Principal

Goitre

Sensation de coma dans la gorge

La sensation de boule dans la gorge (sensation de boule, corps étranger, sensation de «déglutition incomplète», sensation de pression dans le larynx et le pharynx) est un signe courant de surexcitation du système nerveux. Ceci s'accompagne de l'absence de pathologie de la glande thyroïde orale et nasopharynx.

Avec la douleur apparente des organes du cou lors de l'examen et de l'examen, aucune maladie n'est détectée.

Symptômes que quelque chose ne va pas avec la gorge

La sensation d'une boule dans la gorge peut être accompagnée d'un «chatouillement» dans la gorge, d'une sensation d'inhalation incomplète, de difficulté à avaler, d'inconfort dans le cou et la poitrine, une sensation de brûlure ou une sensation de corps étranger, bien qu'aucun changement ne soit constaté lors de la palpation (rien n'est agrandi, pas déformé, pas enflammé).

Une «bosse» qui apparaît une fois ne devrait pas causer d'inquiétude, car il s'agit probablement d'une réaction unique du corps au stress, au surmenage ou à l'excitation du système nerveux.

Si ce phénomène se répète, vous devez consulter un médecin, afin que cette sensation puisse devenir un symptôme douloureux, "envahissant" par d'autres manifestations: une sensation de corps étranger dans l'oropharynx, des troubles du sommeil, de l'anxiété, une diminution de l'appétit et une déglutition altérée, des pics de pression artérielle et des sensations d'insuffisance cardiaque, diarrhée ou constipation.

Causes d'une boule désagréable dans la gorge

  1. Surmenage.
  2. Stress sévère ou à long terme. Tension nerveuse.
  3. Névroses et réactions névrotiques.
  4. La dépression.
  5. Trouble anxieux (phobies, crises de panique, trouble anxieux généralisé, etc.)
  6. Maladies psychosomatiques.
  7. Trouble schizotypique, schizophrénie.
  8. Les conséquences des dommages organiques au système nerveux après un traumatisme. infections, accidents vasculaires cérébraux, crises cardiaques, etc..
  9. Maladies des organes internes (hyperthyroïdie, thyroïdite, amygdalite, ostéochondrose de la colonne vertébrale, hernie de l'œsophage, obésité ou cachexie).
  10. Réactions allergiques.
  11. Empoisonnement.

Qui contacter si vous vous inquiétez d'une boule dans la gorge

Un psychothérapeute ou un psychiatre traite la sensation d'une boule dans la gorge. Lors de la consultation, le médecin évaluera l'état et déterminera le montant de l'assistance nécessaire.

De l'aide peut être obtenue dans toute clinique autorisée à fournir une assistance en psychothérapie, psychiatrie et neurologie et où un psychiatre ou un psychothérapeute est présent.

Le plus souvent, le traitement est effectué à domicile. Si nécessaire, il est possible d'être admis dans notre propre hôpital, équipé d'un équipement de diagnostic moderne et où il existe une possibilité de traitement actif..

Comment le coma de la gorge est-il traité?

Le traitement est déterminé par les causes et le mécanisme de développement de la maladie, et chaque patient est sélectionné individuellement.

En cas de maladie nouvellement apparue et bénigne, le traitement est effectué en ambulatoire: le médecin conduit une séance psychothérapeutique, prescrit des médicaments que le patient prend à domicile et vient périodiquement pour des consultations répétées.

Avec une sévérité modérée, un traitement en hôpital de jour est recommandé: des actes médicaux quotidiens (perfusion de médicaments, physiothérapie, etc.) sont effectués, qui durent une heure et demie, mais le patient vit à domicile et fait ses affaires habituelles. Le cours moyen d'un hôpital de jour est d'environ 10 jours.

Dans un état grave, une hospitalisation est recommandée. Grâce à un traitement intensif, il est déjà possible de stabiliser l'état dans les premières heures de séjour. La durée moyenne d'hospitalisation est de 10 jours (de 5 à 30 jours, selon la gravité de la maladie et les capacités de récupération de l'organisme).

Les principales méthodes de traitement:

  • Psychothérapie.
  • Traitement médicamenteux (pharmacothérapie).
  • Physiothérapie.
  • Massage et thérapie manuelle.
  • Thérapie diététique.
  • Thérapie de biofeedback.

Pourquoi, si vous ressentez une boule dans la gorge, vous devriez contacter la clinique ROSA

  1. Aide rapide immédiatement après le contact.
  2. Nous travaillons 24 heures sur 24 (consultations, visites à domicile, hospitalisation).
  3. Des professionnels expérimentés. Propre hôpital confortable.
  4. Certifié et autorisé pour le soulagement des maux de gorge.
  5. Examen complet de la psyché, du système nerveux, des organes internes.
  6. Pour la période de traitement, si nécessaire, un certificat d'incapacité de travail est délivré.

Boule dans la gorge

Partagez ceci

IMPORTANT!

Les informations de cette section ne peuvent pas être utilisées pour l'autodiagnostic et l'automédication. En cas de douleur ou autre exacerbation de la maladie, seul le médecin traitant doit prescrire des tests diagnostiques. Pour un diagnostic et une prescription correcte du traitement, vous devez contacter votre médecin..

Une sensation de boule dans la gorge n'est pas rare. Beaucoup ont vécu cette condition indolore mais inconfortable au moins une fois dans leur vie. Dans la littérature médicale, on parle de boule pharyngée. Dans la plupart des cas, ce symptôme n'est pas associé à des maladies graves, cependant, la réponse exacte ne peut être obtenue qu'après consultation d'un spécialiste, car il existe un certain nombre de maladies qui peuvent être accompagnées d'une sensation de corps étranger dans la gorge.

Variétés

Il n'y a pas de classification généralement acceptée. Tout dépend de la cause qui a causé cette condition..

Causes possibles d'une sensation de boule dans la gorge

Souvent, une sensation de boule dans la gorge apparaît chez les personnes facilement excitables, sensibles au stress et aux bouleversements émotionnels. Une boule dans la gorge a longtemps été décrite par les médecins comme un symptôme d'un trouble névrotique qui survient plus souvent chez les jeunes femmes. Cependant, à l'heure actuelle, cette condition se produit avec la même fréquence chez les personnes des deux sexes..

Si la sensation de boule dans la gorge est constante et persiste pendant plusieurs semaines, il faut tout d'abord exclure l'oncopathologie. Il peut s'agir d'un processus malin ou bénin dans le larynx, l'œsophage ou d'autres organes du cou, provoquant une compression des tissus environnants. Une attention particulière doit être portée si le patient se plaint de douleurs dans le cou ou lors de la déglutition, une fatigue accrue, une diminution de l'appétit et du poids corporel..

Les maladies infectieuses et inflammatoires des organes ORL peuvent également provoquer la boule pharyngée.

Très souvent, l'apparition d'une sensation de coma dans la gorge est associée à des maladies du tractus gastro-intestinal..

La sensation d'un corps étranger dans la gorge peut être causée par une pathologie de la glande thyroïde. Une glande hypertrophiée est plus souvent associée à un manque d'iode dans les aliments ou à une lésion auto-immune (thyroïdite auto-immune).

Parfois, la sensation de coma dans la gorge est due à une diminution voire à l'arrêt complet de la salivation.

Une augmentation des ganglions lymphatiques dans le cou peut également entraîner une gêne et une sensation de boule dans la gorge..

Des difficultés à avaler peuvent parfois survenir en raison d'une ostéochondrose de la colonne cervicale. Dans ce cas, une personne peut être dérangée par des maux de tête, des vertiges, des douleurs au cou, au dos, une raideur des mouvements.

N'oubliez pas le rôle possible des effets traumatiques sur les tissus. Les examens endoscopiques et même la consommation d'aliments grossiers peuvent contribuer au mal de gorge.

La sensation d'une boule dans la gorge s'accompagne principalement de:

  1. Maladies des organes ORL (amygdalite, amygdalite, épiglottite, pharyngite).
  2. Maladies de la glande thyroïde (goitre endémique, goitre toxique diffus, thyroïdite auto-immune).
  3. Néoplasmes dans le cou.
  4. Ostéochondrose de la colonne cervicale.
  5. Reflux gastro-œsophagien (RGO).
  6. Dyskinésie de l'œsophage.
  7. Hétérotopie de la muqueuse gastrique.
  8. Maladies du système endocrinien (diabète sucré, troubles hormonaux).
  9. Maladies auto-immunes systémiques (sclérodermie, syndrome de Sjögren).
  10. Facteurs psychologiques, stress.
Quels médecins contacter

Si des plaintes de boule dans la gorge apparaissent, il est conseillé de consulter tout d'abord un médecin généraliste, qui, après examen, pourra orienter le patient vers un spécialiste au profil étroit, tel que:

  • gastro-entérologue;
  • oto-rhino-laryngologiste;
  • endocrinologue;
  • oncologiste;
  • neurologue;
  • psychothérapeute.
Diagnostique

Pour clarifier le diagnostic, le médecin peut prescrire les types d'examen suivants:

  1. Gastroscopie (œsophagogastroduodénoscopie, EGDS) en cas de suspicion de maladie gastro-œsophagienne et de dyskinésie œsophagienne.
  2. Échographie de la glande thyroïde, test sanguin pour les hormones thyroïdiennes.

Évaluation en laboratoire de dépistage de la glande thyroïde. La glande thyroïde est l'un des organes les plus importants du système endocrinien humain. La fonction principale de la glande thyroïde est la production d'hormones thyroïdiennes. Ils régulent la plupart des processus métaboliques dans le corps...

Attention! Le coût de la recherche est indiqué pour un emplacement. Caractéristiques microbiennes de l'infection et justification du choix des antibiotiques. La défaite du nez (rhinite, sinusite), de la membrane muqueuse du pharynx (pharyngite) est souvent causée par une infection bactérienne: streptocoque, pneumocoque, staphylocoque (rhin.

Une collecte minutieuse de l'anamnèse (antécédents de la maladie), en tenant compte des plaintes du patient, un examen et des études supplémentaires aideront le médecin à poser le bon diagnostic.

En fonction de la raison qui a conduit à la sensation d'une boule dans la gorge, le médecin vous prescrira un traitement approprié. Si la cause est des troubles psycho-émotionnels, il est nécessaire d'éliminer le facteur traumatique, de réduire le stress à la maison et au travail. Vous pourriez avoir besoin d'une thérapie pharmacologique et de consultations avec un psychothérapeute.

Dans le cas du diagnostic de reflux gastro-œsophagien, le gastro-entérologue donnera des recommandations sur la correction du régime alimentaire et du régime alimentaire, prescrira des antiacides pour réduire l'acidité de l'estomac et des inhibiteurs de la pompe à protons qui suppriment la fonction de sécrétion gastrique..

En cas d'infection des organes ORL, l'oto-rhino-laryngologiste peut prescrire un anti-inflammatoire local, un traitement antiseptique et des médicaments antibactériens.

Pour les maladies de la glande thyroïde, un endocrinologue peut recommander un traitement hormonal et, dans certains cas, une intervention chirurgicale.

Que faire si vous sentez une boule dans la gorge

Si la sensation d'une boule dans la gorge est causée par le stress, essayez de vous calmer. Boire beaucoup de liquides peut améliorer la condition..

IMPORTANT!

Les informations de cette section ne peuvent pas être utilisées pour l'autodiagnostic et l'automédication. En cas de douleur ou autre exacerbation de la maladie, seul le médecin traitant doit prescrire des tests diagnostiques. Pour un diagnostic et une prescription correcte du traitement, vous devez contacter votre médecin..

Comme s'il y avait une boule dans la gorge: ce que cela peut être et comment le traiter?

informations générales

Une boule dans la gorge est un symptôme qui se manifeste par la sensation d'un corps étranger ou d'une masse au niveau du pharynx ou du larynx. Ce trouble peut rendre la déglutition difficile, voire douloureuse..

Une boule dans la gorge est un symptôme relativement courant qui peut résulter de diverses conditions pathologiques. Les causes comprennent certains états émotionnels, le reflux gastro-œsophagien, des troubles musculaires et des lésions nodulaires dans le cou ou le médiastin qui provoquent une compression de l'œsophage.

Dans certains cas, la sensation est perçue comme une irritation locale et peut être expliquée par des raisons plutôt insignifiantes (par exemple, anxiété, excitation ou nervosité); dans d'autres cas, une boule dans la gorge ressemble à une suffocation et indique la nécessité d'un examen médical.

Qu'est-ce qu'une boule dans la gorge?

Une boule dans la gorge est un symptôme de gravité variable qui peut aller d'une sensation gênante d'obstruction à une déglutition difficile ou douloureuse. Cette maladie peut être accidentelle, persistante ou récurrente et ne doit en aucun cas être négligée..

Les raisons

Une boule dans la gorge peut résulter de diverses raisons, notamment:

  • reflux gastro-œsophagien (RGO);
  • anxiété ou dépression;
  • tumeurs du pharynx;
  • tumeurs de l'œsophage;
  • maladies musculaires.

Ces pathologies affectent la déglutition et / ou provoquent d'autres symptômes en plus de la sensation d'une boule dans la gorge. En général, une pression cricopharyngée élevée (due à la présence de muscles dans la gorge) ou une mobilité anormale du système hypopharyngé (pharynx) peuvent contribuer à ces manifestations.

Reflux gastro-oesophagien

Une boule dans la gorge est souvent associée à un reflux gastro-œsophagien, un trouble caractérisé par une augmentation du contenu acide de l'estomac dans l'œsophage. Dans certaines limites, c'est un phénomène physiologique, donc c'est normal; cependant, lorsque le reflux devient trop intense et fréquent, il provoque une variété de troubles chez le patient, y compris une boule dans la gorge, qui peut conduire à des anomalies. Dans ces cas, il est plus correct de parler de reflux gastro-œsophagien (RGO).

La cause de cette pathologie est souvent un dysfonctionnement des ganglions cardiaques, une valve dont la tâche est de livrer les aliments provenant de l'œsophage à l'estomac, empêchant son retour.

Une sensation de boule dans la gorge peut être accompagnée d'une toux persistante, de douleurs thoraciques, de régurgitations, de douleurs thoraciques et d'une salivation excessive.

Masse hystérique (ou boule pharyngée)

Une boule dans la gorge peut ressembler à une masse dans le larynx ou à une sensation d'étouffement due à une forte émotion. Dans ce cas, nous parlons d'un coma hystérique, une manifestation désagréable qui se produit en l'absence de situations pathologiques réelles.

Une boule dans la gorge peut, en effet, être un symptôme d'origine nerveuse et est associée à un état d'anxiété ou de dépression: le patient ressent la présence d'un corps étranger dans la gorge ou à l'avant de la poitrine alors qu'en fait il n'y a rien.

La perception subjective d'une boule ou d'une masse dans la gorge peut également provenir de la déglutition fréquente d'air (aérophagie) et de la sécheresse de la bouche associée à certains états émotionnels, tels que la peur, le chagrin d'amour ou la suppression de sentiments et d'émotions tristes..

Formation de masse cervicale

D'autres causes sont des lésions du cou et provoquant une compression ou une obstruction du tractus gastro-intestinal supérieur, telles que des tumeurs bénignes ou malignes du pharynx ou de l'œsophage. Le cancer de la glande thyroïde ou du haut du sein est d'autres types de tumeurs pouvant causer une boule dans la gorge..

Parfois, même de petites excroissances peuvent provoquer une sensation de boule dans la gorge, comme dans le cas de:

  • kystes d'épiglotte;
  • diverticules cricopharyngés (œsophage supérieur);
  • nodules et polypes des cordes vocales.

Dysfonctionnement moteur œsophagien

Une boule dans la gorge peut être causée par une tension accrue des muscles de la gorge ou de la zone située en dessous. Dans d'autres cas, ce symptôme peut être déterminé par des dysfonctionnements moteurs locaux..

Ces conditions récentes associées à une boule dans la gorge comprennent:

  • Spasmes œsophagiens (contractions musculaires douloureuses dans l'œsophage)
  • Achalasie (pathologie motrice de l'œsophage, dans laquelle le sphincter œsophagien inférieur perd sa capacité à excréter);
  • Dyskinésies idiopathiques (modifications de la motilité œsophagienne, sans cause connue).

Troubles musculo-squelettiques

La perception d'un corps étranger dans la gorge peut également être déclenchée par un trouble du muscle squelettique. Plus précisément, une boule dans la gorge se produit dans des conditions telles que la myasthénie grave, la dystrophie myotonique, la sclérose latérale amyotrophique et la polymyosite..

Fumeur

Un autre facteur qui prédispose à la sensation d'une boule dans la gorge est l'habitude de fumer. En fait, ce défaut peut contribuer à l'inflammation de l'œsophage, une condition qui rend parfois difficile la déglutition. Les fumeurs sont également sujets à une congestion du mucus au niveau des cils de la muqueuse pharyngée..

Autres raisons

  • Une boule dans la gorge peut être causée par des allergies ou un rhume; la congestion nasale qui se produit avec ces conditions provoque en fait un drainage du mucus de l'arrière de la gorge (écoulement rétronasal), ce qui provoque une sensation de démangeaisons et une gorge bouchée.
  • Une autre cause d'une boule dans la gorge peut être la déshydratation..
  • Si la boule dans la gorge est soudaine, intense et très déprimante, cela pourrait être un signe d'insuffisance cardiaque..

Symptômes et complications

Selon la cause causale, une boule dans la gorge peut apparaître comme un événement sporadique (associé à un épisode), continu ou récurrent (qui dure jusqu'à l'élimination de la pathologie sous-jacente). Habituellement, la sensation de boule dans la gorge n'est pas dangereuse et ne provoque pas de complications, mais elle peut également être causée par des pathologies graves affectant l'œsophage, le pharynx et le larynx, qui doivent être soigneusement examinées par un médecin..

Comment apparaît une boule dans la gorge??

Une boule dans la gorge peut se manifester par une sensation de masse, une constriction localisée ou la présence d'un corps étranger: la description de ce phénomène varie considérablement selon les patients..

Beaucoup de gens signalent un rétrécissement du larynx et font souvent des mouvements comme s'ils voulaient réparer quelque chose, mais n'améliorent pas la situation, sauf pendant quelques minutes.

Symptômes d'accompagnement possibles

Une boule dans la gorge est souvent accompagnée d'un enrouement, d'un ton faible, d'une toux sèche. Le symptôme peut être accompagné de douleur lors de la déglutition ou de difficultés respiratoires. Cependant, dans certains cas, une boule dans la gorge est le seul symptôme..

Diagnostique

Une boule dans la gorge particulièrement gênante mais occasionnelle peut être observée pendant un certain temps, sans aucune perturbation; cette sensation nécessite rarement une attention médicale immédiate.

Cependant, si le trouble est persistant et progressif, une évaluation clinique minutieuse est nécessaire. En fonction de la gravité et de la nature de la boule dans la gorge, le médecin peut suggérer d'attendre l'apparition des symptômes ou de prescrire des tests diagnostiques au patient.

Les «exceptions» sont des tests utiles pour déterminer les causes: si le médecin ORL constate une irritation du larynx ou de la muqueuse pharyngée causée par un reflux gastro-œsophagien, il oriente le patient vers un gastro-entérologue; si une boule dans la gorge est causée par une boule hystérique, un conseil psychiatrique est prescrit, et ainsi de suite.

Histoire et examen physique

Pour enquêter sur les causes d'une boule dans la gorge, le médecin pose des questions au patient sur les symptômes et les antécédents médicaux personnels (antécédents), puis procède à un examen objectif.

  • Antécédents: Le but de la collecte des antécédents du patient est de faire la distinction entre la sensation de boule dans la gorge et la dysphagie (difficulté à avaler). Ainsi, cette information suggère un trouble structurel ou une motilité (mouvement) de la gorge ou de l'œsophage. Au cours de l'anamnèse, le médecin demande au patient de décrire clairement les symptômes, en particulier leur relation avec les états émotionnels et les troubles de la déglutition (par exemple, une sensation de stagnation dans les aliments). Il vérifie également toute autre manifestation d'accompagnement..
  • Examen physique: l'examen ORL est dirigé vers la bouche et le cou. Le médecin examine et palpe la bouche et le cou pour rechercher des masses qui peuvent être responsables de la sensation d'une boule dans la gorge. Puis un examen objectif du pharynx est réalisé à l'aide d'une sonde de recherche souple et fine afin d'examiner la région rétropharyngée et les cordes vocales. Au cours de la visite, le médecin peut demander au patient d'avaler de l'eau ou des aliments solides, tels que des biscuits ou des craquelins..

L'historique et les résultats de l'examen physique aident à décider si d'autres tests sont nécessaires pour établir l'origine de la boule dans la gorge.

Lors de l'examen, des changements anatomiques ou des dysphagies détectés suggèrent un trouble mécanique ou une motilité de la gorge et de l'œsophage. En présence de symptômes chroniques non associés à la déglutition (en particulier: absence de douleur ou de difficulté), survenant lors d'états émotionnels, on peut parler d'une boule hystérique. Dans ce dernier cas, d'autres études sont rarement nécessaires..

Autres examens

Si le diagnostic n'est pas clair ou si le médecin ne peut pas visualiser correctement le pharynx, des examens fonctionnels tels que l'œsophagographie (standard ou vidéo) et la manométrie œsophagienne sont effectués. D'autres tests utiles pour déterminer la cause d'une boule dans la gorge sont une radiographie pulmonaire et la mesure du temps pour avaler. Les patients présentant des symptômes de bolus hystériques typiques n'ont pas besoin d'une évaluation supplémentaire.

Quand consulter d'urgence un médecin

Certains symptômes, accompagnés d'une sensation de boule dans la gorge, peuvent indiquer la présence de certains troubles (par exemple, infarctus du myocarde) et doivent être interprétés comme des alarmes.

Parmi ces signes figurent:

  • un mal de gorge;
  • douleur dans le cou;
  • perte de poids inexpliquée;
  • douleur, suffocation ou difficulté à avaler (dysphagie);
  • décharge involontaire de nourriture (régurgitation);
  • faiblesse musculaire;
  • masse visible ou tangible.

L'apparition soudaine de ces signes avant-coureurs ou leur détérioration progressive devrait inciter la personne à consulter un médecin dans un court laps de temps..

Traitement

En termes de traitement, les options varient en fonction de la cause du symptôme..

  • La sensation d'une boule hystérique ne nécessite aucun traitement autre qu'une approche d'espoir et de compréhension empathique. Cependant, une thérapie de soutien avec un accompagnement psychologique / psychiatrique est possible en cas de dépression, d'anxiété ou de troubles du comportement. Il peut parfois être utile d'expliquer au patient le lien entre une boule dans la gorge et un état d'humeur..
  • Si une boule dans la gorge est déclenchée par un reflux, le traitement repose sur la prise de médicaments qui protègent contre la sécrétion d'acide gastrique. En règle générale, des agents gastroprotecteurs (tels que les inhibiteurs de la pompe à protons) et des antiacides (tels que les alginates) sont administrés.
  • Des situations plus complexes responsables d'une boule dans la gorge - par exemple, des masses tumorales et des lésions nodulaires du cou ou du médiastin - peuvent être résolues par chirurgie endoscopique (c'est-à-dire avec une opération réalisée par la bouche, sans incision externe). Les interventions avec accès de l'extérieur (c'est-à-dire directement à l'extérieur du cou) sont limitées à quelques cas spécifiques.

Pourquoi y a-t-il une boule dans la gorge et comment s'en débarrasser

Les causes d'un coma dans la gorge peuvent être différentes - maladies du nasopharynx, de la colonne vertébrale, de la glande thyroïde, souvent une sensation de satiété apparaît dans le contexte de facteurs psychogènes. Un examen complet aidera à établir un diagnostic précis, vous pouvez éliminer l'inconfort à l'aide de médicaments et de la médecine traditionnelle.

Une sensation de boule dans la gorge indique une anomalie dans le corps.

  1. Causes d'une boule dans la gorge
  2. Quelles maladies sont préoccupées par la sensation de boule dans la gorge
  3. Quel médecin contacter?
  4. Diagnostique
  5. Traitement d'une boule dans la gorge à la maison
  6. Médicaments
  7. Comment se débarrasser des remèdes populaires
  8. Prévention d'une boule dans la gorge

Causes d'une boule dans la gorge

Une boule dans la gorge n'est pas une maladie indépendante; un tel symptôme signale la présence de dysfonctionnements dans le corps. Les causes d'inconfort sont variées, mais les principaux signes de manifestation de pathologies sont largement similaires, ils peuvent être périodiques ou permanents..

Lorsqu'une boule dans la gorge apparaît, les patients se plaignent de difficultés à avaler, de chatouilles, de brûlures, d'une sensation d'agitation dans la gorge, cela fait mal à une personne de respirer. De plus, d'autres symptômes peuvent apparaître - des troubles dyspeptiques sous forme de diarrhée, de nausées, de douleurs et de lourdeur dans les muscles, le dos et les membres. La pathologie est souvent accompagnée de fièvre, de fatigue, de migraines et d'étourdissements.

Qu'est-ce qui cause une boule dans la gorge:

  • en surpoids;
  • blessures et chutes, dans lesquelles il y a eu un déplacement des vertèbres cervicales;
  • la présence d'un corps étranger dans la gorge;
  • passion pour la malbouffe, qui provoque le développement de maladies du tube digestif;
  • utilisation à long terme de médicaments pour les allergies, l'hypertension, les antidépresseurs;
  • hernie de l'œsophage et du diaphragme;
  • après un rhume, une masse peut être le résultat d'une toux déchirante sévère;
  • après avoir mangé des aliments épicés, des boissons alcoolisées, les gros fumeurs peuvent avoir un morceau de mucus le matin.

Du point de vue des psychosomatiques, une boule dans la gorge apparaît chez les personnes ayant une faible estime de soi, qui doivent souvent obéir, se retenir, avaler le ressentiment.

Quelles maladies sont préoccupées par la sensation de boule dans la gorge

Des perturbations dans le travail des organes et des systèmes internes peuvent provoquer l'apparition de sensations désagréables lors de la déglutition, le concept de masse nerveuse est distingué séparément, la dépression, la névrose, l'insomnie et le surmenage peuvent provoquer son apparition.

Pourquoi une boule apparaît-elle dans la gorge:

  1. Processus inflammatoires de divers types dans le nasopharynx - amygdalite, laryngite, pharyngite, sinusite. Les maladies se développent rapidement, ce qui peut provoquer un œdème du larynx, une crise d'étouffement. Les pathologies sont accompagnées de mauvaise haleine, de maux de tête, de rougeur de la gorge, de plaque purulente sur les amygdales, d'écoulement abondant de mucus par le nez.
  2. Tumeurs bénignes et malignes du larynx, de la trachée, du nasopharynx. En grandissant, ils pressent le larynx, une personne sent constamment une boule dans la gorge.
  3. Dysfonctionnements de la glande thyroïde - manque d'iode, synthèse excessive d'hormones, inflammation de la glande thyroïde.
  4. Une boule dans la gorge apparaît souvent avec l'ostéochondrose cervicale - la maladie s'accompagne d'un mal de tête, d'une raideur des mouvements, d'une gêne au dos.
  5. Maladie de reflux, autres pathologies du tube digestif - une boule et une gêne dans la gorge commencent à déranger après ou pendant les repas, des brûlures d'estomac, des douleurs dans la région épigastrique et des éructations aigres apparaissent. Des sensations désagréables peuvent survenir après avoir avalé la sonde.
  6. Le cardiospasme est une contraction brutale des muscles situés entre l'estomac et l'œsophage. Une attaque violente s'accompagne d'un inconfort dans la partie supérieure de la poitrine semblable à une douleur cardiaque.
  7. Pathologies immunitaires - sclérose en plaques, syndrome de Sjögren.

Le cardiospasme peut provoquer une boule dans la gorge

Une boule dans la gorge peut être la conséquence d'un accident vasculaire cérébral, des helminthiases, si le parasite pond des œufs dans l'œsophage, de la sclérodermie, de la myasthénie grave.

Parfois, il serre la gorge à cause des nerfs - pendant le stress, les muscles de la gorge se contractent et se contractent brusquement, ce qui provoque un spasme, il est difficile pour une personne d'avaler, de respirer, de parler, ce phénomène s'appelle une boule hystérique. Les facteurs psychogènes comprennent la dystonie végétative-vasculaire, dans laquelle il y a un engourdissement de la langue, des muqueuses sèches, tout cela peut provoquer une boule dans la gorge.

Une bosse associée à des éructations est un phénomène courant chez les femmes enceintes, qui se produit dans un contexte de relaxation des muscles situés entre l'estomac et l'œsophage.

Quel médecin contacter?

Si des symptômes désagréables apparaissent, surtout si l'inconfort dans la gorge est régulier et ne passe pas pendant longtemps, il est nécessaire de consulter un thérapeute, sur la base de l'examen, de la collecte de l'anamnèse et des résultats des diagnostics préliminaires, le médecin donnera des références à d'autres spécialistes..

La consultation d'un spécialiste ORL, d'un endocrinologue, d'un gastro-entérologue, d'un chirurgien ou d'un vertébrologue, d'un neuropathologiste et d'un rhumatologue peut être nécessaire. Si les pathologistes n'ont pas pu identifier les causes somatiques, le patient est référé à un psychothérapeute.

Diagnostique

Pour déterminer les causes de la masse, après examen, interrogatoire et collecte de l'anamnèse, le médecin procède à un examen, qui comprend des méthodes de recherche en laboratoire et instrumentales.

Méthodes de diagnostic de base:

  • analyse clinique du sang et de l'urine;
  • écouvillon de gorge;
  • oropharyngoscopie - un spécialiste examine attentivement les amygdales, la cavité buccale, la racine de la langue;
  • la laryngoscopie;
  • TDM, IRM des vertèbres cervicales, cerveau;
  • Échographie de la glande thyroïde, détermination des hormones de la glande dans le corps;
  • fibrogastroscopie.

Important! Vous devez immédiatement consulter un médecin si la sensation de coma s'accompagne de difficultés respiratoires, d'un gonflement du cou, d'un mal de gorge, d'une élocution, en toussant, il y a des impuretés de pus et de sang dans les expectorations, les valeurs de température sont supérieures à 37,5 degrés.

Pour identifier les causes d'un coma dans la gorge, une échographie de la glande thyroïde est utilisée

Traitement d'une boule dans la gorge à la maison

Pour vous débarrasser d'une boule dans la gorge, vous devez éliminer la cause de la pathologie; pour cela, divers médicaments sont utilisés. Régime alimentaire, exercices de physiothérapie, méthodes folkloriques aideront à améliorer l'effet de la pharmacothérapie.

Médicaments

Le traitement médicamenteux vise à éliminer le processus inflammatoire, le syndrome douloureux, les spasmes, la thérapie est assez spécifique, elle est toujours sélectionnée individuellement, en fonction des résultats du diagnostic, de la présence de maladies concomitantes.

Les principaux groupes de médicaments:

  • médicaments anti-inflammatoires - Nise, Diclofenac, aident à faire face aux maux de dos;
  • antipyrétiques - Ibuprofène, Nurofène, Paracétamol;
  • antispasmodiques - No-shpa, drotavérine;
  • pilules pour reconstituer la carence en iode - Iodomarine, Iodbalance;
  • sédatifs - teinture d'agripaume, valériane, Nervo-Vit, Apitonus-P;
  • antibiotiques - Amoxiclav, Amoxicilline, prescrits pour les infections bactériennes du nasopharynx;
  • médicaments antiviraux - Remantadin, Tamiflu;
  • antihistaminiques - Tavegil, Suprastin, éliminent les poches et autres manifestations d'allergies;
  • médicaments pour éliminer les éructations, les brûlures d'estomac, améliorer la digestion - Rennie, Almagel;
  • onguents analgésiques - Hondrogard, Dolobene;
  • gouttes nasales - Vibrocil, Naphthyzin, Grippferon.

Le diclofénac aide à soulager la douleur

Dans le traitement des tumeurs, certaines maladies de la glande thyroïde, la hernie, des méthodes chirurgicales sont utilisées. Si la tumeur est d'origine maligne, il est nécessaire de suivre un cours de chimiothérapie.

Comment se débarrasser des remèdes populaires

Si l'inconfort dans la gorge est de courte durée, causé par des maladies mineures, la médecine alternative aidera à éliminer l'inconfort.

Remèdes simples pour se débarrasser d'une boule dans la gorge:

  1. En cas de lésions infectieuses du nasopharynx, il est nécessaire de mélanger 5 g d'inflorescences de camomille et de calendula, infuser le mélange avec 250 ml d'eau bouillante, laisser dans un récipient scellé pendant une heure. Filtrer l'infusion, diluer avec une quantité égale d'eau tiède, se gargariser toutes les 3-4 heures.
  2. L'inhalation aidera à se débarrasser de la douleur intense - dissolvez 20 gouttes d'huile de menthol ou d'eucalyptus dans 500 ml d'eau. Inspirez de la vapeur par la bouche pendant 7 à 10 minutes.
  3. Mélangez 120 ml de vodka, 100 ml de miel et 50 ml de jus d'aloès, retirez le mélange dans une pièce sombre pendant 4 jours. Strain, utiliser pour les compresses pour l'ostéochondrose cervicale.
  4. En cas de carence en iode, il est nécessaire de verser 3 figues mûres avec 200 ml d'eau le soir, de boire toute la boisson le matin, de manger 1 fruit et le reste avant le déjeuner et le dîner. Le cours nécessitera 4 kg de figues.

Pendant le traitement, il est nécessaire de refuser les aliments épicés et acides, tous les plats doivent avoir une température confortable et une consistance douce, l'alcool et le tabagisme doivent être complètement exclus.

Se gargariser avec une décoction de camomille et de calendula

Prévention d'une boule dans la gorge

Pour éviter l'apparition d'une sensation de grosseur, vous devez suivre des règles simples de prévention..

Comment éviter une boule dans la gorge:

  • début du traitement en temps opportun pour le rhume, la grippe, les maladies des organes ORL;
  • essayez de ne pas respirer l'air sale, utilisez un respirateur lorsque vous travaillez avec des substances toxiques;
  • protégez votre gorge et vos cordes vocales, ne parlez pas fort, en cas de gel intense ou de vent extérieur, il vaut mieux se taire;
  • humidifiez régulièrement l'air de la pièce;
  • examiner la glande thyroïde, les organes du système digestif 1 à 2 fois par an.

Si vous prévoyez de travailler avec la chimie, utilisez un respirateur

Le respect des principes d'un mode de vie sain aidera à éviter l'apparition d'inconfort - il est nécessaire d'abandonner les dépendances, de tempérer le corps, de dormir suffisamment, de faire de l'exercice régulièrement, de passer plus de temps à l'air frais, de manger correctement et équilibré.

La sensation de grosseur peut survenir chez chaque personne pendant le stress, après avoir trop mangé, lors de l'inhalation d'air glacial. Mais si la gorge presse fortement, il y a des crises d'étouffement, il est nécessaire de consulter d'urgence un médecin, car l'inconfort lors de la déglutition peut être le signe de processus inflammatoires et oncologiques graves.

Qu'est-ce qui peut être une boule dans la gorge et comment s'en débarrasser?

Une boule dans la gorge est un problème courant. Beaucoup ne font pas attention au symptôme désagréable, estimant qu'il n'indique pas la présence de maladies graves. Mais c'est loin d'être le cas. La sensation d'une boule dans la gorge indique dans certains cas le développement de pathologies dangereuses.

Anatomie et structure du larynx, du pharynx et de l'œsophage

La gorge est un mécanisme complexe. Il se compose de nombreuses terminaisons nerveuses, vaisseaux sanguins et muscles qui assurent son travail. La gorge a deux parties: le pharynx et le larynx. Viennent ensuite la trachée et l'œsophage. Ensemble, ils font partie du système digestif.

Tous les aliments entrant dans le système pénètrent d'abord dans le pharynx, ce qui le propulse plus loin. En médecine, on l'appelle le pharynx. L'organe commence à l'arrière de la bouche. La forme est un cône inversé.

La partie large du pharynx est située à la base du crâne et la partie inférieure est reliée au larynx. La partie externe de l'organe est composée de nombreuses glandes produisant du mucus. Il aide à pousser les aliments en hydratant la gorge.

Se compose de trois parties:

  • nasopharynx;
  • oropharynx;
  • service de déglutition.

Le larynx alimente les cordes vocales. Il est situé en face de 4-6 vertèbres cervicales. En face, l'organe est formé par un groupe musculaire. Sur le côté, il est représenté par une partie de la glande thyroïde. La partie supérieure est l'os hyoïde.

Le larynx a un squelette constitué de cartilages appariés et non appariés. Ils sont reliés les uns aux autres à l'aide de tissu musculaire, d'articulations et de ligaments..

L'œsophage fait également partie du système digestif. C'est un tube aplati d'une longueur de 25 à 30 centimètres. L'organe est situé au niveau de la vertèbre cervicale 6-7 et se termine au niveau de la 9ème vertèbre thoracique.

Il est d'usage de distinguer trois parties de l'organe:

  • abdominal,
  • cervical,
  • poitrine.

Sentir une boule dans la gorge - qu'est-ce que c'est?

De nombreux patients décrivent leurs symptômes comme une sensation de coma dans la gorge..

Un symptôme similaire est également décrit comme suit:

  1. Une sensation de constriction dans la gorge.
  2. Lourdeur irradiant vers le sternum.
  3. Inconfort et transpiration.
  4. Sensation d'un objet étranger dans la gorge.
  5. Un morceau d'air.
  6. Respiration difficile.
  7. Sensation de brûlure dans l'œsophage.
  8. Douleur en avalant.
  9. Malaise général.

Les patients décrivent différemment la présence d'une boule dans la gorge. Mais ce n'est qu'un sentiment provoqué par un certain nombre de raisons, qui sera clarifié par le médecin traitant après avoir établi les symptômes qui l'accompagnent et étudié les résultats du diagnostic..

Causes physiologiques

De nombreuses maladies et troubles peuvent provoquer l'apparition d'une bosse dans le chagrin. Mais le plus souvent, une sensation désagréable survient pour des raisons physiologiques. Ils ne représentent pas une grande menace pour la vie et la santé du patient, mais ils nécessitent également un traitement.

Stress et anxiété

La sensation d'une boule dans la gorge peut être causée par un stress constant, de l'anxiété et une dépression prolongée..

Symptômes:

  • Avoir de la difficulté à avaler de la salive.
  • Une sensation de tiraillement, de la transpiration apparaît dans la gorge. Difficulté à avaler des aliments solides.
  • Les signes de déficience ne sont pas très intenses, mais augmentent avec le temps.
  • Des sentiments d'anxiété, de peur apparaissent, l'humeur s'aggrave, la dépression s'aggrave.

Ainsi, un cercle vicieux se forme - l'excitation provoque une sensation de boule dans la gorge, qui, à son tour, devient une cause d'anxiété.

Un symptôme désagréable disparaît progressivement lorsqu'une personne passe à quelque chose de plus agréable.

Causes pathologiques

Une sensation de boule dans la gorge peut indiquer la présence de maladies dangereuses caractérisées par un processus inflammatoire dans l'œsophage, la formation de tumeurs bénignes et malignes et d'autres caractéristiques.

Achalasie cardia

La maladie est caractérisée par l'absence d'ouverture réflexe du cardia lors de la déglutition.
Au cours du diagnostic, il y a une diminution du tonus de l'œsophage..

La pathologie survient chez les patients de plus de 40 ans, mais est également diagnostiquée chez les jeunes.

Selon les résultats de la recherche, il a été constaté que les femmes souffrent d'achalasie du cardia un peu plus souvent que les hommes..

La sensation d'une boule dans la gorge apparaît aux premiers stades du développement de la maladie. Une perte de poids, des douleurs thoraciques, une dysphagie et des régurgitations sont notées au fil du temps.

Sclérodermie systémique

En médecine, on l'appelle aussi sclérose systémique progressive. La maladie est classée comme un type de pathologie auto-immune caractérisée par la propagation de l'inflammation affectant le tissu conjonctif.

La maladie se développe en plusieurs stades, dont chacun présente certaines manifestations cliniques..

Avec la sclérodermie systémique, en plus de la sensation d'une boule dans la gorge, les symptômes suivants apparaissent:

  1. Diminution de l'appétit.
  2. Faiblesse générale et malaise.
  3. Une légère augmentation de la température corporelle. Les indicateurs ne dépassent pas 38 degrés.
  4. Perte de poids.

Le processus pathologique affecte également la peau. Le début du développement de la maladie se manifeste sous la forme d'un écoulement dense de la peau des mains et du visage. Ensuite, la maladie passe le stade induratif. En l'absence de thérapie, un processus atrophique commence.

La sclérodermie systémique se manifeste également sous la forme d'un épuisement des expressions faciales. Le visage devient un masque. La peau est épaissie, tendue et compactée. Le bout du nez devient plus pointu, des rides et des plis apparaissent autour de la bouche. La taille de l'ouverture buccale diminue.

La cause des changements externes est une violation en cascade de la microcirculation, de la fibrose généralisée et de l'inflammation. Lors du diagnostic d'une maladie, le pronostic est déterminé en fonction du stade, de la nature de l'évolution et de la zone de lésion des organes internes.

Maladie gastro-œsophagienne

La maladie se manifeste sous la forme d'un reflux du suc gastrique dans l'œsophage. Dans le cas où les symptômes surviennent dans de rares cas et seulement après un repas et ne provoquent pas d'inconfort pour le patient, la maladie gastro-œsophanéenne est considérée comme physiologique. Ceci est considéré comme un état normal du corps..

Mais dans certains cas, des symptômes désagréables surviennent quelle que soit l'heure du repas..

Ceux-ci inclus:

  1. Éruptions avec du gaz et de l'acide.
  2. Brûlures d'estomac.
  3. Sensation d'une boule dans la gorge.
  4. Inconfort localisé sous la cuillère.
  5. Mal de gorge aigu.
  6. Pression qui survient ou augmente après un repas, ce qui contribue à une production accrue de bile et d'acide.

Diverticule de l'œsophage

La saillie de la paroi œsophagienne de l'œsophage en médecine s'appelle diverticule. Le processus pathologique peut affecter à la fois une et plusieurs couches de l'organe: séreuse, muqueuse et musculaire.

La maladie se caractérise par une sensation de boule dans la gorge..

Les symptômes suivants apparaissent également:

  • Régurgitation. La régurgitation disparaît immédiatement après que le patient a pris la position couchée. Après le sommeil, des traces de suc gastrique et d'aliments non digérés restent sur l'oreiller.
  • Transpiration et toux.
  • Mauvaise haleine.
  • Difficulté à passer la nourriture.
  • Maux de gorge grattage.
  • Brûlures d'estomac.
  • Nausée et vomissements.
  • Augmentation de la salivation.
  • Un diverticule œsophagien est également caractérisé par un changement de voix du patient. En pathologie sévère, en mangeant, la peau du visage devient rouge, il y a une sensation d'air insuffisant. Dans certains cas, les patients perdent connaissance.
  • Les étourdissements sont une plainte fréquente avec diverticule..

Hernie hiatale

Une hernie hiatale ou hernie hiatale est une maladie chronique. Elle se caractérise par un déplacement de la partie de l'estomac adjacente à l'œsophage. Dans certains cas, il y a un changement dans la position d'autres organes.

Parmi les manifestations cliniques, en plus de la sensation de boule dans la gorge, on trouve:

  • Brûlures d'estomac à des degrés divers.
  • Douleur abdominale.
  • Violation du processus de déglutition, qui en médecine s'appelle dysphagie.
  • Douleur pancréatique.
  • Éructations.
  • La nausée.
  • Douleur brûlante derrière la poitrine, semblable à une crise d'angine.

Des symptômes similaires se produisent aux premier et deuxième stades de la pathologie. Dans les cas où une hernie hiatale est compliquée par une saillie de l'estomac, il y a alors des crises de nausées d'intensité variable, des douleurs abdominales en se penchant et après avoir mangé, des brûlures d'estomac et des éructations.

Des études ont montré qu'environ 3% des patients souffrent d'un hoquet régulier qui survient sans raison apparente.

Brûlures à l'œsophage et au pharynx

En médecine, il existe deux types de brûlures œsophagiennes: thermiques et chimiques. Le premier type se produit lorsque des vapeurs, des vapeurs ou des liquides chauds pénètrent dans la membrane muqueuse de l'organe..

Il y a souvent des brûlures chimiques qui surviennent après avoir avalé des alcalis et des acides pour se suicider ou par erreur. Dans la pratique médicale, les brûlures au vinaigre, à la soude caustique ou à l'ammoniaque sont considérées comme courantes..

Les symptômes sont toujours suffisamment prononcés:

  • Les patients ressentent une douleur intense lorsqu'ils avalent ou boivent des liquides. Les sensations douloureuses s'étendent au pharynx, à l'œsophage, localisées derrière le sternum.
  • Dans le vomi, un mélange de sang est trouvé, la salivation augmente. Autour de la cavité buccale et sur la peau du visage, il y a gonflement, rougeur de la membrane muqueuse.
  • Dans les cas graves, les brûlures chimiques ou thermiques sont compliquées par une suffocation ou une sténose du larynx.
  • À la suite d'une nécrose de la membrane muqueuse ou de la paroi de l'œsophage, une perforation d'organe ou une médiastinite se produit.

Spasme œsophagien diffus

Un spasme est une compression incontrôlée du tube œsophagien. Le processus se produit brusquement et s'accompagne de fortes sensations douloureuses dans certains départements. La forme diffuse est caractérisée par un mouvement prolongé des muscles situés sur toute la longueur de l'œsophage.

Les symptômes de la maladie sont:

  • Douleur localisée derrière le sternum. C'est toujours vif et intense. Il se propage vers le haut, dans la mâchoire inférieure et les épaules. L'apparition de sensations douloureuses ne dépend pas de la prise de nourriture ou de la déglutition.
  • Difficulté à avaler. Il se manifeste plus fortement lors de la consommation de boissons, céréales, soupes et autres aliments liquides. Dans une moindre mesure, le symptôme se manifeste lors de l'ingestion d'aliments solides.
  • La régurgitation se produit après une attaque.

L'attaque dure de 10 minutes à plusieurs heures avec une fréquence variable. Elle peut survenir à la fois pendant les repas et à tout autre moment. Il y a plusieurs crises par mois.

Candidose buccale

La candidose est une affection courante causée par les champignons Candida. Ils ressemblent à des levures et font partie de la microflore intestinale normale. Les champignons sont également observés sur les muqueuses d'autres organes et sur la peau. Habituellement, leur présence n'affecte pas la santé humaine..

La maladie survient à la suite d'une diminution de l'immunité due à l'influence de facteurs externes et internes. Selon les statistiques, la candidose buccale survient plus souvent chez les femmes et les hommes qui fument. On pense également que l'utilisation de certains médicaments qui violent la microflore peut provoquer le développement de pathologistes.

Les symptômes de la candidose sont:

  • Rougeur et gonflement de la muqueuse buccale.
  • Bouche sèche.
  • Sensation de boule dans la gorge.
  • Augmentation de la sensibilité.
  • Démangeaisons et brûlures dans la bouche.
  • Sensations douloureuses lors de la mastication de la nourriture.
  • Ça fait mal d'avaler.

Une caractéristique de la candidose dans la cavité buccale est l'apparition sur la membrane muqueuse d'une plaque blanche, qui a une consistance caillée. Il contient non seulement des champignons, mais également des cellules mortes, de la fibrine, de la kératine et des résidus alimentaires.

Où:

  • Aux stades initiaux du développement de la maladie, la plaque est constituée de grains blancs localisés sur la face interne des joues. Ensuite, ils grossissent et fusionnent. Le processus pathologique peut affecter les gencives, la langue, le palais supérieur et inférieur, la surface interne des lèvres. Si la peau autour de la bouche est affectée, des flocons ou des squames apparaissent sur la peau.
  • La plaque dans les premiers stades de la candidose est éliminée sans difficulté et une surface muqueuse rouge reste en dessous. Dans certains cas, il peut être affecté par de petits ulcères. Au fil du temps, le processus pathologique se propage aux couches profondes de la membrane muqueuse, la plaque est difficile à éliminer.

La douleur ou l'inconfort est aggravé par l'ingestion d'aliments épicés, chauds ou acides. Dans le contexte de l'empoisonnement du corps par les déchets de micro-organismes, la température corporelle augmente, une réaction allergique se produit, l'état général s'aggrave et l'appétit diminue.

Gonflement de la gorge

Les néoplasmes formés sur la membrane muqueuse de la gorge sont divisés en deux types:

    Bénin. Parmi ces formations, les fibromes, les papillomes et les léiomyomes sont considérés comme courants. Moins fréquemment, les lymphangiomes, myxomes et hémangiomes sont diagnostiqués. Les raisons de leur apparition n'ont pas été établies par des spécialistes. On pense que les principaux facteurs de développement de néoplasmes bénins sont les mauvaises habitudes, l'exposition à des substances chimiques, toxiques et toxiques et le papillomavirus humain. Les néoplasmes bénins représentent un danger pour la vie et la santé du patient, car ils peuvent entraîner des conséquences dangereuses, y compris le développement d'un cancer.
    En présence de tumeurs bénignes formées sur la muqueuse de la gorge, les symptômes suivants se produisent:

  • Violation de phonation.
  • Essoufflement.
  • Enrouement.
  • Enrouement.
  • Respiration difficile.
  • Les néoplasmes malins se présentent plus souvent sous la forme d'un carcinome épidermoïde. Les symptômes sont assez prononcés.
    Ceux-ci inclus:

    • Respiration difficile.
    • Maux de tête.
    • Vertiges.
    • Clics dans une ou les deux oreilles.
    • Méchant.
    • Sensations douloureuses dans les oreilles.
    • Syndrome de Horner.
    • Déviation de la langue vers le côté gauche ou droit.
    • Lésion du nerf ternaire.
    • Exophtalmie.
    • Trouble de la déglutition.
    • Strabisme.
  • Une boule dans la gorge avec une glande thyroïde hypertrophiée

    La glande thyroïde est un organe important du corps qui régule de nombreux systèmes. Il produit des hormones spéciales et lorsque leur quantité est violée, diverses maladies surviennent..
    La taille de la glande thyroïde peut augmenter dans le contexte d'un goitre diffus et nodulaire et d'une thyroïdite:

      Le goitre diffus est généralement déterminé par des changements externes, car la glande est située assez près de la peau. C'est pourquoi un élargissement d'organe plusieurs fois devient perceptible à l'œil nu. Le goitre ressemble à un gonflement à l'avant de la gorge. Toute la glande thyroïde est affectée. L'absence de traitement en présence de pathologies de la glande thyroïde peut entraîner le développement de conséquences dangereuses, telles que: cœur, rein, insuffisance pulmonaire, infertilité. La maladie se manifeste sous la forme de dommages à une partie de l'organe. Elle se caractérise par l'apparition de nodules à la surface de la glande thyroïde. La pathologie est diagnostiquée plus souvent que le goitre diffus. Des études ont montré que les femmes sont plus susceptibles de développer la maladie..
      La maladie est caractérisée par:

    • sensation de boule dans la gorge,
    • la faiblesse,
    • fatigue constante,
    • ongles cassants,
    • perte de cheveux excessive,
    • transpiration excessive.
  • Les symptômes d'un goitre nodulaire sont:
    • hypertrophie de la glande thyroïde d'un côté,
    • sensation de boule dans la gorge,
    • sentiment oppressant,
    • la faiblesse,
    • fatigue constante,
    • larmoiement.
  • La thyroïdite est une inflammation de la glande, quelle que soit la cause de ce processus. La maladie est rarement établie. Il s'accompagne d'une sensation de boule dans la gorge, de difficultés à avaler. Attribuer les formes aiguës, subaiguës, chroniques et auto-immunes.
  • Maladies inflammatoires chroniques de la gorge

    Les maladies chroniques de la gorge se produisent dans le contexte d'une lésion infectieuse. Dans le même temps, le patient n'a pas reçu le traitement nécessaire au stade aigu..

    Il existe plusieurs pathologies pouvant provoquer une sensation de coma dans la gorge:

    1. Pharyngomycose. Il se manifeste sous la forme d'une inflammation de la muqueuse pharyngée. Les symptômes de la maladie comprennent la sécheresse, la transpiration, l'apparition d'une plaque blanche ou jaune sur la membrane muqueuse et des brûlures. Les causes du développement sont des troubles endocriniens ou immunitaires. Un traitement médical est en cours.
    2. Hypertrophie des amygdales. L'élargissement des amygdales se produit sans signes d'inflammation. La maladie est diagnostiquée chez les enfants dans le contexte d'une augmentation des végétations adénoïdes.
    3. Amygdalite. Elle se caractérise par une hypertrophie des amygdales. Si elles ne sont pas traitées, des complications telles qu'une exacerbation de l'évolution d'une réaction allergique, un mal de gorge, une mauvaise haleine, une légère augmentation de la température, une inflammation du nasopharynx se produisent. Un traitement complexe est effectué.
    4. Laryngite. Maladie chronique, se manifestant sous la forme d'une propagation de l'inflammation sur la muqueuse laryngée. Les causes du développement sont les infections, l'hypothermie et une tension excessive sur les cordes vocales. Les symptômes comprennent des rougeurs et des maux de gorge. Dans certains cas, il y a une légère augmentation de la température.

    Toutes les maladies inflammatoires chroniques de la gorge nécessitent un traitement à long terme, car elles affectent négativement le système immunitaire. Le symptôme se produit avec un léger affaiblissement des défenses de l'organisme.

    Syndrome postnasal

    La maladie est une affection pathologique en cas d'inflammation du nasopharynx. Le mucus qui s'accumule sur la paroi du fond s'écoule, ce qui provoque une toux.

    Les crises surviennent principalement la nuit, lorsque la personne n'avale pas de mucus. La toux dans ce cas peut se transformer en vomissements..

    Il y a aussi une sensation de boule dans la gorge. L'élévation de température peut être négligeable ou totalement absente. D'autres symptômes, tels que faiblesse, congestion nasale, n'apparaissent qu'avec une diminution de l'immunité.

    Les patients se plaignent des symptômes suivants:

    1. Chatouiller dans la gorge.
    2. Démangeaison.
    3. Persécution.
    4. Quintes de toux la nuit.
    5. La nausée.
    6. Voix rauque.
    7. Cracher constamment du mucus en grande quantité.

    Paratonsillite

    La maladie est une inflammation de la gorge causée par divers champignons, virus et infections. En l'absence de thérapie, le processus pathologique se propage, ce qui peut devenir une menace pour la vie.

    La paratonsillite est une complication de l'amygdalite ou de l'amygdalite. Une fois les symptômes de ces maladies passés, la température réapparaît soudainement. Les patients se plaignent d'un mal de gorge unilatéral, une augmentation des ganglions lymphatiques est observée. Ainsi, la paratonsillite se manifeste.

    En plus de la sensation d'une boule dans la gorge et d'une élévation de température allant jusqu'à 40 degrés, il y a une odeur désagréable de la bouche, une difficulté à avaler. Dans le contexte d'un spasme des muscles à mâcher, il devient difficile d'ouvrir complètement la bouche.

    Abcès de la gorge

    Il s'agit d'une infection dangereuse qui est une complication des maladies inflammatoires de la gorge. L'absence de thérapie peut entraîner la mort par suffocation.

    Les symptômes sont assez prononcés et apparaissent dans les 2 à 4 jours suivant la disparition des signes d'angine.

    Le tableau clinique des abcès de la gorge est le suivant:

    • Des frissons.
    • Diminution des performances, faiblesse.
    • Augmentation de la température à 40 degrés.
    • Sentiment de présence d'un coma chez un aigle.
    • Odeur purulente de la bouche.

    En raison du spasme des muscles masticateurs, il est difficile pour les patients d'ouvrir complètement la bouche, une augmentation des ganglions lymphatiques sous-maxillaires est observée.

    Que faire en cas de sensation soudaine de boule dans la gorge?

    Avec l'apparition soudaine d'une boule dans la gorge, vous devez d'abord vous calmer. Si les troubles nerveux sont à l'origine du symptôme désagréable, vous devez le prendre de manière sédative..

    Vous devriez consulter un médecin lorsque les symptômes suivants apparaissent:

    • Augmentation de la température corporelle.
    • Toux, transpiration, brûlures ou démangeaisons dans la gorge.
    • Nausée et vomissements.
    • Essoufflement.
    • Clics dans une ou les deux oreilles.
    • Maux de tête.
    • Méchant.
    • Vertiges.
    • Sensations douloureuses dans les oreilles.
    • Douleur localisée derrière le sternum.
    • Éructations.
    • Douleur pancréatique.

    Diagnostiquer les causes d'une boule dans la gorge

    S'il y a une boule dans la gorge, le spécialiste établira la présence d'autres symptômes et procédera à un examen externe de la cavité buccale, étudiera l'histoire. Sur la base des résultats obtenus, un diagnostic préliminaire est établi.

    Pour le clarifier, le patient se voit attribuer un certain nombre de méthodes de diagnostic de laboratoire et instrumentales:

    1. Analyses de sang, d'urine et de selles. Permet d'établir la présence d'une maladie inflammatoire.
    2. Analyse des marqueurs tumoraux. Réalisé en cas de suspicion de tumeurs cancéreuses.
    3. Écouvillon de gorge. Il est effectué pour déterminer le type de micro-organismes pathogènes. Qui a provoqué le début du processus inflammatoire.
    4. Consultation d'un endocrinologue, ORL, gastro-entérologue. Permet d'exclure ou de confirmer la présence de certaines maladies pouvant provoquer une sensation de boule dans la gorge.
    5. Radiographie des vertèbres cervicales.
    6. Examen échographique de la glande thyroïde. Il est nécessaire d'établir la taille de l'organe, d'identifier les nœuds et les néoplasmes.
    7. IRM ou TDM. Vous permet d'obtenir des images couche par couche. De telles techniques permettent d'identifier des néoplasmes même de petite taille et de visualiser le pharynx, l'œsophage.
    8. Biopsie. Il est prescrit en présence de néoplasmes dans la gorge. La technique est réalisée à l'aide d'un appareil spécial, à une extrémité duquel se trouve une fine aiguille. Une biopsie consiste à prélever un échantillon de tissu tumoral pour un examen plus approfondi. La procédure est réalisée à l'aide d'un anesthésique, car elle est assez douloureuse. En présence de petites tumeurs, le tissu est prélevé sur un site. Dans les cas où il y a plusieurs néoplasmes ou s'il est assez grand, la clôture est réalisée à partir de différents points.
    9. Examen histologique. Les échantillons obtenus lors de la biopsie sont envoyés au laboratoire, où ils sont examinés par un spécialiste au microscope. La méthode de recherche vous permet d'identifier les cellules cancéreuses, de confirmer ou de nier la présence d'oncologie.

    Sur la base des résultats obtenus, le médecin traitant établit un diagnostic précis et prescrit le traitement nécessaire.

    Traiter les causes d'une boule dans la gorge

    Il n'y a pas de traitement unique pour une boule dans la gorge. Tout d'abord, il est nécessaire d'établir la cause du symptôme. Le traitement est prescrit en fonction de la maladie identifiée.

    Traitement de l'achalasie du cardia

    Le traitement pour diagnostiquer la cardia achalasie est effectué en fonction de la gravité de la pathologie. Le médicament est prescrit jusqu'à ce que du tissu cicatriciel se soit formé sur les parois de l'œsophage.

    Les médicaments des groupes suivants sont utilisés:

    1. Nitroglycérines. Favorise la relaxation du tissu musculaire des organes internes et des vaisseaux sanguins.
    2. Sédatifs. Avoir un effet calmant.
    3. Prokinetics. Permet de restaurer le processus de péristaltisme.
    4. Antagonistes du calcium. Prescrit pour soulager les spasmes.
    5. Préparations de revêtement. Protéger la membrane muqueuse du tube digestif de la propagation de l'inflammation.

    Dans les cas graves de la maladie, des interventions mini-invasives sont utilisées ou une opération est prescrite pour traverser les fibres musculaires de la paroi de l'œsophage.

    Traitement de la sclérodermie systémique

    Le traitement des maladies est effectué à l'aide d'un ensemble de médicaments.

    Les patients sont affectés:

    1. Cuprénil. Le médicament est utilisé sous forme de comprimés. Il a un effet anti-inflammatoire et affecte les processus se produisant dans le tissu conjonctif. En outre, l'outil a un effet anti-fibrotique. Le médicament est souvent prescrit dans les cas où la maladie progresse assez rapidement. La posologie est progressivement augmentée puis diminuée afin d'exclure la survenue d'un syndrome de sevrage. Le médicament est pris uniquement sous la surveillance du médecin traitant.
    2. Azathioprine, méthotrexate. Ils appartiennent au groupe des immunosuppresseurs. Ils ont un effet anti-inflammatoire prononcé. Efficace pour la maladie à progression rapide.
    3. Lidaza. Ce sont des préparations enzymatiques qui réduisent la viscosité de l'acide hyaluronique et décomposent les mucopolysaccharides. Ils sont utilisés pour la forme chronique de l'évolution de la pathologie sous forme d'injections. Les médicaments sont administrés par voie intramusculaire ou sous-cutanée.
    4. Prednisolone, Dexaméthasone, Mitepred. Ce sont des médicaments du groupe des glucocorticostéroïdes. Montré avec un processus pathologique actif de 2 ou 3 degrés, évolution aiguë ou subaiguë de la maladie. Lors de la prise de médicaments, une surveillance régulière de la fonction rénale est nécessaire.
    5. Fonds vasculaires. Des inhibiteurs calciques tels que Cordaflex et d'autres sont prescrits.
    6. En outre, des anti-inflammatoires non stéroïdiens sont utilisés pour traiter la sclérodermie systémique. Ce groupe comprend l'ibuprofène, le Nurofen et d'autres.
    7. Aujourd'hui, des préparations biologiques génétiquement modifiées sont également utilisées. Il s'agit d'une nouvelle direction de la médecine qui est étudiée attentivement. Mais, malgré cela, les médicaments donnent de bons résultats dans le traitement de la pathologie..