Principal

Écrevisse

8 causes inoffensives et dangereuses d'une boule dans la gorge

Essayez de prendre de grandes respirations ou d'avaler plusieurs fois. Si tu te sens mieux, tu n'as pas à t'inquiéter.

Qu'est-ce qu'une boule dans la gorge

C'est le nom de la sensation désagréable que quelque chose est coincé dans la gorge. En même temps, vous êtes sûr de n'avoir rien avalé de superflu et il n'y a aucun corps étranger dans votre œsophage.

Dans la plupart des cas, la grosseur désagréable est inoffensive. Si c'est votre première fois ou n'apparaît pas plus d'une fois tous les quelques mois, ne vous inquiétez pas. Très probablement, rien de terrible ne vous arrive..

Mais parfois, une boule dans la gorge est l'un des premiers symptômes d'une maladie grave..

D'où vient une boule dans la gorge

Les causes d'une boule dans la gorge sont très différentes. Des dizaines de vaisseaux et de muscles vitaux, l'œsophage et la glande thyroïde sont concentrés dans la région du cou. Il existe également des vertèbres cervicales, qui pincent parfois les terminaisons nerveuses. Et la trachée, dans laquelle passe le larynx, est une victime fréquente du rhume. Échec de l'un de ces éléments - et le voici, un morceau.

En général, il n'y a pas de diagnostic définitif qui serait en corrélation avec une boule dans la gorge. Cependant, vous pouvez énumérer les raisons de ce qui cause une boule dans la gorge? ce qui rend souvent difficile de respirer et d'avaler librement.

1. Stress aigu

La tension nerveuse peut provoquer un vasospasme dans la gorge. Subjectivement, cela est perçu comme une sensation pressante et éclatante.

Jusqu'à 96% de tous les patients se plaignant de quelqu'un disent à Globus pharyngeus: Un examen de son étiologie, du diagnostic et du traitement que l'inconfort augmente pendant les périodes d'expérience intense. Alors tu dois juste te calmer.

2. Spasme musculaire

Lorsque nous ne parlons pas ou ne mangeons pas, les muscles du pharynx et du larynx se détendent. Mais il arrive qu'ils se détendent incorrectement, se figeant dans une position pas tout à fait naturelle..

Une telle masse disparaît si vous parlez ou avalez intensément plusieurs fois.

3. Reflux acide

C'est le nom de la situation où le contenu de l'estomac, avec l'acide, monte à travers l'œsophage. Le symptôme le plus célèbre de ce trouble est la brûlure d'estomac familière..

Mais pas par elle seule... L'acide gastrique éclaboussé brûle l'œsophage. En conséquence, un spasme musculaire ou un œdème tissulaire peut survenir. En plus des brûlures d'estomac, une boule naît dans la gorge..

4. Syndrome postnasal

Cette formulation complexe décrit une chose assez simple. Vous avez de la morve, il y en a beaucoup, mais pour une raison quelconque, vous ne vous en débarrassez pas. Par exemple, vous avez l'habitude d'aspirer du mucus plutôt que de vous moucher. La morve s'accumule au fond de la gorge et descend parfois en une seule boule. C'est ainsi qu'apparaît une sensation d'éclatement désagréable..

5. Maladies ORL

La pharyngite et l'amygdalite provoquent une inflammation douloureuse du pharynx. C'est ainsi qu'apparaît un œdème, et dans certains cas même un abcès, perçu comme une boule dans la gorge..

À propos, c'est extrêmement dangereux: une telle bosse, de plus en plus grande, peut bloquer les voies respiratoires.

6. Déplacement des vertèbres dans la colonne cervicale

L'ostéochondrose cervicale, ou déplacement causé par un traumatisme, affecte les terminaisons nerveuses du cou. Cela conduit souvent à des spasmes musculaires et vasculaires..

7. Maladies de la glande thyroïde

Parfois, les troubles de la glande thyroïde s'accompagnent de son élargissement ou de la formation de gros nœuds. L'organe cultivé (parfois même légèrement) écrase Caractéristiques des nodules thyroïdiens provoquant des symptômes de globus. sur l'œsophage et la trachée, provoquant une gêne.

8. Tumeurs

Une masse réfractaire se manifeste par des néoplasmes bénins de l'oropharynx, de la trachée, de l'œsophage et des maladies dangereuses telles que le cancer de la gorge ou le carcinome de Merkel.

Que faire si vous avez une boule dans la gorge

Compte tenu de la variété des raisons, la réponse est très large: de «Rien, ça passera tout seul» à «Courir chez le médecin avant qu'il ne soit trop tard!»

Pour comprendre à peu près lequel de ces pôles vous êtes le plus proche, cochez les déclarations avec lesquelles vous êtes d'accord..

  1. La sensation désagréable ne disparaît pas avec plusieurs respirations vigoureuses ou avaler.
  2. Vous ressentez régulièrement une boule dans la gorge.
  3. Elle s'accompagne de douleurs à l'estomac et / ou de brûlures d'estomac.
  4. Ta gorge te fait mal.
  5. Tu as de la fièvre.
  6. Une boule dans la gorge peut rendre la respiration difficile.
  7. Vous avez souvent des maux de tête, parfois la pression augmente fortement, il y a une gêne dans le cou et le dos.
  8. Une boule dans la gorge est apparue sur fond de faiblesse musculaire et de perte de poids déraisonnable.
  9. Vous ne pouvez pas avaler normalement.

N'y a-t-il aucune déclaration avec laquelle vous seriez d'accord? Il y a de fortes chances que tout va bien: la boule dans la gorge est accidentelle et causée par une excitation ou un spasme musculaire. Calmez-vous, prenez quelques respirations profondes - cela aidera à détendre les vaisseaux sanguins et les muscles et à soulager rapidement la maladie.

Si vous avez noté au moins un des énoncés, n'hésitez pas à consulter votre médecin. Vous allez peut-être bien. Cependant, il existe un risque qu'une boule dans la gorge soit le symptôme d'une maladie dangereuse, qu'il est important de diagnostiquer et de commencer à traiter le plus rapidement possible..

Le thérapeute vous écoutera, examinera la gorge et, si nécessaire, vous prescrira un traitement ou vous orientera vers un spécialiste spécialisé - gastro-entérologue, ORL, chirurgien ou oncologue.

Boule dans la gorge - symptômes et causes

«J'ai une boule dans la gorge depuis longtemps» est souvent entendu par un médecin d'un patient qui vient à un rendez-vous avec une sensation de corps étranger dans le larynx. Sur la base de ces mots, le thérapeute doit examiner le patient et poser le bon diagnostic, car il ne s'agit que d'un symptôme de la maladie sous-jacente.

Raisons principales

En fait, il existe de nombreuses raisons au coma de la gorge, qui inquiète le patient depuis longtemps. Ça peut être:

  • Maladie de Graves;
  • ostéochondrose de la colonne cervicale;
  • allergie;
  • tumeur cancéreuse;
  • amygdalite.

Mais le plus souvent, cette complexité survient lorsque:

  • problèmes avec le tractus gastro-intestinal;
  • réactions corporelles au stress.

La raison la plus «inoffensive», peut-être, lorsqu'une personne ne peut normalement pas avaler et même respirer de l'air, est psychosomatique. Dans d'autres cas, des méthodes spéciales sont utilisées pour poser un diagnostic permettant d'exclure une maladie particulière..

MaladieSymptômes supplémentaires
Hyperplasie de la glande thyroïdeDifficulté à avaler et à respirer, transpiration, maux de tête
RefluxÉruptions cutanées, brûlures d'estomac, maux de gorge, difficulté à avaler
Gonflement de la gorgeGorge enrouée, douleur et difficulté à avaler, ganglions lymphatiques enflés
AmygdaliteMal de gorge, fièvre, sensation d'oppression dans la gorge, difficulté à avaler

Méthodes de diagnostic

En plus d'un examen visuel du patient avec un médecin ORL, en passant des tests sanguins généraux et biochimiques, dans certains cas, des études supplémentaires sont prescrites:

    Radiographie au baryum (mélange radio-opaque). Lors de l'application de cette méthode, le médecin observe comment la nourriture passe dans l'œsophage au moment de la déglutition. Pour cela, une radiographie est prise à l'aide d'un agent de contraste. Cette substance est une solution crayeuse qu'une personne avale, et le processus lui-même est éliminé par fluorographie ou par une série d'images différentes. Cette méthode détermine la présence d'un rétrécissement de l'œsophage pour certaines raisons..

Dans certains cas, une échographie de la colonne cervicale est également effectuée. Dans ce cas, la présence d'une hernie intervertébrale est révélée, ce qui provoque également un inconfort désagréable lors de la déglutition.

Le mécanisme du coma dans la gorge pendant le stress

L'exemple le plus révélateur de l'apparition d'une boule dans la gorge sous le stress est les sanglots étouffés et étouffés pendant la tension nerveuse. Ces sanglots sont accompagnés du sentiment que quelque chose vous empêche de prendre une profonde inspiration dans la pomme d'Adam. Cela est dû à la dissonance entre les deux systèmes de survie..

Dans la gorge humaine, la nature a pourvu à l'épiglotte. C'est une sorte de couvercle cartilagineux qui, au moment où la nourriture glisse dans l'œsophage, doit fermer la trachée pour qu'elle ne pénètre pas dans les poumons.

Mais pendant les pleurs, comme dans toute autre situation stressante, le corps a besoin d'autant d'air que possible, et le larynx et les ligaments se dilatent également. Une personne veut avaler de la salive, mais ne le peut pas, car l'épiglotte n'est pas capable de bloquer complètement l'ouverture respiratoire dilatée. D'autre part, une personne ne peut pas et normalement inhaler, car il y a une erreur dans les impulsions provenant du tube digestif et des voies respiratoires.

C'est une chose complètement physiologique - une boule dans la gorge sous le stress. Mais si une personne ne sanglotait pas et n'était pas nerveuse, et qui se tient toujours debout, la raison peut être beaucoup plus grave. Les causes les plus courantes du coma sont décrites ci-dessous..

Masse de reflux

Il peut être difficile à avaler avec une œsophagite par reflux («reflux» est un reflux inversé, «œsophage» est l'œsophage, la terminaison «il» est une inflammation), c'est-à-dire une inflammation des parois de l'œsophage due au reflux du contenu acide. Souvent, la sensation de coma en avalant de la nourriture s'accompagne également des symptômes caractéristiques suivants:

  • brûlures d'estomac;
  • éructations.

Les brûlures d'estomac se produisent avec une acidité gastrique accrue. Au moment où l'environnement inhabituel acide pénètre dans l'œsophage, il provoque une irritation et une inflammation des récepteurs. Chez les personnes souffrant de brûlures d'estomac chroniques, l'acide est constamment jeté dans l'œsophage et ronge ses parois. Comme toute plaie, lorsqu'elle guérit, le tissu rétrécit, provoquant un rétrécissement de l'œsophage. Cette constriction rend difficile la déglutition.

Avec une irritation et une ulcération constantes de l'acide de l'œsophage, la muqueuse lésée peut dégénérer en une tumeur cancéreuse..

Un processus constamment répété est observé, en règle générale, chez les personnes:

  • en surpoids;
  • ceux qui aiment manger le soir;
  • violer un certain régime.

Et cette condition peut également être chez les personnes qui aiment dormir sur un oreiller bas et boire de grandes quantités d'eau minérale avec du gaz. Il y a souvent une sensation de brûlure dans la gorge, en particulier lors de la consommation d'aliments gras ou fumés, ainsi qu'une augmentation de la sécheresse de la bouche.

L'identification de la cause d'un coma dans la gorge et le traitement dans ce cas particulier sont effectués par un gastro-entérologue, avec la nomination d'un régime et de médicaments qui réduisent l'acidité de l'estomac.

Com comme un symptôme de la maladie de Graves

Une boule dans la gorge pendant une longue période peut être un symptôme d'hyperplasie thyroïdienne. Il est situé à côté de la trachée et de l'œsophage à l'endroit où se trouve la pomme d'Adam chez les hommes. Avec la maladie de Graves, elle augmente, respectivement, la glande commence à appuyer sur la trachée, puis sur l'œsophage.

Dans ce cas, une personne peut éprouver non seulement des difficultés à avaler, mais aussi:

  • suffocation;
  • la faiblesse;
  • Palpitations cardiaques.

Une thyroïde hypertrophiée interfère simplement physiquement avec la respiration. De plus, une irritation constante se produit et il devient difficile d'avaler un aliment. Le traitement est prescrit par un endocrinologue après avoir subi une échographie de la glande thyroïde, et consiste en fait à réduire la production d'hormones par celui-ci.

Masse avec inflammation des amygdales

Fondamentalement, les amygdales sont une collection de lymphocytes (globules blancs) qui protègent notre corps. Ce sont l'une des principales cellules immunitaires du corps. C'est dans les amygdales que l'inflammation se produit avec l'angine.

Au moment où le microbe atteint la gorge, il provoque un processus inflammatoire dans la gorge. Les lymphocytes dans les amygdales combattent l'infection en l'arrêtant. Par conséquent, la taille des amygdales augmente considérablement et, en outre, elles développent des bouchons purulents..

Le premier symptôme de la maladie est le mal de gorge, la transpiration et la fièvre. En outre, des symptômes tels que:

  • difficulté à avaler;
  • serrement de gorge.

En grandissant, les amygdales semblent étrangler une personne, ce qui s'accompagne souvent d'une toux. De plus, une grande sécrétion de mucus dans le nasopharynx et la faire descendre dans la gorge peut provoquer des nausées..

L'inflammation des amygdales peut entraîner une glomérulonéphrite, qui à son tour entraîne un gonflement, une augmentation de la pression artérielle et du sang dans les urines.

À l'avenir, une insuffisance rénale et des lésions cardiaques rhumatismales peuvent se développer. Les amygdales sont traitées uniquement avec des antibiotiques, aucune recette maison ne donne des résultats de qualité. Il est très important de suivre un traitement antibiotique complet pour tuer complètement l'infection et l'empêcher de revenir..

Si l'oto-rhino-laryngologiste exclut ses pathologies, le problème est peut-être les allergies et l'œdème muqueux. Une autre raison est les néoplasmes, c'est-à-dire une tumeur.

Bosse avec gonflement dans la gorge

Un néoplasme malin peut comprimer la gorge. La maladie peut durer longtemps sans symptômes et survient souvent chez les personnes qui fument. Lorsqu'un gonflement apparaît dans la zone des cordes vocales, le premier symptôme peut être un enrouement..

Mais lorsque le gonflement commence à se développer, les symptômes suivants apparaissent dans la gorge:

  • douleur en avalant;
  • sensation d'un objet étranger dans la gorge.

Si le cancer se propage aux ganglions lymphatiques, un gonflement caractéristique apparaît sur le cou. La cause la plus fréquente de cancer de la gorge est le papillomavirus de type 16, qui est sexuellement transmissible.

Actuellement, un vaccin contre le VPH a été créé, le vaccin peut être administré à des personnes de 9 à 40 ans.

Le traitement est effectué avec des médicaments de chimiothérapie, des radiations et éventuellement une chirurgie.

Partage avec tes amis

Faites quelque chose d'utile, cela ne prendra pas longtemps

Comme s'il y avait une boule dans la gorge: ce que cela peut être et comment le traiter?

informations générales

Une boule dans la gorge est un symptôme qui se manifeste par la sensation d'un corps étranger ou d'une masse au niveau du pharynx ou du larynx. Ce trouble peut rendre la déglutition difficile, voire douloureuse..

Une boule dans la gorge est un symptôme relativement courant qui peut résulter de diverses conditions pathologiques. Les causes comprennent certains états émotionnels, le reflux gastro-œsophagien, des troubles musculaires et des lésions nodulaires dans le cou ou le médiastin qui provoquent une compression de l'œsophage.

Dans certains cas, la sensation est perçue comme une irritation locale et peut être expliquée par des raisons plutôt insignifiantes (par exemple, anxiété, excitation ou nervosité); dans d'autres cas, une boule dans la gorge ressemble à une suffocation et indique la nécessité d'un examen médical.

Qu'est-ce qu'une boule dans la gorge?

Une boule dans la gorge est un symptôme de gravité variable qui peut aller d'une sensation gênante d'obstruction à une déglutition difficile ou douloureuse. Cette maladie peut être accidentelle, persistante ou récurrente et ne doit en aucun cas être négligée..

Les raisons

Une boule dans la gorge peut résulter de diverses raisons, notamment:

  • reflux gastro-œsophagien (RGO);
  • anxiété ou dépression;
  • tumeurs du pharynx;
  • tumeurs de l'œsophage;
  • maladies musculaires.

Ces pathologies affectent la déglutition et / ou provoquent d'autres symptômes en plus de la sensation d'une boule dans la gorge. En général, une pression cricopharyngée élevée (due à la présence de muscles dans la gorge) ou une mobilité anormale du système hypopharyngé (pharynx) peuvent contribuer à ces manifestations.

Reflux gastro-oesophagien

Une boule dans la gorge est souvent associée à un reflux gastro-œsophagien, un trouble caractérisé par une augmentation du contenu acide de l'estomac dans l'œsophage. Dans certaines limites, c'est un phénomène physiologique, donc c'est normal; cependant, lorsque le reflux devient trop intense et fréquent, il provoque une variété de troubles chez le patient, y compris une boule dans la gorge, qui peut conduire à des anomalies. Dans ces cas, il est plus correct de parler de reflux gastro-œsophagien (RGO).

La cause de cette pathologie est souvent un dysfonctionnement des ganglions cardiaques, une valve dont la tâche est de livrer les aliments provenant de l'œsophage à l'estomac, empêchant son retour.

Une sensation de boule dans la gorge peut être accompagnée d'une toux persistante, de douleurs thoraciques, de régurgitations, de douleurs thoraciques et d'une salivation excessive.

Masse hystérique (ou boule pharyngée)

Une boule dans la gorge peut ressembler à une masse dans le larynx ou à une sensation d'étouffement due à une forte émotion. Dans ce cas, nous parlons d'un coma hystérique, une manifestation désagréable qui se produit en l'absence de situations pathologiques réelles.

Une boule dans la gorge peut, en effet, être un symptôme d'origine nerveuse et est associée à un état d'anxiété ou de dépression: le patient ressent la présence d'un corps étranger dans la gorge ou à l'avant de la poitrine alors qu'en fait il n'y a rien.

La perception subjective d'une boule ou d'une masse dans la gorge peut également provenir de la déglutition fréquente d'air (aérophagie) et de la sécheresse de la bouche associée à certains états émotionnels, tels que la peur, le chagrin d'amour ou la suppression de sentiments et d'émotions tristes..

Formation de masse cervicale

D'autres causes sont des lésions du cou et provoquant une compression ou une obstruction du tractus gastro-intestinal supérieur, telles que des tumeurs bénignes ou malignes du pharynx ou de l'œsophage. Le cancer de la glande thyroïde ou du haut du sein est d'autres types de tumeurs pouvant causer une boule dans la gorge..

Parfois, même de petites excroissances peuvent provoquer une sensation de boule dans la gorge, comme dans le cas de:

  • kystes d'épiglotte;
  • diverticules cricopharyngés (œsophage supérieur);
  • nodules et polypes des cordes vocales.

Dysfonctionnement moteur œsophagien

Une boule dans la gorge peut être causée par une tension accrue des muscles de la gorge ou de la zone située en dessous. Dans d'autres cas, ce symptôme peut être déterminé par des dysfonctionnements moteurs locaux..

Ces conditions récentes associées à une boule dans la gorge comprennent:

  • Spasmes œsophagiens (contractions musculaires douloureuses dans l'œsophage)
  • Achalasie (pathologie motrice de l'œsophage, dans laquelle le sphincter œsophagien inférieur perd sa capacité à excréter);
  • Dyskinésies idiopathiques (modifications de la motilité œsophagienne, sans cause connue).

Troubles musculo-squelettiques

La perception d'un corps étranger dans la gorge peut également être déclenchée par un trouble du muscle squelettique. Plus précisément, une boule dans la gorge se produit dans des conditions telles que la myasthénie grave, la dystrophie myotonique, la sclérose latérale amyotrophique et la polymyosite..

Fumeur

Un autre facteur qui prédispose à la sensation d'une boule dans la gorge est l'habitude de fumer. En fait, ce défaut peut contribuer à l'inflammation de l'œsophage, une condition qui rend parfois difficile la déglutition. Les fumeurs sont également sujets à une congestion du mucus au niveau des cils de la muqueuse pharyngée..

Autres raisons

  • Une boule dans la gorge peut être causée par des allergies ou un rhume; la congestion nasale qui se produit avec ces conditions provoque en fait un drainage du mucus de l'arrière de la gorge (écoulement rétronasal), ce qui provoque une sensation de démangeaisons et une gorge bouchée.
  • Une autre cause d'une boule dans la gorge peut être la déshydratation..
  • Si la boule dans la gorge est soudaine, intense et très déprimante, cela pourrait être un signe d'insuffisance cardiaque..

Symptômes et complications

Selon la cause causale, une boule dans la gorge peut apparaître comme un événement sporadique (associé à un épisode), continu ou récurrent (qui dure jusqu'à l'élimination de la pathologie sous-jacente). Habituellement, la sensation de boule dans la gorge n'est pas dangereuse et ne provoque pas de complications, mais elle peut également être causée par des pathologies graves affectant l'œsophage, le pharynx et le larynx, qui doivent être soigneusement examinées par un médecin..

Comment apparaît une boule dans la gorge??

Une boule dans la gorge peut se manifester par une sensation de masse, une constriction localisée ou la présence d'un corps étranger: la description de ce phénomène varie considérablement selon les patients..

Beaucoup de gens signalent un rétrécissement du larynx et font souvent des mouvements comme s'ils voulaient réparer quelque chose, mais n'améliorent pas la situation, sauf pendant quelques minutes.

Symptômes d'accompagnement possibles

Une boule dans la gorge est souvent accompagnée d'un enrouement, d'un ton faible, d'une toux sèche. Le symptôme peut être accompagné de douleur lors de la déglutition ou de difficultés respiratoires. Cependant, dans certains cas, une boule dans la gorge est le seul symptôme..

Diagnostique

Une boule dans la gorge particulièrement gênante mais occasionnelle peut être observée pendant un certain temps, sans aucune perturbation; cette sensation nécessite rarement une attention médicale immédiate.

Cependant, si le trouble est persistant et progressif, une évaluation clinique minutieuse est nécessaire. En fonction de la gravité et de la nature de la boule dans la gorge, le médecin peut suggérer d'attendre l'apparition des symptômes ou de prescrire des tests diagnostiques au patient.

Les «exceptions» sont des tests utiles pour déterminer les causes: si le médecin ORL constate une irritation du larynx ou de la muqueuse pharyngée causée par un reflux gastro-œsophagien, il oriente le patient vers un gastro-entérologue; si une boule dans la gorge est causée par une boule hystérique, un conseil psychiatrique est prescrit, et ainsi de suite.

Histoire et examen physique

Pour enquêter sur les causes d'une boule dans la gorge, le médecin pose des questions au patient sur les symptômes et les antécédents médicaux personnels (antécédents), puis procède à un examen objectif.

  • Antécédents: Le but de la collecte des antécédents du patient est de faire la distinction entre la sensation de boule dans la gorge et la dysphagie (difficulté à avaler). Ainsi, cette information suggère un trouble structurel ou une motilité (mouvement) de la gorge ou de l'œsophage. Au cours de l'anamnèse, le médecin demande au patient de décrire clairement les symptômes, en particulier leur relation avec les états émotionnels et les troubles de la déglutition (par exemple, une sensation de stagnation dans les aliments). Il vérifie également toute autre manifestation d'accompagnement..
  • Examen physique: l'examen ORL est dirigé vers la bouche et le cou. Le médecin examine et palpe la bouche et le cou pour rechercher des masses qui peuvent être responsables de la sensation d'une boule dans la gorge. Puis un examen objectif du pharynx est réalisé à l'aide d'une sonde de recherche souple et fine afin d'examiner la région rétropharyngée et les cordes vocales. Au cours de la visite, le médecin peut demander au patient d'avaler de l'eau ou des aliments solides, tels que des biscuits ou des craquelins..

L'historique et les résultats de l'examen physique aident à décider si d'autres tests sont nécessaires pour établir l'origine de la boule dans la gorge.

Lors de l'examen, des changements anatomiques ou des dysphagies détectés suggèrent un trouble mécanique ou une motilité de la gorge et de l'œsophage. En présence de symptômes chroniques non associés à la déglutition (en particulier: absence de douleur ou de difficulté), survenant lors d'états émotionnels, on peut parler d'une boule hystérique. Dans ce dernier cas, d'autres études sont rarement nécessaires..

Autres examens

Si le diagnostic n'est pas clair ou si le médecin ne peut pas visualiser correctement le pharynx, des examens fonctionnels tels que l'œsophagographie (standard ou vidéo) et la manométrie œsophagienne sont effectués. D'autres tests utiles pour déterminer la cause d'une boule dans la gorge sont une radiographie pulmonaire et la mesure du temps pour avaler. Les patients présentant des symptômes de bolus hystériques typiques n'ont pas besoin d'une évaluation supplémentaire.

Quand consulter d'urgence un médecin

Certains symptômes, accompagnés d'une sensation de boule dans la gorge, peuvent indiquer la présence de certains troubles (par exemple, infarctus du myocarde) et doivent être interprétés comme des alarmes.

Parmi ces signes figurent:

  • un mal de gorge;
  • douleur dans le cou;
  • perte de poids inexpliquée;
  • douleur, suffocation ou difficulté à avaler (dysphagie);
  • décharge involontaire de nourriture (régurgitation);
  • faiblesse musculaire;
  • masse visible ou tangible.

L'apparition soudaine de ces signes avant-coureurs ou leur détérioration progressive devrait inciter la personne à consulter un médecin dans un court laps de temps..

Traitement

En termes de traitement, les options varient en fonction de la cause du symptôme..

  • La sensation d'une boule hystérique ne nécessite aucun traitement autre qu'une approche d'espoir et de compréhension empathique. Cependant, une thérapie de soutien avec un accompagnement psychologique / psychiatrique est possible en cas de dépression, d'anxiété ou de troubles du comportement. Il peut parfois être utile d'expliquer au patient le lien entre une boule dans la gorge et un état d'humeur..
  • Si une boule dans la gorge est déclenchée par un reflux, le traitement repose sur la prise de médicaments qui protègent contre la sécrétion d'acide gastrique. En règle générale, des agents gastroprotecteurs (tels que les inhibiteurs de la pompe à protons) et des antiacides (tels que les alginates) sont administrés.
  • Des situations plus complexes responsables d'une boule dans la gorge - par exemple, des masses tumorales et des lésions nodulaires du cou ou du médiastin - peuvent être résolues par chirurgie endoscopique (c'est-à-dire avec une opération réalisée par la bouche, sans incision externe). Les interventions avec accès de l'extérieur (c'est-à-dire directement à l'extérieur du cou) sont limitées à quelques cas spécifiques.

Boule dans la gorge

informations générales

La sensation d'une boule dans la gorge apparaît périodiquement chez de nombreuses personnes et peut être associée à des maladies et des conditions très différentes. Cette sensation est indolore, mais assez inconfortable: il semble à une personne qu'il y a un corps étranger dans sa gorge. Dans certaines sources médicales, cette condition est appelée boule pharyngée. Ce symptôme peut être temporaire ou permanent. Dans la plupart des cas, ce n'est pas la preuve d'une maladie grave. Cependant, les personnes qui ressentent cette sensation régulièrement ne doivent pas retarder une visite chez le médecin. Il vous conseillera sur les examens que vous devez effectuer. Après tout, une boule dans la gorge peut être un signe de maladies ORL, de troubles gastro-intestinaux et même un symptôme de troubles neurologiques.

Quelles raisons peuvent provoquer un tel sentiment et que faire pour éviter de telles manifestations seront discutées dans cet article.

Pathogénèse

Aujourd'hui, il existe de nombreux points peu clairs sur l'étiologie et la pathogenèse de cette manifestation. La recherche confirme que ce symptôme est associé non seulement à des troubles locaux survenant dans le cou. Il existe un lien entre la pathologie de l'oropharynx et de l'œsophage, car ces organes sont interconnectés anatomiquement. Des études ont été menées sur la relation de cette manifestation avec le reflux gastro-œsophagien, selon les résultats desquels elle a été attribuée aux manifestations extra-œsophagiennes du reflux gastro-œsophagien. Certes, pour le moment, cette déclaration est controversée..

Au cours des observations cliniques, il a également été noté que la sensation de boule dans la gorge est souvent associée à des signes de dyskinésie œsophagienne. Dans certaines études, il est à noter que le mécanisme provoquant un tel symptôme est associé à une augmentation de la pression dans la zone du muscle cricoïde-pharyngé ou à une activité motrice altérée dans l'espace sous-pharyngé. De plus, le symptôme peut provoquer un assèchement du pharynx dans un état de choc émotionnel et de stress. Des symptômes similaires sont observés dans d'autres maladies - spasme œsophagien diffus, myosite auto-immune, myasthénie grave, en raison de l'apparition de néoplasmes dans le cou, etc. Mais en général, il n'y a pas de consensus sur la nature d'un coma dans la gorge pour le moment.

Classification

Étant donné que ce symptôme peut être le signe d'un certain nombre de maladies, la classification habituelle dans ce cas n'existe pas. Si nous parlons de ce symptôme causé par la névrose du larynx, les types suivants sont distingués:

  • Anesthésie - dans la gorge, la sensibilité diminue ou disparaît complètement, il y a tension dans le larynx, difficulté à avaler la nourriture et la salive.
  • Hypesthésie - Les symptômes sont similaires à ceux de l'anesthésie, mais ils sont plus prononcés. La sensibilité de la gorge diminue, une gêne est ressentie lors de la déglutition. Si ces symptômes persistent pendant une longue période, cela peut entraîner une asphyxie par l'eau ou la nourriture..
  • Hyperesthésie - il y a des spasmes et une hypersensibilité. Il est difficile pour le patient de manger, de parler et même de respirer. Cette condition peut se développer après avoir subi un stress..
  • Hyperalgésie - il y a une douleur régulière dans le pharynx et la gorge, aggravée par la prise de nourriture et d'eau.
  • Paresthésie - peut se manifester par des sensations de présence d'un gros corps étranger dans la gorge. Le mal de gorge s'aggrave en mangeant.

Causes de la sensation d'une boule dans la gorge

Parlant de la raison pour laquelle il y a une boule dans la gorge constamment ou périodiquement, il convient de noter que les raisons de la sensation d'une boule dans la gorge peuvent être très différentes.

Un processus inflammatoire dans le pharynx peut provoquer une telle sensation qui persiste longtemps. Au cours du développement du processus inflammatoire, un gonflement sévère apparaît, ce qui crée une impression de boule lors de la déglutition. Cette condition peut être causée par une amygdalite aiguë et chronique, une laryngite, une pharyngite..

Ce symptôme est également typique des maladies thyroïdiennes - thyroïdite, goitre endémique, etc. C'est un symptôme courant de la glande thyroïde chez les femmes et les hommes.

Une boule dans la gorge après avoir mangé, ainsi que des nausées et des brûlures d'estomac, peuvent indiquer des maladies du tractus gastro-intestinal, en particulier de ses parties supérieures. Une boule dans la gorge et des éructations d'air après un repas se manifestent souvent par un affaiblissement du sphincter inférieur de la nourriture. En conséquence, après un repas, il y a une éructation constante d'air et une sensation d'obstacles dans la gorge. Le reflux gastro-œsophagien, c'est-à-dire le reflux du contenu gastrique dans l'œsophage, provoque non seulement une gêne dans la gorge, mais aussi une toux, ainsi que d'autres symptômes désagréables. Une boule dans la gorge peut être ressentie avec une gastrite, lorsque la maladie s'aggrave. Dans ce cas, les causes les plus précises du problème doivent être déterminées en consultant un gastro-entérologue..

Un phénomène courant est une boule dans la gorge avec névrose. La névrose du pharynx se développe dans le contexte d'une forte excitation, d'un stress ressenti - c'est-à-dire sur une base nerveuse. La soi-disant masse nerveuse peut empêcher une personne d'avaler de la salive et même d'avoir des difficultés à respirer. La VSD (dystonie végétative-vasculaire) peut également entraîner la sensation d'un corps étranger dans la gorge, ce qui rend la respiration difficile pour une personne. Dans le même temps, très souvent, les patients ne supposent pas au départ que la cause de telles manifestations est psychosomatique et ils subissent une série d'examens sans trouver la racine du problème..

Parfois, une boule dans la gorge s'inquiète de l'ostéochondrose de la colonne cervicale. Très souvent, avec l'ostéochondrose, une sensation de raideur se développe dans la colonne vertébrale supérieure, ce qui peut périodiquement provoquer une gêne dans la gorge. Mais si la spondylose se développe avec la croissance des spondylophytes, cela peut entraîner une gêne dans la gorge, car une telle formation exerce une pression sur le larynx. Certes, un tel phénomène est rare..

La cause de ce symptôme peut être le développement d'une tumeur bénigne ou d'un cancer. L'apparition de néoplasmes dans la région pharyngée entraîne une pression et une sensation de constriction. Dans ce cas, il est très important de consulter l'oncologue le plus tôt possible et de commencer le traitement..

Souvent, les femmes se plaignent d'un symptôme similaire pendant la grossesse. Étant donné que pendant la période de portage d'un bébé, le corps subit une restructuration sérieuse, une telle sensation peut être le résultat d'une toxicose, de manifestations allergiques, de stress émotionnel, etc..

En plus des raisons énumérées, ce symptôme peut se manifester à la suite de troubles endocriniens, de maladies auto-immunes (syndrome de Sjögren, sclérodermie), lorsque la salivation du patient diminue ou s'arrête complètement.

En outre, la cause de ce symptôme peut être des effets traumatiques pendant l'endoscopie ou lors de la consommation d'aliments rugueux..

Symptômes d'une boule dans la gorge

Ceux qui s'inquiètent de la sensation d'une boule dans la gorge peuvent être divisés en deux groupes: chez certains patients, cette condition est une conséquence de maladies somatiques, chez d'autres, la soi-disant boule nerveuse dans la gorge se développe..

  • Si de telles sensations sont associées à des maladies inflammatoires du pharynx, en plus de la sensation de coma, le patient s'inquiète d'un mal de gorge, la température peut augmenter, des symptômes d'intoxication générale du corps sont notés.
  • Avec l'oncopathologie, il y a des douleurs dans le cou, des sensations douloureuses lors de la déglutition, une grande fatigue, une perte d'appétit et de poids.
  • En cas de violations du tractus gastro-intestinal, en plus d'une sensation de coma dans la gorge, il y a des brûlures d'estomac, de la toux, des douleurs à l'estomac, des éructations, une sensation de lourdeur après avoir mangé.
  • Avec l'ostéochondrose de la colonne cervicale, des étourdissements, des maux de tête, ainsi que des douleurs dans le cou, le dos et une raideur des mouvements peuvent survenir.

La sensation de boule dans la gorge en tant que symptôme de névrose pharyngée peut être accompagnée des manifestations suivantes:

  • Sécheresse de la muqueuse pharyngée due à une diminution de la salivation.
  • Toux paroxystique.
  • Enrouement de la voix qui persiste longtemps. Possible perte totale de voix, qui survient après une crise hystérique.
  • Le soi-disant œdème du cou simulé. Une personne sent constamment la région du cou, essayant de trouver des phoques et des néoplasmes dessus.

Analyses et diagnostics

Si cette sensation se répète souvent, il faut tout d'abord consulter le thérapeute et lui parler des symptômes qui apparaissent. Le médecin procède tout d'abord à un examen et à un interrogatoire, et dirige également le patient à effectuer des tests de laboratoire. Les résultats obtenus dans la plupart des cas permettent de déterminer la cause de la manifestation et d'orienter le patient vers un médecin de profil étroit.

En cours de diagnostic, les études suivantes peuvent être réalisées:

  • Oesophagographie ou vidéo-œsophagographie.
  • Évaluation du temps de déglutition.
  • Ultrason.
  • Radiographie pulmonaire.
  • Manométrie œsophagienne.
  • Laryngoscopie.
  • Oesophagogastroduodénoscopie.
  • Surveillance quotidienne de l'impédance du pH - pour évaluer la gravité du reflux gastro-œsophagien.
  • IRM ou CT.

En l'absence de signes de maladies somatiques, le patient est examiné par des spécialistes neurologiques.

Traitement

Ceux pour qui la question de savoir comment se débarrasser d'une boule dans la gorge est pertinente devraient, tout d'abord, subir un examen complet et déterminer la cause de cette manifestation. Ce n'est qu'après l'établissement du diagnostic que le médecin pourra déterminer ce qu'il faut faire pour éliminer le symptôme désagréable. En fonction du diagnostic, des médicaments sont effectués, de la physiothérapie, de la psychothérapie et d'autres méthodes sont pratiquées.

Les médecins

Ivaschenko Alexandra Rudolfovna

Efimov Evgeny Vitalievich

Chernyshenko Natalia Mikhailovna

Médicaments

Selon la cause de la maladie, les médicaments suivants peuvent être prescrits:

  • Si la cause de la maladie est des processus inflammatoires dans le pharynx à la suite d'une exposition à des bactéries, des antibiotiques sont prescrits - amoxicilline, pénicilline, amoxiclav, céfazoline, érythromycine, etc..
  • Avec la laryngite, la pharyngite, pour réduire la gravité des symptômes, Faringosept, Efizol, Chlorophyllipt, Septefril sont prescrits.
  • Si nécessaire, des antipyrétiques sont utilisés - paracétamol, ibuprofène.
  • Si la sensation de boule dans la gorge est associée à un reflux gastro-œsophagien, des inhibiteurs de la pompe à protons peuvent être prescrits - Esoméprazole, Pantoprazole, Oméprazole.
  • En outre, pour les maladies du tractus gastro-intestinal, des préparations enveloppantes sont indiquées - Maalox, Almagel, Fosfalugel et autres.

D'autres médicaments peuvent être prescrits en fonction du diagnostic..

Si une boule dans la gorge est une manifestation qui se développe sur une base nerveuse, un neurologue doit être consulté pour savoir comment s'en débarrasser. Le traitement comprend des sédatifs, des antidépresseurs et d'autres médicaments. Cependant, il est possible de traiter un tel symptôme à l'aide de médicaments uniquement selon le schéma prescrit par le médecin..

Procédures et opérations

  • Si ce symptôme est associé à des maladies inflammatoires de la gorge, il peut être conseillé au patient de se rincer la gorge par inhalation. Les méthodes de physiothérapie sont également utiles, car elles aident à soulager le processus inflammatoire..
  • En cas de reflux gastro-œsophagien, en plus des médicaments, il est recommandé au patient d'ajuster nécessairement son alimentation et sa prise alimentaire afin de réduire l'acidité de l'estomac.
  • Avec des maladies de la glande thyroïde, en plus de la prise de médicaments hormonaux, dans certains cas, une intervention chirurgicale peut être nécessaire.
  • Une intervention chirurgicale peut également être nécessaire avec le développement de néoplasmes, en particulier de pathologies oncologiques. Dans ce cas, le schéma thérapeutique général est prescrit par le médecin, en tenant compte de l'état du patient..
  • Si la cause du problème est des troubles psycho-émotionnels, il est très important d'éliminer les facteurs provoquant le symptôme. Il est important pour le patient de fournir un état de paix émotionnelle, un bon repos. Les séances de psychothérapie peuvent être efficaces.
  • Avec l'ostéochondrose cervicale, la thérapie manuelle, l'acupuncture et les exercices thérapeutiques peuvent être efficaces..

Traitement avec des remèdes populaires

Il existe de nombreux remèdes populaires pour aider à améliorer la condition des personnes qui ressentent périodiquement une boule dans la gorge. Tout forum thématique ou toute autre ressource contient de nombreux conseils à ce sujet. Cependant, il est conseillé d'utiliser de telles méthodes comme adjuvants, qui sont utilisés parallèlement au traitement principal et après l'approbation du médecin. De plus, l'efficacité de telle ou telle méthode dépend de la cause de la maladie..

  • Lorsqu'il s'agit d'un symptôme associé à une tension nerveuse, des bains relaxants aux huiles essentielles seront utiles. L'eau doit être tiède, l'huile essentielle peut être sélectionnée à volonté et 3-4 gouttes ajoutées à l'eau.
  • Thé apaisant. Il est également utile en cas de tension nerveuse. Ce thé peut inclure de la menthe, de la mélisse, de la valériane, de l'agripaume.
  • Collection d'herbes. Il comprend de la menthe, de l'origan et du millepertuis en proportions égales. 2 cuillères à soupe. l. Versez le mélange dans 0,5 litre d'eau bouillante et faites bouillir pendant 2 minutes. Après une demi-heure, filtrer, boire avec du miel 3 fois par jour. Ce thé calme efficacement le système nerveux, détend les muscles du larynx..
  • La cueillette d'herbes est la deuxième option. La camomille, l'agripaume, les fleurs de souci, la racine de valériane, les cynorrhodons, les fleurs d'aubépine sont mélangées dans des proportions égales. 2 cuillères à soupe. l. le mélange est versé dans 0,5 litre d'eau bouillante et cuit pendant 40 minutes. dans un bain-marie. Le thé se boit plusieurs fois par jour avec du miel. Il aide à se calmer et à soulager les effets du stress.
  • Ramassez des herbes pour un mal de gorge. Si nous parlons d'un processus inflammatoire dans le larynx, le thé anti-inflammatoire sera utile pour aider à soulager le gonflement. Pour le préparer, mélangez 1 c. camomille, sauge et tilleul, versez un mélange de 600 ml d'eau bouillante et insistez dans un thermos. Le thé doit être bu chaud tout au long de la journée..
  • Jus de cranberry. Il soulage efficacement les gonflements et possède des propriétés antipyrétiques. Pour la cuisson, vous devez écraser un tiers d'un verre de canneberges et verser 2 cuillères à soupe. eau bouillante. Après 20 minutes, filtrer et boire tiède sans sucre.
  • Si la cause d'une boule dans la gorge est une maladie gastro-intestinale, il est recommandé de boire des décoctions et des infusions qui favorisent la digestion. Avec les brûlures d'estomac, une décoction est préparée à partir de feuilles de plantain, de racine de guimauve, de fleurs de camomille, de mélisse et d'origan. Pour ce faire, prenez 1 c. chaque composant, versez 1 litre d'eau et faites cuire au bain-marie pendant une demi-heure. Boire le produit en petites portions 5 à 6 fois par jour..
  • Collection anti-inflammatoire. Mélangez 5 parties de graines de fenouil, 3 parties d'inflorescences de tilleul, 9 parties de camomille. Versez 800 ml d'eau bouillante et insister dans un thermos. Boire un demi-verre avant les repas.

Premiers secours

  • Si une personne ressent une boule dans la gorge associée au stress, elle doit essayer de se calmer, porter son attention sur autre chose..
  • Les sentiments de peur peuvent être réduits en buvant de l'eau. Dans ce cas, vous devez prendre de petites gorgées uniformes..
  • Vous ne devez pas fumer, crier ou parler fort dans cet état..
  • En cas de reflux gastro-œsophagien, il n'est pas recommandé de prendre une position horizontale du corps immédiatement après un repas.
  • Si une boule dans la gorge est la conséquence d'un processus inflammatoire dans la gorge, des pastilles spéciales et des boissons chaudes aideront.

La prévention

Il est conseillé de respecter les règles de prévention suivantes:

  • Marcher à l'extérieur tous les jours et mener une vie active.
  • Traiter en temps opportun toutes les maladies, prévenir les complications des processus inflammatoires, les maladies du tractus gastro-intestinal, la glande thyroïde.
  • Évitez de fumer, d'inhaler des irritants. Utilisez un équipement de protection individuelle lorsque vous travaillez dans des zones sales et enfumées.
  • Ne surchargez pas les cordes vocales.
  • Humidifier l'air intérieur.
  • Maintenez une routine quotidienne saine, pratiquez un bon repos.
  • Fournir l'alimentation la plus équilibrée.

Pendant la grossesse

Une boule dans la gorge pendant la grossesse est un phénomène courant, car pendant la période de gestation, le corps d'une femme subit de très graves changements. En conséquence, la sensation de coma pendant la grossesse peut apparaître dans le contexte des conditions suivantes de la femme enceinte:

  • toxicose;
  • fort stress émotionnel;
  • violations du tractus gastro-intestinal;
  • réactions allergiques;
  • du froid.

Si les raisons de cette manifestation sont établies et qu'elles ne sont pas graves, le médecin vous conseillera sur la façon de soulager la maladie. Cependant, cette affection peut parfois être le symptôme de pathologies graves (maladies endocrinologiques, néoplasmes) pouvant affecter la santé du fœtus et de la femme enceinte. Par conséquent, avec une telle sensation, il est préférable d'en informer immédiatement votre médecin..

Sensation de coma dans la gorge

La sensation de boule dans la gorge (sensation de boule, corps étranger, sensation de «déglutition incomplète», sensation de pression dans le larynx et le pharynx) est un signe courant de surexcitation du système nerveux. Ceci s'accompagne de l'absence de pathologie de la glande thyroïde orale et nasopharynx.

Avec la douleur apparente des organes du cou lors de l'examen et de l'examen, aucune maladie n'est détectée.

Symptômes que quelque chose ne va pas avec la gorge

La sensation d'une boule dans la gorge peut être accompagnée d'un «chatouillement» dans la gorge, d'une sensation d'inhalation incomplète, de difficulté à avaler, d'inconfort dans le cou et la poitrine, une sensation de brûlure ou une sensation de corps étranger, bien qu'aucun changement ne soit constaté lors de la palpation (rien n'est agrandi, pas déformé, pas enflammé).

Une «bosse» qui apparaît une fois ne devrait pas causer d'inquiétude, car il s'agit probablement d'une réaction unique du corps au stress, au surmenage ou à l'excitation du système nerveux.

Si ce phénomène se répète, vous devez consulter un médecin, afin que cette sensation puisse devenir un symptôme douloureux, "envahissant" par d'autres manifestations: une sensation de corps étranger dans l'oropharynx, des troubles du sommeil, de l'anxiété, une diminution de l'appétit et une déglutition altérée, des pics de pression artérielle et des sensations d'insuffisance cardiaque, diarrhée ou constipation.

Causes d'une boule désagréable dans la gorge

  1. Surmenage.
  2. Stress sévère ou à long terme. Tension nerveuse.
  3. Névroses et réactions névrotiques.
  4. La dépression.
  5. Trouble anxieux (phobies, crises de panique, trouble anxieux généralisé, etc.)
  6. Maladies psychosomatiques.
  7. Trouble schizotypique, schizophrénie.
  8. Les conséquences des dommages organiques au système nerveux après un traumatisme. infections, accidents vasculaires cérébraux, crises cardiaques, etc..
  9. Maladies des organes internes (hyperthyroïdie, thyroïdite, amygdalite, ostéochondrose de la colonne vertébrale, hernie de l'œsophage, obésité ou cachexie).
  10. Réactions allergiques.
  11. Empoisonnement.

Qui contacter si vous vous inquiétez d'une boule dans la gorge

Un psychothérapeute ou un psychiatre traite la sensation d'une boule dans la gorge. Lors de la consultation, le médecin évaluera l'état et déterminera le montant de l'assistance nécessaire.

De l'aide peut être obtenue dans toute clinique autorisée à fournir une assistance en psychothérapie, psychiatrie et neurologie et où un psychiatre ou un psychothérapeute est présent.

Le plus souvent, le traitement est effectué à domicile. Si nécessaire, il est possible d'être admis dans notre propre hôpital, équipé d'un équipement de diagnostic moderne et où il existe une possibilité de traitement actif..

Comment le coma de la gorge est-il traité?

Le traitement est déterminé par les causes et le mécanisme de développement de la maladie, et chaque patient est sélectionné individuellement.

En cas de maladie nouvellement apparue et bénigne, le traitement est effectué en ambulatoire: le médecin conduit une séance psychothérapeutique, prescrit des médicaments que le patient prend à domicile et vient périodiquement pour des consultations répétées.

Avec une sévérité modérée, un traitement en hôpital de jour est recommandé: des actes médicaux quotidiens (perfusion de médicaments, physiothérapie, etc.) sont effectués, qui durent une heure et demie, mais le patient vit à domicile et fait ses affaires habituelles. Le cours moyen d'un hôpital de jour est d'environ 10 jours.

Dans un état grave, une hospitalisation est recommandée. Grâce à un traitement intensif, il est déjà possible de stabiliser l'état dans les premières heures de séjour. La durée moyenne d'hospitalisation est de 10 jours (de 5 à 30 jours, selon la gravité de la maladie et les capacités de récupération de l'organisme).

Les principales méthodes de traitement:

  • Psychothérapie.
  • Traitement médicamenteux (pharmacothérapie).
  • Physiothérapie.
  • Massage et thérapie manuelle.
  • Thérapie diététique.
  • Thérapie de biofeedback.

Pourquoi, si vous ressentez une boule dans la gorge, vous devriez contacter la clinique ROSA

  1. Aide rapide immédiatement après le contact.
  2. Nous travaillons 24 heures sur 24 (consultations, visites à domicile, hospitalisation).
  3. Des professionnels expérimentés. Propre hôpital confortable.
  4. Certifié et autorisé pour le soulagement des maux de gorge.
  5. Examen complet de la psyché, du système nerveux, des organes internes.
  6. Pour la période de traitement, si nécessaire, un certificat d'incapacité de travail est délivré.

Boule dans la gorge

Partagez ceci

IMPORTANT!

Les informations de cette section ne peuvent pas être utilisées pour l'autodiagnostic et l'automédication. En cas de douleur ou autre exacerbation de la maladie, seul le médecin traitant doit prescrire des tests diagnostiques. Pour un diagnostic et une prescription correcte du traitement, vous devez contacter votre médecin..

Une sensation de boule dans la gorge n'est pas rare. Beaucoup ont vécu cette condition indolore mais inconfortable au moins une fois dans leur vie. Dans la littérature médicale, on parle de boule pharyngée. Dans la plupart des cas, ce symptôme n'est pas associé à des maladies graves, cependant, la réponse exacte ne peut être obtenue qu'après consultation d'un spécialiste, car il existe un certain nombre de maladies qui peuvent être accompagnées d'une sensation de corps étranger dans la gorge.

Variétés

Il n'y a pas de classification généralement acceptée. Tout dépend de la cause qui a causé cette condition..

Causes possibles d'une sensation de boule dans la gorge

Souvent, une sensation de boule dans la gorge apparaît chez les personnes facilement excitables, sensibles au stress et aux bouleversements émotionnels. Une boule dans la gorge a longtemps été décrite par les médecins comme un symptôme d'un trouble névrotique qui survient plus souvent chez les jeunes femmes. Cependant, à l'heure actuelle, cette condition se produit avec la même fréquence chez les personnes des deux sexes..

Si la sensation de boule dans la gorge est constante et persiste pendant plusieurs semaines, il faut tout d'abord exclure l'oncopathologie. Il peut s'agir d'un processus malin ou bénin dans le larynx, l'œsophage ou d'autres organes du cou, provoquant une compression des tissus environnants. Une attention particulière doit être portée si le patient se plaint de douleurs dans le cou ou lors de la déglutition, une fatigue accrue, une diminution de l'appétit et du poids corporel..

Les maladies infectieuses et inflammatoires des organes ORL peuvent également provoquer la boule pharyngée.

Très souvent, l'apparition d'une sensation de coma dans la gorge est associée à des maladies du tractus gastro-intestinal..

La sensation d'un corps étranger dans la gorge peut être causée par une pathologie de la glande thyroïde. Une glande hypertrophiée est plus souvent associée à un manque d'iode dans les aliments ou à une lésion auto-immune (thyroïdite auto-immune).

Parfois, la sensation de coma dans la gorge est due à une diminution voire à l'arrêt complet de la salivation.

Une augmentation des ganglions lymphatiques dans le cou peut également entraîner une gêne et une sensation de boule dans la gorge..

Des difficultés à avaler peuvent parfois survenir en raison d'une ostéochondrose de la colonne cervicale. Dans ce cas, une personne peut être dérangée par des maux de tête, des vertiges, des douleurs au cou, au dos, une raideur des mouvements.

N'oubliez pas le rôle possible des effets traumatiques sur les tissus. Les examens endoscopiques et même la consommation d'aliments grossiers peuvent contribuer au mal de gorge.

La sensation d'une boule dans la gorge s'accompagne principalement de:

  1. Maladies des organes ORL (amygdalite, amygdalite, épiglottite, pharyngite).
  2. Maladies de la glande thyroïde (goitre endémique, goitre toxique diffus, thyroïdite auto-immune).
  3. Néoplasmes dans le cou.
  4. Ostéochondrose de la colonne cervicale.
  5. Reflux gastro-œsophagien (RGO).
  6. Dyskinésie de l'œsophage.
  7. Hétérotopie de la muqueuse gastrique.
  8. Maladies du système endocrinien (diabète sucré, troubles hormonaux).
  9. Maladies auto-immunes systémiques (sclérodermie, syndrome de Sjögren).
  10. Facteurs psychologiques, stress.
Quels médecins contacter

Si des plaintes de boule dans la gorge apparaissent, il est conseillé de consulter tout d'abord un médecin généraliste, qui, après examen, pourra orienter le patient vers un spécialiste au profil étroit, tel que:

  • gastro-entérologue;
  • oto-rhino-laryngologiste;
  • endocrinologue;
  • oncologiste;
  • neurologue;
  • psychothérapeute.
Diagnostique

Pour clarifier le diagnostic, le médecin peut prescrire les types d'examen suivants:

  1. Gastroscopie (œsophagogastroduodénoscopie, EGDS) en cas de suspicion de maladie gastro-œsophagienne et de dyskinésie œsophagienne.
  2. Échographie de la glande thyroïde, test sanguin pour les hormones thyroïdiennes.

Évaluation en laboratoire de dépistage de la glande thyroïde. La glande thyroïde est l'un des organes les plus importants du système endocrinien humain. La fonction principale de la glande thyroïde est la production d'hormones thyroïdiennes. Ils régulent la plupart des processus métaboliques dans le corps...

Attention! Le coût de la recherche est indiqué pour un emplacement. Caractéristiques microbiennes de l'infection et justification du choix des antibiotiques. La défaite du nez (rhinite, sinusite), de la membrane muqueuse du pharynx (pharyngite) est souvent causée par une infection bactérienne: streptocoque, pneumocoque, staphylocoque (rhin.

Une collecte minutieuse de l'anamnèse (antécédents de la maladie), en tenant compte des plaintes du patient, un examen et des études supplémentaires aideront le médecin à poser le bon diagnostic.

En fonction de la raison qui a conduit à la sensation d'une boule dans la gorge, le médecin vous prescrira un traitement approprié. Si la cause est des troubles psycho-émotionnels, il est nécessaire d'éliminer le facteur traumatique, de réduire le stress à la maison et au travail. Vous pourriez avoir besoin d'une thérapie pharmacologique et de consultations avec un psychothérapeute.

Dans le cas du diagnostic de reflux gastro-œsophagien, le gastro-entérologue donnera des recommandations sur la correction du régime alimentaire et du régime alimentaire, prescrira des antiacides pour réduire l'acidité de l'estomac et des inhibiteurs de la pompe à protons qui suppriment la fonction de sécrétion gastrique..

En cas d'infection des organes ORL, l'oto-rhino-laryngologiste peut prescrire un anti-inflammatoire local, un traitement antiseptique et des médicaments antibactériens.

Pour les maladies de la glande thyroïde, un endocrinologue peut recommander un traitement hormonal et, dans certains cas, une intervention chirurgicale.

Que faire si vous sentez une boule dans la gorge

Si la sensation d'une boule dans la gorge est causée par le stress, essayez de vous calmer. Boire beaucoup de liquides peut améliorer la condition..

IMPORTANT!

Les informations de cette section ne peuvent pas être utilisées pour l'autodiagnostic et l'automédication. En cas de douleur ou autre exacerbation de la maladie, seul le médecin traitant doit prescrire des tests diagnostiques. Pour un diagnostic et une prescription correcte du traitement, vous devez contacter votre médecin..