Principal

Glandes surrénales

Comment le cortisol interfère avec la perte de poids - moyens de réduire les niveaux d'hormones

Des niveaux élevés de cortisol ne sont pas la seule explication de la graisse indéracinable dans la région abdominale, mais, sans aucun doute, l'un des principaux.
Et le plus ennuyeux, c'est que même lorsque vous brûlez de la graisse, le corps aura l'air enflé et enflé. Surtout dans l'abdomen, les côtés (taille) et le bas du dos. On dirait que vous prenez du poids, pas de poids.
À première vue, ce n'est pas tout à fait clair.
Par exemple, vous travaillez dur dans la salle de sport pour brûler les graisses, travailler vos abdominaux, limiter votre consommation de nourriture, mais vous avez l'air lâche et gonflé dans l'abdomen, les côtés de la taille et le dos. Comme un matelas à eau.
Tout est la faute de l'une des principales hormones de notre corps - le cortisol.
Fondamentalement, il est libéré lorsque le corps est soumis à un stress. Hormone Run and Attack.
Les situations stressantes se retrouvent partout, au travail et dans la vie. De plus, le cortisol est libéré dans la circulation sanguine pendant un exercice intense. En grande quantité!
En elle-même, cette hormone est irremplaçable, mais une exposition à long terme à des niveaux élevés de cortisol devient toujours un problème si vous n'apprenez pas à la contrôler. Il y a une raison simple à cela: cela entraîne une rétention d'eau et une accumulation de graisse. Cortisol et prise de poids vont toujours de pair. Cela signifie un contenu élevé pendant une longue période. C'est ce dont nous allons parler maintenant.

Qu'est-ce que le cortisol?

Le cortisol est, en un sens, une hormone stéroïde naturelle. Il est produit par les glandes surrénales lorsque le corps est soumis à un stress. Son objectif principal est de réguler le processus de production d'énergie dans le corps. Il détermine quel nutriment (glucides, lipides ou protéines) et quelle quantité sera utilisé. En d'autres termes, cette hormone est nécessaire à la survie. Le cortisol est grondé en vain. Beaucoup ne comprennent pas que cette hormone est toujours présente dans notre corps. Lorsque nous nous réveillons le matin, du cortisol est libéré dans notre système circulatoire pour nous aider à sortir du lit. Puis, tout au long de la journée, il détermine quelle source d'énergie utiliser. Son niveau diminue progressivement au cours de la journée. Les problèmes n'apparaissent que lorsque sa quantité dans le sang reste élevée pendant une longue période.

Niveaux de cortisol élevés chroniques et rétention d'eau

Il est important de noter que le cortisol active en fait la lipolyse. Dans ce cas, nous entendons sa concentration normale dans le sang. C'est l'une des principales raisons pour lesquelles la graisse est brûlée lors du levage de charges lourdes et des exercices cardiovasculaires. Ces exercices sont stressants pour le corps, et conduisent donc à une production active de l'hormone. Il est libéré, et en fait, donne l'ordre à notre corps de commencer à brûler les graisses.

Un fait intéressant: certaines études montrent que pour une raison quelconque, cette hormone retient (épargne) les amas graisseux dans la région abdominale. C'est l'une des principales raisons pour lesquelles les personnes ayant des niveaux de cortisol chroniquement élevés ont tendance à avoir de la graisse au ventre et à la taille..

L'un des plus notables est la rétention d'eau. C'est généralement le premier signe d'un taux élevé de cortisol dans le sang. De plus, plus l'hormone reste élevée longtemps, plus la graisse corporelle sera stockée..
Beaucoup ne comprennent pas cela.
Afin de brûler les graisses, les gens effectuent un grand nombre de charges cardio (course à pied, vélo, etc.), et après un certain temps, ils remarquent que visuellement la quantité de graisse semble même avoir augmenté, qu'en apparence ils semblent même être est devenu gros. Ceci, en passant, est un signe clair de rétention d'eau dans le corps. En conséquence, beaucoup se mettent en colère, passent à un régime alimentaire encore plus strict et augmentent même l'exercice cardiovasculaire (HIIT - High Intensity Interval Training). En conséquence, le corps, qui a déjà sécrété une grande quantité d'hormone, commence à la libérer encore plus, tandis que la région abdominale gonfle encore plus et accumule plus de liquide..
Si vous vous entraînez depuis plusieurs semaines et que soudainement, il commence à vous sembler que vous accumulez de la graisse et que vous prenez du poids, cela ne signifie qu'une chose - vous avez finalement surentraîné..
Il y a un autre aspect important: la caféine est un excellent brûleur de graisse et un complément populaire avant l'entraînement. C'est une substance merveilleuse, mais elle déclenche également la libération de cortisol. Surtout en prendre de grandes quantités avant chaque entraînement.
La combinaison d'un effort accru et de la prise de fortes doses de caféine ne fait qu'augmenter la rétention d'eau dans le corps.
Il y a également d'autres conséquences négatives. Des études montrent qu'avec des niveaux de cortisol chroniquement élevés, une hyperinsulinémie peut survenir. C'est à ce moment que le corps produit trop d'insuline. La fonction principale de l'insuline est d'abaisser naturellement la glycémie. Par conséquent, avec sa quantité accrue, il y aura une concentration chroniquement faible de sucre dans le corps..
Et cela entraîne également une augmentation du dépôt de graisse dans l'abdomen..

Comment réduire les niveaux de cortisol

Nous ne discuterons pas de toutes les causes possibles de rétention d'eau dans le corps, nous ne discuterons de la situation que lorsqu'elle est causée par le surentraînement et l'alimentation..
Une violation planifiée du régime (repas de triche) - une fois par semaine, vous vous permettez de manger ce que vous voulez vraiment sans restrictions, mais une seule fois. Vous avez probablement remarqué comment, après un énorme repas de triche, vous vous réveillez le lendemain matin et votre corps a l'air audacieux. Que se passe-t-il avec cela - tout excès d'eau quitte les cellules.
Cet effet a été trouvé dans une étude ancienne mais très célèbre du physiologiste américain Ansel Keyes. Il est également connu sous le nom d'expérience de la faim dans le Minnesota. Il a eu lieu en 1944. En substance, Case essayait de comprendre comment le jeûne prolongé affecte une personne, puis comment revenir à la normale. Pendant 24 semaines, les participants étaient dans un état de restriction calorique sévère (faim). Ils consommaient environ 1500 kcal par jour. Cela a conduit tous les sujets à perdre 25% de leur poids. Après cela, avec l'aide de plusieurs régimes différents, la rééducation et la récupération ont été effectuées.
Ce qu'ils ont trouvé dans cette expérience?
Tous les hommes ont perdu du poids uniformément à 800 grammes par semaine. Et puis quelque chose d'étrange s'est produit. Le processus de perte de poids est devenu imprévisible. Pour la plupart, le poids corporel est resté inchangé pendant plusieurs semaines. Et puis en une nuit, il a chuté de 1,5 kg. Au début, les chercheurs pensaient que c'était ainsi que le corps se débarrassait de la graisse, mais ils ont ensuite découvert qu'il s'agissait d'une accumulation de liquide. Ce qui est arrivé à tous les hommes?

Malgré le fait que sur une période de temps, leur poids est resté inchangé, le pourcentage de graisse corporelle diminuait constamment. Les cellules débordaient d'eau en raison de la quantité élevée de cortisol dans le sang. Et la concentration de cette hormone a augmenté en raison du stress constant causé par le jeûne. Plus les participants perdaient du poids, plus les hormones de stress étaient libérées. Plus la graisse brûlait, plus le corps était rempli de liquide.

Et quand l'excès d'eau a disparu, il est parti rapidement, presque "avec un sifflet".
Qu'est-ce qui a causé cette perte de poids ultra-rapide?
Parfois, c'était juste par hasard, mais les chercheurs ont remarqué que dans la plupart des cas, une «perte de poids spectaculaire» se produisait après un gros repas. Par exemple, les participants ont reçu un repas copieux (plus de 2000 calories) pour célébrer le milieu de l'expérience. Lorsque les sujets consommaient une quantité importante de calories, le corps expulsait tout l'excès d'eau pour faire de la place aux nutriments (nutriments).
Cette expérience a prouvé que les régimes (déficit calorique à long terme) - provoquent des augmentations significatives des niveaux de cortisol. De nombreuses personnes sont confrontées à une situation similaire: consommer beaucoup de caféine avant l'entraînement, faire du cardio intense (jogging) plusieurs fois par semaine et continuer un entraînement intense en force. En plus de cela, ils réduisent les niveaux de calories (le tout pour une combustion intense des graisses). Après 2-3 semaines de ce mode de vie, les résultats commencent à apparaître: le soulagement est dessiné, puis soudainement la personne redevient obèse et enflée (sentiment que la graisse est revenue). La plupart, sans le savoir, en ont peur et commencent à manger encore moins et à courir plus. Cela augmente encore plus les niveaux d'hormones de stress et augmente la rétention d'eau. Un régime hypocalorique et un exercice cardiovasculaire intense ne peuvent qu'accroître la rétention d'eau. Par conséquent, des personnes bien informées utilisent avec succès le repas de triche - "escroquerie alimentaire", lorsqu'une fois par semaine, vous vous permettez de manger tout ce que votre âme demande, en grande quantité. En même temps, le lendemain, vous serez agréablement surpris par un changement brutal du relief de votre corps..

Comment prévenir les niveaux élevés de cortisol

La principale chose à comprendre est que vous n'avez pas besoin d'être intimidé si vous commencez soudainement à paraître rondelette. Il faut se rappeler: il est impossible de devenir gros du jour au lendemain. Cela signifie que si vous avez fière allure aujourd'hui et le lendemain, comme une bulle d'eau, ce n'est pas gras!

  1. Le moyen le plus rapide de se débarrasser de la rétention d'eau dans une situation comme celle-ci est de faire quelques repas de triche. Cela aura un effet rapide, surtout si le retard est causé par un surentraînement. Pour des raisons évidentes, cela ne doit pas être fait trop souvent, car cela entraînera le retour des kilos précédemment perdus. Mais un assouplissement ponctuel de l'alimentation changera radicalement la situation pour le mieux..
  2. Il s'agit davantage de prévention - essayez de ne pas vous conduire dans un état de surentraînement. Vous devez organiser un week-end pour vous-même, c'est-à-dire des jours sans effort physique. Au moins 2 fois par semaine. Et vous pouvez vous entraîner les 5 autres jours. Parfois, il est nécessaire de passer à seulement 2 entraînements par semaine..
  3. L'entraînement cardio (jogging) est un excellent moyen de brûler l'excès de graisse. Mais ils libèrent également une grande quantité de cortisol. 1-2 séances d'entraînement cardio par semaine, c'est génial. Mais faire des sessions HIIT folles tous les jours ne mènera finalement à rien de bon..
  4. Gardez une trace de la quantité de caféine que vous consommez. Prendre plusieurs tasses par jour, ainsi que des suppléments pré-entraînement, peut également conduire progressivement à des niveaux de cortisol chroniquement élevés..
  5. Efforcez-vous de réduire les niveaux de stress dans votre vie quotidienne. L'un des moyens les plus puissants de lutter contre cela, et le plus simple, est de dormir suffisamment..

Augmentation du cortisol: causes chez la femme, symptômes et traitement

Le cortisol est une hormone stéroïde qui est synthétisée dans le cortex surrénalien. Il stimule le cœur, soutient le système nerveux et participe aux processus métaboliques. On l'appelle aussi une hormone du stress, car le niveau de cortisol dans le corps augmente après avoir subi un choc, un stress mental ou physique. Selon les statistiques, une augmentation du niveau de l'hormone chez la femme est observée dix fois plus souvent que chez l'homme. Dans la plupart des cas, la pathologie est détectée pour la première fois après 25 ans..

Les niveaux de cortisol fluctuent tout au long de la journée. Sa concentration maximale est observée le matin et peut varier de 45 à 225 μg / l. Le soir, la quantité d'hormone chez la femme diminue à 20–70 mcg / l.

Causes du cortisol élevé

Si le cortisol d'une femme est élevé, la grossesse peut en être la cause. Après la grossesse, l'hormone est chargée de fournir au corps l'énergie nécessaire et de maintenir une glycémie optimale..

Pendant le port d'un enfant, le niveau de cortisol augmentera constamment, car la grossesse elle-même est une situation stressante pour une femme et des changements psychologiques et physiologiques se produisent dans le corps de la femme enceinte. Normalement, la quantité d'hormone suivante peut être observée:

  • I trimestre (jusqu'à la 13e semaine): le niveau de l'hormone peut varier de 206 à 392 nmol / litre.
  • II trimestre (de la 14e à la 27e semaine): la quantité de cortisol double et peut aller de 392 à 536 nmol / litre.
  • Trimestre III (28 à 41 semaines): entre 536 et 1141 nmol / litre.

Dans le même temps, selon des études, une quantité excessive de cette hormone chez les femmes en dehors de la grossesse entraîne une altération de la maturation et de la libération de l'ovule, ce qui peut entraîner une infertilité..

Néoplasmes

La cause de l'augmentation du cortisol dans le corps peut être des tumeurs bénignes et malignes:

  1. Microadénome de la glande pituitaire. Dans 80% des cas, c'est cette tumeur qui provoque une augmentation du taux d'hormone corticotrope qui, à son tour, contrôle la production de corticotropine. Il appartient aux néoplasmes bénins à contenu glandulaire. La taille de la tumeur ne dépasse pas 20 mm. Une augmentation du niveau de l'hormone peut être observée à la fois brièvement et sur une longue période..
  2. Corticostérome ou adénomatose (adénomes multiples) du cortex surrénalien, qui synthétise de manière autonome l'excès de cortisol. Dans 18% des cas, ce sont ces néoplasmes qui provoquent une augmentation du taux d'hormone dans l'organisme et le développement de symptômes caractéristiques. Les corticostéromes comprennent également les néoplasmes malins tels que les corticoblastomes et les adénocarcinomes. Les tumeurs surrénales sont retrouvées cinq fois plus souvent chez les femmes que chez les hommes.

Si le niveau de cortisol n'est pas abaissé à la normale, une femme peut développer des conséquences telles que des maladies du système cardiovasculaire, l'ostéoporose, des troubles métaboliques.

Thérapie médicamenteuse

Le niveau de cortisol dans le corps peut être plus élevé que la normale chez les personnes qui prennent des médicaments des groupes suivants:

  • corticostéroïdes (hydrocortisone, prednisolone);
  • contraceptifs oraux;
  • les opiacés;
  • barbituriques.

Dans ce cas, le traitement n'est pas nécessaire et, après l'arrêt du médicament, le niveau d'hormones se normalise tout seul..

En outre, des niveaux élevés de cortisol peuvent être causés par:

  • syndrome des ovaires polykystiques;
  • hypothyroïdie;
  • SIDA;
  • cirrhose du foie;
  • Diabète;
  • problèmes de sommeil;
  • obésité;
  • l'abus d'alcool;
  • régime protéiné.

Augmentation du cortisol: symptômes et signes

Les symptômes d'un cortisol élevé comprennent:

  1. État déprimé. Il y a des sautes d'humeur, de l'irritabilité, des sautes d'humeur, de l'anxiété. L'hormone affecte la production de dopamine et de sérotonine, de sorte que les personnes ayant des niveaux élevés de cette hormone deviennent souvent déprimées..
  2. Des muscles faibles. La destruction du tissu musculaire sous l'influence de la substance conduit au fait que la fatigue apparaît même après un effort physique mineur. Elle peut être accompagnée de douleurs musculaires. En raison de la faiblesse du péritoine, l'abdomen commence à s'affaisser et les fesses semblent inclinées.
  3. Augmentation de la pression artérielle. Dans certains cas, l'hypertension se développe.
  4. Problèmes digestifs. Avec une augmentation du niveau de l'hormone, une gastrite, une pancréatite, une cholécystite ou un ulcère gastroduodénal sont souvent observés. Cela est dû à la fois à un déséquilibre hormonal et à une augmentation de l'appétit..
  5. Maladies fréquentes. La substance affecte le système immunitaire, supprimant l'immunité spécifique et conduisant à son déficit.

Si le cortisol est élevé, les femmes peuvent présenter des irrégularités menstruelles, une aménorrhée et une infertilité. Le manque de libido est courant.

Un excès d'hormone peut entraîner une augmentation de l'appétit et une dépendance aux bonbons apparaît. Les dépôts graisseux sont inégalement répartis, s'accumulent sur le visage, le cou, l'abdomen, le dos et la poitrine, et les membres peuvent rester minces de manière disproportionnée. Parfois, une bosse de buffle se forme, caractérisée par un dépôt de graisse dans la région de la septième vertèbre cervicale. L'obésité se développe dans certains cas.

S'il y a un niveau élevé de cortisol dans le corps pendant une longue période, cela conduit au fait que la peau devient sèche et squameuse. Il prend un motif de marbre à mesure que les vaisseaux deviennent plus visibles. La fonction des glandes sudoripares est améliorée et la fragilité des capillaires entraîne la formation d'ecchymoses même avec des ecchymoses mineures. Il y a une tendance à la formation d'acné, des zones de rougeurs sont souvent observées. Avec une prise de poids rapide, les vergetures sont suffisamment larges pour pouvoir être localisées sur la poitrine, l'abdomen, le dos et les fesses.

Comment traiter les niveaux élevés de cortisol

Afin d'abaisser le niveau de cette hormone dans le corps, les médicaments suivants peuvent être utilisés:

  • inhibiteurs de la synthèse des hormones surrénales;
  • médicaments antihypertenseurs (diurétiques, bêtabloquants, inhibiteurs de l'enzyme de conversion de l'angiotensine, alpha-bloquants);
  • préparations de potassium;
  • agents hypoglycémiants;
  • stéroïde anabolisant;
  • antidépresseurs.

Si la cause du cortisol élevé est un néoplasme bénin ou malin, une intervention chirurgicale est effectuée. Pour les néoplasmes de l'hypothalamus ou de l'hypophyse, une radiothérapie peut être prescrite.

Comment le cortisol est produit

Le processus de production d'hormones est assez complexe. Après qu'une personne se trouve dans une situation stressante, le système nerveux envoie une impulsion à l'hypothalamus (une petite zone du cerveau qui comprend un grand nombre de cellules qui régulent son activité neuroendocrinienne). Il produit une hormone qui est envoyée à la glande pituitaire (une glande endocrine située à la base du cerveau qui affecte la croissance, le développement et le métabolisme).

L'hypophyse, à son tour, synthétise l'hormone adrénocorticotrope, qui pénètre dans les glandes surrénales avec le sang et donne l'ordre de produire du cortisol. La substance est envoyée au foie et se lie à des protéines spéciales, formant des récepteurs. En combinaison avec d'autres hormones, il affecte le corps. La production de glucose est augmentée et la dégradation est ralentie, ce qui permet de conserver les ressources énergétiques et de les reconstituer à temps. Une fois que le niveau de cortisol dans le corps atteint la quantité requise, la synthèse de l'hormone adrénocorticotrope s'arrête.

Les niveaux de cortisol fluctuent tout au long de la journée. Sa concentration maximale est observée le matin et peut varier de 45 à 225 mcg / l.

Dans le corps d'une femme, le cortisol a les fonctions suivantes:

  • protège le corps du stress;
  • a un effet anti-inflammatoire et vasoconstricteur;
  • participe au métabolisme;
  • améliore le fonctionnement du système immunitaire.

Si le niveau de cortisol n'est pas ramené à la normale, une femme peut développer des conséquences telles que des maladies du système cardiovasculaire, l'ostéoporose, des troubles métaboliques. Cette hormone joue un rôle important dans le corps humain.Par conséquent, lors de l'identification des signes indiquant un excès de celle-ci, vous devez consulter un endocrinologue..

Augmentation du cortisol: symptômes, signes, causes de l'augmentation du cortisol chez la femme

Le cortisol (hydrocortisone) est une hormone stéroïde sécrétée par les cellules du cortex, c'est-à-dire la couche externe des glandes surrénales sous l'influence de l'hormone adrénocorticotrope produite par l'hypophyse. Il prend une part active à la régulation de nombreux processus biologiques dans l'organisme:

  • régulation du métabolisme des glucides, des protéines et des graisses;
  • contraction des fibres musculaires;
  • diminution de l'activité des processus inflammatoires;
  • suppression de l'activité de l'histamine et, de ce fait, diminution de la gravité des réactions allergiques;
  • la formation de réactions de stress (on l'appelle donc parfois l'hormone de la peur ou l'hormone de la mort).

L'augmentation du cortisol chez les enfants se manifeste par une puberté prématurée, tant chez les filles que chez les garçons.

Dans les cas où le niveau de cortisol est élevé, des troubles non seulement endocriniens, mais aussi systémiques se développent..

Causes des niveaux élevés de cortisol

Le taux de cortisol dans le sang n'est pas constant, il change tout au long de la journée. Il est le plus élevé le matin, pendant la journée, il diminue progressivement et atteint son minimum de 22 à 23 heures. Chez la femme, le niveau de l'hormone dans le sang dépend de la phase du cycle menstruel. Chez les femmes enceintes, le cortisol est doublé ou plus (peut-être cinq fois plus), mais ce n'est pas une pathologie. De plus, des augmentations physiologiques de l'hydrocortisone se produisent pendant la lactation..

Chez les femmes, le cortisol est élevé en présence d'une maladie des ovaires polykystiques. Le syndrome des ovaires polykystiques se manifeste par la présence dans les ovaires de nombreuses formations kystiques, dont la survenue est associée à tout un complexe de troubles endocriniens (dysfonctionnements de l'hypothalamus, de l'hypophyse, du cortex surrénalien, du pancréas et des glandes thyroïdiennes, des ovaires).

Certains médicaments peuvent provoquer une augmentation du cortisol chez les hommes et les femmes:

  • les amphétamines;
  • contraceptifs oraux, œstrogènes;
  • corticotropine;
  • la méthoxamine;
  • vasopressine;
  • interféron;
  • la naloxone;
  • métoclopramide.

Un excès d'hormone dans le sang peut être causé par le tabagisme, la consommation d'alcool et de drogues.

Une augmentation du taux d'hydrocortisone est observée avec les pathologies suivantes:

  • hyperplasie du cortex surrénalien;
  • tumeurs bénignes (adénome) et malignes (carcinome) du cortex surrénalien;
  • dysfonctionnement de la glande pituitaire;
  • La maladie d'Itsenko-Cushing;
  • troubles mentaux (dépression, conditions stressantes);
  • maladie du foie (hépatite chronique, cirrhose, insuffisance hépatique chronique);
  • certaines maladies systémiques;
  • alcoolisme chronique;
  • obésité ou anorexie.

Chez la femme, on peut suspecter une augmentation du cortisol, avec l'apparition d'hirsutisme, d'œdème, d'irrégularités menstruelles, ainsi que d'un muguet récurrent résistant au traitement.

Signes de cortisol élevé

Lorsque le cortisol est élevé, les symptômes sont les suivants:

  • augmentation de l'appétit (et envie de manger quelque chose de riche en calories ou sucré);
  • augmentation de la somnolence;
  • diminution de la concentration, troubles de la mémoire;
  • obésité - dans le cas où le cortisol est augmenté, la sécrétion d'œstrogène est supprimée et les conditions préalables au dépôt de tissu adipeux sont créées;
  • humeur dépressive, états dépressifs - des niveaux élevés de cortisol suppriment l'activité de la dopamine et de la sérotonine (les soi-disant hormones du plaisir);
  • une mauvaise cicatrisation;
  • douleur articulaire.

Chez la femme, on peut soupçonner une augmentation du cortisol, avec l'apparition d'hirsutisme, d'œdème, d'irrégularités menstruelles, ainsi que d'un muguet récurrent résistant au traitement (candidose vaginale).

L'augmentation du cortisol chez les enfants se manifeste par une puberté prématurée, tant chez les filles que chez les garçons.

Si les niveaux de cortisol restent élevés pendant de longues périodes, les conséquences peuvent être graves, notamment:

  • hypertension artérielle;
  • diminution du volume du tissu musculaire;
  • dépôt accru de graisse viscérale;
  • diminution de l'immunité générale;
  • l'athérosclérose;
  • Diabète;
  • cardiopathie ischémique, infarctus du myocarde;
  • accident vasculaire cérébral;
  • infertilité.

Par conséquent, cette condition doit être rapidement identifiée et traitée activement..

Test sanguin de cortisol: comment faire un don correctement

Pour déterminer le niveau d'hydrocortisone, en plus de le détecter réellement dans le sang, un test sanguin général et biochimique est effectué, une étude de l'urine collectée en 24 heures (urine quotidienne), dans certains cas (rarement) - un test de salive.

Si l'augmentation du cortisol est due à des raisons fonctionnelles, des modifications du mode de vie et de l'alimentation sont recommandées pour la réduire..

Chez un adulte, la concentration d'hydrocortisone dans le sang est de 138 à 165 nmol / l. Dans différents laboratoires, les indicateurs de la norme peuvent différer, par conséquent, lorsqu'un résultat est obtenu, il est évalué sur la base des valeurs de référence données par le laboratoire qui a mené l'étude..

Lorsqu'ils sont référés à un laboratoire pour des tests de cortisol, les patients reçoivent les recommandations suivantes:

  • suivre un régime à faible teneur en sel (pas plus de 2-3 g par jour) pendant trois jours avant le prélèvement sanguin;
  • limiter l'activité physique au moins 12 heures avant de passer le test.

48 heures avant la prochaine étude, tous les médicaments pouvant affecter le taux de cortisol (phénytoïne, androgènes, œstrogènes) sont annulés. Si cela n'est pas possible, dans le formulaire de référence, indiquez le médicament pris et sa posologie.

Le prélèvement sanguin est effectué entre 6 et 9 heures du matin. Avant le prélèvement sanguin, les patients sont placés sur un canapé dans une pièce calme et autorisés à se reposer pendant au moins 30 minutes, après quoi le sang est prélevé dans une veine. S'il est nécessaire de déterminer la dynamique quotidienne du cortisol, un prélèvement sanguin répété est prescrit dans la période de 16 à 18 heures.

Comment réduire les niveaux de cortisol sanguin

Dans les cas où l'hypersécrétion de cortisol est associée à une maladie particulière, elle est activement traitée par un médecin du profil approprié (endocrinologue, gynécologue, hépatologue, narcologue).

Si l'augmentation du cortisol est due à des raisons fonctionnelles, des modifications du mode de vie et de l'alimentation sont recommandées pour la réduire..

Chez la femme enceinte, le cortisol est doublé ou plus (il peut y avoir une multiplication par cinq), mais ce n'est pas une pathologie.

  1. Adhérer à un régime quotidien, en laissant suffisamment de temps pour un bon repos et une nuit de sommeil.
  2. Allez vous coucher au plus tard 22 heures, la durée du sommeil doit être de 8 à 9 heures. Si vous avez des difficultés à vous endormir, vous devriez consulter un médecin pour le choix d'un somnifère.
  3. Introduisez autant d'émotions positives que possible dans votre vie.
  4. Apprenez les techniques de relaxation, développez la résistance au stress.
  5. Boire suffisamment d'eau (1,5 à 2 litres) tout au long de la journée.
  6. Refusez les boissons riches en caféine (café, thé fort, cola, énergie), privilégiez plutôt l'eau.
  7. Incluez régulièrement des plats de poisson, en particulier des fruits de mer dans votre alimentation. Si cela est impossible pour une raison ou une autre, vous pouvez prendre de l'huile de poisson en capsules.
  8. Éliminer les aliments raffinés (riz blanc, pâtes, pâtisseries, pain blanc) de l'alimentation.
  9. Évitez les activités physiques qui entraînent une augmentation significative de la fréquence cardiaque (comme la course à pied ou le vélo), car elles augmentent les niveaux de cortisol. Au lieu de cela, il est recommandé de pratiquer le Pilates, le yoga, la natation..

Vidéo YouTube liée à l'article:

Formation: diplômé de l'Institut médical de l'État de Tachkent, spécialisé en médecine générale en 1991. A suivi à plusieurs reprises des cours de recyclage.

Expérience de travail: anesthésiste-réanimateur de la maternité de la ville, réanimateur du service d'hémodialyse.

Vous avez trouvé une erreur dans le texte? Sélectionnez-le et appuyez sur Ctrl + Entrée.

Il existe des syndromes médicaux très curieux, comme la déglutition compulsive d'objets. 2500 objets étrangers ont été retrouvés dans l'estomac d'un patient souffrant de cette manie.

Le médicament bien connu "Viagra" a été développé à l'origine pour le traitement de l'hypertension artérielle.

Lorsque nous éternuons, notre corps cesse de fonctionner complètement. Même le cœur s'arrête.

Nous utilisons 72 muscles pour prononcer même les mots les plus courts et les plus simples..

Des scientifiques américains ont mené des expériences sur des souris et sont parvenus à la conclusion que le jus de pastèque empêche le développement de l'athérosclérose vasculaire. Un groupe de souris a bu de l'eau ordinaire et l'autre du jus de pastèque. En conséquence, les vaisseaux du second groupe étaient exempts de plaques de cholestérol..

La plupart des femmes peuvent tirer plus de plaisir de la contemplation de leur beau corps dans le miroir que du sexe. Alors, les femmes, luttez pour l'harmonie.

Sourire seulement deux fois par jour peut abaisser la tension artérielle et réduire le risque de crise cardiaque et d'accident vasculaire cérébral..

Selon de nombreux scientifiques, les complexes vitaminiques sont pratiquement inutiles pour l'homme..

Plus de 500 millions de dollars par an sont dépensés en médicaments contre les allergies aux États-Unis seulement. Vous croyez toujours qu'un moyen de vaincre enfin les allergies sera trouvé.?

Nos reins sont capables de nettoyer trois litres de sang en une minute.

Tomber d'un âne est plus susceptible de vous casser le cou que de tomber d'un cheval. N'essayez pas de réfuter cette affirmation..

Selon les statistiques, le lundi, le risque de blessure au dos augmente de 25% et le risque de crise cardiaque de 33%. Faites attention.

Pendant le fonctionnement, notre cerveau dépense une quantité d'énergie égale à une ampoule de 10 watts. Ainsi, l'image d'une ampoule au-dessus de votre tête au moment où une pensée intéressante surgit n'est pas si loin de la vérité..

Le cerveau humain pèse environ 2% du poids corporel total, mais il consomme environ 20% de l'oxygène entrant dans le sang. Ce fait rend le cerveau humain extrêmement sensible aux dommages causés par le manque d'oxygène..

Le médicament contre la toux "Terpinkod" est l'un des meilleurs vendeurs, pas du tout à cause de ses propriétés médicinales.

Un dos en bonne santé est un cadeau du destin qui doit être soigneusement préservé. Mais qui parmi nous pense à la prévention quand rien ne vous dérange! Nous ne sommes pas simplement pas.

Cortisol: que faire si l'hormone du stress est élevée

Le niveau normal de cette hormone dans le corps a un effet positif sur un certain nombre de fonctions, tandis que son augmentation peut provoquer des maladies indésirables et des symptômes désagréables..

L'hormone cortisol est appelée hormone du stress car elle est produite par les glandes surrénales dans des situations stressantes. Cette substance organique est nécessaire pour améliorer l'activité cérébrale humaine, soutenir le système nerveux pendant le stress et stimuler le cœur. Si le cortisol est élevé dans le corps humain, cela peut entraîner certains troubles pour sa santé sous forme d'obésité, d'irritabilité accrue, de dysfonctionnement thyroïdien, etc..

Il faut réfléchir à la manière de réduire le cortisol pour éviter les problèmes susmentionnés et continuer à mener une vie épanouissante et saine..

Cortisol: concept, caractéristiques

Avant de parler de la façon de réduire les niveaux de cortisol, vous devez déterminer de quel type d'hormone il s'agit en général et quel devrait être son niveau normal..

Ainsi, le cortisol est une hormone présente dans le sang humain et produite par les glandes surrénales. Il n'est pas surprenant qu'elle s'appelle l'hormone du stress, car elle commence à être activement produite lors d'expériences nerveuses fortes, d'anxiété, de chocs, etc..

Lorsqu'une personne est dans un état physique et émotionnel normal, le taux de cortisol dans le sang est de l'ordre de 10 mg. Dans le même temps, l'augmentation du niveau de cortisol est de l'ordre de 80 mg. Cette condition entraîne des conséquences indésirables et des complications sous forme de destruction du système nerveux, de modifications pathologiques du travail musculaire, de troubles métaboliques, etc..

Si le cortisol est élevé, cela ne peut être ignoré. Les symptômes suivants aideront à déterminer le niveau de l'hormone dans le sang et à prescrire le traitement approprié pour normaliser le niveau de cette substance dans le corps..

Symptômes

Les niveaux élevés de cortisol sanguin sont caractérisés par les symptômes suivants:

  • La personne est constamment stressée, bien qu'il n'y ait aucune raison particulière à cela..
  • Une prise de poids incontrôlée se produit, même si une personne suit un régime strict et adhère à une alimentation saine. Dans la plupart des cas, cela signifie que le niveau de cortisol dans le corps est élevé, au moins beaucoup plus élevé que la norme l'exige..
  • une irritabilité accrue apparaît, parfois une agression apparaît.
  • il y a un rythme cardiaque rapide. L'augmentation du cortisol dans le sang provoque une vasoconstriction, qui fait augmenter le pouls et la fréquence cardiaque. Dans de tels cas, un traitement est nécessaire de toute urgence, car les problèmes cardiaques peuvent avoir des conséquences désastreuses..
  • L'insomnie commence à déranger.
  • La libido est sensiblement réduite, ce qui entraîne des problèmes de puissance masculine.
  • La glande thyroïde est perturbée, ce qui provoque une perturbation hormonale, le niveau d'autres hormones importantes diminue dans le corps.
  • Il peut y avoir des signes supplémentaires d'augmentation du cortisol: faiblesse générale, dépression, perturbation du tractus gastro-intestinal, nervosité, transpiration excessive, etc..

Tous les symptômes d'un cortisol élevé peuvent être confondus avec une autre maladie, il est donc recommandé de demander l'aide d'un spécialiste expérimenté qui aidera à établir un diagnostic précis..

Si l'hormone cortisol est élevée, les médecins examinent le patient pour découvrir la cause sous-jacente de ce phénomène. En règle générale, les causes endogènes ne sont pas détectées, mais certaines maladies et autres facteurs peuvent affecter l'augmentation du cortisol:

  • Obésité, surpoids, qui provoque une augmentation du taux d'hormones mâles.
  • Diabète sucré, dans lequel il y a un dysfonctionnement du pancréas.
  • Pathologie surrénalienne. Les niveaux de cortisol dans ce cas peuvent atteindre des niveaux incroyablement élevés de 100 voire 180 mg..
  • Situations stressantes sévères et dépression constante, à la suite desquelles le niveau de l'hormone augmente fortement et le corps est exposé à certains dangers.
  • Grossesse. Pendant cette période, le corps féminin est exposé au stress, ce qui entraîne une augmentation significative des niveaux de l'hormone du stress..
  • Hypoglycémie. C'est une glycémie basse, qui augmente automatiquement les niveaux de cortisol.
  • Glande thyroïde hyperactive. Une sécrétion excessive d'hormones thyroïdiennes accélère le métabolisme et, par conséquent, introduit le corps dans un état de stress, ce qui peut augmenter le niveau d'hormone biologiquement active de nature stéroïde.

Les raisons de ce phénomène peuvent être très diverses; des tests et un examen approprié, qu'une personne doit subir dans une polyclinique, aideront à identifier la cause principale..

Quel est le danger?

Une augmentation du niveau de cortisol peut entraîner de graves complications, ce qui se traduit à la fois par des changements externes chez une personne et par le travail de ses organes internes..

Par exemple, l'obésité est considérée comme l'un des premiers symptômes, car en raison de l'augmentation du niveau, il y a un désir de manger quelque chose de sucré ou de gras.

De plus, le cortisol sanguin augmente les taux de sucre dans le diabète sucré, abaisse l'immunité, provoque de faibles taux de testostérone et favorise le développement de maladies cardiovasculaires..

Les niveaux normaux de cette hormone dans le corps ont un effet positif sur un certain nombre de fonctions, tandis qu'une augmentation de celle-ci peut provoquer des maladies indésirables et des symptômes désagréables. Et le point ici n'est pas seulement dans l'immunité réduite, mais dans l'état général de la santé humaine, qui peut souffrir pour les raisons ci-dessus..

L'excès de cortisol dans le corps humain ne peut être ignoré. Pour réduire le niveau de cette hormone dans le sang humain, il est nécessaire de suivre un traitement complexe, qui est prescrit par un médecin..

En règle générale, il s'agit d'un traitement médicamenteux, au cours duquel le patient doit prendre certains médicaments qui aident à réduire le cortisol sanguin..

Cependant, il existe d'autres méthodes non médicamenteuses qui ne sont pas moins populaires et sont très efficaces:

  • Activité physique et sports modérés. Exercices du matin, marche à l'air frais, vélo - tout cela provoque une diminution du niveau d'hormone du stress, car le corps devient plus résistant à de telles situations.
  • Repos complet. En parlant d'activité physique, n'oubliez pas un bon repos. Le cortisol chez les hommes revient à la normale si vous dormez au moins 8 heures par jour, vous inquiétez moins et vous vous inquiétez moins.
  • Nourriture saine. Pour réduire considérablement les niveaux de cortisol, il suffit parfois d'ajuster votre alimentation pour inclure des aliments plus sains et plus sains: fromage cottage, œufs, produits laitiers, repas faibles en gras et riches en vitamines.
  • Pratiquez la méditation. Cette technique aide le corps à se détendre et à influencer positivement le fonctionnement du cerveau, qui est responsable de tous les autres organes et de la production d'hormones..

Comment réduire les niveaux de cortisol?

Si le cortisol est supérieur à la normale, les conseils spécifiques suivants vous aideront à réduire votre taux de cortisol le plus rapidement possible. Alors que faire dans de telles situations?

  • Prenez des médicaments à base de Rhodiola rosea. Cette herbe naturelle améliore l'humeur, abaisse l'hormone du stress et aide à brûler les graisses inutiles.
  • Vous devez préparer une bouilloire de thé noir chaud. Dans le même temps, il vaut la peine de limiter l'utilisation de café fort, de toute boisson énergisante. Le thé aide à se détendre et à se calmer.
  • Il est recommandé de regarder une comédie ou de lire une histoire intéressante et amusante. Un rire vraiment joyeux et réel peut empêcher le corps de produire du cortisol. Et au lieu de 80 mg voire 180 mg stressants, le corps produira 10 mg de substance, ce qui vous permettra de rester calme et de vous sentir bien dans une telle situation..
  • Effectuer des exercices spéciaux visant à réduire le niveau de cortisol, une hormone du stress.
  • Écoutez une musique agréable qui contribue à améliorer votre humeur.
  • Prenez des complexes de vitamines et de minéraux qui contribuent à un traitement efficace et à la prévention de la production excessive d'hormones. publié par econet.ru.

Si vous avez des questions, posez-les ici

P.S. Et rappelez-vous, rien qu'en modifiant votre consommation - ensemble, nous changeons le monde! © econet

Avez-vous aimé l'article? Écrivez votre opinion dans les commentaires.
Abonnez-vous à notre FB:

Pourquoi les niveaux de cortisol augmentent - symptômes

Qu'est-ce que le cortisol? Quand est-ce haut? Enquêter sur les causes qui déterminent les valeurs de contrôle et les symptômes de niveaux élevés de cortisol sanguin afin de trouver le bon traitement pour restaurer les niveaux normaux d'hormones de stress.

Niveaux élevés de cortisol - valeurs normales et élevées

Le cortisol est une hormone du cortex surrénalien fabriquée à partir du cholestérol, puis libérée dans la circulation sanguine. Ici, il se lie partiellement aux protéines agglomérées et reste partiellement libre.

La concentration de cortisol est mesurée dans le plasma ou par analyse chimique du sang prélevé dans une veine. Le niveau de cortisol lié aux protéines (CBL ou albumine), libre et total est évalué. Il faut cependant garder à l'esprit que les valeurs de concentration de cortisol dans le sang changent considérablement dans les 24 heures, en fonction des rythmes circadiens - le maximum sera le matin au réveil, le minimum le soir avant le coucher..

Le cortisol libre est filtré dans les reins et peut être diffusé dans la salive à travers l'épithélium glandulaire. Le niveau de cette partie active de l'hormone peut également être mesuré dans l'urine (cortisol urinaire) ou dans un échantillon de salive (cortisol salivaire).

Le niveau moyen de cortisol sanguin normal (c'est-à-dire sa production dans les 24 heures) est indiqué dans le tableau ci-dessous.

TempsConcentration de cortisol en microgrammes par décilitre de sang
Adulte8 heuresEntre 5 et 25 μg / dL
Adulte15 heuresEntre 2 et 14 μg / dL
Adulte20 heuresEntre 1 et 8 μg / dL
Enfant de 10 ans-Entre 5 et 10 μg / dL

Un niveau élevé de concentration de cortisol dans le sang peut être déclaré lorsque les valeurs trouvées dans le test sanguin dépassent les valeurs de référence ci-dessus.

Composition de cortisol

Chimiquement, le cortisol est un composé de carbone, d'hydrogène et d'oxygène (formule moléculaire C21HtrenteOcinq).

Biologiquement, il s'agit d'une hormone sécrétée dans les glandes surrénales sous l'influence d'une autre hormone produite par l'hypophyse - l'hormone adrénocorticotrope (ACTH) ou la corticotropine.

Ainsi, un mécanisme d'équilibrage est mis en œuvre, appelé «rétroaction négative».

Fonctions du cortisol dans le corps humain

Les niveaux de cortisol dans le corps affectent un certain nombre de fonctions, dont certaines sont bénéfiques, tandis que d'autres sont clairement négatives..

Comment le cortisol se développe.

Les connaître nous aidera à comprendre les conséquences possibles d'une augmentation des valeurs de cortisol sanguin..

  • Surmonter une situation stressante. La fonction la plus importante du cortisol, avec la noradrénaline et l'adrénaline, est d'activer un mécanisme de défense appelé «attaque ou fuite». En cas de stress (tout stimulus qui perturbe l'équilibre normal), des mécanismes sont mis en action dans le corps pour faire face à la situation de menace. Par conséquent, la sécrétion d'adrénaline, de noradrénaline et de cortisol augmente, ce qui, en synergie, réduit l'apport d'énergie et de sang aux organes les moins importants, et les dirige vers les organes critiques (cœur et cerveau) pour faire face au danger en meilleure condition physique..
  • Soutient les niveaux de sucre dans le sang. Le cortisol, en fait, stimule la gluconéogenèse, c'est-à-dire le processus de synthèse du glucose à partir d'autres substances, réalisé dans les cellules hépatiques dans des conditions de carence en glucose. Le glucose est synthétisé à partir d'acides aminés, qui peuvent provenir de la nourriture ou par dégradation des protéines des structures corporelles, de l'acide lactique, qui est formé à partir de la glycolyse anaérobie et du glycérol, qui, à leur tour, sont formés par la réaction des triglycérides avec l'eau.
  • Il a des propriétés anti-inflammatoires. Supprime la production d'anticorps par les cellules du système immunitaire et, par conséquent, la libération de médiateurs chimiques de l'inflammation.
  • Soutient la pression artérielle. La production de cortisol dans le sang augmente la sensibilité des vaisseaux sanguins à l'action des neurotransmetteurs vasoconstricteurs.
  • Aide à contrôler l'équilibre du sodium et de l'eau. Induit le transport des ions sodium dans les cellules et la libération simultanée d'un nombre égal d'ions potassium.
  • Favorise le catabolisme des protéines. Le cortisol s'efforce de maintenir un niveau constant de glucose dans le sang et, dans des conditions de carence en glycogène, active le processus qui convertit les protéines en glucose.
  • Participe au processus de lipolyse. La lipolyse ou catabolisme des graisses est un mécanisme qui rend les acides gras libres disponibles à partir des triglycérides stockés dans les réserves de graisse du corps, qui peuvent être utilisés pour l'énergie.

Symptômes de niveaux élevés de cortisol

Sur la base de ce qui précède, il est clair que si les niveaux de cortisol sont chroniquement élevés, un certain nombre de problèmes peuvent survenir:

  • Asthénie. Manque de force chronique même après un effort minimal. Quel est le résultat du catabolisme des structures protéiques dans le corps en raison de l'augmentation des niveaux de cortisol.
  • Diminution de l'immunité. Des niveaux élevés de cortisol bloquent la capacité des lymphocytes à produire des anticorps.
  • Hypertension. Des concentrations élevées de cortisol provoquent un rétrécissement des vaisseaux sanguins et une pression artérielle élevée, qui est encore aggravée par la rétention d'eau causée par l'accumulation d'ions sodium.
  • Problèmes sexuels et infertilité. Une concentration élevée de cortisol dans le sang entraîne une inhibition de la sécrétion d'hormones sexuelles chez l'homme et la femme. Les femmes atteintes de ce trouble hormonal sont sujettes à l'hirsutisme et aux problèmes menstruels.
  • Ostéoporose. Des niveaux de cortisol constamment élevés provoquent une inhibition de la synthèse de la matrice osseuse (tissu conjonctif extracellulaire composé d'un mélange de matière protéinique, d'acide hyaluronique et de minéraux).
  • Obésité. Avec dépôt de graisse sur l'abdomen, le cou et le visage.
  • Hyperglycémie. Des niveaux élevés de cortisol provoquent le développement d'une résistance à l'insuline, qui interfère avec le transport du glucose du sang vers les cellules. La situation est encore exacerbée par la production de glucose pour augmenter la gluconéogenèse. Ces conditions conduisent au développement du diabète en association avec l'hypertension artérielle et l'obésité, qui détermine le syndrome métabolique à haut risque de maladie cardiovasculaire..
  • Détérioration de la mémoire et de la cognition. Des niveaux élevés de cortisol entraînent une détérioration et la mort des cellules de l'hypothalamus du cerveau, ce qui affecte la mémoire et se traduit par une diminution des capacités cognitives.
  • Problèmes de sommeil. Niveaux élevés de cortisol, entraînant des problèmes de sommeil et de l'insomnie, exacerbés par la fatigue chronique
  • Problèmes gastro-intestinaux. À la suite de l'activation du système nerveux sympathique.

Les raisons de l'augmentation des valeurs de l'hormone cortisol

Il peut y avoir plusieurs raisons à l'augmentation de la concentration de l'hormone cortisol dans le sang, certaines d'entre elles peuvent être pathologiques, tandis que d'autres ne le sont pas..

Les raisons ne sont pas pathologiques:

  • Stress. Le cortisol est connu comme une hormone du stress. De toute évidence, une augmentation des niveaux de cortisol peut survenir dans toute situation stressante - stress physique ou mental excessif, deuil, responsabilité, dépression, etc..
  • Sports difficiles. Par exemple, lorsque vous faites du vélo, après un certain temps, la concentration de cortisol dans le sang augmente considérablement..
  • Une alimentation riche en glucides avec un indice glycémique élevé. Où l'indice glycémique est déterminé par la vitesse à laquelle la concentration de glucose dans le sang (glycémie) augmente après l'ingestion d'une telle quantité d'un produit contenant 50 grammes de glucides. Généralement, l'indice glycémique est exprimé en fonction de la vitesse à laquelle la glycémie augmente après avoir mangé du pain blanc.
  • Prendre certains médicaments. Les médicaments les plus courants à l'origine de telles situations sont les pilules contraceptives, la spironolactone utilisée dans le traitement de l'acné, la prednisone pour les maladies inflammatoires..
  • Grossesse. Pendant la période de gestation, le corps féminin est exposé à des niveaux élevés de stress, ce qui augmente la sécrétion de cortisol.

La source causes pathologiques peut être la glande pituitaire, les glandes surrénales ou autre:

  • Glande thyroïde hyperactive. Une sécrétion excessive d'hormones thyroïdiennes accélère considérablement le métabolisme et expose donc l'organisme à un état de stress chronique, avec une augmentation des taux de cortisol.
  • Adénome hypophysaire. C'est une tumeur bénigne qui affecte la glande pituitaire. Il peut à la fois augmenter et diminuer la sécrétion d'hormones hypophysaires. Entre autres choses, un adénome hypophysaire peut sécréter un supplément d'ACTH, qui à son tour augmente la sécrétion de l'hormone cortisol..
  • Adénome surrénalien sécrétant. Provoque une augmentation de la sécrétion de cortisol, en raison d'une violation du mécanisme de communication entre l'hypothalamus, la glande pituitaire et les glandes surrénales.
  • Carcinome cellulaire des glandes surrénales. Contrairement à un adénome, c'est une tumeur maligne qui stimule activement la sécrétion de cortisol.
  • Hyperplasie des glandes surrénales. L'hyperplasie est une taille anormale d'un organe. Les glandes surrénales élargies peuvent produire des quantités anormales de cortisol.
  • Cancer du poumon à petites cellules. C'est un cancer qui touche principalement les fumeurs. Peut induire une sécrétion extracérébrale d'ACTH, qui stimule la sécrétion de cortisol.
  • Cancer rectal. Peut provoquer, même en l'absence de métastases, une sécrétion ectopique de cortisol.

Un état de taux de cortisol sanguin constamment élevé est déterminé par le syndrome de Cushing.

Traitement correct en fonction du diagnostic de la cause

Le traitement des niveaux élevés de cortisol repose sur un diagnostic correct de la cause du trouble hormonal. La concentration de cortisol dans le sang, comme mentionné ci-dessus, fluctue au cours de la journée: maximale le matin et minimale le soir. Vous pouvez parler de manière fiable d'un niveau élevé de cortisol tout au long de la journée après un test d'urine prélevé dans les 24 heures.

Comme vous pouvez le voir, il est assez facile de détecter un taux de cortisol élevé, cependant, des études cliniques sont nécessaires pour identifier les causes..

La détermination de la cause exacte peut nécessiter une tomodensitométrie, une imagerie par résonance magnétique de l'hypophyse et des glandes surrénales, des radiographies thoraciques et l'analyse d'échantillons de sang prélevés sur diverses parties du corps..

Établir la source du problème déterminera le chemin de traitement requis - pharmacologiquement ou chirurgicalement.

Si la cause n'est pas pathologique, elle est généralement suffisante pour maintenir un mode de vie sain, maîtriser le stress et suivre une alimentation saine, c'est-à-dire éviter les aliments à indice glycémique élevé..