Principal

Oncologie

Norépinéphrine (norépinéphrine)

La noradrénaline (norépinéphrine) est un composé chimique qui fonctionne comme une hormone et un neurotransmetteur dans le cerveau et le corps humains. Un neurotransmetteur est un produit chimique sécrété par les neurones et transportant des messages entre les cellules nerveuses. En savoir plus sur les neurotransmetteurs >>>

En particulier, la noradrénaline fait partie des catécholamines: une famille de composés qui partagent la même structure de base. La famille tire son nom de sa racine, le catéchol. Les catécholamines comprennent non seulement la norépinéphrine, mais également l'adrénaline et la dopamine. En savoir plus sur la dopamine >>> [R]

  1. Que fait la noradrénaline?
  2. Comment la norépinéphrine affecte-t-elle le corps
  3. Où est produite la noradrénaline
  4. Norepinephrine versus adrénaline
  5. Récepteurs adrénergiques
  6. Interaction de la dopamine et de la noradrénaline
  7. Quels sont les effets de la noradrénaline
  8. Norepinephrine haute et basse
  9. Conclusion

Que fait la noradrénaline?

La norépinéphrine fait partie du système nerveux sympathique qui contrôle la réponse du corps au stress. L'inconvénient du système nerveux sympathique est le système nerveux parasympathique. Il met la plupart des organes dans un état plus propice au repos, à la récupération et à la digestion. [R, R]

Comment la norépinéphrine affecte-t-elle le corps

Dans le cerveau, la noradrénaline augmente l'excitation et l'anxiété, augmente la vigilance, favorise la formation et la récupération de la mémoire et concentre l'attention.

Dans le reste du corps, la noradrénaline augmente la fréquence cardiaque et la tension artérielle, déclenche la libération de glucose à partir des réserves d'énergie, augmente le flux sanguin vers le muscle squelettique, diminue le flux sanguin vers le système gastro-intestinal, bloque la miction et ralentit le passage des aliments dans les intestins. Avec l'adrénaline, ces effets créent une réponse au stress. [R, R]

Où est produite la noradrénaline

Le système nerveux sympathique déclenche la libération de noradrénaline en réponse au stress. Dans le cerveau, la tache bleue utilise la norépinéphrine pour transmettre la panique, la peur et la motivation aux autres organes du corps..

Au sens large, notre système nerveux autonome ou involontaire est divisé en systèmes sympathique (stimulant) et parasympathique (calmant). Les nerfs qui se séparent de la moelle épinière pour atteindre différentes parties du corps appartiennent à l'un d'eux. Pour la plupart, les nerfs sympathiques libèrent de la norépinéphrine et maintiennent l'activité adrénergique, tandis que les nerfs parasympathiques libèrent de l'acétylcholine et maintiennent l'activité cholinergique. [R, R]

En dehors du cerveau, la noradrénaline est également libérée par la couche interne des glandes surrénales, deux structures de la taille d'une noix qui reposent sur les reins.

Le corps produit de la norépinéphrine et d'autres catécholamines dans une cascade qui peut commencer avec l'un des deux acides aminés, la phénylalanine et la tyrosine. La "ligne de production" ressemble à ceci:

Norepinephrine versus adrénaline

L'épinéphrine et la norépinéphrine sont des neurotransmetteurs très similaires. Comme vous pouvez le voir sur la chaîne de montage ci-dessus, ils font partie du même système et proviennent des mêmes prédécesseurs. Les deux sont des catécholamines et tous deux activent la réponse de combat ou de fuite. Cependant, ils ne sont pas identiques et jouent des rôles légèrement différents dans le corps..

Récepteurs adrénergiques

L'épinéphrine et la norépinéphrine se lient à la même série de récepteurs adrénergiques, mais chaque récepteur a une «préférence» pour un neurotransmetteur particulier. Ces préférences provoquent des effets différents des deux composés.

Le récepteur α1 préfère la norépinéphrine. Il resserre les vaisseaux sanguins, augmente la tension artérielle, contracte les muscles de l'iris et réduit l'activité du tube digestif. Le récepteur β1 préfère également la noradrénaline. Augmente la fréquence cardiaque et la force de contraction.

En revanche, le récepteur α2 préfère l'adrénaline. Il détend le tube digestif, réduit la sécrétion d'insuline et favorise la guérison en activant le processus de coagulation. Le récepteur β2 préfère également l'épinéphrine. Il ouvre les voies respiratoires et réduit davantage l'activité du tube digestif..

L'adrénaline et la noradrénaline fonctionnent généralement ensemble, mais elles produisent différentes parties de la réponse de combat ou de fuite. La norépinéphrine augmente la pression artérielle et la fréquence cardiaque, tandis que l'épinéphrine augmente la capacité respiratoire et la coagulation sanguine. Ils travaillent également ensemble pour réduire l'activité du système digestif. [R]

Interaction de la dopamine et de la noradrénaline

La dopamine est un précurseur direct de l'épinéphrine et de la norépinéphrine, de sorte que ces catécholamines sont étroitement liées. Une enzyme, la dopamine bêta hydroxylase (DBH), convertit la dopamine en norépinéphrine.

L'activité de cette enzyme peut modifier les niveaux relatifs de dopamine et de noradrénaline dans le corps. Une activité DBH élevée signifie moins de dopamine et plus de noradrénaline, tandis qu'une faible activité DBH signifie plus de dopamine et moins de norépinéphrine.

DBH doit soigneusement maintenir un équilibre entre la dopamine et la noradrénaline. Un déséquilibre ici peut entraîner une hypertension artérielle, une insuffisance cardiaque, la maladie d'Alzheimer, la maladie de Parkinson, la dépression, la schizophrénie, le TDAH et d'autres conditions. [R]

Quels sont les effets de la noradrénaline

Dans le cerveau, la norépinéphrine augmente l'éveil, la vigilance et la vigilance. Il favorise également la formation de la mémoire et nous aide à prendre des décisions..

Les effets suivants se produisent en dehors du cerveau:

  • Dilate la pupille et augmente la production de larmes.
  • Augmente le volume de sang pompé dans le cœur.
  • Augmente la combustion des graisses et des calories pour l'énergie et la chaleur.
  • Les vaisseaux sanguins se contractent, ce qui entraîne une augmentation de la pression artérielle. Ceci, à son tour, réduit le flux sanguin vers le tractus gastro-intestinal..
  • Augmente la production de glucose dans le foie et augmente son absorption dans les muscles, augmentant ainsi l'énergie.
  • L'activité digestive diminue. La norépinéphrine supprime le système nerveux intestinal, provoquant une diminution du flux sanguin intestinal et la sécrétion d'enzymes digestives.

Norepinephrine haute et basse

Ce neurotransmetteur doit être soigneusement équilibré et régulé pour garder votre cerveau et votre corps en bonne santé..

Les médecins peuvent vérifier les taux de catécholamines de leurs patients (adrénaline, noradrénaline et dopamine) en utilisant des analyses de sang ou d'urine. Sur les tests sanguins pour les catécholamines, les niveaux d'épinéphrine et de noradrénaline devraient être significativement plus élevés lorsque le patient est debout que lorsqu'il est allongé..

Le test de la catécholamine est le plus souvent effectué si votre médecin soupçonne que vous ou votre enfant pourriez avoir l'un des rares types de tumeurs. Toutes ces tumeurs produisent des taux anormalement élevés de catécholamines, dont la norépinéphrine:

  • Phéochromocytome (une tumeur rare de la glande surrénale).
  • Paragangliome (tumeur du tissu nerveux).
  • Neuroblastome (une tumeur de tissu nerveux immature qui ne survient que chez les jeunes enfants).

Conclusion

La norépinéphrine est un neurotransmetteur catécholamine tel que la dopamine et l'adrénaline. En fait, il est étroitement lié à ces autres composés, et ils font tous partie de la même voie de biosynthèse. La noradrénaline est produite dans le locus coeruleus, certaines parties du tronc cérébral et dans les glandes surrénales.

Comme l'adrénaline, la norépinéphrine agit sur les récepteurs adrénergiques. Différents récepteurs se lient préférentiellement à l'un ou à l'autre neurotransmetteur pour produire différentes parties de la réponse de combat ou de fuite. La noradrénaline resserre les vaisseaux sanguins, augmente la pression artérielle, augmente la fréquence cardiaque et diminue l'activité digestive.

La chimie des émotions ou ce qui nous fait souffrir, tomber amoureux, se mettre en colère, ressentir du plaisir. Très long post.

Là où tout commence: les neurosciences
Humeur: sérotonine
Jour et nuit: mélatonine
Plaisir: dopamine
Peur et rage: adrénaline et noradrénaline
Opiacés endogènes (endorphines, enképhalines)
Cannabinoïdes endogènes (anandamide)
Tomber amoureux: la phényléthylamine
Confiance: l'ocytocine
Libido: androgènes (testostérone)
Féminité: œstrogènes (estradiol)
Instinct maternel: prolactine
Ivresse: éthanol

Là où tout commence: les neurosciences
Parmi les nombreuses parties du cerveau, à des fins diverses, on peut distinguer trois organes qui travaillent en étroite relation les uns avec les autres: l'hypophyse, l'hypothalamus et la glande pinéale. Ces trois organes occupent un volume plutôt faible (par rapport au volume total du cerveau) - cependant, ils ont une fonction très importante: ils synthétisent des hormones. Ces organes font partie des principales glandes de sécrétion du système endocrinien. Les glandes surrénales sont des glandes endocrines tout aussi importantes..

Le système endocrinien est un système de régulation de l'activité des organes internes au moyen d'hormones sécrétées par les cellules endocrines directement dans le sang, ou diffusant à travers l'espace intercellulaire dans les cellules voisines.

Les hormones signalent des produits chimiques qui ont un effet complexe et multiforme sur le corps dans son ensemble ou sur des organes et des systèmes cibles spécifiques. Les hormones servent de régulateurs de certains processus dans certains organes et systèmes.

Les années 1960 ont vu des percées importantes dans le domaine des neurosciences. C'est à ce moment que les scientifiques sont devenus convaincus que les décharges électriques à elles seules ne suffisaient pas à transmettre des impulsions entre les cellules nerveuses..

Le fait est que l'influx nerveux passe d'une cellule à l'autre dans des terminaisons nerveuses appelées «synapses». Il s'est avéré que la plupart des synapses ne sont en aucun cas électriques, comme on le pensait auparavant), mais un mécanisme d'action chimique.

Dans le même temps, les neurotransmetteurs (neurotransmetteurs) sont impliqués dans la transmission des signaux nerveux - des substances biologiquement actives qui sont un transmetteur chimique d'impulsions entre les cellules nerveuses du cerveau humain..

Humeur: sérotonine
La sérotonine est un neurotransmetteur - l'une des substances qui transmettent chimiquement les impulsions entre les cellules nerveuses du cerveau humain. Les neurones sensibles à la sérotonine sont situés presque partout dans le cerveau.

La plupart d'entre eux se trouvent dans les soi-disant «noyaux de suture» - des zones du tronc cérébral. C'est là que la synthèse de la sérotonine se produit dans le cerveau. En plus du cerveau, une grande quantité de sérotonine est produite par les muqueuses du tractus gastro-intestinal..

Il est difficile de surestimer le rôle que joue la sérotonine dans le corps humain:

À l'avant du cerveau, la sérotonine stimule les zones responsables du processus d'activité cognitive. La sérotonine pénétrant dans la moelle épinière a un effet positif sur l'activité motrice et le tonus musculaire. Cet état peut être décrit par la phrase "Je déplacerai des montagnes". Et enfin, le plus important est que l'augmentation de l'activité sérotoninergique crée une sensation d'humeur exaltante dans le cortex cérébral..

Dans diverses combinaisons de sérotonine avec d'autres hormones - nous obtenons tout le spectre des émotions de «satisfaction» et «euphorie». Le manque de sérotonine, en revanche, entraîne une baisse de l'humeur et une dépression..

En plus de l'humeur, la sérotonine est responsable de la maîtrise de soi ou de la stabilité émotionnelle. La sérotonine contrôle la sensibilité des récepteurs cérébraux aux hormones du stress, l'adrénaline et la noradrénaline. Chez les personnes à faible taux de sérotonine, la moindre excuse provoque une réponse au stress abondante. Certains chercheurs pensent que la domination d'un individu dans la hiérarchie sociale est précisément due au niveau élevé de sérotonine..

Pour que la sérotonine soit produite dans notre corps, deux choses sont nécessaires:

-apport de l'acide aminé tryptophane avec de la nourriture - car c'est lui qui est nécessaire à la synthèse directe de la sérotonine dans les synapses. Le tryptophane est un composant des protéines alimentaires. Ils contiennent notamment de la viande, de l'avoine, des bananes, des dattes séchées, des arachides, des graines de sésame, des pignons de pin, du lait, du yaourt, du fromage cottage, du poisson, du poulet, de la dinde. Le tryptophane se trouve dans la plupart des protéines végétales, en particulier le soja. De très petites quantités se trouvent dans le maïs et les protéines animales. L'une des meilleures sources de tryptophane est les arachides, à la fois les noix entières et le beurre d'arachide. Formule chimique (non structurale) du tryptophane: C12 H11 N2

-apport de glucose provenant des aliments glucidiques => stimulation de la libération d'insuline dans le sang => stimulation du catabolisme des protéines dans les tissus => augmentation du taux de tryptophane dans le sang.

La sérotonine est métabolisée dans l'organisme par la monoamine oxydase-A (MAO-A) en acide 5-hydroxyindolacétique, qui est ensuite excrété dans l'urine. Les premiers antidépresseurs étaient des inhibiteurs de la monoamine oxydase. Cependant, en raison du grand nombre d'effets secondaires provoqués par la large action biologique de la monoamine oxydase, les «inhibiteurs de la recapture de la sérotonine» sont actuellement utilisés comme antidépresseurs. Ces substances interfèrent avec la recapture de la sérotonine dans les synapses, augmentant ainsi sa concentration dans le sang. Par exemple la fluoxétine (médicament «Prozac»).

Jour et nuit: mélatonine
La sérotonine a un antipode dans le corps - c'est la mélatonine. Ils sont synthétisés dans la glande pinéale (glande pinéale) à partir de la sérotonine. La sécrétion de mélatonine dépend directement du niveau général d'éclairage - un excès de lumière inhibe sa formation et une diminution de l'illumination, au contraire, augmente la synthèse de la mélatonine.

C'est sous l'influence de la mélatonine que l'acide gamma-aminobutyrique est produit, qui à son tour inhibe la synthèse de la sérotonine. 70% de la production quotidienne de mélatonine se produit la nuit.

C'est la mélatonine synthétisée dans la glande pinéale qui est responsable des rythmes circadiens - l'horloge biologique interne d'une personne. Comme correctement noté, le rythme circadien n'est pas directement déterminé par des causes externes, telles que la lumière du soleil et la température, mais en dépend - car la synthèse de la mélatonine en dépend.

C'est une faible luminosité et, par conséquent, une production élevée de mélatonine qui sont les principales causes de la dépression saisonnière. Souvenez-vous de la recrudescence émotionnelle lorsque la journée est claire en hiver. Vous savez maintenant pourquoi cela se produit - ce jour-là, votre mélatonine diminue et la sérotonine augmente..

La mélatonine n'est pas produite par elle-même, mais à partir de la sérotonine. Et en même temps, il émousse sa production. C'est sur cette «unité et lutte des contraires» presque dialectiques que s'organise le mécanisme interne d'autorégulation des rythmes circadiens. C'est pourquoi, dans un état de dépression, les gens souffrent d'insomnie - pour s'endormir, vous avez besoin de mélatonine et sans sérotonine, vous ne pouvez pas l'obtenir..

Plaisir: dopamine
Considérons un autre neurotransmetteur - la dopamine (ou dopamine) - une substance du groupe phényléthylamine. Il est difficile de surestimer le rôle de la dopamine dans le corps humain - comme la sérotonine, elle agit à la fois comme un neurotransmetteur et une hormone. L'activité cardiaque, l'activité physique et même le réflexe nauséeux en dépendent indirectement..

L'hormone dopaminergique est produite par la médullosurrénale et le neurotransmetteur dopamine est produit par une zone du mésencéphale appelée «corps noir».

Nous nous intéressons au neurotransmetteur dopamine. Il existe quatre «voies de la dopamine» connues - les voies du cerveau, dans lesquelles la dopamine joue le rôle de transporteur de l'influx nerveux. L'un d'eux, la voie mésolimbique, serait responsable de la production de sensations de plaisir..

Les niveaux de dopamine culminent pendant les activités telles que l'alimentation et le sexe.

Pourquoi est-il agréable pour nous de penser au plaisir à venir? Pourquoi pouvons-nous savourer le plaisir qui nous attend pendant des heures? Des études récentes montrent que la production de dopamine commence en attendant le plaisir. Cet effet est similaire au réflexe de salivation préliminaire chez "le chien de Pavlov".

On pense également que la dopamine est impliquée dans la prise de décision humaine. Au moins parmi les personnes dont la synthèse / transport de la dopamine est altérée, beaucoup ont des difficultés à prendre des décisions. Cela est dû au fait que la dopamine est responsable du "sentiment de récompense", qui vous permet souvent de prendre une décision, en pensant à une action particulière au niveau subconscient.

Peur et rage: adrénaline et noradrénaline
Mais tous les processus vitaux du contrôle du corps humain n'ont pas lieu dans le cerveau. Les glandes surrénales - les glandes endocrines appariées de tous les vertébrés jouent également un rôle important dans la régulation de ses fonctions. C'est en eux que sont produites les deux hormones les plus importantes: l'adrénaline et la noradrénaline..

L'adrénaline est l'hormone la plus importante qui met en œuvre les réactions de combat ou de fuite. Sa sécrétion augmente fortement lors de conditions stressantes, de situations limites, d'un sentiment de danger, d'anxiété, de peur, de traumatisme, de brûlures et de choc.

L'adrénaline n'est pas un neurotransmetteur, mais une hormone - c'est-à-dire qu'elle n'est pas directement impliquée dans la promotion de l'influx nerveux. Mais, étant entré dans la circulation sanguine, il provoque toute une tempête de réactions dans le corps:

-intensifie et accélère le rythme cardiaque

-provoque une vasoconstriction des muscles, de la cavité abdominale, des muqueuses

-détend les muscles intestinaux et dilate les pupilles. Oui, oui, l'expression «la peur a de grands yeux» et les histoires de chasseurs rencontrant des ours ont des bases absolument scientifiques..

La tâche principale de l'adrénaline est d'adapter le corps à une situation stressante. L'adrénaline améliore la capacité fonctionnelle des muscles squelettiques. Avec une exposition prolongée à l'adrénaline, une augmentation de la taille du myocarde et des muscles squelettiques est notée. Dans le même temps, une exposition prolongée à des concentrations élevées d'adrénaline entraîne une augmentation du métabolisme des protéines, une diminution de la masse et de la force musculaires, une perte de poids et un épuisement. Cela explique l'émaciation et l'épuisement pendant la détresse (stress dépassant les capacités d'adaptation du corps).

La norépinéphrine est une hormone et un neurotransmetteur. La norépinéphrine augmente également en cas de stress, de choc, de traumatisme, d'anxiété, de peur, de tension nerveuse. Contrairement à l'adrénaline, l'action principale de la noradrénaline est exclusivement dans la vasoconstriction et

La norépinéphrine est une hormone vivante.

Auteur: nomad Date de publication

La norépinéphrine (L-1- (3,4-dihydroxyphényl) -2-aminoéthanol) appartient au groupe des composés catécholamines. Il porte également le nom de norépinéphrine - c'est un nom international non exclusif. Selon ses fonctions dans l'organisme, la norépinéphrine peut être appelée «élixir d'activité». De plus, la noradrénaline joue un rôle similaire dans ses deux hypostases: elle est à la fois un neurotransmetteur et une hormone du système sympathoadrénal (adrénergique). Comme son cousin, l'adrénaline, la noradrénaline est abondamment produite dans les réponses au stress aigu de combat ou de fuite. La différence entre eux est que l'adrénaline est plus responsable de l'évasion, tandis que la norépinéphrine est principalement une substance d'agression..

Où est produite la noradrénaline

La norépinéphrine est produite dans plusieurs parties du corps à la fois. Le premier "site de production" est dans le cerveau où la noradrénaline est produite - à l'arrière de l'hypothalamus. Ses principaux «consommateurs» sont les neurones noradrénergiques à points bleus. Ce nom inattendu fait partie de la formation réticulaire, le noyau, qui est situé dans les parties profondes du cerveau. La «couleur» des noms peut aller de «bleuâtre» à «bleu». En latin, il s'appelle locus coeruleus.

La tache bleue a un système de projection très développé (de manière simple, des connexions à travers les processus des neurones). Ces axones divergent dans différentes parties du cerveau: les couches supérieures du cortex cérébral, l'hippocampe, le cortex cérébelleux, l'amygdale et le striatum. D'autres processus (projections descendantes) sont innervés dans la moelle épinière en neurones sympathiques et moteurs. La même organisation des projections dans le cerveau existe dans les systèmes sérotoninergique et dopaminergique. En termes de «couverture» des connexions, les voies de la noradrénaline sont très similaires au système sérotoninergique.

La tache bleue elle-même est assez compliquée. L'écrasante majorité des neurones de l'espace bleu (et il y a un tel nom) sont spécialisés dans les fonctions, dans les parties du cerveau où vont les axones des neurones noradrénergiques. De plus, les neurones de la tache bleue diffèrent par leurs paramètres biochimiques et leur activité électrique, en fonction des parties du cerveau que leurs axones passent..

Parmi les régions du cerveau, la tache bleue "se spécialise" dans la réponse physiologique au stress et à l'anxiété.

Synthèse de la noradrénaline

Le précurseur de la norépinéphrine est la dopamine, qui à son tour est créée à partir de l'acide aminé tyrosine. Sa source est les protéines alimentaires et son nom vient du "fromage".

Une autre variante de la synthèse de la dopamine est de la phénylalanine, qui est hydroxylée (attache un groupe OH) à la norépinéphrine dans les vésicules des terminaisons synaptiques à l'aide de l'enzyme dopamine bêta-hydroxylase. Dans cette variante de «production», la noradrénaline bloque une enzyme qui transforme la tyrosine en un «précurseur» de la dopamine. Ce mécanisme permet l'autorégulation de la synthèse de la noradrénaline.

Autres endroits du corps où la norépinéphrine est produite

En plus de l'hypothalamus, la noradrénaline est produite dans la médullosurrénale et en grappes de tissu chromaffine extra-surrénalien.

Le prochain endroit où la norépinéphrine est produite est les terminaisons nerveuses du système nerveux sympathique (les extrémités des fibres nerveuses).

Le «travail» de la norépinéphrine est stoppé par sa destruction par les enzymes monoamine oxydase (MAO) ou catéchol-O-méthyltransférase (COMT).

Neurotransmetteur norépinéphrine: effet sur l'organisme

En tant que neurotransmetteur, la noradrénaline assure la transmission chimique de l'influx nerveux dans les synapses noradrénergiques des systèmes nerveux central et périphérique.

Dans le travail du cerveau, la norépinéphrine est l'un des «médiateurs de l'éveil» les plus importants. Sa participation au cycle veille-sommeil est la suivante:

  • il aide à se réveiller
  • améliore la concentration de l'attention,
  • favorise la concentration sur la tâche,
  • assure le fonctionnement de la mémoire.

Tout cela est de la norépinéphrine, son effet sur le corps ne se limite pas à l'augmentation de ses performances mentales. Ce neurotransmetteur est également nécessaire à la formation des émotions. Les projections de noradrénaline de la tache bleue passent dans le système limbique, qui est impliqué dans la régulation des sentiments.

La noradrénaline est impliquée dans la formation de sentiments de vigilance et de vigilance. Le sentiment de peur est également l'un des «mérites» de la norépinéphrine. De plus, la peur peut être:

  • en tant que réaction causée par un danger réel ou prévisible,
  • et la peur irrationnelle, qui est une expérience déraisonnable qui ne peut être expliquée par la situation.

Le rôle de la noradrénaline dans l'émergence de tels sentiments «agités» est dû au fait que c'est aussi l'un des composés qui déclenche la réponse du corps «combat ou fuite»..

De plus, la noradrénaline est associée à un comportement anxieux car elle est «utilisée» par la plupart des neurones du locus coeruleus du cerveau. Et cette partie du cerveau génère la réponse de panique..

La norépinéphrine est une hormone de ce?

Plus de noradrénaline est connue comme «l'hormone du stress». En effet, la norépinéphrine est l'un des instruments humoraux du corps pour le soutien physiologique des réactions de «combat ou fuite», mais dans une moindre mesure que l'adrénaline. La concentration de norépinéphrine dans le sang augmente dans toutes les situations de stress: peur, anxiété, stress nerveux et émotionnel, traumatisme, brûlures, perte de sang.

Une réponse de combat ou de fuite implique une disposition du corps à affronter ou à échapper au danger. En conséquence, la norépinéphrine provoque un certain nombre de changements correspondants et mobilisateurs dans le corps.

Si nous considérons la noradrénaline en termes de réactions purement somatiques, alors la noradrénaline est une hormone de quoi, quels changements dans le corps? Ce sont les changements physiologiques suivants:

  • La force de la contraction du muscle squelettique augmente.
  • La vitesse (fréquence) de la fréquence cardiaque augmente.
  • De plus, la noradrénaline module la fonction de certains types de cellules immunitaires (par exemple, les lymphocytes T), qui jouent un rôle important dans l'immunité acquise.
  • La pression artérielle augmente. Cela se produit de deux manières. La première consiste à rétrécir la lumière des vaisseaux sanguins (vasoconstriction). Deuxièmement, en raison de l'augmentation du débit cardiaque, le muscle cardiaque pousse le sang hors du cœur avec plus de force. En raison de ces changements, il y a une augmentation de la pression de perfusion dans les artères coronaires et cérébrales. Mais dans le même temps, la résistance vasculaire périphérique et la pression veineuse centrale augmentent considérablement..
  • La concentration de glucose et d'acides gras libres (non estérifiés) augmente dans le sang (la noradrénaline favorise la dégradation des graisses avec son «frère» adrénaline).

La nécessité d'augmenter le travail de la musculature pour assurer "combat" ou fuite est évidente. Une augmentation de la glycémie est nécessaire pour améliorer la nutrition des muscles et des organes - énergie pour le corps. L'augmentation de la pression artérielle a le même objectif: la nutrition. En général, la noradrénaline est une hormone pour quoi? Mobilisation du corps face au danger: "tout pour le front, tout pour la victoire"!

Le rôle de la noradrénaline dans le corps

Après la transmission de l'influx nerveux, le prochain rôle majeur de la norépinéphrine dans le corps est la régulation de la pression artérielle et de la résistance vasculaire périphérique (avec d'autres hormones). Par exemple, lorsque vous vous levez ou vous asseyez d'une position couchée, la concentration de norépinéphrine dans le plasma sanguin augmente plusieurs fois en une minute (normal).

Le rôle de la norépinéphrine dans l'organisme ne se limite pas à un travail de «mobilisation». En général, il s'agit de la coordination des ressources utilisées pour l'activité, la restauration et la reproduction des systèmes nécessaires au travail efficace du corps..

Le rôle de la noradrénaline dans l'organisme est très élevé. Les perturbations dans la synthèse et l'utilisation de la noradrénaline (excès ou carence dans le corps) peuvent entraîner divers troubles de la santé et du bien-être:

  • anxiété,
  • la dépression,
  • abus de substance,
  • trouble de stress post-traumatique, etc..

Une augmentation brutale du neurotransmetteur provoque une euphorie (une sensation de bonheur forte, soudaine et écrasante). Mais c'est un effet, dirons-nous, agréable. D'autres réactions possibles ne le sont plus, disons, bonnes:

  • augmentation de la pression artérielle,
  • crises de panique (épisodes inexpliqués et atroces d'anxiété intense),
  • hyperactivité (activité motrice et vocale non naturelle, excitabilité excessive). Le manque de noradrénaline conduit aux conditions pathologiques suivantes:
  • léthargie (manque d'énergie, paresse, léthargie, fatigue),
  • détérioration du trouble de la concentration et du déficit de l'attention,
  • troubles dépressifs.

Excès de noradrénaline: symptômes et maladies

Des niveaux excessifs de noradrénaline peuvent être dus à une condition médicale telle qu'une maladie rénale ou une tumeur.

Certaines tumeurs peuvent «produire» des catécholamines hors de contrôle. Les taux de noradrénaline peuvent augmenter après l'arrêt d'un médicament de chimiothérapie.

La maladie rénale chronique, associée à une pression artérielle élevée due à une noradrénaline élevée, est courante. La norépinéphrine, en plus du cerveau, est synthétisée dans les glandes surrénales. Par conséquent, en conséquence, l'état pathologique de ces organes peut entraîner un déséquilibre de la noradrénaline dans le corps..

Un excès de noradrénaline se produit également en cas de stress. (Après tout, la norépinéphrine est l'une des hormones du stress).

Excès de noradrénaline: symptômes

L'hypertension artérielle est l'un des premiers symptômes lorsqu'il y a un excès de noradrénaline. Si des niveaux élevés de l'hormone persistent, les symptômes et phénomènes pathologiques suivants peuvent apparaître:

  • un rythme cardiaque rapide ou irrégulier;
  • anxiété sans cause;
  • transpiration abondante;
  • détérioration de la vision;
  • accumulation de liquide dans les poumons;
  • manque d'oxygène dans le foie;
  • insuffisance rénale;
  • inflammation du tissu cardiaque ou crise cardiaque;
  • accident vasculaire cérébral.
La noradrénaline et le stress chronique

Un excès de noradrénaline signale souvent la présence d'un stress chronique. C'est un stress qui dure longtemps et cause des dommages importants à de nombreux organes et systèmes du corps. Un séjour prolongé dans un état de mobilisation accrue les épuise et le manque de ressources nécessaires conduit à la perte de santé et de fonctionnalité des organes.

Les conséquences des niveaux élevés de norépirphrine dans le stress chronique comprennent:

Une noradrénaline élevée est un risque de maladie
La norépinéphrine et le cœur

La recherche a établi la relation entre la norépinéphrine et les maladies coronariennes. Le renforcement du cœur, causé par des taux d'hormones élevés, augmente le risque d'insuffisance cardiaque.

Norepinephrine et maux de tête

Un excès de noradrénaline peut avoir des effets différents sur les migraines et d'autres types de maux de tête. Il a été constaté que chez les patients souffrant de céphalées en grappe, le niveau de l'hormone est plusieurs fois plus élevé que la normale..

Norepinephrine et trouble de stress post-traumatique

Le trouble de stress post-traumatique est un trouble psychotique qui survient lorsqu'une personne est exposée à un stress sévère.

Une noradrénaline élevée est caractéristique de ce trouble. Les personnes atteintes de SSPT développent un système noradrénergique hyperactif. Pour cette raison, dans le cerveau des patients atteints de SSPT, une réaction de peur pathologique se forme même avec une force relativement faible du stimulus. Par conséquent, le traitement du SSPT est souvent axé sur la réduction des taux de noradrénaline..

Norepinephrine et sommeil

La noradrénaline améliore l'éveil. Un excès de noradrénaline n'est pas souhaitable pour un bon sommeil. Les symptômes en sont une mauvaise qualité du sommeil ou une insomnie. Quel est le rôle de la norépinéphrine dans le corps en cas de mauvais sommeil?

La tache bleue est l'un des régulateurs importants du cycle veille-sommeil dans le cerveau. Plus la tache bleue est active, plus la personne elle-même est active..

Dans un état de veille calme dans un endroit bleu, des impulsions électriques sont générées avec une fréquence de 1 à 3 Hz. En cas d'apparition de stimuli graves, la fréquence des impulsions augmente à 8-10 Hz - cet état ressemble à une excitation.

Dans un rêve, le processus est complètement inversé. Normalement, pendant la phase lente du sommeil, l'activité des neurones noradrénergiques diminue progressivement. Pendant la phase de sommeil paradoxal (alias le stade paradoxal), le travail du système noradrénergique est presque complètement inactivé (arrêté). La qualité de la phase REM est essentielle pour un sommeil complet et réparateur.

S'il y a de la noradrénaline «supplémentaire», cela signifie que les neurones de la tache bleue «freinent» les parties du cerveau qui leur sont associées. Le résultat est une telle image: eux-mêmes ne dorment pas et ne donnent pas aux autres. Puisque le sommeil du point de vue de la neurophysiologie est une inhibition généralisée de l'activité nerveuse (inhibition répandue dans tout le cerveau), il n'y a pas de cessation de toute activité cérébrale due aux cellules bleues «agitées». La personne dort superficiellement ou de façon agitée. Ou ne peut pas dormir.

Norepinephrine et troubles psychotiques

Un excès de noradrénaline accompagne un état maniaque.

Dans la schizophrénie, un déséquilibre de la noradrénaline se traduit par les manifestations suivantes:

  • hallucinations, délires - le système noradrénergique est hyperactif,
  • une diminution de la luminosité des émotions, une baisse de l'activité - l'activité du système noradrénergique, au contraire, est réduite.

Manque de noradrénaline: symptômes

Norepinephrine et dépression

Il existe une théorie monoamine du trouble dépressif. Selon elle, la cause de la dépression est un excès ou une carence de certains neurotransmetteurs dans le cerveau. La position de la théorie de la monoamine est maintenant légèrement ébranlée, mais cela ne s'applique qu'à son exhaustivité dans la description de la pathogenèse et de l'évolution de la dépression. Les principaux points de la théorie des monoamines restent d'actualité: toute dépression clinique s'accompagne en effet d'un déséquilibre des trois principaux neurotransmetteurs: la sérotonine, la dopamine et notre «héros», la noradrénaline.

Des études post-mortem sur le cerveau de personnes en bonne santé et de patients déprimés ont révélé de nombreuses différences dans les éléments du système noradrénergique. De plus, des expériences génétiques ont montré qu'avec une amélioration fonctionnelle créée artificiellement du système de noradrénaline, la résistance à la dépression induite par le stress augmente. À l'inverse, l'épuisement expérimental de la noradrénaline dans le cerveau provoque le retour d'un trouble dépressif déjà traité avec succès par des antidépresseurs..

Un excès de noradrénaline conduit à une prédominance notable des sentiments d'anxiété et d'excitation dans l'image de la dépression..

Un manque de noradrénaline crée une image plus «classique» de la maladie avec dépression et apathie.

Comment augmenter la noradrénaline dans le corps

Le précurseur de la noradrénaline est la dopamine, synthétisée à partir de l'acide aminé tyrosine, qui est fourni avec un aliment protéiné, ou est produite dans le corps sous forme de dérivé de la phénylalanine.

Sources naturelles de tyrosine:

Il existe une autre source d'augmentation de la norépinéphrine dans le corps: les médicaments, principalement les antidépresseurs. Tous les antidépresseurs sont conçus pour augmenter le niveau de l'un ou l'autre neurotransmetteur. Mais ce sont des médicaments, pas des additifs alimentaires. Tous ces médicaments ne peuvent être pris que selon les directives d'un médecin.!

Comment abaisser les niveaux de noradrénaline

Première option. Normalisation de la noradrénaline de manière «nutritive» - en utilisant le thé vert et ses extraits. Ils contiennent le gallate d'épigallocatéchine composé (et la noradrénaline est une catécholamine). Bien sûr, le thé vert contient également de la caféine, ce qui peut augmenter les niveaux de norépinéphrine. Mais d'autres ingrédients du thé vert réduisent cet effet de la caféine..

Deuxième option. La perte de poids peut réduire les niveaux de norépinéphrine. Chez les hommes, il y avait une corrélation entre la distribution du tissu adipeux et le niveau de noradrénaline. Si la graisse se dépose principalement autour de l'abdomen, le taux de noradrénaline augmente. Les auteurs de cette étude ont émis l'hypothèse que la réduction du tissu adipeux abdominal réduirait les niveaux de norépinéphrine..

Troisième option. Psychothérapie, à savoir l'utilisation de la thérapie cognitivo-comportementale. La TCC aide à se débarrasser des mécanismes d'adaptation inadaptés. Ce sont les soi-disant défenses psychologiques qui sont développées pour surmonter les expériences négatives. Ce ne sont pas tous de bons moyens de gérer les problèmes psycho-émotionnels. La psychothérapie est conçue pour aider les gens à identifier ces mécanismes inadaptés et à les remplacer par des schémas de pensée plus sains. Cette méthode peut réduire le niveau d'anxiété et d'agressivité. En conséquence, le niveau de norépinéphrine dans le corps diminue également..

Important. Si vous recevez des prescriptions ou des conseils d'un médecin, toutes ces méthodes ci-dessus ne remplacent pas l'avis d'un médecin..

Comme vous pouvez le voir, la norépinéphrine est une «personnalité à multiples facettes» parmi les hormones du corps humain. Son contenu optimal est essentiel pour la santé et le bien-être.

J'espère que cet article vous a été utile et intéressant..

Fonctions de la norépinéphrine (l'hormone de la rage), ce qu'elle est et comment augmenter son niveau

Tout le monde connaît l'adrénaline, qui affecte une personne en situation critique, provoquant un sentiment de peur et une capacité à agir dictée par l'instinct d'auto-préservation. Et la norépinéphrine - de quoi s'agit-il et de quoi est-elle responsable? L'hormone norépinéphrine est produite par les glandes surrénales et pénètre dans le corps par la nourriture. C'est un antagoniste de l'adrénaline. C'est une hormone de la rage qui donne confiance en soi et la capacité de résoudre les dilemmes avec le moins de pertes possible en cas d'urgence..

Lorsqu'un problème semble insurmontable, l'hormone encourage les pensées inattendues pour vous aider à trouver une issue. Sous l'influence de la substance, une personne ressent un soulagement après être tombée dans une situation stressante. Cela affecte également l'apparence. Le visage devient rose sous l'influence de la noradrénaline et la peau devient lisse.

Production et fonction hormonales

La génération de norépinéphrine est positivement influencée par la contemplation de la belle nature, l'écoute de musique calme et la perception du bruit des vagues. Sa quantité augmente avec l'utilisation de délicieux plats préférés. Quelle est cette hormone norépinéphrine? Il est également appelé norépinéphrine. Il appartient à la classe des médiateurs du groupe des catécholamines. La substance agit sur les récepteurs adrénergiques alpha 1 et bêta 1.

Une substance est formée à partir de la tyrosine. La tyrosine est fournie aux humains principalement par la nourriture. Il est présent dans les protéines de notre corps. Dans le corps, cet acide aminé se décompose en plusieurs substances. L'un d'eux est la dopa, qui se transforme en dopamine. Ce dernier est transformé en norépinéphrine. Une plus petite partie est produite par les glandes surrénales. Le mécanisme d'action est le suivant - au moment du danger, l'hypothalamus génère de la corticotropine, qui pénètre dans les glandes surrénales avec le sang et stimule la génération d'adrénaline et de noradrénaline.

La mobilisation du corps face au danger grâce à la noradrénaline s'accompagne de:

  • rythme cardiaque augmenté;
  • augmentation de la pression artérielle;
  • augmentation du rythme respiratoire;
  • rétrécissement des espaces entre les vaisseaux;
  • pupilles oculaires dilatées;
  • tremblement des mains.

Malheureusement, la flambée de la teneur en hormones s'accompagne de phénomènes négatifs:

  • la substance crée une charge excessive sur le système cardiovasculaire;
  • l'humeur d'une personne se gâte;
  • des selles spontanées peuvent survenir;
  • l'irritabilité et l'excitation nerveuse apparaissent.

L'action de la norépinéphrine peut être ressentie lorsqu'un état d'agression survient. La norépinéphrine, en tant qu'hormone de la rage, aide à éviter le danger. La force musculaire d'une personne augmente. La croissance rapide de l'hormone est observée dans des situations stressantes, lors de saignements, lorsqu'elle est exposée à des allergènes. L'hormone aide une personne à résister à une activité physique intense. Chez l'homme et la femme, la substance agit de la même manière.

Si une personne ressentait de la peur, du stress, de la tension, alors il y avait une libération de noradrénaline. En même temps, la pression monte, les vaisseaux se rétrécissent, le corps est en quelque sorte secoué. L'effet de la libération de la substance est similaire à l'effet sur le corps de la nicotine, seule la norépinéphrine agit plus rapidement. L'augmentation de la pression artérielle améliore l'apport sanguin au cerveau.

Le volume de l'hormone a été étudié sur l'exemple des animaux. Il s'est avéré que chez les prédateurs chassant, son nombre est augmenté et chez leurs victimes, la teneur en norépinéphrine est minime..

Les scientifiques ont remarqué un lien fort entre l'adrénaline et la noradrénaline. Le second est généré à partir du premier en cas de danger. Tout d'abord, une personne ressent de la peur sous l'influence de l'adrénaline, puis de la rage sous l'influence de la norépinéphrine. Les émissions de ces derniers sont actives pendant une courte période. Mais il suffit de prendre une décision instantanée en cas de danger. Ces 2 hormones sont produites chez une personne, lui offrant la possibilité de sauver sa vie à un moment critique..

La norépinéphrine est également une hormone du bonheur. Cela permet à une personne de regarder avec optimisme le monde et sa vie. Quand une personne ressent le vide du monde, elle ne veut rien faire, très probablement, elle n'a pas assez de cette hormone. Le médecin prescrira un régime alimentaire et des vitamines spécifiques à un tel patient..

Manque et excès de noradrénaline

L'équilibre entre l'adrénaline et la norépinéphrine est également important pour le bien-être. La teneur normale de la substance doit être comprise entre 104 et 548 μg / l. Le médecin peut ordonner un test sanguin pour déterminer la noradrénaline pour l'hypertension d'origine inconnue.

Le manque de noradrénaline est exprimé dans un état dépressif et terne. Il peut également être identifié par les symptômes suivants:

  • fatigue chronique;
  • douleur musculaire (fibromyalgie);
  • maux de tête fréquents;
  • la dépression.

Des niveaux trop élevés de noradrénaline se traduisent par une augmentation de la pression artérielle, de l'anxiété, des troubles du sommeil et des crises de panique. Un volume élevé de l'hormone est nocif dans la maladie mentale (psychose maniaco-dépressive), dans la démence sénile et la maladie de Parkinson.

Méthodes de normalisation des niveaux d'hormones

Pour le traitement des écarts de quantité d'hormone par rapport à la norme, différents groupes de médicaments sont utilisés. Le traitement avec des antidépresseurs donne un bon résultat. Ces médicaments agissent sur les neurotransmetteurs pour stimuler leur activité..

Votre médecin peut vous prescrire un traitement hormonal substitutif. Dans ce cas, le médicament Norepinephrine est prescrit. Le médicament Norepinephrine Agetan est produit en France. Sa solution est utilisée pour l'injection intraveineuse. Le paquet contient 5 ampoules de 4 ou 8 ml.

Prendre de la norépinéphrine en ampoules

Le médicament agit directement sur les récepteurs. Son action s'accompagne d'une vasoconstriction et a un effet stimulant sur le cœur. Il a également un effet bronchodilatateur. Le taux de glucose dans le corps n'augmente pas avec l'administration du médicament. La norépinéphrine en ampoules est utilisée si nécessaire pour augmenter la pression artérielle. De plus, les indications d'utilisation sont:

  • empoisonnement et autres situations où il est nécessaire de stimuler une activité cardiaque dépressive;
  • chirurgie, lorsque la pression du patient baisse et que le pouls disparaît.

Contre-indications et effets secondaires

Les contre-indications à l'utilisation du médicament sont:

  • la présence de pathologies cardiaques;
  • maladie avec athérosclérose;
  • absence totale de transmission du signal de l'oreillette aux ventricules;
  • anesthésie au ftorotane et au cyclopropane.

Le médicament a parfois des effets secondaires. Le patient peut ressentir des nausées, des maux de tête, des frissons, une augmentation du rythme cardiaque. Si, au cours de cette injection, l'infirmière ne pénètre pas dans la veine et que le médicament est injecté sous la peau, la mort cellulaire peut survenir..

Méthode d'administration des médicaments

La noradrénaline est administrée via des compte-gouttes. Pour 1 litre de solution, prenez 4 à 8 ml du médicament principal. Il est dilué dans du glucose à 5% ou du chlorure de sodium. L'introduction est effectuée à une vitesse ne dépassant pas 15 gouttes par minute. Si nécessaire, la vitesse peut être augmentée à 60 gouttes par minute. Cela augmente l'effet du médicament..

Un surdosage du médicament peut être remarqué par une baisse de la pression artérielle ou une forte augmentation de celle-ci, un vasospasme, un arrêt du flux d'urine dans la vessie.

Si le médicament est utilisé simultanément avec des anesthésiques par inhalation, il complique le cœur. Dans le traitement de certains types d'antidépresseurs, l'administration de norépinéphrine entraîne une augmentation significative de la pression artérielle et des arythmies cardiaques. Si des inhibiteurs de MAO sont pris pendant le traitement médicamenteux, le corps commence à réagir trop violemment aux stimuli externes.

Les aliments qui augmentent les niveaux d'hormones

Étant donné que les acides aminés tyrosine et phénylaline servent de moyen pour la formation de norépinéphrine, il est nécessaire de manger des aliments contenant ces substances. Ceux-ci comprennent le fromage et le fromage cottage, le poisson et autres fruits de mer, les pois, les haricots, les haricots, les œufs de poule, les bananes, les produits à base de chocolat, la viande de poulet.

Il ne faut pas oublier que le repos et le sommeil augmentent la production d'une hormone naturelle; une personne qui dort bien générera plus d'hormones. Seulement si le repos et l'ajout des bons produits au menu ne fonctionnent pas, vous devez aller chez le médecin, vérifier le niveau de noradrénaline et obtenir des ordonnances pour un traitement médicamenteux. En sachant ce qu'est la noradrénaline et comment elle fonctionne, vous pouvez vous aider à surmonter les moments difficiles de la vie..

L'hormone noradrénaline

La nature a fourni plusieurs mécanismes dans le corps humain qui augmentent sa résistance au stress. L'un de ces dispositifs est associé à l'activité d'une substance biologiquement active - la norépinéphrine (noradrénaline). Dans les situations où vous avez besoin de vous défendre, d'agir rapidement et de manière décisive avec un minimum de pertes personnelles, cette hormone est libérée, elle est aussi appelée «hormone de la rage».

  • 1 Synthèse
  • 2 Action
  • 3 fonctions
    • 3.1 Excès d'hormone
  • 4 méthodes pour normaliser l'hormone

La synthèse

La synthèse de la norépinéphrine se produit dans plusieurs organes. Sa principale quantité est produite dans le cerveau à partir de la tyrosine, un acide aminé provenant d'aliments protéinés. L'un des produits des réactions biochimiques déclenchées par la tyrosine est la substance Dopa. Elle peut être considérée comme une chaîne intermédiaire d'interactions, car la noradrénaline se forme directement à partir d'elle. Le produit final de cette série de réactions biochimiques est la formation d'adrénaline («l'hormone de la peur»).

Il convient de noter qu'il existe une relation biochimique et fonctionnelle entre la norépinéphrine et l'adrénaline. Ils interagissent activement pour assurer la réaction du corps humain dans des conditions stressantes, avec une menace évidente pour la vie et la santé..

La synthèse de l'hormone par les glandes surrénales est une autre façon de former une substance dans le corps. Dans ce cas, l'hypothalamus démarre le processus, libérant de la corticotropine dans le sang. Lorsque cette hormone atteint les reins, elle agit sur la médullosurrénale, qui commence à sécréter de la norépinéphrine..

De par leur nature chimique, la norépinéphrine et l'adrénaline sont des catécholamines, c'est-à-dire que dans le corps, elles fonctionnent à la fois comme hormone et comme neurotransmetteur..

Acte

Le contact entre les cellules nerveuses se produit au niveau de la synapse. La transmission directe d'une impulsion nerveuse est réalisée à l'aide de médiateurs, substances intermédiaires, qui comprennent la norépinéphrine.

Mécanisme d'action dans les situations stressantes:

  • une impulsion nerveuse passe le long de l'axone;
  • la norépinéphrine est libérée de l'extrémité de l'axone et agit sur les récepteurs de la cellule cible.

Les membranes cellulaires contiennent des récepteurs (dans ce cas, des protéines sensibles spéciales). Par rapport à la noradrénaline, ils sont divisés en α et β, diffèrent par la vitesse de la réaction, son type (excitation ou inhibition) et sont appelés récepteurs adrénergiques. Différents types de protéines sensibles sont nécessaires pour fournir diverses réactions des organes internes à l'influence de la norépinéphrine ou de l'adrénaline..

L'action de la norépinéphrine se manifeste dans la partie sympathique du système nerveux, qui contrôle le travail des organes internes. Lors d'un stress, d'un effort physique, d'une poussée d'émotions, lorsqu'un niveau accru de l'hormone est observé, la réaction des organes internes est la suivante:

  • augmentation du travail du cœur, augmentation de la fréquence cardiaque;
  • les vaisseaux sanguins sont rétrécis;
  • expansion des bronches;
  • inhibition du tractus gastro-intestinal;
  • augmenter l'intensité des mouvements respiratoires;
  • pupilles dilatées;
  • tremblement de la main.

De la part des organes du système circulatoire, une excitation claire se manifeste - amenant les cellules musculaires dans le ton. La réaction des systèmes respiratoire et digestif est opposée. Pendant le stress, il est physiologiquement justifié d'augmenter le flux d'oxygène et de nutriments vers les tissus. Les bronches détendues aident à respirer plus activement et la digestion des aliments dans ces conditions ne fait qu'interférer. Pour cela, différents types de récepteurs adrénergiques sont nécessaires..

Les fonctions

L'accompagnement psychique du stress est le principal effet de la noradrénaline sur le corps. De plus, il augmente l'activité cérébrale globale, affecte la perception, les émotions, la mémoire, la mobilité, les besoins et la motivation. Chacun des groupes d'effets a un effet protecteur sur le corps, augmentant sa résistance au stress:

  • Activation du système nerveux central. Plus le stress est fort, plus une personne est active. Tout d'abord, cela est réalisé en bloquant les centres du sommeil. L'hormone aide à inhiber le traitement des signaux qui entrent dans le cerveau à partir des sens, permettant à une personne de se concentrer uniquement sur les signaux qui sont significatifs à un moment donné. Par exemple, dans un état de passion, une personne ne ressent pas de douleur même avec un traumatisme grave..
  • Augmentation de l'activité physique. Un niveau élevé de noradrénaline aide à accélérer les mouvements en bloquant les neurones d'inhibition dans les centres moteurs. Avec un excès d'émotions, dans une situation stressante, un état survient lorsque «ne reste pas immobile».
  • Formation, mémorisation des informations. Avec un faible niveau de stress, les processus mentaux sont plus efficaces. Un stress sévère interfère avec l'apprentissage et altère la mémoire.
  • Régulation des centres de besoins biologiques, motivations. L'effet de la norépinéphrine sur les centres cérébraux se manifeste sous la forme d'une diminution de l'anxiété et d'une augmentation de l'agressivité. Les personnes dont le tempérament est dominé par le type colérique, dans la situation "courir ou se battre" sans hésitation choisissent la deuxième option. La libération de noradrénaline provoque des explosions soudaines et inappropriées de comportement agressif chez les personnes de ce type.
  • Expression des émotions. Nous parlons de la manifestation d'émotions positives dans des conditions stressantes - excitation, plaisir du risque, joie de triomphe, victoire. La signification de telles manifestations émotionnelles est individuelle..

Une forte augmentation de la concentration de norépinéphrine dans le sang affecte négativement le corps. Une personne devient irritable, trop agitée, son humeur se détériore, le système cardiovasculaire fonctionne en mode surcharge. Chez la femme et chez l'homme, les manifestations de l'hormone sont les mêmes..

La libération de l'hormone a également un effet positif. Une personne ressent une poussée de force physique, car l'absorption du glucose s'améliore sous la libération de norépinéphrine dans les muscles. En raison de la circulation sanguine active, la fonction cérébrale s'améliore, ainsi que la mémoire et l'intelligence. L'influence de l'hormone a un effet cosmétique prononcé - l'apparition d'un rougissement sur les joues, la disparition de petites rides du visage.

Excès d'hormone

Les symptômes d'un excès de norépinéphrine se manifestent par une augmentation de la pression artérielle, des manifestations d'états d'anxiété, la survenue d'attaques de panique et des troubles du sommeil.

Méthodes de normalisation de l'hormone

La concentration de toute hormone est déterminée par les normes. Un déséquilibre hormonal sur une longue période peut conduire au développement de conditions dangereuses. Le manque et l'excès de noradrénaline provoquent un dysfonctionnement des organes internes.

Il existe des méthodes naturelles et médicales pour réguler la concentration de norépinéphrine. Certains aliments riches en tyrosine - fruits de mer, fromage, fromage cottage, légumineuses, poulet et œufs, chocolat - aideront à normaliser les niveaux d'hormones. La sécrétion de l'hormone est affectée de manière bénéfique par le sommeil nocturne, le repos opportun.

Lors du traitement d'un manque de noradrénaline, des antidépresseurs ou un traitement hormonal substitutif sont utilisés. Le médicament norépinéphrine est administré par voie intraveineuse et la dose est déterminée par le médecin.

  • situations où la stimulation du cœur est nécessaire;
  • pendant l'opération, lorsque la pression du patient chute fortement et que le pouls disparaît.

Des méthodes naturelles et médicinales sont utilisées pour réguler la concentration de l'hormone. La norépinéphrine et l'adrénaline sont étroitement liées et sont de puissants mécanismes de défense.