Principal

Goitre

12 symptômes de la maladie thyroïdienne chez les femmes

Dans cet article, vous apprendrez:

Dans la plupart des cas, lorsque nous sentons que quelque chose ne va pas avec notre corps, nous le brossons simplement: "C'est juste un rhume, une allergie ou déjà l'âge" - c'est ce que nous nous disons.

Parfois c'est vrai. Mais plus souvent que prévu, ces problèmes apparemment inoffensifs sont le signe de conditions médicales plus graves. Par exemple, les vertiges peuvent être un symptôme de maladie cardiovasculaire chez la femme..

Par conséquent, il est si important de prêter attention à tous les signes que notre corps nous donne - tels signes qui apparaissent dans les maladies de la glande thyroïde..

Bien que ce soit une petite glande dans notre gorge, la glande thyroïde est responsable de la production d'hormone thyroïdienne (ou hormone thyroïdienne), qui régule le métabolisme, la température corporelle et la fréquence cardiaque. En cas d'échec soudain, il existe deux manières possibles de développer la maladie: soit la glande devient hyperactive, ce qui conduit à un excès d'hormones, soit elle ralentit et devient «paresseuse», ce qui conduit à un déficit hormonal..

Lisez la suite pour apprendre à reconnaître certains des signes avant-coureurs et des symptômes de maladies qui sont souvent négligés..

À quoi ressemble la glande thyroïde??

La glande thyroïde est située à l'avant du cou et a la forme d'un papillon, surlignée en rouge sur l'image ci-dessus. Il est difficile de croire que quelque chose d'aussi petit puisse avoir un si grand impact sur votre corps.

Si la glande thyroïde devient hyperactive, elle produit trop d'hormones, entraînant ainsi une hyperthyroïdie.

Il peut également devenir hypoactif et produire trop peu d'hormones, entraînant une hypothyroïdie..

Types de maladies thyroïdiennes

La glande thyroïde humaine est une minuscule glande en forme de papillon à la base du cou. L'importance de cet organe dans la physiologie humaine est très grande - la glande thyroïde régule le métabolisme (eau-minéraux, protéines, graisses et énergie) et stimule la croissance de certains types de cellules. La carence en hormone thyroïdienne produite par l'organe a un effet néfaste sur la fonctionnalité de tout l'organisme, et les symptômes des maladies thyroïdiennes chez la femme le confirment..

Le dysfonctionnement thyroïdien peut être diagnostiqué à tout âge chez les personnes des deux sexes, mais le plus souvent, la maladie affecte les femmes de plus de 35 ans. Il est très difficile de reconnaître les maladies à leurs symptômes, car la plupart des signes ne sont pas spécifiques.

Selon le ministère de la Santé, environ 40% de la population de la Fédération de Russie souffre de pathologies thyroïdiennes et, dans certaines régions, près de 95% de la population a besoin d'un traitement. La raison d'une telle image déprimante est une combinaison de plusieurs facteurs: une situation environnementale défavorable, une nutrition inadéquate (carence en iode et autres nutriments dans l'alimentation), des troubles génétiques.

La liste des maladies thyroïdiennes comprend:

  • Hypothyroïdie - un manque d'activité hormonale d'un organe;
  • Hyperthyroïdie (thyrotoxicose, goitre toxique diffus);
  • La thyroïdite auto-immune (maladie de Hashimoto) est une pathologie dans laquelle les cellules de votre propre système immunitaire commencent à attaquer la glande;
  • Myxœdème;
  • Le crétinisme est un type d'hypothyroïdie congénitale;
  • Adénome thyroïdien;
  • Cancer de la thyroïde.

Le trouble thyroïdien le plus courant est l'hypothyroïdie - une carence en hormone thyroïdienne.

Toutes les pathologies de l'organe en question peuvent être primaires, causées par des troubles de la glande elle-même, et secondaires, résultant d'une défaillance de l'activité de l'hypothalamus-glande pituitaire - les parties du système nerveux central qui régulent la production d'hormones.

Hypothyroïdie

L'hypothyroïdie est le type le plus courant de maladie thyroïdienne. La maladie provoque des troubles métaboliques persistants et progressifs, altère le fonctionnement des vaisseaux sanguins et du cœur, de l'estomac et des intestins, et affecte l'activité du système nerveux.

Les faibles taux d'hormones affectent inévitablement le fonctionnement du cerveau: la production de sérotonine et de dopamine, les neurotransmetteurs responsables des émotions positives, diminue. Pour cette raison, l'hypothyroïdie provoque souvent des larmes, des sautes d'humeur, du ressentiment, une diminution des capacités cognitives et le développement d'une dépression à long terme. Il a été établi qu'un cinquième des états dépressifs (en particulier chez les femmes) traités avec des médicaments et une psychothérapie sont en réalité causés par un manque d'hormones.

Les symptômes les plus courants de la maladie sont les suivants:

  • Fatigue, manque de force, fatigue constante;
  • Somnolence;
  • Diminution du tonus musculaire;
  • Préoccupation déraisonnable;
  • Indifférence au sexe;
  • Constipation récurrente
  • Problèmes de mémoire;
  • Convulsions fréquentes
  • Prise de poids malgré la quantité habituelle de nourriture;
  • Chute de cheveux;
  • Peau sèche;
  • Taux de cholestérol élevé;
  • Hypertension (pression artérielle élevée);
  • Changez le timbre de la voix;
  • Trouble de la déglutition (dysphagie).

Sans traitement, la maladie est lourde de complications potentiellement mortelles: la plus dangereuse d'entre elles est le coma hypothyroïdien. Cette condition survient souvent chez les femmes âgées en l'absence de thérapie spécifique. Une baisse du niveau d'hormone thyroïdienne dans le corps entraîne l'inhibition de la fonctionnalité de tous les systèmes. Un patient dans ce statut a besoin d'une hospitalisation urgente. Le coma peut être déclenché par une hypothermie, des infections aiguës, un infarctus du myocarde.

Hyperthyroïdie

La glande thyroïde hyperactive est plus fréquemment diagnostiquée chez les femmes âgées de 20 à 40 ans. La maladie est généralement d'origine auto-immune, c'est-à-dire qu'elle est causée par le comportement agressif de ses propres anticorps, qui stimulent une activité excessive des organes. Une production accrue d'hormone thyroïdienne provoque une intoxication et des perturbations de l'activité de nombreux organes.

Les principaux symptômes de l'hyperthyroïdie sont:

  • Irritabilité, agressivité, nervosité;
  • Transpiration intense;
  • Tachycardie (augmentation de la fréquence cardiaque);
  • Diarrhée et autres manifestations de dyspepsie;
  • Tremblement de la main;
  • Perte de poids dans le contexte d'une alimentation normale (parfois même excessive);
  • L'impuissance chez les hommes.

D'autres troubles thyroïdiens présentent des symptômes pour la plupart similaires. Une partie importante des maladies entraîne des changements d'apparence caractéristiques - un gonflement apparaît dans la région du cou, une exophtalmie (yeux exorbités) se développe, la peau devient pâle, les cheveux tombent ou des cheveux gris précoces se développent.

Toute pathologie de la glande thyroïde nécessite un traitement rapide et complet: le traitement est plus productif à un stade précoce.

Symptômes et signes de maladie

# 1: Se sentir bouleversé ou déprimé

Comme l'a montré la recherche, une glande thyroïde hyper ou hypoactive peut être directement liée à des changements d'humeur. Des niveaux d'hormones thyroïdiennes trop faibles peuvent affecter la production de sérotonine «bonheur» dans le cerveau. Cela peut vous rendre inhabituellement triste ou même déprimé..

D'un autre côté, des niveaux alcalins trop élevés peuvent vous rendre anxieux, anxieux ou irritable..

# 2: Constipation

Si vous souffrez de constipation et que vous ne pouvez en aucun cas vous en débarrasser, le problème réside probablement dans le fait qu'une perturbation de la production d'acide chlorhydrique alcalin a entraîné un ralentissement de la digestion..

«C'est l'un des trois symptômes les plus courants de l'hypothyroïdie chez la femme», explique un spécialiste en médecine intégrative..

# 3: Excès de sommeil

Il est parfois difficile pour chacun de nous de se réveiller le matin, mais quand cela devient tout simplement insupportable, c'est un signal d'action, comme le dit le médecin..

En raison de la glande thyroïde «paresseuse», les fonctions de base du corps sont considérablement ralenties, de sorte qu'une personne a sommeil même pendant la journée.

# 4: perte de cheveux et peau sèche


Vous avez la peau sèche et des démangeaisons constantes, même si l'hiver est encore loin? Cela pourrait être un symptôme d'hypothyroïdie. Le changement de l'état de la peau est dû à un métabolisme ralenti, ce qui entraîne une diminution du niveau de transpiration.

En outre, l'état des cheveux et des ongles peut s'aggraver. Même la perte de cheveux est possible. Quelle est la raison? Un manque d'hormone thyroïdienne peut interférer avec le processus normal de croissance des cheveux, entraînant une perte de cheveux. Parfois, les cheveux tombent même des sourcils.

«Beaucoup de femmes viennent et disent que le coiffeur les a envoyées ici», dit le médecin. «Ils disent:« Mon coiffeur a dit que mes cheveux tombaient et que je devais consulter un médecin au sujet de ma glande thyroïde ». Les coiffeurs en savent beaucoup plus sur les symptômes de la thyroïde que certains médecins! "

# 5: Gain de poids soudain

Bien que la prise de poids puisse résulter de divers facteurs, une prise de poids soudaine sans changement de régime alimentaire ou d'habitudes physiques devrait être préoccupante..

En général, c'est l'une des principales raisons pour lesquelles les patients viennent consulter un médecin. «Ils disent qu'ils mangent la même quantité que d'habitude, mais qu'ils prennent quand même du poids», explique le médecin. «Ils font les exercices, mais ça ne va nulle part. Ils ne peuvent pas perdre de poids. " Le plus souvent, cela se produit en raison d'un fonctionnement insuffisamment actif de la glande thyroïde..

# 6: Manque d'intérêt sexuel

Le manque d'hormones équivaut à une faible libido.

Cependant, d'autres symptômes qui accompagnent les problèmes de thyroïde - prise de poids, perte de cheveux - peuvent également contribuer à une diminution de la libido..

# 7: Douleur et engourdissement musculaires

Si vous vous cognez le doigt sur quelque chose, le doigt fait généralement mal. Ou si nous entreprenons un nouvel exercice, comme le canoë, nous pouvons ressentir de la douleur dans nos bras au cours des prochains jours. Cette douleur est normale et compréhensible..

Mais si vous ressentez soudainement une douleur sans raison évidente ou un engourdissement dans les bras, les mains, les jambes ou les pieds, alors la glande thyroïde est le coupable..

Au fil du temps, un manque d'hormones thyroïdiennes peut endommager le système nerveux du cerveau. «En conséquence, nous avons des accès de douleur ou d'engourdissement« inexpliqués »», explique le médecin..

# 8: "Fluttering" du coeur

Quand on tombe amoureux de quelqu'un, ce n'est pas étrange si notre cœur saute un battement.

Cependant, le battement cardiaque à la suite de problèmes de thyroïde est une tout autre affaire. Le «battement» est beaucoup plus palpable, comme si le cœur manquait plusieurs battements d'affilée. En général, vous pouvez même le sentir si vous sentez le pouls sur votre poignet ou votre cou..

Si cela ressemble un peu aux symptômes que vous échouez, cela peut être dû à une fréquence cardiaque rapide, ce qui peut à son tour signifier que votre corps a un excès d'hormones thyroïdiennes.

# 9: Assombrissement de l'esprit

Habituellement, avec l'âge, nous commençons à ressentir une sorte de trouble dans la tête - mais si cette condition s'aggrave soudainement, il peut y avoir un problème dans la glande thyroïde. Un excès d'acide chlorhydrique alcalin peut affecter la capacité de concentration, tandis qu'une carence entraîne un oubli..

«Lorsque nous traitons des patients pour une hypothyroïdie, ils sont souvent très surpris lorsque le brouillard dans leur tête commence à se dissiper et à quel point leur bien-être s'améliore», explique le médecin. «De nombreuses femmes pensent que ce n'est qu'une partie inévitable de la ménopause, alors qu'en fait c'est l'un des symptômes d'une maladie thyroïdienne..

# 10: Hypertension artérielle

Si vous souffrez d'hypertension artérielle et qu'aucun médicament ne semble pouvoir faire face au problème - comme une alimentation saine ou une activité physique accrue - vous voudrez peut-être faire tester votre thyroïde..

Une glande thyroïde insuffisamment active peut entraîner une augmentation du taux de «mauvais» cholestérol, ce qui, malheureusement, peut entraîner une hypertrophie du cœur ou une insuffisance cardiaque.

# 11: Augmentation de l'appétit et altération des papilles gustatives

Avez-vous le sentiment que la nourriture a soudainement un goût différent? Une glande thyroïde insuffisamment active peut provoquer des modifications du goût et des récepteurs olfactifs.

Cependant, si vous avez un problème de suralimentation, le problème peut être une hyperthyroïdie - ou une glande thyroïde hyperactive..

Dans ce cas, la partie de la maladie responsable de «l'hyperactivité» neutralise toutes les calories consommées - donc même si une personne n'arrête pas de manger, elle peut ne pas prendre de poids du tout. Bien que cela ressemble à un rêve de toute femme, c'est toujours avant tout une raison de consulter un médecin..

# 12: maux de cou ou de gorge

La glande thyroïde est située dans le cou, il est donc logique de ressentir de la douleur là où elle se trouve. Une boule dans la gorge, un changement de voix ou même un struma peuvent tous être un symptôme de la maladie thyroïdienne d'une femme.

Si vous ressentez ce genre de douleur, vérifiez votre cou dans un miroir pour déceler un gonflement..

Vous pouvez continuer votre examen de la manière suivante: «Tenez le spéculum dans une main, pointez vers la partie inférieure du cou au-dessus des clavicules, mais sous les cordes vocales - c'est là que se trouve la glande thyroïde. Avec le miroir pointé vers la zone souhaitée du cou, déplacez votre tête en arrière. Prenez une gorgée d'eau. Suivez le mouvement de votre gorge pendant que vous avalez. Vérifiez votre cou pour des bosses ou un gonflement. (N'oubliez pas: ne confondez pas la pomme d'Adam avec la glande thyroïde. La glande thyroïde est située légèrement plus bas, plus près des clavicules. Vous devrez peut-être répéter cet examen plusieurs fois).

Veuillez partager avec vos amis et aider à diffuser ces informations importantes!

Les symptômes de la maladie thyroïdienne chez la femme, les premiers signes, le traitement avec des médicaments et des remèdes populaires

Les maladies de la glande thyroïde chez les femmes sont assez courantes et leurs symptômes peuvent être confondus avec d'autres maladies. Pour cette raison, un temps précieux pour initier un traitement médicamenteux peut être perdu en raison d'un diagnostic incorrect..

Causes du développement de maladies thyroïdiennes

Les maladies thyroïdiennes peuvent commencer à se développer en raison de ces facteurs provoquants:

  • défaillance du fonctionnement du système immunitaire;
  • la présence d'infections;
  • prendre des médicaments;
  • empoisonnement avec des substances toxiques;
  • manque de composés iodés dans le corps humain;
  • situation écologique défavorable du lieu de résidence;
  • un mode de vie stressant, qui conduit à un trouble du travail de tous les systèmes corporels;
  • la génétique;
  • violation de l'équilibre correct des hormones dans le corps;
  • grossesse;
  • violation de l'absorption des nutriments dans l'intestin;
  • lésion des tissus de la glande thyroïde;
  • mauvaise alimentation;
  • subir une radiothérapie;
  • tumeurs de la glande thyroïde et opérations effectuées dessus;
  • blessure ou tumeur dans l'hypothalamus ou la glande pituitaire.

Les premiers signes de maladie thyroïdienne

Les maladies de ce type ne présentent pas toujours de symptômes évidents; il peut être assez difficile d'établir un diagnostic.

Cependant, certains symptômes devraient alerter chaque femme:

  • diminution ou augmentation du poids corporel en peu de temps;
  • l'apparition d'une sensation de fatigue constante;
  • incapacité à se concentrer rapidement et à retenir l'attention pendant une longue période;
  • diminution de la mémoire;
  • détérioration de l'intellect;
  • problèmes inhabituels au cours du cycle menstruel;
  • l'apparition de nervosité et des accès de mauvaise humeur;
  • augmentation des larmes;
  • l'apparition d'insomnie ou de somnolence constante;
  • troubles du tube digestif;
  • problème de peau sèche;
  • transpiration;
  • perte de cheveux rapide;
  • faiblesse de la plaque à ongles;
  • une sensation de tremblement qui survient soudainement et souvent;
  • violation de la libido;
  • la survenue de douleurs musculaires sans raison particulière.

Symptôme d'hypertrophie thyroïdienne: boule dans la gorge (boule fonctionnelle dans la gorge, organique)

Les femmes ont souvent une maladie thyroïdienne telle que le goitre, dont les symptômes n'ont pas toujours une image claire:

  1. Il n'y a pas de changement évident dans la glande thyroïde, il n'y a qu'une légère augmentation de sa taille, ce qui n'affecte en rien l'apparence du cou.
  2. Une augmentation ne peut être détectée que par palpation, visuellement elle est presque invisible.
  3. Vous pouvez avoir de légères difficultés à avaler.
Les symptômes de la maladie thyroïdienne chez les femmes sont différents. Parfois, l'augmentation ne peut être détectée que par palpation

Selon le type de boule dans la gorge, il en existe 2 types:

  1. Biologique:
  • déterminé par les méthodes de diagnostic fonctionnel (échographie, FGDS);
  • il y a une sensation constante de pincement dans la gorge.
  1. Fonctionnel:
  • en raison de l'état névrotique du patient;
  • les symptômes ne sont pas permanents, peuvent disparaître pendant un certain temps et réapparaître;
  • le plus souvent, les manifestations sont exacerbées le soir, à l'occasion d'un conflit ou lors d'une surtension;
  • les symptômes disparaissent complètement lors des moments de détente (vacances, consommation d'alcool, le week-end).

Symptômes de l'euthyroïdie

L'état limite de la glande thyroïde, l'euthyroïdie, dans lequel il y a une prolifération de tissus dans cet organe, qui n'entraîne pas de changements hormonaux.

Symptômes typiques:

  • réactions vives à des situations familières;
  • insomnie la nuit avec somnolence constante pendant la journée;
  • mal de gorge;
  • inconfort lors de la déglutition et une sensation constante de satiété;
  • une augmentation visible de la taille de la glande thyroïde;
  • fatigue accrue;
  • perte de poids soudaine;
  • troubles cardiaques.

Symptômes de l'hypothyroïdie

L'hypothyroïdie se manifeste cliniquement par une diminution des hormones thyroïdiennes, on peut suspecter sa présence par les symptômes suivants:

  • état faible;
  • l'apparition d'un œdème;
  • baisse fréquente de la pression artérielle;
  • troubles du pouls;
  • problèmes d'activité mentale et de fonction sexuelle;
  • divers troubles du tractus gastro-intestinal;
  • augmentation du poids corporel;
  • des perturbations dans le début des règles ou leur arrêt complet;
  • peau pâle avec une légère teinte jaune;
  • détérioration de l'état des ongles et des cheveux, leur fragilité;
  • mauvaise santé d'une personne, à la fois dans la chaleur et dans le froid;
  • un état de dépression constante;
  • engourdissement et douleur dans les membres;
  • troubles de l'audition, de la vision et de la mémoire.

Symptômes d'hyperthyroïdie

L'hyperthyroïdie est caractérisée par une augmentation dans le sang des hormones produites par la glande thyroïde chez la femme.

Les principaux symptômes de cette maladie sont les suivants:

  • des changements dans vos habitudes de sommeil;
  • membres tremblants;
  • un changement brutal d'une humeur à une autre;
  • état excité;
  • colère et irritabilité sans raison;
  • diminution de la mémoire et de l'attention;
  • troubles du rythme cardiaque;
  • sensations douloureuses dans la région des glandes mammaires;
  • disparition de la menstruation;
  • incapacité à bouger activement les yeux, leur augmentation;
  • envie fréquente d'uriner;
  • soif constante;
  • transpiration;
  • détérioration des cheveux et des ongles.

Symptômes de la thyroïdite

L'inflammation de la glande thyroïde, dans laquelle il existe un conflit entre les lymphocytes, les anticorps et ses cellules, est appelée thyroïdite.

Les symptômes de la maladie diffèrent de son type:

  1. Aiguë, avec des manifestations purulentes:
  • une forte augmentation de la température;
  • douleur dans la glande thyroïde, avec un déplacement des oreilles, de la mâchoire, qui augmente avec les mouvements de la tête;
  • faiblesse générale;
  • douleur dans les muscles;
  • tachycardie.
  1. Subaigu:
  • l'apparition progressive de la douleur dans les mêmes zones et la même température;
  • gonflement de la glande thyroïde;
  • douleur lors de la mastication d'aliments solides;
  • transpiration et nervosité;
  • insomnie;
  • douleur articulaire.

Symptômes du goitre

L'apparition de la maladie est asymptomatique, plus tard, lorsqu'un ou plusieurs lobes de la glande thyroïde augmentent, d'autres manifestations de la maladie se produisent:

  • difficulté à respirer;
  • enrouement et changements de ton de la voix;
  • la survenue d'une suffocation soudaine, surtout la nuit;
  • toux qui gorge;
  • difficulté à avaler de la nourriture;
  • vertiges;
  • diminution de la pression et de la douleur dans la région du cœur;
  • hypertrophie des globes oculaires et leur saillie.

Les symptômes des maladies auto-immunes

Les symptômes de la maladie thyroïdienne chez les femmes sont le plus souvent les mêmes..

Les problèmes auto-immunes ne font pas exception, ils se manifestent comme ceci:

  • perte ou gain soudain de poids corporel;
  • douleurs articulaires, problèmes de flexion et d'extension;
  • difficultés de concentration et de mémoire;
  • l'apparition (surtout au soleil) de taches sur la peau, accompagnées de démangeaisons;
  • augmentation de la fatigue générale;
  • muqueuses sèches;
  • perte de sensibilité dans vos bras ou vos jambes;
  • augmentation de la coagulation sanguine;
  • chute de cheveux;
  • problèmes gastro-intestinaux.

Signes de cancer de la thyroïde

Symptômes qui devraient vous alerter et nécessiter une attention médicale immédiate:

  • l'apparition d'un nodule (un ou plusieurs) dans la glande thyroïde, qui peut rouler sous les doigts;
  • hypertrophie des ganglions lymphatiques situés dans le cou;
  • douleur au cou qui irradie vers une ou les deux oreilles;
  • difficulté à avaler;
  • une sensation constante de la présence d'une boule dans la gorge;
  • changement de voix;
  • veines bombées dans le cou;
  • difficulté à respirer.

Comment les maladies thyroïdiennes se manifestent pendant la ménopause

L'apparition de la ménopause est associée à une diminution du taux d'œstrogène dans le sang, cela a son effet sur le fonctionnement de la glande thyroïde.

Pendant cette période, un hypofonctionnement de la glande thyroïde se produit souvent, ce qui présente les symptômes suivants:

  • changement soudain d'humeur;
  • l'apparition de problèmes de diction;
  • détérioration de l'attention et de la fonction visuelle;
  • bouffées de chaleur récurrentes;
  • l'apparition de bruit dans les oreilles;
  • troubles du tube digestif;
  • difficulté à s'endormir;
  • maux de tête fréquents;
  • les cheveux commencent à tomber;
  • la peau sèche.

Cette condition est assez dangereuse et nécessite un traitement médicamenteux immédiat..

Comment les maladies thyroïdiennes se manifestent pendant la grossesse

La glande thyroïde d'une femme réagit activement à tous les changements hormonaux, ce qui n'est pas toujours un symptôme de la maladie. Par exemple, pendant la grossesse. Les hormones produites par cet organe ont un impact énorme sur la formation du fœtus aux premiers stades..

Il est très important de ne planifier la grossesse que lorsque la maladie est en rémission. Dans les régions où il y a un manque d'iode, les femmes enceintes se voient prescrire une dose supplémentaire de celui-ci sous forme de médicaments..

Pendant cette période, les symptômes suivants de troubles thyroïdiens peuvent survenir:

  • détérioration de l'état général;
  • fatigue accrue;
  • écart entre le moment du développement de l'enfant et ses indicateurs échographiques;
  • une forte augmentation de la taille de la glande thyroïde (une petite est une variante de la norme).

À quels symptômes devez-vous faire attention après 50 ans

Les femmes qui ont franchi la barre des 50 ans devraient être plus attentives à leur santé et accorder une attention accrue à l'évolution de leur état.

Il est important de prêter attention aux signes suivants de maladie thyroïdienne:

  • une forte augmentation ou diminution du poids;
  • changement de comportement et de caractère;
  • sensation constante de froid;
  • faiblesse musculaire;
  • changement des goûts alimentaires;
  • déficience de mémoire;
  • augmentation de la pression;
  • perte auditive et changement de ton de la voix;
  • délaminage et fragilité des ongles;
  • chute de cheveux;
  • l'apparition de mouvements pointilleux;
  • lueur fiévreuse dans les yeux;
  • l'apparition d'arythmie.

Déséquilibre hormonal

Les violations du niveau normal d'hormones provoquent un dysfonctionnement du corps, qui peut être caractérisé par les symptômes suivants:

  • changement d'état psycho-émotionnel;
  • hypertrophie des globes oculaires;
  • troubles du travail du système cardiovasculaire;
  • augmentation de la température corporelle;
  • membres tremblants;
  • mauvais travail du tube digestif;
  • léthargie et apathie;
  • fatiguabilité rapide;
  • Augmentation de l'appétit;
  • augmentation de la soif;
  • sentiment constant d'anxiété;
  • sensibilité et sautes d'humeur.

Diagnostic des maladies de la glande thyroïde (échographie, analyses et leur interprétation)

Les maladies thyroïdiennes peuvent être diagnostiquées en utilisant différentes méthodes:

  1. Un test sanguin pour le contenu des hormones, qui sont prises sans faute chez les nouveau-nés, les femmes ayant des problèmes du système reproducteur. Cette analyse montre le niveau de ces hormones:
  • triiodothyrionine;
  • thyroxine;
  • l'hormone thyrothrope;
  • anticorps contre 2 types d'hormones.
  1. Examen échographique de la glande thyroïde, lorsqu'il y a un changement externe de sa taille ou de sa forme. Un spécialiste, au cours d'une telle étude, tire des conclusions sur:
  • la taille de l'organe dans son ensemble et ses parts en particulier;
  • la structure interne de la glande et ses bords;
  • présence et localisation de nodules et de tumeurs.
  1. Un examen aux rayons X est prescrit pour le goitre existant afin d'identifier ses caractéristiques et la présence de formations pathologiques.
  2. L'examen au moyen d'une exposition aux radio-isotopes est utilisé en cas de suspicion d'oncologie. Au cours de la procédure, des médicaments spéciaux sont injectés dans le corps, qui émettent ensuite des radiations capturées par l'équipement..
  3. Pour confirmer le bon - ou la malignité de l'éducation, une ponction est effectuée

Traitement de l'euthyroïdie (médicaments)

L'état d'euthyroïdie ne nécessite pas nécessairement une intervention médicale. Pour les ganglions dont le diamètre ne dépasse pas 0,8 cm, il est nécessaire de subir un examen par un endocrinologue 2 fois par an et de procéder à une échographie. Un traitement médicamenteux est prescrit si le patient présente des modifications structurelles de la glande.

Ces médicaments peuvent être:

  • Mikroyd, Antistromin, L-Thyroxin - afin d'arrêter la prolifération des tissus;
  • combinaison de Levotiroskin avec des préparations d'iode.

En règle générale, un traitement correctement prescrit aide à ralentir ou à arrêter la croissance des ganglions glandulaires..

Traitement de l'hypothyroïdie

Les symptômes de la maladie thyroïdienne chez les femmes, indiquant la présence d'une hypothyroïdie, nécessitent une telle thérapie:

  • prendre des hormones synthétiques pour éliminer leur déficit (Thyroïdine, Thyrocomb);
  • additifs biologiquement actifs pour la normalisation des glandes surrénales (Endonorm);
  • après l'opération, une telle thérapie devient permanente.

Traitement de l'hyperthyroïdie

Le traitement d'une telle maladie est toujours strictement individuel, le spécialiste prescrit la posologie des médicaments strictement en fonction des résultats des tests effectués.

Médicaments appliqués:

  • une augmentation des hormones d'un petit degré suggère la nomination de Metizol, Tyrozol, Carbimazole;
  • pour soulager les symptômes - Anaprilin, Corvitol, Talinolol, Betaxolol;
  • pour maintenir le fonctionnement de la glande - Endonorm;
  • sédatifs - Persen, Valoserdin;
  • avec ophtalmopathie Prednisolone;
  • en cas d'intoxication ou d'épuisement - Methandienone.

Traitement de la thyroïdite

Le traitement de cette pathologie est strictement individuel, il est important de garder l'évolution de la maladie sous le contrôle d'un endocrinologue.

Le traitement a ses propres spécificités:

  • des anti-inflammatoires non stéroïdiens sont prescrits;
  • vous devez prendre des hormones stéroïdes pour stabiliser l'inflammation diffuse;
  • les stades aigus nécessitent une intervention chirurgicale, avec la prise obligatoire d'antihistaminiques, de préparations antibactériennes et vitaminées;
  • en présence de formes chroniques, les hormones sont indiquées;
  • type immunitaire de la maladie, avec une augmentation significative de la glande - une indication pour son élimination.

Traitement de goitre

Une maladie détectée en temps opportun devient la clé du succès de son traitement.

Aux premiers signes d'un goitre, vous devez immédiatement contacter un spécialiste qui vous prescrira une telle thérapie:

  • substitution hormonale (dans ce cas, des dérivés de tyrosine sont utilisés);
  • l'hypofonction est plus facile à corriger que l'hyperfonction. Dans les deux cas, l'hormonothérapie est indiquée sous différentes formes;
  • des médicaments supplémentaires sont prescrits pour maintenir le système cardiovasculaire;
  • contrôle de la quantité d'iode dans le corps et de son augmentation ou de sa diminution en temps opportun à l'aide de médicaments;
  • l'intervention chirurgicale est réalisée avec les indications existantes pour elle.

Traiter les maladies auto-immunes

Les maladies de la glande thyroïde chez la femme, y compris les symptômes de nature auto-immune, nécessitent un traitement approprié.

Dans ce cas, la thérapie a les principes suivants:

  • des médicaments spéciaux sont pris pour supprimer le comportement agressif des lymphocytes;
  • il est parfois nécessaire de supprimer artificiellement la propre immunité d'une personne;
  • dans certains cas, une compensation hormonale est nécessaire;
  • des immunomodulateurs sont utilisés;
  • les complexes de vitamines sont utilisés pour maintenir la vitalité du corps.

Le traitement des maladies auto-immunes est effectué à l'aide des médicaments suivants:

  • Prednisolone;
  • Metrotrexate;
  • Cyclophosphamide;
  • Azathioprine.

Régime alimentaire pour les maladies de la glande thyroïde

Pour un bon fonctionnement de la glande thyroïde et réduire la manifestation des symptômes de ses maladies, les experts recommandent un régime spécial qui doit être suivi tout au long de la vie..

Régime:

  • les aliments à forte teneur en iode (fruits de mer, y compris les crevettes, les algues, les poissons, ainsi que les fruits et légumes qui poussent dans un sol riche en cet élément);
  • l'utilisation de sel iodé;
  • les légumineuses;
  • maïs et céréales;
  • les racines;
  • tomate.

Vous devez limiter l'utilisation d'aliments qui affectent l'absorption de l'iode - le chou, en particulier le chou blanc et la bouillie de millet.

Important! Vous ne devez pas consommer de manière incontrôlable du sel iodé et des préparations contenant cette substance. Ce n'est qu'après avoir effectué les tests appropriés qu'un spécialiste peut prescrire une dose adéquate de ce médicament, qui ne nuira pas au corps, mais améliorera le fonctionnement de la glande thyroïde.

Thérapie par l'exercice pour les maladies thyroïdiennes

Les exercices de physiothérapie sont indiqués pour les maladies thyroïdiennes dans la quantité prescrite par le médecin traitant. En général, il est capable de restaurer la force et l'humeur d'une personne après une maladie et l'aider à s'intégrer harmonieusement dans la vie quotidienne..

Les exercices effectués selon les instructions permettent de sortir de l'état de stress, qui est un compagnon fréquent des pathologies thyroïdiennes. De plus, une telle éducation physique vous permet de renforcer le muscle cardiaque et d'apprendre à contrôler la respiration..

Avec une baisse de force et une insomnie, l'éducation physique permet d'obtenir une fatigue naturelle, ce qui normalise le sommeil.

Principes de la thérapie par l'exercice:

  • périodicité;
  • la durée d'une leçon est de 5 minutes (au début) à 30 minutes (après 10 jours de formation);
  • l'augmentation de la fréquence cardiaque ne doit pas dépasser 50% des valeurs initiales;
  • le rythme de l'exercice doit être lent ou moyen;
  • la moindre détérioration pendant l'exercice est une indication directe pour les arrêter et consulter un médecin.

Chirurgie des maladies de la glande thyroïde

L'indication d'une intervention chirurgicale est la présence de nodules dans la région de la glande. Tous les types de nœuds ne sont pas susceptibles d'être supprimés, mais uniquement ceux dont la recherche a confirmé leur nature maligne.

De plus, la chirurgie est indiquée dans les cas suivants:

  • le nœud empêche une personne de respirer normalement;
  • le nœud cause des problèmes de parole;
  • l'éducation rend difficile d'avaler de la nourriture;
  • le nœud mesure plus de 1 cm.

Médecine traditionnelle pour les maladies de la glande thyroïde

Lors du traitement de la glande thyroïde, avec des médicaments, vous pouvez utiliser certaines recettes de la médecine traditionnelle:

  • appliquez de l'iode sur les talons avant de vous coucher;
  • Prenez quotidiennement de l'eau infusée avec des figues (à raison de 3 morceaux) et mangez dans 2 fruits. Cette thérapie peut être effectuée tout au long de l'année;
  • prendre de la racine de reine des prés sous forme d'infusion, qui peut être achetée dans une pharmacie ou préparée vous-même;
  • utilisez ce mélange: citron avec zeste, miel, jus de baies de viorne, jus d'aloès et alcool. Cette composition doit être bu 3 fois par jour;
  • boire quotidiennement une infusion d'un mélange d'ortie et de mélilot, qui est préparée en faisant bouillir des herbes et en déposant cette composition dans un endroit sombre;
  • infuser des fleurs d'élécampane et se gargariser avec cette infusion;
  • se gargariser avec une solution de chélidoine ou même en mâcher un morceau (à condition que le médecin traitant autorise une telle thérapie);
  • faire des compresses de sel iodé sur la région de la glande.

Que le manque de traitement menace

Les violations de la glande thyroïde peuvent entraîner un dysfonctionnement dans le bon fonctionnement de presque tous les systèmes du corps, c'est pourquoi il est important, si des problèmes sont détectés, de commencer le traitement en temps opportun..

Le manque de traitement à temps peut entraîner le développement d'un certain nombre de problèmes avec:

  • le travail du cerveau;
  • système cardiovasculaire;
  • corset et articulations musculaires;
  • système reproducteur;
  • métabolisme;
  • organes de la vue et de l'ouïe;
  • système génito-urinaire;
  • système nerveux central.

La glande thyroïde, tant chez la femme que chez l'homme, est responsable du bon fonctionnement de tout le corps, les symptômes de la maladie survenue devraient alerter une personne et l'inciter à demander l'aide d'un spécialiste.

Vidéo thyroïdienne

Les premiers symptômes de la maladie thyroïdienne:

Comment guérir la glande thyroïde avec des remèdes populaires:

Maladies de la glande thyroïde chez la femme

Les maladies de la glande thyroïde sont les deuxièmes plus fréquentes au monde parmi toutes les pathologies des glandes endocrines. Selon l'OMS, des violations dans son travail sont constatées chez une personne sur dix, leur prévalence continue de croître. Les changements douloureux dans le corps sont presque asymptomatiques, se trouvent dans les derniers stades, lorsque la condition devient assez avancée et nécessite un traitement à long terme.

Ils sont dangereux pour l'homme en raison du fait qu'ils entraînent des changements dans le fond hormonal du corps et entraînent des perturbations qualitatives dans le travail de nombreux systèmes. Les troubles de la glande thyroïde se retrouvent beaucoup plus souvent chez les femmes, leur prévalence est environ 8 à 10 fois plus élevée que chez les hommes. Ceci est une conséquence des particularités du système nerveux, de l'instabilité du fond hormonal en relation avec le cycle menstruel, la ménopause ou la grossesse..

Glande thyroïde: structure et fonction

La glande thyroïde est une très grande glande située dans la région du cou derrière le cartilage thyroïde, devant le larynx et la trachée, les "recouvrant" légèrement. La forme ressemble à un fer à cheval, dont les arcs sont retournés, et se compose de deux lobes inégaux reliés par un isthme.

Sa tâche principale est de contrôler le métabolisme dans le corps: il affecte la vitesse d'utilisation de l'énergie, l'efficacité de la synthèse des protéines et le niveau de sensibilité du corps aux autres hormones. Normalement, il produit des hormones qui remplissent ces fonctions: thyroxine, triiodothyronine et calcitonine. En plus de stimuler le métabolisme, ils ont un effet sur la puberté, le système nerveux et le système musculo-squelettique. Étant donné que certaines de ses hormones contiennent de l'iode, la glande thyroïde fonctionne également comme un «dépôt» de cette substance.

L'activité correcte de la glande thyroïde au moment de la grossesse est particulièrement importante: ses hormones affectent la formation du fœtus, en particulier le système nerveux central. Le bon fonctionnement de la glande thyroïde est dirigé par le système hypothalamo-hypophysaire. Un rôle important dans son fonctionnement est joué par la thyréostimuline (TSH) produite par l'hypophyse..

Causes des maladies

Les dysfonctionnements les plus évidents de la glande thyroïde sont dus à un manque d'iode dans le corps ou après une blessure au cou. L'état psychologique d'une personne joue également un rôle important: souvent, des problèmes de glande thyroïde surviennent après un stress sévère. Mais il est toujours extrêmement important de suivre les premiers signes de maladies thyroïdiennes naissantes, ce qui aidera à éviter les graves conséquences d'une perturbation hormonale..

Les principales causes de maladie thyroïdienne sont:

  • Déséquilibre nutritionnel: teneur insuffisante en iode dans l'alimentation humaine;
  • Inquiétudes et stress constants;
  • Tabagisme régulier et consommation excessive d'alcool;
  • Vivre dans une zone écologiquement défavorable;
  • Dépendance aux bains de soleil.

Symptômes et signes de maladie thyroïdienne

Les maladies de la glande thyroïde aux premiers stades sont généralement asymptomatiques et les perturbations du travail de la glande deviennent perceptibles pour ceux qui les entourent plus tôt que pour le patient lui-même. Il y a une autre caractéristique: lorsque la production normale d'hormones est perturbée, la taille de l'organe lui-même change. Dans les stades ultérieurs, une zone élargie de la glande thyroïde est perceptible - un goitre. Un peu plus tard, si le traitement n'a pas été commencé, le processus pathologique conduit à une perturbation du fonctionnement des organes de la gorge, des vaisseaux locaux et des terminaisons nerveuses. Un essoufflement apparaît, "boule dans la gorge", la voix subit des changements.

Il est important de remarquer l'apparition de la maladie le plus tôt possible, et pour cela, il est nécessaire de connaître les signes de problèmes existants avec la glande thyroïde:

  • Changements significatifs du poids corporel sans raison apparente;
  • Palpitations cardiaques;
  • Tremblements des mains, augmentation de la transpiration;
  • Changements dans l'état émotionnel et psychologique - larmoiement et irritabilité au lieu du calme précédent ou, au contraire, indifférence à des choses auparavant importantes;
  • Vertiges et faiblesse;
  • Se sentir chaud ou froid à une température adéquate;
  • Chez les femmes, irrégularités menstruelles;
  • Troubles intestinaux.

La glande thyroïde est caractérisée par un mécanisme de travail plutôt complexe, par conséquent, même des écarts mineurs dans son travail peuvent se manifester sous la forme de conditions déguisées en maladie cardiaque, du tractus gastro-intestinal et des troubles neurologiques..

Maladies résultant d'une violation de la production d'hormones

Thyrotoxicose (hyperthyroïdie) - un excès de synthèse hormonale, accompagné d'une accélération du métabolisme. À la base, la maladie de Basedow est une maladie auto-immune caractérisée par la production incontrôlée d'hormones. Symptômes: perturbation du muscle cardiaque, fièvre, transpiration, perte de poids rapide, irrégularités menstruelles chez la femme, irritabilité, sautes d'humeur.

Hypothyroïdie La situation inverse, une carence en hormones thyroïdiennes. En conséquence: le métabolisme est en déclin, l'état est caractérisé par la léthargie, la somnolence, la léthargie, les mucosités. Essoufflement, troubles du travail du cœur, œdème, constipation, troubles de la coordination des mouvements, changements de la voix.

Euthyroïdie. À une concentration normale d'hormones dans le sang, il peut y avoir une période de transition à court terme entre l'hyperthyroïdie et l'hypothyroïdie. Cette condition est caractérisée par de bons résultats de diagnostics de laboratoire et des manifestations subjectivement observées de dysfonctionnement thyroïdien..

Maladies d'une étiologie différente

La thyroïdite est un processus inflammatoire de la glande thyroïde. L'inflammation aiguë est souvent de nature infectieuse, accompagnée d'une douleur intense et d'un état grippal. La thyroïdite chronique se produit en raison d'une «attaque» sur la glande du système immunitaire du corps, et par conséquent - la destruction des tissus organiques, les cellules glandulaires sont remplacées par du tissu conjonctif. Les symptômes sont les mêmes que pour toute autre affection douloureuse avec une fonction thyroïdienne altérée.

Goitre et formations dans la glande thyroïde. Le goitre est une hypertrophie de la glande causée par une carence en iode. Chez la femme, cela n'est pas rare pendant la grossesse et pendant l'allaitement. La prolifération du tissu thyroïdien est une tentative de compenser le manque d'iode. Si le déficit persiste, des ganglions se forment et un dysfonctionnement thyroïdien se produit.

Cancer de la thyroïde. Tumeur maligne résultant d'une exposition à des rayonnements ionisants ou à des facteurs héréditaires. Au cours de cette maladie, les mêmes symptômes sont notés que pour d'autres formes de dysfonctionnement thyroïdien. Mais il y a aussi quelques particularités: les modifications de la glande thyroïde s'accompagnent de la croissance rapide de la tumeur, de son mouvement, de l'élargissement des ganglions lymphatiques dans le cou, de l'enrouement et de l'essoufflement dû à la compression du système respiratoire.

Les conséquences de la maladie

Les maladies de la glande thyroïde peuvent déclencher des processus irréversibles dans le système endocrinien. Les distorsions des niveaux hormonaux conduisent souvent les femmes en âge de procréer à des problèmes de conception et d'infertilité. Avec l'hypothyroïdie, des perturbations dans le travail des systèmes nerveux et cardiovasculaire sont notées, la vision diminue fortement. Modifications du métabolisme en général, ce qui entraîne une forte augmentation du poids.

Avec la thyrotoxicose dans le corps de la femme, tous les processus sont accélérés: le péristaltisme intestinal augmente, le poids corporel diminue fortement, le besoin de sommeil diminue - seulement quelques heures par jour deviennent suffisantes. De plus, la fièvre et la transpiration sont fréquentes..

L'absence de traitement compétent des maladies thyroïdiennes conduit, selon l'hypo- ou l'hyperfonction, à un coma hypothyroïdien ou à une crise thyrotoxique. Le coma est caractérisé par une température corporelle inférieure à 35 degrés et un apport insuffisant d'oxygène au cerveau. Au contraire, une crise thyrotoxique se caractérise par une augmentation de la température jusqu'à 38-41 degrés, l'apparition de délires et d'hallucinations, une diminution de la pression. Ces conditions sont souvent mortelles..

Ainsi, les maladies de la glande thyroïde ont des conséquences très graves et nécessitent le bon traitement..

Combien coûte la guérison de la glande thyroïde

Lorsqu'il s'agit de prévenir les maladies, le médecin parle généralement d'une bonne nutrition, de l'exercice et d'un examen médical régulier..

Mais pour prévenir les maladies thyroïdiennes, il suffit de cuisiner tous les repas avec du sel iodé..

Selon les statistiques du ministère de la Santé, plus de 2% des Russes souffrent de maladies thyroïdiennes - soit près de 3 millions de personnes. Toutes ces maladies sont chroniques. Dans la plupart des cas, la médecine ne sait pas encore comment les traiter, elle ne peut que compenser.

Je suis endocrinologue. Dans cet article, je vais vous dire quelles maladies sont dues à un dysfonctionnement de la glande thyroïde, comment elles sont traitées et combien cela coûte.

Quelles sont les maladies de la glande thyroïde?

La glande thyroïde est un organe qui prend l'iode du sang et le convertit en hormones. Ils sont appelés contenant de l'iode. Comme d'autres hormones, elles régulent le métabolisme du corps. Tout d'abord, ils affectent la fréquence cardiaque et le fonctionnement du système nerveux..

Tant qu'il y a une quantité normale d'iode dans le sang d'une personne, la glande thyroïde fonctionne normalement. Mais s'il devient petit, il compense le déficit. Pour cela, la glande augmente: de cette manière, elle traite plus de sang, capte plus d'iode et produit plus d'hormones. Parfois, le changement est vu de l'extérieur: un gonflement apparaît sur le cou, ressemblant au goitre d'un oiseau, c'est pourquoi la maladie tire son nom.

apport quotidien d'iode pour un adulte

Moins il y a d'iode dans le sang, plus le fer augmente de manière intensive afin de nous fournir la bonne quantité de ses hormones. Mais toute compensation a une limite.

Si vous démarrez le processus, après un certain temps, des formations supplémentaires apparaissent dans la glande thyroïde - les nœuds. Ils sont constitués de cellules glandulaires, ils captent donc également l'iode et produisent des hormones. Mais la glande thyroïde ne régule pas leur activité, donc après un certain temps, les cellules commencent à produire trop d'hormones. Une condition survient que les médecins appellent la thyrotoxicose.

Avec la thyrotoxicose, une personne devient nerveuse, transpire beaucoup, perd du poids rapidement, son rythme cardiaque s'accélère et l'essoufflement se produit même avec un effort mineur. Si la thyrotoxicose n'est pas traitée, il existe un risque de fibrillation auriculaire et d'arrêt cardiaque.

Avec un goitre en marche, un autre scénario est également possible. Parfois, les cellules glandulaires des nœuds perdent leur capacité à capturer l'iode du sang et à produire des hormones. Ensuite, au contraire, il y en a trop peu. Les médecins appellent cette maladie hypothyroïdie..

Avec l'hypothyroïdie, une personne ressent de la faiblesse, de la somnolence, un œdème apparaît, la pensée s'aggrave, la parole ralentit. Il prend du poids, ne tolère pas bien le froid, sa pression diminue, la peau devient sèche, la constipation se produit. La maladie est particulièrement dangereuse pour les femmes enceintes. L'hypothyroïdie retardée conduit au coma.

La glande thyroïde est située à l'avant du cou et a la forme d'un papillon. Source: Sebastian Kaulitzki / Shutterstock

La prévention

Les problèmes de thyroïde résultent souvent d'un manque d'iode dans le corps. Par conséquent, le moyen le plus simple de les éviter est de consommer suffisamment de micronutriments. Un adulte a besoin de 150 mcg par jour, les enfants de 2 à 6 ans ont besoin de 90 mcg et les femmes enceintes et allaitantes ont besoin d'au moins 200 mcg.

Il y a deux problèmes avec l'iode. Dans la plupart des régions de Russie, cela ne suffit pas. Plus il est éloigné de la mer, moins il y a d'iode dans l'air, l'eau et, surtout, la nourriture.

Un autre problème est qu'il ne s'accumule pas dans le corps, mais est excrété lorsque nous allons aux toilettes. Par conséquent, pour la prévention des maladies thyroïdiennes, il est nécessaire de s'assurer que l'iode pénètre dans le corps tous les jours..

En URSS, depuis 1956, l'iode est sans faute ajouté au sel de table. Après 10 ans, l'incidence des maladies thyroïdiennes a chuté de façon spectaculaire. Nous avons même dû fermer des dispensaires anti-caprins spécialisés - il y en avait.

Mais l'iodation du sel augmente son coût, mais pas beaucoup: pas plus de 10%. Par conséquent, dans les années 90, quand il n'y avait pas de temps pour l'iode, de nombreuses industries ont cessé de le faire - et l'incidence de la glande thyroïde a commencé à augmenter fortement. Un nouveau projet de loi sur l'iodation obligatoire des aliments est à l'étude, mais il n'a pas encore été adopté.

Maladies courantes et problèmes de glande thyroïde chez les femmes, comment ils sont dangereux et comment les traiter?

Qu'est-ce que la glande thyroïde et de quelles fonctions elle est responsable

La glande thyroïde (synonyme: glande thyroïde) est le principal organe de sécrétion interne (glande endocrine) situé à l'avant de la gorge derrière le cartilage thyroïde (c'est comme un petit papillon qui vit au milieu du cou de chacun). Sa fonction principale est de contrôler votre métabolisme en produisant deux hormones importantes pour l'organisme, la thyroxine et la calcétonine, qui affectent:

  • métabolisme des protéines, de l'énergie et des graisses;
  • système cardiovasculaire (CVS);
  • système nerveux central (SNC);
  • système reproducteur et reproducteur;
  • force des os, des cheveux, des ongles et de la peau.

Un dysfonctionnement de la glande endocrine affecte l'apparence, le bien-être d'une personne, en l'absence de traitement opportun, il entraîne un certain nombre de pathologies des systèmes organiques qui lui sont associés. Par conséquent, il est extrêmement important de ne pas ignorer les symptômes d'une maladie thyroïdienne et de demander immédiatement l'aide d'un médecin qualifié qui vous dira comment traiter une maladie thyroïdienne détectée..

Taille de la thyroïde: normale chez la femme (tableau)

Le tableau ci-dessous montre la taille normale de la glande thyroïde, tout écart indique qu'il existe des anomalies dans la glande endocrine.

Quelles sont les maladies de la glande thyroïde

Il s'avère que les problèmes de thyroïde sont incroyablement courants. La maladie de la thyroïde affecte 30 millions de personnes aux États-Unis, et certains experts estiment que la maladie de la thyroïde pourrait toucher près de 56 millions d'Américains, sans parler de la Russie, en raison de l'exposition aux radiations suite à la centrale nucléaire de Tchernobyl..

Notez que «maladie thyroïdienne» est en fait un terme générique désignant plusieurs conditions différentes pouvant affecter cette glande, notamment:

  • hypothyroïdie;
  • hyperthyroïdie;
  • maladie thyroïdienne auto-immune, qui comprend la maladie de Graves et la maladie de Hashimoto
  • goitre, dans lequel la glande thyroïde augmente en taille;
  • cancer de la thyroïde;

Causes de la maladie thyroïdienne

Aujourd'hui, les gens sont entourés de centaines de facteurs qui affectent leur santé de différentes manières. Beaucoup d'entre eux sont capables de provoquer l'une ou l'autre déviation. Par conséquent, dans la plupart des cas, il est très difficile de déterminer laquelle d'entre elles est devenue la cause objective de la maladie thyroïdienne..

  • Partout, le stress guette une personne moderne: travail responsable et nerveux, relations problématiques dans la famille, situation économique difficile. Tout cela conduit à un dysfonctionnement des glandes endocrines. La glande thyroïde est la première à souffrir, ses tissus s'affaiblissent et s'effondrent. La quantité d'hormones sécrétées change, et leur manque ou leur excès inhibe presque tous les systèmes vitaux du corps.
  • La mauvaise situation écologique de la région, la teneur accrue en substances toxiques dans l'air (mercure, benzène, nitrates) entraînent la mort des tissus sensibles de la glande thyroïde. Ils sont incapables de récupérer, donc les cellules vivantes restantes doivent travailler dur et grandir en volume.
  • Diabète: les experts estiment qu'environ 30% des personnes atteintes de diabète souffrent d'une maladie thyroïdienne. Le diabète lui-même ne cause pas de problèmes avec la glande thyroïde, mais ceux qui souffrent de diabète auto-immun de type 1 courent automatiquement un risque accru d'autres maladies, y compris cet organe..
  • L'état de grossesse n'est pas considéré comme une maladie, mais le corps féminin ressent une surcharge pendant cette période difficile. Pour que les organes du système endocrinien fournissent tout le nécessaire non seulement pour l'enfant, mais aussi pour la mère, il est nécessaire de mener une vie saine, de surveiller la nutrition, d'observer le régime et de boire des vitamines.
  • Les problèmes du tractus gastro-intestinal entraînent une diminution de l'absorption des nutriments, y compris l'iode, ce qui provoque la croissance du goitre.
  • Blessures: divers traumatismes de la glande endocrine entraînent l'incapacité de produire des hormones dans la quantité nécessaire au fonctionnement complet du corps, envahi par la cicatrice et le tissu conjonctif.
  • Manque de vitamines et de minéraux dans l'alimentation, régimes épuisants - tout cela affecte négativement le système endocrinien.
  • Une tumeur de l'hypothalamus, la glande pituitaire de la glande thyroïde, même si elle est bénigne, signale au cerveau qu'il y a un manque d'hormones dans le corps. L'organe commence à travailler plus fort et produit des hormones en excès, et leur quantité excessive affecte le corps aussi gravement qu'une insuffisance.

La présence d'au moins un des facteurs énumérés peut entraîner le développement d'une maladie thyroïdienne en très peu de temps, les symptômes ne vous feront pas attendre.

Liste des maladies thyroïdiennes chez les femmes: symptômes, comment elles sont dangereuses et comment les traiter?

Hypothyroïdie

L'hypothyroïdie est la production d'hormones thyroïdiennes insuffisantes par la glande thyroïde. Les signes de la maladie chez les femmes sont ambigus et, s'ils sont insuffisamment diagnostiqués, peuvent conduire à un faux diagnostic:

  • asthénie (syndrome asthénique ou syndrome de fatigue chronique);
  • sautes d'humeur déraisonnables;
  • hypersensibilité au froid
  • gonflement des membres;
  • un changement brutal et déraisonnable du poids corporel dans n'importe quelle direction;
  • cheveux, ongles et peau cassants et secs;
  • Pression artérielle faible;
  • vomissements, nausées;
  • taux de cholestérol élevé;
  • diminution des performances, perte de mémoire partielle;
  • cycle menstruel irrégulier, diminution des fonctions du système reproducteur, ménopause;
  • changements périodiques de la fréquence cardiaque;
  • souffle au cœur.

Diagnostic et traitement de l'hypothyroïdie

Le médecin demandera des tests sanguins pour mesurer les niveaux de TSH et d'hormones thyroïdiennes. Le traitement de l'hypothyroïdie est effectué par un traitement hormonal substitutif, c'est-à-dire par la prise d'hormones thyroïdiennes. La détection précoce de la maladie thyroïdienne est extrêmement importante pour l'efficacité du traitement, les symptômes peuvent être éliminés assez rapidement.

L'hypothyroïdie est traitée avec un analogue synthétique de l'hormone thyroxine manquante. Dans la plupart des cas, l'hormonothérapie est pratiquée à vie. Le mode de vie d'une personne joue un rôle important. Une bonne nutrition, de l'air frais et l'absence de stress faciliteront grandement la récupération. Le stade avancé de l'hypothyroïdie entraîne de graves complications: œdème des organes internes et myxœdème coma (symptômes chez la femme - température corporelle minimale, absence presque complète de respiration et de rythme cardiaque).

Hyperthyroïdie (thyrotoxicose)

La thyréotoxicose est un état d'hyperfonctionnement de la glande thyroïde, lorsqu'elle produit une quantité excessive d'hormones thyroïdiennes pour le fonctionnement normal de l'organisme. Tous les processus métaboliques sont accélérés.

Les principaux signes de la maladie:

  • irascibilité et nervosité;
  • perte de poids avec un régime saturé;
  • problèmes de sommeil;
  • bouffées de chaleur, tendance à transpirer, essoufflement, soif;
  • troubles du tractus gastro-intestinal (diarrhée, constipation, nausées);
  • hypertension artérielle;
  • augmentation de la miction.

Souvent, les patients ne font pas attention à ces symptômes ou les associent à des maladies d'autres organes. Avec la détérioration de la santé et la progression de la maladie, le symptôme le plus prononcé de la thyrotoxicose devient perceptible - les globes oculaires deviennent bombés (voir photo ci-dessus).

Diagnostic et traitement de l'hyperthyroïdie

Lors du diagnostic, le sang est prélevé et les taux d'hormones thyroïdiennes (thyroxine ou T4) et de thyréostimuline (TSH) sont mesurés. Une thyroxine élevée et des niveaux bas de TSH indiquent une thyroïde hyperactive.

Lorsque le diagnostic est confirmé, l'endocrinologue prescrit un traitement avec des médicaments qui réduisent les fonctions des organes de sécrétion pour la production d'hormones. L'état de la plupart des patients s'améliore considérablement en un mois ou deux. Après cela, la dose de médicaments est réduite et progressivement réduite à néant..

Si les glandes sont fortement agrandies et que le traitement médicamenteux est impuissant, la question de la possibilité d'un retrait forcé d'une partie du tissu est considérée. Résection chirurgicale possible de la glande ou introduction d'un isotope radioactif de l'iode, entraînant la mort naturelle d'environ la moitié des cellules.

Goitre (struma)

Le goitre est une augmentation pathologique de la taille des lobes de la glande thyroïde à la suite d'une multiplication excessive de ses cellules. En règle générale, cela se produit dans le contexte d'une carence ou d'un excès dans le corps de l'hormone thyroxine. La raison en est un manque d'iode. Un goitre peut se former à la fois avec une hypo- et une hyperfonction des organes de sécrétion. Les symptômes et signes sont les suivants:

  • agrandissement visuel du cou;
  • sensation d'inconfort, boule dans la gorge;
  • il est difficile d'avaler et de respirer;
  • toux;
  • Palpitations cardiaques.

Diagnostic et traitement du struma

Lors d'un examen physique de routine, votre médecin palpera votre cou et vous demandera d'avaler de la salive. Donne également une référence pour un test sanguin afin de détecter le taux d'hormones thyroïdiennes, de TSH et d'anticorps dans le sang.

Le traitement de chaque patient est un processus strictement individuel. La thérapie n'est prescrite que par un médecin. En aucun cas vous ne devez commencer le traitement seul sans les résultats d'une échographie et d'une analyse des hormones, vous pouvez grandement aggraver votre santé et les conséquences peuvent être irréversibles..

Habituellement, un goitre n'est traité que lorsqu'il devient suffisamment grave pour provoquer des symptômes. Le goitre est généralement traité avec des médicaments.

Vous pouvez prendre de petites doses de médicaments iodés (iode actif ou iode marin) si le goitre est le résultat d'une carence en iode. Si une telle thérapie s'avère infructueuse, après six mois, la lévothyroxine sodique est prescrite, ce qui arrête l'augmentation de la taille de la glande thyroïde et la synthèse des hormones. Si le goitre est si gros qu'il interfère avec le mode de vie normal (il est difficile de respirer, d'avaler), alors une opération pour en retirer une partie est possible (la chirurgie est rarement utilisée).

Si le goitre n'est pas traité, le cancer de la thyroïde est tout à fait possible. Bien sûr, il vaut mieux ne pas l'informer, mais il faut noter que les prédictions des médecins avec un tel diagnostic sont assez optimistes. Après l'ablation complète ou partielle de la glande thyroïde, le fond hormonal est maintenu avec des médicaments, la personne se sent assez à l'aise.

Maladie de Hashimoto (thyroïdite auto-immune)

La thyroïdite auto-immune est une inflammation aiguë de la glande thyroïde qui survient à la suite d'une genèse auto-immune, qui peut provoquer des blessures ou le transfert de microbes ou de virus à partir d'autres organes infectés. Les symptômes suivants peuvent apparaître:

  • augmentation de la température corporelle;
  • inconfort ou même douleur dans le cou, selon le stade de propagation;
  • somnolence, léthargie;
  • la dépression;
  • constipation;
  • gain de poids modéré;
  • peau sèche;
  • cheveux secs et clairsemés;
  • visage pâle et gonflé;
  • menstruations abondantes et irrégulières;
  • intolérance au froid;
  • une hypertrophie de la glande thyroïde ou un goitre.

Diagnostic et traitement de la thyroïdite de Hashimoto

Le diagnostic est effectué par un endocrinologue qui, sur la base d'un examen visuel et palpatoire du patient, d'études instrumentales et de laboratoire, établit un diagnostic précis. Après quoi, il prescrit une thérapie thérapeutique et surveille la santé du patient tout au long du cours. Méthodes de recherche disponibles:

  • tests de laboratoire pour les hormones;
  • examen échographique de la glande thyroïde;
  • biopsie, ponction.

Traitez la thyroïdite de Hashimoto avec des médicaments de remplacement d'hormones pour augmenter les niveaux d'hormones thyroïdiennes ou réduire les niveaux de TSH. Cela aide à soulager les symptômes de la maladie. dans de rares cas, la maladie peut nécessiter une intervention chirurgicale pour enlever une partie ou la totalité de la glande thyroïde. La maladie est généralement détectée tôt et reste stable pendant de nombreuses années car elle progresse lentement.

Maladie de Graves

La maladie de Graves a été nommée d'après le médecin qui l'a décrite pour la première fois il y a plus de 150 ans. Il s'agit de la cause la plus fréquente d'hyperthyroïdie, touchant 1 personne sur 200.

La maladie de Graves est une maladie auto-immune. Cela se produit lorsque le système immunitaire du corps devient fou et attaque par erreur la glande thyroïde. Cela peut conduire au fait que les glandes surproduisent constamment les hormones responsables de la régulation du métabolisme.

La pathologie est héréditaire et peut se développer à tout âge féminin, mais elle est beaucoup plus fréquente chez les filles âgées de 20 à 30 ans.

En raison du niveau élevé d'hormones thyroïdiennes dans le tissu conjonctif mobile liquide, les systèmes de votre corps accélèrent et provoquent des symptômes caractéristiques de la thyrotoxicose. Ceux-ci inclus:

  • nervosité, panique;
  • syndrome asthénique;
  • fibrillation auriculaire;
  • hyperhidrose;
  • insomnie;
  • constipation;
  • cycle menstruel modifié;
  • goitre;
  • problèmes oculaires.

Diagnostic et traitement des maladies de Graves

Un simple examen physique peut aider le médecin à rechercher une hypertrophie anormale de la glande thyroïde, des yeux exorbités et des signes d'augmentation du métabolisme, y compris des battements cardiaques irréguliers et une pression artérielle élevée. Des tests sanguins seront également nécessaires pour rechercher une T4 élevée et une TSH basse, deux signes de la maladie de Graves. Ils peuvent également effectuer un test d'iode radioactif pour mesurer la vitesse à laquelle la glande endocrine absorbe l'iode..

En tant que tel, il n'existe aucun remède contre la folie du système immunitaire qui attaque ses propres cellules. Cependant, les symptômes de la maladie peuvent être contrôlés de plusieurs manières:

  • les bêtabloquants pour la fibrillation auriculaire, l'hypertension et l'hyperhidrose;
  • médicaments qui inhibent la biosynthèse des hormones dans la glande thyroïde;
  • thérapie à l'iode radioactif pour éliminer les tissus de la glande thyroïde endommagée;
  • méthode chirurgicale de traitement (ablation de la glande thyroïde).

Nodules thyroïdiens

Les causes des nodules (nodules) dans la thyroïde ne sont pas toujours connues, mais peuvent être dues à une carence en iode et à la maladie de Hashimoto. Les nœuds peuvent être pleins ou remplis de liquide.

La plupart sont bénins, mais ils peuvent aussi être malins dans un petit pourcentage de cas. Comme pour les autres problèmes liés à la thyroïde, les nodules sont plus fréquents chez les femmes en vieillissant.

Lorsque des nodules thyroïdiens surviennent, les symptômes sont similaires à ceux de l'hyperthyroïdie et peuvent inclure:

  • pouls élevé à pression normale;
  • nervosité;
  • Augmentation de l'appétit;
  • tremblement;
  • perte de poids.

Dans d'autres cas, si les nodules sont associés à la maladie de Hashimoto, les symptômes seront similaires à l'hypothyroïdie:

  • état asthénique;
  • gain de poids;
  • chute de cheveux;
  • peau sèche;
  • intolérance au froid.

Diagnostic et traitement des nodules thyroïdiens

La plupart des nodules sont découverts lors d'un examen physique de routine. Ils peuvent également être détectés lors d'une échographie (échographie), d'une tomodensitométrie ou d'une IRM. Une fois le nodule trouvé, d'autres procédures - analyse TSH et scan thyroïdien - sont programmées pour aider à détecter l'hyperthyroïdie ou l'hypothyroïdie.

Les nodules thyroïdiens bénins ne mettent pas la vie en danger et ne nécessitent généralement pas de traitement. Si sa taille ne change pas au fil du temps, en règle générale, le nœud n'est pas supprimé. Le médecin peut faire une biopsie et recommander un traitement à l'iode radioactif pour réduire le nodule..

Les nodules cancéreux sont assez rares - selon le National Cancer Institute, le cancer de la thyroïde affecte moins de 4% de la population. Le traitement qui ne peut être prescrit que par un médecin dépend du type de tumeur. L'ablation de la glande thyroïde pour le cancer est généralement une méthode courante. Parfois, avec ou sans chirurgie, la radiothérapie et la chimiothérapie sont utilisées si le cancer s'est propagé à d'autres parties du corps.

Cancer de la thyroïde

Le cancer de la thyroïde est le type de cancer endocrinien le plus courant chez les jeunes filles et les femmes matures, mais il est encore très rare. Elle est diagnostiquée chaque année chez moins de 1 enfant sur 1 million de moins de 10 ans. Incidence légèrement plus élevée à l'adolescence, 15 cas pour 1 million entre 15 et 19 ans.

Les symptômes du cancer de la thyroïde comprennent:

  • une boule dans le cou;
  • glandes enflées;
  • difficulté à respirer ou à avaler;
  • voix rauque.

Euthyroïdie

L'euthyroïdie est un état pathologique limite des organes de sécrétion, dans lequel les modifications de sa structure sont encore réversibles, le fond hormonal d'une personne est normal. Malgré le fait qu'il n'y ait pas encore de symptômes de surabondance et de manque d'hormones, il est déjà difficile de considérer une personne en parfaite santé. Une augmentation du tissu thyroïdien peut être observée

Le système endocrinien humain ne peut pas être en état d'euthyroïdie pendant longtemps. Sans traitement, il échouera à tout moment et des symptômes d'augmentation ou de diminution des taux d'hormones apparaissent. Les symptômes chez les femmes, en règle générale, sont les premiers à se manifester par le système nerveux, c'est elle qui réagit particulièrement brusquement aux changements des niveaux hormonaux.

Une sensation constante de fatigue avec un travail et un repos optimaux, une instabilité émotionnelle, de l'irritabilité, une perte de poids sont les premiers signes d'euthyroïdie, qui ne peuvent être ignorés et attribués à des faiblesses humaines ordinaires.

Comment prévenir les problèmes de thyroïde

Dans la plupart des cas, l'hypothyroïdie ou l'hyperthyroïdie ne peuvent être évitées. Dans les pays en développement, l'hypothyroïdie est souvent causée par une carence en iode. Cependant, en raison de l'ajout d'iode au sel de table, cette carence est rare en Russie. Pourtant, les endocrinologues conseillent fortement de suivre des règles simples:

  • répondre aux besoins quotidiens en iode du corps - de 50 à 100 mcg;
  • arrêter de fumer et de boire de l'alcool;
  • manque de stress;
  • régime alimentaire varié;
  • activité physique, exercices du matin;
  • examen annuel par un endocrinologue.

Les repas doivent nécessairement inclure des baies, des légumes, des fruits, des noix, des racines, des herbes, des crevettes, du poisson, des crabes, des algues, du miel, des céréales, des céréales et des légumineuses.

Vous devez abandonner complètement ou au moins partiellement:

  • saucisse;
  • farine et produits de confiserie;
  • café;
  • boissons gazeuses;
  • tout est frit, fumé, en conserve;
  • des œufs;
  • ketchup, mayonnaise, vinaigre, épices chaudes.

Si vous trouvez des signes de maladie thyroïdienne en vous-même, vous ne pouvez pas retarder, vous devez consulter d'urgence un médecin et commencer le traitement. Le stade initial est facilement traitable et n'implique pas de perturbations du système hormonal humain, dont dépend la santé de tout l'organisme dans son ensemble..