Principal

Pituitaire

Causes de l'inflammation de l'épiglotte - comment traiter une infection aiguë

L'inflammation de l'épiglotte est rare mais met la vie en danger. Elle affecte principalement les enfants âgés de 2 à 6 ans. L'inflammation de l'épiglotte est le plus souvent causée par la bactérie Haemophilus influenzae, parfois pneumocoque.

Causes et symptômes de l'inflammation de l'épiglotte

Un œdème d'épiglotte en développement rapide peut entraîner un blocage complet du flux d'air. L'inflammation est principalement causée par la bactérie Haemophilus influenzae. Il peut également s'agir d'autres bactéries responsables d'infections des voies respiratoires supérieures: Streptococcus pneumoniae ou Streptococcus pyogenes. L'infection est souvent facilitée par des dommages à la membrane muqueuse des aliments épicés, ce qui facilite l'entrée des bactéries.

Les symptômes d'inflammation de l'épiglotte apparaissent principalement la nuit. Les premiers symptômes sont généralement de la fièvre et des maux de gorge..

Autres symptômes: essoufflement, le plus souvent l'enfant prend une position assise avec une inclinaison vers l'avant, la bouche ouverte, la salive coule. Il y a un enrouement, des troubles de l'élocution, une respiration sifflante.

La cyanose et les frissons sont également courants. Si de tels symptômes apparaissent, le patient doit consulter un médecin dès que possible..

Traitement et prévention de l'inflammation de l'épiglotte

Le diagnostic consiste tout d'abord à réaliser un certain nombre d'études. Parmi eux, des études telles que la laryngoscopie, qui repose sur un examen direct par l'introduction d'un tube fin dans le larynx du patient. D'autres tests comprennent des hémocultures ou des sécrétions de la gorge. Une étude importante est également une numération formule sanguine complète ou une radiographie du cou, grâce à laquelle une tumeur peut être diagnostiquée..

Parmi les remèdes maison efficaces figurent des compresses sur le cou, qui doivent être changées plusieurs fois au cours de la journée, des gargarismes et des inhalations. L'inflammation chronique de l'épiglotte nécessite un traitement long et fatigant. Il consiste, tout d'abord, à éliminer les facteurs nocifs qui contribuent au développement de la maladie..

Le spécialiste dans ce cas est le laryngologue, qui utilise le plus souvent une solution très faible de nitrate d'argent. Un traitement médicamenteux est également prescrit. Boire des boissons telles que du thé au citron chaud est également conseillé. L'antibiothérapie est très courante.

La vaccination est une défense efficace contre l'inflammation bactérienne de l'épiglotte. La vaccination Hib est recommandée pour tous les enfants. Vous pouvez également choisir un vaccin associé qui protège contre plus de cinq maladies à la fois. Malheureusement, l'inflammation de l'épiglotte ne peut être évitée.

Malgré cela, vous devez limiter le risque d'infection chez un enfant, l'habiller chaudement, surtout par temps nuageux. Il est nécessaire de fournir au corps la quantité nécessaire de vitamines et de minéraux qui renforcent le système immunitaire. Les adultes doivent utiliser leur voix à bon escient et être en bonne santé.

Traitement d'une épiglotte enflammée ou d'une épiglottite

L'épiglottite est un processus inflammatoire localisé dans la région de l'épiglotte et des tissus adjacents. L'épiglotte joue un rôle important dans l'organisme en empêchant les aliments de pénétrer dans la trachée. Il bloque l'organe lorsque la nourriture est avalée, de sorte qu'une personne ne peut pas inhaler et avaler en même temps. Si une infection pénètre dans le corps ou est blessée, des symptômes d'inflammation de l'épiglotte peuvent apparaître, à la suite desquels un œdème se produit et le passage dans la trachée diminue. Dans des situations particulièrement difficiles, l'épiglotte hypertrophiée peut bloquer complètement le passage vers la trachée, ce qui peut entraîner une forte altération des voies respiratoires et même une suffocation.

Le contenu de l'article

Les raisons

L'inflammation de l'épiglotte survient le plus souvent chez les jeunes enfants dans les premières années de la vie (deux à quatre ans), mais cela n'exclut pas la possibilité d'apparition de la maladie à un âge plus avancé et même chez les adultes.

L'ingestion de la bactérie Hemophilus influenza (infection hémophile) est la cause la plus fréquente d'épiglottite aiguë. Les bactéries pénètrent dans l'organisme par des gouttelettes en suspension dans l'air, tandis que si l'immunité n'est pas réduite, le développement d'une inflammation peut ne pas se produire immédiatement. L'infection est souvent dormante jusqu'à ce que les conditions lui soient favorables. Ce type de microorganismes pathogènes peut également provoquer d'autres maladies graves (méningite, pneumonie), dangereuses pour leurs complications.

En outre, parmi les raisons pouvant provoquer une inflammation, on trouve:

  • streptocoques;
  • virus de la stase;
  • pneumocoques;
  • infection fongique à candida.

Outre les infections, d'autres raisons peuvent provoquer une épiglottite:

  • brûlures de la muqueuse buccale et des voies respiratoires dues à la consommation d'aliments trop chauds, à l'inhalation de vapeurs chimiques;
  • traumatisme direct de l'épiglotte par un objet étranger;
  • consommation de drogues comme l'héroïne et la cocaïne.

Symptômes

Le développement de la maladie est caractérisé par la rupture des capillaires, qui s'accompagne de l'apparition de petites hémorragies. Le tissu de l'épiglotte est endommagé, la pénétration d'une infection bactérienne dans les couches sous-muqueuses, ce qui provoque une inflammation et un gonflement. En fonction du degré de développement du processus inflammatoire, on distingue différents stades de la maladie..

À un stade précoce, l'épiglottite s'accompagne de symptômes typiques du rhume:

  • rhinite, congestion nasale;
  • faiblesse, perte de force;
  • mal de crâne;
  • augmentation de la température corporelle.

Le développement ultérieur de la maladie se produit très rapidement. Quelques heures après l'apparition des premiers signes de la maladie, des symptômes caractéristiques d'une inflammation de l'épiglotte peuvent apparaître:

  • douleur aiguë dans la gorge;
  • augmentation significative de la température;
  • difficulté à avaler;
  • respiration laborieuse et bruyante;
  • irritabilité accrue, insomnie.

Dans ce cas, l'infection affecte souvent non seulement l'épiglotte, mais peut également provoquer une inflammation dans d'autres parties du nasopharynx..

Important! Pour prévenir le développement d'une épiglottite chez les enfants au cours des premiers mois de vie, la vaccination est indiquée (vaccin Hib contre Hemophilus influenzae).

Dans le cas où le patient ne reçoit pas d'assistance médicale en temps opportun, la maladie peut évoluer vers un stade ultérieur, qui se caractérise par:

  • l'apparition de signes de carence en oxygène (pâleur de la peau, cyanose du triangle nasolabial);
  • une forte diminution de la voix;
  • essoufflement;
  • gonflement des ailes du nez lors de l'inhalation;
  • salivation élevée;
  • une personne acquiert une posture inhérente à l'épiglottite (cou allongé, bouche ouverte, langue saillante).

En fonction de la nature du développement de l'infection, trois formes d'inflammation sont distinguées:

  1. Œdémateux - caractérisé par une forte augmentation de la température (jusqu'à 39 degrés), un mal de gorge aigu, des douleurs dans le cou, une intoxication. Un test sanguin détermine généralement la leucocytose, une augmentation de l'ESR.
  2. Formes absolues et infiltrantes, caractérisées par une inflammation de l'épiglotte, une forte fièvre, une faiblesse générale. Une caractéristique distinctive de ces types d'épiglottite sont des modifications douloureuses du visage dues à un manque d'oxygène, un revêtement grisâtre sur la langue, une augmentation significative de l'épiglotte, une dyspnée inspiratoire sévère, une inflammation du périchondre et du cartilage laryngé..

Diagnostique

Un spécialiste expérimenté peut facilement reconnaître l'épiglottite par les symptômes caractéristiques de cette maladie (tête étendue vers l'avant, bouche ouverte, langue saillante). Cependant, il peut être problématique de poser un diagnostic précis et d'examiner la gorge dans cette condition, surtout en cas d'épiglottite chez les enfants..

Important! En cas d'épiglottite, ne pas examiner le pharynx avec une spatule, en poussant la langue vers le bas, car cela peut provoquer des spasmes et une obstruction des voies respiratoires.

Par conséquent, pour clarifier le diagnostic, des procédures de diagnostic supplémentaires sont utilisées:

  • radiographie de la gorge pour déterminer la gravité de l'œdème;
  • analyse générale du sang et de l'urine pour déterminer le type d'infection qui a causé la maladie et le degré du processus inflammatoire;
  • écouvillon oropharyngé pour culture bactérienne afin de déterminer la résistance du pathogène à divers types d'antibiotiques;
  • examen de l'épiglotte à l'aide d'un fibrolaryngoscope spécial utilisant la méthode d'intubation trachéale.

Traitement

Le traitement de l'inflammation de l'épiglotte nécessite toujours de demander l'aide de spécialistes; l'automédication dans ce cas ne peut pas être effectuée.

Lors d'un diagnostic d'épiglottite chez l'adulte, le traitement sera similaire à celui des enfants. Cependant, il convient de garder à l'esprit qu'à un jeune âge, il est plus difficile de traiter l'inflammation de l'épiglotte, car le développement rapide de la maladie est caractéristique. Par conséquent, au premier soupçon d'épiglottite, vous devez consulter un médecin..

À l'hôpital, le traitement vise principalement à restaurer les difficultés respiratoires. Pour ce faire, sous anesthésie, un tube spécial est inséré dans les voies respiratoires. Dans la thérapie complexe de l'inflammation de l'épiglotte, un certain nombre de procédures sont effectuées:

  1. La maladie étant causée par l'action de bactéries, l'épiglottite est traitée avec des antibiotiques: amoxiclav (Ko-amoxiclav, Biseptol) et azithromycine (sumamed)). Le plus souvent, des médicaments intraveineux sont prescrits afin d'éliminer les causes de la maladie..
  2. En outre, pour réduire la gravité de l'intoxication du corps, prévenir la déshydratation et l'épuisement, des fluides et des nutriments basiques (glucose, potassium, calcium) et des vitamines (vitamine C) sont injectés dans une veine.
  3. Le patient doit être dans une pièce avec de l'air humidifié (humidité supérieure à 50%) pour éviter le dessèchement des voies respiratoires.
  4. Les médecins surveillent l'insuffisance cardiaque et la respiration.

Important! Si le traitement de l'épiglottite n'est pas commencé à temps, il existe une forte probabilité de développer une insuffisance respiratoire, une perte de conscience, des convulsions et la mort en quelques heures seulement..

Épiglottite: causes, signes, comment traiter, prévention

L'épiglottite est une maladie inflammatoire de l'épiglotte et des tissus environnants du laryngopharynx, qui perturbe fortement la perméabilité des voies respiratoires et conduit à leur obstruction. Cette pathologie d'étiologie bactérienne s'accompagne de dysphonie, dysphagie, mal de gorge, fièvre, respiration stridor.

Avec l'épiglottite, la partie supérieure du larynx devient enflammée avec le tissu environnant. La maladie se développe chez les enfants et les adultes, mais le plus souvent chez les garçons de 2 à 5 ans. La pathologie est difficile et se caractérise par le développement de complications graves et une mortalité élevée..

L'épiglotte est un cartilage mobile en forme de pétale qui recouvre l'entrée de la trachée lors de la déglutition. Il s'agit d'une sorte de valve ou de porte qui protège le système respiratoire de la pénétration d'aliments et de liquides. Avec l'inflammation, l'épiglotte grossit et bloque l'entrée du larynx et de la trachée, bloquant le flux d'air vers les poumons. Avec une violation brutale de la fonction respiratoire, il n'y a pratiquement pas de changements visibles dans la muqueuse pharyngée.

Étiologie

L'infection est la cause la plus fréquente de pathologie. L'agent causal de la maladie est Haemophilus influenzae, qui provoque généralement une pneumonie et une méningite. L'infection est transmise par des gouttelettes en suspension dans l'air d'une personne malade à une personne en bonne santé. La bactérie reste longtemps inactive dans la cavité nasale ou les sinus et ne provoque le développement d'une pathologie que lorsqu'elle est exposée à des facteurs externes et internes défavorables. Outre Haemophilus influenzae, les agents responsables de l'épiglottite sont les pneumocoques, les streptocoques, les champignons de type levure du genre Candida, Staphylococcus aureus, Klebsiella, Pseudomonas, les virus de la grippe, la parainfluenza, l'herpès, l'herpès zoster et la varicelle.

En plus des agents biologiques pathogènes, les facteurs étiologiques suivants peuvent provoquer une épiglottite:

  • Traumatisme direct à la gorge - coup, ainsi que d'autres blessures et blessures au cou.
  • Brûlure thermique lors de la consommation d'aliments chauds.
  • Brûlure chimique de la gorge avec des acides ou des alcalis.
  • Blessure au larynx.
  • Tabagisme, toxicomanie.

Pathogénèse

Le bacille hémophile est un microorganisme Gram négatif dont les facteurs de pathogénicité sont la capacité à former une capsule et à développer une inflammation purulente au site d'introduction.

La bactérie pénètre dans l'épithélium des organes respiratoires, détruit la barrière épithéliale et provoque une inflammation locale. L'épiglotte et le larynx supérieur gonflent. Le processus pathologique implique les tissus environnants, les muscles et le périchondre. L'épiglotte est déplacée vers l'arrière et provoque une sténose des voies respiratoires, ce qui peut entraîner l'asphyxie et même la mort.

Les virus respiratoires provoquent des dommages et la rupture des capillaires, l'apparition de petites hémorragies et des dommages à l'épithélium. Ces processus contribuent à la pénétration sans entrave des bactéries dans la couche sous-muqueuse, où se forme le foyer de l'inflammation..

  • Les hommes contractent plus souvent l'épiglottite que les femmes.
  • Les personnes qui sont en groupes proches - à l'école, à la crèche, au bureau, tombent malades plus rapidement.
  • Les personnes à la peau foncée sont plus sensibles aux infections et au développement d'une pathologie que celles à la peau blanche.
  • La maladie est plus fréquente chez les citadins que chez les ruraux.
  • Les personnes dont le système immunitaire est affaibli sont sujettes à la perception des virus et des bactéries.
  • Les personnes allergiques.
  • Enfants atteints d'encéphalopathie périnatale.
  • Personnes souffrant de maladies du sang incurables - lymphogranulomatose.
  • Avoir subi une splénectomie (chirurgie pour enlever la rate).

Symptômes

L'épiglottite commence par un rhume et se manifeste par un malaise, de la fièvre, des éternuements, un nez qui coule, une congestion nasale.

Les principales manifestations de l'épiglottite aiguë sont: douleur, congestion de la gorge, syndrome d'intoxication. Le patient a des difficultés à respirer, l'épiglotte interfère avec la déglutition, l'augmentation de la salivation et la salivation. Après un certain temps, la voix devient étouffée, respirant enrouée, sifflante, bruyante. Le patient devient difficile à respirer, les lèvres et le bout des doigts deviennent bleus, l'irritabilité, l'anxiété et la peur augmentent progressivement. Posture forcée du patient - cou allongé, bouche ouverte et langue saillante.

Épiglottite chez les enfants

Habituellement, le développement de la pathologie est précédé d'un ARVI ou d'une amygdalite. La maladie se manifeste chez les enfants présentant une triade caractéristique de symptômes: difficulté à respirer, salivation abondante et mal de gorge. La plupart ont la gorge sèche, des douleurs aux oreilles et une sensibilité à la palpation du cou. L'enfant devient agité, agité, sa voix change jusqu'à l'aphonie, le processus d'avaler de la nourriture est perturbé. Avec la progression de la pathologie, l'essoufflement augmente, le rythme cardiaque augmente, l'acrocyanose, la transpiration et le persillage de la peau apparaissent. L'enfant est en position semi-assise, à bout de souffle. Il ne peut pas être couché sur le dos. La respiration devient sténosée, le pouls est faible, une toux sèche rare apparaît, des vomissements de «marc de café» sont possibles.

L'inflammation de l'épiglotte chez les enfants se développe rapidement, les symptômes augmentent et en quelques heures une obstruction complète des voies respiratoires peut survenir.

Les enfants meurent d'une insuffisance respiratoire aiguë, de l'aspiration de vomi, d'un coma hypoxique.

Diagnostique

Le diagnostic de la maladie est effectué dans un hôpital après la restauration d'une respiration perturbée et de l'état général du patient. Il commence par l'étude des plaintes, de l'anamnèse et de l'examen de la gorge et de l'épiglotte.

L'examen des enfants atteints d'épiglottite est effectué par un médecin ORL pédiatrique dans l'unité de soins intensifs.

Les méthodes instrumentales d'étude des patients atteints d'épiglottite comprennent: la fibrolaryngoscopie, la pharyngoscopie, la laryngoscopie, qui révèlent une infiltration de cerise noire de la racine de la langue, une hyperémie de l'épiglotte, une mobilité réduite, un œdème des tissus environnants.

Dans le laboratoire microbiologique, le pharynx séparé est examiné pour la microflore et la sensibilité de l'agent causal de la maladie aux agents antibactériens est déterminée.

Le diagnostic par rayons X vous permet de détecter une ombre agrandie de l'épiglotte et de déterminer le degré de gonflement de la gorge.

Traitement

Les patients présentant des symptômes d'épiglottite doivent être hospitalisés d'urgence. Ils doivent être transportés uniquement en position assise pour éviter l'obstruction des voies respiratoires par une épiglotte enfoncée. Le traitement de la pathologie est effectué simultanément par des oto-rhino-laryngologistes et des réanimateurs.

Les soins d'urgence pour l'épiglottite visent à restaurer la respiration perturbée. Il consiste à réaliser une inhalation avec de l'oxygène humidifié ou à l'aide d'un masque à oxygène. L'obstruction complète des voies aériennes nécessite une intubation trachéale ou une trachéotomie par ponction percutanée.

Après la restauration d'une respiration perturbée, ils passent à l'antibiothérapie, à la perfusion et à l'immunocorrection.

  • L'antibiothérapie consiste en la nomination de céphalosporines - «Cefuroxime», «Cefotaxime», «Ceftriaxone», «Ceftazidime» et pénicillines - «Amoxiclav».
  • Immunocorrection - «Polyoxidonium», «Likopid», «Bronchomunal».
  • Thérapie par perfusion - solution physiologique, "Disol", "Solution de Ringer", "Lactasol".

Actions préventives

Il existe une prévention spécifique de l'épiglottite - la vaccination. Il est généralement administré aux enfants de moins de 5 ans. Un vaccin a maintenant été développé pour les enfants plus âgés et les adultes dont le système immunitaire est affaibli..

La prophylaxie non spécifique consiste en un lavage régulier des mains, de l'exercice, un durcissement, une alimentation équilibrée et un renforcement du système immunitaire. Protégez la gorge des blessures et des brûlures, ne mangez pas d'aliments chauds, menez une vie saine, combattez le tabagisme.

Remèdes populaires pour le traitement de l'épiglotte

L'épiglottite est une inflammation de l'épiglotte et des tissus voisins, entraînant une perturbation de la perméabilité normale des voies respiratoires. Afin de comprendre le mécanisme d'apparition de la maladie et les causes de l'apparition de certains symptômes (signes) d'épiglottite, nous examinerons la structure du larynx.

Le larynx est un squelette constitué de tissu cartilagineux, musculaire et muqueux, qui forme l'entrée de la trachée. L'épiglotte est un cartilage mobile du larynx qui ressemble à un pétale de fleur, qui agit comme un mécanisme de valve entre la trachée et le pharynx. Il empêche le morceau de nourriture de pénétrer dans la trachée. Pendant l'acte de déglutition, l'épiglotte obstrue la lumière dans la trachée et la nourriture se déplace librement dans l'œsophage. C'est à cause de cela que nous ne pouvons pas parler et avaler en même temps. Si nous ne mangeons pas, l'épiglotte s'élève légèrement et l'entrée de la trachée s'ouvre..

Avec l'inflammation de l'épiglotte, elle gonfle, se rétrécit ou bloque complètement le passage vers la trachée. C'est ainsi que se forme le blocage des voies respiratoires pendant l'épiglottite..

L'épiglottite aiguë est plus souvent observée chez les enfants de 2 à 5 ans, mais les enfants plus âgés et même les adultes peuvent également en souffrir.

Avec un rhume, l'agent causal le plus courant de l'épiglottite est l'hémophilus influenzae de type B, qui provoque également une inflammation des poumons (pneumonie) et de la pie-mère (méningite). La voie de transmission est aéroportée. Possiblement portage asymptomatique d'un bâton pathogène dans le nasopharynx. Dans des conditions défavorables, il est activé et provoque le développement de la maladie..

D'autres microbes peuvent également provoquer une épiglottite:

  • pneumocoque, l'agent causal de l'inflammation des poumons et de la pie-mère (méningite);
  • streptocoques A, B, C, qui sont à l'origine de maladies pustuleuses, d'amygdalite, de rhumatismes;
  • champignon de type levure du genre Candida, conduisant au muguet;
  • virus varicelle-zona, l'agent causal de la varicelle (varicelle).

En plus du rhume, une épiglottite peut se développer après:

  • blessures avec des dommages à l'épiglotte (y compris des dommages mécaniques, par exemple, des arêtes de poisson),
  • brûlures (en mangeant des aliments trop chauds, en buvant, en cas d'exposition à des produits chimiques, le plus souvent des acides et des alcalis),
  • fumer de la cocaïne ou d'autres drogues.

Au début et au milieu du XXe siècle, l'épiglottite était assez courante, en particulier chez les enfants de 2 à 7 ans. Après la vaccination généralisée de la population infantile contre Haemophilus influenzae lors de la campagne de vaccination, qui a débuté en 1985, le nombre de cas d'épiglottite a considérablement diminué.

Facteurs de risque d'épiglottite:

  1. Sol. La maladie est plus fréquente chez les hommes que chez les femmes..
  2. Course. Les Noirs sont plus sensibles aux infections.
  3. Statut social. Un accès moindre aux soins de santé, y compris aux vaccinations chez les populations en dessous du seuil de pauvreté, conduit à une prévalence plus élevée de l'épiglottite.
  4. Appartenant à une équipe organisée. Le plus souvent, les enfants fréquentant les jardins d'enfants, les écoles et diverses sections sont malades. Chez les adultes, le risque de tomber malade est plus élevé chez les employés de bureau, dans les usines, que dans l'IDH.
  5. Le niveau de défense immunitaire. Lorsque l'immunité est affaiblie, la vulnérabilité à la maladie augmente.

Sous l'influence de virus, gonflement, rupture des capillaires, hémorragie dans l'épithélium. La violation de la couche épithéliale favorise la pénétration des bactéries, le développement ultérieur de l'œdème et de l'inflammation.

L'épiglottite chez les enfants et les adultes est généralement précédée d'une infection des voies respiratoires supérieures. Avec la progression rapide des manifestations cliniques, un blocage complet des voies respiratoires peut survenir dans les 2 à 5 heures en raison d'un œdème et d'une inflammation de l'épiglotte.

  • hausse de température;
  • respiration bruyante et sifflante;
  • rougeur, douleur dans la gorge;
  • agitation, irritabilité;
  • salivation;
  • voix étouffée, déterminée lors d'une conversation;
  • triangle nasolabial bleu, lèvres (ce signe indique un apport insuffisant en oxygène au corps);
  • augmentation de la fréquence cardiaque (un mécanisme de compensation qui est activé en raison d'un manque d'oxygène dans le sang);
  • difficulté à avaler.

Pour atténuer la condition, l'enfant assume intuitivement une position forcée, qui lui permet au moins d'une certaine manière de respirer: s'assied, se penche en avant, étire son cou, ouvre la bouche et tire la langue. En essayant d'inhaler, la participation des muscles auxiliaires est visible (gonflement des ailes du nez, rétraction des espaces intercostaux, fosses supraclaviculaires).

La maladie est causée par Haemophilus influenzae de type B, en cas d'immunodéficience, une épiglottite causée par des champignons Candida est possible.

Plus l'enfant est jeune, plus les symptômes de la maladie se développent rapidement. À l'âge de 2 à 5 ans, la clinique s'agrandit en quelques heures. À un âge plus avancé, les principales manifestations de la maladie apparaissent en 1 à 2 jours..

L'épiglottite chez les enfants est généralement précédée d'ARVI, la grippe. Dans ce contexte, la clinique se développe rapidement, dans les 4-6 heures, un blocage des voies respiratoires peut survenir.

Les enfants présentent 3 symptômes principaux: difficulté à respirer, bave, dysphagie (difficulté à avaler). Le mal de gorge ressemble à la douleur de l'amygdalite, les enfants s'étouffent, se plaignent de douleurs dans les oreilles, le cou, la gorge sèche. La voix est perturbée, à mesure que le larynx se rétrécit, le rythme cardiaque augmente, essoufflement, cyanose de la peau.

Dans l'épiglottite aiguë chez les enfants de la forme abcès, un empyème de la plèvre, une médiastinite et la formation d'un abcès peuvent se développer. Forte probabilité de décès en raison d'une obstruction des voies respiratoires.

Plus l'âge est avancé, plus les agents responsables de l'épiglottite sont plus probables. En plus de Haemophilus influenzae, il peut s'agir de B - streptocoque hémolytique des groupes A, B, C, virus du pneumocoque, de la grippe et de l'herpès simplex, Klebsiella, pseudomones.

L'apparition de la maladie est moins aiguë que chez les enfants. La clinique se développe plus lentement. Une complication sous la forme d'une violation de la perméabilité des voies respiratoires est rare, car chez les adultes, leur diamètre est beaucoup plus large. Les principaux signes d'épiglottite chez l'adulte: mal de gorge, bleuissement des lèvres, bave, essoufflement.

  • se manifeste par une douleur lors de la déglutition
  • signes d'intoxication - pénétration de produits de décomposition et métabolisme microbien dans le sang (léthargie, somnolence),
  • douleur, déterminée par palpation (l'une des méthodes d'examen est la détermination des anomalies pathologiques par le toucher) du cou,
  • augmentation de la température jusqu'à 37-39 0 С,
  • rougeur vive de la muqueuse de l'épiglotte.

La pathologie des parties sous-jacentes du larynx n'est pas notée. Dans la KLA, il y a une augmentation de l'ESR (vitesse de sédimentation des érythrocytes), une augmentation du nombre de leucocytes (leucocytose). Ces signes ne sont pas spécifiques et indiquent une inflammation..

Avec les variantes infiltrantes et abcédantes de l'épiglottite aiguë, l'état général du patient est sévère.

  • La température monte à 38-39 0 C,
  • mal de gorge insupportable,
  • sensation d'essoufflement, difficulté à respirer.
  • Sur la langue - une plaque grise sale, l'épiglotte est œdémateuse, rouge, l'œdème s'étend jusqu'aux sinus en forme de poire et se replie entre le cartilage aryténoïde et l'épiglotte.
  • Avec une forme abcès, le pus apparaît à travers la membrane muqueuse œdémateuse.

Avec un traitement retardé, des complications peuvent apparaître sous la forme de:

  • obstruction complète des voies respiratoires (si des mesures d'urgence ne sont pas prises dans ce cas, une issue fatale est possible);
  • Blocage des voies respiratoires avec une épiglotte enflammée;
  • pneumonie (pneumonie);
  • lymphadénite cervicale (ganglions lymphatiques enflés dans le cou);
  • péricardite (inflammation de la muqueuse du cœur);
  • pleurésie (accumulation de liquide dans la cavité pleurale).

Le diagnostic d'épiglottite peut être suspecté déjà lors de l'examen, à la vue d'un enfant qui a pris une position forcée, caractéristique de cette maladie. Lors de l'examen de la gorge, vous devez être extrêmement prudent, car cet examen peut entraîner un blocage des voies respiratoires. En aucun cas vous ne devez appuyer sur la racine de la langue avec une spatule, stimulant la fermeture réflexe de la lumière du larynx (laryngospasme).

Pour un diagnostic plus approfondi, une radiographie de la gorge peut être nécessaire pour déterminer l'étendue de l'œdème. Radiographiquement dans la projection latérale, une épiglotte élargie (symptôme du pouce) est déterminée. Il faut rappeler que l'absence de ce symptôme n'élimine pas le diagnostic d'épiglottite, et cette étude peut retarder la mise en place de mesures de restauration de la conductivité des voies aériennes..

L'inspection de l'épiglotte est effectuée à l'aide d'un appareil spécial - un fibrolaryngoscope. L'enfant est transporté en salle d'opération et examiné en position assise. Compte tenu de la possibilité de développement d'un laryngospasme, tout doit être préparé pour une opération de restauration de la perméabilité des voies respiratoires:

  • la trachéotomie (création d'un message - une stomie entre la trachée et l'environnement externe (environnement), est réalisée en ouvrant la trachée et en cousant le bord de l'incision de la trachée sur la peau);
  • trachéotomie (ouverture de la trachée avec un tube inséré dans l'incision);
  • intubation trachéale (insertion d'un tube dans la trachée).

Chez les patients adultes, en cas de suspicion d'épiglottite, une radiographie latérale et un examen au fibrolaryngoscope sont également réalisés. Réalisé dans la salle d'opération avec disponibilité pour l'intervention, restauration des voies respiratoires.

Quand le P. épiglottite du pharynx chez les patients atteints d'Hémophilus influenzae et d'autres agents pathogènes.

Le diagnostic différentiel est effectué avec toutes les maladies qui entraînent une altération de la perméabilité des voies respiratoires. Lors d'une crise d'asthme bronchique, le patient prend également une position assise forcée, légèrement penché en avant. La respiration est bruyante, sifflante. Contrairement à l'épiglottite, ce n'est pas l'inhalation qui est difficile, mais l'expiration.

L'essoufflement avec rhinite est causé par le mucus qui remplit les voies nasales. Respiration libre par la bouche. Lorsque les voies nasales sont libérées du mucus, la respiration nasale est rétablie.

Les principales recommandations cliniques en cas d'épiglottite suspectée sont réduites à une hospitalisation rapide du patient. Le transport en voiture est dangereux car à ce moment, le patient peut éprouver une complication mortelle - un état d'obstruction complète des voies respiratoires. Il vaut mieux ne pas risquer, mais appeler une ambulance et accompagner le patient comme escorte.

Quand les parents devraient-ils sonner l'alarme? Un changement brusque du comportement de l'enfant doit être alerté: il peut se réveiller au milieu de la nuit ou faire des grimaces douloureuses pendant la journée, se plaindre de maux de gorge sévères. Le tableau clinique de la maladie se développe rapidement. Avec l'épiglottite, l'enfant essaie de ne pas mentir, mais de s'asseoir, en se penchant légèrement en avant, en étirant la tête. Lui, comme un poisson jeté sur la terre, haletera pour respirer. La langue sortira, il y a des difficultés à respirer, un essoufflement, une salivation peut apparaître. La température monte à 37-40 0.

Dans cette situation, l'essentiel n'est pas de se perdre, mais de se calmer et d'essayer de réconforter l'enfant. Vous ne devriez pas essayer de voir le mal de gorge par vous-même en appuyant sur la langue ou en essayant de changer la position de l'enfant pour une position plus familière pour vous. Toutes ces tentatives ne feront qu'aggraver l'état du patient et peuvent conduire à un blocage complet des voies respiratoires par l'épiglotte enflammée..

Vous devez, dans la mesure du possible, encourager l'enfant: «Soyez patient, ma chère, bientôt ce sera plus facile pour vous. Les médecins vous aideront. Respirez lentement, uniformément. " Votre calme sera transféré à l'enfant et il lui sera plus facile de survivre à la situation inhabituelle pour lui. Lors du transport, pour soulager l'état du patient, ouvrir la fenêtre et asseoir l'enfant afin qu'il puisse mieux respirer. Les vêtements serrés ne doivent pas obstruer les voies respiratoires: ouvrez le col de votre chemise.

Vous ne devez pas l'envelopper dans des vêtements chauds à ce moment, allumez la cuisinière dans la voiture. Cela peut dessécher les muqueuses des voies respiratoires. L'essentiel dans cette situation est de ne pas interférer avec l'enfant. Il sélectionnera intuitivement la position la plus confortable pour respirer..

Le traitement de l'épiglottite est effectué dans l'unité de soins intensifs. Ici, la perméabilité des voies respiratoires est restaurée de l'une des manières suivantes: (trachéotomie, trachéotomie, intubation trachéale). Une assistance supplémentaire consiste en une thérapie complexe, qui comprend les principaux composants suivants:

  1. Traitement antibiotique pour tuer les germes qui causent des maladies. Il est réalisé en tenant compte du test de sensibilité. Haemophilus influenzae est le plus sensible aux antibiotiques du groupe des céphalosporines (céfazoline, céphalexine, ceftriaxone, céfépime) et aux aminopénicillines (amoxicilline, amosine, flémoxine, variole, ampicilline). La voie d'administration intraveineuse est préférée. Cours 7-10 jours.
  2. Glucocorticoïdes (dexaméthasone, hydrocortisone) pour réduire l'œdème, soulager d'autres signes d'inflammation de l'épiglotte sous forme d'inhalation et d'administration intraveineuse.
  3. Administration intraveineuse d'immunoglobulines, de nutriments, de liquides pour nourrir le patient, de sédatifs.
  4. Placement sur le cou de compresses avec Dimexide.
  5. Pour éviter le dessèchement des muqueuses des voies respiratoires, utilisez un humidificateur dans la chambre du patient.
  6. Avec une forme infiltrante, des incisions sont pratiquées sur la muqueuse de l'épiglotte dans les zones de plus grand œdème. Si un abcès de l'épiglotte se produit, il est ouvert pour améliorer la respiration et réduire la tension tissulaire.

Pour prévenir l'épiglottite, les enfants sont vaccinés contre Haemophilus influenzae, l'agent causal le plus courant de la maladie. Si l'un des membres de la famille est malade, les autres reçoivent un traitement antibiotique préventif.

  • Une augmentation de la température corporelle à des nombres élevés (parfois cela reste normal).
  • Sensation d'un corps étranger dans la gorge.
  • Mal de gorge sévère, pire en avalant.
  • Difficulté à avaler, y compris les liquides.
  • Méchant.
  • Peut-être un essoufflement.
  • Les ganglions lymphatiques (cervicaux, sous-maxillaires) sont hypertrophiés, douloureux.
  • Stade d'infiltration: se manifeste par le compactage de la zone où se développe l'inflammation, rougeur, gonflement, douleur.
  • Stade de formation de l'abcès: une cavité remplie de pus se forme au site de l'infiltrat (zone d'inflammation œdémateuse compactée).
  • L'abcès de l'épiglotte se développe comme une complication de l'épiglottite (inflammation de l'épiglotte). La cause de l'épiglottite est un processus infectieux, causé le plus souvent par:
    • bacille hémophile (cause de maladies infectieuses aiguës du système respiratoire, du système nerveux central avec formation de foyers purulents dans divers organes);
    • pneumocoque (agent causal de l'otite moyenne aiguë, de la pneumonie, de la méningite, etc.).
  • Pénétration d'un agent infectieux dans l'épiglotte à la suite de:
    • traumatisme (avec lésion de la muqueuse laryngopharyngée, par exemple, une arête de poisson);
    • brûler.
  • Autres facteurs prédisposants:
  • Analyse des plaintes et anamnèse de la maladie: le patient se plaint d'une sensation de corps étranger dans la gorge, mal de gorge sévère, voix nasale, essoufflement, essoufflement, etc..
  • Examen général: lors de l'examen de la tête et du cou, des ganglions lymphatiques hypertrophiés sont déterminés, douloureux à la palpation.
  • Avec la laryngoscopie (une méthode d'examen du larynx à l'aide d'un miroir laryngé) ou la fibrolaryngoscopie (examen du larynx à l'aide d'un endoscope optique flexible) aux stades initiaux, une rougeur du larynx est détectée, l'épiglotte est épaissie, enflée. Dans la dernière période du développement de l'abcès, l'œdème n'est pas très prononcé, il y a une formation sphérique, la zone enflammée est compactée, une tache jaune peut être présente au centre de la zone d'inflammation - une accumulation de pus.
  • Traitement hospitalier.
  • Il se résume à prendre des mesures pour faciliter la résorption de l'infiltrat (zone dense d'inflammation) au stade infiltrant ou à vider (ouvrir) l'abcès au stade de formation de l'abcès. Les médicaments sont prescrits:
    • injections intramusculaires d'antibiotiques (médicaments antimicrobiens) et d'anti-inflammatoires;
    • médicaments contre la douleur.
  • S'il y a un abcès formé, un nettoyage chirurgical de la cavité purulente est indiqué..

    L'abcès est ouvert par la bouche avec un couteau guttural spécial sous anesthésie locale.

  • Dans les cas d'urgence, lorsqu'un œdème sévère et une sténose du larynx se développent dans le contexte d'une inflammation, effectuez:
    • intubation (insertion d'un tube respiratoire dans la trachée par la bouche ou le nez);
    • trachéotomie (insertion d'un tube respiratoire dans la trachée par une incision dans le cou) - ces mesures sont extrêmement rares pour les abcès de l'épiglotte.
  • Sténose laryngée.
  • La propagation de l'inflammation purulente aux tissus mous du cou, le risque de propagation du processus aux organes de la poitrine (trachée, poumons, etc.) avec le développement de:
    • abcès profonds du cou;
    • thrombose (blocage) de la veine jugulaire;
    • médiastinite (inflammation des organes médiastinaux);
    • état septique.
  • Diagnostic et traitement en temps opportun des maladies infectieuses des voies respiratoires supérieures.
  • Orientation en temps opportun vers un spécialiste en cas de pénétration de corps étrangers dans le larynx.
  • Renforcer les fonctions de protection du corps:
    • durcissement en période automne-hiver;
    • exclusion de l'hypothermie;
    • promenades quotidiennes au grand air (au moins 2 heures);
    • prendre des complexes multivitaminiques pendant la période automne-hiver;
    • porter des bandages protecteurs pendant une période de morbidité massive, par exemple la grippe;
    • une alimentation équilibrée et rationnelle (manger des aliments riches en fibres (légumes, fruits, herbes), etc.).
  • Arrêter de fumer.
  • Élimination de l'inhalation d'irritants (port de masques de protection).
  • Traitement des foyers d'infections chroniques (dents cariées, amygdalite chronique, etc.).
  • Traitement opportun du reflux gastro-œsophagien.

L'épiglotte, ou cartilage de l'épiglotte, est un cartilage élastique sous la forme d'une fine plaque située juste derrière la racine de la langue. La signification fonctionnelle de l'épiglotte est de bloquer l'entrée du larynx pendant l'acte de déglutition. L'épiglotte empêche la nourriture de pénétrer dans les voies respiratoires en mangeant.

L'épiglottite est une maladie inflammatoire de l'épiglotte et des tissus environnants du laryngopharynx, qui perturbe fortement la perméabilité des voies respiratoires et conduit à leur obstruction. Cette pathologie d'étiologie bactérienne s'accompagne de dysphonie, dysphagie, mal de gorge, fièvre, respiration stridor.

Avec l'épiglottite, la partie supérieure du larynx devient enflammée avec le tissu environnant. La maladie se développe chez les enfants et les adultes, mais le plus souvent chez les garçons de 2 à 5 ans. La pathologie est difficile et se caractérise par le développement de complications graves et une mortalité élevée..

L'épiglotte est un cartilage mobile en forme de pétale qui recouvre l'entrée de la trachée lors de la déglutition. Il s'agit d'une sorte de valve ou de porte qui protège le système respiratoire de la pénétration d'aliments et de liquides..

Avec l'inflammation, l'épiglotte grossit et bloque l'entrée du larynx et de la trachée, bloquant le flux d'air vers les poumons.

Avec une violation brutale de la fonction respiratoire, il n'y a pratiquement pas de changements visibles dans la muqueuse pharyngée.

L'infection est la cause la plus fréquente de pathologie. L'agent causal de la maladie est Haemophilus influenzae, qui provoque généralement une pneumonie et une méningite. L'infection est transmise par des gouttelettes en suspension dans l'air d'une personne malade à une personne en bonne santé.

La bactérie reste longtemps inactive dans la cavité nasale ou les sinus et ne provoque le développement d'une pathologie que lorsqu'elle est exposée à des facteurs externes et internes défavorables.

Outre Haemophilus influenzae, les agents responsables de l'épiglottite sont les pneumocoques, les streptocoques, les champignons de type levure du genre Candida, Staphylococcus aureus, Klebsiella, Pseudomonas, les virus de la grippe, la parainfluenza, l'herpès, l'herpès zoster et la varicelle.

En plus des agents biologiques pathogènes, les facteurs étiologiques suivants peuvent provoquer une épiglottite:

Traumatisme direct à la gorge - coup, ainsi que d'autres blessures et blessures au cou. Brûlure thermique lors de la consommation d'aliments chauds. Brûlures chimiques de la gorge avec des acides ou des alcalis. Blessure au larynx. Tabagisme, toxicomanie. Pathogénèse

Le bacille hémophile est un microorganisme Gram négatif dont les facteurs de pathogénicité sont la capacité à former une capsule et à développer une inflammation purulente au site d'introduction.

La bactérie pénètre dans l'épithélium des organes respiratoires, détruit la barrière épithéliale et provoque une inflammation locale. L'épiglotte et le larynx supérieur gonflent. Le processus pathologique implique les tissus environnants, les muscles et le périchondre. L'épiglotte est déplacée vers l'arrière et provoque une sténose des voies respiratoires, ce qui peut entraîner l'asphyxie et même la mort.

Les virus respiratoires provoquent des dommages et la rupture des capillaires, l'apparition de petites hémorragies et des dommages à l'épithélium. Ces processus contribuent à la pénétration sans entrave des bactéries dans la couche sous-muqueuse, où se forme le foyer de l'inflammation..

Les hommes contractent plus souvent l'épiglottite que les femmes. Les gens qui sont dans une équipe étroite - à l'école, à la crèche, au bureau, tombent malades plus rapidement. Les personnes à la peau foncée sont plus sensibles aux infections et au développement d'une pathologie que celles à la peau blanche.

La maladie est plus fréquente chez les citadins que chez les ruraux. Les personnes dont le système immunitaire est affaibli sont sujettes à la perception des virus et des bactéries. Les personnes allergiques. Enfants atteints d'encéphalopathie périnatale. Personnes souffrant de maladies du sang incurables - lymphogranulomatose.

A subi une splénectomie (chirurgie pour enlever la rate). Symptômes

L'épiglottite commence par un rhume et se manifeste par un malaise, de la fièvre, des éternuements, un nez qui coule, une congestion nasale.

Les principales manifestations de l'épiglottite aiguë sont: douleur, congestion de la gorge, syndrome d'intoxication. Le patient a des difficultés à respirer, l'épiglotte interfère avec la déglutition, l'augmentation de la salivation et la salivation.

Après un certain temps, la voix devient étouffée, respirant enrouée, sifflante, bruyante. Le patient devient difficile à respirer, les lèvres et le bout des doigts deviennent bleus, l'irritabilité, l'anxiété et la peur augmentent progressivement.

Posture forcée du patient - cou allongé, bouche ouverte et langue saillante.

Habituellement, le développement de la pathologie est précédé d'un ARVI ou d'une amygdalite. La maladie se manifeste chez les enfants présentant une triade caractéristique de symptômes: difficulté à respirer, salivation abondante et mal de gorge. La plupart développent une gorge sèche, des douleurs aux oreilles et une sensibilité à la palpation du cou.

L'enfant devient agité, agité, sa voix change jusqu'à l'aphonie, le processus d'avaler de la nourriture est perturbé. Avec la progression de la pathologie, l'essoufflement augmente, le rythme cardiaque augmente, l'acrocyanose, la transpiration et le persillage de la peau apparaissent. L'enfant est en position semi-assise, à bout de souffle. Il ne peut pas être couché sur le dos.

La respiration devient sténosée, le pouls est faible, une toux sèche rare apparaît, des vomissements de «marc de café» sont possibles.

L'inflammation de l'épiglotte chez les enfants se développe rapidement, les symptômes augmentent et en quelques heures une obstruction complète des voies respiratoires peut survenir.

Les enfants meurent d'une insuffisance respiratoire aiguë, de l'aspiration de vomi, d'un coma hypoxique.

Le diagnostic de la maladie est effectué dans un hôpital après la restauration d'une respiration perturbée et de l'état général du patient. Il commence par l'étude des plaintes, de l'anamnèse et de l'examen de la gorge et de l'épiglotte.

L'examen des enfants atteints d'épiglottite est effectué par un médecin ORL pédiatrique dans l'unité de soins intensifs.

Les méthodes instrumentales d'étude des patients atteints d'épiglottite comprennent: la fibrolaryngoscopie, la pharyngoscopie, la laryngoscopie, qui révèlent une infiltration de cerise noire de la racine de la langue, une hyperémie de l'épiglotte, une mobilité réduite, un œdème des tissus environnants.

Dans le laboratoire microbiologique, le pharynx séparé est examiné pour la microflore et la sensibilité de l'agent causal de la maladie aux agents antibactériens est déterminée.

Le diagnostic par rayons X vous permet de détecter une ombre agrandie de l'épiglotte et de déterminer le degré de gonflement de la gorge.

Les patients présentant des symptômes d'épiglottite doivent être hospitalisés d'urgence. Ils doivent être transportés uniquement en position assise pour éviter l'obstruction des voies respiratoires par une épiglotte enfoncée. Le traitement de la pathologie est effectué simultanément par des oto-rhino-laryngologistes et des réanimateurs.

Les soins d'urgence pour l'épiglottite visent à restaurer la respiration perturbée. Il consiste à réaliser une inhalation avec de l'oxygène humidifié ou à l'aide d'un masque à oxygène. L'obstruction complète des voies aériennes nécessite une intubation trachéale ou une trachéotomie par ponction percutanée.

Après la restauration d'une respiration perturbée, ils passent à l'antibiothérapie, à la perfusion et à l'immunocorrection.

L'antibiothérapie consiste en la nomination de céphalosporines - «Cefuroxime», «Cefotaxime», «Ceftriaxone», «Ceftazidime» et pénicillines - «Amoxiclav». Immunocorrection - «Polyoxidonium», «Likopid», «Bronchomunal». Thérapie par perfusion - solution physiologique, "Disol", solution "Ringer", "Lactasol". Actions préventives

Il existe une prévention spécifique de l'épiglottite - la vaccination. Il est généralement administré aux enfants de moins de 5 ans. Un vaccin a maintenant été développé pour les enfants plus âgés et les adultes dont le système immunitaire est affaibli..

La prophylaxie non spécifique consiste en un lavage régulier des mains, de l'exercice, un durcissement, une alimentation équilibrée et un renforcement du système immunitaire. Protégez la gorge des blessures et des brûlures, ne mangez pas d'aliments chauds, menez une vie saine, combattez le tabagisme.

L'épiglottite est un processus inflammatoire aigu de l'épiglotte et des tissus adjacents.

Au cours de ce processus, l'épiglotte, un petit cartilage qui recouvre l'entrée de la trachée, augmente considérablement de volume et bloque le flux d'air dans les poumons.

L'épiglotte est le cartilage de la trachée en forme de pétale, c'est la valve entre le pharynx et la trachée, au moment de l'avaler, elle ferme la trachée, puis la nourriture entre librement dans l'œsophage. Grâce à ce cartilage, nous ne pouvons pas avaler et respirer en même temps..

Son gonflement peut résulter de blessures, de brûlures chimiques ou d'inflammation. La maladie peut progresser si rapidement que les voies respiratoires peuvent être complètement bloquées après 2 à 5 heures. Il s'agit d'une condition très mortelle qui peut avoir des conséquences fatales si le patient ne reçoit pas de soins médicaux d'urgence..

Les principaux symptômes de l'épiglottite sont la fièvre, un mal de gorge, une respiration bruyante, une difficulté à avaler et un mal de gorge sévère. L'enrouement, la salivation, le bleuissement des lèvres dû au manque d'oxygène et l'essoufflement se développent également progressivement. Parfois, l'apparition des cris est précédée d'une infection des voies respiratoires supérieures.

Si vous ne traitez pas l'épiglottite, il existe une forte probabilité de développer une obstruction des voies respiratoires, ce qui entraînera un manque aigu d'oxygène.

Le patient peut perdre connaissance, il peut avoir des convulsions, et si rien n'est fait, tout peut se terminer par la mort..

Très rarement, l'épiglottite peut entraîner une pneumonie, un gonflement des ganglions lymphatiques ou une inflammation du muscle cardiaque..

La maladie ne peut pas être traitée à domicile. Ces actions ne peuvent qu'aggraver l'état d'une personne. Si vous ou vos proches avez des problèmes de déglutition ou de respiration, appelez immédiatement un médecin! Dans un établissement médical, tout d'abord, le patient sera doté d'une perméabilité des voies respiratoires en insérant un tube dans le larynx, puis il sera traité avec des antibiotiques..

Le larynx fait partie du système respiratoire général.

Il agit comme une pièce de connexion entre le pharynx et la trachée et l'appareil de parole y est situé. Il est situé dans la région de la quatrième à la sixième vertèbre cervicale et a un lien avec l'os hyoïde. Et en paquets.

La partie supérieure a une connexion au pharynx et la partie inférieure a une connexion à la trachée. Le larynx est situé dans les 4e, 5e et 6e vertèbres du cou, et légèrement en dessous de l'os hyoïde et devant le cou, qui forme une éminence visible.

À l'arrière, il y aura un pharynx avec lequel il y aura un amarrage direct. Plusieurs vaisseaux cervicaux non petits peuvent être vus sur les côtés. Sur le devant, il y a une rangée de muscles qui se trouveront dans la partie inférieure de l'os hyoïde.

Il y a une fixation cervicale, ainsi que le haut de la partie lobulaire latérale de la glande thyroïde. La partie inférieure du larynx a une transition vers la trachée.

En bas, vous pouvez voir la trachée. Il y a une ossature cartilagineuse, qui sera formée à l'aide de 9 cartilage hyalin. Trois d'entre eux ne seront pas jumelés et les trois autres seront jumelés.

Le larynx humain est une version assez intéressante d'un instrument de musique, qui est une combinaison réussie d'instruments à cordes et à vent. Lorsque l'air est expiré, la corde vocale vibre.

Il est tendu comme une corde, ce qui vous permet de créer un certain son.

Contrairement aux instruments de musique typiques, la tension, la forme et l'amplitude peuvent changer ici en raison de la contraction musculaire dans la cavité principale..

Si nous parlons de la fonction de protection, cela consiste en ce que l'air qui pénètre à l'intérieur est réchauffé et humidifié. De plus, les impuretés gazeuses sont éliminées et la poussière est éliminée.

Une autre fonction est de protéger les voies respiratoires situées dans la partie inférieure des voies respiratoires des particules étrangères et des impuretés nocives qui y arrivent..

Si des particules étrangères pénètrent à l'intérieur, il y a un spasme et une toux apparaît, ce sera un réflexe et aidera à éliminer les corps étrangers. Chez les enfants, cette fonction sera la plus prononcée..

La fonction vocale est tout aussi importante. L'air qui passera des poumons peut faire vibrer la véritable apparence vocale des plis, ce qui entraînera la production de sons spécifiques..

Hélas, un tel son sera plutôt faible, donc son amplification est nécessaire, ce qui est obtenu par la présence d'un plan de résonateur. Il existe plusieurs de ces avions. Les sons qui émergeront du larynx diffèrent par des harmoniques différentes..

En utilisant la langue et les lèvres, vous pouvez changer le timbre de la voix. La hauteur est corrigée par la tension des cordes vocales.

Dans la structure principale du larynx, il existe un système lymphatique, qui comporte plusieurs sections. Chacun sera divisé en plis. Il y a une branche plus développée dans la partie supérieure. Le larynx sera caractérisé par la présence d'innervation sympathique et parasympathique. Comprend le cartilage, les ligaments et les articulations.

Chacun des cartilages a une structure élastique, en plus des variations thyroïdiennes, cricoïdes et aryténoïdes de ses performances, car ils contiennent des fibres hyalines. Pour les hommes, il est caractéristique que la partie supérieure du cartilage thyroïde soit exposée devant le cou. On l'appelle la pomme d'Adam, mais seuls les adultes en ont, mais pas les enfants..

L'épiglotte a un revêtement en forme de membrane muqueuse avec de fines plaques plates qui seront situées dans la zone de la langue radiculaire. Il aura une connexion au moyen de plis du milieu et du dock. Il y a une vallécule ou une dépression entre eux..

Le cartilage supraglottique bloquera le passage à travers le larynx lors de la déglutition, empêchant ainsi les aliments de pénétrer dans les voies respiratoires. Sa fixation est réalisée au moyen de ligaments spéciaux. Le cartilage cricoïde fera office de support.

Il a un cartilage aryténoïde avec une paire de processus sur la plaque. En raison du mouvement du cartilage aryténoïde, l'expansion et le rétrécissement ultérieur de la glotte sont effectués. Ce type de cartilage a un sac synovial et une membrane similaire..

En cas d'inflammation, ils deviennent immobiles..

Le larynx peut présenter un développement anormal ou des membranes congénitales peuvent être présentes. Dans le cas où ils sont situés dans la zone de la corde vocale ou dans la partie inférieure, un stridor inspiratoire, et dans certains cas une dysphonie, peuvent apparaître.

S'il n'y a pas d'indications spécifiques, une intervention chirurgicale n'est pas nécessaire à un âge précoce, mais chez les plus âgés, elle est extrêmement nécessaire. Une maladie telle que le stridor congénital apparaît en raison d'une épiglotte molle et enroulée, ainsi qu'en raison de l'approche de la prise de l'un des cartilages.

Tout cela créera l'effet de valves sur l'inhalation, mais il n'y aura pas de changement de voix..

Les maladies de sténose aiguë du larynx ou de la trachée ne sont pas moins dangereuses. Dans la plupart des cas, la maladie se manifeste dans l'enfance et jusqu'à cinq ans. Les raisons peuvent varier..

Parmi eux, le déroulement du processus inflammatoire, la présence d'un corps étranger ou une maladie non infectieuse. L'évolution de la maladie après une blessure ou une perturbation de l'innervation ne sera pas moins problématique, et parfois un défaut de développement se produit. La maladie se déroule en plusieurs étapes..

Au premier stade de la sténose, il y aura une augmentation du travail du muscle respiratoire et une diminution de la fréquence de la respiration libre en présence de respirations prolongées. Une autre étape est la compensation incomplète, lorsqu'il y a une connexion des muscles auxiliaires.

Vous pouvez observer une rétraction dans la région des fosses de type supraclaviculaire et sous-clavier, et une respiration plus fréquente peut se produire.

La troisième étape est appelée décompensation. Dans ce cas, la respiration peu profonde existante se fait sentir, ainsi qu'un pouls pas très fort. De plus, la cyanose augmentera et l'activité cardiaque diminuera. Les pupilles seront dilatées. La sténose aiguë se manifeste par un essoufflement et une correction de la voix, y compris la tête peut être rejetée en arrière.

La forme chronique de sténose laryngée peut survenir en raison d'une maladie infectieuse, ainsi que d'un traumatisme. Le diagnostic est effectué en fonction des informations obtenues à partir du passage de la laryngoscopie directe. Les résultats de la microlaryngoscopie sont également pris en compte..

Le degré de maladie sera similaire à celui d'une affection aiguë. Les blessures thermiques ne sont pas moins fréquentes, qui seront caractérisées par une hyperémie diffuse, et un œdème peut survenir sur la membrane muqueuse du larynx..

Les effets chimiques seront moins courants. Dans une telle situation, l'influence d'un certain agent chimique, par exemple la soude caustique ou d'autres produits chimiques ménagers, est supposée. En raison de la manifestation du réflexe laryngé, la partie supérieure sera affectée.

Si une telle brûlure est reçue, seule la partie supérieure du larynx sera affectée, mais un œdème peut se développer et une douleur intense apparaît lors de la déglutition. Les parties touchées seront recouvertes de plaque fibrineuse. Si les cordes vocales sont affectées, la voix change.

En cas de blessure mécanique, il peut y avoir des symptômes désagréables lors de la déglutition.

Il existe à la fois des médicaments et des remèdes populaires pour le traitement du larynx. Dans ce dernier cas, non seulement l'inhalation est utilisée, mais également des infusions spéciales à base de plantes, des décoctions et des rinçages. N'oubliez pas que pour le traitement, vous devrez observer un régime spécial pour les ligaments laryngés, qui seront responsables de la voix, vous ne devriez donc pas beaucoup parler.

Lors du rinçage, une recette spéciale est requise tout au long du traitement. Par exemple, vous pouvez utiliser du jus de citron mélangé à trois cuillères à soupe de miel et quelques verres d'eau chaude..

Certaines personnes préfèrent prendre vingt grammes de feuilles d'ortie et les mélanger avec vingt grammes de feuilles de sauge. De plus, quinze grammes de rhizomes de Potentilla et une douzaine de grammes de fruits à l'aneth sont utilisés. Tout cela est brassé et infusé pendant environ plusieurs heures.

Sinon, il conviendra d'utiliser un verre de jus de betterave pressé avec l'ajout d'une cuillerée de vinaigre de cidre de pomme..

Il est assez efficace d'utiliser du jus, qui est extrait de pommes de terre crues ou de bouillon de carottes, pour rincer le larynx. Pour le préparer, vous devez faire bouillir des carottes dans du lait en espérant que cent grammes iront à un demi-litre de lait.

L'écorce de chêne, cuite en décoction, permet d'éliminer rapidement la toux. Il doit être versé dans deux cents millilitres d'une solution aqueuse, dans laquelle il y aura dix grammes de collecte.

Ensuite, vous devez faire bouillir pendant quinze à vingt minutes et verser le bouillon dans un bocal, qui est infusé à chaud pendant soixante minutes.

Lors du traitement du larynx à l'aide d'un inhalateur, vous devez faire attention à la régénération de la membrane muqueuse, qui agira comme une couverture du larynx. Haute efficacité d'inhalation, qui contient de l'huile d'argousier, de la menthe, de la lavande, de la mélisse et de l'eucalyptus. Les préparations à base de plantes seront également très efficaces, mais plus efficaces de la décoction à base de plantes, qui est prise en interne.

L'épiglottite est une inflammation aiguë et potentiellement mortelle de l'épiglotte et des tissus environnants, conduisant souvent à une obstruction des voies respiratoires. Le plus souvent, les enfants d'âge préscolaire et scolaire sont malades, l'épiglottite est donc considérée comme une maladie infantile.

Cependant, cette infection peut également toucher les adultes. L'incidence a diminué de manière significative lorsque les enfants étaient vaccinés contre Haemophilus influenzae (vaccination contre Hemophilus influenzae) avec des vaccins - «Pentaxim» et DTC contre Haemophilus influenzae de type B.

Le but de l'épiglotte (cartilage du larynx) est de fermer la lumière dans la gorge afin de ne pas permettre aux aliments de pénétrer dans les voies respiratoires. Par conséquent, nous sommes incapables d'avaler et de respirer en même temps. En cas d'inflammation de l'épiglotte, l'entrée de la trachée se contracte ou se ferme complètement.

La pathologie est rapide, difficile et se caractérise par le développement de complications graves et une mortalité élevée..

Les principales causes de l'épiglottite:

1. Hemophilus influenza de type b - le principal agent causal de la maladie.

2. Infection pneumococcique.

4. Varicelle-zona - virus varicelle-zona et herpès zoster.

4. Champignons de type levure du genre Candida.

1. Dommages mécaniques, chimiques ou thermiques du larynx.

2. Facteurs externes: tabagisme, toxicomanie.

Facteurs de risque d'épiglottite:

• Sexe masculin (l'épiglottite est 2 fois plus fréquente chez les hommes que chez les femmes).

• Affiliation raciale. Les personnes à la peau foncée sont plus sujettes aux infections que les personnes à la peau blanche..

• Diverses options de soins de santé, y compris les vaccinations infantiles, qui ne sont pas facilement disponibles dans les segments les moins riches de la population.

• Lieu de résidence - dans les villes densément peuplées, il est plus facile d'être infecté.

• Système immunitaire affaibli (allergisation antérieure, encéphalopathie périnatale, lymphogranulomatose concomitante (et chimiothérapie associée), drépanocytose, agammaglobulinémie, état post-splénectomie).

Il existe 3 formes d'épiglottite:

L'épiglottite peut être précédée d'une infection des voies respiratoires supérieures. La maladie peut progresser rapidement en 2 à 5 heures. Le principal danger de cette maladie est le blocage complet des voies respiratoires en raison de l'inflammation et du gonflement de l'épiglotte..

• anxiété et irritabilité;

Les adultes et les enfants adoptent une posture caractéristique - ils sont assis debout et étirent le cou vers l'avant. Ils s'efforcent donc d'augmenter la lumière du larynx, qui s'est soudainement rétrécie en raison de l'épaississement de l'épiglotte..

Diagnostic de l'épiglottite

Le diagnostic n'est effectué qu'après la restauration de la lumière des voies respiratoires. Cependant, il est souvent difficile d'examiner la gorge, car il est impossible de repousser la langue avec une spatule - cela peut provoquer un laryngospasme réflexe et entraîner une obstruction des voies respiratoires.

Surtout chez les enfants. Ensuite, une radiographie latérale du cou est prise. La radiographie montre une épiglotte agrandie. Chez l'adulte, l'épiglotte est examinée au laryngoscope. Dans ce cas, le médecin doit avoir à portée de main tout le nécessaire pour l'intubation trachéale..

Avec l'épiglottite causée par une infection, assurez-vous de faire un examen microscopique d'un frottis du pharynx pour clarifier l'agent pathogène.

Diagnostic différentiel de l'épiglottite

Le diagnostic différentiel de l'épiglottite est effectué avec les maladies suivantes:

• laryngotrachéite sténosante aiguë (syndrome du faux croup),

• dommages thermiques et chimiques de la muqueuse oropharyngée,

• plusieurs tumeurs des tissus mous de l'oropharynx,

Traitement de l'épiglottite

Les patients présentant des symptômes d'épiglottite doivent être hospitalisés d'urgence. Ils doivent être transportés uniquement en position assise pour éviter l'obstruction des voies respiratoires par une épiglotte enfoncée. Le traitement de l'inflammation de l'épiglotte est effectué simultanément par des oto-rhino-laryngologistes et des réanimateurs.

Les soins d'urgence pour l'épiglottite visent à restaurer la respiration perturbée. Il consiste à réaliser une inhalation avec de l'oxygène humidifié ou à l'aide d'un masque à oxygène. Une obstruction complète des voies respiratoires nécessite une intubation trachéale.

Après la restauration d'une respiration perturbée, ils passent à une antibiothérapie (en utilisant des céphalosporines en association avec des aminosides (le traitement dure 7 à 10 jours), une thérapie par perfusion et une immunocorrection..

Prévision et prévention de l'épiglottite chez les enfants

Le résultat de l'épiglottite chez les enfants est largement déterminé par la rapidité du diagnostic, la fourniture de soins d'urgence et l'initiation d'une antibiothérapie rationnelle. Avec une ventilation adéquate, la mortalité ne dépasse pas 1%.

Le principal problème de la reconnaissance précoce de l'épiglottite chez l'enfant est un grand nombre d'erreurs diagnostiques au stade préhospitalier, la progression rapide des symptômes, conduisant au décès de l'enfant par asphyxie en quelques heures..

La prévention de l'épiglottite et d'autres infections à Hib nécessite une large couverture des jeunes enfants avec une vaccination préventive contre Haemophilus influenzae. Actuellement, les vaccinations contre les infections hémophiles sont effectuées avec les médicaments Hiberix, Act-HIB et les vaccins complexes Pentaxim et Infanrix GEXA.

Nous espérons vivement que vous, le lecteur, avez compris l’importance de la détection précoce de la maladie afin d’éviter une issue défavorable.!

Contactez un spécialiste (médecin ORL) à temps.

La laryngite est une maladie dans laquelle l'inflammation commence dans le larynx. Habituellement, son apparence est associée à un rhume ou à une infection laissée dans le corps après des maladies telles que la rougeole ou la scarlatine. Situations stressantes, respiration forcée par la bouche, hypothermie - tout cela contribue encore au développement de la maladie.

Le traitement de la laryngite doit être associé à un médecin, car la maladie peut passer d'une forme aiguë à une forme chronique. Dans ce cas, il s'avère beaucoup plus difficile de le guérir, par conséquent, un traitement rapide est plus que jamais nécessaire ici, car la maladie se développe très rapidement.

Il n'est pas si difficile de déterminer cette maladie, car les symptômes qu'elle possède sont assez prononcés:

  1. Chaleur;
  2. Difficulté à respirer et enrouement;
  3. Œdème laryngé;
  4. Sécheresse, douleur et inconfort dans la gorge.

Le plus souvent, un traitement antibiotique de la laryngite est utilisé pour se débarrasser de cette maladie. Puisqu'un processus inflammatoire se produit dans le corps, les médicaments aident à le guérir beaucoup plus rapidement que, par exemple, la médecine traditionnelle..

Les causes de la maladie peuvent être les suivantes:

  • faible immunité;
  • air sec;
  • forte tension des cordes vocales;
  • un certain nombre de maladies qui n'ont pas été correctement traitées.

Le traitement de la laryngite comprend plusieurs actions qui, avec une approche intégrée et raisonnable, aident à guérir rapidement la maladie.

La laryngite est généralement traitée avec succès avec des médicaments. Avant de les utiliser, bien sûr, il est préférable de consulter un médecin..

Les antibiotiques pour la laryngite sont conçus pour soulager le gonflement et empêcher la propagation des microbes.

Associés à ces médicaments, des médicaments visant à réduire la toux, en particulier la toux improductive, ainsi qu'à soulager l'œdème du larynx et les allergies, aident à guérir et à soulager certains des symptômes de la maladie..

L'utilisation de Bioparox est très pratique. Il est produit sous forme d'aérosol, il ne sera donc pas difficile de le donner aux enfants qui, comme vous le savez, n'aiment pas boire de pilules..

Le plus souvent, il s'agit d'une maladie concomitante, par conséquent, des antibiotiques d'une action plus large peuvent être prescrits pour le traitement de la laryngite..

En suivant le traitement prescrit, vous pouvez vous débarrasser de la laryngite à la maison, il n'est pas nécessaire de rester à l'hôpital. Mais pour guérir cette maladie à la maison, vous devez suivre le régime!

L'inhalation pour la laryngite est très importante. Lorsqu'elles sont inhalées par le nez ou la bouche, des particules de nutriments inhalées se déposent sur le larynx, les cordes vocales et le palais, bloquant les effets nocifs des microbes. Il est particulièrement important que les inhalations n'aient pratiquement aucune contre-indication et puissent être utilisées même pendant la grossesse..

Les procédures d'inhalation peuvent même être effectuées à la maison. Le plus souvent, cette méthode est utilisée dans laquelle ils respirent sur une décoction d'herbes utiles, recouvertes d'une serviette. Ceci, bien sûr, est possible, mais il est important de surveiller la température de la vapeur afin qu'elle ne brûle pas le larynx et le visage..

De plus, des solutions prêtes à l'emploi vendues en pharmacie aident à guérir cette maladie. De plus, des inhalations avec un nébuliseur sont effectuées efficacement..

Dans celui-ci, la solution est pulvérisée uniformément, tandis que le liquide est divisé en minuscules particules, formant un brouillard.

La seule contre-indication est que le nébuliseur ne peut pas être utilisé à un moment où la température corporelle est élevée, car il peut l'augmenter considérablement..

L'inhalation pour la laryngite aide à soulager ses symptômes, forme un film protecteur sur le larynx et les ligaments, qui protège contre les effets nocifs.

La laryngite peut être traitée avec succès avec l'aide de la médecine traditionnelle. Surtout, ne vous laissez pas emporter ou ne la remplacez pas par des médicaments et par inhalation. Tout d'abord, pour cette maladie, vous devez utiliser des moyens tels que des compresses chaudes dans la région de la poitrine, imbibées d'une décoction d'huile de camomille et d'eucalyptus. Ils réduisent l'enflure, facilitent la respiration et aident à fluidifier un peu les mucosités..

N'oubliez pas les bains préparés à base de décoctions à base de plantes. Les substances bénéfiques, pénétrant la peau, sont également capables d'affecter la maladie et de la guérir.

Les symptômes de la maladie peuvent être soulagés par des moyens tels que des infusions et des décoctions. Il est préférable de les préparer à partir de canneberges, de camomille, de millepertuis et de quelques autres herbes et baies..

Les médicaments contre la laryngite pendant la grossesse ne sont utilisés que dans les cas très graves. Étant donné que le corps de la femme enceinte est affaibli lors du port d'un enfant, certaines procédures préventives doivent initialement être effectuées pour augmenter l'immunité et la résistance à diverses maladies..

Comment traiter la laryngite pendant la grossesse? Les médecins recommandent d'utiliser plus de recettes d'inhalation et de médecine traditionnelle. Montré dans ce cas est une consommation abondante, ainsi que l'adhésion obligatoire au régime et l'évitement de l'hypothermie.

Les complications après une maladie antérieure peuvent ne pas survenir si le traitement a été correctement sélectionné et effectué en temps opportun. Les plus courants sont les suivants:

  1. Troubles de la voix;
  2. Infiltration de l'épiglotte;
  3. Sténose laryngée;

Lorsque des complications apparaissent, le traitement de la maladie peut prendre beaucoup de temps et même se transformer en une forme chronique latente.

Dans ce cas, il existe un risque que la maladie s'aggrave même avec la moindre hypothermie, ce qui affaiblira considérablement le corps et, éventuellement, entraînera des maladies infectieuses plus graves. C'est pourquoi il est important de consulter un médecin le plus tôt possible et d'obtenir les recommandations nécessaires..

Les maladies peuvent dans de nombreux cas être évitées si vous prenez votre santé au sérieux et effectuez des procédures de durcissement.

Si des symptômes tels que faiblesse fréquente, malaise, irritabilité, maux de tête et rhumes fréquents apparaissent soudainement, un traitement vitaminique doit être effectué.

Cela est nécessaire pour renforcer l'immunité affaiblie, affaiblie par divers facteurs..

Il est conseillé d'effectuer des procédures d'inhalation non seulement pendant la période de maladie, mais même dans le cas où le corps est en bonne santé. Cela contribuera à le protéger davantage d'une maladie telle que la laryngite. Évitez l'hypothermie et diverses situations stressantes dans lesquelles vous devez trop forcer les cordes vocales.

Pour protéger l'enfant de cette maladie, il est nécessaire de porter une attention particulière au durcissement et à l'hygiène, le plus souvent pour ventiler la chambre du bébé.

La laryngite peut être beaucoup plus difficile à traiter que la simple prévention. C'est pourquoi vous devez prendre au sérieux toutes les mesures visant à protéger le corps contre la maladie..

  1. Si vous trouvez des symptômes caractéristiques de cette maladie, il est préférable de contacter la clinique le plus tôt possible. Rappelez-vous qu'une laryngite sévère, dont le traitement n'a pas été effectué correctement, peut se transformer en latente. Par la suite, il peut devenir un foyer chronique d'infection dans le corps, ce qui affaiblira l'immunité de l'enfant..
  2. Pour prévenir la maladie, il est nécessaire de prêter beaucoup d'attention au durcissement du corps et à la thérapie vitaminique.
  3. Les mères enceintes et allaitantes devraient refuser les médicaments contre la laryngite. Seules les recettes issues de la médecine traditionnelle peuvent aider en cas de maladie..
  4. Un traitement antibiotique ne doit être prescrit que par un médecin. Vous ne devez en aucun cas donner vous-même à votre enfant de pilules, car avant de commencer un traitement médicamenteux, vous devez déterminer la nature de la maladie.
  5. En plus du traitement médicamenteux, il est impératif d'effectuer des procédures d'inhalation.
  6. Après la fin du traitement, vous devez surveiller très attentivement l'état de l'enfant. Cela est nécessaire pour identifier certaines des complications qui peuvent survenir pendant le processus de récupération..

La formation de cellules malignes dans les tissus du larynx est le cancer du larynx. Le cancer du larynx représente 2% de toutes les tumeurs malignes. Les hommes sont plus à risque de contracter la maladie que les femmes.

Chez 60% des patients, les tumeurs sont localisées, des métastases régionales sont observées dans 30% des cas, et lors de l'examen initial, des métastases à distance sont détectées dans 10% des cas. Carcinome épidermoïde le plus courant.

Le pourcentage le plus élevé de lésions se trouve dans le larynx supérieur, qui est de 70%, suivi de la section des plis de 28% et en dernier lieu la section de la muqueuse du larynx - 2%.

Il existe trois divisions principales du larynx: supérieure, moyenne et inférieure.

La première section vestibulaire, qui comprend les fausses cordes vocales, l'épiglotte, les ventricules morganiens et les ligaments à épiglotte creusée du larynx. La deuxième section est la zone des cordes vocales. Le troisième est également appelé le larynx sous-glottique..

Cette maladie peut survenir à la suite d'un excès d'alcool et de tabagisme, ce qui favorise un changement cellulaire progressif et conduit finalement au cancer. Veuillez noter que toutes les tumeurs ne se transforment pas en cancer. Si vous renoncez à de mauvaises habitudes, tous les changements malsains peuvent disparaître.

Il existe quatre stades de cancer:

Étape I. Un ulcère ou un gonflement confiné à une membrane muqueuse qui ne s'étend pas au-delà du larynx.

Étape II. Ulcère ou tumeur, limité à la membrane muqueuse, qui ne s'étend pas au-delà du larynx, mais occupe l'une de ses parties. La mobilité du larynx est préservée. Les métastases dans les zones régionales ne sont pas détectées.

Stade III. La tumeur se propage aux tissus, ce qui bloque la mobilité de la moitié correspondante du larynx, mais ne franchit pas les limites de la section touchée. La présence d'une seule métastase à mobilité limitée est caractéristique.

• une grosse tumeur qui occupe une partie du larynx avec infiltration des tissus sous-jacents;

• la tumeur se déplace vers les organes voisins;

• métastases immobiles dans les ganglions lymphatiques du cou;

Les symptômes dépendent du stade de la maladie. Une tumeur peut rester longtemps inaperçue pour un patient et ne se manifester dans rien, mais lorsqu'elle est localisée sur les cordes vocales, la formation de la voix est perturbée: le timbre de la voix change, il devient rugueux, puis un enrouement se produit. L'enrouement est la raison même qui pousse le patient à aller chez le médecin.

La sensation constante de quelque chose dans la gorge masque la sensation de douleur dans le cancer du cartilage aryténoïde ou de l'épiglotte. Après un certain temps, la douleur s'intensifie, une hémoptysie peut commencer ou il peut y avoir des difficultés à faire passer la nourriture. Une tumeur qui se développe dégage une puanteur.

Le patient s'affaiblit, perd du poids et la cachexie augmente. Pour éviter tout cela, vous devez consulter un médecin à temps si vous présentez les premiers symptômes..

L'enrouement est un symptôme qui se forme également avec d'autres maladies du larynx, par conséquent, une laryngoscopie doit être faite pour découvrir la cause de l'enrouement.

La laryngoscopie permet de déterminer la présence d'une tumeur, même dans les cas où sa taille est infime. Avec un diagnostic précoce, l'identification de la cause et le début du traitement, vous empêcherez le développement de cellules cancéreuses.

Étant donné que l'enrouement ne dérange pas vraiment les gens et que la présence d'une tumeur aux premiers stades n'est pas perceptible, la trachéoscopie aidera à reconnaître une tumeur.

En cas de lésions des organes voisins - le pharynx, la racine de la langue, l'œsophage - des symptômes tels qu'une obstruction de l'œsophage et des problèmes de déglutition apparaissent. Pour déterminer l'état de l'œsophage, il est nécessaire de faire une fluoroscopie et une œsophagoscopie.

Prendre un petit morceau de l'infiltrat du patient pour analyse peut confirmer le diagnostic de cancer du larynx. Parfois, un histologue prend des changements pour un processus inflammatoire et le néoplasme est déterminé par voie laryngoscopique.

Cet écart peut s'expliquer par le retrait d'une éprouvette d'une surface qui est simultanément infectée par deux maladies, comme le cancer et la tuberculose ou le cancer et la syphilis. Parfois, il est difficile de déterminer la nature du processus et à l'aide d'une deuxième biopsie.

En présence d'un cancer du larynx, un traitement séquentiel est utilisé: chirurgie et radiothérapie. L'un des traitements du cancer de l'œsophage est la radiothérapie. Cette méthode ralentit la croissance tumorale et détruit les cellules malignes..

Méthode chirurgicale.

La chirurgie pour enlever une tumeur est le traitement principal pour tous les stades du cancer. Les types d'interventions suivants sont effectués:

  1. ablation chirurgicale des cordes vocales (chordectomie).
  2. Ablation chirurgicale de l'épiglotte (laryngectomie supraglottique).
  3. Ablation chirurgicale de la moitié du larynx (hémilaryngectomie). Sauvegarde de voix possible.
  4. Ablation chirurgicale d'une partie du larynx (laryngectomie partielle), la parole du patient peut être sauvegardée.
  5. Ablation chirurgicale de l'ensemble du larynx (laryngectomie complète). Un trou de respiration est fait sur la gorge du patient pour cette opération. Cette procédure est également appelée trachéotomie..
  6. Ablation de tout ou partie de la glande thyroïde (thyroïdectomie).
  7. Procédure chirurgicale (chirurgie au laser).

L'épiglottite est une maladie courante. Il s'agit d'une inflammation de l'épiglotte et des tissus voisins du laryngopharynx. Avec lui, la perméabilité des voies respiratoires est perturbée et leur obstruction apparaît. La maladie survient aussi bien chez les enfants que chez les adultes, mais généralement chez les garçons de 2 à 5 ans. Les symptômes et le traitement de l'inflammation de l'épiglotte sont décrits dans l'article.

L'inflammation de l'épiglotte est appelée épiglottite. Dans ce processus, une obstruction des voies respiratoires et une altération de la circulation aérienne sont provoquées. La maladie se manifeste sous la forme de dysphagie, dysphonie, fièvre, mal de gorge, respiration stridor.

Une telle maladie est dangereuse en ce qu'il y a un œdème de l'épiglotte et des tissus voisins, qui rétrécit les voies respiratoires - jusqu'à ce qu'elles soient complètement fermées. L'air ne pénètre pas dans les poumons, ce qui provoque une insuffisance respiratoire aiguë et, par conséquent, la mort.

La forme de l'évolution de la maladie est aiguë. La forme chronique survient également si la maladie ne s'est pas manifestée pour la première fois. L'inflammation de l'épiglotte est:

Il existe des symptômes généraux de formes d'inflammation, mais certains peuvent différer. Dans tous les cas, le patient a besoin d'une aide urgente, puis d'un diagnostic et d'un traitement. Avec une assistance médicale rapide, les complications peuvent être évitées.

Pourquoi une inflammation de l'épiglotte se développe-t-elle? La cause est considérée comme Haemophilus influenzae, qui est constamment présente dans le nez et les sinus à l'état passif. La transmission se produit par des gouttelettes en suspension dans l'air, en raison desquelles la maladie est épidémique.

En plus d'Haemophilus influenzae, les agents pathogènes comprennent les pneumocoques, le champignon Candida, le Staphylococcus aureus, les streptocoques, ainsi que ceux qui provoquent le développement de la parainfluenza, de l'herpès, du lichen, de la varicelle. Ces micro-organismes ne sont pas capables de pénétrer l'épiglotte s'il n'y a pas de facteurs favorables à cela..

L'épiglottite apparaît également en raison de:

  • blessures laryngées - blessures, coups, ruptures;
  • brûlures chimiques avec des alcalis ou des acides;
  • brûlure thermique avec des aliments très chauds;
  • abus de tabac;
  • la toxicomanie.

Pour quelque raison que ce soit, la maladie est inconfortable. Seules les méthodes médicales peuvent soulager la condition. Risque accru d'inflammation chez:

  • hommes (garçons);
  • Afro-américains;
  • les gens qui font partie d'une grande équipe;
  • les personnes allergiques;
  • résidents de mégalopoles;
  • les personnes ayant une immunité réduite ou un déficit immunitaire;
  • personnes atteintes de lymphogranulomatose - maladie du sang;
  • les enfants atteints d'encéphalopathie périnatale;
  • personnes après le retrait de la rate.

Quels sont les symptômes de l'inflammation de l'épiglotte? Tout d'abord, le rhume et la rhinite apparaissent: fièvre, congestion nasale, éternuements. Alors l'occurrence est probable:

  • mal de gorge comme une amygdalite;
  • hyperémie de la gorge;
  • difficulté à respirer, comme avec la trachéite ou la bronchite;
  • symptômes d'intoxication;
  • difficulté à avaler en raison d'une épiglotte enflée;
  • augmentation de la salivation;
  • voix étouffée;
  • respiration rauque, sifflante, bruyante;
  • lèvres et bouts des doigts bleus;
  • peur, irritabilité, anxiété, comme dans l'insuffisance respiratoire aiguë;
  • posture forcée - cou tendu, bouche ouverte, langue saillante.

Ne diagnostiquez pas la maladie vous-même. Cela peut provoquer une suffocation. Des soins médicaux opportuns peuvent améliorer rapidement l'état du patient.

La maladie survient généralement chez les enfants, en particulier chez les garçons de 2 à 5 ans. Cela commence par le mal de gorge habituel ou ARVI. Difficulté à respirer, douleur à la déglutition, salivation sévère. Cette maladie progresse rapidement.

En quelques heures, tous les symptômes apparaissent - jusqu'à l'obstruction absolue des voies respiratoires. Ici, un taux de mortalité élevé a été révélé en raison d'une carence aiguë en oxygène, d'un coma hypoxique, d'une aspiration de masses lors de vomissements..

L'inflammation de l'épiglotte est rare chez l'adulte. Si une maladie apparaît, elle est plus fréquente chez les hommes. La raison en est la structure de la région laryngée chez les hommes, ainsi que les mauvaises habitudes que toutes les femmes peuvent avoir. Les symptômes d'inflammation de l'épiglotte chez l'adulte sont les mêmes que chez tout le monde.

Chez les femmes, la maladie se développe en raison de l'abus d'alcool ou de drogues. La maladie peut être détectée par les symptômes ci-dessus. Le traitement de l'inflammation de l'épiglotte chez l'adulte doit être effectué sous surveillance médicale..

Comme vous pouvez le voir sur la photo, l'inflammation de l'épiglotte se manifeste sous la forme de symptômes désagréables. Mais il est nécessaire de procéder au diagnostic uniquement après la restauration de l'état du patient, qui est réanimé, éliminant l'obstruction.

Le médecin ORL recueille les plaintes et l'anamnèse, examine l'épiglotte, puis prescrit des tests et des procédures. Il sera possible de faire un diagnostic en utilisant:

  • fibrolaryngoscopie;
  • radiographie;
  • la laryngoscopie;
  • test sanguin;
  • pharyngoscopie;
  • examen microbiologique de l'écoulement de la gorge.

Lors d'un examen clinique, la prudence est de mise, car même avec la pression habituelle avec une spatule sur la racine de la langue, un laryngospasme réflexe peut apparaître. Par conséquent, les procédures doivent être effectuées dans un hôpital où il y a une unité de soins intensifs. Il est souhaitable que des méthodes instrumentales soient utilisées - la fibrolaryngoscopie est considérée comme informative et sûre. L'étude révélera une augmentation et une hyperémie de l'épiglotte, un œdème du cartilage aryténoïde et des ligaments. Un abcès se présente comme une macula, visible à travers la membrane muqueuse.

Des informations peuvent également être obtenues par radiographie. L'image montrera une épiglotte agrandie. Mais son absence n'indique pas qu'il n'y a pas d'épiglottite. Pour déterminer l'agent causal de l'infection, des frottis sont prélevés sur le larynx, après quoi un examen bactériologique est effectué. La nature du processus est également révélée par une analyse sanguine..

Il est nécessaire de différencier la maladie chez un enfant présentant un faux croup, des corps étrangers, un abcès rétropharyngé, un stridor, une coqueluche et d'autres conditions dans lesquelles des symptômes similaires sont détectés. Grâce au tableau clinique et à un examen supplémentaire, le médecin établira un diagnostic précis.

Si des symptômes de la maladie apparaissent, vous devez appeler une ambulance pour hospitaliser le patient. Avant l'arrivée des médecins, un médicament est injecté par voie intramusculaire pour soulager les poches. Ce sont Ceftriaxone, Ceftazidime. Des médicaments antipyrétiques sont également utilisés..

Il est important que la personne soit assise. Il est nécessaire de fournir un afflux d'air frais, de retirer les vêtements serrés. L'hospitalisation est un must. Dans des conditions stationnaires, le médecin décide des méthodes de traitement en tenant compte des résultats du diagnostic.

Le traitement de l'inflammation de l'épiglotte est effectué dans un hôpital. Dans ce cas, les remèdes populaires et le régime alimentaire sont inefficaces. Le traitement à domicile ne peut conduire qu'à la mort. Par conséquent, dès les premiers symptômes de la maladie, vous devez appeler une ambulance pour transporter le patient en position assise..

Les médecins soulageront l'obstruction respiratoire avant d'arriver à l'hôpital. Comment traiter la maladie à ce stade? Inhalation avec oxygène humide, masque à oxygène, intubation trachéale, trachéotomie par ponction percutanée.

Après son arrivée à l'hôpital, les mêmes procédures sont suivies qu'avant l'élimination de l'obstruction aérienne. Avec quoi d'autre l'épiglottite est-elle traitée? Le réanimateur et l'oto-rhino-laryngologiste prescrivent des médicaments:

  1. Antibiotiques - «Cefotaxime», «Ceftazidime», «Cefuroxime».
  2. Immunocorrecteurs - "Bronchomunal", "Likopid", "Polyoxidonium".
  3. Solutions salines pour perfusion - «Disol», «Laktosol», «Ringer».
  4. Sédatifs.
  5. Inhalation avec des glucocorticoïdes.
  6. Compresses à base de dimexide sur le cou.

En cas d'épiglottite infiltrante, des incisions sont pratiquées sur l'épiglotte dans les zones de gonflement plus important. Avec un abcès, l'épiglotte est ouverte.

Dans les cas difficiles, lorsque la lumière respiratoire du larynx est fortement rétrécie, une opération chirurgicale d'urgence est nécessaire. Le traitement dans une telle situation est effectué en introduisant un tube spécial dans le larynx et la trachée, à l'aide duquel l'expansion artificielle de la lumière respiratoire est réalisée. Cela normalise la respiration et protège contre le développement de l'asphyxie. Après l'opération, une antibiothérapie est prescrite.

Il consiste en la vaccination. Il existe des vaccins pour les enfants de moins de 5 ans, plus âgés et pour les adultes qui ont une immunité réduite. Une autre prévention est:

  • lavage des mains;
  • faire du sport;
  • durcissement;
  • régime équilibré;
  • renforcement de l'immunité;
  • arrêter de fumer;
  • l'absence d'aliments chauds pour éviter les brûlures;
  • manque d'automédication lorsque des symptômes de maladie apparaissent.

Combien de temps vivent-ils avec une telle maladie? L'espérance de vie dépend du fait que les soins médicaux ont été fournis. Les décès avec une maladie négligée sont de 30 à 40%. Avec un traitement rapide, le taux de mortalité est de 1%. Il est important d'appeler une ambulance en temps opportun lorsque les symptômes apparaissent afin que la condition ne puisse pas s'aggraver en raison d'une carence en oxygène.

La complication la plus grave est l'asphyxie aiguë, lorsque les voies respiratoires sont obstruées par une épiglotte œdémateuse. Une complication dangereuse est l'œdème pulmonaire, qui apparaît avec un manque aigu d'oxygène. La propagation de l'infection entraîne une pneumonie, une septicémie et une méningite. Si vous consultez un médecin en temps opportun, le pronostic est généralement positif..