Principal

Goitre

Une sensation d'oppression (suffocation) dans la gorge: causes et traitement

En médecine, il existe de nombreuses maladies de natures diverses qui peuvent entraîner l'apparition de symptômes tels que l'étouffement ou une sensation d'oppression dans la gorge..

La raison peut résider à la fois dans une pathologie infectieuse simple, qui a conduit à un œdème tissulaire et à un rétrécissement de la lumière du larynx, et dans des maladies plus graves, telles que des néoplasmes malins.

Différents patients viennent souvent chez le médecin, unis par une plainte d'apparition d'étouffement. Dans ce cas, il est important d'évaluer clairement toutes les causes possibles, de trouver le facteur principal et de commencer à l'influencer. Une mise en œuvre minutieuse des mesures de diagnostic aidera à soulager le patient d'un symptôme désagréable.

Dans cet article, nous parlerons des causes possibles d'étouffement dans la gorge et des mesures que le patient doit prendre pour traiter un tel symptôme..

Une sensation d'oppression dans la gorge - causes possibles

Il existe un grand nombre de facteurs qui peuvent provoquer une constriction de la gorge, une sensation d'étouffement désagréable pour toute personne. Les raisons les plus courantes sont:

  • maladies infectieuses aiguës,
  • dommages aux articulations du cou avec arthrite,
  • nerfs pincés dans le cou,
  • diverses pathologies de la glande thyroïde,
  • blessure traumatique à la région du cou,
  • développement de pathologies tumorales,
  • certaines maladies du système respiratoire, etc..

Dans certains cas, un effet stressant sur le corps peut conduire à l'apparition d'un symptôme désagréable caractéristique. Avec le développement d'un symptôme dans le contexte du stress transféré, il ne faut pas s'inquiéter de la fonctionnalité des organes: la sensation de constriction disparaîtra dès que la personne se calmera, éliminant ainsi l'action du facteur de stress.

Chez les jeunes enfants, une sensation d'étouffement se développe souvent en raison d'une variété d'objets étrangers pénétrant dans les voies respiratoires. Dans ce cas, l'enfant commence également à tousser en essayant de libérer la trachée. Une telle situation met la vie en danger, car une structure étrangère piégée dans les voies respiratoires peut bloquer complètement la respiration, entraînant une suffocation et la mort. Se débarrasser du symptôme dans ce cas est assez simple: il est nécessaire de fournir une assistance pour dégager les voies respiratoires.

Parfois, l'habitude de porter des vêtements serrés bien ajustés autour de la gorge conduit à se plaindre d'une sensation d'oppression au niveau de la gorge. Dans ce cas, il est conseillé à la personne de refuser de porter de tels vêtements. Dans la plupart des cas, l'apparition d'un symptôme dû aux vêtements signifie uniquement que la région du cou d'une personne est très sensible, mais cela n'est pas considéré comme une pathologie.

Une sensation d'oppression dans la gorge - symptômes supplémentaires

La sensation d'étouffement est rarement un seul symptôme. Dans la plupart des cas, cette plainte est accompagnée d'un large éventail de signes supplémentaires d'une maladie, ce qui aide le médecin à diagnostiquer.

De plus, en raison du petit espace du cou, qui contient un grand nombre d'organes vitaux, plusieurs pathologies différentes qui se développent en même temps deviennent souvent la cause de la suffocation. Une personne peut également se plaindre des symptômes suivants:

  • l'apparition d'un sentiment d'inconfort lors d'une conversation ou d'un tel sentiment qui apparaît si vous devez parler trop longtemps,
  • sensation comme si une boule s'est formée dans la gorge, ce qui interfère non seulement avec le processus respiratoire, mais également l'acte d'avaler, il n'est pas possible de se débarrasser de la boule,
  • des sensations douloureuses peuvent également accompagner l'acte de déglutition, ce qui est particulièrement fréquent dans les maladies inflammatoires de la membrane muqueuse,
  • en raison d'un manque d'oxygène lors d'un traumatisme aux artères, des plaintes de lourdeur à l'arrière de la tête, des maux de tête peuvent apparaître; dans les troubles circulatoires sévères, des épisodes de perte de conscience sont également possibles,
  • une sensation d'engourdissement dans les membres, qui peut être de nature neurologique ou se développer en raison d'une circulation sanguine insuffisante.

La présence de symptômes supplémentaires, dont le patient se plaint, aide dans la plupart des cas le médecin à affiner la recherche des causes. L'essentiel est que lors du rendez-vous avec un spécialiste, le patient doit parler le plus complètement possible de ce qui l'inquiète exactement.

En quoi les différentes maladies diffèrent-elles dans le diagnostic et le traitement?

Lorsqu'une sensation de pincement dans la gorge apparaît lorsqu'un patient demande de l'aide, il effectue un diagnostic différentiel entre diverses maladies. Sur la base des résultats du diagnostic, le patient commence une thérapie, qui devrait soulager son état et se débarrasser des symptômes désagréables..

Selon le type de pathologie, le traitement peut être à la fois conservateur et opérationnel. Il est important de ne pas essayer de traiter vous-même la sensation d'étouffement, car sans diagnostic précis, au mieux, une personne perdra simplement du temps à lutter contre le symptôme, et non avec sa cause, et dans le pire des cas, provoquera une aggravation de son propre état..

Pathologies neurologiques

Les pathologies neurologiques et mentales d'un spectre différent provoquent souvent l'apparition d'étouffements. Ce symptôme accompagne souvent les états dépressifs, le syndrome d'hyperventilation, la neurasthénie et diverses crises de panique..

Il est intéressant de noter qu'en raison de la plus grande labilité du système nerveux chez les femmes, ces problèmes surviennent plus souvent que chez les hommes. La gravité de la suffocation chez le beau sexe est également souvent plus sévère.

La sensation d'étouffement dans les troubles neurologiques est souvent accompagnée de symptômes supplémentaires tels qu'une sensation aiguë de peur, l'apparition de palpitations et de crises de vertige et une accélération de la fréquence cardiaque. Tous ces phénomènes sont la conséquence d'une forte surcharge du système nerveux humain..

Les neurologues, psychothérapeutes et psychiatres sont impliqués dans le traitement de ces pathologies. Les patients se voient prescrire des médicaments qui ont un effet sédatif (en fonction de la gravité de la maladie et de son type, des décoctions simples d'herbes sédatives et des médicaments plus graves peuvent être prescrits), des médicaments du spectre des antidépresseurs.

De nombreux médicaments utilisés pour traiter les pathologies neurologiques ne sont délivrés que sur ordonnance, il est donc impossible de les obtenir sans consulter un médecin..

Comment traiter l'essoufflement

Néoplasmes de diverses natures

Les tumeurs de nature bénigne et maligne sont une autre cause fréquente de sensation de constriction dans la gorge. Cette raison de l'apparition du symptôme est de nature complètement mécanique. Le fait est qu'il y a peu de place dans le cou, ce qui signifie qu'il est très facile de provoquer une sensation de constriction dans les structures voisines..

Plus la tumeur se développe, plus les symptômes de compression seront prononcés, auxquels, en plus de l'étouffement, il est habituel d'inclure une sensation de boule dans la gorge, un affaiblissement ou une perte complète de la voix, son enrouement, des difficultés à avaler.

L'approche du traitement d'une maladie tumorale dépendra de sa nature et de son taux de croissance. Si un patient reçoit un diagnostic de formation bénigne qui ne se développe pas du tout et ne cause pas de désagréments graves, il lui sera alors conseillé d'observer régulièrement un spécialiste. Des observations sont nécessaires pour suivre le développement de la tumeur et, s'il y a un risque de dégénérescence, pour l'enlever chirurgicalement.

Si la tumeur est maligne, elle devra probablement être enlevée chirurgicalement. Une fois la tumeur retirée, la personne sera recommandée, selon le stade du processus, une radiothérapie ou une chimiothérapie pour éviter les rechutes. Des médicaments du groupe des cytostatiques peuvent également être prescrits. En outre, le patient devra être surveillé pendant une longue période par des oncologues, dont la tâche est de détecter en temps opportun de nouvelles tumeurs et de commencer leur traitement si le besoin s'en fait sentir..

En fonction des symptômes supplémentaires, le patient peut être recommandé des complexes de vitamines, des sédatifs, des analgésiques de différents degrés d'effet.

Œdème muqueux

Les poches qui affectent la membrane muqueuse ne sont pas considérées comme un type indépendant de maladie, mais agissent comme un symptôme supplémentaire. Comme dans le cas des tumeurs, la cause de l'étouffement est mécanique: un gonflement de la membrane muqueuse se développe, ce qui conduit à un rétrécissement de la lumière du larynx, ce qui signifie que moins d'oxygène pénètre dans le corps.

Un gonflement de la membrane muqueuse de la gorge peut survenir en raison d'un traumatisme, après des brûlures, à la suite de maladies infectieuses graves ou de réactions allergiques. En fonction de la cause de l'œdème, le traitement sera sélectionné.

Très souvent, l'œdème laryngé s'accompagne d'un syndrome douloureux, qui apparaît soit en réponse à la déglutition, soit en parlant. Cela est dû au fait que la membrane muqueuse devient particulièrement sensible aux irritants et que tout mouvement agit comme un facteur irritant supplémentaire..

Le gonflement de la membrane muqueuse se développe rarement à la vitesse de l'éclair (cela se produit principalement lors d'une violente réaction allergique). Le plus souvent, les plaintes du patient apparaissent assez lentement, par étapes..

Le choix de la méthode de traitement dépend de la cause principale du développement de l'œdème. Ainsi, par exemple, si un virus est devenu un facteur déclencheur, le patient se voit prescrire des médicaments antiviraux et des médicaments fortifiants, des complexes vitaminiques. S'il y a une température, elle est ramenée à des valeurs normales ou légèrement élevées..

Si une suffocation et une sensation de constriction dans la gorge sont provoquées par l'angine, le patient doit se voir prescrire des médicaments du groupe des antibiotiques et des antiseptiques. Le traitement avec des antibiotiques est considéré comme obligatoire pour l'angine de poitrine, il ne faut pas le négliger, afin de ne pas faire face à d'éventuelles complications.

S'il n'est pas possible d'établir immédiatement la cause de l'œdème muqueux, des anti-inflammatoires peuvent être prescrits au patient. Ces médicaments aident à soulager le gonflement de la gorge, et donc à soulager le symptôme de suffocation..

Diphtérie

La diphtérie est une maladie infectieuse complexe et potentiellement mortelle, souvent accompagnée d'étouffement. Il nécessite une mention distincte, car il est assez difficile à diagnostiquer et affecte souvent les jeunes enfants..

Le bacille diphtérique, pénétrant dans la gorge, provoque non seulement une suffocation, mais également l'apparition d'une toux, de la fièvre, un gonflement du cou et d'autres symptômes. Le tableau clinique de la diphtérie ressemble à de nombreuses autres maladies, ce qui complique considérablement la recherche diagnostique et ne permet pas un diagnostic aux premiers stades de la maladie.

La diphtérie n'est pas diagnostiquée comme diagnostic tant qu'un prélèvement pharyngé n'est pas obtenu. Dès que le médecin voit un bacille diphtérique dans les résultats du frottis, il a le droit de commencer le traitement.

La base du traitement de la diphtérie est l'introduction d'un sérum antitoxique spécial avec une activité anti-diphtérique. Naturellement, l'introduction de sérum ne se fait pas à domicile, mais dans un hôpital infectieux spécialisé, où une personne peut être aidée en cas de réaction inattendue..

Si le patient a une telle difficulté à respirer qu'il n'a pas le temps d'attendre l'action du sérum, il subit une trachéotomie. Cette manipulation vous permet de fournir un processus de respiration contournant les zones touchées..

Komarovsky sur la diphtérie

Autres pathologies possibles

En plus des maladies déjà mentionnées, d'autres pathologies peuvent entraîner des difficultés respiratoires et une compression dans la gorge..

Par exemple, un étouffement et une sensation d'oppression dans la gorge sont souvent le résultat d'une réaction allergique grave. Dans ce cas, il est recommandé au patient de prendre des médicaments à action antihistaminique. En fonction des symptômes allergiques supplémentaires, des gouttes nasales et oculaires peuvent également être prescrites en cas d'écoulement nasal sévère ou de larmoiement.

Le choc anaphylactique est une variante d'une réaction allergique avec suffocation sévère. Cette condition nécessite une assistance urgente de spécialistes qui seront en mesure de prendre toutes les mesures nécessaires. Le choc anaphylactique met la vie en danger et est une condition urgente, par conséquent, lorsqu'il se développe, ils appellent une ambulance sans essayer de faire face au problème par eux-mêmes.

Une autre cause fréquente d'étouffement et de sensation d'oppression dans la gorge est diverses pathologies de la glande thyroïde, accompagnées de son élargissement. La prolifération du tissu thyroïdien conduit à un clampage des structures les plus proches, ne posant pas de menace grave pour la vie, mais provoquant une gêne sévère pour le patient.

Le traitement des maladies thyroïdiennes sera choisi par le médecin en fonction de la variété. Ainsi, par exemple, en cas d'hypothyroïdie (manque d'hormones organiques), un traitement hormonal substitutif et des préparations d'iode peuvent être prescrits, et avec l'hyperthyroïdie (un excès d'hormones produites), des anti-inflammatoires, des médicaments anti-thyroïdiens sont utilisés (neutralisent l'effet de l'excès d'hormones). Si la glande thyroïde atteint une taille énorme, la question de l'ablation de la glande thyroïde est décidée.

Dans certains cas, la suffocation se produit en raison d'une crise d'asthme bronchique. Une telle attaque nécessite l'utilisation d'inhalateurs bêta-adrénomimétiques à courte durée d'action. Si une personne souffre d'asthme bronchique sévère, des médicaments à base de glucocorticoïdes sont sélectionnés pour lui, arrêtant les processus négatifs dans les poumons. Si vous ne pouvez pas faire face à une crise d'asthme bronchique en utilisant des moyens conventionnels, vous devez également appeler une ambulance, qui fournira une aide d'urgence aux patients..

Mesures diagnostiques

Les mesures diagnostiques des plaintes de constriction de la gorge sont souvent décisives. Le médecin est obligé de faire attention aux plaintes du patient, aux antécédents médicaux, au moment de l'apparition des premiers symptômes.

En fonction des symptômes supplémentaires, des examens seront également prescrits. En cas de suspicion de diphtérie, le médecin doit prescrire un prélèvement de gorge. Pour les blessures de la colonne cervicale, une radiographie est recommandée, la tomodensitométrie et l'IRM sont possibles. Si une biopsie est effectuée si une tumeur est suspectée pour déterminer le type de tumeur.

Sur la base du résultat des examens diagnostiques, un diagnostic est posé et ce n'est qu'alors que les mesures de traitement commencent. Un traitement basé uniquement sur les symptômes n'aura qu'un effet temporaire, sans protéger une personne des conséquences possibles des maladies.

Le traitement d'un symptôme à domicile sans diagnostic bien établi est inacceptable. Cela peut être dangereux dans le cas d'affections aiguës telles que la diphtérie à un stade sévère, un choc anaphylactique et une crise d'asthme bronchique sévère. Soyez vigilant lorsqu'un symptôme survient et consultez un médecin!

Qu'est-ce qui provoque une sensation d'oppression dans la gorge et comment vous débarrasser de ce symptôme?

Si vous ressentez une sensation d'oppression dans la gorge, il y a de fortes chances que vous vous inquiétiez de la cause de cette sensation. La cause d'une sensation d'oppression dans la gorge peut aller d'une infection, telle qu'une angine streptococcique, à des réactions allergiques plus graves. Si vous présentez d'autres signes, tels que des difficultés à avaler ou à respirer, une sensation d'oppression dans la gorge est une urgence qui doit être traitée immédiatement..

La constriction dans la gorge peut prendre plusieurs formes. Vous pouvez ressentir les sensations suivantes:

  • la gorge est enflée
  • une boule coincée dans ma gorge
  • quelque chose me serre le cou
  • gorge irritée et trempée
  • quelque chose bloque la gorge, ce qui rend difficile la respiration ou la déglutition

Lisez la suite pour en savoir plus sur les causes possibles d'un mal de gorge et comment vous pouvez vous débarrasser de ce symptôme..

Raisons: Qu'est-ce qui peut causer ce sentiment?

Plusieurs conditions peuvent conduire à la sensation d'une gorge bouchée ou serrée:

1. Brûlures d'estomac ou reflux gastro-œsophagien

Le reflux gastro-œsophagien (RGO) est une affection dans laquelle les groupes musculaires entre l'œsophage et l'estomac ne se resserrent pas correctement. Cette ouverture détendue permet à l'acide gastrique de pénétrer dans l'œsophage. L'acide gastrique irrite l'œsophage et crée une sensation de brûlure que nous appelons brûlures d'estomac.

Le RGO peut provoquer une sensation d'oppression dans la gorge ou une sensation comme une boule ou un morceau de nourriture coincé dans la gorge. Cela peut rendre difficile l'ingestion de nourriture..

D'autres symptômes sont également possibles:

  • goût amer dans la bouche
  • éructations liquides
  • voix rauque
  • douleur thoracique, peut ressembler à une crise cardiaque
  • toux sèche
  • mauvaise haleine

2. Infections

Les infections, telles que l'amygdalite et l'angine streptococcique, peuvent entraîner une sensation d'oppression dans la gorge. Les symptômes suivants sont généralement associés à des infections:

  • glandes enflammées
  • déglutition douloureuse
  • fièvre
  • des frissons
  • mal d'oreille
  • mauvaise haleine
  • mal de crâne
  • perte de voix (laryngite)
  • nausées ou vomissements (chez les enfants)
  • amygdales rouges ou enflées

3. Réaction allergique

Une réaction allergique se produit lorsque votre système immunitaire identifie par erreur des substances inoffensives, telles que les arachides ou le pollen, comme des agents étrangers dangereux. Il déclenche une réaction en libérant des produits chimiques qui provoquent des symptômes comme un nez bouché et des yeux larmoyants.

Le type de réaction allergique le plus grave est appelé anaphylaxie. Cela peut se produire en réaction à:

  • la nourriture que tu as mangée
  • les médicaments que vous avez pris
  • une morsure d'insecte

Les symptômes de cette réaction commencent généralement quelques minutes à quelques heures après l'exposition.

Les produits chimiques libérés lors de l'anaphylaxie provoquent une inflammation, ce qui provoque un gonflement de la gorge et des voies respiratoires, provoquant une sensation d'oppression. Les autres symptômes de l'anaphylaxie comprennent:

  • essoufflement ou respiration sifflante lors de la respiration
  • toux
  • enrouement
  • douleur ou oppression thoracique
  • gonflement du visage, des lèvres, de la langue et de la bouche
  • démangeaisons de la bouche ou de la gorge
  • vertiges et évanouissements
  • urticaire, éruption cutanée ou démangeaisons
  • nausées, vomissements ou diarrhée
  • des crampes d'estomac
  • Impulsion rapide

L'anaphylaxie est toujours une urgence médicale. Appelez immédiatement une ambulance pour un traitement.

4. Trouble anxieux

Bien que le trouble anxieux soit une réponse émotionnelle, il peut provoquer de réels symptômes physiques. Pendant les crises de panique, le patient peut ressentir une sensation d'oppression dans la gorge et un fort rythme cardiaque. Ces symptômes apparaissent assez rapidement et peuvent ressembler à ceux d'une crise cardiaque..

Les autres symptômes d'une crise de panique comprennent:

  • augmentation de la transpiration
  • frisson
  • respiration difficile
  • crampes ou nausées
  • mal de crâne
  • vertiges
  • des frissons
  • engourdissement ou fourmillement
  • sentiments de malheur

5. Glande thyroïde élargie (goitre)

La glande thyroïde en forme de papillon, située dans le cou, produit des hormones qui aident à contrôler le métabolisme. Une glande thyroïde hypertrophiée peut provoquer une sensation d'oppression dans la gorge, rendant difficile la respiration et la déglutition.

D'autres symptômes d'une glande thyroïde hypertrophiée comprennent:

  • gonflement de la gorge
  • voix rauque ou changement de voix
  • toux

Quand voir un médecin?

Le choc anaphylactique est une urgence médicale qui doit être fournie immédiatement. Si vous présentez les symptômes d'une réaction allergique sévère, tels que des difficultés à respirer ou à avaler, appelez le numéro d'urgence.

Prenez rendez-vous avec votre médecin si vous présentez l'un des symptômes suivants:

  • douleur thoracique
  • forte fièvre supérieure à 39,4 ° C
  • mal de gorge qui dure plus de 48 heures
  • mal de gorge et glandes enflées
  • raideur de la nuque

Diagnostics: quels tests doivent être effectués?

Les tests prescrits par votre médecin dépendent de la cause de votre oppression de la gorge..

Tests pour le RGO

Parfois, un médecin peut diagnostiquer le RGO en se basant uniquement sur les symptômes. Vous devrez peut-être porter un moniteur qui mesure la quantité d'acide gastrique entrant dans votre œsophage.

D'autres tests peuvent également être nécessaires pour évaluer les symptômes:

  • Avaler du baryum ou des rayons X du tractus gastro-intestinal supérieur. Dans ce cas, vous devez boire un liquide crayeux. Ensuite, le médecin fait une radiographie de l'œsophage et de l'estomac.
  • Endoscopie. Ce test utilise un tube mince et flexible avec une caméra à une extrémité pour montrer l'intérieur de l'œsophage et de l'estomac.

Tests d'infection

Votre médecin vous posera d'abord des questions sur vos symptômes. Vous devrez peut-être alors prélever un tampon au fond de votre gorge pour rechercher une laryngite ou d'autres bactéries. C'est ce qu'on appelle la culture pharyngée..

Analyse pour l'anaphylaxie

Un allergologue peut faire un test sanguin ou un test cutané pour vérifier la présence d'allergènes.

Tests de trouble anxieux

Le médecin procédera à un examen général. Vous pouvez recevoir un électrocardiogramme (ECG) pour exclure une maladie cardiaque ou des tests sanguins pour rechercher d'autres problèmes pouvant imiter un trouble anxieux. Le thérapeute peut alors déterminer la cause de votre trouble anxieux..

Tests pour une glande thyroïde hypertrophiée

Le médecin examinera votre cou et effectuera un test sanguin pour les niveaux d'hormones thyroïdiennes. De plus, une échographie et une thyrographie par radionucléides (scintigraphie thyroïdienne) peuvent être prescrites pour diagnostiquer une hypertrophie de la glande thyroïde..

Premiers secours: quels remèdes peuvent être utilisés pour soulager rapidement les symptômes?

Si vous avez des brûlures d'estomac, une oppression de la gorge ou d'autres symptômes, vous pouvez utiliser les remèdes suivants:

  • éviter de trop manger
  • éviter les aliments qui causent des brûlures d'estomac
  • prendre des antiacides

Si la douleur ou l'oppression dans la gorge est causée par une infection, des analgésiques tels que l'ibuprofène peuvent être pris pour aider à réduire l'inconfort. Le médecin peut également prescrire des antibiotiques pour traiter les infections bactériennes telles que la laryngite. Se gargariser avec un mélange de sel, de soude et d'eau chaude, ainsi que sucer des pastilles avec des médicaments antibactériens, aide bien. Sauvegardez votre voix jusqu'à ce que vous vous sentiez mieux.

Le traitement de l'anaphylaxie se fait sous étroite surveillance médicale, éventuellement avec une injection d'épinéphrine. D'autres médicaments peuvent également être nécessaires, tels que les antihistaminiques et les corticostéroïdes.

Comment le traiter?

Le traitement dépend de la cause de la sensation d'oppression dans la gorge..

RGO / brûlures d'estomac

Plusieurs médicaments différents sont utilisés pour traiter les brûlures d'estomac:

  • Les antiacides neutralisent l'acide gastrique.
  • Les antagonistes des récepteurs de l'histamine H2, par exemple la cimétidine (Belomet, Histodil, Primamet, Simesan, Yutaxan), la famotidine (Famo, Blokatsid, Gastrosidin, etc.) et la ranitidine (Ranigast, Duoran, Acidex, etc.) réduisent la quantité d'acide sécrétée par l'estomac.
  • Inhibiteurs de la pompe à protons tels que l'ésoméprazole (Nexium, Ezokar, Emanera, Neo-Zext), le lansoprazole (Lantorol) et l'oméprazole (Gastrozole, Zerocid, Losek, Omez, "Omecaps" et autres) bloquent la production d'acide gastrique.

Plusieurs changements de mode de vie peuvent également aider à soulager les symptômes des brûlures d'estomac, notamment:

  • réduire les portions de nourriture, surtout avant le coucher
  • perdre du poids si vous êtes en surpoids
  • arrêter de fumer
  • éviter l'alcool
  • la tête dans le lit doit être 15 cm plus haute que le corps

Si vous présentez des symptômes fréquents de brûlures d'estomac - plus de deux fois par semaine - consultez votre médecin pour un diagnostic et un traitement appropriés.

Les infections

Les antibiotiques traitent les infections causées par des bactéries, mais ils n'aideront pas si la maladie est causée par un virus.

  • Pour aider votre corps à combattre les infections, reposez-vous et prenez soin de vous.
  • Pour éviter de tomber malade à l'avenir, lavez-vous souvent les mains et éloignez-vous des personnes déjà malades..

Réactions allergiques

L'anaphylaxie est traitée par injection d'épinéphrine. Si vous souffrez d'allergies sévères aux aliments, aux piqûres d'insectes ou aux médicaments, emportez avec vous une seringue d'épinéphrine automatique. Pour l'acheter, il faut une ordonnance d'un médecin.

Pour certains types d'allergies, la soi-disant immunothérapie peut aider à désensibiliser le système immunitaire à l'allergène et à prévenir de futures réactions. Il consiste en une série de vaccinations sur une longue période. Ces vaccinations contiendront de plus en plus d'allergènes jusqu'à ce que le système immunitaire cesse de répondre.

Trouble anxieux

Pour prévenir les crises de panique, votre médecin peut vous prescrire une combinaison de psychothérapie et de médicaments, tels que des inhibiteurs sélectifs du recaptage de la sérotonine. Des techniques de relaxation telles que le yoga et la méditation peuvent parfois aider..

Glande thyroïde élargie

Une intervention chirurgicale ou de l'iode radioactif peut être nécessaire pour traiter une glande thyroïde ou un goitre excessivement hypertrophiés, selon la cause. Ces traitements entraîneront une ablation partielle ou complète de la glande thyroïde. Pour remplacer la glande thyroïde, le patient doit alors prendre des hormones thyroïdiennes de remplacement.

Conclusions: à quoi s'attendre

Les causes qui provoquent la sensation d'oppression dans la gorge sont traitables.

Les antiacides et autres médicaments qui neutralisent ou bloquent la production d'acide gastrique peuvent réduire les brûlures d'estomac. Les symptômes peuvent également être contrôlés en évitant les déclencheurs de brûlures d'estomac.

Les infections disparaissent généralement en une semaine environ.

Pour soulager les réactions allergiques sévères, vous devez avoir une seringue d'épinéphrine avec vous, prendre des antihistaminiques et éviter les allergènes.

Les crises de panique peuvent être éliminées au fil du temps grâce à la psychothérapie et aux médicaments..

L'élargissement de la glande thyroïde disparaîtra après le traitement prescrit par un spécialiste.

Pourquoi est-ce mal de gorge et comment le guérir

Un problème courant avec lequel les patients consultent un médecin est une sensation d'oppression dans la gorge. Cette condition peut grandement déranger une personne, car elle provoque une gêne et interfère avec une vie bien remplie..

Vous devez savoir que ce symptôme survient dans de nombreuses maladies différentes, certaines d'entre elles ne constituent pas une menace pour la vie humaine, tandis que d'autres sont dangereuses et nécessitent un traitement rapide. Par conséquent, s'il écrase dans la gorge, vous devez absolument faire attention à ce problème..

Pathologie ORL

Le plus souvent, une sensation de pression dans la gorge apparaît avec une maladie des organes ORL. Ces pathologies comprennent la laryngite, l'amygdalite et la pharyngite. Les patients se plaignent de douleurs lors de la déglutition, sensation de corps étranger dans la gorge, mal de gorge.

Si l'une de ces maladies est détectée, le traitement doit être débuté immédiatement, car une nouvelle propagation de l'infection et l'apparition de complications sont possibles. Par exemple, dans le cas d'un traitement intempestif, un abcès peut se former dans la gorge..

La pression de la douleur dans la gorge devient encore plus forte, la température augmente, des signes d'intoxication du corps se rejoignent. Sans soins médicaux, cette maladie peut entraîner une septicémie et même la mort..

Pathologie endocrinienne

Une glande thyroïde hypertrophiée due à un apport insuffisant d'iode dans le corps ou à une sécrétion excessive d'hormones thyroïdiennes provoque également une sensation de pression dans la gorge. Le volume normal de la glande thyroïde chez la femme peut atteindre 18 ml, chez l'homme - jusqu'à 25 ml.

Avec une légère augmentation de la glande, le patient peut ne ressentir aucun inconfort. Et seulement quand il atteint une grande taille, il peut commencer à exercer une pression.

Les patients se plaignent d'enrouement et d'une sensation d'essoufflement. De plus, si le larynx est examiné, la pathologie ne sera pas détectée. Dans le cas où la cause du goitre est la thyrotoxicose, le patient s'inquiète de la sensation de chaleur, de transpiration excessive, de perte de poids.

Pour poser un diagnostic, un endocrinologue palpe le cou, l'oriente vers une échographie de la glande thyroïde et recommande de faire un don de sang pour une étude du taux d'hormones thyroïdiennes. Si une maladie thyroïdienne est détectée, le patient est enregistré auprès d'un endocrinologue.

Facteur émotionnel

Souvent, une sensation de pression dans la gorge se produit sur une base nerveuse: en raison d'un stress chronique, d'un facteur psycho-traumatique sévère, ou lors d'anxiété, de peur. De nombreuses personnes ont rencontré cette condition au moins une fois dans leur vie - avant un examen ou un entretien important..

Dans ce cas, la sensation de pincement dans la gorge disparaît dès que le facteur traumatique est éliminé.

Avec une dépression prolongée et un stress constant, une sensation de boule dans la gorge peut souvent apparaître. Dans ce cas, vous devriez consulter un psychothérapeute pour prescrire une thérapie appropriée..

Autres raisons

De nombreux processus dans le corps peuvent également provoquer une sensation de boule dans la gorge:

  1. Œdème laryngé. Il est important de comprendre qu'il ne s'agit pas d'une maladie indépendante, mais d'une conséquence d'une réaction allergique, de brûlures, d'un traumatisme. Il faut se rappeler que cette condition constitue une menace pour la vie humaine, car une suffocation peut se développer. Par conséquent, la recherche de soins médicaux doit être immédiate.
  2. Néoplasmes du pharynx et du larynx. Les tumeurs peuvent être bénignes ou malignes. Les raisons de leur apparition ne sont pas entièrement comprises, mais les facteurs de provocation sont l'utilisation de nicotine et d'autres substances toxiques, des traumatismes ou des brûlures de la gorge. Le patient se plaint d'enrouement, de toux (parfois des saignements), de sensation de corps étranger. C'est la pathologie la plus dangereuse qui provoque une pression dans la gorge..
  3. En surpoids. Dans ce cas, la graisse s'accumule non seulement dans la couche sous-cutanée, mais également autour des organes internes, y compris le larynx, en la comprimant. Cette situation est rare et n'est possible qu'avec l'obésité du 3ème degré..
  4. Maladies du tractus gastro-intestinal. Si, après avoir mangé la gorge, vous ressentez une sensation de coma, de brûlures d'estomac, d'éructations, de nausées, vous devez être examiné pour des maladies telles que la gastrite et les maladies gastro-œsophagiennes.
  5. Ostéochondrose cervicale. Cette pathologie survient en raison de modifications dégénératives-dystrophiques de la colonne cervicale, ce qui entraîne une violation de ses fonctions. Le patient est préoccupé par une sensation d'oppression dans la gorge, des douleurs dans la région de la tête et du cou, des étourdissements.

Traitement

Il arrive souvent que les gens n'attachent pas d'importance à la pression dans la gorge, surtout si ce symptôme se produit rarement. Certains essaient de guérir d'eux-mêmes, mais seul un médecin peut correctement diagnostiquer et prescrire un traitement efficace..

Non seulement le résultat du traitement, mais parfois la vie d'une personne dépend de l'identification rapide de la cause provoquant une sensation d'oppression dans la gorge.

Pour les maladies des organes ORL, des sprays antiseptiques et des pastilles sont prescrits pour la résorption. Dans les cas graves, antibiothérapie. Si un abcès survient dans la gorge, le traitement est uniquement chirurgical, en milieu hospitalier.

En cas de dysfonctionnement de la glande thyroïde, le traitement dépend du type de maladie. Pour le goitre causé par une carence en iode, des préparations d'iodure de potassium sont prescrites, par exemple l'iodomarine.

Avec la thyrotoxicose, le traitement consiste en l'utilisation de thyrostatiques. Dans les deux cas, si la pharmacothérapie est inefficace, un traitement chirurgical est effectué.

L'œdème laryngé est traité en éliminant la cause qui l'a provoqué. Lors de la fourniture de premiers soins, des préparations hormonales sont injectées - par voie intramusculaire et par inhalation. Également utilisé des antihistaminiques et des diurétiques.

Les excroissances de la gorge sont enlevées chirurgicalement. Si une malignité est détectée, une radiothérapie et une chimiothérapie sont effectuées.

Si vous êtes en surpoids, un endocrinologue ou un nutritionniste élaborera un régime en fonction de vos caractéristiques individuelles. Prescrire des médicaments pour vous aider à perdre du poids.

Les maladies du tractus gastro-intestinal sont traitées par un thérapeute ou un gastro-entérologue. Appliquez des procinétiques, des antiacides, des antispasmodiques. Et vous devez également suivre le régime recommandé par votre médecin..

Pour le traitement de l'ostéochondrose cervicale, des onguents et des gels anti-inflammatoires pour application topique, des analgésiques, des relaxants musculaires et des chondroprotecteurs sont utilisés. Le patient doit participer à des exercices de physiothérapie, assister à des procédures de physiothérapie et à des séances de massage.

Une boule dans la gorge causée par des facteurs émotionnels est traitée de manière globale. Les sédatifs et décoctions à base d'herbes médicinales sont utilisés: valériane, agripaume, menthe.

Dans des conditions sévères, le psychothérapeute sélectionne les antidépresseurs ou les tranquillisants sur une base individuelle. De plus, des séances de psychothérapie sont organisées.

Le problème de la pression dans la gorge avec un traitement approprié et rapide sera définitivement résolu, ce qui affectera positivement le bien-être et la qualité de vie du patient.

Une pression au milieu du sternum est difficile à respirer comme une boule dans la gorge

Une gêne au niveau de la poitrine, qui se manifeste par une douleur, un essoufflement, une tachycardie et une sensation de boule dans la gorge, sont soit des signes d'une pathologie grave, soit des phénomènes à court terme et inoffensifs. Les symptômes ci-dessus ne peuvent être ignorés..

Des sensations désagréables dans la poitrine et la gorge peuvent signaler des perturbations dans le travail non seulement du cœur, mais également de nombreux autres organes. Pour connaître la cause de l'état pathologique, vous devez contacter un médecin spécialiste.

Hernie diaphragmatique et boule dans la gorge

Il existe plusieurs types de hernies qui ressemblent à des maladies cardiaques dans les symptômes, mais n'apparaissent en aucun cas à l'extérieur. Une hernie du POD (ouverture œsophagienne du diaphragme) est une affection courante qui se manifeste par l'expansion de l'ouverture naturelle du diaphragme à travers laquelle passe l'œsophage.
Dans ce cas, une partie de l'estomac et le segment abdominal de l'œsophage, qui devraient normalement se trouver dans la cavité abdominale, commencent à émerger à travers le trou du diaphragme. Ainsi, les organes pénètrent dans la poitrine, commencent à presser et à presser les poumons et le cœur, situés au milieu. Extérieurement, cette maladie peut ne se manifester d'aucune façon, mais des symptômes typiques apparaissent..

Avec une hernie de POD, en plus de la gravité derrière le sternum, les symptômes suivants peuvent être observés:

  • inconfort et essoufflement après l'ingestion, car un estomac plein commence à appuyer sur le diaphragme et les poumons;
  • nausées, épisodes de vomissements, associés à une suralimentation et à une pression sur l'estomac des parois du diaphragme;
  • l'oesophagite par reflux est la pénétration du contenu de l'estomac dans l'œsophage, qui s'accompagne d'une inflammation, de symptômes de brûlures d'estomac, de hoquet, de boule dans la gorge, de douleurs thoraciques;
  • palpitations cardiaques et douleurs lancinantes autour du cœur.

Il est possible de déterminer la présence d'une hernie diaphragmatique après radiographie à l'aide d'un agent de contraste. L'image montrera les limites de l'estomac et de l'œsophage. Pour soulager les symptômes de la maladie, vous devrez prendre des médicaments, faire de la physiothérapie et des exercices thérapeutiques spéciaux. Dans de très rares cas, la pathologie entraîne des complications, puis une intervention chirurgicale est nécessaire.

Toutes les causes sont divisées en infectieuses et non infectieuses. Dans le premier cas, les plaintes surviennent dans le contexte d'une infection virale, protozoaire, bactérienne, parasitaire ou fongique, et dans le second cas, la cause est des néoplasmes, un dysfonctionnement d'organe, un traumatisme, des maladies inflammatoires, une pathologie neurologique et des corps étrangers.

Mal de gorge purulent

Une cause fréquente de coma et de douleur est l'inflammation de l'anneau pharyngé ainsi que des amygdales. Ces symptômes sont plus prononcés avec l'angor purulent (folliculaire, phlegmoneux). Les causes du développement de la maladie sont les infections streptococciques et autres, les traumatismes. Le mécanisme d'infection est aérogène. Une personne est infectée par l'air d'une personne malade. Des méthodes de transmission de l'infection par contact domestique et alimentaire sont possibles.

La sensation de boule dans la gorge avec angine de poitrine est causée par un gonflement des amygdales pharyngées. Ils augmentent de taille et deviennent très douloureux. La maladie la plus grave survient chez les enfants de 5 à 10 ans. La douleur thoracique survient lorsque le processus inflammatoire se propage au larynx, à la trachée et aux bronches.

Inflammation du larynx

Une cause fréquente de douleur et de coma est l'inflammation du larynx et des ligaments (laryngite). Le larynx est un organe respiratoire en forme de tube situé entre le pharynx et la trachée. L'inflammation du larynx avec sténose est appelée croup. Cette pathologie est fréquente chez les jeunes enfants. Les raisons du développement de la laryngite sont:

  • les maladies virales (ARVI, grippe, rhinovirus et coronavirus);
  • reproduction incontrôlée de champignons;
  • infections bactériennes;
  • exposition à de basses températures;
  • manger de la nourriture froide ou des boissons gazeuses;
  • allergie;
  • maladie de reflux;
  • inhalation d'air pollué;
  • fumeur;
  • risques professionnels (inhalation de poussières et de gaz irritants).

Le croup chez les enfants est causé par la diphtérie, la rougeole, la scarlatine, la varicelle et d'autres maladies. Les facteurs prédisposants comprennent l'hypoxie fœtale, la diathèse, le rachitisme et les traumatismes à la naissance. La sensation d'un objet étranger dans la gorge est causée par un gonflement du larynx et des ligaments. La douleur thoracique survient lorsque les bronches sont impliquées dans le processus. La cause de ces symptômes peut être des spasmes, dans lesquels les muscles lisses sont fortement tendus..

Abcès de la gorge

Une boule dans la gorge et une toux sont les signes d'un abcès pharyngé. C'est une condition dans laquelle une cavité avec du pus se forme dans la région pharyngée. Le groupe à risque comprend les enfants de moins de 4 ans. Les facteurs de risque de formation d'abcès sont:

  • otite moyenne purulente et otite moyenne interne;
  • amygdalite;
  • inflammation purulente des glandes parotides;
  • sinusite;
  • inflammation du pharynx;
  • ARVI;
  • grippe;
  • élimination des végétations adénoïdes et des amygdales;
  • mastoïdite (inflammation du processus mastoïde).

Les raisons de l'apparition d'une sensation de coma sont le drainage du pus et une diminution de la lumière des voies respiratoires.

Autres pathologies

Les autres causes de douleur thoracique et de coma sont:

  1. Maladies cardiovasculaires (angine de poitrine, anévrisme, infarctus du myocarde). L'angine de poitrine se caractérise par des difficultés respiratoires et des douleurs à la gauche du sternum dues à un apport insuffisant d'oxygène au myocarde. Les attaques durent jusqu'à 20-30 minutes et disparaissent après la prise de nitrates.
  2. Maladies respiratoires (trachéite, trachéobronchite, alvéolite, pneumonie).
  3. Maladies du tractus gastro-intestinal (cancer et tumeurs bénignes de l'œsophage, son rétrécissement à la suite de spasmes ou de changements cicatriciels, kystes, polypes, hernie hiatale, reflux gastro-œsophagien, œsophagite). Avec le reflux (reflux de nourriture vers l'arrière de l'estomac dans l'œsophage), une douleur est ressentie dans le tiers inférieur de la poitrine et avec un spasme de l'œsophage, elle est pressante et s'affaiblit dans le contexte de la prise d'antispasmodiques.
  4. Pathologie psychoneurologique (névroses, crises de panique). Les crises de panique sont des crises d'anxiété sévères, se manifestant par des troubles somatiques. Les jeunes femmes sont plus susceptibles de tomber malades. L'apparition de douleur et de coma est due à une libération accrue de catécholamines, à une pression accrue, à une vasoconstriction, à une activité cardiaque accrue et à une respiration accrue. Les crises de panique peuvent se développer dans un contexte d'infarctus du myocarde, de maladie coronarienne, de schizophrénie, de dépression et de phobies.
  5. Ostéochondrose des régions cervicale et thoracique.
  6. Réaction allergique. Peut être déclenché par de la nourriture, des médicaments ou par l'inhalation de diverses substances.
  7. Pathologie thyroïdienne.
  8. Des ganglions lymphatiques enflés.
  9. Botulisme.
  10. Nasopharyngite (inflammation concomitante des muqueuses nasale et pharyngée).
  11. Corps étrangers du larynx et de la trachée.
  12. Brûlures.
  13. Lésion de la membrane muqueuse du pharynx, du larynx ou de l'œsophage par des objets durs (os, verre).
  14. Varices dans l'œsophage. Les douleurs thoraciques surviennent dans le contexte d'une diminution de l'élasticité de la paroi vasculaire, de leur débordement de sang et d'une augmentation de la pression.

La maladie ne présente aucun signe externe, accompagné de symptômes sévères similaires aux pathologies cardiaques. La hernie de l'ouverture œsophagienne du diaphragme (HOP) est une maladie courante caractérisée par son expansion. Les violations conduisent au fait que la personne est confrontée à une sensation de boule dans la poitrine.

Cela est dû à la sortie d'une partie de l'estomac par l'ouverture du diaphragme. Il en va de même pour le segment abdominal de l'œsophage. Dans des conditions normales, ces organes doivent être situés dans la cavité abdominale. Les pathologies conduisent au fait qu'elles pénètrent dans la poitrine, où elles pressent les poumons et le cœur.

Nous vous suggérons de vous familiariser avec: Pourquoi la colonne vertébrale fait mal au milieu du dos Méthodes de traitement et d'élimination de la douleur

Une personne ne montre pas de signes évidents externes, mais il existe des symptômes caractéristiques qui aideront à suspecter des problèmes et à contacter un spécialiste qualifié:

  1. Il y a une sensation de boule dans l'œsophage et un essoufflement sévère après avoir mangé. Un estomac plein exerce une pression sur les poumons et le diaphragme.
  2. Le patient ressent des nausées, des vomissements après avoir mangé. Cela est également dû à un estomac plein, qui appuie sur les parois du diaphragme..
  3. Oesophagite par reflux. La maladie est caractérisée par l'ingestion du contenu du tractus gastro-intestinal dans l'œsophage. Cela provoque le développement du processus inflammatoire. Le patient est dérangé non seulement par une bosse dans l'œsophage, mais également par des symptômes d'accompagnement, notamment des brûlures d'estomac, le hoquet, des sensations douloureuses.
  4. La fréquence cardiaque augmente. Dans la région du cœur, une personne remarque l'apparition de douleurs lancinantes.

Il est possible de déterminer le développement de processus pathologiques si vous passez par des études spéciales. Les médecins prescrivent des radiographies à leurs patients à l'aide de produits de contraste.

Les mesures diagnostiques vous permettent de voir le bord de l'estomac et de l'œsophage sur l'image. Pour le traitement, un traitement médicamenteux sera nécessaire, prescrit exclusivement par un médecin. De plus, le patient devra assister à des exercices thérapeutiques, à des procédures de physiothérapie. Parfois, une hernie diaphragmatique peut entraîner de graves complications nécessitant une intervention chirurgicale.

Diagnostique

Si vous ressentez une gêne dans la gorge et la poitrine, vous devriez consulter un médecin spécialiste. Pour connaître la cause de l'inconfort, le médecin envoie le patient aux procédures de diagnostic suivantes:

  • radiographie,
  • Échographie thyroïdienne,
  • IRM de la colonne cervicale,
  • analyses d'urine et de sang.

Si, à la suite de recherches et d'analyses, aucune maladie n'est détectée, le médecin envoie le patient chez un psychiatre.

Que faire en cas de douleurs thoraciques pressantes

La pénétration de corps étrangers dans l'œsophage est un phénomène courant. La pathologie se produit souvent lorsque de trop gros morceaux de nourriture sont avalés, ainsi que lorsque la lumière de l'organe est rétrécie. Avec la sténose (rétrécissement), la nourriture ne passe pas bien dans l'estomac. Parfois, le sentiment que la nourriture est coincée est faux. Il y a des maladies dans lesquelles ce sentiment apparaît.


Le plus dangereux est l'ingestion d'arêtes de poisson. Les extrémités pointues peuvent provoquer une perforation de l'œsophage. Dans ce cas, le patient ressentira une douleur thoracique intense et une sensation de satiété. Hospitalisation d'urgence dans un hôpital chirurgical.

Si une pilule ou un morceau de nourriture est coincé, vous devez:

  1. Boire une boisson visqueuse: kéfir, yaourt ou lait cuit fermenté.
  2. Avalez un morceau de pain sans mâcher.
  3. Mangez une cuillerée de miel liquide.
  4. Boire une cuillerée d'huile végétale.

Ne pas faire vomir et ne rien retirer avec une pince à épiler. De telles manipulations peuvent endommager davantage l'œsophage..

La gravité et la douleur pressante dans le sternum peuvent indiquer de telles maladies cardiaques:

  • angine de poitrine - avec ce trouble, des changements commencent dans le cœur, des processus stagnants se produisent et une pression sur le diaphragme entraîne déjà des symptômes de respiration lourde et de douleur dans la poitrine;
  • infarctus du myocarde - cette condition se manifeste de manière aiguë, une personne ressent une douleur intense derrière le sternum, une boule dans la gorge, une lourdeur dans la respiration, une forte sensation d'anxiété et la peur de la mort apparaît;
  • malformations congénitales et acquises du système cardiovasculaire - généralement de telles anomalies sont diagnostiquées à un âge précoce, et une personne est sous la surveillance de spécialistes, suit régulièrement un traitement, des douleurs thoraciques périodiques et des difficultés respiratoires peuvent être en outre, il peut être contre-indiqué;
  • la myocardite est une maladie inflammatoire-dystrophique, se manifestant par une déviation du travail du muscle cardiaque, et dans ce cas, il y aura tout un complexe de symptômes indiquant une violation de la fonction myocardique.

Un cardiologue, un kinésithérapeute et un neurologue sont impliqués dans le traitement de toutes ces déviations. Une personne atteinte d'une maladie cardiaque doit suivre un ensemble de certaines règles tout au long de sa vie qui la protégeront contre les complications soudaines.

La douleur et la lourdeur dans la poitrine ainsi que l'insuffisance respiratoire peuvent être déclenchées par des anomalies telles que la pneumonie traumatique ou infectieuse, l'asthme bronchique, le néoplasme bénin ou malin, la pleurésie avec exsudat purulent ou séreux (liquide). Avec la pneumonie et d'autres maladies pulmonaires, une partie de l'organe cesse de remplir pleinement sa fonction, c'est pourquoi de graves symptômes d'essoufflement et de douleur dans la région de la poitrine se développent..

Nous vous suggérons de vous familiariser avec: Boule dans la gorge: causes de la sensation d'une boule dans la gorge, comment s'en débarrasser, symptômes

La pneumonie bilatérale se manifeste encore plus difficile, des lésions tissulaires importantes se développent, le volume de l'organe diminue. De plus, il y a une pression sur l'estomac et les organes voisins, ce qui entraîne des sensations désagréables au milieu de la poitrine.

Avec la pleurésie avec accumulation de liquide, la pression sur le cœur augmente, les symptômes augmentent lorsque la circulation sanguine est perturbée. En présence d'angine de poitrine concomitante, le risque de maladie augmente, par conséquent, un traitement complexe est nécessaire pour éliminer la cause de la douleur et des symptômes alarmants dans la région de la poitrine.

La tachycardie et la douleur temporaires ne sont pas dangereuses, à moins qu'elles n'apparaissent sans raison. Lorsque ces symptômes sont observés au repos et ne s'arrêtent pas pendant une longue période, ne faisant qu'empirer, vous devez appeler une ambulance.

Symptômes dangereux. pour lesquels des soins médicaux sont nécessaires:

  • augmentation de la douleur en essayant de respirer profondément;
  • lourdeur dans le cœur avec une assise prolongée au même endroit;
  • douleur lancinante aiguë dans la région de la poitrine;
  • sensation de cœur "éclaté", palpitations;
  • incapacité à aligner le dos, qui s'accompagne de douleurs thoraciques;
  • essoufflement, essoufflement.

Après examen par un spécialiste, les mesures de diagnostic nécessaires seront effectuées. après quoi le médecin prescrira un traitement. Vous pourriez avoir besoin d'un traitement hospitalier à long terme ou d'une pharmacothérapie qui peut être effectuée à domicile.

Comment prévenir ces symptômes?

Avant de suivre les recommandations ci-dessous, consultez votre médecin. Si le cœur fait mal à cause d'une maladie somatique, l'activité physique est catégoriquement contre-indiquée.


Prévention des maladies cardiovasculaires

Conseils pour aider à prévenir l'apparition de nombreuses maladies:

  1. Faites des exercices d'aérobie 3 fois par semaine.
  2. Un stéréotype dynamique est un stéréotype alterné qui vous aide à organiser correctement votre journée. Développer de tels stéréotypes «corrects»: manger, marcher, étudier et travailler dans un temps clairement alloué.
  3. Aérez la pièce dans laquelle vous vous trouvez.
  4. Si vous avez des allergies, évitez toute exposition à l'allergène et prenez les antihistaminiques prescrits par votre médecin pendant la saison saisonnière..
  5. Changez de brosse à dents tous les mois pour prévenir les infections des gencives.
  6. Surveillez votre alimentation et ne négligez pas les vitamines.
  7. Évitez l'utilisation de substances psychotropes: nicotine, caféine et alcool.
  8. Contrôlez le niveau d'humidité dans la pièce dans laquelle vous vous trouvez la plupart du temps.

Conseil! Des douleurs aiguës dans la poitrine ou la gorge peuvent être un symptôme de maladies d'étiologies différentes. Ne vous auto-diagnostiquez pas, consultez votre médecin afin d'établir le bon traitement et d'éliminer les symptômes ci-dessus.

Symptômes associés

La douleur et le coma sont rarement les seuls symptômes. Avec la rhinopharyngite, il y a:

  • nez et oreilles bouchés;
  • gorge irritée;
  • nez qui coule;
  • brûlure et sécheresse de la muqueuse nasale;
  • éternuements;
  • signes d'intoxication;
  • toux improductive.

Lorsque des corps étrangers pénètrent, accompagnés d'une sensation de coma et de douleurs thoraciques, un enrouement, des douleurs, une toux paroxystique, des difficultés respiratoires, des sifflements et des signes d'hypoxie sont observés.

Les symptômes supplémentaires de la hernie hiatale et du reflux comprennent des éructations, des brûlures d'estomac, des problèmes de déglutition, des nausées, des vomissements, une gêne abdominale et une salivation accrue. Si une personne a une trachéobronchite, une toux douloureuse et sifflante, une respiration sifflante, une respiration difficile et une augmentation de la température corporelle sont possibles.

Avec un spasme de l'œsophage, une douleur et une sensation de boule dans la gorge, une dysphagie (difficulté à prendre des aliments semi-liquides et solides), des brûlures d'estomac et de l'anxiété peuvent être dérangeantes. Dans le cas d'attaques de panique, les symptômes sont nombreux. Ceux-ci incluent des sentiments de peur, des battements cardiaques rapides, des bouffées de chaleur, de la transpiration, des extrémités froides, des étourdissements, de la faiblesse, de la diarrhée, une respiration rapide et des palpitations.

Les symptômes accompagnant la douleur et le coma dans la bouche peuvent être:

  • pâleur de la peau;
  • cyanose;
  • la faiblesse;
  • des ganglions lymphatiques enflés;
  • perte de poids (avec pathologie maligne);
  • troubles de la parole et de la vue (avec botulisme);
  • mal de crâne;
  • douleur en avalant;
  • mal de gorge (si le larynx ou le pharynx est affecté);
  • respiration stridor (avec croup);
  • douleur au dos (avec pathologie de la colonne vertébrale);
  • difficulté à respirer ou à expirer (respiration difficile lorsque les voies respiratoires sont rétrécies ou que les muqueuses sont enflées).

Mal de gorge, douloureux à avaler: comment traiter une gorge?

Mal de gorge, douloureux à avaler: comment traiter une gorge?

Chacun de nous a été confronté à ce problème au moins une fois dans sa vie. Mal de gorge, douleur à avaler, douleur à parler, mal de gorge désagréable, voix enrouée sont des signes bien connus. Juste quoi? Pourquoi un mal de gorge se produit-il??

Dois-je immédiatement prendre rendez-vous avec un médecin et à quel rendez-vous - à un thérapeute ou immédiatement à un spécialiste des maladies des voies respiratoires supérieures - un oto-rhino-laryngologiste? Peut-être vaut-il mieux aller à la pharmacie et demander au pharmacien un bon remède contre les maux de gorge? Ou rappelez-vous les pilules contre le rhume annoncées? Que faire avec un mal de gorge?

Méthodes de traitement de base

Pour la douleur et le coma dans la gorge, un traitement conservateur et radical est possible. En cas de pathologie infectieuse de nature virale, des antiviraux (Tamiflu, Kagocel, Arbidol, Ingavirin) et des immunostimulants sont prescrits. Si une amygdalite purulente est détectée, il est nécessaire:

  • rester calme;
  • buvez plus de liquide chaud;
  • abandonner les aliments chauds, solides et épicés;
  • se gargariser avec des antiseptiques ("Furacilin", teintures d'iode, calendula);
  • irriguer la membrane muqueuse de la bouche et des amygdales avec les préparations "Kameton", "Ingalipt", "Stopangin" et "Hexoral".

Les antibiotiques sont souvent prescrits sous forme de comprimés et de gélules. La physiothérapie est indiquée pendant la période de récupération. Si un abcès pharyngé est trouvé, il est ouvert et drainé (le pus est pompé). Avec des symptômes de carence en oxygène, une oxygénothérapie est effectuée.

Pour la douleur et le coma dans la gorge dans le contexte de la trachéobronchite, des inhalations alcalines, des expectorants et des antitussifs, de la physiothérapie, des antihistaminiques (à caractère allergique de l'inflammation), des massages, des exercices de respiration et des médicaments étiotropes (antibiotiques, agents antiviraux) sont présentés. Avec le laryngospasme et le spasme œsophagien, des médicaments sont prescrits pour détendre les muscles («No-Shpa», «Drotaverin»), les antagonistes du calcium et les sédatifs.

Pour la douleur et le coma dans la gorge sur fond d'angine de poitrine, des nitrates sont prescrits. Ils sont pris par voie sublinguale (sous la langue). Ce sont des équipements de premiers secours. Souvent, les statines, les antioxydants, les antiagrégants plaquettaires, les bêtabloquants et les antagonistes calciques sont inclus dans le schéma thérapeutique.

Dans le cas du développement d'un infarctus aigu du myocarde, des analgésiques narcotiques (éliminent les douleurs thoraciques sévères), des nitrates, des bêtabloquants, des antiarythmiques, des agents antiplaquettaires et des anticoagulants, du sulfate de magnésium sont utilisés. L'angioplastie coronarienne est réalisée selon des indications strictes.

Si la douleur et le coma sont causés par des crises de panique, le traitement comprend un soutien émotionnel, de la physiothérapie, des massages, des exercices de respiration, des douches de contraste, des manipulations distrayantes, une relaxation musculaire, des médicaments (sédatifs, sédatifs, antidépresseurs, inhibiteurs de la recapture de la sérotonine, inhibiteurs de la monoamine oxydase) et l'adhésion à régime (hors fromage, viandes fumées, bière, vin, légumineuses du menu).

Si la cause d'une boule dans la gorge et de la douleur est la rhinopharyngite, des agents antimicrobiens, des gouttes vasoconstricteurs («Nazivin», «Dlyanos», «Galazolin», «Tizin Xylo») et des solutions salines pour se rincer le nez sont prescrits. Si une maladie de reflux est détectée, un régime strict est nécessaire (manger toutes les 3 à 3,5 heures, ne pas manger avant le coucher, abandonner l'alcool, les aliments épicés, gras, fumés et frits, les épices et les légumes et fruits en fermentation). Des antiacides (Phosphalugel), des inhibiteurs de la pompe à protons (Omez) et des antagonistes des récepteurs H2-histamine peuvent également être prescrits.

Nous vous proposons de vous familiariser avec: Où en Russie pratiquer une arthroplastie du genou

La sensation de coma dans l'estomac, qui dure une courte période, n'est pas dangereuse pour la santé humaine. Si la tachycardie ou les sensations douloureuses perturbent constamment sans raison spécifique, la consultation d'un spécialiste qualifié est nécessaire. Mais il y a des signes indiquant le développement d'une pathologie grave. Lorsque la douleur et l'inconfort persistent, une ambulance doit être appelée.

Une personne a besoin de soins médicaux si:

  1. La lourdeur dans la région du cœur est constamment présente, même lorsque le patient est calme..
  2. Les sensations douloureuses s'intensifient, surtout si le patient essaie d'inhaler.
  3. Il y a un syndrome de douleur lancinante dans la région de la poitrine.
  4. Le patient se plaint d'un pouls trop rapide, il a le sentiment que son cœur se brise.
  5. Une boule dans la gorge s'accompagne d'un manque d'air, d'un essoufflement.
  6. Une personne ne peut pas redresser son dos parce que sa poitrine lui fait mal.

L'avis d'un professionnel qualifié est requis. Il procédera à un examen, prescrira des tests et des études supplémentaires, des procédures de diagnostic. Sur la base des résultats, il sélectionnera un traitement efficace et donnera des recommandations utiles. En fonction de l'individualité du cas, la pharmacothérapie peut être prolongée dans un hôpital ou à domicile.

S'il s'agit d'oncologie, une intervention chirurgicale est nécessaire pour éliminer les cellules cancéreuses. Lorsqu'il est agrandi, le gonflement est accompagné d'une sensation de boule dans l'estomac..

Si la cause de l'inconfort est une acidité élevée, le médecin vous prescrira des médicaments spéciaux pour aider à réduire sa concentration. En cas d'altération de la fonction cardiaque, l'aide d'un cardiologue sera nécessaire. Il examinera le patient, prescrira les médicaments appropriés qui aideront à restaurer le travail du système cardiovasculaire.

L'autodiagnostic et la thérapie ne sont pas recommandés. Il est possible d'aggraver l'état de santé, de provoquer des complications et des conséquences. Seul un médecin déterminera les principales sources de coma dans l'estomac, les causes des troubles et prescrira tous les médicaments nécessaires.

Ne confondez pas le mal de gorge avec le SRAS. Pourquoi la gorge fait-elle mal, quand enlever les amygdales et qu'est-ce que les articulations ont à voir avec

- Comment distinguer un mal de gorge d'un rhume et du SRAS?

- Souvent, les gens confondent le mal de gorge avec la pharyngite et le SRAS.

Avec la pharyngite, le patient a également un pharynx rouge, ça lui fait mal d'avaler. Il s'agit d'une maladie virale, mais elle se manifeste souvent lorsque nous attrapons un rhume. ARVI procède avec un nez qui coule, une toux et un mal de gorge. Avec un rhume, seule la gorge peut faire mal - cela arrive aussi.

Pour éviter la pharyngite et le SRAS, vous devez être en bonne forme physique, faire du sport, dormir un nombre d'heures suffisant et ne pas être nerveux. Pendant la saison des épidémies, évitez les endroits bondés, lavez-vous toujours les mains avant de manger et ne contactez pas les personnes malades. Si une personne infectée touche un objet, le virus restera dessus pendant encore deux heures. Il vous suffit de le toucher aussi, puis de toucher les muqueuses (par exemple, de vous gratter le nez), et c'est tout - vous tombez malade.

Il est impossible de guérir les ARVI - la maladie disparaît d'elle-même. Vous pouvez boire plus d'eau, prendre de l'ibuprofène pour soulager la douleur et du paracétamol si vous avez une température élevée.

Il est acceptable de se gargariser avec des solutions salines si cela vous permet de vous sentir mieux. Le traitement se résume à soulager votre état pendant que le corps lui-même détruit le virus.

L'angine est une inflammation bactérienne des amygdales qui provoque le streptocoque bêta-hémolytique du groupe A.

Les amygdales sont des amas de tissu lymphoïde situés dans le nasopharynx et la cavité buccale. Les amygdales remplissent des fonctions protectrices et hématopoïétiques, participent à la formation de l'immunité. Le plus souvent, nous voyons les amygdales palatines. Ils nous protègent des bactéries lorsque nous respirons, mangeons, buvons de l'eau.

Si le virus pénètre dans la cellule et donne naissance à son propre type avec son aide, les bactéries ont plus de mal - une personne a de puissants mécanismes de défense.

- Pourquoi les gens ont-ils mal à la gorge?

- Dans certains cas, les amygdales palatines ne fonctionnent pas bien chez les humains, c'est une caractéristique héréditaire. Un secret se forme dans les canaux de cet organe, il s'écoule, lavant les bactéries, les lymphocytes, etc. Dans certains cas, ces conduits sont trop étroits. Le secret y persiste, des embouteillages apparaissent - c'est un signe d'amygdalite chronique. C'est une telle lacune dans les défenses du corps. Et puis une personne souffre souvent d'un mal de gorge.

La deuxième raison est une immunité affaiblie. Par exemple, une personne a nagé dans de l'eau glacée sans préparation, a eu très froid, s'est mouillée, a bu quelque chose de très froid. Les amygdales, qui le protégeaient normalement des bactéries, ont cessé de faire face. L'inflammation bactérienne commence. Dans un organisme au système immunitaire affaibli, les bactéries se divisent plus rapidement et plus efficacement, lorsque leur nombre atteint une masse critique, la maladie se développe.

- Quels sont les autres symptômes de maux de gorge, en plus des maux de gorge?

- L'angine est beaucoup plus sévère que les ARVI ou les rhumes. La température monte à 39 et plus, la gorge est recouverte d'une fleur blanche caractéristique - il s'agit de la libération de fibrine, ce qui indique une inflammation grave. L'état général du corps est difficile - il est difficile pour une personne de bouger, le bas du dos commence à faire mal, des douleurs musculaires et articulaires apparaissent.

- Comment traiter l'angine?

- L'angine est traitée avec des antibiotiques prescrits par un médecin. C'est la chose principale.

Vous ne pouvez pas boire chaud ou froid avec un mal de gorge, vous devez abandonner les aliments durs - par exemple, les craquelins. Elle peut blesser. Bien que dans les premiers jours à haute température, il n'y aura presque pas d'appétit.

Boire beaucoup de liquides peut soulager l'état du patient. Et pas seulement à cause de l'augmentation de la température. L'eau hydrate la bouche et les amygdales. Pour la même raison, la pièce doit être humidifiée..

- Pourquoi vous ne pouvez pas vous passer d'antibiotiques?

- Si le mal de gorge n'est pas traité, il peut se transformer en inflammation grave, y compris une septicémie.

- Quelles complications se développent avec l'angine?

- Des rhumatismes, une maladie auto-immune, peuvent survenir. Parfois, le système immunitaire confond ses propres cellules avec le streptocoque. La bactérie a une structure similaire à celle des cellules des valves du cœur et du tissu cartilagineux des articulations. Par conséquent, une réaction croisée peut se produire: les cellules du système immunitaire commenceront à attaquer nos propres tissus..

En conséquence, une personne développe une endocardite infectieuse, une maladie grave très difficile à combattre. Cela peut arriver à l'opération: la valve peut être complètement détruite, elle devra être changée en une valve artificielle. La deuxième complication possible est l'inflammation des grosses articulations. Ils commencent à gonfler, une douleur intense se produit.

Mais après la maladie, les articulations sont restaurées, tandis que le cœur est définitivement endommagé. Pas étonnant qu'ils disent que le rhumatisme lèche les articulations et mord le cœur.

- Dans quels cas vaut-il la peine d'enlever les amygdales?

- Il vaut la peine de discuter de la question de l'ablation des amygdales avec un oto-rhino-laryngologiste dans un certain nombre de cas:

1. Si vous avez eu un abcès paratonsillaire au moins une fois. Dans cette condition, le pus s'accumule derrière les amygdales, une partie de la bouche est déplacée, fermant le pharynx..

2. Les maux de gorge surviennent fréquemment, plus de deux fois par an.

3. Dans le cas où l'ESR (vitesse de sédimentation érythrocytaire) et l'ASL-O (anticorps anti-streptolysine) sont augmentés.

Troubles mentaux et neurologiques

Une expérience à long terme se transforme en stress et peut se terminer par une dépression, ce qui affecte non seulement l'état psychologique, mais aussi le physique. Avec un tel trouble, un vasospasme est souvent observé, ce qui explique pourquoi la circulation sanguine est altérée. Une personne développe une tachycardie déraisonnable, des difficultés respiratoires et une angine de poitrine.

D'autres maladies mentales et neurologiques ont un effet similaire sur le corps. Il est presque impossible de les gérer vous-même, vous avez donc besoin d'une consultation d'un neurologue et d'un psychothérapeute. Le traitement symptomatique dans ce cas sera inefficace et vous devrez aborder la maladie de manière globale..

Complications

Les conséquences des maladies accompagnées de douleurs et d'une sensation de coma sont:

  • suppuration des tissus;
  • la formation d'abcès;
  • troubles du rythme cardiaque, insuffisance cardiaque, cardiosclérose (avec crise cardiaque);
  • dégénérescence des tissus de l'œsophage (syndrome de Barrett);
  • ulcération (complication du RGO et de l'oesophagite);
  • changements cicatriciels dans l'œsophage;
  • arrêt respiratoire;
  • asphyxie (se développe avec le croup);
  • malignité;
  • lésions des tissus environnants avec métastases (avec cancer du larynx ou de l'œsophage);
  • perte de voix;
  • inflammation des poumons et des bronches;
  • paralysie des muscles respiratoires (avec botulisme);
  • otite moyenne (se produit avec l'angine de poitrine);
  • lymphadénite;
  • abcès paratonsillaire (complication de l'amygdalite purulente);
  • rhumatisme;
  • myocardite;
  • lésions rénales (pyélonéphrite);
  • sténose laryngée (se produit avec une laryngite);
  • la formation d'escarres et de granulomes (avec des corps étrangers du larynx);
  • état septique;
  • thrombose;
  • inflammation du tissu médiastinal;
  • bronchopneumopathie chronique obstructive;
  • emphysème;
  • asthme;
  • bronchectasie.

Gravité derrière le sternum chez un enfant

Un symptôme d'inconfort thoracique chez un enfant peut être dû au syndrome de Raynaud. Cette maladie se manifeste par des sensations douloureuses dans la région antérieure de la poitrine, et un léger gonflement peut être observé dans la projection des articulations costo-sternales.

Les problèmes cardiaques peuvent également causer une gêne thoracique:

  • écoulement de l'artère coronaire et du tronc pulmonaire;
  • dyslopoprotéinémie;
  • Maladie de Kawasaki et prolapsus de la valve mitrale;
  • malformations cardiaques congénitales.

Ces maladies entraînent une circulation sanguine insuffisante et des processus stagnants donnent des symptômes de respiration lourde et de douleurs thoraciques. Visuellement, l'enfant peut observer une augmentation de la poitrine, son bombé vers l'avant. Le traitement commence à la naissance pour soulager les symptômes et prévenir l'insuffisance cardiaque.

Prévention de la lourdeur derrière le sternum

Pour prévenir les maladies cardiaques, il suffit de mener une vie saine. Malheureusement, dans les conditions modernes, beaucoup de gens oublient cette règle, malgré le fait qu'il y a toujours une possibilité. Le cœur, comme tout autre muscle, est capable de grossir, mais c'est tout aussi dangereux. Cela peut être évité par une activité physique modérée régulière, un régime et un confort psychologique..

Puisque la lourdeur derrière le sternum peut provoquer des maladies de la colonne vertébrale. il a également besoin de consacrer beaucoup de temps. Marcher dans la nature, faire du vélo, visiter la salle de sport - tout cela constituera une bonne prévention des maladies du système cardiovasculaire et du système musculo-squelettique.

Potockaya Irina Pavlovna

La prévention comprend la prévention de l'hypothermie et de la pénétration de corps étrangers dans le larynx, le traitement rapide des maladies inflammatoires et respiratoires, le respect du régime alimentaire, l'arrêt du tabac et de l'alcool, à l'exclusion du contact avec des allergènes.

Tags: gorge, sternum, presse, respirer, au milieu, dur