Principal

Pituitaire

Que faire en cas de douleur trachéale en toussant?

L'immunité du système immunitaire avec l'apparition du froid provoque une augmentation du nombre de maladies respiratoires aiguës. Parmi tous les agents responsables des infections respiratoires aiguës de la période automne-hiver, les virus de la grippe, la parainfluenza, les adénovirus sont plus fréquents, entraînant une inflammation des voies respiratoires, en partie une trachéite. Si la maladie n'est pas traitée, l'infection va plus loin, affectant des organes et des systèmes sains, ce qui est dangereux avec de graves complications, pouvant aller jusqu'à la mort..

Pourquoi la trachée fait-elle mal??

La trachée est la trachée située sous le larynx et se fondant en douceur dans les bronches. L'organe ressemble à un tube oblong de 10 à 13 cm., Formé par des demi-anneaux cartilagineux d'une quantité maximale de 20 pièces, qui sont reliés par du tissu fibreux. La surface interne est tapissée d'une membrane muqueuse riche en glandes muqueuses mixtes.

Les pathologies trachéales comprennent les tumeurs, les malformations, les traumatismes, les infections. La maladie inflammatoire la plus courante est la trachéite. Le principal facteur étiologique est la microflore pathogène (virus, moins souvent bactéries et champignons).

La maladie peut être provoquée par des conditions endogènes et exogènes défavorables:

  • hypothermie;
  • inhalation d'air froid / chaud;
  • gaz toxiques;
  • climat intérieur défavorable;
  • fumée de tabac;
  • allergie;
  • exacerbation des pathologies chroniques;
  • état d'immunodéficience.

Lorsque la trachée est endommagée, un syndrome douloureux survient, qui est localisé derrière le sternum ou dans la projection du larynx. Étant donné que l'organe est situé dans l'espace anatomique à côté d'autres structures, il est important de distinguer la douleur de la trachée des autres processus pathologiques..

La principale manifestation clinique de la trachéite est une toux sèche qui s'aggrave la nuit et après le sommeil. À mesure que la maladie progresse, la toux devient humide avec la formation d'expectorations muqueuses épaisses. Avec une infection bactérienne, du mucus purulent de couleur jaune-vert crache. De plus, le patient ressent une gêne lors de la déglutition, un mal de gorge et un mal de gorge, une faiblesse, un malaise.

Pour référence! La durée du processus inflammatoire dans la trachée dépend du niveau de protection immunologique, du diagnostic précoce et du traitement adéquat. En moyenne, la maladie disparaît en 10 à 14 jours ou devient chronique.

L'apparition d'un syndrome douloureux à l'emplacement de la trachée est associée aux pathologies suivantes:

  • aspiration d'un corps étranger;
  • chondropérichondrite (inflammation du cartilage du larynx);
  • médiastinite aiguë et chronique.

Les autres causes de douleur comprennent les tumeurs malignes, les malformations et les dommages mécaniques..

Corps étranger

Le plus souvent, les enfants d'âge préscolaire sont confrontés à ce problème. Par inadvertance, ils peuvent inhaler des boutons, des perles, des graines, des céréales. Si de petits objets s'enfoncent plus profondément dans les bronches, les plus gros sont situés dans la lumière de la trachée, irritant la membrane muqueuse. En réponse à des conditions défavorables, la toux est activée comme mécanisme de défense visant à restaurer la perméabilité des voies respiratoires.

Les respirations réflexes disparaissent si le corps étranger reste immobile. À chaque expiration spastique, il existe un risque de déplacer l'objet non seulement vers l'appareil bronchopulmonaire, mais également vers les parties supérieures des voies respiratoires, ce qui empêche la circulation de l'oxygène, ce qui peut suffoquer une personne..

Chondropérichondrite du larynx

Le développement de la pathologie est précédé d'une lésion traumatique du larynx, de maladies infectieuses et inflammatoires du système respiratoire (laryngobronchite, amygdalite laryngée, abcès de la gorge), agents responsables de la syphilis, tuberculose. Les formes primaires s'accompagnent d'une augmentation de l'état subfébrile, d'un essoufflement et d'une affection générale grave.

Avec la chondropérichondrite externe, l'inconfort lors de la déglutition et de la toux est modérément exprimé, qui est aggravé par la palpation du larynx. Avec des lésions internes des squelettes cartilagineux, les symptômes de la sténose augmentent: essoufflement, respiration lourde, hypoxie, phénomène de septicémie, changement du timbre de la voix. Bien que des changements pathologiques se produisent à partir du larynx, on peut supposer à tort que les formes cliniques sont provoquées par des maladies de la trachée.

Nuancer! La thyroïdite est souvent confondue avec l'atteinte trachéale. L'inflammation de la glande thyroïde s'accompagne d'un gonflement important, d'une augmentation de la taille de l'organe endocrinien, dans le contexte de laquelle la douleur survient, irradiant vers les régions respiratoires inférieures.

Médiastinite

La maladie n'affecte pas l'intégrité de la trachée, mais implique un processus inflammatoire dans le tissu du médiastin. L'une des raisons possibles de son développement peut être une violation des dommages à la trachée à la suite de l'introduction d'un objet étranger, une intervention chirurgicale.

Sur le plan principal se trouvent des signes cliniques tels que toux, essoufflement, violation de l'acte de déglutition. Le lieu de localisation de la douleur est déterminé dans la projection du cou, de l'espace rétrosternal, de la région interscapulaire (avec médiastinite postérieure). Le syndrome douloureux augmente avec la déglutition, l'inhalation profonde, la toux.

Lors de la différenciation des causes de la douleur dans la trachée lors de la toux, il est nécessaire d'évaluer le tableau clinique global, la physiologie du patient, la situation épidémiologique dans la région.

Traitement

Que faire des douleurs trachéales en toussant? Pour établir une relation de cause à effet et déterminer l'essence de la pathologie sous-jacente, un examen médical sera nécessaire: un thérapeute ou un oto-rhino-laryngologiste. L'avis médical est basé sur les résultats des mesures de diagnostic différentiel, de l'anamnèse et de l'analyse des principales plaintes du patient.

La trachéite et les processus infectieux et inflammatoires des voies respiratoires (muqueuse nasale, larynx, pharynx, appareil bronchopulmonaire) d'étiologie virale sont traités avec des médicaments antiviraux:

  • «Arbidol»;
  • «Citovir»;
  • Ingavirin;
  • «Interféron»;
  • Anaferon;
  • «Amezon».

Les médicaments affectent directement la flore pathogène, inhibant la croissance et la reproduction des micro-organismes et empêchent une diminution de l'immunité cellulaire. L'action pharmacologique est fournie en comblant le manque d'interféron naturel, une diminution qui provoque l'introduction d'agents infectieux.

Pour référence! En tant qu'agent prophylactique pour lutter contre les infections respiratoires, la vaccination avec des médicaments antiviraux est effectuée.

Le médecin recommande le repos au lit, une bonne nutrition, une boisson abondante, un climat intérieur favorable, des vitamines. Avec une augmentation de l'état subfébrile au-dessus de 38 ° C, les médicaments antipyrétiques («Paracetamol», «Aspirin», «Diklak», «Ibuprofen») sont indiqués.

Parmi les facteurs étiologiques de la trachéite, il existe un risque d'infection bactérienne. Dans de tels cas, le médecin encourage des tests de laboratoire supplémentaires et, après avoir interprété les résultats du diagnostic, procède à une antibiothérapie. Le choix de l'antibiotique dépend de l'âge du patient, de la gravité de la maladie, de la sensibilité des souches.

Empiriquement, des agents peu toxiques avec un large spectre d'action sont prescrits, notamment:

  1. Pénicillines: «Amoxicilline», «Augmentin», «Ampicilline», en injections «Carbenicillin».
  2. Macrolides: «Roxithromycine», «Azithromycine», «Érythromycine».
  3. Fluoroquinolones: «Lévofloxacine», «Gatifloxacine», «Moxifloxacine».

La posologie quotidienne et unique est déterminée individuellement par l'oto-rhino-laryngologiste. Avec l'auto-ajustement de la portion médicamenteuse, il existe un risque d'effets secondaires du système nerveux central, des systèmes digestif et cardiovasculaire, des signes d'intoxication. Pour obtenir une dynamique positive, en moyenne, vous devez suivre un traitement de sept jours.

Au début d'un processus inflammatoire aigu, accompagné d'une toux sèche ou de la formation d'expectorations difficiles, des médicaments qui stimulent la sécrétion de l'arbre bronchique sont montrés.

Les médicaments sécrétomoteurs augmentent l'activité ciliaire, stimulent la motilité des bronchioles, assurant l'avancement des expectorations des voies respiratoires inférieures vers les voies respiratoires supérieures, suivi d'une évacuation vers l'environnement externe. Dans la pratique, la préférence est donnée aux médicaments expectorants combinés qui ont un effet complexe sur les caractéristiques des expectorations: "Bromhexin", "Ambroxol", "Codelak Broncho", "Termopsolu".

Avec une viscosité et une élasticité accrues du mucus, il existe un besoin de mucorégulateurs. Ils normalisent les propriétés rhéologiques des expectorations, rétablissent le rapport quantitatif des mucines, réduisent les propriétés adhésives des sécrétions bronchiques, assurent une clairance mucociliaire efficace et des fonctions de drainage de l'appareil bronchopulmonaire.

Parmi le large arsenal de mucolytiques, les plus efficaces sont les médicaments à base de carbocystéine (Fluiditek, Libeksin Muko, Fluifort, Bronchobos), d'acétylcystéine (ACC, Acetylcystéine, Acestin, Vix Active).

Important! Les médicaments antitussifs de composition narcotique sont prescrits exclusivement pour réduire la fréquence et l'intensité des toux récurrentes improductives sous surveillance médicale: "Codterpin", "Codéine", "Ethylmorphine hydrochloride". Médicaments non opioïdes moins dangereux à action périphérique («Libeksin», «Stopussin», «Gelicidin»).

En cas de toux trachéide d'origine allergique, les antihistaminiques sont indiqués par un cours («Loratadin», «Erius», «Alleron», «Suprastin»).

L'effet thérapeutique en association avec le traitement principal a été prouvé par la physiothérapie: irradiation ultraviolette à ondes courtes, inhalation, électrophorèse, thérapie UHF. Pour la formation d'une immunité locale, il est recommandé de prendre des complexes vitaminiques. L'inhalation thermique est appliquée avec succès à la maison, à condition que la température corporelle naturelle soit maintenue.

Conclusion

Comment traiter la douleur dans la trachée lors de la toux, si le risque d'infection par des virus ou des bactéries est exclu? Le syndrome douloureux associé à l'aspiration d'un corps étranger nécessite une assistance médicale pour retirer un corps étranger de la trachée. Une pression spontanée sur le cou peut pousser l'objet plus profondément, plus près des bronches.

En outre, en fonction du facteur étiologique, une récupération étiotrope et symptomatique est effectuée. Pour éviter la chronicité de la maladie, une visite rapide chez un spécialiste est importante. Un diagnostic précoce et un traitement adéquat peuvent réduire au minimum le temps de récupération et éviter les complications.

Trachéite aiguë

Auteur, rédacteur en chef et expert médical - Muraeva Yulia Yurievna.

Date de dernière mise à jour: 23.06.2020.

La trachéite aiguë est une maladie inflammatoire des voies respiratoires inférieures qui affecte la muqueuse de la trachée 1. Inclus dans le groupe des infections virales respiratoires aiguës (ARVI) 2.

Causes de la trachéite aiguë

Dans la plupart des cas, la trachéite est d'origine virale 4. Plus de 90% de tous les cas enregistrés de maladies infectieuses sont des infections virales des voies respiratoires 2. De plus, 51 à 60% des cas sont des enfants. Leur taux d'incidence est 4 à 8 fois plus élevé que celui des adultes 3.

Le plus souvent, les ARVI sont causés par des virus grippaux, parainfluenza, rhinovirus, adénovirus, virus respiratoire syncytial (virus RS) 9. Il est possible d'identifier l'agent causal dans pas plus de 40 à 45% des cas 9.
Les agents pathogènes atypiques (Mycoplasma pneumoniae et Chlamydophila pneumoniae) peuvent également provoquer le développement d'une trachéite dont la fréquence de détection dans la trachéite est de 2% 4. Possible infection combinée viro-bactérienne 4.

Trachéite aiguë. Symptômes

Lorsque des virus sont introduits dans les cellules de la muqueuse trachéale, une réaction locale se développe, ce qui conduit à l'apparition de manifestations cliniques telles que:

  • toux,
  • production excessive de mucus,
  • éducation flegme.

Des symptômes généraux peuvent également être observés sous forme d'intoxication de gravité variable 2:

  • la faiblesse,
  • augmentation de la température corporelle,
  • douleurs musculaires et articulaires,
  • mal de crâne.

La toux est une réaction réflexe complexe qui vise à protéger le système bronchopulmonaire 5. D'une part, la toux empêche les particules et substances indésirables de pénétrer dans les bronches, d'autre part, elle favorise l'élimination des sécrétions trachéobronchiques (expectorations).

Avec la trachéite, la toux peut être intrusive, fréquente et débilitante. Les crises deviennent plus fréquentes la nuit et peuvent être accompagnées de douleur, de grattage ou de crudité dans la poitrine et le larynx 5. Une insuffisance respiratoire n'est généralement pas observée 5.

Au début de la maladie, toux sec, improductif 5. Après avoir activé la production d'expectorations, il devient humide, ce qui conduit généralement à une amélioration de l'état du patient 5.

La voix trachéite est généralement sourde et rauque 5. Le changement de voix se produit en raison de l'implication dans le processus inflammatoire du larynx et du traumatisme des cordes vocales par une puissante onde d'air pendant la toux 5. Une toux fréquente, paroxystique et sèche endommage le larynx plus sévèrement 5.

Diagnostic de la trachéite aiguë

Pour poser un diagnostic, le médecin procède à un examen, examine les antécédents médicaux, pose des questions sur la nature de la toux.

À l'examen, il peut y avoir une rougeur de la gorge, un enrouement, un écoulement nasal et une congestion nasale. Une respiration sifflante est possible, qui disparaît rapidement en crachant des crachats, alors que la respiration est difficile 9.

Des tests de laboratoire sont généralement prescrits pour déterminer le type d'infection - virale ou bactérienne - cela peut déterminer les tactiques de traitement 10. Chez les patients adultes, une analyse générale du sang et de l'urine est obligatoire, chez les enfants - avec une augmentation prolongée de la température et aucune amélioration 10.

Pour exclure une infection bactérienne sévère avec des manifestations cliniques appropriées, il est recommandé de déterminer le niveau de protéine C-réactive 10. Les résultats des tests suivants plaident en faveur d'une infection virale:

  • numération des globules blancs normale ou diminuée,
  • Protéine C-réactive inférieure à 20 mg / l 5.

Avec une infection bactérienne, le nombre de leucocytes augmente à 12x10 9 / l et plus de 5.

Les examens instrumentaux (laryngotrachéoscopie, trachéobronchoscopie) au cours de l'évolution non compliquée de la maladie ne sont pas réalisés 10. Ils ne sont prescrits que dans les cas où les symptômes indiquent le développement de complications - bronchite ou pneumonie.

Comment traiter la trachéite aiguë

Le traitement de la trachéite aiguë est complexe et comprend: un traitement anti-inflammatoire, des médicaments pour éclaircir et éliminer les expectorations, ainsi qu'un traitement anti-allergique et réparateur 3.

Il est conseillé d'exclure de fumer, de supprimer les aliments épicés et salés de l'alimentation, les aliments trop chauds ou trop froids - tout cela peut irriter la membrane muqueuse.

Pour le traitement symptomatique de la trachéite, si nécessaire, utilisez 3:

  • antipyrétique,
  • anti-inflammatoire,
  • antitussifs,
  • antiseptique,
  • immunothérapie.

Si la cause de la maladie est précisément établie, il est possible de prescrire des agents antiviraux et antibactériens 3.

Les médicaments peuvent être complétés par des méthodes physiothérapeutiques telles que l'électrophorèse, la thérapie magnétique et vibroacoustique, qui ont des effets anti-inflammatoires et anti-œdèmes 1.

Avec une toux sèche obsessionnelle, qui ne s'accompagne pas de séparation des expectorations et est douloureusement tolérée par les patients, le médecin peut prescrire des antitussifs d'action centrale ou périphérique 6.

Selon les experts de l'OMS, dans le traitement de près de 75% des patients, il est possible d'utiliser des préparations à base de plantes 2.

Les phytopréparations peuvent être considérées comme une option de traitement pour une toux productive légère dans la trachéite aiguë 2. Pour cela, les plantes médicinales doivent avoir des propriétés expectorantes, anti-inflammatoires et mucorégulatrices (capacité à liquéfier et éliminer les mucosités).

De nombreuses préparations à base de plantes répondent à ces exigences. Par exemple, racine de réglisse, gingembre, eucalyptus et autres. Ils liquéfient non seulement les mucosités, mais aident également à les éliminer, activant l'activité motrice des bronches..

C'est sur une base végétale qu'une ligne de médicaments a été créée Docteur IOM ®.

Il comprend des pommades, du sirop et des pastilles contre la toux de différentes saveurs 7,8,11. Partie pastilles Doctor IOM ® comprend des extraits de réglisse, de gingembre et d'emblème médicamenteux 6, qui ont des effets anti-inflammatoires et antispasmodiques, anesthésient et favorisent l'excrétion des mucosités. Ces propriétés aident à faire face rapidement à la toux et à restaurer la membrane muqueuse des voies respiratoires 7.

Un autre composant des pastilles est le lévomenthol, qui a un effet antispasmodique et antiseptique 7.

Les adultes (à partir de 18 ans) peuvent prendre des pastilles, une toutes les 2 heures, mais pas plus de 10 par jour. Durée d'admission - jusqu'à 2-3 semaines 7.

Pour les enfants à partir de 3 ans de la gamme Doctor MOM ®, ils conviennent sirop pour la toux et pommade Doctor IOM ® Fito.

Prévention de la trachéite aiguë

La trachéite aiguë étant généralement associée à une infection virale 4, sa prévention nécessite des mesures qui empêchent la propagation des virus:

  • lavage complet des mains obligatoire au retour à la maison, en particulier après avoir emprunté les transports en commun, ainsi qu'après un contact avec une personne malade,
  • désinfection des surfaces dans la pièce où se trouve le patient,
  • dans les hôpitaux, polycliniques - respect du régime sanitaire et épidémique, traitement approprié des instruments (phonendoscopes, otoscopes),
  • dans les établissements pour enfants - isolement des enfants présentant des signes de SRAS, respect du régime de ventilation, utilisation de serviettes jetables.

La prévention de la plupart des infections virales reste aujourd'hui non spécifique, car il n'existe pas de vaccin universel 5. Un vaccin antigrippal annuel est recommandé et peut être administré à partir de 6 mois 5. Cela peut réduire la morbidité et réduire le risque de complications 5.

Littérature:

  1. Zh.G. Romanova, L.P. Mayorova. Utilisation de l'appareil "Magofon" dans le traitement de la trachéite aiguë. Otorhinolaryngologie. Europe de l'Est, # 2 (07), 2012, p. 127-128.
  2. N.G. Berdnikova. L'utilisation de plantes médicinales dans le traitement des maladies bronchopulmonaires. RMZh, n ° 6, 2014, p. 440-445.
  3. E.P. Karpova. Thérapie des infections virales respiratoires aiguës: conseils pratiques. Pharmacologie efficace. Pediatrics, 2012, avril, p. 74-83.
  4. T.V.Spichak. Traitement des maladies respiratoires aiguës chez les enfants. Philosophie du succès. Otorhinolaryngologie pédiatrique. N ° 2, 2013, p. 34-38.
  5. A. A. Baranov et autres. Infection virale respiratoire aiguë chez les enfants: approches modernes du diagnostic et du traitement. Pharmacologie pédiatrique, 2017, volume 14, n ° 2, p. 100-109.
  6. A. L. Zaplatnikov, N. S. Glukhareva, N. V. Koroid, G. A. Mingalimova. Infections respiratoires aiguës chez les enfants: principes de la thérapie rationnelle. Consilium Medicum. 2011; 3: 46-51.
  7. Instructions pour l'utilisation des pastilles contre la toux à base de plantes Doctor MOM ®.
  8. Mode d'emploi du médicament Doctor MOM ® sirop contre la toux.
  9. N.V. Orlova, T.G. Suranova. Maladies respiratoires aiguës: caractéristiques du cours, thérapie médicamenteuse. Conseil médical, 2018, n ° 15, p. 82-88.
  10. E. B. Belan, T. L. Sadchikova. Infections virales respiratoires aiguës: une vision réelle du problème et une approche moderne du traitement. Cancer du sein. Revue médicale, 2018, n ° 11, p. 60-64.
  11. Mode d'emploi du médicament pommade Doctor MOM ® Fito.

Comment traiter la toux trachéite

La trachéite est une maladie infectieuse ou allergique dans laquelle la muqueuse trachéale devient enflammée. La pathologie se manifeste par une toux sèche et aboyante, une douleur sourde dans le sternum. La maladie survient rarement de manière isolée, dans la zone d'un organe. Des lésions tissulaires complexes (laryngotrachéite, rhinopharyngotrachéite, trachéobronchite) sont généralement diagnostiquées.

Causes de la toux

Les agents responsables de la trachéite sont des bactéries, des virus et des allergènes. Après l'infection, le processus inflammatoire affecte la gorge, avec un traitement inadéquat, il diminue. Parfois, la maladie se développe soudainement, après la reproduction accélérée de la microflore conditionnellement pathogène de la trachée.

Les facteurs suivants peuvent provoquer une toux trachéide:

  • hypothermie du corps;
  • tabagisme actif et passif;
  • inhalation de fumées et de gaz toxiques;
  • contact avec des allergènes;
  • communication avec une personne malade.

Chez les enfants de la première année de vie, les muqueuses des voies respiratoires sont hypersensibles aux irritants, une tendance à l'œdème. Les bébés ne savent toujours pas comment se moucher et se racler la gorge, ils ont une faible immunité immature. Par conséquent, le risque de maladie chez les enfants est beaucoup plus élevé que chez les adultes..

Symptômes de la trachéite

Le principal symptôme de la trachéite est une toux hachée qui s'aggrave la nuit. Au début, il est sec, aboie, gratte la membrane muqueuse. Après quelques jours, les spasmes deviennent productifs. Avec une nature infectieuse de la maladie, les expectorations ont une consistance visqueuse et une teinte verdâtre, avec une allergie - vitreuse, blanche, transparente.

Les quintes de toux provoquent une profonde respiration, des rires, des pleurs, un virage serré, un tour de torse. Par conséquent, une personne malade essaie de moins bouger, parler, rire. Les enfants deviennent léthargiques, capricieux. En raison d'un mal de gorge, ils refusent de manger, ne veulent pas prendre de pilules.

En plus de la toux, la trachéite se manifeste:

  • une augmentation de la température corporelle;
  • gorge irritée;
  • enrouement de la voix;
  • hypertrophie des ganglions lymphatiques;
  • douleur au sternum.

Avec une nature allergique de la trachéite, la toux est souvent accompagnée de larmoiement, de rhinite et d'une éruption cutanée sur la peau.

Méthodes de diagnostic

La difficulté du diagnostic est que les symptômes de la trachéite sont similaires aux manifestations d'un rhume. Cependant, sans traitement approprié, le processus inflammatoire se propage à d'autres organes, entraînant des complications dangereuses. Par conséquent, après examen, le médecin prescrit les procédures de laboratoire suivantes:

  • test sanguin clinique;
  • examen des expectorations;
  • prendre un frottis de la gorge;
  • tests cutanés pour les allergies.

Si le patient se plaint de maux de gorge sévères et de mucus abondant du nez, une procédure de rhinoscopie postérieure est effectuée. Lors de la préparation, un anesthésique est appliqué à la racine de la langue (pour réduire les vomissements). Ensuite, le patient ouvre grand la bouche et le médecin insère le rhinoscope profondément dans la gorge. Ainsi, le spécialiste examine la trachée et les organes situés légèrement plus haut.

La complexité de l'exécution des procédures de diagnostic matériel réside dans les caractéristiques de l'emplacement de la trachée, la sensibilité de ses parois.

Une méthode d'examen plus informative est la rhinoscopie endoscopique. Il est réalisé à l'aide d'une caméra miniature et d'un luminaire fixé à un tube flexible. L'endoscope est inséré profondément dans la gorge et examine les tissus de la trachée, du pharynx et d'autres organes respiratoires.

En fonction de la nature de la toux et d'autres symptômes, le spécialiste prescrit une radiographie des poumons ou des sinus. La procédure ne nécessite pas de préparation ni de soulagement de la douleur. Le patient doit retirer tous les bijoux, lunettes, prothèses amovibles et soulever les cheveux longs. La machine prend ensuite des photos de la poitrine ou du visage. Les photos sont envoyées au médecin traitant pour décryptage et diagnostic.

Traitement de la trachéite

La tâche principale du traitement de la trachéite est de détruire l'agent pathogène. En fonction du type de micro-organisme, le médecin prescrit:

  • les antibiotiques («Amoxicilline», «Céfalexine»);
  • agents antiviraux ("Arbidol", "Kagocel");
  • antihistaminiques («Suprastin» «Zodak»).

Avec une nature allergique de la maladie, il est nécessaire d'identifier l'irritant et d'exclure tout contact avec celui-ci.

Pour normaliser la température corporelle et réduire les maux de tête, il est recommandé de prendre des antipyrétiques (paracétamol, aspirine). Si le patient ressent une détérioration significative de son état de santé le soir, vous pouvez boire des remèdes contre le rhume sous forme de poudre soluble («TeraFlu», «Maxicold»).

Pour traiter la toux trachéide, le médecin prescrit plusieurs médicaments. Dans les premiers jours de la maladie, lorsque les crises n'apportent pas de soulagement, mais n'irritent que la muqueuse trachéale, il est nécessaire de prendre des agents mucolytiques («Mukaltin», «Bromhexin»). Ils stimulent la sécrétion de sécrétions bronchiques, de mucus fin.

Quelques jours plus tard, lorsque la toux se transforme en une forme humide productive, le médecin prescrit des médicaments à action réflexe ("Alteika", "Termopsol"). Les principales substances dans leur composition agissent sur la membrane muqueuse de l'estomac et du duodénum, ​​provoquant de légers vomissements. En conséquence, une personne a le désir de tousser, de dégager les voies respiratoires..

Thérapie contre la toux résiduelle

Au cours du développement du processus infectieux dans la trachée, le patient souffre d'une toux sèche tendue. Les spasmes sèchent et endommagent la muqueuse des voies respiratoires. En conséquence, même après la destruction de l'agent pathogène et l'extinction de l'inflammation, la personne ressent le désir de tousser, ainsi que des douleurs et des maux de gorge..

Normalement, la toux résiduelle après la trachéite dure 10 à 14 jours. Pendant cette période, vous ne pouvez pas prendre de médicaments stimulant le centre de la toux. Pour une récupération rapide, il est nécessaire d'adoucir et d'hydrater la gorge. Pour ce faire, vous pouvez utiliser la médecine traditionnelle (lait au miel, graisse de blaireau ou beurre fondu).

L'inhalation adoucit efficacement la gorge et soulage les chatouillements et la douleur. De plus, pour le traitement de la toux résiduelle après une trachéite, les médicaments ne peuvent pas être utilisés. Seule une solution saline à température ambiante peut être versée dans le réservoir du nébuliseur. Les particules liquides finement dispersées hydratent les tissus endommagés, accélèrent la guérison de la muqueuse trachéale.

Pour traiter la toux résiduelle après une trachéite, les médecins peuvent prescrire des procédures de physiothérapie:

  • électrophorèse (le médicament pénètre dans le tissu trachéal à l'aide d'électrodes);
  • inductothermie (chauffage sous l'influence de champs magnétiques);
  • Thérapie UHF (utilisant un champ électromagnétique ultra-haute fréquence).

Si la toux résiduelle s'accompagne de douleurs au sternum, les médecins recommandent de faire des compresses à partir d'un mélange de graisse de chèvre, de térébenthine et de moutarde au miel. En raison d'une irritation cutanée, les vaisseaux sanguins se dilatent. En conséquence, la trachée et les organes voisins reçoivent plus d'oxygène, de nutriments.

Mesures préventives

Les personnes dont le système respiratoire est affaibli doivent arrêter de fumer. Évitez les endroits surpeuplés, surtout au printemps et en automne, lors d'épidémies de maladies virales. Gardez un œil sur la propreté, la température et l'humidité à la maison. Aérer les pièces régulièrement, effectuer un nettoyage humide.

Faites des exercices de respiration simples. Pour ce faire, respirez lentement et profondément, prononcez les voyelles pendant longtemps. Après vous être habitué, compliquez les exercices, ajoutez des flexions du corps, des mouvements des bras et des jambes.

Les techniques les plus efficaces comprennent:

  • la chanteuse d'opéra Strelnikova;
  • clinicien Buteyko;
  • psychologue Marina Korpan.

Pour éviter la toux et renforcer le système respiratoire des enfants, il est nécessaire de les habituer à une activité physique réalisable dès que possible. Pour ce faire, inscrivez les enfants dans la section sports, danse, piscine. Permettre de faire du vélo, du roller, du skate, apprendre à jouer des instruments de musique à vent. Au cours de cette activité, l'enfant s'habitue à respirer profondément, ce qui est important pour la santé des bronches et des poumons..

Causes de la toux trachéide et comment soulager les crises chez un adulte et un enfant

Les virus provoquent une rhinite chez une personne, une bronchite chez une autre et des maladies combinées chez une troisième. Souvent, les membranes trachéales sont attaquées par une infection. Ils devraient normalement piéger les bactéries, la poussière et les allergènes pour protéger les poumons. Avec une diminution de l'immunité, les muqueuses elles-mêmes deviennent la cible des microbes. La pathologie est appelée trachéite, souvent associée à une inflammation des bronches, du larynx et du nasopharynx. Une toux trachéide est caractérisée par de la douleur, elle attaque une personne avec des attaques, perturbant le sommeil et l'éveil. La condition nécessite un traitement approprié, sinon la maladie deviendra chronique et la personne deviendra l'otage d'une toux suffocante.

  1. Cause de l'événement
  2. Caractéristique de la toux avec trachéite
  3. Toux sèche
  4. Toux humide
  5. Symptômes et diagnostic associés
  6. Complications possibles
  7. Méthodes de traitement
  8. Thérapie médicamenteuse
  9. Inhalation
  10. Physiothérapie
  11. ethnoscience
  12. Caractéristiques du traitement pendant la grossesse
  13. La prévention
  14. Conclusion

Cause de l'événement

Les muqueuses des organes respiratoires sont recouvertes d'épithélium cilié. Il produit du mucus, qui est libéré vers l'extérieur lorsque les cils se contractent. L'acte de nettoyer les membranes est une toux. Les muqueuses de la trachée sont équipées de nombreux récepteurs. Ils réagissent à la pression, aux toxines, aux allergènes, transmettent un signal à des centres spéciaux du cerveau qui déclenchent une toux par réflexe.

Face aux virus (qui sont le plus souvent transmis par des gouttelettes en suspension dans l'air), ce sont les muqueuses des voies respiratoires supérieures qui sont les premières à rejeter l'attaque. Cela se produit en raison de réflexes ou de cellules immunitaires, qui sont secrètes. Si le mécanisme de nettoyage est perturbé, les virus persistent sur les muqueuses, se multiplient activement, libèrent des toxines, provoquant une inflammation. Il s'accompagne d'un gonflement et d'une irritation des membranes, auxquels le corps réagit par une toux accrue..

La trachéite se développe dans plusieurs cas:

  • si l'infection a traversé le nasopharynx sans entrave;
  • descendant des sections supérieures (par exemple, de la gorge);
  • lorsque le système immunitaire de la muqueuse trachéale était incapable de repousser l'attaque.

Une inflammation des muqueuses peut se développer en raison d'une réaction allergique. Le contact avec des agents étrangers affaiblit leurs fonctions de protection. L'immunité locale est affectée par l'hypothermie, la carence en vitamines, l'irritation des muqueuses avec de l'air poussiéreux, froid, sec et chaud.

Dans la plupart des cas, la trachéite est causée par des virus (80%). La forme bactérienne se développe comme une complication des ARVI ou une conséquence d'un déficit immunitaire.

Caractéristique de la toux avec trachéite

La maladie commence par un inconfort dans la gorge. C'est à partir de là que l'infection "descend" souvent. Une personne s'inquiète de la transpiration, de la sécheresse. Plus tard, il y a une sensation de douleur dans la partie supérieure de la poitrine. L'acte de déglutition s'accompagne de douleur et de pression. Lorsque l'inflammation prend de la vitesse, un réflexe nettoyant apparaît.

Toux sèche

Se produit 2-3 jours après le début de la maladie. Les désirs attaquent avec des attaques. Les premiers tremblements apparaissent lors de l'inhalation. Ils sont remplacés par de multiples spasmes de toux. L'admission d'air est difficile. Une personne a de l'anxiété, peur de l'étouffement.

Les attaques de toux avec trachéite provoquent un changement de température ambiante, un afflux brutal d'air frais, des tentatives de parler ou de rire. En raison de l'inflammation sévère, chaque réflexe s'accompagne d'une douleur brûlante dans la poitrine. Une personne ressent de la faiblesse, de l'apathie, a peur de respirer profondément, car de telles respirations entraînent une toux.

La condition s'aggrave le soir. Avec le début de la nuit en position couchée, le réflexe apparaît particulièrement brusquement. Les attaques peuvent durer de quelques minutes à 3-4 heures. Ils épuisent le patient et se terminent souvent par des vomissements. Surtout souvent, cette image est observée avec la trachéite chez les enfants. L'irritation est soulagée par la position assise.

Toux humide

Le 4ème au 5ème jour du développement de la maladie, le réflexe devient productif. Au début, une petite quantité d'expectorations visqueuses part, qui s'accompagne également d'inconfort. Le mucus contient des inclusions jaunâtres ou verdâtres. Il peut y avoir une odeur désagréable. Ces symptômes indiquent que l'inflammation est causée par des bactéries. Une toux brûlante et déchirante peut entraîner des traînées de sang dans le mucus.

Après 1-2 jours, le volume de la sécrétion augmente et sa viscosité diminue. À ce stade, cela devient transparent ou peu clair. La douleur aiguë accompagnée de l'envie de tousser disparaît.

Pendant cette période, les crises sont soulagées, surviennent moins souvent pendant la journée, mais dérangent toujours le patient la nuit. Ils durent moins et se terminent par des mucosités. Les attaques reprennent immédiatement au réveil, entraînant la libération d'une quantité impressionnante de mucus, puis s'affaiblissant à nouveau.

Dans la trachéite chronique, les crises de toux sèche alternent avec une toux productive.

Symptômes et diagnostic associés

Aux premiers stades du développement de la pathologie, le patient ressent une gêne dans la gorge. Les patients comparent leurs sensations à des chatouilles, des grattements, des brûlures. Au fur et à mesure que l'inflammation se propage, ces sensations diminuent et dérangent au niveau des clavicules. Les jours 2-3, tous les patients signalent une douleur et une pression dans l'espace rétrosternal.

La toux avec trachéite peut être accompagnée d'éternuements, d'écoulement nasal, de troubles respiratoires, de douleurs au niveau des omoplates (si les poumons sont impliqués dans le processus infectieux). Avec la défaite des bronches, une toux profonde et forte se produit.

L'inflammation s'accompagne d'une augmentation de la température corporelle. Les indicateurs dépendent de l'intensité du processus pathologique. Dans les premiers jours, ils atteignent 38 0C, puis chutent à des valeurs subfébriles. Avec des signes de trachéite et une toux douloureuse, ils consultent généralement un thérapeute. Le spécialiste donne une référence à l'ORL.

Le diagnostic est le suivant:

  • le médecin interroge le patient (recueille l'anamnèse);
  • examine le nasopharynx, la cavité buccale;
  • prescrit la laryngoscopie;
  • en cas de suspicion de propagation de l'inflammation aux poumons, il est recommandé de subir une trachéobronchoscopie, une radiographie;
  • conseille de passer des tests (général et biochimie du sang, de l'urine, culture du contenu de la gorge ou des expectorations).

Le traitement est prescrit immédiatement. Il peut être corrigé après avoir reçu tous les résultats des analyses et des procédures de diagnostic. Dans la plupart des cas, la trachéite est traitée en ambulatoire..

Complications possibles

L'infection et l'inflammation se propagent rapidement à travers les muqueuses. À partir du nasopharynx, le processus pathologique passe au larynx et à la trachée et peut pénétrer dans les voies respiratoires inférieures. Les complications les plus courantes sont la bronchite et la pneumonie. De telles conséquences peuvent se développer dans les 2-3 jours si le traitement n'est pas commencé à temps..

La chronisation de la maladie est un autre effet indésirable courant. L'infection persiste longtemps dans la muqueuse trachéale, provoque une inflammation lente, qui perturbe l'épithélium. Le mécanisme de nettoyage n'est pas entièrement reproduit, les expectorations et le mucus recouvrent les membranes, devenant un terrain fertile pour d'autres microbes. Les résultats peuvent être une trachéite chronique atrophique ou hypertrophique..

Dans le premier cas, les muqueuses s'épaississent, produisent activement du mucus, le patient souffre d'une toux humide persistante. Avec la trachéite atrophique, les membranes deviennent plus minces, en croûte (mucosités séchées). Ces sceaux sont mal rejetés des murs, provoquant de graves quintes de toux.

Des lésions chroniques de la muqueuse trachéale peuvent entraîner une issue extrêmement défavorable - l'apparition de tumeurs. Les petites érosions et les hémorragies deviennent des foyers de dégénérescence des cellules épithéliales, ce qui est lourd d'oncologie.

Méthodes de traitement

Le traitement de la trachéite vise à éliminer ses causes. Il est important de déterminer si l'inflammation est causée par des virus ou des bactéries afin de choisir le bon médicament. Avec les ARVI, des agents immunomodulateurs et antiviraux sont prescrits (Proteflazid, Interferon, Amiksin). Si la pathologie est causée par une infection bactérienne, des antibiotiques sont prescrits.

En cas de signes de maladie, vous devez immédiatement consulter un médecin. L'automédication avec les mauvaises méthodes entraîne une trachéite chronique et d'autres complications.

Thérapie médicamenteuse

Le traitement médicamenteux peut être étiologique (visant la cause du problème) ou symptomatique. Avec la trachéite, les deux types sont combinés, des aides sont prescrites.

Les antibiotiques ou les médicaments contre les virus doivent être prescrits par un médecin. Les médicaments de ces groupes diffèrent dans leur mécanisme d'action. Avant de prendre des antibiotiques, il est conseillé d'obtenir les résultats de la culture bactérienne et du test de sensibilité. Si vous commencez immédiatement le traitement avec un médicament auquel l'agent pathogène est sensible, vous pouvez empêcher la propagation des bactéries vers les parties inférieures du système respiratoire..

Pour la trachéite et la toux qui l'accompagne, des antibiotiques à large spectre sont prescrits (Flemoxin, Augmentin, Sumamed). En parallèle, ces médicaments devront utiliser des probiotiques (moyens de restauration de la microflore intestinale). La dose et le schéma d'administration diffèrent dans chaque cas individuel (en fonction de l'âge du patient, du poids, du type d'infection, de l'intensité des changements inflammatoires de la trachée).

Un point très important dans le traitement de la toux est la sélection des symptômes. drogues. Des pilules sont prescrites aux adultes et des sirops aux enfants. Les moyens sont choisis en fonction du type de réflexes de toux (avec mucosités ou non). Avec une toux sèche, des médicaments antitussifs sont prescrits (Codelak, Sinekod, Thermopsis). Si du mucus visqueux sort, prenez des médicaments expectorants (Bromhexin, Lazolvan, ACC). Pour une inflammation sévère du larynx, votre médecin peut vous prescrire des pastilles à base de sauge ou de mousse islandaise..

Inhalation

La trachéite est toujours accompagnée de crises de toux. Si le larynx est touché, il existe un risque de gonflement des muqueuses et de développement de faux croup. Les médecins recommandent d'arrêter les accès de toux par inhalation avec des bronchodilatateurs (Berodual). L'inhalation de ces fonds peut être effectuée à l'aide d'un ballon métallique ou à travers un nébuliseur. En Europe, pour la trachéite, des inhalations matérielles avec des agents hormonaux locaux faibles sont prescrites. Ils doivent être prescrits par un médecin.

Les traitements à la vapeur sont utilisés pour hydrater les muqueuses. Des particules d'eau se déposent dans les voies respiratoires supérieures. Cela empêche la sécheresse, les mucosités sèches et les croûtes..

Il n'y a pas de différence fondamentale entre le type de vapeur qu'une personne respirera (de l'eau minérale, des pommes de terre, des infusions aux herbes ou de l'eau pure). Le rôle de la procédure est uniquement d'hydrater les membranes. Si vous suivez les normes de microclimat dans la pièce où se trouve le patient, de telles manipulations ne sont pas nécessaires..

Les médecins recommandent aux adultes et aux enfants de plus de 4 ans de traiter la trachéite en frottant avec des baumes à base d'huiles essentielles (Dr Theiss, Dr Mom, Eucabal).

Physiothérapie

Des procédures matérielles spéciales activent l'immunité locale de la muqueuse trachéale en réchauffant et en améliorant la circulation sanguine. Prescrire UHF, électrophorèse avec de l'hydrocortisone et du chlorure de calcium. Moins fréquemment, les médecins recommandent l'inductométrie et un cours de massages thoraciques. Des compresses chauffantes, des emplâtres à la moutarde et des bains de pieds au sel de mer sont prescrits moins fréquemment.

ethnoscience

Les remèdes non traditionnels sont activement utilisés pour l'auto-traitement de la trachéite. Cependant, les thés et les décoctions ne peuvent remplacer les antibiotiques et les sirops spéciaux contre la toux. Les recettes folkloriques ne peuvent être utilisées qu'en accord avec le médecin en parallèle avec la thérapie classique.

Les remèdes maison les plus populaires pour la toux de trachéite sont:

  • jus de radis au miel - prendre une cuillerée toutes les 2 heures;
  • décoction de réglisse et d'achillée millefeuille - les matières premières sont mélangées, 2 cuillères à soupe d'herbes sont versées avec 2 tasses d'eau bouillante, après refroidissement complet, filtrez et prenez en portions égales 4 fois par jour;
  • figues au lait - 4 fruits séchés au soleil sont bouillis dans du lait gras pendant 30 à 40 minutes, le mélange est interrompu, consommé chaud dans un demi-verre après 3 heures;
  • lait de cacao - ajoutez 10 g de beurre de cacao à un verre de lait chaud, buvez le produit la nuit.

À la pharmacie, vous pouvez acheter des mélanges à base de plantes prêts à l'emploi pour la toux et l'inflammation des voies respiratoires supérieures. Ceux-ci incluent la collection de sein, les thés bronchophytes. Pour le renforcement général du corps et la prévention de la trachéite chronique, les fruits d'églantier, la viorne, les raisins de Corinthe sont brassés.

Caractéristiques du traitement pendant la grossesse

Tous les virus peuvent affecter négativement la grossesse et le développement de l'enfant. Par conséquent, les femmes en position doivent consulter un médecin dès les premiers signes de rhume (toux, nez qui coule, fièvre).

Un traitement approprié de la trachéite dès les premiers stades réduit le besoin d'antibiotiques et d'autres médicaments graves dangereux pour l'enfant. Si la pathologie est reconnue à temps, vous ne pouvez faire que de la physiothérapie et des remèdes contre la toux sûrs sur une base naturelle. L'automédication pour les femmes enceintes est catégoriquement contre-indiquée.

La prévention

Pour prévenir l'inflammation de la trachée et une toux déchirante de la gorge, vous devez suivre toutes les règles de prévention du SRAS.

  • promenades fréquentes au grand air;
  • durcissement;
  • régime équilibré;
  • éviter les endroits bondés pendant la saison froide;
  • humidification de l'air et ventilation fréquente de la pièce;
  • nettoyage humide régulier;
  • respect des règles d'hygiène;
  • rejet des mauvaises habitudes.

Si la maladie est déjà survenue, toutes les activités énumérées sont associées au traitement prescrit par un spécialiste. Cela aidera la personne à récupérer plus rapidement et à se débarrasser complètement de la toux..

Conclusion

La trachéite est une inflammation des membranes trachéales de nature infectieuse ou allergique (moins souvent traumatique). Le principal symptôme de la maladie est de graves épisodes de toux brûlante. La pathologie est traitée par un oto-rhino-laryngologiste (s'il n'y a pas de complications d'autres organes) ou un pneumologue. Le traitement de la trachéite comprend la prise de médicaments, un cours de physiothérapie et des méthodes alternatives auxiliaires. Le patient doit boire beaucoup de liquides, respirer de l'air frais et humide.

Toux trachéide

Le principal symptôme de la trachéite, c'est-à-dire l'inflammation de la muqueuse trachéale, est une toux trachéide. Les virus provoquent cette maladie, mais dans certains cas, les agents pathogènes peuvent être des streptocoques et des staphylocoques, qui vivent généralement sur la peau et les muqueuses, mais dans certaines conditions, ils commencent à se multiplier de manière intensive et à provoquer des maladies..

La trachéite est une maladie aiguë, si elle n'est pas traitée, elle se transformera en un processus chronique. La maladie chronique est difficile à éliminer. Cela peut prendre des mois et parfois des années. Il est difficile de traiter avec des médicaments. Chez les personnes âgées et les personnes à immunité affaiblie, ainsi que chez les jeunes enfants et les femmes enceintes, la trachéite peut entraîner des complications entraînant des maladies graves: trachéobronchite et bronchopneumonie.

Les raisons

  • hypothermie sévère du corps, dans laquelle il y a un spasme des vaisseaux des voies respiratoires, la circulation sanguine en souffre;
  • immunité réduite, les lymphocytes ne remplissent pas bien leur fonction;
  • séjour constant dans des lieux contenant une grande quantité d'air pollué, poussières, gaz d'échappement, émissions toxiques de la production industrielle dans l'atmosphère;
  • dans certains cas, des allergies;
  • fumer, car la nicotine et le goudron de tabac sont un puissant irritant pour les voies respiratoires;
  • alcool - avec son abus, l'immunité est affaiblie;
  • corps étrangers dans le larynx et le pharynx, tels que des morceaux de nourriture qui y parviennent lorsqu'une personne s'étouffe.

La trachéite aiguë est caractérisée par une hyperémie et un œdème des muqueuses. La présence de mucus irrite les voies respiratoires et provoque la toux. Même une petite quantité de mucosités qui s'est accumulée dans la bifurcation (le site de la bifurcation de la trachée) provoque une toux sévère.

La trachéite chronique est la plus difficile à guérir

La trachéite chronique est subdivisée en:

  • trachéite atrophique - caractérisée par un amincissement de la membrane muqueuse, un changement de couleur en gris, l'apparition d'ulcérations et d'écailles, qui provoquent une toux sèche douloureuse;
  • trachéite hypertrophique - caractérisée par un gonflement de la membrane muqueuse, elle devient rugueuse, épaissie avec une grande quantité de mucus, ce qui contribue à l'apparition de la toux.

Les principaux symptômes

Le mal de gorge est l'un des signes de la trachéite

  • hyperémie des muqueuses du larynx et du pharynx;
  • gonflement des muqueuses;
  • infiltration;
  • douleur dans la poitrine et la gorge;
  • sensation d'inconfort et de transpiration;
  • haute température jusqu'à 38;
  • enrouement de la voix;
  • toux.

Il est difficile de traiter la toux trachéale, son évolution est prolongée. Au début de la maladie, elle est sèche, paroxystique, épuisante. Cela se produit en criant, en pleurant, en riant et même en parlant. Apparaît fréquemment la nuit et le matin. Pendant la toux, des douleurs, un enrouement, des maux de gorge se produisent.

À l'avenir, des expectorations visqueuses, épaisses, visqueuses, rarement purulentes, commencent à tousser. La température corporelle augmente, l'état général du corps s'aggrave, des symptômes d'un rhume s'ajoutent: nez qui coule, mal de gorge, sensations extrêmement désagréables lors de la déglutition.

Caractéristiques du développement de la maladie chez les enfants:

Avec la trachéite, le bébé a une température élevée

  • dans les premiers mois de la vie d'un bébé, le réflexe de toux ne s'est pas encore formé, par conséquent, la maladie se manifeste par une mauvaise santé, une forte fièvre et la toux est remplacée par des crachats et des vomissements;
  • jusqu'à l'âge de sept ans, la toux est improductive en raison de muscles sous-développés. Par conséquent, la toux survient la nuit ou lorsque les enfants rient, pleurent, respirent de l'air froid et sec. Puisque la toux est accompagnée de douleur, les enfants essaient de la contrôler et la respiration peut donc être superficielle;
  • chez les enfants plus âgés, au contraire, il y a une sécrétion accrue, donc la toux est humide, avec une production d'expectorations abondante, la température est subfébrile.

Le moment le plus désagréable et le plus difficile à diagnostiquer est que chez les jeunes enfants, l'inflammation de la trachée est rarement isolée. Le plus souvent combiné avec d'autres processus inflammatoires du pharynx et du larynx. Il se déroule dans le contexte de la grippe, des ARVI et de la coqueluche. Le tableau clinique peut être plus violent que chez les adultes. Ou, à l'inverse, les symptômes sont rares et ne correspondent pas à la mauvaise santé générale de l'enfant..

Diagnostique

En cas de toux trachéale et d'autres symptômes de trachéite, vous devriez consulter un oto-rhino-laryngologiste ou un thérapeute. Le médecin effectuera une enquête, un examen externe et instrumental, prescrira des examens généraux et spécifiques:

Trachéobronchoscopie

  • analyse sanguine générale;
  • Examen aux rayons X de la poitrine et des sinus paranasaux;
  • trachéobronchoscopie et laryngoscopie;
  • culture bactérienne des expectorations et des écoulements nasaux;
  • consultations de spécialistes concernés (allergologue, pneumologue et phthisiatre);
  • tests d'allergie.

Sur la base de toutes les mesures ci-dessus, le médecin établira le bon diagnostic et prescrira un traitement qui doit être strictement observé.

Comment traiter une toux trachéide

Dépend de la nature de la toux, du stade de développement de la maladie, de l'âge du patient, des complications, des maladies concomitantes. Il existe des caractéristiques du traitement de la toux trachéide:

Le traitement de la toux trachéide met l’accent sur les médicaments

  • les petits enfants doivent être traités de manière globale, c'est-à-dire que les mesures doivent viser principalement à améliorer l'état général du corps;
  • avec la trachéite allergique, des antihistaminiques sont prescrits;
  • une toux avec un écoulement visqueux et purulent indique l'ajout d'une infection bactérienne, et si la température a également augmenté, le médecin prescrit des anti-inflammatoires et des antibiotiques;
  • au contraire, les expectorations légères muqueuses indiquent la nature virale de la maladie.Dans ce cas, les antibiotiques ne sont pas nécessaires ou ils peuvent être prescrits par un médecin pour éviter les complications. Un traitement antiviral est prescrit. Dans les cas graves, l'interféron est indiqué;
  • toux improductive, sèche, débilitante, avec des douleurs dans la poitrine et la gorge nécessite l'utilisation obligatoire de médicaments qui réduisent l'excitabilité du centre de la toux (codéine) et de fonds visant à augmenter la production de sécrétions;
  • en toussant avec des expectorations visqueuses, difficiles à séparer, l'utilisation de ses agents fluidifiants, expectorants, boissons alcalines est indiquée;
  • une toux sèche et douloureuse nécessite un traitement avec des agents qui hydratent la membrane muqueuse;
  • utilisation obligatoire d'inhalations, qu'il est conseillé d'effectuer avec des anti-inflammatoires.
Avec la toux trachéide, l'utilisation d'emplâtres à la moutarde est indiquée

Pour toute manifestation de toux trachéale, l'utilisation de pansements à la moutarde sur la poitrine ou les boîtes est indiquée. Une compresse de miel donne un très bon effet. Il peut être combiné avec un massage.

Le massage se fait comme suit: appliquez le miel réchauffé uniformément sur le dos, appuyez sur les paumes du dos et arrachez avec force. Continuez à faire de tels mouvements jusqu'à ce que le miel roule en grumeaux et devienne sombre et que le dos devienne rouge.

Vous pouvez traiter la toux trachéale à domicile, mais vous devriez toujours consulter un médecin afin de prévenir des maladies plus graves et des complications redoutables.

La prévention

Comme pour toute infection, il est nécessaire de tempérer et de renforcer le corps. Tout d'abord, arrêtez de fumer et de consommer de l'alcool. La prédisposition aux maladies virales pendant la saison froide implique l'utilisation de toutes sortes de gargarismes qui empêchent la pénétration d'agents pathogènes dans la membrane muqueuse.

L'inhalation de vapeur est bonne. La meilleure façon folklorique est de respirer de la vapeur sur une casserole de pommes de terre bouillies..

Il est recommandé de boire du lait chaud à la graisse d'oie. Il est impératif de traiter les maladies chroniques existantes des voies respiratoires. Prévenez l'apparition d'ARVI et d'autres infections. Avec des rhumes fréquents, en particulier la trachéite, il est recommandé de respirer de l'air iodé de montagne ou de mer propre, il est conseillé à un tel patient de se rendre à la mer ou aux montagnes au moins une fois par an.