Principal

Oncologie

Sulfate de déhydroépiandrostérone (DEA-SO4)

Le sulfate de déhydroépiandrostérone (DEA-SO4) est un androgène, une hormone sexuelle masculine présente dans le sang des hommes et des femmes. Il joue un rôle important dans le développement des caractéristiques sexuelles secondaires masculines pendant la puberté et peut être converti en testostérone et en estradiol. Le DEA-SO4 est produit par le cortex surrénalien et est contrôlé par l'hormone adrénocorticotrope (ACTH).

Il est recommandé aux femmes de se faire tester le 8-10ème jour du cycle..

Déhydroépiandrostérone (DHEA, DHEA).

Sulfate de déhydroépiandrostérone, 5-déhydroépiandrostérone (5-DHEA).

Test immunologique compétitif enzymatique par chimiluminescence en phase solide.

Plage de détection: 0,1 - 5000 μg / dL.

Mkg / dl (microgrammes par décilitre).

Quel biomatériau peut être utilisé pour la recherche?

Comment bien se préparer à l'étude?

  • Ne mangez pas pendant 2-3 heures avant le test, vous pouvez boire de l'eau propre non gazeuse.
  • Arrêtez de prendre des hormones stéroïdes et thyroïdiennes 48 heures avant l'étude (en consultation avec votre médecin).
  • Éliminez le stress physique et émotionnel 24 heures avant l'étude.
  • Ne pas fumer pendant 3 heures avant l'examen.

Informations générales sur l'étude

Le sulfate de déhydroépiandrostérone est une hormone sexuelle masculine (androgène) présente dans le sang des hommes et des femmes. Il est impliqué dans la formation des caractères sexuels secondaires masculins pendant la puberté et peut être converti par l'organisme en androgènes plus puissants (testostérone et androstènedione) et converti en œstrogène, une hormone féminine. La production de DEA-SO4 est contrôlée par l'hormone adrénocorticotrope hypophysaire (ACTH) et d'autres facteurs hypophysaires.

Le sulfate de déhydroépiandrostérone est un marqueur informatif de la fonction surrénalienne. Les tumeurs et les cancers des glandes surrénales, ainsi que leur hyperplasie, peuvent entraîner une production excessive de DEA-SO4. Chez les hommes, une augmentation du taux de cet androgène passe parfois inaperçue, tandis que pour les femmes elle est dangereuse par aménorrhée et masculinisation..

Une production excessive de DHEA-SO4 chez les enfants contribue à la puberté prématurée chez les garçons et aux organes génitaux externes controversés, à une pilosité accrue et à des cycles menstruels anormaux chez les filles.

À quoi sert la recherche?

  • Pour évaluer la fonction surrénalienne.
  • Distinguer les maladies liées aux glandes surrénales des maladies causées par un dysfonctionnement des ovaires et des testicules.
  • Pour aider à diagnostiquer les tumeurs du cortex surrénalien, le cancer de la surrénale, l'hyperplasie surrénalienne congénitale ou acquise, et pour distinguer ces maladies des tumeurs et du cancer de l'ovaire.
  • Pour aider à diagnostiquer le syndrome des ovaires polykystiques.
  • Pour connaître les causes de l'infertilité, de l'aménorrhée et de l'hirsutisme.
  • Pour le diagnostic et la clarification des causes de la masculinisation chez les filles, ainsi que de la puberté prématurée chez les garçons.

Quand l'étude est prévue?

  • En règle générale, en conjonction avec des tests pour d'autres hormones, si un excès (rarement une carence) de formation d'androgènes est suspecté, ou s'il est nécessaire de vérifier le fonctionnement des glandes surrénales.
  • Avec des symptômes d'aménorrhée, d'infertilité ou de virilisation chez la femme. Dans ce dernier cas, il y a des signes tels qu'une voix basse, de l'hirsutisme (excès de cheveux), une calvitie masculine, de l'acné, une pomme d'Adam élargie, de petits seins, une fille a des organes génitaux ambigus, lorsque le clitoris devient très grand, tandis que la femelle interne les organes semblent normaux.
  • Lorsque la puberté prématurée survient chez les jeunes garçons: la voix devient basse trop tôt, les poils pubiens apparaissent, la musculature se développe et le pénis grossit.

Sulfate de déhydroépiandrostérone, sulfate de DHEA

Le sulfate de déhydroépiandrostérone est une hormone produite par le cortex surrénalien. Bien qu'il appartienne aux hormones sexuelles mâles, il se trouve également en petites quantités dans le corps des femmes. Le sulfate de déhydroépiandrostérone est considéré comme l'un des marqueurs les plus indicatifs des glandes surrénales, en particulier, sa production excessive est observée dans les tumeurs surrénales, y compris malignes, l'hyperplasie surrénale. Chez l'homme, une augmentation du taux de cette hormone peut passer inaperçue, chez la femme elle provoque souvent une masculinisation.

L'analyse vous permet principalement d'évaluer la fonction des glandes surrénales. En outre, cette étude peut être prescrite pour le diagnostic différentiel des maladies associées aux glandes surrénales, car elles peuvent souvent avoir un tableau clinique similaire avec des maladies causées par un dysfonctionnement des ovaires et des testicules. L'analyse est utilisée comme une analyse complémentaire dans le diagnostic des tumeurs et du cancer du cortex surrénalien, dans le diagnostic du syndrome des ovaires polykystiques, dans le cadre de l'établissement des causes de l'infertilité, de la masculinisation chez les filles et de la puberté prématurée chez les garçons.

Pour l'analyse, le sang est prélevé dans une veine. Il est nécessaire de donner du sang le matin à jeun. Au moins un jour avant l'analyse, vous devez renoncer aux aliments gras et à l'alcool, limiter l'activité physique et ne pas fumer quelques heures avant le prélèvement sanguin.

Les résultats de l'analyse sont quantitatifs. Ils indiquent à la fois le niveau de concentration de sulfate de déhydroépiandrostérone détecté dans l'échantillon sanguin et les valeurs de référence. Les indicateurs de la norme dépendent de l'âge et du sexe. Une diminution des indicateurs est considérée comme un marqueur de dysfonctionnement surrénalien, tandis qu'une augmentation est caractéristique de l'hyperplasie surrénalienne, des tumeurs du cortex surrénalien.

Le sulfate de déhydroépiandrostérone (DHEA-S) est une hormone stéroïde. Normalement, l'hormone DHEA est produite de manière stable à partir du cholestérol par les ovaires et les glandes surrénales tout au long de la journée. L'hormone DEA est également à la base de la production d'androstènedione et de testostérone, qui dans le corps des femmes peuvent provoquer le syndrome d'hyperandrogénie. Elle se manifeste sous la forme d'infertilité, d'hirsutisme, de chute de cheveux, d'irrégularités menstruelles et d'acné.

C'est le niveau de concentration de DHEA-S qui permet d'établir la cause du développement de ce syndrome associé à des maladies des ovaires ou des glandes surrénales. Une diminution du niveau de l'hormone dans le sang est caractéristique de l'hypofonction des glandes surrénales, une augmentation - pour un carcinome ou un adénome ou un carcinome.

Recommandations pour passer un test hormonal DHEA S

Les médecins prescrivent cette étude pour:

  • fausse couche habituelle;
  • syndrome adrénogénital;
  • malnutrition fœtale dans l'utérus;
  • tumeurs ectopiques produisant de l'ACTH;
  • tumeurs dans le cortex surrénalien.

Lors de la préparation d'un test de DHEA S, il vaut la peine de renoncer à une activité physique intense. Notre clinique dispose de toutes les conditions nécessaires pour un don de sang en toute sécurité. Nous garantissons à nos clients un prix abordable, un prélèvement sanguin indolore et la délivrance rapide d'un décodage de la recherche en laboratoire pour le sulfate de déhydroépiandrostérone.

RÈGLES GÉNÉRALES DE PRÉPARATION AUX TESTS SANGUINS

Pour la plupart des études, il est recommandé de donner du sang le matin à jeun, ceci est particulièrement important si la surveillance dynamique d'un certain indicateur est effectuée. La prise alimentaire peut affecter directement à la fois la concentration des paramètres étudiés et les propriétés physiques de l'échantillon (augmentation de la turbidité - lipémie - après avoir mangé un repas gras). Si nécessaire, vous pouvez donner du sang pendant la journée après un jeûne de 2 à 4 heures. Il est recommandé de boire 1 à 2 verres d'eau plate peu de temps avant de prélever du sang, cela aidera à collecter le volume sanguin nécessaire à l'étude, à réduire la viscosité du sang et à réduire le risque de formation de caillots dans le tube à essai. Il est nécessaire d'exclure le stress physique et émotionnel, en fumant 30 minutes avant l'étude. Le sang pour la recherche est prélevé dans une veine.

Il est recommandé de donner du sang dans la première moitié de la journée, 3 à 4 heures après le réveil. Pour les femmes en âge de procréer avec un cycle menstruel préservé (28 jours), les études sont effectuées le 3-5ème jour du cycle, sauf prescription contraire du médecin traitant.

Augmentation du sulfate d'hormone déhydroépiandrostérone chez les femmes

Le sulfate de déhydroépiandrostérone est une hormone stéroïde dont la production est observée dans le corps des femmes et des hommes.

Sa partie principale est produite par les glandes surrénales, chez les représentants de la moitié faible de l'humanité, en petite quantité, également par les ovaires. En cours de décomposition avec la DHEA, la testostérone et la dihydrotestostérone, l'androstènedione et l'estradiol se forment.

Conclusion

  • La production de DHEA est réalisée principalement par les glandes surrénales;
  • le taux du composant actif change avec l'âge;
  • l'examen ne nécessite pratiquement aucune préparation;
  • une diminution de la quantité d'hormone est dangereuse avec la formation d'infertilité et le risque d'interruption de grossesse;
  • avec une augmentation de la DHEA, la thérapie vise à combattre la cause qui a provoqué le changement;
  • le médecin doit évaluer les résultats.

Hormone DHEA chez les femmes - qu'est-ce que c'est

En analysant les indicateurs de l'hormone DHEA, vous pouvez vous renseigner sur l'état des glandes surrénales et leur fonctionnement. Il est responsable de l'apparition de caractères sexuels secondaires pendant la puberté, ainsi que de la fonction reproductrice..

Quand se faire tester pour l'hormone DHEA

Un test DHEA est effectué pour déterminer l'état et la fonction des glandes surrénales. Principales indications:

  • échec du cycle;
  • infertilité de genèse inexpliquée;
  • adénome de la prostate;
  • Néoplasmes malins;
  • hyperandrogénie;
  • diminution de la quantité de testostérone;
  • puberté prématurée chez les garçons;
  • caractéristiques masculines secondaires chez les représentants de la moitié faible de l'humanité, quel que soit l'âge;
  • aménorrhée.

Une augmentation de la DHEA peut être indiquée par:

  • croissance active des poils du corps masculin;
  • l'acné difficile à traiter;
  • calvitie du cuir chevelu;
  • voix rugueuse;
  • disparition de la menstruation;
  • La croissance de la pomme d'Adam;
  • sautes d'humeur soudaines;
  • réduction de la taille des seins;
  • diminution de la libido;
  • augmentation de la taille du clitoris.

Comment bien se préparer au test DHEA

L'étude ne nécessite pas de préparation particulière, il est recommandé:

  • donner du sang à jeun;
  • à la veille de la clôture, refusez d'utiliser des aliments épicés, gras, fumés et des boissons contenant de l'alcool;
  • arrêtez de prendre des médicaments hormonaux dans deux jours;
  • la veille de l'examen, ne surchargez pas physiquement;
  • éviter de s'exposer à des situations stressantes;
  • Ne pas fumer 3 heures avant l'analyse;
  • buvez 500 ml d'eau la veille du prélèvement sanguin, cela facilitera la ponction veineuse et réduira le risque de destruction des globules rouges et la formation de caillots.

Quelle analyse aide à découvrir

Après avoir déterminé la quantité de l'hormone DHEA, il est possible de:

  • analyser la capacité fonctionnelle des glandes responsables de la production de l'hormone;
  • diagnostiquer la maladie des ovaires polykystiques;
  • différencier les néoplasmes surrénaliens avec d'autres pathologies;
  • déterminer pourquoi la menstruation est absente, l'hirsutisme;
  • découvrir la raison de la virilisation chez la femme.

Taux d'hormone DHEA

L'hormone DHEA à un niveau normal assure le fonctionnement stable du corps. Il vous permet de mener une vie active, y compris sexuelle, et offre également une bonne santé..

La DHEA est la norme chez les femmes:

TrimestreUnités de mesure (nanogrammes par millimètre)
je8,9
II71,5
III88,7

Il est nécessaire de se concentrer sur le fait que dans certaines pathologies, par exemple avec le syndrome des ovaires polykystiques, l'hormone peut ne pas être produite, cependant, les tests seront normaux. Un léger dysfonctionnement d'une des glandes peut passer inaperçu.

DHEA en dessous de la normale

Une diminution du niveau de l'hormone DHEA dans l'écrasante majorité des cas indique une maladie des glandes surrénales. Avec un écart important, un soupçon de présence d'hypopituitarisme apparaît. Un léger décalage peut être observé lorsqu'il y a un décalage entre l'âge et le développement du corps..

Qu'est-ce que cela signifie lorsque l'hormone DHEA est abaissée

Une diminution de la concentration de DHEA affecte négativement les glandes surrénales et affecte directement la capacité de se reproduire. Un dysfonctionnement des organes du système cardiovasculaire peut également être observé.

Quelle est la menace d'un faible taux de sulfate de DHEA pour la conception chez la femme

Le mariage de l'hormone DHEA entraîne des difficultés de conception, il y a violation de la formation et de la maturation des follicules. La grossesse entraîne des problèmes de santé et le risque d'avortement spontané.

Maladies cardiaques lorsque le sulfate de DHEA est faible chez les femmes

Selon les caractéristiques physiologiques, la DHEA diminue après 25 ans. En cas d'écart significatif à la baisse, le risque de problèmes liés au fonctionnement des organes du système cardiovasculaire augmente de près de 3 fois.

À un âge plus avancé, une diminution de la quantité de DHEA entraîne un épaississement des parois des artères. Le risque de développer des troubles aigus de la circulation cérébrale augmente.

Comment augmenter la DHEA

Pour augmenter le niveau de l'hormone, il est tout d'abord nécessaire de rechercher la cause de l'écart et de l'éliminer. Le moyen le plus rapide et le plus efficace de normaliser la DHEA est l'utilisation de suppléments et de préparations qui en découlent..

Dans de rares cas, ce traitement contribue à augmenter la production naturelle du composant. En parallèle, des médicaments peuvent être utilisés pour améliorer l'état des glandes responsables de la sécrétion de l'hormone.

Lors du traitement, il est important de respecter strictement la posologie, car une augmentation de la quantité d'hormone est plus dangereuse. C'est pourquoi le traitement doit être prescrit et surveillé par un médecin..

Quand le sulfate de déhydroépiandrostérone est-il élevé chez la femme

Il y a de nombreuses raisons à la croissance de la DHEA, nous allons maintenant parler des principales.

Les tumeurs

Les néoplasmes du cortex surrénalien de nature bénigne ou maligne peuvent entraîner une augmentation de la concentration de l'hormone. La pathologie contribue à la formation de symptômes anormaux tels que:

  • tremblement des bras et des jambes;
  • hypertension artérielle, difficile à corriger;
  • insuffisance du rythme cardiaque;
  • tachycardie;
  • une augmentation du volume quotidien d'urine;
  • troubles du sommeil et endormissement;
  • douleur dans la région de la tête;
  • perte de capacité de concentration;
  • peur non motivée, panique, agressivité.

Hyperplasie

L'hyperplasie du cortex surrénal peut également entraîner une augmentation de la concentration de l'hormone. Il y a une violation de la production de cortisol.

Les symptômes dépendront du type de gène endommagé ou muté. Il peut y avoir une augmentation des organes internes incompatible avec la vie ou une légère perturbation de leur fonctionnement sans apparition de symptômes pathologiques.

Maladie d'Itsenko-Cushing

Lors du diagnostic de la maladie d'Itsenko-Cushing, une augmentation de la quantité de l'hormone DHEA est observée en raison de son hypersécrétion par l'hypophyse. La pathologie n'est pas trop courante, elle est diagnostiquée 5 fois plus souvent chez la femme.

La cause exacte de l'apparition de la maladie n'a pas été élucidée; les traumatismes crâniens, les maladies de nature infectieuse et la période post-partum peuvent provoquer son développement. Le pronostic dépend de l'âge du patient et de la gravité de l'évolution de la maladie.

Avec un diagnostic rapide de la pathologie chez les femmes de moins de 30 ans, le pronostic est généralement favorable..

Si la maladie est de gravité et de durée modérées, on observe la formation de changements irréversibles dans le fonctionnement des organes du système cardiovasculaire et urinaire.

Dans les cas graves, un traitement chirurgical et une utilisation à vie d'hormones sont nécessaires.

Autres

La raison de l'augmentation du niveau de l'hormone DHEA peut également être le syndrome adrénogénital..

Les raisons du changement

Promu

Une légère augmentation de la concentration de déhydroépiandrostérone est observée lorsque:

  • activité physique épuisante;
  • être au régime;
  • jeûne;
  • fumeur;
  • influence à long terme des situations stressantes;
  • obésité.

Un tel écart est considéré comme temporaire, il est recommandé de subir un deuxième examen..

Un facteur provoquant peut être des néoplasmes des poumons, du pancréas et de la vessie, ainsi que l'utilisation de Danazol, Klostilbegit.

Réduit

Une diminution de la concentration de DHEA est observée avec une hypofonction des glandes surrénales ou de l'hypophyse, par exemple avec:

  • La maladie d'Addison;
  • hémorragie;
  • néoplasmes du système hypothalamo-hypophysaire.

Une diminution des niveaux d'hormones est typique pour:

  • ovaire polykystique;
  • l'abus d'alcool;
  • l'ostéoporose;
  • la dépression;
  • prendre de l'hydrocortisone, de la testostérone, des contraceptifs oraux.

Traitement d'une hormone DHEA élevée chez la femme

La thérapie avec une augmentation de l'hormone DEGA vise à éliminer le facteur provoquant du trouble. Par exemple, si la pathologie est provoquée par la formation d'un néoplasme, un traitement médicamenteux et une chimiothérapie sont prescrits, dans les cas graves, ils ont recours à la chirurgie.

Lorsqu'il y a un désir d'avoir un bébé le plus tôt possible, des contraceptifs hormonaux sont utilisés. Après les avoir annulés, la grossesse se produit plus rapidement..

Compléments alimentaires avec déhydroépiandrostérone

La DHEA est basée sur la déhydroépiandrostérone. Ils suggèrent de l'utiliser pour augmenter les muscles, accélérer la combustion des graisses et augmenter la puissance. Il est possible d'acheter un complément alimentaire uniquement sur Internet.

La concentration de la substance active peut être différente, tout dépend du fabricant. En conséquence, l'efficacité de l'agent et le risque de développer des effets indésirables changent. L'utilisation prolongée de stéroïdes anabolisants peut entraîner:

  • la formation de kystes dans le foie;
  • l'apparition de néoplasmes dans la prostate et les glandes mammaires;
  • un changement de la formule sanguine;
  • accélération de la croissance des poils corporels;
  • une augmentation de la quantité de cholestérol;
  • le développement de lésions vasculaires athéroscléreuses;
  • gynécomastie;
  • hirsutisme;
  • échec du cycle.

Qu'est-ce que le sulfate de DHEA et quelles fonctions il remplit, analyse hormonale, taux et traitement

Pour les femmes qui se sentent constamment mal, la question se pose: qu'est-ce que c'est - l'hormone DHEA et de quoi est-elle responsable dans le corps, comment affecte-t-elle le bien-être? L'abréviation DHEA signifie sulfate de déhydroépiandrostérone. Cette substance hormonale est sécrétée par les glandes surrénales jusqu'à la puberté, puis aussi par les ovaires chez la femme et l'homme. Mais les ovaires produisent une petite partie de l'hormone. Le sulfate de DHEA n'affecte pas directement l'atteinte de la puberté, mais après son apparition, il affecte le bien-être et la fraîcheur de l'apparence de la femme. La substance appartient aux hormones du groupe des androgènes.

Fonctions DHEA

L'hormone stéroïde DHEA est considérée comme une hormone sexuelle masculine, car dans le corps d'un homme, elle est convertie en substances liées à la fonction de reproduction, la testostérone et l'androstènedione. Chez les femmes, la DHEA est convertie en œstrogènes et en progestérone. Le manque de substance dans le corps féminin entraîne un échec du cycle menstruel, des fausses couches chez la femme enceinte et l'infertilité. L'androgène est également appelé DHEA avec la lettre S, car il s'agit d'un sulfate.

L'effet de l'hormone DHEA C sur le corps des femmes:

  • Avec une sécrétion suffisante, la production d'énergie augmente;
  • L'humeur se stabilise;
  • Le bien-être s'améliore;
  • L'hormone lutte contre les substances qui détendent le corps;
  • L'interaction de diverses hormones entre elles est normalisée;
  • La DHEA a un effet bénéfique sur le système cardiovasculaire;
  • Le corps est rajeuni;
  • L'immunité augmente;
  • La substance contribue au meilleur fonctionnement des neurones du cerveau;
  • L'androgène est impliqué dans la production d'œstrogènes dans le placenta chez la femme enceinte.

Si une femme ne se sent pas bien, qu'une ou plusieurs des fonctions ci-dessus sont altérées, il est nécessaire de consulter un spécialiste qui, sur la base d'un test sanguin pour les hormones et d'autres examens, déterminera le diagnostic et la méthode de traitement.

La valeur normale de la teneur en sulfate de déhydroépiandrostérone

Tableau des normes pour la quantité d'hormones dans le sang chez la femme, en fonction de l'âge:

ÂgeLimite inférieure (μmol / L)Limite supérieure (μmol / L)
6-9 ans0,231,5
9 à 15 ans1.09.2
15 à 30 ans2,414,5
30 à 40 ans1,89,7
40 à 50 ans0,667,2
50 à 60 ans0,943,3
Après 60 ans0,093,7

Ces normes pour les femmes sont relatives. Le fait est que l'indicateur dépend de la méthode de recherche, par conséquent, de petits écarts de haut en bas sont considérés comme normaux et ne sont pas le signe d'une maladie.

Pour les femmes «en position», le taux d'androgènes est quelque peu différent et dépend de la période:

L'âge gestationnelLimite inférieure (μmol / L)Limite supérieure (μmol / L)
0 à 3 mois3.1212,48
4 à 6 mois1,77,0
7 à 9 mois0,863,6

Le tableau montre que la valeur maximale du volume d'androgènes a au cours du premier trimestre de la grossesse, lorsqu'il est converti en œstrogène dans le placenta. Une fille qui naît a un indicateur très élevé, puis il diminue et recommence à grandir pendant la puberté et l'activité reproductrice. Après 30 ans, sa valeur commence à diminuer progressivement..

Chez les jeunes hommes pendant la puberté et chez les hommes en âge de procréer, le taux de présence de l'hormone dans le sang diffère de la norme chez les femmes:

ÂgeLimite inférieure (μmol / L)Limite supérieure (μmol / L)
6-9 ans0,22,9
9 à 15 ans2,57,5
15-19 ans6,416,1
19 à 59 ans0,9511,9
À partir de 60 ans0,255.2

Les lectures normales peuvent également être légèrement perturbées dans les deux sens, ce n'est pas un signe de la maladie. Chez les enfants, l'indicateur atteint les valeurs suivantes: de la naissance à un an, il ne dépasse pas 1,1 μmol / l, mais dans une quantité minimale (pas moins de 0,06) doit être présente. Chez les enfants de 1 an à 6 ans, la limite inférieure ne change pas, la limite supérieure tombe à 0,66 μmol / l.

Test androgène

Pour l'analyse DHEA, le sérum obtenu à partir de sang veineux est prélevé. Le sérum peut rester prêt pour les tests pendant environ une semaine. Il est nécessaire de faire un don de sang en préparation de l'analyse:

  • Ne mangez pas d'aliments gras et épicés, de conserves, de viandes fumées, d'eau gazeuse;
  • Ne buvez pas d'alcool la veille et le jour de l'étude;
  • Ne fumez pas le matin avant le don de sang et, de préférence, la veille;
  • Ne buvez pas de médicaments autres que les médicaments vitaux (lorsque vous prenez des pilules la veille et le jour de l'analyse, vous devez en avertir le médecin).

Vous pouvez boire de l'eau pure sans saveur (sucre, citron, etc.) avant 12 heures du matin. Les femmes doivent faire l'analyse à la fin d'une semaine du cycle.

Indications pour l'étude de la teneur en androgènes

Les indications aux fins de l'analyse peuvent être les maladies et symptômes suivants:

  • Signes de puberté trop tôt
  • Maladie néoplasique surrénalienne suspectée;
  • Symptômes d'autres tumeurs
  • Fausses couches fréquentes;
  • Violation du cycle menstruel et signes de ménopause précoce;
  • Infertilité présumée;
  • Manque de libido;
  • Chute ou amincissement des cheveux chez les femmes;
  • Maladie du syndrome androgénital, qui consiste en une production insuffisante d'enzymes par les glandes surrénales.

Une analyse est ordonnée afin que le médecin puisse diagnostiquer. Il est dangereux pour votre santé de déterminer indépendamment votre diagnostic et de prescrire un traitement.

Augmentation de la teneur en androgènes

L'hormone déhydroépiandrostérone peut être trouvée dans le sang dans un volume surestimé pour les raisons suivantes:

  • Le syndrome androgénital susmentionné, dans lequel il n'y a pas assez d'enzymes pour la sécrétion de l'hormone.
  • Syndrome de Cushing et maladie de Cushing. En cas de maladie due à une tumeur cérébrale, une production accrue d'androgènes par les glandes surrénales est stimulée. Dans le syndrome, les cellules de cette tumeur affectent les glandes surrénales elles-mêmes, la maladie est caractérisée par une augmentation de la quantité d'hormones stéroïdes.
  • Signes d'une tumeur maligne des poumons, du pancréas, de la vessie.
  • Ovaire polykystique.
  • Les premiers jours de la vie d'un bébé.
  • Manque de fonctionnement du placenta chez une femme enceinte.

Toutes ces maladies nécessitent des diagnostics supplémentaires. Un test sanguin pour les hormones ne suffit pas. Une augmentation de la quantité d'hormone DHEA C entraîne des conséquences indésirables telles que l'avortement spontané, l'infertilité, la croissance des cheveux chez la femme sur le visage ou la poitrine, une détérioration générale de l'état de la peau.

Diminution des niveaux d'androgènes

Une valeur DHEA S diminuée peut indiquer:

  • La maladie d'Addison, dans laquelle le cortex surrénal est affecté et ces organes ne peuvent pas générer suffisamment d'androgènes.
  • Trouble de la glande pituitaire pour des raisons qui doivent être clarifiées.
  • Violation des processus métaboliques du squelette (ostéoporose).
  • L'alcoolisme sous forme avancée.
  • Problèmes avec le système cardiovasculaire.
  • La présence d'un cancer.

Une diminution de la quantité d'une hormone dans le sang nécessite de découvrir la raison de l'écart par rapport à la norme grâce à des recherches supplémentaires, et seulement ensuite de prescrire un traitement par un endocrinologue, un narcologue, un cardiologue, un oncologue ou un autre spécialiste..

Médicament DHEA

Les scientifiques ont obtenu l'androgène décrit dans l'urine au milieu du 20e siècle. La déhydroépiandrostérone (DEAS) a été reçue pour la première fois. Puis, 10 ans plus tard, la forme sulfate de l'androgène DHEA C. Le médicament a fait ses preuves dans le traitement de l'ostéoporose chez les hommes âgés. Les informations sur l'effet du médicament sur la même maladie chez les femmes n'ont pas encore été obtenues..

Avec une faible teneur en hormone, les médecins prescrivent parfois de la déhydroépiandrostérone. Il a un bon effet sur le bien-être, améliore la mémoire, stimule une activité accrue, améliore l'humeur et aide à s'endormir en cas d'insomnie. Le médicament ralentit le processus de vieillissement. Il est pris par les patients VIH pour stimuler le système immunitaire..

L'essentiel est d'éviter une augmentation de la quantité d'une substance au-dessus de la norme. Sinon, une femme commencera à manger beaucoup et à prendre du poids, un homme peut souffrir d'insomnie. Détérioration possible de l'état de la peau - acné et augmentation de la pilosité corporelle. Il peut y avoir des conséquences d'une prise incontrôlée du médicament et pire - des fausses couches pendant la grossesse, un travail faible, des maladies oncologiques.

Traitement des taux élevés d'androgènes

Le traitement principal consiste à lutter contre la maladie qui a provoqué la déviation du volume de l'hormone par rapport à la norme. S'il s'agit d'une tumeur, une intervention chirurgicale est nécessaire. En l'absence d'enzymes pour la formation de l'hormone, un traitement hormonal substitutif est prescrit (hydrocortisone, fludrocortisone). Un médecin peut recommander un régime.

Si les maladies tumorales sont diagnostiquées à un stade précoce, un traitement médicamenteux est prescrit. Les médicaments Metypred et Dexamethasone sont souvent utilisés. Tous ces médicaments ne sont pas inoffensifs. Ils ne peuvent pas être bu sans l'avis d'un expert..

Augmentation du sulfate de déhydroépiandrostérone (DHEA-S)

Fonctions de la déhydroépiandrostérone dans le corps

L'augmentation de la masse musculaire est l'une des fonctions de l'hormone

Le sulfate de déhydroépiandrostérone (DHEA-S) est un stéroïde qui est un marqueur de l'activité androgéno-synthétique des glandes surrénales, car son taux sérique est stable et non soumis aux fluctuations quotidiennes. La DHEA-S se trouve dans le corps chez les hommes et les femmes, a une faible activité biologique (15 fois plus faible que la testostérone), mais surpasse quantitativement tous les autres androgènes surrénaliens.

  • précède la production de testostérone, d'œstrogène et d'androstènedione;
  • affecte la formation de caractères sexuels masculins secondaires;
  • régule la libido;
  • stimule le renouvellement du tissu osseux;
  • active la production de protéines;
  • favorise la croissance musculaire;
  • augmente la résistance au stress.

Le DNEA-S est sécrété par le cortex surrénalien, la synthèse est basée sur des transformations enzymatiques du sulfate de cholestérol en prégnénolone, suivies d'une conversion en DHEA-S. La production est régulée par l'hormone adrénocorticotrope.

Taux d'hormones chez les hommes, les femmes et les enfants

Le pic maximal du niveau d'hormone est chez le nouveau-né

La production de DHEA-S dépend du sexe et de l'âge, un niveau élevé est observé dans l'enfance, le pic de synthèse ultérieur se produit à la puberté, atteint une valeur maximale de 25 à 30 ans, après quoi la production diminue d'environ 3% par an.

sexe, âgeligne de fondborne supérieure
femmes
0-1 mois0,256,45
1 mois - 6 ans0,121,45
6 à 10 ans0,073,67
10 à 12 ans0,376,74
12 - 18 ans0,5513,98
18 - 30 ans0,8020,42
30 - 50 ans0,329,79
post-ménopause0,716,84
Hommes
0-1 mois2,7910,61
1 mois - 6 ans0,041.12
6 à 10 ans0,073,80
10 à 12 ans0,323.14
12 - 18 ans0,5514,67
18 - 30 ans3,2316,72
30 - 50 ans1,5211,68
50 - 60 ans0,5510,63
> 60 ans0,256,22

Causes de l'augmentation de la déhydroépiandrostérone

Maladie des ovaires polykystiques - la cause des niveaux élevés d'hormones

Facteurs affectant l'augmentation des niveaux de DHEA-S:

  • Hyperplasie surrénale congénitale;
  • syndrome des ovaires polykystiques (SOPK);
  • La maladie d'Itsenko-Cushing;
  • syndrome viril;
  • puberté prématurée.

Symptômes et signes d'hormone élevée

Le syndrome de Viril est le signe d'une hormone élevée

Les symptômes dépendent de la cause de la croissance de la DHEA-S. Si un trouble hormonal, exprimé par le syndrome viril, est un facteur d'augmentation, les signes incluent la formation de traits masculins chez la femme. Il y a une irrégularité du cycle menstruel (MC), la croissance des cheveux chez les hommes - sur le visage, la poitrine, l'abdomen. Le timbre de la voix diminue, l'acné apparaît, un type de corps masculin se développe, éventuellement une perte de cheveux accrue. Dans les stades suivants, une atrophie des glandes mammaires se produit, une diminution de la taille de l'utérus, une aménorrhée.

Le SOPK est le résultat d'une fonction ovarienne altérée. Les manifestations peuvent correspondre à des changements d'une manière similaire au syndrome viril. Une augmentation du poids corporel est caractéristique, la graisse sous-cutanée est généralement distribuée dans la cavité abdominale et le bas de l'abdomen. MC est violée, il y a alopécie, séborrhée et acné, vergetures sur la peau des cuisses, de l'abdomen. La taille des ovaires augmente en raison de la formation de plusieurs kystes, qui peuvent être accompagnés de douleurs dans la région pelvienne.

Les signes de la maladie d'Itsenko-Cushing sont la masculinisation chez la femme, la faiblesse musculaire, l'hypertension artérielle, le développement du diabète sucré, la fragilité des os et la présence de stries. L'obésité est observée, dans laquelle la graisse est répartie sur la poitrine, le dos, l'abdomen, le visage.

Indications et préparation pour l'analyse de la DHEA-S

L'une des indications pour l'analyse est l'infertilité

Les niveaux de DHEA-S sont généralement mesurés avec d'autres tests hormonaux si une surproduction d'androgènes est suspectée. Indications d'analyse:

  • hirsutisme, signes de masculinisation chez les femmes;
  • puberté précoce;
  • retard du développement sexuel;
  • suspicion d'une tumeur dans les glandes surrénales;
  • fausse couche;
  • violation du MC;
  • syndrome adrénogénital;
  • diagnostic différentiel des tumeurs produisant des androgènes;
  • infertilité;
  • surveillance du complexe fœtoplacentaire.

La fiabilité des résultats dépend de la préparation de l'étude

Pour l'étude, du sang veineux est utilisé, la méthode de détermination est un dosage immunoenzymatique ou une analyse d'immunochimioluminescence. Préparation aux tests:

  1. Le dernier repas doit être terminé 8 à 12 heures avant le test.
  2. La prise de médicaments hormonaux est exclue pendant 48 heures.
  3. Stress physique et émotionnel, l'alcool est limité en 24 heures.
  4. Arrêtez de fumer dans 3 heures.
  5. Le jour du test, vous pouvez boire de l'eau propre.
  6. L'étude pour les femmes en âge de procréer est attribuée le 6-7e jour du cycle menstruel.

DHEA-S pendant la grossesse

Le niveau de l'hormone dépend du trimestre de la grossesse

Pendant la grossesse, la DHEA-S sert de précurseur aux œstrogènes à synthétiser par le placenta. Le niveau de l'hormone augmente au cours du premier trimestre, diminuant progressivement au troisième trimestre, des valeurs supérieures à la norme constituent une menace de mort fœtale intra-utérine à la suite d'une grossesse non en développement.
Valeurs de référence trimestrielles:

limite inférieure (μmol / l)limite supérieure (μmol / l)
Je trimestre0,969,42
Trimestre II1,047,87
III trimestre0,796,62

Facteurs influençant le résultat

Un certain nombre de médicaments peuvent fausser le résultat de l'étude

Le résultat de la recherche est influencé par des facteurs:

  • âge;
  • stress physique ou émotionnel;
  • utilisation à long terme d'hormones stéroïdes, contraceptifs oraux;
  • phase d'ovulation du cycle menstruel;
  • grossesse.

Médicaments provoquant une déviation de l'indicateur.

Augmenter les niveaux de DHEA-S:

  • Clomifène,
  • Corticotropine,
  • Danazol.
  • corticostéroïdes,
  • Carbamazépine,
  • Dexaméthasone,
  • Testostérone.

Correction du niveau de DHEA-S

Identifier la cause permet de maximiser l'ajustement des performances

Un changement de concentration de l'hormone n'est pas une maladie, mais un signe de la présence d'une pathologie. Par conséquent, avec des taux accrus, des études supplémentaires sont assignées pour clarifier les raisons de l'écart.

Les études en dehors de la période gestationnelle sont le plus souvent réalisées lors de la consultation d'un médecin en cas de syndrome viril ou de troubles de la reproduction. Le traitement est basé sur un traitement hormonal substitutif, si la cause de la pathologie est une tumeur, une intervention chirurgicale est prescrite.

Si une femme ne prévoit pas de concevoir, des contraceptifs hormonaux sont prescrits, qui ont un effet antiandrogénique. Lors de la planification d'une grossesse, des antiandrogènes (Androkur) sont prescrits pour abaisser les niveaux d'hormones. Le traitement est effectué sous la supervision d'un médecin pour éviter les irrégularités menstruelles.

L'augmentation du niveau de DHEA-S est d'une importance particulière pendant la grossesse, car elle provoque une fausse couche habituelle. Par conséquent, l'analyse de la concentration de l'hormone est l'une des premières lors de l'enregistrement d'une femme enceinte. Le niveau élevé est corrigé avec des agents hormonaux.

Hormone DEA-sulfate

Les substances actives, qui sont des hormones, jouent un rôle énorme pour l'homme. Le système hormonal est si parfait que dès que le niveau d'une hormone change à la hausse, le niveau d'une autre diminue immédiatement. Les perturbations hormonales affectent non seulement le bien-être d'une personne, mais aussi son apparence (l'obésité, la pilosité faciale chez la femme ou, au contraire, la calvitie et autres changements d'apparence peuvent être des signes de déséquilibre hormonal).

L'hormone dont nous allons parler aujourd'hui - le sulfate de DHEA (hormone androgène des glandes surrénales) - est considérée comme l'hormone de la jeunesse. Plus il est produit longtemps dans le corps, plus tard une personne commencera à vieillir..

Qu'est-ce que l'hormone sulfate de DEA??

Le sulfate de DHEA ou déhydroépiandrostérone est synthétisé par 95% du cortex surrénalien, tant chez l'homme que chez la femme. Les 5% restants sont produits par les ovaires et les testicules. Le niveau de l'hormone sulfate DEA augmente progressivement et la puberté des adolescents dépend de sa quantité. Le niveau le plus élevé de cette hormone est enregistré entre 20 et 30 ans. Ensuite, il y a une régression progressive et à l'âge de 80 ans, cette hormone n'est pratiquement pas produite dans le corps..

Je voudrais insister sur le fait que cette hormone est également attribuée à la fonction d'un anabolisant. De nombreux athlètes, en particulier ceux qui veulent se muscler, commencent à en prendre, malgré le fait qu'il figure sur la liste des médicaments interdits. Cependant, il n'y a aucune preuve documentée que l'hormone sulfate de DHEA aide à développer les muscles ou à augmenter la force musculaire. Et non seulement les athlètes - les "expérimentateurs" peuvent être disqualifiés de la participation à la compétition, mais avec une forte probabilité, ils n'obtiendront aucun résultat positif.

Préparation à l'analyse de l'hormone sulfate de DHEA

Un test sanguin pour l'hormone sulfate de déhydroépiandrostérone est effectué le matin à jeun. La pause entre le dernier repas et l'étude doit être d'au moins 12 heures. Pour la fiabilité du résultat de cette analyse, 3 à 5 jours avant le jour du don de sang, vous devez vous abstenir de prendre des aliments gras. Si possible, arrêtez de prendre des médicaments, à l'exception de l'utilisation de ces médicaments, dont l'abolition entraînera un risque pour la santé et la vie humaines.

Si vous ne parvenez pas à arrêter de prendre des médicaments, informez le médecin qui vous a envoyé pour analyse de leur prise. 2-3 jours avant d'aller au laboratoire, il est recommandé d'exclure la consommation d'alcool, l'examen aux rayons X et l'échographie, ainsi que le stress physique et émotionnel intense. Vous ne pouvez boire que de l'eau propre et non gazeuse en quantité suffisante. Le patient n'est pas autorisé à fumer 3-4 heures avant le prélèvement sanguin.

Indications pour un test sanguin pour le sulfate de DHEA

Un test sanguin pour la DHEA-sulfate hormone est prescrit dans les cas suivants:

  • avec puberté retardée;
  • pour déterminer avec précision si les glandes surrénales sont à l'origine de changements du niveau normal de cette hormone;
  • avec hirsutisme ou perte de cheveux chez les femmes;
  • si vous souffrez d'ostéoporose;
  • avec syndrome adrénogénital;
  • avec suspicion d'une tumeur du cortex surrénalien;
  • avec des tumeurs ectopiques.

Hormone sulfate de DHEA - normale

Les indicateurs relatifs de la norme pour ce type d'hormone diffèrent de la naissance selon le sexe. En outre, à différents âges, les indicateurs de norme fluctueront. Mais pour les femmes enceintes, il existe des valeurs de référence. Voir le tableau ci-dessous.

La norme de l'hormone sulfate de DHEA pour les hommes et les femmes

Âge

Valeurs de référence

1) la norme pour les hommes, 2) pour les femmes

1) 37 à 376 mcg / dl; 2) 44 à 367 μg / dL

1) 6 à 210 μg / dl; 2) 6 à 79 μg / dL

1) 5 à 186 mcg / dl; 2) 6 à 38 μg / dL

1) 10 à 94 μg / dl; 2) 13 à 68 mcg / dl

1) 16 à 75 mcg / dl; 2) 14 à 160 μg / dl

1) 18 à 344 μg / dl; 2) 12 à 177 mcg / dl

1) 18 à 344 μg / dl; 2) 23 à 301 μg / dL

1) 80 à 560 mcg / dl; 2) 35 à 430 μg / dL

Valeurs de référence pour les femmes enceintes par rapport à la période:

  • Premier trimestre de grossesse - 66-460 mcg / dl;
  • Enceinte deuxième trimestre - 37-260 mcg / dl;
  • Troisième trimestre enceinte - 19-130 mcg / dl.

Augmentation de l'hormone sulfate de DHEA

Une augmentation de l'indicateur à la hausse se produit avec de telles pathologies:

  • puberté prématurée;
  • hirsutisme des femmes (avec pathologie ovarienne);
  • syndrome des ovaires polykystiques;
  • tumeurs ectopiques;
  • tumeurs du cortex surrénalien;
  • Syndrome d'Itsenko-Cushing;
  • syndrome adrénogénital de la genèse surrénalienne.

Hormone de sulfate de DHEA abaissée

Une diminution de l'indicateur vers une augmentation se produit avec les pathologies suivantes:

  • puberté retardée;
  • hypoplasie des glandes surrénales du fœtus;
  • l'ostéoporose;
  • réduction d'âge (après 50-60 ans).

Qu'est-ce qui peut influencer le résultat?

L'indicateur du niveau d'hormone sulfate de DHEA peut être affecté par une mauvaise préparation du test et une violation de la technique de prélèvement sanguin, ainsi que par son stockage et sa manipulation inappropriés du matériel. De plus, l'utilisation de certains médicaments.

Qu'est-ce que l'hormone DEAS chez la femme: la norme, les causes des écarts et les méthodes pour corriger le niveau de déhydroépiandrostérone

Souvent, les femmes paniquent si les tests hormonaux montrent une augmentation des taux de déhydroépiandrostérone. De nombreuses personnes ont des informations sur l'estradiol, la testostérone, la prolactine, la progestérone, mais le nom inconnu du régulateur soulève de nombreuses questions..

Hormone DEAS: qu'est-ce que c'est chez la femme? Quelles sont les fonctions d'un stéroïde? Qu'est-ce qui menace le corps avec une concentration élevée d'hormone sexuelle? Le sulfate de DHEA affecte-t-il la grossesse? Comment abaisser le niveau du régulateur? Lisez l'article et découvrez des informations utiles.

Ce que c'est

Une forme moins active d'androgène, le sulfate de déhydroépiandrostérone est une hormone mâle stéroïde. Dans le corps féminin, le régulateur est produit par les glandes surrénales (environ 95%), le pourcentage minimum est produit par les ovaires (près de 5%). Avec un niveau élevé de DHEA, dans la plupart des cas, les médecins détectent les maladies surrénales.

Certaines enzymes sont nécessaires pour former un régulateur. L'hormone DHEA est formée à partir du cholestérol, puis se transforme en œstrogènes. Les résultats de l'étude visant à clarifier les valeurs de la déhydroépiandrostérone montrent l'intensité de la sécrétion de stéroïdes dans une certaine zone: avec une diminution du taux de DEA SO4, les ovaires produisent la quantité principale du régulateur, avec une augmentation des glandes surrénales.

Pendant la puberté, la concentration de déhydroépiandrostérone augmente, mais les taux les plus élevés ont été observés chez un fœtus féminin au cours du développement intra-utérin. Pendant la grossesse, à chaque trimestre suivant, les niveaux d'androgènes diminuent. Chez les femmes après 30 ans, les taux du régulateur de stéroïdes sont encore plus bas.

Certaines femmes appellent la déhydroépiandrostérone DEAS une hormone, modifiant le nom plus précis DEA C ou DEA-SO4 (sulfate). Ce point doit être pris en compte lors de l'étude de la transcription des résultats d'analyse. L'hormone sexuelle masculine déhydroépiandrostérone a plusieurs abréviations: DHEA S, DHEA S, DEA S, DEA SO4.

En savoir plus sur les causes d'un kyste ovarien dermoïde et sur la façon de traiter le néoplasme.

Découvrez les causes de la brûlure des glandes mammaires chez les femmes, ainsi que les moyens d'éliminer l'inconfort à cette adresse.

Le rôle du DEAS dans le corps d'une femme

L'hormone sexuelle masculine est nécessaire au bon déroulement de nombreux processus physiologiques. La violation de la concentration de DEA C affecte la force de la libido.

Il existe d'autres fonctions importantes de l'hormone stéroïde:

  • régule le déroulement du cycle menstruel,
  • maintient le bon état des cheveux et de l'épiderme,
  • assure une concentration optimale d'œstrogène,
  • ralentit le vieillissement du corps,
  • augmente la force de l'immunité,
  • améliore le bien-être,
  • pendant la grossesse assure la production d'œstrogènes par les cellules du placenta,
  • abaisse les taux de mauvais cholestérol et de triglycérides,
  • stabilise le poids corporel.

Niveaux hormonaux

Pour le bon fonctionnement du corps féminin, le niveau de DEA-SO4 doit être dans des limites optimales. Selon les normes internationales, l'écart minimum est acceptable: les résultats peuvent légèrement varier en fonction des réactifs et des méthodes de recherche des différents laboratoires.

Le taux d'hormone DEAS chez la femme (mesuré en μmol / l), en tenant compte des indicateurs d'âge:

  • 915 ans de 1 à 9,2,
  • 1530 ans de 2,4 à 14,5.

Après trente ans dans le corps féminin, le niveau du stéroïde diminue:

  • 3040 ans de 1,8 à 9,7,
  • 4050 ans de 0,66 à 7,2.

À l'âge adulte, les valeurs sont encore plus basses:

  • 5060 ans de 0,94 à 3,3,
  • après 60 ans moins de 3.

Indicateurs de l'hormone DEAS chez la femme enceinte par trimestre (mesure des valeurs en μmol / l):

  • premier: 3,1212,48,
  • seconde: 1,77,
  • troisième: 0,093,7.

Sur une note! Chez les nouveau-nés, les indicateurs de l'hormone sexuelle masculine sont très élevés, mais dans les premiers jours de la vie, le taux de sulfate de déhydroépiandrostérone diminue rapidement.

Conséquences des écarts

Dans la plupart des cas, les tests montrent une sécrétion accrue de l'hormone DEAS. Le problème n'est pas une concentration excessive d'une substance stéroïde, mais des pathologies qui provoquent des déviations. Les niveaux d'hormones sexuelles ne reviennent à la normale qu'après le traitement de la maladie sous-jacente.

Il est important de savoir: dans le corps, la déhydroépiandrostérone a une activité androgénique plus faible que les autres types d'hormones stéroïdes mâles. Dans le processus de transformation du DEA-SO4, de l'androstènedione et de la testostérone se forment, ce qui peut conduire au développement de l'hyperandrogénie dans le contexte d'un excès d'hormone DEAS.

Lorsque la norme androgénique est dépassée, un complexe de processus et de signes négatifs apparaît:

  • accumulation de graisse corporelle excessive,
  • développement de l'hirsutisme de la croissance pathologique des cheveux chez la femme,
  • le vieillissement du corps est plus actif,
  • le cycle menstruel est perturbé, la conception ne se produit pas,
  • la femme devient irritable, inquiète des crises de panique, les dépressions nerveuses indiquent des lésions du système nerveux central,
  • l'évolution de la grossesse se produit avec des écarts: les naissances prématurées se produisent plus souvent, la probabilité d'avortement spontané est élevée.

Une diminution prolongée de la concentration de DEA SO4 provoque:

  • dysfonctionnement des glandes surrénales,
  • formation incorrecte et retardée des caractères sexuels,
  • problèmes de conception,
  • processus tumoral dans le cortex surrénalien.

Quand donner du sang pour l'hormone DEAS

Indications pour le test:

  • les médecins soupçonnent un processus tumoral dans les glandes surrénales,
  • les grossesses précédentes se sont terminées par des fausses couches ou par un accouchement prématuré,
  • la fille a une puberté tardive ou précoce,
  • dans le processus de diagnostic complet, pour clarifier le déroulement des phases du cycle menstruel, pour rechercher des écarts dans le processus de maturation des follicules,
  • on soupçonne la formation d'un adénome hypophysaire: l'hormone adrénocorticotrope affecte la sécrétion de DEAS.

L'analyse du sulfate de déhydroépiandrostérone est d'une valeur significative dans le diagnostic des maladies surrénales et des troubles de la reproduction. Avec un excès de testostérone, la clarification des valeurs DEA-SO4 permet de comprendre quels organes sont affectés par le processus pathologique: les ovaires ou les glandes surrénales.

Préparation à la recherche

Contrairement à d'autres régulateurs, le niveau de déhydroépiandrostérone ne dépend pas de l'heure de la journée. Les médecins prescrivent des tests le matin. Le biomatériau d'une veine est nécessaire pour la recherche.

Les patients doivent suivre les règles simples de préparation:

  • réduire le stress physique et nerveux trois à quatre jours avant l'analyse,
  • les rapports sexuels sont interdits pendant 48 heures avant le test,
  • exclure le café et l'alcool pendant la journée. Pour éviter des indicateurs inexacts pendant cette période, ne mangez pas d'aliments salés et gras, noms aux saveurs synthétiques,
  • le soir, vous devez manger, mais pas très dense,
  • arrêter de fumer quelques heures avant l'étude, de préférence le soir,
  • le matin avant de prélever des biomatériaux, il est interdit de boire et de manger tout type de nourriture,
  • la physiothérapie, les tests diagnostiques (radiographie, scanner, échographie, IRM, scintigraphie squelettique, autres types d'examens) sont également interdits avant une visite au laboratoire,
  • les médicaments peuvent être pris après avoir passé une analyse du niveau de déhydroépiandrostérone.

Le sang pour l'hormone DEAS doit être donné à une certaine phase du cycle: de 5 à 7 jours après le début des règles.

Raisons des écarts

Dans la plupart des cas, les changements de concentration de déhydroépiandrostérone sont associés à des processus pathologiques de divers types. Un niveau significatif d'écarts nécessite une clarification des facteurs provoquant la correction des indicateurs.

Les causes élevées de l'hormone DEAS:

  • Maladie de Cushing et syndrome de la formation d'une tumeur dans les glandes surrénales ou le cerveau,
  • syndrome adrénogénital avec une carence en certaines enzymes. Dans le contexte de la pathologie, il y a une augmentation de la production de stéroïdes masculins, y compris DEA-SO4,
  • développement d'une tumeur surrénalienne hormonalement active, l'éducation produit des androgènes,
  • ovaire polykystique avec formation de nombreux follicules sous-développés. Conséquence du problème avec la conception,
  • sécrétion ectopique d'hormones du cortex surrénalien,
  • mauvais fonctionnement du placenta entre 12 et 15 semaines de grossesse.

Découvrez les symptômes d'un kyste endométrioïde de l'ovaire droit et comment traiter la formation sans chirurgie.

Comment l'hyperaldostéronisme se manifeste et comment traiter l'excès de sécrétion d'aldostérone est écrit sur cette page.

Allez sur https://fr-dc.ru/vnutrennaja-sekretsija/polovye/zastudila-yaichniki.html et découvrez comment traiter les ovaires refroidis et prévenir le développement d'un processus inflammatoire actif.

L'hormone DHEA en dessous de la normale cause:

  • développement de l'ostéoporose,
  • certains types d'oncopathologies,
  • Maladie d'Addison, contre laquelle se développe l'hypofonction surrénalienne,
  • dysfonctionnement d'une importante glande endocrine de l'hypophyse.

Règles et méthodes de traitement

La tâche principale est de mener un traitement de la pathologie, dans le contexte duquel le niveau de DEAS augmente ou diminue. La nature et la durée du traitement dépendent du type de maladie identifié.

Points forts de la thérapie:

  • lorsqu'une tumeur est détectée, une opération est prescrite pour retirer le néoplasme; en cas de processus malin, le patient subit en outre une chimiothérapie. Avec un diagnostic précoce d'une tumeur, dans certains cas, un traitement médicamenteux avec l'utilisation de médicaments hormonaux est autorisé,
  • en cas d'irrégularités menstruelles, vous devez passer d'autres tests pour clarifier le niveau d'hormones telles que FSH, testostérone, TSH, prolactine, lutropine, progestérone, estradiol, T4, T3. Dans les centres de planification familiale, les cliniques de médecine de la reproduction, les médecins utilisent des méthodes modernes et très efficaces de traitement de l'infertilité de diverses étiologies.,
  • si une femme ne prévoit pas de grossesse, il est alors possible de prescrire des formulations hormonales pour corriger les indicateurs de la déhydroépiandrostérone. La technique est utilisée, en dernier recours, si d'autres méthodes de correction des indicateurs sont inefficaces. L'hormonothérapie stabilise les valeurs de DEA C, mais n'élimine pas la cause des écarts. Si la pathologie de fond persiste, le taux de stéroïdes peut diminuer ou augmenter après un certain temps,
  • lorsque des niveaux élevés de sulfate de DHEA sont détectés chez les femmes plus proches de la ménopause, les médecins évaluent les risques pour la santé. En l'absence de déviations graves, les médicaments hormonaux ne sont pas prescrits: après 50 ans, les indicateurs de la déhydroépiandrostérone diminuent progressivement. En cas de processus tumoral, le traitement doit être effectué en tenant compte du type de formation (maligne ou bénigne, hormonopératrice ou inactive),
  • pour stabiliser le fond hormonal, les femmes doivent non seulement suivre un traitement médicamenteux ou accepter une intervention chirurgicale pour des tumeurs surrénales ou ovariennes, mais également modifier le régime alimentaire, stabiliser l'état psycho-émotionnel, abandonner le travail physique lourd et le surmenage.

Si indiqué, assurez-vous de faire une analyse pour clarifier le niveau de stéroïdes masculins. Le niveau de déhydroépiandrostérone ou hormone DEAS est un marqueur important des pathologies surrénaliennes et ovariennes. Si des anomalies sont détectées, les médecins prescrivent un traitement médicamenteux ou une intervention chirurgicale pour éliminer la formation de tumeurs. Avec une production excessive de sulfate de DHEA chez la femme enceinte, il est important de contrôler le fond hormonal et le fonctionnement du placenta tout au long de la période précédant l'accouchement.