Principal

Glandes surrénales

Que signifie «jouer les hormones»

Le monde organique tout entier vit selon les biorythmes - quotidien (rythme circadien), saisonnier, annuel. Il est à noter que ce n'est pas leur seule classification. L'activité des biorythmes détermine en grande partie la durée des heures de jour. Le travail du corps humain, comme tout système biologique, obéit à ces lois naturelles.

  • 1 Caractéristiques du comportement
  • 2 Libération printanière d'hormones - une réaction protectrice du corps
  • 3 Dangers de la surtension hormonale printanière

Au printemps, il y a des signes d'une poussée hormonale printanière. Cette condition étonnante est évoquée par «les hormones sont vilaines». Le comportement sexuel est déterminé par l'activité des glandes endocrines (glande pituitaire, glandes surrénales, gonades). Avec l'arrivée du printemps, lorsque la durée de la journée augmente considérablement, la sécrétion de glandes qui régulent le comportement sexuel humain est activée..

La réaction du corps humain à une augmentation des substances actives dans le sang est une explosion d'émotions vives, des sentiments d'amour, de sympathie se manifestent et le désir sexuel augmente. Les hormones au printemps font des miracles avec une personne.

Caractéristiques du comportement

Les symptômes d'une augmentation printanière des hormones chez les filles se manifestent par un désir aigu de plaire, d'attirer l'attention du sexe opposé. Une silhouette tonique, un maquillage lumineux, des vêtements et des chaussures accrocheurs, des accessoires inhabituels, un sourire charmant et des étincelles dans les yeux - tout cela vise à atteindre l'objectif. Lorsque les hormones jouent, la vitalité augmente, l'état psychologique est rempli d'émotions positives.

Le comportement sexuel féminin est plus sensible aux facteurs externes. Stress, maladie, âge, style de vie, traumatisme. Les femmes en surpoids, avec les conséquences de l'inactivité physique en présence de maladies chroniques, de l'inflammation des organes génitaux, du déséquilibre hormonal, même pendant la libération printanière de substances ne ressentent pas de fort désir sexuel.

Lorsque les hormones sont plus actives au printemps, il est difficile de dire qui est le plus actif - les femmes ou les hommes. L'analyse du degré d'augmentation de la concentration d'hormones chez les représentants de différents sexes ne révèle aucune différence particulière.

L'activité printanière dépend de la force de la constitution sexuelle, des caractéristiques individuelles et de l'âge. La réaction hormonale chez les personnes à constitution sexuelle faible est beaucoup moins prononcée que chez les représentants de type fort. Avec l'âge, le fond hormonal diminue chez les représentants des deux sexes, respectivement, même les concentrations maximales d'hormones sexuelles n'ont pas d'effet significatif sur le corps.

Libération printanière d'hormones - une réaction protectrice du corps

Au début du printemps, le corps humain n'arrive pas dans le meilleur état physiologique. Le système immunitaire est affaibli, le métabolisme est ralenti, le système nerveux est épuisé par la dépression saisonnière, les maladies chroniques sont exacerbées, une hypovitaminose apparaît.

Une poussée hormonale aide une personne à mobiliser ses forces, à activer, à redémarrer son système biologique et à trouver une attitude émotionnelle positive. La libération printanière de substances biologiquement actives est une sorte de cadeau de la nature pour aider une personne à trouver un «second souffle» et à ressentir à nouveau le goût de la vie.

Ce cocktail hormonal a un puissant effet protecteur sur le corps, aide à s'adapter à des rythmes biologiques plus intenses.

Les dangers de la montée des hormones printanières

La libération hormonale au printemps ne signifie pas un renouveau et des émotions positives pour chaque organisme. Les personnes qui ont des maladies chroniques pendant cette période ont besoin d'un régime modéré avec suffisamment de temps pour se reposer et une alimentation enrichie.

Le corps, affaibli après l'hiver, peut répondre à une augmentation de la concentration hormonale d'une fois et demie avec une exacerbation de la maladie et une aggravation de la condition, un rhume. Au printemps des changements des niveaux hormonaux, une charge importante pèse sur le système cardiovasculaire.Par conséquent, à ce moment, le risque de crise cardiaque, de crise cardiaque et d'autres maladies dangereuses augmente.

Le soutien du système immunitaire joue un rôle important pendant cette période. Le corps récupère très lentement après l'hiver, sous l'influence de la libération hormonale printanière, le démarrage du corps en mode enraciné fait littéralement travailler de nombreux systèmes organiques pour s'user et se déchirer. Par conséquent, les gens sont sujets aux rhumes fréquents..

Augmenter la durée de la journée a un effet bénéfique sur le corps, mais il ne faut pas oublier qu'après un changement d'exposition au soleil ouvert, il est préjudiciable à la peau. L'apparition de coups de soleil est dangereuse et lourde de développement de néoplasmes malins..

Avec l'arrivée du printemps et avec une augmentation des heures de clarté à cette période de l'année, la quantité d'hormones dans le sang (y compris les hormones sexuelles) augmente fortement. Cela se reflète dans le comportement humain. La poussée hormonale a un double effet sur le corps. Il s'agit d'une part de la protection contre les dépressions hivernales, d'autre part, du travail de tous les systèmes physiologiques de manière renforcée dans le contexte d'un affaiblissement général après l'hiver. Suivre des règles simples pour protéger le corps vous aidera à profiter de l'effet de la poussée hormonale printanière.

Que signifient les hormones?

Il a été montré que chez les humains atteints de PS - puberté, il existe une activité résonnante des neurones dans les noyaux de l'hypothalamus (Gt) et la sécrétion de gonadolibérine (G-RF) se produit en mode pulsé avec une période de 1,5 à 3 heures. L'amplitude de ces impulsions GT est 100 à 1000 fois plus élevée que le niveau de fond. Ils provoquent de puissantes émissions impulsionnelles de LH et de FSH par l'hypophyse et une augmentation du taux d'hormones sexuelles (SG) dans le sang..

Avec des changements vocaux incomplets, la stabilité du ton vocal chez les deux sexes ne semble pas avoir été achevée. Le ton devient plus net, parfois il peut être perçu comme net. Chez les hommes, il est parfois sévère, parfois aigu, donnant l'impression d'un fausset.

Lorsque les changements vocaux se prolongent, l'instabilité du ton de la voix dure plus d'un an et demi et peut aller jusqu'à trois ans. Dans ces cas, il est proposé de procéder à une évaluation endocrinologique et psychologique du diagnostic différentiel. Reconnu comme une voix de fausset ou très dure chez les hommes, le faux silence vocal est confondu avec le téléphone comme une voix typiquement féminine. Chez la femme, clairement infantilisé. Il existe des situations où le larynx peut ne pas anticiper le développement fonctionnel attendu. Dans ce cas, les changements de voix sont très évidents..

Avec une augmentation ou une diminution de la période G-RF, la sécrétion de LH et de FSH diminue et s'arrête. Comme ils l'ont montré, la période de répétition des impulsions du G-RF augmente avec l'âge. Le principe d'action des hormones régulatrices est le même chez les deux sexes. Le processus de vieillissement est particulièrement influencé par l'état du système endocrinien. La production de nombreuses hormones diminue avec l'âge..

Chez l'homme, le larynx reste dans une position très haute et les cordes vocales sont rigides, rigides. Ils viennent généralement au bureau pour se plaindre d'enrouement, de difficultés à chanter, de fatigue et de problèmes d'élocution pendant une conversation. Dans le muda vocal retardé, la stabilité du ton de la voix ne se produit pas dans la période prévue, ce qui se produit beaucoup plus tard, déjà dans la phase adulte. Par exemple, lorsque les garçons commencent à chanter au début d'une soprano, cela provoque un retard dans la stabilisation du ton de la voix. Dans ces cas, le dysfonctionnement endocrinien doit également être évalué..

Pour traiter les changements de voix, le client doit rechercher des professionnels de confiance, tels qu'un oto-rhino-laryngologiste, un orthophoniste et un psychologue. Une perspective moderne sur les abus sexuels dans l'enfance et l'adolescence. Vice-président, Division scientifique pour la sécurité des enfants et des adolescents, Société brésilienne de pédiatrie.

Estradiol. Après l'arrêt complet de l'activité cyclique du système reproducteur, la postménopause survient chez la femme. Avec la ménopause, la plupart des follicules sont déjà absents dans l'ovaire et la sécrétion d'estradiol par les ovaires s'arrête.

Cela n'est pas dû à l'involution des ovaires, mais à une dérégulation: lorsque les ovaires sont transplantés de vieux rats à de jeunes rats, la fonction œstrale est restaurée. À la ménopause, une diminution de la synthèse de p.g. les ovaires sont un facteur majeur de perte osseuse accélérée et d'ostéoporose.

Membre du Comité d'État pour la lutte contre la violence à l'égard des enfants et des adolescents de l'État de Parana. Sa détection précoce permet un traitement et un suivi adéquats avec une minimisation des conséquences. L'implication de la famille doit être envisagée. Toutes les distorsions des relations doivent être évaluées et traitées afin d'interrompre leur continuité, ce qui se produira avec des abus entre les générations et la possibilité de se réactualiser. Vous devez bien connaître l'audition, l'examen clinique et le traitement. Doit être capable de gérer psychologiquement une situation de violence et être conscient des lois et des protections juridiques et sociales dans votre communauté qui sont toujours nécessaires pour aider les victimes de violence sexuelle.

Il y a une accélération des processus du métabolisme osseux avec un déplacement de l'équilibre vers la résorption dû à une production accrue de cytokines (TNF et IL) par le tissu médullaire, ce qui stimule la résorption du tissu osseux par les ostéoclastes. Dans l'ostéoporose, il existe une carence en calcitonine et un bilan calcique négatif en raison d'une carence en vitamine D et d'une diminution de l'absorption du calcium dans l'intestin.

Mots clés: abus sexuels, abus sexuels, inceste, enfance et adolescence. Parmi les structures familiales, selon Levi-Straws, dans Elementary Kinship Structures 1, elles définissent comme parenté élémentaire la personne sanguine qui se produit entre frères et sœurs; l'un des parents, entre parents et enfants; et un allié, comme les gendres, les belles-filles, les beaux-pères et les belles-mères.

Selon Freud, dans Totem et Tabou 2, pour les deux premières relations parentales, des normes juridiques de départ existent-elles dès les premières époques, même avant les lois où deux principes fondamentaux ont toujours régi la coexistence des personnes? interdiction du cannibalisme et interdiction de l'inceste.

Testostérone. En PS, le nombre de cellules de Leydig productrices de testostérone dans les testicules est d'environ 700 millions et tombe à 460 millions à 50 ans..

Les facteurs de développement d'une carence en testostérone liée à l'âge sont le diabète sucré, l'hypertension et les cardiopathies ischémiques. Ceci est particulièrement important pour les modifications pathologiques des organes cibles de la testostérone (prostate, testicules, cerveau, tissu osseux) et des organes où son métabolisme actif se produit (foie, muscle et tissu adipeux). Les hommes ayant un faible taux de testostérone sont 68% plus à risque de mourir que leurs pairs, selon l'Université de Washington et le US Health Protection System..

Ces principes se transmettent de diverses manières, telles que l'éducation, la religion ou la culture, et aucune personne vivant en société ne peut prétendre ne pas connaître cette loi, qui se transmet de génération en génération. C'est cette règle plus grande qui doit également être observée dans les relations d'alliance, lorsque ce qui détermine le comportement d'un front à l'autre sera une question de formation..

La pratique sexuelle, de plus en plus répandue et répandue, peut se manifester dans des formes de relations déformées, avec une recherche effrénée de situations et de modalités nouvelles, que cela signifie ou non qu'elle dépasse le respect de l'autre..

Il a été prouvé que la dihydroépiadrostérone (DHEA) normalise la fonction sexuelle, favorise la perte de poids, prévient la peroxydation lipidique des membranes cellulaires, normalise les fonctions du système immunitaire, rétablit l'activité cellulaire, rajeunit le corps, empêche le développement de tumeurs malignes, augmente la force musculaire et l'endurance, améliore la mémoire, la vitesse de réaction.

À tout moment, le domaine du plus fort sous le plus faible s'est manifesté sous diverses formes de pouvoir, dans différentes sphères de la société, du politique et de l'État au social et à la famille. Cette interconnexion des pouvoirs, la recherche des excès, divers et même anormaux, se résume au peu d'importance accordée aux enfants et adolescents, et aux conséquences de la maltraitance des adultes sur eux..

Ainsi, même avec le développement de principes moraux et juridiques en matière de protection des enfants et des adolescents, les cas de violence sexuelle ne s'arrêtent pas, et ils ne sont pas perçus uniformément par la société comme un crime qui laisse des conséquences, souvent irréparables..

Un vieillissement accéléré se produit avec l'hypothyroïdie et l'hyperthyroïdie.

L'hormone de croissance (GH) agit: sur le transport des acides aminés à travers la membrane cellulaire, sur le décodage de l'ADN, la synthèse de l'ARN et des protéines dans le cytoplasme cellulaire, sur la «réparation» des cellules endommagées en restaurant les structures protéiques et en mobilisant une grande quantité de FFA à partir du tissu adipeux, sur le contrôle des taux de sucre.

La maltraitance ou l'abus sexuel d'enfants ou d'adolescents est défini comme une situation dans laquelle un enfant ou un adolescent est utilisé pour la satisfaction sexuelle d'un adulte ou d'un adolescent, y compris par la pratique de l'affection, la manipulation des organes génitaux, des seins ou de l'anus, l'exploitation sexuelle, le voyeurisme, la pornographie, l'exhibitionnisme, aux rapports sexuels, avec ou sans pénétration, et lorsque la présomption est que les enfants de moins de 14 ans 3.

Par suspicion complexe et confirmation difficile, les cas d'abus sexuels dans l'enfance et l'adolescence sont principalement pratiqués par des personnes directement liées aux victimes et sur lesquelles elles exercent une forme de pouvoir ou de dépendance..

La STH affecte directement et indirectement la production de toutes les hormones dans le corps. Une diminution de la production de STH par l'hypophyse avec l'âge est corrélée au taux de vieillissement: le taux de STH circulant à 10–20–40–60 ans est de 20–10–3–2 mg / l de sang, respectivement.

À partir d'une certaine période, en particulier avec le début de la ménopause, il existe une variété de pathologies. Quelle est la raison du vieillissement et de l'émergence des soi-disant «maladies liées à l'âge»? Est-il possible de ralentir le vieillissement et de maintenir la santé?

Elle ne s'accompagne pas toujours de violences physiques évidentes, elle peut se manifester sous diverses formes et niveaux de gravité, ce qui complique grandement la possibilité de la victime de la victime et la confirmation diagnostique par les moyens offerts aujourd'hui par les mesures juridiques d'enquête sur le crime.

Les conséquences psychologiques de la violence sexuelle peuvent être dévastatrices et les problèmes associés à la violence persistent dans la vie adulte de ces enfants.4 Il s'agit d'un phénomène universel qui touche tous les âges, classes sociales, groupes ethniques, religions et cultures et peut être considéré comme toute action ou comportement basé sur le sexe, qui cause des dommages ou des souffrances physiques, sexuelles ou psychologiques à la victime, et dans les cas extrêmes, la mort.

Parmi les femmes qui ont dépassé l'âge de 35 à 40 ans, peu parviennent à éviter des maladies telles que la mastopathie et les fibromes, sans parler des troubles gynécologiques. Vous pouvez encore dénombrer longtemps toutes les maladies qui surviennent chez les femmes à partir d'un certain âge..

Déséquilibre hormonal après 35-40 ans

Les troubles hormonaux sont considérés comme la principale raison des changements liés à l'âge chez les femmes après 40 ans. Des études ont montré que les œstrogènes et les progestérone produits dans le corps de la femme empêchent les maladies de se développer et protègent la femme du vieillissement prématuré..

Les survivants d'abus sexuels répètent souvent le cycle de victimisation, commettant des abus sexuels intergénérationnels avec leurs enfants. 5. La capacité de passer d'une expérience passive à une activité et d'appliquer l'agression qui a été donnée au monde extérieur permet à l'enfant de «se retirer par procuration».

Ainsi s'instaure un processus défensif qui cherche à se perpétuer: l'identification à l'agresseur comme moyen psychique de survie. La victime, en s'assimilant à son agresseur et en devenant l'agresseur, fait de l'abus sexuel un héritage transmis aux générations futures de victimes 6.

Dans le même temps, le déséquilibre des œstrogènes et des progestérones peut être à l'origine du développement de diverses maladies, dont le cancer, ainsi que du vieillissement. Le manque d'androgènes - les hormones sexuelles mâles est également important.

Sinon, il peut présenter la possibilité de développer une relation abusive avec lui-même, comme dans les cas de revictimisation 7, 8. L'abus sexuel d'enfants est considéré par l'Organisation mondiale de la santé comme un problème majeur de santé publique. Des recherches menées dans différentes régions du monde montrent que 7 à 36% des filles et 3 à 29% des garçons ont été victimes de violences sexuelles.

Sa prévalence réelle est inconnue, car de nombreux enfants ne révèlent pas la violence, n'ayant la possibilité d'en parler qu'à l'âge adulte.10 Par conséquent, les statistiques ne sont pas des données absolues. Nous travaillons avec un phénomène caché, un «mur du silence», qui comprend des membres de la famille, des voisins et parfois des professionnels qui rendent visite aux enfants victimes de violence 11.

Que faire?

C'est là que les plantes médicinales contenant des phytohormones viennent à la rescousse. Ils peuvent ralentir le processus de vieillissement du corps féminin et même. Les plantes sont dans une large mesure un agent préventif et, contrairement aux hormones synthétiques, elles sont pratiquement inoffensives..

Ce serait bien si les femmes dans la quarantaine et la cinquantaine étudiaient les plantes médicinales nécessaires pour maintenir leur jeunesse et les cueillaient en été. En plus des avantages des plantes elles-mêmes, tout en collectant des herbes, des racines, des fleurs, en communiquant avec la nature, une femme reçoit un grand soutien émotionnel..

En outre, les pays dont les ressources socio-économiques sont limitées peuvent ne pas être en mesure de traiter ou de communiquer des données sur des abus sexuels présumés. Des études menées dans des pays européens montrent que 6 à 36% des filles et 1 à 15% des garçons ont vécu des expériences sexuelles abusives avant l'âge de 16 ans.

Ces chiffres, extrêmement violents, suggèrent que la violence sexuelle est celle qui est le plus fréquemment signalée et suivie par ce Secrétariat, mais elle ne peut être considérée comme un indicateur de prévalence en termes de proportion de tous les types d'abus que les enfants et adolescents peuvent subir..

Les changements hormonaux liés à l'âge chez les femmes affectent le métabolisme du corps. Vous devez tenir compte de votre régime alimentaire et de votre régime alimentaire. Ces dernières années, un grand nombre de régimes très variés se sont accumulés sur nos femmes..

Sans entrer dans les détails, il convient de noter l'essentiel: la nourriture doit être chimiquement, thermiquement, mécaniquement épargnée et fréquente, mais une nutrition fractionnée est également nécessaire.

Les données du programme de protection des enfants et adolescents exposés à la violence dans la ville de Curitiba montrent 356 rapports d'abus par an. La violence sexuelle a montré la prévalence la plus élevée en tant que forme de violence domestique, avec 75,2% des cas. Dans 24, 8% des notifications, l'abus s'est produit à l'extérieur du domicile de la victime. Même ainsi, presque tous ces cas ont été commis par des personnes qui entretenaient une relation de confiance avec la victime. Cela démontre la distorsion que la société entretient dans ce type de violence lorsqu'elle se réfère généralement à la représentation de l'agresseur comme un psychopathe bizarre, marginal ou de rue..

Qu'est-ce que ça veut dire?

Économie chimique - moins d'extraits: épices puissantes, assaisonnements qui ont un effet nocif sur le tractus gastro-intestinal et sur la peau.

Économie thermique - pas d'eau bouillante, ni du réfrigérateur, afin de ne pas attraper de maladie des organes internes.

Il convient également de garder à l'esprit que la violence sexuelle se produit chez les deux sexes, les femmes ayant un taux d'incidence plus élevé, car elle est culturellement considérée comme la plus acceptable à la fois pour l'acte lui-même et pour le dépôt d'une plainte. Les statistiques internationales indiquent que 10% des cas sont des hommes.

Pourquoi les enfants et les adolescents se taisent. Chez les enfants et adolescents qui ont été victimes d'abus, il faut garder à l'esprit que dans environ 20% des cas, la violence sexuelle s'accompagne toujours d'agression psychologique, comme dans toutes les formes de violence dans cette tranche d'âge..

Mécaniquement doux - mâchez soigneusement les aliments pour éviter la gastrite.

Comment traiter le déséquilibre hormonal chez la femme - Tisanes pour femmes

Ils normalisent le fond hormonal, le cycle mensuel, guérissent et rajeunissent le corps de la femme, améliorent les mains, préviennent l'apparition des rides, augmentent les défenses, ont un effet anti-inflammatoire, améliorent le fonctionnement du foie et des voies biliaires.

Les incidents d'abus sexuels les plus courants avant l'adolescence sont dus à l'inceste, c'est-à-dire lorsque l'agresseur entretient ou entretient un certain degré de relation avec la victime, définissant un traumatisme psychologique beaucoup plus grave que l'agression subie par des étrangers..

Il s'agit d'une forme de violence domestique qui survient généralement dans un environnement relationnel répétitif et insidieux, sans que l'enfant soit initialement conscient de l'acte abusif de l'adulte, ce qui le rend provocateur et participant, ce qui conduit à croire qu'elle est responsable de sa procédure..

  1. prévention de l'apparition et du développement de la mastopathie et des fibromes
  2. prévention de la ménopause précoce
  3. prévention du vieillissement prématuré des femmes
  4. prévention de l'athérosclérose et de l'ostéoporose
  5. troubles dyshormonaux
  6. maladies inflammatoires chroniques de la région génitale féminine
  7. syndrome de fatigue chronique
  8. maladies chroniques du foie et des voies biliaires.

Estrovish

L'agresseur utilise la relation de confiance qu'il entretient avec l'enfant ou l'adolescent et l'autorité de plus en plus chargée de pratiquer des actions que la victime considère au départ comme des manifestations émotionnelles et intéressantes. Cette démarche, d'une part, reçoit satisfaction de l'enfant, qui se sent privilégié par l'attention du responsable. Cela lui donne une idée de protection et que ses actes seront normaux dans une relation parent-enfant, voire entre la position de parenté ou la relation qu'il entretient avec la victime..

Réglisse, sauge, Marie,

houblon, saule, trèfle,

luzerne, cmin, colza,

ivan - thé, tsétraria.

Mode d'application:

1 cuillère à soupe phytotea verser 0,5 litre d'eau bouillante, insister toute une nuit dans un thermos. Boire un verre le matin et le soir, quelle que soit la nourriture, du premier jour du cycle mensuel au jour 14 inclus. Pour les femmes qui sont entrées en ménopause, buvez un verre matin et soir du premier jour de chaque mois au 14e jour inclus. De 15 à 28 jours, vous devez prendre une tisane Gestavish. Stage de réception 2-3 mois.

Gestavish

Réglisse, angélique, prêle, ravin,

renouée, ortie, cmin, sauge, thé ivan, tsétraria.

Mode d'application:

1 cuillère à soupe phytotea verser 0,5 litre d'eau bouillante, insister toute une nuit dans un thermos. Boire un verre matin et soir, indépendamment de la nourriture, du jour 15 du cycle mensuel au jour 28 inclus. Pour les femmes ménopausées - un verre le matin et le soir du 15 de chaque mois au 28e jour inclus. De 1 à 14 jours, vous devez prendre une tisane Estrovish. Stage de réception 2-3 mois.

Signes de vieillissement cutané chez les femmes

Les femmes doivent non seulement boire des tisanes de plantes médicinales, mais aussi commencer la matinée, les exercices pour les muscles du tronc et de l'abdomen sont particulièrement importants. Après la gymnastique, vous devriez prendre une douche de contraste, ce qui a un effet bénéfique non seulement sur la peau, mais également sur tout le corps..

Marchez plus, c'est une forme naturelle de mouvement qui implique tous les muscles du corps. Malgré les changements liés à l'âge chez la femme après 40 ans et les signes de vieillissement cutané qui sont apparus, il est nécessaire de continuer à maintenir une image active, et de profiter de chaque jour vécu.

Soyez toujours jeune d'âme et de corps. Je serai heureux de vous voir sur les pages de mon.

Si cet article vous a plu, laissez vos commentaires en bas de cette page ou partagez vos impressions avec vos amis sur les réseaux sociaux en cliquant sur les boutons. Si vous souhaitez recevoir de nouveaux articles par e-mail, remplissez le formulaire d'inscription. Je serai très reconnaissant.

Que jouent les hormones

Le monde organique tout entier vit selon les biorythmes - quotidien (rythme circadien), saisonnier, annuel. Il est à noter que ce n'est pas leur seule classification. L'activité des biorythmes détermine en grande partie la durée des heures de jour. Le travail du corps humain, comme tout système biologique, obéit à ces lois naturelles.

Au printemps, il y a des signes d'une poussée hormonale printanière. Cette condition étonnante est évoquée par «les hormones sont vilaines». Le comportement sexuel est déterminé par l'activité des glandes endocrines (glande pituitaire, glandes surrénales, gonades). Avec l'arrivée du printemps, lorsque la durée de la journée augmente considérablement, la sécrétion de glandes qui régulent le comportement sexuel humain est activée..

La réaction du corps humain à une augmentation des substances actives dans le sang est une explosion d'émotions vives, des sentiments d'amour, de sympathie se manifestent et le désir sexuel augmente. Les hormones au printemps font des miracles avec une personne.

Caractéristiques du comportement

Les symptômes d'une augmentation printanière des hormones chez les filles se manifestent par un désir aigu de plaire, d'attirer l'attention du sexe opposé. Une silhouette tonique, un maquillage lumineux, des vêtements et des chaussures accrocheurs, des accessoires inhabituels, un sourire charmant et des étincelles dans les yeux - tout cela vise à atteindre l'objectif. Lorsque les hormones jouent, la vitalité augmente, l'état psychologique est rempli d'émotions positives.

Le comportement sexuel féminin est plus sensible aux facteurs externes. Stress, maladie, âge, style de vie, traumatisme. Les femmes en surpoids, avec les conséquences de l'inactivité physique en présence de maladies chroniques, de l'inflammation des organes génitaux, du déséquilibre hormonal, même pendant la libération printanière de substances ne ressentent pas de fort désir sexuel.

Lorsque les hormones sont plus actives au printemps, il est difficile de dire qui est le plus actif - les femmes ou les hommes. L'analyse du degré d'augmentation de la concentration d'hormones chez les représentants de différents sexes ne révèle aucune différence particulière.

L'activité printanière dépend de la force de la constitution sexuelle, des caractéristiques individuelles et de l'âge. La réaction hormonale chez les personnes à constitution sexuelle faible est beaucoup moins prononcée que chez les représentants de type fort. Avec l'âge, le fond hormonal diminue chez les représentants des deux sexes, respectivement, même les concentrations maximales d'hormones sexuelles n'ont pas d'effet significatif sur le corps.

Libération printanière d'hormones - une réaction protectrice du corps

Au début du printemps, le corps humain n'arrive pas dans le meilleur état physiologique. Le système immunitaire est affaibli, le métabolisme est ralenti, le système nerveux est épuisé par la dépression saisonnière, les maladies chroniques sont exacerbées, une hypovitaminose apparaît.

Une poussée hormonale aide une personne à mobiliser ses forces, à activer, à redémarrer son système biologique et à trouver une attitude émotionnelle positive. La libération printanière de substances biologiquement actives est une sorte de cadeau de la nature pour aider une personne à trouver un «second souffle» et à ressentir à nouveau le goût de la vie.

Ce cocktail hormonal a un puissant effet protecteur sur le corps, aide à s'adapter à des rythmes biologiques plus intenses.

Les dangers de la montée des hormones printanières

La libération hormonale au printemps ne signifie pas un renouveau et des émotions positives pour chaque organisme. Les personnes qui ont des maladies chroniques pendant cette période ont besoin d'un régime modéré avec suffisamment de temps pour se reposer et une alimentation enrichie.

Le corps, affaibli après l'hiver, peut répondre à une augmentation de la concentration hormonale d'une fois et demie avec une exacerbation de la maladie et une aggravation de la condition, un rhume. Au printemps des changements des niveaux hormonaux, une charge importante pèse sur le système cardiovasculaire.Par conséquent, à ce moment, le risque de crise cardiaque, de crise cardiaque et d'autres maladies dangereuses augmente.

Le soutien du système immunitaire joue un rôle important pendant cette période. Le corps récupère très lentement après l'hiver, sous l'influence de la libération hormonale printanière, le démarrage du corps en mode enraciné fait littéralement travailler de nombreux systèmes organiques pour s'user et se déchirer. Par conséquent, les gens sont sujets aux rhumes fréquents..

Augmenter la durée de la journée a un effet bénéfique sur le corps, mais il ne faut pas oublier qu'après un changement d'exposition au soleil ouvert, il est préjudiciable à la peau. L'apparition de coups de soleil est dangereuse et lourde de développement de néoplasmes malins..

Avec l'arrivée du printemps et avec une augmentation des heures de clarté à cette période de l'année, la quantité d'hormones dans le sang (y compris les hormones sexuelles) augmente fortement. Cela se reflète dans le comportement humain. La poussée hormonale a un double effet sur le corps. Il s'agit d'une part de la protection contre les dépressions hivernales, d'autre part, du travail de tous les systèmes physiologiques de manière renforcée dans le contexte d'un affaiblissement général après l'hiver. Suivre des règles simples pour protéger le corps vous aidera à profiter de l'effet de la poussée hormonale printanière.

Jeu, hormone: toute la vérité sur l'effet des hormones sur le corps féminin

Comme si le féminin au point d'impossibilité de la secrétaire Vera du «Bureau Romance» était surprise d'apprendre que ce n'est pas sa démarche qui la rend si sensuelle et gracieuse. Rappelez-vous le célèbre: «Comment marchons-nous, les femmes? une femme est transformée en femme par des substances biologiquement actives - les hormones. Et seulement eux. Nos experts, la gynécologue Anna Agafonova et le coordinateur scientifique de l'Association des spécialistes de la médecine du genre Evgeny Leshunov, parlent de l'effet des hormones sur le corps d'une femme..

Les hormones, ou substances biologiquement actives, sont sécrétées dans le sang par les glandes endocrines (hypophyse, glandes surrénales, pancréas et glandes sexuelles) et guident toutes nos actions. Le travail de ce laboratoire de chimie est clairement divisé en périodes correspondant aux trois lettres «m»: menstruation, maternité, ménopause. Et vous devez savoir que tout écart par rapport à ce processus entraîne de graves changements dans le corps et, par conséquent, un certain nombre de maladies de toutes sortes..

Trois "M"

La menstruation transforme une fille en femme, la maternité est le principal objectif féminin et le troisième «m», la ménopause, met fin à une période de reproduction importante. Chacune des périodes des trois "m" correspond à son propre statut hormonal. Il est déterminé par l'âge - pour une jeune fille, pour sa mère et sa grand-mère, le rapport des principales hormones sera différent et affectera leur vie de différentes manières. Toutes les femmes doivent comprendre une chose importante: la beauté, la santé et l'humeur sont à la merci des hormones..

Avec une diminution des œstrogènes, une irritation apparaît, la soi-disant labilité émotionnelle, des larmes avec ou sans. Le cycle menstruel peut être perturbé, une fatigue chronique et une insomnie peuvent apparaître. Le manque d'oestrogène conduit à l'infertilité, à l'hirsutisme (croissance excessive des cheveux), à l'apparition de rides, à la peau sèche et à toutes les muqueuses, y compris le vagin, à la fragilité des os et à l'ostéoporose. Le manque de testostérone entraîne une modification de la libido, une diminution de la turgescence cutanée, une ptose et l'apparition de «lambrequins» sur la peau. Parallèlement à une diminution du niveau de cette hormone, l'ambition, le désir de travailler et de s'efforcer d'atteindre la hauteur de la profession disparaissent. Avec un manque d'ocytocine et de sérotonine, la dépression en souffre et les émotions positives disparaissent. Et à chaque âge, les jeux hormonaux suivent leurs propres règles..

Pendant la puberté, la fille produit plus d'œstrogènes, hormones féminines. C'est grâce à eux que les glandes mammaires se développent, les formes sont arrondies et les menstruations commencent. La fille devient une fille, commence à s'intéresser au sexe opposé et à s'occuper de son apparence. Et les œstrogènes sont produits plus loin, tout au long de l'âge reproductif de la femme. Mais à partir d'environ 30 ans, le processus inverse commence - le nombre d'œstrogènes commence à diminuer progressivement, et avec lui la quantité de testostérone. Cela affecte principalement l'apparence. À l'âge de 45 à 50 ans, le processus atteint son apogée et, à 50 à 52 ans, la majorité des femmes entrent en ménopause, lorsque les ovaires cessent de fonctionner.

Équilibre

«Normalement, chez une femme en bonne santé, le statut hormonal est maintenu sous la forme d'un tel équilibre hormonal, dans lequel les œstrogènes et les androgènes sont équilibrés dans le bon rapport pour son âge», explique Evgeny Leshunov. - Le statut hormonal à tout âge comprend les mêmes hormones - hormone folliculo-stimulante (FSH), hormone lutéinisante (LH), estradiol, progestérone, prolactine, testostérone totale et libre, sulfate de déhydroépiandrostérone (DHEA). La différence de statut hormonal pour une fille, une femme en âge de procréer et pendant la ménopause réside uniquement dans le rapport quantitatif de ces hormones entre elles. Mais même au même âge, le statut hormonal n'est pas une valeur figée. Cela peut changer. Ses fluctuations sont principalement influencées par les stress, qui sont abondants dans notre vie..

La fille a été changée

Mon amie Varya est un génie né dans l'éducation des enfants; dans sa relation avec sa fille, il n'y a jamais eu de problèmes. La fille s'est mariée et a également donné naissance à une fille. Et soudain, Varya appelle et pleure littéralement. Quelle? La petite-fille Ira était - était une enfant positive, douce et sensible, et à l'âge de 14 ans, elle est tombée de la chaîne: impolie, hurle, ne reconnaît personne.

Il y a une sortie. La première chose qui peut être conseillée dans de telles situations est d'essuyer les larmes et de réfléchir aux raisons du comportement d'une fille obéissante et douce hier. Après tout, 12-14 ans est le moment des premières règles et de la restructuration du fond hormonal de l'adolescent à l'âge adulte. À propos, Ira est devenue un démon de l'enfer à cause du banal PMS - une violation du rapport normal d'oestrogène et de progestérone. Et cela arrive tout le temps: le niveau d'œstrogène augmente et la progestérone, au contraire, diminue, alors que les ovaires commencent déjà à fonctionner à l'âge adulte. Et puis quelques jours avant la menstruation, il y a une forte baisse des œstrogènes, l'équilibre est perturbé. Et la fille semblait remplacée! Un gynécologue-endocrinologue aidera à tout remettre à la case départ. Le médecin vérifiera le statut hormonal adapté à cet âge et, si nécessaire, prendra des mesures pour l'égaliser.

Si cela n'est pas fait, l'adolescente rejoindra bientôt les rangs des femmes adultes atteintes de SPM douloureux, accompagnées de maux de tête, de nervosité accrue et de dépression..

Important! À l'adolescence (puberté), lorsque les hormones commencent à jouer le premier violon du corps pour transformer une fille en fille, il est important de surveiller votre poids. À cet âge, le poids doit être d'au moins 43 à 46 kg (selon la taille). Ces kilogrammes sont ce que l'on appelle le poids corporel critique minimum auquel la puberté réussira et le cycle menstruel s'établira correctement. Et si une fille cherche à perdre du poids et perd cette masse, les hormones refuseront de fonctionner - le cycle sera inégal, ou même les menstruations disparaîtront complètement. Au contraire, si une fille est en surpoids, la puberté arrive plus tôt. Cela ne veut pas dire qu'il s'agit d'un dérèglement hormonal, mais il y a peu de bien dans cette situation: la psyché est encore enfantine.

En voyage de noces

Ayant épousé une fille heureuse, je pensais que tout serait mi-mi-mi. Il était évident que les gens se trouvaient. Ils ont commencé à vivre séparément dans un appartement loué dans une maison à côté de moi. Autrement dit, je pourrais venir le soir et faire quelque chose pour aider la jeune famille. Au moins, promène le chien. Donc, un mois et demi s'est écoulé. Un et demi! Et je devais en faire une règle, en m'approchant de leur porte, pour écouter les voix aux tons élevés dans l'appartement. Hélas, souvent je n'osais pas y aller - je ne voulais pas être dans la fête de quelqu'un d'autre avec une gueule de bois. Et puis ma fille a en quelque sorte exposé ses affirmations: «Lui, maman, m'ennuie parfois tellement! Et d'une manière ou d'une autre, j'arrête de l'aimer, ou quelque chose comme ça... »Il s'avère que ma Vika n'est pas seule dans ce problème difficile.

Il y a une sortie. Une lune de miel est un moment formidable dans la vie d'une jeune femme et en même temps une restructuration endocrinienne assez forte. Les hormones responsables de la présence du désir sexuel ne sont pas produites uniquement dans les ovaires. L'hormone prolactine, produite dans l'hypophyse, peut affecter la présence ou l'absence d'intérêt pour les relations sexuelles. Pendant la lune de miel, il peut se lever et faire suspecter des irrégularités dans le travail du corps féminin - perturbations du cycle menstruel, diminution de l'intérêt pour le sexe, «glissement» de l'ovulation. Tout cela est corrigé par un médecin. Mais vous devez d'abord vérifier votre statut hormonal. «Une analyse du niveau d'hormones sexuelles est prescrite en cas de symptômes qui dépassent l'état habituel», explique Anna Agafonova.

Important! Il est nécessaire de faire un don de sang pour les hormones le matin à jeun et non après une situation stressante, afin que les hormones responsables de la manifestation du stress ne soient pas augmentées. Le niveau de certaines hormones qui contrôlent la fonction de reproduction peut changer en fonction des phases du cycle menstruel.

Il faut blanchir.

La voisine Natasha (35 ans) a admis qu'elle se sentait comme l'héroïne d'une anecdote lorsqu'une femme au lit avec son mari se surprend à penser que «le plafond doit être blanchi à la chaux». Et en général, les menstruations sont devenues quelque peu douloureuses. Je ne veux rien. Rien ne plaît. Même un voyage à Paris n'a pas aidé. Le mari est malheureux, il y a des frictions dans la relation, mais qu'est-ce qu'elle est à blâmer?

Il y a une sortie. Tout médecin peut déterminer le déséquilibre hormonal en fonction de ces symptômes. Les menstruations douloureuses sont, comme le disent les endocrinologues, une chance à 100% que le corps produise peu de progestérone, une hormone. Et le manque d'intérêt pour le sexe et l'orgasme est une baisse de l'hormone testostérone responsable de la libido normale. Heureusement, la situation n'est pas désespérée et est parfaitement corrigée. Les tests de manque d'hormones sexuelles sont prescrits par un gynécologue-endocrinologue, et lui seul devrait comprendre la situation actuelle. La carence peut être très différente, très souvent le rapport de ces hormones ou de ces hormones est important. Et un gynécologue-endocrinologue devrait absolument le faire..

Important! Vous pouvez vérifier vos niveaux de testostérone n'importe quel jour. Le dépassement de la concentration normale de cette hormone peut entraîner une ovulation incorrecte et une fausse couche précoce..

Soixante et là aussi

La belle-mère de mon amie a eu 65 ans quand, à la surprise de tous, elle a commencé une liaison via le réseau social Odnoklassniki. «Et ils ont des relations sexuelles! Dans ses années, »- amie surprise ou indignée. En réalité, tout se passe comme prévu. En ménopause profonde, la testostérone régit la libido féminine. Lorsque les ovaires cessent de fournir des ovules (en règle générale, cette fois arrive à 50 ans), un saut avec un signe moins se produit dans la synthèse des hormones sexuelles féminines. La production non seulement d'œstrogènes (estradiol) diminue, mais également d'androgènes. Et à l'âge de 60-65 ans, il y a un déclin hormonal, mais la vie ne s'arrête pas!

Il y a une sortie. Si une femme a un fusible, c'est très bien. Aujourd'hui, les experts conviennent que les relations sexuelles pendant la ménopause sont bénéfiques pour la santé et l'humeur. Il soulage les irritations et agressions climactériques, car le taux d'adrénaline et de cortisol n'augmente pas, il est éteint par les hormones de la joie dopamine et ocytocine. Aujourd'hui, la libido n'est pas seulement comprise comme un désir d'être aimé, d'avoir une relation avec le sexe opposé, elle est généralement comprise comme un désir de vivre. Parce que si une personne n'a pas de libido, elle n'a envie de rien, pas seulement de sexe.

Important! La célèbre écrivaine, anthropologue et chercheuse en libido américaine Mary Catherine Bateson a dessiné un diagramme au monde dans lequel elle a raconté ce qu'est le désir d'une femme. D'une part, il s'agit de la santé gynécologique et somatique, c'est-à-dire de l'état des organes et des systèmes. D'autre part, l'état du statut hormonal, les hormones. Ils forment la composante biologique de la libido..

Bouée de sauvetage

La science médicale moderne sur la santé des femmes vous permet d'ajuster le fond hormonal d'une femme et, de plus, de "mettre le feu" à une fonction mourante.

«Si une femme de 50 ans veut se sentir à 30 ans, alors ses hormones devraient être à 30, car elles régulent son corps», explique notre expert Evgeny Leshunov. - L'hormonothérapie substitutive (THS) peut rétablir le statut hormonal, qui était âgé de 25 à 30 ans. Il ne peut être prescrit que par un endocrinologue. Pour les jeunes femmes, le THS est une chance d'améliorer leurs relations et leur libido à l'avenir, lors de la ménopause, avec l'aide d'hormones.

Vous pouvez créer votre propre passeport de santé hormonale. À 25 ans, dans un contexte de jeunesse et, en règle générale, de santé épanouie, vous pouvez être testé deux fois pour toutes les hormones afin de connaître votre taux «d'or». Et au moment où viendra le temps de faire un traitement hormonal substitutif - pour les maladies ou simplement pour améliorer le sexe - le médecin saura exactement quel niveau d'hormone doit être retourné.

Mais lorsque vous vous rendez au laboratoire pour se faire tester, il est important de prendre en compte que le fond hormonal est très capricieux et dépend non seulement du jour du cycle menstruel et de l'état de santé, mais aussi de l'activité physique, du stress et même de ce que vous avez mangé au dîner. Il est important de connaître les règles pour que le résultat de l'analyse soit le plus fiable possible..

La veille du test, il faut exclure l'alcool, le tabagisme, les rapports sexuels, et aussi limiter l'activité physique, et le jour de l'accouchement, il n'y a rien du tout. Et assurez-vous d'informer votre médecin des médicaments que vous prenez.

Marqueur de ménopause

La période de carence hormonale liée à l'âge s'accompagne de bouffées de chaleur, d'irritabilité, de dépression et d'autres symptômes désagréables. Les méthodes modernes peuvent considérablement atténuer cette période hormonale à l'aide d'un traitement hormonal substitutif. Mais d'abord, le médecin vous conseillera de vous faire tester pour l'hormone folliculo-stimulante (FSH). Il est sécrété dans la glande pituitaire, régule la synthèse des œstrogènes dans les ovaires et est considéré comme un marqueur reconnu de la ménopause. Son augmentation indiquera le début de la ménopause. Avec une diminution de la FSH, la sécrétion de l'hormone tropique de l'hypophyse augmente, pour les ovaires c'est la FSH et l'hormone lutéinisante (LH), qui est responsable de la synthèse de la progestérone et de la testostérone.

Les secrets des femmes ou pourquoi il est si important de connaître les hormones?

La connaissance de vos hormones est tout aussi importante pour une femme que le suivi de votre poids, de votre tension artérielle et de votre hémoglobine. Vos niveaux d'hormones affectent votre apparence et vos sentiments. Examinons de plus près le rôle des hormones dans le corps d'une femme..

Que sont les hormones?

Les hormones sont des substances organiques à haute activité physiologique, conçues pour contrôler les fonctions et la régulation des principaux systèmes corporels. Ils sont sécrétés par les glandes endocrines et libérés dans la circulation sanguine du corps et par la circulation sanguine, ils arrivent à leurs "destinations", à savoir, aux organes sur lesquels son action est directement dirigée. La même hormone peut avoir plusieurs organes vers lesquels son action est dirigée.

Dans un corps sain, il doit y avoir un équilibre hormonal de tout le système endocrinien dans son ensemble (entre les glandes endocrines, le système nerveux et les organes sur lesquels les hormones sont dirigées). Si le travail de l'un des composants du système endocrinien est perturbé, le travail de tout l'organisme, y compris le système reproducteur, change, par conséquent, la capacité de concevoir diminue.

En savoir plus sur les hormones

L'œstrogène est produit dans les ovaires. Jusqu'à l'adolescence, cette hormone est sécrétée en petites quantités. Avec le début de la puberté, il y a une forte augmentation de la production d'œstrogènes - chez les filles, les seins se forment, la silhouette prend une forme arrondie agréable. L'œstrogène accélère le processus de renouvellement cellulaire dans le corps, réduit la sécrétion de sébum, maintient l'élasticité et la jeunesse de la peau, donne brillance et splendeur à nos cheveux. Entre autres choses, cette hormone, qui est importante pour le corps féminin, protège les vaisseaux sanguins des dépôts de plaques de cholestérol et, par conséquent, empêche le développement de l'athérosclérose..

L'excès d'œstrogènes peut provoquer un excès de graisse dans le bas de l'abdomen et les cuisses. De plus, les médecins associent diverses tumeurs bénignes à un excès de cette hormone féminine..

Sa carence entraîne souvent une augmentation de la croissance des cheveux dans les zones indésirables: sur le visage, les jambes, les bras. En cas de manque de cette hormone, une femme vieillit plus vite: la peau est plus sujette aux rides et à la décoloration, les cheveux deviennent ternes et sans vie, etc..

Cette hormone est donnée du 3e au 7e jour (selon le but de l'étude) du cycle. L'étude est réalisée à jeun.

Estradiol - a un effet sur tous les organes féminins, favorise le développement de caractéristiques sexuelles secondaires: la formation de glandes mammaires, la distribution de la graisse sous-cutanée, l'apparition de la libido. Son rôle est particulièrement important dans le développement de la muqueuse utérine et sa préparation à la grossesse - la prolifération de la couche fonctionnelle de l'utérus, qui atteint son épaisseur maximale au milieu du cycle. Cette hormone est sécrétée par le follicule qui mûrit, le corps jaune de l'ovaire, les glandes surrénales et même le tissu adipeux sous l'influence de la FSH, de la LH et de la prolactine. Chez la femme, l'estradiol assure la formation et la régulation de la fonction menstruelle, le développement de l'ovule. L'ovulation a lieu 24 à 36 heures après un pic significatif d'estradiol. Après l'ovulation, le niveau de l'hormone diminue, une seconde augmentation d'amplitude plus petite se produit. Ensuite, il y a une baisse de la concentration de l'hormone, qui se poursuit jusqu'à la fin de la phase lutéale. L'estradiol est responsable de l'accumulation de graisse dans le corps féminin, y compris pendant la gestation.

Une production insuffisante d'estradiol chez une femme en âge de procréer peut se manifester par des bouffées de chaleur, des troubles autonomes, une augmentation de la pression artérielle, comme c'est le cas avec la ménopause physiologique. De plus, le manque de cette hormone menace la croissance excessive des cheveux de type masculin, le grossissement de la voix et l'absence de menstruation..

Cependant, trop d'estradiol est un mauvais signe. Une forte augmentation des œstrogènes peut entraîner la formation de processus tumoraux dans les organes du système reproducteur de la femme. C'est pourquoi une surveillance régulière de cette hormone est nécessaire, et elle peut être prise tout au long du cycle hormonal, en fonction des indications médicales..

L'hormone folliculo-stimulante (FSH) régule l'activité des gonades: favorise la formation et la maturation des cellules germinales (ovules et spermatozoïdes), affecte la synthèse des hormones sexuelles féminines (œstrogènes). S'il y a une carence dans la production de cette hormone, il existe des maladies de l'hypophyse et une incapacité à concevoir.

La concentration maximale de FSH est observée au milieu du cycle, ce qui conduit à l'ovulation. Cette hormone est donnée du 2 au 8 (selon le but de l'étude) jour du cycle. Dans le même temps, pour déterminer la croissance du follicule, il est plus conseillé de prendre cette hormone les 5 à 7 jours du cycle. L'étude est réalisée à jeun. 3 jours avant l'étude, vous devez exclure une activité physique intense, dans l'heure qui précède - tabagisme et stress émotionnel.

Hormone lutéinisante (LH) - assure l'achèvement du processus de maturation de l'ovule dans le follicule et l'ovulation (la libération d'un ovule mature de l'ovaire), la formation d'un «corps jaune» avec la sécrétion de l'hormone progestérone.

L'hormone lutéinisante (LH) est administrée de la même manière que la FSH aux jours 3-8 du cycle menstruel. L'étude est réalisée à jeun.

Progestérone - cette hormone est impliquée dans la maturation et la préparation de l'utérus pour la grossesse, sous son influence, la membrane muqueuse de l'utérus est «relâchée» et «humidifiée». En général, la progestérone est une «hormone de la femme enceinte», elle participe activement au développement de l'ovule et à sa mise en place dans l'utérus. De plus, la progestérone affecte le système nerveux, les glandes sébacées et mammaires.

Avec une diminution de son niveau dans la seconde moitié du cycle menstruel, une femme éprouve un certain inconfort: des douleurs dans le bas de l'abdomen et dans les glandes mammaires, de l'irritabilité, des larmes et parfois une dépression peuvent apparaître.

Avec de faibles niveaux de progestérone, il n'y a pas d'ovulation. De longs retards, des problèmes de conception et de portage d'un fœtus peuvent survenir. Une augmentation de la progestérone peut provoquer la formation d'un kyste corporel jaune, des irrégularités menstruelles. Cette hormone est testée les jours 19-21 du cycle menstruel. Il est recommandé de réaliser l'étude à jeun.

La testostérone est une hormone sexuelle masculine produite par les ovaires et les glandes surrénales chez les femmes. Une diminution des taux de testostérone peut provoquer des irrégularités menstruelles, une transpiration excessive et une peau grasse. Avec sa surabondance, apparaissent des signes purement masculins: poils sur le visage et la poitrine, abaissant le timbre de la voix. Les femmes à forte testostérone ont généralement un physique masculin: taille moyenne, bassin étroit, épaules larges.

Dépasser le niveau de cette hormone est dangereux pour les femmes enceintes, car cela peut provoquer une fausse couche précoce. La concentration maximale de testostérone est déterminée dans la phase lutéale et pendant l'ovulation, c'est-à-dire dans la première moitié du cycle menstruel. Il est recommandé de réaliser l'étude les jours 3-7 du cycle menstruel, à jeun.

L'hormone prolactine est sécrétée par l'hypophyse. Il assure la croissance et l'élargissement des glandes mammaires, la production de lait pendant l'allaitement. Les taux de prolactine pendant la journée connaissent un changement net et périodique: une augmentation la nuit (associée au sommeil) et une diminution ultérieure. Une augmentation de la prolactine est également observée dans un certain nombre de conditions physiologiques, par exemple, l'alimentation, la tension musculaire, le stress, les rapports sexuels, la grossesse, la période post-partum, la stimulation mammaire. Pour déterminer le niveau de cette hormone, il est important de faire une analyse dans les phases folliculaire (2-6 jours du cycle) et lutéale du cycle menstruel (21 jours du cycle) strictement à jeun et uniquement le matin. Immédiatement avant de prendre du sang, le patient doit être au repos pendant environ 30 minutes, car la prolactine est une hormone du stress: une excitation ou même une légère activité physique peut affecter son niveau.

Dans la phase lutéale, le taux de prolactine est plus élevé que dans la phase folliculaire. Des niveaux accrus de l'hormone prolactine peuvent provoquer des douleurs dans les glandes mammaires avant et pendant la menstruation et même le développement d'une mastopathie. Une augmentation pathologique de cette hormone bloque l'ovulation et interfère ainsi avec la conception.

Les hormones androgéniques sont principalement des hormones mâles, mais en petites quantités elles sont également produites chez la femme, responsables de la libido et du développement des tissus osseux et musculaires, de la maturation des follicules dans les glandes ovariennes. Avec une augmentation de la concentration d'hormones androgènes, un dysfonctionnement ovarien et une infertilité se produisent souvent, il y a une croissance accrue des cheveux sur le corps d'une femme, une croissance des cheveux selon le «type masculin», une diminution du ton de la voix. Avec une carence en androgènes dans le corps féminin, la vitalité diminue.

Toutes les hormones androgènes sont données les jours 2 à 8 du cycle menstruel. L'étude est réalisée à jeun.

Il faut également rappeler qu'en plus des hormones reproductrices, d'autres hormones sont également impliquées dans la régulation du cycle menstruel, car dans le corps, il existe une interdépendance fonctionnelle entre de nombreuses glandes endocrines. Ces connexions sont particulièrement prononcées entre l'hypophyse, les ovaires, les glandes surrénales et la glande thyroïde. Chez les femmes souffrant d'hypo- et d'hyperfonction sévères de la glande thyroïde, un dysfonctionnement menstruel est noté et parfois le cycle menstruel est complètement supprimé.

La glande thyroïde produit deux hormones importantes, la thyroxine (T4) et la triiodithyronine (T3). Ces hormones régulent les processus du métabolisme, des glucides, des protéines, de la fonction mentale et sexuelle. Mais l'intensité de la production de ces hormones est régulée par la thyréostimuline (TSH), qui, comme les hormones sexuelles, est produite par l'hypophyse. Les modifications de sa concentration sont un marqueur des maladies thyroïdiennes.

En cas de violation de la concentration d'hormones thyroïdiennes, une femme devient irritable, larmoyante, rapidement fatiguée. Les anomalies des taux d'hormones thyroïdiennes sont extrêmement dangereuses pour les femmes enceintes et allaitantes.

Le diagnostic des maladies thyroïdiennes est effectué à jeun. 2-3 jours avant le prélèvement de sang pour analyse, il est recommandé d'arrêter de prendre des médicaments contenant de l'iode et 1 mois avant - les hormones thyroïdiennes (sauf selon les instructions spéciales de l'endocrinologue traitant), ainsi que de limiter l'activité physique et le stress psycho-émotionnel à la veille de l'étude.

Toutes ces hormones affectent...

Habituellement, les femmes ne pensent aux hormones qu'une fois par mois - pendant les «jours critiques», lorsqu'il y a un saut d'humeur, une augmentation de l'appétit et d'autres symptômes désagréables. Mais les hormones contrôlent presque tous les aspects de l'activité de notre corps, c'est pourquoi même de petits déséquilibres dans leur équilibre affectent tout le corps. La netteté de la pensée et la capacité physique du corps à faire face aux diverses charges du corps en dépendent. Ce sont eux qui affectent la taille et le physique, la couleur des cheveux et le timbre de la voix. Ils contrôlent le comportement et la libido. L'effet sur l'état psycho-émotionnel (variabilité de l'humeur, tendance au stress) est également très fort. Une production insuffisante et excessive de ces substances peut provoquer diverses conditions pathologiques, car elles régulent la fonction de toutes les cellules du corps.

Les raisons du déséquilibre hormonal peuvent être différentes: de la présence de maladies graves des organes et des systèmes à l'influence de facteurs externes. Ces facteurs externes sont considérés comme le stress, la fatigue chronique, les changements fréquents des zones climatiques, etc. Très souvent, un déséquilibre hormonal est provoqué par une consommation irrationnelle de médicaments hormonaux.

Maladies pouvant être une conséquence et une cause du développement d'un déséquilibre hormonal: fibromes utérins, athérosclérose, ovaires polykystiques, formations physico-kystiques dans la glande mammaire, migraines, ménopause précoce.

Si nous parlons de jeunes femmes, le déséquilibre hormonal est, en règle générale, une violation de l'activité du corps et il doit être traité. Très souvent, des perturbations hormonales surviennent après l'accouchement et, dans la plupart des cas, ces écarts reviennent à la normale sans intervention supplémentaire. Mais le déséquilibre hormonal après un avortement nécessite une attention particulière, ses conséquences peuvent être les plus imprévisibles..

Une catégorie spéciale concerne les femmes de plus de quarante ans, lorsque les violations de la production cyclique d'hormones sont dues à l'approche de la ménopause physiologique. Pendant cette période, la formation d'œufs s'arrête progressivement et la concentration de l'hormone œstrogène diminue considérablement. En règle générale, ces écarts se manifestent par des sueurs nocturnes, de l'irritabilité, une fatigue intense, des bouffées de chaleur. Cette condition est bien compensée par un traitement hormonal substitutif, contre lequel les manifestations cliniques sont minimisées. Dans ce cas, la perturbation hormonale elle-même est due à des facteurs naturels, elle ne peut donc pas être guérie..