Principal

Goitre

Il y a une boule dans la gorge et il est difficile de respirer

Si une personne ressent une sensation d'oppression dans la gorge et une sensation comme si un objet étranger est coincé à l'intérieur, elle parle souvent d'un symptôme tel qu'une boule dans la gorge. Dans de telles situations, des plaintes d'étouffement, de difficulté à avaler de la nourriture, de peur et de stress constant surviennent. Il existe de nombreuses raisons à ce symptôme, il peut s'agir de divers types de maladies infectieuses, de problèmes de glande thyroïde, de troubles neurologiques. Par conséquent, si une boule apparaît dans la gorge, il est difficile de respirer et il est difficile d'avaler, il est urgent de subir un examen et de commencer le traitement..

Le contenu de l'article

Les raisons

Il y a de nombreuses raisons à la sensation de boule dans la gorge et de difficulté à respirer. De plus, un symptôme similaire survient plus souvent chez les femmes. Le problème peut apparaître pour les raisons suivantes:

  • surcharge psycho-émotionnelle fréquente;
  • troubles de la glande thyroïde;
  • maladies chroniques du nasopharynx;
  • faiblesse du corset musculaire de la zone du col;
  • dysfonctionnements de l'œsophage;
  • les conséquences de la prise de médicaments.

Le plus souvent, une sensation d'oppression dans la gorge est due à des troubles nerveux. Dans ce cas, le symptôme s'appelle un coma nerveux..

Stress sévère, surmenage, sommeil insuffisant, tout cela peut être une cause d'inconfort.

Le goitre ou l'élargissement de la glande thyroïde est également une pathologie assez courante qui provoque une sensation d'oppression dans la gorge et d'étouffement. Une glande thyroïde hypertrophiée rend difficile le passage de l'air, provoquant une sensation de grosseur.

Les maladies chroniques du nasopharynx, telles que la pharyngite, peuvent également provoquer un symptôme désagréable. Une boule dans la gorge est ressentie dans l'ostéochondrose de la colonne cervicale, ainsi que dans la dystonie végétative-vasculaire.

Les perturbations du travail de l'œsophage provoquent souvent un état pathologique. Dans ce cas, le suc gastrique et son autre contenu sont jetés dans l'œsophage, la maladie s'accompagne de brûlures d'estomac, d'inconfort dans la gorge.

L'utilisation de certaines substances médicinales provoque également une sensation d'oppression dans la gorge, des difficultés respiratoires et des difficultés à avaler les aliments et la salive. Ces médicaments comprennent les antihistaminiques, les médicaments contre la pression artérielle et les antidépresseurs..

Rarement assez, la cause d'une sensation de coma dans la gorge est une hernie, une toux, un surpoids et d'autres maladies chroniques ou non traitées.

Afin de comprendre la cause de l'essoufflement, il est nécessaire de demander l'avis d'un spécialiste. Après un examen complet et la nomination de diverses procédures de diagnostic, le médecin sera en mesure de prescrire un traitement adéquat. Cela peut nécessiter:

  • faire du sang pour l'analyse clinique et biochimique;
  • procéder à un examen échographique de la glande thyroïde, des organes du système digestif;
  • Radiographie de la poitrine et des bronches;
  • imagerie par résonance magnétique et calculée.

L'automédication avec sensation d'oppression dans la gorge est inacceptable, car elle peut être lourde de complications.

Si, à la suite de l'examen, le médecin n'a révélé aucune pathologie d'organe grave pouvant provoquer une boule dans la gorge, le principal facteur causant un symptôme désagréable dans ce cas est des situations stressantes fréquentes, dépression, anxiété, anxiété et autres surcharges psycho-émotionnelles. Si des pathologies des organes internes ont été découvertes qui ont causé des difficultés respiratoires, un traitement approprié sera alors prescrit, visant non pas tant à éliminer le symptôme qu'à traiter la cause qui l'a causé..

Symptômes

Le symptôme d'un corps étranger dans la gorge qui rend la respiration difficile commence par une légère transpiration, provoquant une gêne lors de la déglutition de la salive et de la consommation de nourriture. En l'absence de traitement en temps opportun, la situation est aggravée, il devient difficile de manger, le patient ne mange que des aliments liquides. Au fur et à mesure que la maladie progresse, une boule dans la gorge rendra difficile non seulement la nourriture, mais aussi la respiration. Souvent, une telle situation provoque la peur, la peur de l'étouffement, des pensées sur un possible cancer.

Il y aura une boule dans la gorge jusqu'à ce que le médecin trouve la cause de la maladie et prescrive un traitement efficace.

Dans les derniers stades de la maladie, l'oppression dans la gorge peut s'aggraver, il devient problématique d'avaler de la salive, un essoufflement se produit et des crises d'étouffement se produisent. Souvent dans cet état, le patient subit des crises de panique..

Un pouls rapide, une douleur intense dans le pharynx et une sensation d'oppression dans la région du cœur s'ajoutent aux symptômes ci-dessus. La dépression sévère et la peur de l'étouffement ne font qu'empirer la situation.

Traitement

Une fois le diagnostic posé et la cause qui a causé le symptôme désagréable nommée, un traitement approprié sera prescrit.

Ainsi, si la maladie est de nature psychologique, la thérapie consistera à prescrire des antidépresseurs, des tranquillisants, des sédatifs, à normaliser le travail et le repos, à réaliser un ensemble de procédures utilisant des techniques psychothérapeutiques. L'augmentation de l'excitabilité est soulagée par l'utilisation de médicaments végétotropes, des suppléments de calcium, des vitamines sont prescrites. Un psychothérapeute s'occupera du traitement.

La médecine traditionnelle peut également être utilisée pour améliorer la pharmacothérapie et réduire les symptômes désagréables. Par exemple, les décoctions et infusions d'herbes médicinales telles que la camomille, le tilleul et la menthe aident à calmer le système nerveux, à soulager le stress, à améliorer le sommeil.

Lorsque vous ressentez les premiers symptômes de l'oppression de la gorge, vous pouvez essayer ce qui suit:

  • essayez de ne pas être nerveux, prenez quelques respirations profondes, calmez-vous, car ce symptôme est traitable;
  • contrôler le processus de déglutition, assurez-vous que la fréquence de la déglutition n'augmente pas;
  • s'il y a envie d'avaler, il est préférable de boire de l'eau minérale ou une décoction d'herbes chaude apaisante par petites gorgées;

Important! Tout liquide qui sera consommé par un patient présentant des symptômes de coma dans la gorge doit être chaud afin de ne pas provoquer d'irritation supplémentaire et de spasme musculaire.

  • aux premiers signes de constriction dans la gorge, pour réduire la gravité du symptôme, vous pouvez lubrifier la surface du larynx avec de l'huile végétale;
  • si le symptôme persiste, consultez immédiatement un médecin.

Difficulté à respirer avec ostéochondrose

Des difficultés respiratoires, un essoufflement, une sensation de boule dans la gorge ou d'un corps étranger, la perte d'appétit sont souvent le résultat de maladies de la colonne vertébrale. Des symptômes similaires peuvent également survenir avec la nervosité et le stress, mais dans ce cas, ils disparaissent rapidement. Si la cause de la pathologie est l'ostéochondrose de la vertèbre cervicale ou thoracique, alors la sensation d'oppression dans la gorge et le manque d'air seront presque constants et ne disparaîtront pas après la normalisation de l'état psycho-émotionnel.

Lorsque les nerfs de la colonne cervicale ou du nerf phrénique sont pincés, responsables du bon fonctionnement du pharynx, de l'œsophage et du muscle respiratoire, il y a une sensation de constriction, une fausse sensation de présence d'un objet étranger dans la gorge, des spasmes du diaphragme et des perturbations dans la profondeur de la respiration. Boire beaucoup de liquides ou essayer de compenser le manque d'oxygène en sortant à l'air frais n'apporte pas de résultat positif.

Si le traitement n'est pas commencé à temps, la maladie progresse, il y a essoufflement, lourdeur dans la respiration et même suffocation. Dans cette situation, le patient a besoin de soins médicaux urgents..

Pour faire face à l'essoufflement, un ensemble de mesures thérapeutiques est nécessaire; la maladie ne peut pas être traitée de manière symptomatique. Les sédatifs ou les antispasmodiques ne sont utilisés que dans les cas d’urgence, en cas de risque d’étouffement ou de crises de panique. Le traitement général ne doit pas être orienté vers le traitement de la colonne vertébrale. Un traitement adéquat et adéquat facilite la respiration, aide à faire disparaître d'autres symptômes désagréables, normalise le sommeil et l'appétit.

Le complexe de mesures thérapeutiques pour l'ostéochondrose comprend généralement:

  • séances de massage régulières;
  • éducation physique thérapeutique et prophylactique;
  • physiothérapie;
  • l'utilisation de vitamines B;
  • l'usage de drogues.

Vous pouvez également utiliser les méthodes de médecine alternative: thérapie par les sangsues et acupuncture. Pour la prévention de l'ostéochondrose, un mode de vie actif doit être observé. Le bon matelas et l'oreiller seront la clé d'une récupération réussie..

Étouffement dans le cou et la gorge: raisons pour lesquelles les crises d'asthme apparaissent

Parfois, une personne peut ressentir un symptôme aussi alarmant et extrêmement désagréable qu'une sensation d'étouffement dans la gorge. Le sentiment que "la gorge s'étouffe" apporte un inconfort sévère et peut également être le symptôme de certaines maladies graves. Il ne faut pas plaisanter avec ce problème: il nécessite un examen approfondi, un diagnostic précis et un traitement approprié.

Dans l'article, nous examinerons les raisons qui provoquent une sensation d'étouffement dans la gorge et comment se débarrasser d'une sensation aussi désagréable avec des médicaments et des méthodes traditionnelles..

Les raisons

Le coupable direct de ce symptôme désagréable est le plus souvent une pathologie conduisant à un rétrécissement de la lumière du larynx et un gonflement de la muqueuse pharyngée. En conséquence, les tissus mous de la membrane muqueuse augmentent de taille, provoquant ainsi une sensation d'étouffement. Mais parfois, la raison peut être beaucoup plus grave - jusqu'aux néoplasmes malins, qui, en augmentant en taille, exercent une pression sur le système respiratoire.

Il est important de déterminer la cause correcte. Et cela ne peut être fait que par un médecin possédant les qualifications appropriées et l'équipement nécessaire. Alors, quelles sont les causes communes de ce phénomène.

  • Le développement d'infections inflammatoires en phase aiguë peut bien provoquer ce symptôme. Y compris il peut s'agir de maladies bien connues et répandues comme l'amygdalite et la bronchite..
  • L'arthrite cervicale provoque également parfois une sensation d'étouffement dans la gorge.
  • Le pincement des processus nerveux à la suite d'une ostéochondrose, d'une hernie ou d'autres pathologies est tout à fait capable de provoquer un symptôme désagréable.
  • Le dysfonctionnement de la glande thyroïde est l'une des causes les plus courantes de ce symptôme..
  • Les lésions de la région cervicale sont une raison rare mais très réelle de la sensation d'étouffement dans la gorge..
  • Tumeurs: bénignes et pathologiques. Dans ce cas, le néoplasme, en croissance, appuie sur les organes respiratoires, provoquant ainsi le sentiment qu'il n'y a pas assez d'air.
  • Certaines maladies du système respiratoire peuvent également provoquer le développement de ce symptôme..
  • L'œdème muqueux est une cause assez fréquente de cette pathologie. Un tel œdème peut survenir en raison d'une infection par le rhume et en raison de pathologies beaucoup plus graves..
  • Allergie. C'est également une cause très probable et fréquente d'une attaque d'étouffement dans la gorge. L'allergie dans ce cas est causée par des allergènes-pathogènes «volatils» flottant dans l'air et entrant dans le corps par inhalation: pollen de plantes, fibres capillaires, poussières, etc. Une attaque allergique d'étouffement est très dangereuse, car elle se produit souvent en raison de, le soi-disant œdème de Quincke, qui peut même être mortel. Dans ce dernier cas, la membrane muqueuse gonfle et gonfle tellement, bloquant la gorge, ce qui exclut complètement la possibilité de respirer. Comment déterminer si une allergie ou un rhume est apparu, ces informations aideront à comprendre.

La vidéo montre un mal de gorge comme s'il étouffait:

  • La diphtérie est une maladie infectieuse, dont l'un des principaux symptômes n'est qu'une sensation d'étouffement dans la gorge. Le microbe qui cause cette maladie peut infecter d'autres organes, mais il est dangereux précisément lorsqu'il pénètre dans la gorge. Couvrant la gorge avec des films, le bacille diphtérique interfère avec la respiration normale, conduisant ainsi à l'étouffement. Si vous n'agissez pas, l'étranglement se produira et en fait.
  • Parfois, le stress peut également entraîner une sensation d'étouffement. Certaines personnes ont du mal à supporter l'excitation, elles perçoivent les divers examens, entretiens, prise de parole en public trop brusquement. À partir de telles expériences, cette catégorie de personnes peut bien ressentir une sensation d'étouffement à court terme, mais assez évidente, une boule dans la gorge. Cependant, dès que la "menace" est passée, le symptôme désagréable disparaît de lui-même.
  • L'ingestion de corps étrangers peut être une cause physique directe d'étouffement. Le plus souvent, cette cause provoque une crise de manque d'air chez les jeunes enfants, qui avalent parfois de petites pièces de jouets. Cette situation présente un danger non seulement pour la santé, mais également pour la vie du bébé. Il est urgent d'appeler une ambulance pour que les médecins puissent retirer un objet étranger de la trachée. Sinon, un tel incident pourrait aboutir à un désastre..
  • Parfois, la sensation d'étouffement dans la gorge peut être causée par le port de vêtements avec un collier trop serré. Une cravate serrée peut également provoquer un symptôme désagréable. Dans ce cas, il vaut mieux éviter de telles tenues, ou les porter dans une version plus ample..

Symptômes

La sensation d'étouffement dans la région de la gorge vient rarement seule. Le plus souvent, il s'accompagne d'autres symptômes, parfois non moins désagréables. Quels sont ces symptômes supplémentaires, nous découvrirons.

Lors d'une conversation, une sensation d'inconfort persistante apparaît. Il est difficile pour une personne de parler, il y a le sentiment que quelque chose dans la gorge l'empêche.

Une sensation de boule dans la gorge. De plus, cette "bosse" interfère non seulement avec la parole, mais rend également difficile la déglutition, interfère avec la respiration.

Sur la vidéo, l'apparition d'une sensation de boule dans la gorge:

Lors de la déglutition, des sensations douloureuses apparaissent. Parfois, cela conduit le patient à un refus même complet de manger en raison de sensations trop inconfortables au cours de ce processus. Un tel refus est particulièrement dangereux pour les enfants, car il entraîne une faiblesse et une perte de poids rapide chez l'enfant..

Il peut y avoir une sensation de lourdeur à l'arrière de la tête, des maux de tête, voire une perte de conscience est possible. Le dernier symptôme est exprimé en cas de troubles du système circulatoire ou du système nerveux central. Un engourdissement et une absence partielle ou totale du réflexe pharyngé peuvent s'ajouter aux symptômes de névrose du pharynx..

Une sensation d'engourdissement dans les membres est un symptôme qui coexiste parfois avec une sensation d'étouffement. Ce symptôme se développe en raison de troubles circulatoires ou pour des raisons neurologiques.

Tous les symptômes supplémentaires peuvent aider le médecin à poser un diagnostic plus rapidement et plus précisément et à commencer le traitement. Par conséquent, lors d'un rendez-vous avec un spécialiste, exprimez tous les symptômes qui vous dérangent. Et le médecin pourra déjà en tirer une conclusion appropriée..

Traitement

Seul un médecin doit prescrire un traitement pour cette pathologie. Très probablement, la thérapie ne visera pas à éliminer la suffocation elle-même, mais à combattre la cause qui l'a provoquée. Considérez les recommandations de pharmacothérapie et les méthodes alternatives appropriées dans ce cas.

Mais est-il possible de se réchauffer la gorge avec une pharyngite et l'efficacité de ce remède est décrite dans cet article.

Comment se rincer la gorge avec de la chlorhexidine pour l'angine de poitrine, ces informations aideront à comprendre.

Comment se gargariser avec Furacilin pour l'angine et quelle est l'efficacité de ce remède: https://prolor.ru/g/lechenie/furacilin-pri-angine.html

Mais quoi se gargariser avec un mal de gorge purulent pour un adulte et quel remède est le plus efficace, est décrit dans cet article.

Traitement médical

Il est nécessaire d'avertir immédiatement que l'automédication dans ce cas est complètement exclue. Le symptôme est trop grave pour être éliminé par des moyens simples et pour oublier le problème. Une pathologie assez grave peut être cachée derrière ce symptôme, vous devez vous en souvenir.

Une personne qui subit une crise d'étouffement doit bénéficier d'une paix totale: à la fois physique et émotionnelle. Il est préférable pour lui de s'allonger, la lumière peut être rendue semi-sombre, supprimant tous les facteurs gênants.

En cas de perte de conscience, il est nécessaire de ramener une personne à ses sens en lui donnant un reniflement d'un coton-tige trempé dans de l'ammoniaque. Une fois que le patient a repris ses esprits, vous devez lui donner de l'eau à boire..

La gymnastique respiratoire, impliquant une rétention respiratoire à court terme, aide efficacement à éliminer une attaque d'étouffement. Vous devez périodiquement retenir votre souffle pendant une courte période, puis respirer lentement. L'exercice régulier de ces exercices facilitera grandement le flux d'attaques suffocantes..

Si aucune mesure ne donne de résultat et que l'attaque d'étouffement ne s'arrête pas, vous pouvez provoquer artificiellement des vomissements en appuyant sur la racine de la langue de la personne avec une cuillère.

Si l'étouffement est causé par la présence d'un corps étranger dans la gorge (parties de jouets, os de poisson), parfois seule une intervention chirurgicale sous anesthésie générale peut aider.

Si une attaque d'étouffement est causée par une sorte de choc nerveux, il est nécessaire de prendre des sédatifs, des sédatifs, dans certains cas - des tranquillisants puissants.

En cas de crise d'étouffement provoquée par des allergies, il est nécessaire de prendre des antihistaminiques, qui sont prescrits par un médecin..

Les outils suivants sont particulièrement populaires maintenant:

    Diphenhydramine (mais comment utiliser les poudres pour les rhumes avec Diphenhydramine, cet article vous aidera à comprendre);

Névrose pharyngée: symptômes, traitement, causes

Le sentiment que quelque chose est dans la gorge et qu'il n'y a aucun moyen d'avaler normalement peut conduire à une véritable panique et à des pensées de cancer. Mais en fait, dans la plupart des cas, les causes d'une boule dans la gorge sont psychogènes et le traitement nécessite le recours à une psychothérapie. Puisque tout cela n'est que les symptômes d'une névrose du pharynx.

Panneaux

Les signes de névrose laryngée peuvent être divisés en deux groupes:

  • une sensation d'étouffement;
  • une sensation de corps étranger dans la gorge (une boule dans la gorge).

Une boule dans la gorge avec névrose peut être ressentie en permanence, ou elle peut être perceptible principalement lors de la déglutition. Dans le même temps, il est plus difficile d'avaler du liquide ou de l'air que des aliments solides..

Habituellement, la sensation d'une boule dans la gorge devient plus forte après avoir mangé. Parfois, il «grandit» et «bloque» littéralement toute la trachée.

La sensation d'étouffement se manifeste:

  • peur de la suffocation, qui devient souvent plus intense en mangeant;
  • une sensation d'oppression dans la gorge, s'étendant parfois jusqu'à la poitrine;
  • le désir de bâillonner;
  • le besoin de se forcer à avaler, car il semble que, sans effort supplémentaire, cela ne fonctionnera pas.

Tous ces symptômes peuvent être présents pratiquement au même moment ou se manifester seuls. Leur force peut aller d'un inconfort subtil à une panique généralisée associée à la peur de l'étouffement..

Très souvent, les symptômes de la névrose pharyngée n'apparaissent que dans un contexte d'excitation évidente. Cependant, parfois ils viennent littéralement de nulle part.

La même personne au cours de la journée peut avoir des périodes d’état normal, des symptômes légers et des épisodes de panique aiguë associés à un «halètement».

Le fait est qu'il n'y a pas autant de pathologies somatiques dans le monde qui provoquent un tableau clinique similaire. L'un d'eux est le cancer de la gorge, qui n'est heureusement pas si courant. Le deuxième est le reflux gastro-œsophagien, qui est également souvent associé à une anxiété chronique..

Par conséquent, si vous ne vous êtes pas réellement étouffé, mais qu'il vous semble tout le temps que quelque chose interfère dans votre gorge lorsque vous avalez, vous ne pouvez pratiquement pas douter qu'il s'agit de votre nervosité..

La nature psychogène de l'apparition des symptômes, en règle générale, est confirmée par la présence d'autres signes d'un trouble névrotique chez une personne. Donc, généralement, ceux qui ont peur d'étouffer et "ne peuvent pas avaler" souffrent d'attaques de panique, de dystonie végétative-vasculaire (VVD), d'états obsessionnels, de crises de colère, etc..

Causes de sensation de boule dans la gorge et d'étouffement

Avec l'anxiété et le stress, qu'il s'agisse d'un état d'excitation aigu ou d'anxiété chronique, les muscles se tendent. Ce qui est logique, car ils se préparent à «combattre ou fuir». Les muscles du cou et du pharynx ne font pas exception. Ils deviennent également hypertoniques. Cela provoque une sensation de tension dans le larynx. Et souvent - le sentiment que quelque chose obstrue la gorge en avalant.

La situation est aggravée par le fait que le pharynx est une zone très sensible du corps. Et un léger inconfort en elle est clairement perceptible même par les personnes mentalement stables.

Dans le même temps, lorsqu'il s'agit de névrosés, focalisés sur leur santé (et ce sont ces personnes qui manifestent les symptômes de la névrose de la gorge), l'inconfort de la gorge est particulièrement frappant. Du coup, l'alarmiste "haletant" ne peut plus penser à autre chose qu'à celui qu'il halete et ne peut plus avaler.

Comment soulager l'inconfort de la gorge et l'étouffement

Tout comme le traitement de toutes les autres manifestations corporelles de la névrose, le traitement d'une boule dans la gorge et de la suffocation psychogène nécessite une attention particulière au trouble névrotique sous-jacent..

Cependant, l'élimination de la névrose est une entreprise de longue haleine. Par conséquent, vous devez connaître les méthodes qui peuvent vous aider à vous débarrasser de l'inconfort rapidement, bien que temporairement..

  1. Si vous ressentez une sensation d'oppression dans le larynx et une boule dans la gorge, il est bon de boire de l'eau fraîche, qui s'apaise. Et, en plus, il inculque à une personne «incapable d'avaler» la confiance qu'une fois l'eau passée, cela signifie que tout n'est pas si mal..
  2. Le jogging. Cette méthode ne convient pas aux personnes souffrant d'attaques de panique. Cependant, si vous n'avez pas de panique extrême, le jogging peut vous aider à vous débarrasser d'un coma dans votre larynx..
  3. Décoctions d'herbes médicinales. La phytothérapie n'est pas souvent en mesure de soulager les symptômes physiques de la névrose. Mais juste avec la névrose de la gorge, elle réussit. Dans ce cas, des étalages de décoctions de valériane, passiflore et cava.

Par conséquent, moins vous vous concentrez sur vos sensations désordonnées dans le larynx, plus elles vous quittent rapidement. Et inversement, plus vous pensez qu'il y a quelque chose dans votre gorge, que vous avez une boule là-bas, que votre gorge est serrée et ne vous permet pas d'avaler, plus tous ces symptômes seront forts. Ils ne vous mèneront pas à des conséquences tragiques. Mais aggravera considérablement la qualité de vie.

Qu'est-ce qui provoque une sensation d'oppression dans la gorge et comment vous débarrasser de ce symptôme?

Si vous ressentez une sensation d'oppression dans la gorge, il y a de fortes chances que vous vous inquiétiez de la cause de cette sensation. La cause d'une sensation d'oppression dans la gorge peut aller d'une infection, telle qu'une angine streptococcique, à des réactions allergiques plus graves. Si vous présentez d'autres signes, tels que des difficultés à avaler ou à respirer, une sensation d'oppression dans la gorge est une urgence qui doit être traitée immédiatement..

La constriction dans la gorge peut prendre plusieurs formes. Vous pouvez ressentir les sensations suivantes:

  • la gorge est enflée
  • une boule coincée dans ma gorge
  • quelque chose me serre le cou
  • gorge irritée et trempée
  • quelque chose bloque la gorge, ce qui rend difficile la respiration ou la déglutition

Lisez la suite pour en savoir plus sur les causes possibles d'un mal de gorge et comment vous pouvez vous débarrasser de ce symptôme..

Raisons: Qu'est-ce qui peut causer ce sentiment?

Plusieurs conditions peuvent conduire à la sensation d'une gorge bouchée ou serrée:

1. Brûlures d'estomac ou reflux gastro-œsophagien

Le reflux gastro-œsophagien (RGO) est une affection dans laquelle les groupes musculaires entre l'œsophage et l'estomac ne se resserrent pas correctement. Cette ouverture détendue permet à l'acide gastrique de pénétrer dans l'œsophage. L'acide gastrique irrite l'œsophage et crée une sensation de brûlure que nous appelons brûlures d'estomac.

Le RGO peut provoquer une sensation d'oppression dans la gorge ou une sensation comme une boule ou un morceau de nourriture coincé dans la gorge. Cela peut rendre difficile l'ingestion de nourriture..

D'autres symptômes sont également possibles:

  • goût amer dans la bouche
  • éructations liquides
  • voix rauque
  • douleur thoracique, peut ressembler à une crise cardiaque
  • toux sèche
  • mauvaise haleine

2. Infections

Les infections, telles que l'amygdalite et l'angine streptococcique, peuvent entraîner une sensation d'oppression dans la gorge. Les symptômes suivants sont généralement associés à des infections:

  • glandes enflammées
  • déglutition douloureuse
  • fièvre
  • des frissons
  • mal d'oreille
  • mauvaise haleine
  • mal de crâne
  • perte de voix (laryngite)
  • nausées ou vomissements (chez les enfants)
  • amygdales rouges ou enflées

3. Réaction allergique

Une réaction allergique se produit lorsque votre système immunitaire identifie par erreur des substances inoffensives, telles que les arachides ou le pollen, comme des agents étrangers dangereux. Il déclenche une réaction en libérant des produits chimiques qui provoquent des symptômes comme un nez bouché et des yeux larmoyants.

Le type de réaction allergique le plus grave est appelé anaphylaxie. Cela peut se produire en réaction à:

  • la nourriture que tu as mangée
  • les médicaments que vous avez pris
  • une morsure d'insecte

Les symptômes de cette réaction commencent généralement quelques minutes à quelques heures après l'exposition.

Les produits chimiques libérés lors de l'anaphylaxie provoquent une inflammation, ce qui provoque un gonflement de la gorge et des voies respiratoires, provoquant une sensation d'oppression. Les autres symptômes de l'anaphylaxie comprennent:

  • essoufflement ou respiration sifflante lors de la respiration
  • toux
  • enrouement
  • douleur ou oppression thoracique
  • gonflement du visage, des lèvres, de la langue et de la bouche
  • démangeaisons de la bouche ou de la gorge
  • vertiges et évanouissements
  • urticaire, éruption cutanée ou démangeaisons
  • nausées, vomissements ou diarrhée
  • des crampes d'estomac
  • Impulsion rapide

L'anaphylaxie est toujours une urgence médicale. Appelez immédiatement une ambulance pour un traitement.

4. Trouble anxieux

Bien que le trouble anxieux soit une réponse émotionnelle, il peut provoquer de réels symptômes physiques. Pendant les crises de panique, le patient peut ressentir une sensation d'oppression dans la gorge et un fort rythme cardiaque. Ces symptômes apparaissent assez rapidement et peuvent ressembler à ceux d'une crise cardiaque..

Les autres symptômes d'une crise de panique comprennent:

  • augmentation de la transpiration
  • frisson
  • respiration difficile
  • crampes ou nausées
  • mal de crâne
  • vertiges
  • des frissons
  • engourdissement ou fourmillement
  • sentiments de malheur

5. Glande thyroïde élargie (goitre)

La glande thyroïde en forme de papillon, située dans le cou, produit des hormones qui aident à contrôler le métabolisme. Une glande thyroïde hypertrophiée peut provoquer une sensation d'oppression dans la gorge, rendant difficile la respiration et la déglutition.

D'autres symptômes d'une glande thyroïde hypertrophiée comprennent:

  • gonflement de la gorge
  • voix rauque ou changement de voix
  • toux

Quand voir un médecin?

Le choc anaphylactique est une urgence médicale qui doit être fournie immédiatement. Si vous présentez les symptômes d'une réaction allergique sévère, tels que des difficultés à respirer ou à avaler, appelez le numéro d'urgence.

Prenez rendez-vous avec votre médecin si vous présentez l'un des symptômes suivants:

  • douleur thoracique
  • forte fièvre supérieure à 39,4 ° C
  • mal de gorge qui dure plus de 48 heures
  • mal de gorge et glandes enflées
  • raideur de la nuque

Diagnostics: quels tests doivent être effectués?

Les tests prescrits par votre médecin dépendent de la cause de votre oppression de la gorge..

Tests pour le RGO

Parfois, un médecin peut diagnostiquer le RGO en se basant uniquement sur les symptômes. Vous devrez peut-être porter un moniteur qui mesure la quantité d'acide gastrique entrant dans votre œsophage.

D'autres tests peuvent également être nécessaires pour évaluer les symptômes:

  • Avaler du baryum ou des rayons X du tractus gastro-intestinal supérieur. Dans ce cas, vous devez boire un liquide crayeux. Ensuite, le médecin fait une radiographie de l'œsophage et de l'estomac.
  • Endoscopie. Ce test utilise un tube mince et flexible avec une caméra à une extrémité pour montrer l'intérieur de l'œsophage et de l'estomac.

Tests d'infection

Votre médecin vous posera d'abord des questions sur vos symptômes. Vous devrez peut-être alors prélever un tampon au fond de votre gorge pour rechercher une laryngite ou d'autres bactéries. C'est ce qu'on appelle la culture pharyngée..

Analyse pour l'anaphylaxie

Un allergologue peut faire un test sanguin ou un test cutané pour vérifier la présence d'allergènes.

Tests de trouble anxieux

Le médecin procédera à un examen général. Vous pouvez recevoir un électrocardiogramme (ECG) pour exclure une maladie cardiaque ou des tests sanguins pour rechercher d'autres problèmes pouvant imiter un trouble anxieux. Le thérapeute peut alors déterminer la cause de votre trouble anxieux..

Tests pour une glande thyroïde hypertrophiée

Le médecin examinera votre cou et effectuera un test sanguin pour les niveaux d'hormones thyroïdiennes. De plus, une échographie et une thyrographie par radionucléides (scintigraphie thyroïdienne) peuvent être prescrites pour diagnostiquer une hypertrophie de la glande thyroïde..

Premiers secours: quels remèdes peuvent être utilisés pour soulager rapidement les symptômes?

Si vous avez des brûlures d'estomac, une oppression de la gorge ou d'autres symptômes, vous pouvez utiliser les remèdes suivants:

  • éviter de trop manger
  • éviter les aliments qui causent des brûlures d'estomac
  • prendre des antiacides

Si la douleur ou l'oppression dans la gorge est causée par une infection, des analgésiques tels que l'ibuprofène peuvent être pris pour aider à réduire l'inconfort. Le médecin peut également prescrire des antibiotiques pour traiter les infections bactériennes telles que la laryngite. Se gargariser avec un mélange de sel, de soude et d'eau chaude, ainsi que sucer des pastilles avec des médicaments antibactériens, aide bien. Sauvegardez votre voix jusqu'à ce que vous vous sentiez mieux.

Le traitement de l'anaphylaxie se fait sous étroite surveillance médicale, éventuellement avec une injection d'épinéphrine. D'autres médicaments peuvent également être nécessaires, tels que les antihistaminiques et les corticostéroïdes.

Comment le traiter?

Le traitement dépend de la cause de la sensation d'oppression dans la gorge..

RGO / brûlures d'estomac

Plusieurs médicaments différents sont utilisés pour traiter les brûlures d'estomac:

  • Les antiacides neutralisent l'acide gastrique.
  • Les antagonistes des récepteurs de l'histamine H2, par exemple la cimétidine (Belomet, Histodil, Primamet, Simesan, Yutaxan), la famotidine (Famo, Blokatsid, Gastrosidin, etc.) et la ranitidine (Ranigast, Duoran, Acidex, etc.) réduisent la quantité d'acide sécrétée par l'estomac.
  • Inhibiteurs de la pompe à protons tels que l'ésoméprazole (Nexium, Ezokar, Emanera, Neo-Zext), le lansoprazole (Lantorol) et l'oméprazole (Gastrozole, Zerocid, Losek, Omez, "Omecaps" et autres) bloquent la production d'acide gastrique.

Plusieurs changements de mode de vie peuvent également aider à soulager les symptômes des brûlures d'estomac, notamment:

  • réduire les portions de nourriture, surtout avant le coucher
  • perdre du poids si vous êtes en surpoids
  • arrêter de fumer
  • éviter l'alcool
  • la tête dans le lit doit être 15 cm plus haute que le corps

Si vous présentez des symptômes fréquents de brûlures d'estomac - plus de deux fois par semaine - consultez votre médecin pour un diagnostic et un traitement appropriés.

Les infections

Les antibiotiques traitent les infections causées par des bactéries, mais ils n'aideront pas si la maladie est causée par un virus.

  • Pour aider votre corps à combattre les infections, reposez-vous et prenez soin de vous.
  • Pour éviter de tomber malade à l'avenir, lavez-vous souvent les mains et éloignez-vous des personnes déjà malades..

Réactions allergiques

L'anaphylaxie est traitée par injection d'épinéphrine. Si vous souffrez d'allergies sévères aux aliments, aux piqûres d'insectes ou aux médicaments, emportez avec vous une seringue d'épinéphrine automatique. Pour l'acheter, il faut une ordonnance d'un médecin.

Pour certains types d'allergies, la soi-disant immunothérapie peut aider à désensibiliser le système immunitaire à l'allergène et à prévenir de futures réactions. Il consiste en une série de vaccinations sur une longue période. Ces vaccinations contiendront de plus en plus d'allergènes jusqu'à ce que le système immunitaire cesse de répondre.

Trouble anxieux

Pour prévenir les crises de panique, votre médecin peut vous prescrire une combinaison de psychothérapie et de médicaments, tels que des inhibiteurs sélectifs du recaptage de la sérotonine. Des techniques de relaxation telles que le yoga et la méditation peuvent parfois aider..

Glande thyroïde élargie

Une intervention chirurgicale ou de l'iode radioactif peut être nécessaire pour traiter une glande thyroïde ou un goitre excessivement hypertrophiés, selon la cause. Ces traitements entraîneront une ablation partielle ou complète de la glande thyroïde. Pour remplacer la glande thyroïde, le patient doit alors prendre des hormones thyroïdiennes de remplacement.

Conclusions: à quoi s'attendre

Les causes qui provoquent la sensation d'oppression dans la gorge sont traitables.

Les antiacides et autres médicaments qui neutralisent ou bloquent la production d'acide gastrique peuvent réduire les brûlures d'estomac. Les symptômes peuvent également être contrôlés en évitant les déclencheurs de brûlures d'estomac.

Les infections disparaissent généralement en une semaine environ.

Pour soulager les réactions allergiques sévères, vous devez avoir une seringue d'épinéphrine avec vous, prendre des antihistaminiques et éviter les allergènes.

Les crises de panique peuvent être éliminées au fil du temps grâce à la psychothérapie et aux médicaments..

L'élargissement de la glande thyroïde disparaîtra après le traitement prescrit par un spécialiste.

Presser au milieu du sternum, respirer dur comme une boule dans la gorge, raisons

La pression de la douleur dans le sternum est un symptôme aux causes multiples. Parmi eux se trouvent des maladies moins graves des muscles et des structures intercostales molles. Une douleur de la colonne vertébrale ou des organes abdominaux apparaît dans la région de la poitrine.

Cependant, la cause des douleurs thoraciques peut être plus grave (maladie cardiovasculaire, maladie pulmonaire, inflammation, apport sanguin insuffisant) et menacer la santé et la vie humaines. Regardons cela de plus près..

  1. Quelles maladies provoquent des conditions pressantes dans la poitrine au milieu
  2. Angine de poitrine
  3. Péricardite
  4. Pleurésie
  5. Inflammation de l'endocarde et des valves cardiaques
  6. Myocardite
  7. Maladie de reflux
  8. Violation de la motilité œsophagienne
  9. Infections des voies respiratoires
  10. Douleur à la colonne vertébrale
  11. Douleur abdominale
  12. Zona
  13. Pneumothorax
  14. Conditions spéciales et aiguës dans lesquelles la pression dans la poitrine
  15. Infarctus du myocarde
  16. Anévrisme aortique
  17. Côtes cassées
  18. Embolie pulmonaire
  19. Que faire, quels examens vous devez subir
  20. Quel médecin contacter
  21. Que faire en cas de douleur pressante dans la poitrine - comment vous aider rapidement

Quelles maladies provoquent des conditions pressantes dans la poitrine au milieu

La douleur au milieu du sternum peut être l'un des symptômes de l'obésité, de l'athérosclérose, de l'anémie et d'autres maladies qui, à première vue, n'ont rien à voir avec la région de la poitrine. Considérez quelles maladies provoquent une douleur pressante dans le sternum.

Angine de poitrine

Il s'agit d'une forme grave de maladie coronarienne. Une douleur thoracique pressante survient à la suite d'une réduction de l'apport d'oxygène au muscle cardiaque. La maladie est principalement causée par l'athérosclérose des artères coronaires qui irriguent le cœur.

En cas de rétrécissement d'une artère due à un processus athéroscléreux, lors d'un effort physique, il ne passe pas une quantité suffisante de sang, par conséquent, une carence en oxygène se produit. Cela provoque une sensation d'oppression dans la poitrine..

L'inconfort se produit avec la tension, l'effort physique. Cela ne dure pas longtemps, disparaît 3 à 5 minutes après la fin de l'activité physique. Si le trouble n'est pas traité, la constriction continue, la pression dans la poitrine à gauche s'aggrave (la douleur survient avec moins d'effort ou même au repos).

À tout stade de l'angine de poitrine, un caillot sanguin peut se former dans l'artère endommagée par l'athérosclérose, bloquant complètement le vaisseau coronaire. Un infarctus du myocarde survient.

Péricardite

La péricardite est une inflammation du péricarde, le péricarde. C'est la membrane qui entoure le cœur. Lorsqu'une inflammation de toute étiologie se produit (infection, lupus érythémateux, rhumatisme, oncologie, etc.), une douleur pressante se produit.

La douleur n'est pas aussi prononcée qu'une crise cardiaque, mais il est souvent difficile de distinguer la péricardite d'une crise cardiaque. Le diagnostic différentiel utilise l'ECG ou l'échocardiographie.

Pleurésie

Avec une inflammation de la plèvre, il comprime également la poitrine. La nature pleurale typique de la douleur est la douleur associée à la respiration, pire lors de l'inhalation.

Inflammation de l'endocarde et des valves cardiaques

L'inflammation peut affecter diverses parties de la paroi cardiaque. Avec l'inflammation de la membrane muqueuse interne, l'endocarde, nous parlons d'endocardite. Les valves cardiaques sont souvent affectées. La douleur au milieu du sternum est similaire à l'inconfort avec d'autres inflammations (péricardite, pleurésie), syndrome de douleur modérée.

Myocardite

Avec une inflammation du muscle cardiaque (myocardite) de toute étiologie, une douleur thoracique survient au milieu ou à gauche. Des troubles du rythme cardiaque, des signes d'insuffisance cardiaque peuvent également être présents.

Maladie de reflux

En cas de reflux, la douleur irradiant vers la poitrine est causée par le retour du contenu de l'estomac dans l'œsophage (reflux gastro-œsophagien).

Habituellement, l'œsophage est séparé de l'estomac par le sphincter musculaire, permettant à la nourriture de voyager de l'œsophage à l'estomac, mais pas en arrière. Si le sphincter ne fonctionne pas correctement, la teneur en acide de l'estomac peut retourner dans l'œsophage et endommager les parois. Cela s'accompagne de brûlures d'estomac, de douleurs thoraciques soudaines. L'inconfort survient après avoir mangé, les antiacides (substances alcalines qui réduisent l'acidité du contenu de l'estomac) aident à y faire face.

Parfois, la douleur est «juste» désagréable, parfois si grave qu'elle ressemble à un infarctus du myocarde, y compris une boule désagréable dans la gorge.

Si une crise cardiaque est suspectée, il est recommandé de consulter immédiatement un médecin pour exclure une affection aiguë..

Violation de la motilité œsophagienne

Avec des violations de la musculature de l'œsophage, il presse également souvent la poitrine. Ce symptôme est typique d'une augmentation anormale du péristaltisme..

Infections des voies respiratoires

Une douleur avec inflammation de presque toutes les voies respiratoires peut être transmise à la poitrine. La douleur est fréquente avec la pneumonie, accompagnée de fièvre, de toux (sèche ou productive).

Le diagnostic est confirmé par des radiographies des poumons et d'autres examens. Un test sanguin important montrant la présence d'un processus inflammatoire dans le corps.

Douleur à la colonne vertébrale

La douleur pressante est un symptôme de problèmes avec la colonne thoracique et ses nerfs. La particularité de la douleur est un caractère poignardé, une irradiation fréquente du dos à la poitrine. Elle n'est pas dangereuse, mais très désagréable..

Douleur abdominale

Certains troubles abdominaux se présentent avec des douleurs thoraciques au milieu. Ces maladies comprennent la pancréatite aiguë, les coliques biliaires.

Zona

Le zona est une maladie infectieuse causée par le virus varicelle-zona qui affecte les nerfs provenant de la peau et du tissu sous-cutané.

La maladie peut affecter presque n'importe quelle partie du corps, y compris le cuir chevelu, le visage, la localisation typique - la région de la poitrine. Dans les premiers stades de la maladie, une douleur brûlante ou pressante d'intensité variable survient..

Pneumothorax

C'est une condition dans laquelle l'air pénètre dans la cavité pleurale. Il y a deux cavités pleurales, une autour de chaque poumon. Ces cavités sont tapissées d'une membrane, de la plèvre et ont un vide. C'est ce vide qui permet aux poumons de s'ouvrir lorsqu'ils sont inhalés..

Le pneumothorax spontané est relativement courant. Elle survient généralement chez des jeunes en parfaite santé. Lorsqu'une partie des poumons éclate pour une raison spécifique, l'air provenant d'eux pénètre dans la cavité pleurale.

Un poumon déprimé ne peut pas s'ouvrir pendant la respiration. Cette condition est associée à une douleur thoracique soudaine à gauche ou à droite, selon l'emplacement de la lésion; une personne a du mal à respirer et des vertiges.

Avec un pneumothorax étendu, en plus des douleurs thoraciques à gauche ou à droite, un essoufflement est également présent. La condition est déterminée en écoutant avec un phonendoscope, lorsque la respiration sur le pneumothorax n'est pas entendue (le poumon ne se contracte pas), le diagnostic final est confirmé par une radiographie des poumons.

Alors qu'un pneumothorax plus petit n'est pas traité (l'air est absorbé seul), un pneumothorax étendu nécessite une pression sur la cavité pleurale.

Conditions spéciales et aiguës dans lesquelles la pression dans la poitrine

Les conditions aiguës les plus courantes dans lesquelles il y a une pression au milieu du sternum.

Infarctus du myocarde

Une crise cardiaque survient lorsqu'un vaisseau qui fournit de l'oxygène au muscle cardiaque se bloque soudainement, provoquant l'arrêt du flux. En raison du manque d'oxygène, une partie de la nécrose musculaire se produit.

Avec une crise cardiaque, la douleur se manifeste dans la poitrine, dans la région du cœur, persiste pendant plus de 20 minutes, peut être administrée aux membres supérieurs, au cou, à la mâchoire inférieure, au dos, à l'épigastre (région abdominale).

La douleur pressante est accompagnée de transpiration, de pâleur, d'anxiété. Un essoufflement, une boule dans la gorge, des palpitations cardiaques peuvent être présentes.

La sensation de constriction lors d'une crise cardiaque, contrairement à l'angine de poitrine, ne disparaît pas au repos, ne répond pas à la prise de nitroglycérine. En cas de telle douleur, vous devez immédiatement consulter un médecin, prendre soin de la charge minimale sur le cœur.

Anévrisme aortique

Une douleur aiguë au milieu du sternum qui se propage dans le bas du corps, en particulier l'abdomen ou le dos, peut indiquer un anévrisme aortique. C'est une maladie très grave et potentiellement mortelle. Nécessite une attention médicale immédiate. La douleur est intense, les médicaments n'aident pas.

Côtes cassées

Les fractures se produisent généralement avec des blessures à la poitrine. La douleur est très désagréable, s'aggrave avec l'inhalation.

Embolie pulmonaire

Il s'agit d'une condition dans laquelle un caillot sanguin se forme dans un vaisseau (généralement dans les vaisseaux des membres inférieurs).

En cas de séparation, une bosse, une embolie, pénètre dans les poumons avec le flux sanguin, où elle bloque l'artère pulmonaire, perturbe la circulation du sang à travers une partie du lit pulmonaire.

Un gros caillot qui obstrue un vaisseau pulmonaire peut provoquer une mort subite. Des blocages pulmonaires plus petits peuvent entraîner des douleurs thoraciques associées à une toux sèche, un essoufflement.

Que faire, quels examens vous devez subir

Les méthodes de base d'investigation des causes de la douleur thoracique, y compris une anamnèse approfondie et un examen physique, fournissent 90% de succès sur la voie du diagnostic correct.

L'augmentation de la température corporelle accompagnant la sensation de constriction est fréquente dans la pneumonie, l'infarctus aigu du myocarde, la péricardite et le zona. Une douleur dans la poitrine associée à un affaiblissement du pouls est caractéristique de la dissection de l'aorte, de l'anévrisme.

L'élargissement des veines cervicales se produit avec une insuffisance cardiaque congestive, parfois en tant que complication d'une crise cardiaque inférieure ou d'une embolie pulmonaire, lorsque le blocage représente plus de 60% de l'apport sanguin aux poumons.

Une douleur dans la poitrine au milieu, palpable, indique une cause musculo-squelettique. L'inconfort unilatéral dans la région thoracique est un signe de lésion d'un ou plusieurs nerfs adjacents impliquant un nerf rachidien ou périphérique (zona).

L'auscultation, dans laquelle le médecin écoute la paroi thoracique, est une partie importante de l'examen physique. Résultats de l'auscultation:

  • une respiration unilatérale faible, dans laquelle elle appuie sur la poitrine, soulève la suspicion de pneumothorax, d'attaques locales de détection auditive - à l'épanchement;
  • une respiration tubulaire se fait entendre sur la zone enflammée, parfois sur l'épanchement;
  • des zones limitées avec crépitation audible dans la poitrine sont présentes avec une pneumonie lobaire prolongée, des zones dilatées accompagnées de douleur dans la région du cœur indiquent une inflammation multilobaire ou un œdème pulmonaire dû à une insuffisance ventriculaire gauche après un infarctus aigu du myocarde (ou une insuffisance cardiaque);
  • avec péricardite et pleurésie, un bruissement se produit (les bruits péricardiques ne sont audibles qu'en retenant la respiration).

Les principaux tests visant à déterminer la cause de l'inconfort au milieu du sternum comprennent une prise de sang. Avec la pneumonie, une leucocytose (une modification de la composition cellulaire du sang) est détectée, ce qui peut être moins présent dans l'infarctus aigu du myocarde. Les marqueurs cardio-spécifiques après un infarctus du myocarde augmentent dans les 6 heures.

Examens thoraciques identifiant les pathologies accompagnant une douleur pressante dans le sternum:

Mesures diagnostiques.Ce qui est attendu lors de l'examen.
Histoire, examen physique.Appareil locomoteur, maladies de la peau.
ECG, saturation en oxygène.Arythmie cardiaque, infarctus du myocarde, embolie pulmonaire, maladies hypoxiques.
Troponine T élevée.Infarctus aigu du myocarde, nécrose myocardique d'une autre étiologie.
D-dimère.Exclusion de l'embolie pulmonaire.
radiographie.Pneumonie, pneumothorax, lésions des côtes et des vertèbres.
Échocardiographie.Dissection aortique, embolie pulmonaire en suspension, infarctus du myocarde aigu en suspension, sténose aortique.
TDM, tomodensitométrie angioEmbolie pulmonaire, dissection aortique, pneumothorax, pneumonie, maladie pleurale, blessure aux côtes.
Tests d'effort, angiographie coronarienne, gastroscopie, examens psychiatriquesAutres causes (par exemple: cardionévrose, cardiophobie)

Quel médecin contacter

En cas de douleur au milieu du sternum, il est préférable de contacter immédiatement un thérapeute. Il examine le thorax et, conformément aux premiers constats, orientera vers un spécialiste spécialisé:

  • cardiologue (trouble ou maladie cardiaque suspectée);
  • neurologue (étiologie neurologique des douleurs thoraciques);
  • psychothérapeute (raisons psychologiques);
  • gastro-entérologue (maladies du tube digestif);
  • pneumologue (maladies pulmonaires);
  • vertébrologue (causes vertébrogènes).

Que faire en cas de douleur pressante dans la poitrine - comment vous aider rapidement

À propos de la douleur dans la région de la poitrine, vous devez savoir qu'il s'agit d'un symptôme qui indique non seulement une surcharge, mais également une maladie aiguë grave. Par conséquent, une douleur aiguë dans le sternum au milieu est la raison pour laquelle il faut contacter un spécialiste.

Avec une crise cardiaque, chaque minute compte, vous devez donc appeler immédiatement une ambulance. La même règle s'applique à un certain nombre d'autres conditions dans lesquelles il y a une pression au milieu du sternum..

Le patient doit s'asseoir, s'appuyer sur le dos et la tête. Vous ne devez pas vous allonger, car dans cette position, le cœur travaille plus intensément. Si une personne n'avait pas d'affections aiguës, en particulier des antécédents de crise cardiaque, le premier choix dans la question de savoir quoi faire pour soulager la maladie est de prendre de l'acide acétylsalicylique (aspirine)..

En plus de l'acide acétylsalicylique, il est conseillé aux personnes qui ont eu une crise cardiaque de prendre de la nitroglycérine sous la langue. Cela aidera dans les 2-3 minutes. Attendez que l'ambulance arrive.

La douleur thoracique est un symptôme grave avec 2 risques. Tout d'abord, il existe un risque pour les patients au cœur fragile ayant tendance à l'hypocondrie et à l'auto-observation (cette catégorie comprend principalement les jeunes et les femmes) qui consultent à plusieurs reprises le médecin pour des douleurs thoraciques.

Le médecin les examine constamment, ne révèle pas la moindre raison pour laquelle il appuie sur la poitrine. Mais en même temps, il perd du temps qui est important pour les autres patients..

Le deuxième risque, bien pire, est la sous-estimation d'un état grave, à la fois par le cardiologue et par le patient lui-même. Des erreurs dans ce domaine se produisent même avec les meilleurs médecins, ce qui n'est pas surprenant étant donné la complexité du problème..

Que faire quand il devient difficile de respirer

Ne sachant pas quoi faire, s'il est difficile de respirer, vous pouvez devenir confus et paniquer, ce qui aggrave la situation. Les problèmes respiratoires proviennent d'un manque d'oxygène. L'essoufflement peut être un symptôme d'une maladie ou une conséquence d'un mode de vie inapproprié.

Pourquoi est-il difficile de respirer: que faire pour identifier la cause

Si une personne a des problèmes respiratoires, il est nécessaire de savoir ce qui a conduit à une détérioration du bien-être. L'auto-examen d'une condition peut conduire à de fausses conclusions et à un traitement inapproprié. Les spécialistes des institutions médicales aideront à poser le bon diagnostic.

Les raisons suivantes peuvent provoquer un essoufflement et un essoufflement:

  • problèmes cardiaques ou vasculaires
  • l'asthme bronchique
  • stress
  • anémie progressive
  • blessure à la poitrine
  • réaction allergique

Les problèmes respiratoires peuvent être causés par un excès de poids, un corps étranger dans la gorge et d'autres facteurs.

Seulement après avoir identifié la cause, vous pouvez commencer le traitement

Que faire quand il devient difficile de respirer?

Une attaque d'étouffement provoque la panique, il est donc difficile pour la victime de faire face au problème par elle-même. Pour aider dans cette situation, vous devez calmer la personne et l'inviter à respirer pendant un moment dans un sac en papier ou des paumes pliées dans un bateau. Cela augmentera la concentration de dioxyde de carbone, ce qui favorise la vasodilatation..

Après l'attaque, vous devez faire des exercices de relaxation, composés d'exercices simples:

  • Pendant l'inhalation, comptez mentalement jusqu'à 6
  • Expirez, comptez jusqu'à 8
  • Prenez quelques inspirations et expirez rapidement, en tirant la langue

Répétez toutes les étapes une par une plusieurs fois.

© fizkes / iStock / Getty Images Plus

La maladie n'a pas été identifiée, mais il est toujours très difficile de respirer. Que faire?

L'une des raisons de l'essoufflement est de manger la «mauvaise» nourriture. Une grande quantité de sucre, d'additifs chimiques, d'impuretés raffinées et d'autres substances épaissit le sang et rend difficile l'apport d'oxygène aux organes internes.

Pour augmenter la circulation sanguine, vous devez manger des légumes et des fruits crus, boire suffisamment d'eau propre, réduire la consommation de viande et exclure le sucre et les produits à base de farine de l'alimentation..

Vous pouvez également prendre du vinaigre de cidre de pomme pendant un certain temps: une cuillère à café dans un verre d'eau

La difficulté à respirer indique une maladie. Afin de ne pas aggraver la condition, vous ne devez pas vous soigner vous-même. Seuls les médecins peuvent poser un diagnostic précis et prescrire le bon traitement.