Principal

Oncologie

Sulfate de déhydroépiandrostérone (DEA-SO4)

Le sulfate de déhydroépiandrostérone (DEA-SO4) est un androgène, une hormone sexuelle masculine présente dans le sang des hommes et des femmes. Il joue un rôle important dans le développement des caractéristiques sexuelles secondaires masculines pendant la puberté et peut être converti en testostérone et en estradiol. Le DEA-SO4 est produit par le cortex surrénalien et est contrôlé par l'hormone adrénocorticotrope (ACTH).

Il est recommandé aux femmes de se faire tester le 8-10ème jour du cycle..

Déhydroépiandrostérone (DHEA, DHEA).

Sulfate de déhydroépiandrostérone, 5-déhydroépiandrostérone (5-DHEA).

Test immunologique compétitif enzymatique par chimiluminescence en phase solide.

Plage de détection: 0,1 - 5000 μg / dL.

Mkg / dl (microgrammes par décilitre).

Quel biomatériau peut être utilisé pour la recherche?

Comment bien se préparer à l'étude?

  • Ne mangez pas pendant 2-3 heures avant le test, vous pouvez boire de l'eau propre non gazeuse.
  • Arrêtez de prendre des hormones stéroïdes et thyroïdiennes 48 heures avant l'étude (en consultation avec votre médecin).
  • Éliminez le stress physique et émotionnel 24 heures avant l'étude.
  • Ne pas fumer pendant 3 heures avant l'examen.

Informations générales sur l'étude

Le sulfate de déhydroépiandrostérone est une hormone sexuelle masculine (androgène) présente dans le sang des hommes et des femmes. Il est impliqué dans la formation des caractères sexuels secondaires masculins pendant la puberté et peut être converti par l'organisme en androgènes plus puissants (testostérone et androstènedione) et converti en œstrogène, une hormone féminine. La production de DEA-SO4 est contrôlée par l'hormone adrénocorticotrope hypophysaire (ACTH) et d'autres facteurs hypophysaires.

Le sulfate de déhydroépiandrostérone est un marqueur informatif de la fonction surrénalienne. Les tumeurs et les cancers des glandes surrénales, ainsi que leur hyperplasie, peuvent entraîner une production excessive de DEA-SO4. Chez les hommes, une augmentation du taux de cet androgène passe parfois inaperçue, tandis que pour les femmes elle est dangereuse par aménorrhée et masculinisation..

Une production excessive de DHEA-SO4 chez les enfants contribue à la puberté prématurée chez les garçons et aux organes génitaux externes controversés, à une pilosité accrue et à des cycles menstruels anormaux chez les filles.

À quoi sert la recherche?

  • Pour évaluer la fonction surrénalienne.
  • Distinguer les maladies liées aux glandes surrénales des maladies causées par un dysfonctionnement des ovaires et des testicules.
  • Pour aider à diagnostiquer les tumeurs du cortex surrénalien, le cancer de la surrénale, l'hyperplasie surrénalienne congénitale ou acquise, et pour distinguer ces maladies des tumeurs et du cancer de l'ovaire.
  • Pour aider à diagnostiquer le syndrome des ovaires polykystiques.
  • Pour connaître les causes de l'infertilité, de l'aménorrhée et de l'hirsutisme.
  • Pour le diagnostic et la clarification des causes de la masculinisation chez les filles, ainsi que de la puberté prématurée chez les garçons.

Quand l'étude est prévue?

  • En règle générale, en conjonction avec des tests pour d'autres hormones, si un excès (rarement une carence) de formation d'androgènes est suspecté, ou s'il est nécessaire de vérifier le fonctionnement des glandes surrénales.
  • Avec des symptômes d'aménorrhée, d'infertilité ou de virilisation chez la femme. Dans ce dernier cas, il y a des signes tels qu'une voix basse, de l'hirsutisme (excès de cheveux), une calvitie masculine, de l'acné, une pomme d'Adam élargie, de petits seins, une fille a des organes génitaux ambigus, lorsque le clitoris devient très grand, tandis que la femelle interne les organes semblent normaux.
  • Lorsque la puberté prématurée survient chez les jeunes garçons: la voix devient basse trop tôt, les poils pubiens apparaissent, la musculature se développe et le pénis grossit.

Sulfate de déhydroépiandrostérone, sulfate de DHEA

Le sulfate de déhydroépiandrostérone est une hormone produite par le cortex surrénalien. Bien qu'il appartienne aux hormones sexuelles mâles, il se trouve également en petites quantités dans le corps des femmes. Le sulfate de déhydroépiandrostérone est considéré comme l'un des marqueurs les plus indicatifs des glandes surrénales, en particulier, sa production excessive est observée dans les tumeurs surrénales, y compris malignes, l'hyperplasie surrénale. Chez l'homme, une augmentation du taux de cette hormone peut passer inaperçue, chez la femme elle provoque souvent une masculinisation.

L'analyse vous permet principalement d'évaluer la fonction des glandes surrénales. En outre, cette étude peut être prescrite pour le diagnostic différentiel des maladies associées aux glandes surrénales, car elles peuvent souvent avoir un tableau clinique similaire avec des maladies causées par un dysfonctionnement des ovaires et des testicules. L'analyse est utilisée comme une analyse complémentaire dans le diagnostic des tumeurs et du cancer du cortex surrénalien, dans le diagnostic du syndrome des ovaires polykystiques, dans le cadre de l'établissement des causes de l'infertilité, de la masculinisation chez les filles et de la puberté prématurée chez les garçons.

Pour l'analyse, le sang est prélevé dans une veine. Il est nécessaire de donner du sang le matin à jeun. Au moins un jour avant l'analyse, vous devez renoncer aux aliments gras et à l'alcool, limiter l'activité physique et ne pas fumer quelques heures avant le prélèvement sanguin.

Les résultats de l'analyse sont quantitatifs. Ils indiquent à la fois le niveau de concentration de sulfate de déhydroépiandrostérone détecté dans l'échantillon sanguin et les valeurs de référence. Les indicateurs de la norme dépendent de l'âge et du sexe. Une diminution des indicateurs est considérée comme un marqueur de dysfonctionnement surrénalien, tandis qu'une augmentation est caractéristique de l'hyperplasie surrénalienne, des tumeurs du cortex surrénalien.

Le sulfate de déhydroépiandrostérone (DHEA-S) est une hormone stéroïde. Normalement, l'hormone DHEA est produite de manière stable à partir du cholestérol par les ovaires et les glandes surrénales tout au long de la journée. L'hormone DEA est également à la base de la production d'androstènedione et de testostérone, qui dans le corps des femmes peuvent provoquer le syndrome d'hyperandrogénie. Elle se manifeste sous la forme d'infertilité, d'hirsutisme, de chute de cheveux, d'irrégularités menstruelles et d'acné.

C'est le niveau de concentration de DHEA-S qui permet d'établir la cause du développement de ce syndrome associé à des maladies des ovaires ou des glandes surrénales. Une diminution du niveau de l'hormone dans le sang est caractéristique de l'hypofonction des glandes surrénales, une augmentation - pour un carcinome ou un adénome ou un carcinome.

Recommandations pour passer un test hormonal DHEA S

Les médecins prescrivent cette étude pour:

  • fausse couche habituelle;
  • syndrome adrénogénital;
  • malnutrition fœtale dans l'utérus;
  • tumeurs ectopiques produisant de l'ACTH;
  • tumeurs dans le cortex surrénalien.

Lors de la préparation d'un test de DHEA S, il vaut la peine de renoncer à une activité physique intense. Notre clinique dispose de toutes les conditions nécessaires pour un don de sang en toute sécurité. Nous garantissons à nos clients un prix abordable, un prélèvement sanguin indolore et la délivrance rapide d'un décodage de la recherche en laboratoire pour le sulfate de déhydroépiandrostérone.

RÈGLES GÉNÉRALES DE PRÉPARATION AUX TESTS SANGUINS

Pour la plupart des études, il est recommandé de donner du sang le matin à jeun, ceci est particulièrement important si la surveillance dynamique d'un certain indicateur est effectuée. La prise alimentaire peut affecter directement à la fois la concentration des paramètres étudiés et les propriétés physiques de l'échantillon (augmentation de la turbidité - lipémie - après avoir mangé un repas gras). Si nécessaire, vous pouvez donner du sang pendant la journée après un jeûne de 2 à 4 heures. Il est recommandé de boire 1 à 2 verres d'eau plate peu de temps avant de prélever du sang, cela aidera à collecter le volume sanguin nécessaire à l'étude, à réduire la viscosité du sang et à réduire le risque de formation de caillots dans le tube à essai. Il est nécessaire d'exclure le stress physique et émotionnel, en fumant 30 minutes avant l'étude. Le sang pour la recherche est prélevé dans une veine.

Il est recommandé de donner du sang dans la première moitié de la journée, 3 à 4 heures après le réveil. Pour les femmes en âge de procréer avec un cycle menstruel préservé (28 jours), les études sont effectuées le 3-5ème jour du cycle, sauf prescription contraire du médecin traitant.

Hormone DHEA C - qu'est-ce que c'est chez les femmes, les normes et les raisons de l'augmentation du sang

Nous vous parlons de la DHEA avec une hormone, de ce qu'elle est chez la femme, quelles sont les normes et les causes des écarts. La DHEA S (sulfate de déhydroépiandrostérone) est une forme inactive (de réserve) de DHEA (l'androgène le plus important synthétisé par les glandes surrénales). Cette hormone joue un rôle essentiel dans le processus de la puberté, la formation de caractères sexuels masculins secondaires, la conversion des œstrogènes en testostérone, etc..

L'hormone DHEA C est un indicateur de laboratoire qui permet:

  • déterminer la présence de pathologies surrénales;
  • diagnostiquer la fonction de synthèse hormonale des glandes surrénales;
  • effectuer un diagnostic différentiel des maladies des glandes surrénales et des ovaires;
  • clarifier les raisons de l'infertilité prolongée et de l'absence de début de puberté;
  • diagnostiquer le syndrome des ovaires polykystiques;
  • effectuer un diagnostic primaire du cancer des surrénales;
  • identifier les facteurs de développement des caractères sexuels secondaires selon le type masculin chez les filles.

Le coût de la recherche dans les laboratoires privés est d'environ 300 roubles. L'analyse de la DHEA est prescrite par un médecin, un gynécologue, un endocrinologue ou un reproductologue.

Hormone DHEA - qu'est-ce que c'est chez les femmes?

Malgré le fait que le sulfate de DHEA appartient aux hormones sexuelles mâles, son importance dans le corps des femmes est également grande. Sa caractéristique est la capacité de se transformer en d'autres hormones sexuelles, par exemple, les œstrogènes. Le contrôle principal de la teneur en DHEA est exercé par la glande pituitaire à l'aide de l'hormone adrénocorticotrope.

Sur la base du fait que la partie principale de la substance en question est synthétisée par les glandes surrénales, elle peut alors servir de marqueur de leur travail. L'effet hormonal du sulfate de DHEA sur le corps féminin est réalisé en stimulant le développement de caractéristiques sexuelles secondaires pendant la puberté, ainsi qu'en raison de sa capacité à se transformer en œstradiol. De plus, il soutient la santé reproductive d'une femme en agissant comme une réserve d'oestrogène.

Après la conception d'un enfant dans le corps d'une femme, le contenu de l'hormone diminue légèrement. Pour la femme enceinte et le fœtus en développement, il est nécessaire de poursuivre la synthèse des œstrogènes placentaires.

Taux de sulfate de DHEA chez les femmes

La concentration maximale est typique pour les nouveau-nés. Après 2 semaines, le niveau de l'hormone diminue. Pendant la puberté, le niveau de l'hormone augmente, car il est nécessaire à la formation complète des caractères sexuels secondaires. Après vingt ans, le niveau de l'hormone diminue.

Examinons de plus près quelle norme DEA-SO4 chez les femmes convient à chaque âge. Les unités standard sont le μg / dl. Pour convertir en μmol / L, utilisez la formule: μg / dL x 0,02714 = μmol / L.

Âge du patientValeur normale de l'hormone DHEA, mcg / dl
Nouveau-nés jusqu'à 1 semaine105 - 600
2 à 4 semaines30,9 - 429
Jusqu'à 1 an3,5 - 120
16 ans0,5 - 19,2
6 à 11 ans2,5 - 84,7
11-16 ans32,5 - 278
16 - 20 ans64,8 - 365
20 - 26 ans140 - 410
26 - 35 ans99 - 338
35-47 ans (préménopause)61 - 340
47 - 55 ans (ménopause)34,9 - 250
55 - 60 ans (postménopause)19,3 - 210
60 - 75 ans9,6-240
Plus de 75 ans12 - 150

Il convient de noter que le taux commence à baisser pendant la préménopause. Il y a une restructuration du système endocrinien, le travail des glandes génitales est inhibé. Il est considéré comme normal pour les femmes que les taux d'hormones sexuelles féminines diminuent après la ménopause. Dans ce cas, la valeur des hormones sexuelles mâles augmente légèrement..

Quand le sulfate de déhydroépiandrostérone est-il élevé chez la femme?

Si, selon les résultats de l'analyse, une valeur de laboratoire normale est trouvée chez le patient, le médecin émet une hypothèse sur l'activité fonctionnelle normale des glandes surrénales.

Cependant, il y a des cas où la concentration de l'hormone est restée dans les valeurs admissibles dans le contexte du développement d'une tumeur surrénalienne. Cette situation est typique du stade précoce de la manifestation de la maladie, lorsque la quantité de DHEA dans le sang n'a pas encore diminué..

Il convient de noter qu'avec les ovaires polykystiques, la valeur de l'indicateur ne dépasse pas toujours les valeurs normales. La gravité des troubles hormonaux dépend du type, du stade et de la gravité des lésions ovariennes.

Les tumeurs

L'une des raisons possibles de l'augmentation du sulfate de déhydroépiandrostérone chez la femme est la formation d'une tumeur dans le cortex surrénalien. De par sa nature, la tumeur peut être bénigne ou maligne, la morphologie et l'histologie sont différentes.

Symptômes du développement de tumeurs surrénales:

  • tremblement des membres;
  • une forte augmentation de la pression artérielle, peu propice à un traitement antihypertenseur (seuls les diurétiques donnent un bon effet);
  • tachyarythmie sévère et persistante;
  • douleur dans le sternum ou l'abdomen;
  • une augmentation de la quantité d'urine quotidienne;
  • insomnie;
  • maux de tête;
  • instabilité émotionnelle;
  • incapacité à se concentrer;
  • anomalies psycho-émotionnelles - augmentation de l'anxiété, de la peur, de l'agressivité ou un sentiment de panique.

Hyperplasie

Une autre raison de l'écart de l'hormone par rapport à la norme est l'hyperplasie du cortex surrénalien. Il se manifeste sous la forme de perturbations dans la synthèse du cortisol par les glandes surrénales. Le tableau clinique de la pathologie congénitale dépend du gène endommagé ou muté. La maladie peut se manifester sous la forme de mutations étendues des organes internes, incompatibles avec la vie, ou de signes subtils sans symptômes cliniques prononcés.

Important: l'hormone DHEA sulfate ne peut pas être attribuée à un critère diagnostique pour le développement d'une pathologie spécifique, c'est seulement une indication pour le médecin de la nécessité de diagnostics de laboratoire et instrumentaux supplémentaires.

Maladie d'Itsenko-Cushing

Dans le cas de la maladie d'Itsenko-Cushing, la teneur élevée en hormone dans le sang des patients est due à la fonction de sécrétion hormonale excessive de la glande pituitaire. La prévalence de la maladie ne dépasse pas 1 nouveau cas détecté pour 1 million de personnes par an. Il est à noter que chez la femme, la maladie est détectée 5 fois plus souvent.

L'étiologie n'est pas entièrement comprise. On suppose que la manifestation de la maladie survient après des traumatismes crâniens mécaniques, des infections infectieuses et chez la femme - après l'accouchement..

Le pronostic de l'issue est déterminé par l'âge du patient et le degré de progression de la pathologie:

  • si la femme a moins de 30 ans et que la maladie d'Itsenko-Kushin s'est manifestée récemment, le pronostic est favorable;
  • dans le cas d'une maladie à long terme de gravité modérée, même après la restauration du fonctionnement normal des glandes surrénales, des modifications irréversibles sont constatées chez les patients: troubles du travail des systèmes cardiovasculaire et urinaire, manifestation de diabète sucré et d'ostéoporose;
  • à un stade sévère, un traitement chirurgical est indiqué. Cela conduit à la nécessité d'un traitement hormonal substitutif à vie..

Autres

En outre, le niveau de DHEA peut augmenter avec le syndrome adrénogénital (pathologie congénitale des glandes surrénales, accompagnée d'une violation de leur fonction hormonosynthétique).

Que signifie abaisser l'indicateur hormonal?

Une diminution de la quantité de sulfate de déhydroépiandrostérone dans le sang indique:

  • suppression du travail normal des glandes surrénales;
  • hypopituitarisme, dans lequel il y a une diminution combinée de la production d'hormones de la glande thyroïde, de l'hypophyse et des glandes surrénales. Les raisons du développement de la pathologie sont l'intoxication par des substances toxiques, les traumatismes, les maladies auto-immunes, l'exposition aux rayonnements ionisants ou l'oncologie. Il y a une atrophie progressive des glandes du système endocrinien;
  • développement d'infections intra-utérines;

Les raisons non pathologiques incluent l'utilisation de progestatifs - ce sont des médicaments à base d'hormones stéroïdes. Ils sont prescrits pour préparer une femme à une conception réussie et au maintien de la grossesse..

Quand se faire tester pour l'hormone DHEA?

Le patient doit subir une étude dès les premiers signes de dysfonctionnement surrénalien ou de teneur excessive en androgènes. Dans le même temps, une femme a une absence ou un cycle menstruel irrégulier, une infertilité prolongée et une masculinisation. Signes de déséquilibre hormonal lors d'une augmentation des taux d'androgènes chez la femme:

  • poils abondants sur le corps;
  • voix basse;
  • calvitie de la tête;
  • diminution de la taille des glandes mammaires;
  • arrêt des règles;
  • prolifération de la pomme d'Adam;
  • acné abondante sur la peau;
  • agressivité, sautes d'humeur fréquentes;
  • l'apparition de vergetures (stries) sur la peau;
  • diminution de la libido;
  • sécheresse du vagin;
  • infertilité;
  • une augmentation de la taille du clitoris avec une structure normale des organes génitaux internes.

Comment bien se préparer au test DHEA?

Les règles de préparation sont standard, comme pour toute recherche hormonale. Le sang veineux est donné le matin après un jeûne d'une nuit. Il est conseillé d'exclure les aliments gras et fumés, ainsi que l'alcool de l'alimentation la veille d'une visite au service du laboratoire. Pour faciliter le processus de ponction veineuse, vous devez consommer au moins 0,5 litre d'eau propre et plate la veille. Cela fluidifiera le sang et minimisera également le risque de dégradation des érythrocytes et de coagulation plaquettaire dans le tube..

Pendant 2 jours, vous devez arrêter de prendre des médicaments à base d'hormones thyroïdiennes et stéroïdiennes. Si nécessaire, ce problème doit être discuté avec votre médecin..

L'entraînement sportif est reporté d'un jour. Le surmenage émotionnel doit également être évité autant que possible, car le stress affecte le système endocrinien..

Le tabagisme peut conduire à des résultats inexacts, il doit donc être exclu au moins 3 heures avant de prendre le biomatériau.

Traitement d'une hormone DHEA élevée chez la femme

Il n'y a pas de méthodes de traitement augmentant directement le niveau de l'hormone DHEA. L'indicateur revient indépendamment aux valeurs normales après l'élimination de la pathologie sous-jacente qui a provoqué son écart.

Le traitement des maladies tumorales implique l'utilisation de médicaments et de chimiothérapie. En l'absence de dynamique positive, la question de la nécessité d'utiliser des méthodes chirurgicales de traitement est en cours de résolution..

Lorsque l'infertilité est détectée chez une femme, il est nécessaire de réaliser son diagnostic complet et de sélectionner le traitement approprié. Les raisons de cette condition peuvent être des anomalies congénitales, des maladies chroniques ou une incompatibilité histologique des partenaires..

Lorsqu'une femme souhaite donner naissance à un enfant dans un proche avenir, des contraceptifs hormonaux lui sont prescrits. Après leur abolition, la probabilité de grossesse augmente considérablement. Cela est dû à la suppression de la production d'androgènes, dont la DHEA. Il convient de noter que, malgré la possibilité d'une grossesse réussie et sa portance, la principale raison de l'écart de l'hormone par rapport à la norme n'est pas éliminée..

Total

En résumé, il faut souligner:

  • une étude du niveau de l'hormone DHEA est un marqueur des glandes surrénales;
  • pour obtenir une image complète, il est nécessaire d'utiliser des tests de laboratoire supplémentaires;
  • la concentration normale de DHEA dans le sang est évaluée pour chaque patient individuellement (en tenant compte de son âge);
  • l'utilisation d'additifs contenant de la DHEA conduira à des valeurs déraisonnablement élevées;
  • le traitement réussi d'une maladie en raison de laquelle l'hormone s'écarte de la norme, conduit à son retour dans le cadre des valeurs de référence.
  • A propos de l'auteur
  • Publications récentes

Spécialiste diplômée, elle a obtenu en 2014 un diplôme en microbiologie de l'établissement d'enseignement supérieur budgétaire de l'État fédéral de l'Université d'État d'Orenbourg. Diplômé de l'étude de troisième cycle de l'établissement d'enseignement supérieur budgétaire de l'État fédéral Orenburg GAU.

En 2015. à l'Institut de Symbiose Cellulaire et Intracellulaire de la Branche de l'Oural de l'Académie des Sciences de Russie a réussi un programme de formation avancée dans le cadre du programme professionnel supplémentaire "Bactériologie".

Lauréat du concours panrusse pour le meilleur travail scientifique dans la nomination "Sciences biologiques" 2017.

Augmentation du sulfate d'hormone déhydroépiandrostérone chez les femmes

Le sulfate de déhydroépiandrostérone est une hormone stéroïde dont la production est observée dans le corps des femmes et des hommes.

Sa partie principale est produite par les glandes surrénales, chez les représentants de la moitié faible de l'humanité, en petite quantité, également par les ovaires. En cours de décomposition avec la DHEA, la testostérone et la dihydrotestostérone, l'androstènedione et l'estradiol se forment.

Conclusion

  • La production de DHEA est réalisée principalement par les glandes surrénales;
  • le taux du composant actif change avec l'âge;
  • l'examen ne nécessite pratiquement aucune préparation;
  • une diminution de la quantité d'hormone est dangereuse avec la formation d'infertilité et le risque d'interruption de grossesse;
  • avec une augmentation de la DHEA, la thérapie vise à combattre la cause qui a provoqué le changement;
  • le médecin doit évaluer les résultats.

Hormone DHEA chez les femmes - qu'est-ce que c'est

En analysant les indicateurs de l'hormone DHEA, vous pouvez vous renseigner sur l'état des glandes surrénales et leur fonctionnement. Il est responsable de l'apparition de caractères sexuels secondaires pendant la puberté, ainsi que de la fonction reproductrice..

Quand se faire tester pour l'hormone DHEA

Un test DHEA est effectué pour déterminer l'état et la fonction des glandes surrénales. Principales indications:

  • échec du cycle;
  • infertilité de genèse inexpliquée;
  • adénome de la prostate;
  • Néoplasmes malins;
  • hyperandrogénie;
  • diminution de la quantité de testostérone;
  • puberté prématurée chez les garçons;
  • caractéristiques masculines secondaires chez les représentants de la moitié faible de l'humanité, quel que soit l'âge;
  • aménorrhée.

Une augmentation de la DHEA peut être indiquée par:

  • croissance active des poils du corps masculin;
  • l'acné difficile à traiter;
  • calvitie du cuir chevelu;
  • voix rugueuse;
  • disparition de la menstruation;
  • La croissance de la pomme d'Adam;
  • sautes d'humeur soudaines;
  • réduction de la taille des seins;
  • diminution de la libido;
  • augmentation de la taille du clitoris.

Comment bien se préparer au test DHEA

L'étude ne nécessite pas de préparation particulière, il est recommandé:

  • donner du sang à jeun;
  • à la veille de la clôture, refusez d'utiliser des aliments épicés, gras, fumés et des boissons contenant de l'alcool;
  • arrêtez de prendre des médicaments hormonaux dans deux jours;
  • la veille de l'examen, ne surchargez pas physiquement;
  • éviter de s'exposer à des situations stressantes;
  • Ne pas fumer 3 heures avant l'analyse;
  • buvez 500 ml d'eau la veille du prélèvement sanguin, cela facilitera la ponction veineuse et réduira le risque de destruction des globules rouges et la formation de caillots.

Quelle analyse aide à découvrir

Après avoir déterminé la quantité de l'hormone DHEA, il est possible de:

  • analyser la capacité fonctionnelle des glandes responsables de la production de l'hormone;
  • diagnostiquer la maladie des ovaires polykystiques;
  • différencier les néoplasmes surrénaliens avec d'autres pathologies;
  • déterminer pourquoi la menstruation est absente, l'hirsutisme;
  • découvrir la raison de la virilisation chez la femme.

Taux d'hormone DHEA

L'hormone DHEA à un niveau normal assure le fonctionnement stable du corps. Il vous permet de mener une vie active, y compris sexuelle, et offre également une bonne santé..

La DHEA est la norme chez les femmes:

TrimestreUnités de mesure (nanogrammes par millimètre)
je8,9
II71,5
III88,7

Il est nécessaire de se concentrer sur le fait que dans certaines pathologies, par exemple avec le syndrome des ovaires polykystiques, l'hormone peut ne pas être produite, cependant, les tests seront normaux. Un léger dysfonctionnement d'une des glandes peut passer inaperçu.

DHEA en dessous de la normale

Une diminution du niveau de l'hormone DHEA dans l'écrasante majorité des cas indique une maladie des glandes surrénales. Avec un écart important, un soupçon de présence d'hypopituitarisme apparaît. Un léger décalage peut être observé lorsqu'il y a un décalage entre l'âge et le développement du corps..

Qu'est-ce que cela signifie lorsque l'hormone DHEA est abaissée

Une diminution de la concentration de DHEA affecte négativement les glandes surrénales et affecte directement la capacité de se reproduire. Un dysfonctionnement des organes du système cardiovasculaire peut également être observé.

Quelle est la menace d'un faible taux de sulfate de DHEA pour la conception chez la femme

Le mariage de l'hormone DHEA entraîne des difficultés de conception, il y a violation de la formation et de la maturation des follicules. La grossesse entraîne des problèmes de santé et le risque d'avortement spontané.

Maladies cardiaques lorsque le sulfate de DHEA est faible chez les femmes

Selon les caractéristiques physiologiques, la DHEA diminue après 25 ans. En cas d'écart significatif à la baisse, le risque de problèmes liés au fonctionnement des organes du système cardiovasculaire augmente de près de 3 fois.

À un âge plus avancé, une diminution de la quantité de DHEA entraîne un épaississement des parois des artères. Le risque de développer des troubles aigus de la circulation cérébrale augmente.

Comment augmenter la DHEA

Pour augmenter le niveau de l'hormone, il est tout d'abord nécessaire de rechercher la cause de l'écart et de l'éliminer. Le moyen le plus rapide et le plus efficace de normaliser la DHEA est l'utilisation de suppléments et de préparations qui en découlent..

Dans de rares cas, ce traitement contribue à augmenter la production naturelle du composant. En parallèle, des médicaments peuvent être utilisés pour améliorer l'état des glandes responsables de la sécrétion de l'hormone.

Lors du traitement, il est important de respecter strictement la posologie, car une augmentation de la quantité d'hormone est plus dangereuse. C'est pourquoi le traitement doit être prescrit et surveillé par un médecin..

Quand le sulfate de déhydroépiandrostérone est-il élevé chez la femme

Il y a de nombreuses raisons à la croissance de la DHEA, nous allons maintenant parler des principales.

Les tumeurs

Les néoplasmes du cortex surrénalien de nature bénigne ou maligne peuvent entraîner une augmentation de la concentration de l'hormone. La pathologie contribue à la formation de symptômes anormaux tels que:

  • tremblement des bras et des jambes;
  • hypertension artérielle, difficile à corriger;
  • insuffisance du rythme cardiaque;
  • tachycardie;
  • une augmentation du volume quotidien d'urine;
  • troubles du sommeil et endormissement;
  • douleur dans la région de la tête;
  • perte de capacité de concentration;
  • peur non motivée, panique, agressivité.

Hyperplasie

L'hyperplasie du cortex surrénal peut également entraîner une augmentation de la concentration de l'hormone. Il y a une violation de la production de cortisol.

Les symptômes dépendront du type de gène endommagé ou muté. Il peut y avoir une augmentation des organes internes incompatible avec la vie ou une légère perturbation de leur fonctionnement sans apparition de symptômes pathologiques.

Maladie d'Itsenko-Cushing

Lors du diagnostic de la maladie d'Itsenko-Cushing, une augmentation de la quantité de l'hormone DHEA est observée en raison de son hypersécrétion par l'hypophyse. La pathologie n'est pas trop courante, elle est diagnostiquée 5 fois plus souvent chez la femme.

La cause exacte de l'apparition de la maladie n'a pas été élucidée; les traumatismes crâniens, les maladies de nature infectieuse et la période post-partum peuvent provoquer son développement. Le pronostic dépend de l'âge du patient et de la gravité de l'évolution de la maladie.

Avec un diagnostic rapide de la pathologie chez les femmes de moins de 30 ans, le pronostic est généralement favorable..

Si la maladie est de gravité et de durée modérées, on observe la formation de changements irréversibles dans le fonctionnement des organes du système cardiovasculaire et urinaire.

Dans les cas graves, un traitement chirurgical et une utilisation à vie d'hormones sont nécessaires.

Autres

La raison de l'augmentation du niveau de l'hormone DHEA peut également être le syndrome adrénogénital..

Les raisons du changement

Promu

Une légère augmentation de la concentration de déhydroépiandrostérone est observée lorsque:

  • activité physique épuisante;
  • être au régime;
  • jeûne;
  • fumeur;
  • influence à long terme des situations stressantes;
  • obésité.

Un tel écart est considéré comme temporaire, il est recommandé de subir un deuxième examen..

Un facteur provoquant peut être des néoplasmes des poumons, du pancréas et de la vessie, ainsi que l'utilisation de Danazol, Klostilbegit.

Réduit

Une diminution de la concentration de DHEA est observée avec une hypofonction des glandes surrénales ou de l'hypophyse, par exemple avec:

  • La maladie d'Addison;
  • hémorragie;
  • néoplasmes du système hypothalamo-hypophysaire.

Une diminution des niveaux d'hormones est typique pour:

  • ovaire polykystique;
  • l'abus d'alcool;
  • l'ostéoporose;
  • la dépression;
  • prendre de l'hydrocortisone, de la testostérone, des contraceptifs oraux.

Traitement d'une hormone DHEA élevée chez la femme

La thérapie avec une augmentation de l'hormone DEGA vise à éliminer le facteur provoquant du trouble. Par exemple, si la pathologie est provoquée par la formation d'un néoplasme, un traitement médicamenteux et une chimiothérapie sont prescrits, dans les cas graves, ils ont recours à la chirurgie.

Lorsqu'il y a un désir d'avoir un bébé le plus tôt possible, des contraceptifs hormonaux sont utilisés. Après les avoir annulés, la grossesse se produit plus rapidement..

Compléments alimentaires avec déhydroépiandrostérone

La DHEA est basée sur la déhydroépiandrostérone. Ils suggèrent de l'utiliser pour augmenter les muscles, accélérer la combustion des graisses et augmenter la puissance. Il est possible d'acheter un complément alimentaire uniquement sur Internet.

La concentration de la substance active peut être différente, tout dépend du fabricant. En conséquence, l'efficacité de l'agent et le risque de développer des effets indésirables changent. L'utilisation prolongée de stéroïdes anabolisants peut entraîner:

  • la formation de kystes dans le foie;
  • l'apparition de néoplasmes dans la prostate et les glandes mammaires;
  • un changement de la formule sanguine;
  • accélération de la croissance des poils corporels;
  • une augmentation de la quantité de cholestérol;
  • le développement de lésions vasculaires athéroscléreuses;
  • gynécomastie;
  • hirsutisme;
  • échec du cycle.

La valeur de la DHEA et du sulfate de DHEA chez les femmes atteintes de SOPK

La DHEA (déhydroépiandrostérone) et sa forme sulfate DHEA-C (déhydroépiandrostérone) sont des hormones stéroïdes naturelles produites par les glandes surrénales (cortex surrénalien réticulaire). L'hormone DHEA a un effet très polyvalent. Il est responsable de l'amélioration de la concentration, de la libido, de la forme physique, du soulagement des symptômes de la ménopause, du lissage des rides et du traitement des brûlures. La femme moyenne a une période de ménopause jusqu'à 1/3 de sa vie. L'hormone DHEA soulage les symptômes désagréables et améliore la qualité de vie. Il est également utilisé comme forme de thérapie qui aide à traiter les signes naturels du vieillissement.

Contenu:

Qu'est-ce que la DHEA et la DHEA-C

La DHEA, ou déhydroépiandrostérone, est une hormone stéroïde naturelle. Il se forme lors de la synthèse du cholestérol à travers la couche réticulaire du cortex surrénalien, il appartient donc au groupe androgène des glandes surrénales. Le traitement synthétique par la déhydroépiandrostérone n'est pas associé (comme avec l'œstrogénothérapie) à un risque accru de cancer de l'utérus.

Fonctions biologiques de la DHEA et de la DHEA-S

Les hormones déhydroépiandrostérone (DHEA) et sulfate de déhydroépiandrostérone (DHEA-S) sont présentes dans chaque corps humain, quel que soit le sexe. Ils sont produits à partir du cholestérol par le cortex surrénalien et dans une faible mesure par les ovaires. C'est la DHEA qui stimule la stimulation des hormones sexuelles.

La production de DHEA et de DHEA-C commence pendant l'enfance, entre 6 et 8 ans. La concentration maximale dans le corps survient à l'âge d'environ 25-30 ans et diminue avec l'âge. La déhydroépiandrostérone stimule non seulement la synthèse de la testostérone et de l'estradiol, mais aussi la production de protéines et la croissance du corps. Ces hormones affectent l'anabolisme musculaire et le système immunitaire, augmentant le nombre de cellules cytotoxiques. Certaines études ont également montré des effets positifs de la DHEA et de la DHEA-C sur la densité sanguine, le renforcement de la peau et des cheveux..

De quelles hormones sont responsables la DHEA et la DHEA-C?

L'action de la déhydroépiandrostérone est universelle, l'hormone est responsable de:

  • résistance accrue au stress,
  • améliorer la mémoire et la concentration,
  • augmentation de la libido,
  • régénération du système immunitaire
  • soulagement des symptômes de la ménopause,
  • maintenir une silhouette mince,
  • renforcer la forme physique,
  • améliorer la densité osseuse et prévenir l'ostéoporose,
  • prévention de l'athérosclérose en abaissant le taux de cholestérol,
  • beau teint et lissage des rides,
  • traitement des brûlures.

La DHEA est une hormone extrêmement importante, sa tâche est de stimuler la production de testostérone et d'œstrogènes ou d'hormones sexuelles, elle a également un effet très positif sur le bien-être physique et mental. Des niveaux élevés de déhydroépiandrostérone sont un signe de jeunesse. Sa concentration dans le sang change avec l'âge. La plus grande quantité d'hormone se trouve dans le sang d'une personne âgée de 20 à 30 ans. Après que sa quantité diminue.

Carence en hormones DHEA et DHEA-S

La dépression est une préoccupation. De tels cas se produisent lorsque nous souffrons d'hypopituitarisme, d'hypothyroïdie, de dysfonctionnement surrénalien et d'autres maladies auto-immunes. La réduction du stress, ainsi que la grossesse et la contraception orale ont également un impact négatif sur les niveaux de déhydroépiandrostérone.

Les médecins ont lié la diminution des concentrations de DHEA et de DHEA-S à des maladies métaboliques chez les personnes âgées, telles que l'obésité, le diabète et l'athérosclérose. De faibles niveaux de ces hormones peuvent également indiquer une maladie cardiovasculaire. Certains experts suggèrent que de faibles niveaux de déhydroépiandrostérone affectent le risque d'ostéoporose, en particulier chez les femmes. Cela est dû à la transition de la DHEA vers les hormones sexuelles féminines, qui ont un effet protecteur sur leurs os..

Le stress à long terme affecte également la diminution du niveau de DHE dans le corps. En effet, le stress cumulatif des glandes surrénales dépend principalement de la production de cortisol - communément appelé l'hormone du stress - et ne fournit pas suffisamment de DHEA. La carence en cette hormone conduit au fait que nous réagissons moins bien au stress: nous avons des problèmes de sommeil, nous devenons irritables, déprimés. Certains peuvent avoir des crises de panique.

Les raisons de la faible concentration peuvent être:

  • La maladie d'Addison;
  • adénome;
  • l'ostéoporose;
  • alcoolisme chronique;
  • maladies cardiovasculaires;
  • puberté précoce;
  • les maladies endocriniennes;
  • Diabète;
  • prendre des corticostéroïdes;
  • prendre des contraceptifs hormonaux;
  • fumeur.

Symptômes de carence en DHEA et DHEA-S

Après 40 ans, le niveau de cette hormone dans le sang commence à diminuer naturellement. Au fil du temps, les performances mentales et physiques diminuent progressivement. Le corps devient sensible aux signes typiques du vieillissement. La concentration plus faible de déhydroépiandrostérone conduit au fait que ces changements se produisent beaucoup plus rapidement. Lors d'un déficit hormonal, les situations stressantes deviennent plus fréquentes chez l'homme, il est apathique, irrité sans raison, il lui est difficile de s'endormir et des états dépressifs sont observés. Des niveaux plus faibles de l'hormone sont associés au risque de développer un cancer du sein et du côlon.

Augmentation de la concentration de DHEA et DHEA-S dans le sang

Il ne faut pas oublier qu'un excès d'hormones peut entraîner des maladies très graves. Si notre corps produit trop de DHEA et de DHEA-S, cela peut être le signe d'une tumeur surrénalienne, d'un cancer surrénalien, d'une hyperplasie ou, chez la femme, d'un syndrome des ovaires polykystiques..

L'augmentation de la quantité de déhydroépiandrostérone dans le sang a un effet antidépresseur. Des études ont montré que l'administration de formulations avec cette hormone aide ceux qui souffrent de dépression. Les patients se sentent mieux même au cours de la première semaine de traitement. Cette hormone affecte les mêmes récepteurs dans le cerveau qui sont affectés par les médicaments anxiolytiques (benzodiazépines) utilisés pour traiter la dépression.

Les raisons d'une concentration élevée peuvent être les suivantes:

  • déficit enzymatique;
  • Pathologie de Cushing (tumeurs cérébrales);
  • Syndrome de Cushing (tumeur surrénalienne);
  • maladies oncologiques (poumons, pancréas, vessie);
  • maladie des ovaires polykystiques;
  • insuffisance placentaire.

Symptômes et effets secondaires excessifs de DHEA

L'utilisation de doses de l'hormone recommandée par le médecin n'entraîne pas d'effets secondaires. Un surdosage de déhydroépiandrostérone peut entraîner une augmentation des cheveux, de l'acné, du sébum sur le visage et le corps, un œdème.

Quels sont les avantages de la DHEA?

Les avantages de la prise de DHEA comprennent: une énergie accrue, une vitalité et une performance sexuelle améliorée. Certaines études montrent également que cette hormone a un effet positif sur la densité osseuse, facilite la lutte contre le surpoids (améliore la croissance musculaire, ce qui conduit à une combustion plus rapide des calories), renforce la peau et les cheveux.

Taux sanguins de DHEA et de DHEA-S

Le contenu de l'hormone dans le sang veineux est vérifié le matin (pas nécessairement à jeun). La norme est de 7 à 31 nmol / L (200-900 ng / dL). Le taux de DHEA-S varie de 2 à 12 μmol / L (75-470 μg / dL) et diffère légèrement selon le sexe.

De plus, les normes hormonales peuvent différer selon l'âge:

  • 6-9 ans - 0,23-1,50
  • 9-15 ans - 1,00-9,20
  • 15-30 ans - 2,40-14,50
  • 30-40 ans - 1,80-9,70
  • 40-50 ans - 0,66-7,20
  • 50-60 ans - 0,94-3,30
  • Après 60 ans - 0,09-3,70

Indications pour prendre un médicament synthétique

La pilule hormonale DHEA est un médicament sûr prescrit par un gynécologue ou un endocrinologue qui complète les carences en déhydroépiandrostérone naturelle. Une dose d'hormones non utilisée par le corps est excrétée et ne s'accumule pas. Pour la plupart des femmes, 5 mg par jour sont suffisants pour restaurer efficacement la concentration hormonale. Lorsque le médecin juge que les effets du traitement sont insuffisants, la dose est progressivement augmentée jusqu'à 25 mg sur 24 heures..

Avant de prendre des suppléments hormonaux, faites des recherches pour voir si les niveaux de DHEA de votre corps sont vraiment trop bas..

Certains experts pensent que l'ajout de déhydroépiandrostérone peut être bénéfique si vous avez:

  • maladies du système cardiovasculaire,
  • Diabète,
  • hypercholestérolémie,
  • obésité,
  • sclérose en plaques,
  • la maladie de Parkinson,
  • La maladie d'Alzheimer,
  • troubles du système immunitaire,
  • la dépression,
  • l'ostéoporose.

Cependant, vous devriez consulter votre professionnel de la santé avant utilisation..

Augmentation du sulfate de déhydroépiandrostérone (DHEA-S)

Fonctions de la déhydroépiandrostérone dans le corps

L'augmentation de la masse musculaire est l'une des fonctions de l'hormone

Le sulfate de déhydroépiandrostérone (DHEA-S) est un stéroïde qui est un marqueur de l'activité androgéno-synthétique des glandes surrénales, car son taux sérique est stable et non soumis aux fluctuations quotidiennes. La DHEA-S se trouve dans le corps chez les hommes et les femmes, a une faible activité biologique (15 fois plus faible que la testostérone), mais surpasse quantitativement tous les autres androgènes surrénaliens.

  • précède la production de testostérone, d'œstrogène et d'androstènedione;
  • affecte la formation de caractères sexuels masculins secondaires;
  • régule la libido;
  • stimule le renouvellement du tissu osseux;
  • active la production de protéines;
  • favorise la croissance musculaire;
  • augmente la résistance au stress.

Le DNEA-S est sécrété par le cortex surrénalien, la synthèse est basée sur des transformations enzymatiques du sulfate de cholestérol en prégnénolone, suivies d'une conversion en DHEA-S. La production est régulée par l'hormone adrénocorticotrope.

Taux d'hormones chez les hommes, les femmes et les enfants

Le pic maximal du niveau d'hormone est chez le nouveau-né

La production de DHEA-S dépend du sexe et de l'âge, un niveau élevé est observé dans l'enfance, le pic de synthèse ultérieur se produit à la puberté, atteint une valeur maximale de 25 à 30 ans, après quoi la production diminue d'environ 3% par an.

sexe, âgeligne de fondborne supérieure
femmes
0-1 mois0,256,45
1 mois - 6 ans0,121,45
6 à 10 ans0,073,67
10 à 12 ans0,376,74
12 - 18 ans0,5513,98
18 - 30 ans0,8020,42
30 - 50 ans0,329,79
post-ménopause0,716,84
Hommes
0-1 mois2,7910,61
1 mois - 6 ans0,041.12
6 à 10 ans0,073,80
10 à 12 ans0,323.14
12 - 18 ans0,5514,67
18 - 30 ans3,2316,72
30 - 50 ans1,5211,68
50 - 60 ans0,5510,63
> 60 ans0,256,22

Causes de l'augmentation de la déhydroépiandrostérone

Maladie des ovaires polykystiques - la cause des niveaux élevés d'hormones

Facteurs affectant l'augmentation des niveaux de DHEA-S:

  • Hyperplasie surrénale congénitale;
  • syndrome des ovaires polykystiques (SOPK);
  • La maladie d'Itsenko-Cushing;
  • syndrome viril;
  • puberté prématurée.

Symptômes et signes d'hormone élevée

Le syndrome de Viril est le signe d'une hormone élevée

Les symptômes dépendent de la cause de la croissance de la DHEA-S. Si un trouble hormonal, exprimé par le syndrome viril, est un facteur d'augmentation, les signes incluent la formation de traits masculins chez la femme. Il y a une irrégularité du cycle menstruel (MC), la croissance des cheveux chez les hommes - sur le visage, la poitrine, l'abdomen. Le timbre de la voix diminue, l'acné apparaît, un type de corps masculin se développe, éventuellement une perte de cheveux accrue. Dans les stades suivants, une atrophie des glandes mammaires se produit, une diminution de la taille de l'utérus, une aménorrhée.

Le SOPK est le résultat d'une fonction ovarienne altérée. Les manifestations peuvent correspondre à des changements d'une manière similaire au syndrome viril. Une augmentation du poids corporel est caractéristique, la graisse sous-cutanée est généralement distribuée dans la cavité abdominale et le bas de l'abdomen. MC est violée, il y a alopécie, séborrhée et acné, vergetures sur la peau des cuisses, de l'abdomen. La taille des ovaires augmente en raison de la formation de plusieurs kystes, qui peuvent être accompagnés de douleurs dans la région pelvienne.

Les signes de la maladie d'Itsenko-Cushing sont la masculinisation chez la femme, la faiblesse musculaire, l'hypertension artérielle, le développement du diabète sucré, la fragilité des os et la présence de stries. L'obésité est observée, dans laquelle la graisse est répartie sur la poitrine, le dos, l'abdomen, le visage.

Indications et préparation pour l'analyse de la DHEA-S

L'une des indications pour l'analyse est l'infertilité

Les niveaux de DHEA-S sont généralement mesurés avec d'autres tests hormonaux si une surproduction d'androgènes est suspectée. Indications d'analyse:

  • hirsutisme, signes de masculinisation chez les femmes;
  • puberté précoce;
  • retard du développement sexuel;
  • suspicion d'une tumeur dans les glandes surrénales;
  • fausse couche;
  • violation du MC;
  • syndrome adrénogénital;
  • diagnostic différentiel des tumeurs produisant des androgènes;
  • infertilité;
  • surveillance du complexe fœtoplacentaire.

La fiabilité des résultats dépend de la préparation de l'étude

Pour l'étude, du sang veineux est utilisé, la méthode de détermination est un dosage immunoenzymatique ou une analyse d'immunochimioluminescence. Préparation aux tests:

  1. Le dernier repas doit être terminé 8 à 12 heures avant le test.
  2. La prise de médicaments hormonaux est exclue pendant 48 heures.
  3. Stress physique et émotionnel, l'alcool est limité en 24 heures.
  4. Arrêtez de fumer dans 3 heures.
  5. Le jour du test, vous pouvez boire de l'eau propre.
  6. L'étude pour les femmes en âge de procréer est attribuée le 6-7e jour du cycle menstruel.

DHEA-S pendant la grossesse

Le niveau de l'hormone dépend du trimestre de la grossesse

Pendant la grossesse, la DHEA-S sert de précurseur aux œstrogènes à synthétiser par le placenta. Le niveau de l'hormone augmente au cours du premier trimestre, diminuant progressivement au troisième trimestre, des valeurs supérieures à la norme constituent une menace de mort fœtale intra-utérine à la suite d'une grossesse non en développement.
Valeurs de référence trimestrielles:

limite inférieure (μmol / l)limite supérieure (μmol / l)
Je trimestre0,969,42
Trimestre II1,047,87
III trimestre0,796,62

Facteurs influençant le résultat

Un certain nombre de médicaments peuvent fausser le résultat de l'étude

Le résultat de la recherche est influencé par des facteurs:

  • âge;
  • stress physique ou émotionnel;
  • utilisation à long terme d'hormones stéroïdes, contraceptifs oraux;
  • phase d'ovulation du cycle menstruel;
  • grossesse.

Médicaments provoquant une déviation de l'indicateur.

Augmenter les niveaux de DHEA-S:

  • Clomifène,
  • Corticotropine,
  • Danazol.
  • corticostéroïdes,
  • Carbamazépine,
  • Dexaméthasone,
  • Testostérone.

Correction du niveau de DHEA-S

Identifier la cause permet de maximiser l'ajustement des performances

Un changement de concentration de l'hormone n'est pas une maladie, mais un signe de la présence d'une pathologie. Par conséquent, avec des taux accrus, des études supplémentaires sont assignées pour clarifier les raisons de l'écart.

Les études en dehors de la période gestationnelle sont le plus souvent réalisées lors de la consultation d'un médecin en cas de syndrome viril ou de troubles de la reproduction. Le traitement est basé sur un traitement hormonal substitutif, si la cause de la pathologie est une tumeur, une intervention chirurgicale est prescrite.

Si une femme ne prévoit pas de concevoir, des contraceptifs hormonaux sont prescrits, qui ont un effet antiandrogénique. Lors de la planification d'une grossesse, des antiandrogènes (Androkur) sont prescrits pour abaisser les niveaux d'hormones. Le traitement est effectué sous la supervision d'un médecin pour éviter les irrégularités menstruelles.

L'augmentation du niveau de DHEA-S est d'une importance particulière pendant la grossesse, car elle provoque une fausse couche habituelle. Par conséquent, l'analyse de la concentration de l'hormone est l'une des premières lors de l'enregistrement d'une femme enceinte. Le niveau élevé est corrigé avec des agents hormonaux.

Le sulfate de déhydroépiandrostérone est élevé chez la femme: causes et symptômes du déséquilibre hormonal, traitement de l'hyperandrogénie

L'hyperandrogénie chez la femme se développe dans un contexte de déséquilibre hormonal. Une sécrétion excessive d'hormones sexuelles mâles provoque des changements externes et internes, entraîne une augmentation de la libido, de l'hirsutisme, des fluctuations du cycle menstruel.

Quels signes indiquent que le sulfate de déhydroépiandrostérone est élevé chez les femmes? Comment le taux d'androgènes change-t-il tout au long de la vie et pendant la grossesse? Quelles sont les conséquences de l'augmentation de la concentration de l'hormone DEAS? Réponses dans l'article.

Déhydroépiandrostérone: qu'est-ce que c'est

Le stéroïde est produit par les glandes surrénales (plus de 90%) et les ovaires (environ 5%). Un excès significatif de la concentration d'androgènes dans le sang indique des processus pathologiques dans les glandes surrénales. Dans la plupart des cas, une tumeur se développe dans les glandes endocrines..

Le sulfate de DHEA est un résultat intermédiaire d'une réaction chimique complexe. Une quantité suffisante de cholestérol est nécessaire pour former la déhydroépiandrostérone. En cours de transformation, l'estradiol et d'autres œstrogènes sont formés à partir de l'hormone stéroïde.

En fonction de la concentration de déhydroépiandrostérone, la base principale de la sécrétion du régulateur change: avec un faible taux de DHEA C, la zone de production d'hormones est les ovaires, avec un excès de cortex corticosurrénalien..

Le développement de l'hyperandrogénie affecte négativement le déroulement des processus physiologiques, le travail des glandes surrénales, la fertilité, l'état de l'épiderme et la stabilité du poids corporel. L'apparition de signes indiquant un excès d'hormones mâles est une raison pour un examen complet par un endocrinologue avec la participation d'un gynécologue. Il est impératif de scanner les glandes surrénales afin d'identifier le processus tumoral et d'autres anomalies des glandes endocrines à temps.

Que sont les modifications focales de la thyroïde et comment la maladie est-elle traitée? Nous avons une réponse!

Découvrez les règles nutritionnelles et les considérations diététiques pour le diabète sucré gestationnel chez la femme enceinte à partir de cet article.

Rôle dans le corps

Le sulfate d'androgène DEAS affecte de nombreux processus:

  • crée les conditions pour une concentration stable d'oestrogène,
  • réduit l'accumulation de mauvais cholestérol,
  • renforce le système immunitaire,
  • prévenir le développement de l'obésité,
  • maintient la stabilité du cycle menstruel,
  • régule la force de la libido,
  • soutient le fonctionnement optimal des glandes sébacées,
  • participe au maintien de l'élasticité de l'épiderme,
  • affecte l'humeur, réduit le risque de dépression.

Les femmes croient souvent que la sécrétion d'hormones mâles est si faible qu'une augmentation de la concentration de testostérone, de déhydroépiandrostérone n'affecte pratiquement pas l'état général et divers processus. En fait, un excès d'hormones stéroïdes provoque le développement de l'hyperandrogénie avec un complexe de signes négatifs.

Norme pour les femmes

Modifications du niveau d'hormone DEAS:

  • de 9 à 15 ans: limite inférieure 1, limite supérieure 9,7,
  • 15 à 30 ans: limite inférieure 2,4, limite supérieure 14,5.

À l'âge de trente ans, la sécrétion d'androgènes diminue progressivement:

  • de 30 à 40 ans: la concentration minimale admissible est de 1,8, les valeurs maximales ne dépassent pas 9,7,
  • de 40 à 50 ans: pas moins de 0,66 et pas plus de 7,2.

Par la suite, le niveau de la substance stéroïde baisse encore plus:

  • de 50 à 60 ans: les valeurs minimales ne sont normalement pas inférieures à 0,94, la concentration maximale est jusqu'à 3,3.

Les niveaux d'androgènes sont indiqués en μmol / L.

Chez la femme enceinte, le taux de déhydroépiandrostérone est plus élevé. Au premier trimestre, la norme de l'hormone masculine est de 3,12 à 12, 48 μmol / l. Au deuxième trimestre, les indicateurs sont assez élevés, de 1,7 à 7 μmol / l. Plus près de la période de travail, le niveau de DEAS-sulfate diminue légèrement: la limite inférieure est de 0,09, la limite supérieure n'est pas supérieure à 3,7 μmol / l.

Remarque! Dans les premières heures après la naissance chez les filles, les indicateurs de l'hormone stéroïde sont nettement plus élevés que dans les autres périodes de la vie, après deux à trois jours, les indicateurs changent: le niveau de DHEA C diminue.

Raisons de l'augmentation

Un excès de déhydroépiandrostérone est un signe de dysfonctionnement surrénalien ou d'autres maladies. Pour connaître la cause du processus pathologique, vous devez consulter un gynécologue et un endocrinologue.

Une concentration excessive de déhydroépiandrostérone se développe dans les cas suivants:

  • la formation du syndrome androgénital. La raison en est une carence en enzymes qui suppriment la sécrétion optimale d'hormones, y compris les stéroïdes,
  • maladie et syndrome de Cushing. Des déviations se développent lors de la formation d'une tumeur bénigne ou maligne. Le néoplasme est situé dans le cerveau ou le cortex surrénalien,
  • pendant la grossesse (semaine 1215), le placenta fonctionne mal,
  • le syndrome de galactorrhée ou aménorrhée est l'une des causes de l'hyperandrogénie surrénalienne. L'hormone prolactine affecte la sécrétion d'hormones stéroïdes dans le cortex surrénalien et supprime en même temps la production d'androgènes dans les ovaires,
  • les femmes en âge de procréer ont une maladie des ovaires polykystiques. Le déséquilibre hormonal associé à la présence de nombreux follicules sous-développés affecte négativement la fonction de reproduction,
  • une tumeur hormonalement active qui produit des hormones sexuelles mâles se développe dans le cortex surrénalien,
  • Maladie d'Addison, provoquant une diminution de l'activité fonctionnelle des glandes surrénales,
  • maladies oncologiques qui perturbent l'équilibre hormonal,
  • progression de l'ostéoporose,
  • processus pathologiques dans les cellules de l'hypophyse. Un élément important du système endocrinien régule la production d'hormones.

Symptômes de l'hyperandrogénie

Avec un excès de déhydroépiandrostérone, une femme remarque des changements d'apparence et le déroulement de divers processus:

  • nervosité excessive, irritabilité apparaît,
  • augmente l'endurance et la force physique,
  • l'hirsutisme se développe, les poils du corps poussent plus activement, de petites antennes esthétiques apparaissent au-dessus de la lèvre supérieure,
  • l'état de l'épiderme s'aggrave: l'acné apparaît, la production de sébum augmente,
  • la grossesse est irrégulière, le plus souvent des fausses couches ou une naissance prématurée,
  • la menstruation commence plus tôt ou plus tard que l'heure optimale, la maturation des follicules dans les ovaires est perturbée,
  • un excès d'androgènes provoque souvent une anovulation, ce qui conduit à une synthèse insuffisante de progestérone et à une hyperestrogénémie relative. Avec la répétition fréquente des cycles anovulatoires dans le contexte de l'hyperandrogénie, l'infertilité se développe.

Diagnostique

Après la conversation et l'identification des signes d'hyperandrogénie, le patient doit subir une série d'études (IRM et échographie obligatoires) et de tests. Il est important de connaître le mode de vie, la présence de maladies chroniques, la période pendant laquelle une femme se plaint d'hirsutisme, augmentation de la peau grasse, irrégularités menstruelles, crises de panique, irritabilité, problèmes de conception. Pour évaluer les troubles qui interfèrent avec la conception, une clarification du taux d'hormones de différents types est prescrite: testostérone libre, FSH, LH, progestérone, thyroxine, dihydrotestostérone, triiodothyronine, TSH.

Entraînement:

  • le prélèvement de sang veineux est effectué du 5ème au 7ème jour du cycle, forcément, à jeun, il n'est pas souhaitable de boire de l'eau,
  • aucune autre procédure ne doit être effectuée avant l'analyse,
  • arrêter les contacts sexuels deux jours avant la visite au laboratoire. Pendant la même période, vous ne devez pas aller au gymnase, vous devez éviter la nervosité,
  • les viandes fumées, les aliments frits et épicés, les aliments gras, le café fort, l'alcool doivent être exclus de l'alimentation avant de tester le sang pour l'hormone DEAS.

Comment abaisser le niveau de l'hormone DEAS

La stabilisation des paramètres androgènes est impossible sans éliminer la cause de l'échec hormonal. Sur la base des résultats de l'analyse de DEA SO4, l'endocrinologue sélectionne le schéma thérapeutique optimal. Avec le développement d'un processus tumoral dans le cerveau, l'aide d'un neurochirurgien est nécessaire.

En savoir plus sur la mastectomie et le mode de vie postopératoire.

Les règles d'utilisation du médicament Gordox pour la pancréatite sont décrites sur cette page..

Allez sur https://fr-dc.ru/vnutrennaja-sekretsija/shhitovidnaya/papillyarnyj-rak.html et lisez le pronostic de la guérison du cancer papillaire de la thyroïde après la chirurgie.

Méthodes de traitement:

  • l'ablation d'une tumeur dans les glandes surrénales et le cerveau est un élément obligatoire du traitement pour le développement d'un néoplasme. La sécrétion de déhydroépiandrostérone n'est pas stabilisée tant qu'il existe une tumeur dans le corps qui produit des androgènes supplémentaires. La présence d'un néoplasme est indiquée par des valeurs de sulfate de DHEA très élevées supérieures à 800 μg / dl. Dans un processus malin, après l'excision du néoplasme, le patient subit une chimiothérapie pour empêcher la formation de métastases,
  • l'hormonothérapie convient aux femmes d'âge mûr qui ne souhaitent pas avoir d'enfant. La réception de formulations hormonales est prescrite s'il existe des contre-indications au traitement radial de la maladie. Après avoir terminé un traitement hormonal, le niveau d'androgènes se stabilise temporairement, mais après un certain temps, il peut augmenter à nouveau. Un médicament efficace avec une concentration optimale de comprimés anti-androgènes Diane 35. Un effet plus prononcé se manifeste lorsqu'il est associé à un contraceptif oral avec Androkur,
  • après 50 ans chez la femme, la sécrétion de déhydroépiandrostérone diminue, après une certaine période, une diminution naturelle du taux de sulfate de DHEA est possible. En présence d'un processus tumoral, il est impossible d'hésiter avec l'élimination du néoplasme ou avec un traitement hormonal, en particulier avec la nature maligne du processus,
  • lorsqu'une forme surrénalienne d'hyperandrogénie est détectée, un bon résultat est donné par l'utilisation de petites doses de glucocorticoïdes (prednisolone, dexaméthasone) pour stabiliser la production d'androgènes. Avec l'hirsutisme chez la femme, le syndrome adrénogénital est détecté par les médecins chez 24% des patients,
  • pour stabiliser le fond hormonal, l'endocrinologue conseille à une femme de refuser de manger de grandes quantités d'aliments gras, de réduire la consommation de frits, fumés, cornichons, viande rouge, légumes verts à feuilles, fruits de mer,
  • réduction du niveau de stress, allocation de temps pour le repos et un sommeil de qualité, refus d'une activité physique intense et l'utilisation de stéroïdes anabolisants pendant les cours, éléments obligatoires de la thérapie contre l'hyperandrogénie,
  • L'optimisation de votre programme d'entraînement est un autre facteur important affectant les performances des androgènes. Se battre trop fort pour construire du muscle peut entraîner une augmentation des niveaux de testostérone dans l'androgène masculin le plus actif. L'amincissement de la graisse corporelle au niveau minimum acceptable conduit souvent à une carence en œstrogènes et à une infertilité hormonale. Même avec un bon fonctionnement des glandes surrénales, un syndrome androgénital avec augmentation de la sécrétion de stéroïdes peut se former..

Un excès de sulfate DEAS affecte négativement la fonction reproductrice et l'apparence d'une femme. Si l'équilibre hormonal est perturbé, l'aide d'un endocrinologue sera nécessaire. Lorsque des symptômes d'hyperandrogénie surrénalienne apparaissent, il est important d'exclure un processus tumoral malin dans les glandes endocrines. Des augmentations prolongées des taux de stéroïdes mâles, y compris la déhydroépiandrostérone, peuvent entraîner de graves déséquilibres hormonaux.