Principal

Oncologie

Une hormone affecte le travail du cœur

Presque toutes les substances biologiquement actives contenues dans le plasma sanguin ont un effet direct et indirect sur le cœur. Dans le même temps, la gamme des agents pharmacologiques qui effectuent la régulation humorale du cœur, au vrai sens du terme, est assez étroite. Ces substances sont des catécholamines sécrétées par la médullosurrénale - adrénaline, norépinéphrine et dopamine. L'action de ces hormones est médiée par les récepteurs B-adrénergiques des cardiomyocytes, qui déterminent le résultat final de leur effet sur le myocarde. Elle s'apparente à la stimulation sympathique et consiste à activer l'enzyme adénylate cyclase et à augmenter la synthèse de l'AMP cyclique (3,5-adénosine monophosphate cyclique), suivie d'une activation de la phosphorylase et d'une augmentation du niveau de métabolisme énergétique. Cet effet sur le tissu du stimulateur cardiaque provoque des effets chronotropes positifs et inotropes positifs sur les cellules du myocarde actif. L'effet des catécholamines renforçant l'effet inotrope est d'augmenter la perméabilité des membranes de cardiomyocytes aux ions calcium.

L'action d'autres hormones (glucagon, hormones thyroïdiennes iodées) sur le myocarde est non spécifique et se réalise indirectement, par exemple, par l'effet sur l'activité du système sympatho-surrénalien. Les hormones corticosurrénales (corticostéroïdes), la vasopressine et l'angiotensine ont également un effet inotrope positif sur le cœur. Dans le même temps, les effets inotropes positifs directs de ce dernier sur le cœur se cachent derrière leurs effets indirects dus à une augmentation de la pression dans l'aorte et à une augmentation du volume de sang circulant..

Des facteurs humoraux locaux formés dans le myocarde participent également à la régulation de l'activité du cœur. Ces substances comprennent l'adénosine, l'histamine et les prostaglandines.

L'adénosine, interagissant avec les récepteurs de l'adénosine des cardiomyocytes, réduit l'activité cellulaire du nœud sino-auriculaire et réduit le taux d'excitation dans le nœud auriculo-ventriculaire et dans le système de conduction cardiaque. Cette propriété de l'adénosine est utilisée en cardiologie clinique - les sels d'acide adénosine triphosphorique sont utilisés pour traiter la tachycardie ventriculaire paroxystique.

Dans le myocarde humain, il existe deux types de récepteurs d'histamine: H1 et H2. L'activation de ces récepteurs provoque une augmentation de la contractilité myocardique. Lorsque les récepteurs H1 sont excités, la durée du potentiel d'action des cardiomyocytes ventriculaires augmente, tandis que lorsque les récepteurs H2 sont excités, elle diminue au contraire. Cependant, en cas de libération massive d'histamine dans le sang (par exemple, avec un choc anaphylactique), il y a une forte diminution de l'OPSS, une baisse de la pression artérielle et, par conséquent, une postcharge du cœur (pression dans l'aorte, contre laquelle le sang est expulsé par les ventricules dans la systole). En raison de ces changements hémodynamiques, la contractilité myocardique diminue.

Les prostaglandines sont synthétisées dans le myocarde, ce qui peut réduire les effets sympathiques sur le cœur et les artères coronaires. La synthèse des prostaglandines augmente avec l'ischémie myocardique et dans ce cas a un caractère protecteur.

Le cœur est également sensible à la composition ionique du sang qui coule. Les cations de calcium augmentent l'excitabilité des cellules myocardiques à la fois par la participation au couplage de l'excitation et de la contraction, et par l'activation de la phosphorylase. Une augmentation de la concentration en ions potassium par rapport à la norme de 4 mmol / l entraîne une diminution du potentiel de repos et une augmentation de la perméabilité de la membrane à ces ions. L'excitabilité du myocarde et le taux de conduction de l'excitation augmentent dans ce cas. Des phénomènes inverses, souvent accompagnés de troubles du rythme, se produisent avec un manque de potassium dans le sang, en particulier en raison de l'utilisation de certains médicaments diurétiques. De tels rapports sont caractéristiques de changements relativement faibles de la concentration des cations potassium; avec une augmentation de plus de deux fois, l'excitabilité et la conductivité du myocarde diminuent fortement. Cet effet est basé sur l'action des solutions cardioplégiques, qui sont utilisées en chirurgie cardiaque pour un arrêt cardiaque temporaire. La suppression de l'activité cardiaque est également observée avec une augmentation de l'acidité de l'environnement extracellulaire.

Fonction hormonale du cœur.

Des granules similaires à ceux trouvés dans la glande thyroïde ou adénohypophyse ont été trouvés autour des myofibrilles dans les cellules du myocarde auriculaire. Un groupe d'hormones se forme dans ces granules, qui sont libérés lorsque les oreillettes sont étirées, la pression dans l'aorte est constamment augmentée, le corps est chargé en sodium et l'activité des nerfs vagues est augmentée. Les effets suivants des hormones auriculaires ont été notés: a) une diminution de l'OPSS, de l'IOC et de la pression artérielle, b) une augmentation de l'hématocrite, c) une augmentation de la filtration glomérulaire et du débit urinaire, d) une inhibition de la sécrétion de rénine, d'aldostérone, de cortisol et de vasopressine, e) une diminution de la concentration d'adrénaline dans le sang, f) une diminution de la libération de norépinéphrine lorsque les nerfs sympathiques sont excités.

Hormones affectant le cœur

Hormones cardiaques

L'activité du cœur est affectée par les hormones et les sels dans le sang.

Parmi les hormones cardiaques, l'adrénaline et l'acétylcholine présentent un intérêt particulier. Si vous ajoutez quelques gouttes d'adrénaline à la solution de Ringer passée dans le cœur, l'activité du cœur augmente et s'intensifie..

L'acétylcholine agit de façon diamétralement opposée à l'adrénaline, ce qui provoque un net ralentissement et un affaiblissement de l'activité cardiaque, jusqu'à un arrêt cardiaque complet. Si l'effet des hormones cardiaques est comparé aux changements dans l'activité du cœur observés lors de l'irritation des nerfs, il s'avère que l'adrénaline agit comme le système nerveux sympathique et l'acétylcholine - parasympathique, en particulier, comme le nerf vague?

Les études d'Otto Levy, réalisées en 1921 avec un cœur de grenouille isolé, ont été d'une grande importance pour comprendre le mécanisme de transmission de l'excitation d'une terminaison nerveuse à un muscle. Dans ces expériences, une solution radiographique a été passée à travers le cœur de grenouille isolé et en même temps les fibres cardiaques du nerf vague, qui avaient été préparées avec le cœur, étaient irritées. L'irritation du nerf vague a provoqué un ralentissement du cœur.

La solution de Ringer, prélevée sur un tel cœur arrêté ou ralenti, était passée dans un deuxième cœur isolé fonctionnant normalement, dont tous les nerfs étaient coupés lors de la dissection. Dans le même temps, l'activité du deuxième cœur a radicalement changé, son travail a été inhibé, bien que les nerfs vagues qui l'innervaient aient été coupés et n'étaient pas irrités.

Il était tout à fait naturel de conclure qu'un tel ralentissement ou arrêt de l'activité du cœur pouvait être causé par une substance (hormones cardiaques) dans la solution. Cette substance ne pouvait pénétrer dans la solution de Ringer que lorsque les nerfs vagues étaient irrités. Une analyse plus approfondie a montré que la solution prélevée dans le cœur lorsque les nerfs vagues sont irrités contient de l'acétylcholine, qui agit comme le nerf vague. Les mêmes expériences ont été menées pour étudier la possibilité de formation de substances physiologiquement actives dans les terminaisons des nerfs sympathiques. Dans l'expérience avec un cœur isolé, ce ne sont pas les nerfs vagues qui ont été irrités, mais les branches cardiaques du système nerveux sympathique..

Dans le même temps, les contractions cardiaques sont devenues plus fréquentes. La solution prélevée dans le cœur est passée à travers un deuxième cœur isolé. Les contractions de ce cœur ont également augmenté. Par conséquent, on pourrait supposer que lorsque les nerfs sympathiques sont irrités, des substances se forment à leurs extrémités qui agissent comme des nerfs sympathiques. Ces substances se sont avérées similaires à l'adrénaline et ont ensuite reçu le nom de sympathique.

Ces études et d'autres ont montré que la transmission de l'excitation du nerf vague au cœur se produit avec la participation de l'hormone acétylcholine, qui se forme aux extrémités du nerf vague. La transmission de l'excitation à partir du nerf sympathique se produit avec la participation d'une substance de type adrénaline, la norépinéphrine, qui se forme aux extrémités du nerf sympathique. Les substances formées aux extrémités des nerfs (acétylcholine et noradrénaline) et impliquées dans la transmission de l'excitation sont appelées médiateurs.

Les ions de certains sels agissent également sur le travail du cœur. Ainsi, par exemple, une augmentation de la concentration en ions potassium provoque une inhibition du travail du cœur, et une augmentation de la concentration en ions calcium, au contraire, augmente la fréquence et l'intensification de l'activité cardiaque. Ainsi, l'effet du potassium ressemble dans une certaine mesure à l'influence des nerfs vagues, et du calcium aussi, dans une certaine mesure, à l'influence des nerfs sympathiques..

Pour l'activité normale d'un cœur isolé, il est nécessaire que les ions potassium et calcium soient présents dans la solution passée, et dans un certain rapport. Si vous retirez les ions potassium ou calcium de la solution, le cœur s'arrête et reprend son travail après l'ajout des ions éliminés.

Il convient de souligner que les influences humorales sont étroitement liées à l'activité du système nerveux et sont finalement déterminées par l'activité du système nerveux, en particulier du système nerveux central, comme indiqué ci-dessus..

Article sur le thème Hormones affectant le cœur

Le cœur et la glande thyroïde - un lien évident que tout le monde ne connaît pas

Un petit organe endocrinien, semblable à un papillon et situé dans la partie inférieure du cou, synthétise les hormones thyroïdiennes, qui sont l'un des principaux mécanismes de régulation humorale de notre corps. Si la glande thyroïde produit peu ou beaucoup d'hormones, des troubles du travail de nombreux organes, y compris le système cardiovasculaire, commencent à être observés. Une mauvaise compréhension de l'étiologie des pathologies devient la base d'une thérapie incorrecte.

Les gens vivent souvent assez longtemps sans soupçonner la présence de maladies ni interpréter mal leur genèse. L'article et la vidéo ci-jointe parlent de la relation entre le cœur et la glande thyroïde..


Le cœur est extrêmement sensible aux hormones thyroïdiennes

La relation entre la glande thyroïde et le cœur

La fonction du cœur est de fournir un apport sanguin à tous les organes et systèmes. Il fait partie du système cardiovasculaire et est situé au centre de la poitrine.

La glande thyroïde est située sur le cou dans la région de la pomme d'Adam. Sa fonction est la synthèse de la triiodothyronine (T3) et de la thyroxine (T4). Il fait partie du système endocrinien.

Les organes appartenant à différents systèmes sont connectés les uns aux autres par des processus métaboliques communs. L'effet de la glande thyroïde sur le cœur dépend du déséquilibre du travail de l'organe et du rapport des hormones produites.


Les troubles métaboliques provoquent des arythmies, une insuffisance cardiaque et, dans les cas graves, des pathologies entraînant la mort.

Hormones thyroïdiennes et maladies cardiaques

Sans entrer dans les subtilités du calcul de la teneur en hormones thyroïdiennes dans le sang, précisons que pour chacune d'elles il existe un certain intervalle. Au milieu - indicateurs idéaux, sur les côtés - les limites supérieure et inférieure de la norme, lorsque le niveau d'hormones est supérieur ou inférieur à la moyenne, mais n'est pas encore un indicateur de la maladie.

En 2012, des données ont été publiées selon lesquelles l'hyperthyroïdie augmente considérablement le risque de développer une fibrillation auriculaire - une condition plutôt dangereuse dans laquelle le rythme cardiaque devient chaotique et peut atteindre 300 à 700 battements / min. Il s'est avéré que même un déplacement du niveau de production d'hormones thyroïdiennes vers la limite supérieure de la norme augmente le risque de développer une arythmie de 12%, mais avec l'hyperthyroïdie, cet indicateur passe à 30%.

Cet automne, une étude a été publiée montrant que des niveaux élevés d'hormones thyroïdiennes augmentent la probabilité d'un arrêt cardiaque soudain. De plus, cette dépendance persiste, même si le niveau d'hormones ne dépasse pas la limite supérieure de la norme: pas critique, mais un taux accru d'hormones thyroïdiennes 2,5 fois augmente le risque de mort humaine, par rapport aux personnes dont les indicateurs sont plus proches de la limite inférieure. De plus, les personnes dont le taux d'hormones thyroïdiennes est élevé sont également 4 fois plus susceptibles de mourir soudainement d'un arrêt cardiaque au cours des 10 prochaines années. Les chiffres eux-mêmes ne sont pas si critiques: 4% des cas d'arrêt cardiaque soudain contre 1% chez les personnes à taux plus bas, mais la tendance est alarmante.

En revanche, il s'est avéré que la thérapie aux hormones thyroïdiennes est efficace dans le traitement des personnes ayant eu un infarctus du myocarde: la destruction des cellules cardiaques (cardiomyocytes) a ralenti et s'est progressivement arrêtée. Et chez les patients souffrant d'hypothyroïdie, les préparations de L-thyroxine (un médicament prescrit pour une carence en hormones thyroïdiennes) réduisent de 39% le risque de développer des maladies cardiovasculaires.

Autrement dit, le lien entre la santé cardiaque et la fonction thyroïdienne est clair. Auparavant, il y avait une opinion selon laquelle les hormones thyroïdiennes sont dangereuses pour le cœur humain s'il existe déjà une hypertension, une cardiosclérose ou d'autres pathologies cardiovasculaires. Un cœur sain n'est pas en danger. Cependant, il s'avère que tout n'est pas tout à fait ainsi.

Maladies de la glande thyroïde, provoquant des pathologies cardiaques

L'effet de la glande thyroïde sur le cœur est dû à un manque ou à un excès de triiodothyronine. C'est une hormone thyroïdienne active contenant trois atomes d'iode. Agissant sur le cœur, il:

  • Régule le métabolisme du glucose dans les cellules des organes.
  • Assure la conduction de la réaction myocardique aux effets des catécholamines - hormones produites par les glandes surrénales pendant le stress émotionnel. Les catécholamines comprennent l'adrénaline, la noradrénaline, la dopamine, etc..
  • Renforce les processus métaboliques, provoquant une dégradation des graisses, une augmentation de la demande en oxygène, une dégradation des protéines.
  • Régule le travail du myocarde pendant le stress, améliore la croissance de ses tissus.

La violation de l'un de ces processus entraîne une diminution de la qualité de la vie humaine, la nécessité de limiter les charges et de traiter les symptômes de maladies.

Thyrotoxicose

Le lien entre la tachycardie et la glande thyroïde est retracé dans la thyrotoxicose. Avec cette maladie, la production de triiodothyronine augmente dans la glande thyroïde. La plupart des patients diagnostiqués souffrent de cardiomyopathie thyrotoxique. Il est difficile de détecter la pathologie en raison de ses symptômes, qui sont considérés comme des signes typiques de thyrotoxicose ou d'autres pathologies.

Un excès de triiodothyronine entraîne les problèmes suivants:

  1. Augmentation de la charge sur le myocarde en raison d'une sensibilité accrue aux catécholamines. Les explosions émotionnelles provoquent une réaction excessive du système cardiovasculaire.
  2. Dégradation trop rapide des protéines dans le myocarde, changements dystrophiques.
  3. Insuffisance cardiaque due au développement de processus fibrotiques - remplacement des cellules myocardiques par du tissu conjonctif.

Les patients présentant une production accrue d'hormones thyroïdiennes, compliquée par une cardiomyopathie thyrotoxique, se plaignent des problèmes suivants:

  • Les symptômes courants sont la faiblesse, l'irritabilité, la fatigue.
  • Signes d'insuffisance cardiaque - douleur thoracique, essoufflement lors de la marche, troubles du rythme cardiaque, palpitations. Aux stades initiaux de la maladie, cela ne se produit qu'avec un choc émotionnel, des arythmies ultérieures apparaissent au repos.
  • Gonflement et maux de tête. En cas de perturbations du travail du cœur, les reins souffrent - le sang est alimenté avec une pression insuffisante pour la filtration, de sorte qu'une partie du liquide reste dans le corps. Il se propage sur les membres sous forme d'œdème..

L'examen révèle des écarts par rapport à la norme:

  • De la taille du cœur, du foie et de la rate.
  • Dans la fréquence cardiaque. Ces écarts sont clairement visibles sur le cardiogramme..
  • En termes spécifiques. L'épaisseur des parois dans les cavités cardiaques augmente, la différence entre la pression systolique et diastolique augmente et des souffles étrangers apparaissent dans le cœur.

La cardiomyopathie thyréotoxique disparaît après la normalisation de la fonction thyroïdienne. Jusque-là, un traitement symptomatique est indiqué - des bêtabloquants pour désactiver la réaction aux catécholamines, ainsi que des diurétiques pour réduire l'œdème.

Insuffisance de la glande thyroïde

Une diminution des taux d'hormones thyroïdiennes est dangereuse pour le cœur. La triiodothyronine régule le métabolisme des lipides dans le corps, avec sa carence, le taux de cholestérol augmente. L'hypothyroïdie à long terme de la glande thyroïde entraîne des modifications athérosclérotiques du cœur et des vaisseaux sanguins.


Traiter une déficience de la fonction thyroïdienne est plus facile que traiter un excès. L'hormonothérapie substitutive thyroïdienne normalise la fonction cardiaque. Les médicaments contenant des statines sont utilisés comme mesure auxiliaire - ils abaissent le taux de cholestérol.

Le résultat d'un manque d'hormones:

  • Diminution de la fréquence cardiaque (moins de 60 battements par minute au repos).
  • Abaissement de la pression artérielle systolique en l'absence de changements diastoliques.
  • Douleurs thoraciques non liées à l'exercice.

À l'examen clinique, le médecin découvre une diminution du volume de sang que le cœur jette dans les artères. Les tonalités cardiaques sont également étouffées et l'examen aux rayons X montre des changements dans la structure des chambres, provoqués par une carence en protéines.

L'euthyroïdie est-elle dangereuse pour le cœur?

L'euthyroïdie est une condition particulière lorsque le taux d'hormones thyroïdiennes reste normal en cas de maladies de la glande thyroïde. Cela fait partie de l'image de la thyroïdite auto-immune, goitre toxique diffus.

Avec l'euthyroïdie, les hormones qui affectent l'état du cœur sont normalement produites par la glande thyroïde. Par conséquent, la pathologie n'a aucun effet sur le myocarde..


Les médecins réfèrent les patients atteints d'euthyroïdie à un cardiologue parce que la condition est temporaire. Au fur et à mesure que les maladies thyroïdiennes progressent, le niveau d'hormones augmentera ou diminuera, ce qui affectera l'état du cœur et des vaisseaux sanguins..

L'effet des hormones sur l'activité cardiaque

Avec une augmentation de l'activité synthétique de l'organe endocrinien, les conséquences négatives suivantes sont observées, indiquées dans le tableau.

Table. Quels changements avec une augmentation de la T3 et de la T4 dans le sang périphérique:


Diminution du tonus vasculaire


Carence en nutriments et en oxygène


Susceptibilité accrue aux expériences émotionnelles

l'effetCommentaire
La musculature des veines et des artères se détend, ce qui affaiblit la circulation sanguine.
Les organes vitaux subissent une ischémie et une hypoxie
La réponse du corps à la synthèse des hormones stéroïdes (substances de stress) produites par les glandes surrénales augmente: adrénaline, norépinéphrine.

Les indicateurs de l'activité cardiaque dans l'hypothyroïdie changent comme suit:

  • le niveau de pression systolique augmente (diastolique - chutes);
  • la contractilité du myocarde augmente en raison du fait qu'une synthèse accrue des protéines musculaires est stimulée;
  • la force du débit cardiaque et le nombre de contractions dans les tissus augmentent.

Important. Pour ces raisons, le nombre, la taille et la superficie des vaisseaux sanguins dans le tissu cardiaque augmentent.

Les écarts par rapport à la norme stimulent une augmentation du niveau d'hémocirculation, ce qui entraîne une charge excessive sur le principal organe humain. Il commence à se contracter plus rapidement, la quantité de sang pompée augmente, de sorte que les personnes atteintes de maladies cardiovasculaires sont extrêmement sensibles aux changements dans la production de thyroxine et de triiodothyronine.

Avec une diminution de l'activité synthétique de la glande thyroïde, les phénomènes suivants sont observés:

  • TA: augmentations diastoliques et diminutions systoliques;
  • en raison du ralentissement de la formation des fibres de myosine, la capacité contractile du cœur diminue de 30 à 50%, en fonction de l'environnement hormonal;
  • le tonus des muscles vasculaires augmente;
  • avec une éjection, le volume de sang éjecté est réduit;
  • le rythme ralentit.

La note. Les personnes ayant un faible taux d'hormones thyroïdiennes peuvent développer une bradycardie, une condition dans laquelle très peu de battements cardiaques se produisent (30 à 50 par minute).


Le travail du cœur est directement proportionnel au fonctionnement de la glande thyroïde.

Comment la glande thyroïde affecte-t-elle le travail du cœur?

La glande thyroïde (TG) - est l'un des organes endocriniens responsables des processus métaboliques dans le corps. La glande thyroïde synthétise 2 hormones principales, la thyroxine (T4) et la triiodothyronine (T3), ainsi que d'autres hormones (calcitonine, pétides, éléments contenant de l'iode) qui saturent les os en phosphates et calcium et contrôlent l'équilibre énergétique de l'organisme. Les dysfonctionnements de l'organe thyroïdien entraînent un échec de la production d'hormones, qui se traduit par une augmentation ou une diminution des taux hormonaux.

La structure, la taille et la fonction de la glande thyroïde

Emplacement, taille, structure de l'orgue

La glande thyroïde est située à l'avant du cou, directement sur la trachée. L'organe a 2 lobes (droit et gauche) et un isthme les reliant. Leurs pôles supérieurs atteignent les bords inférieurs du cartilage thyroïdien..

Dans certains cas, un lobe supplémentaire (pyramidal) s'écarte de l'isthme, ayant souvent des formes inhabituelles. Sa présence est une variante de la norme.

La masse de la glande thyroïde chez un adulte en bonne santé est d'environ 15 à 20 g. La largeur, la hauteur et l'épaisseur de l'organe ne sont pas si importantes pour évaluer la taille. Plus significatif est le volume total de la glande thyroïde, déterminé par les résultats de l'échographie. Pour les femmes, il ne doit pas dépasser 18 ml et pour les hommes - 25 ml..

L'anatomie et la physiologie de la glande thyroïde sont assez particulières. La particularité de la structure de l'organe est que le tissu conjonctif n'y est pratiquement pas déterminé, tout le champ de vision, lorsqu'il est examiné au microscope, est occupé par des formations sphériques - les follicules. Leur cavité est tapissée de thyrocytes et à l'intérieur se trouve un colloïde contenant des hormones thyroïdiennes sous une forme liée. En plus des cellules folliculaires, l'organe contient les soi-disant cellules C, qui y migrent à partir du tissu nerveux au cours du développement embryonnaire. Ils synthétisent l'hormone calcitonine, qui régule le taux de calcium sanguin..

Hormones thyroïdiennes: leurs propriétés et leurs fonctions

Les hormones thyroïdiennes sont formées à partir des acides aminés tyrosine et iode sous l'action de l'enzyme thyroïde peroxydase.

Tout l'iode qui pénètre dans le corps humain avec de l'eau et de la nourriture (ou avec des médicaments) est transporté vers l'organe et y est consommé. Un apport supplémentaire de l'élément sous forme de médicaments est recommandé pendant la grossesse et l'allaitement. Il est particulièrement important de l'utiliser dans les premiers stades de la gestation. Au premier trimestre, il est recommandé de choisir des préparations séparées d'iode et d'acide folique. Vous ne devez pas prendre de complexes vitaminiques aux premiers stades, contenant une grande quantité de substances (vitamine A, vitamines B, etc.), car leur effet est imprévisible.

La partie principale des hormones formées est la thyroxine (T4), dans une plus petite quantité de triiodothyronine (T3) est synthétisée. Mais c'est T3 qui est le plus actif, par conséquent, un niveau important de T4, qui sécrète du fer, dans les tissus périphériques est converti en T3 à l'aide d'enzymes spéciales - les déiodinases.

La principale signification physiologique de ces hormones est la stimulation de la consommation d'oxygène par les cellules du corps et l'accélération des processus énergétiques en elles. Par conséquent, avec un manque de composés thyroïdiens, un état hypoénergétique est observé. Avec leur excès, la formation d'énergie est perturbée, elle se dissipe sous forme de chaleur.

L'action universelle des hormones thyroïdiennes sur le métabolisme entraîne les effets suivants:

  • formation normale du cerveau fœtal et maintien des capacités cognitives chez les adultes;
  • augmentation de la vitesse de contraction et de relaxation des muscles (cardiomyocytes du cœur, cellules musculaires lisses du tractus gastro-intestinal);
  • une augmentation du nombre de récepteurs bêta-adrénergiques dans le cœur, le muscle squelettique et le tissu adipeux;
  • influence sur le métabolisme dans le tissu osseux;
  • stimulation de l'érythropoïèse et destruction des érythrocytes;
  • maintenir la sensibilité du centre respiratoire au dioxyde de carbone.

La fonction thyroïdienne joue un rôle important dans la santé humaine. Un niveau adéquat de composés thyroïdiens est nécessaire à tout stade, mais le fonctionnement normal de l'organe est de la plus haute importance pendant le développement intra-utérin, chez les nouveau-nés et chez les jeunes enfants, car une formation insuffisante de T3 et T4 pendant ces périodes entraîne des modifications irréversibles du système nerveux central déficience physique.

La glande thyroïde affecte également la santé reproductive des hommes et des femmes. Par exemple, avec l'hypothyroïdie, une hyperprolactinémie secondaire se développe. Ses conséquences sont les irrégularités menstruelles, l'anovulation et l'infertilité. Chez les hommes atteints de cette maladie, la production de spermatozoïdes diminue..

Régulation de la synthèse de la thyroxine et de la triiodothyronine

La glande thyroïde appartient aux glandes endocrines dépendant de l'hypophyse (comme les glandes surrénales, les ovaires, les testicules), c'est-à-dire qu'elle produit ses hormones sous le contrôle de l'hypophyse et de l'hypothalamus.

Dans le premier organe, la thyréostimuline (TSH) est synthétisée, qui stimule la production de T3 et T4. La thyréolibérine est produite dans l'hypothalamus, qui active la sécrétion de TSH.

Le niveau de TSH produit par l'hypophyse ne dépend pas seulement de la quantité de substance, il est également régulé par les hormones thyroïdiennes elles-mêmes. Plus les niveaux T3 et T4 sont élevés, plus les valeurs TSH sont basses. Cette méthode de régulation est appelée le «mécanisme de rétroaction négative».

Avec une diminution du niveau des hormones thyroïdiennes, un signal parvient à l'hypophyse concernant leur manque, ce qui entraîne une augmentation de la production de TSH, qui est responsable du renforcement de la fonction de la glande thyroïde.

Interdépendance de l'état du cœur sur le travail de la glande thyroïde

En analysant les manifestations ci-dessus des variétés d'arythmie, on peut voir la dépendance de la présence d'une pathologie dans la glande thyroïde et de l'état du cœur. L'aggravation des manifestations de toute maladie du système cardiaque devient particulièrement perceptible avec des troubles prononcés du fond hormonal du corps.

La méthode d'action thérapeutique pour les arythmies de toute nature, aggravées par des modifications du fond hormonal, est sélectionnée sur la base de l'examen du corps, en tenant compte de ses caractéristiques individuelles. Le contrôle doit également être effectué par le cardiologue traitant pendant toute la durée du traitement, car il existe un risque réel de développer un état pré-infarctus, une détérioration significative de l'état du muscle cardiaque, pouvant entraîner la mort du patient..

Glande thyroïde: symptômes de la thyrotoxicose

Avec la thyrotoxicose, lorsque trop d'hormones thyroïdiennes sont produites, au contraire, le métabolisme s'accélère considérablement.

Troubles de la sphère neuropsychique:

  • mauvais sommeil agité, fatigue accrue, incapacité à se concentrer sur la tâche à accomplir, faiblesse;
  • agressivité, sautes d'humeur fréquentes, émotivité excessive, irascibilité, larmoiement.
  • palpitations cardiaques, arythmie, augmentation de la pression artérielle, essoufflement;
  • augmentation prolongée de la température corporelle à des nombres infertiles;
  • bouffées de chaleur, sensation de chaleur, hyperhidrose généralisée;
  • tremblement des mains, de la langue, gonflement des tissus autour des yeux, "bombement";
  • augmentation des selles et des mictions, soif;
  • perte de poids avec un bon appétit;
  • chute de cheveux;
  • diminution de la libido, dysfonctionnement menstruel.

L'apparition d'un goitre - épaississement dans la région supraclaviculaire du cou, gonflement de la projection de la glande thyroïde - peut survenir dans n'importe quel état fonctionnel de la glande et nécessite toujours un traitement.

Traitement de pathologie

Le but du traitement de la tachycardie dans l'hyperthyroïdie est de restaurer le fonctionnement normal de la glande thyroïde, d'éliminer la cause de l'arythmie.

Il n'est pas difficile de traiter la tachycardie dans les maladies de la glande thyroïde, l'essentiel est de déterminer puis de restaurer le niveau d'hormones de la glande dans le sang. Les médicaments sont sélectionnés par le médecin individuellement, en tenant compte des résultats de l'analyse et des pathologies concomitantes existantes. La thérapie est basée sur des médicaments qui inhibent la fonction de la glande. Ils doivent être pris uniquement selon les directives d'un médecin, à des doses strictement spécifiées. Pour éliminer les symptômes, le patient se voit prescrire des médicaments qui normalisent le pouls pour soulager le stress sur le muscle cardiaque et des sédatifs.

Résumons

La glande thyroïde et son effet direct sur le cœur sont assez évidents. L'état général du système endocrinien affecte tout le corps.

Le cœur est l'organe le plus résistant. Il supporte des charges élevées pendant une longue période sans conséquences. Cependant, certaines maladies thyroïdiennes disparaissent sans symptômes évidents. Le traitement peut ne pas durer assez longtemps. Pendant ce temps, l'organe central souffre, ce qui conduit au développement de diverses pathologies.

Les maladies du système endocrinien sont faciles à diagnostiquer. À l'aide d'un examen de laboratoire, l'état du fond hormonal est vérifié. Des examens systématiques permettront de prévenir les maladies cardiaques. L'endocrinologue conseillera le patient sur les médicaments à prendre afin que le cœur ne fasse pas mal et fonctionne de manière stable.

Dépendance de la lésion thyroïdienne et de l'arythmie

Université médicale d'État de Saratov DANS ET. Razumovsky (SSMU, médias)

Niveau d'éducation - Spécialiste

1990 - L'Institut médical de Ryazan porte le nom de l'académicien I.P. Pavlova

La plupart des maladies qui surviennent dans le corps humain sont interdépendantes: en présence de troubles organiques, d'autres, plus graves, surviennent inévitablement, un diagnostic rapide et un traitement adéquat des lésions sont donc nécessaires pour éviter une aggravation supplémentaire de l'état négatif et prévenir l'apparition de nouvelles maladies. Par exemple, l'arythmie et la glande thyroïde sont interconnectées par le cœur - avec les maladies de la glande thyroïde, le développement du soi-disant cœur hypothyroïdien est noté, dans lequel il existe une tendance à des lésions telles que la bradycardie, la fibrillation auriculaire et la tachycardie.

L'arythmie cardiaque, qui se manifeste sous la forme des pathologies myocardiques répertoriées, a ses propres manifestations caractéristiques et peut être détectée en temps opportun. Cependant, diagnostiquer les stades initiaux de ces maladies nécessite une attention particulière à votre santé et un suivi médical régulier, ce qui est également important en présence d'un cœur faible, de mauvaises habitudes et d'un facteur héréditaire qui joue un rôle clé dans l'apparition de pathologies cardiaques..

Le chemin vers le cœur humain: comment l'hormone de croissance affecte le travail du système cardiovasculaire

L'activité du muscle cardiaque dépend de la régulation de la fréquence et de la force des contractions sous l'influence des hormones et des électrolytes. Les cellules myocardiques sont capables de produire indépendamment un certain nombre de composés hormonaux qui ont un effet local et systémique. Sous l'influence des hormones cardiaques, la quantité de liquide dans le lit vasculaire change, ainsi que le niveau de pression artérielle, intraoculaire et intracrânienne.

Trop peu d'hormone thyroïdienne - hypothyroïdie

Trop peu d'hormone thyroïdienne (une condition appelée hypothyroïdie) ralentit le corps. La fatigue et la prise de poids sont souvent les premiers indices. À mesure que les taux d'hormones thyroïdiennes continuent de baisser, ces symptômes s'aggravent. En conséquence, des symptômes supplémentaires peuvent apparaître: fatigue, sensation constante de froid, constipation, irritabilité, voire problèmes de concentration.
Lorsque la production d'hormones thyroïdiennes diminue, les organes nécessitent moins d'oxygène, y compris le cœur. Comment une carence en hormones thyroïdiennes affecte le cœur:

  • Le cœur ne serre pas si fort. Il pompe moins de sang à chaque coup et ne se remplit pas complètement..
  • Augmentation de la pression artérielle et du cholestérol
  • Les maladies cardiaques peuvent s'accélérer.

L'hypothyroïdie peut être traitée avec des hormones thyroïdiennes. Cela empêchera la progression des maladies cardiaques..

«Lorsque l'hypothyroïdie est grave, entraînant une pression artérielle élevée et des taux de cholestérol élevés, le traitement substitutif normalise et prévient d'autres lésions cardiaques», recommande l'endocrinologue Jeffrey Garber..

La surproduction d'hormones thyroïdiennes (hyperthyroïdie) entraîne une surcharge du corps. Le cœur bat plus fort et plus vite, et bat rapidement et irrégulièrement. La pression artérielle augmente. Les femmes peuvent ressentir des douleurs thoraciques. Le risque de développer une insuffisance cardiaque peut être augmenté même chez les personnes qui n'ont pas eu de maladie cardiaque.

Le traitement d'une glande thyroïde hyperactive dépend de la cause sous-jacente du trouble. Si l'hyperthyroïdie a provoqué un rythme cardiaque rapide, les symptômes disparaîtront avec le traitement d'une maladie thyroïdienne. Chez certaines personnes, les troubles du rythme cardiaque disparaissent spontanément.

Indications pour l'utilisation

La L-Thyroxine est utilisée pour le THS d'entretien dans les conditions hypothyroïdiennes d'origines diverses, y compris l'hypothyroïdie primaire et secondaire qui s'est développée après une intervention chirurgicale sur la glande thyroïde, ainsi que les conditions provoquées par un traitement avec des préparations d'iode radioactif.

Il est également jugé approprié de prescrire le médicament:

  • avec hypothyroïdie (à la fois congénitale et dans le cas où la pathologie est une conséquence de lésions du système hypothalamo-hypophysaire);
  • avec l'obésité et / ou le crétinisme, qui s'accompagnent de manifestations d'hypothyroïdie;
  • avec des maladies cérébrales-hypophysaires;
  • comme agent prophylactique du goitre nodulaire récurrent après résection de la glande thyroïde (si sa fonction n'est pas modifiée);
  • pour le traitement du goitre euthyroïdien diffus (la L-Thyroxine est utilisée comme remède indépendant);
  • pour le traitement de l'hyperplasie euthyroïdienne de la glande thyroïde, ainsi que de la maladie de Graves après avoir obtenu une compensation pour intoxication aux hormones thyroïdiennes à l'aide d'agents thyrostatiques (dans le cadre d'une thérapie complexe);
  • avec la maladie de Graves et la maladie de Hashimoto (en traitement complexe);
  • pour le traitement des patients atteints de néoplasmes malins différenciés hormono-dépendants dans la glande thyroïde (y compris le carcinome papillaire ou folliculaire);
  • pour le traitement suppressif et le THS chez les patients atteints de néoplasmes malins de la glande thyroïde (y compris après une intervention chirurgicale pour un cancer de la thyroïde); comme outil de diagnostic pour les tests de suppression de la thyroïde.

De plus, la thyroxine est souvent utilisée en musculation comme aide à la perte de poids..

La L-Thyroxine est contre-indiquée en cas de:

  • hypersensibilité au médicament;
  • infarctus aigu du myocarde;
  • lésions inflammatoires aiguës du muscle cardiaque;
  • thyrotoxicose non traitée;
  • hypocorticisme non traité;
  • galactosémie héréditaire, déficit en lactase, syndrome d'absorption intestinale altérée.

Le médicament doit être utilisé avec prudence chez les patients souffrant de maladies cardiaques et vasculaires (y compris une cardiopathie ischémique, des antécédents d'infarctus du myocarde, d'angine de poitrine, d'athérosclérose, d'arythmie, d'hypertension artérielle), d'hypothyroïdie sévère à long terme, de diabète sucré.

La présence de l'une des maladies ci-dessus chez le patient est une condition préalable au changement de dose..

Coeur et glande thyroïde - y a-t-il un lien entre eux?

Lorsque votre thyroïde fonctionne correctement, vous vous sentez bien. Si l'une de ses fonctions échoue, tout le corps commence à souffrir..

La quantité d'oxygène dans le sang diminue et le cœur doit faire plus d'efforts dans le processus. En conséquence, une personne développe une arythmie. Mais non seulement l'augmentation, mais aussi la diminution de la production d'hormones est dangereuse..

L'effet de la glande thyroïde sur le cœur dans ce cas sera exprimé sous la forme d'un rythme cardiaque lent. Le patient peut avoir une baricardie.

Fréquence d'admission, dosage

Des informations complètes sur la façon de prendre "Eutirox" sont offertes par les instructions accompagnant le médicament. En général, ils boivent le médicament une fois le matin, la dose entière en une seule fois, au moins 30 minutes avant les repas, et lavés avec de l'eau. La dose quotidienne requise dépend de la maladie et est choisie par le médecin traitant. Il est à noter qu'en cas d'hypothyroïdie, le médicament «Eutirox» est pris à vie.

Lors du traitement du goitre pendant la période active et après la chirurgie, la dose prescrite de l'agent varie de 75 à 200 μg. Dans la thyrotoxicose, le volume minimum est de 50 µg et peut être augmenté à 100. Dans le traitement de l'oncologie thyroïdienne, la dose de 50 µg peut être augmentée à 300. Dans l'hypothyroïdie, le volume est calculé en fonction de l'âge du patient et dépend de son poids. Autrement dit, un patient de moins de 55 ans peut se voir prescrire une dose allant jusqu'à 1,8 μg par kilogramme de poids. Si le patient a plus de 55 ans, le volume ne doit pas dépasser 0,9 μg par kg de poids corporel.

Comment la glande thyroïde affecte-t-elle le cœur??

Une arythmie due à la glande thyroïde se développe assez souvent, mais ce n'est pas la seule conséquence négative en cas de problèmes de production d'hormones.

Si le patient a un manque de thyroïde, il peut faire face aux manifestations suivantes de la maladie:

  • le cœur bat trop lentement, des battements supplémentaires apparaissent entre les deux;
  • baricardie, qui dans les formes sévères conduit à un arrêt cardiaque;
  • fluctuations de la pression artérielle.

Au début, quand il y a trop peu d'hormones, la pression dans le corps diminue. La personne ressent une fatigue constante.

Au fur et à mesure que l'hypothyroïdie progresse, la pression artérielle commencera à augmenter. En conséquence, une personne peut développer une athérosclérose vasculaire ou une maladie coronarienne. Avec une production accrue de thyroïdes, l'image est la suivante:

  • douleur thoracique sévère qui n'est pas détectée lors de l'ECG;
  • hypertension artérielle;
  • tachycardie et arythmie, qui sans correction médicale peuvent entraîner des convulsions ou la mort.

Avec l'hyperthyroïdie, seule la pression différentielle peut être augmentée et les lectures diastoliques resteront dans les limites normales. Cette condition est lourde du fait que le patient commencera à développer une athérosclérose rapidement progressive, qui entraînera la mort..

Les maladies thyroïdiennes affectant le cœur, comme indiqué ci-dessus, surviennent à la suite d'un échec de la production d'hormones. La carence en hormones est appelée hypothyroïdie, l'excès est appelé hyperthyroïdie (thyrotoxicose).

Hypothyroïdie

La maladie s'accompagne d'une diminution de la synthèse des hormones thyroïdiennes - T3 et T4 dans le contexte d'une production accrue d'hormones hypophysaires TSH. Quel est l'impact du myocarde avec un déficit hormonal:

  1. Détérioration de la fonction de contraction et fréquence de contraction du muscle cardiaque. La contraction musculaire se produit en raison de protéines produites sous l'influence des hormones thyroïdiennes. Une diminution des taux de protéines entraîne une diminution de la contractilité des tissus musculaires. La bradycardie entraîne une altération de la circulation sanguine dans les vaisseaux cardiaques, qui se traduit par un manque de fer, de divers nutriments et d'oxygène dans les tissus et les cellules.
  2. Diminution de la pression cardiaque «supérieure» et augmentation de la fonction rénale «inférieure».
  3. Augmentation du tonus cardiaque.
  4. Diminution du volume d'éjection de sang avec contraction du myocarde.

Les principaux symptômes de la pathologie cardiaque dans l'hypothyroïdie:

  • l'apparition de douleurs dans le cœur;
  • perturbations du rythme cardiaque;
  • athérosclérose et insuffisance cardiaque;
  • ralentir les processus métaboliques;
  • détérioration du muscle cardiaque, cœur «paresseux»;
  • saturation insuffisante de divers organes en oxygène, vitamines et micro-éléments;
  • augmentation du taux de cholestérol sanguin;
  • détérioration de l'activité cérébrale;
  • diminution de l'immunité.

Hyperthyroïdie

Fonctionnalité hypertrophiée de la glande thyroïde, se manifestant par une production excessive d'hormones thyroïdiennes avec une diminution du niveau d'hormone hypophysaire. L'augmentation de la concentration de T3 et T4 provoque une intoxication du corps.

Les toxines hormonales voyagent avec le sang vers le cœur, augmentant la fréquence des accidents vasculaires cérébraux. Les hormones provoquent une production accrue de protéines, ce qui, à son tour, augmente la contractilité du muscle cardiaque et le volume de l'éjection sanguine lors de la contraction du myocarde. Le flux sanguin à travers les vaisseaux est accéléré, son entrée dans les cellules de l'épiderme, les tissus musculaires, le cœur et les reins.

L'activité cardiaque active entraîne une augmentation de la pression artérielle supérieure et une diminution de la pression artérielle inférieure. Une augmentation du volume sanguin entraîne la croissance de nouveaux vaisseaux dans les parois du myocarde, une tachycardie est observée (jusqu'à 300-700 contractions par minute).

Ainsi, la charge sur le cœur et les vaisseaux sanguins augmente considérablement, l'organe s'use rapidement, le risque de pathogenèse de maladie coronarienne, de défauts, d'oscillations auriculaires, etc..

Symptômes de pathologies cardiaques avec hyperthyroïdie:

  • pouls rapide;
  • perturbations du rythme cardiaque;
  • douleur dans la poitrine;
  • faiblesse musculaire;
  • hypertension;
  • Impulsion rapide;
  • risque de crise cardiaque mortelle.

Toute pathologie de la glande thyroïde a un effet négatif sur tout le corps dans son ensemble. Le cœur est particulièrement sensible aux effets néfastes. La médecine moderne connaît de nombreuses méthodes efficaces pour diagnostiquer et traiter les maladies thyroïdiennes.

Un traitement opportun et efficace des maladies thyroïdiennes évitera la perturbation du système cardiovasculaire, la survenue de conséquences graves et dangereuses.

Pour maintenir l'organe thyroïdien dans un état sain, il est important de manger correctement et pleinement, de mener une vie active et saine, de diagnostiquer les troubles thyroïdiens à temps et de prendre les médicaments appropriés. Il est important de se rappeler qu'une thyroïde saine est un cœur et un corps sains dans leur ensemble..

En raison de l'interaction du système endocrinien avec tout le corps, il est entièrement régulé. Beaucoup considèrent, par exemple, le cœur comme un organe indépendant, mais il est sensible aux effets des hormones thyroïdiennes et peut sérieusement souffrir si tout ne va pas bien avec l'organe endocrinien..

Effets secondaires de la L-Thyroxine

La L-Thyroxine est un agent stimulant la thyroïde utilisé pour traiter l'hypothyroïdie (glande thyroïde).

L'utilisation correcte du médicament sous la surveillance d'un médecin n'est pas accompagnée d'effets secondaires. Chez les personnes présentant une hypersensibilité, le traitement par la lévothyroxine peut être accompagné de réactions allergiques.

D'autres effets secondaires sont généralement dus à un surdosage de L-Thyroxine. Il est extrêmement rare qu'ils puissent être déclenchés en prenant le médicament à la mauvaise dose, ainsi qu'en augmentant la dose trop rapidement (en particulier aux premiers stades du traitement).

Les effets secondaires de la L-Thyroxine sont le plus souvent exprimés comme suit:

  • sentiments d'anxiété, tremblements, maux de tête, insomnie, pseudotumeur du cerveau;
  • arythmies (y compris fibrillation auriculaire), tachycardie, angine de poitrine, palpitations, extrasystoles;
  • vomissements et diarrhée;
  • éruptions cutanées, démangeaisons, angio-œdème;
  • pathologies du cycle menstruel;
  • hyperhidrose, hyperthermie, sensation de chaleur, perte de poids, augmentation de la faiblesse, crampes musculaires.

L'apparition des symptômes ci-dessus est la raison de la réduction de la dose de L-Thyroxine ou de l'arrêt du traitement avec le médicament pendant plusieurs jours.

Des cas de mort subite sur fond d'anomalies cardiaques ont été enregistrés chez des patients ayant utilisé de fortes doses de lévothyroxine pendant une longue période..

Après la disparition des effets secondaires, le traitement est poursuivi en choisissant soigneusement la dose optimale. Si des réactions allergiques se produisent (bronchospasme, urticaire, œdème du larynx et - dans certains cas - choc anaphylactique), le médicament est arrêté.

L'utilisation de la lévothyroxine réduit l'efficacité des agents antidiabétiques. Au début du traitement avec le médicament, ainsi qu'à chaque fois après le changement de dose, la glycémie doit être surveillée plus souvent.

La lévothyroxine potentialise les effets des anticoagulants (en particulier la coumarine), augmentant ainsi le risque d'hémorragie cérébrale (rachidienne ou crânienne), ainsi que de saignements gastro-intestinaux (en particulier chez les personnes âgées).

Ainsi, s'il est nécessaire de prendre ces médicaments en association, il est recommandé de réaliser régulièrement un test de coagulation sanguine et, le cas échéant, de réduire la dose d'anticoagulants..

L'effet de la lévothyroxine peut être altéré lorsqu'elle est prise simultanément avec des inhibiteurs de protéase. À cet égard, il est nécessaire de surveiller en permanence la concentration d'hormones thyroïdiennes. Dans certaines situations, il peut être nécessaire de reconsidérer la dose de L-Thyroxine.

La cholestyramine et la colestipolis ralentissent l'absorption de la lévothyroxine.Par conséquent, la L-Thyroxine doit être prise au moins 4 à 5 heures avant de prendre ces médicaments..

Les préparations contenant de l'aluminium, du carbonate de calcium ou du fer peuvent réduire la gravité des effets de la lévothyroxine, c'est pourquoi la L-Thyroxine est prise au moins 2 heures avant de les prendre.

L'absorption de la lévothyroxine est réduite lorsqu'elle est prise en association avec du carbonate de lanthane ou du sevelamer, elle doit donc être prise une heure avant ou trois heures après l'utilisation de ces agents..

Dans le cas de la prise de médicaments en association aux stades initial et final de leur utilisation simultanée, il est nécessaire de contrôler le niveau d'hormones thyroïdiennes. Un ajustement posologique de la lévothyroxine peut être nécessaire.

L'efficacité du médicament diminue lorsqu'il est pris simultanément avec des inhibiteurs de la tyrosine kinase, et doit donc être surveillée pour les changements dans la fonction thyroïdienne aux stades initial et final de l'utilisation simultanée de ces médicaments.

Le proguanil / chloroquine et la sertraline réduisent l'efficacité du médicament et provoquent une augmentation de la concentration plasmatique de la thyrotropine.

Les enzymes induites par le médicament (par exemple, la carbamazépine ou les barbituriques) peuvent augmenter l'IC de la lévothyroxine.

Les femmes prenant des contraceptifs hormonaux contenant un composant œstrogénique, ainsi que les femmes prenant des médicaments de remplacement hormonal en âge postménopausique, peuvent avoir besoin d'augmenter la dose de lévothyroxine..

Thyroxine et L-Thyroxine

Le furosémide à dose accrue, les salicylates, le clofibrati, un certain nombre d'autres substances contribuent au déplacement de la lévothyroxine des protéines plasmatiques, ce qui provoque à son tour une augmentation de la fraction de fT4 (thyroxine libre).

Les agents contenant de l'iode, le GCS, l'amiodarone, le propylthiouracile, les sympatholytiques inhibent la transformation périphérique de la thyroxine en triiodothyronine. En raison de la concentration élevée d'iode, l'amiodarone peut provoquer chez le patient des états hypo- et hyperthyroïdiens..

L'amiodarone est utilisé avec une extrême prudence en association avec la L-Thyroxine pour traiter les patients atteints d'un goitre nodulaire d'étiologie non spécifiée..

La phénytoïne favorise le déplacement de la lévothyroxine des protéines du plasma sanguin. En conséquence, le patient a un taux accru de thyroxine libre et de fractions de triiodothyronine libres.

De plus, la phénytoïne stimule les transformations métaboliques de la lévothyroxine dans le foie, il est donc recommandé aux patients prenant de la lévothyroxine en association avec la phénytoïne de surveiller en permanence la concentration d'hormones thyroïdiennes..

Le prix de la L-Thyroxine dépend de la société qui a produit le médicament, du dosage de la substance active et du nombre de comprimés dans l'emballage..

Vous pouvez acheter de la thyroxine pour perdre du poids à partir de 62 roubles russes par paquet n ° 50 avec des comprimés de 25 mcg (médicament de la société pharmaceutique Farmak).

Le prix de la lévothyroxine sodique produite par Berlin-Chemie est de 95 roubles. Le prix d'El-Tyroxin-ACRI - à partir de 110 roubles.

  • Pharmacies en ligne en Russie
  • Pharmacies en ligne d'Ukraine
  • Pharmacies en ligne du Kazakhstan

ZdravCity

  • L-thyroxin 75 berlin-hemi tab. 75μg n100Berlin-Chemie AG / Groupe Menarini
  • L-thyroxine 100 berlin-hemi tab. 100μg n50Berlin-Chemie
  • L-thyroxin 150 berlin-hemi tab. 150μg n100Berlin-Chemie AG / Groupe Menarini
  • Onglet L-thyroxine. 100mkg n50Ozone OOO
  • L-thyroxin 50 berlin-hemi tab. 50μg n50Berlin-Chemie

Pharmacie24

  • L-Thyroxin 0,0001 g N50 comprimés PAT "Farmak", Ukraine
  • L-Thyroxin 100 mcg No.50 comprimés Berlin Chemi AG, Nimechchina
  • L-Thyroxin 50 mcg No.50 comprimés Berlin Chemi AG, Nimechchina
  • L-Thyroxin-75 75 mcg No.50 comprimés Berlin Chemi AG, Nimechchina
  • L-Thyroxin 150 150 mcg No.50 comprimés Berlin Chemi AG, Nimechchina

PaniApteka

  • L-Thyroxin 100 comprimés Berlin-Chemie L-Thyroxin tab. 100mkg n ° 50 Allemagne, Berlin-Chemie
  • L-Thyroxin 75 comprimés Berlin-Chemie L-Thyroxin tab. 75mkg №50 Allemagne, Berlin-Chemie
  • L-thyroxine 150 comprimés Berlin-Chemie L-thyroxine tab. 150mkg # 50 Allemagne, Berlin-Chemie
  • L-Thyroxin 125 comprimés Berlin-Chemie L-Thyroxin tab. 125mkg # 50 Allemagne, Berlin-Chemie
  • L-thyroxine 50 comprimés Berlin-Chemie L-thyroxine tab. 50mkg №50 Allemagne, Berlin-Chemie

BIOSPHÈRE

  • L-Thyroxine 100 μg n ° 50 tab. Berlin-Chemie (Allemagne)
  • L-Thyroxine 50 μg n ° 50 tab. Berlin-Chemie (Allemagne)

Qui est à risque de maladie thyroïdienne?

Les facteurs suivants influencent la probabilité de développer des problèmes de thyroïde:

  • Histoire de famille. Si les parents au premier degré (parents: frères et sœurs) ont une thyroïde sous-active ou hyperactive.
  • Sol. Les femmes sont cinq à huit fois plus susceptibles d'avoir des problèmes de thyroïde que les hommes.
  • Âge. La prévalence de l'hypothyroïdie augmente avec l'âge, surtout après 60 ans.
  • Antécédents de santé. Les problèmes de thyroïde sont plus fréquents chez les personnes ayant des antécédents personnels ou familiaux de certaines conditions, y compris le diabète de type 1, la maladie d'Addison, l'anémie pernicieuse, la polyarthrite rhumatoïde, les cheveux gris prématurés, après la radiothérapie du cou et de la tête et le vitiligo.

Application pendant la grossesse

Le traitement par les hormones thyroïdiennes doit être effectué de manière cohérente, en particulier pendant la grossesse et l'allaitement. Malgré le fait que la L-Thyroxine soit largement utilisée pendant la grossesse, il n'y a pas de données exactes sur son innocuité pour un fœtus en développement..

La quantité d'hormones thyroïdiennes pénétrant dans le lait maternel (même si le traitement est effectué avec l'utilisation de doses élevées du médicament) est insuffisante pour provoquer une inhibition de la sécrétion de thyrotropine ou le développement d'une thyrotoxicose chez un nourrisson.

Fibrillation auriculaire et glande thyroïde

L'effet des hormones thyroïdiennes sur le cœur peut être positif ou négatif. L'un des aspects négatifs est la fibrillation auriculaire. Chez les patients atteints de cette maladie, une thyrotoxicose et une tachycardie sont le plus souvent observées..

La maladie est caractérisée par les symptômes suivants:

  • battements cardiaques erratiques, dont la fréquence peut dépasser 300 par minute;
  • augmentation du nombre de contractions ventriculaires (100-120 battements);
  • insuffisance cardiaque si le patient a plus de 50 ans;

Cardiopathie et ischémie, si une personne souffre d'arythmie et que la glande thyroïde continue de produire de nombreuses hormones, elles passent de la forme latente à la forme active.

La seule façon de prévenir le développement d'une condition critique est de se faire diagnostiquer. Le traitement de la maladie commencera après que le patient aura fourni les résultats du test.

Les symptômes de la glande thyroïde peuvent apparaître avec diverses maladies et affecter tous les organes. Un excès ou une carence d'hormones, une hypertrophie ou une inflammation de la glande peuvent se manifester de différentes manières. Par conséquent, il n'est pas surprenant que chaque personne puisse présenter différents symptômes de maladies..

Ressemblant à un papillon, la glande thyroïde est située sur le cou et est la principale glande du métabolisme. Il produit trois hormones qui affectent le fonctionnement normal des systèmes cardiovasculaire et nerveux. Il est également responsable du niveau et du degré de synthèse des protéines dans les cellules, de la consommation d'oxygène, de calcium et de phosphate..

Lorsque la glande thyroïde cesse de fonctionner, elle peut affecter tous les aspects de la santé, et en particulier le poids, l'état mental et énergétique. Des problèmes non diagnostiqués peuvent augmenter le risque d'obésité, de maladie cardiaque, d'anxiété, de perte de cheveux, de dysfonctionnement sexuel, d'infertilité et d'autres symptômes et problèmes de santé.

Symptômes courants

Ceux-ci comprennent ce qui est le résultat d'une glande thyroïde défectueuse. Ceux-ci inclus:

  • Fluctuations du poids corporel - peuvent être un symptôme lorsque la glande thyroïde a diminué son activité de production d'hormones.
  • Une augmentation du taux de cholestérol sanguin peut être observée chez les personnes atteintes d'hypothyroïdie.
  • Sensation de froid ou de transpiration - une glande thyroïde inactive vous fait sentir froid.
  • Intolérance à la chaleur - les personnes atteintes d'une glande thyroïde hyperactive se plaignent souvent d'une intolérance aux températures plus élevées.
  • Rythme cardiaque rapide - une augmentation de la fréquence cardiaque (tachycardie) peut être un signe d'hyperthyroïdie.
  • Les douleurs musculaires peuvent accompagner divers types de troubles thyroïdiens.
  • Constipation et diarrhée.
  • Trouble du sommeil.
  • Changements menstruels - l'hypothyroïdie est parfois associée à des menstruations excessives ou prolongées, tandis que l'hyperthyroïdie peut être caractérisée par une menstruation maigre ou diminuée.
  • Nervosité et tremblements - ces symptômes de la glande thyroïde sont le signe d'une augmentation de la production d'hormones.
  • Mauvaise concentration - peut être associée à une hyperthyroïdie ou à une hypothyroïdie. Alors que la léthargie et l'humeur dépressive sont souvent associées à l'hypothyroïdie, ce qui peut entraîner une diminution de la capacité de concentration.
  • Se sentir gonflé et enflé - la rétention d'eau est souvent un symptôme de la glande thyroïde.
  • Chute de cheveux.

Il est important de se rappeler que tous ces symptômes thyroïdiens ne sont pas absolument des maladies spécifiques à un organe. Ils peuvent tous être causés par de nombreuses conditions différentes et des conditions normales.

Si la glande thyroïde cesse de fonctionner normalement, tous les symptômes sont de nature différente et se manifestent individuellement.

Cette maladie est assez rare et se manifeste par une tumeur hypertrophiée de la glande thyroïde, qui peut être accompagnée d'un enrouement, d'un gonflement des glandes du cou..

Les symptômes thyroïdiens comprennent:

  • des ganglions lymphatiques enflés;
  • difficulté à avaler;
  • un mal de gorge;
  • enrouement de la voix.

Hypothyroïdie

Une diminution de la production d'hormones par la glande thyroïde est appelée hypothyroïdie. Il est assez répandu et présente souvent des caractéristiques très subtiles..

Les symptômes de la glande thyroïde avec une production insuffisante d'hormones dépendent de l'âge du patient, de la durée de la maladie et du degré de déficit hormonal.

Chez les nouveau-nés

L'hypothyroïdie congénitale est généralement asymptomatique à la naissance et est diagnostiquée avec un test de dépistage qui mesure la concentration de l'hormone TSH dans le sang. Si un enfant chez qui on a diagnostiqué une petite quantité de TSH ne reçoit pas de thérapie de remplacement, il peut développer:

  • retard psychomoteur;
  • manque d'appétit;
  • augmentation de la circonférence abdominale;
  • enfermer;
  • bradycardie;
  • retard de croissance;
  • dentition.

Chez les enfants

L'hypothyroïdie chez les enfants à 2 ans se développe sans signes de retard mental et se caractérise par un déficit de croissance, une inhibition de la puberté, des difficultés d'apprentissage.

Chez les adultes

Chez l'adulte, l'hypothyroïdie se caractérise par:

  • diminution de l'activité intellectuelle;
  • gain de poids;
  • constipation;
  • douleur musculaire;
  • sensation de froid;
  • chute de cheveux.

En raison du dysfonctionnement de l'épiderme et de la «cécité nocturne», les «genoux sales», les «coudes sales» sont également des symptômes typiques. Chez certaines femmes, des irrégularités menstruelles sont observées (les saignements menstruels augmentent, la possibilité de tomber enceinte diminue).

L'évolution possible de la grossesse s'accompagne souvent de:

  • anémie et hypertension;
  • risque accru de fausse couche;
  • naissance prématurée ou naissance d'un bébé mort;
  • hémorragie post-partum.

Un enfant chez une femme atteinte d'hypothyroïdie peut avoir un faible poids à la naissance et, plus tard, souffrir d'un mauvais développement physique et mental.

Chez les personnes âgées

Les personnes âgées atteintes d'hypothyroïdie peuvent éprouver:

  • déficience de mémoire;
  • humeur dépressive;
  • déficience auditive.

Souvent, ces symptômes thyroïdiens sont attribués à tort au processus de vieillissement naturel..

Hyperthyroïdie

L'hyperthyroïdie est une affection clinique causée par une production et une sécrétion excessives de thyroxine et de triiodothyronine. Elle se caractérise par une sensation constante de fatigue, une perte de poids, une accélération du rythme cardiaque, une hyperexcitabilité, une faiblesse musculaire..

Les symptômes cliniques de la glande thyroïde ne dépendent pas directement de la concentration d'hormones dans le sang, mais dépendent de l'âge et de la durée de la maladie.

La plupart des patients se plaignent de:

  • nervosité;
  • insomnie;
  • transpiration;
  • essoufflement;
  • perte de poids;
  • mictions et selles fréquentes;
  • accélération du rythme cardiaque;
  • myasthénie grave.

Dans la vieillesse, l'hyperthyroïdie développe une angine de poitrine, une arythmie et une insuffisance cardiaque..

Les patients atteints de la maladie de Graves peuvent également développer des symptômes spécifiques tels qu'une lymphe bombée et un gonflement des jambes..

Une glande thyroïde enflammée est le plus souvent causée par la maladie de Hashimoto, mais des virus et des bactéries peuvent également en être la cause. Les symptômes et le traitement dépendent de la cause sous-jacente. Certains d'entre eux incluent:

  • fatigue;
  • gain de poids;
  • somnolence excessive;
  • voix sèche ou rugueuse;
  • difficulté à avaler;
  • une boule à l'avant de la gorge.

Au fur et à mesure que la maladie progresse, les symptômes deviennent plus prononcés, il apparaît:

  • peau sèche;
  • intolérance au froid;
  • constipation;
  • chute de cheveux.

La faiblesse musculaire entraîne une sensation de fatigue après le moindre effort. Le métabolisme ralentit, les calories ne sont pas dépensées correctement. Bien que l'alimentation et le mode de vie restent inchangés, les gains de poids. Si les femmes ont une augmentation du cycle menstruel ou une augmentation du taux de cholestérol, il est certainement nécessaire d'examiner la glande thyroïde..

Le changement de taille de la glande thyroïde s'appelle un goitre, qui peut être détecté lors d'un examen de routine. Étant donné que la glande thyroïde est directement adjacente à la structure du système respiratoire, le goitre peut causer des difficultés respiratoires ou des difficultés à avaler. Le patient note que la circonférence du cou est devenue plus grande, il est nécessaire de changer de vêtements pour une taille plus grande et les cols roulés deviennent trop serrés.

Maladie de Graves

La maladie est une forme de maladie auto-immune qui affecte la glande thyroïde. Les symptômes comprennent:

  • serrer des mains;
  • insomnie;
  • Palpitations cardiaques;
  • hypertrophie de la glande;
  • peau fine ou cheveux fins et cassants.

Hyperparathyroïdie

La maladie est un trouble des glandes parathyroïdes. Les symptômes comprennent:

  • perte d'appétit;
  • faiblesse et nausée;
  • vomissements et constipation.

L'hyperparathyroïdie peut également entraîner des calculs rénaux en raison de l'augmentation du calcium et du phosphore dans l'urine.

Les maladies de la glande thyroïde chez les femmes sont 8 à 20 fois plus fréquentes que chez les hommes. Et une maladie telle que la thyroïdite survient chez les femmes 15 à 25 fois plus souvent que chez les hommes. De plus, le volume et le poids de la glande chez la femme peuvent fluctuer en fonction du cycle menstruel et de la grossesse. En l'absence de maladies thyroïdiennes chez l'homme, son poids est constant.

Les maladies de ce type chez les femmes et les hommes surviennent le plus souvent entre 30 et 50 ans. Les violations du travail de cet organe se trouvent chez les enfants, de plus, elles peuvent être congénitales. L'élargissement de la glande chez les enfants en raison d'un manque d'iode dans certaines régions atteint 60 à 80%. Le dysfonctionnement thyroïdien affecte 2% de la population.

Les maladies thyroïdiennes les plus courantes sont: hypothyroïdie, hyperthyroïdie, thyroïdite auto-immune, goitre nodulaire, kyste, cancer

Surdosage

Les symptômes de surdosage sont:

  • rythme cardiaque et pouls rapides;
  • augmentation de l'anxiété;
  • avoir chaud;
  • hyperthermie;
  • hyperhidrose (transpiration accrue);
  • insomnie;
  • arythmie;
  • augmentation de la fréquence des crises d'angor;
  • perte de poids;
  • anxiété;
  • tremblement;
  • la diarrhée;
  • vomissement;
  • faiblesse musculaire et crampes;
  • pseudotumeurs du cerveau;
  • perturbations du cycle menstruel.

Le traitement implique l'arrêt de la L-Thyroxine et des tests de suivi.

Avec le développement d'une tachycardie sévère, des bêtabloquants sont prescrits pour réduire sa gravité. En raison du fait que la fonction thyroïdienne est complètement supprimée, il n'est pas conseillé d'utiliser des médicaments thyréostatiques..

Lors de la prise de lévothyroxine à des doses extrêmes (lors d'une tentative de suicide), la plasmaphérèse est efficace.

Comment traiter la thyroïde et le cœur?

En cas de manque d'hormones spécifiques, le médecin peut prescrire leurs analogues synthétiques. Dans le cas d'une production accrue de substances biologiquement actives, le choix d'un traitement est un peu plus difficile..

Le traitement des stades avancés de l'hyperthyroïdie est le plus souvent une ablation chirurgicale. Les médecins retirent simplement la partie de l'organe la plus active. Si nous parlons de petits écarts dans le niveau d'hormones, des médicaments sont utilisés.

Dès que le niveau d'hormones produites par la glande thyroïde revient à la normale et que la fonction cardiaque est normalisée, le patient peut arrêter de prendre des médicaments.

Vous ne devez pas vous soigner vous-même si vous ressentez des douleurs cardiaques et d'autres symptômes de pathologie. Vous devez immédiatement aller chez l'endocrinologue. Le spécialiste donnera une référence pour des tests, et après avoir reçu leur résultat, il sélectionnera les médicaments.

La glande thyroïde (TG) - est l'un des organes endocriniens responsables des processus métaboliques dans le corps. La glande thyroïde synthétise 2 hormones principales, la thyroxine (T4) et la triiodothyronine (T3), ainsi que d'autres hormones (calcitonine, pétides, éléments contenant de l'iode) qui saturent les os en phosphates et calcium et contrôlent l'équilibre énergétique de l'organisme. Les dysfonctionnements de l'organe thyroïdien entraînent un échec de la production d'hormones, qui se traduit par une augmentation ou une diminution des taux hormonaux.

Combinaison avec de l'alcool

Une seule prise d'une petite dose d'alcool pas trop forte, en règle générale, ne provoque aucune conséquence négative pour le corps, par conséquent, dans les instructions pour le médicament, il n'y a pas d'interdiction catégorique d'une telle combinaison.

Cependant, il n'est autorisé que pour les patients dont le cœur et les vaisseaux sanguins sont sains..

La consommation d'alcool pendant le traitement par L-Thyroxin provoque souvent un certain nombre de réactions indésirables du système nerveux central et du foie, qui à leur tour peuvent affecter l'efficacité du traitement..

L'effet des hormones sur le muscle cardiaque

Les fluctuations du niveau des hormones T3 et T4 peuvent provoquer une violation de l'activité cardiovasculaire, qui se manifeste par les signes suivants:

  • une augmentation de la production d'hormones entraîne une accélération de la fréquence cardiaque de plus de 70 battements par minute;
  • une carence hormonale provoque une diminution des battements cardiaques jusqu'à et moins de 60 battements par minute;
  • la survenue de douleur et de sensation de brûlure dans la poitrine, des difficultés à respirer, qui peuvent être des signes d'ischémie aiguë ou de crise cardiaque;
  • l'athérosclérose des vaisseaux sanguins du myocarde en raison d'une augmentation de la concentration de cholestérol dans le sang;
  • une circulation sanguine altérée et une carence en fer provoquent une anémie et une anémie;
  • arythmie du cœur, qui se produit à la fois avec une augmentation et une diminution des niveaux hormonaux, accompagnée de vertiges, d'évanouissements, de difficultés respiratoires et de douleurs dans la région de la poitrine;
  • les pics de tension artérielle.

L'effet de la glande thyroïde sur le cœur se manifeste le plus souvent par une augmentation de la fréquence cardiaque de plus de 90 battements par minute (tachycardie). En raison de l'oscillation rapide des oreillettes, le rythme du mouvement sanguin dans les vaisseaux est perturbé, le sang n'atteint pas certains organes, dans d'autres, il y a un excès de flux sanguin, ce qui entraîne des hémorragies dans les tissus.

Dans le muscle cardiaque, le tissu mort est progressivement remplacé par des fibres fibreuses, ce qui augmente considérablement le risque d'infarctus du myocarde, de maladie coronarienne et de décès.

L'arythmie cardiaque entraîne la progression de pathologies végétatives-vasculaires (VVD), des dysfonctionnements dans l'activité d'autres organes (tractus gastro-intestinal, système génito-urinaire, organes de la vision).

La glande thyroïde est un organe qui peut contrôler un grand nombre de processus dans le corps humain. Cela peut également influencer le fonctionnement du cœur. Les hormones thyroïdiennes affectent très clairement le système cardiovasculaire. Ainsi, sur le muscle principal du corps humain, les effets suivants se produisent:

  • les processus de capture du glucose pour la nutrition cellulaire sont améliorés;
  • les processus d'utilisation du glucose capturé sont plus actifs;
  • le processus de dégradation des graisses est plus actif, tandis que de nouvelles graisses ne se forment pratiquement pas;
  • le myocarde devient plus sensible aux substances sécrétées par le système surrénalien (en particulier l'adrénaline);
  • s'il y a peu de substances thyroïdiennes, elles assurent la synthèse des protéines;
  • s'il y a beaucoup d'hormones, le processus inverse commence - la désintégration des éléments protéiques;
  • peut augmenter l'efficacité du travail musculaire, si une personne doit supporter une charge élevée de type physique ou émotionnel;
  • peut augmenter la fréquence des contractions musculaires (une tachycardie se développera), ce qui entraînera une augmentation de la pression artérielle (une hypertension se développera), parfois jusqu'à une perte de conscience;
  • peut affecter la maturation active de nouvelles cellules;
  • augmente la demande en oxygène.

Tous ces effets sont fournis à la fois chez une personne en bonne santé et chez une personne atteinte de pathologies. De plus, chez une personne atteinte de pathologies, le cœur souffre plus fortement des substances de la glande thyroïde et il est plus difficile de le traiter..

Analogues

Les analogues structuraux de la L-Thyroxine sont la L-Tyroxin Berlin-Chemie (en particulier, la L-Tyroxin 50 Berlin-Chemie et la L-Tyroxin 100 Berlin-Chemie), la L-Thyroxin produite par les produits pharmaceutiques et "Farmak", Bagotyrox, Levothyroxin, Eutirox.

Quel est le meilleur: Eutirox ou L-Thyroxin?

Les médicaments sont génériques, c'est-à-dire qu'ils ont les mêmes indications d'utilisation, la même gamme de contre-indications et sont dosés de la même manière.

La différence entre Eutirox et L-Thyroxin est que la lévothyroxine sodique est présente dans Eutirox à des concentrations légèrement différentes de celles de la L-Thyroxin..

Opinion du patient sur le médicament

Les opinions des patients prenant Eutirox pendant une longue période sont très ambiguës. Un groupe distinct de personnes dit que la drogue les a ramenés à la vie. Tous les symptômes accompagnant le manque d'hormones thyroïdiennes ont disparu, les patients se sentent en parfaite santé. Cependant, il y a un pourcentage considérable de ceux qui ne peuvent pas refuser de prendre le médicament, et ils ne peuvent tout simplement pas le prendre en raison du grand nombre d'effets secondaires..

Certains patients se plaignent d'une augmentation de la sensation d'anxiété, se manifestant par des tremblements, un mauvais sommeil, une sensation de peur, de dépression. Beaucoup de gens se plaignent d'une sensation constante de froid, d'une température corporelle basse. Certains patients disent qu'avec la prise du médicament, la toux sèche s'intensifie, la peau devient sèche et craquelée. Cependant, en présence d'une manifestation vivante d'hypothyroïdie, choisissez moins de deux maux - prenez le remède.

Le principal médecin prescrit Eutirox à de nombreuses femmes enceintes pendant la grossesse. De quelqu'un, les critiques sont les plus positives, la condition s'améliore considérablement. Cependant, il y a ceux dont l'estomac réagit à la prise du médicament (constipation, nausées constantes, manque d'appétit), des éruptions cutanées d'herpès apparaissent.

Les critiques sur le médicament qui veulent perdre du poids sont également controversées. Les dames sont heureuses que le poids baisse assez vite. Certes, la somnolence et la léthargie sont présentes. Chez d'autres patients, le poids augmente régulièrement pendant le traitement par Eutirox..

De nombreux patients écrivent que la prise du médicament a considérablement amélioré les résultats du test, mais que leur santé s'est détériorée: une léthargie, une somnolence sont apparues et des douleurs aux jambes. Un nombre suffisamment important de patients ont une cystite exacerbée.

Pour les futures mamans

Pour de nombreuses femmes, le désir de devenir mère est si fort que le verdict des médecins selon lequel elles ne devraient pas accoucher en raison de la présence d'une maladie ne constitue pas une raison suffisante pour ne pas tomber enceinte. Pour une femme enceinte, le «succès de toute l'entreprise» peut dépendre de la prise de médicaments prescrits par un médecin. Lorsque la femme enceinte manque d'hormones produites par la glande thyroïde, le gynécologue prescrit le remède «Eutirox» à prendre. Pendant la grossesse, le médicament doit être pris en continu. Il fonctionne à la place de la glande thyroïde, assurant le fonctionnement normal de tout le corps. L'annulation de l'hormonothérapie chez une femme et un enfant à naître pose de graves problèmes. Une complication du développement intra-utérin est possible, jusqu'à un retard mental. Avant le développement d'analogues synthétiques des hormones thyroïdiennes, les médecins recommandaient d'interrompre la grossesse pour des raisons médicales..

Parfois, il arrive que la femme enceinte découvre que le corps ne dispose pas de suffisamment d'hormones produites par la glande thyroïde, uniquement avec un examen obligatoire, que toutes les femmes enceintes subissent. Dans tous les cas, le médicament "Eutirox", dont les effets secondaires peuvent être assez douloureux, est vital à prendre. Cependant, l'admission doit avoir lieu sous la surveillance des médecins traitants - un gynécologue et un endocrinologue, car la posologie pendant toute la grossesse peut être modifiée en fonction des résultats de la TSH et des tests sanguins. Et l'état de l'enfant peut être gravement affecté à la fois par le manque d'hormone et son excès.

Si une femme, même avant la grossesse, connaissait le manque d'hormones dans le corps et prenait Eutirox, alors quand cela se produit, la dose du médicament doit être augmentée. Après la naissance du bébé et pendant la période d'allaitement, la mère doit continuer à prendre le médicament, mais avec précaution et sous la surveillance d'un médecin.

Résumer

Dans un pourcentage assez important de ceux qui prennent le médicament «Eutirox», les effets secondaires se manifestent à un degré ou à un autre. Une personne ressent une légère détérioration de son état général, tandis que le bien-être d’une personne peut être qualifié de dégoûtant. Cependant, un groupe assez important de patients se sentait mieux et associe ces améliorations au début de la prise d'Eutirox. À cet égard, il faut dire que le droit de prescrire ou d'annuler le médicament appartient uniquement au médecin. Si nous parlons de femmes enceintes, les experts ici pensent que l'annulation causera infiniment plus de tort à l'enfant que la réception. Pour ceux qui décident de perdre du poids avec l'aide du médicament "Eutirox", les critiques de ceux qui prennent ce médicament et les recommandations d'experts vous diront que l'apport incontrôlé d'hormones ne sait pas comment et par qui la posologie choisie peut causer de graves dommages à l'organisme..

En général, chacun a le droit de disposer de sa santé comme il l'entend. Mais la décision de prendre ou non le médicament "Eutirox" doit être prise avec le médecin traitant.

Dépassement de la dose admissible, compatibilité

Selon des critiques de patients et de médecins spécialistes, une surdose d'Eutirox se manifeste par un groupe de symptômes caractéristiques de la thyrotoxicose. Les manifestations les plus frappantes de l'excès de dose comprennent la tachycardie, les troubles du rythme cardiaque, les douleurs cardiaques. Du côté du système nerveux, on peut distinguer des tremblements (poignée de main), des insomnies, de l'agitation, une transpiration accrue. Le manque d'appétit normal et, par conséquent, la perte de poids, la diarrhée peuvent également être provoqués par le médicament «Eutirox». Le surdosage est traité avec une réduction de dose. Des bêtabloquants peuvent être prescrits ou la prise d'hormones peut être suspendue pendant plusieurs jours.

Si le patient a pris des doses extrêmement élevées d'Eutirox, le médecin peut prescrire une plasmaphérèse pour soulager les symptômes d'un surdosage. Dans la pratique médicale, il y a eu des cas d'arrêt cardiaque chez des patients ayant pris la dose limite pendant plusieurs années. Chez certains patients, des convulsions se sont produites si le seuil de tolérance du médicament «Eutirox» était dépassé. Les critiques du médicament sont assez ambiguës. Mais en cas de symptômes associés au dépassement de la dose, le traitement doit être repris avec beaucoup de précaution. La dose doit être réduite par rapport à celle à laquelle le surdosage est diagnostiqué dans l'une ou l'autre de ses manifestations.

Le médicament "Eutirox" (instructions, avis des patients - preuve directe de cela) n'est pas recommandé pour être combiné avec d'autres médicaments sans rendez-vous approprié du médecin traitant, car les médicaments peuvent être incompatibles.

Le médicament "Eutirox" est capable d'améliorer considérablement leur effet

L'effet des antidépresseurs peut être grandement amélioré

Insuline et autres médicaments ayant un effet similaire

Pour obtenir l'effet souhaité, vous devez augmenter la dose.

Affaiblit l'efficacité des médicaments

Kelestyramine, colestipol, hydroxyde d'aluminium

La concentration de lévothyroxine dans le plasma sanguin sera plus faible que nécessaire

Tamoxifène, stéroïdes anabolisants, asparanginase

Interaction possible au niveau de la connexion avec les protéines.

Phénytoïne, salicylates, dicumarol, furosémide, clofibrate

La teneur en lévothyroxine libre, non liée aux protéines plasmatiques, augmente

Certains patients ont besoin d'une augmentation des taux de lévothyroxine

Les zones épiphysaires se ferment plus rapidement que d'habitude, stimulant la croissance

La clairance de la lévothyroxine augmente

De tout ce qui précède, vous pouvez avoir une idée de la façon dont une surdose de "Eutirox" se manifeste. Les symptômes sont généralement prononcés et des mesures doivent être prises immédiatement. Et le droit de combiner la prise d'un médicament hormonal avec tout autre médicament n'appartient qu'à un médecin..