Principal

Goitre

Qu'est-ce que l'analyse PSA chez les hommes

L'abréviation PSA (PSA) signifie «antigène spécifique de la prostate». Il s'agit d'une substance dérivée de protéines (glycoprotéine) produite par les tissus de la prostate (cellules épithéliales qui recouvrent les tubules) sous le contrôle des androgènes. Lors de l'éjaculation, il est expulsé des canaux dans le cadre de la sécrétion prostatique et fluidifie le sperme en décomposant les protéines. Normalement, l'antigène pénètre dans la circulation sanguine, mais en très petite quantité. Si l'analyse en laboratoire du PSA a montré un excès du niveau admissible, cela signifie le développement de processus pathologiques dans les tissus de la prostate, mais n'indique pas encore la présence d'une oncologie (bien que le glycoside soit considéré comme un marqueur tumoral). Le diagnostic final n'est posé que sur la base d'un examen complet.

Informations générales: ce que révèle l'analyse, qui est prescrit et pourquoi

Puisque le PSA est considéré comme un marqueur de tumeur prostatique, lorsqu'il est prescrit, de nombreux hommes paniquent et dépasser les normes selon les résultats des tests les conduit à la dépression et les rend littéralement impuissants. Le médecin doit expliquer au patient la nature de l'apparition de l'antigène dans le sang. Normalement, il se concentre dans les tissus de la prostate et est protégé du flux sanguin par une barrière cellulaire. En cas de violation de la structure protectrice (endommagement des capillaires de la barrière histohématologique), le PSA pénètre dans le sang et son volume total augmente. Les dommages peuvent être provoqués non seulement par le cancer, mais également par un certain nombre d'autres facteurs: prostatite, hyperplasie, allergies, intoxication, traumatisme périnéal, apport en vitamine C, nitrates.

L'analyse PSA est nécessaire aux fins suivantes:

  • Lors du diagnostic initial pour confirmer les processus pathologiques de la prostate. La base peut être un examen numérique ou une échographie, au cours de laquelle des formations suspectes dans la glande sont détectées.
  • Pour la détection en temps opportun de l'hyperplasie (plus sur le diagnostic de l'HBP) et du cancer de la prostate chez les hommes à faible hérédité (si le père ou le grand-père souffrait de ces pathologies), ainsi que pour le suivi de la santé chez les personnes de plus de 45 ans.
  • Pendant la période de traitement du cancer pour suivre la dynamique. Si l'indicateur se développe, la tumeur progresse, métastase, si elle diminue, la thérapie a un effet. Le marqueur est également utilisé pour surveiller l'efficacité du traitement de l'adénome, y compris après son ablation chirurgicale.

Selon les recommandations de l'Association européenne d'urologie, pour la première fois, un homme doit donner du sang pour un marqueur prostatique à l'âge de 40 ans, et la multiplicité supplémentaire est déterminée par le résultat obtenu. Si la concentration du glycoside ne dépasse pas 1 ng / ml, cela n'a aucun sens de faire le test plus d'une fois tous les 8 ans. Pour les hommes de plus de 75 ans, une telle méthode de diagnostic n'a plus du tout de signification clinique, par conséquent, le dépistage est inutile. Selon les statistiques, le traitement du cancer détecté à cet âge tue plus vite que la maladie elle-même.

Normes et valeurs pour diverses pathologies de la prostate

Dans le sang, le PSA est (f-PSA) libre (10% de la fraction totale) et lié aux protéines. La forme libre est normalement de 0,04 à 0,5 ng / ml. Habituellement, la quantité totale de substance est déterminée en premier, puis, si nécessaire, une étude plus détaillée est réalisée. Les indicateurs suivants ont une valeur diagnostique:

  1. Le rapport du PSA lié et libre (libre / total) x 100%. Dans le cancer, la forme liée prévaut, il y a peu de libre. Une lecture inférieure à 15% signifie un mauvais pronostic. Si le volume de la glande est supérieur à 40-60 cm 3, le rapport n'est pas informatif en raison du grand volume de tissus producteurs d'antigène.
  2. Taux de croissance du PSA. S'ils dépassent 0,75 ng / ml par an, il y a alors une raison de soupçonner le développement d'un processus oncologique.
  3. PHI - Indice de santé de la prostate, biomarqueur. Il s'agit de l'indicateur le plus précis, en tenant compte du PSA total, du PSA gratuit et de -2 proPSA. Ce dernier est une forme d'antigène produite par les parties périphériques de la prostate. Dépasser la norme donne des raisons de suspecter un cancer. Le calcul de l'indice est logique lorsque la valeur totale du PSA est comprise entre 1,6 et 8 ng / ml (dans certaines sources - jusqu'à 10 ng / ml). Formule: (p2PSA / fPSA) x (gén. PSA) 1/2. À une valeur faible (45), elle est maximale. Si le PHI est inférieur à 28,1, la biopsie est généralement reportée et une nouvelle analyse est prescrite après 6 à 12 mois.

Le PSA réagit à tout changement pathologique de la prostate. Normalement, sa quantité dans le sang ne dépasse pas 4 ng / ml, mais cette valeur est arbitraire. Chez 15% des hommes, le cancer de la prostate est diagnostiqué avec un niveau d'antigène inférieur à la norme, par conséquent, récemment, 2,5-3 ng / ml sont considérés comme la limite supérieure.

Si la valeur du PSA est comprise entre 4 et 10 ng / ml, le risque de développer une oncologie est de 25%, plus de 10 ng / ml - déjà 67%. Chez les hommes jeunes, le volume de la prostate est plus petit, respectivement, et le PSA est plus faible. Pour eux, un indicateur supérieur à 2,5 ng / ml sera alarmant. Chez les personnes âgées, le fer augmente naturellement, le PSA augmente. Les valeurs des marqueurs pour différents groupes d'âge sont résumées dans le tableau 1.

Tableau 1. Correspondance du PSA avec les groupes d'âge

Tranche d'âge, annéesValeur, ng / ml
40-50PSA dans le cancer

Pendant le traitement du cancer, le niveau du marqueur diminue lentement après une chimiothérapie ou une radiothérapie. Dans la plupart des cas, la prostatectomie (ablation de la prostate) est utilisée. Après l'opération, le patient est sous observation dynamique pendant 5 ans. L'examen numérique et l'analyse PSA sont utilisés comme méthodes de diagnostic..

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

La demi-vie du glycoside survient en 2-3 jours, c'est-à-dire environ 2-4 semaines après l'opération, son taux doit être inférieur à 0,1 ng / ml. La première étude est réalisée en un mois, puis tous les trimestres. Au cours des 2 prochaines années, l'analyse est effectuée tous les 6 mois, puis annuellement. Normalement, le résultat ne doit pas dépasser 0,05-0,2 ng / ml. Une augmentation du taux de PSA à 2 ng / ml signifie le développement d'une rechute, une radiothérapie est nécessaire. Les cas les plus difficiles sont les métastases à distance, puis le taux de PSA augmente beaucoup plus rapidement (double en moins de six mois) par rapport à la récidive locale.

Préparation à l'analyse

La prostate réagit avec une augmentation des taux de PSA sous presque n'importe quel impact mécanique.Par conséquent, avant de passer le test, il est recommandé de s'abstenir de toute activité physique grave, de vélo et de relations sexuelles pendant deux jours (la prostate ne doit pas se contracter et se forcer). Par jour, excluez la consommation d'alcool, d'aliments gras, la constipation ne doit pas être autorisée (un intestin gonflé peut également endommager les capillaires de la glande). Il est recommandé de donner du sang après 4 heures de jeûne et une demi-heure d'abstinence de fumer.

Les faux positifs se produiront après toute intervention diagnostique ou thérapeutique instrumentale sur la prostate ou l'urètre (cystoscopie, biopsie, cathétérisme vésical, TRUS), ainsi qu'exacerbation de la prostatite, inflammation des voies urinaires. Après la biopsie, le sang est prélevé au plus tôt 6 semaines plus tard. Après le massage de la prostate, il doit être conservé pendant 10 jours, après le traitement de l'exacerbation de la prostatite - 8 semaines.

L'analyse PSA est incluse dans la liste des services fournis dans le cadre de l'assurance médicale obligatoire (dans le cadre du programme de prophylaxie oncologique). Pour le rendre gratuit, vous devez contacter l'urologue de votre lieu de résidence. Les résultats peuvent être obtenus auprès du même médecin en 5 à 7 jours..

Pour de l'argent, le dépistage du PSA est effectué dans n'importe quel laboratoire du réseau (Invitro, Gemotest, Helix), clinique et hôpital. Le coût moyen est de 780 roubles. pour l'indicateur général, 1310 roubles. pour général + gratuit. Le délai d'exécution est de 1 jour. Un exemple d'avis standard est présenté ci-dessous.

Exemple de conclusion basée sur l'analyse du PSA total et libre

Dans l'évaluation "Gemotest" de l'indice de santé de la prostate (PHI) coûtera 7800 roubles. et prendra environ 5 jours, le laboratoire DNAom propose ce service pour 3490 roubles, le résultat sera prêt le lendemain.

Comment abaisser votre niveau PSA

Le taux de PSA dans le sang ne diminuera que si les facteurs qui ont provoqué son augmentation sont éliminés. Vous pouvez bien manger, prendre des vitamines, faire du sport - le marqueur restera au même niveau si des processus cancéreux se produisent dans la prostate.

Les moyens de réduire le PSA et leur efficacité dépendent de la cause de l'augmentation. Dans la prostatite aiguë, un traitement antibiotique est prescrit, dans la prostatite chronique, des immunomodulateurs sont prescrits (Prostatilen, Vitaprost), qui restaurent le tissu prostatique, renforçant la barrière entre le PSA et le flux sanguin. Les produits apicoles ont un effet anti-inflammatoire: propolis, pain d'abeille, gelée royale, homogénat de bourdon. Pour normaliser les processus métaboliques et soulager l'inflammation, vous pouvez prendre des décoctions de millepertuis, calendula, ortie, camomille, trèfle rouge.

Prostatilen est un anti-inflammatoire non hormonal basé sur un extrait d'extraits de prostate de taureaux adultes. Prix ​​à partir de 360 ​​roubles.

Les graines de citrouille, les noix (en particulier les noix brésiliennes à haute teneur en sélénium), le céleri, le persil ont un effet bénéfique sur l'état de la prostate. Avec un PSA élevé, les médecins recommandent de manger moins d'aliments gras (graisses animales), de viande rouge, de restauration rapide, de soja et d'alcool. Ralentit la croissance du volume d'antigène jus de grenade, tomates crues.

Vous ne devez pas baisser vous-même votre niveau de PSA sans connaître la raison exacte de l'augmentation. Par exemple, la prise d'additifs biostimulants (produits apicoles, aloès) peut provoquer la croissance de néoplasmes oncologiques. Les antibiotiques sans prescription médicale provoqueront l'adaptation de l'infection et le passage de la prostatite à une forme chronique.

Conclusion

L'analyse PSA est une méthode auxiliaire de détection des pathologies de la prostate. Le résultat est influencé par de nombreux facteurs externes, il est donc recommandé de mener l'étude au moins deux fois. Le résultat aide le médecin à naviguer dans le choix des méthodes de diagnostic ou de traitement ultérieur. Un faible taux de PSA ne signifie pas l'absence de processus oncologique ou adénomateux dans les tissus de la prostate. Pour poser un diagnostic, le médecin prescrit toujours toute une gamme de mesures diagnostiques.

Test sanguin PSA et son décodage

Le marqueur PSA est un antigène spécifique de la prostate, sa quantité dans le sang augmente avec les maladies de la prostate. Un test sanguin PSA est recommandé pour la prophylaxie pour tous les hommes de plus de 50 ans.

PSA - quelle est cette analyse

Le PSA est un marqueur tumoral utilisé pour diagnostiquer le cancer de la prostate. En outre, un test PSA aide à distinguer une tumeur maligne d'une tumeur bénigne, à identifier une inflammation de la prostate ou une violation de son apport sanguin..

L'abréviation PSA signifie Prostate Specific Antigen. C'est une substance protéinique formée par les cellules épithéliales de la prostate. Le PSA est présent en petites quantités chez les hommes en bonne santé. La production d'antigène est contrôlée par les hormones sexuelles mâles.

Vous pouvez faire un don de sang pour PSA dans un laboratoire privé ou à votre domicile, vous aurez besoin d'une recommandation d'un médecin. L'antigène est déterminé par la méthode IHLA - analyse immunochimioluminescente. Le sérum est traité avec des substances spéciales qui, en présence d'un antigène, commencent à briller au microscope.

Variétés de test sanguin PSA

Le marqueur PSA dans le sang se trouve sous deux formes:

  • libre - non associé à d'autres protéines;
  • lié - lié à la protéine alpha antichymotrypsine.

La somme de ces formes est le PSA total, il est le plus souvent déterminé en cas de suspicion de maladie de la prostate.

Que montre un test sanguin PSA?

PSA change dans le cancer de la prostate différemment des autres maladies. Une tumeur maligne provoque une augmentation non seulement de l'antigène, mais également de la protéine antichymotrypsine. Par conséquent, dans le cancer, la fraction totale et la liaison augmentent et le niveau de la fraction libre diminue.

Les maladies bénignes ne s'accompagnent pas d'une augmentation du taux d'antichymotrypsine. Le contenu de la fraction totale augmente sans la prédominance de la fraction libre. En plus de faire un test sanguin pour le PSA, vous devez faire un examen numérique de la prostate, une échographie.

Préparation à la prise d'un test sanguin pour PSA

Le niveau de PSA est influencé par l'activité physique et sexuelle. Pour réussir l'analyse correctement et obtenir un résultat fiable, vous devez préparer:

  • deux jours avant la procédure, exclure l'activité physique, les rapports sexuels;
  • la veille de l'étude, ne mangez pas d'aliments gras et frits;
  • dernier repas la veille, 8 à 10 heures avant le prélèvement sanguin.

Le sang veineux est prélevé pour analyse. Vous devez venir à la procédure l'estomac vide, il est permis de boire un verre d'eau le matin.

Combien de temps durent les tests PSA

Lorsqu'il s'agit de diagnostiquer des tumeurs malignes, il est important que les patients sachent combien de jours un test PSA est effectué. Le temps d'attente habituel pour une réponse est de 1 à 2 jours. Les échantillons provenant de petits établissements sont envoyés à de grands laboratoires, de sorte qu'un test sanguin PSA peut prendre jusqu'à 5 jours.

Interprétation des résultats des tests sanguins PSA

La norme du marqueur tumoral PSA dans le sang d'un homme en bonne santé est de 0 à 4 ng / ml. Dans le sperme, la valeur normale de l'indicateur est de 1 mg / ml. Les niveaux de PSA augmentent avec la maladie de la prostate.

Les valeurs de référence changent avec l'âge:

  • jusqu'à 50 ans - jusqu'à 2,5 ng / ml;
  • 50-54 ans - jusqu'à 3,7 ng / ml;
  • jusqu'à 60 ans - jusqu'à 4 ng / ml;
  • après 60 ans - jusqu'à 6,2 ng / ml.

Selon la valeur du PSA, un diagnostic peut être supposé, car sa concentration est différente dans le cancer et les maladies bénignes. Le tableau présente les résultats de l'analyse PSA pour différentes pathologies..

Maladie possibleContenu, ng / ml
Processus inflammatoires, tumeurs bénignes, faible risque d'oncologie4-10
Risque modéré d'oncologie, plus souvent ce niveau de PSA est observé dans l'adénome de la prostateJusqu'à 20
Ce taux de PSA est observé dans le cancer de la prostate ou les métastasesPlus de 40

Le niveau de PSA est utilisé pour juger de l'efficacité du traitement du cancer de la prostate. Le PSA après curiethérapie, un traitement du cancer, est suivi tous les trois mois. La normalisation complète de l'indicateur se produit 2-3 ans après le traitement.

Calcul de l'indice PSA

Le rapport PSA est important pour le diagnostic différentiel des maladies de la prostate. Prenez les indicateurs total et gratuit du marqueur PSA, composez la proportion - gratuit / total * 100%. Le nombre résultant reflète le risque de développer un cancer de la prostate. Plus l'indice est bas, plus le risque de cancer est élevé. Si l'indice est inférieur à 15%, une biopsie de la glande est nécessaire.

Pour le diagnostic, une valeur telle que la densité de PSA est importante. Pour ce faire, prenez la fraction totale et divisez par le volume de la prostate, déterminé par ultrasons. La valeur normale de la masse volumique est de 0,15 ng / cm cube ou moins.

Pour suivre le risque d'oncologie, l'analyse est réalisée dans le temps. Taux de croissance annuel admissible - 0,5 ng / ml ou moins.

Facteurs de risque de développer une maladie de la prostate

Les pathologies de la prostate se développent dans le contexte de facteurs prédisposants. Le plus important est la prédisposition génétique, la présence d'un cancer chez les parents masculins les plus proches.

Âge

L'âge est un facteur de risque important. Après 50 ans chez l'homme, le risque de cancer augmente chaque année. En ce qui concerne le cancer de la prostate, la probabilité la plus élevée de tomber malade est observée chez les hommes âgés de 65 à 70 ans. Par conséquent, il est recommandé de subir des tests de PSA régulièrement après qu'un homme atteint 50 ans..

Prédisposition génétique

Une histoire familiale chargée est un facteur de risque majeur. Le marqueur PSA doit être surveillé chez les hommes de plus de 40 ans si des parents masculins proches ont reçu un diagnostic de cancer de la prostate, en particulier à un jeune âge.

en surpoids

L'excès de poids est important dans le développement de l'HBP, de l'adénome glandulaire ou de la prostatite chronique. Un excès de poids corporel entraîne une perturbation des niveaux hormonaux, une augmentation de la pression dans le petit bassin. Cela complique la fonction de l'organe, une stagnation se produit, entraînant une inflammation..

Infections urogénitales

Les infections génito-urinaires chroniques provoquent des lésions permanentes du tissu prostatique. Le plus grand dommage est causé par les mycoplasmes et les infections à ureaplasma, car ces micro-organismes sont situés à l'intérieur des cellules, il est difficile de les traiter. Le papillomavirus humain a un effet oncogène. Le transport de ce virus augmente la probabilité de développer un cancer.

PSA excédentaire

Les niveaux de PSA augmentent pour les raisons suivantes:

  • cancer de la prostate;
  • BPH - hyperplasie bénigne de la prostate;
  • prostatite aiguë et chronique;
  • violation du flux sanguin à l'intérieur de l'organe.

Le PSA est augmenté dans ces maladies car l'intégrité de la paroi vasculaire est perturbée en raison de l'inflammation. Plus d'antigène commence à s'écouler des cellules épithéliales dans le sang.

Signes de processus pathologiques dans la prostate:

  • mictions peu fréquentes, difficiles ou douloureuses;
  • inconfort dans le bas de l'abdomen;
  • dysérection;
  • l'apparition d'impuretés sanguines dans l'urine ou le sperme.

Une fausse augmentation de l'indicateur est observée si la personne ne s'est pas préparée au don de sang. Le PSA augmente si à la veille de la procédure il y a eu des rapports sexuels, un examen rectal digital ou une échographie transrectale.

Une augmentation de l'indicateur est un signe non spécifique. À partir d'une analyse, il est impossible de déterminer exactement quel processus se produit à l'intérieur de la prostate..

Comment réduire le PSA

Il est possible de réduire le PSA uniquement en traitant la pathologie de la prostate. Il n'y a pas de médicaments, de vitamines ou d'exercices qui réduisent localement le PSA. Les tactiques de traitement dépendent de la nature de la maladie diagnostiquée. Avec la prostatite, les antibiotiques, les anti-inflammatoires, la physiothérapie est prescrite.

L'adénome et l'hyperplasie bénigne de la prostate sont traités avec des alpha-bloquants. Ce sont des médicaments qui détendent les muscles lisses des voies urinaires. Dans les tumeurs malignes, le traitement est effectué de manière conservatrice ou chirurgicale:

  • chimiothérapie;
  • irradiation;
  • curiethérapie - introduction de sources d'iode radioactif dans la prostate;
  • ablation de la tumeur avec l'organe.

Le traitement combiné est plus souvent utilisé. Le PSA diminue plus lentement après une radiothérapie ou une curiethérapie qu'après une chirurgie radicale. Cependant, dans ce cas, le PSA peut contrôler l'apparition de métastases. Le PSA est un test utilisé en urologie pour diagnostiquer les maladies de la prostate. C'est une substance protéinique produite par les cellules de la prostate. S'il y a inflammation, blessure ou tumeur, les niveaux de PSA dépassent les limites d'âge. L'analyse est également utilisée à des fins prophylactiques, pour la détection précoce du cancer de la prostate. Il est recommandé de faire un test sanguin de PSA pour tous les hommes de plus de 50 ans, et en cas de charge héréditaire de l'oncologie, à partir de 40 ans..

L'essence du test sanguin PSA et des formules de décodage chez l'homme

Chez les hommes de 40 ans et plus, l'HBP et le cancer de la prostate sont légèrement moins fréquents que la prostatite. Ces maladies sont mortelles et difficiles à traiter, il est donc bon qu'elles soient détectées à un stade précoce..

L'une des méthodes de diagnostic précoce est la détection du marqueur tumoral PSA dans le sang. Dans l'article, nous vous expliquerons ce qu'est une analyse PSA, nous donnerons son interprétation et ses indicateurs dans la norme, en tenant compte de l'âge de l'homme examiné. Les informations sont conçues pour un large éventail de lecteurs.

Qu'est-ce que PSA et quelle est l'essence de l'analyse?

En oncologie, on entend par marqueurs tumoraux différents composés spécifiques qui apparaissent dans l'organisme en réponse au développement de cellules cancéreuses. Ils se retrouvent dans le sang, moins souvent dans l'urine d'une personne malade et peuvent indiquer un état précancéreux ou l'apparition d'une oncologie. L'une de ces substances est l'antigène PSA spécifique de la prostate (PSA).

Le PSA est une enzyme synthétisée par des cellules prostatiques saines ou cancéreuses. En l'absence de pathologie, l'excès de PSA est excrété du corps avec la sécrétion de la prostate lors de l'éjaculation, et seule une petite quantité d'antigène pénètre dans le sang d'un homme. Avec le développement d'un cancer ou d'un adénome de la prostate, la teneur en PSA dans le sang du patient augmente, ce qui est détecté dans le sérum sanguin donné pour la recherche humaine.

Le contrôle du taux de PSA chez les hommes de plus de 40 ans vous permet de commencer le traitement à temps, évitant ainsi les métastases et les dommages aux organes et tissus adjacents à la prostate. Cette méthode de dépistage est largement utilisée depuis 20 ans, période pendant laquelle les oncologues ont réussi à réduire de 25% le taux de mortalité par cancer de la prostate grâce à la mise en place en temps opportun de mesures thérapeutiques.

Types de PSA et leur valeur diagnostique

Le PSA peut être de trois types, qui dépendent de la structure et de la présence de certaines molécules. Ainsi, en oncologie moderne, il y a:

  • marqueur tumoral PSA libre;
  • associé à un inhibiteur de protéinase;
  • inhibiteur d'endopeptidase associé.

Ce dernier augmente dans les maladies inflammatoires et n'est pas détecté dans les analyses de laboratoire du sérum sanguin, par conséquent, les deux premiers types ont une valeur diagnostique. Leur combinaison est désignée par le terme «PSA sanguin total».

Schéma: marqueurs psa généraux et gratuits

Lors de l'examen du matériau, les techniciens vérifient d'abord le niveau total de PSA. S'il s'avère que l'indicateur est supérieur à la norme pour un certain âge, cela sert de signal pour identifier la quantité de marqueur tumoral libre et associée à un inhibiteur de protéinase. Ce n'est qu'alors qu'il peut y avoir une raison de suspecter un patient atteint d'un cancer de la prostate ou d'un adénome de la prostate.

Lorsqu'un test PSA est commandé?

On pense qu'avec l'aide d'un test sanguin pour le PSA, il est possible de détecter le cancer à un stade précoce, réduisant ainsi le risque de décès, mais la probabilité d'une erreur de diagnostic n'est pas exclue, en particulier chez un jeune patient. Par conséquent, les médecins disent que l'âge optimal pour mener de telles études est de 45 ans et plus. Si l'homme est beaucoup plus jeune, il peut être envoyé pour faire un don de sang pour PSA avec les plaintes et les situations suivantes:

  • si le père ou le grand-père du patient avait un cancer de la prostate;
  • avec des maladies urologiques chroniques;
  • avec des plaintes de besoin fréquent d'uriner, surtout la nuit;
  • en cas de troubles de la miction (jet d'urine lent ou intermittent);
  • avec miction difficile, sensation de vessie pleine.

Les trois derniers types de symptômes ne sont pas typiques et peuvent indiquer à la fois une prostatite ou un adénome aigu et un cancer de la prostate. C'est pour clarifier le diagnostic qu'un test sanguin pour l'antigène spécifique de la prostate est prescrit.

Un test sanguin d'antigène est également nécessaire pour surveiller l'état de santé lors de certaines activités liées à la lutte contre les pathologies de la prostate:

  • ablation d'une tumeur cancéreuse;
  • crise cardiaque dans les tissus de la prostate;
  • thérapie du cancer des organes.

Si votre médecin vous demande un test sanguin PSA, cela signifie qu'il soupçonne un cancer de la prostate. Cependant, il n'y a toujours aucune raison de s'inquiéter. La détermination du taux de PSA dans le sang n'est pas une méthode autosuffisante et il est possible qu'un examen complet ne confirme pas les craintes.

Comment se préparer au test

En médecine, la précision des différentes mesures diagnostiques dépend du soin avec lequel le patient s'est préparé à l'examen et les analyses décrites ne font pas exception. Un certain nombre de substances et de facteurs peuvent fausser les indicateurs, ce qui entraînera un diagnostic incorrect et un traitement incorrect..

Si vous êtes référé pour un test sanguin de PSA total et gratuit, veuillez suivre ces directives:

  1. Excluez l'intimité deux jours avant la date fixée. Chaque éjaculation augmente le taux de PSA dans le sang.
  2. Quatre jours avant la date, excluez les aliments épicés, frits et gras de l'alimentation, ne buvez pas d'alcool.
  3. Évitez l'effort trois 3 avant l'exploration, en particulier l'équitation et le cyclisme.

Avec une approche compétente pour la livraison des tests, le médecin doit arrêter le massage de la prostate dans 3 jours, ne pas effectuer de TRUS de la prostate. Les tests sanguins pour le PSA sont autorisés au plus tôt six mois après la résection transurétrale de la prostate.

Comment préparer votre test PSA

Il n'y a pas d'autres normes pour la préparation à la livraison. Cependant, si vous prenez des médicaments qui affectent particulièrement la composition sanguine, vous devez en avertir votre médecin. Le cours peut devoir être suspendu.

Comment faire un test sanguin pour le PSA?

Le sang est donné à jeun, donc le jour où le prélèvement est prévu, il vaut mieux ne rien manger. En cas de forte soif, vous pouvez boire, mais uniquement de l'eau plate (non minérale). Il est bon que l'homme ne fume pas le matin, si cela est impossible - au moins la dernière heure avant d'entrer dans le bureau.

Il n'y a pas lieu de s'inquiéter de la façon de donner du sang - l'infirmière fera tout sans la participation du patient. De son côté, il suffit de se calmer, de ne pas s'inquiéter et d'aller au bureau. Le sang est prélevé dans une veine dans la zone de l'articulation du coude en une quantité ne dépassant pas 10 ml. Une seringue ordinaire est utilisée pour collecter le matériel, les manipulations sont donc indolores.

Le test sanguin est effectué à l'aide d'une analyse ELISA, il ne prend donc pas plus d'un jour. En règle générale, le jour suivant, le médecin reçoit une feuille avec les résultats et procède au déchiffrement des données..

Cela pourrait être intéressant:

  • Méthodes de traitement et symptômes de l'adénome de la prostate chez l'homme
  • Symptômes et traitement de la vésiculite prostatique chez les hommes
  • Symptômes, diagnostic et traitement de la prostatite calculeuse

Interprétation précise des résultats

Il n'y a pas de consensus parmi les médecins sur le taux normal d'antigène PSA dans le sang d'une personne en bonne santé. Certaines sources mentionnent une valeur de 4 ng / ml, dans d'autres la norme est de 2,5 ng / ml. Cette controverse a conduit au fait qu'un homme n'est référé pour une biopsie de la prostate que dans les cas où le taux de PSA dépasse le niveau de 10 ng / ml. Cela est dû au fait qu'un traumatisme inutile à l'organe n'est pas souhaitable et qu'un seuil aussi élevé permet de déclarer avec plus de confiance les processus cancéreux dans la prostate..

Les normes de PSA chez les hommes dépendent de l'âge, donc pour déchiffrer les résultats obtenus, fiez-vous à notre tableau.

Test sanguin PSA: résultats, norme et causes des écarts

Dans l'article, nous examinerons quel est le taux de PSA chez les hommes.

Les maladies urologiques les plus fréquemment diagnostiquées sont les pathologies oncologiques et l'adénome de la prostate. Il est possible d'identifier le stade initial de ces maladies, dangereux du point de vue de son développement asymptomatique, à l'aide d'un marqueur tumoral spécifique de la prostate. Les principales indications pour le don de sang pour l'analyse du PSA comprennent la suspicion de développement de maladies graves avec une forte probabilité de mortalité. Par conséquent, afin d'éliminer le risque de distorsion des résultats, il est nécessaire de suivre strictement toutes les recommandations pour préparer cette procédure de diagnostic. Ensuite, les résultats PSA seront fiables.

Quelle est cette recherche?

L'un des organes génitaux exocriniens importants chez l'homme est la prostate, à travers laquelle un secret spécial est produit, qui fait partie intégrante du sperme. La glande fonctionne également comme une valve spéciale qui bloque la sortie de la vessie. Parmi les maladies malignes affectant les hommes, le cancer de la prostate occupe les premières positions, diagnostiqué principalement chez les hommes après 55 ans. Une caractéristique de cette pathologie oncologique est un développement lent asymptomatique.

Le pronostic du traitement du cancer de la prostate dépend de l'opportunité du diagnostic de cette maladie - plus la présence d'une tumeur maligne est déterminée tôt, plus il est probable que le traitement donne un résultat positif. Afin de détecter rapidement le cancer de la prostate, une technique de diagnostic très informative est utilisée - l'analyse du PSA, qui est un antigène prostatique spécifique. L'essence d'une telle étude est de déterminer la concentration d'un marqueur tumoral spécifique (déchets de néoplasmes malins ou substances produites par des tissus sains en réponse à la pénétration de cellules cancéreuses dans le corps) dans le sérum sanguin..

L'antigène spécifique de la prostate appartient à la catégorie des substances dont les molécules contiennent des résidus de certains acides aminés (polypeptides) et, selon la classification biochimique, est une protéase (une enzyme qui clive les liaisons peptidiques dans les protéines entre les acides aminés). Le PSA est produit par les structures cellulaires des canaux excréteurs de la prostate, tandis que les unités tumorales normales et structurellement fonctionnelles sont capables de le produire. Dans une situation normale, un tel antigène pénètre dans le liquide opalescent, qui est sécrété par la prostate, et dans l'éjaculat. Un certain nombre d'antigènes peuvent pénétrer dans la circulation sanguine. Avec la formation de tumeurs spécifiques à un organe dans l'organe masculin (adénome ou cancer), le taux de PSA dans le sérum sanguin augmente considérablement, ce qui est considéré comme une raison de biopsie afin de confirmer la présence de pathologies oncologiques. Que montre le PSA dans un test sanguin général? L'étude a commencé à être utilisée pour diagnostiquer les formes précoces de cancer de la prostate à la fin des années 80 du XXe siècle. Selon les données statistiques recueillies lors de l'utilisation du dépistage du PSA, cette méthode de diagnostic a une efficacité très élevée (la réduction de la mortalité par cancer due à un traitement opportun était de 25%).

Formes moléculaires

La protéine spécifique de la prostate est caractérisée par plusieurs formes moléculaires:

  1. Libre, qui est associé à l'alpha-1-antichymotrypsine (inhibiteur de protéinase, une augmentation du taux est due au développement de processus tumoraux oncologiques).
  2. Antigène associé à l'alpha-2-macroglobuline (un inhibiteur de l'endopeptidase qui n'est pas détecté lors des tests de laboratoire immunochimiques, l'augmentation de la concentration est causée par des pathologies chroniques ou aiguës).

Les indicateurs les plus significatifs sur le plan diagnostique sont considérés comme la quantité de PSA libre et associée à l'alpha-1-antichymotrypsine, dont le total est le PSA total. Lors du dépistage de l'oncologie de la prostate, l'indicateur de l'antigène total est d'abord déterminé, et si son contenu accru est diagnostiqué, le décodage des formes moléculaires est effectué.

Indications pour

Dans la pratique médicale mondiale, il n'y a pas de position commune concernant l'opportunité d'utiliser le dépistage du PSA sans motifs stricts. Les partisans de la conduite fréquente de cet examen étayent cette opinion par la possibilité de diagnostic rapide des pathologies des glandes et des opposants - par le manque de sécurité des interventions dans la structure de la prostate et le risque de surdiagnostic (conclusion erronée sur la présence d'un processus pathologique dans le corps).

Sur la base d'informations théoriques et statistiques, la détermination annuelle de la concentration de l'antigène prostatique est recommandée pour les hommes à partir de 45 ans..

Pour les personnes de la catégorie d'âge plus jeune

Pour les personnes de la catégorie d'âge plus jeune, les principales indications pour la nomination d'un tel test sanguin sont l'apparition de signes de prostatite ou de symptômes caractéristiques d'autres maladies de la glande. Elles sont:

  • nycturie (augmentation de la miction la nuit);
  • prédisposition héréditaire à l'apparition d'un cancer;
  • difficulté à uriner, sensation régulière de plénitude dans la vessie;
  • syndrome de douleur chronique dans la région pelvienne;
  • écoulement d'urine par portions et autres troubles du travail du système urinaire.

Outre des objectifs diagnostiques et prophylactiques, cette étude de laboratoire est prescrite dans le but de surveiller l'état de santé des patients chez lesquels des pathologies prostatiques ont déjà été identifiées. Les résultats du PSA peuvent être requis dans les cas suivants:

  • après thérapie radicale d'une tumeur oncologique (l'analyse se fait 1 fois en 3 mois);
  • dans le traitement du cancer de la prostate (suivi du traitement en cours);
  • si des signes de changements structurels dans la glande sont détectés lors de l'examen rectal;
  • dans les cas où des troubles vasculaires de la prostate ont déjà été diagnostiqués.

Écarts par rapport à la norme

Alors, voyons quel est le taux de PSA chez les hommes? On considère qu'il s'agit de la concentration d'antigène dans le sang ne dépassant pas 4,0 ng / ml..

Qu'est-ce qui soulève le PSA dans le sang? Avec une augmentation de cet indicateur, une biopsie peut être recommandée pour un homme, car ce n'est pas toujours un signe de développement d'un cancer. Si une tumeur cancéreuse est suspectée, le patient se voit prescrire des tests supplémentaires.

Divers facteurs affectent la concentration de l'antigène spécifique de la prostate. Le dépistage, en plus des avantages pour la détection rapide des tumeurs aux premiers stades de développement, comporte un certain nombre de risques possibles, notamment:

  • interprétation erronée des résultats d'une étude diagnostique;
  • complications négatives provoquées par une biopsie prescrite sur la base d'un résultat d'analyse erroné;
  • des données de biopsie faussement positives, qui servent de base à la prescription d'un traitement en l'absence de nécessité;
  • effets secondaires du traitement (incontinence urinaire, dysfonction érectile, etc.).

Si la norme est dépassée, on peut supposer que la prostate est sous l'influence de processus internes ou externes. Les résultats du PSA augmentent lorsque la barrière entre le système circulatoire et les cellules de la prostate est brisée. Cela se produit dans de tels cas:

  • prostatite aiguë;
  • exacerbation de la prostatite chronique;
  • maladies inflammatoires des voies urinaires;
  • ischémie de la prostate;
  • prostate hypertrophiée;
  • hyperplasie bénigne;
  • infarctus de la prostate;
  • tumeur oncologique.

De nombreux patients urologiques s'intéressent à la question de savoir ce que cela signifie - faible PSA?

Un niveau réduit est considéré comme naturel et suggère que la probabilité de développer des pathologies glandulaires est minime. La diminution du PSA dans les résultats d'analyse indique l'efficacité du traitement pour les maladies de la prostate.

Résultats de recherche et décodage

Les taux sont plus élevés pour le groupe plus âgé que pour les hommes plus jeunes. Cela est dû à l'augmentation de l'organe entier, par conséquent, la conclusion est faite en fonction des valeurs modifiées. Ainsi, par exemple, beaucoup de gens s'intéressent à ce que c'est - PSA 8. Découvrons-le.

Les valeurs PSA totales varient dans la plage suivante:

  • jusqu'à 40 ans - 1,4-2,5 ng / mg;
  • 40-50 ans - 2,0-2,5 ng / mg;
  • 50-60 ans - 3,1-3,5 ng / mg;
  • 60-70 ans - 4,1-4,5 ng / mg;
  • plus de 70 ans - 4,4-6,5 ng / mg.

Le PSA gratuit a des indicateurs spécifiques qui indiquent le risque d'être diagnostiqué avec un cancer de la prostate:

  • indicateur de fraction libre jusqu'à 10% - le risque d'avoir un cancer est de 56%;
  • 10-15% - 28% de probabilité;
  • 15-20% - 20% de risque de cancer;
  • 20-25% - probabilité de 16%;
  • plus de 25% - le risque est de 8%.

Et si PSA 12 est trouvé, qu'est-ce que cela signifie? Si la valeur ne dépasse pas 20,0 ng / ml, le patient se trouve dans la zone dite grise: il peut ne pas y avoir de tumeur maligne, mais les processus pathologiques dans le corps ont déjà commencé. Dans ce cas, des mesures de diagnostic supplémentaires sont nécessaires, qui révéleront la cause des changements en cours pour leur soulagement rapide..

Se préparer au test PSA chez l'homme

Afin d'éviter une mauvaise interprétation des résultats des tests de laboratoire, la préparation à la détection du PSA doit être effectuée conformément à certaines règles, notamment:

  • s'abstenir de toute activité sexuelle au moins 48 heures avant le test (l'éjaculation contribue à une augmentation de la quantité de PSA dans le sang);
  • pendant 4 jours avant la procédure de diagnostic, un régime spécial doit être suivi (refus des aliments frits, gras, épicés, exclusion des boissons alcoolisées et des liquides contenant des nutriments);
  • s'abstenir d'effectuer un massage de la prostate 3 jours avant l'étude, car cela contribue à une augmentation prononcée des taux de PSA);
  • s'abstenir de procéder à un examen échographique transrectal pendant au moins une semaine avant la livraison de matériel biologique à analyser (la cystoscopie est autorisée, car elle n'affecte pas de manière significative le niveau d'antigène, il n'y a donc aucune restriction à sa conduite);
  • refus de toute activité physique quelques jours avant le diagnostic (vélo, équitation, musculation);
  • effectuer un dépistage du PSA au plus tôt 6 mois après le traitement chirurgical de la prostate (résection transurétrale).

Comment se faire tester correctement?

Si la préparation préliminaire pour le test PSA a été effectuée en stricte conformité avec les recommandations, le résultat du test sera plus susceptible de refléter le niveau réel de cet antigène. Pour augmenter l'efficacité de ce diagnostic de laboratoire, il est nécessaire de respecter certaines règles de don de sang le jour du prélèvement du biomatériau, qui comprennent les dispositions suivantes:

  • le diagnostic est effectué à jeun (le taux de PSA ne fluctue pas beaucoup au cours de la journée, cependant, il est recommandé de faire un don de sang le matin après une abstinence alimentaire de 10 heures);
  • vous devez vous détendre complètement immédiatement avant la procédure de laboratoire;
  • arrêter de fumer - au plus tard une heure avant le prélèvement sanguin;
  • le stress émotionnel et physique doit être évité avant l'analyse;
  • s'abstenir de prendre tout médicament;
  • il est permis de boire de l'eau avant la procédure de diagnostic.

Le sang est prélevé dans une veine dans la région du coude dans un volume de 5 à 10 ml. Des tests de laboratoire utilisant un dosage immunoenzymatique sont effectués pendant la journée, après quoi le résultat est transmis au médecin pour décodage. Si les informations obtenues à la suite de la première analyse soulèvent des doutes sur leur fiabilité, le patient se voit prescrire un deuxième don de sang. Afin de garantir l'exactitude des analyses répétées, la collecte de matériel biologique doit être effectuée au même intervalle de temps que la première fois..

Ce que PSA montre chez les hommes, nous l'avons découvert. Comment normaliser?

Méthodes de normalisation PSA

Lors de l'établissement lors du diagnostic de toute anomalie de la quantité d'antigène prostatique, il est nécessaire de déterminer la cause exacte de ce phénomène et de prendre des mesures pour l'éliminer. Vous pouvez réduire votre valeur PSA naturellement ou avec des médicaments. Si un diagnostic plus poussé confirme la présence de maladies de la prostate, le spécialiste élabore le schéma thérapeutique nécessaire, en tenant compte de la gravité et du type de la maladie identifiée. Le niveau d'antigène peut être ajusté en adhérant à un régime spécial, ce qui implique de restreindre ou de refuser de prendre des aliments qui augmentent la probabilité de formation de tumeurs bénignes ou malignes. Pour normaliser l'indicateur, vous devez exclure l'utilisation de graisses (beurre, produits laitiers, viandes grasses), introduire une grande quantité de fruits (pommes, grenades), de légumes (carottes, tomates), de baies (fraises, raisins) dans l'alimentation.

Méthode de médication

La méthode médicamenteuse pour réduire la concentration d'un marqueur tumoral est l'utilisation de médicaments. Les médicaments qui, avec une utilisation prolongée, sont capables d'abaisser la concentration d'antigène, appartiennent aux catégories pharmacologiques suivantes:

  • Inhibiteurs de la 5-alpha-réductase («Finastéride», «Dutastéride») - utilisés dans le traitement de l'adénome;
  • diurétiques thiazidiques («Inspra», «Arindap», «Hypothiazide») - médicaments pour le traitement de l'hypertension artérielle,
  • l'utilisation à long terme de diurétiques abaisse également les niveaux de PSA;
  • médicaments hypolipidémiants («Cholestyramine», «Fénofibrate», «Niacine») - avec une utilisation prolongée, ils réduisent le niveau d'antigène prostatique.

Nous avons regardé comment les résultats du PSA sont déchiffrés.

Que montre un test sanguin PSA?

Qu'est-ce que l'antigène spécifique de la prostate - PSA?

PSA - glycoprotéine prostatique

Le PSA est une glycoprotéine produite par les cellules épithéliales des canaux excréteurs de la prostate. Il fait partie du sperme, facilitant sa dilution et lui donnant de la fluidité. En petites quantités, il pénètre dans la circulation sanguine, formant des liaisons avec les protéines et circulant également sous forme libre.

Le PSA est spécifique à un organe, son niveau augmente dans tout processus accompagné de dommages aux capillaires de la prostate (RV). L'indicateur PSA est particulièrement important dans le diagnostic du cancer de la prostate (PCa). Le cancer de la prostate est l'une des pathologies malignes les plus courantes chez l'homme, il se classe 2e à 4e au monde parmi les maladies oncologiques masculines. Le nombre de nouveaux patients augmente chaque année et la maladie rajeunit régulièrement. L'analyse PSA permet de détecter le PCa au stade initial, lorsque la maladie répond bien au traitement.

La croissance du PSA indique une pathologie de la prostate

Ainsi, le PSA est un marqueur tumoral, l'augmentation de son taux est directement proportionnelle à la probabilité d'avoir un cancer de la prostate. Si vous suspectez des processus pathologiques dans les tissus du pancréas, il est nécessaire d'effectuer au moins 2 procédures supplémentaires:

  1. Examen rectal numérique, grâce auquel le médecin reçoit des informations sur la taille, la consistance, la présence de sensations douloureuses ou de phoques dans les tissus du pancréas.
  2. L'échographie transrectale vous permet de déterminer la forme, la symétrie, le volume du pancréas, ainsi que les foyers tumoraux éventuels, les ganglions lymphatiques altérés.

Le taux de PSA total et gratuit, indice PSA

Dans l'étude, il est nécessaire de prendre en compte les deux fractions de l'indicateur

Le PSA total est le nombre total de PSA associé à l'alpha-1-antichymotrypsine, l'alpha-2-macroglobuline et les fractions d'antigène libre. Si les valeurs de PSA totales sont augmentées, il est nécessaire de faire attention à la concentration de la fraction libre, car dans le néoplasme malin, le niveau de PSA sous forme libre diminue. Par conséquent, le test PSA comprend nécessairement les valeurs de l'antigène total et libre.

Après 45 à 50 ans, la quantité de PSA augmente, de sorte que les valeurs standard pour l'antigène total diffèrent en fonction de l'âge..

années d'âge)PSA (ng / ml)
40 - 490 à 2,5
50 - 540 - 3,7
55 - 590 - 4
60 - 640 - 5,4
65 - 690 - 6,2
à partir de 700 - 6,6

Des niveaux élevés de PSA total peuvent être observés dans la prostatite et l'hyperplasie bénigne, ainsi que dans d'autres conditions. Pour identifier une éventuelle maladie oncologique parmi les pathologies du pancréas, le rapport PSA libre sur total est déterminé, en obtenant un indice selon la formule:

  • PSA gratuit / PSA total * 100%

Cancer de la prostate

Avec des valeurs d'indice inférieures à 15%, le médecin dirige le patient vers une biopsie pour exclure le cancer de la prostate. Il existe une relation directe entre une diminution du ratio d'indice libre et la probabilité de développer un PCa..

Indice PSA gratuit (%)probabilité de cancer de la prostate (%)
0 - 1056
10 - 1528
15 - 2020
20-25seize
> 25huit
Pour le diagnostic, l'indice de densité PSA est également utilisé, qui est calculé par la formule:

  • Volume total de PSA / RV (échographie);
  • Le taux de densité est augmenté PSA: causes, symptômes

La croissance du PSA est observée avec l'adénome de la prostate

La croissance du PSA est provoquée par les facteurs suivants:

  • Cancer de la prostate;
  • hyperplasie bénigne du pancréas;
  • processus inflammatoires et infectieux dans la prostate;
  • ischémie ou infarctus du pancréas;
  • manipulations urologiques;
  • activité sexuelle à la veille de l'analyse.

Un taux élevé de PSA est une condition préalable à un cancer de la prostate suspecté, dont les symptômes sont les suivants:

  • douleur en urinant;
  • l'apparition de sang dans l'urine et le sperme;
  • dans certains cas, diminution de l'érection, diminution du volume de sperme;
  • douleur dans les os et les articulations, rétention urinaire, perte de poids soudaine (à un stade avancé).

Les symptômes de la maladie ne se manifestent généralement pas pendant une longue période, car le PCa se développe lentement. C'est pourquoi les tests PSA doivent être effectués régulièrement à des fins préventives..

PSA faible: causes

Il est très important de prendre en compte l'indice PSA

Le PSA total ne peut pas être abaissé, car la limite inférieure de la norme est zéro. Le PSA libre peut avoir une valeur réduite par rapport au total, ce qui est une caractéristique d'un processus malin dans la prostate. Cela est dû au fait que la production de PSA se développe dans les cellules malignes et que davantage d'alpha-1-antichymotrypsine est produite, avec laquelle l'antigène se lie. En conséquence, le PSA total devient plus grand, tandis que l'antigène est principalement sous une forme liée. Dans d'autres pathologies, une augmentation du PSA total est observée, mais sans diminution de la fraction libre de l'antigène.

Indications pour la recherche

Il y a des indications pour le test

Les hommes qui ont des patients PC parmi leurs plus proches parents (père, frère) sont à risque. Ils doivent commencer les examens à l'âge de 40 ans.

De plus, l'analyse est affectée dans les cas suivants:

  • suspicion de cancer de la prostate et surveillance de l'efficacité du traitement;
  • surveillance de l'évolution de l'hyperplasie pancréatique;
  • diagnostic différentiel du cancer de la prostate;
  • au moment de décider si une biopsie est nécessaire.

Préparer et mener des recherches

L'activité physique doit être réduite au minimum

Avant l'analyse, les règles suivantes doivent être respectées:

  1. L'alcool et les aliments gras doivent être exclus un jour avant le prélèvement sanguin.
  2. À la veille de l'étude, minimisez le stress physique et émotionnel.
  3. Le jour de l'analyse, seules de petites quantités d'eau pure peuvent être consommées.
  4. Le dernier repas doit être terminé 8 à 10 heures avant l'étude.
  5. Toutes les manipulations diagnostiques et thérapeutiques associées au pancréas doivent être effectuées après analyse. Un prélèvement sanguin est possible au moins 10 jours après les procédures.
  6. L'activité sexuelle doit être arrêtée 2 jours avant l'analyse.

Le PSA est déterminé à l'aide d'une étude d'immunochimioluminescence. Le PSA se lie aux luminophores qui peuvent briller sous la lumière ultraviolette. La valeur de l'antigène est révélée par le niveau de luminescence.

Il existe également d'autres techniques basées sur l'utilisation d'anticorps polyclonaux et monoclonaux qui se lient à l'antigène.

Ce qui peut affecter les résultats

L'échographie de la prostate affecte les résultats des tests

L'augmentation est influencée par diverses manipulations avec le pancréas:

  • examen numérique rectal,
  • échographie transrectale,
  • biopsie,
  • cathétérisme urétral,
  • massage.

En outre, une augmentation peut être causée par la prise de médicaments: médicaments cytotoxiques, antiandrogènes, allopurinol.

Une diminution de la concentration est provoquée par:

  • Médicaments utilisés dans le traitement de l'hyperplasie bénigne du pancréas (Finastéride, Proterid, Avodart).

Décoder les résultats

Les patients présentant une «zone grise» doivent être examinés plus avant

Les médecins appellent la valeur augmentée de 4 à 10 ng / ml la «zone grise», c'est-à-dire la zone qui comprend les indicateurs de diverses pathologies pancréatiques, y compris les néoplasmes malins. Des études de suivi sont utilisées pour le diagnostic différentiel. Les facteurs suivants indiquent un cancer de la prostate:

PSA gratuit 0,5 ng / ml.

Indice de densité> 0,15 ng / cm3.

Une augmentation de l'indicateur au-dessus de 10 ng / ml augmente le risque de cancer.

Que faire avec un PSA élevé

La chirurgie peut être une option thérapeutique

Avec une valeur accrue, les résultats d'un examen numérique, d'une échographie et des indices PSA doivent être pris en compte. Si les tumeurs sont indétectables et que le PSA libre est supérieur à 25%, une biopsie de la prostate n'est pas indiquée. Avec des zones denses palpables ou la détection de modifications du tissu pancréatique à l'échographie, ainsi qu'une faible valeur de PSA libre et un excès d'indices antigéniques, une biopsie du pancréas est prescrite. Cette procédure est réalisée sous le contrôle de l'échographie transrectale. À l'aide d'une aiguille, des tissus provenant de diverses parties de la prostate sont prélevés. Si, à la suite de tous les examens, un cancer de la prostate est détecté, le médecin prescrit des tactiques de traitement.

L'ablation chirurgicale de la prostate est recommandée dans les premiers stades. L'opération dans la plupart des cas vous permet de vous débarrasser à jamais de la pathologie maligne. Une méthode moderne d'intervention chirurgicale, à savoir la prostatectomie cardinale laparoscopique, assure une qualité de vie normale en préservant la fonction érectile.

Les tactiques de traitement dépendent de la situation clinique

Les autres traitements du PCa comprennent:

  • thérapie hormonale,
  • radiothérapie,
  • traitement par ondes ultrasonores,
  • chimiothérapie.

Habituellement, ces méthodes sont prescrites à des stades ultérieurs du développement de la maladie ou lorsqu'il est impossible d'effectuer une prostatectomie. Le pronostic du cancer de la prostate dépend du stade auquel le traitement a été commencé. Avec une détection rapide, la maladie peut être guérie.