Principal

Écrevisse

Augmentation de l'hormone de stimulation thyroïdienne

Le sujet des interactions hormonales est très difficile et ce n'est pas pour rien que les médecins d'autres spécialités n'aiment pas comprendre ces problèmes, même s'il arrive que les endocrinologues soient confus.

Considérez les situations où un faible niveau d'hormone stimulant la thyroïde, ou comme on l'appelle thyrotropine, ce que cela signifie chez les femmes et les hommes, quelles sont les causes, les symptômes d'une faible TSH (TSH), quelques mots sur T3 et T4.

Nous ne voulons pas faire de vous de grands endocrinologues, mais nous allons vous apprendre à comprendre au moins nos formulaires de test de laboratoire. Tout d'abord, nous vous donnerons des informations générales, et à la fin nous vous montrerons plusieurs options d'analyse et de décodage que vous pourriez avoir..

TSH abaissé: qu'est-ce que cela signifie chez les femmes et les hommes?

Les valeurs TSH basses sont moins courantes que les valeurs élevées. De plus, comme dans le cas d'une TSH élevée, un faible peut être à divers états fonctionnels de la glande thyroïde.

En d'autres termes, une diminution de la TSH se produit à la fois avec un travail accru de la glande et avec un travail réduit, et cela peut être une variante de la norme, comme cela se produit pendant la grossesse. Dans cet article, je n'aborderai pas cette question, car elle est déjà bien décrite dans un article séparé, qui s'appelle «TSH abaissée pendant la grossesse». Si cela vous concerne, suivez le lien.

Le plus souvent, bien sûr, de faibles niveaux de TSH sont trouvés avec une fonction thyroïdienne accrue. Maintenant, nous allons expliquer pourquoi.

Causes de faibles niveaux d'hormones stimulant la thyroïde

Vous, bien sûr, êtes perdu, la fonction est augmentée et l'hormone est abaissée. Le fait est que la TSH est une hormone stimulant la thyroïde de l'hypophyse, et non de la glande thyroïde, comme beaucoup le pensent.

Cette hormone régule la glande thyroïde, puis diminue, puis augmente son travail. Mais pour commencer à donner des ordres à la glande thyroïde, l'hypophyse reçoit une notification concernant la quantité d'hormones thyroïdiennes (T3 et T4) dans le sang à la périphérie. S'il y a peu d'hormones thyroïdiennes (hypothyroïdie), alors il y a un ordre d'augmenter la sécrétion de thyrotropine, puis elle stimule intensément la glande thyroïde, augmentant ainsi la concentration d'hormones dans le sang.

S'il y a plus d'hormones thyroïdiennes que nécessaire (thyrotoxicose), alors un ordre est donné de suspendre la sécrétion de TSH afin de ne pas créer de stimulation supplémentaire. Parfois, il y a tellement d'hormones thyroïdiennes que la sécrétion de TSH est presque complètement supprimée et son niveau est nul..

Cette soi-disant rétroaction négative ne peut fonctionner que si la connexion entre l'hypophyse et la glande thyroïde est intacte. Lorsque cette connexion est absente, des processus complètement incompréhensibles commencent à se produire, mais plus à ce sujet plus tard.

Le niveau normal de TSH est considéré comme étant de 0,4 à 4 μIU / ml, mais dans chaque laboratoire, il existe de petits écarts par rapport à cette norme..

Attention! Les laboratoires donnent un taux allant jusqu'à 4 μUI / ml, mais selon les données de médecine intégrative, la limite supérieure est considérée comme allant jusqu'à 2 μUI / ml.

TSH en dessous de la normale pour la thyrotoxicose (hyperthyroïdie)

Comme je l'ai dit ci-dessus, le plus souvent une faible TSH se produit dans la thyrotoxicose, qui à son tour se produit dans diverses maladies de la glande thyroïde.

Voici les causes probables de la thyrotoxicose, qui se caractérisent par une faible valeur de TSH (cliquez sur les liens pour accéder à l'article correspondant):

  • Goitre toxique diffus
  • Autonomie fonctionnelle
  • Thyrotoxicose induite par l'iode
  • La phase hyperthyroïdienne de la thyroïdite auto-immune, la soi-disant hashitoxicose
  • Thyrotoxicose trophoblastique (avec augmentation de l'hormone chorionique)
  • Adénocarcinome folliculaire (cancer de la thyroïde hautement différencié)
  • Le stade initial de la thyroïdite subaiguë
  • Surdosage de L-thyroxine ou prise de certains médicaments tels que l'amiodarone, l'interféron, etc..
  • Maladies d'autres organes. Par exemple, pour les tumeurs ovariennes, les métastases cancéreuses.

Comme vous pouvez le voir, il existe de nombreuses raisons et des examens supplémentaires sont nécessaires pour établir un diagnostic final, dans chaque cas - le sien. Mais certains indicateurs doivent toujours être faits - ce sont des T4 et T3 gratuits. Et puis vous apprendrez comment ces hormones changent en fonction de la cause de la faible TSH.

Diminution de la TSH dans l'hypothyroïdie secondaire

Moins souvent, mais il y a toujours des situations où il y a une lésion de l'hypophyse ou de l'hypothalamus. Dans ce cas, les organes régulateurs ne remplissent pas leur rôle, car les cellules sécrétant la TSH sont affectées, ce qui sera également faible, bien que la thyroïde elle-même soit en parfaite santé.

Comme la stimulation de la glande thyroïde est insuffisante, la synthèse des hormones thyroïdiennes est également réduite. C'est ainsi que se développe l'hypothyroïdie secondaire..

Voici les maladies de ces structures du cerveau, caractérisées par de faibles valeurs de TSH:

  • Tumeurs de l'hypophyse ou de l'hypothalamus
  • Tumeurs cérébrales qui exercent une pression dans ce domaine
  • Craniopharyngiome
  • Traumatisme crânien et hématome
  • Chirurgie cérébrale dans ce domaine
  • Irradiation de la tête
  • Syndrome de la selle turque vide
  • Lésions auto-immunes de la glande pituitaire (hypophysite)
  • Lésions infectieuses du cerveau

Réduction de la thyrotropine dans le syndrome de la pathologie euthyroïdienne

Le syndrome de la pathologie euthyroïdienne survient avec des maladies somatiques ou des conditions non associées à la glande thyroïde. Dans ces conditions, l'hypophyse répond au stress sous la forme d'une augmentation ou d'une diminution de la thyrotropine, mais les hormones thyroïdiennes elles-mêmes (T3 et T4) restent normales. Par exemple, dans l'infarctus du myocarde, il y a souvent une diminution de la TSH, alors que les hormones thyroïdiennes sont normales.

TSH faible après ablation de la thyroïde

Parfois, après la chirurgie, un remplacement hormonal est nécessaire et des analogues synthétiques doivent être prescrits. Si la dose est mal choisie, c'est-à-dire qu'elle est trop élevée, la TSH sera naturellement réduite, car un excès d'hormones thyroïdiennes supprimera la production de thyrotropine.

Symptômes et signes de faibles niveaux de TSH

Sur la base de ce qui précède, les manifestations seront différentes en fonction de ce qui est devenu la source de la diminution de l'hormone stimulant la thyroïde: la glande thyroïde elle-même ou l'hypophyse avec l'hypothalamus.

Dans le premier cas, il y aura tous les signes de thyrotoxicose:

  1. transpiration
  2. battement de coeur
  3. dyspnée
  4. avoir chaud
  5. hypertension artérielle et pouls
  6. minceur
  7. anxiété, agitation et irritabilité
  8. sensation de cran dans les yeux

Dans le second cas, des symptômes d'hypothyroïdie se développeront, c'est-à-dire une diminution de la fonction thyroïdienne:

  1. peau sèche et perte de cheveux
  2. gonflement
  3. gain de poids
  4. pression artérielle basse et pouls faible
  5. fraîcheur
  6. humeur dépressive et irritabilité
  7. enrouement de la voix
  8. faiblesse générale et somnolence

Traitement de la faible TSH

Le traitement sera complètement différent selon les causes et les symptômes. Pour répondre précisément à la question "Comment augmenter le niveau d'hormone thyréostimulante?" vous devez connaître le diagnostic exact, donc dans cet article, nous ne serons pas en mesure de couvrir toutes les méthodes de traitement pour chaque maladie.

Comment augmenter ou augmenter la TSH avec des remèdes populaires?

Il n’existe pas de recours efficaces..

L'iodomarine et l'eutirox sont-ils nécessaires pour une faible TSH??

Cela dépend de la raison. Pas si la fonction thyroïdienne est excessive. Oui, s'il y a une pénurie de T3 et T4.

Quels aliments augmentent la TSH?

Il n'y a pas de tels produits.

TSH faible avec T4 et T3 normaux

La variante où la thyrotropine est faible ou à la limite inférieure, et T4 et T3 sont normaux, correspond à l'hyperthyroïdie subclinique, c'est-à-dire lorsqu'il n'y a pas encore de symptômes de la maladie, mais qu'il y a déjà des changements dans les analyses.

Il est possible que le processus commence ici par une production excessive d'hormones thyroïdiennes. Bien que parfois cette situation puisse être la norme, par exemple pendant la grossesse ou avec le syndrome de la maladie euthyroïdienne.

TSH est considérablement réduit et T4 et T3 sont augmentés

Dans cette situation, il faut penser qu'il y a non seulement des changements de laboratoire, mais aussi des manifestations cliniques de thyrotoxicose. Pourquoi une telle combinaison se produit, vous pouvez le découvrir dans la liste indiquée ci-dessus..

Et ce n'est pas un manque ou un manque de TSH, mais une réaction naturelle de la glande pituitaire pour réduire la synthèse de l'hormone, car elle réduit la stimulation de la glande thyroïde.

L'hormone stimulant la thyroïde, la T3 et la T4 sont réduites

Cette combinaison suggère que la rétroaction entre l'hypophyse et la glande thyroïde est rompue. L'hypophyse produit peu de TSH, qui à son tour ne stimule pas la glande thyroïde pour synthétiser ses hormones.

Faible TSH après l'accouchement: ce que cela dit?

Cela peut indiquer le début de la maladie, qui se caractérise par une sécrétion accrue d'hormones thyroïdiennes. Par exemple, thyroïdite post-partum (phase de thyrotoxicose) ou goitre toxique diffus.

TSH abaissé après le retrait de la glande thyroïde

En règle générale, après l'opération pour enlever la glande thyroïde, un traitement de remplacement avec un analogue synthétique de l'hormone T4 est prescrit. Si la dose est mal choisie et qu'il y a un surdosage du médicament, alors il y a une diminution du taux de thyrotropine.

Pourquoi une faible TSH est dangereuse: effet sur le corps et conséquences?

Si la diminution de l'hormone stimulant la thyroïde est causée par la pathologie de l'hyposis ou de l'hypothalamus, cette situation ne met pas la vie en danger. À moins que la qualité de vie ne diminue et qu'un certain inconfort n'apparaisse.

Si la thyrotoxicose s'est développée et qu'il y a un excès d'hormones thyroïdiennes, cet état de fait peut être considéré comme potentiellement mortel, car ces hormones commencent à détruire les tissus et le travail des organes et des systèmes..

La conséquence de la thyrotoxicose peut être:

  • dystonie végétative-vasculaire de type hypertensif
  • dystrophie myocardique
  • crises de panique
  • labilité émotionnelle

Comme vous pouvez le voir, une faible TSH peut être détectée non seulement dans les maladies de l'hypophyse ou de la glande thyroïde. Dans chaque cas de détection de faibles valeurs de TSH, une approche individuelle est nécessaire et une comparaison non seulement des données instrumentales, mais également des plaintes du patient et de la clinique générale.

Voulez-vous être le premier à recevoir mes documents utiles? Choisissez le sujet que vous souhaitez et abonnez-vous ici.

Comment normaliser le niveau d'hormone stimulant la thyroïde dans le sang à l'aide de médicaments et de remèdes populaires

De nombreux patients qui ont reçu des résultats de tests pour les hormones thyroïdiennes s'intéressent à la façon de ramener l'hormone TSH à la normale si son niveau est bas. Les changements d'indicateurs sont souvent associés à des troubles graves du corps, par conséquent, un endocrinologue doit s'occuper du traitement. Le rétablissement de l'équilibre hormonal sans en découvrir la raison sera inefficace ou aura un effet à court terme.

Quel rôle joue la TSH dans le corps

Avant d'augmenter la TSH à la normale, vous devez comprendre ce que c'est et comment cette substance affecte le corps..

La production de l'hormone thyréostimulante (TSH) commence dans le cerveau, dans son petit appendice - l'hypophyse. Après être entrée dans le sang, la substance agit sur les récepteurs thyroïdiens situés à la surface des cellules épithéliales et régule la production d'autres hormones - T3 (triiodothyronine) et T4 (thyroxine).

La glande pituitaire et la glande thyroïde sont directement liées l'une à l'autre. Souvent, avec une production accrue de substances thyroïdiennes, l'analyse (TSH) montre une diminution du niveau de TSH et une carence - une augmentation. Moins fréquemment, la thyrotropine est abaissée simultanément avec la thyroxine. Parfois, la TSH est supérieure aux valeurs acceptables, et T3 et T4 restent dans les limites normales.

Comment abaisser ou augmenter le taux de TTT à la normale, le médecin vous le dira, en fonction des résultats du test. L'auto-traitement est inacceptable.

Grâce au fonctionnement stable de la thyroïde et de l'hypophyse, le corps maintient un équilibre normal des hormones, ce qui est une condition importante pour le bien-être.

TSH, T3 et T4 remplissent un certain nombre de fonctions dans le corps:

  • participer au métabolisme des graisses et de la chaleur, ainsi qu'à la synthèse des phospholipides et des acides nucléiques;
  • réguler les processus métaboliques, la production de globules rouges;
  • activer la production de protéines.

Les personnes ayant des résultats normaux de test d'hormone thyroïdienne et aucune autre condition médicale:

  • bien paraître;
  • ne vous plaignez pas d'insomnie ou de somnolence régulière;
  • sont capables de traiter de grandes quantités d'informations;
  • rarement nerveux, ne souffre pas d'états obsessionnels;
  • avoir un système cardiovasculaire fort;
  • capable de supporter un effort physique intense;
  • se distinguent par un appareil vestibulaire puissant;
  • souffrez rarement de diarrhée, de constipation et d'autres troubles digestifs.

Le déséquilibre entre TSH, TK et T4 est dangereux et entraîne de graves troubles à la fois de la glande thyroïde et d'autres systèmes..

Quelles sont les normes TSH et quels sont les risques d'écarts par rapport à la norme

Souvent, une étude sur la thyrotropine montre une teneur accrue en substance. Si le TSH est abaissé, c'est également mauvais, bien que ce soit beaucoup moins courant..

L'examen est attribué aux patients qui se plaignent de:

  • problèmes de sommeil;
  • troubles neuropsychiatriques;
  • fluctuations du poids corporel;
  • violation du cycle menstruel;
  • indigestion;
  • changements dans la formule hématologique et autres problèmes.

Il est recommandé de faire l'analyse pendant la période de planification de la grossesse et après son apparition, car le taux normal de thyrotropine chez la mère joue un rôle important dans la formation du fœtus..

Le fait que le résultat obtenu se situe dans la fourchette normale dépend de l'âge du patient. Entre 15 et 25 ans, des valeurs de 0,6 à 4,5 μMu / ml sont autorisées. Avec l'âge, la fonction de la glande thyroïde diminue, par conséquent, à l'âge de 25 à 50 ans, la thyrotropine diminue et s'élève à 0,4-4,0 μMu / ml.

Pendant la grossesse, la norme est encore plus basse - 0,2-3,5 μMu / L, ce qui est dû à une charge excessive sur la glande thyroïde.

Le tableau aidera à déterminer le niveau admissible à différentes périodes:

TrimestreIndicateur (μMe / ml)
10,1-0,4
20,2-2,8
30,4-3,5

Chez les nouveau-nés, la TSH est élevée, de 1,1 à 20 μMu / ml et diminue à mesure qu'ils vieillissent.

Le niveau de substance stimulant la thyroïde varie en fonction du jour du cycle menstruel. Le moment optimal pour l'analyse est considéré comme étant de 6 à 7 jours après le début des règles..

Des écarts mineurs par rapport à la norme se produisent lorsque le besoin de thyrotropine diminue ou augmente, ce qui est causé par:

  • un stress physique ou émotionnel excessif la veille ou le jour de l'étude;
  • maladies de la glande thyroïde, de l'hypothalamus et d'autres organes;
  • troubles hormonaux.

L'hormone stimulant la thyroïde atteint ses valeurs minimales dans l'après-midi et maximales - dans la période 00,00 04,00 heures. L'heure optimale pour l'étude est de 7h00 à 8h00. Pour la thyroxine, de telles fluctuations au cours de la journée sont inhabituelles, car le corps a des réserves de la substance.

Les résultats de l'analyse TSH sont déformés dans le contexte de:

  • erreurs de laboratoire;
  • violations des règles de don de sang.

Si vous soupçonnez une erreur, il est recommandé de répéter l'étude.

Un changement pathologique du taux de thyrotropine peut indiquer:

  • insuffisance hypothalamo-hypophysaire;
  • lésions traumatiques ou tumorales du cerveau affectant la glande pituitaire;
  • encéphalite et autres infections qui affectent le système nerveux central;
  • l'apparition d'une formation bénigne ou maligne dans le corps de la glande thyroïde;
  • thyroïdite auto-immune avec des signes de thyrotoxicose;
  • adénome thyrotoxique;
  • goitre toxique diffus;
  • cachexie.

Les autres facteurs qui abaissent l'hormone thyréostimuline comprennent:

  • abus de régime, famine, anorexie;
  • stress prolongé, stress psycho-émotionnel accru;
  • maladies mentales et neurologiques;
  • utilisation incontrôlée de thyroxine synthétique.

Si la TSH est faible, elle contribue souvent à une augmentation des T3 et T4 et au développement de la thyrotoxicose, ce qui provoque les symptômes suivants:

  • insomnie, le patient s'endort mal, malgré une fatigue intense;
  • perte de poids dans le contexte d'une augmentation de l'appétit;
  • peau sèche avec desquamation régulière et apparition de microfissures;
  • détérioration de l'apparence des cheveux, ils semblent ternes, malgré l'utilisation d'agents réparateurs;
  • sensation de chaleur dans le corps, mais la température corporelle est normale ou ne dépasse pas les niveaux subfébriles;
  • irritabilité excessive, suivie d'apathie et de dépression;
  • bombement des globes oculaires;
  • augmentation de la fréquence cardiaque, augmentation de la pression artérielle;
  • tremblement des membres;
  • douleur articulaire;
  • faiblesse musculaire.

Sur la base de ces signes, un médecin expérimenté peut soupçonner un problème après l'examen initial du patient, mais ils sont également caractéristiques d'autres maladies..

Ces patients ont:

  • instabilité émotionnelle;
  • dystonie vasculaire végétative;
  • trouble panique;
  • dystrophie myocardique et autres maladies du système cardiovasculaire.

Une augmentation de TSH est indiquée par:

  • augmentation de la perte de cheveux, alopécie areata;
  • peau sèche, apparition de rides précoces;
  • faiblesse, fatigue, somnolence;
  • baisse de la pression artérielle;
  • diminution de la température corporelle;
  • ralentissement des processus métaboliques, se manifestant par une prise de poids rapide, l'obésité;
  • maux de tête et vertiges;
  • la dépression;
  • gonflement du visage et des membres;
  • gonflement des joues et jaunissement de la peau;
  • raideur des membres;
  • altération de la mémoire, de l'attention, de l'intelligence;
  • retard de la parole, déficience auditive.

Une augmentation de la thyrotropine et une diminution des T3 et T4 provoquent:

  • troubles neurologiques et mentaux;
  • dyskinésie des voies biliaires;
  • hépatomégalie;
  • aménorrhée;
  • infertilité;
  • saignement utérin en dehors du cycle.

Sous réserve de la nomination d'un traitement adéquat en temps opportun, ces changements sont complètement éliminés.

Que faire si TSH est abaissé

Comment élever l'hormone TSH à la normale est une question que de nombreux patients se posent.

Avec un niveau de substance réduit, un examen supplémentaire est prescrit, comprenant:

  • test sanguin pour T3 et T4;
  • Échographie de la glande thyroïde, du cœur;
  • CT ou IRM du cerveau;
  • encéphalogramme;
  • électrocardiogramme;
  • test sanguin clinique et biochimique et autres.

Si la conception est impossible, vérifiez si la progestérone est normale et quels sont les indicateurs d'autres hormones féminines.

Le schéma thérapeutique est sélectionné par un endocrinologue en fonction des résultats de l'examen. Le traitement vise à éliminer la cause de la maladie et à normaliser les niveaux hormonaux.

Si l'augmentation de la TSH est causée par une glande thyroïde hyperactive, qui produit une quantité excessive d'hormones thyroïdiennes, des médicaments thyrostatiques sont prescrits - triiodothyronine et tétraiodothyronine. Selon les indications, le traitement est complété par de l'iode radioactif, dont la réception contribue à la destruction des cellules thyroïdiennes pathologiques.

Dans les cas avancés, la glande thyroïde est retirée complètement ou une résection partielle est effectuée. Ces patients nécessitent une thérapie de remplacement à vie avec de la thyroxine synthétique..

Si un faible niveau de thyrotropine s'est développé lors de la prise de thyroxine synthétique, la posologie est réduite. Cela résout souvent le problème. L'abus quotidien de lévothyroxine entraîne de graves troubles, par conséquent, l'autocorrection du fond hormonal est inacceptable.

La réduction de l'insuffisance hypophysaire est partiellement éliminée par des méthodes chirurgicales ou conservatrices. L'intervention chirurgicale est indiquée pour les patients présentant des néoplasmes bénins et malins, un traumatisme cranio-cérébral. Pour le cancer, le programme comprend des cours de radiothérapie ou de chimiothérapie. L'élimination de la maladie sous-jacente permet de restaurer partiellement la fonction de l'hypophyse. Pour cela, ils ont recours à une thérapie de substitution avec des hormones thyroïdiennes, folliculo-stimulantes (FSH), glucocorticoïdes.

Si la diminution de la production de TSH n'est pas associée à une maladie grave, elle peut être augmentée à domicile sans l'utilisation de produits pharmaceutiques..

Pour ce faire, vous devrez faire des ajustements à votre style de vie habituel:

  1. Arrêtez de consommer de l'alcool, du tabac et des drogues. Les substances nocives entraînent une intoxication, une détérioration de l'apport sanguin aux tissus, un dysfonctionnement de la glande thyroïde et d'autres organes.
  2. Passez en revue le régime. Incluez des aliments riches en protéines, en sélénium et en fibres et coupez l'apport excessif en glucides.
  3. Augmentez l'activité physique. L'exercice augmente la TSH, vous devez donc faire de l'exercice, faire de l'exercice, nager dans la piscine et marcher.
  4. Reposez-vous plus. Le surmenage régulier est lourd de conséquences graves, par conséquent, pour augmenter le niveau d'hormone thyréostimulante, il suffit de reporter les affaires urgentes et de faire une pause..

L'inclusion d'aliments contenant de l'iode dans les aliments aidera à stimuler la production de TSH:

  • poisson de mer;
  • varech;
  • sel iodé.

De tels additifs n'aident pas toujours et sont parfois dangereux.Par conséquent, une consultation médicale est nécessaire avant de les introduire dans l'alimentation..

Souvent, les gens s'intéressent à la façon d'augmenter l'indice TSH à la normale à la maison sans l'utilisation de médicaments..

Pour cela, les recettes suivantes seront utiles:

  1. Rowan et feijoa. 200 grammes de chaque produit sont passés dans un hachoir à viande et mélangés avec du sucre. Mangez 20 grammes chaque matin avant le premier repas. La durée du traitement est de 1 mois.
  2. Solution d'alcool. Le rhizome d'Eleutherococcus, le pissenlit, le fossile et l'ajonc sont mélangés dans des proportions égales. Une cuillère à dessert de la matière première obtenue est versée avec 500 ml d'eau bouillante, infusée pendant 1 heure, mélangée à 60 gouttes de teinture de cloisons de noix et prise 100 grammes 4 fois par jour. La teinture est préparée à raison de 50 grammes de partitions pour 0,5 litre de vodka, à conserver 2 semaines dans un endroit sombre et frais.

Une diminution des taux de TSH indique souvent de graves perturbations du fonctionnement de la thyroïde, de l'hypophyse et d'autres organes. Se plonger dans les subtilités de l'endocrinologie est inutile et dangereux. La seule chose que vous pouvez faire vous-même est de redéfinir votre style de vie. Il est utile pour toute maladie et n'a aucune contre-indication. Les autres méthodes de traitement sont utilisées après l'examen et uniquement avec l'autorisation du médecin traitant.