Principal

Glandes surrénales

Symptômes et traitement des kystes dans la glande mammaire

Les glandes mammaires chez une femme sont un organe développé qui remplit la fonction de produire du lait. Diverses pathologies peuvent affecter la synthèse et la sécrétion de ce produit. La violation de la fonctionnalité de l'organe apparié peut se manifester à la puberté, à l'âge adulte et à la ménopause. Un kyste dans la glande mammaire est-il un danger pour la santé de la femme??

La violation de la fonctionnalité de l'organe apparié peut se manifester à la puberté, à l'âge adulte et à la ménopause..

Caractéristiques de la tumeur

Le kyste du sein fait référence à une pathologie courante, dans la plupart des cas, il se manifeste chez la femme pendant l'allaitement et à la fin de la lactation. La cavité accumule une substance liquide s'écoulant à travers les conduits. Un kyste dans la poitrine n'apparaît pratiquement pas aux premiers stades, mais même avec une petite taille, un processus inflammatoire se produit. Avec la progression de la mastopathie kystique des glandes mammaires, il existe un risque insignifiant de processus malin..

Une capsule fibreuse ronde, ovale ou de forme irrégulière est formée.

Après une augmentation du canal dans l'organe du lait, il se forme une capsule fibreuse ronde, ovale ou de forme irrégulière de 1 mm à 5 cm. Dans une évolution bénigne, les bords de la tumeur sont lisses et uniformes. Le processus atypique se caractérise par une modification de la surface des murs et leur croissance vers l'intérieur. Le développement de microbes provoque la formation d'un kyste purulent de la glande mammaire, ce qui entraîne une modification de la composition du liquide dans la capsule.

Causes d'occurrence

La formation de kystes dans la glande mammaire chez une femme est associée à l'équilibre hormonal et aux caractéristiques de l'âge reproductif. Le groupe à risque comprend les patients infertiles, nullipares et ceux qui ont déjà plus de 30 ans.

Le groupe à risque comprend les patients infertiles, nullipares de moins de 30 ans.

  • violation des niveaux hormonaux et du métabolisme;
  • maladies gynécologiques;
  • pathologies endocriniennes;
  • augmentation des œstrogènes pendant la période de prise de contraceptifs oraux;
  • des situations stressantes;
  • mauvaise alimentation;
  • grande taille de poitrine;
  • les avortements entraînant une perturbation de la production d'hormones sexuelles;
  • surpoids et obésité;
  • mauvaises habitudes, travail physique pénible, blessures à la poitrine.

Classification

Il existe plusieurs types de kystes dans la glande mammaire. Ils diffèrent par la nature de l'évolution, la localisation et chacune des tumeurs nécessite un traitement individuel..

Solitaire

Formé sous la forme d'une capsule, il a une couleur différente, mais pas un contenu épais. Cette formation unique se développe dans l'une des glandes, souvent diagnostiquée avec un kyste du sein gauche. Affiche un minimum de panneaux de petites tailles. L'inconfort est ressenti avec la croissance des parois tumorales et la compression des canaux adjacents.

Fibreux

Le tissu est capable de croissance et de dégénérescence rapides, ce qui augmente le risque de développer un cancer. Les cloisons de liaison forment plusieurs cavités dans lesquelles s'accumule la substance. Le contenu d'un tel kyste dans la glande mammaire peut être sécrété par les mamelons..

Atypique

Ce type de formation ne se forme pas lors du développement des parois, ce qui conduit à la prolifération de ses éléments à l'intérieur de la glande. Elle est le plus souvent localisée dans un conduit dilaté, périodiquement enflammée et augmentée en taille. Si un kyste atypique dans la poitrine fait assez mal, cela peut indiquer le développement de petits papillomes ou de cellules cancéreuses.

Multi-chambre

Plusieurs petites capsules et kystes se forment dans la glande, qui fusionnent progressivement. Il peut y avoir de nombreuses connexions, dans chaque compartiment, le contenu diffère par la composition. Les formations complexes affectent souvent la forme des seins, les rendant disproportionnées.

Gras

La raison de l'apparition de la capsule adipeuse est le colmatage des glandes sébacées. Cette déficience fonctionnelle est associée à la grossesse et à l'allaitement. Une cavité bénigne contient des inclusions de lait à l'intérieur. Les lipides morts clôturés sont transformés en un liquide huileux.

Symptômes

La petite taille de la capsule dans l'organe du lait est latente pendant une longue période. Les symptômes apparaissent généralement au stade intermédiaire. Lors de l'examen de la glande mammaire, une petite bosse est déterminée. Le serrer entraîne une douleur mineure.

  1. Sur le site de localisation de la mastopathie fibrokystique, il y a une sensation de brûlure, des douleurs tiraillantes, la surface de la poitrine devient inégale. Les kystes solitaires mineurs se manifestent pendant la période prémenstruelle et en présence de saignements.
  2. Une grande formation entraîne une déformation et une asymétrie de la glande. La peau de la zone touchée est étirée, acquiert une teinte bordeaux ou bleuâtre.

Une masse importante dans l'organe mammaire entraîne une déformation et une asymétrie de la glande.

  • Les symptômes du néoplasme malin s'élargissent. Une inflammation sévère provoque de la fièvre, des ganglions lymphatiques enflés et une nécrose localisée de la glande.
  • La dégénérescence d'un kyste dans la glande mammaire est extrêmement rare, mais aux premiers symptômes compliqués, un examen supplémentaire est nécessaire.

    Diagnostic des kystes

    La clarification du diagnostic se fait en plusieurs étapes. Au départ, une femme aura besoin d'une consultation avec un mammologue.

    Il doit examiner la glande mammaire par palpation. Lors de la sensation, même les petits phoques peuvent être détectés. L'étude est simplifiée si une femme présente des symptômes douloureux spécifiques..

    Tumeur à la mammographie.

    • Échographie. Une méthode informative pour déterminer la présence, l'emplacement et la taille du kyste. L'échographie peut facilement déterminer la qualité des parois tumorales et ses complications possibles. Une préparation spéciale pour une telle étude n'est pas requise..
    • Crevaison. La vérification du contenu du kyste dans l'organe du lait est nécessaire pour déterminer sa composition. Dans le processus, une longue aiguille fine est utilisée, avec laquelle les cellules sont prélevées. Le matériel est envoyé pour examen cytologique. Cela confirmera ou niera le processus oncologique. En plus d'une ponction, une biopsie est également utilisée, mais elle n'est effectuée que pour des indications spéciales.
    • Mammographie. Toutes les violations sont affichées à la fois dans l'image du sein en deux projections. La mammographie est un test précis qui montre de petits kystes. Mais pour évaluer une tumeur hétérogène, une échographie supplémentaire est nécessaire.
    • Analyses de sang et d'urine. Des tests de laboratoire standard vous permettront de voir la réaction du corps aux moindres changements. Par le niveau d'ESR et de leucocytes, la profondeur du processus inflammatoire dans la glande est déterminée.

    Des tests supplémentaires comprennent des tests hormonaux. Les récidives de kystes sont souvent associées à des dysfonctionnements du système reproducteur. Dans ce cas, la femme a besoin d'un traitement hormonal..

    Traitement

    Thérapie conservatrice

    La technique comprend l'utilisation de médicaments pour éliminer la mastopathie. Seul un mammologue peut prescrire des comprimés et des pommades à la dose requise..

    • Le traitement homéopathique est particulièrement largement utilisé. Les médicaments les plus populaires sont Mastodinon, Mastiol, Mastopol, Serrata. Ils empêchent la prolifération du tissu kystique.
    • Comme support, des additifs actifs sont utilisés qui normalisent les processus métaboliques et la division cellulaire (Indinol, Klamin, Fitolon, Iodomarin).
    • Le traitement hormonal commence par de petites doses. Cela aide à arrêter la croissance de nouveaux kystes et à normaliser le métabolisme hormonal. Les médicaments ne sont prescrits qu'après des tests spéciaux pour les œstrogènes et la progestérone. (Duphaston, Janine, Novinet, Regevidon, Marvelon).
    • Les vitamines et les immunomodulateurs sont utilisés comme agents anti-inflammatoires, toniques et toniques. La thérapie vitaminique peut durer jusqu'à 6 mois. L'état psycho-émotionnel de la femme est également sujet à correction. Pour cela, des teintures sédatives sont prescrites - agripaume, extrait de valériane.

    Le syndrome douloureux est éliminé à l'aide d'analgésiques et des anti-inflammatoires sont prescrits pour un foyer d'inflammation prononcé. Si la cavité kystique du sein contient du pus, elle peut se rompre. Dans ce cas, la femme doit prendre des antibiotiques..

    Élimination des kystes complexes

    Les tumeurs atypiques des glandes mammaires sont éliminées par aspiration. Le liquide est éliminé de la cavité, ce qui conduit à l'effondrement des parois et à leur résorption supplémentaire. Dans la plupart des cas, les médecins ont tendance à retirer complètement le kyste par chirurgie afin qu'il ne se développe pas..

    Le liquide est retiré de la cavité.

    En cas de maladie polykystique, l'opération est réalisée dans les cas extrêmes. Dans un premier temps, ils essaient de découvrir la raison de ces violations. La thérapie est effectuée en collaboration avec un endocrinologue.

    Le traitement chirurgical est indiqué pour les tumeurs de plus de 1,5 cm. La rechute est également une indication chirurgicale. L'inefficacité du traitement conservateur et la suspicion d'un processus malin sont des conditions obligatoires dans lesquelles l'opération est effectuée.

    Avec la résection sectorielle, la tumeur est enlevée avec les tissus sains jusqu'à 1-3 cm sous anesthésie générale. L'incision dans la poitrine est rendue minimale, puis une suture est appliquée. En l'absence de complications, le kyste est exfolié, cela préserve la forme naturelle du sein. L'ablation du kyste n'affecte pas le fonctionnement ultérieur des conduits et l'allaitement futur..

    Complications

    Le cours de la pathologie ne dépend pas seulement des caractéristiques individuelles et hormonales. Même un traitement conservateur ne fonctionne pas toujours..

    Que peut-il se passer avec un kyste du sein:

    • inflammation étendue des tissus voisins;
    • infection de la cavité, abcès;
    • forte douleur;
    • changement prononcé de la forme des seins;
    • malignité (processus malin);
    • rétrécissement de la lumière des canaux, difficulté de lactation.

    La prévention

    Le développement d'un kyste à une taille impressionnante peut être évité. Pour ce faire, ils subissent régulièrement une mammologue, font une échographie des glandes mammaires. Il est important pour une femme de suivre les recommandations d'allaitement, de surveiller tout changement hormonal dans le corps - échec du cycle menstruel, prise de poids excessive.

    Kyste du sein

    Un kyste est une pathologie assez courante du sein. Il est en forme de bulle et rempli de contenu liquide..

    Cette formation est bénigne, mais elle est dangereuse avec la possibilité de développer un processus inflammatoire.

    La maladie est initialement presque asymptomatique. Après un certain temps, des sensations désagréables apparaissent - brûlure, démangeaisons, légère douleur et induration dans la structure du sein. Les symptômes s'aggravent avec la menstruation.

    Un kyste mammaire survient le plus souvent avec des troubles hormonaux chez la femme. La maladie est plus fréquente chez les femmes âgées de 35 à 50 ans (avant la ménopause), mais peut survenir à tout âge.

    Il y a un faible risque de malignité de la formation kystique.

    Qu'est-ce qu'un kyste du sein

    La cavité délimitée par la capsule et remplie de contenu liquide est appelée kyste. Si ces structures pathologiques se trouvent dans les tissus des glandes mammaires, ce sont des kystes mammaires.

    Une telle capsule est formée en raison de l'expansion du canal lacté de la glande, qui s'étire et se remplit progressivement de liquide. Le conduit s'encrasse alors et forme une capsule. Au début, il n'y a pas d'inconfort et dans les premiers stades, la maladie passe inaperçue.

    À mesure que le kyste se développe, des sensations désagréables et douloureuses apparaissent. Le contenu du kyste peut devenir enflammé, ce qui rend la douleur intense. Avant et pendant la menstruation, l'inconfort s'intensifie et peut devenir très douloureux. Le néoplasme peut être rond, ovale ou de forme plus complexe. Sa taille varie de quelques millimètres à plusieurs centimètres. De grandes lésions kystiques peuvent transformer le sein en une déformation visuellement perceptible.

    L'éducation peut être unique ou multiple (groupe).

    Les raisons du développement de la pathologie

    Habituellement, la cause du kyste est une mastopathie négligée et de graves troubles endocriniens. Les principaux facteurs responsables de la maladie sont:

    • un fort écart par rapport à la norme du fond hormonal d'une femme, un excès d'œstrogènes;
    • Stress fréquent
    • hérédité;
    • grossesse et accouchement;
    • refus d'allaiter;
    • l'allaitement maternel pendant plus d'un an;
    • dommages physiques (traumatisme) à la poitrine;
    • dépassement de la durée d'utilisation des contraceptifs hormonaux ou non-respect des pauses requises lors de leur prise;
    • avortements, particulièrement nombreux;
    • interventions chirurgicales sur la poitrine;
    • exposition excessive au soleil et surdosage de rayons ultraviolets dans les salons de bronzage;
    • grossesses tardives;
    • sans enfant;
    • l'utilisation de «l'acte interrompu» comme moyen de contraception;
    • surpoids (obésité) ou hypertrophie mammaire;
    • mauvaise nutrition, violation du métabolisme des graisses, entraînant des perturbations hormonales;
    • intoxication du corps dans les industries dangereuses;
    • mauvaises habitudes: tabagisme, abus d'alcool ou nourriture contre nature.

    En outre, la pathologie peut accompagner un certain nombre des maladies suivantes:

    • Diabète;
    • maladie du foie, troubles de la sécrétion biliaire;
    • dysfonctionnement de la glande thyroïde;
    • les maladies ovariennes conduisant à des troubles hormonaux;
    • infections du système génito-urinaire;
    • maladies de la colonne thoracique, scoliose thoracique.

    Les causes de la pathologie sont vraiment diverses. Si des facteurs de risque sont présents, il est nécessaire de surveiller l'état de vos glandes mammaires. Il est conseillé d'exclure de la vie les causes de cette maladie. Beaucoup d'entre eux sont éliminés assez facilement - par exemple, les mauvaises habitudes et les régimes alimentaires malsains menant à l'obésité.

    Classification des formations kystiques

    Par emplacement et structure, les kystes sont classés dans les types suivants:

    Selon la structure de l'éducation, ils sont divisés en 2 formes:

    1. Ordinaire. Il se compose d'une capsule kystique vésiculaire lisse avec un contenu liquide, il est créé à partir des conduits des glandes mammaires. Sa structure est douce et élastique, cette forme peut passer longtemps inaperçue.
    2. Atypique. Une capsule creuse à partir des parois de laquelle des excroissances calcifiées "croissent" dans la cavité. Ce type de kyste s'enflamme rapidement, a une structure rigide et provoque une gêne..

    Par taille, il peut être divisé en 2 groupes:

    1. Microcystes. La taille est de quelques millimètres. Ne peut pas être détecté par palpation.
    2. Macrocystes. La taille dépasse 1 cm (10 mm) et peut atteindre jusqu'à 5 cm (50 mm). Facilement détecté par palpation même avec l'autodiagnostic.

    Par le nombre d'unités de formation, un kyste est:

    1. Solitaire. Éducation solitaire, généralement grande. Peut causer des douleurs en atteignant des tailles supérieures à 10 mm.
    2. Plusieurs. Se compose de plusieurs petites capsules adjacentes les unes aux autres. Habituellement palpable, car il occupe un volume important.
    3. Multi-chambre. Il se produit avec une maladie polykystique, lorsqu'un groupe de formations voisines s'unit en un.

    Par emplacement dans les tissus:

    1. Ductal. Formé par des excroissances creuses dans les canaux lactifères de la glande. Se produit pendant la ménopause chez les femmes de 40 à 50 ans.
    2. Gras. Formé dans le corps de la glande en raison du blocage du canal sébacé.

    Une fois le kyste classé, le médecin détermine le traitement le plus approprié..

    Symptômes de la maladie

    Au stade initial de développement, ce néoplasme bénin peut ne pas se manifester du tout et est diagnostiqué accidentellement par échographie. Avec son développement ultérieur, les symptômes suivants peuvent apparaître:

    • les glandes mammaires deviennent douloureuses au toucher, le symptôme est particulièrement prononcé pendant la menstruation;
    • à la palpation, vous pouvez sentir une formation lisse qui se déplace dans le corps de la glande;
    • grossissement de la peau du mamelon;
    • écoulement des mamelons de blanc, jaune ou pus;
    • une augmentation significative de la taille des seins avant la menstruation et une forte diminution après;
    • déformation des organes, avec de grandes formations, le changement de forme de la poitrine est perceptible visuellement;
    • une augmentation des ganglions lymphatiques axillaires et des douleurs à l'aisselle;
    • douleur lors de la compression de la poitrine;
    • des douleurs, des brûlures ou des démangeaisons peuvent être observées sans impact mécanique sur la poitrine;
    • avec un kyste enflammé, une augmentation de la température est possible.

    Si une femme découvre quelque chose comme ça, un besoin urgent de consulter un médecin pour un diagnostic et un traitement.

    Diagnostique

    Il est préférable de faire tous les examens des seins au début du cycle menstruel. À ce stade, les hormones féminines sont au minimum, il n'y a donc pas de sensations douloureuses trop aiguës, comme avant et pendant les menstruations..

    Il existe de nombreuses méthodes pour diagnostiquer l'état des glandes mammaires:

    • Auto-diagnostic. Une femme sent indépendamment ses glandes mammaires et détermine la présence d'endroits douloureux en appuyant dessus. Il révèle également des structures mammaires formées, dures ou douloureuses. La sensation doit être faite avec parcimonie afin de ne pas endommager la structure délicate du sein. Il est conseillé de réaliser ce type d'auto-examen régulièrement, au moins une fois par mois. S'il y a des sensations douloureuses ou des structures formées, vous devez immédiatement consulter un médecin. Si rien n'est trouvé, vous devez tout de même vérifier l'état des glandes mammaires avec un spécialiste au moins une fois par an. Les petits kystes ne peuvent pas être trouvés par palpation.
    • Un examen physique du sein peut aider à déterminer s'il y a des excroissances. Malheureusement, la méthode ne permet pas de déterminer le type d'enseignement. La détection de toute structure solide dans la glande nécessite des enquêtes plus précises à l'aide d'un équipement moderne.
    • Mammographie. Examen radiographique du sein. Détermine la forme, la taille, l'emplacement et le type de structures pathologiques de la glande. Il est recommandé à toutes les femmes après 45 ans de subir une mammographie une fois par an. Cette méthode permet d'identifier dans les premiers stades de nombreuses maladies qui ne se sont pas encore manifestées sous forme de symptômes. Une mammographie régulière s'appelle un examen de dépistage. Si des structures suspectes sont identifiées, un deuxième examen peut être prescrit - il s'agit d'une mammographie diagnostique. C'est fait pour un examen plus détaillé et scrupuleux.
    • Examen échographique (échographie). Vous permet de déterminer la forme, la taille, la structure et la structure interne de tous les néoplasmes, y compris les kystes. Habituellement, l'échographie détermine également l'élasticité des tissus (élastographie). Lors de l'examen, les kystes sont considérés comme l'une des meilleures méthodes. Il a une précision diagnostique élevée et permet d'examiner la structure interne du corps du kyste.
    • Imagerie par résonance magnétique. Montre la structure du kyste et du tissu pariétal. Il est prescrit si la mammographie ne suffisait pas pour une étude plus complète de la structure de la glande et de ses pathologies.
    • Aspiration à l'aiguille fine (ponction) du contenu du kyste. À l'aide d'un appareil à ultrasons, le médecin perce le kyste avec une fine aiguille et en extrait le liquide, qui sera envoyé pour des recherches supplémentaires. Cette méthode est également utilisée pour traiter les kystes en extrayant du liquide de la cavité de la formation..
    • Analyse cytologique. Un matériel biologique est prélevé dans la formation, obtenu par ponction à l'aiguille fine d'un kyste, puis examiné par des méthodes cytologiques microscopiques..
    • Recherche sur l'équilibre hormonal. Il est nécessaire d'identifier les causes de la maladie.

    Lorsque vous visitez un mammologue à des fins de diagnostic, vous devez dire en détail:

    • quels symptômes ont été observés et pendant combien de temps;
    • quels médicaments, y compris les contraceptifs et les vitamines, sont utilisés;
    • y a-t-il des raisons de stress?
    • si le cycle menstruel est régulier;
    • si le kyste a été détecté plus tôt.

    Complications des kystes mammaires

    Les agents pathogènes peuvent pénétrer dans la cavité du kyste, remplie de liquide, ce qui entraîne souvent une inflammation. C'est une complication très courante..

    Sans traitement, le kyste enflammé peut se transformer en abcès. Cela peut entraîner la rupture du kyste et une infection du corps. Les conséquences de telles complications sont très graves, allant jusqu'à la septicémie..

    Il est possible que le kyste se transforme d'une tumeur bénigne en une tumeur maligne. Bien que la probabilité soit faible, elle ne doit pas être négligée..

    Il existe un autre danger - un grand nombre de formations kystiques peuvent interférer avec la détection des tumeurs malignes, le cas échéant..

    Traitement des kystes

    Il y a une fausse opinion - "ça ne fait pas mal, donc il n'est pas nécessaire de traiter." Ou «il se résoudra». Cependant, les cas d'auto-guérison sont si rares qu'il ne faut pas les espérer. Vous devez également oublier les complications décrites ci-dessus. Par conséquent, si un kyste est détecté, il est nécessaire de commencer immédiatement le traitement..

    Avec une petite taille du kyste et l'absence d'inflammation, vous pouvez vous limiter à des méthodes de traitement conservatrices.

    Ces méthodes comprennent:

    • Médicament. Un certain nombre de médicaments sont utilisés pour traiter les causes sous-jacentes de la maladie. Les médicaments hormonaux éliminent le déséquilibre du système endocrinien. Des complexes fortifiants et vitaminés consolident le résultat. Avec la présence de fond de stress, des sédatifs sont utilisés.
    • Aspiration. À l'aide d'une fine aiguille, le liquide est aspiré hors de la cavité. La cavité peut être remplie d'une composition médicinale, c'est l'une des méthodes de traitement.

    Si la maladie ne répond pas aux méthodes de traitement conservatrices, a évolué vers des formes dangereuses ou si des complications sont survenues, des méthodes chirurgicales sont utilisées:

    • Chirurgie laparoscopique. Intervention mini-invasive à l'aide d'un laparoscope, qui effectue une ponction dans les glandes mammaires. Il est utilisé si la taille du kyste est petite.
    • Ablation chirurgicale de la formation. Elle est réalisée à l'aide d'une incision tissulaire. Il est utilisé si la taille du néoplasme est grande. Pendant l'opération, le lobe de la glande affecté par le kyste peut être retiré.
    • Ablation chirurgicale du sein. Il est utilisé si presque toute la glande est affectée par une maladie polykystique. Après cela, une reconstruction mammaire est effectuée.

    Puisque l'organe à opérer est situé à l'extérieur, l'opération n'est pas difficile. Il ne nécessite pas une longue période de récupération après cela. Les techniques chirurgicales modernes permettent de minimiser les cicatrices postopératoires. Après la guérison des crevaisons et des coupures, elles deviennent à peine reconnaissables ou complètement invisibles.

    Les méthodes de traitement suivantes doivent être ajoutées ici, utilisées en conjonction avec des méthodes conservatrices et chirurgicales:

    • Thérapie diététique. Cela aidera à éliminer le risque de re-formation de kystes. En normalisant la nutrition, élimine le risque d'obésité et de surproduction d'œstrogènes.
    • Éducation physique. Une activité physique modérée rétablira le métabolisme. Cela réduit considérablement le risque de rechute..
    • Psychothérapie. S'il y a un stress constant dans la vie d'une femme, la probabilité d'un retour de la maladie apparaît. Il est nécessaire d'éliminer le stress et de restaurer l'état psycho-émotionnel du patient.

    En diagnostiquant tôt les problèmes, une intervention chirurgicale peut être évitée. Le respect de règles de prévention simples éliminera la réapparition de la maladie.

    Prévention des maladies

    En fait, la prévention des kystes mammaires peut être décrite en une phrase: un mode de vie sain.

    Voici quelques recommandations simples, à la suite desquelles vous pouvez éviter cette maladie désagréable ou sa récidive:

    • éviter le stress;
    • reposez-vous bien;
    • portez un soutien-gorge de qualité qui soutient doucement vos seins;
    • manger des aliments sains, éviter l'obésité;
    • rester physiquement actif, faire de l'exercice;
    • ne pas fumer;
    • n'abusez pas d'alcool;
    • avoir une vie sexuelle avec un partenaire régulier;
    • utilisez la contraception hormonale à bon escient;
    • réalisez votre fonction reproductrice;
    • éviter l'avortement;
    • n'abusez pas des bains de soleil, des solariums;
    • traiter les maladies gynécologiques à temps;
    • consultez régulièrement votre gynécologue et votre mammologue, surtout après 45 ans.

    Suivez ces directives pour des seins sains.!

    Kyste mammaire chez la femme

    Un kyste mammaire est une cavité entourée d'une capsule et remplie de contenu. Le secret accumulé peut être de différentes couleurs: jaune, vert foncé, marron. La taille du kyste dans la poitrine varie de 5 à 7 mm à plusieurs centimètres. Les kystes mammaires énormes sont rares. Les médecins de l'hôpital Yusupov déterminent la taille du kyste du sein (8 mm, 4 cm) à l'aide de méthodes de diagnostic par rayonnement: mammographie et échographie.

    Les mammologues abordent individuellement le choix de la méthode de traitement pour chaque patient, en fonction de la taille et du type de formation kystique, du taux de croissance et des symptômes de la maladie. Lors de la discussion sur les tactiques de prise en charge des patients lors d'une réunion du Conseil d'experts avec la participation de candidats et de docteurs en sciences médicales, les médecins prennent en compte l'âge du patient, la présence d'une pathologie concomitante. Si un seul kyste dans la glande mammaire mesure 5, 8 mm ou 2 cm, un traitement conservateur est effectué. Si le kyste a un diamètre de 4 mm, une ponction peut être effectuée. S'il y a des signes de malignité, une résection sectorielle de la glande mammaire est réalisée.

    Types de kystes mammaires

    Les néoplasmes mammaires peuvent être uniques ou multiples. Le kyste du sein est rond, ovale, de forme irrégulière. La taille de la formation varie de quelques millimètres à 5 cm et plus.

    Il existe les types de kystes mammaires suivants:

    1. Atypique - un joint bénin sans parois, qui se développe à l'intérieur de la cavité de la capsule, ce qui crée des difficultés dans le processus de traitement, car pendant la ponction, il n'est pas possible d'aspirer le contenu de toutes les chambres d'un kyste à plusieurs chambres. Souvent formé dans un canal mammaire élargi, et a tendance à s'enflammer et à se reformer après le traitement;
    2. Fibreux - entouré d'une capsule fibreuse, se transforme souvent en une tumeur maligne;
    3. Le gras est un néoplasme bénin aux parois lisses, rempli de lait. Formé lorsque la glande sébacée est bloquée. Ayant atteint une grande taille, il peut s'enflammer, sans causer d'inconfort pendant la lactation, il ne devient pas malin. Révélé par mammographie;
    4. Solitaire - une cavité entourée d'une capsule dense remplie de contenu de différentes couleurs;
    5. Multi-chambre - de petites formations séparées se forment, qui au fil du temps se fondent en un kyste, se transformant en un cluster à plusieurs chambres. Dans ce cas, plus de la moitié du sein peut être affectée par le tissu kystique;
    6. Ductal - apparaît chez les femmes d'âge mûr, est une affection précancéreuse, peut se former à la fois sur un sein et sur les deux glandes.

    Causes d'occurrence

    Un kyste mammaire se forme sous l'influence des facteurs de provocation suivants:

    • Déséquilibre hormonal;
    • Utilisation à long terme de contraceptifs oraux hormonaux;
    • Blessures et dommages à la poitrine;
    • Opérations précédemment reportées sur les glandes mammaires;
    • Exposition aux rayons ultraviolets;
    • Stress aigu et chronique.

    Des kystes mammaires d'un diamètre de 5, 7, 8 mm surviennent chez des patients présentant une pathologie thyroïdienne, des maladies inflammatoires des organes reproducteurs féminins, après une mammite (inflammation de la glande mammaire). La formation de cavités kystiques dans la poitrine se produit avec un effort physique et intellectuel excessif, une mauvaise alimentation et un surpoids. La maladie se développe souvent chez les femmes nullipares et non allaitantes, après plusieurs avortements. La cause des kystes mammaires peut être une dyskinésie biliaire, des maladies dégénératives de la colonne thoracique.

    Symptômes

    Si la taille du kyste est de 2 mm, 7 mm, 8 mm, il est asymptomatique et est détecté lors d'un examen de routine utilisant la mammographie et l'échographie. En présence d'une formation kystique de taille moyenne ou grande (le diamètre du kyste mammaire est de 2 cm, 4 cm ou plus), une femme peut ressentir une compaction et ressentir une légère douleur avant les règles. Au fur et à mesure de sa croissance, la croissance exerce une pression sur les tissus environnants, provoquant une gêne.

    Les patientes notent les symptômes suivants d'un kyste mammaire:

    • Sensation de brûlure constante, douleur de l'emplacement de la formation kystique;
    • Douleurs de dessin, irrégularités lors de la sensation des tissus près du kyste;
    • Décharge de liquide des mamelons.

    La douleur associée à un petit kyste dans la glande n'augmente que dans la deuxième phase du cycle menstruel et les néoplasmes volumineux s'accompagnent d'un syndrome douloureux constant. Des kystes de taille gigantesque déforment sensiblement la glande mammaire. À la palpation, une formation élastique douce avec une surface plane est déterminée, non soudée aux tissus environnants. La peau sur le kyste n'est pas modifiée, les ganglions lymphatiques régionaux ne sont pas hypertrophiés, indolores. En cas d'inflammation du kyste mammaire, les symptômes suivants apparaissent:

    • Douleur intense au site du kyste.
    • Décoloration de la peau;
    • Augmentation locale de la température corporelle sur la tumeur.

    Chez les patients, les ganglions lymphatiques axillaires augmentent et deviennent douloureux, la température corporelle augmente, des signes d'intoxication apparaissent: nausées, vomissements, maux de tête, somnolence.

    Si un kyste se transforme en une tumeur maligne, il devient dense, grumeleux, avec une surface inégale. La peau sur la lésion ressemble à une peau de citron. Le sein est déformé, le mamelon est rétracté. Un écoulement sanglant en ressort. La taille des ganglions lymphatiques régionaux augmente. Afin de ne pas manquer le début de la dégénérescence d'un kyste mammaire en tumeur cancéreuse, vous devez être observé par un mammologue à l'hôpital Yusupov.

    Diagnostique

    Pour établir un diagnostic précis, les mammologues de l'hôpital Yusupov examinent et palpent les glandes mammaires au premier stade du diagnostic. Afin de clarifier le type de formation dans la poitrine, l'examen suivant est prescrit:

    • Mammographie (réalisée à l'aide de la mammographie numérique, qui vous permet d'obtenir une image claire sur la radiographie avec une exposition minimale aux rayonnements). La radiographie des glandes mammaires révèle l'emplacement du kyste, sa forme et sa taille. Toutes les femmes de plus de 45 ans devraient subir une mammographie, car à cet âge, le risque de cancer du sein augmente;
    • Examen échographique des glandes mammaires (échographie) - vous permet d'étudier la forme, la taille du néoplasme et d'identifier les formations pariétales à l'intérieur de la capsule du kyste. À l'hôpital de Yusupov, les patients sont examinés à l'aide d'une méthode innovante de diagnostic par ultrasons - l'élastographie, grâce à laquelle l'élasticité des tissus des matériaux de test est évaluée. L'examen échographique des glandes mammaires est recommandé pour les femmes de moins de 30 ans;
    • L'imagerie par résonance magnétique (IRM) vous permet d'examiner et de décrire avec précision le néoplasme, d'identifier les changements dans les tissus qui entourent le kyste;
    • Analyse Doppler - aide à identifier un kyste dans la glande mammaire avec des parois lisses de la même épaisseur. Si le contenu de la capsule est homogène et qu'il n'y a pas de mouvement constant de sang, cela indique la nature bénigne du néoplasme;
    • Analyse cytologique - consiste à prélever un matériel biologique sur un kyste et à l'étudier au microscope pour identifier les cellules atypiques;
    • Pneumocystographie - au cours de l'étude, des informations sont obtenues sur les parois de la formation.

    Le médecin établit le diagnostic final sur la base des résultats de la biopsie (prélèvement de tissu intravital du corps). À l'hôpital Yusupov, une biopsie sous vide à l'aiguille fine, une biopsie en tranches et un prélèvement chirurgical de matériel pour examen histologique sont effectués.

    Traitement

    Les mammologues de l'hôpital Yusupov utilisent les méthodes suivantes pour traiter les kystes mammaires:

    • Thérapie conservatrice;
    • Procédures mini-invasives;
    • Intervention chirurgicale.

    Un traitement médical est possible pour les petits kystes mammaires (5 mm, 7 mm, 8 mm, 2 cm). Dans ce cas, l'élimination de la formation n'est pas nécessaire. Le patient doit subir un examen tous les six mois, une observation régulière par un gynécologue, un immunologiste, un endocrinologue et un mammologue, qui sélectionnera les médicaments appropriés. Les médecins de l'hôpital Yusupov pour le traitement des kystes mammaires utilisent des médicaments efficaces enregistrés dans la Fédération de Russie et présentant un minimum d'effets secondaires.

    L'aspiration du contenu de la cavité kystique est réalisée en présence de kystes de glande mammaire uniques de 4 à 5 cm. Grâce à une petite ponction, à l'aide d'une fine canule, le liquide kystique est pompé hors du néoplasme, la cavité est remplie d'air ou d'une solution spéciale, après quoi il disparaît.

    Lorsque la formation de la glande mammaire ne répond pas au traitement conservateur en cours ou que la taille du kyste dépasse 5 cm, la formation est éliminée par la méthode endoscopique. La manipulation se fait sous anesthésie générale ou locale. Le chirurgien enlève la formation kystique du sein et de certains des tissus qui l'entourent. La chirurgie endoscopique présente les avantages suivants:

    • Les blessures au sein sont peu traumatisées;
    • Les plaies postopératoires guérissent rapidement;
    • Après l'opération, il reste une suture soignée qui, après la période de rééducation, sera presque invisible;
    • Les complications après la procédure sont rares.

    Si plusieurs kystes à chambres multiples sont détectés, la prolifération de l'épithélium atypique et la présence de cellules atypiques, une opération est réalisée, appelée «résection sectorielle». Pendant la chirurgie, les chirurgiens enlèvent la formation et doivent envoyer le matériel extrait pour un examen histologique. À l'hôpital Yusupov, l'ablation d'un kyste du sein est effectuée par des chirurgiens mammologues hautement qualifiés qui ont suivi une formation dans des centres européens et américains bien connus. Lors de l'exécution de tous les types d'opérations, les médecins prennent également en charge le résultat esthétique, obtiennent des points de suture postopératoires discrets. Afin de subir un examen et un traitement des kystes mammaires à l'aide de techniques innovantes, appelez le centre de contact de l'hôpital Yusupov.

    Kyste du sein

    La description

    Un kyste mammaire est une cavité anormale à l'intérieur du sein avec des parois et un contenu liquide.

    En règle générale, il se forme en raison d'une maladie fibrokystique du sein..

    Dans la poitrine des femmes malades, plusieurs kystes peuvent être présents à la fois, ou un seul. Ces formations peuvent avoir différentes tailles et formes, situées à différents endroits. Ainsi, chez certains patients, les kystes n'atteignent que quelques millimètres, tandis que la taille des autres est calculée en centimètres (généralement jusqu'à 5 cm). Dans les cas graves, les kystes peuvent occuper la moitié du volume du sein.

    Le kyste des canaux de la glande mammaire est le plus courant dans la pratique médicale.

    Cependant, un kyste graisseux peut également se former, ce qui n'a rien à voir avec le tissu sécrétoire. Il se produit en raison du blocage de la glande sébacée sur la peau du sein et de son débordement de sécrétion.

    Presque toujours, le kyste a des parois lisses et uniformes. Cependant, avec les kystes atypiques des glandes mammaires, il y a des excroissances sur les parois des formations qui vont vers l'intérieur.

    Avec la maladie polykystique chez les femmes, plusieurs kystes des glandes mammaires se forment, qui sont petits et interconnectés.

    Selon les statistiques, une femme sur trois a un kyste mammaire et ne le sait même pas, car pendant longtemps, les patientes peuvent ne présenter aucun symptôme, ce qui rend difficile le diagnostic en temps opportun. Et seulement après un certain temps, les patientes commencent à ressentir une sensation de brûlure et un inconfort dans la poitrine, qui s'intensifient particulièrement avant le début des règles..

    Souvent, les kystes mammaires deviennent enflammés et leur contenu interne s'infecte (kyste mammaire purulent).

    Normalement, le tissu kystique contient des cellules bénignes, bien que dans certains cas, des cellules malignes puissent également être présentes.

    En règle générale, les kystes mammaires sont associés à d'autres pathologies dans la région génitale féminine.

    Causes des kystes mammaires

    Les troubles hormonaux chez les femmes modernes sont très courants. En règle générale, la perturbation hormonale est la production accrue d'œstrogènes - la principale hormone sexuelle féminine. Dans le même temps, le niveau d'autres hormones peut être normal ou même bas..

    En conséquence, l'épithélium, qui constitue les canaux de la petite glande, se développe et les tissus de la glande mammaire gonflent. Dans ce cas, certains des conduits sont bloqués. C'est ainsi que se forment les kystes..

    Il convient de noter que le système hormonal de la femme est neurohumoral, c'est-à-dire que tous les processus qui s'y déroulent dépendent du système nerveux. Avec tout effet négatif, même le plus léger, sur le système nerveux central, un dysfonctionnement peut survenir dans le système hormonal.

    L'influence la plus puissante sur le système neurohumoral d'une femme est exercée par le facteur psycho-émotionnel.

    Cela signifie que le système hormonal et le développement des kystes sont affectés par:

    • fatigue mentale;
    • stress émotionnel prolongé;
    • expériences constantes et stress chronique;
    • trop de sensibilité d'une femme à des problèmes.

    L'avortement n'est pas moins dommageable pour le système hormonal. Ils sont capables de provoquer un grand nombre de dysfonctionnements et de maladies dans le corps. Dans le même temps, les avortements fréquents ont un effet direct sur les ovaires, provoquent une augmentation de la production d'œstrogènes et, par conséquent, provoquent la formation de kystes..

    De plus, une augmentation des taux d'œstrogènes entraînera tôt ou tard une prise de poids, voire une obésité. Et comme le tissu adipeux produit également des œstrogènes, les femmes en surpoids sont beaucoup plus susceptibles de contracter un kyste mammaire..

    Le fond hormonal d'une femme est également fortement influencé par la nutrition..

    Diverses procédures thermiques, ainsi que des procédures pour lesquelles la lumière ultraviolette est utilisée, peuvent stimuler la libération d'hormones sexuelles féminines..

    Les blessures, même les plus petites, peuvent provoquer la formation de kystes. Le risque de kyste augmente plusieurs fois après une intervention chirurgicale.

    L'utilisation de contraceptifs hormonaux, surtout si une femme les a pris seule, sans consulter au préalable un médecin, peut également provoquer l'apparition de kystes dans les glandes mammaires.

    Souvent, des kystes mammaires se trouvent à la ménopause si le médecin ne conduit pas correctement le traitement hormonal substitutif pour une femme.

    Un kyste du sein peut-il se dissoudre tout seul?

    Un kyste dans la glande mammaire peut parfois se résoudre tout seul. Cependant, cela arrive assez rarement, vous ne devriez donc pas compter sur un miracle. Même les petits kystes ne disparaissent presque jamais d'eux-mêmes, mais nécessitent un traitement conservateur.

    Si la taille du kyste atteint 1,5 cm, les médecins pratiquent une ponction, après quoi de l'air y est injecté. Avec cette taille de la formation, il est extrêmement important de lisser ses parois..

    Les remèdes populaires et le traitement à domicile seuls dans ce cas sont tout simplement inacceptables! Ainsi, de nombreux patients, ayant découvert un kyste en eux-mêmes, commencent à le masser, ce qui n'est pas recommandé. Il est également inacceptable de s'engager dans l'autodiagnostic et de s'attendre à ce que l'éducation disparaisse d'elle-même. Seul un spécialiste après un diagnostic approfondi sera en mesure de réaliser le traitement.

    Un endocrinologue, un mammologue et un gynécologue sont impliqués dans le traitement des kystes mammaires. Bien que dans certains cas, l'aide d'un nutritionniste, d'un psychothérapeute, d'un neurologue et d'un chirurgien puisse également être nécessaire.

    Quel est le danger d'un kyste mammaire?

    Les kystes mammaires sont absolument sans danger pour la vie des patients. Cependant, ils peuvent parfois s'infecter et, par conséquent, suppurer. Dans des cas plus rares, ils atteignent des volumes énormes et provoquent des déformations des glandes mammaires..

    Il convient de noter qu'un kyste mammaire peut affecter négativement la qualité de vie d'une femme et interférer avec les sports normaux..

    Un kyste du sein peut-il dégénérer en cancer??

    Le cancer du kyste du sein chez la femme est rarement diagnostiqué. Dans le même temps, les médecins ne parviennent souvent pas à savoir si le kyste lui-même s'est transformé en cancer ou si le cancer était près du kyste, et au fil du temps, il s'est simplement développé..

    Néanmoins, selon les statistiques, les femmes qui ont des kystes mammaires sont un peu plus susceptibles d'avoir un cancer du sein..

    De nombreuses femmes, en apprenant la présence d'un kyste dans leurs seins, commencent à paniquer et à craindre le cancer. Cependant, vous n'avez pas besoin de faire cela. Avec un traitement rapide, une femme n'aura aucune conséquence désagréable. De plus, l'importance du traitement ne réside pas tant dans l'élimination du kyste lui-même que dans l'élimination de la cause qui l'a causé..

    Kyste mammaire pendant la lactation

    Un kyste mammaire apparaît assez souvent pendant l'allaitement. Ce type de formation est appelé galactocèle. Il s'agit d'un kyste graisseux bénin spécial. La chair de cette formation est toujours complétée par les lobes mammaires, dans lesquels il y a du lait caillé.

    En règle générale, ces kystes se développent si une femme arrête brusquement d'allaiter. Bien que dans certains cas, la formation apparaisse 8 à 10 mois après la fin de la lactation.

    Il est impératif de traiter un tel kyste, et uniquement auprès d'un spécialiste expérimenté et qualifié, car en l'absence de traitement ou en cas de mauvaise exécution, l'éducation peut provoquer une mammite voire un abcès.

    Il convient de noter qu'avec la galactocèle, une femme peut continuer à allaiter..

    Symptômes

    Le kyste mammaire est une maladie courante chez les femmes, qui se manifeste par l'apparition de néoplasmes bénins dans les conduits de la glande mammaire. Il se développe rarement en une tumeur maligne et provoque un cancer, mais nécessite néanmoins un traitement et une surveillance attentive par un mammologue.

    Les kystes mammaires surviennent le plus souvent chez les femmes de plus de 30 ans. Les statistiques montrent que cette maladie touche une femme sur trois dans le monde. Pour éviter les problèmes d'allaitement, il est recommandé de planifier la grossesse et l'accouchement jusqu'à l'âge de 30 ans, car lorsque ce seuil est franchi, une femme est à risque.

    Les symptômes des néoplasmes bénins dépendent de leur taille. De très petits kystes d'une taille maximale de 2 centimètres peuvent ne pas déranger du tout une femme tout au long de sa vie et la maladie n'est diagnostiquée qu'après un examen de routine par un mammologue ou une mammographie. Un petit kyste est visible même lors de la palpation du sein, et un spécialiste expérimenté à l'examen l'identifiera nécessairement et orientera la patiente vers les examens instrumentaux appropriés pour poser un diagnostic. Si un gros kyste mammaire s'est formé, des symptômes apparaîtront certainement..

    Un gros kyste, contenant une grande quantité de tissu sécrété, se fait sentir avec douleur et sensation de brûlure. Les signes d'un kyste apparaissent plus intenses au début du cycle menstruel, lorsque les glandes mammaires deviennent plus sensibles. Dans les cas plus graves, avec un kyste mammaire, la douleur apparaît quel que soit le stade du cycle menstruel.

    Le kyste a tendance à se développer continuellement et, dans de nombreux cas, c'est exactement ce qui se passe. Un petit kyste de quelques millimètres peut atteindre plusieurs centimètres en quelques années. À mesure que le kyste se développe, les sensations deviendront de plus en plus fortes. Au début, il peut s'agir d'une légère sensation d'inconfort avant le début des règles, mais avec chaque mois, des sentiments désagréables peuvent s'intensifier et se transformer en syndrome douloureux..

    Cette symptomatologie est l'une des plus défavorables, car elle se caractérise par une maladie très progressive. Un cas où un kyste se forme à la fois de grande taille et se fixe dans un tel état statique est encore moins dangereux qu'un état progressif. Cela est dû au fait que le traitement des symptômes d'un kyste statique peut prendre beaucoup de temps. À son tour, un kyste progressif, caractérisé par une aggravation des symptômes au fil du temps, doit être retiré de toute urgence. Cependant, la pratique médicale montre que c'est avec cette nature de développement des kystes que le risque de récidive de la maladie à l'avenir est élevé..

    L'apparition de kystes dans la région des glandes mammaires s'accompagne généralement des symptômes suivants:

    • Douleur douloureuse dans une zone spécifique de la poitrine;
    • Sensation de brûlure au site de formation de kystes;
    • Sensation de tiraillement ou d'éclatement;
    • La peau peut changer de couleur, le kyste peut être accompagné de rougeur ou de cyanose;
    • Avec de gros kystes, la forme du sein peut être déformée;
    • Lorsqu'un processus inflammatoire se produit, de la fièvre, des nausées, des vomissements, de la fièvre.

    Un traitement intempestif de l'inflammation du kyste mammaire peut augmenter la transpiration, provoquer un délire, des vertiges, des étourdissements.

    Après l'apparition des premiers signes et le diagnostic posé, le traitement des kystes mammaires doit être instauré immédiatement. Le mammologue vous aidera à choisir le parcours thérapeutique optimal. Si de petits kystes ne sont pas accompagnés de symptômes graves, avec l'autorisation d'un spécialiste, vous pouvez commencer un traitement avec des remèdes populaires, qui s'est avéré très efficace dans la pratique. Si un kyste mammaire est enflammé, il est nécessaire de commencer de toute urgence un traitement anti-inflammatoire pour prévenir l'empoisonnement du sang, les abcès et la libération de pus dans les tissus mous. En peu de temps, un tel kyste doit être enlevé pour réduire le risque de complications et préserver la glande mammaire..

    Avec des processus inflammatoires lents qui se produisent dans le kyste mammaire, un écoulement muqueux des mamelons peut apparaître. Une telle décharge a souvent une teinte verdâtre et s'accompagne souvent d'une odeur spécifique désagréable. Il existe également des cas d'écoulement brun des mamelons avec une teneur élevée en globules rouges. Cela peut symboliser une violation de l'intégrité du kyste, qui est également un indicateur de la nécessité d'une intervention chirurgicale dans le développement de la maladie..

    Dans de rares cas, une maladie polykystique survient. L'accumulation de kystes peut être localisée dans la zone d'un seul sein, et peut-être sur les deux. Les symptômes manifestés vous indiqueront immédiatement où les kystes se sont accumulés. La maladie polykystique est une forme compliquée de la maladie. Un grand nombre de kystes, même s'ils sont très petits, sont plus susceptibles de provoquer ces symptômes. La maladie est dangereuse car elle complique le diagnostic et le traitement. L'élimination d'un grand nombre de kystes devient problématique. De plus, s'il est inexact de déterminer à l'avance leur nombre définitif, il y a un risque de laisser un ou plusieurs néoplasmes.

    Ainsi, les symptômes des kystes mammaires dépendent de leur taille, de leur nombre et de leur emplacement. Les kystes uniques de petite taille le plus souvent ne se font pas sentir du tout et peuvent être détectés par accident lors d'un examen mammaire de routine ou d'une mammographie. Plus le kyste est gros, plus les symptômes apparaissent. Il n'est pas difficile d'identifier un gros kyste même dans les premiers stades. Cela peut être fait même par auto-examen du sein, cependant, il est préférable de consulter un spécialiste. Plusieurs kystes présentent également généralement les symptômes énumérés. La manifestation la plus dangereuse d'un kyste mammaire est l'inflammation ou la rupture. Dans ce cas, les symptômes conduisent à une invalidité et comportent un risque important pour la vie et la santé du patient..

    Diagnostique

    L'apparition de kystes dans la glande mammaire est un phénomène très courant chez les femmes de plus de 30 ans. Selon les statistiques, plus de 30% des femmes ont déjà été confrontées à ce problème. Ces statistiques ne prennent pas en compte les femmes qui ont des kystes dans les glandes mammaires et ne le savent pas, car la maladie peut être asymptomatique tout au long de la vie..

    Un kyste dans la glande mammaire ne peut pas toujours être diagnostiqué à temps, car il ne se manifeste pas par de petits néoplasmes. Afin de ne pas manquer l'apparition du développement de kystes, il est conseillé aux femmes à risque après 30 ans de subir un examen annuel par un mammologue qui examine les seins pour des néoplasmes. S'il y a des signes d'un kyste mammaire, il est nécessaire de lancer une visite chez le mammologue plus tôt que prévu. Cela aidera à détecter immédiatement le kyste et à commencer le traitement..

    Malheureusement, toutes les femmes de l'âge approprié ne suivent pas cette importante recommandation. Dans certains cas, une tumeur ou un kyste diagnostiqué en temps opportun peut être guéri, ce qui évitera des conséquences indésirables. La complication la plus dangereuse d'un kyste peut être une tumeur cancéreuse (s'il y a des cellules oncologiquement actives dans le contenu du kyste). Des diagnostics opportuns aideront à déterminer leur présence et à les éliminer, empêchant ainsi le développement du cancer.

    Le diagnostic d'un kyste mammaire comprend les étapes suivantes:

    • Au premier stade du diagnostic du kyste, un mammologue est examiné et le kyste mammaire est palpé. En palpant le sein, vous pouvez trouver des bosses qui indiquent la présence de néoplasmes, éventuellement de kystes. Si un kyste mammaire est détecté, des recherches supplémentaires aideront à confirmer ce diagnostic. En présence de symptômes sévères, accompagnés de douleur, le diagnostic de kystes ne posera pas de problèmes.
    • Pour savoir ce qui a causé les bosses, une échographie des glandes mammaires est effectuée. Les kystes à l'échographie seront immédiatement visibles, tandis que vous pouvez connaître leur taille et leur nombre. Aucune préparation spéciale pour l'examen échographique n'est requise. Habituellement, on vous demande d'apporter une couche jetable et une serviette ou une serviette pour enlever tout gel lubrifiant restant de vos seins.
    • Après l'échographie, une ponction du kyste mammaire est souvent réalisée. Au cours de cette étude, le contenu est prélevé pour examen cytologique à l'aide d'une longue aiguille fine. Ce type de recherche consiste à examiner les cellules pour détecter la présence de marqueurs cancéreux. Ainsi, une ponction du kyste est nécessaire afin d'exclure le développement d'un cancer du sein. Cette étude porte sur le liquide du kyste mammaire et le tissu épithélial.
    • Une biopsie du kyste mammaire est similaire à la méthode de recherche précédente, cependant, elle implique non seulement une méthode invasive d'élimination des tissus, mais également une analyse par intervention chirurgicale. En plus de la présence de marqueurs tumoraux, une biopsie permet de mesurer la composition du kyste. Les érythrocytes dans un kyste mammaire indiquent la présence d'un processus inflammatoire. Si aucun symptôme d'inflammation n'apparaît et que le kyste n'est pas accompagné de douleur coupante et de brûlure, un processus inflammatoire asymptomatique lent se produit.
    • Pour prendre une photo du sein et voir tous les néoplasmes dessus, une mammographie est réalisée. Le kyste du sein sera immédiatement visible sur l'image, même s'il est petit. La photo est prise en deux projections afin d'évaluer le volume du néoplasme. Cependant, un kyste mammaire hétérogène et la taille d'un tel néoplasme ne peuvent pas être pleinement évalués sans échographie.
    • Des tests pour un kyste mammaire sont nécessaires pour déterminer le niveau de leucocytes et l'ESR. Ainsi, il est possible d'évaluer indirectement la nature du processus inflammatoire dans la glande mammaire..

    Il n'est pas nécessaire d'utiliser tous ces tests pour détecter et évaluer un kyste mammaire. Peut-être la nomination de quelques-uns des plus essentiels. Par exemple, si la mammographie aboutit à un petit kyste, il n'est pas nécessaire de procéder à un examen échographique, car, très probablement, il ne fournira pas les informations nécessaires.

    Ainsi, un examen annuel par un mammologue aidera à détecter en temps opportun les phoques apparus dans les glandes mammaires. La présence de tels phoques est la raison d'un diagnostic plus poussé du sein, qui comprend la palpation, l'échographie, la ponction, la biopsie, la mammographie et les tests sanguins. Le mammologue ne prescrit que les tests nécessaires au diagnostic correct et à la nomination d'un traitement supplémentaire de la maladie. Et un kyste détecté à temps permettra de simplifier ce traitement et de se passer du développement de complications.

    Traitement

    Comment traiter un kyste mammaire:

    • thérapie anti-inflammatoire;
    • l'utilisation de médicaments qui normalisent les niveaux hormonaux;
    • psychothérapie;
    • l'utilisation de médicaments qui améliorent le fonctionnement de la glande thyroïde, des ovaires;
    • thérapie de résorption;
    • ablation du néoplasme par chirurgie;
    • l'utilisation de l'homéopathie;
    • sclérothérapie des kystes mammaires;
    • biopsie sous vide;
    • une alimentation équilibrée et une image active.

    Le traitement d'un kyste mammaire avec une variété de médicaments ou de remèdes populaires à la maison est possible s'il n'atteint pas de grandes tailles. À la palpation, la formation ne doit pas être ressentie. Ces kystes sont diagnostiqués exclusivement par échographie ou mammographie..

    L'examen d'une femme est effectué de manière globale. Plusieurs spécialistes sont impliqués dans ce domaine - mammologue, gynécologue, endocrinologue, oncologue, chirurgien. La méthode de traitement dépend de la taille du néoplasme, de l'âge et de l'état de santé de la femme. Il prend également en compte la présence de facteurs susceptibles d'améliorer ou d'aggraver la situation actuelle. Ce n'est qu'après cela qu'une décision est prise sur les méthodes de traitement des kystes dans la glande mammaire..

    Est-il nécessaire de traiter un kyste mammaire?

    Un kyste mammaire est une tumeur bénigne qui dégénère rarement en une tumeur maligne. Mais encore, les femmes qui souffrent de cette maladie sont plus sensibles à l'oncologie. Par conséquent, lorsque les premiers symptômes apparaissent, il est nécessaire de consulter un mammologue. Si les données de formation dans le sein sont petites et ne présentent pas de danger, le traitement complexe suivant est prescrit:

    • des médicaments sont utilisés pour normaliser l'activité de la glande thyroïde, des ovaires. Cela vous permet d'éliminer les déséquilibres hormonaux qui peuvent provoquer des kystes;
    • des médicaments anti-inflammatoires sont prescrits;
    • l'homéopathie en présence d'un kyste mammaire est l'une des méthodes de traitement non hormonales qui donne de bons résultats et ne nuit pas au corps de la femme;
    • l'hormonothérapie substitutive, qui élimine le manque de certaines hormones et l'excès d'autres;
    • des médicaments ayant des effets immunomodulateurs sont utilisés;
    • des décongestionnants et des analgésiques sont prescrits pour éliminer les principaux symptômes de la maladie;
    • une psychothérapie est utilisée, qui vise à normaliser l'état psycho-émotionnel d'une femme. Le stress chronique est souvent la cause de la maladie;
    • une thérapie de résorption est utilisée.

    Au cours d'un tel traitement conservateur avec des médicaments, le médecin effectue périodiquement un examen supplémentaire du sein. De cette manière, la dynamique du processus est déterminée. Il est important de comprendre l'efficacité de cette thérapie. Si les kystes ont augmenté, le plus souvent, une décision est prise concernant une intervention chirurgicale. Il est important d'éliminer le foyer de l'inflammation, qui est la source de l'infection dans le corps..

    Après avoir utilisé l'une des méthodes d'élimination d'un kyste, une femme prend pendant un certain temps des médicaments qui aident à minimiser les rechutes - anti-inflammatoires, immunostimulants, hormonaux et autres.

    Sclérose d'un kyste du sein

    Cette méthode de traitement est une excellente alternative à l'intervention chirurgicale. Lors de son utilisation, la glande mammaire est légèrement blessée et les néoplasmes sont efficacement éliminés. Il est affiché si:

    • néoplasmes ne dépassant pas 2 cm;
    • récidive de kystes dans la glande mammaire;
    • formations kystiques avec affichage anéchogène;
    • kystes unicaméraux.

    Les contre-indications à cette procédure sont la présence de néoplasmes contenant des particules denses ou des excroissances de tissu osseux à l'intérieur. Dans ce cas, il vaut mieux les retirer chirurgicalement. En outre, la sclérothérapie n'est pas recommandée en cas de suspicion sur le développement de l'oncologie..

    La sclérothérapie est réalisée par un chirurgien ou un mammologue. Cette procédure comprend plusieurs étapes:

    • ponction de la formation à travers la peau du sein. Elle se fait sous anesthésie générale ou locale et sous contrôle échographique, car cette procédure est assez douloureuse;
    • l'aspiration des kystes mammaires se produit - pompage du liquide accumulé;
    • l'introduction d'un antiseptique dans le kyste du sein. Ils utilisent également des préparations sclérosantes spéciales. Ils contribuent à l'adhérence du néoplasme, ce qui exclut la rechute.

    Après avoir prélevé du liquide sur le kyste, il est envoyé pour une analyse cytologique. La présence ou l'absence d'un processus malin dans la glande mammaire est déterminée. Si tout va bien, une femme doit subir un examen préventif tous les six mois par un mammologue, un endocrinologue et un gynécologue afin de surveiller la dynamique de la récupération. Dans la pratique, il existe des cas où les kystes se développent à plusieurs reprises, ce qui nécessite des mesures appropriées..

    Élimination des kystes mammaires

    L'élimination d'un kyste dans la glande mammaire est indiquée en présence de tels facteurs:

    • la formation de kystes à plusieurs chambres;
    • si vous soupçonnez un cancer du sein;
    • en présence d'un grand nombre de formations kystiques;
    • si les néoplasmes ont des parois épaissies;
    • lorsqu'il y a des excroissances épithéliales dans la cavité kystique.

    La résection sectorielle est utilisée lorsque les tests indiquent la présence d'une tumeur maligne. Dans ce cas, le kyste avec le tissu mammaire environnant est retiré. Le matériel résultant est envoyé pour une analyse cytologique, qui détermine avec précision la présence ou l'absence d'oncologie.

    L'ablation d'un kyste de la glande mammaire est le plus souvent réalisée sous anesthésie générale par un chirurgien expérimenté. Cela se fait sous le contrôle des ultrasons avec marquage préalable. Cela aide à réduire les traumatismes au sein, car les incisions sont faites avec précision et sont réduites au minimum. Après une telle procédure, en cas de guérison réussie, lorsque les femmes ont suivi toutes les recommandations des médecins, vous pouvez même allaiter..

    Les complications de la résection sectorielle ou de l'ablation conventionnelle d'une formation kystique sont:

    • suppuration de la plaie:
    • la formation d'hématomes;
    • déformation du sein.

    Malgré cela, l'élimination des kystes est l'un des meilleurs traitements pour cette maladie, surtout si la formation est importante..

    Biopsie mammaire sous vide

    La biopsie sous vide peut être réalisée à des fins diagnostiques et thérapeutiques, en fonction de la nature de la formation. S'il existe un risque de développer des tumeurs malignes ou des kystes, cette procédure est effectuée pour prélever des échantillons de tissus du sein.

    La biopsie sous vide est réalisée sous la supervision d'un équipement à ultrasons ou à rayons X. L'avantage de cette technique est que dans un court laps de temps, en une seule procédure, vous pouvez obtenir une grande quantité de tissu pour la recherche ou enlever un kyste. La biopsie sous vide est moins traumatisante que la chirurgie traditionnelle. De plus, elle peut être réalisée sous anesthésie locale ou générale, en fonction de l'état de la femme et de la nature de la formation au sein..

    Le plus souvent, cette procédure est effectuée comme suit:

    • Une femme est assise sur un canapé où ses seins sont traités avec une solution antiseptique spéciale.
    • Sous contrôle échographique, une ponction est faite avec une aiguille de biopsie spéciale sur la zone de la poitrine où se trouve la formation kystique.
    • À l'aide d'un aspirateur, les tissus nécessaires sont aspirés et une lame spéciale les excise du sein.

    Cette méthode de traitement est interdite si le fait du développement d'un cancer est confirmé..

    Prévention des kystes mammaires

    Pour éviter le développement de kystes et d'autres formations dans la glande mammaire, vous devez respecter les recommandations suivantes:

    • choisissez des sous-vêtements qui vous conviennent en taille, ne pressent pas, ne frottent pas et soutiennent bien la glande. Cela est particulièrement vrai pour les propriétaires de gros seins, car dans ce cas, le risque d'affaissement augmente;
    • n'abusez pas des boissons alcoolisées, de la caféine. Afin de ne pas nuire à votre santé, vous ne pouvez pas consommer plus de 150 à 200 g de vin rouge sec par jour et 1 à 2 tasses de café;
    • arrêter de fumer, car cela affecte négativement à la fois l'état du sein et du corps dans son ensemble;
    • réduisez la quantité de sel dans votre alimentation quotidienne. De plus, il retient le liquide dans le corps et affecte négativement le fonctionnement des reins;
    • s'en tenir à une alimentation équilibrée - manger en petites portions 5 à 6 fois par jour, ne pas trop manger la nuit, ne pas oublier le petit-déjeuner. Vous devez également abandonner les viandes fumées, les aliments trop gras, la restauration rapide, minimiser la quantité de confiserie, les aliments frits. Votre alimentation doit être composée de légumes et de fruits, selon la saison, de viandes maigres, de poisson, de céréales, de graisses végétales, de lait et d'autres aliments sains;
    • faire du sport et faire des exercices le matin;
    • essayez d'éviter les blessures au sein;
    • si possible, minimisez la consommation de médicaments hormonaux. Si un médecin vous les a prescrits, suivez complètement ses instructions et ne changez pas les doses: à la fois dans une direction plus petite et plus grande..

    Selon des études récentes, les femmes qui allaitent pendant au moins 2 à 3 mois sont moins sensibles à diverses maladies du sein. Par conséquent, la naissance d'un enfant et l'allaitement jusqu'à 1 an constitueront une excellente prévention de la formation de kystes..

    Il est également nécessaire de subir régulièrement un examen préventif par un mammologue 1 à 2 fois par an (quel que soit l'âge). L'identification des petits kystes aidera à éviter la chirurgie et à se débarrasser rapidement de ce problème à l'aide de méthodes de traitement conservatrices..

    Médicaments

    Le médecin, en fonction du type de kyste et de son degré de négligence et de sa taille, peut prescrire les groupes de médicaments suivants:

    • Complexes hormonaux qui aident à normaliser le niveau de substances biologiquement actives dans le sang. Étant donné que l'une des principales raisons de l'apparition d'un kyste est les perturbations hormonales, le médecin recommandera tout d'abord d'ajuster le niveau d'œstrogène et de prolactine. La normalisation du fond hormonal empêche le développement de nouvelles cavités pathologiques dans les glandes mammaires. Pour le traitement, des comprimés sont utilisés Utrozhestan, Iprozhin, Parlodel, Abergin, Progestogel gel.
    • Médicaments anti-inflammatoires et analgésiques pour aider à soulager la douleur. Le plus souvent, les médecins nomment Diclofenac, Dicloberl, Vinilin, Mammoleptin.
    • Médicaments homéopathiques, y compris ceux contenant de l'iode. Leur action vise à réduire le niveau de prolactine et à arrêter le processus de développement du kyste. L'iode, qui fait partie de certains remèdes homéopathiques, ralentit le développement de la maladie et conduit à sa régression. Les médecins recommandent l'utilisation de Mastodinon, Mastopol, Mastopan, Konium-plus.
    • Les complexes de vitamines, les additifs biologiquement actifs et les enzymes normalisent le métabolisme dans les tissus affectés et réduisent le taux d'œstrogène dans le sang. Leur action vise à détruire les cellules avec une activité mitotique accrue. Wobenzym, rétinol et d'autres médicaments peuvent être prescrits comme traitement.
    • Prendre des antibiotiques pour un kyste mammaire sera approprié si nous parlons de l'apparition de pus sur le site de formation d'une cavité pathologique.

    Les médicaments modernes font face avec succès au traitement des kystes mammaires. Un traitement alternatif est autorisé, mais sous la supervision de médecins et en association avec un traitement traditionnel.

    Pilules hormonales pour les kystes mammaires.

    La prise de médicaments qui affectent le niveau d'hormones dans le corps de la femme ne doit être effectuée que sous la surveillance d'un médecin.

    Les comprimés d'Urozhestan et d'Iprozhin contiennent de l'hormone progestérone. Pour le traitement des kystes mammaires, une cure de 10 jours est prescrite. Contre-indications aux médicaments: maladie du foie, néoplasmes malins, tendance à former des caillots sanguins.

    Prostogel pour le kyste du sein est prescrit pour un usage externe dans les deux semaines. Une utilisation à plus long terme n'est autorisée qu'après consultation d'un médecin. La grossesse et l'état oncologique du patient sont des contre-indications à l'utilisation de Prostogel.

    Parlodel et Abergin sont des inhibiteurs de la sécrétion de prolactine. Leur action vise à éliminer le déséquilibre entre deux hormones: les œstrogènes et la progestérone. Le traitement n'est pas recommandé pendant la période de toxicose et dans les maladies cardiovasculaires.

    Pilules anti-inflammatoires et analgésiques pour les kystes mammaires.

    Les anti-inflammatoires non stéroïdiens, en plus de réduire le processus inflammatoire, peuvent avoir un effet analgésique. Les médicaments Diclofenac, Dicloberl et Vinilin doivent être pris avec prudence dans les maladies des reins, du foie et du tractus gastro-intestinal. Le cours du traitement durera jusqu'à deux semaines. La mammoleptine doit être prise pendant environ deux mois pour obtenir un effet thérapeutique. Une contre-indication complète pour tous les médicaments est la grossesse et l'allaitement.

    Homéopathie pour kyste mammaire.

    La prise de médicaments homéopathiques avec un kyste mammaire est recommandée en association avec d'autres médicaments prescrits par les médecins. Cela est dû au fait que, dans la plupart des cas, l'homéopathie ne peut à elle seule fournir un effet thérapeutique complet..

    La durée moyenne du traitement est de 2-3 mois et est prescrite par un médecin en fonction des indications individuelles. Avec un diagnostic de kyste mammaire, le traitement par Mastodinon, Mastopan, Mastopol, Konium plus et d'autres médicaments homéopathiques suggère l'absence de grossesse et d'allaitement. Entre autres choses, l'âge mineur est également une contre-indication au traitement avec ces moyens..

    Vitamines, compléments alimentaires et enzymes.

    Le principal effet de ces médicaments est une action immunomodulatrice et anti-inflammatoire..

    La wobenzine empêche le développement de réactions auto-immunes et augmente la réactivité du système immunitaire pour lutter contre la maladie. Stimule les réactions antitumorales et empêche les kystes de dégénérer en tumeur. Le cours de la thérapie dure environ trois mois. Contre-indiqué chez les personnes souffrant d'hémophilie et les enfants de moins de cinq ans;

    Le rétinol est pris en association avec d'autres médicaments non hormonaux et favorise la prolifération cellulaire normale. Contre-indiqué dans les maladies des voies biliaires et du pancréas, ainsi qu'au cours du premier trimestre de la grossesse.

    Le traitement doit avoir lieu sous la surveillance d'un médecin spécialiste et, si vous le souhaitez, peut combiner le traitement avec des remèdes populaires et des médicaments.

    Remèdes populaires

    Les traitements à domicile pour les kystes mammaires ne sont pas aussi efficaces que lorsqu'ils sont utilisés en association avec un traitement médicamenteux.

    En ce qui concerne les recettes de diverses herbes et infusions, vous devez être extrêmement prudent ici, car certaines plantes médicinales peuvent provoquer une réaction allergique chez le patient. Par conséquent, avant de prendre de tels médicaments, une consultation obligatoire avec le médecin traitant est nécessaire, afin de ne pas nuire encore plus à votre corps..

    Le choix des herbes médicinales pour les kystes mammaires devrait reposer sur des plantes qui suppriment le déséquilibre hormonal chez une femme. Les experts recommandent d'utiliser ces fonds.

    Teinture de bardane.

    Versez 10 g de racine de bardane avec 200 ml d'eau bouillante, laissez reposer trois heures. Vous devez boire une heure avant les repas, une gorgée 3 fois par jour.

    En plus de traiter les kystes mammaires avec des remèdes populaires qui agissent de l'intérieur du corps, il existe des recettes pour faire des compresses.

    Teinture Hypericum

    Versez 20 g de millepertuis avec une tasse d'eau bouillante, insistez pendant deux à trois heures. Ensuite, prenez de la gaze, humidifiez-la dans l'infusion et appliquez-la à l'endroit où se trouve le kyste. Laissez la compresse pendant 20-30 minutes. Effectuez la procédure 2 fois par jour: matin et soir.

    La feuille de chou est l'un des remèdes populaires les plus efficaces contre les kystes mammaires..

    Compresse de chou

    Une tête de chou frais est prélevée, les feuilles en sont arrachées et du beurre ordinaire leur est appliqué. Ensuite, le produit préparé doit être appliqué sur la poitrine et mettre un soutien-gorge par-dessus, il est conseillé de laisser la compresse sur le corps pendant la nuit. Cette méthode de traitement est efficace pour combattre les sensations douloureuses..

    En plus des herbes et des plantes médicinales, dans le traitement des kystes mammaires à la maison, il est nécessaire d'utiliser des sédatifs à base de plantes et un traitement par physiothérapie.

    En outre, les médecins donnent des recommandations positives sur l'utilisation du champignon chaga, on pense que dans certains cas, il est capable de dissoudre le kyste, ce qui n'amène pas la maladie à une intervention chirurgicale.

    Traitement des kystes mammaires avec chaga

    Vous devez prendre un demi-kilogramme de champignon chaga et le mettre dans une casserole, puis le verser avec de l'eau courante ordinaire et le chauffer sur la cuisinière à 50 ° C. Après cela, laissez le produit pendant 7 à 8 heures, le champignon devrait augmenter de taille et prendre une consistance plus douce, puis nous le passons dans un hachoir à viande et ajoutons 3 litres d'eau bouillie tiède. Vous devez boire le produit dans les 3 premiers jours, un demi-verre et les jours suivants - un verre chacun.