Principal

Glandes surrénales

Comment faire un don d'aldostérone

Temps de lecture: min.

  1. Aldostérone
  2. Caractéristiques de la formation de l'hormone
  3. Syndrome de Cohn en raison de l'augmentation des niveaux d'aldostérone
  4. Forme secondaire d'hyperaldostéronisme
  5. Syndrome de Bartter
  6. Quelles sont les causes du syndrome de l'œdème périodique?
  7. Diminution de la concentration d'aldostérone
  8. Syndrome de Liddle
  9. Changements des indicateurs d'aldostérone dans les maladies

Aldostérone

Le taux d'aldostérone dans le sang des personnes varie en fonction de leur âge:

  • chez les nouveau-nés, le taux de cette hormone est de 1060-5480 pmol / l;
  • chez les enfants de six mois - 500 à 4450 pmol / l;
  • chez l'adulte, le taux normal d'aldostérone est de 100 à 400 pmol / l.
Nom du servicePrix
Consultation initiale avec un gynécologue2300 frotter.
Expert gynécologique en échographie3 080 RUB.
Prenant un frottis (grattage) pour un examen cytologique500 RUB.
«Potentiel reproductif» complexe Evaluation hormonale de la réserve folliculaire ovarienne (AMG, FSH, LH, estradiol)1 900 frotter.
Détermination de la réserve testiculaire, test avec stimulation de la FSH avec le coût du médicament5000 roubles.
FSH650 rbl.
FSH (CITO)950 rbl.
FSH (express)650 rbl.

Caractéristiques de la formation de l'hormone

La désoxycorticostérone et l'aldostérone est une hormone sécrétée par le cortex surrénalien. L'aldostérone est fabriquée à partir du cholestérol dans les glandes surrénales. Comparée à la désoxycorticostérone, cette hormone est un minéralocorticoïde puissant.

De quoi l'hormone aldostérone est-elle responsable? La cible de l'hormone aldostérone est principalement les reins. La fonction de l'hormone aldostérone est réduite à la rétention des ions sodium et à l'excrétion des ions potassium dans les reins. Si des tests pour l'hormone aldostérone montrent que l'échantillon d'urine est faible en sodium, il est probable que le sang contienne une grande quantité de cette hormone..

L'aldostérone affecte non seulement les cellules des tubules rénaux, mais également la capacité à libérer du sodium dans l'intestin, en plus d'assurer la distribution correcte des électrolytes dans tout le corps. Avec sa participation, l'équilibre eau-sel du corps et des cellules est normalisé et maintenu, la pression artérielle est régulée.

Si nous parlons de ce que l'hormone aldostérone est responsable chez les femmes, il n'y a pas de différences spécifiques par rapport à celles des hommes. Mais les indicateurs de la norme peuvent différer et vous devez le savoir.

La production correcte de cette hormone dépend d'un certain nombre de caractéristiques, en particulier, elle concerne le travail du système rénine-angiotensine, ainsi que la composition en magnésium, potassium, ACTH et sodium.

Syndrome de Cohn en raison de l'augmentation des niveaux d'aldostérone

Le syndrome de Cohn est également appelé hyperaldostéronisme primaire. Cette maladie est assez rare. Son développement est dû à la présence d'un adénome qui produit de l'aldostérone.

Cette maladie peut être détectée par les signes suivants:

  • une grande quantité de sodium est retenue dans le corps;
  • excrétion abondante de potassium dans l'urine;
  • dans la plupart des cas, la concentration d'aldostérone dans le sang est surestimée;
  • une forte diminution de la rénine.

Avec ce syndrome, une certaine forme d'hypertension est diagnostiquée, dans laquelle le niveau de rénine est opposé au niveau d'aldostérone dans le sang..

Forme secondaire d'hyperaldostéronisme

La pathologie se développe en raison de troubles qui déstabilisent le système rénine-angiotensine-aldostérone. Par rapport au syndrome ci-dessus, dans ce cas, le patient est confronté à une augmentation de l'activité de la rénine et de l'angiotensine dans le sang.

Avec l'hyperaldostéronisme secondaire, en plus de la formation d'œdème et de rétention de sodium, les processus pathologiques suivants peuvent se développer:

  • cirrhose du foie avec ascite;
  • insuffisance cardiaque;
  • le syndrome néphrotique.

Si le flux sanguin rénal est altéré, la libération de rénine augmente, ce qui affecte à son tour une augmentation de la concentration de l'hormone aldostérone dans le sang. Par exemple, ce phénomène peut être observé si le patient a une sténose de l'artère rénale.

Dans certains cas, la rénine est sécrétée par la tumeur ou les réninomes de Williams. Avec de telles pathologies, la concentration de rénine augmente beaucoup, donc le risque de développer un excès secondaire d'aldostérone augmente.

Syndrome de Bartter

Une caractéristique distinctive du syndrome de Bartter est l'hyperréninémie, formée en raison de la présence d'un défaut dans les cellules juxtaglomérulaires. Avec ce diagnostic, une carence en potassium, un excès d'aldostérone, une résistance vasculaire à l'angiotensine et des troubles métaboliques sont également diagnostiqués..

Le syndrome de Bartter est causé par une maladie héréditaire dans laquelle les vaisseaux ne répondent plus à l'effet presseur de l'angiotensine du deuxième degré. Dans la plupart des cas, les patients présentent une insuffisance rénale primaire qui entraîne la perte d'une grande quantité de potassium. Les personnes atteintes de ce diagnostic se plaignent de:

  • adynamie;
  • polydipsie;
  • polyurie;
  • maux de tête intenses.

Quelles sont les causes du syndrome de l'œdème périodique?

L'apparition de cette maladie est également influencée par un excès secondaire d'aldostérone. Cette pathologie est assez fréquente chez les femmes âgées de 30 à 55 ans. Parfois, il est diagnostiqué chez les hommes, mais cela se produit très rarement..

Avec le syndrome de l'œdème périodique, on trouve des troubles hémodynamiques, hormonaux et neurogènes. Les signes caractéristiques de cette maladie comprennent la présence d'œdèmes multiples, la soif, une prise de poids rapide, une diminution de la quantité d'urine, un déséquilibre des hormones sexuelles et, bien sûr, une diminution de l'aldostérone dans le sang..

Diminution de la concentration d'aldostérone

Ce phénomène provoque une diminution du taux de chlorures et de sodium dans le sang, ainsi que le développement d'un excès de potassium et une acidose métabolique. Après avoir reçu les résultats du test, le médecin peut constater une forte diminution de la concentration de l'hormone aldostérone et une activité excessive de la rénine..

Pour déterminer l'apport de cette hormone dans le cortex surrénalien, le médecin prescrit un test ACTH spécial. Si une carence pathologique en aldostérone est détectée, ce qui se produit avec des anomalies congénitales, le test montrera un résultat négatif, qui restera inchangé après l'administration d'ACTH..

Lors de la prescription d'une étude de la concentration d'aldostérone dans le sang, le médecin prend en compte le fait que la libération de cette hormone dépend du rythme circadien. C'est généralement la même chose qu'avec la libération de cortisol. La plus forte concentration d'aldostérone est observée le matin, tandis que sa plus faible concentration est observée à minuit. De plus, un niveau élevé d'une telle hormone se trouve dans la phase lutéale du cycle menstruel, ainsi que pendant la grossesse..

Syndrome de Liddle

Cette pathologie est considérée comme une maladie rénale familiale, qu'il est important de distinguer de l'hyperaldostéronisme. Dans le syndrome de Liddle, l'hypertension artérielle et une carence en potassium sont également diagnostiquées, mais chez certains patients, l'activité de la rénine et le taux d'aldostérone dans le sang sont réduits..

Changements des indicateurs d'aldostérone dans les maladies

Selon le type de maladie, le niveau d'aldostérone peut différer, ce qui est important à prendre en compte lors du diagnostic.

Une diminution de cette hormone peut être détectée avec de telles pathologies:

  • Maladie d'Addison et déficit en aldostérone - sans hypertension;
  • s'il y a hypertension artérielle, des diagnostics tels que sécrétion excessive de corticostérone et de désoxycorticostérone, diabète sucré, syndrome de Turner, intoxication alcoolique peuvent être détectés;
  • Syndrome de Liddle.

Des taux d'aldostérone élevés se produisent dans les cas suivants:

  • avec hyperaldostéronisme primaire, syndrome de Cohn, dans lequel il existe une hyperplasie surrénalienne et un aldostérome;
  • avec hyperaldostéronisme secondaire. Souvent, une augmentation du niveau de cette hormone est effectuée pour les raisons suivantes: cirrhose du foie, syndrome de Bartter, hypertension rénale de nature maligne, insuffisance cardiaque, hémangiopéricytome du rein, qui produit de la rénine, syndrome néphrotique.

La croissance de l'aldostérone dans le sang peut également survenir en période postopératoire, ainsi que chez les patients présentant une hypovolémie due à un saignement..

Aldostérone

L'aldostérone est une hormone responsable de la rétention des sels de sodium et de l'excrétion du potassium par les reins.

Minéralocorticoïde, hormone du cortex surrénalien.

Immunoessai (ELISA).

PG / ml (picogrammes par millilitre).

Quel biomatériau peut être utilisé pour la recherche?

Comment bien se préparer à l'étude?

  • Limitez votre consommation de glucides pendant 14 à 30 jours avant l'étude.
  • Arrêtez de prendre des diurétiques, des antihypertenseurs, des stéroïdes, des contraceptifs oraux et des œstrogènes 14 à 30 jours avant l'étude.
  • Évitez de prendre des inhibiteurs de la rénine dans les 7 jours précédant l'étude.
  • Éliminez le stress physique et émotionnel 72 heures avant le don de sang.
  • Ne pas fumer pendant 3 heures avant l'examen.

En savoir plus sur la recherche

L'hormone aldostérone est nécessaire pour réguler la rétention de sodium et la libération de potassium dans les reins. Il a une fonction importante dans le maintien des concentrations sanguines normales de sodium et de potassium et dans le contrôle du volume et de la pression sanguins..

L'aldostérone est produite par le cortex surrénalien et est régulée par deux protéines, la rénine et l'angiotensine. La rénine est libérée par les reins lorsque la pression artérielle baisse, que la concentration de sodium sanguin diminue ou que la concentration de potassium augmente. Il décompose la protéine angiotensinogène contenue dans le sang pour former de l'angiotensine I, qui est ensuite convertie en angiotensine II sous l'influence de l'enzyme. L'angiotensine II, à son tour, contribue à la contraction des vaisseaux sanguins et stimule la formation d'aldostérone. En conséquence, la pression artérielle augmente et la teneur en sodium et en potassium est maintenue au niveau nécessaire à l'organisme..

Diverses maladies peuvent entraîner une surproduction ou une sous-production d'aldostérone (hyperaldostéronisme ou aldostéronopénie). Parce que la rénine et l'aldostérone sont très étroitement liées, les deux sont souvent testés ensemble pour déterminer la cause des taux anormaux d'aldostérone dans le sang..

À quoi sert la recherche?

  • Pour savoir si suffisamment d'aldostérone est produite dans le corps et suggérer les raisons de son excès ou de son manque.
  • Pour le dépistage de l'hyperaldostéronisme primaire, également connu sous le nom de syndrome de Connes, qui est l'une des causes de l'hypertension artérielle.

Quand l'étude est prévue?

  • Avec une pression artérielle élevée et une faible concentration de potassium.
  • Si les médicaments n'aident pas à abaisser l'hypertension artérielle ou si la pression artérielle est élevée à un jeune âge.
  • Si vous soupçonnez une insuffisance surrénalienne.

Que signifient les résultats?

Valeurs de référence: * 25 - 315 pg / ml.

Le tableau ci-dessous montre les changements des taux de rénine, d'aldostérone et de cortisol qui surviennent dans diverses maladies..

Maladie

Aldostérone

Cortisol

Renin

Hyperaldostéronisme primaire (syndrome de Connes)

L'hormone aldostérone: fonctions, excès et carence dans l'organisme

L'aldostérone (aldostérone, de lat.al (cohol) de (hydrogénatum) - alcool privé d'eau + stéréos - solide) est une hormone minéralocorticoïde produite dans la zone glomérulaire du cortex surrénalien, qui régule le métabolisme minéral dans le corps (améliore la réabsorption des ions sodium dans les reins et l'élimination des ions potassium du corps).

La synthèse de l'hormone aldostérone est régulée par le mécanisme du système rénine-angiotensine, qui est un système d'hormones et d'enzymes qui contrôlent la pression artérielle et maintiennent l'équilibre eau-électrolyte dans le corps. Le système rénine-angiotensine est activé par une diminution du flux sanguin rénal et une diminution de l'apport en sodium dans les tubules rénaux. Sous l'action de la rénine (une enzyme du système rénine-angiotensine), l'hormone octapeptidique angiotensine se forme, qui a la capacité de contracter les vaisseaux sanguins. Provoquant une hypertension rénale, l'angiotensine II stimule la sécrétion d'aldostérone par le cortex surrénalien.

La sécrétion normale d'aldostérone dépend de la concentration plasmatique de potassium, de sodium et de magnésium, de l'activité du système rénine-angiotensine, de l'état du flux sanguin rénal et de la teneur en angiotensine et en ACTH dans l'organisme..

Fonctions de l'aldostérone dans le corps

En raison de l'action de l'aldostérone sur les tubules distaux des reins, la réabsorption tubulaire des ions sodium augmente, la teneur en sodium et en liquide extracellulaire dans le corps augmente, la sécrétion d'ions potassium et hydrogène par les reins augmente et la sensibilité des muscles lisses vasculaires aux agents vasoconstricteurs augmente..

Les principales fonctions de l'aldostérone:

  • maintenir l'équilibre électrolytique;
  • régulation de la pression artérielle;
  • régulation du transport ionique dans la sueur, les glandes salivaires et les intestins;
  • maintenir le volume de fluide extracellulaire dans le corps.

La sécrétion normale d'aldostérone dépend de nombreux facteurs - la concentration de potassium, de sodium et de magnésium dans le plasma, l'activité du système rénine-angiotensine, l'état du flux sanguin rénal, ainsi que la teneur en angiotensine et ACTH dans le corps (une hormone qui augmente la sensibilité du cortex surrénalien aux substances qui activent la production d'aldostérone).

Avec l'âge, le niveau de l'hormone diminue.

Taux d'aldostérone plasmatique:

  • nouveau-nés (0 à 6 jours): 50 à 1020 pg / ml;
  • 1-3 semaines: 60-1790 pg / ml;
  • enfants de moins d'un an: 70–990 pg / ml;
  • enfants de 1 à 3 ans: 70 à 930 pg / ml;
  • enfants de moins de 11 ans: 40 à 440 pg / ml;
  • enfants de moins de 15 ans: 40-310 pg / ml;
  • adultes (en position horizontale du corps): 17,6-230,2 pg / ml;
  • adultes (debout): 25,2–392 pg / ml.

Chez les femmes, la concentration normale d'aldostérone peut être légèrement plus élevée que chez les hommes..

Excès d'aldostérone dans le corps

Si le niveau d'aldostérone est augmenté, il y a une augmentation de l'excrétion de potassium dans l'urine et une stimulation simultanée de l'entrée de potassium du liquide extracellulaire dans les tissus du corps, ce qui entraîne une diminution de la concentration de cet oligo-élément dans le plasma sanguin - hypokaliémie. Un excès d'aldostérone réduit également l'excrétion rénale de sodium, entraînant une rétention de sodium dans l'organisme, et augmente le volume de liquide extracellulaire et la pression artérielle..

Un traitement médicamenteux à long terme avec des antagonistes de l'aldostérone contribue à la normalisation de la pression artérielle et à l'élimination de l'hypokaliémie.

L'hyperaldostéronisme (aldostéronisme) est un syndrome clinique causé par une augmentation de la sécrétion d'hormones. Distinguer l'aldostéronisme primaire et secondaire.

L'aldostéronisme primaire (syndrome de Cohn) est causé par une production accrue d'aldostérone par adénome du cortex glomérulaire surrénalien, associée à une hypokaliémie et une hypertension artérielle. Avec l'aldostéronisme primaire, des troubles électrolytiques se développent: la concentration de potassium dans le sérum sanguin diminue, l'excrétion d'aldostérone dans l'urine augmente. Le syndrome de Cohn est plus fréquent chez les femmes.

L'hyperaldostéronisme secondaire est associé à une hyperproduction de l'hormone par les glandes surrénales en raison de stimuli excessifs qui régulent sa sécrétion (augmentation de la sécrétion de rénine, adrénoglomérulotrophine, ACTH). L'hyperaldostéronisme secondaire se produit comme une complication de certaines maladies des reins, du foie, du cœur.

  • hypertension artérielle avec une augmentation prédominante de la pression diastolique;
  • léthargie, fatigue générale;
  • maux de tête fréquents;
  • polydipsie (soif, augmentation de l'apport hydrique);
  • détérioration de la vision;
  • arythmie, cardialgie;
  • polyurie (augmentation de la miction), nycturie (prédominance de la diurèse nocturne pendant la journée);
  • faiblesse musculaire;
  • engourdissement des membres;
  • convulsions, paresthésies;
  • œdème périphérique (avec aldostéronisme secondaire).

Diminution des niveaux d'aldostérone

Avec une carence en aldostérone dans les reins, la concentration de sodium diminue, l'excrétion de potassium ralentit et le mécanisme de transport des ions à travers les tissus est perturbé. En conséquence, l'apport sanguin au cerveau et aux tissus périphériques est perturbé, le tonus des muscles lisses diminue, le centre vasomoteur est inhibé..

L'hypoaldostéronisme nécessite un traitement à vie, des médicaments et un apport limité en potassium peuvent compenser la maladie.

L'hypoaldostéronisme est un complexe de changements dans le corps provoqués par une diminution de la sécrétion d'aldostérone. Attribuer l'hypoaldostéronisme primaire et secondaire.

L'hypoaldostéronisme primaire est le plus souvent de nature congénitale, ses premières manifestations sont observées chez les nourrissons. Il est basé sur un trouble héréditaire de la biosynthèse de l'aldostérone, dans lequel la perte de sodium et l'hypotension artérielle augmentent la production de rénine.

La maladie se manifeste par des troubles électrolytiques, une déshydratation et des vomissements. La forme primaire d'hypoaldostéronisme a tendance à se réémettre spontanément avec l'âge.

Au cœur de l'hypoaldostéronisme secondaire, qui se manifeste à l'adolescence ou à l'âge adulte, se trouve un défaut de biosynthèse de l'aldostérone associé à une production insuffisante de rénine ou à une activité rénine réduite. Cette forme d'hypoaldostéronisme est souvent associée au diabète sucré ou à la néphrite chronique. L'utilisation à long terme de l'héparine, de la cyclosporine, de l'indométacine, des inhibiteurs des récepteurs de l'angiotensine, des inhibiteurs de l'ECA peut également contribuer au développement de la maladie..

Symptômes de l'hypoaldostéronisme secondaire:

  • la faiblesse;
  • fièvre intermittente;
  • hypotension orthostatique;
  • arythmie cardiaque;
  • bradycardie;
  • évanouissement;
  • diminution de la puissance.

Parfois, l'hypoaldostéronisme est asymptomatique, auquel cas il s'agit généralement d'un résultat diagnostique accidentel lorsqu'il est examiné pour une autre raison.

Il existe également un hypoaldostéronisme congénital isolé (primaire isolé) et acquis.

Détermination de la teneur en aldostérone dans le sang

Pour tester le sang pour l'aldostérone, le sang veineux est prélevé à l'aide d'un système de vide avec un activateur de coagulation ou sans anticoagulant. La ponction veineuse est effectuée le matin, avec le patient allongé, avant de sortir du lit.

Chez les femmes, la concentration normale d'aldostérone peut être légèrement plus élevée que chez les hommes..

Pour déterminer l'effet de l'activité physique sur le taux d'aldostérone, l'analyse est répétée après un séjour de quatre heures du patient en position verticale..

Pour l'étude initiale, la détermination du rapport aldostérone-rénine est recommandée. Des tests de charge (test de charge avec hypothiazide ou spironolactone, test de marche) sont réalisés afin de différencier certaines formes d'hyperaldostéronisme. Pour détecter les troubles héréditaires, le typage génomique est effectué à l'aide de la réaction en chaîne par polymérase.

Avant l'étude, il est conseillé au patient de suivre un régime pauvre en glucides avec une faible teneur en sel, d'éviter l'effort physique et les situations stressantes. Les médicaments affectant le métabolisme de l'eau et des électrolytes (diurétiques, œstrogènes, IEC, inhibiteurs adrénergiques, inhibiteurs calciques) sont annulés 20 à 30 jours avant l'étude.

Manger et fumer ne doit pas être autorisé 8 heures avant le prélèvement sanguin. Toutes les boissons autres que l'eau sont exclues le matin avant l'analyse..

Lors du décodage de l'analyse, l'âge du patient, la présence de troubles endocriniens, de maladies chroniques et aiguës dans l'anamnèse et la prise de médicaments avant la prise de sang sont pris en compte.

Comment normaliser les niveaux d'aldostérone

Dans le traitement de l'hypoaldostéronisme, une introduction accrue de chlorure de sodium et de liquide et la prise de médicaments minéralocorticoïdes sont utilisées. L'hypoaldostéronisme nécessite un traitement à vie, des médicaments et un apport limité en potassium peuvent compenser la maladie.

Un traitement médicamenteux à long terme avec des antagonistes de l'aldostérone: les diurétiques épargneurs de potassium, les inhibiteurs calciques, les IEC, les diurétiques thiazidiques contribuent à la normalisation de la pression artérielle et à l'élimination de l'hypokaliémie. Ces médicaments bloquent les récepteurs de l'aldostérone et ont des effets antihypertenseurs, diurétiques et épargneurs de potassium..

Un excès d'aldostérone réduit l'excrétion de sodium par les reins, provoquant une rétention de sodium dans le corps, augmente le volume de liquide extracellulaire et la pression artérielle.

Si un syndrome de Cohn ou un cancer des surrénales est détecté, un traitement chirurgical est indiqué, qui consiste à retirer la glande surrénale touchée (surrénalectomie). Avant la chirurgie, la correction de l'hypokaliémie avec la spironolactone est nécessaire.

Aldostérone: taux d'hormones, action, fonction, antagonistes

L'aldostérone est une hormone qui est un indicateur du métabolisme eau-sel. Il appartient aux principaux représentants des minéralocorticoïdes. La synthèse de l'aldostérone se produit dans la couche glomérulaire du cortex surrénalien. Ce processus est contrôlé par l'angiotensine II, qui est un puissant stimulateur de la libération d'aldostérone par les glandes surrénales..

L'hypovolémie est l'une des fonctions les plus importantes influençant la synthèse de l'aldostérone. Une diminution du flux sanguin dans la région des reins et une réduction du volume sanguin entraînent l'activation du système rénine-angiotensine et augmente la production de l'hormone.

L'hormone aldostérone est la raison de la rétention de chlore et de sodium dans l'organisme, car elle augmente leur absorption dans les tubules rénaux. Cela peut entraîner une diminution de la quantité de liquide excrété dans l'urine, entraînant un gonflement..

Taux d'aldostérone

Le niveau de l'hormone dans le corps humain dépend de son âge:

  • nouveau-nés: la quantité d'hormone est de 300 à 1900 pg / ml;
  • enfants de 1 mois à 2 ans: sa quantité diminue et peut aller de 20 à 1100 pg / ml;
  • enfants de 3 à 12 ans: la quantité d'hormone dans le corps est de 12 à 340 pg / ml;
  • adultes: en position horizontale - le niveau de l'hormone varie de 13 à 145 pg / ml; en position verticale - ce chiffre peut être de 27 à 272 pg / ml.

Les hommes ont un taux d'aldostérone légèrement inférieur à celui des femmes. Chez les enfants, la quantité d'hormone est augmentée, car leur corps a un besoin accru de minéraux, à mesure que le tissu osseux se développe.

Normalement, la quantité d'aldostérone dans l'urine varie de 1,4 à 20 pg / ml.

Un changement du niveau d'aldostérone affecte négativement le travail non seulement du système cardiovasculaire, mais également de tout le corps.

Mécanisme d'action de l'aldostérone

L'hormone est responsable du métabolisme de l'eau et des minéraux dans le corps humain. L'action de l'aldostérone s'étend au cœur, aux vaisseaux sanguins, aux reins et au système nerveux:

  • améliore l'absorption du sodium et de l'eau dans les tubules rénaux;
  • réduit l'absorption du potassium et du magnésium;
  • supprime l'influence du système parasympathique;
  • active le système sympatho-surrénalien;
  • augmente la synthèse du collagène;
  • stimule les fibroblastes myocardiques;
  • augmente l'endothélium vasculaire;
  • opprime les baroréflexes.

Antagonistes de l'aldostérone

Le groupe des antagonistes de l'aldostérone comprend des médicaments qui bloquent les récepteurs de l'aldostérone, favorisent une augmentation de l'excrétion d'eau, de sodium et de chlore. Dans le même temps, ces médicaments inhibent l'excrétion du potassium et de l'urée. Ce groupe de médicaments comprend Veroshpiron, Spironolactone, Aldactone.

Les indications pour leur utilisation sont:

  • Insuffisance cardiaque chronique;
  • hyperaldostéronisme primaire et son diagnostic;
  • hypertension artérielle;
  • hypokaliémie;
  • cirrhose du foie;
  • le syndrome néphrotique.

Il n'est pas recommandé de prendre les médicaments en cas d'hypersensibilité à leurs composants, d'insuffisance rénale chronique, d'excès de potassium ou de sodium dans l'organisme. En outre, vous ne devez pas utiliser de médicaments pour la maladie d'Addison et pendant la grossesse..

Les contre-indications relatives pour lesquelles la prudence est de rigueur sont:

  • Irrégularités menstruelles;
  • Diabète;
  • acidose métabolique;
  • insuffisance hépatique ou cirrhose hépatique;
  • plus de 65 ans.

Lors de l'utilisation de médicaments appartenant à des groupes d'antagonistes de l'aldostérone, les effets secondaires surviennent souvent au niveau des systèmes digestif, nerveux, endocrinien et immunitaire. Ils peuvent se manifester par des nausées, des vomissements, des douleurs abdominales, de la diarrhée. De la somnolence, des étourdissements, des maux de tête, des irrégularités menstruelles peuvent également survenir. Les personnes allergiques ont souvent des réactions telles que des éruptions cutanées, des démangeaisons ou de l'urticaire..

Changement des niveaux d'hormones

Une augmentation du niveau d'une hormone dans le corps peut résulter d'un hyperaldostéronisme primaire (syndrome de Cohn). Sa cause est le développement de l'aldostérome, qui est une tumeur hormonale de l'épithélium glomérulaire du cortex surrénalien. Le marqueur de cette pathologie est le rapport aldostérone-rénine.

L'aldostéronisme secondaire se développe pour les raisons suivantes:

  • le syndrome néphrotique;
  • abus de laxatifs ou de diurétiques;
  • cirrhose du foie, compliquée d'ascite;
  • insuffisance cardiaque;
  • maladie pulmonaire obstructive ou chronique;
  • Syndrome de Barter;
  • jeûner pendant plus de dix jours;
  • saignement;
  • hypertension rénale maligne;
  • restriction de sodium;
  • grossesse.

Les modifications du système nerveux (telles que larmoiement et humeur dépressive) peuvent également être un symptôme de déséquilibre hormonal.

La raison du faible taux d'hormone dans le corps peut être:

  • hypofonction des glandes surrénales;
  • La maladie d'Addison;
  • thrombose de la veine surrénale;
  • boire beaucoup de liquides;
  • faible teneur en potassium dans l'alimentation;
  • embolie des artères surrénales.

Test d'aldostérone

Afin de déterminer le niveau d'aldostérone dans le corps, le sang est prélevé dans une veine. Deux heures avant la procédure, le patient doit limiter l'activité physique. Si une personne est à l'hôpital, une ponction est pratiquée tôt le matin, alors qu'elle n'est pas encore sortie du lit.

Quatre heures plus tard, le sang est à nouveau prélevé, le patient debout. Cela est nécessaire pour découvrir comment l'activité physique affecte le taux d'aldostérone dans le sang..

Préparation à l'analyse:

  • deux semaines avant l'analyse, le patient doit arrêter de prendre des médicaments pouvant affecter le niveau de l'hormone dans le corps (antihypertenseurs et diurétiques, corticostéroïdes, contraceptifs oraux, médicaments à base de racine de réglisse); pendant cette période, vous devez suivre un régime pauvre en glucides avec une teneur en sel normale;
  • une semaine avant l'analyse, les inhibiteurs de la rénine sont annulés (s'il n'est pas possible de le faire, ce fait doit être indiqué dans le formulaire d'analyse);
  • la veille du test, vous devez exclure l'activité physique, arrêter de boire de l'alcool et éviter les situations stressantes.

Il n'est pas recommandé de procéder à une analyse en cas d'exacerbation de maladies chroniques ou de présence de symptômes de maladies infectieuses.

L'aldostérone peut être détectée non seulement dans le sang d'une personne, mais également dans son urine. Pour cela, il est collecté dans un récipient séparé pendant la journée. Pour que le résultat soit précis, il est nécessaire d'arrêter de prendre des médicaments pouvant affecter le niveau de l'hormone un jour avant le test, d'éviter l'effort physique et les situations stressantes.

Signes de changement des niveaux d'hormones

Le fait que le niveau d'une substance soit augmenté dans le corps humain est indiqué par les symptômes suivants:

  • urination fréquente;
  • bouche sèche et soif;
  • faiblesse musculaire;
  • malaise général;
  • l'apparition d'un œdème au visage ou aux membres inférieurs;
  • Palpitations cardiaques;
  • maux de tête fréquents;
  • crampes musculaires;
  • attaques par suffocation.

Les modifications du système nerveux (telles que larmoiement et humeur dépressive) peuvent également être un symptôme de déséquilibre hormonal.

Lors de l'utilisation de médicaments appartenant aux groupes d'antagonistes de l'aldostérone, des effets secondaires des systèmes digestif, nerveux, endocrinien et immunitaire se produisent souvent.

Les signes suivants indiquent un faible taux d'hormone:

  • le poids corporel diminue fortement;
  • un assombrissement des zones de la peau et des muqueuses apparaît;
  • la pression artérielle diminue;
  • des maux de tête fréquents sont observés;
  • une faiblesse et des vertiges apparaissent;
  • des troubles du rythme cardiaque surviennent;
  • il y a des nausées, des vomissements, des douleurs dans l'abdomen.

Une personne avec un faible taux d'hormones a un fort désir de manger des aliments salés, y compris juste de grandes quantités de sel de table.

Les changements dans les niveaux d'aldostérone affectent négativement le travail non seulement du système cardiovasculaire, mais également de tout le corps. Par conséquent, si des symptômes indiquant que l'aldostérone est augmentée ou diminuée sont détectés, il est nécessaire de demander l'avis d'un endocrinologue..