Principal

Glandes surrénales

Comment trouver le cartilage de l'épiglotte?

Le cartilage de l'épiglotte, ou épiglotte, est une partie importante du pharynx et est responsable d'effectuer de nombreux mouvements. Une partie de la gorge est souvent impliquée dans le processus de la maladie, blessée. Afin d'éviter des problèmes avec l'épiglotte, vous devez vous familiariser avec les informations ci-dessus.

Quel est le cartilage de l'épiglotte?

Le cartilage de l'épiglotte s'appelle une plaque mince, de forme, il ressemble à une feuille ou à un pétale de fleur. La partie large est située au-dessus du cartilage thyroïdien et la partie étroite est attachée à son coin interne. Le cartilage élastique est situé dans la zone du tube trachéal, sous la racine linguale. Il a 2 muscles - un scoop, un muscle laryngé thyroïdien. Quand ils se contractent, le réflexe de déglutition est déclenché, l'épiglotte descend, fermant la bouche avec la trachée, de sorte que la nourriture passe par l'œsophage. C'est la tâche principale du cartilage supraglottique. Au niveau de l'épiglotte, il y a des fosses à la surface qui contiennent des glandes muqueuses. Ils sont reliés par des nerfs à l'épithélium de la gorge, à la racine linguale, aux capillaires, au nerf laryngé inférieur.

Les fonctions

Le cartilage de l'épiglotte se compose de 3 couches responsables d'un certain nombre de fonctions. Ceux-ci inclus:

  • la membrane muqueuse permet une diminution du frottement du cartilage avec d'autres organes et objets étrangers;
  • l'épithélium de la membrane muqueuse est la partie de la membrane responsable de la purification de l'oxygène;
  • lame muqueuse - tissu contenant des nerfs, des glandes laryngées, des capillaires sanguins, fournit un réflexe de déglutition.

Il existe des caractéristiques individuelles de la localisation de l'organe chez certains individus. La feuille de la partie antérieure de l'épiglotte se plie en deux, bloque le chemin vers le pharynx, complique l'examen par laryngoscopie indirecte.

Quels problèmes sont possibles?

L'approfondissement du cartilage de l'épiglotte peut subir des processus inflammatoires, dont les causes incluent le bacille hémophile - une infection qui affecte l'oropharynx. Il pénètre dans le corps par le nez et la bouche, qui agissent comme des portes ouvertes pour l'air. D'autres circonstances prédisposantes peuvent également provoquer le processus inflammatoire:

  • blessure au larynx lorsqu'il est frappé;
  • brûlures après avoir pris des liquides chauds, de la nourriture;
  • exposition au tabagisme, aux boissons alcoolisées.

Avec les foyers inflammatoires, le cartilage de l'épiglotte augmente en taille, son travail est perturbé, ce qui empêche le système respiratoire de transporter l'oxygène vers les poumons. Les éléments bactériens infectent les organes des voies respiratoires, inhibent les antigènes de l'immunité de la région buccale. En conséquence, des processus inflammatoires se produisent. À mesure qu'ils grandissent, l'organe change de forme. Ensuite, une sténose des voies respiratoires est possible, ce qui est la cause du décès d'une personne.

Les risques sont:

  • les personnes sujettes aux allergies;
  • bébés de 3 à 5 ans - en raison de leurs faibles fonctions de protection, ils courent un risque d'infection;
  • les personnes qui ont subi une chirurgie de la rate;
  • Hommes;
  • les personnes souffrant d'un dysfonctionnement de l'immunité.

L'épiglotte subit également des modifications liées à l'âge qui apparaissent après 30 ans. La déformation du cartilage se produit, elle coule, le processus de respiration devient difficile. Cela se produit dans 20% de la population..

Maladies typiques

L'épiglottite est répandue. La maladie est provoquée par un bacille hémophile, a une forme sévère. La pathologie est extrêmement dangereuse avec des symptômes soudains, consistant en une difficulté à respirer, à expirer, ce qui entraîne un arrêt respiratoire, la mort. Si les actions thérapeutiques sont commencées à temps, l'inflammation peut être guérie sans problème. Avec des complications, la maladie est divisée en plusieurs étapes, en fonction des caractéristiques symptomatiques. L'épiglottite est divisée en forme œdémateuse, abcédée et infiltrante.

Le syndrome d'épiglotte est causé par une sensation de bosse dans le pharynx, une difficulté dans le processus respiratoire. Il est important d'essayer de faire moins de mouvements de déglutition afin de ne pas irriter le cartilage lorsqu'il est surélevé. Si la douleur s'intensifie, ils se tournent vers le médecin traitant afin de diagnostiquer une radiographie. La manipulation permet d'identifier la présence d'éducation, d'établir un diagnostic.

Complications

Les conséquences négatives après les maladies du cartilage supraglottique sont extrêmement dangereuses et peuvent entraîner la mort. Le plus souvent, il existe une forme d'abcès - une complication aiguë qui provoque des courants purulents dans l'oropharynx, une augmentation du cartilage. Les enfants peuvent développer un dysfonctionnement respiratoire, l'aspiration de vomi, un coma hypoxique.

Prévention des maladies de l'épiglotte

Après avoir suivi un traitement pour éliminer les maladies inflammatoires, il est important de protéger l'organe affecté, de restaurer l'immunité dès que possible. Les patients se voient prescrire des vitamines sur une période de 1 à 2 semaines. La vaccination préventive est administrée aux enfants de moins de 5 ans. Les méthodes traditionnelles sont largement utilisées, mais après consultation d'un médecin. L'huile de rose musquée augmente l'immunité, vous pouvez l'enterrer ou la boire 2 fois par semaine. Vous devriez refuser de prendre de l'alcool, ne pas fumer non plus.

Qu'est-ce que le syndrome de l'épiglotte

L'infection hémophilique affecte tous les organes humains, y compris les systèmes nerveux et respiratoire, provoquant une inflammation ou une suppuration. Surtout souvent, le cartilage de l'épiglotte est à risque d'infection par un hémophilus influenzae, qui provoque un syndrome d'épiglotte, un abcès et une épiglottite, qui sont classés comme des pathologies aiguës nécessitant un traitement obligatoire.

La structure habituelle des voies respiratoires et de l'œsophage dépend directement du cartilage de l'épiglotte, qui est impliqué dans le transport de la nourriture et de l'oxygène plus loin dans le corps. Par conséquent, il est très important de protéger cet organe de divers processus inflammatoires. L'inflammation de l'épiglotte affecte le plus souvent les enfants de 3 à 5 ans, en règle générale, ils souffrent de la maladie sous des formes aiguës en raison d'une faible immunité.

Le contenu de l'article

La structure et la signification de l'épiglotte

L'épiglotte est un cartilage élastique en forme de feuille situé au début du tube trachéal, sous la racine de la langue. L'organe a deux muscles - le scoop et la glande thyroïde. Lorsqu'ils se contractent, la fonction de déglutition est déclenchée et l'épiglotte descend, fermant le passage vers la trachée pour que la nourriture passe dans l'œsophage. C'est la tâche principale du corps.

Le cartilage de l'épiglotte est recouvert de fosses contenant des glandes muqueuses. Ils sont reliés par des nerfs à la muqueuse laryngée et à la racine de la langue, ainsi que des vaisseaux avec le nerf laryngé inférieur. Les glandes se composent de trois couches, chacune étant responsable de fonctions spécifiques:

  1. Membrane muqueuse - elle est située à la surface et hydrate le cartilage pour réduire la friction avec d'autres organes et objets étrangers.
  2. L'épithélium muqueux est la partie de la membrane qui contient des éléments de purification de l'air.
  3. La lame de la membrane muqueuse est un tissu qui contient des nerfs, des glandes laryngées et des vaisseaux sanguins.

Chez certaines personnes, des caractéristiques individuelles de l'emplacement de l'organe sont observées, dans lesquelles la feuille de la surface antérieure de l'épiglotte se replie en deux, ce qui bloque le chemin vers le larynx et complique l'examen par laryngoscopie indirecte.

Maladies et leurs causes

Dans les dépressions de l'épiglotte, des processus inflammatoires peuvent se produire, dont la cause est le bacille hémophile - une infection qui affecte la cavité buccale. Les voies de transmission sont des organes qui sont des passerelles pour l'oxygène (nez et bouche). D'autres facteurs prédisposants peuvent également provoquer une inflammation:

  • dommages à la gorge à l'impact;
  • brûler après avoir consommé des repas ou des boissons chauds;
  • l'effet du tabagisme et des boissons alcoolisées.

Avec l'inflammation, l'organe grossit et les fonctions de l'épiglotte sont perturbées, ce qui empêche les voies respiratoires de transporter l'oxygène vers les poumons. Les agents bactériens affectent le système respiratoire, inhibant ainsi les antigènes du système immunitaire dans la cavité buccale, à la suite desquels des processus inflammatoires se produisent. En outre, l'organe change de forme, ce qui peut provoquer une sténose des voies respiratoires et entraîner la mort du patient.

Qui est à risque:

  • les personnes souffrant de réactions allergiques;
  • bébés âgés de trois à cinq ans - chez les enfants, en raison d'une faible immunité, il existe un risque d'infection;
  • les personnes qui ont subi une chirurgie de la rate;
  • représentants masculins;
  • les personnes dont le système immunitaire fonctionne mal.

Il existe plusieurs pathologies de l'épiglotte, dont l'une est la pénétration d'agents bactériens, et la seconde est des complications liées à l'âge, car elle se manifeste après l'âge de 30 ans (le cartilage se déforme et coule, rendant ainsi la respiration difficile).

L'épiglottite est une forme complexe d'infection à Haemophilus influenzae. Le danger de la maladie réside dans l'apparition soudaine de symptômes, qui consistent en des difficultés à respirer et à expirer, pouvant entraîner un arrêt respiratoire et la mort.

Avec un traitement rapide, l'inflammation peut être traitée avec succès, mais avec des complications, la maladie est divisée en plusieurs étapes, en fonction du tableau clinique.

Stades de développement de la maladie

  1. Le stade initial de la maladie se manifeste par des symptômes non caractéristiques sous la forme d'un rhume..
  2. Au deuxième stade, les symptômes deviennent nettement plus compliqués, provoquant des sensations douloureuses dans la gorge, une augmentation des indicateurs de température et des difficultés de la fonction respiratoire.
  3. La troisième étape est l'apparition de complications, caractérisées par une cyanose des membres inférieurs et supérieurs en raison d'un manque d'oxygène, d'une salivation excessive et de ballonnements du nez. Ce tableau clinique nécessite une hospitalisation immédiate du patient, sinon les chances de sauver une personne sont considérablement réduites.

De plus, l'épiglottite est divisée en une forme œdémateuse (on observe un seuil de douleur excessivement élevé), abcès et infiltrant (les crises sont caractéristiques, les indicateurs de température montent à 38 degrés et une plaque apparaît sur la langue).

Syndrome d'épiglotte - caractérisé par une sensation de boule dans la gorge et rend la respiration un peu difficile. Dans ce cas, il est important d'essayer le moins possible de faire des mouvements de déglutition afin de ne pas irriter le cartilage lorsqu'il est soulevé..

Si la douleur s'intensifie, vous devez contacter le spécialiste traitant pour des mesures de diagnostic aux rayons X. Cela aidera à déterminer la présence d'une tumeur et à établir un diagnostic précis. Les femmes sont à risque.

Le tableau clinique chez les enfants et les adultes

Les symptômes de l'inflammation ou du syndrome d'épiglotte commencent par un simple rhume, accompagné de fièvre, d'éternuements douloureux et d'un écoulement nasal. Mais alors la symptomatologie se manifeste en fonction du type, de la forme et du type de complication.

Le tableau clinique diffère chez les enfants et les adultes en raison des différences dans le développement des systèmes de protection. Ainsi, la manifestation la plus complexe et l'évolution la plus grave de la pathologie sont observées chez les enfants.

L'apparition de l'épiglottite aiguë est caractérisée par un mal de gorge, une douleur à la déglutition (dysphagie), un enrouement (dysphonie) et une augmentation de la température corporelle..

Pour soulager la douleur, il est recommandé d'étirer votre cou, d'ouvrir la bouche et de tirer la langue.

Complications des processus inflammatoires

Les complications des maladies de l'épiglotte sont très dangereuses et, si elles sont ignorées ou auto-traitées, entraînent la mort. Fondamentalement, en raison de l'épiglottite, une forme d'abcès se produit - une complication aiguë qui provoque des processus purulents dans la cavité buccale et une augmentation du cartilage de l'épiglotte.

Les complications entraînant la mort ont des conséquences plus graves, en particulier chez les enfants - insuffisance respiratoire aiguë, aspiration de vomissements, coma hypoxique.

Mesures diagnostiques

En raison de la gravité des symptômes dans les processus pathologiques, le patient n'a pas besoin d'un diagnostic spécial. Cependant, au stade initial de la maladie, le spécialiste prescrit des mesures de diagnostic, qui comprennent un examen et un examen aux rayons X..

Afin de déterminer la cause et le degré de gonflement, une prise de sang et un frottis de la cavité buccale sont prescrits. Pour certains patients, une procédure est effectuée avec l'introduction d'une sonde endotrachéale - elle n'obstrue pas la respiration et aide à déterminer avec précision la maladie.

Activités de guérison

Dans un premier temps, le traitement des pathologies de l'épiglotte se déroule dans un hôpital, dans le but d'utiliser un tube en plastique qui normalise la respiration. Ensuite, un cours de récupération est effectué, alimenté par des drains, des nutriments sont injectés dans le sang.

Après la sortie, un traitement médicamenteux, un rinçage et l'utilisation de décoctions à base de plantes sont prescrits. Avec des actions thérapeutiques visant à lutter contre l'inflammation purulente, des médicaments sont nécessaires pour absorber les abcès, mais si un tel traitement est inefficace, ils sont découpés sous anesthésie à l'aide d'instruments spécialisés..

Si le diagnostic n'est pas déterminé, les médecins prescrivent des massages, des inhalations, des gargarismes ou des tranquillisants.

Parfois, la cryothérapie est utilisée - une procédure utilisant le froid. Il est sans danger pour les personnes souffrant d'hypersensibilité, car il ne charge pas le système thermorégulateur, ne sollicite pas le corps. En cas de pathologie de l'épiglotte, un traitement local est effectué.

La prévention

Après le traitement, en particulier chez les enfants, la prévention est importante pour protéger l'organe atteint et restaurer le système immunitaire le plus rapidement possible. Pour cela, des médicaments sont prescrits, dont le cours dure 1 à 2 semaines. Le vaccin préventif est administré aux enfants de moins de 5 ans.

Pendant la période de récupération, les remèdes populaires sont largement utilisés, mais après consultation du spécialiste traitant et uniquement avec sa permission. L'huile de rose musquée est un bon remède et pendant le plat principal, vous pouvez instiller ou boire de l'huile 2 fois par semaine. Boire de l'alcool et fumer doit être évité.

Conclusion

Le rôle de l'épiglotte est très important dans les processus vitaux du corps.Par conséquent, dès les premiers signes de maladies des organes, vous devez demander une aide qualifiée, sinon la personne suffoquera simplement. Il est important de respecter les recommandations de traitement et de prévention afin de réduire le risque de complications des processus inflammatoires.

ADHORTUS (CARTILLAGE ADHORTICULAIRE)

L'épiglotte (cartilage de l'épiglotte) est un organe en forme de cuillère non apparié appartenant au larynx. Le rôle principal du cartilage de l'épiglotte est la fonction de la "couverture" du larynx, c'est grâce à l'épiglotte que la lumière du larynx s'ouvre et se ferme. Au moment de la déglutition, l'épiglotte ferme l'entrée du larynx, empêchant le bol alimentaire de pénétrer dans les voies respiratoires. Le dessin de gauche décrit l'épiglotte depuis sa face postérieure..

Dans la figure de gauche, la membrane muqueuse a été retirée par micropréparation, et un petit morceau de l'épiglotte a été découpé à droite, de sorte que toutes les couches de l'organe soient visibles, comme dans les préparations histologiques conventionnelles.

Compte tenu de la structure de l'épiglotte, plusieurs couches peuvent être distinguées, qui sont disposées dans l'ordre suivant:

1. La membrane muqueuse (CO) est la couche superficielle formée par l'épithélium (E) et la lamina propria (LN). La membrane muqueuse est soutenue par un type rare de cartilage - le cartilage de l'épiglotte élastique (X), qui forme le squelette de l'épiglotte.

2. L'épithélium sur la face orale (RP) et la majeure partie de la surface laryngée (HP) de l'organe est multicouche plat non kératinisant. Sa transition en un épithélium cilié à plusieurs rangées sous la forme d'une ligne inégale (voir tête de flèche) peut se produire à une profondeur individuellement variable de l'entrée du larynx, aditus laryngis.

3. La lamina propria de la membrane muqueuse est une couche de tissu conjonctif lâche qui entoure les glandes laryngées mixtes (G), les vaisseaux sanguins et lymphatiques et les fibres nerveuses. Les glandes épiglotte se trouvent dans des dépressions plus ou moins peu profondes du cartilage de l'épiglotte; ces zones sont souvent perforées, donnant l'apparence de plusieurs formations cartilagineuses séparées en une seule coupe.

Sur la surface cartilagineuse exposée (à gauche), on peut voir les dépressions susmentionnées (Y) et les trous fréquents (O) laissés par les glandes laryngées. Les fibres nerveuses (NV) traversent certaines d'entre elles.

Sur la figure, vous pouvez voir (de haut en bas) les plis du larynx scapulaire (NS), les plis ventriculaires (VC), les cordes vocales (VC), l'entrée du ventricule (V) et le tubercule en forme de coin (CB).

La structure de l'épiglotte humaine

La gorge est un organe humain que l'on appelle les voies respiratoires supérieures.

La gorge aide à acheminer l'air vers le système respiratoire et les aliments à travers le système digestif. Les cordes vocales et le système de défense se trouvent également dans l'une des parties de la gorge (empêche la nourriture de passer son chemin).

La gorge contient un grand nombre de nerfs, les vaisseaux sanguins et les muscles les plus importants. Il y a deux parties de la gorge - le pharynx et le larynx. La trachée continue. Les fonctions entre les parties de la gorge sont réparties comme suit:

  • Le pharynx propulse la nourriture dans le système digestif et l'air dans le système respiratoire..
  • Les cordes vocales fonctionnent grâce au larynx.

Sur la photo, les cordes vocales avec laryngoscopie

Un autre nom pour le pharynx est le pharynx. Il commence à l'arrière de la bouche et continue le long du cou. Forme du pharynx - cône inversé.

La partie la plus large est située à la base du crâne pour plus de force. La partie inférieure étroite se connecte au larynx. La partie externe du pharynx continue la partie externe de la bouche - elle contient de nombreuses glandes qui produisent du mucus et aident à hydrater la gorge pendant la parole ou l'alimentation.

Le pharynx a trois parties - le nasopharynx, l'oropharynx et la section de déglutition.

La partie la plus élevée du pharynx. Elle a un palais mou qui la limite et, en avalant, protège son nez de la nourriture qui y pénètre. Sur la paroi supérieure du nasopharynx, il y a des végétations adénoïdes - une accumulation de tissu à l'arrière de l'organe. Le nasopharynx avec la gorge et l'oreille moyenne est relié par un passage spécial - la trompe d'Eustache. Le nasopharynx n'est pas aussi mobile que l'oropharynx.

Partie médiane du pharynx. Situé derrière la bouche. La principale chose dont cet organe est responsable est l'apport d'air aux organes respiratoires. La parole humaine est possible en raison des contractions des muscles de la bouche. La langue est également située dans la bouche, ce qui facilite le mouvement des aliments dans le système digestif. Les organes les plus importants de l'oropharynx sont les amygdales, ils sont le plus souvent impliqués dans diverses maladies de la gorge.

La plus basse des sections du pharynx avec un nom explicite. Il possède un complexe de plexus nerveux qui vous permet de maintenir le travail synchrone du pharynx. Grâce à cela, l'air pénètre dans les poumons et la nourriture entre dans l'œsophage, et tout se passe en même temps..

Le larynx est situé dans le corps comme suit:

  • En face des vertèbres cervicales (4-6 vertèbres).
  • Derrière - directement la partie laryngée du pharynx.
  • Avant - le larynx est formé en raison du groupe des muscles hyoïdes.
  • Ci-dessus - l'os hyoïde.
  • Latéralement - le larynx jouxte ses parties latérales de la glande thyroïde.

Le larynx a un squelette. Le squelette a des cartilages non appariés et appariés. Le cartilage est relié par les articulations, les ligaments et les muscles.

Non apparié: cricoïde, épiglotte, thyroïde.

Jumelé: en forme de corne, aryténoïde, en forme de coin.

Les muscles du larynx, à leur tour, sont également divisés en trois groupes:

  • Quatre muscles rétrécissent la glotte: la thyroïde, la cricoïde, l'aryténoïde oblique et les muscles transverses.
  • Un seul muscle dilate la glotte - le cricoïde postérieur. Elle est torride.
  • Deux muscles sollicitent les cordes vocales: la voix et la cricothyroïdie.

Le larynx a une entrée.

  • Derrière cette entrée se trouvent des cartilages aryténoïdes. Ils se composent de tubercules en forme de corne situés sur le côté de la membrane muqueuse.
  • Avant - épiglotte.
  • Sur les côtés - plis laryngés creusés. Ils se composent de tubercules en forme de coin.

La cavité laryngée est divisée en trois parties:

  • Vestibule - s'étend des plis du vestibule à l'épiglotte, des plis sont formés par la membrane muqueuse et entre ces plis - l'espace du vestibule.
  • La division interventriculaire est la plus étroite. S'étend des cordes vocales inférieures aux cordes vestibulaires supérieures. La partie la plus étroite de celui-ci est appelée la glotte, et elle est créée par les tissus interchondraux et membraneux.
  • Zone de sous-voix. Sur la base du nom, il est clair ce qui se trouve sous la glotte. La trachée se dilate et commence.

Le larynx a trois membranes:

  • La membrane muqueuse - contrairement aux cordes vocales (elles proviennent d'épithélium squameux non kératinisant) se compose d'un épithélium prismatique multinucléé.
  • Gaine fibrocartilagineuse - se compose de cartilage élastique et hyalin, qui sont entourés de tissu conjonctif fibreux, et toute la structure du larynx fournit cette structure.
  • Tissu conjonctif - la partie de connexion du larynx et d'autres formations du cou.

Le larynx est responsable de trois fonctions:

  • Protecteur - il y a un épithélium cilié dans la membrane muqueuse et de nombreuses glandes. Et si la nourriture est passée, les terminaisons nerveuses exercent un réflexe - une toux, qui ramène la nourriture du larynx à la bouche.
  • Respiratoire - lié à la fonction précédente. La glotte peut se contracter et se dilater, dirigeant ainsi les flux d'air.
  • Formation de la voix - parole, voix. Les caractéristiques de la voix dépendent de la structure anatomique individuelle. et l'état des cordes vocales.

La photo montre la structure du larynx

Les problèmes suivants existent:

  • Laryngospasme
  • Hydratation insuffisante des cordes vocales
  • Amygdalite
  • Angine
  • Laryngite
  • Œdème laryngé
  • Pharyngite
  • Sténose laryngée
  • Paratonsillite
  • Pharyngomycose
  • Abcès rétropharyngé
  • Sclérome
  • Abcès parapharyngé
  • Gorge endommagée
  • Amygdales palatines hypertrophiées
  • Adénoïdes hypertrophiés
  • Blessure muqueuse
  • Brûlures des muqueuses
  • Cancer de la gorge
  • Blessure
  • Fracture du cartilage
  • Lésion de la jonction du larynx et de la trachée
  • Suffocation
  • Tuberculose laryngée
  • Diphtérie
  • Intoxication acide
  • Intoxication alcaline
  • Phlegmon

Problèmes connexes qui causent des maux de gorge:

  • Fumeur
  • Inhalation de fumée
  • Inhalation d'air poussiéreux
  • ARI
  • Coqueluche
  • Scarlatine
  • Grippe

Consultez immédiatement votre médecin pour déterminer la cause exacte de votre douleur et irritation de la gorge et pour recommander un traitement..

Vidéo populaire sur la structure et la fonction du larynx:

L'infection hémophilique affecte tous les organes humains, y compris les systèmes nerveux et respiratoire, provoquant une inflammation ou une suppuration. Surtout souvent, le cartilage de l'épiglotte est à risque d'infection par un hémophilus influenzae, qui provoque un syndrome d'épiglotte, un abcès et une épiglottite, qui sont classés comme des pathologies aiguës nécessitant un traitement obligatoire.

La structure habituelle des voies respiratoires et de l'œsophage dépend directement du cartilage de l'épiglotte, qui est impliqué dans le transport de la nourriture et de l'oxygène plus loin dans le corps. Par conséquent, il est très important de protéger cet organe de divers processus inflammatoires. L'inflammation de l'épiglotte affecte le plus souvent les enfants de 3 à 5 ans, en règle générale, ils souffrent de la maladie sous des formes aiguës en raison d'une faible immunité.

L'épiglotte est un cartilage élastique en forme de feuille situé au début du tube trachéal, sous la racine de la langue. L'organe a deux muscles - le scoop et la glande thyroïde. Lorsqu'ils se contractent, la fonction de déglutition est déclenchée et l'épiglotte descend, fermant le passage vers la trachée pour que la nourriture passe dans l'œsophage. C'est la tâche principale du corps.

Le cartilage de l'épiglotte est recouvert de fosses contenant des glandes muqueuses. Ils sont reliés par des nerfs à la muqueuse laryngée et à la racine de la langue, ainsi que des vaisseaux avec le nerf laryngé inférieur. Les glandes se composent de trois couches, chacune étant responsable de fonctions spécifiques:

  1. Membrane muqueuse - elle est située à la surface et hydrate le cartilage pour réduire la friction avec d'autres organes et objets étrangers.
  2. L'épithélium muqueux est la partie de la membrane qui contient des éléments de purification de l'air.
  3. La lame de la membrane muqueuse est un tissu qui contient des nerfs, des glandes laryngées et des vaisseaux sanguins.

Chez certaines personnes, des caractéristiques individuelles de l'emplacement de l'organe sont observées, dans lesquelles la feuille de la surface antérieure de l'épiglotte se replie en deux, ce qui bloque le chemin vers le larynx et complique l'examen par laryngoscopie indirecte.

Dans les dépressions de l'épiglotte, des processus inflammatoires peuvent se produire, dont la cause est le bacille hémophile - une infection qui affecte la cavité buccale. Les voies de transmission sont des organes qui sont des passerelles pour l'oxygène (nez et bouche). D'autres facteurs prédisposants peuvent également provoquer une inflammation:

  • dommages à la gorge à l'impact;
  • brûler après avoir consommé des repas ou des boissons chauds;
  • l'effet du tabagisme et des boissons alcoolisées.

Avec l'inflammation, l'organe grossit et les fonctions de l'épiglotte sont perturbées, ce qui empêche les voies respiratoires de transporter l'oxygène vers les poumons. Les agents bactériens affectent le système respiratoire, inhibant ainsi les antigènes du système immunitaire dans la cavité buccale, à la suite desquels des processus inflammatoires se produisent. En outre, l'organe change de forme, ce qui peut provoquer une sténose des voies respiratoires et entraîner la mort du patient.

Qui est à risque:

  • les personnes souffrant de réactions allergiques;
  • bébés âgés de trois à cinq ans - chez les enfants, en raison d'une faible immunité, il existe un risque d'infection;
  • les personnes qui ont subi une chirurgie de la rate;
  • représentants masculins;
  • les personnes dont le système immunitaire fonctionne mal.

Il existe plusieurs pathologies de l'épiglotte, dont l'une est la pénétration d'agents bactériens, et la seconde est des complications liées à l'âge, car elle se manifeste après l'âge de 30 ans (le cartilage se déforme et coule, rendant ainsi la respiration difficile).

L'épiglottite est une forme complexe d'infection à Haemophilus influenzae. Le danger de la maladie réside dans l'apparition soudaine de symptômes, qui consistent en des difficultés à respirer et à expirer, pouvant entraîner un arrêt respiratoire et la mort.

Avec un traitement rapide, l'inflammation peut être traitée avec succès, mais avec des complications, la maladie est divisée en plusieurs étapes, en fonction du tableau clinique.

De plus, l'épiglottite est divisée en une forme œdémateuse (on observe un seuil de douleur excessivement élevé), abcès et infiltrant (les crises sont caractéristiques, les indicateurs de température montent à 38 degrés et une plaque apparaît sur la langue).

Syndrome d'épiglotte - caractérisé par une sensation de boule dans la gorge et rend la respiration un peu difficile. Dans ce cas, il est important d'essayer le moins possible de faire des mouvements de déglutition afin de ne pas irriter le cartilage lorsqu'il est soulevé..

Si la douleur s'intensifie, vous devez contacter le spécialiste traitant pour des mesures de diagnostic aux rayons X. Cela aidera à déterminer la présence d'une tumeur et à établir un diagnostic précis. Les femmes sont à risque.

Les symptômes de l'inflammation ou du syndrome d'épiglotte commencent par un simple rhume, accompagné de fièvre, d'éternuements douloureux et d'un écoulement nasal. Mais alors la symptomatologie se manifeste en fonction du type, de la forme et du type de complication.

Le tableau clinique diffère chez les enfants et les adultes en raison des différences dans le développement des systèmes de protection. Ainsi, la manifestation la plus complexe et l'évolution la plus grave de la pathologie sont observées chez les enfants.

L'apparition de l'épiglottite aiguë est caractérisée par un mal de gorge, une douleur à la déglutition (dysphagie), un enrouement (dysphonie) et une augmentation de la température corporelle..

Pour soulager la douleur, il est recommandé d'étirer votre cou, d'ouvrir la bouche et de tirer la langue.

Les complications des maladies de l'épiglotte sont très dangereuses et, si elles sont ignorées ou auto-traitées, entraînent la mort. Fondamentalement, en raison de l'épiglottite, une forme d'abcès se produit - une complication aiguë qui provoque des processus purulents dans la cavité buccale et une augmentation du cartilage de l'épiglotte.

Les complications entraînant la mort ont des conséquences plus graves, en particulier chez les enfants - insuffisance respiratoire aiguë, aspiration de vomissements, coma hypoxique.

En raison de la gravité des symptômes dans les processus pathologiques, le patient n'a pas besoin d'un diagnostic spécial. Cependant, au stade initial de la maladie, le spécialiste prescrit des mesures de diagnostic, qui comprennent un examen et un examen aux rayons X..

Afin de déterminer la cause et le degré de gonflement, une prise de sang et un frottis de la cavité buccale sont prescrits. Pour certains patients, une procédure est effectuée avec l'introduction d'une sonde endotrachéale - elle n'obstrue pas la respiration et aide à déterminer avec précision la maladie.

Dans un premier temps, le traitement des pathologies de l'épiglotte se déroule dans un hôpital, dans le but d'utiliser un tube en plastique qui normalise la respiration. Ensuite, un cours de récupération est effectué, alimenté par des drains, des nutriments sont injectés dans le sang.

Après la sortie, un traitement médicamenteux, un rinçage et l'utilisation de décoctions à base de plantes sont prescrits. Avec des actions thérapeutiques visant à lutter contre l'inflammation purulente, des médicaments sont nécessaires pour absorber les abcès, mais si un tel traitement est inefficace, ils sont découpés sous anesthésie à l'aide d'instruments spécialisés..

Si le diagnostic n'est pas déterminé, les médecins prescrivent des massages, des inhalations, des gargarismes ou des tranquillisants.

Parfois, la cryothérapie est utilisée - une procédure utilisant le froid. Il est sans danger pour les personnes souffrant d'hypersensibilité, car il ne charge pas le système thermorégulateur, ne sollicite pas le corps. En cas de pathologie de l'épiglotte, un traitement local est effectué.

Après le traitement, en particulier chez les enfants, la prévention est importante pour protéger l'organe atteint et restaurer le système immunitaire le plus rapidement possible. Pour cela, des médicaments sont prescrits, dont le cours dure 1 à 2 semaines. Le vaccin préventif est administré aux enfants de moins de 5 ans.

Pendant la période de récupération, les remèdes populaires sont largement utilisés, mais après consultation du spécialiste traitant et uniquement avec sa permission. L'huile de rose musquée est un bon remède et pendant le plat principal, vous pouvez instiller ou boire de l'huile 2 fois par semaine. Boire de l'alcool et fumer doit être évité.

Le rôle de l'épiglotte est très important dans les processus vitaux du corps.Par conséquent, dès les premiers signes de maladies des organes, vous devez demander une aide qualifiée, sinon la personne suffoquera simplement. Il est important de respecter les recommandations de traitement et de prévention afin de réduire le risque de complications des processus inflammatoires.

Chaque personne, dans une plus ou moins grande mesure, est intéressée et prend soin de sa propre santé - elle essaie de mener un style de vie correct, et lorsque les premiers symptômes apparaissent, signalant des dysfonctionnements et des dysfonctionnements dans le corps, il sollicite l'aide d'un spécialiste..

Le plus souvent, lors d'une visite chez le médecin ORL, le patient arrive en cas de maladies virales, de grippe, d'angor compliqué. Dans le même temps, il existe de nombreuses pathologies des organes ORL (à la fois chez les enfants et chez les adultes), dont les principaux symptômes sont extrêmement nécessaires à connaître - cela aidera à diagnostiquer la maladie en temps opportun et à prescrire un traitement.

Épiglotte - concept et objectif fonctionnel ↑

Dans la terminologie médicale, cet organe est compris comme un cartilage mobile qui joue le rôle d'un adaptateur reliant le pharynx à la trachée et empêche les particules alimentaires et les corps étrangers d'y pénétrer..

Au moment d'avaler de la nourriture, l'épiglotte ferme le chemin trachéal, tandis qu'au repos, elle est légèrement ouverte et le cartilage est légèrement surélevé - cela fournit un flux d'air. Avec les lésions infectieuses de l'organe, son augmentation multiple est observée en raison d'un œdème tissulaire étendu. Le résultat est une difficulté à respirer. Pour une personne qui présente des symptômes similaires, tout peut se terminer assez tristement si l'assistance médicale n'est pas fournie à temps..

Si nous comparons une photo disséquée d'une valve cartilagineuse dans un état normal avec un analogue en état d'inflammation, alors ce défaut sera clairement visible sur la photo..

Les micro-organismes infectieux affectant l'organe sont très insidieux, chargés de complications, et dans un cas sur trois, leur «connaissance» est fatale si la maladie n'est pas diagnostiquée à temps.

L'épiglotte est un composant non apparié du larynx, qui, si nécessaire, en bloque l'accès, assurant ainsi son activité ininterrompue. C'est le principal objectif fonctionnel du composant.

En étudiant à l'aide d'une photo la structure de l'épiglotte chez un patient adulte et chez un enfant, trois couches doivent être distinguées, disposées dans l'ordre suivant:

  • membrane muqueuse - la couche de surface externe, se compose d'un revêtement - épithélium et une plaque. L'activité de la muqueuse est soutenue par une variante assez brutale du tissu cartilagineux - tissu squelettique élastique;
  • la couche superficielle de l'épithélium dans la cavité buccale et sur une zone importante du larynx. La composition de la surface est plate, à plusieurs niveaux, non sujette à la kératinisation et à la mort des particules tissulaires. Son mouvement vers la rangée suivante - l'épithélium cilié est une ligne quelque peu inégale (le seuil de transition est clairement visible lorsqu'il est agrandi sur les images). La profondeur de la transition est individuelle, sa taille peut différer selon les caractéristiques structurelles du corps, l'âge d'un adulte ou d'un enfant, l'état de santé du larynx;
  • propre plaque de tissu mou muqueux - est une couche lâche et molle qui remplit une fonction conjonctive et enveloppe les glandes salivaires, le système circulatoire, les ganglions lymphatiques et les vaisseaux sanguins, ainsi que les terminaisons nerveuses et les fibres tissulaires. Situées dans des dépressions cartilagineuses, les glandes sont souvent perforées, créant un précédent pour la formation de plusieurs composants en une seule coupure..

Kyste - comme la maladie la plus courante ↑

Malgré le haut niveau de développement de la science moderne, les médecins sont toujours incapables de déterminer la véritable cause qui provoque le développement de la maladie, qui survient à la fois chez les patients adultes et les enfants. La version principale est le colmatage de l'organe avec du mucus et de petites microparticules de débris.

Un point important! Un kyste peut être une maladie acquise qui affecte une personne, ou il peut accompagner un enfant dès la naissance et se transmettre au niveau génétique. Dans ce dernier cas, un kyste de la gorge chez les enfants affecte le corps même au stade de la formation de l'embryon.

La maladie est classée comme suit:

  • Un kyste de rétention est le cas le plus courant causé par un larynx bloqué. Un tel kyste a ses propres symptômes, de structure mince, de consistance aqueuse;
  • kyste dermoïde - vers l'extérieur, la structure est dense, à l'intérieur - visqueux. L'enfant est diagnostiqué extrêmement rarement;
  • kyste secondaire - à la suite de la formation bénigne transférée. Les symptômes ne se manifestent pas pendant une longue période et ce n'est qu'en cas de détérioration générale de la santé qu'une personne reçoit un diagnostic de pathologie;
  • vide - kyste de larinzgole. C'est une formation vide à l'intérieur. La détection précoce répond bien au traitement.

Sensations désagréables dans la gorge (pression constante, qui augmente fortement lorsque le corps se penche), inconfort immédiatement après avoir mangé, sur fond de surexcitation nerveuse - ce sont tous des symptômes externes du syndrome dit de l'épiglotte, dont les médecins se disputent encore. Les opinions sur la question de savoir si une telle pathologie est considérée comme une maladie ou non restent controversées. Il est particulièrement difficile de résoudre ce problème lorsqu'il s'agit de la santé de l'enfant..

Pour minimiser les symptômes inquiétants, suivez ces instructions:

  • ayez toujours de l'eau ou du thé sous la main. Une infusion de camomille fera un excellent travail avec une boule dans la gorge;
  • L'huile de rose musquée aide bien lorsqu'elle est instillée horizontalement dans le passage nasal;
  • si l'inconfort est fort, il est préférable de consulter un spécialiste - un oto-rhino-laryngologiste, il prescrira un examen et, si nécessaire, prescrira un cours de cryothérapie.

Il est important de comprendre que dans la très grande majorité des cas, ces troubles sont associés à des changements liés à l'âge dans la structure anatomique du larynx. L'essentiel est de pouvoir séparer la vraie maladie de l'organe du syndrome de la maladie et de commencer le traitement à temps. Un test simple consiste à prendre quelques gorgées de bicarbonate de soude. Si les sensations ne s'intensifient pas, cela signifie que nous ne parlons pas d'une pathologie grave.

Auteur: Bulanaya Marina

Séparément du pharynx, le larynx et la trachée sont examinés dans la structure anatomique humaine - ces organes se croisent au niveau le plus bas de la vertèbre cervicale VI. L'une des caractéristiques structurelles de la trachée est que ce n'est que chez les représentants des chordés qu'elle est séparée du larynx et que chez les amphibiens, elle se ferme ou est complètement absente. Vous pouvez vous familiariser avec l'anatomie du larynx et de la trachée humains en détail dans ce matériel..

Le larynx (larynx), qui remplit des fonctions respiratoires et vocales, est situé dans la région antérieure du cou, en avant de l'œsophage. En avant du larynx se trouvent les plaques superficielles et sous-trachéales du fascia cervical et les muscles sous-hyoïdiens du cou. En avant et sur les côtés, les lobes droit et gauche de la glande thyroïde sont adjacents au larynx. Derrière le larynx se trouve la partie laryngée du pharynx. Le bord supérieur du larynx se situe au niveau du bord inférieur de la vertèbre cervicale, le bord inférieur se trouve au bord inférieur de la vertèbre cervicale VI. Au-dessus, le larynx est attaché à l'os hyoïde, en dessous, il continue dans la trachée. Dans la structure du larynx, le vestibule, les ventricules du larynx et la cavité sous-vocale sont distingués.

Ce qui suit est une description détaillée de la topographie et de la structure de chaque section du larynx, ainsi que de la trachée..

Le vestibule du larynx (vestibulum laryngis) est situé entre l'entrée du larynx (aditus laryngis) en haut et les plis du vestibule (plicae vestibulares) (fausses cordes vocales) en dessous. Entre les plis du vestibule, il y a un espace du vestibule (rima vestibuli). La paroi antérieure du vestibule dans la structure du larynx humain est formée par l'épiglotte, derrière - par des cartilages aryténoïdes et en forme de corne, séparés par une encoche intercrânienne (incisura interarytenoidea).

Le ventricule du larynx (ventriculus laryngis), la section la plus courte, est situé entre les plis du vestibule en haut et les cordes vocales (plicae vocales) en dessous. Chaque ventricule du larynx est une dépression dans la paroi latérale du larynx de chaque côté. Les cordes vocales droite et gauche, situées en bas des ventricules, limitent la glotte (rima glottidis). La longueur de la glotte est de 20 à 24 mm chez l'homme et de 16 à 19 mm chez la femme. La grande partie antérieure de la glotte est appelée la partie intermembraneuse (pars intermembrapasea), la partie postérieure (entre les cartilages aryténoïdes) est appelée la partie interchondrale (pars intercartilaginea).

La cavité sous-vocale (cavitas infraglottica) est située entre les cordes vocales au-dessus et l'entrée de la trachée en dessous.

Ci-dessous vous pouvez trouver une photo et une description de la structure de la vue, des muscles et des ligaments du larynx humain.

Le squelette du larynx est formé de cartilages, appariés et non appariés. Les cartilages non appariés comprennent les cartilages thyroïdiens et cricoïdes et l'épiglotte. Les cartilages appariés du larynx sont aryténoïdes, en forme de corne, en forme de coin et granuleux non permanents.

Le cartilage thyroïdien du larynx (cartilago thyroidea) se compose de deux plaques quadrangulaires, reliées à un angle devant elles. Chez les hommes, cet angle fait fortement saillie vers l'avant, formant la saillie du larynx (proéminence laryngée). Les plaques droite et gauche du cartilage thyroïdien divergent en arrière et latéralement, comme un bouclier. Sur le bord supérieur du cartilage thyroïdien, au-dessus de la saillie du larynx, il y a une entaille thyroïdienne supérieure profonde (incisura thyroidea superior).

L'encoche thyroïdienne inférieure (incisura thyroidea inférieure), plus large et moins profonde, est située au bord inférieur du cartilage. Du bord postérieur des plaques droite et gauche, une longue corne supérieure (cornu superius) et une courte corne inférieure (cornu inferius) partent vers le haut. L'une des caractéristiques structurelles de ce cartilage laryngé est la présence d'une ligne oblique (linea obliqua) sur la surface externe des plaques droite et gauche - c'est le lieu d'attachement musculaire au cartilage thyroïdien.

Le cartilage cricoïde du larynx (cartilago cricoidea) est de forme similaire à un anneau. Il a une arcade tournée vers l'avant (arcus cartilaginis cricoideae) et une large plaque quadrangulaire postérieure de cartilage cricoïde (lamina cartilaginis cricoideae). Sur le bord supérieur-latéral de la plaque cartilagineuse, de chaque côté, il y a une surface articulaire aryténoïde (faciès articularis aryte-noidea) pour l'articulation avec le cartilage aryténoïde du côté correspondant. Sur chaque partie inférieure de la plaque de cartilage cricoïde, il y a une surface articulaire thyroïdienne (faciès articularis thyroidea) pour la connexion avec la corne inférieure du cartilage thyroïdien.

Le cartilage aryténoïde du larynx (cartilago aryte-noidea) ressemble à une pyramide. Ci-dessous se trouve la base (base cartilaginis arytenoideae). Le sommet du cartilage (apex cartilaginis arytenoideae) est dirigé vers le haut. Un processus vocal court (processus vocalis) part en avant de la base du cartilage, le processus musculaire (processus muscularis) est dirigé latéralement. Le cartilage aryténoïde a une surface antérolatérale (faciès antérolatéralis) avec une petite fosse oblongue (fovea oblonga) en dessous, ainsi qu'une surface médiale et postérieure (faciès medialis et faciès postérieur). La structure de ce cartilage du larynx comprend un peigne arqué (crista arcuata) situé au-dessus de la fosse oblongue, enveloppant une fosse triangulaire (fovea triangularis) du côté latéral. Au sommet du pétoncle, il y a une élévation - un monticule (colliculus).

L'épiglotte (épiglotte) a une partie inférieure étroite - la tige de l'épiglotte (petiolus epiglottidis) - et une large partie supérieure arrondie, sur laquelle le tubercule de l'épiglotte (tuberculum epiglotticum) est visible de derrière. La face avant de l'épiglotte fait face à la racine de la langue, le dos est dirigé vers le vestibule du larynx.

Le cartilage laryngé (cartilago corniculata) est situé à l'apex du cartilage aryténoïde et forme un tubercule en forme de corne (tuberculum corniculatum) près du larynx.

Le cartilage en forme de coin dans l'anatomie du larynx (cartilago cuneiformis) est situé dans l'épaisseur du pli du larynx scapulaire et forme un tubercule en forme de coin (tubeculum cuneiforme), couché sur le tubercule de la caroube.

Ces photos de la structure du larynx montrent des cartilages appariés et non appariés:

L'une des caractéristiques du larynx est que la mobilité du cartilage lors de la formation de la voix est assurée par la présence de deux articulations appariées (cricothyroïde et cricoïde) et l'action des muscles laryngés.

L'articulation cricothyroïdienne (articulation cricothyroïdée) dans l'anatomie du larynx humain est appariée; elle est formée par la jonction de la corne inférieure du cartilage thyroïde et de la surface articulaire sur le côté latéral de la plaque de cartilage cricoïde. Dans cette articulation combinée, le mouvement se produit autour de l'axe frontal: le cartilage thyroïdien s'incline vers l'avant et revient à sa position d'origine. L'articulation cricoïde (articulatio cricoarytenoidea), appariée, est formée par des surfaces articulaires à la base du cartilage aryténoïde et sur le bord supérieur-latéral de la plaque de cartilage cricoïde. Lorsque le cartilage aryténoïde est tourné vers l'intérieur, leurs processus vocaux se rapprochent (la glotte s'élargit), lorsqu'ils sont tournés vers l'extérieur, les processus vocaux divergent sur les côtés (la glotte s'élargit).

Ensuite, vous apprendrez la structure des muscles et des ligaments du larynx..

Le cartilage du larynx dans la zone des articulations et loin d'eux est relié par des ligaments.

La membrane thyroïdienne-hyoïde (membrana thyrohyoidea), reliant (lig. Thyrohyoideum medianum), ainsi que les ligaments thyroïde-hyoïde latéraux droit et gauche (lig. Thyrohyoideum laterale). L'épiglotte est reliée à l'os hyoïde par le ligament hyoïde-épiglottique (lig.hyoepiglotticum) et au cartilage thyroïde - par le ligament thyroïdien glandulaire (lig.thiroepiglotticum).

Le ligament cricothyroïdien médian du larynx (lig. Cricothyroideum medianum) relie le bord supérieur de l'arc du cartilage cricoïde et le bord inférieur du cartilage thyroïde. Le ligament crico-trachéal (ligament cricotrachéal) relie le bord inférieur de l'arc cartilagineux cricoïde au bord supérieur du premier (I) cartilage trachéal.

Dans la sous-muqueuse du larynx, il existe également de nombreuses fibres fibreuses et élastiques qui forment une membrane fibro-élastique du larynx (membrana fibroelastica laryngis), dans laquelle se distinguent une membrane quadrangulaire et un cône élastique du larynx. La membrane quadrangulaire (membrana quadrangularis) est située au niveau du vestibule du larynx, son bord supérieur de chaque côté atteint le pli scooplaryngien. Le bord inférieur de cette membrane forme de chaque côté un ligament du vestibule du larynx (lig.vestibulare), situé dans l'épaisseur du pli du même nom. Le cône élastique (cône élastique) est situé dans les parois de la cavité sous-voix.

Comme vous pouvez le voir sur la photo, l'anatomie du larynx est très complexe:

Le bord supérieur du cône élastique est tendu entre l'angle du cartilage thyroïde à l'avant et les processus vocaux du cartilage aryténoïde à l'arrière, formant les cordes vocales (ligg.vocale).

Les muscles du larynx sont subdivisés en dilatateurs de la glotte, constricteurs de la glotte et muscles qui sollicitent les cordes vocales. Tous les muscles du larynx (à l'exception de l'aryténoïde transverse) sont appariés.

Seul le muscle cricoïde postérieur (m. Cricoarytenoideus posterior) dilate la glotte, qui commence sur le côté postérieur de la plaque de cartilage cricoïde, monte et latéralement et se fixe au processus musculaire du cartilage aryténoïde. Ces muscles internes du larynx tirent les processus vocaux vers l'arrière, font tourner le cartilage aryténoïde vers l'extérieur et élargissent la glotte.

Rétrécissement des muscles cricoïdes latéraux de la glotte, thyroïde, transverses et obliques.

Le muscle cricoïde latéral (m. Cricoarytenoideus lateralis) commence sur le côté latéral de l'arc cartilagineux cricoïde, monte et en arrière et se fixe au processus musculaire du cartilage aryténoïde. Ce muscle tire le processus musculaire du cartilage aryténoïde vers l'avant: les processus vocaux se déplacent médialement, la glotte se rétrécit.

Le muscle thyroïdien (m. Thyroarytenoideus) commence sur la face interne de la plaque du cartilage thyroïdien, va en arrière et se fixe au processus musculaire du cartilage aryténoïde. Le muscle tire le processus musculaire vers l'avant, tandis que les processus vocaux se rapprochent, la glotte se rétrécit.

Le muscle aryténoïde transverse (m. Arytenoideus transversus), non apparié, est situé à l'arrière du cartilage aryténoïde droit et gauche. Lorsqu'il est contracté, ce muscle rapproche le cartilage aryténoïde, rétrécissant l'arrière de la glotte.

Le muscle aryténoïde oblique (m. Arytenoideus obliquus) va de la surface postérieure du processus musculaire d'un cartilage aryténoïde vers le haut et médialement jusqu'au bord latéral de l'autre cartilage aryténoïde. Les muscles aryténoïdes obliques droit et gauche, qui se croisent derrière le muscle aryténoïde transverse, rassemblent les cartilages aryténoïdes pendant la contraction. Les faisceaux des muscles aryténoïdes obliques continuent vers l'avant et vers le haut dans l'épaisseur des plis scapulaires sous la forme des muscles scapulaires et sont attachés aux bords latéraux de l'épiglotte. Les muscles scapulaires inclinent l'épiglotte vers l'arrière, fermant l'entrée du larynx (lors de la déglutition).

Serrez (tirez) les cordes vocales, la cricothyroïdie et les muscles vocaux. Le muscle cricothyroïdien (m. Cricothyroideus), composé de parties droites et obliques, commence sur la surface antérieure de l'arc cartilagineux cricoïde. La partie droite (pars recta) est attachée au bord inférieur du cartilage thyroïde, la partie oblique (pars obliqua) - à la corne inférieure du cartilage thyroïde. Le muscle cricothyroïdien (avec contraction bilatérale) incline le cartilage thyroïdien vers l'avant. Dans ce cas, la distance entre le cartilage thyroïde et les processus vocaux du cartilage aryténoïde augmente, les cordes vocales sont étirées (tendues).

Le muscle vocal (m. Vocalis) du larynx, ou le muscle thyroïdien médial, étroitement adjacent à la corde vocale, commence sur la face interne de l'angle du cartilage thyroïdien et est attaché au processus vocal du cartilage aryténoïde. Les fibres de ce muscle sont également tissées dans la corde vocale. Les tensions musculaires (étirent) toute la corde vocale ou ses différentes parties.

Les muscles du larynx, modifiant la position de son cartilage, élargissant ou rétrécissant la glotte, étirant ou relâchant les cordes vocales, contribuent à la formation d'un son (voix) de force et de hauteur variables.

Innervation du larynx: nerfs laryngés supérieurs et inférieurs (du nerf vague), branches laryngées-pharyngées (du tronc sympathique).

Approvisionnement en sang: artère laryngée supérieure (de l'artère thyroïdienne supérieure) et artère laryngée inférieure (de l'artère thyroïdienne inférieure). Le sang veineux s'écoule dans les veines laryngées supérieure et inférieure (affluents de la veine jugulaire interne).

Les vaisseaux lymphatiques s'écoulent dans les ganglions lymphatiques profonds du cou (jugulaire interne, prélaryngien).

Ici vous pouvez voir une photo sur le thème "La structure du larynx humain":

Fonction épiglotte

L'infection hémophilique affecte tous les organes humains, y compris les systèmes nerveux et respiratoire, provoquant une inflammation ou une suppuration. Surtout souvent, le cartilage de l'épiglotte est à risque d'infection par un hémophilus influenzae, qui provoque un syndrome d'épiglotte, un abcès et une épiglottite, qui sont classés comme des pathologies aiguës nécessitant un traitement obligatoire.

La structure habituelle des voies respiratoires et de l'œsophage dépend directement du cartilage de l'épiglotte, qui est impliqué dans le transport de la nourriture et de l'oxygène plus loin dans le corps. Par conséquent, il est très important de protéger cet organe de divers processus inflammatoires. L'inflammation de l'épiglotte affecte le plus souvent les enfants de 3 à 5 ans, en règle générale, ils souffrent de la maladie sous des formes aiguës en raison d'une faible immunité.

La structure et la signification de l'épiglotte

L'épiglotte est un cartilage élastique en forme de feuille situé au début du tube trachéal, sous la racine de la langue. L'organe a deux muscles - le scoop et la glande thyroïde. Lorsqu'ils se contractent, la fonction de déglutition est déclenchée et l'épiglotte descend, fermant le passage vers la trachée pour que la nourriture passe dans l'œsophage. C'est la tâche principale du corps.

Le cartilage de l'épiglotte est recouvert de fosses contenant des glandes muqueuses. Ils sont reliés par des nerfs à la muqueuse laryngée et à la racine de la langue, ainsi que des vaisseaux avec le nerf laryngé inférieur. Les glandes se composent de trois couches, chacune étant responsable de fonctions spécifiques:

Membrane muqueuse - elle est située à la surface et hydrate le cartilage pour réduire la friction avec d'autres organes et objets étrangers. L'épithélium de la membrane muqueuse est la partie de la membrane qui contient des éléments de purification de l'air. La lame de la membrane muqueuse est un tissu qui contient des nerfs, des glandes laryngées et des vaisseaux sanguins.

Chez certaines personnes, des caractéristiques individuelles de l'emplacement de l'organe sont observées, dans lesquelles la feuille de la surface antérieure de l'épiglotte se replie en deux, ce qui bloque le chemin vers le larynx et complique l'examen par laryngoscopie indirecte.

Maladies et leurs causes

Dans les dépressions de l'épiglotte, des processus inflammatoires peuvent se produire, dont la cause est le bacille hémophile - une infection qui affecte la cavité buccale. Les voies de transmission sont des organes qui sont des passerelles pour l'oxygène (nez et bouche). D'autres facteurs prédisposants peuvent également provoquer une inflammation:

dommages à la gorge à l'impact; brûler après avoir consommé des repas ou des boissons chauds; l'effet du tabagisme et des boissons alcoolisées.

Avec l'inflammation, l'organe grossit et les fonctions de l'épiglotte sont perturbées, ce qui empêche les voies respiratoires de transporter l'oxygène vers les poumons. Les agents bactériens affectent le système respiratoire, inhibant ainsi les antigènes du système immunitaire dans la cavité buccale, à la suite desquels des processus inflammatoires se produisent. En outre, l'organe change de forme, ce qui peut provoquer une sténose des voies respiratoires et entraîner la mort du patient.

Qui est à risque:

les personnes souffrant de réactions allergiques; bébés âgés de trois à cinq ans - chez les enfants, en raison d'une faible immunité, il existe un risque d'infection; les personnes qui ont subi une chirurgie de la rate; représentants masculins; les personnes dont le système immunitaire fonctionne mal.

Il existe plusieurs pathologies de l'épiglotte, dont l'une est la pénétration d'agents bactériens, et la seconde est des complications liées à l'âge, car elle se manifeste après l'âge de 30 ans (le cartilage se déforme et coule, rendant ainsi la respiration difficile).

L'épiglottite est une forme complexe d'infection à Haemophilus influenzae. Le danger de la maladie réside dans l'apparition soudaine de symptômes, qui consistent en des difficultés à respirer et à expirer, pouvant entraîner un arrêt respiratoire et la mort.

Avec un traitement rapide, l'inflammation peut être traitée avec succès, mais avec des complications, la maladie est divisée en plusieurs étapes, en fonction du tableau clinique.

Stades de développement de la maladie

Le stade initial de la maladie se manifeste par des symptômes non caractéristiques sous la forme d'un rhume. Au deuxième stade, les symptômes deviennent nettement plus compliqués, provoquant des sensations douloureuses dans la gorge, une augmentation des indicateurs de température et des difficultés de la fonction respiratoire. La troisième étape est l'apparition de complications, caractérisées par une cyanose des membres inférieurs et supérieurs en raison d'un manque d'oxygène, d'une salivation excessive et de ballonnements du nez. Ce tableau clinique nécessite une hospitalisation immédiate du patient, sinon les chances de sauver une personne sont considérablement réduites.

De plus, l'épiglottite est divisée en une forme œdémateuse (on observe un seuil de douleur excessivement élevé), abcès et infiltrant (les crises sont caractéristiques, les indicateurs de température montent à 38 degrés et une plaque apparaît sur la langue).

Syndrome d'épiglotte - caractérisé par une sensation de boule dans la gorge et rend la respiration un peu difficile. Dans ce cas, il est important d'essayer le moins possible de faire des mouvements de déglutition afin de ne pas irriter le cartilage lorsqu'il est soulevé..

Si la douleur s'intensifie, vous devez contacter le spécialiste traitant pour des mesures de diagnostic aux rayons X. Cela aidera à déterminer la présence d'une tumeur et à établir un diagnostic précis. Les femmes sont à risque.

Le tableau clinique chez les enfants et les adultes

Les symptômes de l'inflammation ou du syndrome d'épiglotte commencent par un simple rhume, accompagné de fièvre, d'éternuements douloureux et d'un écoulement nasal. Mais alors la symptomatologie se manifeste en fonction du type, de la forme et du type de complication.

Le tableau clinique diffère chez les enfants et les adultes en raison des différences dans le développement des systèmes de protection. Ainsi, la manifestation la plus complexe et l'évolution la plus grave de la pathologie sont observées chez les enfants.

L'apparition de l'épiglottite aiguë est caractérisée par un mal de gorge, une douleur à la déglutition (dysphagie), un enrouement (dysphonie) et une augmentation de la température corporelle..

Pour soulager la douleur, il est recommandé d'étirer votre cou, d'ouvrir la bouche et de tirer la langue.

Complications des processus inflammatoires

Les complications des maladies de l'épiglotte sont très dangereuses et, si elles sont ignorées ou auto-traitées, entraînent la mort. Fondamentalement, en raison de l'épiglottite, une forme d'abcès se produit - une complication aiguë qui provoque des processus purulents dans la cavité buccale et une augmentation du cartilage de l'épiglotte.

Les complications entraînant la mort ont des conséquences plus graves, en particulier chez les enfants - insuffisance respiratoire aiguë, aspiration de vomissements, coma hypoxique.

Mesures diagnostiques

En raison de la gravité des symptômes dans les processus pathologiques, le patient n'a pas besoin d'un diagnostic spécial. Cependant, au stade initial de la maladie, le spécialiste prescrit des mesures de diagnostic, qui comprennent un examen et un examen aux rayons X..

Afin de déterminer la cause et le degré de gonflement, une prise de sang et un frottis de la cavité buccale sont prescrits. Pour certains patients, une procédure est effectuée avec l'introduction d'une sonde endotrachéale - elle n'obstrue pas la respiration et aide à déterminer avec précision la maladie.

Activités de guérison

Dans un premier temps, le traitement des pathologies de l'épiglotte se déroule dans un hôpital, dans le but d'utiliser un tube en plastique qui normalise la respiration. Ensuite, un cours de récupération est effectué, alimenté par des drains, des nutriments sont injectés dans le sang.

Après la sortie, un traitement médicamenteux, un rinçage et l'utilisation de décoctions à base de plantes sont prescrits. Avec des actions thérapeutiques visant à lutter contre l'inflammation purulente, des médicaments sont nécessaires pour absorber les abcès, mais si un tel traitement est inefficace, ils sont découpés sous anesthésie à l'aide d'instruments spécialisés..

Si le diagnostic n'est pas déterminé, les médecins prescrivent des massages, des inhalations, des gargarismes ou des tranquillisants.

Parfois, la cryothérapie est utilisée - une procédure utilisant le froid. Il est sans danger pour les personnes souffrant d'hypersensibilité, car il ne charge pas le système thermorégulateur, ne sollicite pas le corps. En cas de pathologie de l'épiglotte, un traitement local est effectué.

La prévention

Après le traitement, en particulier chez les enfants, la prévention est importante pour protéger l'organe atteint et restaurer le système immunitaire le plus rapidement possible. Pour cela, des médicaments sont prescrits, dont le cours dure 1 à 2 semaines. Le vaccin préventif est administré aux enfants de moins de 5 ans.

Pendant la période de récupération, les remèdes populaires sont largement utilisés, mais après consultation du spécialiste traitant et uniquement avec sa permission. L'huile de rose musquée est un bon remède et pendant le plat principal, vous pouvez instiller ou boire de l'huile 2 fois par semaine. Boire de l'alcool et fumer doit être évité.

Conclusion

Le rôle de l'épiglotte est très important dans les processus vitaux du corps.Par conséquent, dès les premiers signes de maladies des organes, vous devez demander une aide qualifiée, sinon la personne suffoquera simplement. Il est important de respecter les recommandations de traitement et de prévention afin de réduire le risque de complications des processus inflammatoires.

IL EST IMPORTANT DE SAVOIR! Un remède efficace contre les maux de gorge et les maladies liées à la gorge, recommandé par Olga Larina!...

Chaque personne, dans une plus ou moins grande mesure, est intéressée et prend soin de sa propre santé - elle essaie de mener un style de vie correct, et lorsque les premiers symptômes apparaissent, signalant des dysfonctionnements et des dysfonctionnements dans le corps, il sollicite l'aide d'un spécialiste..

Le plus souvent, lors d'une visite chez le médecin ORL, le patient arrive en cas de maladies virales, de grippe, d'angor compliqué. Dans le même temps, il existe de nombreuses pathologies des organes ORL (à la fois chez les enfants et chez les adultes), dont les principaux symptômes sont extrêmement nécessaires à connaître - cela aidera à diagnostiquer la maladie en temps opportun et à prescrire un traitement.

Épiglotte - concept et objectif fonctionnel ↑

Dans la terminologie médicale, cet organe est compris comme un cartilage mobile qui joue le rôle d'un adaptateur reliant le pharynx à la trachée et empêche les particules alimentaires et les corps étrangers d'y pénétrer..

Au moment d'avaler de la nourriture, l'épiglotte ferme le chemin trachéal, tandis qu'au repos, elle est légèrement ouverte et le cartilage est légèrement surélevé - cela fournit un flux d'air. Avec les lésions infectieuses de l'organe, son augmentation multiple est observée en raison d'un œdème tissulaire étendu. Le résultat est une difficulté à respirer. Pour une personne qui présente des symptômes similaires, tout peut se terminer assez tristement si l'assistance médicale n'est pas fournie à temps..

Si nous comparons une photo disséquée d'une valve cartilagineuse dans un état normal avec un analogue en état d'inflammation, alors ce défaut sera clairement visible sur la photo..

Les micro-organismes infectieux affectant l'organe sont très insidieux, chargés de complications, et dans un cas sur trois, leur «connaissance» est fatale si la maladie n'est pas diagnostiquée à temps.

UNE ODEUR DE LA BOUCHE? La banale «mauvaise odeur» de la bouche se transforme en une maladie grave. Environ 92% des décès humains sont causés par une infestation de parasites qui peuvent être éliminés!...

L'épiglotte est un composant non apparié du larynx, qui, si nécessaire, en bloque l'accès, assurant ainsi son activité ininterrompue. C'est le principal objectif fonctionnel du composant.

En étudiant à l'aide d'une photo la structure de l'épiglotte chez un patient adulte et chez un enfant, trois couches doivent être distinguées, disposées dans l'ordre suivant:

membrane muqueuse - la couche de surface externe, se compose d'un revêtement - épithélium et une plaque. L'activité de la membrane muqueuse est soutenue par une variante assez brusque du tissu cartilagineux - tissu squelettique élastique; la couche superficielle de l'épithélium dans la cavité buccale et sur une zone importante du larynx. La composition de la surface est plate, à plusieurs niveaux, non sujette à la kératinisation et à la mort des particules tissulaires. Son mouvement vers la rangée suivante - l'épithélium cilié est une ligne quelque peu inégale (le seuil de transition est clairement visible lorsqu'il est agrandi sur les images). La profondeur de la transition est individuelle, sa taille peut différer en fonction des caractéristiques structurelles du corps, de l'âge d'un adulte ou d'un enfant, de l'état de santé du larynx; la propre plaque de muqueuse des tissus mous est une couche lâche et molle de composition qui remplit une fonction de connexion et enveloppe les glandes salivaires, le système circulatoire, les ganglions lymphatiques et les vaisseaux sanguins, ainsi que les terminaisons nerveuses et les fibres tissulaires. Situées dans les dépressions cartilagineuses, les glandes sont souvent perforées, créant un précédent pour la formation de plusieurs composants en une seule coupure. Le kyste est la maladie la plus courante ↑

Malgré le haut niveau de développement de la science moderne, les médecins sont toujours incapables de déterminer la véritable cause qui provoque le développement de la maladie, qui survient à la fois chez les patients adultes et les enfants. La version principale est le colmatage de l'organe avec du mucus et de petites microparticules de débris.

Un point important! Un kyste peut être une maladie acquise qui affecte une personne, ou il peut accompagner un enfant dès la naissance et se transmettre au niveau génétique. Dans ce dernier cas, un kyste de la gorge chez les enfants affecte le corps même au stade de la formation de l'embryon.

CECI EST VRAIMENT IMPORTANT! En ce moment, vous pouvez apprendre un moyen peu coûteux de vous débarrasser d'un mal de gorge... APPRENEZ >>

La maladie est classée comme suit:

Un kyste de rétention est le cas le plus courant causé par un larynx bloqué. Un tel kyste a ses propres symptômes, de structure mince, de consistance aqueuse; kyste dermoïde - structure dense vers l'extérieur, à l'intérieur - visqueux. L'enfant est diagnostiqué extrêmement rarement; kyste secondaire - à la suite de la formation bénigne transférée. Les symptômes ne se manifestent pas pendant une longue période et ce n'est qu'en cas de détérioration générale de la santé qu'une personne est diagnostiquée avec une pathologie; vide - un kyste de larinzgole. C'est une formation vide à l'intérieur. Il répond bien à la détection précoce. Syndrome d'épiglotte ↑

Sensations désagréables dans la gorge (pression constante, qui augmente fortement lorsque le corps se penche), inconfort immédiatement après avoir mangé, sur fond de surexcitation nerveuse - ce sont tous des symptômes externes du syndrome dit de l'épiglotte, dont les médecins se disputent encore. Les opinions sur la question de savoir si une telle pathologie est considérée comme une maladie ou non restent controversées. Il est particulièrement difficile de résoudre ce problème lorsqu'il s'agit de la santé de l'enfant..

Pour minimiser les symptômes inquiétants, suivez ces instructions:

ayez toujours de l'eau ou du thé sous la main. Une infusion de camomille officinale fera parfaitement face à une boule dans la gorge; l'huile de rose musquée aide bien lorsqu'elle est instillée en position horizontale dans le passage nasal; si l'inconfort est fort, il est préférable de voir un spécialiste - un oto-rhino-laryngologiste, il prescrira un examen et, si nécessaire, prescrira un cours de cryothérapie.

Il est important de comprendre que dans la très grande majorité des cas, ces troubles sont associés à des changements liés à l'âge dans la structure anatomique du larynx. L'essentiel est de pouvoir séparer la vraie maladie de l'organe du syndrome de la maladie et de commencer le traitement à temps. Un test simple consiste à prendre quelques gorgées de bicarbonate de soude. Si les sensations ne s'intensifient pas, cela signifie que nous ne parlons pas d'une pathologie grave.

Tout dans le corps humain est pensé dans les moindres détails et chaque organe est responsable de son propre domaine de travail. En ce moment, je veux parler de ce qu'est le larynx. Les fonctions et la structure de ce corps seront discutées dans cet article..

Terminologie principale

Au tout début, il est impératif de comprendre les termes et concepts qui seront activement utilisés dans le texte de l'article. Ainsi, le larynx est avant tout un organe creux, une partie spéciale et la plus importante de tout le système respiratoire. Il se compose d'une masse de muscles et de cartilage, situés entre le pharynx et la trachée et qui accomplissent la tâche la plus importante qui leur est assignée: compléter les voies respiratoires. En bref, les fonctions du larynx: la production vocale, ainsi que le transfert d'oxygène vers les poumons.

Structure du larynx

Maintenant, on sait déjà ce qu'est le larynx. La structure et la fonction de cet organe sont très importantes. Il est situé dans la région de la 4e à la 6e vertèbre cervicale. Il est important de noter, cependant, que le larynx se connecte à l'os hyoïde ainsi qu'aux ligaments. D'en haut, il accostera avec le pharynx, en dessous - avec la trachée. Le larynx lui-même est ce qu'on appelle le squelette cartilagineux, qui est représenté par les très grands cartilages suivants:

  • aryténoïde;
  • en forme de corne;
  • en forme de coin.

La base même de cet organe est le cartilage en forme d'anneau, qui est nommé ainsi parce que sa structure même ressemble à un anneau. Fait intéressant, vous pouvez également le ressentir vous-même. Il est situé directement sous la pomme d'Adam, ou, en d'autres termes, la «pomme d'Adam».

Le larynx est recouvert par l'épiglotte - un cartilage spécial non apparié qui protège les voies respiratoires de la nourriture et de divers objets étrangers qui y pénètrent. Le cartilage aryténoïde est situé à l'arrière du larynx. En eux-mêmes, ils sont mobiles, de sorte que l'écart entre eux peut à la fois s'élargir et se réduire, en fonction des besoins.

Muscles laryngés

Considérant un organe tel que le larynx, la structure et les fonctions ne peuvent être ignorées. Il convient de noter que les muscles sont de la plus haute importance dans la structure du larynx. Ils sont externes et internes..

Le but principal des muscles externes est d'abaisser et d'élever cet organe. Il y en a 4:

  • sternohyoïdien;
  • styopharynx;
  • sterno-thyroïde;
  • thyroïde hyoïde.

La subdivision des muscles internes est encore plus volumineuse. Ainsi, ils sont divisés en quatre catégories principales:

  1. Les deux premiers muscles sont responsables de l'expansion ainsi que du rétrécissement de la glotte..
  2. Le troisième muscle travaille pour tirer les cordes vocales.
  3. Le quatrième fournit le mouvement d'un aussi petit organe que l'épiglotte.

Autre sur la structure du larynx

Il est également important de se rappeler qu'il existe d'autres éléments constitutifs du larynx..

  • L'artère thyroïdienne aide à fournir du sang à cet organe. Son écoulement se fait par la veine jugulaire supérieure.
  • Le larynx lui-même se compose de trois sections: espace vestibulaire, médian et post-pli.
  • L'innervation du larynx est assurée par les branches d'un nerf appelé le vague.

Fonction larynx 1. conductrice

Considérant un organe tel que le larynx, ses fonctions ne peuvent être ignorées. Dans un premier temps, il faut noter que le larynx est un véhicule. Il transfère l'air à travers sa cavité vers les poumons, ce qui assure le fonctionnement normal de tout le système respiratoire. Il est important de noter que cet organe, en raison de son expansion ou de sa contraction, est capable d'influencer la profondeur, ainsi que le rythme des mouvements respiratoires. Tout dépend de combien le larynx a "aimé" l'air que la personne respirait.

Fonction laryngée 2. Respiratoire

Nous considérons plus loin les principales fonctions du larynx. Ce qui suit découle parfaitement du paragraphe précédent: cet organe participe directement au système respiratoire. La quantité d'air fournie aux voies respiratoires inférieures est régulée par l'expansion et la contraction du larynx. Il est à noter que si une personne respire normalement, calmement, l'écart vocal se dilate légèrement. Avec une respiration profonde, il se dilate considérablement et lorsque l'air est retenu, il se rétrécit jusqu'à la frontière..

Fonction laryngée 3. Protection

Nous considérons plus en détail les fonctions du larynx. Il est impératif de mentionner l'une de ses tâches les plus importantes - la protection. Ainsi, en avalant de la nourriture, l'épiglotte a tendance à tomber, ce qui fait que le larynx s'élève légèrement. En conséquence, il devient impossible pour la nourriture de pénétrer dans la lumière de cet organe, ce qui pourrait affecter négativement son travail. L'élévation de l'épiglotte est la première barrière protectrice. Le suivant est une toux violente qui survient après que des particules de nourriture pénètrent dans le larynx. Ainsi, le corps jette le superflu de cet organe. Le troisième niveau de protection est la présence de mucus bactéricide, de nodules lymphatiques et d'épithélium cilié..

Fonction 4. Éducation vocale

Quelle autre fonction remplit le larynx? Donc, il est très important de dire que cet organe particulier est celui qui forme la voix. Autrement dit, c'est le larynx qui permet aux gens de parler et de transmettre les informations souhaitées à l'interlocuteur. Mais la sélection d'une «voix vivante» est déjà l'œuvre d'autres organes. Différents sons sont générés dans le larynx. C'est ici qu'ils acquièrent une coloration émotionnelle particulière..

Il est également important de noter que certaines hormones peuvent affecter l'activité et la fonction des cordes vocales. Par exemple, les hormones des gonades, des glandes surrénales, de la thyroïde et de l'hypophyse. C'est pourquoi pendant la puberté (dans la période de 12 à 16 ans) la voix d'une personne peut changer ou «casser».

En bref sur toutes les fonctions du larynx

Après avoir examiné en détail toutes les fonctions du larynx humain, en guise de petite conclusion, je voudrais en fournir une courte liste pour une familiarisation plus rapide:

  1. Le larynx conduit l'air de la trachée dans un sens et vers le nasopharynx dans l'autre.
  2. Les fonctions les plus importantes du larynx: contrôle de la quantité et de la qualité de l'air entrant.
  3. Le larynx contrôle la profondeur ainsi que le rythme de la respiration d'une personne.
  4. Que fait d'autre le larynx? Les fonctions de cet organe sont de protéger contre les particules alimentaires et autres éléments étrangers de pénétrer dans sa cavité. Dans ce cas, trois principaux mécanismes de protection entrent en jeu..
  5. Quelles sont les autres fonctions du larynx? Ce corps est directement impliqué dans la création de la voix. C'est ici que naissent tous les sons, qui s'ajoutent plus tard au discours humain habituel..

Maladies du larynx

Après avoir compris ce qu'est le larynx, les fonctions de cet organe, il faut également dire quelques mots sur les problèmes et les maladies qui peuvent l'affecter.

  1. Développement anormal. Dans ce cas, nous parlons d'un défaut de membrane congénitale. Faire face à cela n'est possible qu'avec l'aide d'une intervention chirurgicale. Et plus tôt cela est fait (à une enfance plus précoce), mieux c'est pour la personne elle-même..
  2. Sténose aiguë. Elle survient le plus souvent chez les enfants qui n'ont pas encore atteint l'âge de cinq ans. Les causes de ce problème sont variées. La maladie se manifeste par un changement de voix, un essoufflement, ainsi qu'un rejet involontaire de la tête de l'enfant.
  3. Brûlures du larynx. Vous pouvez les obtenir en raison de divers produits chimiques. Dans ce cas, cet organe commencera à gonfler et il y aura également une forte douleur. Si les cordes vocales sont touchées en même temps, la voix peut également changer..
  4. Processus inflammatoires. Ces problèmes peuvent précisément provoquer une maladie telle que la sténose décrite ci-dessus. Les enfants malades ont une respiration bruyante, il peut y avoir des problèmes d'inhalation. Une sensation de manque d'oxygène est également possible.

Après avoir examiné la structure et les fonctions du larynx humain, nous pouvons tirer une conclusion simple qu'il s'agit de l'organe le plus important de notre corps. C'est pourquoi, au moindre soupçon de sa maladie, il est nécessaire de consulter un médecin. L'automédication dans ce cas peut même être dangereuse pour la santé..

L'infection hémophilique affecte tous les organes humains, y compris les systèmes nerveux et respiratoire, provoquant une inflammation ou une suppuration. Surtout souvent, le cartilage de l'épiglotte est à risque d'infection par un hémophilus influenzae, qui provoque un syndrome d'épiglotte, un abcès et une épiglottite, qui sont classés comme des pathologies aiguës nécessitant un traitement obligatoire.

La structure habituelle des voies respiratoires et de l'œsophage dépend directement du cartilage de l'épiglotte, qui est impliqué dans le transport de la nourriture et de l'oxygène plus loin dans le corps. Par conséquent, il est très important de protéger cet organe de divers processus inflammatoires. L'inflammation de l'épiglotte affecte le plus souvent les enfants de 3 à 5 ans, en règle générale, ils souffrent de la maladie sous des formes aiguës en raison d'une faible immunité.

Le contenu de l'article

La structure et la signification de l'épiglotte

L'épiglotte est un cartilage élastique en forme de feuille situé au début du tube trachéal, sous la racine de la langue. L'organe a deux muscles - le scoop et la glande thyroïde. Lorsqu'ils se contractent, la fonction de déglutition est déclenchée et l'épiglotte descend, fermant le passage vers la trachée pour que la nourriture passe dans l'œsophage. C'est la tâche principale du corps.

Le cartilage de l'épiglotte est recouvert de fosses contenant des glandes muqueuses. Ils sont reliés par des nerfs à la muqueuse laryngée et à la racine de la langue, ainsi que des vaisseaux avec le nerf laryngé inférieur. Les glandes se composent de trois couches, chacune étant responsable de fonctions spécifiques:

  1. Membrane muqueuse - elle est située à la surface et hydrate le cartilage pour réduire la friction avec d'autres organes et objets étrangers.
  2. L'épithélium muqueux est la partie de la membrane qui contient des éléments de purification de l'air.
  3. La lame de la membrane muqueuse est un tissu qui contient des nerfs, des glandes laryngées et des vaisseaux sanguins.

Chez certaines personnes, des caractéristiques individuelles de l'emplacement de l'organe sont observées, dans lesquelles la feuille de la surface antérieure de l'épiglotte se replie en deux, ce qui bloque le chemin vers le larynx et complique l'examen par laryngoscopie indirecte.

Maladies et leurs causes

Dans les dépressions de l'épiglotte, des processus inflammatoires peuvent se produire, dont la cause est le bacille hémophile - une infection qui affecte la cavité buccale. Les voies de transmission sont des organes qui sont des passerelles pour l'oxygène (nez et bouche). D'autres facteurs prédisposants peuvent également provoquer une inflammation:

  • dommages à la gorge à l'impact;
  • brûler après avoir consommé des repas ou des boissons chauds;
  • l'effet du tabagisme et des boissons alcoolisées.

Avec l'inflammation, l'organe grossit et les fonctions de l'épiglotte sont perturbées, ce qui empêche les voies respiratoires de transporter l'oxygène vers les poumons. Les agents bactériens affectent le système respiratoire, inhibant ainsi les antigènes du système immunitaire dans la cavité buccale, à la suite desquels des processus inflammatoires se produisent. En outre, l'organe change de forme, ce qui peut provoquer une sténose des voies respiratoires et entraîner la mort du patient.

Qui est à risque:

  • les personnes souffrant de réactions allergiques;
  • bébés âgés de trois à cinq ans - chez les enfants, en raison d'une faible immunité, il existe un risque d'infection;
  • les personnes qui ont subi une chirurgie de la rate;
  • représentants masculins;
  • les personnes dont le système immunitaire fonctionne mal.

Il existe plusieurs pathologies de l'épiglotte, dont l'une est la pénétration d'agents bactériens, et la seconde est des complications liées à l'âge, car elle se manifeste après l'âge de 30 ans (le cartilage se déforme et coule, rendant ainsi la respiration difficile).

L'épiglottite est une forme complexe d'infection à Haemophilus influenzae. Le danger de la maladie réside dans l'apparition soudaine de symptômes, qui consistent en des difficultés à respirer et à expirer, pouvant entraîner un arrêt respiratoire et la mort.

Avec un traitement rapide, l'inflammation peut être traitée avec succès, mais avec des complications, la maladie est divisée en plusieurs étapes, en fonction du tableau clinique.

Stades de développement de la maladie

  1. Le stade initial de la maladie se manifeste par des symptômes non caractéristiques sous la forme d'un rhume..
  2. Au deuxième stade, les symptômes deviennent nettement plus compliqués, provoquant des sensations douloureuses dans la gorge, une augmentation des indicateurs de température et des difficultés de la fonction respiratoire.
  3. La troisième étape est l'apparition de complications, caractérisées par une cyanose des membres inférieurs et supérieurs en raison d'un manque d'oxygène, d'une salivation excessive et de ballonnements du nez. Ce tableau clinique nécessite une hospitalisation immédiate du patient, sinon les chances de sauver une personne sont considérablement réduites.

De plus, l'épiglottite est divisée en une forme œdémateuse (on observe un seuil de douleur excessivement élevé), abcès et infiltrant (les crises sont caractéristiques, les indicateurs de température montent à 38 degrés et une plaque apparaît sur la langue).

Syndrome d'épiglotte - caractérisé par une sensation de boule dans la gorge et rend la respiration un peu difficile. Dans ce cas, il est important d'essayer le moins possible de faire des mouvements de déglutition afin de ne pas irriter le cartilage lorsqu'il est soulevé..

Si la douleur s'intensifie, vous devez contacter le spécialiste traitant pour des mesures de diagnostic aux rayons X. Cela aidera à déterminer la présence d'une tumeur et à établir un diagnostic précis. Les femmes sont à risque.

Le tableau clinique chez les enfants et les adultes

Les symptômes de l'inflammation ou du syndrome d'épiglotte commencent par un simple rhume, accompagné de fièvre, d'éternuements douloureux et d'un écoulement nasal. Mais alors la symptomatologie se manifeste en fonction du type, de la forme et du type de complication.

Le tableau clinique diffère chez les enfants et les adultes en raison des différences dans le développement des systèmes de protection. Ainsi, la manifestation la plus complexe et l'évolution la plus grave de la pathologie sont observées chez les enfants.

L'apparition de l'épiglottite aiguë est caractérisée par un mal de gorge, une douleur à la déglutition (dysphagie), un enrouement (dysphonie) et une augmentation de la température corporelle..

Pour soulager la douleur, il est recommandé d'étirer votre cou, d'ouvrir la bouche et de tirer la langue.

Complications des processus inflammatoires

Les complications des maladies de l'épiglotte sont très dangereuses et, si elles sont ignorées ou auto-traitées, entraînent la mort. Fondamentalement, en raison de l'épiglottite, une forme d'abcès se produit - une complication aiguë qui provoque des processus purulents dans la cavité buccale et une augmentation du cartilage de l'épiglotte.

Les complications entraînant la mort ont des conséquences plus graves, en particulier chez les enfants - insuffisance respiratoire aiguë, aspiration de vomissements, coma hypoxique.

Mesures diagnostiques

En raison de la gravité des symptômes dans les processus pathologiques, le patient n'a pas besoin d'un diagnostic spécial. Cependant, au stade initial de la maladie, le spécialiste prescrit des mesures de diagnostic, qui comprennent un examen et un examen aux rayons X..

Afin de déterminer la cause et le degré de gonflement, une prise de sang et un frottis de la cavité buccale sont prescrits. Pour certains patients, une procédure est effectuée avec l'introduction d'une sonde endotrachéale - elle n'obstrue pas la respiration et aide à déterminer avec précision la maladie.

Activités de guérison

Dans un premier temps, le traitement des pathologies de l'épiglotte se déroule dans un hôpital, dans le but d'utiliser un tube en plastique qui normalise la respiration. Ensuite, un cours de récupération est effectué, alimenté par des drains, des nutriments sont injectés dans le sang.

Après la sortie, un traitement médicamenteux, un rinçage et l'utilisation de décoctions à base de plantes sont prescrits. Avec des actions thérapeutiques visant à lutter contre l'inflammation purulente, des médicaments sont nécessaires pour absorber les abcès, mais si un tel traitement est inefficace, ils sont découpés sous anesthésie à l'aide d'instruments spécialisés..

Si le diagnostic n'est pas déterminé, les médecins prescrivent des massages, des inhalations, des gargarismes ou des tranquillisants.

Parfois, la cryothérapie est utilisée - une procédure utilisant le froid. Il est sans danger pour les personnes souffrant d'hypersensibilité, car il ne charge pas le système thermorégulateur, ne sollicite pas le corps. En cas de pathologie de l'épiglotte, un traitement local est effectué.

La prévention

Après le traitement, en particulier chez les enfants, la prévention est importante pour protéger l'organe atteint et restaurer le système immunitaire le plus rapidement possible. Pour cela, des médicaments sont prescrits, dont le cours dure 1 à 2 semaines. Le vaccin préventif est administré aux enfants de moins de 5 ans.

Pendant la période de récupération, les remèdes populaires sont largement utilisés, mais après consultation du spécialiste traitant et uniquement avec sa permission. L'huile de rose musquée est un bon remède et pendant le plat principal, vous pouvez instiller ou boire de l'huile 2 fois par semaine. Boire de l'alcool et fumer doit être évité.

Conclusion

Le rôle de l'épiglotte est très important dans les processus vitaux du corps.Par conséquent, dès les premiers signes de maladies des organes, vous devez demander une aide qualifiée, sinon la personne suffoquera simplement. Il est important de respecter les recommandations de traitement et de prévention afin de réduire le risque de complications des processus inflammatoires.

L'épiglotte (cartilage de l'épiglotte) est un organe en forme de cuillère non apparié appartenant au larynx. Le rôle principal du cartilage de l'épiglotte est la fonction de la "couverture" du larynx, c'est grâce à l'épiglotte que la lumière du larynx s'ouvre et se ferme. Au moment de la déglutition, l'épiglotte ferme l'entrée du larynx, empêchant le bol alimentaire de pénétrer dans les voies respiratoires. Le dessin de gauche décrit l'épiglotte depuis sa face postérieure..

Dans la figure de gauche, la membrane muqueuse a été retirée par micropréparation, et un petit morceau de l'épiglotte a été découpé à droite, de sorte que toutes les couches de l'organe soient visibles, comme dans les préparations histologiques conventionnelles.

Compte tenu de la structure de l'épiglotte, plusieurs couches peuvent être distinguées, qui sont disposées dans l'ordre suivant:

1. La membrane muqueuse (CO) est la couche superficielle formée par l'épithélium (E) et la lamina propria (LN). La membrane muqueuse est soutenue par un type rare de cartilage - le cartilage de l'épiglotte élastique (X), qui forme le squelette de l'épiglotte.

2. L'épithélium sur la face orale (RP) et la majeure partie de la surface laryngée (HP) de l'organe est multicouche plat non kératinisant. Sa transition en un épithélium cilié à plusieurs rangées sous la forme d'une ligne inégale (voir tête de flèche) peut se produire à une profondeur individuellement variable de l'entrée du larynx, aditus laryngis.

3. La lamina propria de la membrane muqueuse est une couche de tissu conjonctif lâche qui entoure les glandes laryngées mixtes (G), les vaisseaux sanguins et lymphatiques et les fibres nerveuses. Les glandes épiglotte se trouvent dans des dépressions plus ou moins peu profondes du cartilage de l'épiglotte; ces zones sont souvent perforées, donnant l'apparence de plusieurs formations cartilagineuses séparées en une seule coupe.

Sur la surface cartilagineuse exposée (à gauche), on peut voir les dépressions susmentionnées (Y) et les trous fréquents (O) laissés par les glandes laryngées. Les fibres nerveuses (NV) traversent certaines d'entre elles.

Sur la figure, vous pouvez voir (de haut en bas) les plis du larynx scapulaire (NS), les plis ventriculaires (VC), les cordes vocales (VC), l'entrée du ventricule (V) et le tubercule en forme de coin (CB).