Principal

Pituitaire

Iode - quel est son effet sur le corps d'une femme enceinte et du fœtus?

L'iode est nécessaire à la synthèse des hormones thyroïdiennes - thyroxine (Т₄) et triiodothyronine (Т₃). La plus grande influence pendant la grossesse sur le corps de la mère et du fœtus est exercée par cet oligo-élément, qui accompagne les aliments. Par conséquent, il est nécessaire de comprendre le mécanisme de son échange pendant la gestation, de connaître les sources de son apport, la quantité d'iode nécessaire et comment s'alimenter afin d'éviter une carence..

L'échange d'iode dans le corps

97% de ce micro-élément contenu dans les aliments, l'eau ou les compléments spéciaux est absorbé par l'estomac et le duodénum. Presque sa seule fonction dans le corps est la production d'hormones thyroïdiennes. Ils sont à leur tour responsables de tous les types de métabolisme - protéines, graisses, énergie et autres.

L'absorption de l'iode par la glande thyroïde varie en fonction de sa teneur dans le sang. Avec un apport suffisant pendant la grossesse, il est inclus dans la composition des cellules glandulaires. Ce processus est régulé par la thyréostimuline hypophysaire (TSH).

À la suite de réactions biochimiques dans les cellules, Т₃ et Т образ se forment. Le premier d'entre eux passe environ un jour dans le sang, le second - environ une semaine, puis ils se désintègrent et sont excrétés (90% de la substance se trouve dans l'urine). Certains des sels d'iode rentrent dans la glande thyroïde.

Dois-je boire de l'iode pendant la grossesse??

Cela dépend en grande partie de la quantité initiale de l'oligo-élément et de la région de résidence, donc cette question doit être discutée avec le médecin individuellement..

Comment la grossesse affecte le statut iodé:

  • La période de gestation provoque un certain nombre de changements majeurs dans la physiologie de la glande thyroïde. Le métabolisme et la dégradation des hormones thyroïdiennes sont réorganisés de telle manière que le besoin d'un oligo-élément augmente considérablement. Ces processus sont influencés, par exemple, par la gonadotrophine chorionique et le placenta.
  • Une autre raison de l'augmentation du besoin en iode pendant la grossesse est une augmentation du taux de formation d'urine dans les glomérules des reins, ce qui conduit à une excrétion accélérée de l'oligo-élément..
  • Le fœtus ne peut synthétiser indépendamment les hormones thyroïdiennes avant environ la 20e semaine de la période gestationnelle. Jusque-là, il ne reçoit que du T₄ maternel, qui pénètre en petites quantités à travers le placenta. Après le début de la production d'hormones par la propre glande thyroïde du fœtus, ces substances sont synthétisées en beaucoup plus grandes quantités que chez un adulte, et le corps maternel doit soutenir ce processus avec un apport continu d'une quantité suffisante du composant iode.

L'augmentation de la production d'hormones thyroïdiennes pendant la gestation nécessite un apport adéquat en iode. Dans les régions où cela est suffisant, la grossesse se produit généralement dans le contexte d'une réserve d'iode complète dans les cellules thyroïdiennes, égale à 10-20 mg. Avec une consommation continue et suffisante avec de la nourriture et de l'eau, le corps est capable de répondre aux besoins accrus.

Pourquoi l'iode est nécessaire lors de la planification d'une grossesse?

Le statut iodé reflète la concentration urinaire d'oligo-éléments (UIC). Chez les femmes vivant dans des régions carencées en iode, il est inférieur à la normale. Cela signifie que les petites réserves d'un oligo-élément pendant la grossesse seront rapidement épuisées et qu'il n'y aura rien pour les reconstituer. Dans de telles conditions, pour augmenter la production d'hormones thyroïdiennes, la synthèse de TSH dans l'hypophyse augmente. Cette hormone stimule la croissance des cellules thyroïdiennes et le goitre se développe. Pour éviter cette condition, ainsi qu'en cas d'hypothyroïdie, il est recommandé de sélectionner la posologie requise de médicaments contenant de l'iode même au stade de la préparation prégravide..

Pourquoi la carence en iode est dangereuse pour une femme enceinte

Selon la gravité, on distingue une carence sévère, ainsi qu'une carence légère et modérée. Un médecin doit être consulté si une femme enceinte commence à ressentir les symptômes suivants:

  • compression dans le cou, sensation de boule dans la gorge;
  • peau sèche, ongles cassants, perte de la partie externe des sourcils;
  • somnolence, apathie;
  • gonflement du visage et des paupières;
  • gain de poids excessif.

Dans ce cas, le médecin prescrit une échographie de la glande thyroïde, des tests sanguins pour TSH et T₄, si nécessaire, d'autres études.

Conséquences d'une carence sévère en iode

Une carence en iode sévère peut entraîner des complications telles que:

  • hypothyroïdie chez la femme et le fœtus;
  • le risque de fausse couche, de prématurité et de mortinaissance;
  • violation de la formation de structures sous-corticales du cerveau;
  • risque accru de malformations congénitales, diminution de l'intelligence, strabisme, augmentation de la spasticité des muscles squelettiques.

Malgré des efforts de santé publique généralisés, la carence en iode reste la principale cause évitable de retard mental dans le monde. Une carence en iode sévère est également directement liée au développement mental de l'enfance en l'absence d'une déficience intellectuelle manifeste. Ainsi, le QI moyen des enfants vivant dans des régions avec une teneur normale en cette substance dans l'environnement extérieur est de 12 points supérieur à celui des enfants vivant dans des zones endémiques (pauvres en micronutriments).

Conséquences d'une carence en iode légère à modérée

Une légère carence en iode pendant la grossesse et ses effets sur le développement de l'enfant sont beaucoup moins bien compris. Cependant, les experts notent qu'avec une carence en iode faible ou même subclinique, les conséquences suivantes peuvent être notées:

  • développement psychomoteur plus lent avant l'âge de 1 an;
  • retard dans la formation d'un discours cohérent et expressif;
  • Le QI des 7-9 ans est inférieur d'environ 7 points;
  • probabilité accrue de trouble d'hyperactivité avec déficit de l'attention.

Les scientifiques ont découvert que 69% des enfants diagnostiqués avec une hyperactivité ont une carence en iode, et la plupart d'entre eux sont nés de mères qui, même pendant la gestation, souffraient d'un manque de cet oligo-élément..

Même avec une petite carence en iode, le risque de telles complications augmente:

  • anomalies du travail;
  • développement fœtal retardé;
  • insuffisance foetale-placentaire;
  • grossesse manquée ou fausse couche au 1er trimestre;
  • naissance prématurée;
  • toxicose de la première moitié de la grossesse, OPG-gestose - dans sa seconde moitié;
  • gain de poids, tant pour la mère que pour l'enfant à naître.

La norme de l'iode dans le corps pendant la grossesse

L'Organisation mondiale de la santé a développé une méthode pour la détermination de cet oligo-élément dans l'urine. Selon elle, la norme d'iode pendant la grossesse dans le corps de la mère est de 150 à 249 μg / l. Pour les femmes non enceintes, cette valeur est de 100 à 199 μg / L et pour les femmes qui allaitent, supérieure à 100 μg / L.

L'iode dans les urines pendant la grossesse doit nécessairement être dosé chez chaque femme vivant dans une région défavorable à la carence en iode. S'il s'écarte des indicateurs normaux, il est nécessaire de contacter un endocrinologue, de passer des tests pour TSH et T₄.

Comment obtenir un oligo-élément de la nourriture

Les besoins quotidiens en iode pendant la grossesse sont de 250 à 290 mcg, le même que pour la période de lactation. L'apport minimum requis est de 150 mcg par jour.

Dans de nombreuses régions, la dose recommandée de cette substance ne peut être fournie qu'avec un régime spécial:

  • sel iodé;
  • produits laitiers spéciaux et produits de boulangerie contenant des sels d'iode;
  • fruits de mer, poissons de mer, foie de morue, algues.

Avant d'introduire ces produits dans l'alimentation, il est nécessaire de préciser si la région de résidence de la femme enceinte est incluse dans la liste des carences en iode. Environ 30% de la population vit dans ces zones, et la proportion de femmes enceintes présentant une carence latente ou évidente augmente constamment.

Jusqu'à quelle période de grossesse prendre de l'iode?

Habituellement, ses médicaments sont prescrits tout au long de la période gestationnelle, ainsi que pendant l'allaitement.

Suppléments et vitamines

Trouver un bon supplément d'iode pour les femmes enceintes est difficile. De toutes les vitamines prénatales, seulement 50% contiennent cet oligo-élément. Dans ceux, où cette substance est présente, elle peut être sous forme de varech (algue), ou sous forme d'iodure de potassium:

  • dans les suppléments de varech, la quantité quotidienne d'oligo-élément varie considérablement d'un comprimé à l'autre, ce qui en fait une source peu fiable;
  • si la composition contient de l'iodure de potassium à une dose de 150 μg, alors 23% de cette masse est du potassium et la dose moyenne d'iodure n'est que de 119 μg, cela ne couvre pas les besoins quotidiens de l'organisme.

Par conséquent, afin de sélectionner les meilleures vitamines pour les femmes enceintes qui contiennent une quantité suffisante d'iode, vous devez consulter un médecin. De plus, vous pouvez recalculer indépendamment la dose d'iodure pur, sur la base de l'exemple ci-dessus.

Les vitamines les plus populaires pour les femmes enceintes "Elevit Pronatal" ne contiennent pas du tout de composés iodés.

Quel iode est préférable de prendre?

En plus du sel iodé, il peut s'agir d'iodomarine ou d'iodure de potassium. Leur dosage est déterminé individuellement. Ces préparations d'iode sont pratiquement sans danger et ne provoquent pas d'excès d'oligo-élément dans le corps. Cependant, l'automédication de leur part est inacceptable. Ces médicaments sont contre-indiqués en cas d'intolérance aux préparations d'iode, de nombreuses maladies du foie et des reins, ainsi qu'en cas d'hyperthyroïdie - augmentation de l'activité hormonale de la glande thyroïde.

Les conséquences de l'excès d'iode

Il n'y a pas de consensus parmi les médecins sur la limite supérieure de la consommation normale. Cependant, on pense qu'un excès d'iode ne conduit pas au développement d'une pathologie chez la mère, mais peut provoquer une hypothyroïdie chez le fœtus. En moyenne, la dose maximale d'iode selon diverses recommandations varie de 500 à 1000 mcg par jour.

Les avantages de l'ajout de cette substance au régime alimentaire pendant la grossesse l'emportent largement sur les risques d'une petite surdose. Aucune des études sur ce sujet n'a documenté qu'un léger excès d'iode pendant la grossesse entraîne des effets indésirables sur le fœtus. Au contraire, les scientifiques étaient convaincus que le développement neuropsychique de ces enfants se déroule mieux que dans le cas d'une carence en iode. Cependant, la prise de plus de 1 mg d'un oligo-élément est extrêmement indésirable, car elle peut perturber de manière irréversible la glande thyroïde de l'enfant à naître..

L'impact de l'apport supplémentaire de préparations d'iode sur le corps de la mère

Les études sur cette question ont reçu différents résultats:

  • chez les femmes enceintes qui ont reçu 120-180 μg de sel iodé par jour, une augmentation sûre du volume de la glande thyroïde a été trouvée;
  • chez les femmes enceintes qui n'ont pas reçu de suppléments, non seulement le volume de la glande a augmenté, mais également le taux de TSH chez la mère, ainsi que la quantité de thyroglobuline chez la mère et le fœtus, tandis que le niveau de Т₃ et Т₄ n'a pas changé;
  • dans d'autres études, l'ajout de composés iodés au régime alimentaire n'a pas entraîné de modification du volume des glandes, des taux de TSH, de thyroglobuline et de T₄ chez les femmes.

Par conséquent, on pense que l'apport quotidien recommandé de cet oligo-élément pour les femmes enceintes est sans danger pour la santé des femmes..

Effets de la supplémentation en iode sur le développement de l'enfant

Avec une carence en iode sévère chez une femme, un enfant atteint de crétinisme naît dans 6% des cas.

Avec une gravité légère à modérée de la pathologie, les enfants d'un an, dont les mères ont reçu un traitement de substitution, se sont beaucoup mieux développés que leurs pairs. De plus, les meilleures données ont été obtenues dans le groupe de femmes qui ont commencé à prendre de l'iode en début de grossesse, c'est-à-dire à 4-6 semaines..

En outre, un traitement rapide de la carence en iode améliore le déroulement de la période gestationnelle, l'état du fœtus, réduit le risque de complications lors de l'accouchement, ce qui peut entraîner des maladies graves chez l'enfant à l'avenir..

Conclusion

Des données récentes sur les effets néonatals de la supplémentation en iode sur le développement mental de l'enfant suggèrent qu'un apport adéquat devrait commencer dès que la patiente apprend qu'elle est enceinte. C'est encore mieux s'il est inclus dans le programme de planification de la grossesse. Il est conseillé aux soignants des femmes enceintes d'être conscients de cet important micronutriment et de recommander un apport adéquat tout au long de la période précédant la conception, la grossesse et l'allaitement..

Iode pendant la grossesse

Tout le contenu iLive est examiné par des experts médicaux pour s'assurer qu'il est aussi précis et factuel que possible.

Nous avons des directives strictes pour la sélection des sources d'informations et nous ne relions que des sites Web réputés, des institutions de recherche universitaires et, si possible, des recherches médicales éprouvées. Veuillez noter que les chiffres entre parenthèses ([1], [2], etc.) sont des liens interactifs vers ces études.

Si vous pensez que l'un de nos contenus est inexact, obsolète ou douteux, sélectionnez-le et appuyez sur Ctrl + Entrée.

Dans le corps humain, l'iode joue un rôle important. Il est nécessaire à la production d'hormones thyroïdiennes, et elles sont à leur tour le régulateur de tous les processus se produisant dans notre corps: métabolisme, synthèse de vitamines, mise en œuvre des fonctions d'autres hormones, régénération tissulaire, tension artérielle. Une personne pesant 70 kg contient 0,12-0,2 mg d'un oligo-élément. Sa carence entraîne des maladies de la glande thyroïde, une mauvaise santé, exprimée en fatigue, nervosité, maux de tête, dépression et troubles de la mémoire. L'iode est particulièrement important pendant la grossesse pour la formation du fœtus. [1]

À partir du début de la grossesse, la production maternelle d'hormones thyroïdiennes augmente généralement d'environ 50% en réponse à des taux sériques élevés de globuline liant la thyroxine (en raison de l'augmentation des taux d'œstrogènes) et en raison de la stimulation des récepteurs de la thyrotrophine (TSH) par la gonadotrophine chorionique humaine. [2] Le placenta est une riche source de déiodinase, qui améliore la dégradation de la thyroxine (T4) en triiodothyronine inverse bioactive (T3). [3] Ainsi, le besoin en hormones thyroïdiennes augmente, ce qui nécessite un apport suffisant en iode, qui est principalement fourni avec de la nourriture et / ou sous forme d'iode supplémentaire. De plus, au cours de la seconde moitié de la grossesse, le fœtus augmente la production d'hormones thyroïdiennes fœtales, ce qui contribue encore à une augmentation du besoin en iode dans le sang maternel, car l'iode pénètre facilement dans le placenta..

La principale voie d'excrétion de l'iode passe par les reins, qui représentent plus de 90% de l'iode absorbé. [4] Au début de la grossesse, le taux de filtration glomérulaire de l'iodure augmente de 30 à 50%, ce qui réduit davantage le pool circulant d'iode dans le plasma. [cinq]

La norme de l'iode pendant la grossesse

Une femme enceinte a besoin d'une quantité accrue d'iode, car le fœtus prend cet élément du corps de la mère jusqu'à la naissance. Et la femme elle-même, en raison de l'augmentation de l'activité hormonale, a besoin de plus de volume. Selon les statistiques, 80% des femmes enceintes souffrent d'une carence en iode. Par conséquent, lorsqu'on lui demande si l'iode est nécessaire pendant la grossesse, la réponse sans équivoque est «oui».

Pour satisfaire les besoins quotidiens de soi et d'un organisme en croissance, il est nécessaire de recevoir de l'extérieur 0,2 mg de la substance.

La 4e édition du NNR recommandait un supplément de 25 mcg / jour pendant la grossesse (RDI fixé à 175 mcg / jour) et un supplément de 50 mcg / jour pendant l'allaitement (RDI fixé à 200 mcg / jour) pour assurer un apport adéquat en iode pendant le cancer du sein. alimentation. Ces valeurs de contrôle étaient inférieures aux valeurs de contrôle de 200 µg / jour pendant la grossesse et de 250 µg / jour pendant la lactation fournies par la FAO / OMS en 2005. En outre, l'OMS / UNICEF / ICCIDD a récemment augmenté les valeurs de contrôle pour les femmes enceintes de 200 à 250 mcg / jour. [6]

L'iode est dispersé dans la nature, mais surtout la substance se trouve dans l'eau de mer, ses habitants, les algues. Tout le monde n'a pas eu la chance de vivre près de la mer, le problème doit donc être résolu par d'autres méthodes.

Tout d'abord, mangez bien, en utilisant des produits contenant de l'iode: fruits de mer, algues, foie de morue, betteraves, cassis, figues, épinards, produits laitiers, sel iodé, et si nécessaire, utilisez des préparations à base d'iode, mais uniquement sur prescription médicale. [7], [8] Des recherches menées par la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis ont montré que l'iode aux États-Unis se trouve principalement dans les céréales, le lait et le fromage. [neuf]

Effet de l'iode sur la grossesse

Sous l'influence de l'iode, les hormones thyroxine (T4) et triiodothyronine (T3) sont synthétisées, qui jouent un rôle énorme dans le fonctionnement des systèmes endocriniens et reproducteurs. Le manque d'iode peut entraîner les conséquences suivantes:

  • menaces d'interruption de grossesse;
  • retard mental de l'enfant;
  • pathologie congénitale de la glande thyroïde du bébé;
  • troubles métaboliques, surpoids.

Si le régime alimentaire des femmes enceintes ne contient pas assez d'iode, le fœtus ne peut pas produire suffisamment de thyroxine et sa croissance ralentit. Le fœtus meurt souvent dans l'utérus et de nombreux bébés meurent dans la semaine suivant la naissance. Les données actuelles sur l'embryologie cérébrale suggèrent que le moment critique pour l'effet de la carence en iode est le milieu du deuxième trimestre, c.-à-d. 14-18 semaines de grossesse. À ce moment, des neurones du cortex cérébral et des noyaux gris centraux se forment. C'est aussi le temps de formation de l'escargot (10-18 semaines), qui influence également fortement le développement du crétinisme endémique. Une carence en iode ou en hormones thyroïdiennes qui survient au cours de cette période critique de la vie entraîne un ralentissement de l'activité métabolique de toutes les cellules fœtales et des modifications irréversibles du développement cérébral.

Des niveaux d'iode insuffisants pendant la grossesse et pendant la période post-partum entraînent des déficits neurologiques et psychologiques chez les enfants. [10], [11] La prévalence du trouble d'hyperactivité avec déficit de l'attention est plus élevée chez les enfants vivant dans des régions à carence en iode que dans les régions à forte teneur en iode. [12] Le quotient intellectuel (QI) des enfants vivant dans des zones carencées en iode est en moyenne de 12,45 points inférieur à celui de ceux vivant dans des zones avec un apport normal en iode. [13]

Après avoir vérifié si l'iode est possible pendant la grossesse et son importance à ses débuts, la question se pose: un corps en croissance en a-t-il besoin au troisième trimestre? Tous les processus métaboliques de l'enfant à naître se produisent avec la participation d'une substance.Par conséquent, même si tous les organes principaux sont formés, l'iode est nécessaire pour les renforcer. [14], [15]

Iode et acide folique pendant la grossesse

Pour la naissance d'un enfant en bonne santé physique et mentale, en plus de l'iode dans l'alimentation de la femme, les vitamines, en particulier l'acide folique, jouent un rôle tout aussi important. Ce dernier est impliqué dans la division cellulaire, la formation d'un système cardiovasculaire et nerveux à part entière, et réduit le risque d'avortement et de malformations congénitales de l'enfant. De plus, il favorise l'absorption de l'iode. [seize]

Lors de la planification d'une grossesse, même avant la conception, vous devez prendre soin de remplir votre alimentation avec des aliments riches en B9: légumineuses, noix, salade verte, agrumes, ainsi que de prendre en plus de l'acide folique pour couvrir le besoin de 400 μg par jour quand ils essaient de tomber enceinte, et pendant les 12 premières semaines de grossesse, lorsque la colonne vertébrale du bébé se développe. [17]

Si vous n'avez pas pris de suppléments d'acide folique avant de devenir enceinte, vous devriez commencer à les prendre dès que vous savez que vous êtes enceinte. Vous pouvez les obtenir dans les pharmacies, les grands supermarchés, les magasins d'aliments naturels ou sur ordonnance d'un médecin..

Actions similaires concernant l'iode lors de la planification d'une grossesse, mais son utilisation irréfléchie n'est pas toujours justifiée, car toutes les régions ne manquent pas de substances dans l'environnement, par exemple, dans les zones côtières marines ou océaniques, il est en abondance.

Dans tous les cas, une visite chez un endocrinologue doit précéder la prise d'un oligo-élément, car des anomalies dans le travail de la glande thyroïde qui ne sont pas associées à la grossesse sont possibles.

Est-il judicieux pour les hommes de prendre de l'iode lors de la planification d'une grossesse? Très probablement pas, car la stimulation des fonctions du corps jaune, qui est nécessaire pour maintenir la grossesse à un stade précoce, et leur transfert placentaire au fœtus au stade embryonnaire, dépendent du niveau des hormones thyroïdiennes de la mère.

Façons de saturer le corps en iode

En plus des aliments saturés en iode, qui ont été mentionnés ci-dessus, sel spécial enrichi en oligo-élément (utilisé pour préparer des plats qui ne sont pas soumis à un traitement thermique, sinon l'iode s'évapore simplement), il peut être utilisé pour diverses procédures médicales, à condition qu'il n'y ait pas d'excès dans le corps:

  • se gargariser avec de l'iode pendant la grossesse - de nombreux médicaments sont contre-indiqués pour le traitement de l'amygdalite, de la pharyngite, de la laryngite et des maladies de la cavité buccale. Dans ce cas, la solution d'iode est capable d'agir comme un antiseptique et de détruire les microbes pathogènes. Vous pouvez le préparer en faisant bouillir un verre d'eau, en le laissant refroidir à un état chaud et en y ajoutant 2-3 gouttes d'iode. Dans ce cas, une partie est absorbée par la muqueuse buccale et pénètre dans la circulation sanguine;
  • soude et iode - l'ajout de soude à la solution lui donnera des propriétés désinfectantes, adoucira l'effet plus agressif de l'iode. La membrane muqueuse enflammée bénéficiera de la solution alcaline, elle deviendra plus facile à avaler;
  • soude, sel et iode - une recette classique de rinçage, qui nettoiera la membrane muqueuse, la ramollira et aura un effet antibactérien. Un verre d'eau nécessitera une cuillerée de sel, la même quantité de soude et 2 gouttes d'un oligo-élément. Il n'est pas nécessaire de dépasser les doses recommandées. Il est préférable de rincer après les repas, sans augmenter leur fréquence plus de 3 à 4 fois par jour, afin de ne pas dessécher la membrane muqueuse;
  • Solution de Lugol pendant la grossesse - ils lubrifient les amygdales enflammées, les parois du larynx. Il combine l'eau, l'iodure de potassium et l'iode dans un rapport de 17: 2: 1. Il peut également contenir de la glycérine pour un effet adoucissant;
  • utilisation externe d'iode - pendant la grossesse, vous pouvez lubrifier les plaies avec elle, faire un filet d'iode dans les endroits des ecchymoses, des injections;
  • eau avec iode - même de l'eau minérale iodée est produite pour surmonter la carence en iode. Son enrichissement en un élément chimique est effectué conformément aux normes nécessaires à la santé. Il s'agit de la méthode la plus simple et la plus abordable pour administrer une substance au corps;
  • inhalation avec de l'iode pendant la grossesse - quelques gouttes d'iode dans la solution pour inhalation contribueront non seulement au traitement du rhume des voies respiratoires supérieures, mais aideront également à éliminer le manque d'iode dans le corps.

Préparations d'iode pendant la grossesse

De nombreuses études ont établi les avantages de la supplémentation en iode pendant la grossesse dans les régions présentant une carence en iode sévère. [18],

Un endocrinologue, après avoir mené une étude de l'état du fond hormonal d'une femme, une échographie de la glande thyroïde, afin d'éviter des conséquences négatives pour la femme enceinte et l'enfant d'une carence en iode, peut prescrire des médicaments spéciaux et conseiller sur la façon de prendre de l'iode pendant la grossesse:

  • L'iode actif est un complément alimentaire aux aliments, dont la particularité est sa capacité à être absorbé en cas de manque de substance et simplement excrété par l'organisme en cas d'excès. Pendant la grossesse, la dose recommandée est de 200 mkg une fois par jour avec les repas;
  • l'iode de potassium est un régulateur de la synthèse de la thyroxine, empêche le développement du goitre associé à un manque d'iode, normalise la taille de la glande thyroïde, affecte le rapport requis d'hormones T3 et T4. Son taux journalier lors de la naissance d'un fœtus est de 150 à 200 μg. La durée du traitement est déterminée par le médecin traitant;
  • bougies povidone-iode - le médicament a un objectif anti-pathogène. Il est prescrit pour traiter les infections vaginales. Et bien que la grossesse soit indiquée dans les instructions comme l'une des contre-indications, elle est utilisée non seulement lors de la planification, mais également après la conception.

La vaginose bactérienne, qui affecte souvent les femmes en position en raison d'une diminution de l'immunité, peut compliquer la grossesse, et parfois y mettre fin. Le médecin, pesant les risques de la maladie et le danger du traitement, fait souvent un choix en faveur de ce dernier.

Au premier trimestre, le traitement à la povidone iodée est le plus sûr, au second, il n'est pas utilisé, un mois avant l'accouchement, il redevient possible et indéfiniment. Si une thérapie de courte durée suffit, il n'y a rien à craindre..

Selon NHANES, seulement 20,3% des femmes enceintes et 14,5% des femmes qui allaitent aux États-Unis prennent des suppléments d'iode. [19] À l'heure actuelle, 114 des 223 (51%) marques de multivitamines prénatales prénatales et en vente libre vendues aux États-Unis incluent l'iode comme ingrédient, et bon nombre de celles qui contiennent de l'iode ne contiennent pas de quantités étiquetées. [20] Le programme américain de nutrition pour les femmes, les nourrissons et les enfants a recommandé que toutes les multivitamines prénatales administrées aux femmes participant à ce programme contiennent 150 mcg d'iode par portion quotidienne à partir de 2010..

Substances qui interfèrent avec l'absorption de l'iode

Les inhibiteurs compétitifs du NIS, tels que le perchlorate, le thiocyanate et le nitrate, peuvent réduire l'apport en iode de la thyroïde, exacerbant ainsi potentiellement les effets de la carence en iode dans l'alimentation. Le perchlorate provient de diverses sources, est extrêmement stable en tant que sel inorganique et persiste dans le sol et les eaux souterraines pendant de longues périodes. [21] Aux États-Unis, le perchlorate a été trouvé dans de nombreuses substances, y compris le tabac, la luzerne, les tomates, le lait de vache, [22] les concombres, la laitue, le soja, les œufs et les multivitamines (y compris les multivitamines prénatales). Le thiocyanate, un métabolite du cyanure formé comme sous-produit de la fumée de cigarette, et le nitrate, produit naturellement et présent dans de nombreux produits finis, peuvent réduire l'activité du NIS, réduisant ainsi la disponibilité de l'iode.

Les niveaux urinaires de sélénium et d'iode chez les femmes enceintes sont étroitement liés. [23] Le sélénium est un composant important de la glutathion peroxydase et des selonoprotéines, qui comprennent 3 déiodinases des hormones thyroïdiennes. Ainsi, un manque de sélénium peut conduire à l'accumulation de peroxydes nocifs dans la glande thyroïde et perturber le processus de désiodation périphérique nécessaire à la production de l'hormone thyroïdienne active, T3 à partir de T4. Une étude récente menée par Negro et ses collègues [24] a rapporté qu'une supplémentation en sélénium de 200 mcg / jour pendant la grossesse et la période post-partum réduisait la prévalence de l'hypothyroïdie maternelle persistante (11,7%) par rapport aux femmes n'ayant pas reçu le supplément (20, 3%) (p

Combien d'iode les femmes enceintes doivent-elles prendre?

Environ 19 millions de bébés naissent chaque année dans le monde à risque de retard mental et de troubles du développement. La raison en est le manque d'iode chez la mère pendant la gestation et l'alimentation. Il existe 30 régions carencées en iode en Russie. Par conséquent, vous devriez probablement savoir à quel point l'iode est important pendant la grossesse et comment le prendre..

Pourquoi une carence en iode conduit au crétinisme

Le crétinisme est considéré comme l'une des manifestations les plus dangereuses de l'hypothyroïdie congénitale - une maladie de la glande thyroïde, dans laquelle elle perd complètement ou partiellement sa fonction principale - pour produire des hormones thyroïdiennes. Ceux-ci inclus:

Les deux sont des composés organiques d'iode par composition chimique et tous deux affectent presque tous les processus métaboliques du corps: croissance, développement, fréquence cardiaque, thermorégulation, etc..

Le mécanisme par lequel la carence en iode conduit au crétinisme a été étudié par des généticiens allemands du Dresden Institute for Molecular Cell Biology, de la Max Planck Society et du Fritz Lipmann Institute de Jena..

Pendant la grossesse, les hormones thyroïdiennes interagissent activement avec les protéines intégrines à la surface des cellules progénitrices. Ils sont responsables de la croissance du cerveau. Étant donné que le composant principal des hormones est l'iode, sa carence affecte négativement la formation du cortex cérébral. C'est pourquoi une carence en iode conduit au crétinisme..

Dans d'autres cas, le manque de cet oligo-élément affectera la croissance, l'audition, les organes de la vision de l'enfant à naître..

L'iode est extrêmement important pendant l'allaitement, car il provient principalement du lait maternel. En d'autres termes, la mère doit maintenir une alimentation riche en iode jusqu'à ce que le bébé commence à manger des aliments solides..

Norme quotidienne d'iode pour les femmes enceintes

L'OMS et l'UNICEF ont élaboré des recommandations conjointes à suivre par toutes les femmes pendant la grossesse et l'allaitement.

L'importance de l'iode pendant la grossesse. La norme d'iode par jour pour les femmes enceintes

L'iode contient des hormones thyroïdiennes, qui affectent de nombreux processus dans le corps. L'équilibre de cet oligo-élément est la pression artérielle correcte, la fréquence cardiaque normale, la glycémie optimale, la régénération rapide des tissus et la dégradation des graisses..

Il est particulièrement important de maintenir des niveaux normaux d'iode dans le corps d'une femme enceinte: c'est essentiel pour la santé de la mère et de l'enfant.

Comment savoir si l'iode suffit

La glande thyroïde affecte de nombreux processus qui ont lieu dans le corps. La carence en iode se manifeste par une variété de symptômes qui imitent diverses maladies.

Les signes d'une carence importante en micronutriments sont:

  • somnolence;
  • fatigue accrue;
  • apathie, léthargie;
  • fatigue chronique;
  • perte de cheveux, peau sèche, ongles cassants;
  • faible niveau de résistance au stress, perte de mémoire, réactions inhibées;
  • excès de poids, gonflement;
  • une sensation de frissons, une immunité réduite;
  • déséquilibre des fonctions reproductives (infertilité, échec du cycle menstruel);
  • cholélithiase;
  • dysfonctionnements du tube digestif, constipation.

Parfois, une carence en iode survient lors du tabagisme, commence au début de la grossesse et dure toute la période de lactation, dans le cas des contraceptifs oraux. Les premiers écarts par rapport à la norme sont la croissance de la glande thyroïde sous une forme pathologique. Une augmentation de sa taille vous permet de faire un apport en iode pendant la grossesse, ce qui est nécessaire à la production d'hormones. Ces changements peuvent être diagnostiqués après examen par un médecin, après une échographie. Pour le traitement de la carence en iode, le médecin sélectionne le médicament.

Il n'est pas facile de déterminer la carence en iode au début de son développement. Nous avons besoin d'un test. Avec un coton-tige trempé dans une solution d'iode, des lignes sont dessinées sur l'avant-bras (longueur - 5 cm):

  • mince, translucide;
  • épaisseur moyenne;
  • brillant, épais.

L'étude doit être réalisée le soir, quelques minutes avant le coucher. Le résultat peut être trouvé le matin.

  • S'il n'y a pas de première ligne et que les deux autres sont à peine perceptibles, il n'y a pas de carence en iode.
  • Lorsque la ligne la plus grasse reste sur la peau, des mesures préventives sont nécessaires.
  • Si les trois lignes sont absentes, une grave carence en iode est observée. Cela peut indiquer des violations.

IMPORTANT: Le taux d'iode peut être déterminé à l'aide d'une méthode fiable: l'analyse des hormones T3 et T4 (rapport 1: 4). Avec un niveau réduit de T3 et un niveau accru de T4, on peut parler de carence en iode. Après 3-4 jours, vous devriez refaire les tests (pour obtenir des indicateurs moyens, collecter des données plus précises et les comparer avec les précédents). Les résultats du test doivent être montrés à l'endocrinologue et au gynécologue. Le médecin sélectionnera les méthodes de traitement et de correction.

Vous pouvez obtenir de l'iode dans les aliments, les compléments alimentaires et les produits pharmaceutiques. Il est utile d'inclure du sel iodé et des fruits de mer dans l'alimentation. Vous ne devez pas utiliser la solution de Lugol et de l'iode (pour le traitement de la peau) afin de vous débarrasser d'une carence en iode. S'il n'y a pas assez de cet oligo-élément, il est nécessaire d'utiliser des médicaments en comprimés (ce problème doit être coordonné avec un médecin).

Manque d'iode pendant la grossesse

La carence en cette substance est vivement ressentie par les femmes enceintes, les femmes allaitantes et les nouveau-nés. 8 femmes enceintes sur 10 présentent une carence en iode. Dès les premières semaines, la glande thyroïde de la femme commence à ressentir un manque d'un oligo-élément important, car les hormones thyroïdiennes de l'embryon ont besoin de cette substance, elles la prennent dans le corps de la mère. Par conséquent, une femme a besoin de micronutriments supplémentaires. Les possibilités de la glande thyroïde sont limitées. L'iode pendant la grossesse est excrété dans l'urine, une carence en iode se produit. Tous les 90 jours, les médecins conseillent à une femme de faire un test sanguin pour T4 et T3, ainsi que le niveau d'iode dans l'urine.

IMPORTANT: lors de la planification d'une grossesse, vous devez être testé à l'avance. Cela testera la fonction thyroïdienne. Et, s'il y a des problèmes, pour effectuer un traitement adéquat.

Les femmes qui tombent enceintes après une longue période d'infertilité sont à risque. Ensuite, une carence en iode peut survenir à la suite d'un traitement avec divers médicaments..

ATTENTION: l'iode affecte le métabolisme, le métabolisme énergétique, les muscles, les os, le système nerveux, le développement mental, physique, la fonction de reproduction.

Les principaux effets secondaires de la carence en iode sont:

  • Interruption non planifiée de grossesse. Au cours du premier trimestre, le fœtus vit grâce aux hormones qu'il reçoit de la glande thyroïde de la mère. Si une pathologie thyroïdienne est observée, l'enfant n'a pas suffisamment d'hormones et il existe un risque de fausse couche.
  • Défauts, déviations mentales. Pendant la grossesse, le système nerveux du bébé se développe très rapidement. Si le corps ne reçoit pas la quantité requise d'hormones, le développement mental ralentit. Cette pénurie ne peut être compensée. La glande thyroïde de l'enfant se forme au cours du deuxième trimestre. S'il ne dispose pas des oligo-éléments nécessaires, il existe une pathologie thyroïdienne congénitale. Après la naissance, une telle maladie ne peut être guérie..
  • Faiblesse, vertiges, surmenage. La carence en iode se manifeste par une toxicose sévère, une gestose. Les femmes ne prêtent pas souvent attention à ces symptômes, les attribuant à la grossesse. En cas de malaise, vous devez être testé pour les hormones, vérifier le taux d'iode, sinon les conséquences seront désagréables pour la mère et l'enfant.
  • Troubles du métabolisme de l'enfant et de la mère, survenue d'un excès de poids.

Pour éviter une carence en iode, vous devez manger les aliments suivants:

  • Foie de morue;
  • feijoa;
  • varech;
  • poisson de mer;
  • Fruit de mer.

De nombreux autres produits contenant de l'iode peuvent être vus ici.

ATTENTION: Mangez le moins possible de chou blanc et de radis. Ces aliments éliminent l'iode.

Pour assimiler le minéral, le tractus gastro-intestinal doit fonctionner pleinement. Les intestins nécessitent une attention. En cas de constipation, il doit être lavé.

IMPORTANT: l'iode est lié aux protéines dans les compléments alimentaires. Plus la carence en iode est forte, plus les enzymes sont actives. L'excès de protéines est excrété sans nuire à la santé. Il est important de savoir avec certitude si votre thyroïde est hyperfonctionnelle avant de prendre tout complément alimentaire. Si cette glande est perturbée, l'hyperfonctionnement n'est pas immédiatement déterminé. Par conséquent, la dose de médicaments est sélectionnée par le médecin et seulement après avoir reçu les résultats de l'analyse hormonale.

Excès

Les femmes, lorsqu'elles portent un bébé et pendant l'allaitement, doivent réduire la quantité d'iode dans l'alimentation. Un excès de cette substance peut être nocif pour un enfant. Vous ne devez pas consommer plus de 300 mg de cette substance par jour. Avec un excès d'iode, le bébé peut manquer d'hormones dans la glande thyroïde. Si la mère consomme plus de 12 mg de cette substance pendant la grossesse ou l'allaitement, l'enfant peut développer une hypothyroïdie congénitale.

L'excès d'iode est rare, mais dangereux. Pour un enfant, cela est lourd de pathologies du développement, de fausse couche. Par conséquent, il est important de surveiller la grossesse et de consulter un médecin pour réduire le niveau de cette substance dans le corps de la mère. Il est important de traiter ce problème quelques mois avant la conception prévue ou de commencer le traitement dès qu'un excès de cet élément est détecté..

Comment prendre, tarif journalier

Avant la conception et pendant la grossesse, des injections d'iode doivent être effectuées. Avec le calcul correct de la dose du médicament, les effets secondaires et les résultats négatifs ne se produisent pas. Si la glande thyroïde est altérée, l'iode s'accumule et n'est pas consommé. Par conséquent, un certain nombre de maladies graves peuvent survenir avec un excès de ce minéral..

L'iode est un catalyseur du métabolisme. Il doit être pris en association avec du calcium, du sélénium, des vitamines C, D, groupe B.

IMPORTANT: Toutes les femmes ne savent pas combien d'iode les femmes enceintes ont besoin par jour, elles se font souvent du mal à elles-mêmes et au fœtus en en consommant plus que nécessaire. Une femme enceinte a besoin de 220 mcg par jour et une mère qui allaite doit en avoir de 270 à 290 mcg par jour.

Pour plus d'informations sur les besoins quotidiens en iode, cliquez ici.

Préparations d'iode

Si pour une femme enceinte la norme par jour est de 220 mcg et que la femme ne reçoit que 80 mcg d'iode provenant des aliments, il est alors nécessaire de choisir un médicament pour éliminer la carence en iode. Quel est le meilleur médicament à choisir, le médecin décide. Le spécialiste doit baser sa conclusion sur les résultats des tests, échographie, palpation et autres études de laboratoire. La dose quotidienne est choisie individuellement et est, comme il se doit, 100-200 mcg d'iode pour les femmes enceintes (en tenant compte de la consommation d'aliments, où cet élément en contient beaucoup).

Les femmes enceintes peuvent utiliser les médicaments suivants:

  • Iodomarine. Les médecins prescrivent souvent 2 comprimés par jour pendant toute la période de gestation.
  • Microiodure. Comprimés avec une dose de 100 mcg. Ils doivent être consommés 1 pc. par jour.
  • Iodure de potassium. Comprimés contenant 200 mcg. À des fins de prévention, vous devez prendre 1 comprimé par jour..
  • Actif iode. Un médicament contenant 50 ou 100 mcg. L'outil étant toujours en cours de test, les gynécologues le recommandent rarement..

ATTENTION: La posologie du médicament est choisie par un endocrinologue. L'automédication peut être nocive.

Contre-indications et avertissements

En cas de surdosage, une fausse couche ou une naissance prématurée est possible. En cas de surdosage, il suffit de consommer plus de 1000 mcg d'iode par jour. Par conséquent, pendant la grossesse et la présence de problèmes de glande thyroïde, il est nécessaire de consulter régulièrement un endocrinologue..

L'iode est nécessaire et bon pour la santé. La femme et le fœtus ont besoin de lui. Mais pour déterminer indépendamment le dosage, la pertinence de prendre des médicaments ou certaines méthodes est une étape irréfléchie. L'auto-prévention est nocive pour la santé. Les contre-indications à la prise de cette substance pendant la grossesse concernent les cas suivants:

  • maladie du rein;
  • réactions allergiques aux préparations contenant de l'iode;
  • dysfonctionnements hépatiques;
  • hyperthyroïdie.

De nombreuses personnes souffrent aujourd'hui d'une carence en iode. Un tiers de la population mondiale ne reçoit pas suffisamment d'iode. La raison en est une mauvaise écologie, l'utilisation d'engrais lors de la culture des aliments, des technologies de cuisson inappropriées, une nutrition médiocre et déséquilibrée.

Et certains souffrent d'hyperthyroïdie et de trop d'iode. Il est possible d'équilibrer la teneur en cet oligo-élément grâce à un traitement approprié avec un endocrinologue et un contrôle régulier de la quantité d'iode à l'aide de tests.

Les avantages et les méthodes d'utilisation de l'iode pendant la grossesse

L'iode est un oligo-élément important qui doit être présent dans le corps en bonne quantité. Pendant la grossesse, tous les processus corporels fonctionnent à une vitesse accrue, de sorte que l'iode est consommé beaucoup plus rapidement. Un oligo-élément est non seulement possible, mais doit également être utilisé. La recommandation posologique exacte ne peut être donnée que par le gynécologue local après les tests.

  • Comment et combien d'iode prendre lors du transport d'un enfant?
  • Quels aliments contiennent de l'iode?
  • Signes d'excès ou de carence en iode chez la femme enceinte
  • Assimilation de l'iode avec d'autres éléments
  • L'iode comme agent antimicrobien
  • Les avantages et les inconvénients de l'iode
  • Contre-indications
  • Préparations contenant de l'iode
  • Prévention de la carence en iode chez la femme enceinte

Comment et combien d'iode prendre lors du transport d'un enfant?

Pour que le bébé et la femme enceinte aient elle-même suffisamment d'iode, elle doit consommer 250 mcg de cet élément par jour. Seulement 4 μg sont absorbés seuls et le reste de la masse pénètre dans le corps à l'aide de médicaments.

De nombreuses femmes enceintes se demandent: combien de temps l'iode doit-il prendre sous forme posologique? En fait, cela est nécessaire tout au long de la grossesse jusqu'à la naissance du bébé..

Quels aliments contiennent de l'iode?

Vous pouvez enrichir le corps en mangeant certains aliments, à savoir:

Fruit de merToute créature vivante qui se trouve dans la mer est riche en iode, le département des fruits de mer doit donc être le premier à se rendre au supermarché pendant la grossesse..
foie de morue150 grammes de morue par jour reconstitueront le corps avec un élément important, il en va de même pour l'huile de poisson.
Poisson de merLes poissons comme la morue, le hareng, la plie, le thon, le flétan et le saumon sont riches en iode..
AlgueLeader en quantité d'iode, il suffit de manger 200 g d'algues par jour pour la quantité optimale d'iode.

L'iode se trouve en petites quantités dans les aliments suivants:

  • produits de boulangerie;
  • biscuit;
  • sarrasin;
  • kaki;
  • figues;
  • feijoa;
  • abricot;
  • prune;
  • banane;
  • blé;
  • des haricots;
  • épinards et oseille.

Il est important de consommer du sel iodé lors de la cuisson, mais vous ne pouvez pas en faire trop, car les femmes enceintes doivent minimiser le sel au cours du deuxième trimestre. La durée de conservation de ce sel ne dépasse pas 6 mois, mais vous pouvez acheter des aliments iodés spéciaux dans les rayons des magasins:

  • des œufs;
  • pain;
  • biscuits pour bébés;
  • Lait;
  • rastish.

Signes d'excès ou de carence en iode chez la femme enceinte

Vous pouvez savoir s'il y a suffisamment d'iode dans le corps d'une femme enceinte en utilisant un test à domicile. Cela nécessitera une solution alcoolique d'iode. Il doit être appliqué sur la peau avec un coton-tige, qui doit être utilisé pour dessiner trois bandes. Il est préférable de le faire le soir et le matin, les résultats seront visibles. Si les rayures restent, toutes sont visibles, il n'y a rien à craindre, si une bande est manquante et les deux autres à peine perceptibles, des mesures doivent être prises, mais s'il n'y a pas de rayures du tout, une carence en iode est observée..

Vous pouvez également faire un don de sang pour l'analyse de l'hormone thyroxine, mais ce test est obligatoire à chaque trimestre, grâce à lui, le médecin détermine la quantité d'iode dans le corps d'une femme enceinte.

Manque d'iode

En cas de carence en iode, des signes clairs apparaissent, tels que:

  • somnolence;
  • léthargie;
  • fatigue constante;
  • chute de cheveux;
  • fragilité des ongles;
  • diminution de la mémoire;
  • irritation;
  • des frissons;
  • diminution de l'immunité;
  • constipation.

La carence en iode affecte en particulier les personnes qui pendant longtemps n'ont pas pu tomber enceintes même après un traitement à long terme. Le manque d'iode peut provoquer une fausse couche, une grossesse manquée, des troubles métaboliques, un sous-développement fœtal intra-utérin, une faiblesse du travail et une toxicose tardive..

Les effets secondaires de la carence en iode sont:

Les trois premiers mois de grossessePendant cette période, l'embryon se développe grâce aux hormones obtenues à partir de la glande thyroïde de la femme. Si des pathologies y sont observées, l'enfant peut ne pas survivre.
Retard mentalChez le fœtus, le système nerveux se développe à un rythme élevé.Si le fœtus reçoit une quantité insuffisante d'hormones, il peut développer un retard mental. La glande thyroïde du bébé ne se forme qu'au deuxième trimestre, donc si vous reconstituez le corps en iode avant cette heure, cette pathologie peut être évitée.
Fatigue sévère, faiblesseLe manque d'iode se traduit par une toxicose sévère, mais les femmes pensent que c'est normal et n'y attachent pas beaucoup d'importance. Par conséquent, à la moindre maladie, vous devriez consulter un médecin et faire les tests nécessaires.

Excès d'iode

Les femmes enceintes doivent réduire la quantité d'iode si elle est en excès, car cela peut être dangereux pour le bébé. La quantité quotidienne d'iode ne doit pas dépasser 300 mg, sinon l'enfant peut souffrir d'hypothyroïdie congénitale.

Un excès de cet élément est rare, mais il est dangereux pour la vie et le développement du fœtus. Par conséquent, déjà quelques mois avant le début de la grossesse, la quantité d'iode consommée doit être surveillée. Dans certaines situations, un apport excessif en iode peut être fatal.

Signes d'excès d'iode:

  • gonflement du visage, urticaire ou œdème de Quincke;
  • manifestations allergiques;
  • plaque sur la langue de couleur brune;
  • vomissement;
  • la diarrhée;
  • la nausée;
  • tachycardie;
  • forte salivation.

Assimilation de l'iode avec d'autres éléments

L'assimilation de l'iode par l'organisme est facile en comparaison avec d'autres éléments. Comme c'est très important, la nature a veillé à ce qu'il n'y ait pas d'obstacles à sa consommation par le corps..

L'iode interagit mal avec:

  • fluor;
  • chlore;
  • brome.

Par conséquent, vous devez éviter l'eau chlorée, les dentifrices au fluor, les sédatifs, où il y a du brome. De plus, certains aliments doivent être évités pour les personnes ayant un manque d'iode dans le corps:

  • Suédois;
  • soja;
  • chou-fleur et chou blanc;
  • un radis;
  • navet;
  • moutarde.

L'iode est bien absorbé avec les éléments suivants:

  • manganèse;
  • sélénium;
  • cobalt;
  • cuivre;
  • calcium;
  • potassium;
  • le fer;
  • zinc;
  • vitamines des groupes A et E.

L'iode comme agent antimicrobien

Les femmes enceintes se demandent souvent si elles peuvent utiliser l'iode comme agent antimicrobien pour les ecchymoses, les coupures, etc. Si plus tôt, lors de son utilisation, tout allait bien, alors pendant la période de mise bas, une réaction allergique peut apparaître.

Les femmes enceintes peuvent également tomber, se frapper, se couper, etc., donc un pot d'iode doit toujours être présent dans leur trousse de premiers soins. Quant à la maille iodée, elle doit être appliquée selon toutes les règles:

  1. Avant de se coucher sur un corps propre.
  2. Le maillage ne peut pas être appliqué plus de trois fois par semaine..
  3. Dans un tel cas, 5% d'iode convient..
  4. Ne pas appliquer d'iode sur la zone du cœur et sur la zone touchée (brûlures, rougeurs).

Cette méthode de traitement est bonne pour le rhume, lorsque les médicaments sont mieux évités.

En cas d'ecchymoses lors d'une chute, appliquez de la glace enveloppée dans de la gaze et ce n'est qu'après 12 heures que l'iode peut être appliqué.

Les avantages et les inconvénients de l'iode

L'iode joue l'un des rôles importants dans le travail du corps humain, et comme il fait partie des hormones suivantes: la thyrocalcitone, la thyroxine, la triiodothyronine, les deuxième et troisième saturent tout le corps en substances utiles et affectent la croissance et le développement des organes internes. De plus, ces hormones améliorent le métabolisme. Pour éviter que les processus ci-dessus ne fonctionnent mal, le corps doit être saturé d'iode, en particulier pour les femmes enceintes.

Une carence en iode dans le corps d'une femme enceinte peut entraîner un retard mental du bébé. Et s'il y a un manque d'iode au cours du premier trimestre de la grossesse, il peut même y avoir une fausse couche.

L'excès d'iode n'est pas non plus bon, car il peut avoir de mauvaises conséquences pour la mère et l'enfant à naître, car l'iode est une substance plutôt toxique. Par conséquent, en raison d'un excès d'iode dans le corps, une intoxication peut survenir, ainsi que la fonction de la glande thyroïde..

Contre-indications

On sait déjà que l'iode est important à la fois pour la femme enceinte et le bébé, mais il est important de comprendre que l'excès n'est pas bon. Pour cette raison, vous ne pouvez pas prendre vos médicaments seuls sans consulter un médecin..

L'utilisation d'iode est contre-indiquée dans:

  • augmentation de l'activité de la glande thyroïde;
  • maladie du rein;
  • violations dans le foie;
  • intolérance individuelle à l'iode.

Préparations contenant de l'iode

Il existe de nombreux médicaments et complexes vitaminiques qui contiennent une quantité suffisante d'iode. Il est interdit d'acheter de tels médicaments par vous-même, seul un gynécologue peut prescrire des suppléments appropriés.

Il existe deux façons de prendre de l'iode: l'administration orale et l'utilisation externe. Ce n'est qu'après la réalisation des tests et de l'échographie que le médecin pourra prescrire le médicament, sa consommation et le déroulement du traitement..

Prise orale

Les médicaments les plus modernes contenant de l'iode et en quantité nécessaire pour la femme enceinte et le bébé peuvent être notés:

  1. Actif iode. Le médicament est bien absorbé par le corps, le reconstituant en iode. Il est produit sous forme de comprimés, conditionnés en 200 pièces, qui se prennent au cours des repas. Le prix approximatif du médicament est de 22 roubles.
  2. Iodure. Il est prescrit par le médecin traitant en cas de carence en iode dans le corps lors du port d'un enfant. Le médicament est produit sous forme de comprimés, qui sont pris immédiatement après un repas, lavés avec du lait ou du thé. Les contre-indications d'utilisation sont: néphrite, diathèse, tuberculose, hyperfonction thyroïdienne, maladies de la peau. Le coût du médicament est de 20 roubles pour 100 mcg et 24 roubles pour 200 mcg.
  3. Iodomarine. Pendant la période de gestation, la posologie est de 200 mcg par jour, mais le médecin doit prescrire la posologie exacte. Forme de libération 100 mcg et 200 mcg (comprimés). Le coût approximatif est de 200 roubles.
  4. Iodure de potassium. Disponible sous forme de cristaux incolores ou de poudre blanche avec un arrière-goût amer-salé. Le médicament est utilisé pour les troubles thyroïdiens ou pour une carence en iode chez une femme enceinte. Le coût du médicament est de 150 roubles.
  5. Balance d'iode. Forme de libération de comprimés de 100 ou 200 mcg, à prendre 1 ou 2 comprimés par coup. Ce médicament est prescrit pour les carences en iode et les troubles thyroïdiens. Vous pouvez acheter un tel médicament pour 320 ou 480 roubles.

La posologie et la durée du traitement de tout médicament doivent être strictement prescrites par le médecin traitant.

Usage externe

Les médicaments à usage externe à base d'iode conviennent aux femmes enceintes, mais encore une fois, ils doivent être prescrits par un gynécologue et non par un ami ou un voisin. Médicaments les plus populaires:

  1. Solution d'iode à 5%. Solution à usage externe, couleur rouge-brun. Il possède des propriétés antimicrobiennes, cicatrisantes et irritantes locales. Pénétrant dans le corps, l'iode affecte le métabolisme. L'iode est utilisé pour guérir les plaies, les coupures, les ecchymoses, les sutures postopératoires et les névralgies. Le prix approximatif en Russie est de 13 roubles.
  2. L'iode s'est enflammé. Le médicament contient de l'iode, caractérisé par des propriétés antimicrobiennes et cicatrisantes pour les plaies, les ecchymoses, les coupures et les processus inflammatoires. Il n'est autorisé à utiliser que pendant le premier trimestre de la grossesse. Le coût d'un tel médicament est de 30 roubles.
  3. Bétadine. Ce médicament contient de l'iode et un polymère de polyvinyllrolidone, et des excipients sont également présents. La bétadine a un effet bactéricide, antifongique, antiviral et cicatrisant. Le médicament peut être prescrit à la fois dilué avec de l'eau tiède et non dilué. Vous pouvez acheter un tel médicament pour 300 roubles.
  4. Povidone iodée. Il a des propriétés antiseptiques, antimicrobiennes et cicatrisantes. Capable de tuer les champignons et les virus. Avec un tel médicament, vous pouvez prendre des bains ou traiter les zones touchées du corps. Le coût du médicament est de 50 roubles.

Prévention de la carence en iode chez la femme enceinte

Il est préférable de prévenir toute maladie que de la guérir plus tard, de sorte que la quantité d'iode dans le corps doit être surveillée. La meilleure prévention est une alimentation équilibrée et la consommation d'aliments contenant de l'iode, en particulier des fruits de mer, pour s'assurer que la mère et le bébé reçoivent cet élément..

Si le médecin pense que le patient a besoin d'iode dans ses médicaments, il l'enverra chez un endocrinologue et, après les résultats du test, prescrira le médicament nécessaire. Souvent dans les vitamines classiques consommées par une femme enceinte, cet élément est suffisant.

Un bon rôle dans la période de gestation est joué par l'air marin, où les vapeurs d'iode sont libérées. Des vacances à la mer seront d'un grand avantage pour la mère et l'enfant. Mais il est important de comprendre que le vol est impossible pendant de longues périodes..

Il est possible et même nécessaire de prendre de l'iode pendant la grossesse, mais il faut comprendre qu'un excès d'iode dans l'organisme est très dangereux pour la mère et l'enfant. Par conséquent, vous ne pouvez pas vous prescrire de l'iode indépendamment et le prendre en suivant les instructions. Le médecin calculera à quel point la mère manque de ce micro-élément et prescrira la posologie appropriée.