Principal

Goitre

Mal de gorge du côté droit lors de la déglutition: pourquoi et que faire?

Si une personne sent souvent que sa gorge lui fait mal du côté droit en avalant, ou si la douleur est localisée ailleurs, il est fort probable qu'elle souffre d'une maladie locale.

En effet, avec des causes systémiques (maladie rénale, pathologies endocriniennes, intoxication sanguine), toute la gorge fera mal, ou des sensations désagréables seront d'une part, puis d'autre.

Quelle que soit la cause de la douleur, dans tous les cas, vous devez vous en débarrasser le plus rapidement possible. Après tout, si elle est causée par des bactéries, elles se multiplieront et infecteront d'autres organes..

En cas de blessure, le risque de maladies infectieuses, une diminution de l'immunité locale et, par conséquent, des rhumes constants augmentent. Parfois, le cancer peut causer de la douleur, puis il y a un risque de décès.

  1. Causes des maux de gorge, localisés à un endroit précis
  2. Comment déterminer la cause de la douleur
  3. Facteurs qui mènent à une prédisposition au mal de gorge
  4. Que faire pour les maux de gorge en avalant
  5. Que faire si un mal de gorge se forme pendant la grossesse
  6. Prévention des maladies de la gorge

Causes des maux de gorge, localisés à un endroit précis

Les maladies locales qui causent de la douleur lors de la déglutition d'un côté comprennent:

1. Angine de poitrine - une maladie causée par des lésions des muqueuses de la gorge ou des amygdales par des bactéries, des virus. Les symptômes varient légèrement en fonction de l'agent pathogène. Le principal symptôme du mal de gorge est une douleur aiguë intense lors de la déglutition.

Fondamentalement, la douleur est initialement localisée d'un côté, puis passe à l'autre lorsque les virus ou les bactéries commencent à se multiplier. Des signes supplémentaires de mal de gorge sont une forte augmentation de la température corporelle à 39 degrés ou plus, des frissons ou de la fièvre, une faiblesse.

Si le mal de gorge est causé par une bactérie, une accumulation de plaque blanche sera observée sur le site de localisation de la douleur. Avec les infections virales, une ou les deux amygdales sont hypertrophiées. Bien que ce ne soit pas toujours le cas. Parfois, l'amygdale affectée peut simplement virer au rouge vif..

2. Pharyngite. La maladie est similaire à l'angine de poitrine, mais elle n'affecte pas les amygdales, mais le pharynx lui-même. Le plus souvent, la douleur se propage sur toute la zone, mais il arrive que cela fasse mal du côté droit en avalant ou du côté gauche.

Cela se produit lorsque les virus ou les bactéries qui le provoquent ont trouvé des conditions propices à la reproduction dans n'importe quelle partie de la gorge. Peut-être qu'elle a déjà été touchée et la blessure est le terreau idéal pour eux..

Les symptômes distinctifs de la pharyngite due au mal de gorge sont qu'une personne se sent sèche et brûlante du côté où sa gorge lui fait mal en avalant. Souvent, ces personnes se plaignent d'une boule dans la gorge..

3. Maladies des dents. Si une personne a une dent enflammée près de la gorge, il n'est pas surprenant que cela provoque une douleur en avalant du côté où elle se trouve. Après tout, les dents ont de nombreuses terminaisons nerveuses, dont la douleur peut être donnée à certaines parties de la cavité buccale..

Parfois, la maladie est si bien déguisée qu'il est difficile d'identifier la véritable cause de la douleur lors de la déglutition. Par conséquent, si l'inconfort dans la gorge ne disparaît pas et que l'ORL ne peut pas établir les facteurs qui les causent, il vaut la peine de visiter le dentiste.

4. Stomatite aphteuse - inflammation de la membrane muqueuse de la bouche et de la gorge, à la suite de laquelle des plaies (aphtes) se forment dessus. Le plus souvent, les plaies sont situées dans une partie spécifique de la bouche ou de la gorge, surtout si la cause initiale était une blessure.

La douleur est pire en avalant, surtout en mangeant. D'autres signes d'une telle stomatite sont une faiblesse générale; hypertrophie des ganglions lymphatiques dans le cou, en particulier à l'endroit où la douleur est localisée; chaleur.

5. La mononucléose infectieuse est une maladie virale aiguë dont les symptômes sont très similaires à ceux de la stomatite aphteuse, à l'exception des ulcères. La maladie est très dangereuse, car elle affecte le foie, c'est pourquoi les patients se plaignent souvent de douleurs dans l'hypochondre droit, leur urine devient plus sombre.

La rate est également impliquée, ce qui augmente considérablement sa taille. La maladie est causée par le virus Epstein-Barr (herpès), elle peut donc être déterminée par des tests sanguins. Mal de gorge similaire à celui observé avec l'angine.

6. Un abcès peut également causer de l'inconfort. La gorge fait mal du côté droit lors de la déglutition ou du côté gauche, selon l'endroit où l'accumulation purulente est localisée.

La maladie est une suppuration des ganglions lymphatiques qui survient lorsque des bactéries y pénètrent par le nasopharynx, le nez et l'oreille moyenne. La douleur lors de la déglutition irradie souvent vers l'oreille, une personne souffre d'une mauvaise odeur de la cavité buccale, de nausées, parfois même de vomissements, si la maladie se prolonge. Le plus souvent, un abcès apparaît d'un côté de la gorge..

7. Cancer. C'est la pire maladie que l'on puisse soupçonner si la douleur lors de la déglutition est observée exclusivement du côté droit ou gauche pendant une longue période. En plus des manifestations douloureuses, un objet étranger peut être ressenti d'un côté de la gorge, qu'une personne essaie de cracher, mais rien n'en sort.

De nombreuses personnes confondent le cancer de la gorge avec un mal de gorge unilatéral, lorsque les amygdales s'élargissent à droite ou à gauche. D'autres signes d'oncologie peuvent être: gorge sèche, essoufflement, salivation abondante, toux, transpiration.

Si la maladie se prolonge, la tumeur se développe et endommage les terminaisons nerveuses de la tête, ce qui entraîne une altération de la sensibilité des oreilles et du cou. Le danger est que la tumeur affecte le système lymphatique, ainsi que le cerveau, ce qui peut entraîner une invalidité ou la mort..

8. Un traumatisme peut également causer des maux de gorge à un certain endroit. Mais en règle générale, l'inconfort disparaît en quelques jours si une personne ne capte pas une sorte de bactérie ou de virus.

Des blessures peuvent survenir à la suite d'une intervention chirurgicale, de vomissements sévères (par exemple, pendant la toxicose pendant la grossesse), de blessures alimentaires (os de poisson, qui peuvent même se coincer dans la gorge) ou pendant le lavage avec des appareils spéciaux.

Comment déterminer la cause de la douleur

Ceci est fait par le médecin ORL. Il doit nécessairement procéder à un examen, prélever un frottis du côté où la douleur est localisée, s'il y a un soupçon d'oncologie, puis du matériel tissulaire est également prélevé sur la partie douloureuse de la gorge pour vérifier la présence de cellules modifiées.

Les ganglions lymphatiques sont sondés pour déterminer s'ils sont hypertrophiés, s'il y a des accumulations purulentes. Un test sanguin, des rayons X et de préférence une thérapie par résonance magnétique pour la gorge sont effectués. S'il y a des complications dans d'autres organes internes (estomac, foie, rate, pancréas, cerveau), ils sont également examinés.

Il est impératif de consulter un dentiste. Même si les dents ne sont pas la cause de la douleur, la carie dentaire peut être une source supplémentaire d'infection. D'autre part, les trous dans les dents provoquent leur infection par des bactéries de la gorge. Afin de ne pas provoquer de complications et d'éviter une rechute de la maladie, il est préférable de les traiter.

Facteurs qui mènent à une prédisposition au mal de gorge

Certaines personnes ne savent pas ce que c'est quand un mal de gorge fait mal, tandis que d'autres en souffrent toute leur vie. Le développement de diverses maladies de la gorge est influencé par les éléments suivants:

  • Prédisposition génétique;
  • L'état du système immunitaire;
  • Air dans la pièce où le patient passe la plupart du temps. S'il fait trop chaud (plus de 25 degrés) et sec (humidité inférieure à 30), la membrane muqueuse de la gorge se dessèche et perd ses fonctions protectrices contre les bactéries et les virus;
  • Séjour fréquent parmi une foule nombreuse, en particulier dans un endroit fermé (minibus, métro, hôpital);
  • Le tabagisme et l'alcool, qui irritent les muqueuses, sont les principales causes de cancer;
  • Avitaminose;
  • Rhumatisme;
  • Maladies de l'estomac.

Que faire pour les maux de gorge en avalant

Tout d'abord, il est nécessaire d'éliminer l'effet de tous les stimuli possibles sur lui. Autrement dit, vous ne devriez pas manger de nourriture épicée, aigre, chaude et dure, ce qui ne fera qu'augmenter la douleur..

Il y a eu des cas où, en raison de douleurs intenses lors de la déglutition, des personnes ont refusé de manger pendant plusieurs jours, n'ont consommé que de l'eau chaude jusqu'à ce que les symptômes disparaissent. Vous devez manger du côté des dents avec lequel il n'y a pas de douleur, afin que les particules de nourriture qui y resteront ne provoquent pas encore plus d'inflammation.

Deuxièmement, vous devez trouver la cause de la douleur et l'éliminer. Si la maladie est causée par des bactéries, un rinçage et un rinçage doivent être effectués. Dans certains cas, l'inhalation sera utile.

Les antibiotiques sont indispensables pour les inflammations bactériennes. Seul un médecin doit les prescrire, car un médicament distinct est sélectionné contre chaque agent pathogène.

Il est recommandé d'utiliser des immunostimulants. Le régime alimentaire doit inclure des aliments riches en vitamines, en substances antibactériennes et antifongiques. Il est nécessaire d'exclure les aliments sucrés, les produits de boulangerie, les aliments frits et gras.

Si, en raison de la maladie, l'une des glandes (ou les deux) est trop enflammée ou du pus s'y est accumulé, une intervention chirurgicale est effectuée - soit une accumulation purulente est enlevée, soit l'amygdale est complètement enlevée, si elle interfère avec la déglutition et la respiration, cela peut provoquer un essoufflement..

Dans le cas de l'oncologie, la chimiothérapie, la radiothérapie, en association avec des médicaments, sont effectuées. Si la tumeur est trop grande, elle est retirée chirurgicalement.De plus, il n'y a pas de contre-indications à cela.

Lorsqu'un mal de gorge a causé une blessure, il est nécessaire d'examiner si l'objet de la blessure reste dans les tissus, s'il est là, il doit être retiré. Ensuite, la partie affectée de la gorge est lavée, elle est lubrifiée avec des agents cicatrisants et antibactériens.

La pommade de Lugol est très courante parmi eux (s'il n'y a pas de contre-indications à son utilisation de la glande thyroïde).

Que faire si un mal de gorge se forme pendant la grossesse

La grossesse est une position particulière de la femme, lorsqu'il est nécessaire d'être traitée pour ne pas nuire au fœtus. Par conséquent, si la douleur est causée par des infections, le traitement doit être effectué avec des médicaments qui ne nuisent pas au bébé..

Il est préférable de rincer avec des décoctions à base de plantes, de boire du thé à la framboise et de rester au lit. L'essentiel est de ne pas laisser la température monter à 38 degrés et plus, car cela peut provoquer des défauts chez le fœtus.

Il est préférable d'abaisser la température avec du paracétamol pur, sans aucun additif chimique. Le traitement doit nécessairement être effectué sous la surveillance d'un médecin..

Si le problème est plus grave, ils évaluent dans quelle mesure la maladie peut affecter le bébé et sa mère, et prescrivent des médicaments plus puissants si le risque de nuire à l'enfant est inférieur au bénéfice pour la mère..

Lorsqu'une femme reçoit un diagnostic de cancer, l'interruption de grossesse est un cas extrême. L'essentiel est de la soutenir avant d'accoucher avec des médicaments spéciaux pour que la maladie ne progresse pas. Immédiatement après l'accouchement, un traitement actif sera effectué, le bébé devra donc être nourri avec des mélanges.

Prévention des maladies de la gorge

  • Vous devez maintenir votre immunité dans la norme: dormir suffisamment, vous reposer, vous mettre en colère, faire de l'exercice, bien manger;
  • Il vaut la peine de ventiler la pièce dans laquelle la personne séjourne, en veillant à ce que l'air ne soit pas trop chaud et sec, si nécessaire, humidifiez-le;
  • Afin d'hydrater le nasopharynx, il est nécessaire d'enterrer le nez avec une solution saline;
  • Pour renforcer les fonctions protectrices des amygdales, accélérer la circulation sanguine dans celles-ci, il est utile d'utiliser des aliments froids: crème glacée, cocktails glacés;
  • Il est impératif de surveiller l'hygiène bucco-dentaire, de subir des examens préventifs chez le dentiste;
  • Vous devez renoncer à l'alcool et au tabac;
  • La surchauffe de la gorge est nocive, car si certaines bactéries y pénètrent, il est préférable qu'elle se multiplie dans un environnement chaud. Par conséquent, il ne vaut pas non plus la peine de l'envelopper inutilement dans des écharpes, vous n'avez pas besoin d'attraper un rhume. Vous devez choisir le juste milieu dans tout;
  • Pas besoin de s'emballer avec des aliments qui irritent la membrane muqueuse.

Il vaut mieux prévenir l'apparition des maladies que les guérir.

Voir la vidéo:

Si des symptômes de la maladie apparaissent, vous devez immédiatement consulter un médecin pour des soins de qualité..

Mal de gorge d'un côté - est-ce dangereux et que faire

Causes du mal de gorge unilatéral

Un mal de gorge d'un côté est très fréquent. Ce symptôme peut être causé par de nombreuses raisons..

Angine

Avec l'angine de poitrine, le processus inflammatoire couvre très souvent une amygdale. Cela s'exprime dans le fait que la gorge commence à faire mal d'un côté. La douleur dans un côté de la gorge avec angor peut être une sensation de brûlure ou de tiraillement. Le syndrome douloureux augmente avec la déglutition. Le mal de gorge d'un côté avec angine irradie souvent vers la mâchoire, le cou et les racines des dents. Un symptôme supplémentaire de la maladie est le gonflement et la sensibilité des ganglions lymphatiques du côté droit ou gauche..

La cause du mal de gorge est une infection streptococcique. Le traitement est effectué avec des agents antibactériens. La maladie est contagieuse, vous devez donc désinfecter tous les objets utilisés par la personne malade et limiter le contact avec les personnes autour.

Pharyngite

Avec la pharyngite, une inflammation de la membrane muqueuse de l'oropharynx est observée. Très rarement, un processus inflammatoire unilatéral est observé, ce qui indique la localisation de micro-organismes nuisibles en un seul endroit. Pour éviter des conséquences graves, la raison doit être identifiée en contactant un oto-rhino-laryngologiste.

Laryngite

Un mal de gorge unilatéral peut survenir avec une laryngite. Les symptômes supplémentaires comprennent l'enrouement, la toux et un mal de gorge persistant. Avec cette maladie, la température augmente légèrement. Les sensations douloureuses sont caractérisées par le fait qu'elles peuvent se déplacer d'un côté à l'autre, mais en avalant, le syndrome douloureux n'augmente pas. La douleur d'un côté de la gorge avec cette pathologie augmente avec la charge vocale.

Abcès focaux

La pathologie la plus dangereuse nécessitant une réponse urgente en cas de mal de gorge unilatéral est la survenue d'abcès focaux, ou abcès. Dans ce cas, une difficulté à avaler est notée. Dans les cas graves, il devient tout simplement impossible d'avaler quoi que ce soit et une énorme quantité de salive est libérée, qui remplit la cavité buccale et s'écoule. De plus, un spasme réflexe peut survenir, ce qui empêche les muscles masticateurs de fonctionner. Cela s'exprime dans le fait qu'une personne ne peut pas ouvrir la bouche. Le diagnostic n'est pas difficile. Le patient est hospitalisé d'urgence. Traitement - ouverture chirurgicale de l'abcès suivie d'une antibiothérapie.

Les tumeurs

Les tumeurs qui se développent dans le larynx provoquent également des douleurs du côté droit ou gauche. Dans le même temps, une formation bénigne est généralement moins douloureuse et l'inconfort est davantage associé à une violation de la déglutition. Les tumeurs malignes progressent constamment, la douleur est donc caractérisée par une intensification. Si un tel phénomène est observé, il est urgent de subir un diagnostic, qui consiste à passer des tests et à effectuer une biopsie.

La progression des tumeurs malignes conduit à une modification de la fonction vocale, et dans les cas sévères à l'aphonie (disparition de la voix). Au fil du temps, la tumeur se développe et se manifeste par une formation volumétrique sur le cou. Dans les cas graves, la lumière du larynx se rétrécit, provoquant une insuffisance respiratoire.

Les formations bénignes sont moins dangereuses. Ils progressent très lentement et, avec un traitement approprié, ne constituent pas une menace pour la santé humaine. Le plus souvent, ce sont des adipeux, des fibromes et des papillomes..

Traumatisme

Le traumatisme de la gorge est une cause très courante de douleur unilatérale. Des blessures peuvent survenir si un corps étranger pénètre dans la gorge. Avaler un arête de poisson est une cause classique. Il se coince généralement d'un côté et peut rayer la membrane muqueuse, provoquant une douleur constante. Vous pouvez également vous brûler la gorge avec de la nourriture chaude d'un côté. Une brûlure chimique (acide) de la membrane muqueuse peut également survenir lors de vomissements, lorsque le suc gastrique est éjecté de l'estomac.

En règle générale, avec les blessures du pharynx, l'état général d'une personne reste stable. Aucun symptôme supplémentaire n'apparaît, par conséquent, lors du diagnostic, la cause de la douleur est facilement trouvée en fonction des plaintes du patient. Le risque d'aggravation de la maladie survient s'il n'y a pas de traitement adéquat. Cela peut entraîner le développement d'une inflammation, dans le contexte de laquelle la température augmente..

Une alimentation douce est importante pour les blessures à la gorge. Le régime doit être exempt d'aliments solides, ainsi que d'aliments et de boissons trop chauds ou froids. La durée de la guérison dépend des caractéristiques de la blessure.

Autres raisons

Il existe d'autres raisons qui peuvent déclencher l'apparition d'un mal de gorge unilatéral. Très souvent, des pathologies du tractus gastro-intestinal conduisent à cela. L'irritation de la membrane muqueuse d'un côté de la gorge peut être causée par une œsophagite par reflux ou une gastrite hyperacide (avec une acidité accrue du contenu gastrique). Avec de telles maladies, du suc gastrique acide et des particules d'aliments non digérés sont jetés dans l'œsophage et le pharynx. Cela provoque une irritation de la membrane muqueuse. Il peut être à la fois unilatéral et bilatéral. Le plus souvent, une douleur unilatérale survient en raison du reflux du contenu gastrique pendant la nuit, lorsqu'une personne dort d'un côté. Il n'est pas difficile de diagnostiquer le problème, car la douleur d'un côté de la gorge s'accompagne de symptômes supplémentaires évidents. Il y a une gêne dans l'estomac, des brûlures d'estomac et une lourdeur dans l'abdomen, et le processus de digestion est également perturbé.

La thyréotoxicose, qui est une pathologie de la glande thyroïde, peut provoquer des douleurs du côté gauche ou droit de la gorge. Avec une telle maladie, la glande thyroïde se développe, des structures nodulaires ressemblant à des tumeurs se forment dans ses tissus, qui exercent une pression sur les tissus environnants. Une personne ressent une boule dans la gorge, mais la douleur survient d'un côté uniquement lors de la déglutition. Les symptômes de la maladie sont également typiques. Au fil du temps, le soulagement du cou change et la perte de poids se produit. Au fur et à mesure que la maladie progresse, les yeux se gonflent et dans les cas graves, la température corporelle augmente.

Il existe également de nombreuses autres maladies associées à un mal de gorge d'un côté:

  • Une crise aiguë d'angine de poitrine, lorsque la douleur du sternum irradie vers le côté gauche de la gorge, mais que le syndrome douloureux ne s'intensifie pas lors de la déglutition.
  • Carie ou pulpite non traitée des molaires angulaires.
  • Névralgie glossopharyngée.
  • Ostéochondrose de la colonne cervicale, lorsque la douleur irradie vers la pomme d'Adam.
  • Otite moyenne, lorsque la douleur survient dans l'oreille, mais peut être administrée dans la gorge.
  • Sinusite sous forme unilatérale, en cas de congestion nasale d'un côté.
  • Allergies qui provoquent un gonflement de certaines zones du larynx.

Comment et quoi vous donner les premiers soins

Lorsque votre gorge vous fait mal d'un côté, vous devez savoir quoi faire pour réduire le syndrome douloureux. Il est important de ne pas se précipiter pour commencer à boire des médicaments ou d'essayer d'ouvrir par vous-même l'éducation émergente..

Avant de commencer tout traitement, lorsque la gorge fait mal d'un côté, il est nécessaire d'analyser la présence de symptômes supplémentaires. Si le syndrome douloureux s'accompagne d'une détérioration prononcée de la santé et d'une augmentation de la température, il est permis de prendre un agent antipyrétique, après quoi vous devez absolument appeler un médecin.

Pour désinfecter la gorge, il est permis de rincer avec une solution antiseptique chaude. Il peut s'agir de furaciline ou de chlorhexidine. Parmi les remèdes populaires, les décoctions de camomille ou de calendula sont considérées comme efficaces. Lorsqu'une inflammation des amygdales est observée, ce qui indique le développement de l'angine de poitrine, il est permis de dissoudre les pastilles antiseptiques pour soulager la douleur. Ils peuvent également être utilisés pour l'inflammation de la muqueuse pharyngée - pharyngite. Pour les douleurs intenses, vous pouvez appliquer un anesthésique local - la lidocaïne.

Jusqu'à ce qu'un diagnostic précis soit fait pour la douleur unilatérale, il n'est pas recommandé d'envelopper le cou avec un foulard chaud ou d'utiliser des compresses chauffantes. Dans certaines maladies, cela peut aggraver la situation. Il est très important d'essayer de maintenir une humidité optimale dans la pièce. L'air sec contribue à l'aggravation.

Quand voir un spécialiste

Si la gorge fait mal du côté droit ou gauche et que la température corporelle augmente en même temps, vous devriez consulter un médecin dans les plus brefs délais. Vous devez vous précipiter chez le médecin si dans les trois jours la douleur augmente constamment et qu'il y a des problèmes de déglutition.

Pour les maux de gorge, vous devez d'abord contacter un thérapeute. Mais dans la plupart des cas, le patient est immédiatement référé à un spécialiste ORL. À l'aide d'études instrumentales modernes, le diagnostic est généralement établi très rapidement. Si nécessaire, une laryngoscopie, une pharyngoscopie, une radiographie peuvent être effectuées. La liste des tests obligatoires comprend la culture bactérienne de la gorge.

Si vous ressentez un mal de gorge unilatéral, vous devrez peut-être consulter d'autres médecins. Ce besoin peut survenir si le syndrome douloureux est dû à des troubles neurologiques. Si une tumeur est trouvée dans le larynx, vous devriez consulter un oncologue. Si le syndrome douloureux d'un côté de la gorge survient en raison de problèmes avec le système digestif ou endocrinien, un examen par un gastro-entérologue et un endocrinologue est donc nécessaire..

Traitement

Le traitement d'un mal de gorge du côté droit ou gauche ne peut être effectué qu'une fois la cause de son apparition établie..

Pour le traitement symptomatique, vous pouvez utiliser les recommandations suivantes:

Pendant un rhume, vous devriez boire autant de liquide que possible pour aider à éliminer les toxines du corps. De plus, le thé, le bouillon de baies et juste de l'eau chaude apaisent les maux de gorge..

Si un mal de gorge survient en raison de maladies du système digestif, il est recommandé de dormir sur le côté gauche. Dans ce cas, le risque de reflux du contenu gastrique dans l'œsophage sera considérablement réduit..

Si un mal de gorge survient dans le contexte d'une névrose laryngée, vous devez alors essayer de normaliser votre propre état psycho-émotionnel. Il est important d'éviter le stress et la tension nerveuse..

Après le diagnostic de la maladie sous-jacente, un traitement complexe est prescrit, qui comprend:

  • Thérapie médicamenteuse.
  • Chirurgie.
  • Remèdes homéopathiques.
  • La médecine traditionnelle.
  • Procédures de physiothérapie.

Lorsque la maladie est causée par des bactéries pathogènes, des antibiotiques sont prescrits. Mais vous ne pouvez pas prendre vous-même des décisions concernant la prise de ce type de médicaments. Seul un médecin pourra sélectionner des médicaments qui détruiront rapidement les agents pathogènes qui ont provoqué la maladie.

Dans les infections virales, les antibiotiques ne sont pas prescrits, les médicaments antiviraux sont efficaces. Si un mal de gorge survient à la suite de réactions allergiques, les déclencheurs doivent être identifiés et évités; avec des exacerbations, des antihistaminiques sont prescrits.

S'il n'y a pas d'augmentation de la température, l'inhalation est recommandée pour minimiser la douleur dans la gorge. Pour cela, des remèdes populaires éprouvés par le temps sont utilisés. Une manière populaire bien connue est l'inhalation de vapeur de pomme de terre. Les inhalations avec des décoctions à base de plantes avec des effets antibactériens et anti-inflammatoires sont également utiles..

La prévention

Pour éviter le développement du rhume, vous devez respecter les recommandations suivantes:

  • Habillez-vous pour la saison.
  • Minimiser l'effet irritant de la fumée sur la muqueuse pharyngée en arrêtant de fumer.
  • Menez une vie saine: faites du sport, reposez-vous bien et promenez-vous plus souvent au grand air.
  • Pendant la période de propagation des infections virales saisonnières, il est recommandé d'équilibrer au maximum son alimentation, de ventiler régulièrement la pièce et d'effectuer des procédures de durcissement..
  • Au moindre inconfort causé par un rhume ou une grippe, vous devez vous conformer au repos au lit et suivre toutes les recommandations médicales.

Mal de gorge à droite en avalant

Le mal de gorge à gauche lors de la déglutition est l'un des principaux signes du développement d'une inflammation infectieuse dans la membrane muqueuse du pharynx. La douleur unilatérale signale l'emplacement de la flore pathogène. Le type de maladie peut être déterminé par les symptômes concomitants et les résultats des tests de laboratoire.

Le contenu de l'article

Beaucoup moins souvent, une gêne au niveau du pharynx indique le développement de pathologies non infectieuses, telles que l'ostéochondrose cervicale, les polypes du larynx, le reflux gastro-œsophagien, etc..

Pour vous assurer qu'il n'y a pas de maladies systémiques graves, vous devez consulter un médecin.

En fonction de la cause des symptômes d'anxiété, le médecin peut référer le patient à un oto-rhino-laryngologiste, un spécialiste des maladies infectieuses, un gastro-entérologue, un oncologue, etc..

Les raisons

Le mal de gorge lors de la déglutition est un symptôme non spécifique par lequel il est impossible de déterminer avec précision le type de maladie. Dans la plupart des cas, la douleur unilatérale signale où se trouve exactement la flore pathogène. Cependant, les virus, les bactéries ou les champignons peuvent être des provocateurs de processus inflammatoires. Seul un spécialiste peut établir le type de pathologie sur la base des résultats de la culture bactérienne, des antécédents du patient et de l'examen visuel de l'oropharynx.

Le développement des infections ORL est facilité par une diminution de l'immunité locale et générale, qui se produit lorsqu'elle est exposée aux facteurs suivants:

  • hypovitaminose (carence en vitamines);
  • Déficience en fer;
  • tendance aux allergies;
  • les dépendances;
  • surchauffe (hypothermie);
  • pathologies chroniques;
  • perturbations auto-immunes.

Si cela fait mal au patient d'avaler pendant une longue période, il est nécessaire de subir un examen à la clinique. Un traitement inopportun augmente le risque de complications graves, en particulier en cas de diagnostic d'angor lacunaire ou de mononucléose infectieuse.

Maladies possibles

Le type de maladie peut être déterminé par la nature de la douleur dans le pharynx, leur intensité, les symptômes concomitants, l'âge du patient et les complications. Les agents responsables de certaines pathologies ORL sont exclusivement des bactéries, d'autres sont des virus ou une flore pathogène mixte. En règle générale, les douleurs unilatérales du côté droit ou gauche signalent le développement des maladies suivantes:

  • angine;
  • pharyngite;
  • stomatite aphteuse;
  • Mononucléose infectieuse;
  • lymphadénite;
  • grippe;
  • lésion des muqueuses;
  • méningo-encéphalite.

Un traitement médicamenteux retardé peut entraîner un abcès tissulaire et une inflammation de la muqueuse cérébrale.

Il est possible de déterminer les principes de traitement d'une maladie infectieuse uniquement en subissant un diagnostic différentiel par un oto-rhino-laryngologiste.

En fonction du stade de développement des processus pathologiques, du bien-être et de l'âge du patient, des médicaments appropriés et un traitement de physiothérapie seront prescrits.

Pour comprendre les caractéristiques et les manifestations cliniques des pathologies ci-dessus, il convient d'examiner chacune d'elles plus en détail.

Angine

L'angine (amygdalite aiguë) est une inflammation aiguë des tissus de l'anneau pharyngé, dans laquelle la flore pathogène est le plus souvent localisée dans les amygdales palatines et à l'arrière du pharynx. En règle générale, l'amygdalite est provoquée par des bactéries, mais dans environ 10% des cas, une amygdalite virale (herpétique) ou fongique (candidose) est diagnostiquée.

L'amygdalite catarrhale est caractérisée par un début aigu, dans lequel les patients se plaignent le plus souvent de:

  • gorge irritée;
  • hyperthermie;
  • sécheresse de la membrane muqueuse de l'oropharynx;
  • mal de gorge unilatéral;
  • douleur des ganglions lymphatiques régionaux;
  • faiblesse musculaire et manque d'appétit.

Lors de l'examen d'un patient, les spécialistes déterminent le plus souvent une augmentation de l'une des amygdales palatines, ce qui indique l'emplacement de la flore pathogène.

En l'absence de traitement adéquat, l'amygdalite catarrhale se transforme en une forme purulente, dans laquelle des masses purulentes commencent à s'accumuler dans les follicules et les lacunes des glandes.

Une maladie causée par une infection streptococcique constitue un danger particulier pour la santé.

Avec la généralisation des processus pathologiques, le risque de développer du phlegmon cervical, une lymphadénite et une otite moyenne augmente. Dans le contexte d'une intoxication générale du corps causée par l'accumulation de métabolites bactériens dans les tissus, des complications systémiques et locales graves peuvent survenir.

Si l'inflammation n'est pas éliminée à temps, des dommages aux reins, au muscle cardiaque, aux articulations, à l'analyseur auditif, etc. sont possibles..

Lymphadénite submandibulaire

La lymphadénite sous-maxillaire est une inflammation des ganglions lymphatiques, qui se produit dans le contexte du développement de maladies infectieuses et de caries dentaires. La survenue d'une pathologie est mise en évidence par une augmentation des ganglions lymphatiques et de leur douleur à la palpation. Le développement de la maladie peut être provoqué par:

  • amygdalite;
  • gingivite;
  • maladie parodontale;
  • pharyngite;
  • dents carieuses.

Dans le cas de la lymphadénite sous-maxillaire, les patients se plaignent souvent de douleurs dans la gorge d'un seul côté, qui peuvent irradier vers l'oreille, l'arrière de la tête, le cou, etc. À l'examen visuel, l'apparition d'un gonflement du cou et d'une hyperémie de la membrane muqueuse de la gorge est évidente. En règle générale, la maladie s'accompagne d'une fièvre subfébrile, qui signale la présence d'une inflammation aiguë dans les tissus..

En raison de l'élargissement des ganglions lymphatiques sous-maxillaires, l'inconfort dans le pharynx lors de la déglutition de la salive augmente avec le temps. Si vous ignorez le problème, le pus commence à s'accumuler dans les tissus, comme en témoigne la cyanose de la peau au niveau des glandes. La destruction des tissus est lourde d'œdème, ce qui rend souvent la respiration difficile et provoque une hypoxie.

Mononucléose infectieuse

La mononucléose infectieuse est une pathologie virale dans laquelle il existe une lésion du pharynx, des amygdales palatines, des ganglions lymphatiques, de la rate et du foie.

La maladie est dangereuse car, en cas de progression, la composition du sang change, ce qui conduit inévitablement à une diminution de la réactivité de l'organisme..

L'agent causal de la mononucléose est un virus à ADN génomique qui se réplique dans des cellules immunocompétentes.

Les manifestations cliniques d'une maladie virale sont:

  • douleur unilatérale dans la gorge;
  • trachéite catarrhale;
  • difficulté à avaler;
  • hypertrophie du foie;
  • chaleur;
  • douleurs articulaires et musculaires;
  • vertiges;
  • la nausée;
  • maux de tête;
  • inflammation des ganglions lymphatiques.

Les manifestations cliniques de la maladie sont similaires à celles de la tularémie, de la leucémie aiguë et de l'hépatite virale.

L'inconfort dans la gorge du côté droit ou gauche dans la plupart des cas est associé à une inflammation des ganglions lymphatiques.

En cas de détection de symptômes alarmants, il n'est pas souhaitable de reporter une visite chez un spécialiste. En outre, la pathologie peut se présenter sous une forme atypique, caractérisée par une gravité excessive des symptômes et la propagation rapide de l'infection..

Pharyngite

La pharyngite infectieuse est provoquée par le développement d'adénovirus, de staphylocoques, de streptocoques et de champignons de type levure du genre Candida. La maladie est caractérisée par une inflammation des tissus lymphadénoïdes et des muqueuses du pharynx. Selon la localisation des agents pathogènes, un mal de gorge unilatéral peut survenir lors de la déglutition.

Dans certains cas, la pharyngite survient à la suite de la propagation d'une infection bactérienne ou virale au-delà des lésions adjacentes à la gorge - écoulement nasal, sinusite, gingivite, etc..

Dans l'inflammation aiguë des voies respiratoires, les patients se plaignent de maux de gorge, de difficultés à avaler, de fièvre légère, de toux atroce et de maux de tête.

Chez les enfants d'âge préscolaire, une maladie infectieuse se développe souvent dans le contexte des ARVI, dans lesquels il y a une diminution de l'immunité locale et générale. Dans ce cas, des symptômes de grippe, d'amygdalite, de rougeole, etc. s'ajoutent aux signes généraux de la pharyngite..

Un traitement intempestif des maladies ORL conduit à la chronicité des processus pathologiques de la gorge, ce qui peut entraîner des complications systémiques et locales.

Stomatite aphteuse

Stomatite aphteuse - lésion de la membrane muqueuse de l'oropharynx avec des aphtes (petites formations érosives). La maladie peut se développer dans le contexte de la grippe, des pathologies gastro-intestinales et de la fièvre aphteuse. La cause de l'ulcération des muqueuses des organes ORL est le plus souvent un traumatisme mécanique, une mauvaise hygiène, des réactions allergiques et des dysfonctionnements du système immunitaire.

Avec la progression de la stomatite aphteuse, les symptômes suivants se produisent:

  • hypersalivation (salivation accrue);
  • hyperémie de la muqueuse buccale et du pharynx;
  • gonflement des tissus lymphoïdes;
  • plaque jaune sur les gencives;
  • mauvaise haleine.

Les facteurs prédisposant au développement de la stomatite sont un manque de vitamines des groupes B, A et C.

En cas de formation arrière d'un côté de la gorge, le patient ressent une gêne en mangeant et en avalant de la salive. En règle générale, la maladie disparaît d'elle-même en une semaine. Mais en raison d'une diminution de l'immunité locale, le développement d'une flore bactérienne et fongique n'est pas exclu. Pour éviter les complications, il est conseillé de recourir à un rinçage de l'oropharynx avec des préparations antiseptiques et des décoctions à base d'herbes médicinales.

Grippe

La grippe est une maladie ORL infectieuse caractérisée par des lésions des voies respiratoires. L'agent causal de l'infection est le virus de la grippe, qui pénètre rapidement dans l'épithélium cilié, provoquant une inflammation. Lorsque les agents pathogènes se multiplient, une destruction des cellules hôtes est observée, à la suite de laquelle des lésions se forment dans le larynx, provoquant des douleurs.

Pénétrant dans le sang, les virus pathogènes provoquent une virémie, ce qui entraîne les symptômes suivants: frissons; hyperthermie; toux; myalgie; difficulté à avaler; maux de tête; gonflement des muqueuses du pharynx; mal de gorge unilatéral; hypertrophie des ganglions lymphatiques cervicaux.

La propagation rapide de l'infection entraîne des dommages à l'arbre trachéo-bronchique, qui est lourd de développement d'une trachéobronchite hémorragique.

Les premiers signes du développement d'une maladie grippale typique sont une élévation rapide de la température corporelle à des niveaux subfébriles et fébriles..

Environ 2-3 jours après l'infection, le patient développe une toux et une congestion nasale, après quoi des douleurs surviennent lors de la déglutition.

Il convient de noter qu'en cas d'évolution sévère de la pathologie, le développement d'un syndrome hémorragique est possible. Le passage en temps opportun d'un traitement étiotropique vous permet d'éviter l'ajout d'une infection bactérienne et le développement de complications.

Blessure à la gorge

Si le patient est douloureux à avaler, mais qu'il n'y a pas de symptômes typiques d'inflammation infectieuse, cela peut indiquer des dommages mécaniques aux tissus. La cause de l'inconfort dans la gorge peut être:

  • brûlure thermique;
  • brûlure chimique;
  • dommages mécaniques.

La perturbation de l'intégrité des tissus se produit lors de la consommation d'aliments solides, de la consommation de boissons chaudes, de l'inhalation de vapeurs chaudes et de produits chimiques volatils, etc. En cas de sensations désagréables lors de la déglutition, il est nécessaire de s'assurer qu'il n'y a pas d'inflammation septique. Pour ce faire, il est conseillé de demander l'aide d'un oto-rhino-laryngologiste..

Il convient de noter que les lésions de l'épithélium cilié et des tissus lymphoïdes affectent négativement l'immunité locale. Cela peut provoquer la multiplication de micro-organismes opportunistes dans la membrane muqueuse de l'oropharynx. Pour prévenir l'inflammation, gargarisez-vous avec des solutions antiseptiques pendant au moins 5 à 7 jours.

Méthodes de pharmacothérapie

Un mal de gorge n'est qu'un symptôme qui indique le développement de processus inflammatoires dans le corps. Il est possible d'éliminer les manifestations cliniques de maladies et d'agents pathogènes à l'aide de médicaments palliatifs et pathogéniques. Mais avant d'acheter des médicaments en vente libre dans une pharmacie, vous devez consulter votre médecin. Une thérapie inappropriée peut aggraver le bien-être du patient et provoquer des complications.

En cas de douleur unilatérale dans la muqueuse de la gorge, il est recommandé d'utiliser les types de médicaments suivants:

  1. anesthésiques locaux ("Benzocaïne", "Tetracaïne") - inhibent l'activité des récepteurs de la douleur, ce qui aide à éliminer l'inconfort;
  2. antiseptiques ("Polyvidone-iode", "Timol") - désinfectent les muqueuses de l'oropharynx, augmentant ainsi l'immunité locale;
  3. médicaments antibactériens ("Tyrothricin", "Nitrofural") - détruisent les structures cellulaires des microbes pathogènes, ce qui entraîne leur mort;
  4. médicaments antiviraux (Ingavirin, Kagocel) - détruisent les virus, ce qui accélère la régression des processus catarrhales dans le pharynx;
  5. anti-inflammatoires non stéroïdiens (Saridon, Piroxicam) - inhibent la synthèse des prostaglandines, ce qui empêche la production de médiateurs inflammatoires.

Pour augmenter la concentration de substances antivirales et antibactériennes dans les tissus affectés, il est recommandé d'utiliser des pastilles et des nettoyants pour la gorge. La thérapie locale accélère le processus de destruction des agents pathogènes, ce qui favorise la régénération tissulaire et, par conséquent, la récupération.

Maux de gorge unilatéraux en avalant

Le mal de gorge unilatéral lors de la déglutition n'est pas seulement une sensation désagréable, mais aussi un signe clinique plutôt alarmant auquel tout le monde peut faire face. Un large éventail de facteurs prédisposants peut provoquer une telle manifestation, qui dans tous les cas est de nature pathologique. Il est à noter que des facteurs complètement différents peuvent provoquer des douleurs à gauche et à droite de la gorge..

Le tableau clinique du syndrome douloureux est souvent complété par des signes de l'une ou l'autre maladie du froid. Ils peuvent être une rougeur de la gorge, un enrouement, de la fièvre, des maux de tête, une toux et un écoulement nasal..

Pour établir le facteur prédisposant le plus probable, le patient subit toute une gamme de mesures diagnostiques, qui ne se limitent pas à un examen approfondi de la gorge..

Le traitement symptomatique est effectué par des méthodes conservatrices et, dans certains cas, une intervention chirurgicale peut être nécessaire pour éliminer le facteur étiologique..

Étiologie

Un mal de gorge, d'une part, peut être dû à diverses raisons, mais dans la très grande majorité des cas, cela se produit dans le contexte d'un rhume. La localisation de la douleur d'un seul côté indique que le processus pathologique n'a pas atteint le degré de progression auquel il peut se propager à toute la gorge.

De plus, il ne faut pas oublier qu'un mal de gorge lors de la déglutition peut être à gauche ou à droite avec d'autres maux. Dans de tels cas, la focalisation d'un symptôme désagréable peut donner beaucoup d'informations sur le facteur provoquant..

Ainsi, des douleurs dans la gorge lors de la déglutition du côté gauche peuvent être causées par de telles affections:

  • otite moyenne et pharyngite;
  • problèmes dentaires, tels que la carie dentaire;
  • lymphadénite aiguë - alors que l'infection affecte les ganglions lymphatiques et qu'en l'absence de traitement, la maladie peut atteindre les amygdales;
  • la varicelle et la scarlatine;
  • la rubéole et la rougeole;
  • l'influence pathologique d'agents pathogènes, en particulier les streptocoques;
  • angor unilatéral;
  • stomatite aphteuse, tandis que des ulcères se forment dans la cavité buccale et les amygdales;
  • néoplasmes malins ou bénins du cuir chevelu, du larynx ou de la langue;
  • la formation d'un abcès de l'épiglotte du côté gauche.

De plus, le mal de gorge à gauche lors de la déglutition est causé par des interventions chirurgicales antérieures sur la glande thyroïde, ainsi que par des blessures causées par un objet étranger, qui est souvent des arêtes de poisson..

Les facteurs prédisposants conduisant à la localisation de la douleur du côté droit de la gorge lors de la déglutition peuvent être représentés par:

  • Syndrome de l'aiguille ou syndrome stylohyoïdien;
  • diphtérie et coqueluche;
  • la mononucléose de nature infectieuse;
  • évolution aiguë ou exacerbation de la forme chronique de pharyngite;
  • angine de poitrine;
  • tuberculose;
  • amygdalite unilatérale aiguë;
  • divers néoplasmes dans la vertèbre cervicale;
  • méningite;
  • maux de gorge laryngés;
  • amygdale linguale;
  • névralgie glossopharyngée;
  • chondropérichondrite du larynx;
  • ostéochondrose de la colonne cervicale;
  • la formation d'un goitre sur le côté droit de la glande thyroïde;
  • carence en vitamines.

Il convient de noter que la douleur d'une part peut également provoquer des maladies gastro-entérologiques, dans lesquelles le contenu gastrique acide est jeté dans l'œsophage, ainsi qu'une surcharge des muscles du larynx.

Symptômes

Dans la grande majorité des cas, si la gorge fait mal d'un côté en avalant, alors ce n'est que le premier signe clinique de l'une des affections ci-dessus. Cela signifie que dans son contexte, le complexe de symptômes le plus divers peut se développer, caractéristique de l'un ou l'autre facteur provoquant..

Le plus souvent, les symptômes supplémentaires sont:

  • rougeur de la gorge - alors que les patients se plaignent que la gorge fait mal d'un côté et que ça fait mal à avaler;
  • augmentation de la température corporelle;
  • une augmentation du volume des ganglions lymphatiques dans la région cervicale et sous-maxillaire;
  • une sensation de boule dans la gorge, ce qui entraîne une violation du processus de déglutition et des problèmes de mouvement des aliments;
  • odeur fétide de la bouche;
  • l'apparition de plaque sur la gorge et les amygdales;
  • enrouement de la voix;
  • propagation de la douleur aux oreilles, au cou et à la mâchoire;
  • congestion nasale et écoulement nasal;
  • Une toux et des maux de gorge;
  • respiration difficile;
  • fleur rouge, jaune ou blanche sur les amygdales;
  • maux de tête et vertiges;
  • manque d'appétit diminué ou complet;
  • faiblesse et faiblesse;
  • douleur musculaire;
  • sécheresse de la bouche et de la gorge;
  • inconfort et sensation de brûlure dans la gorge;
  • soif intense;
  • courbatures;
  • douleurs abdominales et accès de nausées, se terminant par des vomissements;
  • l'apparition d'une éruption cutanée spécifique sur le corps - indique que la raison pour laquelle il est difficile pour une personne d'avaler de la salive ou de la nourriture est une bactérie pathogène.

Les symptômes ci-dessus ne sont que les principales manifestations qui peuvent accompagner la douleur lors de la déglutition d'un côté. En fonction de la maladie à l'origine du symptôme principal, le tableau clinique sera complété par d'autres symptômes.

Diagnostique

Dans les cas où il est très douloureux à avaler, il est nécessaire de consulter un oto-rhino-laryngologiste pour une aide qualifiée le plus rapidement possible. Un tel médecin effectuera des diagnostics primaires, prescrira des examens généraux de laboratoire et instrumentaux et, si nécessaire, référera le patient pour des consultations à d'autres cliniciens.

Tout d'abord, le médecin doit:

  • familiarisez-vous avec les antécédents médicaux et les antécédents de vie du patient - pour rechercher à la fois les causes pathologiques chroniques du symptôme principal et les sources non associées à l'évolution d'une maladie;
  • effectuer un examen approfondi de la gorge, des amygdales et du larynx à l'aide d'instruments spéciaux. Cela devrait inclure la pharyngoscopie et la laryngoscopie. De plus, la palpation des ganglions lymphatiques cervicaux et sous-maxillaires est nécessaire;
  • mener une enquête détaillée sur le patient - pour découvrir la première fois la manifestation que l'amygdale fait mal d'un côté, ainsi que la présence et la gravité de symptômes supplémentaires.

De plus, au stade de l'établissement d'un diagnostic préliminaire, les manipulations suivantes sont effectuées:

  • test sanguin clinique général - pour rechercher des signes d'un processus inflammatoire ou infectieux;
  • biochimie du sang;
  • analyse d'urine générale;
  • examen microscopique des matières fécales;
  • culture bactérienne de l'urine et des matières fécales;
  • prélever un écouvillon de la gorge pour détecter la microflore et la sensibilité aux antibiotiques;
  • Échographie et radiographie;
  • CT et IRM.

Après cela, si le facteur expliquant pourquoi la gorge fait mal n'a pas été établi, le patient peut être référé pour des examens supplémentaires à ces spécialistes:

  • neurologue;
  • pédiatre;
  • gastro-entérologue;
  • endocrinologue;
  • dentiste;
  • spécialiste des maladies infectieuses;
  • oncologiste.

Selon le clinicien auquel le patient se rend, il devra subir des tests de laboratoire spécifiques et des examens instrumentaux.

Traitement

Pour soulager la douleur d'un seul côté de la gorge, utilisez:

  • médicaments anesthésiques locaux, qui peuvent différer sous leur forme pharmacologique. Ils peuvent être des sprays et des pastilles, des pastilles et des rinçages;
  • remèdes populaires, qui impliquent la préparation de bouillons médicinaux pour le rinçage ou l'ingestion à la maison.

La douleur lors de la déglutition peut être éliminée à l'aide de ces herbes et plantes:

  • tilleul et figues;
  • framboises et cynorrhodons;
  • menthe et mélisse;
  • camomille et calendula;
  • jus d'oignon et ail;
  • sauge et eucalyptus;
  • jus de cassis et de betterave.

Parallèlement à la neutralisation des sensations douloureuses, la thérapie de la maladie est effectuée, ce qui a provoqué le fait que la gorge est enflée et douloureuse lors de la déglutition d'un côté. Comme traitement peut être utilisé:

  • médicaments antiseptiques et antibactériens - pour les maladies infectieuses;
  • chirurgie mini-invasive - pour ouvrir des abcès ou retirer un objet étranger;
  • procédures de physiothérapie - si la cause est une pathologie du froid. Ils visent souvent à réchauffer la gorge;
  • thérapie diététique - si la maladie du tractus gastro-intestinal a agi comme un provocateur;
  • intervention chirurgicale - avec formation de tumeurs bénignes;
  • chimiothérapie et traitement au laser - si l'incapacité à avaler sans douleur est due à l'oncologie.

Il convient de noter que pour les enfants et les femmes en position, les méthodes de thérapie les plus douces sont sélectionnées..

Prévention et pronostic

Pour éviter un mal de gorge d'une part, vous devez respecter les règles préventives générales suivantes:

  • abandonner complètement les mauvaises habitudes;
  • mangez bien et équilibré;
  • prévenir l'hypothermie du corps;
  • observer un mode de travail et de repos rationnel;
  • éviter de mettre des objets étrangers dans la gorge, ainsi que de trop solliciter les cordes vocales;
  • traiter en temps opportun les maladies des organes ORL et empêcher leur transition vers une forme chronique;
  • subir plusieurs fois par an un examen complet dans un établissement médical, avec une visite obligatoire chez un oto-rhino-laryngologiste, un gastro-entérologue, un endocrinologue, un neurologue et d'autres cliniciens.

Dans la grande majorité des cas, la douleur dans une partie de la gorge lors de la déglutition a un pronostic favorable. Ignorer un tel symptôme peut entraîner non seulement une diminution de la qualité de la vie humaine, mais aussi un manque de nutrition et le développement d'un état dépressif. De plus, il ne faut pas oublier que chaque facteur étiologique, en l'absence de traitement, entraînera le développement de complications..

Mal de gorge d'une part: raisons

Le syndrome de la douleur asymétrique doit toujours être considéré comme une condition plus dangereuse que la douleur symétrique. La cause la plus fréquente de mal de gorge «normal» est une réaction inflammatoire de la muqueuse pharyngée, son hyperémie, sa pléthore, son relâchement.

C'est cette condition qui conduit à une douleur accrue lors de la déglutition, surtout le matin, après une période de repos prolongé. Ensuite, la douleur, en règle générale, diminue et la personne «s'habitue» à cet état dans les premiers jours. Mais pour quelles raisons le syndrome douloureux unilatéral peut-il survenir et quels signes sont caractéristiques de cette affection?

Causes et nature du mal de gorge asymétrique

Pour commencer, il n'y a pas de gorge dans l'anatomie. Ce que nous appelons la gorge est l'oropharynx, qui entre dans l'œsophage depuis le système digestif et dans le larynx depuis le système respiratoire. En plus de ces "tuyaux" naturels, il existe de nombreuses formations qui peuvent être source d'impulsions douloureuses.

Un mal de gorge unilatéral est purement psychologiquement perçu par une personne comme plus désagréable, car tout le monde est habitué au fait que la douleur survient lors de la déglutition est toujours symétrique. Habituellement, lorsque nous buvons de l'eau ou avalons de la nourriture, la douleur semble moins prononcée..

Quelles sont les conditions les plus courantes pouvant causer une douleur asymétrique? Nous énumérons les conditions pathologiques les plus connues pouvant entraîner une perturbation du fonctionnement de l'oropharynx et évaluons brièvement la possibilité de localisation asymétrique des impulsions douloureuses.

Amygdalite aiguë ou amygdalite

Il semble que tout le monde ait eu une angine de poitrine dans l'enfance. Elle peut être catarrhale, folliculaire, lacunaire. L'évolution de l'angine de poitrine est possible à la fois avec une violation du bien-être général et dans un contexte de température normale. Le mal de gorge symétrique est caractéristique de toute forme de pathologie. L'une des amygdales peut être légèrement plus douloureuse que l'autre, mais une différence significative dans l'amygdalite est encore rare..

Le plus souvent, le patient s'inquiète des symptômes suivants:

  • mal de gorge sévère lors de la déglutition;
  • forte fièvre, douleurs articulaires, malaise, maux de tête;
  • hyperémie, gonflement et hypertrophie des amygdales;
  • la présence de bouchons de pus à la surface des amygdales;
  • lymphadénite - augmentation et douleur des ganglions lymphatiques régionaux.

Dans la plupart des cas de maux de gorge classiques, il est impossible de dire que la gorge est très douloureuse d'un côté. Bien sûr, si l'une des amygdales n'est pas retirée. Il y a de tels cas, mais pas souvent. Par exemple, lors de l'amygdalectomie, le patient ne se sentait pas bien et le retrait de la deuxième amygdale a dû être reporté. Mais alors cette situation est tout à fait compréhensible et ne présente aucun danger. En savoir plus sur les maux de gorge →

Pharyngite

Il s'agit d'une inflammation de la muqueuse oropharyngée. La pharyngite est l'une des maladies les plus courantes dans la pratique d'un médecin ORL. Le principal symptôme est une douleur lors de la déglutition, y compris une gorge «vide», un relâchement et une hyperémie, un gonflement de la paroi pharyngée postérieure. L'œdème avec pharyngite catarrhale banale sera symétrique, pour cela il vous suffit de vous regarder dans le miroir avec la bouche ouverte.

Si la douleur est localisée d'un côté, c'est une raison de contacter un oto-rhino-laryngologiste. Peu importe si la gorge fait mal du côté droit ou du côté gauche. L'asymétrie indique qu'il y a un foyer différent de l'inflammation générale, et de plus, il y a une latéralisation du foyer.

Il convient de clarifier ce que cela signifie. Dans le pharynx, qui est une formation mobile, il y a une sous-muqueuse très lâche, sujette à l'œdème. Par conséquent, avec un rhume, une hypothermie, une grippe, de nombreux symptômes apparaissent - ainsi que de la transpiration, des chatouilles et de la douleur - mais ils sont tous disposés de telle manière qu'une personne ne sépare pas la direction des symptômes.

S'il y a une projection latérale claire de la douleur, par exemple, il y a un mal de gorge sur le côté droit, cela peut signifier ce qui suit:

  • l'apparition d'un foyer purulent avec propagation dans la sous-muqueuse et plus profonde (abcès);
  • la présence d'une infection spécifique.

Dans ce cas, on peut parler, par exemple, d'une lésion tuberculeuse. Parfois, il est donné comme exemple de la période primaire de la syphilis, quand il y a un chancre dur à l'arrière du pharynx. Mais dans ce cas, il n'y a pas de mal de gorge du côté gauche ou seulement du côté droit. Avec la syphilis, vous pouvez voir un chancre, mais cela ne fait presque jamais de mal, car c'est le lieu d'introduction des tréponèmes pâles et il n'y a pas de processus inflammatoire. Mais les ganglions lymphatiques régionaux (cervicaux postérieurs, sous-maxillaires) vont réagir.

Laryngite

Si le processus s'étend sous le pharynx, il y a alors une inflammation du larynx ou une laryngite. Ici aussi, nous parlons de la membrane muqueuse. Le principal symptôme de la laryngite aiguë et chronique est l'enrouement (dysphonie) ou sa disparition complète (aphonie). En général, tous les autres symptômes, tels que la sensation de brûlure ou de corps étranger, ne provoquent pas de sensation latérale.

Mais avec la laryngite, une hyperémie et un épaississement des cordes vocales se produisent. Dans le cas où, par exemple, une hémorragie survient dans l'un des ligaments et que son gonflement est plus important que celui du voisin, cela peut provoquer de fortes douleurs sur le côté. Il peut également y avoir un mal de gorge «latéral» lorsque des nodules apparaissent sur les ligaments. Ils se forment avec un stress vocal important, par exemple chez les chanteurs et les professeurs, et la douleur indique une exacerbation de la laryngite chronique.

Bien sûr, en parlant de laryngite syphilitique spécifique, lorsque des ulcères et des plaques apparaissent, il peut également y avoir une lésion arbitraire. C'est alors, pendant la période de syphilis secondaire fraîche ou récurrente, qu'une situation se présente lorsqu'un syndrome douloureux atypique a été perturbé pendant une longue période, et non en raison d'une hypothermie.

Abcès focaux ou abcès

La pathologie la plus urgente est peut-être l'apparition d'un abcès pharyngé et périopharyngé. C'est avec ces foyers purulents limités qu'apparaît une douleur fortement asymétrique dans la gorge. Avaler est difficile, voire impossible. La bouche peut être pleine de salive, qui s'écoule simplement. Il est également difficile d'ouvrir la bouche, car il y a un spasme réflexe des muscles à mâcher, ou trismus.

À l'examen, un dôme gonflé de la membrane muqueuse, fortement tendu et œdémateux, est perceptible. Une hospitalisation urgente est nécessaire dans un service spécialisé, où un abcès sera ouvert et des antibiotiques seront prescrits. Cela conduira immédiatement à une amélioration du bien-être..

Maladies de l'oreille moyenne et de la trompe d'Eustache

Tout le monde sait qu'avec l'otite moyenne, il y a des douleurs "lancinantes" dans les oreilles. Il existe des tubes auditifs qui égalisent la pression de l'air dans l'oreille et la gorge. Leurs trous s'ouvrent dans le pharynx et, en cas de pharyngite, l'un des tubes auditifs ou les deux peuvent devenir enflammés. Ensuite, il y a des douleurs à l'extérieur de la gorge, également associées à la déglutition, qui sont effectuées dans les régions temporales.

Traumatisme

Les lésions des tissus mous peuvent bien être une source de douleur unilatérale. La cause classique est l'ingestion accidentelle d'un arête de poisson pointue. En règle générale, il se coince dans l'une des poches pharyngées, peut rayer la membrane muqueuse, l'infecter, puis il y a une douleur en profondeur. Il y a aussi une sensation de corps étranger qui peut être présente à tout moment.

De plus, vous pouvez brûler la membrane muqueuse thermiquement, lorsque vous mangez des aliments chauds, ou chimiquement, avec des vomissements, lorsque le suc gastrique est éjecté. En cas de traumatisme, l'état général n'est généralement pas affecté et les patients peuvent nommer la cause de la douleur.

Causes du cancer

Les maladies les plus courantes sont le cancer de la lèvre, de la langue et du larynx. Si une personne d'âge moyen, un fumeur expérimenté, a un mal de gorge chronique d'une part, ses causes peuvent résider dans un néoplasme malin du larynx. Il se développe souvent après une longue expérience de laryngite chronique, dans le contexte d'une muqueuse laryngée altérée.

En plus de la douleur unilatérale, les premiers signes de cancer sont:

  • changement progressif de la voix, jusqu'à l'aphonie;
  • l'apparition d'une masse sur le cou;
  • en cas de croissance tumorale dans la lumière du larynx, une insuffisance respiratoire restrictive se produit - un obstacle à la circulation de l'air;
  • dans les derniers stades, il y a compression par une tumeur de l'œsophage, une dysphagie se produit - troubles de la déglutition - au début, il y a des difficultés à avaler des aliments denses, puis du liquide.

Bien entendu, d'autres signes de néoplasmes malins seront également perceptibles: cachexie, anémie, handicap, pâleur, teint pâle..

Les infections

En règle générale, la plupart des maladies infectieuses (grippe, parainfluenza, mononucléose infectieuse) qui affectent les tissus lymphoïdes et glandulaires ne provoquent pas de dommages unilatéraux. Et même si au début la gorge ne fait mal qu'à droite ou à gauche, au plus fort de la maladie cette sensation est perdue.

Et ce n'est que si nous parlons de diphtérie pharyngée, dans laquelle se forment des films denses, qui laissent des marques de saignement, qu'une douleur unilatérale peut survenir. Mais ce n'est pas une fonction de diagnostic. Le médecin s'intéresse à l'image du pharynx et à la nature des raids: ce sont des pellicules gris-blanc denses, nettement délimitées, difficiles à séparer et des plaies saignantes restent sous elles.

Autres raisons

N'oubliez pas que de nombreuses autres maladies peuvent donner une image d'un mal de gorge d'un côté en avalant, en bougeant et en faisant de l'exercice ou au repos.

Ces pathologies comprennent:

  • une crise aiguë de maladie coronarienne (angine de poitrine) - la douleur irradie vers le côté gauche de la gorge, n'est pas associée à la déglutition;
  • caries et pulpite des molaires angulaires;
  • méningite basale et thrombose sinusale;
  • névralgie glossopharyngée;
  • Leucémie aiguë.

Même une carence prononcée en acide ascorbique, ou scorbut, peut donner des symptômes tels que des lésions ulcéreuses nécrotiques de la cavité buccale et de l'oropharynx, accompagnées de douleurs et de saignements.

Premiers secours pour la douleur

Le plus important est de ne pas essayer de prescrire des antibiotiques par vous-même ou d'ouvrir un foyer suspect. La seule chose qui peut être faite est de vous rincer la bouche avec une solution antiseptique chaude (furaciline, chlorhexidine), dissoudre des pastilles spéciales.

En cas de malaise sévère et de fièvre, vous devez prendre des antipyrétiques et appeler un médecin. Dans le but de soulager la douleur, par exemple, avec des lésions nécrotiques ulcéreuses, vous pouvez utiliser un spray d'anesthésique local - lidocaïne.

Quel médecin devriez-vous contacter si votre gorge vous fait mal d'un côté?

En cas de suspicion de maladie infectieuse, de fièvre élevée et de malaise, vous devez appeler un thérapeute à domicile. Les signes d'infection sont généralement une toux ou un écoulement nasal concomitants, précédant l'hypothermie.

Si la douleur survient dans un contexte de santé normale, vous devez vous rendre chez l'oto-rhino-laryngologiste. Il peut diagnostiquer et, surtout, identifier la source de la douleur si elle n'est pas visible, par exemple effectuer une laryngoscopie.

Traitement

Cela n'a aucun sens de parler de la thérapie du mal de gorge en termes généraux, sans rien savoir sur les causes..

On peut seulement dire que parfois le traitement peut être très rapide et consister à percer l'abcès avec un scalpel. S'il y a un abcès périopharyngé et que la gorge fait mal du côté gauche, après la ponction, la tête du patient tourne également vers la gauche afin que le pus ne pénètre pas dans le larynx et l'œsophage. En règle générale, le lendemain, le patient se sent déjà bien.

Pour la laryngite, le traitement implique le repos de la voix, l'inhalation et des médicaments. Avec la grippe, la base est la désintoxication, la thérapie antivirale et la prévention du développement d'une infection bactérienne secondaire. Et en cas de lésions ulcéreuses dues au scorbut, seule l'administration parentérale d'acide ascorbique et l'utilisation de réparateurs qui lubrifient le pharynx aideront: pommade au méthyluracile, gel Actovegin, huile d'argousier.

La prévention

Peut-être que les méthodes de prévention de la douleur dans l'oropharynx et le larynx ne dépendent pas du côté d'où la douleur est localisée. Si vous évitez l'hypothermie et augmentez l'immunité, vous pouvez réduire la fréquence des rhumes..

Si vous ne chargez pas les cordes vocales, ne soyez pas dans une atmosphère poussiéreuse, la laryngite peut être évitée. Des rapports sexuels promiscus peuvent entraîner des lésions chlamydiales et syphilitiques, un tabagisme constant, la présence d'une pathologie chronique de l'appareil vocal - et des maladies oncologiques..

En conclusion, il faut dire que quelle que soit la cause du mal de gorge, vous ne devez jamais compter sur votre propre force - vous devez contacter un spécialiste. Ce n'est que dans la situation la plus courante, lorsqu'un mal de gorge ne cause pas d'inquiétude et se déroule dans le contexte d'un ARVI commun, que vous pouvez être traité vous-même.

Les inhalations avec des solutions médicinales et des décoctions de plantes médicinales - on utilise du calendula et de la camomille, des rinçages au sel soulagent le gonflement. Une boisson vitaminée abondante est recommandée, ainsi que la consommation de pastilles antiseptiques et de comprimés à croquer. Si le traitement est effectué en temps opportun, vous ne serez pas confronté à la plupart des conditions décrites dans l'article.