Principal

Oncologie

Maladies de la glande thyroïde

Il n'y a pas de classification unique des maladies thyroïdiennes. Lors de la formulation du diagnostic, la forme étiologique de la maladie est d'abord indiquée, puis la taille de la glande thyroïde, puis la fonction de la glande thyroïde.

Liste des maladies thyroïdiennes

  • E00.0 Syndrome de carence congénitale en iode
  • E01.0 Goitre endémique diffus
  • E01.1 Goitre endémique nodulaire
  • E03.0 Hypothyroïdie congénitale avec goitre
  • E03.1 Hypothyroïdie congénitale sans goitre
  • E03.2 Hypothyroïdie d'origine médicamenteuse
  • E03.4 Atrophie thyroïdienne acquise
  • E04.0 Goitre diffus non toxique
  • E04.1 Goitre nodulaire simple non toxique
  • E04.2 Goitre multinodulaire non toxique
  • E05.0 Thyrotoxicose avec goitre diffus
  • E06.0 Thyroïdite aiguë
  • E06.1 Thyroïdite subaiguë
  • E06.3 Thyroïdite auto-immune (Hashimoto)

Un goitre est une hypertrophie de la glande thyroïde qui survient dans diverses maladies de la glande thyroïde et peut être accompagnée de l'une de ses fonctions (euthyroïdie, hypothyroïdie, thyrotoxicose).

Classification des formes de goitre:

  1. Acquis non toxique
  2. Congénitale non toxique
  3. Endémique
  4. Goitre avec thyroïdite (aiguë, subaiguë et chronique)
  5. Toxique diffus
  6. Tumeurs de la glande thyroïde.

Définitions des formes les plus courantes

Hypertrophie juvénile de la glande thyroïde - goitre chez les enfants pendant la période d'augmentation de la croissance et de la puberté.

Goitre endémique - hypertrophie diffuse de la glande thyroïde due à un apport insuffisant d'iode dans le corps.

Le goitre sporadique est une hypertrophie diffuse de la glande thyroïde qui survient dans la population chez moins de 5% des enfants jeunes et d'âge moyen, dans les zones sans carence en iode.

Le goitre à toxicité diffuse (maladie de Graves) est une maladie auto-immune spécifique à un organe dans laquelle des anticorps stimulant la thyroïde sont produits.

Le goitre nodulaire est un concept clinique collectif qui unit des formations volumétriques de la glande thyroïde de morphologie variée, détectées par palpation et imagerie par des méthodes de diagnostic instrumentales.

Selon l'origine, la composition et la cause du goitre nodulaire, il existe:

  • Endémique
  • Nœud solitaire (nodule thyroïdien unique)
  • Multinodulaire (nombreux nodules thyroïdiens)
  • Conglomérat (conglomérat de nœuds soudés ensemble)
  • Diffus-nodulaire (nœuds formés dans une glande thyroïde hypertrophiée)
  • Vrai kyste thyroïdien
  • Adénome thyroïdien folliculaire (tumeur bénigne)
  • Tumeur maligne de la glande thyroïde.

La thyroïdite est une maladie de la glande thyroïde, accompagnée de lésions du parenchyme de l'organe.

Les maladies inflammatoires de la glande thyroïde sont divisées en:

  1. Thyroïdite aiguë (purulente, non purulente)
  2. Subaigu (viral de De Quervain)
  3. Chronique: auto-immune (hypertrophique; atrophique), fibreuse invasive (goitre de Riedel)
  4. Thyroïdite spécifique (avec tuberculose, lymphogranulomatose, etc.).

L'hypothyroïdie est un syndrome clinique causé par une diminution de la production de thyroïde
hormones ou manque de sensibilité à celles-ci.

La thyréotoxicose est un syndrome clinique causé par une production accrue de thyroïde
les hormones.

Quelles maladies de la glande thyroïde existent

La glande thyroïde est située sur la surface avant du cou, à l'avant et sur les côtés de la trachée, à la surface du cartilage thyroïde (a la forme d'un papillon), la plus grande des glandes endocrines. Se compose de deux lobes reliés par un isthme. Il est d'une grande importance pour le fonctionnement normal du corps. Il produit les hormones thyroxine (T3), triiodothyronine (T4) et calcitonine.

Le travail de la glande thyroïde est régulé par l'hypophyse (TSH - thyréostimuline). Les hormones thyroïdiennes jouent un rôle essentiel dans certains processus physiologiques, tels que la croissance et le développement, le métabolisme et la différenciation cellulaire. La glande thyroïde détermine le rythme du fonctionnement du corps.

Son travail dépend principalement de la teneur en iode, par conséquent, pour les personnes vivant dans des régions où la concentration d'iode dans l'eau est faible, les médecins recommandent de prendre de l'iode sous forme de compléments alimentaires et d'aliments riches en iode..

La glande thyroïde produit la thyroxine (T4) et la triiodothyronine (T: i) - hormones importantes qui régulent le métabolisme des graisses, des glucides et des protéines dans le corps, l'activité cardiovasculaire, le fonctionnement du tractus gastro-intestinal, le système reproducteur et les fonctions mentales.

Pour la synthèse des hormones, la glande thyroïde a besoin d'une quantité suffisante d'iode fournie avec les aliments. Les besoins quotidiens en iode pour un adulte sont d'environ 150 mcg. Si l'iode est peu reçu (moins de 100 μg / jour), la quantité d'hormones thyroïdiennes produites peut diminuer et une hypothyroïdie peut se développer. De faibles taux d'hormones T3 et T4 dans le sang entraînent une augmentation de la production de TSH (hormone stimulant la thyroïde de l'hypophyse) - de cette manière, la glande pituitaire essaie de stimuler la glande thyroïde pour augmenter la production d'hormones thyroïdiennes.

Un excès de TSH provoque d'abord une augmentation diffuse de la taille de la glande thyroïde (endémique ou pauvre en iode, un goitre se développe), et plus tard - le développement de nœuds (goitre nodulaire).

Un taux normal de TSH dans le sang indique une fonction thyroïdienne normale.

Conformément à l'état fonctionnel de la glande thyroïde, ses maladies peuvent survenir dans le contexte de l'euthyroïdie, de l'hypothyroïdie et de la thyrotoxicose..

La plupart des maladies thyroïdiennes surviennent dans le contexte de l'euthyroïdie, c'est-à-dire avec une fonction thyroïdienne normale, comme en témoignent les niveaux normaux d'hormones thyroïdiennes et thyroïdiennes.

Liste des maladies thyroïdiennes

Le goitre endémique est une maladie qui survient lorsqu'il y a un manque d'iode dans les aliments et l'eau. Dans ce cas, la partie sécrétrice de la glande thyroïde se développe, mais en l'absence de la quantité requise d'iode, elle ne peut pas synthétiser des hormones à part entière.

L'hypothyroïdie est un syndrome clinique causé par une carence à long terme et persistante des hormones thyroïdiennes dans le corps. Pathogéniquement, en fonction du niveau de dommage du système hypothalamo-hypophysaire, il existe:

  • hypothyroïdie primaire associée à des processus destructeurs dans la glande thyroïde;
  • hypothyroïdie secondaire associée à une carence en hormone thyréostimulante hypophysaire;
  • hypothyroïdie tertiaire associée à un déficit en hormone thyréostimulante hypothalamique.

La gnothyroïdie primaire survient dans plus de 90% des cas, dont la principale cause est la thyroïdite auto-immune (inflammation).

Symptômes de l'hypothyroïdie (diminution de la production d'hormones thyroïdiennes):

  • diminution de l'activité physique;
  • faiblesse, somnolence;
  • violation de la concentration et ralentissement de la pensée;
  • fraîcheur;
  • peau pâle et humide;
  • gain de poids, obésité;
  • gonflement;
  • augmentation du taux de cholestérol sanguin;
  • pouls rare et faible;
  • constipation;
  • troubles de la puissance.

L'hypothyroïdie est généralement une conséquence de la thyroïdite auto-immune. Avec la thyroïdite auto-immune, le corps produit des anticorps spécifiques contre le tissu thyroïdien, provoquant son inflammation chronique et, par conséquent, une diminution de la fonction, une diminution de la production d'hormones.

L'hyperthyroïdie est une augmentation de la fonction de la glande thyroïde. Cette augmentation peut être à la fois physiologique et pathologique. La grossesse est un exemple typique d'une condition dans laquelle il y a une augmentation physiologique de la fonction thyroïdienne..

Symptômes d'hyperthyroïdie (augmentation de la production d'hormones thyroïdiennes):

  • irritabilité accrue, insomnie;
  • tremblements (tremblements) des mains ou de tout le corps;
  • faiblesse générale;
  • perte de poids avec un appétit normal;
  • rougeur du visage, transpiration accrue, mauvaise tolérance à la chaleur;
  • palpitations cardiaques (tachycardie), troubles du rythme cardiaque;
  • hypertension artérielle;
  • troubles des selles, diarrhée;
  • vision double possible (diplopie), exophtalmie (bombement) - hypertrophie et protrusion caractéristiques des yeux, sensation de "sable dans les yeux".

L'hyperthyroïdie à un jeune âge se développe le plus souvent avec la maladie de Graves, ou, en d'autres termes, avec un goitre toxique diffus. C'est le nom d'une condition dans laquelle, à la suite d'un dérèglement, la production d'hormones par la glande thyroïde augmente considérablement.

L'hyperthyroïdie chez les personnes âgées se développe généralement avec le développement de l'autonomie thyroïdienne, lorsque tout ou partie de la glande devient incontrôlable et commence à travailler trop activement.

La thyréotoxicose est un syndrome clinique causé par une augmentation persistante du taux d'hormones thyroïdiennes dans le corps. Dans ce cas, nous parlons d'hyperthyroïdie pathologique..

Il existe au moins trois variantes pathogéniques de la thyrotoxicose:

  • thyrotoxicose avec hyperthyroïdie, ou thyrotoxicose de type 1, c.-à-d. thyrotoxicose causée par un hyperfonctionnement de la glande thyroïde (maladie de Graves, goitre, autonomie fonctionnelle de la glande thyroïde);
  • thyrotoxicose sans hyperthyroïdie, ni thyrotoxicose destructrice, ou thyrotoxicose de type 2, avec un taux élevé d'hormones thyroïdiennes associé à la destruction de l'épithélium folliculaire et à la libération d'un excès d'hormones thyroïdiennes dans le sang (thyroïdite subaiguë, post-partum et indolore);
  • thyrotoxicose exogène ou médicamenteuse associée à un surdosage de préparations d'hormones thyroïdiennes.

Selon le principe étiologique, les maladies thyroïdiennes peuvent être classées comme suit:

  • maladies par carence en iode de la glande thyroïde;
  • maladie thyroïdienne auto-immune;
  • tumeurs bénignes et malignes de la glande thyroïde;
  • maladies inflammatoires de la glande thyroïde;
  • maladies infectieuses (virales, fongiques, bactériennes) de la glande thyroïde;
  • maladies systémiques avec lésions de la glande thyroïde et / ou adénohypophyse;
  • anomalies anatomiques et anomalies génétiques, anomalies biochimiques de la glande thyroïde.

5 maladies de la glande thyroïde

Sans cette petite glande endocrine, le corps ne pourrait pas fonctionner normalement. Lorsque la glande thyroïde est en bonne santé, vous ne vous souvenez même pas de son existence. Cela ne fait pas mal, vous ne pouvez pas le voir ou le sentir avec vos doigts. Par conséquent, lorsque des problèmes de santé apparaissent, il ne vous vient même pas à l'esprit que la glande thyroïde peut être la cause des maux. La glande thyroïde produit des hormones importantes pour le corps. Et son mauvais travail peut entraîner de graves problèmes..

Hyperthyroïdie

Il se trouve que la glande thyroïde produit trop d'hormone. En réponse, la glande pituitaire produit moins de son hormone thyrotropine (TSH). Cela signifie que la glande thyroïde fonctionne trop vite. Si la glande est saine, elle recevra ce signal et se calmera. Si l'interaction entre la glande thyroïde et l'hypophyse est perturbée, la concentration de TSH dans le sang diminue et les hormones thyroïdiennes continuent d'augmenter. Tu te sens mal. Vous êtes irrité, en sueur, vos mains tremblent et votre rythme cardiaque augmente. Vous avez des règles irrégulières et perdez du poids malgré une alimentation normale.

Analyses. Ces symptômes vous obligeront à consulter un thérapeute. Vous recevrez une référence pour une analyse qui montrera la concentration de thyrotropine et de deux hormones thyroïdiennes dans le sang: T4 et T3. Si les résultats sont supérieurs à la normale et que la concentration de TSH est inférieure à 0,1 mU / L, cela indique une hyperthyroïdie. Le thérapeute vous référera à un endocrinologue.

Traitement. Les symptômes désagréables de l'hyperthyroïdie disparaîtront lorsque vous commencerez à prendre le soi-disant. thyrostatiques. Ils ralentissent le travail de la glande. Il est nécessaire de faire une échographie. Le médecin pourra évaluer la position, la taille et la forme de la glande thyroïde et voir s'il y a des nœuds dessus. Si le traitement par thyréostatiques n'a pas fonctionné, de l'iode radioactif est utilisé. Le plus souvent, une dose suffit pour que la glande fonctionne normalement..

Régime. Vous êtes contre-indiqué dans les aliments contenant une grande quantité d'iode, ainsi que dans les médicaments et préparations vitaminées contenant de l'iode.

Mode de vie. Évitez les activités physiques intenses afin de ne pas exercer de stress supplémentaire sur le cœur. Il vaut mieux partir en vacances à la fin de la saison, quand il ne fait plus si chaud. Le bronzage et le bain sont contre-indiqués. Vous ne devez pas faire de procédures thermiques sur la région du cou, telles que des compresses et des inhalations. Le massage de la colonne cervicale est contre-indiqué.

Hypothyroïdie

Si la glande thyroïde produit trop peu d'hormones, des symptômes désagréables apparaissent. Vous grossissez, bien que vous mangez un peu, vous vous sentez fatigué, vous avez la peau sèche, les cheveux tombent et les ongles se cassent. Vous pouvez souffrir d'œdème, d'hypotension artérielle et de taux de cholestérol élevé. Mais la manifestation la plus désagréable de l'hypothyroïdie est les irrégularités menstruelles..

Analyses. Il est nécessaire de vérifier le niveau de l'hormone TSH. S'il est supérieur à 4,5 mU / L, cela indique une hypothyroïdie. Faites attention à vos niveaux d'hormones T3 et T4. Si vous avez cette condition, ce sera en dessous de la normale.

Traitement. Pour compenser le manque d'hormone thyroïdienne, il est nécessaire de prendre l'hormone en comprimés quotidiennement et une alimentation riche en cet élément. Pour que la glande thyroïde fonctionne correctement, elle doit recevoir 150 à 200 mcg d'iode par jour.

Régime. Un moyen efficace d'éliminer la carence en iode est de manger du poisson et des fruits de mer. Les algues et les varechs, ainsi que les kakis, les kiwis et autres fruits, sont de bonnes sources de cet élément..

Mode de vie. Tout type d'activité physique vous sera utile: marche, natation, vélo.

Goitre toxique diffus (maladie de Graves)

Chez certaines personnes, la glande thyroïde ne fonctionne pas correctement car le corps produit des anticorps qui l'attaquent constamment, entraînant une inflammation chronique. Si, par conséquent, la glande thyroïde se développe et commence à produire des quantités excessives de l'hormone, vous souffrez de la maladie de Graves. Le goitre toxique diffus est caractérisé par les manifestations cliniques de l'hyperthyroïdie indiquées ci-dessus. À l'examen, une augmentation de la glande thyroïde est déterminée. Votre cou a un renflement caractéristique (goitre) et une exophtalmie (yeux exorbités).

Analyses. Votre médecin vous référera aux tests d'hormones thyroïdiennes et de TSH. Il est également nécessaire d'établir des anticorps thyroïdiens dans le sérum sanguin. Vous recevrez une référence pour une échographie. Si des nodules sont trouvés dans le goitre, l'endocrinologue vous référera à d'autres tests, comme une biopsie à l'aiguille fine ou une scintigraphie.

Traitement. Vous prendrez des thyrostatiques. Peut nécessiter un apport d'iode radioactif ou une intervention chirurgicale.

Régime. Aucune nourriture spéciale requise.

Mode de vie. Abandonnez les cigarettes, le café fort, le thé et l'activité physique intense.

Goitre nodulaire

La maladie thyroïdienne la plus courante en Russie est le goitre nodulaire. La cause de cette maladie est un apport insuffisant d'iode provenant des aliments dans le corps. Elle se caractérise par la présence d'un nœud (ou plusieurs) dans la glande thyroïde. Dans ce cas, la taille de la glande thyroïde peut sensiblement augmenter.

Analyses. La recherche principale est l'échographie. Si le médecin trouve une bosse, il vous référera pour une biopsie à l'aiguille fine. Il est toujours nécessaire si le diamètre du nœud est supérieur à 1 cm.Le médecin peut également vous référer pour une scintigraphie afin de déterminer la nature des nœuds et leur capacité à absorber l'iode..

Traitement. Le médecin doit évaluer les résultats de la biopsie obtenue. En l'absence de cellules malignes, l'endocrinologue sélectionnera une thérapie individuelle pour vous. Si les résultats de la cytologie sont mauvais, le patient est indiqué pour une intervention chirurgicale. N'ayez pas peur d'un diagnostic terrible: un traitement rapide contribue à un rétablissement complet tout en maintenant la capacité de travailler.

Régime. La prévention du développement du goitre nodulaire consiste en l'apport quotidien de sel iodé et de médicaments contenant de l'iode. La dose pour un adulte est de 200 mcg par jour.

Mode de vie. Un bon moyen de fournir de l'iode au corps est de passer des vacances à la mer en hiver comme en été. Une grande quantité de cet élément dans l'air reconstituera les réserves d'iode. Cependant, vous devez vous protéger des rayons directs du soleil - essayez de ne pas prendre le soleil.

Maladie de Hashimoto (thyroïdite auto-immune)

C'est une maladie génétique qui peut être héréditaire. Il consiste en la formation d'anticorps dans la glande thyroïde qui détruisent les cellules de la glande. Dans le même temps, ils réduisent l'efficacité de la glande, entraînant une hypothyroïdie. C'est une maladie chronique qui nécessite un traitement à vie..

Analyses. Il est nécessaire d'examiner le niveau d'hormones thyroïdiennes, l'hormone TSH et d'établir la présence d'anticorps dirigés contre la TPO et la TG. Vous devriez absolument avoir une échographie de la glande thyroïde.

Traitement. Vous devez prendre des hormones thyroïdiennes, contrôler la concentration de TSH dans le sang et le taux de cholestérol. Si des nodules de plus de 1 cm sont détectés, votre médecin vous référera pour une biopsie à l'aiguille fine.

Régime. Avec une TSH normale et aucun symptôme d'hypothyroïdie, aucun régime spécial n'est requis.

Mode de vie. Etre pro-actif. Marchez ou faites de l'exercice pendant au moins 30 minutes par jour. Vous devez être prudent avec les procédures cosmétiques - consultez toujours votre endocrinologue au préalable.

LES MALADIES DE LA GLANDE THYROÏDE chez les femmes, en particulier en âge de procréer, surviennent 5 à 7 fois plus souvent que chez les hommes. En règle générale, ces problèmes surviennent chez les personnes âgées de 30 à 50 ans, mais ils peuvent également être congénitaux. Selon l'OMS, environ 3% de la population mondiale souffre d'un dysfonctionnement thyroïdien..

Caractéristiques et maladies possibles de la thyroïde

Les maladies thyroïdiennes présentent deux caractéristiques: des modifications du «fonctionnement» de la glande thyroïde et des modifications de sa «forme». En fonction de la maladie, des modifications de ces deux paramètres ou de l'un d'entre eux apparaissent..

Modifications du «fonctionnement» de la glande thyroïde

Il s'agit du soi-disant «dysfonctionnement de la glande thyroïde», dans lequel il existe un dysfonctionnement de la production d'hormones thyroïdiennes, conduisant à un excès ou à un manque d'hormones thyroïdiennes.

Hyperthyroïdie. Augmentation excessive du taux métabolique dans tout le corps avec production de quantités excessives d'hormones thyroïdiennes et dépassement du niveau de leur concentration dans le sang.

Hypothyroïdie Ralentir le métabolisme dans le corps tout en réduisant la quantité d'hormones thyroïdiennes produites.

Goitre diffus (maladie thyroïdienne)

Ce trouble se caractérise par une augmentation uniforme de toute la glande thyroïde..

Goitre diffus simple. Ce trouble se caractérise par la présence d'un léger gonflement de l'ensemble de la glande thyroïde et par l'absence d'anomalies dans son fonctionnement. Cette condition peut évoluer vers la maladie de Graves ou la maladie de Hashimoto à l'avenir..

Maladie de Basedow. Augmentation excessive de la fonction thyroïdienne due à des substances qui stimulent l'activité de la glande thyroïde. Rythme cardiaque rapide, gonflement de la glande thyroïde et symptômes ophtalmiques.

Maladie de Hashimoto. Inflammation chronique de la glande thyroïde, également appelée thyroïdite chronique. Dans la plupart des cas, il n'y a pas d'anomalies dans le fonctionnement de la glande thyroïde, mais parfois ses fonctions peuvent diminuer. De plus, des fluctuations ponctuelles peuvent être observées dans le fonctionnement de la glande thyroïde (thyroïdite indolore).

Thyroïdite subaiguë. Gonflement et douleur dans la glande thyroïde. La thyroïdite subaiguë provoque souvent de la fièvre. Parce que les hormones en excès s'échappent temporairement de la glande thyroïde, les symptômes qui affectent tout le corps, comme la maladie de Graves, se produisent et disparaissent progressivement. Les rechutes sont rares.

Goitre nodulaire (maladie thyroïdienne)

Développement de nodules dans la glande thyroïde. L'apparition d'une tumeur dans la glande thyroïde. Dans la plupart des cas, il n'y a aucune anomalie dans le fonctionnement de la glande thyroïde. Parfois, du liquide (kyste) peut s'accumuler à l'intérieur d'une tumeur cloquante.

Maladies courantes de la glande thyroïde

Goitre endémique

Hypertrophie progressive de la glande thyroïde, qui se développe à la suite d'une carence en iode chez des personnes vivant dans certaines zones géographiques avec une carence en iode dans l'environnement (c'est-à-dire dans une zone d'endémie de goitre). Le goitre diagnostiqué chez des individus dans des zones non endémiques par un goitre est appelé sporadique..

Les besoins quotidiens en iode chez une personne en bonne santé sont de 200 mcg. Une carence en hormones thyroïdiennes provoque une hypersécrétion d'hormone thyréostimulante et une hypertrophie de la glande. L'iode pénètre dans le corps humain avec la nourriture, l'eau et l'air. 90% des besoins quotidiens en iode sont fournis par la nourriture, 5% - par l'eau et 5% - par l'air.

Une hypertrophie physiologique de la glande peut survenir pendant l'adolescence. À l'exception de ce dernier, tous les patients atteints de goitre doivent subir des tests de la fonction thyroïdienne. Les résultats des études hormonales aideront à déterminer les causes de l'hypertrophie de la glande..

Thyroïdite auto-immune (AIT)

Le processus inflammatoire chronique dans la glande thyroïde est de genèse auto-immune ou une conséquence de lésions infectieuses de la glande thyroïde. La maladie peut être accompagnée à la fois d'hypothyroïdie et d'hyperthyroïdie. Les anticorps anti-thyroïdiens sont des protéines du sang qui attaquent certaines des propres protéines du patient (appelées antigènes) dans la glande thyroïde. Les anticorps peuvent stimuler ou inhiber la production d'hormones thyroïdiennes.

Hypothyroïdie thyroïdienne

Un syndrome causé par une diminution ou une perte complète de la fonction thyroïdienne, un manque d'hormones thyroïdiennes et caractérisé par des modifications des fonctions de divers organes et systèmes. L'hypothyroïdie peut survenir à tout âge, les femmes tombent malades 4 à 7 fois plus souvent (que les hommes).

  • L'hypothyroïdie primaire est causée par des dommages à la glande thyroïde elle-même: congénitale, acquise;
  • Hypothyroïdie secondaire (due à des lésions de la zone hypophysaire et à une diminution de la sécrétion de thyrotropine);
  • Hypothyroïdie tertiaire (due à des lésions de l'hypothalamus et à une diminution de la sécrétion de thyréolibérine);
  • Hypothyroïdie périphérique (due à l'inactivation des hormones thyroïdiennes pendant la circulation ou à une diminution de la sensibilité des tissus périphériques aux hormones thyroïdiennes).

Causes de l'hypothyroïdie primaire: anomalies héréditaires de la biosynthèse des hormones thyroïdiennes, hypoplasie et aplasie de la glande thyroïde, inflammation (thyroïdite de Hashimoto), conséquences de la chirurgie, administration d'iode radioactif, médicaments antithyroïdiens et autres médicaments, carence en iode (voir Goitre endémique).).

L'hypothyroïdie peut survenir secondaire et tertiaire en réponse à une diminution de la stimulation tropique avec hypofonction de la glande pituitaire (y compris avec une ischémie de l'adénohypophile due à une perte de sang abondante pendant l'accouchement ou un traumatisme) ou une maladie hypothalamique. L'hypothyroïdie peut survenir à tout âge, les femmes sont plus souvent malades.

Les principales causes de l'hyperthyroïdie: goitre toxique diffus, adénome toxique unique, thyroïdite, apport exogène d'iode ou prise de médicaments contenant de l'iode, par exemple, amiodarone, consommation excessive de T4 ou T3, etc. La cause la plus fréquente d'hyperthyroïdie est le goitre toxique diffus.

Goitre toxique diffus (DTZ) ou maladie de Graves-Basedow

Maladie auto-immune qui se développe chez des individus génétiquement prédisposés, caractérisée par la présence d'immunoglobulines pathologiques dans le sang qui se lient aux récepteurs TSH de la glande thyroïde et les stimulent de la même manière que la TSH. En conséquence, il y a un élargissement diffus et une hyperfonction de la glande thyroïde..

En raison de l'hyperfonctionnement des hormones thyroïdiennes, des changements toxiques se développent avec des dommages à divers organes et systèmes, la thyrotoxicose, qui affecte principalement les systèmes cardiovasculaire et nerveux. Le DTZ se développe entre 20 et 50 ans, la plupart des femmes sont malades (5 à 7 fois plus souvent que les hommes).

Adénome toxique (ou maladie de Plummer)

Il s'agit d'une tumeur bénigne de la glande thyroïde, caractérisée par la présence d'un nœud (adénome) qui surproduit de manière autonome les hormones thyroïdiennes, une hypoplasie et une diminution de la fonction du reste de la glande thyroïde. Il se manifeste par un tableau clinique de la thyrotoxicose.

Les symptômes cliniques et les données de laboratoire sont fondamentalement les mêmes que dans le goitre toxique diffus. Ainsi, le diagnostic en laboratoire de l'hyperthyroïdie repose sur la détection d'une concentration élevée de cT3 (et généralement de cT4) dans le plasma sanguin à une faible concentration de TSH. Les mêmes tests sont utilisés pour surveiller les résultats du traitement et surveiller davantage le patient..

Il existe trois choix principaux dans le traitement de la thyrotoxicose: les médicaments antithyroïdiens, l'iode radioactif et la chirurgie (thyroïdectomie subtotale).

Quelques mots de plus sur les maladies des glandes

La glande thyroïde est souvent appelée le «deuxième cœur», par conséquent, le diagnostic rapide des maladies et leur traitement est une question extrêmement importante. La santé des autres organes dépend du travail de la glande thyroïde, ainsi que de l'état général d'une personne.

Toute perturbation du flux d'énergie du corps peut entraîner de graves conséquences, allant de la simple distraction de la conscience aux problèmes cardiaques. C'est pourquoi une prévention et des examens périodiques de la glande thyroïde sont nécessaires. Nous proposons de considérer les maladies les plus «populaires» aujourd'hui.

Manque d'hormones thyroïdiennes

L'hypothyroïdie se réfère à une condition où le corps manque d'hormones sécrétées par la glande thyroïde. Il y a des problèmes de métabolisme, l'un des résultats est l'obésité. La symptomatologie de cette maladie est différente: l'état général du corps est généralement plutôt lent, la personne se fatigue rapidement, devient lente.

Si vous ne commencez pas le traitement à temps, un œdème grave peut survenir. Les enfants ont différentes formes de retard mental (en l'absence de traitement approprié). L'analyse de la TSH et d'autres études sous la stricte direction d'un endocrinologue aideront à établir le fait de la maladie..

Hyperfonction de la thyroïde

Contrairement à l'hypothyroïdie, l'hyperthyroïdie est associée à un excès d'hormones produites: augmentation des taux d'hormones T3 et T4. Les symptômes sont différents: les patients reçoivent un diagnostic de pouls rapide, d'arythmie et d'autres problèmes du système cardiovasculaire.

Le poids du patient est réduit en raison du métabolisme accéléré. Il y a des problèmes du tube digestif, ainsi que du système nerveux (irritabilité, anxiété). Pour le traitement, vous devez prendre des médicaments spéciaux qui suppriment l'activité excessive de la glande thyroïde, il est également recommandé de suivre un régime spécial.

Augmentation de la thyroïde

Maladie assez désagréable, le goitre, qui consiste en une glande hypertrophiée. Lorsqu'elle est négligée, elle peut augmenter à un point tel qu'il devient difficile de respirer et d'avaler. Si le goitre est surdéveloppé, il est nécessaire d'effectuer une opération pour enlever la tumeur.

Autres maladies

Les endocrinologues traitent également souvent les affections suivantes:

  • goitre toxique diffus: empoisonnement aux hormones thyroïdiennes, nécessite un traitement complexe, incl. intervention chirurgicale;
  • thyroïdite auto-immune: les cellules de la glande sont perçues par le système immunitaire comme étrangères, dans le contexte de cette maladie, une hypothyroïdie et une hyperthyroïdie peuvent se développer;
  • tumeurs malignes: les ganglions lymphatiques grossissent, des ganglions apparaissent sur la glande thyroïde, il est important de diagnostiquer la maladie aux premiers stades de son développement.

Nous avons répertorié les maladies les plus courantes, en pratique, il y en a plus. Les causes des maladies sont le manque d'iode, de vitamines, le stress, la prédisposition génétique, les mauvaises habitudes et l'absence d'un mode de vie sain. À un degré ou à un autre, des maladies peuvent survenir chez tout le monde, par conséquent, des examens périodiques, des tests sanguins, une échographie de la glande thyroïde sont nécessaires.

12 symptômes de la maladie thyroïdienne chez les femmes

Dans cet article, vous apprendrez:

Dans la plupart des cas, lorsque nous sentons que quelque chose ne va pas avec notre corps, nous le brossons simplement: "C'est juste un rhume, une allergie ou déjà l'âge" - c'est ce que nous nous disons.

Parfois c'est vrai. Mais plus souvent que prévu, ces problèmes apparemment inoffensifs sont le signe de conditions médicales plus graves. Par exemple, les vertiges peuvent être un symptôme de maladie cardiovasculaire chez la femme..

Par conséquent, il est si important de prêter attention à tous les signes que notre corps nous donne - tels signes qui apparaissent dans les maladies de la glande thyroïde..

Bien que ce soit une petite glande dans notre gorge, la glande thyroïde est responsable de la production d'hormone thyroïdienne (ou hormone thyroïdienne), qui régule le métabolisme, la température corporelle et la fréquence cardiaque. En cas d'échec soudain, il existe deux manières possibles de développer la maladie: soit la glande devient hyperactive, ce qui conduit à un excès d'hormones, soit elle ralentit et devient «paresseuse», ce qui conduit à un déficit hormonal..

Lisez la suite pour apprendre à reconnaître certains des signes avant-coureurs et des symptômes de maladies qui sont souvent négligés..

À quoi ressemble la glande thyroïde??

La glande thyroïde est située à l'avant du cou et a la forme d'un papillon, surlignée en rouge sur l'image ci-dessus. Il est difficile de croire que quelque chose d'aussi petit puisse avoir un si grand impact sur votre corps.

Si la glande thyroïde devient hyperactive, elle produit trop d'hormones, entraînant ainsi une hyperthyroïdie.

Il peut également devenir hypoactif et produire trop peu d'hormones, entraînant une hypothyroïdie..

Types de maladies thyroïdiennes

La glande thyroïde humaine est une minuscule glande en forme de papillon à la base du cou. L'importance de cet organe dans la physiologie humaine est très grande - la glande thyroïde régule le métabolisme (eau-minéraux, protéines, graisses et énergie) et stimule la croissance de certains types de cellules. La carence en hormone thyroïdienne produite par l'organe a un effet néfaste sur la fonctionnalité de tout l'organisme, et les symptômes des maladies thyroïdiennes chez la femme le confirment..

Le dysfonctionnement thyroïdien peut être diagnostiqué à tout âge chez les personnes des deux sexes, mais le plus souvent, la maladie affecte les femmes de plus de 35 ans. Il est très difficile de reconnaître les maladies à leurs symptômes, car la plupart des signes ne sont pas spécifiques.

Selon le ministère de la Santé, environ 40% de la population de la Fédération de Russie souffre de pathologies thyroïdiennes et, dans certaines régions, près de 95% de la population a besoin d'un traitement. La raison d'une telle image déprimante est une combinaison de plusieurs facteurs: une situation environnementale défavorable, une nutrition inadéquate (carence en iode et autres nutriments dans l'alimentation), des troubles génétiques.

La liste des maladies thyroïdiennes comprend:

  • Hypothyroïdie - un manque d'activité hormonale d'un organe;
  • Hyperthyroïdie (thyrotoxicose, goitre toxique diffus);
  • La thyroïdite auto-immune (maladie de Hashimoto) est une pathologie dans laquelle les cellules de votre propre système immunitaire commencent à attaquer la glande;
  • Myxœdème;
  • Le crétinisme est un type d'hypothyroïdie congénitale;
  • Adénome thyroïdien;
  • Cancer de la thyroïde.

Le trouble thyroïdien le plus courant est l'hypothyroïdie - une carence en hormone thyroïdienne.

Toutes les pathologies de l'organe en question peuvent être primaires, causées par des troubles de la glande elle-même, et secondaires, résultant d'une défaillance de l'activité de l'hypothalamus-glande pituitaire - les parties du système nerveux central qui régulent la production d'hormones.

Hypothyroïdie

L'hypothyroïdie est le type le plus courant de maladie thyroïdienne. La maladie provoque des troubles métaboliques persistants et progressifs, altère le fonctionnement des vaisseaux sanguins et du cœur, de l'estomac et des intestins, et affecte l'activité du système nerveux.

Les faibles taux d'hormones affectent inévitablement le fonctionnement du cerveau: la production de sérotonine et de dopamine, les neurotransmetteurs responsables des émotions positives, diminue. Pour cette raison, l'hypothyroïdie provoque souvent des larmes, des sautes d'humeur, du ressentiment, une diminution des capacités cognitives et le développement d'une dépression à long terme. Il a été établi qu'un cinquième des états dépressifs (en particulier chez les femmes) traités avec des médicaments et une psychothérapie sont en réalité causés par un manque d'hormones.

Les symptômes les plus courants de la maladie sont les suivants:

  • Fatigue, manque de force, fatigue constante;
  • Somnolence;
  • Diminution du tonus musculaire;
  • Préoccupation déraisonnable;
  • Indifférence au sexe;
  • Constipation récurrente
  • Problèmes de mémoire;
  • Convulsions fréquentes
  • Prise de poids malgré la quantité habituelle de nourriture;
  • Chute de cheveux;
  • Peau sèche;
  • Taux de cholestérol élevé;
  • Hypertension (pression artérielle élevée);
  • Changez le timbre de la voix;
  • Trouble de la déglutition (dysphagie).

Sans traitement, la maladie est lourde de complications potentiellement mortelles: la plus dangereuse d'entre elles est le coma hypothyroïdien. Cette condition survient souvent chez les femmes âgées en l'absence de thérapie spécifique. Une baisse du niveau d'hormone thyroïdienne dans le corps entraîne l'inhibition de la fonctionnalité de tous les systèmes. Un patient dans ce statut a besoin d'une hospitalisation urgente. Le coma peut être déclenché par une hypothermie, des infections aiguës, un infarctus du myocarde.

Hyperthyroïdie

La glande thyroïde hyperactive est plus fréquemment diagnostiquée chez les femmes âgées de 20 à 40 ans. La maladie est généralement d'origine auto-immune, c'est-à-dire qu'elle est causée par le comportement agressif de ses propres anticorps, qui stimulent une activité excessive des organes. Une production accrue d'hormone thyroïdienne provoque une intoxication et des perturbations de l'activité de nombreux organes.

Les principaux symptômes de l'hyperthyroïdie sont:

  • Irritabilité, agressivité, nervosité;
  • Transpiration intense;
  • Tachycardie (augmentation de la fréquence cardiaque);
  • Diarrhée et autres manifestations de dyspepsie;
  • Tremblement de la main;
  • Perte de poids dans le contexte d'une alimentation normale (parfois même excessive);
  • L'impuissance chez les hommes.

D'autres troubles thyroïdiens présentent des symptômes pour la plupart similaires. Une partie importante des maladies entraîne des changements d'apparence caractéristiques - un gonflement apparaît dans la région du cou, une exophtalmie (yeux exorbités) se développe, la peau devient pâle, les cheveux tombent ou des cheveux gris précoces se développent.

Toute pathologie de la glande thyroïde nécessite un traitement rapide et complet: le traitement est plus productif à un stade précoce.

Symptômes et signes de maladie

# 1: Se sentir bouleversé ou déprimé

Comme l'a montré la recherche, une glande thyroïde hyper ou hypoactive peut être directement liée à des changements d'humeur. Des niveaux d'hormones thyroïdiennes trop faibles peuvent affecter la production de sérotonine «bonheur» dans le cerveau. Cela peut vous rendre inhabituellement triste ou même déprimé..

D'un autre côté, des niveaux alcalins trop élevés peuvent vous rendre anxieux, anxieux ou irritable..

# 2: Constipation

Si vous souffrez de constipation et que vous ne pouvez en aucun cas vous en débarrasser, le problème réside probablement dans le fait qu'une perturbation de la production d'acide chlorhydrique alcalin a entraîné un ralentissement de la digestion..

«C'est l'un des trois symptômes les plus courants de l'hypothyroïdie chez la femme», explique un spécialiste en médecine intégrative..

# 3: Excès de sommeil

Il est parfois difficile pour chacun de nous de se réveiller le matin, mais quand cela devient tout simplement insupportable, c'est un signal d'action, comme le dit le médecin..

En raison de la glande thyroïde «paresseuse», les fonctions de base du corps sont considérablement ralenties, de sorte qu'une personne a sommeil même pendant la journée.

# 4: perte de cheveux et peau sèche


Vous avez la peau sèche et des démangeaisons constantes, même si l'hiver est encore loin? Cela pourrait être un symptôme d'hypothyroïdie. Le changement de l'état de la peau est dû à un métabolisme ralenti, ce qui entraîne une diminution du niveau de transpiration.

En outre, l'état des cheveux et des ongles peut s'aggraver. Même la perte de cheveux est possible. Quelle est la raison? Un manque d'hormone thyroïdienne peut interférer avec le processus normal de croissance des cheveux, entraînant une perte de cheveux. Parfois, les cheveux tombent même des sourcils.

«Beaucoup de femmes viennent et disent que le coiffeur les a envoyées ici», dit le médecin. «Ils disent:« Mon coiffeur a dit que mes cheveux tombaient et que je devais consulter un médecin au sujet de ma glande thyroïde ». Les coiffeurs en savent beaucoup plus sur les symptômes de la thyroïde que certains médecins! "

# 5: Gain de poids soudain

Bien que la prise de poids puisse résulter de divers facteurs, une prise de poids soudaine sans changement de régime alimentaire ou d'habitudes physiques devrait être préoccupante..

En général, c'est l'une des principales raisons pour lesquelles les patients viennent consulter un médecin. «Ils disent qu'ils mangent la même quantité que d'habitude, mais qu'ils prennent quand même du poids», explique le médecin. «Ils font les exercices, mais ça ne va nulle part. Ils ne peuvent pas perdre de poids. " Le plus souvent, cela se produit en raison d'un fonctionnement insuffisamment actif de la glande thyroïde..

# 6: Manque d'intérêt sexuel

Le manque d'hormones équivaut à une faible libido.

Cependant, d'autres symptômes qui accompagnent les problèmes de thyroïde - prise de poids, perte de cheveux - peuvent également contribuer à une diminution de la libido..

# 7: Douleur et engourdissement musculaires

Si vous vous cognez le doigt sur quelque chose, le doigt fait généralement mal. Ou si nous entreprenons un nouvel exercice, comme le canoë, nous pouvons ressentir de la douleur dans nos bras au cours des prochains jours. Cette douleur est normale et compréhensible..

Mais si vous ressentez soudainement une douleur sans raison évidente ou un engourdissement dans les bras, les mains, les jambes ou les pieds, alors la glande thyroïde est le coupable..

Au fil du temps, un manque d'hormones thyroïdiennes peut endommager le système nerveux du cerveau. «En conséquence, nous avons des accès de douleur ou d'engourdissement« inexpliqués »», explique le médecin..

# 8: "Fluttering" du coeur

Quand on tombe amoureux de quelqu'un, ce n'est pas étrange si notre cœur saute un battement.

Cependant, le battement cardiaque à la suite de problèmes de thyroïde est une tout autre affaire. Le «battement» est beaucoup plus palpable, comme si le cœur manquait plusieurs battements d'affilée. En général, vous pouvez même le sentir si vous sentez le pouls sur votre poignet ou votre cou..

Si cela ressemble un peu aux symptômes que vous échouez, cela peut être dû à une fréquence cardiaque rapide, ce qui peut à son tour signifier que votre corps a un excès d'hormones thyroïdiennes.

# 9: Assombrissement de l'esprit

Habituellement, avec l'âge, nous commençons à ressentir une sorte de trouble dans la tête - mais si cette condition s'aggrave soudainement, il peut y avoir un problème dans la glande thyroïde. Un excès d'acide chlorhydrique alcalin peut affecter la capacité de concentration, tandis qu'une carence entraîne un oubli..

«Lorsque nous traitons des patients pour une hypothyroïdie, ils sont souvent très surpris lorsque le brouillard dans leur tête commence à se dissiper et à quel point leur bien-être s'améliore», explique le médecin. «De nombreuses femmes pensent que ce n'est qu'une partie inévitable de la ménopause, alors qu'en fait c'est l'un des symptômes d'une maladie thyroïdienne..

# 10: Hypertension artérielle

Si vous souffrez d'hypertension artérielle et qu'aucun médicament ne semble pouvoir faire face au problème - comme une alimentation saine ou une activité physique accrue - vous voudrez peut-être faire tester votre thyroïde..

Une glande thyroïde insuffisamment active peut entraîner une augmentation du taux de «mauvais» cholestérol, ce qui, malheureusement, peut entraîner une hypertrophie du cœur ou une insuffisance cardiaque.

# 11: Augmentation de l'appétit et altération des papilles gustatives

Avez-vous le sentiment que la nourriture a soudainement un goût différent? Une glande thyroïde insuffisamment active peut provoquer des modifications du goût et des récepteurs olfactifs.

Cependant, si vous avez un problème de suralimentation, le problème peut être une hyperthyroïdie - ou une glande thyroïde hyperactive..

Dans ce cas, la partie de la maladie responsable de «l'hyperactivité» neutralise toutes les calories consommées - donc même si une personne n'arrête pas de manger, elle peut ne pas prendre de poids du tout. Bien que cela ressemble à un rêve de toute femme, c'est toujours avant tout une raison de consulter un médecin..

# 12: maux de cou ou de gorge

La glande thyroïde est située dans le cou, il est donc logique de ressentir de la douleur là où elle se trouve. Une boule dans la gorge, un changement de voix ou même un struma peuvent tous être un symptôme de la maladie thyroïdienne d'une femme.

Si vous ressentez ce genre de douleur, vérifiez votre cou dans un miroir pour déceler un gonflement..

Vous pouvez continuer votre examen de la manière suivante: «Tenez le spéculum dans une main, pointez vers la partie inférieure du cou au-dessus des clavicules, mais sous les cordes vocales - c'est là que se trouve la glande thyroïde. Avec le miroir pointé vers la zone souhaitée du cou, déplacez votre tête en arrière. Prenez une gorgée d'eau. Suivez le mouvement de votre gorge pendant que vous avalez. Vérifiez votre cou pour des bosses ou un gonflement. (N'oubliez pas: ne confondez pas la pomme d'Adam avec la glande thyroïde. La glande thyroïde est située légèrement plus bas, plus près des clavicules. Vous devrez peut-être répéter cet examen plusieurs fois).

Veuillez partager avec vos amis et aider à diffuser ces informations importantes!

Maladies thyroïdiennes - Symptômes, traitement, signes, causes et prévention

Ces maladies peuvent également toucher une partie du cerveau, la selle turque, en particulier l'hypophyse (la soi-disant dépendance hypophysaire), car entre l'état de la glande thyroïde et l'hypophyse, direct et rétroaction.

Même avec des dysfonctionnements mineurs de la glande thyroïde, des maladies secondaires causées par un dysfonctionnement de la glande thyroïde peuvent survenir, souvent avec des indications hormonales absolument normales.

Thyroïde

La glande thyroïde ou thyroïde est une glande endocrine qui produit trois hormones (thyroxine, triiodothyronine et calcitonine). Les deux premiers contrôlent les processus de croissance, de maturation des tissus et organes, du métabolisme et de l'énergie, la calcitonine est l'un des facteurs contrôlant le métabolisme du calcium dans les cellules, participant à la croissance et au développement de l'appareil osseux (avec d'autres hormones).

L'activité fonctionnelle excessive (hyperthyroïdie, thyrotoxicose) et insuffisante (hypothyroïdie) de la glande thyroïde est à l'origine de diverses maladies. Le niveau de sécrétion d'hormones thyroïdiennes est directement lié à l'activité d'autres glandes endocrines (hypophyse, hypothalamus, glandes surrénales, gonades), à la présence d'une quantité suffisante d'iode dans les aliments, à l'état du système nerveux (central et périphérique).

De plus, les hormones produites par deux autres organes affectent l'activité de la glande thyroïde: l'hypophyse - l'hormone TSH et l'hypothalamus - l'hormone TRH. La carence en iode est l'un des principaux facteurs prédisposant aux maladies thyroïdiennes. Cela est particulièrement vrai dans l'enfance, l'adolescence et pendant la grossesse..

Maladies de la glande thyroïde

Descriptions des troubles thyroïdiens

Causes de la maladie thyroïdienne

Sans aucun doute, les facteurs génétiques qui déterminent la prédisposition d'une personne à une maladie particulière jouent un rôle important dans l'apparition de maladies thyroïdiennes. Mais, en plus, le rôle de divers facteurs de stress externes dans le développement des pathologies thyroïdiennes est incontestable. Comprenant:

surcharge psycho-émotionnelle;
une nutrition déséquilibrée et, par conséquent, un manque de vitamines et / ou de micro-éléments (y compris une carence en iode);
conditions écologiques et de rayonnement défavorables;
les infections;
maladies chroniques;
prendre certains médicaments, etc..

Ce sont les facteurs qui déclenchent l'apparition de maladies thyroïdiennes. En termes simples, certaines raisons agissent constamment sur le corps humain, forçant sa glande thyroïde à produire une quantité accrue ou diminuée d'hormones..

Cela conduit au fait que cet organe du système endocrinien «s'use» et «disparaît», devient incapable de synthétiser la quantité optimale d'hormones T3 et T4 pour les besoins de l'organisme..

Au final, soit des troubles fonctionnels chroniques de la glande thyroïde (hypo-, hyperthyroïdie), soit des modifications morphologiques de sa structure (formation de goitre, formation de ganglions, hyperplasie, etc.).

Signes de maladie thyroïdienne

Avec l'accélération des processus métaboliques et une augmentation du niveau d'hormones thyroïdiennes, on observe les éléments suivants:

  • Palpitations cardiaques;
  • la faiblesse;
  • tremblement;
  • larmoiement;
  • irritabilité;
  • perte de poids drastique.

Avec une carence en hormones, l'hypothyroïdie, au contraire, un ralentissement des processus métaboliques se produit, qui se manifeste:

  • faiblesse générale;
  • peau sèche;
  • fatigue rapide;
  • gain de poids;
  • gonflement sur tout le corps;
  • une augmentation de la pression artérielle;
  • bradycardie;
  • chute de cheveux.

Les symptômes de l'hypothyroïdie ne sont pas toujours spécifiques, le plus souvent ils sont bénins en raison du développement progressif de la maladie. Les cas d'hypothyroïdie sont beaucoup plus fréquents chez les femmes. Dans certains cas, l'hypothyroïdie devient la cause du développement de l'infertilité féminine, parfois - diverses malformations chez le fœtus (le plus souvent des phénomènes pathologiques sont observés dans le système nerveux central).

C'est pourquoi il est conseillé à toutes les femmes de subir un examen approfondi de la fonction thyroïdienne par un endocrinologue pendant la planification de la grossesse. Habituellement, en présence d'une pathologie thyroïdienne, il y a une augmentation ou une diminution de sa taille, l'apparition de nœuds ou de tumeurs, un changement de densité (consistance).

Avec une augmentation de la taille de la glande thyroïde due à la formation nodulaire, il est habituel de parler d'un goitre nodulaire. Si la glande est agrandie en raison de la croissance de ses tissus, un goitre diffus se développe. Avec une combinaison de prolifération diffuse du tissu glandulaire avec la présence d'une formation nodulaire, le goitre est appelé mixte. Le goitre de la glande thyroïde peut se développer dans le contexte d'une carence en iode dans les aliments.

Cependant, dans certains cas, le développement du goitre est associé à des processus physiologiques tels que la puberté, la grossesse. Avec une augmentation significative de la taille de la glande thyroïde, une compression des tissus et organes voisins se produit: l'œsophage, la trachée, les vaisseaux et les nerfs du cou. Dans ce cas, le syndrome de compression se développe:

  • sensation de corps étranger sur le cou;
  • pression dans le cou;
  • essoufflement, aggravé par le rejet de la tête en arrière;
  • enrouement de la voix;
  • difficulté à avaler.

Dans de rares cas, vous pouvez observer des plaintes de syndrome douloureux dans la région de la glande thyroïde. Habituellement, l'apparition de la douleur signale le développement d'une hémorragie dans le nœud de la glande ou d'un processus inflammatoire dans ses tissus..

Les ganglions lymphatiques enflés dans le cou indiquent généralement un processus inflammatoire dans le tissu thyroïdien. Cependant, dans certains cas, une hypertrophie des ganglions lymphatiques est une conséquence du développement de métastases de tumeurs malignes de la glande thyroïde. Parmi les autres maladies de la glande thyroïde, les maladies de nature auto-immune sont répandues: thyroïdite auto-immune et goitre toxique diffus.

Ces maladies sont causées par la formation de leucocytes et de protéines spéciales dans le sang - des anticorps qui, agissant ensemble, contribuent à endommager les tissus ou stimulent la fonction de la glande thyroïde. L'incidence de la thyroïdite auto-immune et du goitre toxique diffus est de 1: 100.

Le plus souvent, les patients atteints de thyroïdite auto-immune ont:

  • changer le timbre de la voix;
  • bradycardie;
  • diminution de la mémoire;
  • grossièreté des traits du visage;
  • discours flou;
  • l'apparition d'essoufflement pendant l'exercice;
  • augmentation progressive du poids corporel.

Chez les femmes atteintes de thyroïdite auto-immune, l'infertilité et les irrégularités menstruelles sont fréquentes. Les signes cliniques de développement de diverses tumeurs (y compris malignes) dans le tissu thyroïdien sont absents dans 80% des cas. C'est pourquoi depuis longtemps les patients se considèrent pratiquement en bonne santé, ignorant la présence d'une maladie redoutable..

Dans ces circonstances, les endocrinologues recommandent à tout le monde, sans exception, de subir une échographie préventive une fois par an. En plus de l'échographie, des informations complètes sur l'état de la glande thyroïde peuvent être obtenues après un test sanguin de laboratoire spécial pour étudier le niveau d'hormones.

Symptômes de la maladie thyroïdienne

Glande thyroïde: ses dimensions sont de 4x2x2 cm en proportion, et l'épaisseur de l'isthme entre les lobes ne dépasse pas 4-5 mm. Mais les déviations de la glande thyroïde sont à la fois vers le haut et vers le bas. Vous devez faire attention à l'état de la glande thyroïde avec les symptômes suivants:

  • fatiguabilité rapide;
  • nervosité excessive;
  • changement de poids dans un sens ou dans un autre;
  • cheveux et peau secs;
  • douleur musculaire;
  • hyperactivité dans l'enfance;
  • changements hormonaux.

Les symptômes de la maladie thyroïdienne suggèrent la présence de signes primaires et secondaires, auxquels il faut prêter attention le plus tôt possible. Le succès du traitement en dépendra. Aux premières plaintes, en règle générale, une échographie de la glande thyroïde est prescrite, comme l'une des principales méthodes pour déterminer la présence de problèmes..

La glande thyroïde - taille + norme - est une image assez claire. De plus, avec un degré de probabilité élevé, les hormones thyroïdiennes devront également être passées: la norme est clairement énoncée, par conséquent, dans tout laboratoire qui se respecte, la différence entre les indicateurs sera visible dans les résultats primaires.

Une activité excessive de la fonction de la glande thyroïde - hyperthyroïdie de la glande thyroïde, ainsi qu'une thyréotoxicose de la glande thyroïde - entraîne une augmentation de la transpiration, des tremblements dans les membres, des troubles du sommeil et une activité insuffisante - hypothyroïdie de la glande thyroïde - à un œdème du visage, des bras et des jambes, aggravation de la situation avec la pression artérielle, souvent - à une forte augmentation du poids corporel.

Des signes de maladie thyroïdienne ont été identifiés, vous devez maintenant commencer le traitement le plus tôt possible et, surtout, faites entièrement confiance à votre médecin..

Disons tout de suite: ce processus prend suffisamment de temps, vous aurez le temps, si vous le souhaitez, d'étudier en profondeur le sujet appelé «glande thyroïde», et d'apprendre à vivre avec l'une des maladies thyroïdiennes connues. La glande thyroïde chez l'homme se manifeste un peu moins souvent du côté négatif que chez la femme.

Cela est particulièrement vrai pour une période particulière de la vie de chaque femme: la glande thyroïde et la grossesse sont souvent des concepts dont la combinaison inquiète la future mère. Dans tous les cas, si les signes de la glande thyroïde gênent, il est nécessaire de subir un examen complet complet pour passer une analyse des hormones thyroïdiennes en temps opportun.

Déjà les tout premiers résultats montreront s'il s'agit d'un dysfonctionnement du système ou d'une maladie grave qui nécessite le même traitement. Échographie de la glande thyroïde: la norme est connue et les anomalies sont visibles presque immédiatement. Les maladies de la glande thyroïde chez les femmes, selon les statistiques, sont plus fréquentes que chez le sexe opposé. Et, ce qui est le plus désagréable, c'est que l'âge de ces maladies rajeunit chaque année..

L'hypofonction de la glande thyroïde, en passant, devient assez rapidement perceptible chez la femme, ce qui permet de commencer la lutte contre la maladie sans la reporter à plus tard. L'hyperfonction de la glande thyroïde est plus "secrète", mais elle se prête aussi parfaitement à une correction thérapeutique, surtout si le traitement est pris à temps.

Traitement des troubles thyroïdiens

Dans le processus de diagnostic, il peut s'avérer que la question est beaucoup plus compliquée: par exemple, la thyroïdite de la glande thyroïde et peut-être même la thyrotoxicose de la glande thyroïde. Mais tout cela n'est pas aussi effrayant que le mot même, quand le son dont l'âme va aux talons: cancer.

Cancer de la thyroïde - ses signes sont-ils sans ambiguïté? Non, c'est pourquoi la panique est la dernière chose. La glande thyroïde est l'un de ces organes qui répond bien au traitement.

Il est nécessaire d'effectuer toutes les recherches supplémentaires nécessaires, de préférence dans un état calme, sans panique. Dans le processus, des diagnostics supplémentaires peuvent apparaître: un kyste thyroïdien - ses symptômes sont souvent similaires au stade initial.

Le traitement de la glande thyroïde est un processus purement individuel, ici vous ne pouvez pas compter sur le fait que le voisin du 45ème appartement a été aidé par ce médicament dans une boîte aussi rouge. Ne vous cachez pas d'un diagnostic difficile, car le cancer n'est pas une condamnation à mort. La glande thyroïde - son traitement même dans les cas difficiles - est bien étudiée, à chaque fois de nouvelles méthodes apparaissent.

Cependant, parfois la conclusion des médecins sur le thème «glande thyroïde» est incontestable: une opération. Ablation de la glande thyroïde - les conséquences de ce traitement sont effrayantes, la terre quitte sous nos pieds, le monde devient noir. En vain!

Le niveau actuel de l'industrie pharmaceutique nous permet de dire avec certitude: il y a de la vie après l'opération, même si la glande thyroïde est complètement retirée! Et cela ne diffère pratiquement pas de la vie de milliers d'autres personnes qui ont une glande thyroïde. Cancer de la thyroïde: le pronostic est assez optimiste, ce qui est une bonne nouvelle.

Régime alimentaire tout en traitant la glande thyroïde

Ce qui est nécessaire lors du traitement de la glande thyroïde

Pour les maladies de la glande thyroïde, une alimentation à base d'herbes, de racines, de noix et de fruits est recommandée. Les aliments végétaux sont riches en iode organique, empêchant ainsi la progression de la maladie. En outre, le régime doit contenir des fruits de mer frais:

  • crevette;
  • un poisson;
  • homards;
  • Crabes;
  • moules;
  • algues (cytosères, fucus et varech).

En plus de l'iode organique, dans le traitement des maladies de la thyroïde, il est nécessaire de manger des aliments à haute teneur en cobalt, cuivre, manganèse et sélénium. Ces éléments se retrouvent dans les baies fraîches et sèches (aronia, groseille à maquereau, rose musquée, fraise, myrtille, framboise). On les trouve également dans les légumes (dans la citrouille, l'ail, l'aubergine, le radis noir, les betteraves, les navets et le chou).

Il est recommandé d'utiliser des tisanes d'absinthe, d'achillée millefeuille et d'angélique. Les adaptogènes (ginseng, racine d'or, rhodiola rosea, leuzea, éleutherococcus, zamaniha, pivoine, mousse islandaise, réglisse nue et orchis) sont également utiles..

Lors du traitement des maladies de la glande thyroïde, il est recommandé d'utiliser des jus fraîchement préparés, du miel naturel, ainsi que toutes sortes de céréales et de grains germés de céréales et de légumineuses. Les noix (noix, noisettes, indiennes, noix de cajou) sont utiles. Les grains de sésame, de lin, de tournesol et de pavot sont d'un grand avantage..

Ce qui est interdit lors du traitement de la glande thyroïde

En cas de maladie thyroïdienne, il convient d'exclure du régime alimentaire ou de limiter sérieusement la consommation des aliments suivants:

  • Saucisses.
  • Graisses animales.
  • Sucre et aliments riches en sucre.
  • Sel.
  • Café et cacao.
  • Boissons gazeuses et stimulantes (Coca-Cola, Pepsi-Cola, etc.);
  • Eaux minérales gazeuses.
  • Aliments frits, en conserve et fumés.
  • Légumes marinés.
  • Tous les types de produits laitiers (vous ne pouvez boire que du lait aigre naturel).
  • Des œufs.
  • Produits de farine blanche raffinée de haute qualité.
  • Gâteaux, biscuits et pâtisseries;
  • Condiments stimulants comme le vinaigre, l'adjika, la mayonnaise, les tomates chaudes, les piments forts, etc..
  • De l'alcool.

La compilation d'un régime pour les maladies thyroïdiennes doit être confiée au médecin - il prendra en compte votre état et découvrira la nature exacte du problème.

Exercice thyroïdien

Des exercices spéciaux, associés à des exercices de respiration, aident à réduire l'enflure, à améliorer l'état de la glande thyroïde et à accélérer son traitement. Facile à faire

Cet ensemble simple d'exercices peut être fait à la maison:

Exercice numéro 1

  • Mettez vos mains à l'arrière de votre tête.
  • Prenez une profonde inspiration par le nez.
  • En libérant lentement de l'air par la bouche, abaissez votre menton vers votre poitrine.
  • Mains sur les côtés, paumes vers le haut.
  • Tournez le corps vers la gauche en essayant de ramener les omoplates.
  • Répétez dans l'autre sens.
  • Respirez uniformément, selon le schéma de l'exercice précédent.

Exercice numéro 2

  • Levez les mains, tournez vos paumes vers le ciel.
  • En expirant lentement, abaissez le corps vers l'avant et vers le bas, décrivant un arc avec vos paumes.
  • Toucher le sol.
  • Inspirez et redressez-vous.

Exercice numéro 3

  • Allongez-vous sur le ventre.
  • Placez vos paumes sous votre menton.
  • En inspirant, écartez vos bras sur les côtés.
  • Pliez le dos en levant le menton aussi haut que possible.
  • À l'expiration, revenez à la position de départ.

Si vous faites des exercices à la maison tous les jours, après une ou deux semaines, l'état d'une personne dont la glande thyroïde est hypertrophiée s'améliore considérablement: l'essoufflement et les vertiges diminuent, le tonus général du corps augmente.

Méthodes traditionnelles de traitement de la glande thyroïde

Fournir un traitement d'appoint à domicile pour un organe vital tel que la thyroïde nécessite de la prudence.

Premièrement, l'auto-thérapie est strictement interdite pour les tumeurs thyroïdiennes bénignes et malignes. Deuxièmement, de nombreuses herbes médicinales provoquent souvent des réactions allergiques et la chélidoine est, en général, une plante vénéneuse qui peut provoquer des maladies mentales et une intoxication grave du corps..

En outre, un surdosage interne de préparations contenant de l'iode ne doit pas être autorisé afin d'éviter l'apparition de nausées, un goût métallique dans la bouche, un nez qui coule, un larmoiement..

Sanguine blanche

Depuis plus d'un siècle, pour les maladies de la glande thyroïde, les guérisseurs villageois ont recours à l'aide de teintures à base de potentille blanche (à cinq feuilles ou à cinq feuilles). Grâce aux glycosides triterpéniques, aux composés phénoliques, à l'acide iodique inclus dans cette plante médicinale, la synthèse des hormones thyroïdiennes est régulée et les modifications diffuses de l'organe endocrinien sont éliminées.

Pour préparer un médicament maison, vous devez broyer 50 grammes de racines séchées de Potentilla blanc, les verser avec 500 millilitres d'alcool à 70% et laisser infuser dans un endroit sombre pendant 3 semaines. Ensuite, la teinture est filtrée sur une étamine et prise (à raison de 30 gouttes pour un demi-verre d'eau) deux fois par jour, une demi-heure avant les repas pendant un mois. Ensuite, après une semaine de pause, le traitement peut être répété.

Chélidoine

Depuis l'Antiquité, pour les maladies du système endocrinien, la teinture de chélidoine est utilisée pour stimuler la glande thyroïde, soulager les poches et éliminer le goitre toxique. Pour préparer un remède, vous devrez broyer l'herbe de cette plante médicinale et en remplir un pot d'un demi-litre. Les matières premières préparées sont versées avec de la vodka jusqu'au sommet de la boîte et insistées pendant deux semaines, en secouant le récipient de temps en temps.

La teinture se prend le matin, à jeun, selon un certain schéma: ils commencent par 2 gouttes diluées dans 50 millilitres d'eau, en ajoutant deux gouttes par jour. En conséquence, la posologie d'une dose unique doit être de 16 gouttes. Dans un tel volume, la teinture est prise dans un délai d'un mois, puis une pause de 10 jours est prise et le traitement est poursuivi, en commençant immédiatement par 16 gouttes. Le traitement avec la chélidoine implique plusieurs cours thérapeutiques.

écorce de chêne

Avec un élargissement du pancréas, accompagné d'une expansion progressive de l'avant du cou (formation de goitre), les lotions à base d'écorce de chêne ont longtemps été considérées comme un remède efficace. Il est nécessaire de broyer l'écorce de chêne en fine poussière pour faire 2 cuillères à soupe de matières premières, qui doivent être versées avec 200 millilitres d'eau bouillante et insistées pendant une demi-heure. Avec le bouillon préparé, vous devez faire tremper un grand morceau de gaze et le fixer à la partie saillante du cou, en l'enveloppant sur le dessus avec un chiffon en laine. Il est recommandé de faire de telles lotions avant de se coucher pendant trois semaines..

La carence en iode affecte négativement la formation des hormones thyroïdiennes, c'est pourquoi cet oligo-élément violet-brun est très activement utilisé dans le traitement de la glande thyroïde. En une semaine, vous pouvez faire un filet d'iode sur la peau du coude, du talon ou du dos. Si le corps manque d'iode, une telle grille disparaîtra après 12 heures. En plus de l'usage externe, la prise quotidienne d'une goutte de solution de Lugol contenant de l'iode moléculaire est pratiquée pendant 2 semaines. Contre-indications

Ainsi, le traitement de la glande thyroïde avec des remèdes populaires doit être effectué en combinaison avec des méthodes thérapeutiques traditionnelles. Dans l'hypothyroïdie, un traitement hormonal substitutif de la thyroïde est prescrit avec des médicaments L-thyroxine, T-rhéocomb, thyroïdine et dans l'hyperthyroïdie, la formation d'hormones sécrétées par la glande thyroïde est empêchée, comme le mercazolil, le tyrozol, le propicil. Seuls des efforts conjoints peuvent éliminer les problèmes avec cet organe important de sécrétion interne..

Prévention des maladies thyroïdiennes

Tous les fruits de mer sont utiles pour la glande thyroïde: calamars, foie de morue, poissons de mer, crevettes, algues, etc. Parmi les produits végétaux, il ne faut pas oublier:

  • kaki;
  • feijoa;
  • Rendez-vous;
  • pruneaux;
  • aubergine;
  • épinard;
  • tomate.

Des aliments riches en oligo-éléments tels que le cobalt, le cuivre et le manganèse sont également nécessaires. Tous ces composants se retrouvent en grande quantité dans:

  • rose musquée;
  • groseille à maquereau;
  • myrtilles;
  • fraises;
  • feuilles et racines de pissenlit.

Il est recommandé d'utiliser des aliments riches en fer et en cuivre: noix, noisettes, noix de cajou, amandes douces, graines de sésame.

Les mesures préventives les plus efficaces pour les maladies thyroïdiennes:

Si vous vivez dans une région carencée en iode, vous devez régulièrement reconstituer les réserves de l'organisme avec cet oligo-élément. Pour ce faire, il suffit de manger du sel iodé..
Arrêtez de fumer et équilibrez votre alimentation. Il a été prouvé que les maladies thyroïdiennes sont plus fréquentes chez les fumeurs et les personnes en surpoids.
Une mesure préventive importante est l'utilisation d'aliments qui ont poussé dans des zones écologiquement propres..
L'utilisation d'équipements de protection contre les effets nocifs des rayons ultraviolets. Dans le cas de travail avec des éléments radioactifs, cette mesure est nécessaire.
Évitez beaucoup de stress pouvant provoquer des perturbations hormonales.

N'oubliez pas d'inclure les aliments suivants dans votre alimentation quotidienne pour prévenir les maladies thyroïdiennes:

  • algue;
  • jus de carotte;
  • jus de céleri;
  • betteraves.

Questions et réponses sur le thème "Maladies de la glande thyroïde"

Question: Un nœud a été trouvé dans mon lobe droit de la glande thyroïde. Un nœud peut-il entraîner des complications? (je m'intéresse surtout aux maladies osseuses).

Réponse: Les complications les plus courantes comprennent: les tumeurs cancéreuses; la transition d'une formation bénigne à une formation maligne; augmentation significative de la taille du nœud; la formation d'un adénome toxique; "Transition" des processus inflammatoires et autres pathologies vers les organes et tissus adjacents à la glande thyroïde. Le nœud dans le lobe droit de la glande thyroïde lui-même n'est pas dangereux, mais cela n'est vrai que pour les cas où un diagnostic rapide et un traitement approprié ont été effectués.

Question: Bonjour, dites-moi s'il vous plaît, à cause de ce que mon poids est réduit, des nausées et je le prends quand mon estomac est vide après cela, comme si je n'avais pas mangé.

Réponse: Il peut y avoir plusieurs raisons, vous avez besoin d'une consultation à temps plein avec un gastro-entérologue.

Question: Un test sanguin a montré un taux de sucre inférieur à la norme de 2,8 et à la norme de 3,3 à 5,5. Comment cela menace-t-il la santé?

Réponse: Une diminution de la glycémie peut être causée par les raisons suivantes:

  • Dosage excessif d'insuline et d'antidiabétiques pour le diabète.
  • Déshydratation.
  • Nutrition trop maigre et irrationnelle avec une prédominance de glucides raffinés et un minimum de vitamines, fibres, sels minéraux.
  • Une forte activité physique.
  • Alcoolisme.
  • Diverses échecs - cardiaques, hépatiques, rénaux.
  • Épuisement général du corps.
  • Déficit hormonal avec inhibition de la synthèse du glucagon, de l'adrénaline, du cortisol, de la somatropine.
  • Tumeurs extracellulaires, insulinomes et anomalies congénitales du spectre auto-immun.
  • Injection excessive de solution saline dans le sang par la méthode goutte à goutte.
  • Maladies chroniques à large spectre.
  • Règles.

Question: Bonjour! Avez-vous diagnostiqué un kyste du lobe gauche de la glande thyroïde? Est-ce dangereux? Et que faire?

Réponse: Le kyste du lobe gauche de la glande thyroïde est inférieur à 1 centimètre, en règle générale, il est soumis à une observation dynamique et ne nécessite ni traitement conservateur ni, a fortiori, chirurgical.

Les kystes thyroïdiens peuvent devenir enflammés et suppurés. Dans le même temps, il y a une douleur vive dans le cou, une forte fièvre, des symptômes d'intoxication, une hypertrophie et une inflammation des ganglions lymphatiques régionaux.

Il convient de prêter attention au fait que dans la plupart des cas, le kyste ne dérange pas seulement une personne, mais peut tout simplement disparaître. Cela ne s'applique qu'aux petites formations qui ne sont pas sujettes à l'élargissement.

Les petits kystes qui n'interfèrent pas avec la glande thyroïde peuvent être traités avec des médicaments hormonaux pour la thyroïde. Cependant, de nombreux médecins tentent aujourd'hui d'éviter de tels rendez-vous et tentent de contrôler le kyste avec un régime contenant de l'iode, des préparations à base d'iode. Presque tous les kystes sont bénins et ont un pronostic favorable, mais nécessitent une échographie périodique.

L'ablation chirurgicale d'un kyste thyroïdien est utilisée lorsqu'il est volumineux, par exemple lorsqu'il rend difficile la respiration et la déglutition des aliments, ou à des fins esthétiques. Notez qu'il existe des cas où l'ablation du kyste thyroïdien est effectuée pour des raisons de santé, par exemple l'évolution maligne de cette maladie.

Question: J'ai un goitre diffus non toxique à 3 nœuds 9.11 14. Le chirurgien dit que j'ai besoin d'une opération.

Réponse: Le traitement chirurgical et le traitement avec l'isotope radioactif de l'iode de goitre diffus non toxique est indiqué en cas de goitre géant et le développement de complications (compression des organes adjacents).

Question: Qu'est-ce qu'une tumeur folliculaire?

Réponse: Le tissu fonctionnel de la glande thyroïde se compose de 30 millions de follicules, qui sont des formations grossières, qui contiennent une substance colloïde avec les épines de la glande thyroïde. La couche interne des follicules est renforcée par les thyrocytes - cellules épithéliales (folliculaires), qui produisent des substances actives. Avec leur croissance anormale, une nouvelle éducation se forme. La tumeur folliculaire de la glande thyroïde est une nouveauté, dans la structure de laquelle les cellules folliculaires de l'organa sont présentes.

Question: Bonjour, dites-moi le problème de la glande thyroïde, peut être associé à un prolactinome. Je me demande d'où, ce qui vient?

Réponse: Une augmentation de la prolactine peut être associée à la fois au prolactinome et à un dysfonctionnement thyroïdien.

Question: Qu'est-ce que la TSH, je l'ai 18, ils ont dit que c'était très mauvais, le médecin lui a prescrit de prendre de l'eutirox à vie.

Réponse: L'hormone de stimulation thyroïdienne (TSH) est une substance tropique biologiquement active produite par l'hypophyse antérieure. La norme TSH est de 0,4 à 4 μIU / m, une TSH élevée indique un dysfonctionnement de la glande thyroïde.

Question: Combien de temps dure le test d'hormones?

Réponse: En moyenne, la procédure de prélèvement de sang et d'étude de la quantité d'hormones qu'il contient dure de deux jours à une semaine. Cela dépend de l'emplacement et de la technique d'enquête. Par exemple, dans le laboratoire d'un hôpital public, la procédure prendra plus de temps que dans une clinique privée..

Q: Comment le fourreau affecte-t-il la glycémie?

Réponse: En règle générale, chez les patients souffrant de troubles de la glande thyroïde, le taux de sucre dans le sang est élevé, mais il est difficile de dire sans équivoque ce qui est primaire.

Question: La glande thyroïde peut-elle affecter la fonction des organes féminins? Le désir d'avoir des relations sexuelles a disparu. Démangeaisons dans les entrejambes torturées.

Réponse: Oui, c'est possible, sauf pour les démangeaisons.

Question: Le lobe droit est composé de nombreuses formations anéchoïques similaires jusqu'à 3 mm, plusieurs formations hypoéchogènes jusqu'à 5x3 avec des contours lisses d'une structure homogène. Le lobe gauche est constitué de nombreuses formations anéchoïques avec une inclusion ponctuelle hyperéchogène jusqu'à 4 mm. Veuillez écrire ce que cela signifie?

Réponse: Bonjour. La formation anéchoïque est une description d'une inclusion dans un organe qui a des propriétés de ne pas refléter les ultrasons. Cette phrase n'est pas un diagnostic, mais décrit simplement l'observation du médecin effectuant la recherche. Cela peut être à la fois normal et pathologique, ce qui dépend en partie de l'organe dans lequel il est observé. Formation hypoéchogène - une description d'une structure qui a une densité inférieure à celle des tissus environnants, qui n'est également qu'une observation, pas un diagnostic.

Question: Modifications diffuses de la glande thyroïde, le volume total des lobes est de 9,7 cm cubes Macrofollicules des deux lobes. Qu'est-ce que ça veut dire?

Réponse: Bonjour. Les changements diffus dans la glande thyroïde sont un terme utilisé dans la méthode de diagnostic par ultrasons et peuvent signifier des maladies de la glande, de nature différente. Les macrofollicules de la glande thyroïde sont des néoplasmes nodulaires. La formation de macrofollicules n'est généralement accompagnée d'aucun symptôme. Le fond hormonal du patient, le travail de sa glande thyroïde restent également inchangés..

Question: La glande thyroïde affecte-t-elle l'humeur et la complexité du caractère?

Réponse: Bonjour. Oui, l'irritabilité est l'un des symptômes de la maladie thyroïdienne..

Question: On m'a diagnostiqué un goitre de grade 3, une thyroïdite auto-immune, une maladie de Hashimoto. J'ai fait défiler Internet et j'ai constaté qu'ils sont tous identiques, n'est-ce pas? La raison de cette maladie, le médecin n'a rien expliqué? Les conclusions ont été tirées sur la base des résultats des échographies et des tests sanguins pour les hormones. Dans le même temps, il a prescrit un traitement médicamenteux avec contrôle après 3 mois. Est-ce que si peu de temps est suffisant? La clinique est payée, je soupçonne que l'argent est pompé.

Réponse: Bonjour. La thyroïdite auto-immune (thyroïdite de Hashimoto) est une maladie inflammatoire chronique de la glande thyroïde de genèse auto-immune. Comme pour toutes les maladies auto-immunes, les causes sont floues, généralement héréditaire. Un traitement spécifique de la thyroïdite auto-immune n'a pas été développé. Malgré les progrès modernes de la médecine, l'endocrinologie ne dispose pas encore de méthodes efficaces et sûres pour corriger la pathologie thyroïdienne auto-immune, dans laquelle le processus ne progresserait pas vers l'hypothyroïdie. Par conséquent, l'endocrinologue prescrit des médicaments avec un suivi périodique de leurs effets..

Question: Bonjour, ma fille a 14 ans, est-il possible de retirer la glande glandulaire sans chirurgie?

Réponse: Bonjour. L'ablation de la glande thyroïde (thyroïdectomie) est une opération complexe et de haute technologie qui nécessite une expérience considérable et des qualifications élevées du chirurgien. De telles interventions sont effectuées assez souvent et il est conseillé que le traitement ait lieu dans un centre spécialisé dans les maladies de cet organe. L'ablation de la glande thyroïde, effectuée par un médecin compétent et expérimenté conformément aux normes modernes, ne constitue pas une menace pour la vie et la santé du patient, s'accompagne d'une fréquence minimale de complications et ne nécessite pas de longues hospitalisations et rééducation. Aujourd'hui, les médecins conviennent que l'opération est indiquée dans les cas où d'autres méthodes de traitement n'apportent pas d'effet ou en cas de tumeurs malignes. Les nodules thyroïdiens sont enlevés avec un laser.

Question: Bonjour! L'Uzi n'a pas trouvé le lobe gauche de la glande thyroïde. Après une crevaison. Pourrait-il être?

Réponse: Bonjour. L'aplasie est une absence totale ou partielle d'un lobe de la glande thyroïde. En règle générale, il est diagnostiqué immédiatement à la naissance d'un enfant (c'est une conséquence de la pathologie du développement intra-utérin). Mais dans certains cas, une allasie du lobe gauche peut être trouvée chez une personne déjà adulte et sexuellement mature (beaucoup moins souvent, mais quand même) - en raison d'un mode de vie inapproprié et d'une conséquence de maladies passées avec des effets secondaires sur la glande thyroïde. Le traitement Allasia repose principalement sur un traitement hormonal substitutif (préparations de thyroxine). Des tests de la fonction thyroïdienne doivent être effectués. Si son travail est entièrement rémunéré et effectué par une autre part, aucun traitement n'est requis.

Question: Est-il possible de prendre un bain de soleil avec une maladie thyroïdienne?

Réponse: Bonjour. Avec les maladies de la glande thyroïde, un changement climatique brutal est contre-indiqué. De plus, une insolation excessive, accompagnée de coups de soleil, est l'un des facteurs provoquant des maladies auto-immunes, dans lesquelles les cellules commencent à détruire les propres tissus du corps, y compris le tissu thyroïdien..

Question: Bonjour! Pendant trois jours, j'ai eu une sensation de boule dans la gorge, pas de gros mal de gorge, de toux. Cela pourrait-il parler de maladie thyroïdienne? Je suis inquiet, j'ai pris rendez-vous avec un médecin.

Réponse: Bonjour. Ces symptômes conviennent à de nombreuses maladies. Voici les signes les plus courants de maladie thyroïdienne.

Question: Veuillez me dire. J'ai fait une échographie de la glande thyroïde, le médecin a dit que la glande thyroïde était compactée, mais pas hypertrophiée, il n'y avait pas de ganglions. Dites-moi où cela mènera? Merci.

Réponse: Tout d'abord, consultez un endocrinologue. L'endocrinologue prescrira des tests pour les hormones. Après cela, les tactiques de traitement sont choisies..

Question: Veuillez me dire. J'ai fait une échographie de la glande thyroïde, le médecin a dit que la glande thyroïde était compactée, mais pas hypertrophiée, il n'y avait pas de ganglions. Dites-moi où cela mènera? Merci.

Réponse: Tout d'abord, consultez un endocrinologue. L'endocrinologue prescrira des tests pour les hormones. Après cela, les tactiques de traitement sont choisies..

Question: Mon fils a 22 ans, a fait une échographie de la glande thyroïde et a reçu un diagnostic de «goitre diffus». Bien que le volume total soit de 24,89 cm 3 (gauche 12,56 cm3, et droit 12,33 cm3) et écrit qu'il y a des écarts de 67% à un taux de 15 cm3! Pouvez-vous me dire - pourquoi ce diagnostic a-t-il été posé? Je suis très inquiet, car ce n'est que dans une semaine que les analyses de sang seront prêtes et j'aimerais beaucoup savoir pourquoi un tel diagnostic a été posé. Merci d'avance.

Réponse: Les hommes ont généralement plus de volume thyroïdien que les femmes. Cependant, la palpation de la glande thyroïde par le médecin est également importante. Allouez 5 cuillères à soupe. augmenter à travers Nikolaev. Dans tous les cas, consultez un endocrinologue. Car l'automédication nuit uniquement à la santé.

Question: Quelle est l'importance de la glande thyroïde pour le corps?

Réponse: La glande thyroïde est l'une des plus grandes glandes du système endocrinien. Il sécrète trois hormones: deux iodées - la thyroxine (T4) et la triiodothyronine (T3), ainsi qu'une hormone non iodée - la thyrocalcitonine. Les hormones thyroïdiennes, possédant un effet universel, jouent un rôle majeur dans la différenciation et l'activité fonctionnelle des cellules, stimulent la croissance et le développement du corps, contrôlent le métabolisme énergétique, régulent les processus métaboliques et régénératifs, maintiennent le tonus du système nerveux sympathique.

Question: Pourquoi les patients refusent-ils souvent le traitement chirurgical des maladies thyroïdiennes??

Réponse: Actuellement, la plupart des patients atteints de maladies thyroïdiennes subissent un traitement chirurgical traditionnel, dont les inconvénients connus sont une douleur intense en période postopératoire, un nombre considérable de complications et un effet cosmétique insatisfaisant..

Question: Mon fils a une néoplasie folliculaire du lobe gauche de la glande thyroïde (taille 10 * 20 * 12). Un médecin conseille de retirer tout le lobe et l'isthme, et l'autre partie du lobe gauche. comment mieux?

Réponse: Dans tous les cas, la décision reviendra au chirurgien endocrinologue. Mais vous avez le droit de recevoir de lui une justification détaillée de la portée du traitement chirurgical. Et puis ne choisissez que si vous avez le choix.

Question: Diagnostic - goitre diffus de 1 degré. Euthyroïdie. Hépatite virale chronique C, activité clinique minimale. Est-il possible d'opérer la glande thyroïde?

Réponse: Bonjour. Le besoin d'un traitement chirurgical existe si le traitement médicamenteux n'a pas eu d'effet ou si de nombreux nœuds sont trouvés dans la glande thyroïde à l'échographie. Avec les données que vous avez fournies sur votre état de santé, il n'y a pas de contre-indications à l'opération, mais il n'est pas tout à fait clair pour quelles indications vous allez le faire.

Question: j'ai un goitre de 1 degré, que dois-je faire, dites-moi, dites-moi, j'ai passé des hormones, elles seront prêtes dans 2 semaines! Je ne peux pas avaler, comme si quelque chose était là! J'ai aussi l'impression de sentir la langue sur le dessus avec ma langue. D'une manière ou d'une autre, cette sensation est venue au petit déjeuner! A fait une échographie, il s'est avéré être un goitre!

Réponse: Bonjour. Le goitre de grade 1 n'est pas une maladie dangereuse, vous n'avez donc aucune raison de paniquer. Attendez les résultats du test de l'hormone thyroïdienne. Sur la base des résultats, un traitement sera recommandé. Avec un traitement approprié, le goitre et les symptômes désagréables associés disparaîtront bientôt.