Principal

Oncologie

Une sensation d'oppression (suffocation) dans la gorge: causes et traitement

En médecine, il existe de nombreuses maladies de natures diverses qui peuvent entraîner l'apparition de symptômes tels que l'étouffement ou une sensation d'oppression dans la gorge..

La raison peut résider à la fois dans une pathologie infectieuse simple, qui a conduit à un œdème tissulaire et à un rétrécissement de la lumière du larynx, et dans des maladies plus graves, telles que des néoplasmes malins.

Différents patients viennent souvent chez le médecin, unis par une plainte d'apparition d'étouffement. Dans ce cas, il est important d'évaluer clairement toutes les causes possibles, de trouver le facteur principal et de commencer à l'influencer. Une mise en œuvre minutieuse des mesures de diagnostic aidera à soulager le patient d'un symptôme désagréable.

Dans cet article, nous parlerons des causes possibles d'étouffement dans la gorge et des mesures que le patient doit prendre pour traiter un tel symptôme..

Une sensation d'oppression dans la gorge - causes possibles

Il existe un grand nombre de facteurs qui peuvent provoquer une constriction de la gorge, une sensation d'étouffement désagréable pour toute personne. Les raisons les plus courantes sont:

  • maladies infectieuses aiguës,
  • dommages aux articulations du cou avec arthrite,
  • nerfs pincés dans le cou,
  • diverses pathologies de la glande thyroïde,
  • blessure traumatique à la région du cou,
  • développement de pathologies tumorales,
  • certaines maladies du système respiratoire, etc..

Dans certains cas, un effet stressant sur le corps peut conduire à l'apparition d'un symptôme désagréable caractéristique. Avec le développement d'un symptôme dans le contexte du stress transféré, il ne faut pas s'inquiéter de la fonctionnalité des organes: la sensation de constriction disparaîtra dès que la personne se calmera, éliminant ainsi l'action du facteur de stress.

Chez les jeunes enfants, une sensation d'étouffement se développe souvent en raison d'une variété d'objets étrangers pénétrant dans les voies respiratoires. Dans ce cas, l'enfant commence également à tousser en essayant de libérer la trachée. Une telle situation met la vie en danger, car une structure étrangère piégée dans les voies respiratoires peut bloquer complètement la respiration, entraînant une suffocation et la mort. Se débarrasser du symptôme dans ce cas est assez simple: il est nécessaire de fournir une assistance pour dégager les voies respiratoires.

Parfois, l'habitude de porter des vêtements serrés bien ajustés autour de la gorge conduit à se plaindre d'une sensation d'oppression au niveau de la gorge. Dans ce cas, il est conseillé à la personne de refuser de porter de tels vêtements. Dans la plupart des cas, l'apparition d'un symptôme dû aux vêtements signifie uniquement que la région du cou d'une personne est très sensible, mais cela n'est pas considéré comme une pathologie.

Une sensation d'oppression dans la gorge - symptômes supplémentaires

La sensation d'étouffement est rarement un seul symptôme. Dans la plupart des cas, cette plainte est accompagnée d'un large éventail de signes supplémentaires d'une maladie, ce qui aide le médecin à diagnostiquer.

De plus, en raison du petit espace du cou, qui contient un grand nombre d'organes vitaux, plusieurs pathologies différentes qui se développent en même temps deviennent souvent la cause de la suffocation. Une personne peut également se plaindre des symptômes suivants:

  • l'apparition d'un sentiment d'inconfort lors d'une conversation ou d'un tel sentiment qui apparaît si vous devez parler trop longtemps,
  • sensation comme si une boule s'est formée dans la gorge, ce qui interfère non seulement avec le processus respiratoire, mais également l'acte d'avaler, il n'est pas possible de se débarrasser de la boule,
  • des sensations douloureuses peuvent également accompagner l'acte de déglutition, ce qui est particulièrement fréquent dans les maladies inflammatoires de la membrane muqueuse,
  • en raison d'un manque d'oxygène lors d'un traumatisme aux artères, des plaintes de lourdeur à l'arrière de la tête, des maux de tête peuvent apparaître; dans les troubles circulatoires sévères, des épisodes de perte de conscience sont également possibles,
  • une sensation d'engourdissement dans les membres, qui peut être de nature neurologique ou se développer en raison d'une circulation sanguine insuffisante.

La présence de symptômes supplémentaires, dont le patient se plaint, aide dans la plupart des cas le médecin à affiner la recherche des causes. L'essentiel est que lors du rendez-vous avec un spécialiste, le patient doit parler le plus complètement possible de ce qui l'inquiète exactement.

En quoi les différentes maladies diffèrent-elles dans le diagnostic et le traitement?

Lorsqu'une sensation de pincement dans la gorge apparaît lorsqu'un patient demande de l'aide, il effectue un diagnostic différentiel entre diverses maladies. Sur la base des résultats du diagnostic, le patient commence une thérapie, qui devrait soulager son état et se débarrasser des symptômes désagréables..

Selon le type de pathologie, le traitement peut être à la fois conservateur et opérationnel. Il est important de ne pas essayer de traiter vous-même la sensation d'étouffement, car sans diagnostic précis, au mieux, une personne perdra simplement du temps à lutter contre le symptôme, et non avec sa cause, et dans le pire des cas, provoquera une aggravation de son propre état..

Pathologies neurologiques

Les pathologies neurologiques et mentales d'un spectre différent provoquent souvent l'apparition d'étouffements. Ce symptôme accompagne souvent les états dépressifs, le syndrome d'hyperventilation, la neurasthénie et diverses crises de panique..

Il est intéressant de noter qu'en raison de la plus grande labilité du système nerveux chez les femmes, ces problèmes surviennent plus souvent que chez les hommes. La gravité de la suffocation chez le beau sexe est également souvent plus sévère.

La sensation d'étouffement dans les troubles neurologiques est souvent accompagnée de symptômes supplémentaires tels qu'une sensation aiguë de peur, l'apparition de palpitations et de crises de vertige et une accélération de la fréquence cardiaque. Tous ces phénomènes sont la conséquence d'une forte surcharge du système nerveux humain..

Les neurologues, psychothérapeutes et psychiatres sont impliqués dans le traitement de ces pathologies. Les patients se voient prescrire des médicaments qui ont un effet sédatif (en fonction de la gravité de la maladie et de son type, des décoctions simples d'herbes sédatives et des médicaments plus graves peuvent être prescrits), des médicaments du spectre des antidépresseurs.

De nombreux médicaments utilisés pour traiter les pathologies neurologiques ne sont délivrés que sur ordonnance, il est donc impossible de les obtenir sans consulter un médecin..

Comment traiter l'essoufflement

Néoplasmes de diverses natures

Les tumeurs de nature bénigne et maligne sont une autre cause fréquente de sensation de constriction dans la gorge. Cette raison de l'apparition du symptôme est de nature complètement mécanique. Le fait est qu'il y a peu de place dans le cou, ce qui signifie qu'il est très facile de provoquer une sensation de constriction dans les structures voisines..

Plus la tumeur se développe, plus les symptômes de compression seront prononcés, auxquels, en plus de l'étouffement, il est habituel d'inclure une sensation de boule dans la gorge, un affaiblissement ou une perte complète de la voix, son enrouement, des difficultés à avaler.

L'approche du traitement d'une maladie tumorale dépendra de sa nature et de son taux de croissance. Si un patient reçoit un diagnostic de formation bénigne qui ne se développe pas du tout et ne cause pas de désagréments graves, il lui sera alors conseillé d'observer régulièrement un spécialiste. Des observations sont nécessaires pour suivre le développement de la tumeur et, s'il y a un risque de dégénérescence, pour l'enlever chirurgicalement.

Si la tumeur est maligne, elle devra probablement être enlevée chirurgicalement. Une fois la tumeur retirée, la personne sera recommandée, selon le stade du processus, une radiothérapie ou une chimiothérapie pour éviter les rechutes. Des médicaments du groupe des cytostatiques peuvent également être prescrits. En outre, le patient devra être surveillé pendant une longue période par des oncologues, dont la tâche est de détecter en temps opportun de nouvelles tumeurs et de commencer leur traitement si le besoin s'en fait sentir..

En fonction des symptômes supplémentaires, le patient peut être recommandé des complexes de vitamines, des sédatifs, des analgésiques de différents degrés d'effet.

Œdème muqueux

Les poches qui affectent la membrane muqueuse ne sont pas considérées comme un type indépendant de maladie, mais agissent comme un symptôme supplémentaire. Comme dans le cas des tumeurs, la cause de l'étouffement est mécanique: un gonflement de la membrane muqueuse se développe, ce qui conduit à un rétrécissement de la lumière du larynx, ce qui signifie que moins d'oxygène pénètre dans le corps.

Un gonflement de la membrane muqueuse de la gorge peut survenir en raison d'un traumatisme, après des brûlures, à la suite de maladies infectieuses graves ou de réactions allergiques. En fonction de la cause de l'œdème, le traitement sera sélectionné.

Très souvent, l'œdème laryngé s'accompagne d'un syndrome douloureux, qui apparaît soit en réponse à la déglutition, soit en parlant. Cela est dû au fait que la membrane muqueuse devient particulièrement sensible aux irritants et que tout mouvement agit comme un facteur irritant supplémentaire..

Le gonflement de la membrane muqueuse se développe rarement à la vitesse de l'éclair (cela se produit principalement lors d'une violente réaction allergique). Le plus souvent, les plaintes du patient apparaissent assez lentement, par étapes..

Le choix de la méthode de traitement dépend de la cause principale du développement de l'œdème. Ainsi, par exemple, si un virus est devenu un facteur déclencheur, le patient se voit prescrire des médicaments antiviraux et des médicaments fortifiants, des complexes vitaminiques. S'il y a une température, elle est ramenée à des valeurs normales ou légèrement élevées..

Si une suffocation et une sensation de constriction dans la gorge sont provoquées par l'angine, le patient doit se voir prescrire des médicaments du groupe des antibiotiques et des antiseptiques. Le traitement avec des antibiotiques est considéré comme obligatoire pour l'angine de poitrine, il ne faut pas le négliger, afin de ne pas faire face à d'éventuelles complications.

S'il n'est pas possible d'établir immédiatement la cause de l'œdème muqueux, des anti-inflammatoires peuvent être prescrits au patient. Ces médicaments aident à soulager le gonflement de la gorge, et donc à soulager le symptôme de suffocation..

Diphtérie

La diphtérie est une maladie infectieuse complexe et potentiellement mortelle, souvent accompagnée d'étouffement. Il nécessite une mention distincte, car il est assez difficile à diagnostiquer et affecte souvent les jeunes enfants..

Le bacille diphtérique, pénétrant dans la gorge, provoque non seulement une suffocation, mais également l'apparition d'une toux, de la fièvre, un gonflement du cou et d'autres symptômes. Le tableau clinique de la diphtérie ressemble à de nombreuses autres maladies, ce qui complique considérablement la recherche diagnostique et ne permet pas un diagnostic aux premiers stades de la maladie.

La diphtérie n'est pas diagnostiquée comme diagnostic tant qu'un prélèvement pharyngé n'est pas obtenu. Dès que le médecin voit un bacille diphtérique dans les résultats du frottis, il a le droit de commencer le traitement.

La base du traitement de la diphtérie est l'introduction d'un sérum antitoxique spécial avec une activité anti-diphtérique. Naturellement, l'introduction de sérum ne se fait pas à domicile, mais dans un hôpital infectieux spécialisé, où une personne peut être aidée en cas de réaction inattendue..

Si le patient a une telle difficulté à respirer qu'il n'a pas le temps d'attendre l'action du sérum, il subit une trachéotomie. Cette manipulation vous permet de fournir un processus de respiration contournant les zones touchées..

Komarovsky sur la diphtérie

Autres pathologies possibles

En plus des maladies déjà mentionnées, d'autres pathologies peuvent entraîner des difficultés respiratoires et une compression dans la gorge..

Par exemple, un étouffement et une sensation d'oppression dans la gorge sont souvent le résultat d'une réaction allergique grave. Dans ce cas, il est recommandé au patient de prendre des médicaments à action antihistaminique. En fonction des symptômes allergiques supplémentaires, des gouttes nasales et oculaires peuvent également être prescrites en cas d'écoulement nasal sévère ou de larmoiement.

Le choc anaphylactique est une variante d'une réaction allergique avec suffocation sévère. Cette condition nécessite une assistance urgente de spécialistes qui seront en mesure de prendre toutes les mesures nécessaires. Le choc anaphylactique met la vie en danger et est une condition urgente, par conséquent, lorsqu'il se développe, ils appellent une ambulance sans essayer de faire face au problème par eux-mêmes.

Une autre cause fréquente d'étouffement et de sensation d'oppression dans la gorge est diverses pathologies de la glande thyroïde, accompagnées de son élargissement. La prolifération du tissu thyroïdien conduit à un clampage des structures les plus proches, ne posant pas de menace grave pour la vie, mais provoquant une gêne sévère pour le patient.

Le traitement des maladies thyroïdiennes sera choisi par le médecin en fonction de la variété. Ainsi, par exemple, en cas d'hypothyroïdie (manque d'hormones organiques), un traitement hormonal substitutif et des préparations d'iode peuvent être prescrits, et avec l'hyperthyroïdie (un excès d'hormones produites), des anti-inflammatoires, des médicaments anti-thyroïdiens sont utilisés (neutralisent l'effet de l'excès d'hormones). Si la glande thyroïde atteint une taille énorme, la question de l'ablation de la glande thyroïde est décidée.

Dans certains cas, la suffocation se produit en raison d'une crise d'asthme bronchique. Une telle attaque nécessite l'utilisation d'inhalateurs bêta-adrénomimétiques à courte durée d'action. Si une personne souffre d'asthme bronchique sévère, des médicaments à base de glucocorticoïdes sont sélectionnés pour lui, arrêtant les processus négatifs dans les poumons. Si vous ne pouvez pas faire face à une crise d'asthme bronchique en utilisant des moyens conventionnels, vous devez également appeler une ambulance, qui fournira une aide d'urgence aux patients..

Mesures diagnostiques

Les mesures diagnostiques des plaintes de constriction de la gorge sont souvent décisives. Le médecin est obligé de faire attention aux plaintes du patient, aux antécédents médicaux, au moment de l'apparition des premiers symptômes.

En fonction des symptômes supplémentaires, des examens seront également prescrits. En cas de suspicion de diphtérie, le médecin doit prescrire un prélèvement de gorge. Pour les blessures de la colonne cervicale, une radiographie est recommandée, la tomodensitométrie et l'IRM sont possibles. Si une biopsie est effectuée si une tumeur est suspectée pour déterminer le type de tumeur.

Sur la base du résultat des examens diagnostiques, un diagnostic est posé et ce n'est qu'alors que les mesures de traitement commencent. Un traitement basé uniquement sur les symptômes n'aura qu'un effet temporaire, sans protéger une personne des conséquences possibles des maladies.

Le traitement d'un symptôme à domicile sans diagnostic bien établi est inacceptable. Cela peut être dangereux dans le cas d'affections aiguës telles que la diphtérie à un stade sévère, un choc anaphylactique et une crise d'asthme bronchique sévère. Soyez vigilant lorsqu'un symptôme survient et consultez un médecin!

Qu'est-ce qui provoque une sensation d'oppression dans la gorge et comment vous débarrasser de ce symptôme?

Si vous ressentez une sensation d'oppression dans la gorge, il y a de fortes chances que vous vous inquiétiez de la cause de cette sensation. La cause d'une sensation d'oppression dans la gorge peut aller d'une infection, telle qu'une angine streptococcique, à des réactions allergiques plus graves. Si vous présentez d'autres signes, tels que des difficultés à avaler ou à respirer, une sensation d'oppression dans la gorge est une urgence qui doit être traitée immédiatement..

La constriction dans la gorge peut prendre plusieurs formes. Vous pouvez ressentir les sensations suivantes:

  • la gorge est enflée
  • une boule coincée dans ma gorge
  • quelque chose me serre le cou
  • gorge irritée et trempée
  • quelque chose bloque la gorge, ce qui rend difficile la respiration ou la déglutition

Lisez la suite pour en savoir plus sur les causes possibles d'un mal de gorge et comment vous pouvez vous débarrasser de ce symptôme..

Raisons: Qu'est-ce qui peut causer ce sentiment?

Plusieurs conditions peuvent conduire à la sensation d'une gorge bouchée ou serrée:

1. Brûlures d'estomac ou reflux gastro-œsophagien

Le reflux gastro-œsophagien (RGO) est une affection dans laquelle les groupes musculaires entre l'œsophage et l'estomac ne se resserrent pas correctement. Cette ouverture détendue permet à l'acide gastrique de pénétrer dans l'œsophage. L'acide gastrique irrite l'œsophage et crée une sensation de brûlure que nous appelons brûlures d'estomac.

Le RGO peut provoquer une sensation d'oppression dans la gorge ou une sensation comme une boule ou un morceau de nourriture coincé dans la gorge. Cela peut rendre difficile l'ingestion de nourriture..

D'autres symptômes sont également possibles:

  • goût amer dans la bouche
  • éructations liquides
  • voix rauque
  • douleur thoracique, peut ressembler à une crise cardiaque
  • toux sèche
  • mauvaise haleine

2. Infections

Les infections, telles que l'amygdalite et l'angine streptococcique, peuvent entraîner une sensation d'oppression dans la gorge. Les symptômes suivants sont généralement associés à des infections:

  • glandes enflammées
  • déglutition douloureuse
  • fièvre
  • des frissons
  • mal d'oreille
  • mauvaise haleine
  • mal de crâne
  • perte de voix (laryngite)
  • nausées ou vomissements (chez les enfants)
  • amygdales rouges ou enflées

3. Réaction allergique

Une réaction allergique se produit lorsque votre système immunitaire identifie par erreur des substances inoffensives, telles que les arachides ou le pollen, comme des agents étrangers dangereux. Il déclenche une réaction en libérant des produits chimiques qui provoquent des symptômes comme un nez bouché et des yeux larmoyants.

Le type de réaction allergique le plus grave est appelé anaphylaxie. Cela peut se produire en réaction à:

  • la nourriture que tu as mangée
  • les médicaments que vous avez pris
  • une morsure d'insecte

Les symptômes de cette réaction commencent généralement quelques minutes à quelques heures après l'exposition.

Les produits chimiques libérés lors de l'anaphylaxie provoquent une inflammation, ce qui provoque un gonflement de la gorge et des voies respiratoires, provoquant une sensation d'oppression. Les autres symptômes de l'anaphylaxie comprennent:

  • essoufflement ou respiration sifflante lors de la respiration
  • toux
  • enrouement
  • douleur ou oppression thoracique
  • gonflement du visage, des lèvres, de la langue et de la bouche
  • démangeaisons de la bouche ou de la gorge
  • vertiges et évanouissements
  • urticaire, éruption cutanée ou démangeaisons
  • nausées, vomissements ou diarrhée
  • des crampes d'estomac
  • Impulsion rapide

L'anaphylaxie est toujours une urgence médicale. Appelez immédiatement une ambulance pour un traitement.

4. Trouble anxieux

Bien que le trouble anxieux soit une réponse émotionnelle, il peut provoquer de réels symptômes physiques. Pendant les crises de panique, le patient peut ressentir une sensation d'oppression dans la gorge et un fort rythme cardiaque. Ces symptômes apparaissent assez rapidement et peuvent ressembler à ceux d'une crise cardiaque..

Les autres symptômes d'une crise de panique comprennent:

  • augmentation de la transpiration
  • frisson
  • respiration difficile
  • crampes ou nausées
  • mal de crâne
  • vertiges
  • des frissons
  • engourdissement ou fourmillement
  • sentiments de malheur

5. Glande thyroïde élargie (goitre)

La glande thyroïde en forme de papillon, située dans le cou, produit des hormones qui aident à contrôler le métabolisme. Une glande thyroïde hypertrophiée peut provoquer une sensation d'oppression dans la gorge, rendant difficile la respiration et la déglutition.

D'autres symptômes d'une glande thyroïde hypertrophiée comprennent:

  • gonflement de la gorge
  • voix rauque ou changement de voix
  • toux

Quand voir un médecin?

Le choc anaphylactique est une urgence médicale qui doit être fournie immédiatement. Si vous présentez les symptômes d'une réaction allergique sévère, tels que des difficultés à respirer ou à avaler, appelez le numéro d'urgence.

Prenez rendez-vous avec votre médecin si vous présentez l'un des symptômes suivants:

  • douleur thoracique
  • forte fièvre supérieure à 39,4 ° C
  • mal de gorge qui dure plus de 48 heures
  • mal de gorge et glandes enflées
  • raideur de la nuque

Diagnostics: quels tests doivent être effectués?

Les tests prescrits par votre médecin dépendent de la cause de votre oppression de la gorge..

Tests pour le RGO

Parfois, un médecin peut diagnostiquer le RGO en se basant uniquement sur les symptômes. Vous devrez peut-être porter un moniteur qui mesure la quantité d'acide gastrique entrant dans votre œsophage.

D'autres tests peuvent également être nécessaires pour évaluer les symptômes:

  • Avaler du baryum ou des rayons X du tractus gastro-intestinal supérieur. Dans ce cas, vous devez boire un liquide crayeux. Ensuite, le médecin fait une radiographie de l'œsophage et de l'estomac.
  • Endoscopie. Ce test utilise un tube mince et flexible avec une caméra à une extrémité pour montrer l'intérieur de l'œsophage et de l'estomac.

Tests d'infection

Votre médecin vous posera d'abord des questions sur vos symptômes. Vous devrez peut-être alors prélever un tampon au fond de votre gorge pour rechercher une laryngite ou d'autres bactéries. C'est ce qu'on appelle la culture pharyngée..

Analyse pour l'anaphylaxie

Un allergologue peut faire un test sanguin ou un test cutané pour vérifier la présence d'allergènes.

Tests de trouble anxieux

Le médecin procédera à un examen général. Vous pouvez recevoir un électrocardiogramme (ECG) pour exclure une maladie cardiaque ou des tests sanguins pour rechercher d'autres problèmes pouvant imiter un trouble anxieux. Le thérapeute peut alors déterminer la cause de votre trouble anxieux..

Tests pour une glande thyroïde hypertrophiée

Le médecin examinera votre cou et effectuera un test sanguin pour les niveaux d'hormones thyroïdiennes. De plus, une échographie et une thyrographie par radionucléides (scintigraphie thyroïdienne) peuvent être prescrites pour diagnostiquer une hypertrophie de la glande thyroïde..

Premiers secours: quels remèdes peuvent être utilisés pour soulager rapidement les symptômes?

Si vous avez des brûlures d'estomac, une oppression de la gorge ou d'autres symptômes, vous pouvez utiliser les remèdes suivants:

  • éviter de trop manger
  • éviter les aliments qui causent des brûlures d'estomac
  • prendre des antiacides

Si la douleur ou l'oppression dans la gorge est causée par une infection, des analgésiques tels que l'ibuprofène peuvent être pris pour aider à réduire l'inconfort. Le médecin peut également prescrire des antibiotiques pour traiter les infections bactériennes telles que la laryngite. Se gargariser avec un mélange de sel, de soude et d'eau chaude, ainsi que sucer des pastilles avec des médicaments antibactériens, aide bien. Sauvegardez votre voix jusqu'à ce que vous vous sentiez mieux.

Le traitement de l'anaphylaxie se fait sous étroite surveillance médicale, éventuellement avec une injection d'épinéphrine. D'autres médicaments peuvent également être nécessaires, tels que les antihistaminiques et les corticostéroïdes.

Comment le traiter?

Le traitement dépend de la cause de la sensation d'oppression dans la gorge..

RGO / brûlures d'estomac

Plusieurs médicaments différents sont utilisés pour traiter les brûlures d'estomac:

  • Les antiacides neutralisent l'acide gastrique.
  • Les antagonistes des récepteurs de l'histamine H2, par exemple la cimétidine (Belomet, Histodil, Primamet, Simesan, Yutaxan), la famotidine (Famo, Blokatsid, Gastrosidin, etc.) et la ranitidine (Ranigast, Duoran, Acidex, etc.) réduisent la quantité d'acide sécrétée par l'estomac.
  • Inhibiteurs de la pompe à protons tels que l'ésoméprazole (Nexium, Ezokar, Emanera, Neo-Zext), le lansoprazole (Lantorol) et l'oméprazole (Gastrozole, Zerocid, Losek, Omez, "Omecaps" et autres) bloquent la production d'acide gastrique.

Plusieurs changements de mode de vie peuvent également aider à soulager les symptômes des brûlures d'estomac, notamment:

  • réduire les portions de nourriture, surtout avant le coucher
  • perdre du poids si vous êtes en surpoids
  • arrêter de fumer
  • éviter l'alcool
  • la tête dans le lit doit être 15 cm plus haute que le corps

Si vous présentez des symptômes fréquents de brûlures d'estomac - plus de deux fois par semaine - consultez votre médecin pour un diagnostic et un traitement appropriés.

Les infections

Les antibiotiques traitent les infections causées par des bactéries, mais ils n'aideront pas si la maladie est causée par un virus.

  • Pour aider votre corps à combattre les infections, reposez-vous et prenez soin de vous.
  • Pour éviter de tomber malade à l'avenir, lavez-vous souvent les mains et éloignez-vous des personnes déjà malades..

Réactions allergiques

L'anaphylaxie est traitée par injection d'épinéphrine. Si vous souffrez d'allergies sévères aux aliments, aux piqûres d'insectes ou aux médicaments, emportez avec vous une seringue d'épinéphrine automatique. Pour l'acheter, il faut une ordonnance d'un médecin.

Pour certains types d'allergies, la soi-disant immunothérapie peut aider à désensibiliser le système immunitaire à l'allergène et à prévenir de futures réactions. Il consiste en une série de vaccinations sur une longue période. Ces vaccinations contiendront de plus en plus d'allergènes jusqu'à ce que le système immunitaire cesse de répondre.

Trouble anxieux

Pour prévenir les crises de panique, votre médecin peut vous prescrire une combinaison de psychothérapie et de médicaments, tels que des inhibiteurs sélectifs du recaptage de la sérotonine. Des techniques de relaxation telles que le yoga et la méditation peuvent parfois aider..

Glande thyroïde élargie

Une intervention chirurgicale ou de l'iode radioactif peut être nécessaire pour traiter une glande thyroïde ou un goitre excessivement hypertrophiés, selon la cause. Ces traitements entraîneront une ablation partielle ou complète de la glande thyroïde. Pour remplacer la glande thyroïde, le patient doit alors prendre des hormones thyroïdiennes de remplacement.

Conclusions: à quoi s'attendre

Les causes qui provoquent la sensation d'oppression dans la gorge sont traitables.

Les antiacides et autres médicaments qui neutralisent ou bloquent la production d'acide gastrique peuvent réduire les brûlures d'estomac. Les symptômes peuvent également être contrôlés en évitant les déclencheurs de brûlures d'estomac.

Les infections disparaissent généralement en une semaine environ.

Pour soulager les réactions allergiques sévères, vous devez avoir une seringue d'épinéphrine avec vous, prendre des antihistaminiques et éviter les allergènes.

Les crises de panique peuvent être éliminées au fil du temps grâce à la psychothérapie et aux médicaments..

L'élargissement de la glande thyroïde disparaîtra après le traitement prescrit par un spécialiste.

Pourquoi il y a une sensation d'oppression dans la gorge

Une sensation d'oppression dans la gorge est présente dans de nombreuses conditions. Les raisons pour lesquelles il se serre dans la gorge sont variées. Ces plaintes peuvent être caractérisées par divers processus pathologiques causés par des maladies de la glande thyroïde, de la gorge et une altération de l'innervation. De plus, le sentiment que la gorge serre peut également être noté en violation de l'état psycho-émotionnel. Dans ce cas, les patients se plaignent qu'il est difficile de respirer..

Le contenu de l'article

En fonction de la localisation du processus pathologique, de sa nature, les plaintes peuvent être formulées comme une sensation d'oppression dans la gorge, une sensation de boule, un corps étranger, une douleur pressante sur la gorge de l'intérieur.

La sensation d'oppression la plus courante dans la gorge se produit dans les conditions suivantes:

  • pathologie de la glande thyroïde;
  • maladies inflammatoires et infectieuses de la gorge;
  • les tumeurs;
  • allergie;
  • troubles neurologiques;
  • traumatisme.

Pathologie ORL

S'il y a une sensation de pincement dans la gorge, tout d'abord, vous devez contacter un oto-rhino-laryngologiste pour un rendez-vous. Le spécialiste effectuera une pharyngoscopie, ce qui vous permettra d'évaluer l'état de la muqueuse de la gorge et de ses composants. Une douleur pressante, une sensation d'inconfort lors de la déglutition peuvent être des signes de ces maladies de la gorge:

  • maux de gorge;
  • amygdalite;
  • abcès des amygdales;
  • pharyngite;
  • processus tumoral;
  • traumatisme.

En plus des résultats d'un examen objectif, des symptômes supplémentaires aideront à clarifier le diagnostic dans ce cas. Un signe constant d'angine de poitrine est une augmentation de la température corporelle jusqu'à 39 degrés, ainsi qu'une augmentation et une douleur des ganglions lymphatiques régionaux. Les résultats de la pharyngoscopie permettent d'identifier les amygdales hyperémiques, fortement œdémateuses. Avec le développement d'une forme purulente d'angor, des plaques grises ou jaunâtres sales se trouvent dans les follicules ou les lacunes.

Pour les maux de gorge, la douleur la plus typique est une douleur prononcée irradiant vers l'oreille, le cou, qui s'intensifie lors de la déglutition. La nature constrictive de la douleur est également caractéristique de l'amygdalite chronique..

Dans ce cas, la maladie est caractérisée par une longue évolution avec des périodes de rémission et d'exacerbation. Les symptômes supplémentaires sont un malaise constant, une fatigue, une fièvre légère et des douleurs articulaires. Dans la plupart des cas, même en état de rémission, les amygdales sont recouvertes d'une floraison purulente, il y a une odeur putride de la bouche.

L'abcès amygdalien peut rétrécir et resserrer la gorge. Le plus souvent, cette maladie est une complication de l'évolution purulente de l'angine de poitrine. Il se manifeste par une détérioration de l'état général du patient, une augmentation de la température corporelle jusqu'à 40 degrés, une augmentation des maux de gorge.

L'examen de la gorge est difficile car l'ouverture de la bouche s'accompagne d'une douleur accrue. Dans ce cas, il y a une forte augmentation unilatérale de l'amygdale, à la suite de laquelle la langue est déplacée sur le côté. Des ganglions lymphatiques régionaux élargis et très douloureux sont palpés. Cette condition nécessite un traitement dans un service de chirurgie..

La sensation de pression peut également être causée par le développement du processus inflammatoire de la muqueuse de la gorge. Dans ce cas, le processus pathologique de l'amygdale n'affecte pas. Ils semblent être quelque peu hyperactifs, mais pas hypertrophiés. Il n'y a pas de dépôts purulents. Le mal de gorge est le plus fréquent dans la pharyngite, une inflammation de la gorge. La pharyngoscopie est caractérisée par l'accumulation de mucus à l'arrière du pharynx. Un symptôme supplémentaire est une toux sèche qui aboie qui dérange le patient pendant plusieurs semaines.

Si le larynx est impliqué dans le processus, alors un changement de voix, l'apparition d'un enrouement, est présent comme un symptôme obligatoire. Avec un processus prononcé, il peut y avoir un manque de reproduction sonore. Le patient essaie de passer la plupart du temps en silence..

Le gonflement de la gorge s'accompagne également d'une sensation de constriction.

Le signe initial de néoplasmes dans la gorge est une sensation de corps étranger, une gêne lors de la déglutition.

Les symptômes supplémentaires peuvent inclure un malaise, une faiblesse, de la fatigue, de la fièvre et une augmentation des ganglions régionaux. Le plus souvent, le cancer de la gorge affecte le larynx, par conséquent, un changement du timbre de la voix est un signe obligatoire de la maladie. Avec la progression du processus, l'hémoptysie, une augmentation de l'intensité de la douleur pendant le mouvement, une inhalation profonde peut être notée.

La défaite de la gorge lors de manipulations médicales ou d'un corps étranger lors d'un traumatisme peut également être accompagnée de plaintes, ce qui exerce une pression sur la gorge et rend la respiration difficile. Les raisons du développement de cette condition sont évidentes et sont causées par le développement de l'œdème post-traumatique. Le développement rapide des symptômes est caractéristique. Les difficultés ne peuvent résider que dans la spécification de la localisation de la lésion et la détermination des tactiques de traitement dans chaque cas particulier..

Pathologie endocrinienne

Une difficulté à avaler, une sensation de pression de la gorge, est également caractéristique de la pathologie de la glande thyroïde. Normalement, cet organe est situé sous le cartilage thyroïdien et est presque invisible lors de l'examen d'un patient. Cependant, certaines maladies peuvent être caractérisées par une augmentation de la taille de cette formation, c'est-à-dire la formation d'un goitre.

Étant donné que la glande thyroïde hypertrophiée est adjacente au larynx, elle appuie dessus, provoquant le développement de symptômes. Il existe plusieurs degrés d'élargissement de la glande thyroïde. En fonction de sa taille, les plaintes du patient peuvent être aggravées. Avec une certaine taille, la glande peut presser les tissus environnants, le larynx, la trachée, provoquer une sensation de pression dans la gorge, il est difficile de respirer, il est difficile d'avaler.

Les troubles thyroïdiens les plus courants sont:

  • goitre endémique;
  • goitre sporadique;
  • tumeurs de la glande thyroïde;
  • goitre toxique diffus;
  • hypothyroïdie.

La glande thyroïde, en raison de la production de ses hormones, est impliquée dans les processus métaboliques de l'organisme. Les processus pathologiques dans la glande thyroïde peuvent être caractérisés par un niveau normal d'hormones, une diminution de leur libération dans le sang ou une augmentation, ce qui affecte le développement et la nature des manifestations cliniques.

L'hypothyroïdie est caractérisée par une diminution des taux d'hormones. À cet égard, il y a un ralentissement des processus métaboliques dans le corps. Ces patients sont caractérisés par la léthargie, la somnolence, l'enrouement, la peau sèche, la prise de poids, la constipation, la bradycardie.

Le coma hypothyroïdien est une complication potentiellement mortelle. Les patients se plaignent qu'il devient difficile de respirer, des crampes apparaissent, des signes d'insuffisance cérébrale, la respiration ralentit.

Une augmentation du taux d'hormones thyroïdiennes s'accompagne de symptômes tels que nervosité, transpiration, interruptions cardiaques, tachycardie et perte de poids. Les troubles de la production d'hormones peuvent être caractérisés par une glande hypertrophiée ou se poursuivre avec son volume inchangé. Dans de tels cas, c'est la présence de signes cliniques de la maladie qui vous oblige à vous rendre à un rendez-vous avec un endocrinologue et à subir un examen du niveau d'hormones thyroïdiennes. Une correction rapide de cette condition conduira à une amélioration significative de la condition..

Dans le même temps, la présence d'un goitre ne s'accompagne pas toujours d'une modification du fond hormonal de la glande. Même en l'absence de signes cliniques indiquant un manque ou une quantité excessive d'hormones, une hypertrophie de la glande thyroïde est une raison pour un examen échographique. Ce symptôme peut être une conséquence d'un manque d'iode dans le corps, ainsi que le résultat du développement de tumeurs bénignes ou malignes. Un diagnostic rapide d'une telle condition évitera une évolution sévère de la maladie..

Sous l'influence de changements arthritiques, les fibres nerveuses et les vaisseaux situés dans la colonne vertébrale peuvent être comprimés. En conséquence, certaines parties du cou et de la tête reçoivent une nutrition insuffisante, ce qui peut également se manifester par des plaintes de pincement de la gorge, une sensation de boule. L'ostéochondrose de la colonne cervicale est une cause fréquente de cette symptomatologie..

Facteur émotionnel

Le caractère resserrant du mal de gorge, le sentiment qu'il est difficile de respirer, sont également présents dans les troubles psycho-émotionnels. Le développement de tels symptômes peut être noté à la suite du stress, de la peur.

Si la condition est due précisément à des facteurs psychologiques, l'état du patient est normalisé en peu de temps. Dans ce cas, les plaintes ne sont pas associées à des processus pathologiques se produisant dans la gorge ou la glande thyroïde, à leur dysfonctionnement. Les sensations désagréables sont causées par la réaction du corps au stress.

Cette condition ne devrait être préoccupante que dans le cas d'un cours prolongé. L'aide peut être fournie par un psychothérapeute, en cas d'état dépressif - par un psychiatre.

S'il se serre dans la gorge, quelle est cette condition et à quel point elle est dangereuse, un spécialiste devrait déterminer. Étant donné que ces plaintes peuvent être dues à l'implication de divers organes dans le processus, vous aurez besoin d'examens instrumentaux, de diagnostics de laboratoire, de consultations de spécialistes connexes pour clarifier le diagnostic..

Étouffement dans le cou et la gorge: raisons pour lesquelles les crises d'asthme apparaissent

Parfois, une personne peut ressentir un symptôme aussi alarmant et extrêmement désagréable qu'une sensation d'étouffement dans la gorge. Le sentiment que "la gorge s'étouffe" apporte un inconfort sévère et peut également être le symptôme de certaines maladies graves. Il ne faut pas plaisanter avec ce problème: il nécessite un examen approfondi, un diagnostic précis et un traitement approprié.

Dans l'article, nous examinerons les raisons qui provoquent une sensation d'étouffement dans la gorge et comment se débarrasser d'une sensation aussi désagréable avec des médicaments et des méthodes traditionnelles..

Les raisons

Le coupable direct de ce symptôme désagréable est le plus souvent une pathologie conduisant à un rétrécissement de la lumière du larynx et un gonflement de la muqueuse pharyngée. En conséquence, les tissus mous de la membrane muqueuse augmentent de taille, provoquant ainsi une sensation d'étouffement. Mais parfois, la raison peut être beaucoup plus grave - jusqu'aux néoplasmes malins, qui, en augmentant en taille, exercent une pression sur le système respiratoire.

Il est important de déterminer la cause correcte. Et cela ne peut être fait que par un médecin possédant les qualifications appropriées et l'équipement nécessaire. Alors, quelles sont les causes communes de ce phénomène.

  • Le développement d'infections inflammatoires en phase aiguë peut bien provoquer ce symptôme. Y compris il peut s'agir de maladies bien connues et répandues comme l'amygdalite et la bronchite..
  • L'arthrite cervicale provoque également parfois une sensation d'étouffement dans la gorge.
  • Le pincement des processus nerveux à la suite d'une ostéochondrose, d'une hernie ou d'autres pathologies est tout à fait capable de provoquer un symptôme désagréable.
  • Le dysfonctionnement de la glande thyroïde est l'une des causes les plus courantes de ce symptôme..
  • Les lésions de la région cervicale sont une raison rare mais très réelle de la sensation d'étouffement dans la gorge..
  • Tumeurs: bénignes et pathologiques. Dans ce cas, le néoplasme, en croissance, appuie sur les organes respiratoires, provoquant ainsi le sentiment qu'il n'y a pas assez d'air.
  • Certaines maladies du système respiratoire peuvent également provoquer le développement de ce symptôme..
  • L'œdème muqueux est une cause assez fréquente de cette pathologie. Un tel œdème peut survenir en raison d'une infection par le rhume et en raison de pathologies beaucoup plus graves..
  • Allergie. C'est également une cause très probable et fréquente d'une attaque d'étouffement dans la gorge. L'allergie dans ce cas est causée par des allergènes-pathogènes «volatils» flottant dans l'air et entrant dans le corps par inhalation: pollen de plantes, fibres capillaires, poussières, etc. Une attaque allergique d'étouffement est très dangereuse, car elle se produit souvent en raison de, le soi-disant œdème de Quincke, qui peut même être mortel. Dans ce dernier cas, la membrane muqueuse gonfle et gonfle tellement, bloquant la gorge, ce qui exclut complètement la possibilité de respirer. Comment déterminer si une allergie ou un rhume est apparu, ces informations aideront à comprendre.

La vidéo montre un mal de gorge comme s'il étouffait:

  • La diphtérie est une maladie infectieuse, dont l'un des principaux symptômes n'est qu'une sensation d'étouffement dans la gorge. Le microbe qui cause cette maladie peut infecter d'autres organes, mais il est dangereux précisément lorsqu'il pénètre dans la gorge. Couvrant la gorge avec des films, le bacille diphtérique interfère avec la respiration normale, conduisant ainsi à l'étouffement. Si vous n'agissez pas, l'étranglement se produira et en fait.
  • Parfois, le stress peut également entraîner une sensation d'étouffement. Certaines personnes ont du mal à supporter l'excitation, elles perçoivent les divers examens, entretiens, prise de parole en public trop brusquement. À partir de telles expériences, cette catégorie de personnes peut bien ressentir une sensation d'étouffement à court terme, mais assez évidente, une boule dans la gorge. Cependant, dès que la "menace" est passée, le symptôme désagréable disparaît de lui-même.
  • L'ingestion de corps étrangers peut être une cause physique directe d'étouffement. Le plus souvent, cette cause provoque une crise de manque d'air chez les jeunes enfants, qui avalent parfois de petites pièces de jouets. Cette situation présente un danger non seulement pour la santé, mais également pour la vie du bébé. Il est urgent d'appeler une ambulance pour que les médecins puissent retirer un objet étranger de la trachée. Sinon, un tel incident pourrait aboutir à un désastre..
  • Parfois, la sensation d'étouffement dans la gorge peut être causée par le port de vêtements avec un collier trop serré. Une cravate serrée peut également provoquer un symptôme désagréable. Dans ce cas, il vaut mieux éviter de telles tenues, ou les porter dans une version plus ample..

Symptômes

La sensation d'étouffement dans la région de la gorge vient rarement seule. Le plus souvent, il s'accompagne d'autres symptômes, parfois non moins désagréables. Quels sont ces symptômes supplémentaires, nous découvrirons.

Lors d'une conversation, une sensation d'inconfort persistante apparaît. Il est difficile pour une personne de parler, il y a le sentiment que quelque chose dans la gorge l'empêche.

Une sensation de boule dans la gorge. De plus, cette "bosse" interfère non seulement avec la parole, mais rend également difficile la déglutition, interfère avec la respiration.

Sur la vidéo, l'apparition d'une sensation de boule dans la gorge:

Lors de la déglutition, des sensations douloureuses apparaissent. Parfois, cela conduit le patient à un refus même complet de manger en raison de sensations trop inconfortables au cours de ce processus. Un tel refus est particulièrement dangereux pour les enfants, car il entraîne une faiblesse et une perte de poids rapide chez l'enfant..

Il peut y avoir une sensation de lourdeur à l'arrière de la tête, des maux de tête, voire une perte de conscience est possible. Le dernier symptôme est exprimé en cas de troubles du système circulatoire ou du système nerveux central. Un engourdissement et une absence partielle ou totale du réflexe pharyngé peuvent s'ajouter aux symptômes de névrose du pharynx..

Une sensation d'engourdissement dans les membres est un symptôme qui coexiste parfois avec une sensation d'étouffement. Ce symptôme se développe en raison de troubles circulatoires ou pour des raisons neurologiques.

Tous les symptômes supplémentaires peuvent aider le médecin à poser un diagnostic plus rapidement et plus précisément et à commencer le traitement. Par conséquent, lors d'un rendez-vous avec un spécialiste, exprimez tous les symptômes qui vous dérangent. Et le médecin pourra déjà en tirer une conclusion appropriée..

Traitement

Seul un médecin doit prescrire un traitement pour cette pathologie. Très probablement, la thérapie ne visera pas à éliminer la suffocation elle-même, mais à combattre la cause qui l'a provoquée. Considérez les recommandations de pharmacothérapie et les méthodes alternatives appropriées dans ce cas.

Mais est-il possible de se réchauffer la gorge avec une pharyngite et l'efficacité de ce remède est décrite dans cet article.

Comment se rincer la gorge avec de la chlorhexidine pour l'angine de poitrine, ces informations aideront à comprendre.

Comment se gargariser avec Furacilin pour l'angine et quelle est l'efficacité de ce remède: https://prolor.ru/g/lechenie/furacilin-pri-angine.html

Mais quoi se gargariser avec un mal de gorge purulent pour un adulte et quel remède est le plus efficace, est décrit dans cet article.

Traitement médical

Il est nécessaire d'avertir immédiatement que l'automédication dans ce cas est complètement exclue. Le symptôme est trop grave pour être éliminé par des moyens simples et pour oublier le problème. Une pathologie assez grave peut être cachée derrière ce symptôme, vous devez vous en souvenir.

Une personne qui subit une crise d'étouffement doit bénéficier d'une paix totale: à la fois physique et émotionnelle. Il est préférable pour lui de s'allonger, la lumière peut être rendue semi-sombre, supprimant tous les facteurs gênants.

En cas de perte de conscience, il est nécessaire de ramener une personne à ses sens en lui donnant un reniflement d'un coton-tige trempé dans de l'ammoniaque. Une fois que le patient a repris ses esprits, vous devez lui donner de l'eau à boire..

La gymnastique respiratoire, impliquant une rétention respiratoire à court terme, aide efficacement à éliminer une attaque d'étouffement. Vous devez périodiquement retenir votre souffle pendant une courte période, puis respirer lentement. L'exercice régulier de ces exercices facilitera grandement le flux d'attaques suffocantes..

Si aucune mesure ne donne de résultat et que l'attaque d'étouffement ne s'arrête pas, vous pouvez provoquer artificiellement des vomissements en appuyant sur la racine de la langue de la personne avec une cuillère.

Si l'étouffement est causé par la présence d'un corps étranger dans la gorge (parties de jouets, os de poisson), parfois seule une intervention chirurgicale sous anesthésie générale peut aider.

Si une attaque d'étouffement est causée par une sorte de choc nerveux, il est nécessaire de prendre des sédatifs, des sédatifs, dans certains cas - des tranquillisants puissants.

En cas de crise d'étouffement provoquée par des allergies, il est nécessaire de prendre des antihistaminiques, qui sont prescrits par un médecin..

Les outils suivants sont particulièrement populaires maintenant:

    Diphenhydramine (mais comment utiliser les poudres pour les rhumes avec Diphenhydramine, cet article vous aidera à comprendre);

Pourquoi est-ce mal de gorge et comment le guérir

Un problème courant avec lequel les patients consultent un médecin est une sensation d'oppression dans la gorge. Cette condition peut grandement déranger une personne, car elle provoque une gêne et interfère avec une vie bien remplie..

Vous devez savoir que ce symptôme survient dans de nombreuses maladies différentes, certaines d'entre elles ne constituent pas une menace pour la vie humaine, tandis que d'autres sont dangereuses et nécessitent un traitement rapide. Par conséquent, s'il écrase dans la gorge, vous devez absolument faire attention à ce problème..

Pathologie ORL

Le plus souvent, une sensation de pression dans la gorge apparaît avec une maladie des organes ORL. Ces pathologies comprennent la laryngite, l'amygdalite et la pharyngite. Les patients se plaignent de douleurs lors de la déglutition, sensation de corps étranger dans la gorge, mal de gorge.

Si l'une de ces maladies est détectée, le traitement doit être débuté immédiatement, car une nouvelle propagation de l'infection et l'apparition de complications sont possibles. Par exemple, dans le cas d'un traitement intempestif, un abcès peut se former dans la gorge..

La pression de la douleur dans la gorge devient encore plus forte, la température augmente, des signes d'intoxication du corps se rejoignent. Sans soins médicaux, cette maladie peut entraîner une septicémie et même la mort..

Pathologie endocrinienne

Une glande thyroïde hypertrophiée due à un apport insuffisant d'iode dans le corps ou à une sécrétion excessive d'hormones thyroïdiennes provoque également une sensation de pression dans la gorge. Le volume normal de la glande thyroïde chez la femme peut atteindre 18 ml, chez l'homme - jusqu'à 25 ml.

Avec une légère augmentation de la glande, le patient peut ne ressentir aucun inconfort. Et seulement quand il atteint une grande taille, il peut commencer à exercer une pression.

Les patients se plaignent d'enrouement et d'une sensation d'essoufflement. De plus, si le larynx est examiné, la pathologie ne sera pas détectée. Dans le cas où la cause du goitre est la thyrotoxicose, le patient s'inquiète de la sensation de chaleur, de transpiration excessive, de perte de poids.

Pour poser un diagnostic, un endocrinologue palpe le cou, l'oriente vers une échographie de la glande thyroïde et recommande de faire un don de sang pour une étude du taux d'hormones thyroïdiennes. Si une maladie thyroïdienne est détectée, le patient est enregistré auprès d'un endocrinologue.

Facteur émotionnel

Souvent, une sensation de pression dans la gorge se produit sur une base nerveuse: en raison d'un stress chronique, d'un facteur psycho-traumatique sévère, ou lors d'anxiété, de peur. De nombreuses personnes ont rencontré cette condition au moins une fois dans leur vie - avant un examen ou un entretien important..

Dans ce cas, la sensation de pincement dans la gorge disparaît dès que le facteur traumatique est éliminé.

Avec une dépression prolongée et un stress constant, une sensation de boule dans la gorge peut souvent apparaître. Dans ce cas, vous devriez consulter un psychothérapeute pour prescrire une thérapie appropriée..

Autres raisons

De nombreux processus dans le corps peuvent également provoquer une sensation de boule dans la gorge:

  1. Œdème laryngé. Il est important de comprendre qu'il ne s'agit pas d'une maladie indépendante, mais d'une conséquence d'une réaction allergique, de brûlures, d'un traumatisme. Il faut se rappeler que cette condition constitue une menace pour la vie humaine, car une suffocation peut se développer. Par conséquent, la recherche de soins médicaux doit être immédiate.
  2. Néoplasmes du pharynx et du larynx. Les tumeurs peuvent être bénignes ou malignes. Les raisons de leur apparition ne sont pas entièrement comprises, mais les facteurs de provocation sont l'utilisation de nicotine et d'autres substances toxiques, des traumatismes ou des brûlures de la gorge. Le patient se plaint d'enrouement, de toux (parfois des saignements), de sensation de corps étranger. C'est la pathologie la plus dangereuse qui provoque une pression dans la gorge..
  3. En surpoids. Dans ce cas, la graisse s'accumule non seulement dans la couche sous-cutanée, mais également autour des organes internes, y compris le larynx, en la comprimant. Cette situation est rare et n'est possible qu'avec l'obésité du 3ème degré..
  4. Maladies du tractus gastro-intestinal. Si, après avoir mangé la gorge, vous ressentez une sensation de coma, de brûlures d'estomac, d'éructations, de nausées, vous devez être examiné pour des maladies telles que la gastrite et les maladies gastro-œsophagiennes.
  5. Ostéochondrose cervicale. Cette pathologie survient en raison de modifications dégénératives-dystrophiques de la colonne cervicale, ce qui entraîne une violation de ses fonctions. Le patient est préoccupé par une sensation d'oppression dans la gorge, des douleurs dans la région de la tête et du cou, des étourdissements.

Traitement

Il arrive souvent que les gens n'attachent pas d'importance à la pression dans la gorge, surtout si ce symptôme se produit rarement. Certains essaient de guérir d'eux-mêmes, mais seul un médecin peut correctement diagnostiquer et prescrire un traitement efficace..

Non seulement le résultat du traitement, mais parfois la vie d'une personne dépend de l'identification rapide de la cause provoquant une sensation d'oppression dans la gorge.

Pour les maladies des organes ORL, des sprays antiseptiques et des pastilles sont prescrits pour la résorption. Dans les cas graves, antibiothérapie. Si un abcès survient dans la gorge, le traitement est uniquement chirurgical, en milieu hospitalier.

En cas de dysfonctionnement de la glande thyroïde, le traitement dépend du type de maladie. Pour le goitre causé par une carence en iode, des préparations d'iodure de potassium sont prescrites, par exemple l'iodomarine.

Avec la thyrotoxicose, le traitement consiste en l'utilisation de thyrostatiques. Dans les deux cas, si la pharmacothérapie est inefficace, un traitement chirurgical est effectué.

L'œdème laryngé est traité en éliminant la cause qui l'a provoqué. Lors de la fourniture de premiers soins, des préparations hormonales sont injectées - par voie intramusculaire et par inhalation. Également utilisé des antihistaminiques et des diurétiques.

Les excroissances de la gorge sont enlevées chirurgicalement. Si une malignité est détectée, une radiothérapie et une chimiothérapie sont effectuées.

Si vous êtes en surpoids, un endocrinologue ou un nutritionniste élaborera un régime en fonction de vos caractéristiques individuelles. Prescrire des médicaments pour vous aider à perdre du poids.

Les maladies du tractus gastro-intestinal sont traitées par un thérapeute ou un gastro-entérologue. Appliquez des procinétiques, des antiacides, des antispasmodiques. Et vous devez également suivre le régime recommandé par votre médecin..

Pour le traitement de l'ostéochondrose cervicale, des onguents et des gels anti-inflammatoires pour application topique, des analgésiques, des relaxants musculaires et des chondroprotecteurs sont utilisés. Le patient doit participer à des exercices de physiothérapie, assister à des procédures de physiothérapie et à des séances de massage.

Une boule dans la gorge causée par des facteurs émotionnels est traitée de manière globale. Les sédatifs et décoctions à base d'herbes médicinales sont utilisés: valériane, agripaume, menthe.

Dans des conditions sévères, le psychothérapeute sélectionne les antidépresseurs ou les tranquillisants sur une base individuelle. De plus, des séances de psychothérapie sont organisées.

Le problème de la pression dans la gorge avec un traitement approprié et rapide sera définitivement résolu, ce qui affectera positivement le bien-être et la qualité de vie du patient.