Principal

Oncologie

Maladies des glandes parathyroïdes

Les glandes parathyroïdes sont des organes situés près de la glande thyroïde à l'avant du cou. Ils sont impliqués dans la régulation de la teneur en calcium du sang, nécessaire au fonctionnement normal de l'organisme. Ce minéral est responsable de la force des os, des dents, de la contraction musculaire, de la transmission de l'influx nerveux et de nombreuses réactions biochimiques..

Avec une diminution du taux de calcium dans le sang, les glandes parathyroïdes sécrètent une hormone parathyroïdienne, qui active la libération de calcium dans la circulation sanguine à partir du tissu osseux. Ils synthétisent également la calcitonine - une hormone qui agit à l'opposé de l'hormone parathyroïdienne - elle aide à réduire la concentration de calcium dans le sang et sa transition vers le tissu osseux.

Dans les maladies des glandes parathyroïdes, il y a une augmentation (hyperparathyroïdie) ou une diminution (hypoparathyroïdie) de leur fonction. Avec l'hyperparathyroïdie, une quantité accrue d'hormone parathyroïdienne est libérée, ce qui entraîne une augmentation significative du taux de calcium dans le sang et son lessivage du tissu osseux. En conséquence, une fragilité accrue des os, une altération de la fonction rénale et d'autres manifestations de la maladie se développent..

Avec l'hypoparathyroïdie, le taux de calcium dans le sang diminue, ce qui entraîne principalement des spasmes musculaires, un dysfonctionnement du système nerveux.

Selon les raisons du changement des taux de calcium, le traitement peut être conservateur et chirurgical..

Troubles de la glande parathyroïde, hyperparathyroïdie, hypoparathyroïdie.

Les symptômes suivants sont caractéristiques de l'hyperparathyroïdie:

  • résistance réduite, fragilité des os,
  • formation de calculs rénaux,
  • douleur dans les articulations, les os,
  • faiblesse, fatigue,
  • maux d'estomac,
  • nausées Vomissements,
  • diminution de l'appétit,
  • la dépression,
  • perte de mémoire,
  • augmentation de la pression artérielle.
  • douleur musculaire,
  • crampes aux bras, aux jambes, au visage, au torse,
  • spasmes musculaires du visage, de la gorge, des bras et des jambes,
  • trouble respiratoire à la suite d'un spasme des muscles de la gorge, des bronches,
  • convulsions,
  • irritabilité,
  • faiblesse, fatigue,
  • maux de tête,
  • la dépression,
  • déficience de mémoire,
  • règles douloureuses,
  • peau sèche,
  • ongles cassants,
  • chute de cheveux.

Informations générales sur la maladie

Les glandes parathyroïdes sécrètent des hormones qui maintiennent un taux de calcium sanguin approprié.

Le calcium pénètre dans le corps humain avec la nourriture (la vitamine D est nécessaire à son absorption normale). Dans l'intestin, une partie est absorbée et une partie est excrétée dans les fèces et excrétée par les reins. La principale quantité de calcium (environ 99%) se trouve dans le tissu osseux, ce qui assure sa solidité. De plus, le calcium remplit de nombreuses autres fonctions importantes dans l'organisme: il participe à la contraction musculaire (notamment le muscle cardiaque, les fibres musculaires des organes internes), la transmission de l'influx nerveux, est nécessaire à la coagulation sanguine, au déroulement de diverses réactions biochimiques.

L'hormone des glandes parathyroïdes - l'hormone parathyroïdienne - a un effet prononcé sur la teneur en calcium. Normalement, avec une diminution du taux de calcium dans le sang, l'hormone parathyroïdienne favorise la libération de calcium du tissu osseux, une diminution de l'excrétion du calcium par les reins et une augmentation de son absorption dans l'intestin. Pour diverses raisons, il peut y avoir une libération excessive d'hormone parathyroïdienne, ce qui entraîne une augmentation prononcée du taux de calcium dans le sang. Dans le même temps, des symptômes d'hyperparathyroïdie se développent..

L'hyperparathyroïdie peut résulter directement d'une maladie des glandes parathyroïdes (hyperparathyroïdie primaire) ou d'une autre maladie qui perturbe leur fonction (hyperparathyroïdie secondaire).

L'hyperparathyroïdie primaire se produit pour les raisons suivantes:

  • tumeur bénigne (adénome) des glandes parathyroïdes,
  • tumeur maligne (cancer) des glandes parathyroïdes,
  • hyperplasie (hypertrophie) des glandes parathyroïdes.

Les raisons de l'élargissement (hyperplasie) des glandes parathyroïdes sont inconnues. Selon les chercheurs, dans certains cas, certains gènes jouent un rôle important, qui sont hérités..

L'hyperparathyroïdie secondaire peut se développer lorsque:

  • carence grave en calcium, causée par une quantité insuffisante de calcium dans les aliments et une violation de son absorption,
  • manque de vitamine D (elle est nécessaire à l'absorption du calcium dans le tube digestif et est synthétisée dans la peau sous l'influence de la lumière du soleil, elle provient moins des aliments),
  • insuffisance rénale - une altération prononcée de la fonction rénale (dans les reins, la vitamine D passe sous une forme active, par conséquent, si leur activité est altérée, un manque de vitamine D peut survenir, ce qui entraîne une diminution significative de l'absorption du calcium; le niveau de calcium dans le sang est maintenu par la libération de grandes quantités d'hormone parathyroïdienne, ce qui provoque hyperparathyroïdie secondaire).

Le calcium est excrété du corps par les reins. Avec son excès, des calculs se forment dans le système urinaire. La densité osseuse diminue également, car le calcium osseux devient la principale source de calcium pour le corps..

D'autres symptômes de l'hyperparathyroïdie (faiblesse, fatigue, perte d'appétit) sont associés à une hypercalcémie (augmentation de la calcémie). Il peut provoquer une augmentation de la sécrétion d'acide gastrique, ce qui contribue au développement d'ulcères d'estomac..

Divers troubles du système cardiovasculaire peuvent survenir (par exemple, augmentation de la pression artérielle).

Avec l'hypoparathyroïdie, la synthèse de l'hormone parathyroïdienne est considérablement réduite, ce qui fait que le taux de calcium dans le sang devient beaucoup plus bas que les valeurs normales. L'hypoparathyroïdie peut survenir pour les raisons suivantes:

  • dommages ou ablation des glandes parathyroïdes lors d'opérations sur la glande thyroïde (les glandes parathyroïdes sont situées à la surface de la glande thyroïde et sont de petite taille, donc dans certains cas, il peut être difficile de les identifier, ce qui conduit à leur endommagement ou à leur retrait pendant la chirurgie);
  • hypoparathyroïdie héréditaire - une maladie dans laquelle les glandes parathyroïdes sont absentes ou ont des fonctions réduites dès la naissance du patient;
  • processus auto-immuns - conditions dans lesquelles le système immunitaire détruit les cellules et les tissus de son propre corps, dans certains cas, les glandes parathyroïdes deviennent l'objet d'une agression du système immunitaire, ce qui entraîne une perturbation de leur fonctionnement;
  • l'effet des rayonnements ionisants - lors de l'irradiation de néoplasmes malins dans le cou, les rayonnements radioactifs peuvent endommager les cellules des glandes parathyroïdes, provoquant une hypoparathyroïdie.

Une diminution du taux de calcium ionisé dans le sang entraîne des perturbations dans les processus pour lesquels le calcium est nécessaire: contraction musculaire, transmission de l'influx nerveux et diverses réactions biochimiques. Dans ce cas, diverses complications peuvent survenir, dont la tétanie - spasmes sévères des muscles du visage, des membres. Cette condition est particulièrement dangereuse avec des spasmes des muscles de la gorge. Cela menace de troubles respiratoires, qui nécessitent des soins médicaux urgents. Des crises convulsives, des perturbations de l'activité du système cardiovasculaire sont également possibles..

Qui est à risque?

Le groupe à risque de développer une hyperparathyroïdie comprend:

  • femmes ménopausées,
  • les personnes qui ont eu une carence prolongée et sévère en calcium ou en vitamine D,
  • patients atteints de maladies héréditaires rares dans lesquelles une violation de l'activité de plusieurs glandes endocrines se développe,
  • utilisateurs de lithium,
  • les patients qui ont reçu une radiothérapie pour des cancers affectant la région du cou.

Le groupe à risque de développer une hypoparathyroïdie comprend:

  • les personnes ayant subi une chirurgie du cou, en particulier l'ablation de la glande thyroïde,
  • personnes ayant des parents proches souffrant d'hypoparathyroïdie,
  • les patients atteints de maladies auto-immunes (maladies dans lesquelles les cellules du système immunitaire détruisent les structures de leur propre corps),
  • les patients qui ont reçu une radiothérapie pour des cancers affectant la région du cou.

Le diagnostic de laboratoire joue un rôle clé dans le diagnostic des maladies des glandes parathyroïdes. Le niveau de calcium dans le sang et l'urine, les hormones des glandes parathyroïdes et d'autres indicateurs est déterminé.

  • Calcium sérique. Avec l'hyperparathyroïdie, elle est augmentée, avec l'hypoparathyroïdie, elle est diminuée.
  • Calcium ionisé - calcium non lié aux protéines du plasma sanguin et à l'état libre. Selon les chercheurs, le calcium ionisé reflète plus précisément l'échange de calcium dans le corps, car c'est cette partie qui est impliquée dans la contraction musculaire, la transmission de l'influx nerveux et d'autres processus. Avec l'hyperparathyroïdie, une augmentation de cet indicateur est observée, avec l'hypoparathyroïdie, une diminution.
  • Calcium dans les urines quotidiennes. Le calcium est excrété du corps par les reins, par conséquent, avec une augmentation de la concentration de calcium dans le sang, son excrétion dans l'urine augmente également. Cela se produit avec l'hyperparathyroïdie. Avec l'hypoparathyroïdie, il peut y avoir une diminution du taux de calcium urinaire.
  • Hormone parathyroïdienne, intacte. L'hormone parathyroïdienne est synthétisée par les glandes parathyroïdes et régule le taux de calcium dans le sang. Dans les maladies accompagnées d'une augmentation de la fonction des glandes parathyroïdes (hyperparathyroïdie), la concentration de cette hormone augmente, avec l'hypoparathyroïdie elle diminue.
  • La N-Ostéocalcine (un marqueur du remodelage osseux) est une protéine présente dans le tissu osseux. Il affiche des changements dans le tissu osseux. Avec une diminution de la densité osseuse (ostéoporose), son niveau augmente.
  • Marqueur de formation de la matrice osseuse P1NP. C'est un précurseur du collagène de type I. Ce type de collagène est le principal indicateur de l'activité de formation osseuse. L'analyse est utilisée pour évaluer l'efficacité du traitement, en comparant l'activité de formation osseuse avant et après le traitement.
  • La densitométrie osseuse. Mesure de la densité osseuse. Une étude est réalisée à l'aide d'un appareil spécial dont l'action est basée sur les propriétés du rayonnement X, tout en évaluant la violation de la composition minérale des os et la gravité de l'ostéoporose.
  • Examen échographique (échographie). Fournit des images des organes internes. Avec l'échographie des glandes parathyroïdes, leur hypertrophie, des tumeurs et d'autres changements peuvent être détectés.
  • Scintigraphie. Étude des organes internes à l'aide de radio-isotopes, qui sont injectés dans le corps par voie intraveineuse. Ils s'accumulent dans l'organe affecté (par exemple, dans les cellules tumorales des glandes parathyroïdes). En enregistrant le rayonnement de ces radio-isotopes, un foyer pathologique est détecté.
  • Électrocardiogramme - enregistrement des impulsions électriques qui se forment pendant le travail du cœur. Cette étude est répandue et très informative. Il vous permet d'identifier divers troubles du travail du cœur, qui peuvent se développer dans des maladies des glandes parathyroïdes..

Le traitement de l'hyperparathyroïdie peut être conservateur et chirurgical. La chirurgie consiste à retirer les glandes parathyroïdes hypertrophiées, ce qui augmente les niveaux d'hormones parathyroïdiennes. Si toutes les glandes parathyroïdes sont hypertrophiées et modifiées, une glande ou une partie de celle-ci est préservée pour prévenir l'hypoparathyroïdie après la chirurgie.

Le traitement conservateur de l'hyperparathyroïdie consiste à prendre des médicaments qui réduisent le taux d'hormone parathyroïdienne dans le sang. De plus, des médicaments retardent la libération de calcium du tissu osseux. L'hormonothérapie substitutive peut être utilisée chez les femmes ménopausées.

Dans l'hypoparathyroïdie, le traitement vise à restaurer les faibles taux de calcium sanguin. Pour cela, on utilise des préparations de calcium et de vitamine D. Les dosages et les méthodes d'administration des médicaments dépendent de la situation clinique spécifique..

Il n'y a pas de prophylaxie spécifique pour les maladies de la glande parathyroïde. Pour éviter le développement de complications liées à l'hyperparathyroïdie, vous devez:

  • consommer la quantité requise de calcium avec de la nourriture (les recommandations diététiques sont individuelles dans chaque cas),
  • boire plus d'eau - cela réduit le risque de calculs rénaux,
  • exercice régulier,
  • ne pas fumer (fumer favorise la libération de calcium du tissu osseux),
  • éviter les médicaments qui augmentent le taux de calcium sanguin.

Analyses recommandées

  • Calcium sérique
  • Calcium ionisé
  • Calcium dans les urines quotidiennes
  • Hormone parathyroïdienne, intacte
  • N-Ostéocalcine (un marqueur du remodelage osseux)
  • Marqueur de formation de la matrice osseuse P1NP

Littérature

  • Dan L. Longo, Dennis L. Kasper, J. Larry Jameson, Anthony S. Fauci, Principes de médecine interne de Harrison (18e éd.). New York: Division de l'édition médicale de McGraw-Hill, 2011.
  • Chapitre 353. Troubles de la glande parathyroïde et homéostasie calcique.

Maladies parathyroïdiennes: symptômes et traitement

Dans cet article, vous apprendrez:

Tout le monde, en particulier les femmes, a besoin de connaître les maladies de la glande parathyroïde. La pathologie présentée peut porter un coup sérieux à la vie et à l'activité d'une personne en général. C'est pourquoi vous devez connaître les symptômes et disposer des informations correctes sur le traitement..

À propos de l'orgue en général

La glande parathyroïde, située à la surface de la glande thyroïde, maintient un rapport optimal de calcium dans le sang. Elle le fait en raison de la production de parahormones, c'est pourquoi la maladie n'est pas immédiatement remarquée. Le calcium, l'un des composants les plus importants, forme le tissu osseux. Il a aussi:

  • favorise la contraction musculaire;
  • est une garantie de transmission rapide des impulsions nerveuses et autres;
  • améliore le fonctionnement du muscle cardiaque.

À cet égard, les maladies de la glande parathyroïde peuvent être caractérisées non seulement par une diminution (hypoparathyroïdie), mais également par une augmentation (hyperparathyroïdie) de l'activité chez les femmes et les hommes..

Hypoparathyroïdie: causes et symptômes de manifestation

Il s'agit d'une maladie spécifique dans laquelle un rapport insuffisant de l'hormone est produit. Ce phénomène provoque automatiquement une diminution du taux de calcium dans le sang. Ceci, à son tour, contribue à augmenter non seulement la surexcitation nerveuse, mais aussi musculaire..

Le plus souvent, une maladie telle que l'hypoparathyroïdie commence à se développer lorsque l'organe présenté est endommagé ou retiré dans le cadre d'une opération ou d'une résection partielle. Cela se produit également avec l'inflammation. Par exemple, en raison de l'apparition d'une hémorragie abondante après une blessure au cou, dont le traitement a commencé tardivement.

Une hypoparathyroïdie peut survenir:

  • en raison d'un changement du rapport des vitamines des groupes C et D dans le corps - il se manifeste très souvent chez les femmes de plus de 50 ans;
  • en cas de déstabilisation de l'absorption du calcium dans les intestins;
  • après une intoxication par une grande quantité de plomb ou de monoxyde de carbone. De plus, tout traitement sera inefficace et, par conséquent, l'apparition de la maladie est inévitable;
  • en raison de l'exposition à des composants radioactifs.

À cet égard, le traitement de la glande parathyroïde doit commencer après l'apparition des premiers signes..

Les tout premiers signes sont des crampes musculaires. Dans la zone des mains et des pieds, non seulement des sensations de picotements commencent à apparaître, mais également des spasmes. Les symptômes présentés de la maladie parathyroïdienne chez les femmes commencent à s'intensifier pour de nombreuses raisons. Ceux-ci peuvent inclure l'hypothermie, la surchauffe, l'activité physique, ainsi que les maladies infectieuses et les situations stressantes..

Au fil du temps, des convulsions peuvent apparaître, accompagnées de douleurs. Un engourdissement de tous les membres et la formation d'une atrophie musculaire peuvent commencer, dont le traitement doit être combiné.

Avec une évolution prolongée de la maladie associée à la glande parathyroïde, des symptômes tels qu'une faiblesse permanente, des sentiments d'irritabilité et de dépression et des troubles de la mémoire apparaissent. Il est également formé:

  • migraine;
  • tachycardie;
  • un état de transpiration excessive;
  • douleur abdominale et diarrhée;
  • inflammation du globe oculaire, ainsi que cataractes.

Dans la forme chronique de la maladie, des changements beaucoup plus graves et irréversibles commencent. Ainsi, la structure des dents est détruite, les cheveux commencent à tomber, la peau perd son ton et son élasticité, et la fragilité des ongles augmente. Une carence en calcium prolongée et le manque de traitement approprié pour la glande parathyroïde peuvent provoquer un retard de croissance et un développement psycho-émotionnel chez les enfants.

Hyperparathyroïdie: symptômes du phénomène

Dans ce cas, un excès d'hormone est produit dans la zone de l'organe présenté. Une quantité similaire de parathyrine provoque, d'une part, une augmentation de la teneur en calcium dans le sang et, d'autre part, une diminution de celle-ci dans les tissus osseux. Tout cela est à l'origine d'une probabilité accrue de fractures, en particulier chez les femmes..

L'hyperparathyroïdie peut se développer avec une modification de la taille de l'organe, un adénome ou des tumeurs malignes. En outre, la pathologie peut être le résultat d'autres pathologies. Nous parlons de ceux qui perturbent le travail de la glande parathyroïde. En particulier:

  • manque prolongé de calcium;
  • carence importante en vitamine D;
  • insuffisance rénale chronique, traitée depuis plus de 5 ans.

Les principaux symptômes de la maladie parathyroïdienne chez la femme sont une mauvaise santé, une fatigue sans raison apparente, une faiblesse musculaire, une perte de dents et de cheveux. Une diminution de la quantité de calcium dans le tissu osseux entraîne une diminution de la résistance et un ramollissement ultérieur.

De plus, d'autres symptômes sont probables, à savoir que les os sont extrêmement fragiles. Ils peuvent rompre avec les mouvements les plus courants. Des symptômes de maladie parathyroïdienne tels que la radiculite et des douleurs fréquentes dans le dos apparaissent. Des sensations douloureuses dans l'estomac, des crises de nausées et de vomissements se forment.

Une augmentation du calcium dans le sang peut affecter les lésions des vaisseaux du muscle cardiaque, la formation d'hypertension et les crises d'angine de poitrine. Très souvent, une lithiase urinaire se forme. Caractérisé par l'état et les symptômes tels qu'une augmentation de la miction, une décoloration de l'urine en blanc. Peut-être l'apparition d'un ulcère d'estomac dont le traitement doit être complexe.

Façons de restaurer le corps

Un processus tel que le traitement de la glande parathyroïde peut être:

  • médicament (ajustement de la quantité d'hormone parathyroïdienne, tout en tenant compte des symptômes de toutes les affections de l'anamnèse);
  • chirurgical - opération sous anesthésie locale ou générale.

Le traitement d'une telle éducation en tant qu'adénome parathyroïdien n'est dans tous les cas possible qu'avec l'utilisation d'une méthode chirurgicale. Le néoplasme est réséqué dans la glande. Dans le cadre de l'opération, l'une des glandes est examinée. Ceci est fait afin de se débarrasser de tous les adénomes, si nécessaire..

Beaucoup moins souvent, une certaine partie de la glande parathyroïde ou de l'organe dans son ensemble est enlevée. Considérant qu'il y en a un certain nombre (le plus souvent 4), les parties de l'organe restées intactes peuvent bien assumer des fonctions supplémentaires.

Cependant, le plus souvent, ils sont incapables de faire face à la charge. Par conséquent, la vie sans glandes parathyroïdes dans la grande majorité des cas est compliquée par des pathologies telles que l'hypoparathyroïdie et l'hypocalcémie..

Une greffe de glande parathyroïde est un autre des moyens les plus récents de traiter les maux et les pathologies. Cette méthode a fait ses preuves il y a plus de 20 ans. Il est à noter également que la transplantation de certains fragments est également possible. La transplantation des glandes parathyroïdes garantit dans de nombreux cas un excellent résultat dans la restauration de l'hypoparathyroïdie, lorsque le traitement médicamenteux est inefficace.

Faites attention à tous les symptômes qui indiquent un changement dans le corps. Dans ce cas, le traitement sera efficace à 100%..

Maladie parathyroïdienne et ostéoporose

Les maladies des glandes parathyroïdes peuvent se manifester par une augmentation (hyperparathyroïdie) et une diminution (hypoparathyroïdie) de la production d'hormone parathyroïdienne.

Les glandes parathyroïdes sont de petites glandes (généralement 4) situées derrière la glande thyroïde.

La fonction principale des glandes parathyroïdes est de maintenir des taux sériques normaux de calcium à l'aide de l'hormone parathyroïdienne (hormone parathyroïdienne). Cette hormone stimule la libération de calcium du tissu osseux et réduit la perte de calcium urinaire.

Les maladies des glandes parathyroïdes peuvent se manifester par une augmentation (hyperparathyroïdie) et une diminution (hypoparathyroïdie) de la production d'hormone parathyroïdienne.

Les manifestations d'hyperparathyroïdie peuvent inclure

  • ostéoporose et formation osseuse
  • fractures avec blessures mineures
  • lithiase urinaire, insuffisance rénale chronique
  • somnolence, fatigue, perte de mémoire, psychose et dépression
  • faiblesse musculaire
  • diminution de l'appétit, nausées, vomissements, douleurs abdominales et constipation

Les symptômes de l'hypoparathyroïdie peuvent inclure

  • engourdissement des membres, spasmes, convulsions
  • rythme cardiaque rapide, hypertrophie du cœur
  • peau sèche, ongles cassants
  • sautes d'humeur, troubles de la mémoire

Le calcium étant un élément vital, une forte diminution ou augmentation de son taux dans le sang peut entraîner des conditions aiguës - crises hypo- et hypercalcémiques, qui constituent un danger pour la vie du patient..

Par conséquent, un diagnostic rapide et des mesures thérapeutiques adéquates pour les troubles des glandes parathyroïdes sont l'une des tâches prioritaires des spécialistes de la clinique Rassvet..

Une attention particulière doit être accordée à la carence en vitamine D. Actuellement, la carence et, dans une plus large mesure, la carence en vitamine D affecte la partie prédominante de la population générale, y compris les enfants et les adolescents, les adultes, les femmes enceintes et allaitantes, les femmes ménopausées, les personnes âgées..

La carence en vitamine D affecte tout d'abord la violation du métabolisme calcium-phosphore et osseux. Étant donné que la vitamine D augmente normalement l'absorption du calcium dans l'intestin, son manque entraîne une diminution de son taux dans le sang et une augmentation compensatrice de la sécrétion d'hormone parathyroïdienne, appelée hyperparathyroïdie secondaire. L'augmentation du taux d'hormone parathyroïdienne conduit au «lessivage» du calcium du tissu osseux et au développement de l'ostéoporose. La carence en vitamine D se manifeste également par une faiblesse musculaire, des difficultés à marcher et à maintenir l'équilibre et une tendance à tomber, ce qui augmente naturellement le risque de fractures. Des données ont été obtenues sur la relation entre la carence en vitamine D, la morbidité auto-immune et oncologique et la mortalité globale.

Les connaissances des spécialistes de la clinique Rassvet sur cette question permettent de détecter efficacement une carence en vitamine D chez les patients et de recommander rapidement des mesures pour restaurer et maintenir son niveau normal..

L'ostéoporose est un trouble squelettique caractérisé par une perte de densité minérale osseuse. 50% des femmes et 20% des hommes de plus de 50 ans présentent déjà des signes de diminution de la densité osseuse. Le principal danger de l'ostéoporose réside dans les fractures osseuses (col fémoral et vertèbres), qui entraînent une invalidité et une mortalité élevées. En plus des fractures, dans l'ostéoporose sévère, des microdommages au tissu osseux des vertèbres peuvent provoquer des maux de dos persistants.

Les facteurs de risque d'ostéoporose comprennent:

  • ménopause
  • âge avancé
  • déjà subi des fractures
  • fractures chez les parents
  • poids insuffisant
  • mode de vie hypodynamique
  • tabagisme et abus d'alcool
  • alimentation déséquilibrée, apport insuffisant en produits laitiers
  • l'utilisation d'un certain nombre de médicaments

Les fractures peuvent être évitées grâce à des soins médicaux opportuns. Dans la clinique Rassvet, un diagnostic précoce de l'ostéoporose est effectué et la thérapie optimale pour la prévention des fractures est sélectionnée individuellement.

Troubles et maladies des glandes parathyroïdes et leurs signes caractéristiques

Il existe de nombreuses maladies et conditions pathologiques basées sur des troubles des glandes parathyroïdes. Cet organe endocrinien joue un rôle important dans la régulation du niveau de calcium et de phosphore dans le corps. La principale substance qui corrige la teneur en sel dans le corps et maintient son équilibre est l'hormone parathyroïdienne. L'augmentation de la sécrétion de cette substance active provoque une affection appelée hyperparathyroïdie et la maladie inverse associée à un faible taux d'hormone parathyroïdienne - l'hypoparathyriose.

Hyperparathyroïdie

Cette pathologie est basée sur un dysfonctionnement des glandes parathyroïdes, qui se caractérise par une production accrue d'hormone parathyroïdienne dans le sang, quel que soit son besoin. La cause de la maladie est un défaut de l'organe endocrinien lui-même, et dans ce cas, ils parlent d'hyperparathyroïdie primaire. Cette condition se développe en conséquence:

  • facteur héréditaire (syndrome de Vermeer, syndrome de Sipple);
  • néoplasmes bénins multiples dans la glande;
  • hyperplasie (prolifération) du tissu de l'organe endocrinien;
  • carcinome des glandes parathyroïdes.

On parle d'hyperparathyroïdie secondaire lorsqu'elle est le résultat de l'activation d'un mécanisme compensatoire en réponse à une carence chronique en calcium dans l'organisme. Cette condition peut se développer lorsque:

  • insuffisance rénale;
  • malabsorption (absorption non complète) du calcium dans le tractus gastro-intestinal;
  • faible apport en calcium provenant des aliments;
  • manque de vitamine D;
  • ramollissement des os (ostéomalacie).

Dans le contexte de l'hyperparathyroïdie secondaire, une forme tertiaire de la maladie peut survenir, caractérisée par la présence d'une hyperplasie ou d'un adénome fonctionnant indépendamment des glandes parathyroïdes. Il existe une dissonance entre le niveau de calcium dont le corps a besoin et sa production. De telles conditions peuvent se développer, par exemple, lors d'une transplantation rénale chez un patient souffrant d'insuffisance rénale chronique avec hyperparathyroïdie secondaire..

Le tableau clinique de l'hyperparathyroïdie

Il est important de considérer que l'hyperparathyroïdie à un stade précoce peut ne pas se faire sentir pendant longtemps. Il existe certains symptômes non spécifiques de la maladie qui ne sont pas toujours identifiés comme un trouble des glandes parathyroïdes. Ceux-ci inclus:

  • fatigue;
  • fatigue chronique;
  • faiblesse musculaire;
  • douleur dans le système musculo-squelettique;
  • maux de tête;
  • mauvaise humeur, dépression.

Avec la progression de la maladie, des troubles peuvent survenir à la fois au niveau du système squelettique et au niveau des organes (rein, tractus gastro-intestinal, système nerveux). Il existe également des formes mixtes de la maladie..

Du côté du système musculo-squelettique:

  1. douleur articulaire qui s'aggrave avec le mouvement et la palpation;
  2. courbure et déformation des os;
  3. fragilité accrue des os et des dents;
  4. formation kystique de la mâchoire.

Du côté des organes:

  1. soif accompagnée de polyurie;
  2. diminution de l'appétit et du poids corporel;
  3. nausées, vomissements, dysfonctionnement du tractus gastro-intestinal;
  4. le développement de l'ulcère gastrique et de l'ulcère duodénal;
  5. pancréatite;
  6. diminution de l'excitabilité neuromusculaire, qui s'accompagne d'une augmentation de la faiblesse musculaire et de l'adynamie;
  7. avec de graves lésions du système nerveux - troubles mentaux.

Diagnostique

Si cette pathologie est suspectée, un endocrinologue prescrit un diagnostic complet, ce qui permet d'identifier une quantité accrue de calcium dans le corps. Tout d'abord, un test sanguin est effectué et si une insuffisance rénale est suspectée, un test d'urine est effectué. Deuxièmement, les os et les reins sont examinés par rayons X. Pour détecter de tels troubles des glandes parathyroïdes comme l'adénome, des diagnostics échographiques ou une tomodensitométrie sont effectués.

Traitement

Lors du diagnostic de l'hyperparathyroïdie, un traitement étiologique doit être effectué, c'est-à-dire que le problème qui a provoqué l'augmentation de l'hormone parathyroïdienne dans le sang doit être éradiqué. Il est important de comprendre que le traitement le plus efficace de l'hyperparathyroïdie aujourd'hui est la chirurgie. Cette méthode est courante et, selon les statistiques, son efficacité est de 98%. Par intervention chirurgicale, les tumeurs bénignes qui ont causé des troubles des glandes parathyroïdes sont enlevées et, si cela est indiqué, l'organe endocrinien lui-même peut être retiré. Dans ce cas, le patient reçoit une thérapie de remplacement..

Hypoparathyroïdie

Cette lésion des glandes parathyroïdes est caractérisée par une diminution du taux d'hormone parathyroïdienne dans le sang, ce qui entraîne une hypocalcémie et, par conséquent, une augmentation du phosphore. Les causes du trouble de cet organe sont:

  • facteur auto-immun;
  • chirurgie des glandes parathyroïdes;
  • radiothérapie;
  • Agents infectieux;
  • intoxication sévère.

Le tableau clinique de l'hypoparathyroïdie

La maladie se manifeste par un complexe caractéristique de symptômes, dont les principaux sont des convulsions et une tension musculaire prolongée, appelée syndrome tétanique. La maladie se manifeste:

  • douleur dans les muscles des membres;
  • spasme des muscles du visage et de la mastication du visage;
  • violation de la déglutition et de la respiration;
  • dysfonctionnement des organes du système excréteur;
  • troubles neuropsychiatriques;
  • douleur au coeur.

Dans les formes plus légères d'hypoparathyroïdie, la douleur et d'autres symptômes n'apparaissent pas si souvent et peuvent être associés à des facteurs de provocation tels que le stress, l'hypothermie, les infections, etc. ceux. sans déclencheurs.

Diagnostique

Des tests sanguins sont prescrits pour déterminer le niveau d'hormone parathyroïdienne. Les rayons X peuvent être utilisés pour évaluer la densité osseuse. Pour les plaintes de convulsions, des tests par Khvosteko et Trusso sont effectués.

Traitement

Une thérapie complexe est effectuée, visant, d'une part, à soulager les crises, et d'autre part, une thérapie de substitution est introduite, ce qui augmente le niveau de calcium et de vitamine D dans le corps. La physiothérapie est possible.

Pseudohypoparathyroïdie

Une maladie génétique très rare des glandes parathyroïdes. Avec cette pathologie, les patients ont un taux normal ou même accru d'hormone parathyroïdienne dans le sang, mais des symptômes d'hypoparathyriose sont notés. Cela est dû au fait que les cellules des organes et des tissus ne sont pas sensibles à l'hormone produite par les glandes parathyroïdes..

Le tableau clinique de la pseudohypoparathyroïdie

  • contractions musculaires tétaniques;
  • faible croissance des patients;
  • développement squelettique altéré: membres courts, déformation osseuse;
  • les troubles mentaux;
  • retard mental.

Diagnostique

Le diagnostic est posé dans l'enfance, sur la base de manifestations externes: défauts du système musculo-squelettique. Dans l'analyse du sang, on note une augmentation ou un taux normal d'hormone parathyroïdienne, avec un faible taux de calcium et un taux élevé de phosphore. Des tests sont effectués pour identifier la résistance des tissus à l'hormone parathyroïdienne.

Traitement

Dans cette situation, l'utilisation d'un traitement substitutif sous forme de prise d'hormone parathyroïdienne endogène est un traitement inefficace. Prescrire des médicaments contenant du calcium et de la vitamine D pour maintenir des taux sanguins normaux. Régime pauvre en phosphore recommandé.

Considérant que vous lisez maintenant cet article, nous pouvons conclure que cette maladie vous hante toujours.

Vous avez probablement aussi pensé à la chirurgie. C'est clair, car la glande thyroïde est l'un des organes les plus importants dont dépend votre bien-être et votre santé. L'essoufflement, la fatigue constante, l'irritabilité et d'autres symptômes interfèrent clairement avec votre plaisir de vivre..

Mais, voyez-vous, il est plus correct de traiter la cause, pas l'effet. Nous vous recommandons de lire l'histoire d'Irina Savenkova sur la façon dont elle a réussi à guérir la glande thyroïde.

Glande parathyroïde à petit organe endocrinien: symptômes de maladies chez la femme et caractéristiques du traitement des pathologies

La glande parathyroïde est un organe du système endocrinien, localisé sur la face postérieure de la glande thyroïde. Environ 80% de la population possède 2 paires de ces glandes, le reste 3-6 paires. Jusqu'au début du 20ème siècle, les glandes parathyroïdes n'étaient pas prises en compte par les médecins, le rôle dans la vie du corps était sous-estimé.

Les glandes synthétisent des substances qui contrôlent le niveau de calcium et de phosphore dans le sang. En cas de violation de la production d'hormones, des perturbations des processus métaboliques se produisent, ce qui ne peut qu'affecter le travail de tout l'organisme. Le corps féminin réagit particulièrement brusquement aux maladies des glandes parathyroïdes.

Le rôle des glandes parathyroïdes dans le corps

L'aspect de l'organe ressemble à des grains de riz ne dépassant pas 10 mm. En règle générale, les glandes sont situées derrière 2 lobes de la glande thyroïde. L'activité de la glande est réalisée à l'aide de la calcitonine et de l'hormone parathyroïdienne (parathyroïdine). Leur tâche est de contrôler le métabolisme du calcium-phosphore dans le corps. Lorsque cet échange est perturbé, divers changements pathologiques se produisent dans le système endocrinien..

Si nécessaire, les hormones parathyroïdiennes peuvent augmenter ou diminuer la concentration de calcium. Cela fonctionne comme ceci:

  • les cellules sanguines sensibles au Ca déterminent son niveau,
  • s'il est inférieur à la norme (inférieur à 2, 25 mmol / l), les récepteurs de la glande parathyroïde, synthétisant l'hormone parathyroïdienne, sont activés,
  • le niveau de la forme active de vitamine D (calcitriol) est augmenté,
  • il y a stimulation des octéoclastes des cellules du tissu osseux, qui sont responsables de sa destruction, à la suite de laquelle le calcium est activement libéré dans le sang.

Renseignez-vous sur la norme de l'hormone prolactine chez la femme par âge, sur les causes et les symptômes de la déviation.

Découvrez les premiers signes des ovaires multifolliculaires et le danger de la maladie pour la santé des femmes à cette adresse.

Troubles de l'organe endocrinien chez la femme

Si l'organe fonctionne mal, le niveau hormonal change. Les troubles du métabolisme du calcium et du phosphore sont souvent associés aux phénomènes suivants:

  • absence ou sous-développement de la glande parathyroïde,
  • ablation chirurgicale d'un organe,
  • violation de la sécrétion d'hormones,
  • absence de résistance des récepteurs tissulaires à l'hormone parathyroïdienne.

En cas de dysfonctionnement de la glande parathyroïde, il y a une diminution ou une augmentation de la synthèse des hormones. Une hypoparathyroïdie ou une hyperparathyroïdie peuvent se développer. Les échecs surviennent plus souvent chez les femmes âgées de 40 à 60 ans.

Hyperparathyroïdie

Cela se produit en raison d'une production accrue d'hormone parathyroïdienne. Dans ce contexte, la concentration de calcium dans le sang augmente..

Le processus pathologique primaire peut être causé par:

  • hyperplasie d'organe,
  • adénome parathyroïdien,
  • rarement carcinomes malins.

Sur une note! Avec l'hyperparathyroïdie, le lessivage des ions calcium des os augmente et une hypercalcémie se développe. Les os sont sévèrement déformés, des calcifications se déposent dans les tissus mous. Les processus pathologiques des glandes parathyroïdes se propagent aux reins (60% des cas) et aux vaisseaux sanguins.

L'hyperpathie secondaire se développe dans le contexte de:

  • apport insuffisant de vitamine D dans le corps,
  • Syndrome de Fanconi,
  • maladies du tractus gastro-intestinal, provoquant une mauvaise absorption du calcium,
  • utilisation à long terme d'anticonvulsivants,
  • insuffisance rénale.

Symptômes d'hyperparathyroïdie:

  • ramollissement des os dû au lessivage du calcium,
  • susceptibilité aux fractures fréquentes,
  • l'ostéoporose,
  • colique rénale,
  • développement possible de néphrocalcinose,
  • urémie,
  • perte de poids,
  • nausées Vomissements,
  • hypertension,
  • chute de cheveux,
  • faiblesse musculaire,
  • instabilité émotionnelle.

Hypoparathyroïdie

Une condition qui se produit en raison d'une synthèse insuffisante des glandes parathyroïdes de l'hormone parathyroïde.

L'hypoparathyroïdie peut être causée par:

  • résection des glandes parathyroïdes,
  • blessures au cou affectant l'organe,
  • inflammation auto-immune,
  • insuffisance surrénalienne,
  • sous-développement congénital des glandes parathyroïdes,
  • carence chronique en vitamine D,
  • saturnisme, strychnine,
  • exposition aux rayons radioactifs.

Des cas d'hypoparathyroïdie surviennent chez seulement 0,4% de la population.

Les symptômes de la maladie se manifestent par un syndrome convulsif ou tétanique. Les convulsions surviennent spontanément ou sont causées par l'action d'un facteur de douleur, des changements de température, des blessures mécaniques. Avec les spasmes musculaires, la peau pâlit, le pouls s'accélère, la transpiration augmente, les sauts de pression, les fonctions de perception du goût sont altérées.

Une femme a:

  • engourdissement et raideur musculaire,
  • extrémités froides,
  • spasme de plusieurs groupes musculaires (visage, membres, vaisseaux coronaires, cou, espace intercostal),
  • douleur aiguë dans la région du cœur,
  • colique dans l'abdomen,
  • constipation,
  • anurie,
  • chute de cheveux,
  • cheveux gris au début,
  • développement de lésions cutanées fongiques,
  • la perte de conscience est possible.

L'hypoparathyroïdie à long terme contribue au développement de troubles mentaux:

  • diminution de l'intelligence,
  • névroses,
  • insomnie.

Renseignez-vous sur les symptômes de l'inflammation de la glande thyroïde chez les femmes et comment traiter la maladie.

Retirer ou ne pas enlever le fibroadénome du sein et quel est le danger de pathologie? Lisez la réponse dans cet article.

Allez sur https://fr-dc.ru/zabolevaniya/gipotireoz/u-myzhchin.html et lisez des informations sur les symptômes de l'hypothyroïdie primaire chez les hommes et sur les options de traitement de la maladie.

Méthodes de traitement des maladies

Les tactiques de traitement sont déterminées par le médecin sur la base des résultats de tests permettant de découvrir les causes des troubles de la glande parathyroïde. Si une hypercalcémie est détectée dans le contexte d'une hyperparathyroïdie, la tâche principale du traitement est de réduire le taux de calcium dans le sang..

Complexe de médicaments pour abaisser le taux de calcium:

  • solution saline intraveineuse avec potassium et furosémide,
  • administration i / m de sulfate de magnésium,
  • citrate de sodium, phosphates en interne,
  • calcitonine,
  • mithramycine.

Recommandations pour l'hyperparathyroïdie pour accélérer la normalisation de la maladie:

  • réduire les aliments riches en calcium (lait, noix, fromage cottage),
  • limiter la consommation de sel,
  • augmentation des aliments diététiques contenant du phosphore (crevettes, poissons de mer),
  • boire des thés diurétiques de busserole, de feuilles de cassis,
  • éviter une exposition prolongée à la lumière directe du soleil,
  • exclure l'alcool.

En présence de néoplasmes, ils sont enlevés par chirurgie. Le chirurgien excise une partie des glandes parathyroïdes ou enlève tout l'organe.

En cas d'hypoparathyroïdie, l'endocrinologue sélectionne un ensemble de moyens visant à compenser la carence en calcium dans le corps, éliminant le syndrome convulsif prononcé. En plus des médicaments contenant du calcium, le régime doit être enrichi de plats contenant cet élément..

En règle générale, les maladies des glandes parathyroïdes chez les femmes se déroulent sans symptômes prononcés aux premiers stades de leur développement. La progression des processus pathologiques est lourde de conséquences graves pour le corps. Pour les éviter, vous devez surveiller régulièrement le taux d'hormones dans le sang. Si des symptômes suspects apparaissent, demandez l'aide d'un spécialiste. Si vous suivez toutes les recommandations thérapeutiques, vous pouvez vous débarrasser des problèmes de la glande parathyroïde sans nuire au corps..

Vidéo sur la classification des maladies des glandes parathyroïdes, sur les symptômes et les caractéristiques du traitement des pathologies:

Comment la pathologie des glandes parathyroïdes affecte-t-elle la santé?

Tout le monde ne sait pas que la pathologie des glandes parathyroïdes peut être une condition préalable au développement de troubles endocriniens avec diverses manifestations spécifiques. Cet organisme est responsable de fonctions graves, de sorte que toute interruption de travail peut nuire à la santé.

Fonction orgue

Les glandes parathyroïdes sont petites et situées dans la paroi postérieure de la glande thyroïde. Leur nombre est héréditaire et est donc différent pour chaque personne, le nombre de glandes varie de 2 à 12, poids - 130 mg chacune.

Selon leurs caractéristiques morphologiques, les cellules sont de deux types, dans le premier, l'hormone parathyroïdienne est produite, pourquoi d'autres types de cellules sont nécessaires n'a pas encore été clarifiée.

Fonctions de la glande thyroïde

L'hormone parathyroïdienne régule les échanges de phosphore et de calcium. 2 composés de calcium (sels et cristaux) sont impliqués dans le processus métabolique.

Si le calcium est à l'état actif (1% de la masse totale), il se combine avec le phosphore.

L'hormone parathyroïdienne et la calcitonine sont responsables du nombre d'ions calcium.

Dans le processus de la vie, le corps perd constamment ce micro-élément, car il est dépensé pour:

  • la formation de tissu osseux;
  • travail du système nerveux central;
  • capacité contractile du tissu musculaire;
  • la coagulation du sang.

Pour maintenir un taux de calcium stable, une exposition sera nécessaire:

  1. PTG. Cette hormone peut augmenter la concentration de calcium tout en abaissant les niveaux de phosphore..
  2. Calcitonine. Responsable de la réduction des niveaux de calcium.
  3. La vitamine D. favorise une augmentation du taux de calcium sanguin.

Avec l'aide de l'hormone parathyroïdienne, l'effet suivant se produit sur le corps:

  1. Lorsque le tissu osseux est absorbé, le calcium peut être libéré et pénétrer dans le sang.
  2. Excrétion des phosphates (par les reins), augmentant l'absorption du calcium.
  3. Augmentation de la quantité de potassium et de sodium excrétés, diminution de l'excrétion de magnésium.
  4. Augmentation de l'absorption des ions calcium dans l'intestin grêle.
  5. Convertir la vitamine D en sa forme active.

une place très importante dans le métabolisme des minéraux est attribuée aux hormones du cortex surrénalien et aux hormones sexuelles (elles sont différentes chez l'homme et la femme).

Quelle peut être la pathologie des glandes parathyroïdes?

Les maladies des glandes parathyroïdes sont de plusieurs types:

  1. Hyperfonction.
  2. Hypofonction.
  3. Immunité du tissu glandulaire aux hormones qu'il produit.

Les principales conditions préalables aux pathologies décrites peuvent être:

  1. Mutations (de type génétique) formées dans la glande thyroïde ou la glande thyroïde.
  2. Opération sur les glandes.
  3. Augmentation de la taille de la glande thyroïde.
  4. Violation de la synthèse de la calcitonine (diminution ou augmentation).
  5. Formation dans les tissus corporels de réactions auto-immunes à l'effet de la PTH.

Comment se déroule le diagnostic et le traitement des glandes parathyroïdes? Pour plus d'informations, voir l'article.

Dès la moindre perturbation, associée à la sécrétion de l'une des hormones, une réaction en chaîne commence, affectant toutes les glandes du système endocrinien. Par conséquent, il est très important d'identifier et de stabiliser en temps opportun le niveau de PTH afin de prévenir le développement d'autres pathologies..

Hyperparathyroïdie: symptômes

Lorsque la glande produit des substances actives à forte concentration, le patient peut présenter les manifestations symptomatiques suivantes:

  • fragilité et maladies des dents;
  • développement d'une faiblesse musculaire;
  • fractures osseuses (souvent spontanées);
  • sensations douloureuses fréquentes dans le dos, la colonne vertébrale, le bas du dos;
  • hypertension, angine de poitrine;
  • pathologie rénale.

S'il y a un hyperfonctionnement des glandes parathyroïdes, les principaux signes qui l'indiquent sont la fragilité et l'amincissement de la plaque de l'ongle, ainsi que la calvitie. Le beau sexe peut également avoir l'absence de menstruation (pendant la période de procréation).

De plus, l'urine change de couleur, elle passe du jaune au blanc.

Les principales causes de l'hyperparathyroïdie

Les facteurs provoquants sont:

  • hyperplasie de la glande thyroïde;
  • la formation de néoplasmes (bons et malins);
  • défaillance de la fonction rénale;
  • troubles du tube digestif.

Les types de tumeurs de néoplasmes qui se forment dans la glande comprennent les adénomes ou les kystes. Le plus souvent, ils sont hormonalement actifs, ce qui affecte immédiatement le travail de l'organe endocrinien..

Hypofonction de la glande parathyroïde: symptômes

Dans le cas où la glande produit une quantité insuffisante de PTH, les symptômes suivants sont notés:

  • convulsions, engourdissement;
  • sensation de froid (touche les membres supérieurs et inférieurs);
  • éruptions cutanées sur la peau;
  • maux d'estomac (diarrhée);
  • inflammation de la membrane oculaire;
  • tachycardie.

Si une hypofonction se développe chez l'enfant, des troubles du développement sont possibles, associés à un retard du développement intellectuel et émotionnel..

Causes de l'hypoparathyroïdie

Le développement de cette violation est causé par:

  • ablation d'un organe (complet ou partiel);
  • anomalies congénitales du développement;
  • blessure à la tête ou au cou;
  • trouble métabolique, déséquilibre de la vitamine D;
  • exposition aux radiations.

Pour stabiliser la condition, un THS est le plus souvent prescrit..

Pathologie de la glande parathyroïde: méthodes de détection

Pour identifier les causes des pathologies dans la glande, les mesures de diagnostic suivantes sont prescrites:

  • une étude sur les hormones (détermination de la concentration de calcium, analyse de l'hormone parathyroïdienne)
  • dépistage de l'ostéocalcine;
  • analyse de l'urine pour la teneur en calcium;
  • Échographie ou radiographie de la glande thyroïde.

En cas de suspicion de tumeur dans la glande, une scintigraphie d'organe est réalisée, qui est réalisée avec l'introduction d'un agent de contraste.

Ce n'est qu'après avoir reçu tous les résultats des tests et les avoir étudiés, qu'une image générale des violations dans la glande est compilée.

Thérapie

Chacun des troubles a une approche différente du traitement..

Avec l'hypoparathyroïdie, vous aurez besoin de:

  • thérapie active avec des préparations vitaminées;
  • prendre des médicaments relaxants et sédatifs;
  • un régime visant à augmenter les niveaux de calcium et de magnésium;
  • Le rayonnement UV;
  • THS (dans certains cas, il est prescrit à vie).

Pour prévenir le développement de l'hypoparathyroïdie, la concentration de vitamine D dans le corps doit être surveillée, avec son aide, le métabolisme du calcium est normalisé et la probabilité de développer des pathologies dans la glande thyroïde diminue.

L'hyperthyroïdie nécessite les mesures suivantes:

  • intervention chirurgicale visant à enlever une tumeur dans la glande;
  • chirurgie pour enlever la glande thyroïde;
  • thérapie médicamenteuse.

Avant l'opération, les glandes sont examinées et leur état est évalué. Le spécialiste décide si une résection complète ou fréquente d'un organe est nécessaire.

Dans la plupart des cas, le traitement de l'hyperparathyroïdie sans chirurgie est impossible..

Glande parathyroïde - fonctions et maladies. Hormones parathyroïdiennes et symptômes de l'hyperparathyroïdie

La glande parathyroïde est un organe du système endocrinien; en raison de sa proximité avec la glande thyroïde, on l'appelle également parathyroïde ou glande parathyroïde. Il est séparé des organes environnants par son propre tissu fibreux. Le travail de la glande parathyroïde affecte directement le fonctionnement des systèmes moteur, nerveux et squelettique du corps.

La glande parathyroïde est un organe du système endocrinien; en raison de sa proximité avec la glande thyroïde, on l'appelle également parathyroïde ou glande parathyroïde.

Glandes parathyroïdes

Le système endocrinien joue un rôle important dans la vie humaine. Il produit des hormones et, avec leur aide, régule le métabolisme et l'activité des organes internes. Les glandes parathyroïdes appartiennent au système endocrinien glandulaire (glandula parathyroidea). Il existe une influence mutuelle des systèmes glandulaire et nerveux. Dans le corps, la production d'hormones de la première d'entre elles est influencée par le système nerveux central. Son activité dépend de l'activité de la glande parathyroïde..

La structure de la glande parathyroïde

La glande parathyroïde a reçu son autre nom en raison de son emplacement. Il est situé derrière la thyroïde, sur la face arrière de ses lobes latéraux. Se compose de plusieurs paires de petits corps asymétriques. Les corps inférieurs sont plus grands que les supérieurs. Le nombre varie de deux à six paires. La structure de la glande parathyroïde est trabéculaire (spongieuse). Les trabécules, qui sont constituées de cellules parathyrocytes, divergent de la capsule épithéliale. La surface des corps est lâche, la couleur est rose pâle chez l'enfant et brun jaunâtre chez l'adulte..

Glande parathyroïde - fonctions

La fonction de la glande parathyroïde est d'être responsable du contrôle de la concentration de calcium dans le sang. Ceci est nécessaire au fonctionnement normal du corps. Une augmentation de la concentration de calcium dans le sang se produit par l'action de la glande parathyroïde sur les reins et sur les os. Le résultat global est obtenu comme ceci:

  1. La vitamine D est activée dans les reins. Dans les parois intestinales, la vitamine stimule la production de protéines de transport, ce qui favorise l'absorption du calcium dans le sang.
  2. Réduction de l'excrétion de calcium dans l'urine.
  3. L'activité des cellules qui détruisent le tissu osseux est activée et à partir de là, le calcium pénètre dans le sang.

Hormones parathyroïdiennes

La glande parathyroïde produit une hormone parathyroïde précieuse. Les hormones parathyroïdiennes affectent les processus métaboliques. Le mécanisme d'action sur la concentration de calcium dans le sang est de la mesurer à l'aide de récepteurs à la surface de la glande parathyroïde et de réguler la production d'hormone parathyroïdienne. Une diminution du taux de calcium sanguin sert de signal pour augmenter la libération d'hormones.

  • Une alimentation saine et correcte - menu de la semaine
  • Comment jouer à la mafia
  • Manucure à l'eau à la maison

Maladies de la glande parathyroïde

Le dysfonctionnement du système endocrinien entraîne de graves troubles dans le corps dans son ensemble. Les maladies de la glande parathyroïde surviennent dans le contexte de son activité accrue ou diminuée. Une augmentation de la sécrétion supérieure à la norme entraîne une accumulation de quantités excessives de calcium dans le sang - une hypercalcémie, un dysfonctionnement entraîne une carence en calcium. La violation de la formule sanguine provoque des maladies des organes internes et du tissu osseux.

Méthodes pour confirmer le diagnostic

Après avoir contacté le médecin, le patient est chargé de subir une série d'examens, y compris d'être testé en laboratoire pour déterminer:

"Goitre" et nodules thyroïdiens disparaîtront si vous préparez et buvez tous les jours...

L'endocrinologue en chef a donné des conseils... En savoir plus "

La glande thyroïde hypertrophiée reviendra à la normale d'ici une semaine! L'endocrinologue en chef a dit quoi faire! Lire la suite "

La glande thyroïde fonctionne-t-elle mal? Pour l'aider, préparez 1 cuillère à soupe de... Lire la suite »

  • combien de calcium est excrété dans l'urine;
  • calcium de lactosérum et ions;
  • niveau de phosphate;
  • niveau d'hormone parathyroïdienne.

Mais le plus souvent, les médecins établissent un diagnostic basé sur les méthodes de diagnostic suivantes:

  1. Ultrason. C'est l'étude la plus simple, mais assez informative. Chez la plupart des patients, une glande hypertrophiée est trouvée au cours de l'étude..
  2. CT (tomodensitométrie) avec une solution de contraste - cette méthode est considérée comme sensible, mais elle permet à la plupart des patients de détecter les dysfonctionnements de la glande.
  3. IRM (imagerie par résonance magnétique) - cet examen est considéré comme le plus efficace et le plus sûr. Immédiatement après l'examen, ce qui arrive à la glande parathyroïde est clair.
  4. Scintigraphie par soustraction - cette méthode vous permet d'évaluer l'efficacité du traitement, mais elle présente des contre-indications que le médecin doit avertir. Il n'est pas utilisé pour les femmes qui portent un bébé et qui allaitent, ni pour les maladies graves chez une patiente..
  5. Radiographie. Il est utilisé pour étudier l'état du tissu osseux, ainsi que s'il y a des changements dans le travail des vaisseaux sanguins et du cœur.

Chaque méthode individuelle ne donne pas toujours les données nécessaires, par conséquent, plusieurs peuvent être utilisées pour établir un diagnostic précis à la fois, mais le médecin en décide ainsi. Mais quelles pathologies de la glande parathyroïde peuvent être détectées par examen?


Seuls les diagnostics aideront à poser un diagnostic précis.

Hyperparathyroïdie

La maladie se développe à la suite de l'hyperactivité d'une ou plusieurs zones de la glande parathyroïde. L'hyperparathyroïdie se distingue:

  1. Primaire. La cause est un adénome, une hyperplasie ou un cancer. Leur présence conduit à une sécrétion incontrôlée de l'hormone. Causé par le stress, les médicaments, l'hypotension.
  2. Secondaire. Se développe en réaction à un manque de calcium dans les aliments, une carence en vitamine D, une insuffisance rénale chronique.
  3. Tertiaire. Se produit avec une insuffisance rénale prolongée, lorsque la fonction rénale est rétablie et que l'hormone parathyroïdienne continue d'être surproduite.

Hyperparathyroïdie - symptômes

Les manifestations cliniques dépendent du stade de la maladie et peuvent se présenter sous diverses formes. Les premières manifestations de la maladie s'accompagnent de symptômes:

  • fatigue rapide;
  • mal de crâne;
  • douleur osseuse;
  • faiblesse musculaire;
  • déficience de mémoire.

Les symptômes de l'hyperparathyroïdie dépendent de la forme de la maladie. Distinguer:

  • OS;
  • rénal;
  • gastro-intestinal;
  • neuropsychique.

La forme osseuse de la parathyroïdie s'accompagne de symptômes:

  • douleur osseuse;
  • fractures fréquentes;
  • courbure des os, rachitisme et scoliose chez les enfants.

L'ostéodystrophie parathyroïdienne, ou maladie de Recklinghausen, peut résulter d'une hyperparathyroïdie primaire. La maladie s'accompagne d'une perte d'appétit, de nausées, de vomissements, de soif, de courbure et de ramollissement des os. Un épaississement apparaît sur le crâne et les os du visage, une courbure et un raccourcissement des membres se produisent. Les symptômes de la lithiase urinaire peuvent rejoindre.

La forme rénale est caractérisée par:

  • urination fréquente;
  • impuretés de sang dans l'urine;
  • douleur dans la région des reins.

Les symptômes de la maladie sous forme gastro-intestinale sont les suivants:

  • brûlures d'estomac;
  • la nausée;
  • perte de poids;
  • éructations;
  • vomissement;
  • douleur abdominale haute.

La présence des plaintes répertoriées est un signal pour un examen approfondi du corps du patient. Le diagnostic de l'hyperparathyroïdie comprend:

  • biochimie du sang;
  • analyse hormonale;
  • Analyse d'urine;
  • fibrogastroduodénoscopie du suc gastrique et des parois intestinales;
  • Radiographie des os, du crâne et de la colonne vertébrale;
  • Échographie des glandes parathyroïdes.

L'analyse biochimique détermine la concentration de calcium et de phosphore dans le sang. L'analyse hormonale est effectuée de manière qualitative dans la clinique Helix et le niveau d'hormones parathyroïdiennes est déterminé. Les experts donnent des recommandations sur la bonne préparation de l'étude. Une radiographie montre des changements dans le tissu osseux. De plus, une étude des reins et des intestins est prescrite.

  • Compote de cassis pour l'hiver
  • Poulet dans une casserole à la crème sure: recettes avec photos
  • Comment perdre du poids après l'accouchement pendant l'allaitement

Hyperparathyroïdie - Traitement

Le pronostic de l'évolution de la maladie dépend des causes de son apparition. Le traitement de l'hyperparathyroïdie primaire est uniquement opératoire. Il vise à éliminer l'adénome. En cas de traitement intempestif commencé en cas de forme osseuse, des conséquences peuvent subsister - limitation de la mobilité, handicap. La forme secondaire peut être guérie par des méthodes conservatrices, en éliminant la cause. L'utilisation de médicaments contenant du calcium est indiquée pour la liaison des phosphates sous forme rénale, après quoi la vitamine D. est prescrite. Cela réduit la sécrétion d'hormones.

Les méthodes traditionnelles de prévention de la maladie sont recommandées:

  • marcher dehors;
  • éliminer les mauvaises habitudes;
  • une alimentation équilibrée à haute teneur en phosphore, fer, magnésium (poisson, viande rouge, fruits et légumes frais).

Hormone parathyroïdienne: valeurs normales

Le niveau normal d'hormone parathyroïdienne dépend de l'âge de la personne. Une analyse pour la détermination de l'hormone parathyroïdienne est prescrite en cas de suspicion d'une pathologie du métabolisme calcium-phosphore. Ce test peut identifier une hyperparathyroïdie ou une hypoparathyroïdie..

ÂgeNorme pour hommes et femmes, pg / ml
Moins de 22 ans12–95
23 à 70 ans9,5-75
Plus de 70 ans4,7-117

Pendant la grossesse, les taux d'hormones parathyroïdiennes peuvent varier de 9,5 à 75 pg / ml.

Les tests sont effectués le matin à jeun, quel que soit le jour du cycle menstruel.

Si la production d'hormone parathyroïdienne est altérée, des recherches supplémentaires sont nécessaires:

  • biochimie du sang - détermination du niveau de calcium et de phosphore, phosphatase alcaline;
  • échographie - l'emplacement, le nombre, la taille et la structure des glandes parathyroïdes sont évalués.

Adénome parathyroïdien

Une hypertrophie bénigne de la glande parathyroïde (PTG) indique le développement de la maladie. L'adénome de la glande parathyroïde est un néoplasme à surface lisse jaune-brun. Il a des limites claires. Les récepteurs à sa surface ont muté et signalent constamment un manque de calcium. Une sécrétion accrue de l'hormone se produit. L'hypercalcémie est notée dans le sang. Plus fréquent chez les femmes.

Adénome parathyroïdien - traitement

La chirurgie est indiquée chez les patients présentant une hypertrophie de la glande parathyroïde. Ils prescrivent également un régime, des diurétiques, du chlorure de sodium, des bisphosphonates sont injectés par voie intraveineuse. Le traitement de l'adénome de la glande parathyroïde commence par l'utilisation de médicaments pour normaliser la concentration de calcium. Après le retrait de la zone malade, la numération formule sanguine revient à la normale après quelques heures.

Diagnostique

La pathologie de la formation parathyroïdienne est diagnostiquée par les méthodes suivantes de recherche en laboratoire et instrumentale:

  • chimie sanguine;
  • analyse d'urine (teneur en calcium);
  • test sanguin pour l'hormone parathyroïdienne;
  • Échographie de la glande parathyroïde (hyperplasie);
  • IRM;
  • radiographie (détection des troubles osseux et musculaires);
  • scintigraphie des glandes parathyroïdes (balayage d'un organe après l'introduction d'un radiopharmaceutique spécial).

Selon les résultats de la recherche, un examen histologique des tissus de la formation parathyroïdienne peut être nécessaire..

Maladies possibles

Une synthèse excessive de l'hormone parathyroïdienne par les glandes est appelée hyperparathyroïdie. Dans le même temps, l'hormone parathyroïdienne est constamment produite en quantité supérieure à ce dont le corps a besoin. Le calcium est constamment éliminé des os et une déminéralisation du tissu osseux se produit. Cela conduit à une fragilité pathologique des os et à leurs éventuelles fractures pathologiques..

L'hyperparathyroïdie entraîne également le dépôt de sels de calcium dans les glomérules. Cette condition peut être la cause de la lithiase urinaire. Un excès de minéral dans le sang entraîne une diminution de l'élasticité de la paroi vasculaire et le développement de l'hypertension. Les ions calcium en excès se lient aux sels minéraux et se déposent dans les organes internes, formant des calcifications. En particulier, cela peut conduire au développement d'une pancréatite calicifique..

L'hypoparathyroïdie est une condition dans laquelle la synthèse de l'hormone parathyroïdienne est insuffisante. Cela conduit à un dépôt excessif de composés minéraux dans les os, augmentant considérablement leur densité. L'hypoparathyroïdie est également dangereuse en raison d'une quantité insuffisante de calcium dans le lit intercellulaire. L'hypocalcémie peut entraîner des contractions musculaires altérées dans les muscles squelettiques et lisses. Il est dangereux de développer des crises incontrôlées..

Maladies de la glande thyroïde

Nous avons déjà découvert que la glande parathyroïde produit des hormones et que leurs fonctions affectent l'état de tout l'organisme..

Que se passe-t-il si les niveaux d'hormones dépassent la norme ou ne l'atteignent pas? Une personne développe diverses affections, les plus courantes sont l'hyperparathyroïdie et l'hypoparathyroïdie..

Hyperparathyroïdie

L'action principale des hormones parathyroïdiennes est la régulation du métabolisme calcium-phosphore. Si l'hormone parathyroïdienne est produite en grande quantité, la concentration de calcium augmente également, puis une hyperparathyroïdie apparaît.

Il y a plusieurs raisons à cela:

  • adénome de la glande;
  • formations malignes;
  • hypertrophie de la glande parathyroïde;
  • carence en calcium due à une mauvaise absorption intestinale;
  • manque de vitamine D;
  • insuffisance rénale.

Les principaux signes de violations:

  • fractures fréquentes et os cassants;
  • calculs dans les reins;
  • douleur articulaire;
  • faiblesse et fatigue;
  • douleur abdominale;
  • vomissement;
  • perte d'appétit;
  • augmentation de la pression;
  • déficience de mémoire.

Hypoparathyroïdie

Lorsque la situation inverse est observée et que peu d'hormone parathyroïdienne est libérée, la concentration de calcium diminue.

En conséquence, une hypoparathyroïdie se développe, parmi les principales causes de la maladie:

  • traumatisme ou chirurgie des glandes;
  • hérédité;
  • maladies auto-immunes;
  • rayonnement ionisant.

Dans ce cas, le patient souffre des manifestations suivantes:

  • convulsions;
  • douleur dans les muscles et les articulations;
  • arrêt respiratoire;
  • irritabilité;
  • faiblesse et fatigue;
  • détérioration de la peau;
  • chute de cheveux;
  • violation de la menstruation.

La prévention

Les mesures préventives visent une amélioration générale du corps. Les médecins recommandent:

  • inclure dans le menu quotidien des aliments qui contiennent beaucoup de calcium;
  • ne prenez pas de médicaments contenant du calcium sans indication;
  • se promener régulièrement au grand air;
  • boire au moins 1 à 1,5 litre d'eau potable par jour;
  • composer correctement un régime: les fruits et légumes doivent représenter au moins 1/3 de la ration quotidienne des aliments.

Les cigarettes et l'alcool sont une voie directe vers la maladie parathyroïdienne. Tous les organes internes souffrent de la fumée de tabac et des produits de désintégration de l'alcool. Par conséquent, vous devrez oublier pour toujours les mauvaises habitudes. La maladie des glandes endocrines est plus facile à prévenir qu'à faire face à ses conséquences pendant des années.

Vidéo

Nous proposons de visionner une vidéo sur le thème de l'article.

Éducation: 2004-2007 "First Kiev Medical College" spécialité "Diagnostic de laboratoire".

Vous avez trouvé une erreur dans le texte? Sélectionnez-le et appuyez sur Ctrl + Entrée.

L'estomac humain résiste bien aux objets étrangers et sans intervention médicale. On sait que le suc gastrique peut dissoudre même les pièces de monnaie..

Selon une étude de l'OMS, une conversation quotidienne d'une demi-heure sur un téléphone portable augmente de 40% la probabilité de développer une tumeur au cerveau.

Le cerveau humain pèse environ 2% du poids corporel total, mais il consomme environ 20% de l'oxygène entrant dans le sang. Ce fait rend le cerveau humain extrêmement sensible aux dommages causés par le manque d'oxygène..

Les os humains sont quatre fois plus solides que le béton.

La maladie la plus rare est la maladie de Kuru. Seuls les représentants de la tribu Four en Nouvelle-Guinée en sont malades. Le patient meurt de rire. On pense que la cause de la maladie est de manger le cerveau humain..

Des millions de bactéries naissent, vivent et meurent dans notre intestin. Ils ne peuvent être vus qu'à un fort grossissement, mais s'ils étaient rassemblés, ils rentreraient dans une tasse à café ordinaire..

Il existe des syndromes médicaux très curieux, comme la déglutition compulsive d'objets. 2500 objets étrangers ont été retrouvés dans l'estomac d'un patient souffrant de cette manie.

De nombreux médicaments étaient initialement commercialisés en tant que médicaments. L'héroïne, par exemple, était à l'origine commercialisée comme médicament contre la toux. Et la cocaïne était recommandée par les médecins comme anesthésie et comme moyen d'augmenter l'endurance..

Des scientifiques américains ont mené des expériences sur des souris et sont parvenus à la conclusion que le jus de pastèque empêche le développement de l'athérosclérose vasculaire. Un groupe de souris a bu de l'eau ordinaire et l'autre du jus de pastèque. En conséquence, les vaisseaux du second groupe étaient exempts de plaques de cholestérol..

Lorsque nous éternuons, notre corps cesse de fonctionner complètement. Même le cœur s'arrête.

Chaque personne a non seulement des empreintes digitales uniques, mais aussi la langue.

Plus de 500 millions de dollars par an sont dépensés en médicaments contre les allergies aux États-Unis seulement. Vous croyez toujours qu'un moyen de vaincre enfin les allergies sera trouvé.?

Sourire seulement deux fois par jour peut abaisser la tension artérielle et réduire le risque de crise cardiaque et d'accident vasculaire cérébral..

En plus des humains, une seule créature vivante sur la planète Terre souffre de prostatite: les chiens. Ce sont vraiment nos amis les plus fidèles.

L'antidépresseur Clomipramine induit un orgasme chez 5% des patients.

Un dos en bonne santé est un cadeau du destin qui doit être soigneusement préservé. Mais qui parmi nous pense à la prévention quand rien ne vous dérange! Nous ne sommes pas simplement pas.

Structure

La glande parathyroïde est une formation dense dans laquelle les principaux parathyrocytes (cellules glandulaires) constituent la majeure partie du parenchyme. Profondément dans la structure, des cordons de cellules épithéliales vont, divisant le tissu conjonctif. Mais il n'y a pas de division claire en actions au sein de l'organe.

Les fibres nerveuses et un grand nombre de vaisseaux sanguins sont situés entre les couches de connexion. L'approvisionnement en sang se produit grâce aux artères d'un organe voisin - la glande thyroïde.

L'anatomie de la glande parathyroïde est différente pour chaque personne. La structure interne peut être la suivante:

  • Structure solide monobloc, pas de divisions. Inhérent aux embryons et aux jeunes enfants, mais rarement trouvé chez les jeunes et les personnes âgées.
  • Type de maille. Le parenchyme est divisé en groupes de cellules qui n'ont pas de structure distincte. C'est la variété la plus courante.
  • Type alvéolaire. Il y a division par tissu conjonctif avec une structure ordonnée, qui a des lobes assez réguliers.

La glande parathyroïde est une formation dense dans laquelle les principaux parathyrocytes (cellules glandulaires) constituent la majeure partie du parenchyme.

On observe des variétés mixtes et de transition. En eux, au milieu du parenchyme d'une espèce, un site d'une autre structure est localisé. Les cellules elles-mêmes qui composent le parenchyme de l'organe parathyroïdien sont également différentes.

Au fur et à mesure que l'organisme se développe, le rapport proportionnel des cellules change. Chez les nouveau-nés, le tissu parathyroïdien contient exclusivement les principaux parathyrocytes. À l'âge de 5 à 7 ans, des cellules oxyphiles sont trouvées chez les enfants, dont le nombre augmente rapidement. L'organe prend progressivement la taille et la structure d'un adulte. Les cellules graisseuses apparaissent après 25-30 ans.

En forme, les glandes parathyroïdes ressemblent à des grains de lentilles. En longueur, chacun d'eux mesure environ 3 à 8 mm, en épaisseur - pas plus de 3 mm, poids - 25 à 70 g. Les paires inférieures sont légèrement plus lourdes. Chez les femmes, la masse des formations est légèrement plus importante que chez les hommes. La couleur du parenchyme chez les nourrissons est rose clair, avec l'âge, elle vire au brun jaunâtre.

En forme, les glandes parathyroïdes ressemblent à des grains de lentilles. En longueur, chacun d'eux mesure environ 3-8 mm, en épaisseur - pas plus de 3 mm, poids - 25-70 g.

Combien de glandes parathyroïdes

Le nombre de glandes parathyroïdes est rarement inférieur à 4. Cependant, des cas où une personne n'avait qu'une seule paire de ces organes ont été enregistrés. 80% de la population mondiale possède 2 paires de formations glandulaires - ceci est considéré comme une norme généralement acceptée. Mais parfois leur nombre peut aller jusqu'à 12.

Où se trouvent les glandes parathyroïdes

L'emplacement de la paire supérieure de ces organes est derrière la membrane thyroïdienne, sur sa face postérieure. La paire inférieure est située dans la partie inférieure de la glande thyroïde, dans l'épaisseur des tissus. Des variantes ont été enregistrées lorsque les organes parathyroïdiens ont été trouvés dans le thymus, près de l'artère carotide, derrière l'œsophage, dans le péricarde, dans le médiastin postérieur et antérieur. Cet arrangement est également considéré comme normal..

L'emplacement de la paire supérieure de ces organes est derrière la membrane thyroïdienne, sur sa face postérieure. La paire inférieure est située dans la partie inférieure de la glande thyroïde, dans l'épaisseur des tissus.

Méthodes thérapeutiques

Après avoir passé toutes les méthodes de diagnostic nécessaires et établi un diagnostic précis, le traitement est sélectionné. S'il est révélé que le corps manque de vitamine D, il est alors prescrit. L'hormonothérapie est également souvent recommandée, mais si elle ne donne pas l'effet souhaité, des méthodes plus radicales sont utilisées. En cas de cancer, d'adénome, les médecins prélèvent une partie de l'organe. La glande parathyroïde se compose de 4 lobes, donc si 1 ou plus sont supprimés, l'autre prend en charge les fonctions de l'enlèvement.

Mais il convient de rappeler qu'après avoir retiré une partie de la glande parathyroïde, l'organe ne remplit pas toujours sa fonction de lui-même, ce qui conduit finalement à une hypocalcémie et une hypoparathyroïdie. D'autres pathologies peuvent également se développer..

Méthodes de traitement

Le traitement de l'hyperparathyroïdie et de l'hypoparathyroïdie vise à réguler la quantité de calcium dans le sang. Des méthodes de traitement conservatrices sont utilisées et, dans les formes sévères de la maladie, une intervention chirurgicale. Si l'indication de la chirurgie est des complications nécessitant l'ablation complète des glandes parathyroïdes, les médecins peuvent en laisser une. Ceci est fait pour prévenir l'hypoparathyroïdie, car il n'y a rien d'autre pour produire l'hormone parathyroïdienne.

Une méthode conservatrice de traitement de la glande parathyroïde consiste à utiliser des médicaments dont l'action vise à réduire le niveau d'hormone parathyroïdienne et à retarder la libération d'ions calcium par les tissus osseux..

Avec l'hypoparatériose, il n'y a pas assez de calcium dans le corps et sa carence est reconstituée avec des préparations contenant ce composant. La vitamine D et le calcium sont administrés par voie intraveineuse. La durée du traitement et la posologie des médicaments sont déterminées en fonction du diagnostic et des caractéristiques physiologiques du patient. Parfois, les médicaments doivent être utilisés à vie.

Après un examen approfondi confirmant le diagnostic, l'endocrinologue prescrit la meilleure méthode pour lutter contre la pathologie. Il existe deux façons de traiter la glande parathyroïde:

  • médicament - visant à corriger l'hormone;
  • chirurgical - implique l'ablation complète ou partielle des glandes parathyroïdes.

Le pronostic de l'évolution de la maladie dépend de divers facteurs: le type de dysfonctionnement, le stade de la maladie et d'autres caractéristiques du corps du patient. Avec l'hyperparathyroïdie pendant les crises, les femmes peuvent se voir prescrire les médicaments suivants:

  • antispasmodiques;
  • Vitamine D;
  • hydroxyde d'aluminium;
  • sédatifs;
  • sulfate de magnésium;
  • chlorure ou gluconate de sodium.

Ce dernier médicament est administré lentement par voie intraveineuse. Les injections sont effectuées plusieurs fois par jour. Dans le même temps, une pharmacie est prescrite contenant un extrait de glandes parathyroïdes animales. Cependant, pendant longtemps, la thérapie avec ces médicaments ne peut pas être effectuée, car ils produisent la production d'anticorps contre l'hormone parathyroïdienne. Pendant la période de traitement médicamenteux, le médecin surveille les indicateurs de phosphore, de calcium et de magnésium dans le corps du patient.

Si la "capsule" parathyroïdienne est sous-développée, une telle glande a besoin d'une stimulation externe. Pour cela, l'endocrinologue peut prescrire le traitement suivant:

  • administration intraveineuse d'hormone parathyroïdienne;
  • apport en calcium et en vitamine D.

Si l'état du système endocrinien est négligé ou si un adénome est diagnostiqué, la chirurgie est indispensable. Toutes les maladies de la glande parathyroïde nécessitent un traitement immédiat, de sorte que l'endocrinologue conseillera au patient de ne pas retarder l'opération. La chirurgie est réalisée sous anesthésie générale. Sa durée peut varier d'une à plusieurs heures..

Au cours de l'opération, le chirurgien évalue l'état des «îlots» et le degré de leurs dommages. Il fera tout pour exclure la probabilité d'une future rechute. L'intervention chirurgicale peut être réalisée des manières suivantes:

  1. Thyroïdectomie.
  2. Chirurgie pour enlever la glande parathyroïde (une ou plusieurs paires).
  3. Élimination de la zone touchée par la tumeur.

En cas de dysfonctionnement du système endocrinien, des méthodes de médecine alternative peuvent également être utilisées. Ils ne doivent être utilisés qu'après consultation d'un endocrinologue. L'automédication est dangereuse car elle peut avoir des conséquences irréversibles. Si, par exemple, un adénome parathyroïdien est diagnostiqué, le traitement avec des remèdes populaires n'est efficace qu'au stade initial de la pathologie.

1. Traitement médicamenteux (aucun symptôme évident d'hypercalcémie). Cette méthode de traitement est choisie par un spécialiste uniquement pour mettre en place une analyse précise et étudier le tableau clinique complet. Dans ce cas, une augmentation des glandes ne doit pas conduire à l'apparition d'une hypercalcémie. Ce n'est qu'après cela que l'utilisation de médicaments est recommandée..

La méthode n'a aucun effet sur les complications. Il n'y a pas de compréhension claire de l'image de rétablissement du patient. Lorsqu'il n'y a pas de contre-indications, une intervention chirurgicale est nécessaire. La liste des médicaments nécessaires au traitement est sélectionnée en tenant compte de la diminution du taux d'hormone parathyroïdienne. Les médicaments arrêtent le processus de lessivage du calcium du corps humain. Outre les caractéristiques positives du traitement d'une telle maladie, il existe également des moments désagréables:

  • le traitement médicamenteux n'a qu'un effet temporaire;
  • coût élevé des médicaments;
  • effets secondaires des médicaments qui entraînent une perturbation du tractus gastro-intestinal;
  • sautes d'humeur permanentes.

2. Intervention chirurgicale. Cette méthode de traitement n'est prescrite que lorsqu'un diagnostic clair est posé et qu'il n'y a pas de contre-indication à la détérioration de la santé. Après la chirurgie, par voie gauche ou combinée, la guérison se produit dans 98% des cas. Cela peut être fait avec un accès minimal ou complet.

L'adénome, l'hyperplasie des glandes parathyroïdes ne peuvent pas être traitées même avec un médicament, et les préparations à base de plantes issues de méthodes de traitement alternatives, si elles sont présentes, peuvent provoquer une croissance accélérée du tissu glandulaire. Cela est dû au fait que les extraits d'herbes contiennent une grande quantité de stimulants biogènes qui favorisent une division cellulaire accrue. Par conséquent, un traitement alternatif n'est utilisé que comme méthode auxiliaire après consultation d'un endocrinologue..

Pendant la période de préparation préopératoire de l'adénome des glandes parathyroïdes, le patient, en l'absence de contre-indications, peut se voir recommander des herbes qui accélèrent l'excrétion des sels de calcium du corps:

  • renouée, thé aux reins, Erva laineux (à moitié mort);
  • feuilles d'airelles, de fraises, de bouleau;
  • cynorrhodons, airelles rouges, cassis;
  • graines de lin et d'aneth.

Pour préparer l'infusion dans un thermos, une cuillère à café de la plante broyée est versée avec 250 ml d'eau bouillante pendant une nuit. Un demi-verre est appliqué avant le petit-déjeuner et le reste 45 minutes avant le déjeuner.

Après l'ablation des glandes parathyroïdes, la phytothérapie est recommandée pour une récupération plus rapide du corps. Les traitements suivants peuvent être utilisés:

  • décoction de grains d'avoine (30 g par litre d'eau) - cuire 3 heures à feu doux, mélanger avec un litre de lait, insister pendant 8 heures, prendre 150 ml trois fois par jour, vous pouvez ajouter une demi-cuillère à café de miel;
  • les cloisons de noix sont versées avec de la vodka (1: 1) et insistées pendant 2 semaines dans un endroit sombre, elles boivent une cuillère à café de teinture à jeun;
  • sarrasin vert moulu, noix hachées et miel (de préférence sarrasin ou citron vert) à parts égales, utilisez une cuillère à soupe 4 fois par jour, le mélange est conservé au réfrigérateur;
  • thé d'églantier - 15 baies hachées sont versées avec un verre d'eau bouillante et insistées pendant 5 heures, filtrées, bues une demi-heure avant les repas, un tiers du verre.

Expert en endocrinologie

Il convient de garder à l'esprit qu'en présence de signes d'hyperparathyroïdie évidente, le refus de soins médicaux spécialisés et leur remplacement par des plantes médicinales peut entraîner des complications. Le plus dangereux est la crise hyperparathyroïdienne. Elle s'accompagne d'une dépression du cerveau, d'un possible arrêt respiratoire et de contractions cardiaques. Le taux de mortalité global est d'environ 65% et après 60 ans, il approche les 90%.

Avec la formation excessive de parathyrine par les glandes dans le sang, le niveau d'ions calcium augmente. Par conséquent, il est conseillé aux patients d'abandonner ses sources de nourriture:

  • Cottage cheese,
  • fromage,
  • des noisettes,
  • sésame,
  • Lait,
  • boissons lactées fermentées,
  • les légumineuses,
  • soja,
  • Tofu.

Il est important d'introduire des poissons et fruits de mer riches en phosphore, de la viande maigre. Boire beaucoup de liquides est une condition préalable pour éliminer l'excès de calcium. En l'absence d'œdème, le volume de liquide doit être d'au moins 2 litres. Éviter l'alcool, les aliments salés et épicés est nécessaire.

L'hyperplasie est enlevée chirurgicalement. Les médicaments ne peuvent aider qu'au stade initial. Pour le traitement, des médicaments sont utilisés pour réduire le taux de calcium dans le sang. A cet effet, une solution de chlorure de sodium et de bisphosphonates est utilisée. L'intervention chirurgicale réduit le risque de développer des complications dangereuses et est réalisée à la fois en utilisant une approche standard et en utilisant un équipement endoscopique.

Pendant la chirurgie, seuls les segments inférieurs de la glande ou tout l'organe peuvent être affectés. Tout dépend de la gravité des symptômes et du degré de dommage. Les remèdes populaires dans le traitement de l'hyperplasie sont inefficaces, mais peuvent être utilisés comme traitement adjuvant qui soutient le fonctionnement normal du système endocrinien. Il est utile d'utiliser de l'eucalyptus, de la sauge, des algues, de la potentille et du tussilage.

Il est important d'équilibrer le régime alimentaire en incluant plus de fibres végétales dans le menu et en interdisant les aliments transformés, l'alcool et les aliments gras..

Hyperplasie chez l'adulte et l'enfant: causes, symptômes, traitement

Inflammation de la glande thyroïde

Comment se préparer à un test sanguin

L'analyse est effectuée avant 9 heures. À ce moment, le niveau de l'hormone est minime. Afin d'obtenir des résultats fiables, une étape préparatoire est nécessaire. Il est conseillé aux patients de:

  • abandonner les produits laitiers, le poisson, les noix, les graines de sésame, le cacao, l'alcool par jour;
  • pendant 12 heures, seule l'eau potable ordinaire est autorisée, la prise de nourriture pendant cette période fausse les résultats du diagnostic;
  • la veille de l'analyse, vous ne pouvez pas faire de sport, le surmenage émotionnel est contre-indiqué;
  • en accord avec le médecin, les médicaments et les complexes vitaminiques, les compléments alimentaires modifiant le taux de calcium sanguin doivent être annulés dans 2-3 jours, si un traitement continu est nécessaire, une liste de médicaments doit être indiquée dans le sens;
  • le matin du test, ne pas fumer, subir une échographie, des rayons X, une tomographie ou une physiothérapie avant le test sanguin.

Signes spécifiques de l'hypoparathyroïdie

Pour l'insuffisance hypoparathyroïdienne, les convulsions toniques sont caractéristiques, recouvrant les muscles symétriques. Des tests cliniques simples confirment ou excluent la présence d'une hypoparathyroïdie.

  1. Symptôme de Trousseau: un garrot ou autre objet en caoutchouc appliqué sur l'épaule pendant 2-3 minutes avant que la pulsation ne disparaisse conduit à une configuration convulsive de la main en forme de «main d'obstétricien».
  2. Le symptôme de Khvostek: tapoter avec un doigt ou un marteau médical devant le tragus de l'oreille (lieu de projection du nerf facial) avec hypoparathyroïdie s'accompagne de contractions involontaires de différentes zones du visage.
  3. Symptôme d'Erb - la contraction des muscles des bras ou des jambes lors de leur stimulation avec un faible courant galvanique.


Symptôme de Khvostek: facilité de vérification et résultat fiable.