Principal

Goitre

Augmentation de la glande thyroïde conséquences possibles de la pathologie

Une thyroïde hypertrophiée est une pathologie courante qui est régulièrement diagnostiquée chez des patients d'âges différents. Dans certains cas, cette condition n'est pas du tout dangereuse, parfois elle peut entraîner de graves conséquences pour le corps. Ensuite, parlons des raisons de l'élargissement de la glande chez les enfants et les adultes, les méthodes de diagnostic et de traitement de la pathologie.

Dangereux ou pas?

Le principal danger d'une glande thyroïde hypertrophiée est qu'au début, la pathologie ne se manifeste en aucune façon. En règle générale, une personne ne remarque pas ou ne soupçonne même pas le problème qui est survenu. Cependant, cela ne signifie pas du tout que vous pouvez fermer les yeux sur l'existence de la maladie et prétendre qu'elle n'existe pas, car dans 99% des cas, la croissance de la glande thyroïde est la preuve de maladies graves survenant dans le corps..

Le danger d'une hypertrophie de la glande thyroïde réside dans le fait que de telles déviations provoquent des troubles métaboliques dans le corps, des dysfonctionnements du cœur et des vaisseaux sanguins et du système nerveux..

Si vous ne remarquez pas la pathologie pendant une longue période, vous pouvez faire face à des conséquences désagréables pour le corps:

  • Compression des organes et des tissus adjacents, qui, à son tour, provoque une violation des fonctions respiratoire et de déglutition.
  • Le développement d'arythmies cardiaques, l'apparition d'une tachycardie sans cause, des changements soudains de la pression artérielle.
  • Dysfonctionnements du système nerveux central, se manifestant par une nervosité accrue, une tendance à la dépression, à l'anxiété.

Une glande thyroïde fortement agrandie est un défaut esthétique important qui inquiète de nombreux patients, contribue au développement de complexes.

Dans le même temps, pas dans tous les cas, l'élargissement d'organe est un symptôme dangereux et nécessite un traitement immédiat. Tout dépend des causes sous-jacentes qui ont provoqué sa croissance, ainsi que du degré de pathologie.

Taux d'agrandissement

La médecine moderne a une certaine classification qui vous permet de suivre les étapes de l'élargissement de la glande. Au total, il y a 5 degrés de grossissement:

  • Zéro. La glande thyroïde est de taille normale. Lors de l'examen et de la palpation, aucun changement de taille n'est détecté.
  • Première. Visuellement, la glande thyroïde semble normale. Le médecin ne peut déterminer la présence de changements qu'au moment de la déglutition. Lors du sondage d'un organe, l'augmentation de taille est absolument imperceptible.
  • Seconde. Lors de l'examen numérique et des mouvements de déglutition, le médecin peut facilement déterminer les lobes gauche et droit de l'organe. Dans ce cas, les contours de la glande thyroïde restent inchangés..
  • Troisième. La pathologie est clairement visible à l'œil nu. Le médecin détermine l'épaississement du cou et l'augmentation de la taille de l'organe lui-même.
  • Quatrième. La glande thyroïde est considérablement élargie. Les contours du cou sont déformés. Les lobes de l'organe font clairement saillie dans la région cervicale.
  • Cinquième. Le degré de pathologie le plus grave, dans lequel la glande hypertrophiée est comprimée par la trachée et l'œsophage voisins. Dans cet état, la glande thyroïde perturbe le processus respiratoire, entraînant la disparition de la voix.

Formes d'agrandissement

Selon la forme, les médecins distinguent les types suivants d'hypertrophie thyroïdienne.

Diffuser. Une condition pathologique caractérisée par une glande thyroïde trop active. La croissance d'un organe se produit dans le contexte d'une attaque de sa propre immunité sur une glande en sur-fonctionnement.

La cause la plus fréquente de cette maladie est des défauts héréditaires du système immunitaire, qui entraînent des perturbations hormonales qui stimulent la croissance de la glande thyroïde..

Avec un grossissement diffus, le patient s'inquiète de:

  • nervosité accrue;
  • selles dérangées (diarrhée fréquente);
  • insomnie;
  • perte de poids gratuite avec un bon appétit;
  • problèmes de vue;
  • dans les étapes ultérieures - poignée de main.

Le diagnostic du goitre diffus implique la livraison d'un test sanguin pour les hormones thyroïdiennes (T4, T3, TSH), ainsi que des ultrasons.

Augmentez le nœud. La pathologie la plus courante détectée chez les patients ayant des problèmes de thyroïde. Le nœud de la glande est un sceau délimité par la capsule, qui est bien palpable lors de la palpation si sa taille est supérieure à 10 mm. Un nœud agrandi peut être facilement détecté lors d'une échographie. Ce dernier permet de déterminer la structure et la densité de tels joints. Les nodules thyroïdiens élargis peuvent être uniques ou nombreux.

Le principal «coupable» d'une augmentation des nœuds d'un organe vital est une prédisposition génétique. En outre, la croissance des phoques dans l'organe peut entraîner:

  • exposition du corps à de fortes doses de rayonnement;
  • manque chronique d'iode dans le corps;
  • infections virales;
  • carence en certaines vitamines et minéraux;
  • stress prolongé et fréquent.

Aux premiers stades de l'élargissement des ganglions, le patient ne présente aucune plainte. Plus tard, des symptômes prononcés de pathologie apparaissent - étouffement, difficulté à avaler, sensation de "boule" dans la gorge.

Augmentation du lobe (gauche / droite). Comme vous le savez, la glande thyroïde est un organe composé de 2 lobes: gauche et droit. Il est généralement admis qu'une augmentation du lobe droit de la glande thyroïde est une pathologie plus fréquente que la gauche. Dans le même temps, de nombreux médecins appellent une légère augmentation du lobe droit par rapport à la gauche comme une norme physiologique..

Les principales raisons qui peuvent provoquer une augmentation de l'un des lobes ou des deux à la fois:

  • processus inflammatoires dans la glande et d'autres organes;
  • néoplasmes bénins (le plus souvent des kystes);
  • tumeurs malignes.

Si le lobe droit ou gauche a légèrement changé de taille, la personne ne ressent pratiquement aucun symptôme désagréable. À mesure que les parts augmentent, les symptômes de la pathologie augmentent:

  • une toux suffocante apparaît;
  • la fonction respiratoire est altérée;
  • la voix devient rauque;
  • des douleurs et des maux de gorge apparaissent;
  • le cou change de forme et fait mal.

Selon le lobe agrandi, les renflements peuvent être détectés visuellement du même côté du cou (en présence de kystes, de formations visuelles).

Le diagnostic de l'augmentation de la proportion de la glande thyroïde prévoit la livraison de tests pour les hormones ci-dessus, un examen visuel, une palpation, une échographie, si nécessaire, une ponction est effectuée.

Une augmentation de l'isthme. Pathologie rarement diagnostiquée. Malgré cela, une telle augmentation indique presque toujours la présence d'un processus pathologique dans le corps..

L'isthme relie 2 lobes de la glande thyroïde et augmente le plus souvent avec l'échec hormonal. En outre, l'isthme peut changer de volume en raison de la croissance des métastases tumorales des organes voisins ou des lobes (droite / gauche) de la glande thyroïde.

Dans un état normal, l'isthme de la glande est librement palpable lors de la palpation et ne présente pas de formations pathologiques ni de phoques.

Augmentation de volume. Une "cloche" alarmante qui devrait inciter une personne à consulter un médecin. Dans 99% des cas, une augmentation du volume d'un organe indique sa maladie. Il est assez difficile de déterminer les raisons de la croissance du volume de la glande thyroïde, car il y en a un grand nombre. Il est possible de diagnostiquer une hypertrophie d'organe lors d'un examen visuel ou lors d'une échographie.

Dans un état normal, une glande thyroïde non hypertrophiée doit être:

  • absolument indolore;
  • avoir une structure homogène;
  • il est bon de se déplacer sur les côtés à la palpation;
  • avoir des tailles physiologiquement normales (le volume chez les hommes ne dépasse pas 25 cm de cube, chez les femmes - pas plus de 18 cm3).

Symptômes et causes chez les femmes

Le beau sexe est souvent confronté à un problème tel qu'une glande thyroïde hypertrophiée. Des sauts fréquents du niveau d'hormones dans le corps féminin entraînent le développement de diverses pathologies d'organes. Ce sont les fluctuations hormonales qui sont le principal «coupable» des changements pathologiques de taille.

Une autre raison courante de l'augmentation est la carence en iode dans le corps, qui peut se développer si le corps ne reçoit pas cet élément pendant une longue période..

La glande thyroïde est un organe très important du corps féminin, qui assure son fonctionnement normal..

Les principaux symptômes qui peuvent apparaître dans le contexte d'une glande thyroïde hypertrophiée:

  • violation du cycle menstruel (entraîne une altération de la fertilité, réduit considérablement les chances de réussite de la conception, de la grossesse et de la naissance d'un enfant en bonne santé);
  • changements d'apparence: tremblements des mains, perte et matité des cheveux, problèmes de peau;
  • diminution des performances, dépression prolongée, mauvaise santé.

Pendant la grossesse

De nombreuses femmes enceintes en train de porter un fœtus sont souvent confrontées à un problème tel qu'une hypertrophie de la glande thyroïde. Le fait est que pendant les 9 mois de grossesse, le corps de la femme subit des changements hormonaux rapides. Ce dernier affecte négativement le travail de la glande thyroïde, provoque divers processus pathologiques dans l'organe.

De plus, au cours du premier trimestre de la grossesse, l'embryon produit une hormone spéciale très similaire à l'hormone thyroïdienne TSH. Dans le contexte d'une augmentation de sa quantité dans le corps d'une femme enceinte, la glande thyroïde est stimulée et l'organe grossit.

Une glande thyroïde hypertrophiée chez la femme enceinte peut se manifester par des symptômes tels que:

  • perte de cheveux intense;
  • irritabilité excessive;
  • la dépression;
  • sensation constante de froid dans le corps;
  • augmentation de la transpiration;
  • vomissements fréquents (ce symptôme est difficile à associer à des troubles de la glande thyroïde, car de nombreuses femmes enceintes souffrent de toxicose à différents stades de la grossesse).

Les diagnostics vous permettent de déterminer la présence de problèmes de taux hormonaux et de sélectionner un traitement de soutien pour ramener le niveau d'hormones à la normale.

Malgré le fait qu'une augmentation de la glande thyroïde chez la femme enceinte soit un phénomène courant, cette pathologie ne peut être ignorée, car dans certains cas, les violations peuvent constituer un danger pour la vie de la femme elle-même et de son enfant à naître..

Symptômes et causes chez les hommes

Comme le montre la pratique, les représentants du sexe fort souffrent d'une hypertrophie de la glande thyroïde beaucoup moins souvent que les femmes. Cette circonstance est due à plusieurs raisons:

  • caractéristiques anatomiques de la structure de l'organe;
  • fond hormonal plus stable.

Chez les hommes, le moindre élargissement de la glande est déjà perceptible dans les premiers stades, lors d'un examen de routine de la région cervicale.

Les causes les plus courantes de l'élargissement des organes chez les hommes:

  • Hyperthyroïdie. Elle se caractérise par une activité hormonale accrue de l'organe. Une pathologie dans laquelle le patient indique une perte de poids brutale sans raison apparente, une nervosité accrue, des tremblements des mains, une transpiration accrue et un malaise général. En outre, avec l'hyperfonction, un homme peut avoir des problèmes d'érection, de tachycardie.
  • Hypothyroïdie Indique une diminution de l'activité hormonale de la glande. La déviation s'affirme comme une faiblesse, un dysfonctionnement érectile, des pics de tension artérielle soudains, une sensation de froid obsédante.
  • Thyroïdite. La condition la plus dangereuse dans laquelle la glande grossit très rapidement. Avec cette pathologie, un homme devient tôt aux cheveux gris, a des problèmes de déglutition, ainsi que de conception de la progéniture..
  • Nœuds et joints diffus. Les causes les plus inoffensives de l'élargissement des organes, si elles sont bénignes.

Hypertrophie thyroïdienne chez les enfants d'âges différents

À différentes périodes de la croissance d'un enfant, la taille de la glande thyroïde peut augmenter pour diverses raisons et déclarer une telle croissance avec divers symptômes.

Chez les enfants

Une glande hypertrophiée est la pathologie la plus courante diagnostiquée par un endocrinologue pédiatrique. Les principales causes de la pathologie:

  • carence en iode dans le corps;
  • prédisposition héréditaire aux maladies endocriniennes;
  • impact négatif des facteurs environnementaux;
  • mauvaise alimentation, surmenage fréquent et stress.

Il est possible de reconnaître des problèmes de glande thyroïde chez un enfant, même si son augmentation n'est pas perceptible visuellement, par les symptômes suivants:

  • fatigue rapide et faiblesse progressive;
  • nervosité excessive;
  • l'apparition d'un œdème;
  • essoufflement avec activité physique élémentaire;
  • un gain de poids déraisonnable ou une forte diminution du poids avec un régime alimentaire normal.

Si les moindres symptômes d'une hypertrophie de la glande thyroïde apparaissent chez les enfants, vous devez immédiatement contacter un endocrinologue pour éviter le développement de conséquences et de complications graves à l'avenir..

Chez les adolescents

La principale raison d'un organe élargi à l'adolescence est les changements hormonaux qui se produisent dans le corps en développement. Pendant la puberté, c'est la glande thyroïde qui subit un stress accru, ce qui peut perturber son travail normal. De plus, l'élargissement d'organe peut être associé à:

  • carence en iode;
  • manque de certains micro et macro éléments dans le corps;
  • prédisposition héréditaire;
  • pathologies endocriniennes;
  • maladies infectieuses;
  • processus inflammatoire chronique dans le nasopharynx;
  • troubles hormonaux.

Les principaux symptômes d'une hypertrophie de la glande thyroïde chez les adolescents sont exactement les mêmes que chez les adultes (décrits ci-dessus).

Diagnostique

Afin de déterminer que la glande thyroïde est vraiment hypertrophiée, vous devriez consulter un thérapeute. Un médecin généraliste pourra évaluer visuellement l'état de la glande et, si nécessaire, référer à un endocrinologue pour consultation.

Les principales procédures dont un endocrinologue a besoin pour poser un diagnostic:

    Examen médical. Fournit une communication avec le patient sur les plaintes existantes, l'examen de la glande et sa palpation. Ce dernier permet au médecin de déterminer la taille de la glande thyroïde, la présence de nœuds et de phoques dans l'organe, le degré de mobilité et la douleur de l'organe..
    La vidéo montre l'une des options de palpation de la glande thyroïde pour la présence d'une pathologie, qui est réalisée par un endocrinologue.

  • Tests de laboratoire. Le principal est un test sanguin pour les hormones - TSH, T4, T3. Ils régulent le fonctionnement normal de la glande thyroïde. Le niveau de certaines hormones nous permet de tirer des conclusions sur l'activité hormonale de l'organe.
  • Ultrason. La méthode la plus courante pour diagnostiquer les pathologies thyroïdiennes, qui vous permet de déterminer sa taille, son degré d'élargissement, la présence ou l'absence de ganglions, les formations tumorales.
  • IRM et CT. Une méthode moderne pour diagnostiquer la glande thyroïde, qui est plus informative que les diagnostics par ultrasons. Sur la base des résultats de l'IRM ou du scanner, il est possible d'évaluer la structure de l'organe, sa taille, ses contours et d'autres indicateurs importants.
  • Biopsie par ponction. Une méthode de recherche spéciale qui est utilisée en présence de phoques et de formations dans l'organe. L'étude du matériel obtenu lors de la ponction permet de déterminer la nature des cellules: pour répondre à la question de savoir si la formation dans l'organe est bénigne ou maligne.
  • Recherche sur les radio-isotopes. Un type spécial de scan, au cours duquel toutes les mêmes dimensions de la glande thyroïde sont déterminées, ainsi que l'activité des formations dans l'organe. Le plus souvent, cette méthode de diagnostic est utilisée en cas de suspicion de cancer..

  • Méthodes de diagnostic supplémentaires:

    • analyse générale de l'urine et du sang;
    • un test sanguin pour la "biochimie";
    • radiographie pulmonaire (avec une augmentation excessive de la glande thyroïde, elle peut déterminer le degré de pathologie, ainsi que la pression sur l'œsophage et la trachée);
    • ECG.

    Lors d'un rendez-vous avec un endocrinologue, le médecin sélectionne un programme d'examen individuel pour chaque patient, en tenant compte de l'anamnèse, du tableau clinique.

    Auto-examen

    Il est extrêmement important de déterminer l'élargissement de la glande thyroïde dès les premiers stades. Pour cela, il est nécessaire d'effectuer périodiquement des auto-diagnostics: sonder la glande thyroïde pour déterminer sa mobilité et son indolore. Dans ce cas, les lobes de l'organe doivent être doux, faciles à sentir lors de la palpation.

    Si lors de l'auto-examen, il y avait des sensations de douleur prononcées, des formations nodulaires, une mobilité réduite - cela vaut la peine de prendre rendez-vous avec un endocrinologue.

    Principes de base du traitement

    Tout traitement pour une glande thyroïde hypertrophiée doit être effectué strictement sous la supervision d'un endocrinologue. Seul un spécialiste expérimenté peut déterminer la pathologie et prescrire un traitement adéquat:

    • Médicament. Il n'est effectué qu'après un diagnostic complet et prévoit la prise de médicaments hormonaux, iodés, anti-inflammatoires et autres.
    • Traitement chirurgical. Elle est pratiquée assez rarement sur la glande thyroïde en raison du danger élevé pour la vie du patient. De nombreux vaisseaux sanguins traversent la glande thyroïde, qui peut être facilement endommagée lors d'interventions chirurgicales. De plus, la chirurgie entraîne souvent diverses complications. Le plus courant d'entre eux est la paralysie des cordes vocales.

    Régime. Une bonne nutrition joue un rôle important dans le traitement de l'hypertrophie thyroïdienne. Il est conseillé au patient de suivre le régime tout au long de sa vie. Les personnes qui ont un élargissement d'organe devraient:

    • Mettre l'accent sur la nutrition sur ces produits: choucroute, miel, huile végétale, citrouille, décoctions de millepertuis et d'absinthe, légumes, noix, fruits de mer, céleri.
    • Refuser les aliments tels que: acheter des sauces et des saucisses, de la farine de première qualité, des épices chaudes, des confiseries, de la viande grasse, du lait, des œufs, des graisses animales.

    Il convient de souligner qu'avec une glande thyroïde hypertrophiée, un régime alimentaire et un régime alimentaire spécial sont sélectionnés pour chaque patient individuellement, en tenant compte du degré de pathologie et de l'état de santé général.

    Une consommation excessive de certains aliments avec une glande hypertrophiée peut aggraver la situation et provoquer sa croissance encore plus active..

    Prévoir

    Le pronostic pour un patient dépend directement de:

    • à quelle heure la pathologie a été détectée;
    • ce qui a causé une augmentation de la glande thyroïde;
    • dans quelle mesure les principales méthodes de traitement ont été sélectionnées correctement;
    • certaines caractéristiques individuelles du corps et la santé générale;
    • âge du patient.

    Dans la plupart des cas, avec des pathologies simples de la glande thyroïde et sa légère augmentation, les patients ont la possibilité de contrôler son état et de mener un mode de vie habituel.

    Si la pathologie a été détectée aux derniers stades et que la maladie progresse activement, le pronostic est défavorable: le taux de survie chez les patients dans ce cas est de 50%.

    Lors de la détection de néoplasmes malins avec une glande thyroïde hypertrophiée aux premiers stades, le taux de mortalité chez les patients est d'environ 5%, par conséquent, le pronostic peut être qualifié de très favorable.

    Mesures de prévention

    Afin de ne pas faire face à un problème tel qu'une glande thyroïde hypertrophiée, vous devez:

    • contrôler le niveau d'apport d'iode dans le corps (cela dépend de la propreté de l'écologie dans la zone de résidence permanente et de la composition de l'eau);
    • mangez du sel de mer ou iodé;
    • le plus souvent possible, inclure le poisson de mer et le chou, les noix dans l'alimentation (ce sont ces produits qui peuvent saturer le corps avec la quantité nécessaire d'iode);
    • subir des examens préventifs par un endocrinologue au moins une fois par an.

    Comme vous pouvez le voir, une hypertrophie de la glande thyroïde est une pathologie assez courante qui peut provoquer de graves problèmes de santé. Il y a plusieurs raisons à cette augmentation. L'essentiel est d'identifier le problème à temps et de consulter un médecin. Avec le bon traitement et le bon régime, même avec une telle violation, vous pouvez vivre une vie longue et heureuse..