachée.

Nuancer! La thyroïdite est souvent confondue avec l'atteinte trachéale. L'inflammation de la glande thyroïde s'accompagne d'un gonflement important, d'une augmentation de la taille de l'organe endocrinien, dans le contexte de laquelle la douleur survient, irradiant vers les régions respiratoires inférieures.

Médiastinite

La maladie n'affecte pas l'intégrité de la trachée, mais implique un processus inflammatoire dans le tissu du médiastin. L'une des raisons possibles de son développement peut être une violation des dommages à la trachée à la suite de l'introduction d'un objet étranger, une intervention chirurgicale.

Sur le plan principal se trouvent des signes cliniques tels que toux, essoufflement, violation de l'acte de déglutition. Le lieu de localisation de la douleur est déterminé dans la projection du cou, de l'espace rétrosternal, de la région interscapulaire (avec médiastinite postérieure). Le syndrome douloureux augmente avec la déglutition, l'inhalation profonde, la toux.

Lors de la différenciation des causes de la douleur dans la trachée lors de la toux, il est nécessaire d'évaluer le tableau clinique global, la physiologie du patient, la situation épidémiologique dans la région.

Traitement

Que faire des douleurs trachéales en toussant? Pour établir une relation de cause à effet et déterminer l'essence de la pathologie sous-jacente, un examen médical sera nécessaire: un thérapeute ou un oto-rhino-laryngologiste. L'avis médical est basé sur les résultats des mesures de diagnostic différentiel, de l'anamnèse et de l'analyse des principales plaintes du patient.

La trachéite et les processus infectieux et inflammatoires des voies respiratoires (muqueuse nasale, larynx, pharynx, appareil bronchopulmonaire) d'étiologie virale sont traités avec des médicaments antiviraux:

  • «Arbidol»;
  • «Citovir»;
  • Ingavirin;
  • «Interféron»;
  • Anaferon;
  • «Amezon».

Les médicaments affectent directement la flore pathogène, inhibant la croissance et la reproduction des micro-organismes et empêchent une diminution de l'immunité cellulaire. L'action pharmacologique est fournie en comblant le manque d'interféron naturel, une diminution qui provoque l'introduction d'agents infectieux.

Pour référence! En tant qu'agent prophylactique pour lutter contre les infections respiratoires, la vaccination avec des médicaments antiviraux est effectuée.

Le médecin recommande le repos au lit, une bonne nutrition, une boisson abondante, un climat intérieur favorable, des vitamines. Avec une augmentation de l'état subfébrile au-dessus de 38 ° C, les médicaments antipyrétiques («Paracetamol», «Aspirin», «Diklak», «Ibuprofen») sont indiqués.

Parmi les facteurs étiologiques de la trachéite, il existe un risque d'infection bactérienne. Dans de tels cas, le médecin encourage des tests de laboratoire supplémentaires et, après avoir interprété les résultats du diagnostic, procède à une antibiothérapie. Le choix de l'antibiotique dépend de l'âge du patient, de la gravité de la maladie, de la sensibilité des souches.

Empiriquement, des agents peu toxiques avec un large spectre d'action sont prescrits, notamment:

  1. Pénicillines: «Amoxicilline», «Augmentin», «Ampicilline», en injections «Carbenicillin».
  2. Macrolides: «Roxithromycine», «Azithromycine», «Érythromycine».
  3. Fluoroquinolones: «Lévofloxacine», «Gatifloxacine», «Moxifloxacine».

La posologie quotidienne et unique est déterminée individuellement par l'oto-rhino-laryngologiste. Avec l'auto-ajustement de la portion médicamenteuse, il existe un risque d'effets secondaires du système nerveux central, des systèmes digestif et cardiovasculaire, des signes d'intoxication. Pour obtenir une dynamique positive, en moyenne, vous devez suivre un traitement de sept jours.

Au début d'un processus inflammatoire aigu, accompagné d'une toux sèche ou de la formation d'expectorations difficiles, des médicaments qui stimulent la sécrétion de l'arbre bronchique sont montrés.

Les médicaments sécrétomoteurs augmentent l'activité ciliaire, stimulent la motilité des bronchioles, assurant l'avancement des expectorations des voies respiratoires inférieures vers les voies respiratoires supérieures, suivi d'une évacuation vers l'environnement externe. Dans la pratique, la préférence est donnée aux médicaments expectorants combinés qui ont un effet complexe sur les caractéristiques des expectorations: "Bromhexin", "Ambroxol", "Codelak Broncho", "Termopsolu".

Avec une viscosité et une élasticité accrues du mucus, il existe un besoin de mucorégulateurs. Ils normalisent les propriétés rhéologiques des expectorations, rétablissent le rapport quantitatif des mucines, réduisent les propriétés adhésives des sécrétions bronchiques, assurent une clairance mucociliaire efficace et des fonctions de drainage de l'appareil bronchopulmonaire.

Parmi le large arsenal de mucolytiques, les plus efficaces sont les médicaments à base de carbocystéine (Fluiditek, Libeksin Muko, Fluifort, Bronchobos), d'acétylcystéine (ACC, Acetylcystéine, Acestin, Vix Active).

Important! Les médicaments antitussifs de composition narcotique sont prescrits exclusivement pour réduire la fréquence et l'intensité des toux récurrentes improductives sous surveillance médicale: "Codterpin", "Codéine", "Ethylmorphine hydrochloride". Médicaments non opioïdes moins dangereux à action périphérique («Libeksin», «Stopussin», «Gelicidin»).

En cas de toux trachéide d'origine allergique, les antihistaminiques sont indiqués par un cours («Loratadin», «Erius», «Alleron», «Suprastin»).

L'effet thérapeutique en association avec le traitement principal a été prouvé par la physiothérapie: irradiation ultraviolette à ondes courtes, inhalation, électrophorèse, thérapie UHF. Pour la formation d'une immunité locale, il est recommandé de prendre des complexes vitaminiques. L'inhalation thermique est appliquée avec succès à la maison, à condition que la température corporelle naturelle soit maintenue.

Conclusion

Comment traiter la douleur dans la trachée lors de la toux, si le risque d'infection par des virus ou des bactéries est exclu? Le syndrome douloureux associé à l'aspiration d'un corps étranger nécessite une assistance médicale pour retirer un corps étranger de la trachée. Une pression spontanée sur le cou peut pousser l'objet plus profondément, plus près des bronches.

En outre, en fonction du facteur étiologique, une récupération étiotrope et symptomatique est effectuée. Pour éviter la chronicité de la maladie, une visite rapide chez un spécialiste est importante. Un diagnostic précoce et un traitement adéquat peuvent réduire au minimum le temps de récupération et éviter les complications.

Trachéite aiguë

Auteur, rédacteur en chef et expert médical - Muraeva Yulia Yurievna.

Date de dernière mise à jour: 23.06.2020.

La trachéite aiguë est une maladie inflammatoire des voies respiratoires inférieures qui affecte la muqueuse de la trachée 1. Inclus dans le groupe des infections virales respiratoires aiguës (ARVI) 2.

Causes de la trachéite aiguë

Dans la plupart des cas, la trachéite est d'origine virale 4. Plus de 90% de tous les cas enregistrés de maladies infectieuses sont des infections virales des voies respiratoires 2. De plus, 51 à 60% des cas sont des enfants. Leur taux d'incidence est 4 à 8 fois plus élevé que celui des adultes 3.

Le plus souvent, les ARVI sont causés par des virus grippaux, parainfluenza, rhinovirus, adénovirus, virus respiratoire syncytial (virus RS) 9. Il est possible d'identifier l'agent causal dans pas plus de 40 à 45% des cas 9.
Les agents pathogènes atypiques (Mycoplasma pneumoniae et Chlamydophila pneumoniae) peuvent également provoquer le développement d'une trachéite dont la fréquence de détection dans la trachéite est de 2% 4. Possible infection combinée viro-bactérienne 4.

Trachéite aiguë. Symptômes

Lorsque des virus sont introduits dans les cellules de la muqueuse trachéale, une réaction locale se développe, ce qui conduit à l'apparition de manifestations cliniques telles que:

  • toux,
  • production excessive de mucus,
  • éducation flegme.

Des symptômes généraux peuvent également être observés sous forme d'intoxication de gravité variable 2:

  • la faiblesse,
  • augmentation de la température corporelle,
  • douleurs musculaires et articulaires,
  • mal de crâne.

La toux est une réaction réflexe complexe qui vise à protéger le système bronchopulmonaire 5. D'une part, la toux empêche les particules et substances indésirables de pénétrer dans les bronches, d'autre part, elle favorise l'élimination des sécrétions trachéobronchiques (expectorations).

Avec la trachéite, la toux peut être intrusive, fréquente et débilitante. Les crises deviennent plus fréquentes la nuit et peuvent être accompagnées de douleur, de grattage ou de crudité dans la poitrine et le larynx 5. Une insuffisance respiratoire n'est généralement pas observée 5.

Au début de la maladie, toux sec, improductif 5. Après avoir activé la production d'expectorations, il devient humide, ce qui conduit généralement à une amélioration de l'état du patient 5.

La voix trachéite est généralement sourde et rauque 5. Le changement de voix se produit en raison de l'implication dans le processus inflammatoire du larynx et du traumatisme des cordes vocales par une puissante onde d'air pendant la toux 5. Une toux fréquente, paroxystique et sèche endommage le larynx plus sévèrement 5.

Diagnostic de la trachéite aiguë

Pour poser un diagnostic, le médecin procède à un examen, examine les antécédents médicaux, pose des questions sur la nature de la toux.

À l'examen, il peut y avoir une rougeur de la gorge, un enrouement, un écoulement nasal et une congestion nasale. Une respiration sifflante est possible, qui disparaît rapidement en crachant des crachats, alors que la respiration est difficile 9.

Des tests de laboratoire sont généralement prescrits pour déterminer le type d'infection - virale ou bactérienne - cela peut déterminer les tactiques de traitement 10. Chez les patients adultes, une analyse générale du sang et de l'urine est obligatoire, chez les enfants - avec une augmentation prolongée de la température et aucune amélioration 10.

Pour exclure une infection bactérienne sévère avec des manifestations cliniques appropriées, il est recommandé de déterminer le niveau de protéine C-réactive 10. Les résultats des tests suivants plaident en faveur d'une infection virale:

  • numération des globules blancs normale ou diminuée,
  • Protéine C-réactive inférieure à 20 mg / l 5.

Avec une infection bactérienne, le nombre de leucocytes augmente à 12x10 9 / l et plus de 5.

Les examens instrumentaux (laryngotrachéoscopie, trachéobronchoscopie) au cours de l'évolution non compliquée de la maladie ne sont pas réalisés 10. Ils ne sont prescrits que dans les cas où les symptômes indiquent le développement de complications - bronchite ou pneumonie.

Comment traiter la trachéite aiguë

Le traitement de la trachéite aiguë est complexe et comprend: un traitement anti-inflammatoire, des médicaments pour éclaircir et éliminer les expectorations, ainsi qu'un traitement anti-allergique et réparateur 3.

Il est conseillé d'exclure de fumer, de supprimer les aliments épicés et salés de l'alimentation, les aliments trop chauds ou trop froids - tout cela peut irriter la membrane muqueuse.

Pour le traitement symptomatique de la trachéite, si nécessaire, utilisez 3:

  • antipyrétique,
  • anti-inflammatoire,
  • antitussifs,
  • antiseptique,
  • immunothérapie.

Si la cause de la maladie est précisément établie, il est possible de prescrire des agents antiviraux et antibactériens 3.

Les médicaments peuvent être complétés par des méthodes physiothérapeutiques telles que l'électrophorèse, la thérapie magnétique et vibroacoustique, qui ont des effets anti-inflammatoires et anti-œdèmes 1.

Avec une toux sèche obsessionnelle, qui ne s'accompagne pas de séparation des expectorations et est douloureusement tolérée par les patients, le médecin peut prescrire des antitussifs d'action centrale ou périphérique 6.

Selon les experts de l'OMS, dans le traitement de près de 75% des patients, il est possible d'utiliser des préparations à base de plantes 2.

Les phytopréparations peuvent être considérées comme une option de traitement pour une toux productive légère dans la trachéite aiguë 2. Pour cela, les plantes médicinales doivent avoir des propriétés expectorantes, anti-inflammatoires et mucorégulatrices (capacité à liquéfier et éliminer les mucosités).

De nombreuses préparations à base de plantes répondent à ces exigences. Par exemple, racine de réglisse, gingembre, eucalyptus et autres. Ils liquéfient non seulement les mucosités, mais aident également à les éliminer, activant l'activité motrice des bronches..

C'est sur une base végétale qu'une ligne de médicaments a été créée Docteur IOM ®.

Il comprend des pommades, du sirop et des pastilles contre la toux de différentes saveurs 7,8,11. Partie pastilles Doctor IOM ® comprend des extraits de réglisse, de gingembre et d'emblème médicamenteux 6, qui ont des effets anti-inflammatoires et antispasmodiques, anesthésient et favorisent l'excrétion des mucosités. Ces propriétés aident à faire face rapidement à la toux et à restaurer la membrane muqueuse des voies respiratoires 7.

Un autre composant des pastilles est le lévomenthol, qui a un effet antispasmodique et antiseptique 7.

Les adultes (à partir de 18 ans) peuvent prendre des pastilles, une toutes les 2 heures, mais pas plus de 10 par jour. Durée d'admission - jusqu'à 2-3 semaines 7.

Pour les enfants à partir de 3 ans de la gamme Doctor MOM ®, ils conviennent sirop pour la toux et pommade Doctor IOM ® Fito.

Prévention de la trachéite aiguë

La trachéite aiguë étant généralement associée à une infection virale 4, sa prévention nécessite des mesures qui empêchent la propagation des virus:

  • lavage complet des mains obligatoire au retour à la maison, en particulier après avoir emprunté les transports en commun, ainsi qu'après un contact avec une personne malade,
  • désinfection des surfaces dans la pièce où se trouve le patient,
  • dans les hôpitaux, polycliniques - respect du régime sanitaire et épidémique, traitement approprié des instruments (phonendoscopes, otoscopes),
  • dans les établissements pour enfants - isolement des enfants présentant des signes de SRAS, respect du régime de ventilation, utilisation de serviettes jetables.

La prévention de la plupart des infections virales reste aujourd'hui non spécifique, car il n'existe pas de vaccin universel 5. Un vaccin antigrippal annuel est recommandé et peut être administré à partir de 6 mois 5. Cela peut réduire la morbidité et réduire le risque de complications 5.

Littérature:

  1. Zh.G. Romanova, L.P. Mayorova. Utilisation de l'appareil "Magofon" dans le traitement de la trachéite aiguë. Otorhinolaryngologie. Europe de l'Est, # 2 (07), 2012, p. 127-128.
  2. N.G. Berdnikova. L'utilisation de plantes médicinales dans le traitement des maladies bronchopulmonaires. RMZh, n ° 6, 2014, p. 440-445.
  3. E.P. Karpova. Thérapie des infections virales respiratoires aiguës: conseils pratiques. Pharmacologie efficace. Pediatrics, 2012, avril, p. 74-83.
  4. T.V.Spichak. Traitement des maladies respiratoires aiguës chez les enfants. Philosophie du succès. Otorhinolaryngologie pédiatrique. N ° 2, 2013, p. 34-38.
  5. A. A. Baranov et autres. Infection virale respiratoire aiguë chez les enfants: approches modernes du diagnostic et du traitement. Pharmacologie pédiatrique, 2017, volume 14, n ° 2, p. 100-109.
  6. A. L. Zaplatnikov, N. S. Glukhareva, N. V. Koroid, G. A. Mingalimova. Infections respiratoires aiguës chez les enfants: principes de la thérapie rationnelle. Consilium Medicum. 2011; 3: 46-51.
  7. Instructions pour l'utilisation des pastilles contre la toux à base de plantes Doctor MOM ®.
  8. Mode d'emploi du médicament Doctor MOM ® sirop contre la toux.
  9. N.V. Orlova, T.G. Suranova. Maladies respiratoires aiguës: caractéristiques du cours, thérapie médicamenteuse. Conseil médical, 2018, n ° 15, p. 82-88.
  10. E. B. Belan, T. L. Sadchikova. Infections virales respiratoires aiguës: une vision réelle du problème et une approche moderne du traitement. Cancer du sein. Revue médicale, 2018, n ° 11, p. 60-64.
  11. Mode d'emploi du médicament pommade Doctor MOM ® Fito.

Pourquoi il y a de la douleur dans la trachée lors de la toux et du traitement

La trachée fait partie du système respiratoire humain. Il s'agit d'un tube creux situé sous le larynx et sert de connexion aux bronches. Il est situé en avant de l'œsophage dans la partie cervicale, dans la région thoracique, il est situé derrière les gros vaisseaux. La longueur de la trachée est de 9 à 15 cm, la largeur est de 1,5 à 2,7 cm La division de la trachée en bronches se produit au niveau de la 4e vertèbre thoracique. C'est la bifurcation trachéale. La bronche droite est un peu plus large que la gauche, de sorte que les corps étrangers pénètrent généralement dans la bronche droite.

La base de la trachée et des bronches sont des anneaux cartilagineux, reliés par une paroi membraneuse molle. Le nombre de cartilages trachéaux varie de 16 à 20. Les anneaux sont reliés par des ligaments trachéaux. La paroi membraneuse contient des fibres musculaires lisses situées longitudinalement et transversalement. À l'extérieur, la trachée est recouverte de tissu conjonctif, la surface interne est recouverte de muqueuse et de sous-muqueuse. La membrane interne est riche en glandes muqueuses, recouvertes d'épithélium cilié à plusieurs rangées. La trachée a un bon apport sanguin et une bonne innervation, le système lymphatique.

Causes de la douleur dans la trachée.

La douleur trachéale survient pour diverses raisons..

  1. Tout d'abord, ce sont des processus inflammatoires causés par des agents infectieux - virus, bactéries, champignons.
  2. Brûlures chimiques par inhalation de substances gazeuses corrosives.
  3. Irritants ménagers - fumée, particules de poussière.
  4. Divers allergènes affectant la muqueuse trachéale.
  5. Douleur de genèse traumatique.
  6. Maladies du médiastin, de la glande thyroïde, de l'œsophage.
  7. Processus oncologiques dans la trachée.
  8. Maladies des reins, du cœur.
  9. Maladies chroniques du nasopharynx.
  10. Maladie pulmonaire chronique et autres causes.

Symptômes de la trachéite

Avec une inflammation de la trachée, de la transpiration, une toux sèche, des douleurs le long de la trachée apparaissent. Dans la phase initiale, il peut y avoir une augmentation de la température, une respiration rapide, des maux de tête. La douleur dans la trachée est due à des lésions muqueuses. Le flegme est séparé avec grande difficulté, caractère visqueux. Cette étape est caractérisée par un œdème. Des expectorations de caractère mucopurulent apparaissent au stade de la résolution. Le gonflement diminue, la douleur diminue. Avec un traitement adéquat, la maladie disparaît en quelques jours..

Si le traitement n'a pas été effectué, des complications sous forme de bronchite ou de pneumonie sont possibles..

Pour une autre raison d'apparition de douleurs dans la trachée lors de la toux, il est nécessaire d'analyser la nature de la douleur - constante ou épisodique, le moment de survenue, augmente ou non, localisation. Pour déterminer la cause d'un mal de gorge lors de la toux, un examen approfondi du patient est nécessaire..

Méthodes de diagnostic

Pour déterminer la cause de la douleur dans la région trachéale sans signes d'inflammation, un examen approfondi du patient est nécessaire. Tout d'abord, la bronchoscopie est utilisée comme principale méthode de recherche. À l'aide d'un bronchoscope, vous pouvez inspecter visuellement les sections de la trachée et des bronches, exclure la présence de corps étrangers, de néoplasmes. Des zones d'inflammation peuvent être trouvées. Il sera également possible d'examiner la membrane muqueuse avec une biopsie.

Il est impératif de faire des cultures d'expectorations pour la flore et la sensibilité aux antibiotiques. La cytologie aide à déterminer la nature du processus inflammatoire. En présence d'un grand nombre d'éosinophiles, on peut parler de la nature allergique de l'inflammation. Les antihistaminiques sont utilisés pour le traitement.

Des méthodes d'examen spéciales sont effectuées comme prescrit par un médecin selon les indications. La radiographie des poumons est utilisée pour exclure les maladies pulmonaires. Dans certains cas, la tomographie est utilisée. Ces méthodes de diagnostic sont fiables et précises, mais elles donnent une forte dose de rayonnement. Pour cette raison, ils sont utilisés sous des indications strictes..

La portée de la recherche est déterminée par le médecin traitant. Sur la base des résultats obtenus, le diagnostic est justifié et le traitement est prescrit..

Traitement de la trachéite

En cas de maladie, des aliments épargnés et des boissons abondantes sont prescrits. Aide à humidifier l'air.

Le traitement de la trachéite doit être complet.

Tout d'abord, l'impact sur l'agent infectieux. Avec étiologie virale - agents antiviraux, avec une flore mixte ou bactérienne - médicaments antibactériens. Si des champignons sont sécrétés par les expectorations, des médicaments antifongiques. Cela aide le corps à combattre l'infection. La récupération se produit beaucoup plus rapidement, les complications ne se développent pas.

Thérapie symptomatique. Afin d'arrêter le syndrome douloureux avec trachéite, l'inhalation doit être utilisée pour ramollir la membrane muqueuse. Cela peut être de simples inhalations avec une solution saline. En présence de difficultés respiratoires ou d'essoufflement, des préparations spéciales pour inhalation contenant des agents hormonaux à action courte et locale sont utilisées. Il aide à soulager le gonflement de la membrane muqueuse et à soulager la douleur lors de la toux dans le larynx et la trachée..

Des médicaments antitussifs sont également prescrits, qui adoucissent la toux, aident à la décharge des expectorations..

Pour les autres causes de douleur dans la trachée lors de la toux, un traitement étiotrope est effectué. Un examen opportun et un diagnostic précis aident à soulager la douleur trachéale lors de la toux.

Comment traiter la toux trachéite

La trachéite est une maladie infectieuse ou allergique dans laquelle la muqueuse trachéale devient enflammée. La pathologie se manifeste par une toux sèche et aboyante, une douleur sourde dans le sternum. La maladie survient rarement de manière isolée, dans la zone d'un organe. Des lésions tissulaires complexes (laryngotrachéite, rhinopharyngotrachéite, trachéobronchite) sont généralement diagnostiquées.

Causes de la toux

Les agents responsables de la trachéite sont des bactéries, des virus et des allergènes. Après l'infection, le processus inflammatoire affecte la gorge, avec un traitement inadéquat, il diminue. Parfois, la maladie se développe soudainement, après la reproduction accélérée de la microflore conditionnellement pathogène de la trachée.

Les facteurs suivants peuvent provoquer une toux trachéide:

  • hypothermie du corps;
  • tabagisme actif et passif;
  • inhalation de fumées et de gaz toxiques;
  • contact avec des allergènes;
  • communication avec une personne malade.

Chez les enfants de la première année de vie, les muqueuses des voies respiratoires sont hypersensibles aux irritants, une tendance à l'œdème. Les bébés ne savent toujours pas comment se moucher et se racler la gorge, ils ont une faible immunité immature. Par conséquent, le risque de maladie chez les enfants est beaucoup plus élevé que chez les adultes..

Symptômes de la trachéite

Le principal symptôme de la trachéite est une toux hachée qui s'aggrave la nuit. Au début, il est sec, aboie, gratte la membrane muqueuse. Après quelques jours, les spasmes deviennent productifs. Avec une nature infectieuse de la maladie, les expectorations ont une consistance visqueuse et une teinte verdâtre, avec une allergie - vitreuse, blanche, transparente.

Les quintes de toux provoquent une profonde respiration, des rires, des pleurs, un virage serré, un tour de torse. Par conséquent, une personne malade essaie de moins bouger, parler, rire. Les enfants deviennent léthargiques, capricieux. En raison d'un mal de gorge, ils refusent de manger, ne veulent pas prendre de pilules.

En plus de la toux, la trachéite se manifeste:

  • une augmentation de la température corporelle;
  • gorge irritée;
  • enrouement de la voix;
  • hypertrophie des ganglions lymphatiques;
  • douleur au sternum.

Avec une nature allergique de la trachéite, la toux est souvent accompagnée de larmoiement, de rhinite et d'une éruption cutanée sur la peau.

Méthodes de diagnostic

La difficulté du diagnostic est que les symptômes de la trachéite sont similaires aux manifestations d'un rhume. Cependant, sans traitement approprié, le processus inflammatoire se propage à d'autres organes, entraînant des complications dangereuses. Par conséquent, après examen, le médecin prescrit les procédures de laboratoire suivantes:

  • test sanguin clinique;
  • examen des expectorations;
  • prendre un frottis de la gorge;
  • tests cutanés pour les allergies.

Si le patient se plaint de maux de gorge sévères et de mucus abondant du nez, une procédure de rhinoscopie postérieure est effectuée. Lors de la préparation, un anesthésique est appliqué à la racine de la langue (pour réduire les vomissements). Ensuite, le patient ouvre grand la bouche et le médecin insère le rhinoscope profondément dans la gorge. Ainsi, le spécialiste examine la trachée et les organes situés légèrement plus haut.

La complexité de l'exécution des procédures de diagnostic matériel réside dans les caractéristiques de l'emplacement de la trachée, la sensibilité de ses parois.

Une méthode d'examen plus informative est la rhinoscopie endoscopique. Il est réalisé à l'aide d'une caméra miniature et d'un luminaire fixé à un tube flexible. L'endoscope est inséré profondément dans la gorge et examine les tissus de la trachée, du pharynx et d'autres organes respiratoires.

En fonction de la nature de la toux et d'autres symptômes, le spécialiste prescrit une radiographie des poumons ou des sinus. La procédure ne nécessite pas de préparation ni de soulagement de la douleur. Le patient doit retirer tous les bijoux, lunettes, prothèses amovibles et soulever les cheveux longs. La machine prend ensuite des photos de la poitrine ou du visage. Les photos sont envoyées au médecin traitant pour décryptage et diagnostic.

Traitement de la trachéite

La tâche principale du traitement de la trachéite est de détruire l'agent pathogène. En fonction du type de micro-organisme, le médecin prescrit:

  • les antibiotiques («Amoxicilline», «Céfalexine»);
  • agents antiviraux ("Arbidol", "Kagocel");
  • antihistaminiques («Suprastin» «Zodak»).

Avec une nature allergique de la maladie, il est nécessaire d'identifier l'irritant et d'exclure tout contact avec celui-ci.

Pour normaliser la température corporelle et réduire les maux de tête, il est recommandé de prendre des antipyrétiques (paracétamol, aspirine). Si le patient ressent une détérioration significative de son état de santé le soir, vous pouvez boire des remèdes contre le rhume sous forme de poudre soluble («TeraFlu», «Maxicold»).

Pour traiter la toux trachéide, le médecin prescrit plusieurs médicaments. Dans les premiers jours de la maladie, lorsque les crises n'apportent pas de soulagement, mais n'irritent que la muqueuse trachéale, il est nécessaire de prendre des agents mucolytiques («Mukaltin», «Bromhexin»). Ils stimulent la sécrétion de sécrétions bronchiques, de mucus fin.

Quelques jours plus tard, lorsque la toux se transforme en une forme humide productive, le médecin prescrit des médicaments à action réflexe ("Alteika", "Termopsol"). Les principales substances dans leur composition agissent sur la membrane muqueuse de l'estomac et du duodénum, ​​provoquant de légers vomissements. En conséquence, une personne a le désir de tousser, de dégager les voies respiratoires..

Thérapie contre la toux résiduelle

Au cours du développement du processus infectieux dans la trachée, le patient souffre d'une toux sèche tendue. Les spasmes sèchent et endommagent la muqueuse des voies respiratoires. En conséquence, même après la destruction de l'agent pathogène et l'extinction de l'inflammation, la personne ressent le désir de tousser, ainsi que des douleurs et des maux de gorge..

Normalement, la toux résiduelle après la trachéite dure 10 à 14 jours. Pendant cette période, vous ne pouvez pas prendre de médicaments stimulant le centre de la toux. Pour une récupération rapide, il est nécessaire d'adoucir et d'hydrater la gorge. Pour ce faire, vous pouvez utiliser la médecine traditionnelle (lait au miel, graisse de blaireau ou beurre fondu).

L'inhalation adoucit efficacement la gorge et soulage les chatouillements et la douleur. De plus, pour le traitement de la toux résiduelle après une trachéite, les médicaments ne peuvent pas être utilisés. Seule une solution saline à température ambiante peut être versée dans le réservoir du nébuliseur. Les particules liquides finement dispersées hydratent les tissus endommagés, accélèrent la guérison de la muqueuse trachéale.

Pour traiter la toux résiduelle après une trachéite, les médecins peuvent prescrire des procédures de physiothérapie:

  • électrophorèse (le médicament pénètre dans le tissu trachéal à l'aide d'électrodes);
  • inductothermie (chauffage sous l'influence de champs magnétiques);
  • Thérapie UHF (utilisant un champ électromagnétique ultra-haute fréquence).

Si la toux résiduelle s'accompagne de douleurs au sternum, les médecins recommandent de faire des compresses à partir d'un mélange de graisse de chèvre, de térébenthine et de moutarde au miel. En raison d'une irritation cutanée, les vaisseaux sanguins se dilatent. En conséquence, la trachée et les organes voisins reçoivent plus d'oxygène, de nutriments.

Mesures préventives

Les personnes dont le système respiratoire est affaibli doivent arrêter de fumer. Évitez les endroits surpeuplés, surtout au printemps et en automne, lors d'épidémies de maladies virales. Gardez un œil sur la propreté, la température et l'humidité à la maison. Aérer les pièces régulièrement, effectuer un nettoyage humide.

Faites des exercices de respiration simples. Pour ce faire, respirez lentement et profondément, prononcez les voyelles pendant longtemps. Après vous être habitué, compliquez les exercices, ajoutez des flexions du corps, des mouvements des bras et des jambes.

Les techniques les plus efficaces comprennent:

  • la chanteuse d'opéra Strelnikova;
  • clinicien Buteyko;
  • psychologue Marina Korpan.

Pour éviter la toux et renforcer le système respiratoire des enfants, il est nécessaire de les habituer à une activité physique réalisable dès que possible. Pour ce faire, inscrivez les enfants dans la section sports, danse, piscine. Permettre de faire du vélo, du roller, du skate, apprendre à jouer des instruments de musique à vent. Au cours de cette activité, l'enfant s'habitue à respirer profondément, ce qui est important pour la santé des bronches et des poumons..

La trachée fait mal et l'inflammation des voies respiratoires supérieures du pharynx - traitement

La trachée, ou trachée, est une section des voies respiratoires située entre les poumons et le pharynx, et a une longueur moyenne de 15 cm. Elle est constituée de semirings cartilagineux et jouxte l'oesophage avec sa paroi postérieure. De l'intérieur, la trachée est recouverte d'une membrane muqueuse dont l'inflammation est appelée trachéite.

Définition de la maladie

Le processus inflammatoire peut se dérouler sous une forme aiguë et chronique, et en fonction de cela, les types de trachéite sont distingués:

  • Aiguë - avec le bon traitement, l'inflammation de la trachée répond bien au traitement, se déroule sans complications et disparaît complètement en 3 semaines;
  • La trachéite chronique, en règle générale, est une conséquence d'un traitement incorrect de l'inflammation aiguë. En conséquence, le traitement est retardé pendant une longue période (parfois toute la vie), avec des périodes alternées de rémission et d'exacerbation.

Dans la trachéite chronique, des changements profonds se produisent dans la trachée dans deux directions:

  • Hypertrophique - la membrane muqueuse devient plus épaisse, plus de mucus et d'expectorations sont produits, une vasodilatation se produit;
  • Atrophique - la couche de mucus sur les parois de la trachée devient plus mince, la surface prend un aspect lisse et brillant, des croûtes sèches se forment constamment dessus, à cause desquelles le patient a des accès de toux douloureuse.

Très rarement, la maladie survient de manière isolée. Dans la plupart des cas, la trachéite survient en conjonction avec d'autres maladies des voies respiratoires: rhinopharyngotrachéite, laryngotrachéite, trachéobronchite.

Causes d'occurrence

La proximité de la trachée par rapport aux voies respiratoires supérieures la rend très vulnérable aux infections virales et bactériennes se développant dans les organes ORL. Souvent, l'infection, ayant pénétré dans le pharynx, les amygdales ou la cavité nasale, se propage à travers les voies respiratoires sans réponse rapide et affecte la trachée. Beaucoup connaissent la maladie lorsqu'une toux sèche et douloureuse commence après un mal de gorge et une toux..

Un certain nombre des facteurs suivants peuvent également provoquer la survenue d'une trachéite:

  • Inhalation: air très chaud ou trop froid, vapeurs contenant des produits chimiques qui irritent la muqueuse, air gazé ou poussiéreux;
  • Abus d'alcool et de tabac;
  • La présence de maladies allergiques, puis de trachéite allergique est diagnostiquée;
  • La présence de pathologies des poumons, du cœur, des reins.
  • Graves dommages au système immunitaire.

Le plus souvent, la trachéite survient à la suite de rhumes des voies respiratoires supérieures pendant la période automne-hiver et pendant les épidémies.

Symptômes

Le principal symptôme d'un processus inflammatoire de la trachée est une toux paroxystique sèche qui s'aggrave la nuit et le matin. Une caractéristique de la trachéite est la douleur derrière le sternum qui survient après une crise. De plus, le patient présente les symptômes suivants:

  • Respiration superficielle, peur de provoquer une attaque;
  • Une toux peut survenir en pleurant, en riant, en criant - toute action avec une respiration profonde;
  • La température corporelle est élevée, avec le développement de la maladie, elle peut augmenter encore plus;
  • Les expectorations, initialement rares et visqueuses, deviennent abondantes et mucopurulentes en 3-4 jours;
  • Les ganglions lymphatiques sont hypertrophiés, une faiblesse et une somnolence sont observées.

Si les voies respiratoires inférieures sont impliquées dans le processus, alors l'intensité des symptômes augmente: la température augmente, les crises de toux deviennent plus fréquentes, une respiration difficile et une respiration sifflante apparaissent dans les poumons.

Le processus inflammatoire dans les organes respiratoires se développe très rapidement et afin de prévenir les complications, particulièrement dangereuses chez les personnes âgées et dans l'enfance, aux premiers signes de trachéite, il est nécessaire de consulter un médecin.

Complications possibles

Avec un traitement opportun et correct, la trachéite est complètement guérie. Ignorer les symptômes, en particulier pendant une longue période, peut provoquer un certain nombre de conditions pathologiques graves:

  • Le développement du processus inflammatoire d'une forme aiguë à une forme chronique, qui nécessite de grands efforts pour une guérison complète;
  • La bronchite ou la pneumonie est le résultat d'une perte de temps, qui n'est traitée que dans un hôpital. Les patients dont l'immunité est affaiblie sont particulièrement sensibles;
  • Faux croup chez les enfants, résultant des particularités de la structure anatomique. L'œdème qui se propage au larynx peut provoquer une crise d'étouffement, dans laquelle une ambulance doit être appelée immédiatement;
  • L'asthme bronchique survient à la suite d'une présence prolongée de trachéite allergique.

Avec la transition de l'inflammation vers les bronches et les poumons, l'état du patient se détériore fortement: la température augmente, tous les signes d'intoxication sont observés, une respiration sifflante sèche se fait entendre dans les poumons, des douleurs peuvent survenir non seulement lors de la toux, mais aussi lors de la respiration.

Si les symptômes de la trachéite deviennent plus intenses, chaque heure de retard, en particulier pour les patients affaiblis, peut être décisive pour aggraver la situation. Par conséquent, l'augmentation des signes de la maladie nécessite un appel immédiat au médecin ou à une «ambulance».

Traitement

Pour élaborer le schéma thérapeutique correct et diagnostiquer les maladies concomitantes, des études sont prescrites:

  • Une formule sanguine complète, qui peut révéler des changements dans la composition qui sont de nature inflammatoire;
  • La laryngotrachéoscopie peut indiquer une nature hypertrophique ou atrophique des modifications de la trachée, détecter la présence d'hémorragies pétéchiales;
  • Écouvillons de la cavité buccale et du nez, aidant à déterminer la nature de l'agent pathogène et, si nécessaire, à choisir le médicament approprié;
  • Si une nature allergique de la maladie est suspectée, les tests allergiques nécessaires et la consultation d'un allergologue sont effectués;
  • Si nécessaire, une consultation avec un phthisiatre (diagnostic de tuberculose) ou un pneumologue (maladies broncho-pulmonaires) est prescrite.

En plus du traitement médicamenteux, un certain nombre de procédures physiothérapeutiques sont effectuées:

  • Inhalations ultrasoniques, par lesquelles le médicament pénètre dans la trachée sous forme de minuscules gouttes;
  • La thérapie UHF sur la poitrine aide à réchauffer le corps à un niveau profond, fournissant simultanément un effet anti-inflammatoire et soulageant le bronchospasme;
  • L'inductothermie normalise la quantité de mucus produite, soulage l'inflammation et les douleurs thoraciques;
  • Une électrophorèse utilisant du chlorure de calcium et de l'iodure de sodium est effectuée pour améliorer l'effet expectorant.

Thérapie médicamenteuse

En fonction de la cause de la maladie (allergique, infectieuse) et de la nature de l'agent pathogène (viral, bactérien), des médicaments peuvent être prescrits:

  • Antibiotiques pour la trachéite: Augmentin, Amoxiclav, Flemoxin, Suprax, Fortum, Zinnat, Cefixim, Azithromycin. Le choix du médicament est fait en tenant compte de la sensibilité des bactéries à celui-ci;
  • Antiviral: Arbidol, Isoprinosine, Viferon, Grippferon, Amiksin, Remantadin, Aflubin. Ils ne sont utilisés que si la nature virale de l'infection est établie. La plus grande efficacité d'utilisation est obtenue lors de l'utilisation de médicaments dès le premier jour de la maladie;
  • Antihistaminiques: Fenkarol, Lratadin, Suprastin, Tavegil, Peritol, Zaditen, Claritin, Zyrtec, Ketotifen. Prescrit en cas de détection de la nature allergique de la toux; Parallèlement à la prise de médicaments, les efforts visent à éliminer le contact avec l'allergène;
  • Mucolytiques et expectorants: Mukaltin, Bronholitin, Pertussin, Gedelix, Ambroxol, Lazolvan, Ascoril, Bromhexin. Prescrit pour liquéfier et soulager les expectorations;
  • Symptomatique: antipyrétique (Panadol, Paracetamol, Ibufen), analgésiques (Analgin, Ketanov), mal de gorge (Grammidin, Strepsils, Hexoral).

Parallèlement au traitement de la trachéite, le traitement des maladies qui l'ont provoquée est effectué: rhinite, amygdalite, sinusite, etc..

Lors du traitement de la trachéite à domicile, vous devez accorder une attention particulière aux mesures générales: boire beaucoup de boissons contenant des vitamines et maintenir une humidité élevée dans la chambre du patient. La pièce doit être régulièrement ventilée et nettoyée à l'eau. S'il n'y a pas d'humidificateur dans la pièce, placez un chiffon humide et de la vaisselle avec une grande surface d'évaporation, remplie d'eau.

Remèdes populaires

Le traitement ambulatoire peut être complété par l'utilisation de remèdes populaires, en complément de la pharmacothérapie:

  • Faites bouillir 250 ml de lait pendant 15 minutes., après y avoir mis 1 cuillère à soupe. l. sauge. Puis filtrez, ajoutez 1 cuillère à soupe. l. miel et boire 1 cuillère à soupe. trois fois par jour;
  • Prenez 1 cuillère à soupe. l. racine de guimauve sèche hachée, faire bouillir pendant 15 minutes., filtrer et prendre 50 ml avant les repas trois fois par jour;
  • Les bourgeons de pin, l'origan, la racine d'élécampane sont brassés selon le même schéma, se gargarisent avec les mêmes infusions;
  • Faites des inhalations avec des décoctions d'herbes médicinales (camomille, calendula, millepertuis) 2-3 fois par jour, pendant 15-20 minutes, en ajoutant éventuellement quelques gouttes d'huile essentielle (pin, sapin, eucalyptus);
  • En l'absence de température, des pansements à la moutarde sont placés sur la zone de la trachée;
  • Faites une compresse sur la poitrine à partir de deux purées de pommes de terre avec l'ajout d'huile végétale;
  • Frottez la poitrine avec un mélange de 10 ml de miel avec 3 gouttes d'huile essentielle;
  • Ils boivent du jus de radis noir avec du miel trois fois par jour dans un rapport 1: 1;
  • Les huiles essentielles de thym apaisent la toux trachéite. Un oreiller est bourré d'herbe séchée et placé à la tête;
  • Des infusions d'écorces d'oignon, de framboises, d'eucalyptus sont utilisées pour se gargariser;
  • Broyer 5-6 gousses d'ail, faire bouillir dans un verre de lait et boire 1 c. plusieurs fois par jour.

L'utilisation de remèdes populaires, ainsi que de médicaments, doit être convenue avec le médecin traitant. Dans ce cas, la posologie et la durée d'admission doivent être indiquées..

La prévention

La trachée est située à la jonction des voies respiratoires supérieures et inférieures, ce qui détermine la dépendance de la survenue de la trachéite aux infections respiratoires aiguës et aux infections virales respiratoires aiguës. Par conséquent, pour prévenir la maladie, il faut tout d'abord éviter les rhumes et les infections virales des voies respiratoires..

Adénotomie endoscopique chez les enfants - cet article vous dira tout sur l'opération.

Les mesures nécessaires pour la prévention de la trachéite comprennent:

  • Maintien du niveau d'humidité dans les locaux d'habitation, nettoyage humide et ventilation;
  • Promenades régulières au grand air et hors de la ville;
  • Éviter l'hypothermie, à la fois locale et générale;
  • Durcissement progressif et éducation physique;
  • Rejet des mauvaises habitudes;
  • Renforcer l'immunité avec des immunostimulants naturels et prendre des complexes vitaminiques.

Une attention particulière doit être accordée aux personnes ayant une prédisposition aux maladies des voies respiratoires supérieures. Les premiers symptômes de la trachéite devraient être la raison pour laquelle vous devez contacter un pneumologue ou un oto-rhino-laryngologiste.

Vidéo

conclusions

La trachéite, comme toute maladie, nécessite une certaine attention. Il est important de ne pas oublier que le diagnostic rapide et les mesures prises peuvent vous éviter de nombreux moments désagréables. Et bien que l'inflammation de la trachée ne soit pas une maladie grave, ignorer les symptômes ne passe pas inaperçu. Comme dans tout processus en cours, les conséquences peuvent être imprévisibles..

En attendant, il est assez simple d'éviter l'apparition de la trachéite - il vous suffit de traiter les rhumes les plus légers qui sont apparus à temps, ou de ne pas les autoriser du tout. Et puis l'infection n'atteindra pas la trachée, ce qui signifie que l'inflammation n'aura pas une seule chance..

Symptômes, diagnostic et traitement de la trachéite chez l'adulte et l'enfant

La trachéite est un processus inflammatoire des muqueuses de la trachée, qui s'accompagne souvent de maladies du nasopharynx, des bronches et du larynx. Au stade chronique, la trachéite passe par la suite à un traitement incorrect, les exacerbations de la maladie alternent avec des rémissions.

  • Symptômes et diagnostic
  • Traitement
  • Toux trachéide chez les enfants

Symptômes et diagnostic

Le principal symptôme de cette maladie est une toux trachéide paroxystique, qui se manifeste souvent la nuit, lorsqu'une personne rit et même pendant une conversation. Bien qu'un tel signe soit une fonction protectrice du corps, il doit être traité afin d'éviter les complications..

La toux qui en résulte avec trachéite, bien que ce soit le signe d'une maladie virale, mais son exacerbation se produit souvent en raison de la poussière, des produits chimiques et de la fumée de cigarette entrant dans le système respiratoire.

Il convient de noter qu'il existe plusieurs caractéristiques qui distinguent la toux trachéide, en fait, ce seront ses principaux symptômes:

  1. La voix devient rauque.
  2. Crises aiguës de toux pendant les rires, les pleurs, les conversations, la nuit et aussi avec un changement brusque de température.
  3. Douleur à l'arrière de la poitrine et du larynx.
  4. Les trois premiers jours de maladie, le patient souffre d'une forte toux sèche sans expectoration, mais se transforme ensuite en une toux humide avec des expectorations muqueuses visqueuses.
  5. Douleur extrêmement sensible lors de la toux.
  6. La température corporelle augmente légèrement.

La difficulté à diagnostiquer la trachéite est que les symptômes sont très similaires à ceux des ARVI et des ARI. Cependant, si le traitement n'est pas commencé à temps, la maladie passera probablement à un stade chronique et il deviendra beaucoup plus problématique de la guérir..

Si le processus inflammatoire lors de la trachéite de la trachée atteint la bronche, une trachéobranchite apparaît, ce qui est bien pire, car l'état du patient change considérablement pour le pire, la toux s'avère encore plus fréquente et constante, la température corporelle augmente et des maux de tête sévères sont observés.

En cas de toux de quelque nature que ce soit, il est nécessaire de consulter un médecin, qu'il s'agisse d'un ORL ou d'un thérapeute qui examine le patient et trouve la cause profonde de ce symptôme:

  1. Un frottis oropharyngé est effectué.
  2. Laryngoscopie - examen du larynx.
  3. Radiographie pulmonaire.
  4. Un test sanguin pour détecter l'inflammation.
  5. Auscultation - écoute de sons dont l'occurrence est basée sur l'activité vitale des organes internes.
retour au sommaire ↑

Traitement

Souvent, le processus inflammatoire de la trachée est caché, c'est-à-dire que les symptômes disparaissent assez rapidement, mais réapparaissent ensuite. Une toux avec trachéite peut durer longtemps, elle doit donc être traitée sans faute, car une telle toux ne disparaît pas de sitôt.

Le traitement de la toux avec trachéite sera plus efficace si vous agissez sur le processus inflammatoire de la trachée avec toutes sortes de méthodes. Le traitement comprend des antihistaminiques, des antitussifs et des expectorants, qui ont un effet éclaircissant et éliminent les mucosités.

Les antibiotiques ne sont prescrits que si la toux trachéide ne disparaît pas pendant longtemps et qu'il y a des craintes de propagation du virus aux organes respiratoires inférieurs, ainsi que lorsque des expectorations purulentes sortent..

Lorsqu'une toux sèche et sévère tourmente, le traitement initial est axé sur la formation de crachats et sa libération du système respiratoire. Par conséquent, des frais de sein, des sirops et des médicaments sont prescrits, par exemple, ACC, Bromhexin, Ambroxol, Mukaltin et autres.

L'inhalation est excellente pour tousser avec une trachéite. Il est recommandé de préparer des inhalations à la vapeur à l'aide d'herbes médicinales: eucalyptus, camomille, sauge, calendula. Vous pouvez ajouter une cuillerée de soda à l'eau bouillante ou utiliser de la vapeur de pommes de terre fraîchement bouillies. Les huiles essentielles ont un excellent effet d'inhalation.

Si nous prenons en compte la présence de douleur derrière le sternum, divers échauffements, ainsi que le frottement de la poitrine avec de la pommade à la térébenthine ou de la graisse d'oie, sont très appropriés.

Il est nécessaire de boire beaucoup de liquide, il est souhaitable que ce soient des décoctions à base de plantes, telles que le thym, la menthe, le plantain, le tussilage, la guimauve, l'origan, la réglisse et autres. Le lait à la graisse de chèvre agit très efficacement contre la toux trachéide, l'arôme est très désagréable, cependant, la toux et le mal de gorge disparaissent le plus souvent rapidement.

Il arrive que les médicaments ne donnent pas le résultat attendu. La toux résiduelle après une trachéite est un phénomène très courant qui ne laisse pas le patient aller après la maladie. La durée de ce traitement dépend de la gravité de la maladie, mais la durée approximative est de 3 à 6 semaines. Si la toux n'est pas complètement passée à ce stade, il est nécessaire de subir un examen complet.

Pour le traitement, le médecin prescrit généralement le traitement suivant:

  • électrophorèse et physiothérapie;
  • Lazolvan;
  • compresse avec de l'huile de Bronchipret;
  • pansements à la moutarde sur les jambes;
  • inhalation avec un nébuliseur avec embout Ambrobene.

Si après 14 jours après le traitement, la toux trachéide résiduelle n'est pas passée, cela indique que le traitement a été incorrectement prescrit ou que la trachéite est passée à une forme chronique.

La toux avec trachéite est le principal symptôme de la maladie et un traitement est nécessaire pour le traitement, ce qui permettra d'éliminer l'inflammation, de ramener la respiration à la normale. Le traitement doit avoir lieu sous la supervision complète d'un médecin, il doit surveiller l'état des poumons et des bronches pour détecter l'accumulation de mucus et la présence de bruit.

Toux trachéide chez les enfants

La toux trachéide chez les enfants commence en raison du processus inflammatoire dans le système respiratoire. Si un enfant a une toux aiguë, il sera conseillé de demander l'aide d'un médecin qui lui prescrira un diagnostic pour déterminer le type de toux:

  1. Auscultation pour vérifier la respiration sifflante.
  2. Radiographie de la poitrine.
  3. Test sanguin.
  4. Prélèvement d'un écouvillon de l'oropharynx.

La toux avec trachéite chez les enfants se manifeste par des virus, des streptocoques et des staphylocoques. Les raisons de son apparition peuvent être:

  • hypothermie;
  • contact prolongé avec des produits chimiques;
  • système immunitaire faible.

Les jeunes enfants courent un plus grand risque de maladie, car la membrane muqueuse des voies respiratoires est plus sensible.

Vous pouvez distinguer les signes suivants de toux trachéide chez un enfant:

  1. Sec et paroxystique en inspirant, en riant, en pleurant, avec un changement brusque de température, la nuit.
  2. Une toux est observée après quelques jours.
  3. La voix devient rauque.
  4. Douleur dans le larynx et la poitrine.

La durée du traitement dépendra de l'exactitude du traitement prescrit, cependant, on ne peut pas s'attendre à un résultat rapide. Pour commencer, des médicaments antiviraux et un certain nombre d'antibiotiques sont prescrits aux enfants: Amoxil, Azithromycine, Amoxicilline, Doxycycline.

Si l'apparition d'un symptôme est basée sur une allergie, des antihistaminiques sont prescrits: Suprastin, Fenistil, Loratadin; antitussif: Codelak, Stopussin, Kofanol.

De très bons résultats sont obtenus grâce à l'utilisation de blaireau et d'huile de poisson. Au lieu du thé, vous pouvez donner à votre enfant des décoctions à base de plantes, comme la réglisse, le tussilage, l'origan. Le soir - lait au miel et beurre.

Pour éviter l'apparition secondaire de signes, il faut:

  • commencer le traitement à la moindre toux;
  • manger des aliments sains et sains, des vitamines;
  • ne pas trop refroidir.

Une immunité faible, une écologie médiocre, les allergies peuvent provoquer une seconde maladie, pour éviter cela, l'enfant doit être tempéré. En présence d'allergies, il est nécessaire d'éviter le contact avec les allergènes et de garder la maison propre, et de faire régulièrement un nettoyage humide. Et n'oubliez pas qu'un traitement insuffisant peut conduire au développement d'une forme chronique de la maladie..