Principal

Oncologie

Comment traiter la laryngite au 1er, 2ème et 3ème trimestre de la grossesse, quelles en sont les conséquences

Les statistiques médicales indiquent que la laryngite pendant la grossesse est plus courante que toute autre maladie des organes ORL, et les femmes enceintes doivent savoir comment la traiter. Sinon, un mal de gorge apparemment «inoffensif» peut avoir des conséquences dangereuses pour la femme enceinte et le fœtus..

Causes et symptômes de l'inflammation du larynx chez la femme enceinte

Les femmes enceintes souffrent de laryngite pour les mêmes raisons que tout le monde, c'est-à-dire à cause:

  • infection virale, bactérienne ou fongique;
  • surmenage des cordes vocales par des cris, des chants forts, etc.
  • les allergies;
  • fumeur;
  • inhalation d'air poussiéreux ou pollué.

Parfois, le larynx de la femme enceinte devient enflammé en raison de la soi-disant rhinite de la femme enceinte, lorsque la respiration nasale devient difficile et que toute la charge tombe sur la gorge.

La membrane muqueuse enflammée et hyperémique du larynx chez la femme enceinte se manifeste par les symptômes suivants:

  • enrouement;
  • mal de gorge et mal de gorge;
  • toux;
  • Température;
  • maux de tête, fatigue, autres signes d'une aggravation générale de la maladie.

Danger de maladie

La laryngite pendant la grossesse ne doit pas nécessairement être grave. Mais il doit être traité immédiatement et intégralement. Le préjudice causé à la femme enceinte elle-même, à la santé et au développement normal du fœtus peut être:

  1. Virus. Dans la grande majorité des cas, l'inflammation du larynx est déclenchée par un virus. Cet organisme pathogène a la capacité de surmonter la barrière placentaire, provoquant des pathologies dans le développement du fœtus aux stades précoces et son retard de développement tout au long de la grossesse. La médecine est également au courant des cas où, en raison d'une laryngite chez la femme enceinte, la grossesse s'est terminée par un avortement ou une naissance prématurée..
  2. Complications. Si le traitement de l'inflammation du larynx n'est pas pris à temps, il peut "descendre", provoquant une trachéite, une bronchite ou une pneumonie. Il est également possible d'attacher une infection bactérienne, qui doit être traitée sans faute avec des antibiotiques..
  3. Température. Bien que la laryngite pendant la grossesse s'accompagne rarement d'une température supérieure à 38 degrés, même une telle augmentation peut entraîner des souffrances fœtales intra-utérines.

Caractéristiques du traitement de l'inflammation du larynx chez les femmes enceintes

Il ne sera pas superflu de rappeler une fois de plus qu'aux tout premiers symptômes d'inflammation du larynx, la femme enceinte doit consulter un médecin.

Si, avec une laryngite, une femme enceinte a une élévation de température de 1 à 1,5 degrés, sa santé est généralement satisfaisante, la maladie peut être traitée à domicile. Il sera recommandé au patient de consulter un médecin tous les trois à quatre jours pour contrôler l'évolution de la maladie et, si nécessaire, ajuster le traitement.

Pendant la maladie, la femme enceinte doit adhérer à un certain régime:

  • éviter l'activité physique;
  • si possible, mentez davantage;
  • boire beaucoup de liquide chaud sous forme de thé faible, de boissons aux fruits, de jus de fruits, de décoctions à base de plantes auxquelles elle n'est pas allergique, de lait et d'eau minérale alcaline non gazeuse (afin d'éviter l'œdème, le régime de consommation est négocié avec le médecin);
  • être dans une pièce ventilée avec air humidifié.

Le traitement médicamenteux de la maladie comprend la prise de médicaments pour éliminer sa cause, des agents symptomatiques et réparateurs.

Agents antiviraux

Si une femme enceinte observe les premiers signes d'ARVI, elle doit entreprendre un traitement avec des médicaments antiviraux, puis la laryngite peut ne pas se produire du tout.

Si l'inflammation du larynx se faisait encore sentir, elle peut être traitée avec les médicaments suivants:

  • Viferon;
  • Oscillococinum;
  • Aflubin.

Anti-inflammatoires et antihistaminiques

En règle générale, le traitement de l'inflammation du larynx comprend la prise d'antihistaminiques. Mais la plupart d'entre eux sont contre-indiqués pendant la grossesse. Dans les cas extrêmes, les femmes enceintes se voient prescrire Zyrtec, Claritin ou Cetrizin. Dans le même temps, le médecin évalue le rapport entre les avantages pour la femme et le risque pour le fœtus..

Il est possible d'utiliser des anti-inflammatoires locaux - sprays Ingalipt et Miramistin, comprimés ou pastilles résorbables Lisobakt, Efizol ou Faringosept.

Antitussifs et expectorants

Dans les premiers jours de la laryngite, une femme enceinte souffre d'une toux paroxystique improductive. Dans les premiers stades, seule une consommation ou une inhalation abondante aidera à l'adoucir. Depuis le deuxième trimestre, le traitement avec l'antitussif Sinekod est autorisé.

Lorsque la toux est humidifiée, la femme enceinte devra boire un expectorant à base de racine de guimauve ou de thermopsis.

Inhalation

L'inhalation avec un nébuliseur avec Dekasan, une solution saline ou de l'eau de Borjomi aidera la future mère à exercer un effet local sur la microflore pathogène, à hydrater et à apaiser la muqueuse laryngée enflammée.

Remèdes populaires pour l'inflammation du larynx

Il est logique de traiter la laryngite pendant la grossesse avec des remèdes populaires. Avant d'utiliser l'un des produits suivants, une femme devrait consulter un médecin.

  1. Thé au gingembre au citron pour hydrater la muqueuse laryngée.
  2. Lait au miel et Borjomi pour liquéfier et éliminer les expectorations.
  3. Jus de radis noir avec du miel comme expectorant.
  4. Décoction de camomille ou de sauge pour se gargariser.
  5. Inhalation de vapeur avec décoction de camomille, menthe et huile de camphre.

Si le traitement entrepris après 5 à 10 jours n'a pas conduit à un rétablissement, la femme enceinte le poursuivra à l'hôpital.

Afin de prévenir l'inflammation du larynx et d'autres maladies respiratoires, il est important pour une femme enceinte de prendre des mesures préventives.

Méthodes de traitement de la laryngite chez les femmes enceintes

Le contenu de l'article

Le traitement de la laryngite pendant la grossesse doit être accompagné de la prise uniquement de médicaments sûrs qui n'affectent pas le développement du fœtus. Et ces fonds, en passant, ne sont pas tellement. Selon les statistiques, environ 63% des femmes enceintes ayant développé un ARVI développent une inflammation du larynx.

En raison de la résistance réduite du corps, l'infection progresse rapidement, affectant les parties supérieures et inférieures du système respiratoire. Lors du traitement de la laryngite, vous ne pouvez utiliser que les médicaments qui ne peuvent pas être absorbés dans le sang, surmonter la barrière placentaire et affecter le processus naturel du développement du fœtus..

Caractéristiques du traitement

Pendant la gestation, c.-à-d. portant un enfant, les experts recommandent de minimiser la consommation de médicaments. La plupart d'entre eux contiennent des composants qui peuvent nuire au développement du fœtus et provoquer des pathologies. Avec la laryngite, il est impossible d'abandonner complètement le traitement médicamenteux, car l'infection peut nuire encore plus à la santé de l'enfant à naître que les médicaments.

Comment la laryngite est-elle traitée pendant la grossesse? Pour réduire la probabilité de pénétration des composants du médicament dans la circulation systémique, il est conseillé d'utiliser des préparations topiques dans le traitement de l'inflammation du larynx. À des fins thérapeutiques, des antiviraux, des cicatrisants, des antipyrétiques et des antihistaminiques peuvent être utilisés.

Pour accélérer votre récupération, il est recommandé:

  • observer le repos au lit;
  • refuser d'utiliser des plats épicés et chauds;
  • consommer suffisamment de boissons alcalines;
  • rincez-vous la gorge régulièrement et inspirez;
  • pour minimiser les conversations qui créent une charge sur l'appareil vocal.

Dans le contexte d'une diminution de la défense immunitaire, l'infection progresse très rapidement, ce qui entraîne le développement de pathologies plus graves - laryngotrachéite, pneumonie, bronchite aiguë.

Comme de nombreuses autres maladies respiratoires, la laryngite représente une menace potentielle non seulement pour la femme enceinte, mais également pour le bébé. Les micro-organismes pathogènes sécrètent des substances toxiques qui empoisonnent le corps de la femme.

Une intoxication sévère peut entraîner des perturbations dans le développement du fœtus, en particulier des systèmes cardiovasculaire et nerveux. Par conséquent, aux premiers symptômes de la laryngite, il est nécessaire de consulter un médecin et de suivre le traitement médicamenteux recommandé..

Agents antiviraux

En règle générale, la laryngite chez la femme enceinte se développe dans le contexte d'un rhume ou d'une grippe. Pour éliminer l'infection des voies respiratoires, des agents antiviraux doivent être pris. Au cours du premier trimestre de la grossesse, seuls certains types de médicaments peuvent être utilisés qui ne conduisent pas à un développement anormal du fœtus..

Les remèdes les plus sûrs pour aider à tuer les virus dans le larynx et d'autres parties des voies respiratoires comprennent:

  • "Oscillococcinum" - augmente la défense immunitaire et détruit la plupart des agents pathogènes des maladies virales;
  • "Viferon" - stimule la production d'interféron, ce qui augmente l'activité des cellules protectrices dans le corps;
  • "Anaferon" - empêche la multiplication des virus et soulage l'inflammation des lésions.

La posologie et la fréquence de prise de médicaments antiviraux dépendent de la durée de la grossesse et sont déterminées uniquement par le médecin traitant.

Les fonds ci-dessus sont disponibles sous forme de suppositoires et de comprimés. Pendant la grossesse, il est recommandé d'utiliser des médicaments sous forme de suppositoires rectaux, car ils n'irritent pas la muqueuse gastrique et ne provoquent pratiquement pas d'effets secondaires. Les agents antiviraux peuvent être associés à d'autres médicaments sans crainte de développer des réactions allergiques.

Inhalation

L'inhalation est le moyen le plus rapide de «délivrer» des médicaments directement aux foyers inflammatoires. Afin de ne pas nuire au fœtus, mais en même temps d'arrêter l'inflammation dans le larynx, il est préférable d'utiliser des solutions alcalines comme médicaments. Ils normalisent le niveau de pH des muqueuses et créent des conditions défavorables à la reproduction d'agents infectieux..

Pour la procédure, des inhalations en aérosol et à la vapeur peuvent être utilisées. Les plus sûres sont les inhalations en aérosol, qui sont effectuées à l'aide de nébuliseurs. Pour réduire l'inflammation et le gonflement du larynx, vous pouvez utiliser:

  • "Ambrobene" - aide à éliminer la toux aboyante, stimule la séparation des expectorations des parois des muqueuses;
  • Rotokan - soulage l'inflammation et le gonflement du larynx;
  • "Malavit" - soulage la douleur et soulage le gonflement des muqueuses;
  • «Dexaméthasone» - soulage les manifestations allergiques et l'inflammation des voies respiratoires;
  • "Furacilin" - détruit les microbes et élimine l'inflammation purulente dans le larynx.

Ne pas inhaler l'estomac plein, car cela peut provoquer des nausées et des vomissements.

L'inhalation a un effet anti-œdème, cicatrisant et antitussif prononcé. Par conséquent, les procédures de physiothérapie doivent être répétées au moins 4 à 5 fois par jour pendant une semaine..

Gargarisme

Si la laryngite survient comme une complication de la grippe, du SRAS, du rhume ou des maux de gorge, il est préférable d'utiliser des rinçages pour la traiter. L'irrigation du larynx avec des médicaments aide à augmenter l'immunité locale, à prévenir le développement de virus et de microbes et, bien sûr, à accélérer le processus de guérison. Contrairement aux médicaments systémiques, lors du lavage des amygdales palatines et de la gorge, les médicaments ne sont pratiquement pas absorbés dans la circulation systémique, ils ne nuisent donc pas au développement du fœtus.

Pendant la gestation, il est préférable d'utiliser les médicaments suivants pour nettoyer un mal de gorge:

  • "Miramistin" - désinfecte les muqueuses et stimule la régénération des tissus enflammés;
  • "Chlorophyllipt" - détruit les microbes et les champignons, élimine le pus des foyers d'inflammation;
  • "Chlorhexidine" - restaure la membrane muqueuse des voies respiratoires et augmente l'immunité locale.

Afin de ne pas brûler la membrane muqueuse, pour irriguer la gorge, vous devez utiliser des solutions dont la température ne dépasse pas 37 ° C.

En plus des antiseptiques pharmaceutiques, le rinçage peut être effectué avec des décoctions à base de plantes. Le thym, la mélisse, la camomille, le calendula, la sauge et le millepertuis ont un effet anti-inflammatoire et cicatrisant prononcé..

Remèdes contre la toux

La laryngite est toujours accompagnée d'une toux spasmodique, qui peut s'aggraver pendant le sommeil et au réveil. En toussant, les muscles abdominaux sont surmenés, ce qui peut nuire au développement du fœtus. Les antitussifs à base de dextrométhorphane sont recommandés pour contrôler une toux non productive. Il n'a pas d'effet toxique, il peut donc être utilisé par les femmes enceintes dans le traitement de la laryngite.

Les antitussifs les plus sûrs et les plus efficaces comprennent:

  • Tussin Plus;
  • "Akodin";
  • «Ferfex»;
  • "Grippostad".

Important! N'utilisez pas de médicaments dextrométhorphane au cours du premier trimestre de la grossesse.

Environ 3-4 jours après la défaite du larynx, des expectorations commencent à se produire dans les voies respiratoires. Pour accélérer son élimination, vous devez utiliser des médicaments expectorants. Il est conseillé d'utiliser des plantes médicinales pendant la gestation. Leurs composants actifs ne traversent pas la barrière placentaire, ils ne nuisent donc pas au fœtus:

  • Stodal;
  • «Bronchicum»;
  • Bromhexine;
  • Solfin;
  • Libeksin;
  • "Gedelix";
  • "Herbion".

Il convient de noter que les antitussifs ne peuvent être utilisés que pendant 2-3 jours. Après la période spécifiée, les expectorations commencent à s'accumuler dans les organes respiratoires. Si vous continuez à prendre des médicaments qui arrêtent la réaction de toux, cela entraînera par la suite une stagnation du mucus dans les bronches et, par conséquent, leur inflammation..

Sprays pour la gorge

Les femmes enceintes ne doivent pas utiliser de sprays pour la gorge contenant de l'alcool. Ils accélèrent la circulation sanguine et augmentent la pression artérielle, ce qui peut entraîner une détérioration du bien-être de la femme. Les médicaments à base de plantes sont les plus sûrs. Ils affectent doucement la membrane muqueuse, accélérant le processus de sa récupération.

Pour éliminer les foyers d'inflammation dans la gorge et le larynx, vous pouvez utiliser les aérosols suivants:

  • Stopangin;
  • "Spray hexoral";
  • Tantum Verde;
  • Derinat;
  • «Miramistin».

N'utilisez pas de médicaments sous forme de spray pour les femmes souffrant d'asthme bronchique, car ils peuvent provoquer un bronchospasme.

La composition des médicaments comprend des composants qui ont un effet réparateur (cicatrisation), anti-inflammatoire et anti-œdème. Avec leur aide, il est possible d'éliminer la douleur et l'inconfort lors de la déglutition. Cependant, il convient de noter que vous ne pouvez pas utiliser de médicaments pendant plus de 5 à 7 jours. Les composants actifs des fonds ont tendance à s'accumuler dans les tissus. Un surdosage peut provoquer des réactions allergiques - nausées, urticaire, gonflement des muqueuses de la gorge.

Pastilles

Les pastilles sont les médicaments les plus sûrs qui peuvent être utilisés pour traiter la laryngite chez la femme enceinte. Les pastilles et pastilles à plusieurs composants contiennent des substances désinfectantes, analgésiques et anti-inflammatoires. Ils doivent être utilisés au moins 4 fois par jour pour soulager la douleur et éliminer le gonflement du laryngopharynx.

Tout en portant un enfant, les femmes peuvent utiliser les types de pastilles suivants:

  • «Docteur maman»;
  • Laripront;
  • Faringosept;
  • Stopangin;
  • «Lizobakt».

Pour améliorer l'effet des pastilles, il est recommandé de se rincer la gorge avec une solution saline avant de les utiliser. Il aidera à éliminer jusqu'à 70% des agents pathogènes dans les muqueuses et les expectorations visqueuses, ce qui peut empêcher l'absorption des composants actifs du médicament dans les tissus affectés..

Médicaments antipyrétiques

La température élevée est un compagnon constant de la laryngite aiguë, qui peut affecter négativement le développement intra-utérin du fœtus. Dans les premiers mois de la grossesse, il n'est pas recommandé d'utiliser des antipyrétiques (médicaments antipyrétiques), car ils sont absorbés dans la circulation sanguine et peuvent nuire au bébé à naître. Mais ignorer l'hyperthermie est lourde de conséquences graves, allant jusqu'à une fausse couche et le gel de la grossesse. Comment abaisser la température dans ce cas?

Pour normaliser la température, les experts recommandent de n'utiliser que du «paracétamol». Tous les anti-inflammatoires non stéroïdiens tels que l'ibuprofène, le Nurofène et même le Panadol peuvent provoquer des réactions secondaires indésirables. En plus du «paracétamol», des remèdes populaires sont utilisés pour restaurer le régime de température. Le thé au citron, le lait au miel et le thé de tilleul ont un effet antipyrétique prononcé..

Traitement de la laryngite pendant la grossesse avec des médicaments et des remèdes populaires

La grossesse est un nouvel état pour le corps féminin. Sa tâche principale est de satisfaire les besoins non seulement de la femme enceinte, mais aussi du bébé. Dans le même temps, il y a un affaiblissement de l'immunité des femmes. La surchauffe du corps, l'hypothermie, le travail dans des pièces avec de l'air pollué, le surmenage pendant les cris et autres négligences entraînent la maladie. La laryngite est l'une des plus dangereuses et des plus courantes pendant la grossesse..

Caractéristiques de la laryngite pendant la grossesse

Pendant la gestation, la laryngite se développe en conjonction avec d'autres maladies. Les patients rapportent avoir présenté des symptômes de grippe ou de rhume avant la laryngite. Sous l'influence de micro-organismes pathogènes, le larynx et la trachée sont touchés, entraînant une laryngotrachéite. Ignorer le processus inflammatoire conduit à un développement fœtal anormal.

Premier trimestre

Le foyer de l'inflammation dans la gorge n'a pas beaucoup d'effet sur le bébé. Peut nuire au fœtus dans les premiers mois de gestation. C'est à ce moment que l'infection de l'embryon est la plus probable. Si une femme a eu une laryngite au cours du premier mois de grossesse, le risque de fausse couche spontanée augmente. Le terme est court, donc une femme peut même ne pas connaître sa position, les saignements indiquent des changements.

La laryngite au cours des 3 premiers mois de portage d'un bébé est la raison pour laquelle l'infection pénètre dans le corps de l'enfant et la formation de défauts de nature différente. À ce moment, les tissus du corps et les organes internes sont posés. Même le moindre impact conduit au développement de maladies graves. Un spécialiste avec une riche expérience ne peut pas dire avec certitude si un enfant peut être infecté.

Deuxième trimestre

L'évolution de la laryngite entre la 12e et la 22e semaine présente un niveau de danger moyen pour le bébé dans l'utérus. La complication la plus grave est le développement inadéquat des organes internes. Une formation rénale anormale est observée. Déterminer les écarts au moment de la naissance d'un nouvel organisme à l'aide des ultrasons.

Troisième trimestre

La principale période de formation corporelle tombe sur les 6 premiers mois de la grossesse. Si une femme est confrontée à la maladie après le deuxième trimestre, elle peut pousser un soupir de soulagement. La laryngite pour un embryon du 7e au 9e mois de gestation n'est pas si dangereuse. La seule chose à laquelle la maladie conduit à ce stade est la naissance prématurée..

Planifier et porter un enfant avec une forme chronique

Selon les experts, la grossesse est quelque chose qui doit être planifiée à l'avance. Après tout, il est nécessaire de préparer le corps pour qu'une femme ne rencontre pas de difficultés à porter un bébé. Le corps est soigneusement examiné pour la présence d'une maladie et, si nécessaire, un traitement est prescrit. Mais de telles situations sont rares..

L'apparition de la grossesse et la naissance d'enfants atteints de laryngite chronique sont possibles. Tout ce qui est exigé d'une femme est de prendre soin de son corps pour que l'aggravation ne se manifeste pas au moment de la grossesse. Tout d'abord, vous devez avoir peur de l'hypothermie, ainsi que des pièces sales et poussiéreuses..

Il est important de manger des aliments sains, de bien se reposer et de respirer fréquemment de l'air frais. En cas d'exacerbation, consultez immédiatement un médecin.

Causes de la maladie

La toute première raison de l'apparition de la laryngite est l'ingestion de bactéries pathogènes. Un grand nombre de micro-organismes peut provoquer le développement de maladies des organes ORL. L'infection est toujours portée par une personne malade. Les femmes en position ne doivent pas communiquer avec les porteuses de l'infection et éviter les grandes foules.

Des achats inoffensifs peuvent provoquer une laryngite. De plus, la maladie attend les femmes même dans les hôpitaux..

Le moindre contact avec une personne qui éternue ou qui tousse entraîne l'apparition de symptômes de laryngite chez une femme. La maladie survient en raison de:

  • surchauffe ou hypothermie du corps;
  • mauvaises propriétés protectrices du système immunitaire;
  • travail acharné à l'extérieur pendant la saison hivernale;
  • travail dans la production dangereuse;
  • manger de la nourriture et des boissons froides ou chaudes;
  • fumeur;
  • grand impact sur les cordes vocales.

Si la laryngite a commencé à se manifester après une exposition au corps de produits chimiques d'une femme, nous parlons d'une maladie allergique. L'allergène pénètre dans les muqueuses et provoque le développement d'une laryngite. L'inflammation progresse avec l'utilisation d'agrumes, de fraises, de bonbons et d'autres aliments similaires. Les patients à risque sont prédisposés aux allergies.

Les symptômes de l'inflammation chez les femmes enceintes

Lors du port d'un enfant, deux formes de maladie sont distinguées: aiguë et chronique. Une évolution aiguë se développe à la suite d'une attaque du corps avec une infection. Processus chronique - dans le contexte d'une maladie non traitée. Dans chaque cas, la maladie s'accompagne de différents symptômes..

Aigu

Le processus pathologique affecte les muqueuses du larynx. Les tissus deviennent rouges et gonflés. La surface du larynx est couverte de croissances violettes. Après un certain temps, ils commencent à saigner, provoquant une gêne pour la femme. Avec l'évolution de la laryngite, le tableau clinique suivant se distingue:

  • toux sèche, parfois des mucosités apparaissent;
  • incapacité à respirer pleinement;
  • perte partielle ou totale de la capacité de parler;
  • gorge brûlante et sèche;
  • douleur en parlant ou en mangeant.

Avec la laryngite aiguë, un mal de tête apparaît, ce qui interfère avec l'exécution de tâches quotidiennes, même mineures. Le patient commence à se plaindre de faiblesse. Chaque jour est accompagné de fatigue. Pendant la lutte du corps contre les infections, la température corporelle peut augmenter.

Chronique

Cette forme d'évolution de la maladie est caractérisée par des symptômes effacés. En règle générale, il se développe à la suite d'un processus inflammatoire aigu non traité. Parallèlement à la laryngite chronique, une inflammation de la cavité buccale ou des voies respiratoires inférieures est diagnostiquée. La laryngite chronique est divisée en atrophique et hypertrophique.

Diagnostic de la maladie

Il ne sera pas difficile de déterminer la maladie, car la laryngite s'accompagne de symptômes caractéristiques. L'oto-rhino-laryngologiste examine principalement les muqueuses de la gorge. Si nécessaire, le patient peut être référé pour une procédure de laryngoscopie. En utilisant la méthode instrumentale, vous pouvez voir l'état des cordes vocales et le stade auquel se trouve le processus inflammatoire..

Lors du port d'un enfant, il est important de déterminer la cause du développement de l'inflammation et d'identifier l'agent pathogène. Un prélèvement de gorge et une formule sanguine complète aideront à confirmer enfin le diagnostic. Les résultats sont soigneusement étudiés par le médecin traitant, en tenant compte des éventuelles nuances. Ce n'est qu'après cette procédure que le traitement nécessaire est prescrit, individuel dans chaque cas..

Méthodes de traitement des maladies

Le plus souvent, la laryngite est traitée à domicile. Cela ne signifie pas qu'une femme doit choisir indépendamment un schéma thérapeutique. Une visite chez un médecin, un examen et des tests vous permettent de maintenir votre propre santé et de protéger votre bébé des complications. Il existe des cas particulièrement graves nécessitant un traitement hospitalier. La patiente est sous la surveillance d'un médecin qui peut suivre l'évolution de la grossesse et la formation du fœtus.

La thérapie doit être douce, assurez-vous d'augmenter la quantité de boisson. Ceux-ci peuvent être des décoctions à base de plantes avec l'ajout de jus de citron et de miel. Le nettoyage humide et l'aération de la pièce aideront à normaliser la condition et à atténuer l'évolution de la maladie..

Les symptômes sont aggravés lorsque la femme commence à parler et à crier beaucoup. Par conséquent, il est nécessaire de réduire au minimum les conversations ou de se taire complètement..

Antitussifs et expectorants

En attendant un bébé, les mamans souffrent souvent de toux sèche. À chaque nouvelle attaque, la membrane muqueuse endommagée est irritée. Des médicaments mucolytiques sont prescrits pour améliorer l'écoulement des expectorations. Dans les trois premiers mois, "Stodal" et "Mukaltin" vous aideront. Dans le second, les experts recommandent Gedelix ou Bromhexin pour le traitement. Les médicaments énumérés sont absolument sans danger pour le bébé..

Seul le médecin traitant peut prescrire des médicaments.

Physiothérapie

En ce qui concerne la physiothérapie, les femmes enceintes peuvent assister aux procédures suivantes:

  • inhalation avec de la vapeur;
  • électrophorèse;
  • UHF;
  • rayonnement ultraviolet.

Terminer le cours complet de ces activités peut améliorer l'état du patient. Au fil du temps, la douleur dans la gorge disparaît et la membrane muqueuse reprend sa forme antérieure. La rougeur des muqueuses disparaît. Une femme tousse très rarement et avec le temps, elle en oublie complètement..

Régime

En plus du traitement avec des médicaments, vous devez faire attention au régime alimentaire. Seuls des aliments sains devraient être consommés. Il vaut la peine d'abandonner le gras, le salé, le fumé et les sucreries. L'alcool et les boissons gazeuses sont interdits. Il est interdit au patient de manger tout ce qui peut irriter la membrane muqueuse..

Remèdes et recettes populaires

La laryngite peut être guérie avec l'aide de la médecine traditionnelle. Les recettes les plus courantes pour traiter les maux de gorge sont:

  1. Thé au gingembre au miel et citron. C'est une sorte de boisson hydratante..
  2. Bouillon de camomille. Il est utilisé pour se gargariser la gorge. Peut être remplacé par une solution de sel de sodium ou de la teinture de sauge.
  3. Lait chaud. Favorise l'élimination des mucosités en les éclaircissant. Alternative - Eau minérale Borjomi au miel.
  4. Jus de radis noir et miel. Va aussi comme expectorant.

Malgré le fait que les recettes impliquent l'utilisation d'ingrédients naturels, elles sont utilisées après l'autorisation du médecin traitant.

Accouchement avec laryngite

Une femme atteinte de laryngite peut donner naissance à un enfant naturellement. Si les symptômes sont sévères et que la femme ne se sent pas bien, une césarienne est indiquée. Un danger accru est la transition de l'inflammation vers la trachée et les bronches. Nourrir un nouveau-né n'est autorisé qu'avec un masque jetable. Le changement a lieu toutes les 3 heures.

Pourquoi la maladie est-elle dangereuse??

Il n'y a pas de remède pour la laryngite, cela peut entraîner diverses conséquences. L'évolution aiguë se transforme en une forme chronique et de temps en temps la maladie se fait sentir. La femme enceinte doit suivre une thérapie. Étant enceinte, elle est responsable non seulement de sa vie, mais aussi du bien-être du bébé à naître..

Pour mere

Diverses complications peuvent attendre une femme. Le processus inflammatoire, à la suite d'un long cours, peut se propager aux organes voisins. Dans le contexte d'une laryngite, une bronchite ou une trachéite se produit. Souvent, après l'évolution de la laryngite, les patients se plaignent d'une pneumonie.

Pour un enfant

De nombreux parents ont peur de l'infection et font l'erreur de ne pas s'en rendre compte. Le plus grand danger réside dans les symptômes d'intoxication. L'activité vitale des virus s'accompagne de l'accumulation de déchets, ce qui conduit à un empoisonnement du corps. À son tour, cela contribue au développement anormal du bébé. La laryngite pendant la grossesse s'accompagne de symptômes évidents, de sorte que les médecins la détectent à temps et commencent le traitement.

La prévention

De bonnes propriétés protectrices du système immunitaire sont la meilleure prévention de la laryngite et d'autres maladies infectieuses. La femme enceinte est obligée de surveiller sa santé.

Si possible, il est recommandé d'éviter les situations stressantes et de réagir à temps à tout changement dans le corps. Maintenir la propreté dans le salon, bien manger, marcher beaucoup au grand air.

Prévoir

La laryngite menace la santé de la mère et de l'enfant si elle est causée par une maladie grave de nature infectieuse. Le refus d'un traitement opportun et l'ignorance du problème conduit au développement de complications. Si les premiers signes de la laryngite apparaissent, vous devez immédiatement consulter un médecin. Une thérapie complexe correctement sélectionnée élimine la maladie une semaine après le début du traitement, ne laissant aucune conséquence.