Principal

Pituitaire

Hormones et rôle des glandes surrénales

Les glandes surrénales ne sont pas seulement un organe vital dans le corps humain, c'est le centre du système hormonal qui affecte le reste des organes endocriniens.

Le bien-être et les performances d'une personne dépendent du fonctionnement organique de ces glandes, situées sur les points supérieurs des reins..

À partir de cet article, le lecteur apprendra ce que sont les glandes surrénales, quelles hormones elles produisent, leurs noms et leurs fonctions..

informations générales

Les glandes surrénales sont une glande endocrine appariée. Chaque glande surrénale est située au sommet de chaque rein, comme si elle était placée au-dessus du rein. D'où le nom de ces organes du système endocrinien a été formé..

La glande surrénale droite ressemble au bicorne d'un guerrier français à l'époque de Napoléon, celle de gauche a une forme semi-circulaire, comme un croissant de lune. À l'extérieur, les glandes sont protégées par un tissu fibreux qui forme une capsule. La partie inférieure de la capsule est reliée aux reins par des trabécules.

La couche externe de la capsule est dense et a une fonction protectrice. La couche intérieure est plus douce et plus lâche. Branche du tissu capsulaire vers le cortex

  • des trabécules minces, constituées de plaques, de brins et de cloisons, formant une sorte de squelette et donnant la forme correspondante à l'organe;
  • les vaisseaux sanguins qui donnent de l'oxygène et des nutriments et reçoivent en retour la portion appropriée des substances excitantes;
  • nerfs.

L'espace entre les septa est rempli de tissu conjonctif poreux imprégné de fibres nerveuses et de petits vaisseaux sanguins - capillaires.

Le parenchyme surrénal se compose de:

  1. Substance corticale qui occupe la partie principale de l'organe (cortex surrénalien) qui produit des corticostéroïdes.
  2. La moelle épinière située à l'intérieur de la glande au milieu et entourée de tous côtés par le cortex. La substance cérébrale produit des catécholamines qui affectent la fréquence cardiaque, la contractilité des fibres musculaires, le métabolisme des glucides.

Écorce d'orgue

La substance corticale, à son tour, est divisée en trois zones:

  • glomérulaire;
  • faisceau;
  • engrener.

Le fonctionnement de la glande est contrôlé par l'hypophyse du cerveau, qui produit l'hormone adrénocorticotrope (ACTH), le système rénine-angiotensine-aldostérone associé aux reins, et produit également des substances hormonales.

Une fine couche d'épithélium peut être tracée sous la capsule - qui, en cours de reproduction, régénère le cortex. Grâce aux cellules épithéliales à la surface de la glande, des corps interrénaux se forment, ce qui peut provoquer des tumeurs, y compris celles sujettes aux métastases.

Entre les deux zones - le faisceau et le glomérulaire, il y a une couche intermédiaire de cellules insignifiantes, qui, selon les experts, sont responsables de l'auto-guérison du faisceau et des zones réticulaires, les reconstitue avec de nouveaux endocrinocytes.

La zone réticulaire endoplasmique est bien développée; les mitochondries ont des plis tubulaires typiques (crêtes). Les cordons épithéliaux forment une structure tissulaire poreuse.

Partie du cerveau

La moelle épinière (moelle épinière) est formée de chromaffinocytes ou de phéochromocytes relativement élargis. Les vaisseaux sanguins - sinusoïdes - circulent entre eux. Les cellules sont divisées:

  • sur la lumière, produisant de l'adrénaline;
  • sombre, produisant de la noradrénaline.

Le plasma intracellulaire des épinéphrocytes et des norépinéphrocytes est rempli de sécrétions granulaires, le noyau est rempli d'une protéine qui accumule les catécholamines. Les chromaphinocytes sont mis en évidence lorsqu'ils sont traités avec des sels de chrome, d'argent et d'autres métaux lourds.

Cette propriété se reflète dans les noms des cellules. Les granules de chromaffine compactés électroniquement contiennent des protéines de chromogranine et des neuropeptides enképhaline, ce qui indique que les cellules appartiennent à des formations neurohormonales d'un système neuroendocrinien interconnecté.

Hormones surrénales

Les glandes surrénales sont un organe endocrinien vital, sans lequel le corps ne peut exister. Ses deux départements - le cerveau et cortical, produisent un complexe d'enzymes endocriniennes qui affectent les systèmes cardiovasculaire, nerveux, immunitaire et reproducteur du corps..

Département du cerveau

La moelle épinière est séparée du cortex par une petite couche de tissu conjonctif. La substance cérébrale produit des hormones «résistance au stress» - les catécholamines. Il s'agit de l'adrénaline bien connue, qui entre immédiatement dans la circulation sanguine, et de la noradrénaline, qui sert de sorte de dépôt d'adrénaline..

Les catécholamines se forment et pénètrent dans la circulation sanguine lors d'une irritation, caractérisée par une sensibilité accrue, faisant partie du système nerveux autonome.

Substance corticale

Trois parties du cortex surrénalien produisent en continu des corticoïdes, qui ne pénètrent pas immédiatement dans la circulation sanguine. Il:

  • minéralocorticoïdes - dans la zone glomérulaire;
  • glucocorticoïdes - dans la zone du faisceau;
  • stéroïdes sexuels - dans la zone de maillage.

La matière première pour leur production est le cholestérol obtenu à partir du sang..
L'aldostérone est le minéralocorticoïde principal. Il régule et maintient la quantité d'électrolytes dans le corps grâce à l'absorption secondaire des ions sodium, chlore, bicarbonate et améliore l'excrétion des ions potassium et hydrogène du corps.

Plusieurs facteurs affectent la formation de l'aldostérone et sa libération des cellules:

  • l'adrénoglomérulotropine, produite par la glande pinéale, stimule la formation d'aldostérone;
  • le système rénine-angiotensine sert également de stimulant pour ce stéroïde;
  • les prostaglandines activent et inhibent la synthèse et la libération d'aldostérone;
  • les facteurs natriurétiques inhibent la formation d'aldostérone.

Avec l'augmentation de la production de stéroïdes, le sodium s'accumule dans les tissus et les organes, entraînant une hypertension, une consommation de potassium et une faiblesse musculaire..

Les glucocorticoïdes se forment dans la zone du faisceau. Il:

  • corticostérone;
  • cortisone;
  • hydrocortisone (cortisol).

Ce groupe de corticoïdes intensifie la phosphorylation pendant la glucogenèse, affectant ainsi le métabolisme des glucides. Les glucocorticoïdes activent la formation d'hydrates de carbone due aux protéines et l'accumulation de glycogène dans le foie, sont impliqués dans le métabolisme des lipides.

Des doses accrues de corticoïdes détruisent les lymphocytes sanguins et les éosinophiles, suppriment les processus inflammatoires dans le corps.

Les stéroïdes sexuels se forment dans la zone réticulaire, ont un effet sur les caractéristiques masculines secondaires même chez les femmes.
Fonctions des hormones surrénales.

Zone glomérulaire du cortex surrénalienLe seul minéralocorticoïde du corps humain qui contrôle le métabolisme et l'hémodynamique des sels d'eau.
Dans la zone du faisceau de la substance corticaleUne hormone relativement inactive.
Responsable de la production de glucides à partir de protéines, inhibe les organes lymphoïdes
Régulateur du métabolisme des glucides. Maintient l'équilibre énergétique du corps, participe aux réactions de stress.
Il est transformé en testostérone chez l'homme et en œstrogène chez la femme, comblant ainsi le manque d'hormone lors de l'hypofonction des organes génitaux correspondants

Analyses

Des analyses des hormones stéroïdes et surrénales sont prescrites pour déterminer l'état fonctionnel d'une partie du système endocrinien, y compris les glandes surrénales-hypophyse-hypothalamus en présence de symptômes d'hypo- ou d'hyperfonction du cortex surrénalien. Les pathologies suivantes sont des indications pour passer des tests pour les hormones stéroïdes:

  1. Signes primaires d'une fonctionnalité insuffisante du cortex surrénalien (hypotension, fatigue, nausées accompagnées de vomissements, perte d'appétit, perte de masse musculaire, conscience trouble).
  2. Manifestation dans le corps féminin de symptômes prononcés d'androgénisme (croissance des cheveux au-dessus de la lèvre supérieure et sur le menton, ligne blanche de l'abdomen, changement de voix, élargissement du clitoris)
  3. Ovaires polykystiques, qui sont le résultat d'une augmentation des androgènes dans le corps féminin;
  4. Difficulté à déterminer le sexe d'un nourrisson dont les organes génitaux externes présentent à la fois des signes primaires féminins et masculins.
  5. Maladie de Cushing.
  6. Néoplasmes malins du cortex surrénalien.

Un test sanguin séparé pour la déhydroépiandrostérone, l'hormone stéroïde sexuelle, est prescrit pour les problèmes suivants:

  • pendant la grossesse, lorsque des complications sont observées lors de la naissance d'un fœtus;
  • augmentation de la teneur en hormones appartenant au système hypophyso-surrénalien d'une femme enceinte;
  • production insuffisante de corticostéroïdes;
  • retard dans le développement sexuel de l'adolescent.

Pour une analyse complète de la teneur en hormones stéroïdes dans le sang, du sang veineux est prélevé.
Un test sanguin complet est effectué par chromatographie liquide haute performance-spectrométrie de masse (HPLC-MS).

Il détermine la teneur en corticoïdes stéroïdes et androgènes dans le sang.
Le patient doit se préparer 10 jours à l'avance pour la livraison de ce test.

  • il doit utiliser la quantité de sel qu'il utilise habituellement dans son alimentation;
  • il est souhaitable de réduire la consommation d'aliments glucidiques;
  • il n'est pas souhaitable de prendre des diurétiques et des médicaments contenant des hormones pendant cette période, ainsi que des médicaments qui modifient la pression artérielle;
  • activité physique et stress psycho-émotionnel, les conflits doivent être évités;
  • vous ne pouvez pas manger pendant 12 heures avant le test;
  • vous ne devez pas fumer pendant 3 heures avant de prélever du sang pour analyse;
  • l'analyse n'est pas effectuée en présence de maladies virales ou infectieuses.

Compte tenu du fait que les hormones stéroïdes peuvent être liées à d'autres composés actifs, l'analyse montrera la teneur totale en hormones dans le sérum sanguin, mais ne donnera pas d'informations sur leur bioactivité dans le corps..

Mais la prédisposition à la nervosité, à l'agressivité ou à l'infantilisme et à l'apathie est déterminée par la concentration d'épinéphrine. Le rapport des hormones sexuelles affecte le tempérament, l'attitude envers le sexe opposé, l'apparence d'une personne.

Conclusions et conclusion

La concentration de substances produites par les organes du système endocrinien construit le corps humain. Par exemple, on peut se permettre de tout manger et, comme le disent les gens, il n'est pas du fourrage pour un cheval. Et un autre, pour maintenir un poids optimal, doit tout se refuser pour ne pas prendre de poids..

L'utilisation irréfléchie des stéroïdes pour atteindre des sommets sportifs, en particulier par les femmes, la transforme en une créature masculine au milieu de sa vie. Les hommes deviennent impuissants tôt.

Les parents doivent porter une attention particulière au développement de leur enfant. Ne vous jetez pas sur lui avec des reproches d'être trop gros et en même temps infantile, ou au contraire hystérique ou agressif par rapport à ses pairs, mais montrez le bébé à un endocrinologue, consultez-le.

Une correction hormonale opportune dans la petite enfance aidera à éviter de graves conséquences à l'avenir, et peut-être une mort prématurée dans la fleur de l'âge du cancer ou du diabète.

Dans le système endocrinien, tous les organes sont importants pour l'activité vitale du corps. Ils sont étroitement interconnectés et s'influencent mutuellement. Mais l'organe déterminant de ce système est les glandes surrénales..

Malheureusement, dans l'espace post-soviétique, l'endocrinologie ne reçoit pas l'attention voulue et on s'en souvient uniquement lorsqu'un patient se présente chez le médecin avec une tumeur thyroïdienne, un taux élevé de sucre ou des pathologies surrénales graves. Lorsqu'un processus destructeur est lancé, il peut être difficile de changer quoi que ce soit..

"Maladies des glandes surrénales chez la femme - fonctions, principaux symptômes et schémas thérapeutiques"

5 commentaires

Les glandes surrénales jouent un rôle essentiel dans la régulation hormonale de l'organisme. Si une femme reçoit un diagnostic de pathologie surrénalienne sévère, il est probable que la patiente suivra un traitement hormonal substitutif pour le reste de sa vie, et sera même enregistrée pour «invalidité due à une maladie générale»..

Malheureusement, à l'heure actuelle, il devient de plus en plus difficile de consulter un endocrinologue. La fameuse «optimisation des soins de santé» a conduit au fait qu'un thérapeute polyclinique est devenu un «distributeur de coupons» pour les spécialistes restreints. Il remplit beaucoup de papiers, subit un examen médical et ne peut souvent tout simplement pas prendre le temps de recueillir les symptômes nécessaires.

Par conséquent, il est nécessaire que chaque personne ait un minimum de connaissances nécessaires pour déterminer simplement quel spécialiste vous devez vous inscrire dans un centre médical payant afin de ne pas payer deux fois. Aujourd'hui, nous allons parler des glandes surrénales: comment elles fonctionnent, pourquoi elles existent et quels symptômes de leur lésion se retrouvent chez les femmes.

Les glandes surrénales: ce qu'elles sont et où se trouvent-elles?

glandes surrénales chez les femmes

Les glandes surrénales sont de petites glandes appariées en forme de "pression" sur le dessus de chaque rein. Les glandes surrénales, comme les reins, sont situées dans l'espace rétropéritonéal. La taille de chacun ne dépasse pas 6 cm sur 3 cm La couleur est brun clair et légèrement différente de celle du tissu adipeux jaunâtre.

La structure interne de ces petites glandes est très intéressante. Ils se composent de deux couches très différentes, même en apparence, le cortex et la moelle épinière:

  • Le cortex surrénalien est divisé en quatre zones (faisceau, soudanophobe, glomérulaire et réticulaire) et produit des hormones.

La zone glomérulaire synthétise l'aldostérone, les hormones corticostéroïdes (corticostérone, cortisol et cortisone) sont produites dans la zone du faisceau et des formes inactives d'androgènes (c'est-à-dire les hormones sexuelles mâles) sont produites dans la zone réticulaire. La zone soudanophobe produit des cellules qui "se spécialisent" et se dirigent vers d'autres parties du cortex.

  • La substance cérébrale produit de l'adrénaline et de la noradrénaline.

Ainsi, les glandes surrénales sont complètement «dédiées» à la production d'hormones, et c'est leur fonction principale. Quels sont les effets des hormones surrénales??

Fonction surrénalienne dans le corps humain

Les hormones du cortex et de la médullosurrénale sont vitales. Le prélèvement de ces organes des deux côtés conduit à la mort, et la thérapie de remplacement totale est trop difficile, et conduit également rapidement à la mort, car elle ne peut pas rivaliser avec la régulation naturelle subtile avec rétroaction.

Les fonctions des glandes surrénales sont nombreuses, et se construisent en fonction de la production d'hormones, dont il existe une cinquantaine d'espèces au total:

  • L'aldostérone et les hormones de son groupe maintiennent un métabolisme eau-sel normal, augmentant l'excrétion de potassium et de protons dans l'urine et réduisant l'excrétion de sodium, de chlore et de bicarbonate de sodium;
  • Les hormones corticostéroïdes sont synthétisées à partir du cholestérol, et ne serait-ce que pour cette raison, elles peuvent être considérées comme un composé vital.

Ces substances adaptent le corps aux effets stressants du monde environnant. Ils nous protègent des infections et des blessures, suppriment l'inflammation et les réactions allergiques et bloquent l'apparition de maladies auto-immunes. Les hormones surrénales favorisent la glycémie et augmentent les réserves de glycogène hépatique.

Ils affectent le métabolisme des graisses et, dans le même temps, dans certaines parties du corps, les réserves de graisse diminuent, mais dans d'autres elles augmentent. C'est exactement à quoi ressemblent les patients (personnes en surpoids avec des bras et des jambes minces) avec des lésions des glandes surrénales, lorsque la synthèse de ces hormones augmente..

  • Les androgènes du cortex surrénalien dans le corps féminin sont la source de testostérone. Chez les femmes, environ 65% de cette substance est produite précisément par le «traitement» des androgènes du cortex surrénalien;
  • L'adrénaline et la noradrénaline maintiennent le tonus vasculaire et la vasoconstriction. La noradrénaline est nécessaire en cas de choc avec une forte baisse de la pression artérielle causée par l'expansion des vaisseaux périphériques (c'est-à-dire sans perte de liquide). L'adrénaline aide à décomposer rapidement les graisses, induit le glucose du dépôt dans la circulation sanguine, prépare les muscles à l'exercice et est une hormone de «préparation au stress».

Mais tout cela n'est que théorie. À quoi ressemblent les maladies qui affectent les glandes surrénales??

Les symptômes de la maladie des glandes surrénales peuvent-ils faire mal?

L'obésité est l'un des symptômes du dysfonctionnement surrénalien

Les signes de la maladie des glandes surrénales sont assez divers. Voici un exemple tiré d '"un autre opéra". Par exemple, tout le monde sait que l'estomac, les intestins, la vésicule biliaire et le foie sont tous des organes digestifs situés dans la cavité abdominale. Par conséquent, un symptôme courant est la douleur abdominale. Les glandes surrénales ne peuvent pas blesser.

Plus précisément, ils peuvent blesser, comme tous les organes internes, par exemple, avec suppuration, avec une augmentation rapide des tumeurs surrénales, avec du phlegmon de tissu rétropéritonéal. Mais ces douleurs ne sont pas un signe spécifique de leur défaite, car un tel symptôme est des troubles causés par un manque ou un excès de synthèse hormonale..

Les symptômes de la maladie des glandes surrénales chez les femmes peuvent sembler totalement indépendants les uns des autres. Nous listons les principales lésions de ces glandes importantes..

Conditions associées à une production accrue d'hormones

Les maladies des glandes surrénales comprennent la maladie d'Itsenko-Cushing et le syndrome de Cushing, l'hyperaldostéronisme primaire (avec une production accrue de minéralocorticoïdes) et l'androstérome (une tumeur qui produit des androgènes). Il peut également y avoir corticoestroma (survient chez les hommes), ainsi que des tumeurs mixtes qui produisent différentes hormones.

C'est pourquoi le concept même d '«adénome surrénalien chez la femme» peut inclure une variété de symptômes. Après tout, "l'adénome" est une tumeur de la glande, et comme nous le savons déjà, la glande surrénale synthétise plus de 50 hormones différentes.

À propos du syndrome et de la maladie de Cushing

Il s'agit d'une condition dans laquelle des quantités excessives d'hormones corticostéroïdes sont produites. Dans le cas où l'hypophyse produit un excès d'ACTH, une hormone adrénocorticotrope (l'hormone est le «boss» des glandes surrénales), alors cette condition s'appelle la maladie d'Itsenko-Cushing et fait référence à la pathologie de l'hypophyse. De plus, l'ACTH peut être produite par des tumeurs du poumon et du médiastin..

Parfois, cet état d'hypercortisolisme se développe sans aucun lien avec l'ACTH. Dans ce cas, nous parlons d'une tumeur du cortex surrénalien chez une femme, puis cela s'appelle le syndrome de Cushing. Il peut s'agir d'un corticostérome ou d'un carcinome (tumeur maligne). Les symptômes de lésions des glandes surrénales sont les suivants:

  • Obésité avec dépôts graisseux sur le visage, le cou, la poitrine, le dos et la nuque. Le visage est en forme de lune, les bras et les jambes sont minces, ils souffrent d'hypotrophie musculaire;
  • Le teint est violet, bouffi, parfois avec une teinte bleutée;
  • La peau est fine, sèche, "marbrée", les vaisseaux y sont clairement visibles;
  • De longues stries violettes et violettes apparaissent sur l'abdomen, les cuisses, les glandes mammaires, les épaules;
  • Des zones d'hyperpigmentation sont exprimées;
  • La sécrétion de sébum est altérée, l'acné et les hémorragies sous la peau sont visibles;
  • L'ostéoporose est très prononcée, avec des fractures pathologiques des vertèbres, du col fémoral;
  • Il existe une dystrophie myocardique, des troubles du rythme cardiaque;
  • Le diabète se joint souvent - après tout, un excès d'hormones augmente le taux de sucre dans le sang (dans 10 à 15% de tous les cas);

Il existe d'autres symptômes - l'excès d'androgènes augmente souvent avec les glucocorticostéroïdes. La croissance des cheveux de type masculin (hirsutisme) se produit, la menstruation diminue et l'aménorrhée s'installe. Une telle tumeur, sécrétant principalement des précurseurs de testostérone, est appelée androstérome..

Hyperaldostéronisme

C'est le nom du complexe de symptômes causé par une production accrue d'aldostérone et d'autres minéralocorticoïdes. Comme d'habitude, la maladie a une forme primaire (le plus souvent, une tumeur surrénalienne au niveau de la zone corticale responsable de la production d'aldostérone). Cette condition est appelée syndrome de Connes..

Il existe également un hyperaldostéronisme secondaire, dans lequel il n'y a pas de tumeur, et l'aldostérone monte sur commande du «centre» - ceci est associé à des troubles du métabolisme hydroélectrolytique, un rétrécissement des artères rénales, un syndrome néphrotique ou une insuffisance cardiaque congestive. Le système rénine - angiotensine - aldostérone est impliqué, mais nous ne nous attarderons pas là-dessus. Comment se manifeste cette pathologie? Voici les principaux symptômes:

  • Augmentation de la pression artérielle et l'inefficacité des médicaments pour l'abaisser;
  • Faiblesse musculaire, crampes, signes d'une diminution du taux de potassium (il vous suffit de faire un test sanguin pour les électrolytes);
  • Dans les cas graves, une polyurie se développe (l'excrétion urinaire par jour est supérieure à 1,5 à 2 litres) et une nycturie (prévalence de la miction nocturne pendant la journée).

Phéochromocytome

Jusqu'à présent, nous avons écrit sur l'augmentation de la production d'hormones corticales. Un phéochromocytome est une tumeur de la moelle qui sécrète de l'adrénaline et de la norépinéphrine. En clinique, elle se manifeste par une hypertension artérielle maligne, qui se poursuit par des crises.

Chaque femme sait quelles sont les sensations lorsque ces hormones sont produites. Si une explosion ou un coup de feu retentit soudainement, un bassin de fer est soudainement tombé dans la maison, puis la peur surgit, puis elle transpire, la pression monte, et vous devez «vous éloigner» de l'expérience. Imaginez cet état multiplié et fréquent..

Dans de nombreux cas, si une femme n'est pas pressée de consulter un médecin, une tumeur des glandes surrénales entraînera des crises cardiaques, des accidents vasculaires cérébraux, un œdème pulmonaire, une encéphalopathie. Les principaux symptômes du phéochromocytome sont les suivants:

  • Pression «hors échelle» périodique: le niveau de pression artérielle dépasse 250 mm. rt. Art. (Haut);
  • Entre les crises (qui correspondent à la libération d'hormones de la tumeur), la pression est souvent réduite et des évanouissements se produisent en se levant;
  • Il y a des plaintes d'interruptions dans la région du cœur, de fièvre, d'essoufflement, de constipation;
  • Parfois, les attaques se déroulent comme des attaques de panique, avec une agitation et une peur prononcées. Il y a un mal de tête, une déficience visuelle;
  • Si la tumeur est maligne, elle peut donner des métastases rapides à d'autres organes et se manifester dans une clinique appropriée (jaunisse, anémie, épuisement, douleurs osseuses, etc.).

Diminution de la production d'hormones surrénales

L'hypocorticisme est une condition dans laquelle la production de corticostéroïdes est réduite. Cela peut être à la fois primaire et secondaire. Souvent, les maladies auto-immunes sont à blâmer, et la pathologie est appelée maladie d'Addison. Dans cette maladie surrénalienne, due à une carence à la fois en aldostérone et en cortisol, la déshydratation, la perte d'électrolytes et une modification de leur rapport sont au premier plan. Pour réduire la fonction des glandes surrénales, il est caractéristique:

  • L'apparition de pigments foncés sur la peau (mamelons, région génitale), parties ouvertes du corps. Il est important que l'assombrissement («bronze») se produise là où le soleil ne tombe pas - dans les plis cutanés et même sur les muqueuses;
  • Sur fond de "bronze", il peut y avoir des taches pâles de dépigmentation - vitiligo;
  • Il y a une diminution prononcée du poids corporel - de 3 à 15 kg;
  • Une asthénisation se produit, une faiblesse sévère, une dépression se développe;
  • Diminution de la libido;
  • Un symptôme important est une diminution de la pression artérielle, qui peut se manifester par un évanouissement en position debout et sous stress;
  • L'appétit diminue, des douleurs épigastriques apparaissent, des selles instables se produisent;
  • La perte de sodium entraîne une dépendance excessive aux aliments salés.

Qu'est-ce que l'eucorticisme et les incidentalomes?

Eucorticisme - ce sont des tumeurs surrénales qui proviennent de tissus indifférents et non hormonaux et qui sont complètement incapables de produire des hormones. Par conséquent, leur croissance est souvent imperceptible - ils maintiennent le fond hormonal d'une femme (créé par les glandes surrénales) dans la norme.

Par conséquent, il est nécessaire de rechercher une tumeur d'une autre manière, et souvent elle est trouvée par hasard - avec CT ou IRM. En raison de l'accident fréquent lors de la détection d'une tumeur dangereuse, ils sont appelés «incidentalome» - ils peuvent causer du stress et de la dépression, ou plutôt le fait de la détection. Parce que tout le monde a peur du cancer.

Quel médecin traite les glandes surrénales?

Quel médecin contacter?

Étant donné que les glandes surrénales sont un organe endocrinien, même si une tumeur hormonalement inactive est apparue, il faut le prouver.

Par conséquent, un médecin est nécessaire - un endocrinologue qui effectuera des études, des tests appropriés, déterminera le niveau d'hormones dans le sang et les symptômes causés par celles-ci. Dans certains cas (par exemple, avec des tumeurs non croissantes hormono-inactives), aucun traitement n'est nécessaire, mais une simple observation par un endocrinologue.

Si la nécessité d'une intervention chirurgicale est confirmée, le patient est transféré au service de chirurgie pure (du service d'endocrinologie) et, en présence d'une tumeur maligne, un endocrinologue et un chirurgien oncologue ou un spécialiste en radiothérapie sont traités ensemble..

À propos du traitement et des médicaments des glandes surrénales

Les symptômes peuvent être accompagnés d'attaques de panique

Le traitement des glandes surrénales chez la femme dépend de la maladie. Ainsi, avec le syndrome et la maladie de Cushing, des médicaments sont prescrits pour réduire la production de stéroïdes. Dans le cas d'un adénome hypophysaire sécrétant de l'ACTH, il est retiré. L'hypophyse est également irradiée et, dans les cas graves, la glande surrénale est retirée (d'une part) s'il s'agit d'une cause centrale. Dans le cas d'une tumeur de la glande surrénale et d'un hypercortisolisme secondaire, ils agissent en fonction de la nature de la tumeur - ils sont retirés, irradiés ou une chimiothérapie est administrée..

Avec l'hypocorticisme, une thérapie à vie est prescrite, qui «remplace» le manque d'hormones. Habituellement, lorsque des hormones sont prescrites, il y a une amélioration nette et rapide de la condition..

Dans le cas d'hyperaldostéronisme associé à une tumeur, il est retiré, parfois avec la glande surrénale. S'il s'agit d'un processus bilatéral, non associé à une tumeur, un traitement à long terme avec des diurétiques, des antagonistes du calcium et des inhibiteurs de l'ECA est indiqué.

Si un phéochromocytome est diagnostiqué, la mort est inévitable sans traitement. Il est nécessaire de retirer la glande surrénale, qui a une tumeur. Pendant que le patient se prépare à l'opération, des alpha-bloquants (doxazosine, prazosine) et des bêta-bloquants (propranolol) sont prescrits comme protection contre les crises.

Si un incidentalome est diagnostiqué, il est supprimé si la taille est supérieure à 6 cm, ainsi qu'en cas de croissance progressive ou de début d'activité hormonale. En cas de stabilité, l'observation et l'IRM sont indiquées après 6, 12 et 24 mois.

Quelle est la ligne de fond?

Le pronostic dépend du diagnostic. Ainsi, avec des incidents stables, vous pouvez généralement les "oublier". Mais avec le phéochromocytome, s'il n'est pas traité, il y aura tôt ou tard une crise cardiaque, un accident vasculaire cérébral, des accidents vasculaires cérébraux répétés sur fond de crises hypertensives, avec une issue fatale inévitable.

Et dans le cas d'un traitement rapide, plus de 95% des patients surmontent avec succès le taux de survie à 5 ans, et seulement avec une forme récurrente maligne, ce pourcentage ne dépasse pas 40%.

Troubles des glandes surrénales: ce qu'il est important que les femmes sachent

La pathologie surrénalienne ne peut pas être diagnostiquée immédiatement. Mais, connaissant les premiers symptômes d'une perturbation du travail des glandes surrénales chez la femme, on peut soupçonner que quelque chose n'allait pas et consulter un médecin.

Une petite glande synthétise plus de 30 hormones qui participent au travail de tous les systèmes du corps. Par conséquent, toute violation des glandes surrénales, leur hyper ou hypofonction affectera le bien-être général des femmes et des hommes..

Maladies des glandes surrénales chez la femme: symptômes, causes, caractéristiques et traitement

Les glandes surrénales sont composées de tissu glandulaire, selon leur structure, elles sont divisées en médulla et corticale. De plus, la partie intérieure représente 1/10 du volume total et la partie extérieure jusqu'à 9/10. Les fonctions de ces services sont différentes.

Le cortex surrénalien se compose de trois zones:

glomérulaire, qui est à l'extérieur;

faisceau - au milieu;

Les hormones synthétisées par ces zones sont différentes. Le cholestérol est le principal moteur énergétique de la production de substances actives..

Les glandes surrénales sont situées au-dessus des reins, au niveau lombaire, elles ressemblent à de petits disques, où celui de droite ressemble à une pyramide et celui de gauche ressemble à un croissant.

Fonction surrénalienne

Les glandes endocrines régulent les processus suivants dans le corps humain:

assimilation du sodium et du potassium et leur élimination du corps;

inhibition des processus inflammatoires dans le corps;

réduire la sensibilité à la douleur dans certaines conditions.

Les substances corticales synthétisées sont également impliquées dans les processus de reproduction, influençant les processus hormonaux dans les organes génitaux humains..

Hormones produites par les glandes surrénales

Les corticostéroïdes sont les principaux types d'hormones produites par le cortex de la glande endocrine. Il y en a une trentaine au total..

Ils peuvent être divisés en trois groupes principaux:

Glucocorticoïdes - régulent le métabolisme des glucides et réduisent la réponse inflammatoire.

Minéralocorticoïdes - participent au métabolisme eau-graisse

Les hormones sexuelles sont impliquées dans le travail des organes génitaux, affectent la possibilité de conception et le développement de caractéristiques sexuelles secondaires.

Dans la zone cérébrale de l'organe endocrinien, de l'adrénaline et de la noradrénaline sont produites, qui sont impliquées dans la transmission des impulsions le long des nerfs..

À quoi conduisent les échecs de la synthèse des hormones: les premières conséquences

Un mauvais fonctionnement du système endocrinien entraîne les troubles suivants:

réponse immunitaire altérée;

Les perturbations hormonales sont souvent temporaires et le plus souvent présentes chez les femmes pendant la gestation ou pendant la ménopause.

Fonction surrénalienne chez la femme


Les hormones surrénales affectent le fonctionnement de nombreux systèmes corporels. Tout d'abord, ce qui suit:

1. Cardiovasculaire, régulation de la pression artérielle, normaliser le rythme cardiaque.
Tractus gastro-intestinal, régulant la motilité intestinale et la production de suc gastrique, d'enzymes et de bile.

2. Le système génito-urinaire est engagé dans la normalisation de la filtration glomérulaire.

3. Normalisation des caractères sexuels secondaires.

4. Avec une régulation suffisante du métabolisme du potassium, l'état émotionnel d'une personne est normalisé.

5. Chez la femme, les glandes surrénales participent au déroulement correct et systématique du cycle menstruel et à la possibilité de concevoir et de porter un fœtus.

Symptômes de dysfonctionnement des glandes surrénales chez les femmes

Les troubles du travail des glandes surrénales chez la femme peuvent se manifester par les symptômes suivants:

début tardif de la ménarche;

violation constante du moment de la menstruation;

l'incapacité d'éliminer le potassium du corps;

poils pubiens abondants;

insuffisance du rythme cardiaque;

réduction des organes internes féminins et des seins.

Ces symptômes sont généraux pour toutes les pathologies des glandes surrénales, mais chaque maladie a ses propres symptômes spécifiques, qui sont parfois difficiles à diagnostiquer même par un endocrinologue expérimenté..

Types et formes d'insuffisance surrénale

La diminution de la fonction surrénalienne peut être de deux types: aiguë et chronique. Un type de violation aiguë se manifeste par une forte destruction du cortex de l'organe, il se développe rapidement. La maladie chronique peut ne pas être diagnostiquée immédiatement, se développer lentement, mais elle est plus difficile à traiter et est sujette à un grand nombre de complications.

Selon la forme, il existe une insuffisance surrénalienne primaire et secondaire. Primaire fait référence au parenchyme surrénalien, qui est détruit par les infections. Le plus souvent, il se manifeste par une inflammation des glandes surrénales. Et le secondaire est des changements dans les tissus de l'hypophyse et de l'hypothalamus, qui conduisent à leur hypofonction.

Symptômes d'échec aigu

Si le cortex surrénalien est perturbé, une insuffisance aiguë de la glande appariée peut survenir.

Les raisons de ce trouble peuvent être les facteurs suivants:

Retrait brutal des médicaments hormonaux.

Hémorragie dans le parenchyme surrénalien survenue.

Stress ayant conduit à une aggravation de l'évolution de la forme chronique de dysfonctionnement de la glande.

Avec ce développement de l'évolution de la maladie, le patient doit être immédiatement hospitalisé à l'hôpital..

La forme aiguë de la maladie peut affecter l'un des trois systèmes humains:

tube digestif.

Les signes d'endommagement du premier système peuvent être:

diminution du tonus musculaire.

Les complications de la forme nerveuse de l'insuffisance surrénale aiguë peuvent inclure les symptômes suivants:

diminution de la gravité des réactions;

léthargie de conscience, souscoma.

Avec le développement d'une forme vasculaire, les pathologies peuvent se manifester par les signes suivants:

une teinte bleuâtre apparaît sur les lèvres;

les membres deviennent glacés;

Si une forme gastrique d'insuffisance aiguë se développe, la personne présente les symptômes suivants:

spasmes dans l'épigastre;

incapacité à manger.


Tous les symptômes du développement de l'insuffisance surrénale aiguë apparaissent spontanément et très clairement, les moyens conventionnels ne peuvent pas aider une personne à faire face aux manifestations de la maladie. Cela nécessite un diagnostic correct du problème et la prise des agents hormonaux nécessaires..

Symptômes d'insuffisance chronique

L'insuffisance chronique se développe plus lentement, mais son effet sur la glande endocrine devient plus profond et moins réactif au traitement. Dans le même temps, il existe des formes chroniques primaires et secondaires de la maladie..

Lorsque les cellules du tissu surrénalien sont directement affectées, ce qui suit se produit:

1. Nervosité, agressivité croissante.

2. L'apparition d'un sentiment constant de faiblesse, état asthénique.

3. La mémoire et l'intelligence sont réduites, il y a un mal de tête de nature effrayante.

4. Les poils sur le corps d'une femme cessent de pousser.

5. Souffre de libido.

6. Augmentation de la transpiration et des mictions nocturnes.

7. L'appétit est altéré, ce qui entraîne une perte de poids.


Lorsque les couches cellulaires de l'hypophyse et de l'hypothalamus sont endommagées, les mêmes manifestations se produisent, mais leur intensité est bien moindre.

Fait! Un symptôme important d'insuffisance surrénalienne chez la femme peut être considéré comme l'apparition d'une forte pigmentation, qui, en plus des zones ouvertes du corps, affecte également les muqueuses..

Symptômes d'hyperfonction

L'une des pathologies les plus courantes des glandes surrénales est considérée comme une surabondance de la synthèse hormonale. Ce trouble affecte principalement les femmes et a un effet négatif sur la fertilité..

Les symptômes suivants indiquent généralement le trouble:

changements dans le métabolisme de l'eau et des graisses;

violation de la menstruation par le type d'aménorrhée, anovulation;

le développement du diabète de type 2;

violation du sommeil et du repos, apparition de stress et de peur.

La raison du développement d'un tel processus peut être une consommation excessive de médicaments, ainsi qu'une exacerbation d'une maladie chronique..

Maladies d'hyperfonction

En règle générale, l'hyperfonctionnement du cortex surrénal se produit lorsqu'il y a un néoplasme dans n'importe quelle partie de la glande endocrine..

Les adénomes affectent les zones suivantes:

Les tumeurs peuvent survenir en plusieurs couches à la fois, en plus de cela, une hypertrophie de tout le cortex surrénalien peut survenir. La maladie d'Itsenko-Cushing devient un facteur provoquant le développement d'une synthèse excessive d'adrénocorticostéroïdes.

Symptômes d'hypofonction

Une diminution de la synthèse des hormones surrénales est également considérée comme une perturbation grave du travail du système endocrinien..

Il se manifeste par les symptômes suivants:

augmentation de la pigmentation, non seulement de la peau, mais également des muqueuses;

une hypotension se développe;

des étourdissements fréquents, des douleurs se développent;

l'apparition de troubles intestinaux d'un plan différent;

instabilité de l'état émotionnel;

insuffisance cardiaque.

Les causes de l'insuffisance surrénale peuvent être:

néoplasmes dans le cerveau;

développement de la tuberculose rénale;

violation du travail des vaisseaux sanguins;

troubles du pancréas ou des glandes thyroïdiennes.


Si, avec un régime alimentaire constant, on perd du poids et que la pigmentation de la peau augmente également, cela peut signifier les premiers signes d'un trouble du système endocrinien naissant..

Dysfonctionnement du cortex surrénalien

Le dysfonctionnement des glandes surrénales est une maladie héréditaire associée à divers troubles de la sécrétion surrénalienne. Le plus souvent, cette maladie touche les femmes..


Ils peuvent présenter les symptômes suivants:

croissance des cheveux sur le visage, la poitrine;

violation de la menstruation et de la fertilité;

En parallèle avec les glandes surrénales et leurs dommages, l'obésité et les troubles d'autres glandes endocrines peuvent se développer.

Hyperplasie du cortex

Un trouble tel que l'hyperplasie du cortex surrénalien peut également être héréditaire..

Les signes de cette maladie dépendent de la qualité du trouble hormonal: plus les hormones sont libérées dans le sang, plus les conséquences négatives apparaissent dans le corps humain..

Le patient peut présenter les symptômes des maladies suivantes:

L'hyperplasie de la glande surrénale gauche, comme celle de droite, est le plus souvent bénigne. L'hyperplasie du cortex surrénal provoque une synthèse incorrecte d'hormones dans différentes zones de la glande et peut se manifester par divers symptômes.

Diagnostique

Comment vérifier les glandes surrénales en milieu hospitalier? Les mesures de diagnostic sont effectuées selon plusieurs méthodes:

biochimie du sang et de l'urine;

examen radiologique des tumeurs.

La méthode la plus informative consiste à analyser systématiquement les niveaux d'hormones dans le sang. Il vous permet de vérifier le travail des glandes surrénales dans tous les domaines de leur activité. Toutes les autres méthodes sont de nature additionnelle et sont effectuées à la demande d'un endocrinologue, un médecin traitant des troubles surrénaliens.

Chez la femme, une étude supplémentaire du système squelettique est réalisée pour la présence de la quantité requise de calcium, car, tout d'abord, si les glandes surrénales sont perturbées, elles sont touchées par l'ostéoporose.

Traitement des glandes surrénales chez la femme

La tâche initiale de normalisation de la fonction des glandes surrénales est la normalisation de l'équilibre hormonal. Avec l'hypofonction, des préparations hormonales sont prescrites pour compenser le manque d'hormones peu synthétisées.

En cas d'hyperfonction, des médicaments spéciaux sont prescrits qui réduisent la sécrétion de certaines hormones.

Dans d'autres cas, vous pourriez avoir besoin d'une réception:

Quel médecin traite les tumeurs? Il faut se rappeler que le chirurgien.

S'il est impossible d'obtenir une dynamique positive à l'aide d'hormones synthétiques et avec un processus tumoral dans les glandes surrénales, un tel médecin prescrit une opération endoscopique, qui se déroule de manière économe. La glande entière et une partie de celle-ci peuvent être enlevées chirurgicalement.

La prévention

Des règles simples aideront à lutter contre une maladie associée à une perturbation des glandes endocrines.

maintenir une routine de travail et de repos.

Parallèlement à la prise de médicaments hormonaux, une thérapie avec des méthodes alternatives peut être utilisée, ce qui augmente la possibilité de guérison.

La teinture de géranium, qui est préparée dans un rapport de 1: 5 feuilles par rapport à l'alcool, aide à lutter contre les affections de la glande endocrine. Il insiste dans le noir pendant trois semaines, après quoi il vaut la peine de le prendre pendant 1 c. avant les repas trois fois par jour.

Fait! Prendre une décoction de lungwort peut non seulement normaliser le fond hormonal, mais aussi saturer le corps avec des oligo-éléments utiles et du carotène.

Régime alimentaire pour les maladies des glandes surrénales chez les femmes

Si les glandes surrénales sont touchées, un régime spécialement sélectionné peut aider. Lors de la compilation d'un régime, vous devez vous fier aux règles suivantes:

1. La présence de protéines animales (œufs, poisson).

2. Utilisation d'antioxydants (fruits, légumes).

3. Utilisez des aliments riches en tyrosine (bananes, spiruline).

4. Utilisez du sel de mer non raffiné.

5. Utilisez des aliments saturés d'acide pantothénique (entrailles d'accouplement, radis).

En tant qu'outil supplémentaire, une teinture de racine de réglisse est utilisée. Cet agent est capable de protéger l'hydrocortisone lorsqu'il interagit avec les enzymes hépatiques. Publié par econet.ru.

P.S. Et rappelez-vous, simplement en changeant votre conscience - ensemble, nous changeons le monde! © econet

Avez-vous aimé l'article? Écrivez votre opinion dans les commentaires.
Abonnez-vous à notre FB:

Les hormones surrénales et leurs fonctions dans le corps

Les hormones surrénales sont des substances biologiquement actives vitales qui contrôlent de nombreux processus dans le corps humain, jouent un rôle important dans la régulation des processus métaboliques, l'adaptation du corps aux conditions défavorables, en particulier dans les situations de stress.

La détermination de la concentration des hormones répertoriées dans le sang est nécessaire dans les cas suivants:

  1. Si vous soupçonnez la présence de maladies surrénales ou de certaines autres pathologies.
  2. Pour suivre le traitement.
  3. Lors d'un examen médical préventif.

Avant l'analyse, il peut être nécessaire d'annuler les médicaments utilisés, qui comprennent des substances qui affectent la synthèse des hormones.

Seul un médecin peut déchiffrer les résultats de l'analyse. Seul un spécialiste qualifié doit prescrire un traitement (si nécessaire).

Lors de l'évaluation des données obtenues, il est nécessaire de prendre en compte les fluctuations quotidiennes du niveau des hormones surrénales. Différents laboratoires peuvent avoir des règles de préparation, des méthodes de recherche, des normes et des unités de mesure différentes..

Quelles hormones sont produites par les glandes surrénales

Les glandes surrénales, ou glandes surrénales, sont les glandes appariées situées au-dessus du sommet des reins. Ils se composent du cortex et de la moelle épinière. La médullosurrénale produit les hormones adrénaline, noradrénaline, dopamine (catécholamines). La moelle épinière est la principale source de catécholamines dans le corps.

Le cortex surrénal se compose de plusieurs couches:

  • zone glomérulaire;
  • zone de faisceau;
  • zone de maillage.

Le tableau montre les noms des hormones sécrétées par les glandes surrénales..

Une liste d'hormones synthétisées par différentes parties des glandes surrénales:

Partie structurelle de la glande

zone glomérulaire - minéralocorticoïdes:

zone de faisceau - glucocorticoïdes

Minéralocorticoïdes: corticostérone, aldostérone, désoxycorticostérone.

Glucocorticoïdes: cortisol, cortisone

Zone de maillage du cortex

Quelles sont les fonctions des catécholamines?

Les catécholamines comprennent la dopamine, l'adrénaline et la norépinéphrine, qui sont synthétisées dans le cerveau et la médullosurrénale. Ce sont des dérivés d'acides aminés (comme les hormones thyroïdiennes thyroxine et triiodothyronine). Les catécholamines participent à l'augmentation de l'activité des glandes endocrines, normalisent le fonctionnement des systèmes nerveux et cardiovasculaire et affectent la thermogenèse.

Avec les maladies mentales et certaines autres maladies, il peut y avoir un manque de catécholamines. Avec un travail mental et physique intense, le taux de catécholamines dans le sang augmente. Dans les situations stressantes, la moelle épinière libère beaucoup plus de catécholamines.

Adrénaline

L'adrénaline est produite par les cellules neuroendocrines et est la principale hormone de la médullosurrénale.

Les fonctions de l'adrénaline, l'hormone surrénalienne, comprennent:

  • augmentation de la pression artérielle;
  • rythme cardiaque augmenté;
  • régulation du métabolisme des glucides (améliore la conversion du glycogène en glucose, inhibe la formation de glycogène) et des graisses (améliore leur dégradation et inhibe la synthèse);
  • relaxation des muscles lisses des intestins, des bronches;
  • pupilles dilatées;
  • rétrécissement des vaisseaux sanguins de la peau, des muqueuses, des organes abdominaux, dans une moindre mesure - muscles squelettiques;
  • expansion des vaisseaux du cerveau;
  • action hémostatique, anti-inflammatoire et anti-allergique;
  • augmente le niveau d'éveil, l'activité mentale.

La production d'adrénaline augmente avec les brûlures, les traumatismes, les chocs. Ses produits stimulent un sentiment de danger, de peur, de froid extrême.

Une exposition prolongée à des concentrations élevées d'adrénaline favorise une augmentation du catabolisme des protéines, peut entraîner une diminution de la masse musculaire, une déplétion.

Norépinéphrine

La norépinéphrine est une catécholamine qui est un précurseur de l'adrénaline. Désigne les médiateurs les plus importants de l'état de veille. Ses fonctions:

  • participe à la régulation de la pression artérielle;
  • augmente la force musculaire;
  • peut provoquer des explosions d'agression.

En comparaison avec l'adrénaline, la norépinéphrine a un effet vasoconstricteur plus fort, un léger effet sur la contraction du muscle cardiaque, un effet moins prononcé sur les muscles lisses et également un effet moindre sur le métabolisme..

Augmentation de la production dans les situations stressantes, effort physique intense, saignements, traumatismes, brûlures, tension nerveuse, peur.

La dopamine

La dopamine est un précurseur de la noradrénaline. Il est produit en grande quantité lors d'une expérience positive (selon l'évaluation subjective d'une personne), qui comprend des sensations tactiles agréables, l'utilisation de plats délicieux, etc..

Dopamine dans le corps:

  • affecte les processus d'apprentissage, suscitant la satisfaction d'expériences positives;
  • provoque le développement du plaisir;
  • améliore la circulation sanguine;
  • augmente la concentration de glucose dans le sang et inhibe son utilisation par les tissus;
  • aide à détendre le sphincter œsophagien inférieur;
  • inhibe le péristaltisme;
  • participe à la mise en place de vomissements.

Un excès de dopamine dans le sang est noté dans les mêmes circonstances dans lesquelles la concentration d'adrénaline et de norépinéphrine augmente, ainsi qu'avec une détérioration de l'apport sanguin aux reins, une augmentation du taux d'aldostérone et de sodium dans le sang. Une augmentation significative de la concentration de dopamine dans le sang peut indiquer la présence de tumeurs hormono-actives chez le patient..

Une synthèse insuffisante de la dopamine conduit au développement du syndrome de Parkinson. Une carence en dopamine peut conduire à ignorer les expériences négatives dans le processus d'apprentissage.

Le rôle des corticostéroïdes dans l'organisme

Les corticostéroïdes sont une sous-classe d'hormones stéroïdes qui ont une activité glucocorticoïde et / ou minéralocorticoïde. En fonction de la prédominance d'un type d'activité particulier, ils sont, respectivement, subdivisés en glucocorticoïdes et minéralocorticoïdes..

Glucocorticoïdes

Glucocorticoïdes dans le corps:

  • stimuler la production de glucose et d'acides aminés (gluconéogenèse);
  • ont un effet déprimant sur les réactions allergiques et inflammatoires;
  • augmenter l'excitabilité du système nerveux;
  • réduire la prolifération du tissu conjonctif;
  • ont un fort effet anti-stress et anti-choc;
  • capable d'augmenter le niveau de pression artérielle, la sensibilité du muscle cardiaque et de la paroi vasculaire aux catécholamines;
  • stimuler l'érythropoïèse, la neutrophilopoïèse, inhiber l'éosinophilopoïèse;
  • réduire la sensibilité des tissus à l'insuline;
  • ont un effet immunorégulateur.

Le cortisol est le glucocorticoïde le plus actif du corps humain, qui joue un rôle important dans la formation des réactions de défense du corps (à la faim, aux situations stressantes), est impliqué dans de nombreux processus métaboliques.

Pendant la grossesse, la concentration de cortisol dans le sang peut augmenter de 2 à 5 fois. L'augmentation des niveaux de cortisol pendant cette période est physiologique et non pathologique. Des niveaux de cortisol constamment élevés peuvent être observés avec des situations stressantes fréquentes.

Minéralocorticoïdes

Les minéralocorticoïdes ont un effet important sur le métabolisme eau-sel. Sous leur influence, il y a une augmentation du volume de sang circulant, une augmentation de la pression artérielle systémique. Dans les cas pathologiques, cela peut entraîner la formation d'un œdème, d'une hypertension artérielle, d'une insuffisance cardiaque congestive..

Le minéralocorticoïde le plus actif chez l'homme est l'aldostérone. Ses fonctions:

  • provoque un retard dans l'excrétion du sodium (Na) et du chlore (Cl) du corps, augmente l'excrétion du potassium (K) par les reins;
  • influence le tonus musculaire, la fréquence cardiaque.

Une augmentation de la concentration d'aldostérone dans le sang peut entraîner des troubles du travail cardiaque, une diminution du tonus musculaire et des convulsions.

Une teneur réduite en aldostérone dans le sang peut être observée après une maladie prolongée, un stress chronique et la présence de néoplasmes. À une faible concentration d'aldostérone, la pression artérielle diminue, des symptômes de pathologies cardiaques peuvent apparaître.

Fonctions des androgènes dans le corps humain

Les hormones sexuelles androgènes sont produites par le cortex surrénalien et les gonades (testicules chez l'homme et ovaires chez la femme), elles sont actives avant et après la puberté, notamment en participant au développement de caractères sexuels secondaires chez l'homme et la femme. Le principal androgène est la testostérone, dans la synthèse de laquelle le zinc (Zn) joue un rôle important.

Androgènes dans le corps:

  • augmenter la libido;
  • ont un effet anabolisant prononcé, y compris l'augmentation de la masse musculaire;
  • augmenter la production de protéines, ralentir leur dégradation;
  • stimuler l'utilisation du glucose par les cellules, réduire sa concentration dans le sang;
  • réduire la concentration de lipoprotéines de haute densité dans le sang et augmenter le taux de lipoprotéines de basse densité.

Une augmentation du taux d'androgènes chez la femme peut entraîner une augmentation des lèvres et du clitoris, une atrophie partielle de l'utérus, des ovaires, des glandes mammaires et des irrégularités menstruelles. Les perturbations hormonales peuvent provoquer l'infertilité, une pilosité excessive chez les hommes, une production accrue de sébum et un comportement agressif. Chez les hommes, une production excessive d'androgènes entraîne une alopécie, augmente le risque de développer un cancer de la prostate.

Un manque d'androgènes provoque des problèmes de développement sexuel chez les enfants et les adolescents, et chez les adultes, il entraîne une diminution de la libido, une dysfonction érectile.

Vidéo

Nous proposons de visionner une vidéo sur le thème de l'article.

Éducation: 2004-2007 "First Kiev Medical College" spécialité "Diagnostic de laboratoire".

Vous avez trouvé une erreur dans le texte? Sélectionnez-le et appuyez sur Ctrl + Entrée.

Des scientifiques de l'Université d'Oxford ont mené une série d'études au cours desquelles ils sont arrivés à la conclusion que le végétarisme peut être nocif pour le cerveau humain, car il entraîne une diminution de sa masse. Par conséquent, les scientifiques recommandent de ne pas exclure complètement le poisson et la viande de votre alimentation..

Les personnes qui ont l'habitude de prendre leur petit-déjeuner régulièrement sont beaucoup moins susceptibles d'être obèses..

Au Royaume-Uni, il existe une loi selon laquelle un chirurgien peut refuser d'effectuer une intervention chirurgicale sur un patient s'il fume ou est en surpoids. Une personne doit renoncer à ses mauvaises habitudes, puis, peut-être, elle n'aura pas besoin de chirurgie..

Les dentistes sont apparus relativement récemment. Au XIXe siècle, arracher les mauvaises dents faisait partie des devoirs d'un coiffeur ordinaire..

Sourire seulement deux fois par jour peut abaisser la tension artérielle et réduire le risque de crise cardiaque et d'accident vasculaire cérébral..

Le médicament bien connu "Viagra" a été développé à l'origine pour le traitement de l'hypertension artérielle.

Dans un effort pour faire sortir le patient, les médecins vont souvent trop loin. Ainsi, par exemple, un certain Charles Jensen dans la période de 1954 à 1994. survécu à plus de 900 chirurgies pour éliminer les néoplasmes.

Des millions de bactéries naissent, vivent et meurent dans notre intestin. Ils ne peuvent être vus qu'à un fort grossissement, mais s'ils étaient rassemblés, ils rentreraient dans une tasse à café ordinaire..

Avec une visite régulière au solarium, le risque de cancer de la peau augmente de 60%.

Le premier vibrateur a été inventé au 19ème siècle. Il travaillait sur une machine à vapeur et était destiné à traiter l'hystérie féminine.

Même si le cœur d'une personne ne bat pas, il peut encore vivre pendant une longue période de temps, ce qui nous a été démontré par le pêcheur norvégien Jan Revsdal. Son "moteur" s'est arrêté pendant 4 heures après que le pêcheur s'est perdu et s'est endormi dans la neige.

L'antidépresseur Clomipramine induit un orgasme chez 5% des patients.

Selon les recherches, les femmes qui boivent plusieurs verres de bière ou de vin par semaine ont un risque accru de développer un cancer du sein..

Le cerveau humain pèse environ 2% du poids corporel total, mais il consomme environ 20% de l'oxygène entrant dans le sang. Ce fait rend le cerveau humain extrêmement sensible aux dommages causés par le manque d'oxygène..

James Harrison, un habitant australien de 74 ans, a fait un don de sang environ 1000 fois. Il a un groupe sanguin rare dont les anticorps aident les nouveau-nés atteints d'anémie sévère à survivre. Ainsi, l'Australien a sauvé environ deux millions d'enfants..

Climax apporte de nombreux changements dans la vie d'une femme. Le déclin de la fonction reproductrice s'accompagne de symptômes désagréables, dont la cause est une diminution de l'est.