Principal

Oncologie

Hormones et rôle des glandes surrénales

Les glandes surrénales ne sont pas seulement un organe vital dans le corps humain, c'est le centre du système hormonal qui affecte le reste des organes endocriniens.

Le bien-être et les performances d'une personne dépendent du fonctionnement organique de ces glandes, situées sur les points supérieurs des reins..

À partir de cet article, le lecteur apprendra ce que sont les glandes surrénales, quelles hormones elles produisent, leurs noms et leurs fonctions..

informations générales

Les glandes surrénales sont une glande endocrine appariée. Chaque glande surrénale est située au sommet de chaque rein, comme si elle était placée au-dessus du rein. D'où le nom de ces organes du système endocrinien a été formé..

La glande surrénale droite ressemble au bicorne d'un guerrier français à l'époque de Napoléon, celle de gauche a une forme semi-circulaire, comme un croissant de lune. À l'extérieur, les glandes sont protégées par un tissu fibreux qui forme une capsule. La partie inférieure de la capsule est reliée aux reins par des trabécules.

La couche externe de la capsule est dense et a une fonction protectrice. La couche intérieure est plus douce et plus lâche. Branche du tissu capsulaire vers le cortex

  • des trabécules minces, constituées de plaques, de brins et de cloisons, formant une sorte de squelette et donnant la forme correspondante à l'organe;
  • les vaisseaux sanguins qui donnent de l'oxygène et des nutriments et reçoivent en retour la portion appropriée des substances excitantes;
  • nerfs.

L'espace entre les septa est rempli de tissu conjonctif poreux imprégné de fibres nerveuses et de petits vaisseaux sanguins - capillaires.

Le parenchyme surrénal se compose de:

  1. Substance corticale qui occupe la partie principale de l'organe (cortex surrénalien) qui produit des corticostéroïdes.
  2. La moelle épinière située à l'intérieur de la glande au milieu et entourée de tous côtés par le cortex. La substance cérébrale produit des catécholamines qui affectent la fréquence cardiaque, la contractilité des fibres musculaires, le métabolisme des glucides.

Écorce d'orgue

La substance corticale, à son tour, est divisée en trois zones:

  • glomérulaire;
  • faisceau;
  • engrener.

Le fonctionnement de la glande est contrôlé par l'hypophyse du cerveau, qui produit l'hormone adrénocorticotrope (ACTH), le système rénine-angiotensine-aldostérone associé aux reins, et produit également des substances hormonales.

Une fine couche d'épithélium peut être tracée sous la capsule - qui, en cours de reproduction, régénère le cortex. Grâce aux cellules épithéliales à la surface de la glande, des corps interrénaux se forment, ce qui peut provoquer des tumeurs, y compris celles sujettes aux métastases.

Entre les deux zones - le faisceau et le glomérulaire, il y a une couche intermédiaire de cellules insignifiantes, qui, selon les experts, sont responsables de l'auto-guérison du faisceau et des zones réticulaires, les reconstitue avec de nouveaux endocrinocytes.

La zone réticulaire endoplasmique est bien développée; les mitochondries ont des plis tubulaires typiques (crêtes). Les cordons épithéliaux forment une structure tissulaire poreuse.

Partie du cerveau

La moelle épinière (moelle épinière) est formée de chromaffinocytes ou de phéochromocytes relativement élargis. Les vaisseaux sanguins - sinusoïdes - circulent entre eux. Les cellules sont divisées:

  • sur la lumière, produisant de l'adrénaline;
  • sombre, produisant de la noradrénaline.

Le plasma intracellulaire des épinéphrocytes et des norépinéphrocytes est rempli de sécrétions granulaires, le noyau est rempli d'une protéine qui accumule les catécholamines. Les chromaphinocytes sont mis en évidence lorsqu'ils sont traités avec des sels de chrome, d'argent et d'autres métaux lourds.

Cette propriété se reflète dans les noms des cellules. Les granules de chromaffine compactés électroniquement contiennent des protéines de chromogranine et des neuropeptides enképhaline, ce qui indique que les cellules appartiennent à des formations neurohormonales d'un système neuroendocrinien interconnecté.

Hormones surrénales

Les glandes surrénales sont un organe endocrinien vital, sans lequel le corps ne peut exister. Ses deux départements - le cerveau et cortical, produisent un complexe d'enzymes endocriniennes qui affectent les systèmes cardiovasculaire, nerveux, immunitaire et reproducteur du corps..

Département du cerveau

La moelle épinière est séparée du cortex par une petite couche de tissu conjonctif. La substance cérébrale produit des hormones «résistance au stress» - les catécholamines. Il s'agit de l'adrénaline bien connue, qui entre immédiatement dans la circulation sanguine, et de la noradrénaline, qui sert de sorte de dépôt d'adrénaline..

Les catécholamines se forment et pénètrent dans la circulation sanguine lors d'une irritation, caractérisée par une sensibilité accrue, faisant partie du système nerveux autonome.

Substance corticale

Trois parties du cortex surrénalien produisent en continu des corticoïdes, qui ne pénètrent pas immédiatement dans la circulation sanguine. Il:

  • minéralocorticoïdes - dans la zone glomérulaire;
  • glucocorticoïdes - dans la zone du faisceau;
  • stéroïdes sexuels - dans la zone de maillage.

La matière première pour leur production est le cholestérol obtenu à partir du sang..
L'aldostérone est le minéralocorticoïde principal. Il régule et maintient la quantité d'électrolytes dans le corps grâce à l'absorption secondaire des ions sodium, chlore, bicarbonate et améliore l'excrétion des ions potassium et hydrogène du corps.

Plusieurs facteurs affectent la formation de l'aldostérone et sa libération des cellules:

  • l'adrénoglomérulotropine, produite par la glande pinéale, stimule la formation d'aldostérone;
  • le système rénine-angiotensine sert également de stimulant pour ce stéroïde;
  • les prostaglandines activent et inhibent la synthèse et la libération d'aldostérone;
  • les facteurs natriurétiques inhibent la formation d'aldostérone.

Avec l'augmentation de la production de stéroïdes, le sodium s'accumule dans les tissus et les organes, entraînant une hypertension, une consommation de potassium et une faiblesse musculaire..

Les glucocorticoïdes se forment dans la zone du faisceau. Il:

  • corticostérone;
  • cortisone;
  • hydrocortisone (cortisol).

Ce groupe de corticoïdes intensifie la phosphorylation pendant la glucogenèse, affectant ainsi le métabolisme des glucides. Les glucocorticoïdes activent la formation d'hydrates de carbone due aux protéines et l'accumulation de glycogène dans le foie, sont impliqués dans le métabolisme des lipides.

Des doses accrues de corticoïdes détruisent les lymphocytes sanguins et les éosinophiles, suppriment les processus inflammatoires dans le corps.

Les stéroïdes sexuels se forment dans la zone réticulaire, ont un effet sur les caractéristiques masculines secondaires même chez les femmes.
Fonctions des hormones surrénales.

Zone glomérulaire du cortex surrénalienLe seul minéralocorticoïde du corps humain qui contrôle le métabolisme et l'hémodynamique des sels d'eau.
Dans la zone du faisceau de la substance corticaleUne hormone relativement inactive.
Responsable de la production de glucides à partir de protéines, inhibe les organes lymphoïdes
Régulateur du métabolisme des glucides. Maintient l'équilibre énergétique du corps, participe aux réactions de stress.
Il est transformé en testostérone chez l'homme et en œstrogène chez la femme, comblant ainsi le manque d'hormone lors de l'hypofonction des organes génitaux correspondants

Analyses

Des analyses des hormones stéroïdes et surrénales sont prescrites pour déterminer l'état fonctionnel d'une partie du système endocrinien, y compris les glandes surrénales-hypophyse-hypothalamus en présence de symptômes d'hypo- ou d'hyperfonction du cortex surrénalien. Les pathologies suivantes sont des indications pour passer des tests pour les hormones stéroïdes:

  1. Signes primaires d'une fonctionnalité insuffisante du cortex surrénalien (hypotension, fatigue, nausées accompagnées de vomissements, perte d'appétit, perte de masse musculaire, conscience trouble).
  2. Manifestation dans le corps féminin de symptômes prononcés d'androgénisme (croissance des cheveux au-dessus de la lèvre supérieure et sur le menton, ligne blanche de l'abdomen, changement de voix, élargissement du clitoris)
  3. Ovaires polykystiques, qui sont le résultat d'une augmentation des androgènes dans le corps féminin;
  4. Difficulté à déterminer le sexe d'un nourrisson dont les organes génitaux externes présentent à la fois des signes primaires féminins et masculins.
  5. Maladie de Cushing.
  6. Néoplasmes malins du cortex surrénalien.

Un test sanguin séparé pour la déhydroépiandrostérone, l'hormone stéroïde sexuelle, est prescrit pour les problèmes suivants:

  • pendant la grossesse, lorsque des complications sont observées lors de la naissance d'un fœtus;
  • augmentation de la teneur en hormones appartenant au système hypophyso-surrénalien d'une femme enceinte;
  • production insuffisante de corticostéroïdes;
  • retard dans le développement sexuel de l'adolescent.

Pour une analyse complète de la teneur en hormones stéroïdes dans le sang, du sang veineux est prélevé.
Un test sanguin complet est effectué par chromatographie liquide haute performance-spectrométrie de masse (HPLC-MS).

Il détermine la teneur en corticoïdes stéroïdes et androgènes dans le sang.
Le patient doit se préparer 10 jours à l'avance pour la livraison de ce test.

  • il doit utiliser la quantité de sel qu'il utilise habituellement dans son alimentation;
  • il est souhaitable de réduire la consommation d'aliments glucidiques;
  • il n'est pas souhaitable de prendre des diurétiques et des médicaments contenant des hormones pendant cette période, ainsi que des médicaments qui modifient la pression artérielle;
  • activité physique et stress psycho-émotionnel, les conflits doivent être évités;
  • vous ne pouvez pas manger pendant 12 heures avant le test;
  • vous ne devez pas fumer pendant 3 heures avant de prélever du sang pour analyse;
  • l'analyse n'est pas effectuée en présence de maladies virales ou infectieuses.

Compte tenu du fait que les hormones stéroïdes peuvent être liées à d'autres composés actifs, l'analyse montrera la teneur totale en hormones dans le sérum sanguin, mais ne donnera pas d'informations sur leur bioactivité dans le corps..

Mais la prédisposition à la nervosité, à l'agressivité ou à l'infantilisme et à l'apathie est déterminée par la concentration d'épinéphrine. Le rapport des hormones sexuelles affecte le tempérament, l'attitude envers le sexe opposé, l'apparence d'une personne.

Conclusions et conclusion

La concentration de substances produites par les organes du système endocrinien construit le corps humain. Par exemple, on peut se permettre de tout manger et, comme le disent les gens, il n'est pas du fourrage pour un cheval. Et un autre, pour maintenir un poids optimal, doit tout se refuser pour ne pas prendre de poids..

L'utilisation irréfléchie des stéroïdes pour atteindre des sommets sportifs, en particulier par les femmes, la transforme en une créature masculine au milieu de sa vie. Les hommes deviennent impuissants tôt.

Les parents doivent porter une attention particulière au développement de leur enfant. Ne vous jetez pas sur lui avec des reproches d'être trop gros et en même temps infantile, ou au contraire hystérique ou agressif par rapport à ses pairs, mais montrez le bébé à un endocrinologue, consultez-le.

Une correction hormonale opportune dans la petite enfance aidera à éviter de graves conséquences à l'avenir, et peut-être une mort prématurée dans la fleur de l'âge du cancer ou du diabète.

Dans le système endocrinien, tous les organes sont importants pour l'activité vitale du corps. Ils sont étroitement interconnectés et s'influencent mutuellement. Mais l'organe déterminant de ce système est les glandes surrénales..

Malheureusement, dans l'espace post-soviétique, l'endocrinologie ne reçoit pas l'attention voulue et on s'en souvient uniquement lorsqu'un patient se présente chez le médecin avec une tumeur thyroïdienne, un taux élevé de sucre ou des pathologies surrénales graves. Lorsqu'un processus destructeur est lancé, il peut être difficile de changer quoi que ce soit..

Les hormones surrénales et leurs fonctions dans le corps

Les hormones surrénales sont des substances biologiquement actives vitales qui contrôlent de nombreux processus dans le corps humain, jouent un rôle important dans la régulation des processus métaboliques, l'adaptation du corps aux conditions défavorables, en particulier dans les situations de stress.

La détermination de la concentration des hormones répertoriées dans le sang est nécessaire dans les cas suivants:

  1. Si vous soupçonnez la présence de maladies surrénales ou de certaines autres pathologies.
  2. Pour suivre le traitement.
  3. Lors d'un examen médical préventif.

Avant l'analyse, il peut être nécessaire d'annuler les médicaments utilisés, qui comprennent des substances qui affectent la synthèse des hormones.

Seul un médecin peut déchiffrer les résultats de l'analyse. Seul un spécialiste qualifié doit prescrire un traitement (si nécessaire).

Lors de l'évaluation des données obtenues, il est nécessaire de prendre en compte les fluctuations quotidiennes du niveau des hormones surrénales. Différents laboratoires peuvent avoir des règles de préparation, des méthodes de recherche, des normes et des unités de mesure différentes..

Quelles hormones sont produites par les glandes surrénales

Les glandes surrénales, ou glandes surrénales, sont les glandes appariées situées au-dessus du sommet des reins. Ils se composent du cortex et de la moelle épinière. La médullosurrénale produit les hormones adrénaline, noradrénaline, dopamine (catécholamines). La moelle épinière est la principale source de catécholamines dans le corps.

Le cortex surrénal se compose de plusieurs couches:

  • zone glomérulaire;
  • zone de faisceau;
  • zone de maillage.

Le tableau montre les noms des hormones sécrétées par les glandes surrénales..

Une liste d'hormones synthétisées par différentes parties des glandes surrénales:

Partie structurelle de la glande

zone glomérulaire - minéralocorticoïdes:

zone de faisceau - glucocorticoïdes

Minéralocorticoïdes: corticostérone, aldostérone, désoxycorticostérone.

Glucocorticoïdes: cortisol, cortisone

Zone de maillage du cortex

Quelles sont les fonctions des catécholamines?

Les catécholamines comprennent la dopamine, l'adrénaline et la norépinéphrine, qui sont synthétisées dans le cerveau et la médullosurrénale. Ce sont des dérivés d'acides aminés (comme les hormones thyroïdiennes thyroxine et triiodothyronine). Les catécholamines participent à l'augmentation de l'activité des glandes endocrines, normalisent le fonctionnement des systèmes nerveux et cardiovasculaire et affectent la thermogenèse.

Avec les maladies mentales et certaines autres maladies, il peut y avoir un manque de catécholamines. Avec un travail mental et physique intense, le taux de catécholamines dans le sang augmente. Dans les situations stressantes, la moelle épinière libère beaucoup plus de catécholamines.

Adrénaline

L'adrénaline est produite par les cellules neuroendocrines et est la principale hormone de la médullosurrénale.

Les fonctions de l'adrénaline, l'hormone surrénalienne, comprennent:

  • augmentation de la pression artérielle;
  • rythme cardiaque augmenté;
  • régulation du métabolisme des glucides (améliore la conversion du glycogène en glucose, inhibe la formation de glycogène) et des graisses (améliore leur dégradation et inhibe la synthèse);
  • relaxation des muscles lisses des intestins, des bronches;
  • pupilles dilatées;
  • rétrécissement des vaisseaux sanguins de la peau, des muqueuses, des organes abdominaux, dans une moindre mesure - muscles squelettiques;
  • expansion des vaisseaux du cerveau;
  • action hémostatique, anti-inflammatoire et anti-allergique;
  • augmente le niveau d'éveil, l'activité mentale.

La production d'adrénaline augmente avec les brûlures, les traumatismes, les chocs. Ses produits stimulent un sentiment de danger, de peur, de froid extrême.

Une exposition prolongée à des concentrations élevées d'adrénaline favorise une augmentation du catabolisme des protéines, peut entraîner une diminution de la masse musculaire, une déplétion.

Norépinéphrine

La norépinéphrine est une catécholamine qui est un précurseur de l'adrénaline. Désigne les médiateurs les plus importants de l'état de veille. Ses fonctions:

  • participe à la régulation de la pression artérielle;
  • augmente la force musculaire;
  • peut provoquer des explosions d'agression.

En comparaison avec l'adrénaline, la norépinéphrine a un effet vasoconstricteur plus fort, un léger effet sur la contraction du muscle cardiaque, un effet moins prononcé sur les muscles lisses et également un effet moindre sur le métabolisme..

Augmentation de la production dans les situations stressantes, effort physique intense, saignements, traumatismes, brûlures, tension nerveuse, peur.

La dopamine

La dopamine est un précurseur de la noradrénaline. Il est produit en grande quantité lors d'une expérience positive (selon l'évaluation subjective d'une personne), qui comprend des sensations tactiles agréables, l'utilisation de plats délicieux, etc..

Dopamine dans le corps:

  • affecte les processus d'apprentissage, suscitant la satisfaction d'expériences positives;
  • provoque le développement du plaisir;
  • améliore la circulation sanguine;
  • augmente la concentration de glucose dans le sang et inhibe son utilisation par les tissus;
  • aide à détendre le sphincter œsophagien inférieur;
  • inhibe le péristaltisme;
  • participe à la mise en place de vomissements.

Un excès de dopamine dans le sang est noté dans les mêmes circonstances dans lesquelles la concentration d'adrénaline et de norépinéphrine augmente, ainsi qu'avec une détérioration de l'apport sanguin aux reins, une augmentation du taux d'aldostérone et de sodium dans le sang. Une augmentation significative de la concentration de dopamine dans le sang peut indiquer la présence de tumeurs hormono-actives chez le patient..

Une synthèse insuffisante de la dopamine conduit au développement du syndrome de Parkinson. Une carence en dopamine peut conduire à ignorer les expériences négatives dans le processus d'apprentissage.

Le rôle des corticostéroïdes dans l'organisme

Les corticostéroïdes sont une sous-classe d'hormones stéroïdes qui ont une activité glucocorticoïde et / ou minéralocorticoïde. En fonction de la prédominance d'un type d'activité particulier, ils sont, respectivement, subdivisés en glucocorticoïdes et minéralocorticoïdes..

Glucocorticoïdes

Glucocorticoïdes dans le corps:

  • stimuler la production de glucose et d'acides aminés (gluconéogenèse);
  • ont un effet déprimant sur les réactions allergiques et inflammatoires;
  • augmenter l'excitabilité du système nerveux;
  • réduire la prolifération du tissu conjonctif;
  • ont un fort effet anti-stress et anti-choc;
  • capable d'augmenter le niveau de pression artérielle, la sensibilité du muscle cardiaque et de la paroi vasculaire aux catécholamines;
  • stimuler l'érythropoïèse, la neutrophilopoïèse, inhiber l'éosinophilopoïèse;
  • réduire la sensibilité des tissus à l'insuline;
  • ont un effet immunorégulateur.

Le cortisol est le glucocorticoïde le plus actif du corps humain, qui joue un rôle important dans la formation des réactions de défense du corps (à la faim, aux situations stressantes), est impliqué dans de nombreux processus métaboliques.

Pendant la grossesse, la concentration de cortisol dans le sang peut augmenter de 2 à 5 fois. L'augmentation des niveaux de cortisol pendant cette période est physiologique et non pathologique. Des niveaux de cortisol constamment élevés peuvent être observés avec des situations stressantes fréquentes.

Minéralocorticoïdes

Les minéralocorticoïdes ont un effet important sur le métabolisme eau-sel. Sous leur influence, il y a une augmentation du volume de sang circulant, une augmentation de la pression artérielle systémique. Dans les cas pathologiques, cela peut entraîner la formation d'un œdème, d'une hypertension artérielle, d'une insuffisance cardiaque congestive..

Le minéralocorticoïde le plus actif chez l'homme est l'aldostérone. Ses fonctions:

  • provoque un retard dans l'excrétion du sodium (Na) et du chlore (Cl) du corps, augmente l'excrétion du potassium (K) par les reins;
  • influence le tonus musculaire, la fréquence cardiaque.

Une augmentation de la concentration d'aldostérone dans le sang peut entraîner des troubles du travail cardiaque, une diminution du tonus musculaire et des convulsions.

Une teneur réduite en aldostérone dans le sang peut être observée après une maladie prolongée, un stress chronique et la présence de néoplasmes. À une faible concentration d'aldostérone, la pression artérielle diminue, des symptômes de pathologies cardiaques peuvent apparaître.

Fonctions des androgènes dans le corps humain

Les hormones sexuelles androgènes sont produites par le cortex surrénalien et les gonades (testicules chez l'homme et ovaires chez la femme), elles sont actives avant et après la puberté, notamment en participant au développement de caractères sexuels secondaires chez l'homme et la femme. Le principal androgène est la testostérone, dans la synthèse de laquelle le zinc (Zn) joue un rôle important.

Androgènes dans le corps:

  • augmenter la libido;
  • ont un effet anabolisant prononcé, y compris l'augmentation de la masse musculaire;
  • augmenter la production de protéines, ralentir leur dégradation;
  • stimuler l'utilisation du glucose par les cellules, réduire sa concentration dans le sang;
  • réduire la concentration de lipoprotéines de haute densité dans le sang et augmenter le taux de lipoprotéines de basse densité.

Une augmentation du taux d'androgènes chez la femme peut entraîner une augmentation des lèvres et du clitoris, une atrophie partielle de l'utérus, des ovaires, des glandes mammaires et des irrégularités menstruelles. Les perturbations hormonales peuvent provoquer l'infertilité, une pilosité excessive chez les hommes, une production accrue de sébum et un comportement agressif. Chez les hommes, une production excessive d'androgènes entraîne une alopécie, augmente le risque de développer un cancer de la prostate.

Un manque d'androgènes provoque des problèmes de développement sexuel chez les enfants et les adolescents, et chez les adultes, il entraîne une diminution de la libido, une dysfonction érectile.

Vidéo

Nous proposons de visionner une vidéo sur le thème de l'article.

Éducation: 2004-2007 "First Kiev Medical College" spécialité "Diagnostic de laboratoire".

Vous avez trouvé une erreur dans le texte? Sélectionnez-le et appuyez sur Ctrl + Entrée.

Au Royaume-Uni, il existe une loi selon laquelle un chirurgien peut refuser d'effectuer une intervention chirurgicale sur un patient s'il fume ou est en surpoids. Une personne doit renoncer à ses mauvaises habitudes, puis, peut-être, elle n'aura pas besoin de chirurgie..

Plus de 500 millions de dollars par an sont dépensés en médicaments contre les allergies aux États-Unis seulement. Vous croyez toujours qu'un moyen de vaincre enfin les allergies sera trouvé.?

Nous utilisons 72 muscles pour prononcer même les mots les plus courts et les plus simples..

Des scientifiques américains ont mené des expériences sur des souris et sont parvenus à la conclusion que le jus de pastèque empêche le développement de l'athérosclérose vasculaire. Un groupe de souris a bu de l'eau ordinaire et l'autre du jus de pastèque. En conséquence, les vaisseaux du second groupe étaient exempts de plaques de cholestérol..

Même si le cœur d'une personne ne bat pas, il peut encore vivre pendant une longue période de temps, ce qui nous a été démontré par le pêcheur norvégien Jan Revsdal. Son "moteur" s'est arrêté pendant 4 heures après que le pêcheur s'est perdu et s'est endormi dans la neige.

L'espérance de vie des gauchers est plus courte que celle des droitiers.

Pendant le fonctionnement, notre cerveau dépense une quantité d'énergie égale à une ampoule de 10 watts. Ainsi, l'image d'une ampoule au-dessus de votre tête au moment où une pensée intéressante surgit n'est pas si loin de la vérité..

La température corporelle la plus élevée a été enregistrée à Willie Jones (USA), qui a été admis à l'hôpital avec une température de 46,5 ° C.

La plupart des femmes peuvent tirer plus de plaisir de la contemplation de leur beau corps dans le miroir que du sexe. Alors, les femmes, luttez pour l'harmonie.

Selon les statistiques, le lundi, le risque de blessure au dos augmente de 25% et le risque de crise cardiaque de 33%. Faites attention.

Lorsque les amoureux s'embrassent, chacun d'eux perd 6,4 calories par minute, mais ils échangent près de 300 types de bactéries différents..

Les dentistes sont apparus relativement récemment. Au XIXe siècle, arracher les mauvaises dents faisait partie des devoirs d'un coiffeur ordinaire..

La carie est la maladie infectieuse la plus répandue dans le monde, avec laquelle même la grippe ne peut pas rivaliser..

Le sang humain «coule» à travers les vaisseaux sous une pression énorme et, si leur intégrité est violée, il peut tirer à une distance allant jusqu'à 10 mètres.

Des scientifiques de l'Université d'Oxford ont mené une série d'études au cours desquelles ils sont arrivés à la conclusion que le végétarisme peut être nocif pour le cerveau humain, car il entraîne une diminution de sa masse. Par conséquent, les scientifiques recommandent de ne pas exclure complètement le poisson et la viande de votre alimentation..

Les femmes âgées de quarante à soixante ans éprouvent souvent un inconfort spécifique causé par la ménopause ou la ménopause. L'article passe en revue pr.

Quelles hormones sont produites par les glandes surrénales?

Les glandes surrénales sont une paire de glandes endocrines. Leur nom n'indique que l'emplacement des organes, ils ne sont pas un appendice fonctionnel du rein. Les glandes sont petites:

  • poids - 7-10 g;
  • longueur - 5 cm;
  • largeur - 3-4 cm;
  • épaisseur - 1 cm.
  • 1 Hormones surrénales
  • 2 Rôle dans le corps
  • 3 Carence et excès d'hormones surrénales
  • 4 Troubles hormonaux des glandes surrénales
  • 5 Test sanguin
  • 6 Prévention

Malgré ses paramètres modestes, les glandes surrénales sont l'organe hormonal le plus prolifique. Selon diverses sources médicales, ils sécrètent 30 à 50 hormones qui régulent les fonctions vitales du corps. Selon leur composition chimique, les substances actives sont divisées en plusieurs groupes:

  • minéralocorticoïdes;
  • glucocorticostéroïdes;
  • androgènes;
  • les catécholamines;
  • peptides.

Les glandes surrénales diffèrent par la forme: celle de droite ressemble à une pyramide triangulaire, celle de gauche ressemble à un croissant. Le tissu organique est divisé en deux parties: corticale et cérébrale. Ils ont des origines différentes, des fonctions différentes et une composition cellulaire spécifique. Dans l'embryon, la substance corticale commence à se former à 8 semaines, la moelle à 12-16.

Le cortex surrénalien a une structure complexe, trois parties (ou zones) y sont distinguées:

  1. Glomérulaire (couche superficielle, la plus fine).
  2. Faisceau (moyen).
  3. Maille (adjacente à la moelle épinière).

Chacun d'eux produit un groupe spécifique de substances actives. Une différence visuelle dans la structure anatomique peut être détectée au niveau microscopique.

Hormones surrénales

Les hormones surrénales les plus importantes et leurs fonctions:

NomLieu de productionFonctions principales
Aldostérone

Minéraux-corticostéroïdesCortex, zone glomérulaireSoutient l'équilibre hydrique et minéral. Fournit une concentration optimale de potassium et de sodium (électrolytes essentiels) Cortisol

Gluko-
corticostéroïdesCortex, zone de faisceauRégule le métabolisme des glucides, des graisses, des protéines, des graisses. Influence le travail des systèmes nerveux, cardiovasculaire et immunitaire. Il est produit activement pendant le stress, offrant une protection corporelle Les œstrogènes

AndrogènesCortex, zone de maillage
(la dose principale chez la femme est produite par les ovaires)Ils sont responsables de la formation des caractères sexuels secondaires féminins. Assurer le développement et la fonctionnalité des organes génitaux. Régule la fonction reproductrice Testostérone
AndrogènesCortex, zone de maillage
(la dose principale chez l'homme est produite par les testicules)Fournit la manifestation de caractéristiques sexuelles masculines secondaires. Responsable du développement et de la formation des organes du système reproducteur. Régule la fertilité Progestérone

AndrogènesCortex, zone de maillage
(la dose principale chez la femme est produite par les ovaires)La principale hormone de la grossesse. Fournit la préparation de l'utérus pour la grossesse, la formation du placenta, le développement complet du fœtus DEGA

AndrogènesCortex, zone de maillageInfluence l'activité sexuelle, la formation de caractères sexuels secondaires, régule la fonction reproductrice Adrénaline

CatécholaminesLa matière cérébraleMobiliser l'organisme en cas de menace externe (hormone de la peur). Activement sécrété dans un état de choc, de stress, de traumatisme Norépinéphrine

CatécholaminesLa matière cérébraleProduit dans des situations de stress et de choc, avec traumatisme (hormone d'agression) Somatostatine

PeptidesLa matière cérébraleAffecte le travail du système nerveux et digestif

Rôle dans le corps

Les hormones du cortex surrénalien représentent 90% du total. Les minéralocorticoïdes sont synthétisés dans la zone glomérulaire. Ceux-ci comprennent l'aldostérone, la corticostérone, la désoxycorticostérone. Les substances améliorent la perméabilité des capillaires, des membranes séreuses, régulent le métabolisme eau-sel, fournissent les processus suivants:

  • activation de l'absorption des ions sodium et augmentation de leur concentration dans les cellules et le liquide tissulaire;
  • diminution du taux d'absorption des ions potassium;
  • augmentation de la pression osmotique;
  • rétention d'eau dans le corps;
  • augmentation de la pression artérielle.

Les hormones de la zone fasciculaire du cortex surrénalien sont des glucocorticoïdes. Le cortisol et la cortisone sont les plus importants. Leur action principale vise à augmenter la glycémie plasmatique en raison de la conversion du glycogène dans le foie. Ce processus est déclenché lorsque le corps a un besoin urgent d'énergie supplémentaire..

Les hormones de ce groupe ont un effet indirect sur le métabolisme des lipides. Ils réduisent le taux de dégradation des graisses afin d'obtenir du glucose, augmentent la quantité de tissu adipeux sur l'abdomen.

Les hormones du cortex de la zone réticulaire comprennent les androgènes. Les glandes surrénales synthétisent de petites quantités d'oestrogène et de testostérone. La principale sécrétion d'hormones sexuelles est réalisée par les ovaires chez la femme et les testicules chez l'homme..

Les glandes surrénales fournissent la concentration nécessaire d'hormones mâles (testostérone) dans le corps d'une femme. En conséquence, chez l'homme, la production d'hormones féminines (œstrogène et progestérone) est sous le contrôle de ces glandes. La base de la formation des androgènes est la déhydroépiandrostérone (DEHA) et l'androstènedione.

Les principales hormones de la médullosurrénale sont l'adrénaline et la norépinéphrine, qui sont des catécholamines. Le signal sur leur production, les glandes reçoivent du système nerveux sympathique (innerve l'activité des organes internes).

Les hormones de la moelle épinière vont directement dans la circulation sanguine, en contournant la synapse. Par conséquent, cette couche des glandes surrénales est considérée comme un plexus sympathique spécialisé. Une fois dans le sang, les substances actives sont rapidement détruites (la demi-vie de l'adrénaline et de la noradrénaline est de 30 secondes). La séquence de formation des catécholamines est la suivante:

  1. Un signal externe (danger) entre dans le cerveau.
  2. L'hypothalamus est activé.
  3. Une excitation des centres sympathiques de la moelle épinière (région thoracique) se produit.
  4. La synthèse active d'adrénaline et de noradrénaline commence dans les glandes.
  5. Les catécholamines sont libérées dans le sang.
  6. Les substances interagissent avec les récepteurs adrénergiques alpha et bêta, qui se trouvent dans toutes les cellules.
  7. Il existe une régulation des fonctions des organes internes et des processus vitaux pour protéger le corps en situation de stress.

Les fonctions des hormones surrénales sont multiples. La régulation humorale de l'activité corporelle est réalisée sans échec si les substances actives sont produites à la concentration souhaitée.

Avec des écarts prolongés et significatifs du niveau des principales hormones des glandes surrénales, des conditions pathologiques dangereuses se développent, les processus vitaux sont perturbés et des dysfonctionnements des organes internes se produisent. Parallèlement à cela, une modification de la concentration de substances actives indique des maladies existantes.

Carence et excès d'hormones surrénales

Aldostérone

DésavantageExcès
Maladie d'AddisonHyperaldostéronisme primaire et secondaire
HypoaldostéronismeAldostérome
Augmentation de la sécrétion de désoxycorticostérone, corticostéroneHyperplasie surrénale
Syndrome de Shereshevsky-Turner (maladie chromosomique)Insuffisance cardiaque
Le syndrome de Liddle (une maladie héréditaire associée à une excrétion excessive de potassium,
rétention de sodium et d'eau)
Cirrhose du foie
DiabèteHypertension rénale maligne
Intoxication alcoolique aiguëSyndrome d'œdème périodique
Âge avancéPériode postopératoire

Cortisol

DésavantageExcès
Hypopituitarisme (perturbation de l'hypophyse antérieure)Syndrome d'Itsenko-Cushing
Maladie d'AddisonHyperplasie surrénale
Syndrome adrénogénitalSyndrome ectopique ACGT
État hypothyroïdien (diminution de l'activité sécrétoire de la glande thyroïde)Syndrome des ovaires polykystiques (SOPK)
Condition après la prise de glucocorticoïdesHypothyroïdie, état hyperthyroïdien
Cirrhose hépatique, hépatiteHypoglycémie (faible concentration de glucose)
Perte de poids drastiqueDiabète sucré non compensé
Infection par le VIH
Grossesse
Obésité
La dépression
Alcoolisme

Les œstrogènes

DésavantageExcès
Syndrome de Shereshevsky-TurnerHyperestrogénie
HypogonadismeKystes, tumeurs ovariennes
HyperprolactinémieTumeur testiculaire sécrétant des œstrogènes
Syndrome de Viril (excès d'hormones mâles dans le corps d'une femme)Cirrhose du foie
Échec de la phase lutéale
Inflammation chronique des organes du système reproducteur
La menace d'interruption de grossesse

Testostérone

DésavantageExcès
Syndrome de Down, KlinefelterSyndrome d'Itsenko-Cushing
Insuffisance rénaleSyndrome adrénogénital (dysfonctionnement congénital du cortex surrénalien) chez la femme
ClimaxTumeurs testiculaires productrices de testostérone
Ablation des ovairesCaryotype masculin HUU
Tumeur ovarienne virilisante chez la femme

Progestérone

DésavantageExcès
Déficience cognitiveSOPK
La maladie d'AlzheimerDysfonctionnement congénital du cortex surrénalien (TDAA)
Démence sénile (démence)Tumeurs androgéniques du cortex surrénalien
Hirsutisme (cheveux à motifs masculins) chez les femmes

Adrénaline

DésavantageExcès
Pression artérielle faibleHypertension artérielle
Aggravation de la digestionCrise d'hypertension
Mémoire lâcheTachycardie, arythmie
Sautes d'humeurAngine de poitrine, ischémie
La dépressionÉpuisement nerveux, maladie mentale
Flaccidité musculaireInfarctus du myocarde
SomnolenceInsuffisance surrénalienne
Fatigue chronique

Norépinéphrine

DésavantageExcès
Trouble bipolaireCrises de panique
Maladie de Parkinson, AlzheimerÉtat d'anxiété gratuite
MigraineInsomnie
Confusion de conscience
Indifférence
Manque d'intérêt pour la vie

Somatostatine

DésavantageExcès
Nanisme hypophysaire (altération de la sécrétion d'hormone de croissance)Acromégalie (prolifération de parties individuelles du corps), gigantisme
HypercortisolismeNanisme de Laron
Syndrome d'Itsenko-CushingHyperglycémie
Anencéphalie chez le fœtusL'insuffisance rénale chronique
Anencéphalie chez le fœtusL'insuffisance rénale chronique
Manque de sommeilÉtat postopératoire
Chimiothérapie, chirurgieSécrétion ectopique (production d'hormones par les tumeurs)
ObésitéAlcoolisme

Troubles hormonaux des glandes surrénales

L'échec des glandes surrénales conduit au développement de maladies et de conditions pathologiques mettant la vie en danger. Ils nécessitent un diagnostic précis et un traitement complet. La liste des maladies les plus courantes associées à un dysfonctionnement surrénalien comprend:

Nom de la maladieLa description
Maladie d'AddisonLa cause de la maladie est une insuffisance surrénalienne chronique. La peau prend une teinte brune caractéristique ("maladie du bronze"). Les principaux symptômes sont une température corporelle basse, de la fièvre, des douleurs musculaires et articulaires, des douleurs intestinales.
Maladie d'Itsenko-CushingUne maladie neuroendocrinienne causée par des troubles du système hypothalamo-hypophysaire et une hypersécrétion subséquente du cortex surrénalien. Les patients ont des troubles du métabolisme des graisses, des changements pathologiques de la part de tous les systèmes physiologiques
Syndrome de NelsonL'insuffisance des glandes surrénales est la cause de la pathologie. Diminution de la vision, maux de tête sévères, diminution de la sensibilité au goût, hyperpigmentation de la peau.
Néoplasmes surrénaliensLes tumeurs surrénales peuvent être malignes ou bénignes. Les néoplasmes surviennent dans les couches corticale et médullaire. Le phéochromocytome est un néoplasme associé à une production accrue de catécholamines. L'aldostérome se développe dans la couche glomérulaire du cortex. Corticostérome - une tumeur bénigne du cortex.
HyperandrogénieLa maladie survient chez la femme et se caractérise par un excès d'hormones mâles. Les principaux symptômes sont la croissance de poils grossiers sur le visage et le corps, la peau sèche, le surpoids, l'atrophie musculaire, l'hypertension artérielle, la fatigue.
Syndrome de production ectopique d'ACTHLa condition est associée à une sécrétion excessive d'adrénocorticotrope (ACTH). Il est formé par toutes les tumeurs malignes des poumons, de la thyroïde, du pancréas, de l'estomac, du foie, de l'utérus, de la médullosurrénale et d'autres organes. Les symptômes sont similaires à ceux de la maladie d'Itsenko-Cushing.
Hypersécrétion du cortex surrénalienEn fonction de la zone endommagée du cortex, on distingue l'hypercortisolisme (excès de cortisol), l'hyperaldostéronisme (excès d'aldostérone), l'hyperandrogénie surrénalienne (excès d'hormones sexuelles). Chacune des pathologies présente des symptômes spécifiques.
Hyperfonction de la médullosurrénaleLa condition est associée à une sécrétion excessive de catécholamines (adrénaline et norépinéphrine)
Insuffisance du cortex surrénalienLa condition est caractérisée par une carence en hormones stéroïdes. Il se déroule sous forme aiguë et chronique. Dans le corps, il y a un dysfonctionnement de l'équilibre eau-sel, divers troubles se produisent dans le travail du système cardiovasculaire. La forme chronique se caractérise par une faiblesse générale, une perte de poids, une indigestion, des étourdissements, des évanouissements, une pression artérielle basse. La forme aiguë se distingue par des changements de conscience, des crampes, des douleurs musculaires.

Test sanguin

La fonctionnalité de tout l'organisme dépend du fonctionnement complet de ces petites glandes. Un test sanguin pour les hormones surrénales peut être prescrit par différents médecins:

  • oncologiste;
  • gynécologue;
  • thérapeute;
  • endocrinologue;
  • urologue;
  • cardiologue.

En fonction du tableau clinique, le médecin prescrit un test de laboratoire pour déterminer la concentration d'une hormone spécifique. Pour obtenir des résultats d'analyse fiables, une préparation préalable est nécessaire. Quelques exemples:

  • pour tester l'aldostérone dans deux semaines, vous devez réduire votre apport en glucides;
  • avant de donner du sang pour le cortisol, les médicaments hormonaux sont annulés, l'activité physique est exclue, le tabagisme est interdit;
  • pour déterminer les catécholamines avant de prendre du sang, le café, le thé fort, le fromage, les bananes sont exclus de l'alimentation.

La prévention

Un mode de vie sain joue un rôle important dans le fonctionnement normal des glandes surrénales. Une alimentation rationnelle, un bon repos, une activité physique dosée, un régime de boisson optimal ont un effet bénéfique sur la fonctionnalité de l'organe.

Les hormones surrénales sont vitales pour les humains. En cas de modification négative de l'activité des organes internes, de détérioration de l'état général, il est nécessaire de consulter un médecin et de subir un examen afin d'identifier les violations de l'activité des glandes à temps.

Types et fonctions des hormones surrénales: glucocorticoïdes et androgènes

Dans la structure du système endocrinien, une paire d'organes glandulaires sont isolés, qui produisent des hormones indispensables au fonctionnement du corps humain. Cette zone comprend également les gonades, le pancréas, la glande thyroïde..

Les hormones surrénales régulent les mécanismes métaboliques, sont responsables de la formation de caractères sexuels secondaires, ont d'autres fonctions, pénétrant dans la circulation sanguine ou dans l'espace intercellulaire. Un changement de leur niveau est lourd de dysfonctionnements organiques et de pathologies graves..

La structure des glandes surrénales

Les glandes surrénales sont situées à l'apex des reins, dans la région rétropéritonéale. Les glandes sont responsables de la formation de plusieurs dizaines d'hormones.

La glande droite est pyramidale, la glande gauche ressemble à un croissant de lune. Ils mesurent jusqu'à 5 cm de long, pas plus d'un centimètre, jaunâtres, inégaux, pesant moins de dix grammes.

Les glandes surrénales sont formées de cellules morphologiquement et fonctionnellement différentes, ce qui détermine le type de sécrétion endocrinienne dans chaque zone. Examinons plus en détail les zones d'influence et l'importance des hormones surrénales.

Les principales fonctions des glandes surrénales

La signification fonctionnelle des glandes surrénales se manifeste, entre autres, dans la régulation du métabolisme des glucides, des lipides, des protéines et dans la synthèse d'autres substances.

L'état et le comportement d'un individu dans différentes situations de la vie dépendent directement de l'activité coordonnée des glandes surrénales, de la quantité et des hormones libérées dans le sang..

Les différents effets biologiques exercés par les hormones sont dus au fait que:

  • ils ont une composition biochimique différente,
  • ils sont associés à d'autres glandes et organes,
  • les glandes surrénales sont formées de cellules morphologiquement hétérogènes.

Ces hormones essentielles sont responsables de l'équilibre de tous les processus métaboliques du corps. Ils contrôlent le métabolisme, la pression artérielle, la réponse immunitaire aux irritants et les réactions allergiques, déterminent le développement des caractéristiques sexuelles.

Si les cellules de la glande ne peuvent pas faire face ou si les organes eux-mêmes sont retirés, leur carence peut être reconstituée à l'aide d'un traitement hormonal substitutif.

Tableau des hormones surrénales et de leur fonctionnalité:

Où est synthétiséHormoneL'effet rendu
Cortex glomérulaireAldostérone, corticostérone, désoxycortoneRétention de sodium et d'eau, augmentation de l'excrétion de potassium, augmentation de la pression artérielle
Zone de faisceau du cortexCortisol, cortisone, 11-désoxycortisol, corticostérone, déhydrocorticostéroneFormation de résistance au stress et au stress, participation à la dégradation des graisses en acides gras, synthèse du glucose à partir de composés non glucidiques, activation ou suppression de l'immunité, suppression des processus inflammatoires et des réponses allergiques, régulation de la teneur en calcium des os
Cortex en mailleAdrénostérone, sulfate de déhydroépiandrostérone, œstrogène, prégnénolone, testostérone, 17-hydroxyprogestéroneFormation correcte des caractéristiques et fonctions sexuelles, gain de masse musculaire
La matière cérébraleNorepinephrine, adrénalinePréparation du corps au stress, collecte et accumulation d'énergie, soutien de la gluconéogenèse, lipolyse, thermogenèse

Cortex surrénalien

Pour la synthèse des hormones du cortex surrénalien, le cholestérol est nécessaire, que nous recevons avec de la nourriture. Les limites des différentes zones des glandes ne peuvent être distinguées qu'au microscope. Mais ils sont constitués de cellules qui diffèrent les unes des autres..

Les hormones qu'ils libèrent jouent le rôle de régulateurs des mécanismes physiques et chimiques de l'organisme à tous les niveaux.

Les cellules de la zone glomérulaire produisent des minéralocorticostéroïdes. Dans la couche corticale moyenne, des glucocorticostéroïdes sont produits. Les androgènes sont produits dans la zone du maillage.

Les situations stressantes et une mauvaise nutrition peuvent affecter la synthèse de substances physiologiquement actives dans le cortex.

L'action des hormones du cortex surrénalien se manifeste lorsque le corps réagit aux effets de facteurs environnementaux. Ils aident à faire face physiquement aux chocs en cas de blessure, de traumatisme, sont responsables de réactions allergiques, de résistance au stress.

Minéralocorticoïdes

Les produits de la zone glomérulaire sont des minéralocorticoïdes, le rôle le plus important de l'aldostérone. Des rôles moins importants sont attribués à la corticostérone, la désoxycorticostérone. Ils contrôlent le tonus vasculaire et la pression.

Leur hypersécrétion provoque une hypertension artérielle, une suppression - une pression artérielle basse. L'aldostérone inhibe la perte de sodium et d'eau. Ce faisant, il élimine le potassium avec l'urine. Ceci est particulièrement important pour la régulation du métabolisme eau-sel lors d'une augmentation de la transpiration, de la diarrhée, des vomissements, des saignements, pour augmenter la pression pendant le développement du choc.

La substance régule le volume de sang circulant dans le corps, affecte le travail du myocarde, les performances musculaires.

Glucocorticoïdes

La zone de faisceau de la couche corticale est responsable de la formation de glucocorticostéroïdes tels que le désoxycortisol, la corticostérone, la déhydrocorticostérone, les plus actifs étant la cortisone et le cortisol. Le nom de la classe d'hormones vient de leur capacité à augmenter la glycémie.

Son niveau normal est maintenu par l'insuline, dont le pancréas est responsable de la sécrétion. L'effet le plus significatif sur le comportement est le cortisol, l'hormone du stress. Les résultats de l'activité de ce glucocorticoïde se manifestent dans de nombreux mécanismes.

Le niveau maximal de cortisol est observé à huit heures du matin. Il aide à s'adapter à un fort stress physique et émotionnel, au maintien du tonus musculaire, à la régulation des processus métaboliques, au travail du système immunitaire.

La substance réduit l'inflammation, affecte la régénération tissulaire et est responsable des réponses allergiques. Les corticostéroïdes affectent le système nerveux.

Ils affectent le traitement coordonné et correct des impulsions externes entrantes, la réceptivité du goût et des récepteurs olfactifs.

Androgènes

Les androgènes sont les hormones sexuelles mâles produites par les glandes sexuelles et les cellules du maillage surrénalien avec la participation de la corticotropine.

Ce groupe est complété par l'adrénostérone, la déhydroépiandrostérone, le sulfate de déhydroépiandrostérone, l'œstrogène, également produit dans les glandes hormonales féminines, la testostérone, également produite dans les testicules mâles, la prégnénolone, la 17-hydroxyprogestérone.

Ces hormones sont impliquées dans la puberté opportune, la distribution de la masse grasse et musculaire dans le corps, l'apparence de la racine des cheveux et la structure de la silhouette. Ils pénètrent plus intensément dans la circulation sanguine pendant la puberté, mais continuent d'être libérés après la ménopause, maintenant le tonus musculaire, la libido.

Médullosurrénale

La région surrénalienne médiane est réservée à la moelle épinière, constituée de cellules chromaffines.

La synthèse hormonale est dirigée par le système nerveux sympathique. Cette couche peut donc être considérée comme un plexus sympathique spécialisé..

Mais les hormones surrénales locales ne pénètrent pas dans la circulation sanguine par les synapses, mais directement, se décomposant après une demi-minute.

Leur effet se manifeste dans des conditions de stress accru. Une personne sera soit effrayée, engourdie, gelée par indécision, ou en colère, attaquera, défendra farouchement.

Catécholamines

Les catécholamines sont produites dans les cellules de la médullosurrénale. Les cellules sombres de la moelle épinière libèrent de la norépinéphrine.

C'est un neurotransmetteur, et il est produit cinq fois moins que l'adrénaline. L'adrénaline est produite dans les cellules lumineuses de la couche.

C'est un dérivé de la tyrosine, également appelé épinéphrine. Il est synthétisé de manière intensive lors d'une irritation des récepteurs de la douleur, d'une carence en glucose dans la circulation sanguine. L'exercice et les saignements contribuent à une libération accrue de noradrénaline.

L'adrénaline affecte le travail du muscle cardiaque (l'excès de substance provoque la prolifération des fibres myocardiques), les mécanismes d'adaptation aux circonstances non standard et dangereuses, participe à la dégradation du glycogène dans les muscles et le foie, active les impulsions nerveuses, soulage les spasmes des muscles lisses.

Une production insuffisante de la substance entraîne une diminution de la glycémie, une baisse de la pression artérielle, une altération de la mémoire et de l'attention, une fatigue rapide.

La noradrénaline provoque une vasoconstriction, une augmentation de la pression. Un excès d'hormone contribue à l'apparition d'anxiété, de crises de panique, d'insomnie, de manque de - états dépressifs.

Types de perturbations

Un excès ou une carence en hormones surrénales provoque des troubles fonctionnels.

Une variété de symptômes peut indiquer un déséquilibre hormonal: de l'hypertension et du surpoids à l'amincissement de la peau, la dystrophie musculaire et une diminution de la densité des structures osseuses.

Les signes de maladies des glandes surrénales et de troubles métaboliques peuvent également être:

  • règles irrégulières,
  • syndrome prémenstruel intense,
  • infertilité,
  • pathologies gastriques,
  • déséquilibre, accès d'irritabilité,
  • problèmes de sommeil,
  • dysérection,
  • alopécie,
  • rétention d'eau dans le corps,
  • gain et perte de poids fréquents,
  • problèmes dermatologiques.

Les hormones surrénales de la moelle épinière sont généralement produites à des doses normales. Leur carence est rarement observée en raison du travail de remplacement des phéochromocytes de l'aorte, du système sympathique, de l'artère carotide.

Et avec l'hypersécrétion de ces substances, on observe une hypertension, une accélération du rythme cardiaque, une augmentation des taux de glucose, une céphalalgie. Le manque d'hormones corticales peut provoquer le développement de troubles systémiques graves, et l'ablation de la couche corticale menace de mort rapide.

Un exemple de violations est l'hypocorticisme chronique, qui donne une teinte bronze à l'épiderme des mains, du cou, du visage, affecte le tissu musculaire du cœur, provoquant un syndrome asthénique. Une personne tolère le froid, la douleur est pire, est sujette aux maladies infectieuses et perd rapidement du poids.

L'effet excessif de l'aldostérone se manifeste par une violation de l'équilibre acido-basique, un œdème, une augmentation anormale du volume sanguin, une hypertension.

Cela conduit à une sursaturation des petits vaisseaux avec du sodium, un gonflement et une diminution de leur diamètre. C'est l'une des principales raisons de l'hypertension artérielle persistante..

La condition est aggravée par des douleurs dans la poitrine, la tête, des contractions musculaires convulsives dues à un manque de potassium. La carence en aldostérone dans le corps d'un adulte ne s'exprime d'aucune manière particulière.

Peut être déshydraté, pression artérielle basse. Une forte diminution de la quantité de l'hormone provoque un choc et nécessite une intervention et un traitement urgents.

Excès et carence

Un excès de glucocorticoïdes provoque une augmentation des taux de sucre sérique, une lixiviation des minéraux des os, une aggravation de l'adsorption par les intestins, une suppression de l'immunité, un dysfonctionnement des leucocytes neutrophiles et autres, l'apparition de graisse sous-cutanée, une inflammation, une mauvaise régénération des tissus, toutes les manifestations de cushingoïde, une faiblesse musculaire, une insuffisance cardiaque, augmentation de l'acidité de l'environnement gastrique.

Un manque de glucocorticostéroïdes augmente la sensibilité à l'insuline, réduit le glucose et le sodium, entraîne un œdème, des troubles métaboliques.

Une augmentation de la synthèse du cortisol permet de naviguer rapidement, de faire des choix dans des situations difficiles et stressantes.

S'il n'est pas suffisamment produit, cela peut entraîner une désorientation et une crise de panique. Avec une carence en substance, la quantité de sérotonine et de dopamine diminue en même temps. Cela conduit à la dépression et à la dépression..

La corticostérone est responsable du métabolisme, du changement normal des phases d'activité et du sommeil. Si cela ne suffit pas, la personne est colérique, irritable, ne dort pas bien..

Les cheveux peuvent tomber, la peau se recouvre d'acné. Les hommes ont une puissance réduite, les femmes ne peuvent pas tomber enceintes, leur cycle mensuel est perdu.

Une augmentation du niveau de cette hormone conduit à un faux hermaphrodisme chez les enfants, un durcissement douloureux des glandes mammaires chez les jeunes hommes. Un ulcère de l'estomac se développe, le système immunitaire fonctionne mal, la pression artérielle augmente, des dépôts graisseux apparaissent dans la région abdominale.

La teneur accrue en hormones sexuelles mâles des glandes surrénales provoque une masculinisation de l'apparence.

Chez la femme, cela peut ressembler à une pilosité accrue dans les zones atypiques, à l'arrêt des menstruations, au sous-développement du système reproducteur, à la rupture de la voix, au développement musculaire masculin, à la perte de cheveux sur la tête.

Un excès de testostérone chez un fœtus masculin peut entraîner un retard de l'activation de la parole à l'avenir. De plus, les androgènes métabolisent le cholestérol et préviennent les changements sclérotiques, réduisent l'effet inhibiteur du cortisol sur le système immunitaire et agissent comme des antioxydants..

D'autres organes du système endocrinien affectent également le rapport des hormones. Par exemple, une modification de la production d'hormone somatotrope par l'hypophyse, qui, entre autres tropines, déclenche la sécrétion hormonale dans les glandes surrénales, provoque de graves pathologies systémiques chez les enfants et les adultes..

finalement

Si une personne présente des signes de maladie, son sang est analysé pour le rapport de diverses hormones surrénales.

L'étude du taux d'androgènes est utilisée dans les situations de puberté précoce ou tardive, avec des problèmes de conception, de gestation. Un déséquilibre des glucocorticoïdes est recherché si le cycle mensuel est interrompu, il existe des maladies de l'appareil osseux, une atrophie musculaire, des manifestations cutanées, une forte augmentation du poids.

Les minéralocorticostéroïdes sont testés pour la pression instable, l'hyperplasie glandulaire. Le diagnostic et le traitement seront plus efficaces si aucun médicament n'est pris avant le prélèvement de l'échantillon..