Principal

Goitre

Comment augmenter les niveaux de progestérone?

Tout le contenu iLive est examiné par des experts médicaux pour s'assurer qu'il est aussi précis et factuel que possible.

Nous avons des directives strictes pour la sélection des sources d'informations et nous ne relions que des sites Web réputés, des institutions de recherche universitaires et, si possible, des recherches médicales éprouvées. Veuillez noter que les chiffres entre parenthèses ([1], [2], etc.) sont des liens interactifs vers ces études.

Si vous pensez que l'un de nos contenus est inexact, obsolète ou douteux, sélectionnez-le et appuyez sur Ctrl + Entrée.

La progestérone est extrêmement importante pour le corps féminin. Mais que faire si cela ne suffit pas? Comment augmenter les niveaux de progestérone?

La principale quantité de progestérone est synthétisée dans le corps féminin à l'aide du corps jaune des ovaires. L'hormone est responsable de la formation de caractères sexuels secondaires, du développement des organes reproducteurs, active la croissance du système squelettique, régule le dépôt de graisse sous-cutanée, maintient les phases du cycle mensuel.

Il existe de nombreuses façons efficaces de résoudre ce problème, et nous allons maintenant les examiner..

Symptômes de faibles taux de progestérone chez les femmes

Une carence en progestérone présente généralement les symptômes suivants:

  • insuffisance de la phase ovulatoire du cycle mensuel (anovulation, désovulation);
  • diminution de la fonction sécrétoire du corps jaune;
  • processus inflammatoire chronique des organes reproducteurs;
  • troubles de la fonction menstruelle (aménorrhée, algoménorrhée, oligoménorrhée);
  • poitrine serrée et douloureuse;
  • hémorragie anovulatoire utérine;
  • forme endocrinienne d'infertilité;
  • irritabilité, larmoiement, changement brusque de l'état émotionnel.

Cependant, malgré la présence de symptômes, l'état des taux de progestérone ne peut être déterminé de manière fiable qu'en passant un test sanguin. En règle générale, le sang est donné le 22 au 26e jour à compter du début du cycle mensuel, en fonction de sa durée (ou une semaine avant le premier jour des règles). Vous ne devez ni manger ni boire avant de passer le test, c'est pourquoi le sang est généralement donné le matin..

Les niveaux normaux de progestérone sont les suivants:

  • pendant la phase folliculaire - 0,2-1,5 ng / ml;
  • pendant la phase ovulatoire - 0,8-3,0 ng / ml;
  • pendant la phase lutéale - 1,7-27,0 ng / ml;
  • chez les femmes ménopausées - 0,1-0,8 ng / ml.

Les indicateurs de la norme peuvent varier en fonction des caractéristiques du laboratoire particulier où l'analyse est effectuée, il est donc recommandé d'évaluer les résultats non pas par vous-même, mais lors d'un rendez-vous avec un spécialiste..

Symptômes de faibles taux de progestérone pendant la grossesse

Une carence en progestérone peut également survenir pendant la grossesse. Cela peut être exprimé par les signes suivants:

  • menace d'avortement spontané;
  • décoloration de la grossesse, retard dans le développement de l'embryon;
  • douleur douloureuse dans le bas de l'abdomen;
  • hypertonicité utérine;
  • Écoulement vaginal (mineur à sévère)
  • symptômes de détachement de l'ovule ou du placenta.

Lorsque les premiers signes d'un manque de progestérone apparaissent, la grossesse peut encore être maintenue en prenant des mesures appropriées en temps opportun. Pour ce faire, vous devez passer une analyse qui confirme le faible niveau de l'hormone..

  • au premier trimestre - 11,2-90,0 ng / ml;
  • au cours du trimestre II - 25,6-89,4 ng / ml;
  • au troisième trimestre - 48,4-422,5.

Il est préférable de prendre l'analyse en dynamique, plusieurs fois, afin de suivre le degré d'augmentation ou de diminution du niveau de l'hormone. Après cela, un certain traitement correctif est prescrit..

Diminution du taux de progestérone 17 OH

L'hydroxyprogestérone-17 (progestérone 17 OH) est souvent confondue avec la progestérone basique, bien que ce soient des indicateurs complètement différents. La progestérone 17 OH n'est pas vraiment une hormone, c'est juste un précurseur de l'estradiol, du cortisol et de la testostérone. Il peut être converti en hormones sous l'influence d'une substance enzymatique spécifique lyase 17-20.

Cependant, cette «sous-hormone» joue également un rôle important dans le corps féminin..

La quantité de progestérone 17 OH peut changer même au cours d'une journée: la plupart le matin, et encore moins la nuit. Le niveau maximal peut être trouvé juste avant la phase ovulatoire. Ses indicateurs moyens sont les suivants:

  • pendant la phase lutéale - 0,99-11,51 nm / l;
  • pendant la phase folliculaire - 1,24-8,24 nm / l;
  • pendant la phase ovulatoire - 0,91-4,24 nm / l;
  • I trimestre - 3,55-17,03 nm / l;
  • Trimestre II - 3,55-20,0 nm / l;
  • Trimestre III - 3,75-33,35 nm / l;
  • avec ménopause - 0,39-1,55 nm / l.

Une carence prolongée en 17 OH progestérone dans le corps peut provoquer une hypoplasie surrénale et être accompagnée d'une violation de la synthèse d'autres hormones - testostérone, œstradiol et cortisol. Un déséquilibre du niveau de 17 OH progestérone peut être un signe de pathologie surrénalienne et annexielle, qui, à son tour, peut affecter la fonction de reproduction d'une femme..

L'analyse du taux de 17 OH progestérone est effectuée par la méthode de dosage immunoenzymatique du plasma sanguin.

Quels tests sont nécessaires?

Qui contacter?

Médicaments qui augmentent les niveaux de progestérone

La médecine moderne a un grand nombre de préparations de progestérone. Tous, à un degré ou à un autre, poursuivent un objectif: effectuer une thérapie de remplacement avec un manque d'hormones dans le corps. Lesquels des médicaments sont les plus efficaces et sont utilisés par des spécialistes plus souvent que d'autres?

  • Progestérone naturelle (1 ml contient 10 ou 25 mg de progestérone active). Avant utilisation, l'ampoule est légèrement chauffée (pour liquéfier la solution d'huile), le médicament est administré par injection intramusculaire ou sous-cutanée. En cas de dysfonctionnement ovarien, le médicament est utilisé pendant une semaine à raison de 5 à 15 mg par jour. Avec aménorrhée - 5 mg par jour ou 10 mg tous les deux jours. Dans la prévention des fausses couches, avec une fonctionnalité insuffisante du corps jaune, 10 à 25 mg sont prescrits chaque jour jusqu'à ce que le danger d'interruption de grossesse soit éliminé. En cas d'antécédents de fausses couches, le médicament est utilisé jusqu'à 4 mois de grossesse. Après 36 semaines de gestation, l'utilisation du médicament est inacceptable.
  • Utrozhestan (1 capsule se compose de 100 ou 200 mg de progestérone micronisée). Dans la plupart des cas, la posologie quotidienne moyenne est de 200 à 300 mg en une ou deux prises (matin et soir). Le médicament peut être utilisé à la fois par voie orale et intravaginale..
  • Duphaston (analogue synthétique de la progestérone naturelle). Avec la menace d'une fausse couche, 10 mg sont utilisés toutes les huit heures pendant 8 jours. En cas d'infertilité - 10 mg deux fois par jour, à partir de 11 à 25 jours du cycle mensuel; en cas de grossesse, le traitement est poursuivi à la même posologie jusqu'à la vingtième semaine. En cas de violation ou d'absence de menstruation, avec le syndrome prémenstruel, la durée du traitement peut durer jusqu'à six mois.
  • Gel de Crinon (contient 90 mg de progestérone). Agent vaginal, une injection du médicament fournit un effet contrôlé et continu de la progestérone pendant trois jours. En règle générale, l'administration quotidienne du médicament le soir est utilisée de 18 à 21 jours du cycle mensuel, ou pendant le premier mois de grossesse.
  • Ingesta (hydroxyprogestérone). Médicament intramusculaire, utilisé dans 0,5 à 1 ml de solution à 1% par jour.
  • Endométrine (le comprimé vaginal contient 100 mg de progestérone). Utilisé par voie intravaginale de deux à trois comprimés par jour, peut être utilisé jusqu'à la 12e semaine de gestation. Le comprimé est inséré dans le vagin à l'aide d'un applicateur pratique inclus dans le kit.

Malgré le fait qu'il soit possible d'acheter un médicament à base de progestérone dans une pharmacie sans ordonnance, l'utilisation indépendante de médicaments sans consulter un médecin est inacceptable.

Comment augmenter les niveaux de progestérone avec des remèdes populaires?

Pour une augmentation naturelle des taux de progestérone, l'utilisation de plantes ayant un effet progestatif sur l'organisme convient.

  • Versez une cuillère à soupe de graines de plantain et 2 cuillères à soupe d'herbe de manchette avec 0,5 litre d'eau bouillante. Nous acceptons conformément à l'art. cuillère trois fois par jour.
  • Remplissez 0,5 litre d'eau bouillante avec 5 cuillères à soupe de fruits prutnik moulus. Nous insistons et buvons comme du thé.
  • Nous prenons des feuilles d'igname sauvage et de framboisier en quantités égales. Nous brassons comme du thé ordinaire et buvons pendant la journée.
  • Versez 100 g d'un pinceau rouge avec 1 litre de bonne vodka. Nous insistons dans un endroit sombre pendant 1 mois, mélangeant parfois le contenu. Utilisez la teinture avant les repas trois fois par jour, 40 gouttes chacune, peut être diluée avec un peu d'eau.

Les plantes médicinales progestatives sont utilisées dans la seconde moitié du cycle mensuel (après l'ovulation), faisant une pause obligatoire pendant les saignements menstruels.

Il n'est pas permis d'utiliser ces herbes simultanément avec la menthe, la réglisse, le trèfle rouge, car ces plantes ont exactement l'effet inverse..

Pour augmenter le niveau de l'hormone, certaines épices sont ajoutées aux plats: curcuma, thym, origan, mélange de curry. Si discrètement, à l'aide d'assaisonnements, vous pouvez maintenir le niveau de progestérone requis.

Aliments qui augmentent les niveaux de progestérone

Afin d'équilibrer les hormones dans le corps, vous devez bien manger. Une alimentation rationnelle consiste en le rapport requis entre la quantité de protéines, de lipides et de glucides, un apport hydrique suffisant, le refus de prendre de l'alcool et des aliments riches en cancérogènes et en conservateurs.

Il existe des aliments spécifiques qui peuvent avoir un effet positif sur les taux de progestérone:

  • haricots, pois, lentilles, pois chiches, haricots mungo, etc.;
  • noix (pin, noix, noisettes, amandes, pistaches, arachides);
  • produits laitiers (lait entier, produits laitiers, fromage cottage, fromage à pâte dure, fromage feta, Adyghe);
  • viande maigre (poulet, filet de dinde, jeune veau, viande de lapin), ainsi que du foie;
  • oeufs de poulet et de caille (principalement jaune);
  • flocons d'avoine, grains entiers, graines de lin;
  • avocat, framboise, olives noires et vertes.

Les produits eux-mêmes, bien sûr, ne contiennent pas d'hormone. Ils sont simplement capables de stimuler le corps à produire sa propre progestérone. Pour la plupart, pour activer la synthèse de l'hormone dont nous avons besoin, tout d'abord, le cholestérol est nécessaire. Par conséquent, il est si important de consommer des plats de viande et d'œufs, ainsi que des sources de vitamines E et P: fruits, pommes de terre, cynorrhodons, poisson.

Essayez de ne pas acheter ou de consommer des aliments scellés dans des emballages en plastique: selon les recherches, ces emballages favorisent la pénétration des xénoestrogènes dans les aliments, ce qui inhibe la synthèse de la progestérone. Les récipients en plastique sont fabriqués à partir de bisphénol - un monomère pour la production de plastique polycarbonate. Cette substance s'accumule dans le corps, exerçant par la suite un effet de type œstrogène, provoquant l'infertilité, des irrégularités menstruelles, l'endométriose.

Afin de vous protéger des effets négatifs du BPA, ne réchauffez pas les aliments au micro-ondes à l'aide d'un récipient en plastique (en particulier celui marqué du chiffre 7 en bas). Utilisez du verre, de la céramique ou de l'acier au lieu du plastique.

Comment augmenter les niveaux de progestérone? Évitez le stress, le stress physique et psycho-émotionnel excessif sur le corps, adhérez à un mode de vie sain et obtenez des émotions plus positives, et vous aurez alors un fond hormonal stable.

Troubles hormonaux

Catégories

  • Un spécialiste vous aidera (15)
  • Problèmes de santé (13)
  • Chute de cheveux. (3)
  • Hypertension. (1)
  • Hormones (33)
  • Diagnostic des maladies endocriniennes (40)
  • Glandes endocrines (8)
  • Infertilité féminine (1)
  • Traitement (33)
  • Surpoids. (23)
  • Infertilité masculine (15)
  • Actualités médicales (4)
  • Pathologie thyroïdienne (50)
  • Diabète sucré (44)
  • Acné (3)
  • Pathologie endocrinienne (18)

6 conseils pour augmenter la progestérone chez les femmes

Bonjour à tous, Olga Ryshkova est avec vous. Autant que nous voulons, nous ne pouvons pas changer les changements liés à l'âge dans notre corps. Nous pouvons bien manger, faire de l'exercice, mener une vie saine et ne faire que ralentir le rythme du vieillissement, pas l'arrêter. Et plus nous sommes vieux, plus le déséquilibre hormonal est important.

Entre 35 et 50 ans, les niveaux d'œstrogènes chutent de 35% et les niveaux de progestérone chutent jusqu'à 75%. Cette baisse rapide de la progestérone par rapport aux œstrogènes entraîne ce qu'on appelle la «dominance des œstrogènes». C'est cette domination qui provoque des bouffées de chaleur, des sautes d'humeur et une prise de poids chez les femmes préménopausées. Un faible taux de progestérone empêche une femme en âge de procréer de tomber enceinte ou augmente le risque de fausse couche.

Il existe plusieurs possibilités de manière naturelle sans pilules pour augmenter le niveau de l'hormone progestérone et atténuer les effets du déséquilibre hormonal dans le corps d'une femme. Tout peut être appelé des remèdes populaires, puisque nous parlons de nourriture, mais chaque méthode est scientifiquement fondée.

Aliments qui augmentent les niveaux de progestérone.

Cette hormone ne se trouve dans aucun aliment. Mais la recherche montre que certains aliments peuvent augmenter la quantité en stimulant la production dans le corps..

Magnésium.

En termes de contenu dans l'organisme parmi tous les minéraux, le magnésium occupe la quatrième place, mais près de 70% de la population est déficiente. Non seulement le magnésium aide le corps à absorber le calcium, mais il a également un effet régulateur sur la principale glande hormonale, la glande pituitaire, qui à son tour régule les niveaux de toutes les hormones..

L'hypophyse produit l'hormone folliculo-stimulante FSH, l'hormone lutéinisante LH et l'hormone thyréostimulante TSH, dont dépend la production d'œstrogène et de progestérone. Lorsque le magnésium est déficient, l'hypophyse produit moins d'hormones essentielles qui maintiennent le système reproducteur en bonne forme.

De combien de magnésium avez-vous besoin?

Allocation recommandée: 320 mg par jour, mais pendant la grossesse, le besoin augmente à 450 mg par jour.

Aliments riches en magnésium.

  • Légumes à feuilles vert foncé. Dans 100 g d'épinards 79 mg.
  • Noix et graines. Dans 100 g de graines de citrouille 534 mg.
  • Sarrasin, en 100 g 250 mg.
  • Un poisson. 100 g de maquereau contiennent 97 mg.
  • Grains entiers. Dans 100 g de riz brun 44 mg.
  • Chocolat noir. Dans 100 g de chocolat noir 327 mg.

Vitamine C (acide ascorbique).

La recherche montre que les femmes qui commencent à obtenir la quantité de vitamine C dont elles ont besoin augmentent leur taux de progestérone de 50 à 75%. Les scientifiques pensent que les ovaires ont besoin d'acide ascorbique juste avant l'ovulation, ce qu'il facilite.

Combien de vitamine C devriez-vous prendre?

  • Minimum: 85 mg par jour.
  • Recommandé pour augmenter la progestérone: 250-500 mg par jour.
  • Limitation: Ne prenez pas plus de 1000 mg par jour, car de fortes doses de vitamine C acidifient le corps. Dans ce cas, le liquide cervical devient acide, supprime l'activité du sperme et empêche une femme de devenir enceinte..

Aliments riches en vitamine C (mg pour 100 g).

  • Groseille, argousier - 200.
  • Légumes-feuilles - 120-170.
  • Poivre bulgare - 128.
  • Brocoli - 90.
  • Kaki - 66.
  • Kiwi - 64.
  • Oranges, citrons - 60-70.
  • Chou blanc - 50.

N'oubliez pas qu'il se décompose rapidement lorsqu'il est bouilli. Par exemple, la recherche montre que lorsque le brocoli est bouilli pendant 5 minutes, il perd 36 à 55% d'acide ascorbique. Par conséquent, il est important de manger crus des fruits et légumes riches en vitamine C..

Vitamine B6.

Une autre vitamine qui a certainement été confirmée pour augmenter naturellement les niveaux de progestérone chez les femmes. En consommer suffisamment est vital pour des niveaux hormonaux normaux..

Des études ont montré que la prise de doses élevées de vitamine B6 abaisse les œstrogènes et augmente les niveaux de progestérone et conduit à une amélioration des symptômes du syndrome prémenstruel (SPM). Les femmes qui en consomment beaucoup réduisent le risque de fausse couche de 50% et augmentent le risque de tomber enceinte de 120%.

Combien de vitamine B6 est nécessaire?

  • Minimum 1,9 mg par jour.
  • Recommandé 10 mg par jour
  • Limitez 25 mg / jour. Plus de 100 mg par jour entraînent une altération de la conduction nerveuse.

Les aliments riches en vit. B6 (mg dans 100 g).

  • Graines de tournesol - 35.
  • Pistaches - 1.12.
  • Haricots, soja - 0,9.
  • Noix 0.8.
  • Poisson - 0,1-0,2, dans le thon 1,04 (cuit).
  • Produits carnés - 0,3-0,5; foie de bœuf 0,7, en dinde - 0,81 (cuit).
  • Fruits secs (pruneaux) - 0,75.
  • Légumes et fruits - 0,1-0,2.

Lors du traitement et de la cuisson, environ 50% de la vitamine B6 est perdue.

Le zinc, agissant sur la glande pituitaire, stimule la production de l'hormone folliculo-stimulante FSH, qui à son tour induit l'ovulation. Il stimule également les ovaires à produire des œstrogènes et de la progestérone..

De combien de zinc avez-vous besoin?

  • Recommandé: 15-25 mg par jour, 30 mg pour les végétariens.
  • Limitation: 40 mg par jour, une dose trop élevée peut en fait réduire l'immunité.

Aliments riches en zinc (mg pour 100 g)

  • Huîtres bouillies - 78,6.
  • Bœuf maigre - 12,3.
  • Blé germé - 16,7.
  • Graines de citrouille - 10.3.
  • Sésame - 7.
  • Graines de tournesol - 5.3.
  • Lentilles - 4.8.
  • Arachides - 4.
  • Foie de boeuf - 4.
  • Noix, amandes, soja, fromage - 3.

Réduire le stress.

Pendant le stress, la concentration de deux hormones dans le sang augmente - le cortisol et l'adrénaline. Au cours de ce processus biologique, le corps utilise la progestérone pour en fabriquer ces hormones. Cela signifie que le stress vole votre précieuse progestérone et la convertit en adrénaline et cortisol. De plus, afin d'accélérer la réponse, le stress épuise les réserves de magnésium, dont j'ai parlé plus haut. Heureusement, le stress physique et émotionnel est gérable et il existe de nombreuses façons de le gérer..

Maintenez un poids santé.

Perdre du poids excessif augmente les niveaux de progestérone et peut même reprendre l'ovulation perdue en raison de l'obésité. Une étude a été menée sur des femmes modérément obèses âgées de 18 à 35 ans, pour lesquelles l'ovulation était absente. La perte de poids de 10% s'est rétablie chez 87% des femmes. Les scientifiques concluent que même une petite perte de poids peut augmenter les niveaux de progestérone. N'oubliez pas une chose, cela ne fonctionne pas pour les femmes de poids normal..

Deux autres façons d'augmenter la quantité de progestérone chez les femmes dans le prochain article "La vitamine E et la L-arginine augmentent la progestérone".

Si l'article vous a paru utile, partagez-le avec vos amis sur les réseaux sociaux.

Quels aliments contiennent de la progestérone - Augmentez les niveaux de progestérone

L'hormone la plus importante pour la gent féminine est l'œstrogène, mais la progestérone est son assistant indispensable. Ce sont ces deux substances qui occupent une place fondamentale dans les performances du système reproducteur féminin, participent à la conception du fœtus et à son port..

Pour pouvoir tomber enceinte naturellement, une femme doit contrôler l'équilibre des hormones dans le sang, en particulier les taux de progestérone..

Conclusion

Nous pouvons résumer avec les faits suivants:

  • progestérone - une hormone indispensable au plein fonctionnement du corps féminin;
  • Les valeurs normales varient selon la phase du cycle menstruel, la grossesse et sa durée, ainsi que la ménopause;
  • le niveau peut être ajusté à la fois médicalement et naturellement.

Le taux de progestérone chez la femme

Des sauts d'indicateurs hormonaux dans le corps d'une femme peuvent être observés à partir des effets de divers facteurs, allant de la grossesse au début de la ménopause.

En outre, un tel déséquilibre peut être causé par la prise de médicaments contenant des hormones, qui sont souvent utilisés par les filles modernes pour la contraception..

Malgré cela, il existe un taux de progestérone généralement accepté (en fonction du cycle menstruel), qui doit être surveillé et évité.

Phase de cycleLimite inférieure, nmol / lLimite supérieure, nmol / l
Folliculaire0,322,25
Ovulation0,499,41
Lutéal6,9556,63
Post-ménopausePas plus de 0,64

Pour les femmes enceintes, il existe des indicateurs normaux, compte tenu des trimestres, à savoir:

  • 1-3 mois - 8,9-468,5 nmol / l;
  • 4-6 mois - 71,5-303,2 nmol / l;
  • 7-9 mois - 88,7-771,5 nmol / l.

Et aussi pour les filles qui prennent des contraceptifs hormonaux, il existe des normes, compte tenu de la composition et du dosage des médicaments.

Raisons d'une diminution des taux de progestérone

Une diminution de la norme de l'hormone entraîne non seulement l'incapacité d'une femme à devenir enceinte, mais conduit également souvent à des maladies.

Les raisons pour lesquelles la quantité de progestérone diminue peuvent être les suivantes:

  • stress et bouleversements émotionnels fréquents;
  • nutrition inadéquate et déséquilibrée;
  • abus d'alcool, tabagisme;
  • faible production d'hormone lutéinisante;
  • fluctuations du cycle menstruel;
  • maladies infectieuses du système génito-urinaire;
  • utilisation prolongée de médicaments hormonaux;
  • dysfonctionnement endocrinien.

Mais aussi la production d'une substance peut diminuer dans un contexte d'efforts physiques fréquents et intenses..

Symptômes de faibles taux de progestérone chez les femmes

Souvent, une diminution des indicateurs de cette hormone affecte le bien-être d'une femme. Dans de tels cas, les symptômes suivants peuvent apparaître:

  • menstruation irrégulière, retard;
  • haute intensité de décharge pendant la menstruation;
  • spotting entre les périodes;
  • problèmes de conception;
  • avortement spontané précoce.

Certaines autres femmes remarquent également:

  • changements déraisonnables de la température corporelle;
  • augmentation mammaire, sensibilité accrue;
  • sécheresse excessive du vagin;
  • dépression, apathie, somnolence, etc..

Des symptômes similaires peuvent apparaître 10 jours avant le début des jours critiques, à la fin, les symptômes disparaissent.

Signes de déséquilibre hormonal

Le corps de chaque femme réagit de différentes manières aux changements des niveaux d'hormones. Mais, le plus souvent, les filles remarquent de tels symptômes, indiquant un déséquilibre:

  • menstruations irrégulières;
  • irritabilité et irascibilité accrues, changements soudains d'humeur;
  • gain de poids;
  • sensation de fatigue, mauvais sommeil;
  • diminution de la libido;
  • chute de cheveux.

Le corps de chaque femme étant individuel, les symptômes peuvent se manifester à leur manière.

Comment augmenter la progestérone chez les femmes

Pour augmenter le niveau de l'hormone dans le monde moderne, deux méthodes sont utilisées: naturellement et médicalement. Chaque méthode a ses propres avantages et inconvénients..

L'essence de l'augmentation du médicament dans le niveau de progestérone est la prise de médicaments hormonaux qui reconstituent les réserves perdues.

Un tel traitement permet à une femme d'améliorer son système reproducteur, ainsi que de tomber enceinte et d'avoir un enfant en bonne santé. Mais l'utilisation de ces fonds peut entraîner un certain nombre d'effets secondaires..

Avec une augmentation naturelle de la quantité de progestérone, il faut être un peu confus: ajuster son mode de vie, reconsidérer les addictions alimentaires, inclure dans le menu des ingrédients naturels qui fonctionnent sur le principe de la progestérone.

Contrairement au traitement hormonal, ces activités n'ont pas d'effet indésirable sur le corps féminin..

Augmenter naturellement la progestérone

Afin de ne pas exposer l'organisme à l'influence des médicaments hormonaux, il suffit d'augmenter naturellement le taux de progestérone:

  • enrichir le menu avec des aliments qui permettront au corps de produire sa propre progestérone;
  • prend de la vitamine C;
  • inclure dans le régime des aliments enrichis en vitamine B6, magnésium et zinc.

Il est également important pour toute femme d'apprendre à se protéger du stress inutile, à dormir au moins 7 heures par jour et à se promener au grand air. Et aussi cela vaut la peine d'abandonner les mauvaises habitudes, de boire de l'alcool.

Progestérone dans les aliments

En plus des mesures ci-dessus, vous pouvez naturellement augmenter les niveaux de progestérone grâce à une nutrition adéquate. Dans ce cas, il est nécessaire de surveiller l'équilibre de l'alimentation et de boire une quantité suffisante de liquide..

Ainsi, les aliments qui ont un effet bénéfique sur la production d'hormones sont:

  • les légumineuses;
  • des noisettes;
  • produits laitiers;
  • viande de volaille blanche;
  • des œufs;
  • Céréales à grains entiers.

Bien qu'aucun d'entre eux ne contienne de la progestérone pure, ils stimulent tous la production de cette hormone.

En particulier, les vitamines A, B, C, K, P sont nécessaires à la production de l'hormone.

Herbes pour augmenter la progestérone

En plus des aliments qui aident le corps à produire de la progestérone, il existe un certain nombre de plantes qui augmentent également la production d'hormones..

Les herbes stimulant la progestérone comprennent:

  • graines de plantain;
  • manchette;
  • fruits de cannabis;
  • igname sauvage;
  • feuilles de framboise;
  • pinceau rouge.

Et aussi des avantages pour le corps féminin apporteront des épices telles que: le curcuma, l'origan, le curry, le thym, etc..

Médicaments qui augmentent la progestérone

Avec un déséquilibre excessif, il est impossible de restaurer le fond hormonal de manière naturelle. Dans de tels cas, les médecins prescrivent des médicaments, qui consistent à prendre de tels médicaments:

  1. Produits à base d'hormones naturelles.

Les médicaments sont produits dans des ampoules dont le contenu est injecté sous la peau ou par voie intramusculaire. Les fonds de ce groupe sont interdits pendant la grossesse.

Il est prescrit sous forme de capsules 1 à 2 fois par jour. Utilisation intravaginale possible.

C'est un médicament synthétique utilisé pour traiter l'aménorrhée et l'infertilité..

Un médicament sous forme de gel est inséré dans le vagin. Sans danger pour les femmes enceintes jusqu'à 4 semaines de grossesse.

Le médicament est injecté par voie intramusculaire.

L'outil est disponible sous forme de comprimés à insérer dans le vagin.

Bien que ces médicaments puissent être achetés sans ordonnance, ils ne doivent être pris que selon les directives d'un médecin. L'automédication avec des médicaments hormonaux est lourde de conséquences irréversibles.

Commentaires

Malgré le fait que ma progestérone soit abaissée, je n'ai jamais remarqué de symptômes. Lors de la planification de l'enfant, elle n'a découvert que son problème. Auparavant, la grossesse était difficile, suivie de fausses couches précoces. Après le traitement par Duphaston, il était possible d'endurer et de donner naissance à un tout-petit en bonne santé.

Le déséquilibre hormonal a commencé avec l'arrivée de la première menstruation. Toute ma vie, j'ai pris différentes hormones, malgré cela, j'avais encore des difficultés avec la grossesse. Après 3 fausses couches et 1 grossesse manquée à 17 semaines, elle a suivi divers cours thérapeutiques. Je crois que la fille est née grâce à Crinon, que personne ne me prescrivait auparavant jusqu'à ce que je change de gynécologue.

Pendant de nombreuses années, elle a souffert de poussées de progestérone, c'est pourquoi pendant longtemps mon mari et moi n'avons pas pu avoir de progéniture. Malgré l'expérience positive de mes amis qui ont pris du Dyufaston, de l'Utrozhestan et d'autres médicaments hormonaux, aucun d'entre eux ne me convenait. Un tel traitement ne s'est terminé que par un gain de poids frénétique - +22 kg. Une fois, après avoir lu une critique sur le forum d'une fille avec un problème similaire, j'ai décidé de suivre ses traces et de me plonger tête baissée dans la médecine traditionnelle. Jusqu'à présent, je ne suis pas ravi du miracle... J'ai pris des décoctions et des infusions d'un pinceau rouge, du borax utérus, toutes sortes de sirops, des graines de plantain. Des habitudes alimentaires et des addictions complètement révisées, passé à une bonne nutrition, complètement rétabli le corps et est tombée enceinte. Aujourd'hui, nous sommes heureux et, comme mon mari et moi le rêvons depuis longtemps, une grande famille.

Comment augmenter la progestérone chez les femmes

Il existe deux façons principales d'augmenter la progestérone. Il s'agit d'un traitement hormonal substitutif et d'une augmentation naturelle du taux de substance active. Le taux de progestérone dans le sang des femmes doit être surveillé. Il affecte la maturation des cellules germinales, la conception, le déroulement normal de la grossesse.

  • 1 Causes d'un faible taux de progestérone
  • 2 Augmentez la progestérone avec des médicaments
  • 3 Boostez la progestérone naturellement
  • 4 Méthodes d'augmentation de la progestérone pendant la grossesse

Causes de faible progestérone

Toutes les raisons du manque de progestérone sont divisées en externe et physiologique:

ExternePhysiologique
Mauvaise nutrition avec un déséquilibre des vitamines et des minérauxPathologies de la grossesse (anomalies fœtales, insuffisance placentaire, circulation sanguine altérée)
Stress chroniqueSaignements utérins dus à un déséquilibre hormonal
en surpoidsMaladies infectieuses des organes génitaux
Les troubles mentauxTumeurs malignes
Alcool, toxicomanie, tabagisme

Insuffisance rénale Pathologies héréditairesDysfonctionnement ovarien Mauvaise écologieDysfonctionnements du système hypothalamo-hypophysaire Prendre des antibiotiques, des contraceptifs hormonaux et d'autres médicamentsDysfonctionnement thyroïdien Excès d'œstrogènePersistance folliculaire (hyperestrogénie);

Booster la progestérone avec des médicaments

Si un faible taux d'hormone est détecté, un traitement médicamenteux est prescrit ou la sécrétion de progestérone est activée naturellement.

Médicaments pour le traitement hormonal substitutif

En présence de raisons physiologiques de manque d'hormone, un traitement hormonal est prescrit ou la pathologie qui provoque un échec de sécrétion est éliminée.

Une production insuffisante de progestérone conduit à l'infertilité, augmente le risque de fausses couches, d'anomalies fœtales. Dans certains cas, l'augmentation du niveau de l'hormone est réalisée avec l'utilisation de médicaments. Ils sont présentés sous différentes formes pharmacologiques - comprimés, gélules, solutions injectables, suppositoires, crèmes, gels.

Les médicaments en demande comprennent la progestérone naturelle, l'Utrozhestan, Ingesta, Duphaston et d'autres. Les plantes médicinales sont populaires - Cyclodinon, Mastodinon. Seul un médecin prescrit un traitement hormonal substitutif. L'automédication entraîne des effets secondaires graves et des complications dangereuses.

NomRendez-vous
Médicaments à base de progestérone
Progestérone naturelle

(Solution pour injection intramusculaire)
Dysfonctionnement ovarien, menace de fausse couche en début de grossesse Utrozhestan

(Capsules pour administration interne et intravaginale)Infertilité, prévention des fausses couches, ménopause, ménopause prématurée, dysfonctionnement ovarien, syndrome prémenstruel (SPM), maladie fibrokystique du sein Duphaston

(Comprimés)Normalisation du cycle menstruel, élimination du SPM, menace de fausse couche précoce Crinon

(Gel pour administration vaginale)Infertilité Ingesta

(Solution pour injection intraveineuse et intramusculaire)Aménorrhée (absence de menstruation), saignements utérins dysfonctionnels, infertilité, fausse couche Préparations à base de plantes Mastodion

(Pilules, gouttes)SPM, probabilité accrue de conception, régulation du cycle menstruel Cyclodinone

(Pilules, gouttes)Planification de la grossesse, ménopause

Les médicaments à base de progestérone ont un certain nombre de contre-indications.

Ceux-ci inclus:

  • maladies oncologiques;
  • Diabète;
  • pathologie du cœur et des vaisseaux sanguins;
  • les troubles mentaux;
  • obésité;
  • abus de tabac.

Booster la progestérone naturellement

Les méthodes d'augmentation naturelle des hormones visent à activer l'activité sécrétoire du corps. Ceci est facilité par des changements dans la nutrition (régime alimentaire), l'utilisation de la médecine traditionnelle et la correction du mode de vie. Les remèdes naturels, contrairement aux remèdes synthétiques, maintiennent un équilibre hormonal sain et n'ont aucun effet secondaire.

Certains médicaments peuvent abaisser l'hormone (facteur interférant):
Ampicilline, carbamazépine, cyprotérone, danazol, épostan, estriol, goséréline, leupromide, contraceptifs oraux, phénytoïne, pravastatine, prostaglandine E2. L'arrêt conduit à la récupération des niveaux de progestérone.

Façons d'augmenter naturellement les niveaux de progestérone:

  • Limitez l'utilisation d'aliments qui augmentent la quantité d'oestrogène. Ce groupe comprend les légumineuses, les graines de lin, les graines de citrouille, les graines de sésame et leurs huiles. Une augmentation significative de la concentration d'oestrogènes entraîne une diminution du taux de progestérone, il est donc nécessaire de maintenir l'équilibre de ces hormones.
  • Mangez des aliments qui activent la synthèse de la progestérone dans le corps. Cela nécessite de l'acide ascorbique et du cholestérol. Le menu devrait inclure du veau, du lapin, du filet de dinde, du poulet, du jaune d'oeuf. Des quantités suffisantes de légumes, fruits, céréales, noix et produits laitiers doivent être présentées dans l'alimentation.
  • Augmentez votre apport en vitamine B6 (pyridoxine). Cette substance est essentielle pour maintenir des taux normaux de progestérone. La vitamine B6 a un effet bénéfique sur le foie, qui utilise des œstrogènes. Les sources de pyridoxine sont les noix, le veau, le bœuf, la volaille et les fruits de mer. Aussi bananes, épinards, pommes de terre, grains entiers.
  • La vitamine E (tocophérol) en grande quantité a un effet positif sur la synthèse du brouhaha. Utilisez son formulaire de pharmacie.
  • Inclure dans le régime des aliments riches en magnésium et en zinc. Il y a beaucoup de ces micro-éléments dans les graines de citrouille, les graines de sésame, les graines de tournesol, le son de blé, le chocolat noir, les arachides. Les aliments protéinés comprennent le bœuf, la dinde, le lapin et les fruits de mer.
  • Évitez d'utiliser des herbes qui augmentent les niveaux d'oestrogène. Ce sont l'actée à grappes noires, l'angélique, le houblon, la réglisse, la luzerne, le trèfle rouge.
  • Une augmentation du niveau de progestérone et une diminution des œstrogènes sont favorisées par les remèdes populaires à base de tige, d'igname sauvage et d'autres herbes médicinales..
  • Favorise la sécrétion active de l'hormone pivoine, brassard, bore utérus.
  • Le surpoids déclenche une augmentation des œstrogènes et une diminution de la progestérone. Débarrassez-vous des kilos en trop, traitez l'obésité.
  • La réduction du stress est une condition préalable à la sécrétion de progestérone. Dans des conditions de tension nerveuse chronique, le corps a un besoin supplémentaire de cortisol. Lorsqu'il est stressé, il est en outre produit à partir de progestérone.
  • Arrêter de fumer. La nicotine inhibe la sécrétion d'hormones ovariennes, les substances présentes dans la fumée de cigarette endommagent les récepteurs de la progestérone.
  • Menez un mode de vie sain.
  • Limitez la consommation de xénoestrogènes. Ils pénètrent dans le corps par l'environnement et la nourriture. Leur action est similaire à celle des œstrogènes. Les xénoestrogènes se trouvent dans les vernis, les peintures, les plastiques et les cosmétiques. Ils contiennent des gaz d'échappement, de la pollution industrielle, des pesticides, de la viande de poulet élevée à l'aide d'hormones.

Méthodes pour augmenter la progestérone pendant la grossesse

Pendant la grossesse, il y a une augmentation naturelle du niveau de l'hormone. Le manque de substance active affecte négativement l'état général de la femme et le développement du fœtus..

Vous pouvez augmenter la concentration de l'hormone grâce à un régime. Le menu doit inclure des aliments riches en magnésium, zinc, vitamines C, B6, E. Les recettes de médecine traditionnelle pour augmenter le niveau de l'hormone ne conviennent pas à tout le monde. Ils ne peuvent être utilisés que selon les directives d'un médecin.

Si votre taux de progestérone est bas, vous devriez consulter un médecin qualifié. Sur la base des données de tests sanguins de laboratoire, des caractéristiques individuelles du patient, de l'état du corps, le médecin vous prescrira la meilleure option pour corriger le fond hormonal.

10 façons d'augmenter naturellement la progestérone

La progestérone ou «hormone de grossesse» est la principale hormone produite par le corps d'une femme. Le manque de progestérone entraîne des dysfonctionnements du système reproducteur féminin. Cette hormone stéroïde est tout simplement nécessaire, car elle est responsable du cycle menstruel normal, prépare une femme à la naissance d'un bébé. Sans un niveau normal de progestérone, le beau sexe aura des problèmes de cheveux et de peau, et en général, la progestérone est un excellent antidépresseur.

Vous pouvez augmenter la progestérone chez une femme naturellement à la maison. Mais vous ne devriez pas risquer et avant de vous soigner vous-même, assurez-vous de vous inscrire à une consultation avec un spécialiste et de discuter de ce problème..

La valeur de la progestérone pour le corps féminin. Les principales fonctions et le taux de progestérone dans le test sanguin

La progestérone a une fonction très importante: elle affecte la fécondation et contribue à un déroulement favorable de la grossesse. Les faibles niveaux de progestérone sont très souvent diagnostiqués par des spécialistes. Une progestérone élevée est très rare. Le manque de progestérone peut déclencher un travail prématuré. L'utérus doit être prêt pour la grossesse. Si cela ne se produit pas, l'embryon ne pourra pas se développer normalement..

L'hormone progestérone a d'autres fonctions importantes:

  • Influence le bon développement des glandes mammaires;
  • Grâce à la progestérone, les jours critiques d'une femme passent sans douleur et ne causent pas d'inconvénients;
  • Prévient diverses maladies gynécologiques (polykystose, mastopathie, formations kystiques).

Pour savoir si la progestérone est normale ou non, vous devez faire un test sanguin.

Vous pouvez augmenter la progestérone de manière naturelle sans utiliser de médicaments. Pour ce faire, vous devez avoir une alimentation équilibrée. Dans l'alimentation d'une femme, des vitamines telles que B, E, C doivent être présentes. Le zinc et les protéines sont également nécessaires. Très souvent, une mauvaise nutrition et une alimentation constante entraînent une diminution du taux de progestérone chez une femme..

Comment augmenter l'hormone progestérone à l'aide de plantes? C'est possible et assez facile.

Pour augmenter le niveau de progestérone, des infusions de graines de plantain et de brassard d'herbes seront utiles.

Il est conseillé d'acheter des herbes dans une pharmacie. Si vous connaissez les plantes médicinales, vous pouvez les collecter vous-même.

Le taux de progestérone chez la femme

Le taux de progestérone dans le sang des femmes dépend non seulement de l'état général, mais également de la capacité du corps à concevoir et à porter un enfant. Des niveaux de progestérone trop bas ne peuvent pas garantir que l'embryon s'ancrera dans l'utérus, et trop élevés - menacent une fausse couche.

Il vaut la peine de prendre cette analyse le jour 21 du cycle ou 7 à 9 jours avant le début des prochains jours critiques.

Normes de progestérone dans le corps féminin par phases du cycle menstruel

Phase du cycle menstruelTaux de contenu en progestérone
Folliculaire0,32 à 2,25 nmol / l
Ovulation0,49 à 9,41 nmol / l
Lutéal6,95 à 56,63 nmol / L
Post-ménopauseEn dessous de 0,64 nmol / L

Normes de progestérone dans le corps féminin par phases du cycle menstruel pour les femmes utilisant des contraceptifs hormonaux

Phase du cycle menstruelTaux de contenu en progestérone
FolliculaireEn dessous de 3,6 nmol / L
Ovulation1,52 à 5,45 nmol / l
Lutéal3,01 à 66,8 nmol / L
Post-ménopauseEn dessous de 3,19 nmol / L

Normes de progestérone dans le corps féminin par jours du cycle menstruel

Jours de cycleTaux de contenu en progestérone
1-50,32-2,23 nmol / l
6-80,37 à 4,41 nmol / l
9-130,41 à 4,81 nmol / l
14-150,48 à 9,41 nmol / l
16-180,51 à 9,67 nmol / L
19-286,99 à 56,93 nmol / l

Normes de progestérone dans le corps féminin par trimestre de grossesse

Trimestre de grossesseTaux de contenu en progestérone
Première8,9 à 468,5 nmol / l
Seconde71,5 à 303,2 nmol / l
Troisième88,7 à 771,5 nmol / l

Chez la femme enceinte, la progestérone est produite beaucoup plus fortement (5-100 nmol / litre). Juste avant l'accouchement, ce chiffre est multiplié par cinq (jusqu'à 500 nmol / litre). Un jour ou deux avant le début des contractions, l'indicateur d'hormone stéroïdienne baisse fortement. Une autre hormone «importante», l'ocytocine, commence à agir activement. Il augmente le tonus de l'utérus et provoque des contractions.

Pendant la ménopause, le taux de progestérone dans le sang diminue chez la femme. Cela est dû au fait que les ovaires ne fonctionnent pas, comme dans un jeune organisme. Pendant cette période, les indicateurs passent de 0,32 à 2,51 nmol / litre. Pendant la ménopause, l'hormone stéroïde continue d'être produite, mais sa quantité est très faible et ses glandes surrénales produisent.

Symptômes d'une diminution des taux de progestérone chez les femmes

Souvent, les femmes confrontées à ce problème ne peuvent pas avoir d'enfant et souffrent d'infertilité..

Avant la grossesse, il vaut la peine de consulter un spécialiste et d'augmenter la progestérone. Un écart par rapport à la norme établie est considéré comme une pathologie et entraîne des conséquences graves.

Pour quelles raisons il y a une diminution de la progestérone?

Un faible taux de progestérone est l'influence de facteurs négatifs sur le corps d'une femme:

  1. Conséquences du stress et du style de vie;
  2. Surmenage constant;
  3. Maladies antérieures associées au système génito-urinaire;
  4. Néoplasmes dans les organes génitaux et les glandes mammaires;
  5. Mauvaise situation environnementale;
  6. Tabagisme et alcoolisme;
  7. Utilisation à long terme de contraceptifs oraux;
  8. Une alimentation pauvre en zinc et en calcium;
  9. Manque de vitamines et de minéraux essentiels dans l'alimentation;
  10. Formations kystiques de l'utérus;
  11. Manque de sommeil régulier;
  12. L'endométriose;
  13. Myome.

Le corps de la femme envoie sa sonnette d'alarme lorsqu'il n'y a pas assez de progestérone dans le sang. Il est important de comprendre votre corps et de l'écouter.

  • Troubles fréquents et déraisonnables;
  • Une forte augmentation de poids;
  • Cycle irrégulier ou manque de jours critiques;
  • Peau grasse ou trop sèche;
  • Chute de cheveux;
  • Fatigue sévère;
  • La poitrine gonfle et la peau devient rugueuse.

Au cours du premier trimestre de la grossesse, des spottings sont possibles. Ils sont de couleur marron. Vous ne pouvez pas les ignorer. Cela suggère que l'utérus n'était pas suffisamment préparé pour que l'embryon se fixe ou qu'il ne puisse pas se fixer. Pour cette raison, une fausse couche est possible..

Pour éviter que cela ne se produise, il convient d'établir la cause de l'écart par rapport à la norme et de commencer le traitement en temps opportun. Si vous n'ajustez pas le contenu de la progestérone dans le sang, les femmes commencent à souffrir de règles abondantes, de douleurs avec elles, les règles ne sont pas constantes. Une production insuffisante d'hormones sexuelles conduit à l'infertilité.

Signes de déséquilibre hormonal

Les niveaux de progestérone doivent rester normaux. Si vous remarquez:

  • Acné sur le visage, le dos, le cou;
  • Les taches pigmentées, qui se multiplient chaque jour;
  • Chute de cheveux sévère;
  • Les cheveux ont poussé sur le corps;
  • Maux de tête persistants;
  • Manque de libido;
  • Périodes irrégulières
  • Sécheresse dans la région vaginale;
  • Gonflement du visage, des jambes et des bras;
  • Douleur dans la poitrine et les mamelons;
  • Gain de poids important

Ensuite, vous devez absolument contacter un spécialiste pour connaître les causes du déséquilibre hormonal et le taux de progestérone dans le sang..

Comment augmenter la progestérone chez la femme? Analogues alimentaires et végétaux

Les niveaux d'hormones stéroïdes sont augmentés par:

  • Méthodes folkloriques;
  • De manière naturelle;
  • Médicaments hormonaux.

Cela ne vaut pas la peine de vous prescrire des pilules ou de préparer vous-même des décoctions et des réglages. Ce n'est qu'après la réalisation des études que le spécialiste peut prescrire le traitement approprié. Si les indicateurs ne sont pas trop bas, vous ne pouvez pas prendre de médicaments hormonaux, mais ajuster correctement le régime alimentaire de la journée et manger une quantité suffisante de vitamines.

Comment booster naturellement la progestérone?

Les femmes enceintes devront s'injecter cette hormone. La thérapie est essentielle pour maintenir la grossesse.

Et les femmes non enceintes peuvent naturellement augmenter l'hormone «importante». Si les écarts ne sont pas trop importants, vous n'avez pas besoin de boire immédiatement des pilules hormonales. Souvent, les médecins essaient d'augmenter le niveau d'hormone stéroïde sans médicaments de remplacement de la progestérone.

Sur la base des études, des échographies et des plaintes des patients, conclut le spécialiste. Sans recherche, basée sur les plaintes du patient, il est impossible d'établir correctement un diagnostic précis..

Pour augmenter l'hormone stéroïde, vous devez:

  1. Éviter le stress;
  2. Reposez-vous autant que possible;
  3. Abandonnez le travail acharné;
  4. Évitez tout contact avec des substances toxiques;
  5. Prenez des sédatifs et normalisez le sommeil;
  6. Le régime doit contenir des vitamines des groupes B, C, E;
  7. Bougez plus et marchez au grand air;
  8. Éliminer les boissons gazeuses, les fast-foods et autres malbouffe de l'alimentation;
  9. Les boissons alcoolisées et le tabagisme sont exclus en premier lieu;
  10. Régime faible en gras spécialement formulé.

Assurez-vous de rayer les graisses animales de l'alimentation et de les cuire dans de l'huile d'olive. Une bonne nutrition vous permettra de normaliser le cholestérol, et donc d'augmenter l'hormone «grossesse».

Il faut que les noix, les céréales, la viande de poulet, les légumineuses, les fromages et produits laitiers, les fruits, les légumes soient présents à chaque repas.

Remèdes populaires pour augmenter la progestérone

Les herbes médicinales et les recettes folkloriques connues depuis des centaines d'années peuvent être des aides indispensables. Changer votre alimentation ne met pas toujours de l'ordre dans l'hormone. Dans ce cas, le médecin peut prescrire des plantes médicinales.

Les décoctions d'herbes et de teintures ne sont pas recommandées pour les femmes souffrant de diverses maladies oncologiques, de thromboses et de saignements utérins. Les femmes enceintes devraient également éviter d'utiliser des traitements à base de plantes. Une mauvaise utilisation peut provoquer une fausse couche et aggraver l'état général.

La médecine traditionnelle ne peut guérir une maladie rapidement. Pour que la protestérone revienne à la normale, il est nécessaire de boire des infusions et des décoctions pendant plusieurs mois. Il est important de prendre et de préparer correctement le médicament. Les recettes folkloriques sont vraiment utiles, mais si elles sont mal préparées, vous pouvez vous blesser.

Les infusions à base de plantes doivent être bu de 14 à 21 jours. Sur le reste du cycle, ils sont inutiles. Le médecin traitant doit contrôler le poids du processus de traitement. L'automédication dans ce cas n'est pas appropriée.

Herbes qui augmentent l'hormone stéroïde: angélique, racine de Maryin, feuilles de framboisier, borax utérus et bien d'autres.

Dès la fécondation, il est nécessaire d'abandonner le phyto-traitement prescrit..

La teneur en progestérone dans le sang ne peut être vérifiée que dans des conditions de laboratoire.

Il n'est pas difficile de préparer une décoction d'herbe. Mettez 1-1,5 cuillères à soupe de l'herbe désirée dans un thermos ou une petite bouilloire. Ne versez pas d'eau bouillante sur l'herbe sèche. Il doit être bouilli et refroidi un peu. Laisser dans un endroit chaud pendant une demi-heure. Vous ne devez pas abuser du bouillon. Vous ne pouvez pas le boire plus de 3-4 fois. Et, bien sûr, avant les repas.

Médicaments qui augmentent la progestérone

L'utilisation de médicaments est nécessaire s'il n'est pas possible d'aligner différemment l'hormone stéroïde. Il existe de nombreux médicaments contenant une «hormone de grossesse». Ils sont produits sous forme de comprimés, gels, ampoules. Vous ne pouvez pas les appliquer vous-même. Seul un spécialiste peut prescrire un traitement.

Habituellement prescrit: "Duphaston", "Progestérone", "Endometrin", "Progestogel" et autres médicaments hormonaux.

Le médecin développe une méthode pour prendre des médicaments. Chaque femme a un corps individuel, donc chacune a son propre traitement. La réception se poursuit jusqu'à la récupération complète. Dès que les tests montrent que l'hormone féminine est revenue à la normale, le médicament est arrêté. Les médicaments hormonaux ne sont pas sûrs pour le corps.

La santé doit être traitée très soigneusement. Si vous avez un faible taux de progestérone, ne retardez pas l'affaire et consultez immédiatement un spécialiste. Un traitement opportun garantit à chaque femme de devenir mère, de donner naissance à un enfant en bonne santé, d'être belle pendant de nombreuses années et de se sentir bien.