Principal

Pituitaire

Taux de TSH chez les enfants par âge et causes des écarts

Dans la période embryonnaire, lorsque tout changement métabolique peut affecter le développement des organes et des tissus du bébé, la glande thyroïde joue un rôle extrêmement important..

Le manque d'hormones en période d'ontogenèse conduit à un retard de développement de l'enfant, et en cas d'insuffisance prononcée, à la mort (en raison de troubles métaboliques incompatibles avec la vie) Qu'est-ce que la glande thyroïde, pourquoi est-elle si importante et quels indicateurs de ses hormones un bébé devrait-il avoir??

Qu'est-ce que TSH

L'hormone de stimulation thyroïdienne est une hormone de la sous-classe tropine, qui est synthétisée par les lobes antérieurs de l'hypophyse. Il se compose de deux sous-unités:

  • Sous-unité α - fait partie d'autres hormones (hormones folliculo-stimulantes, lutéinisantes);
  • Sous-unité β - fournit la connexion de la thyrotropine avec les cellules cibles, qui contiennent des récepteurs spécifiques.

Les récepteurs de la thyroïde se trouvent dans l'épithélium de la glande thyroïde. Il fournit une connexion entre le cerveau et la glande thyroïde. Le fond hormonal, la préservation de l'homéostasie dans le corps dépend du bon fonctionnement de l'organe..

Le taux de thyrotropine est déterminé par l'âge de la personne. De la naissance à 5 ans, sa concentration dépasse largement la norme pour les adultes. La quantité d'hormone libérée est contrôlée par un système de rétroaction négative. La synthèse de TSH est influencée par les libérines - hormones de libération que l'hypothalamus produit.


TSH assure le développement harmonieux du corps de l'enfant. Son écart par rapport à la norme est lourd de maladies endocriniennes graves - crétinisme, maladie de Basedow, hypothyroïdie.

Comment fonctionne l'hormone

La thyrotropine stimule les récepteurs à la surface de la glande thyroïde, augmentant ainsi la synthèse des hormones thyroïdiennes. Il augmente la consommation d'iode par les cellules épithéliales de la glande thyroïde, ce qui conduit à la production d'hormones contenant de l'iode:

  • la triiodothyronine (T3);
  • tétraiodothyronine ou thyroxine (T4).

Ils affectent les niveaux hormonaux, le travail des organes et des systèmes internes - cardiovasculaires, nerveux, digestifs, urinaires, etc. Avec un manque ou une production excessive de TSH, les indicateurs T3 et T4 s'écartent de la norme. En conséquence, des pathologies endocriniennes apparaissent..

Fonctions de la thyrotropine, domaines de son influence:

  • contrôle la biosynthèse des protéines et de l'ARN;
  • régule le taux de dégradation des graisses;
  • stimule et inhibe la consommation d'iode thyroïdien;
  • affecte les processus redox;
  • stimule la transmission de haute qualité de l'influx nerveux au cerveau;
  • affecte la capacité de concentration, la mémoire à long terme;
  • augmente ou diminue la vitalité;
  • régule la concentration de sucre dans le sang;
  • stimule la croissance du tissu osseux et sa fonction hématopoïétique;
  • affecte les fonctions des systèmes urinaire, respiratoire, cardiovasculaire.


Si le niveau de TSH est anormal, des réactions en chaîne indésirables se produisent. En raison de l'arrêt du développement physique et intellectuel, l'enfant commence à être à la traîne par rapport à ses pairs.

Traitement de l'hyperthyroïdie

Avec l'hyperthyroïdie, la quantité d'hormones thyroïdiennes dans le sang augmente et, au lieu de remplir leurs fonctions normales, elles commencent à affecter toxiquement les organes et les tissus. Façons de réduire la quantité d'hormones thyroïdiennes:

  • Traitement pour éliminer l'excès de substance dans le sang à l'aide de thyrostatiques, qui doit être pris jusqu'à 2 ans.
  • Restauration du fonctionnement normal de la glande thyroïde (réflexologie informatique);
  • Action chirurgicale sur la glande thyroïde, ainsi que traitement à l'iode radioactif.


Les remèdes populaires sont également activement utilisés, par exemple, des compresses d'argile, qui sont diluées à l'état de bouillie, appliquées sur la glande thyroïde et fermées avec une bande de tissu. Il faut une heure pour garder une telle compresse. Des plantes médicinales, la valériane, les étoiles, la chicorée aident bien. Les décoctions sont fabriquées à partir d'eux et appliquées trois fois par jour pendant deux jours.

Analyse pour TSH: indications et règles de préparation

Un apport sanguin adéquat et l'apport d'iode à la glande thyroïde sont la fonction principale de la thyrotropine. Les fluctuations de la teneur en TSH chez les enfants sont causées par des pathologies congénitales ou acquises. Les indicateurs de laboratoire de la thyrotropine donnent une idée du bon fonctionnement du système endocrinien. Par le degré de déviation du niveau d'hormone par rapport à la norme, le type de violations est déterminé.

Les motifs de réussite des tests de TSH sont:

  • jaunissement de la peau et des muqueuses;
  • gonflement de la peau;
  • refus de manger;
  • tremblements dans les mains;
  • chute de cheveux;
  • fatigue chronique;
  • constipation persistante;
  • en surpoids;
  • chaleur;
  • puberté tardive;
  • labilité émotionnelle;
  • mauvais résultats scolaires;
  • retard dans le développement physique;
  • rythme cardiaque rapide.

Si le contenu de la thyrotropine ne correspond pas à la norme pendant la puberté, les filles ont des problèmes de surpoids. Beaucoup d'entre eux se plaignent d'irrégularités menstruelles - absence de règles ou saignements abondants.

Le taux de TSH est déterminé lors d'un test sanguin biochimique. Le lieu du prélèvement sanguin dépend de l'âge du patient:

  • nouveau-nés - talon;
  • enfants à partir de 2 ans - une veine sur le pied, la tête ou la main;
  • enfants à partir de 12 ans - veine ulnaire.


Sans la participation médiée de la thyrotropine, la glande thyroïde ne fonctionne pas correctement. Si le niveau de TSH ne correspond pas à la norme, la résistance du corps au stress physique et psycho-émotionnel diminue.
Les patients sont préalablement préparés pour l'examen. Pour éliminer les erreurs dans les résultats, vous devez:

  • réduire le stress émotionnel et physique par jour;
  • arrêtez de manger 8 à 9 heures avant la procédure;
  • retester en même temps si le contenu TSH est inférieur ou supérieur à la normale.

Il est recommandé de passer le test le matin. Si le niveau de l'hormone est correct, le médecin proposera des tests supplémentaires. Selon les statistiques, 1 enfant sur 4 000 souffre d'hypothyroïdie congénitale. Pour exclure la progression de la maladie, un dépistage néonatal est prescrit immédiatement après la naissance.

La norme des hormones thyroïdiennes chez les enfants: tableau

Le dépistage détecte les troubles métaboliques génétiques. Avec la détection rapide des écarts, un traitement est effectué. La restauration des niveaux hormonaux empêche les perturbations du développement physique et mental.

Taux TSH chez les enfants:

ÂgeLe seuil inférieur pour les enfants des deux sexes, miel / mlLe seuil supérieur pour les garçons, miel / mlLe seuil supérieur pour les filles, miel / ml
nouveau-nés1.1dix-neuf16,8
0-3 mois0,6Dix6,5
4 mois - 2 ans0,6sept8.3
2-5 ans0,4cinq6
6-12 ans0,4cinqcinq
13-16 ans0,444,5

Si les résultats du test ne correspondent pas à la norme TSH, un don de sang répété est prescrit, au cours duquel le niveau d'hormones contenant de l'iode est déterminé - T3 et T4.

La norme de la tri- et tétraiodothyronine chez les enfants:

ÂgeT3 totale, nmol / lT4 totale, nmol / lT4 libre, nmol / l
nouveau-nés0,8-3,6105-29023-50
1-6 mois1.1-3.1103-24315-33
1 an1,7-3,590-18914-23
6 ans1,8-3,189-17013-22
Dix1,7-3,170-14512-22
seize1,5-2,862-14812-22

Chez les nouveau-nés, les taux de thyrotropine fluctuent considérablement en raison de la croissance active des organes et des tissus. Par conséquent, les indicateurs dans un très large éventail sont considérés comme la norme..

Lors de l'élaboration d'un schéma thérapeutique, l'endocrinologue prend en compte la possibilité de fluctuations des indicateurs hormonaux, qui dépendent largement de la méthode d'examen. Si le niveau T3 ou T4 n'est pas normal, le médecin confirme la présence de pathologies endocriniennes.

Traitement

Le traitement le plus fréquent prescrit par un médecin pour les enfants est une surveillance constante par un endocrinologue et des médicaments. Une carence hormonale grave menace d'hypothyroïdie, si le médecin constate que les indicateurs sont médiocres, il prescrit la prise de L-thyroxine - une hormone synthétique.

Ainsi, la TSH de l'enfant est élevée. Que devraient faire les parents? Le traitement est toujours individuel. Des niveaux pas trop élevés de l'hormone peuvent être traités sans hormones. Seuls les médicaments iodés sont prescrits dans de tels cas, par exemple, "Iodomarin".

Causes et symptômes des écarts par rapport aux valeurs normales

Une augmentation et une diminution du niveau de TSH chez les enfants est associée à des maladies congénitales ou acquises, à l'influence négative de facteurs externes.

Lors du diagnostic de maladies, il est important d'identifier et d'éliminer la cause du déséquilibre hormonal. Sinon, le traitement sera exclusivement symptomatique..

Augmentation de la concentration de TSH (hypothyroïdie)

Si la TSH est élevée et que les hormones thyroïdiennes sont normales, l'enfant est diagnostiqué avec une hypothyroïdie subclinique. Pour savoir ce que cela signifie, vous devez vous familiariser avec le mécanisme d'apparition de la maladie. L'hypothyroïdie est une pathologie causée par un manque d'hormones thyroïdiennes dans le corps. Le degré d'activité sécrétoire de l'organe et le niveau d'hormones contenant de l'iode dépendent de la concentration de TSH.

Interprétation des résultats d'analyse:

  • la thyrotropine est plus élevée que la normale, et la T3 et la T4 sont normales - hypothyroïdie subclinique;
  • TSH dépasse la norme de 10 fois, faible T4 libre - hypothyroïdie primaire;
  • la thyrotropine est inférieure à la normale, la T4 libre est faible - hypothyroïdie secondaire.

Les fluctuations de la tri- et tétraiodothyronine sont souvent déclenchées par des pathologies hypophysaires qui provoquent une hypothyroïdie hypophysaire.

Ainsi, la relation de ces hormones est inversement proportionnelle. Si la TSH est élevée, la production d'hormones thyroïdiennes diminue, une hypothyroïdie est diagnostiquée.

Raisons possibles d'une augmentation de la concentration de TSH chez les enfants:

  • intoxication par des vapeurs de plomb ou de mercure;
  • surmenage psycho-émotionnel;
  • hypothyroïdie;
  • les conséquences de l'hémodialyse dans le contexte d'une insuffisance rénale;
  • prendre certains médicaments;
  • les maladies des glandes surrénales;
  • activité physique excessive.

Les manifestations typiques de l'hypothyroïdie comprennent:

  • augmentation du poids corporel;
  • diminution de la température;
  • jaunissement de la peau;
  • somnolence;
  • anémie;
  • dyspnée;
  • peau sèche;
  • gonflement du visage;
  • constipation;
  • violation du cycle menstruel.

Avec une forme congénitale de la maladie, l'activité motrice de l'enfant diminue, la croissance ralentit, l'audition est affaiblie.

Diminution de la concentration de TSH (hyperthyroïdie)

Dans le cas d'une diminution critique du taux de TSH dans le contexte de taux élevés de T3, une hyperthyroïdie est diagnostiquée. Chez les enfants de moins d'un an, il existe des dysfonctionnements des systèmes nerveux et cardiovasculaire.


L'hyperthyroïdie est lourde d'épuisement des ressources énergétiques du corps, de perte de poids critique, de faiblesse musculaire.

Les principaux signes d'hyperthyroïdie sont:

  • larmoiement;
  • flutter auriculaire;
  • insomnie;
  • troubles de la coordination des mouvements;
  • tremblement peu profond;
  • tachycardie;
  • bombement des globes oculaires;
  • amincissement de la peau.

Les raisons de la diminution de la TSH comprennent la maladie de Graves, un traumatisme cranio-cérébral, une surdose d'héparine, une pathologie hypophysaire. La maladie survient souvent chez les adolescentes dans un contexte de régimes alimentaires épuisants, de stress psycho-émotionnel excessif.

TSH chez les adolescents: comment reconnaître les problèmes de concentration?

L'adolescence est un âge de transition, non seulement psychologiquement, mais aussi physiologiquement: le corps d'un garçon et d'une fille subit de graves changements qui, malheureusement, ne se passent pas toujours sans heurts, mais au contraire s'accompagnent de maladies. Les changements dans le corps d'un adolescent se produisent sous l'influence d'hormones et leur déséquilibre dans cette catégorie d'âge n'est pas rare.

Les parents d'un adolescent doivent porter une attention particulière au diagnostic de l'état de l'enfant, car certaines maladies sont capables de se déguiser avec succès en conditions typiques de cet âge: fatigue, irritabilité, insatisfaction envers soi-même. Il semble que ce soient des problèmes psychologiques. «Il ne fait que grandir», est la version à laquelle les parents adhèrent souvent lorsqu'ils regardent comment leur enfant heureux et affectueux change hier. Mais le problème peut s'avérer beaucoup plus profond, associé à un déséquilibre entre la thyrotropine et les iodothyronines..

Malheureusement, à l'adolescence, l'analyse de la TSH dans notre pays n'est pas obligatoire. Cependant, c'est le cas lorsque les parents eux-mêmes devraient prendre l'initiative, surtout s'ils remarquent les changements suivants chez leur enfant:

  • Irritabilité et ressentiment sans raison;
  • Agitation excessive, nervosité;
  • La fatigue arrive plus vite que d'habitude;
  • Problèmes de mémoire et de concentration;
  • Une forte augmentation de l'appétit en l'absence de prise de poids et même sa diminution;
  • Maux de tête fréquents;
  • Maintenir la température 37 o sans manifestations externes de rhume, SRAS;
  • Problèmes d'estomac fréquents;
  • Irrégularités menstruelles chez les filles.

Vous serez intéressé: Analyse de l'hormone prolactine chez l'homme

En soi, chacune de ces raisons n'est pas nécessairement associée à un déséquilibre hormonal, mais toutes ensemble (ou certaines d'entre elles dans le complexe) sont des symptômes d'hyperthyroïdie. Dans l'hyperthyroïdie, le test TSH montre un résultat inférieur à la normale, mais les hormones thyroïdiennes T3 et T4 sont produites avec un excès. En conséquence, de nombreux processus biochimiques contrôlés dans le corps par ces hormones commencent à se produire avec une accélération proportionnelle à leur augmentation du sang..

En conséquence, le corps de l'adolescent commence à fonctionner avec des dysfonctionnements du métabolisme (perte de poids pathologique), du système cardiovasculaire (la fréquence cardiaque augmente, le cœur n'a pas le temps de se remplir, jette une quantité insuffisante de sang, c'est pourquoi l'oxygène n'atteint pas les organes et les tissus dans la bonne quantité), dans le système nerveux (dépression, irritabilité, fatigue chronique) dans le système musculo-squelettique (les os deviennent moins denses en raison de troubles métaboliques et, par conséquent, le risque de fractures augmente).

La situation inverse se produit également: la TSH est produite en excès, supprimant l'activité des hormones thyroïdiennes. Dans ce cas, l'adolescent présente les symptômes suivants:

  • Prise de poids (avec une alimentation normale);
  • Perte d'appétit;
  • Larmoiement, irritabilité;
  • Problèmes de vision (comme la photophobie);
  • Violation du cycle menstruel chez les filles.

Ensemble, tous ces signes indiquent la présence d'une hypothyroïdie, dont l'essence a déjà été mentionnée dans l'article..

Quel est le danger de changer le niveau de TSH pour le corps d'un enfant

Lorsque la concentration de thyrotropine s'écarte de la norme, la glande thyroïde ne fonctionne pas correctement. Cela affecte le développement du corps, les capacités mentales de l'enfant. Si TSH dépasse la norme, les complications suivantes se produisent:

  • retard mental;
  • crétinisme;
  • manque de président indépendant;
  • malformations cardiaques;
  • rétention urinaire aiguë;
  • l'athérosclérose cérébrale;
  • obstruction intestinale;
  • retard dans le développement physique;
  • infarctus du myocarde.

Si la thyrotropine est significativement inférieure à la normale, la concentration d'hormones thyroïdiennes dans le sang augmente. Ceci est lourd de telles complications:

  • insomnie;
  • perte de poids rapide;
  • tachycardie;
  • insuffisance cardiaque;
  • hypertension intraoculaire;
  • cécité;
  • diabète thyrogène;
  • anorexie;
  • transpiration.

En raison d'une violation du métabolisme de l'eau, les enfants souffrent d'une soif constante et d'une miction abondante.

Goitre nodulaire

La maladie du goitre nodulaire est caractérisée par l'apparition d'amas de cellules qui ont une structure, une structure et une composition inhabituelles pour les tissus de la glande. Ces nodules peuvent être bénins ou malins. Un diagnostic est établi lors de la réalisation de méthodes d'examen supplémentaires:

  • Ultrason;
  • tomographie;
  • biopsie.


Les raisons du développement du goitre nodulaire de la glande thyroïde chez les enfants sont une prédisposition héréditaire, une écologie défavorable, une exposition aux toxines sur le corps, une carence en iode.
Il peut y avoir plusieurs nodules, avec des densités différentes et avec des structures cellulaires différentes. La taille des nodules varie de 1 cm à la taille qui rend la respiration difficile. En règle générale, les nodules ne sont pas douloureux, mais peuvent provoquer une sensation de boule dans la gorge. Les nœuds de la structure bénigne sont sûrs, tandis que les nœuds malins se développent et, au fil du temps, commencent à métastaser. Les nodules bénins nécessitent une surveillance annuelle constante, car ils peuvent dégénérer en malins.

Retirez les nœuds uniquement en dernier recours, uniquement s'ils affectent fortement la qualité de vie du patient. Dans le même temps, il existe un risque élevé de rechute, c'est-à-dire que les nodules peuvent réapparaître. Une méthode de traitement radicale sous la forme d'ablation d'un lobe de la glande thyroïde peut provoquer une hypothyroïdie. Dans le même temps, si les gros nœuds ne sont pas supprimés, l'hyperthyroïdie se développe progressivement..

Le meilleur moyen de détecter des nodules sur la glande thyroïde chez les enfants est de réduire les causes provoquant le développement de la maladie, de réduire le niveau de situations stressantes, une alimentation équilibrée, une activité physique modérée.

Tableau avec les normes TSH chez les enfants par âge, causes des niveaux d'hormones élevés et faibles

Le système hormonal est un mécanisme absolument précis pour réguler tous les processus du corps humain. Son travail commence pendant la période de développement intra-utérin du fœtus et commence à fonctionner activement après la naissance..

Un rôle particulier dans les processus de contrôle et de gestion des organes et des systèmes du corps appartient à la glande thyroïde. Elle, à son tour, est étroitement liée au cerveau et aux hormones stimulant la thyroïde. Dans l'enfance, ils, avec T3 et T4 produits par la glande thyroïde, travaillent plus intensément en raison de la croissance active du corps.

Les statistiques médicales indiquent des écarts dans la concentration d'hormones chez 1 enfant né sur 4 000. Par conséquent, toutes les miettes sont toujours à la maternité et subissent une analyse sanguine pour identifier ces pathologies et prescrire un traitement en temps opportun..

L'indicateur du niveau d'hormone stimulant la thyroïde est mesuré immédiatement après la naissance du bébé, vous permettant de prendre des mesures en temps opportun s'il est augmenté ou diminué.

Le concept et le rôle de l'hormone thyréostimuline dans le corps de l'enfant

L'hormone de stimulation thyroïdienne (TSH) est une substance produite dans l'hypophyse et contrôlant le fonctionnement de la glande thyroïde, d'autres organes, systèmes et processus métaboliques dans le corps. Il est responsable du «dialogue» entre le cerveau et la glande thyroïde, qui produit des hormones pour une vie saine. TSH aide le bébé à grandir harmonieusement, à renforcer sa mémoire, à bien dormir, à étudier avec succès et à communiquer avec ses pairs, à mémoriser des informations.

Zones de son action:

  • systèmes cardiovasculaire, respiratoire, urinaire;
  • la glande thyroïde, son activité et son alimentation en iode;
  • les os et leur croissance correcte;
  • synthèse de protéines et d'ARN;
  • taux de sucre dans le sang (voir aussi: taux de sucre dans le sang chez un enfant de moins de 12 ans);
  • dégradation des graisses;
  • métabolisme, processus métaboliques et redox;
  • la qualité de la transmission de l'influx nerveux dans le cerveau;
  • mémoire, attention et capacité de concentration;
  • vitalité.

Méthodes de détermination du niveau de TSH

Par la nature de l'origine des écarts de TSH par rapport à la norme pour un âge spécifique de l'enfant, on distingue les pathologies de nature congénitale, acquise et survenant au cours du développement intra-utérin. Tous sont dangereux par le développement de pathologies dans le travail des organes et des systèmes du bébé..

Les taux de TSH sont déterminés en prélevant du sang sur:

  • talons - chez un nouveau-né;
  • veines sur le pied, les mains ou la tête - chez les bébés plus âgés;
  • veine ulnaire - chez les adolescents.

Dans le premier cas, le matériau à analyser est extrait des miettes de 3 à 5 jours de vie. Une procédure similaire est effectuée à la maternité pour chaque nouveau-né..

Règles de préparation au don de sang d'un enfant pour TSH:

  • par jour - pour minimiser l'activité physique;
  • jeûner pendant 8 heures avant la procédure;
  • s'il est nécessaire de refaire le test, donner du sang en même temps.
Chez les enfants plus âgés, le sang est prélevé dans une veine pour tester les hormones TSH

Le dernier point est dû au changement du niveau de concentration de TSH au cours de la journée. Le taux le plus élevé est observé pendant le sommeil et tôt le matin, le plus bas - le soir. Étant donné que la valeur est directement liée à la qualité et au mode de sommeil de l'enfant, en cas d'échec du calendrier, le niveau de TSH change également..

Si des écarts par rapport à la norme sont détectés, vous devez immédiatement contacter un endocrinologue pour la nomination d'études supplémentaires et de consultation. Le médecin donnera une référence pour une échographie.

Indicateurs de taux chez les enfants par âge

La croissance d'un enfant est directement liée aux changements de concentration des hormones thyroïdiennes. Lors des tests, laissez-vous guider par les indicateurs TSH du tableau ci-dessous.

Table de correspondance pour la TSH chez les enfants de la naissance à 16 ans:

ÂgeValeur de la norme TSH pour garçon (fille), (miel / ml)
Nouveau née1,1-19 (16,8)
0-3 mois0,6 à 10 (6,5)
3 mois - 2 ans0,6-7 (8,3)
2-5 ans0,4 à 5 (6)
5 à 12 ans0,4 à 5 (5)
12-16 ans0,4 à 4 (4,5)

On peut voir dans le tableau ci-dessus que dès la première année de vie, les nouveau-nés ont la concentration la plus élevée de l'hormone. La raison réside dans le processus de croissance active de son corps après la naissance. Lors de l'interprétation des résultats du test, le sexe du patient est également pris en compte. Pour les garçons de plus de 12 ans, le taux de TSH ne dépasse pas 4 mU / ml, et pour une fille suivant un régime hypocalorique, il sera plus faible. Pendant la puberté, le corps de la fille est également sujet aux gouttes de TSH.

En plus d'étudier les indicateurs de TSH, il est important pour un médecin d'obtenir des données sur la concentration des hormones thyroxine (T3) et triiodothyronine (T4). De cette manière, le spécialiste exclut ou confirme la présence de maladies du système endocrinien chez les enfants..

Causes de l'augmentation des taux de TSH et des symptômes chez un enfant

La situation où la TSH chez les enfants dépasse les indicateurs standard s'accompagne des symptômes suivants:

  • états nerveux sans fondement sur fond de perte d'intérêt pour l'actualité;
  • comportement agité;
  • inhibition de la parole;
  • augmentation de l'irritabilité nerveuse;
  • tremblement de la main;
  • diarrhée ou constipation due à une diminution de l'appétit;
  • poids inférieur ou supérieur à la norme pour un âge donné;
  • bombement des globes oculaires;
  • gonflement;
  • perturbations du cycle menstruel chez les filles;
  • augmentation de la fréquence cardiaque et de la température corporelle.

Parmi les causes de l'hyperthyroïdie, il convient de noter:

  • hypothyroïdie (voir aussi: symptômes d'hypothyroïdie chez les nourrissons et les enfants à partir d'un an);
  • violation des posologies et des schémas de prise de médicaments contenant des hormones et de l'iode;
  • néoplasmes dans la glande pituitaire;
  • activité physique excessive, sports professionnels;
  • empoisonnement au plomb;
  • maladies de la glande thyroïde et des glandes surrénales;
  • une conséquence d'une opération pour enlever la vésicule biliaire;
  • processus inflammatoires dans la glande thyroïde;
  • effet secondaire après la prise de médicaments - clomifène, amiodarone, propranolol, furosémide, etc..

Causes d'une diminution des taux de TSH et des symptômes chez un enfant

Lorsque la glande thyroïde chez les enfants surproduit des hormones, les niveaux de TSH chutent. Vous pouvez soupçonner une situation où l'hormone chez un enfant est abaissée si vous présentez les symptômes suivants:

  • augmentation de la nervosité, de l'excitabilité, de l'anxiété;
  • une augmentation de la température corporelle;
  • serrer des mains;
  • faible dynamique de gain de poids;
  • épisodes fréquents de diarrhée.

Les raisons de la faible concentration de l'hormone dans le sang sont:

  • goitre à toxicité diffuse;
  • les conséquences d'un stress sévère, entraînant des troubles mentaux;
  • lésion cérébrale traumatique;
  • régime, jeûne pour perdre du poids;
  • stress émotionnel excessif, stress accumulé;
  • surdosage de médicaments tels que l'héparine, l'hormone de croissance, etc.
  • troubles de la glande pituitaire - agénésie;
  • Maladie de Plummer.
Un stress constant peut entraîner de faibles niveaux de TSH.

Correction du niveau d'hormone thyréostimuline dans le corps de l'enfant

Après avoir détecté un écart de TSH, il est la norme, un endocrinologue prescrira un traitement à l'enfant, en fonction de son état de santé et des résultats des tests effectués. Le spécialiste sélectionnera un schéma thérapeutique parmi une combinaison de médicaments et d'herbes.

Avec un niveau élevé d'hormone, des agents contenant de l'iode sont prescrits, avec un faible niveau - immunostimulants, antibiotiques, antihistaminiques. L'effet positif de l'utilisation d'infusions à base de plantes est obtenu si:

  • avec une TSH élevée, prenez le tussilage, la chélidoine, la rose sauvage, l'angélique, la réglisse, les bourgeons de bouleau;
  • à faible taux - sorbier, racine de réglisse, tussilage, feuilles de varech, feijoa.

L'auto-activité dans le traitement des perturbations hormonales est lourde d'une détérioration de la santé du bébé, ce qui est particulièrement dangereux en cas de formes congénitales de la maladie. Cela signifie que l'erreur de tout parent peut jouer contre la santé et le développement harmonieux de l'enfant..

Tableaux de la norme des hormones thyroïdiennes chez un enfant

La tâche de la glande thyroïde est de maintenir et de contrôler la constance de l'environnement interne. Dans le corps de l'enfant, l'organe joue un rôle important: il affecte l'état de santé physique et mental, l'humeur, affecte tous les processus métaboliques et physiologiques. Les normes des hormones thyroïdiennes chez les enfants d'âges différents diffèrent.

Le fonctionnement normal de la glande thyroïde est assuré par les hormones iodées triiodothyronine et thyroxine, ainsi que par l'hormone calcitonine. Ils influencent la croissance, le développement physique et intellectuel..

Les maladies de la glande thyroïde sont divisées en congénitales et acquises. Pour déterminer la cause de son dysfonctionnement, les niveaux d'hormones sont analysés, la structure et la taille de l'organe sont examinées. L'identification de la maladie à un stade précoce promet un pronostic favorable pour le bébé. La maladie thyroïdienne à un jeune âge se prête facilement à un traitement, ce qui a un effet positif sur la vie ultérieure du patient.

Indications pour la recherche

L'analyse des hormones thyroïdiennes est réalisée à l'initiative des parents ou sur prescription du médecin, si l'enfant a des plaintes ou des symptômes de pathologie.

La raison la plus courante pour mener une étude est une hypertrophie d'organe ou la palpation de nodules dans ses tissus. De plus, un examen échographique peut être prescrit.

Signes d'hyperthyroïdie (palpitations, transpiration, etc.) ou d'hypothyroïdie (surpoids, élocution lente, ralentissement de la fréquence cardiaque, etc.).

Dans l'enfance, l'analyse peut être effectuée s'il y a des signes de retard de développement physique et mental, des difficultés d'apprentissage surviennent. Cela peut être associé à diverses maladies, y compris la glande thyroïde..

Préparation à l'analyse

Avant l'étude, vous devez arrêter de prendre des médicaments qui affectent l'état de la glande thyroïde (hormones artificielles, médicaments qui inhibent la production d'hormones). L'analyse est réalisée trois à quatre semaines après l'arrêt du traitement.

De nombreux parents donnent à leurs enfants des complexes vitaminiques, qui comprennent de l'iode. Le médicament doit être arrêté cinq jours avant le test. La veille de l'étude, vous devez arrêter de manger des aliments gras, le matin, vous ne pouvez rien manger du tout.

Taux d'indicateurs

Pour le développement du corps de l'enfant, une condition dangereuse est à la fois la production excessive d'hormones thyroïdiennes et leur manque. Une carence est plus dangereuse car elle peut conduire au crétinisme (hypothyroïdie congénitale).

En vieillissant, les normes hormonales chez les enfants changent, mais diffèrent toujours de celles des adultes. Habituellement, le contenu de l'hormone thyréostimuline de l'hypophyse est vérifié chez les enfants, car il est responsable de la production d'hormones thyroïdiennes. Si l'indicateur n'est pas normal, les hormones thyroïdiennes sont vérifiées.

Tableau des normes TSH:

Pour les filles et les femmes, les indicateurs sont les mêmes, mais ils peuvent varier en fonction de l'état physiologique. Ainsi, pendant la grossesse, l'hormone tombe à 0,2-3,5 unités..

La thyroxine (T4) est une hormone thyroïdienne qui active le métabolisme tissulaire, la production de protéines et la consommation d'oxygène. La valeur normale de la T4 totale chez les enfants de moins d'un an est de 69,1-209 nmol / l, de un à neuf ans - 77,2-160,9 nmol / l. La thyroxine est sous forme liée ou libre, la T4 libre varie dans les limites suivantes:

Le niveau normal de triiodothyroxine (T3) est de 1,3-2,7 pmol / L. Il convient de garder à l'esprit qu'au cours des sept premiers jours de la vie, l'indicateur peut être légèrement augmenté, puis il varie dans des limites étroites..

Tarif gratuit T3:

L'indicateur de la thyroglobuline (une protéine produite par la glande thyroïde) est également important. Sa valeur normale est de 1,7 à 56 ng / ml. Le niveau normal de globuline liant la thyroxine est de 260 à 752 nmol / L.

L'échographie, qui montre la taille de la glande thyroïde, joue un rôle important dans le diagnostic. Le volume chez les filles et les garçons du même groupe d'âge diffère de 1-1,5 ml.

ÂgeIndicateur normal (ml)
six ans4-5,5
7 ans, 8 ans6-7
9 et 10 ans7-9
onze ans9-10
douze ans10,5-12
treize ans12-14
quatorze ans14-15
Quinze ans15,5-16

Considérant que vous lisez maintenant cet article, nous pouvons conclure que cette maladie vous hante toujours.

Vous avez probablement aussi pensé à la chirurgie. C'est clair, car la glande thyroïde est l'un des organes les plus importants dont dépend votre bien-être et votre santé. L'essoufflement, la fatigue constante, l'irritabilité et d'autres symptômes interfèrent clairement avec votre plaisir de vivre..

Mais, voyez-vous, il est plus correct de traiter la cause, pas l'effet. Nous vous recommandons de lire l'histoire d'Irina Savenkova sur la façon dont elle a réussi à guérir la glande thyroïde.

Tableau de la norme des hormones thyroïdiennes chez les enfants

Les normes T4 et les normes TSH chez les enfants sont très importantes pour évaluer le bon fonctionnement de la glande thyroïde - l'un des principaux éléments du système hormonal.

Hormones thyroïdiennes: fonctions et caractéristiques

L'hormone thyréostimulante (TSH, ou TSH dans la classification internationale) est responsable du bon fonctionnement de la glande thyroïde. Il est produit dans le cerveau - dans la glande pituitaire.

La TSH régule la production des hormones triiodothyronine (T3) et tétraiodothyronine (thyroxine T4).

La production correcte de T3 et T4 est particulièrement importante dans l'enfance, car les hormones thyroïdiennes sont responsables de la croissance et du développement de tous les organes et systèmes chez un enfant..

La thyroxine T4 régule le travail du cœur, du système nerveux central, du métabolisme.

L'hormone T4, après avoir été sécrétée par la glande thyroïde, se lie presque toutes immédiatement à la protéine globuline et est envoyée aux organes et aux tissus. La partie qui reste non liée est appelée "T4 free". Ces molécules sont extrêmement actives et leur étude est très importante pour le diagnostic des maladies endocriniennes..

Les symptômes d'un dysfonctionnement du système hormonal peuvent être très différents: anxiété, nervosité, léthargie ou, au contraire, excitabilité excessive, mains tremblantes, yeux exorbités, fortes fluctuations de poids, perturbation du tractus gastro-intestinal, palpitations cardiaques, fièvre, chez les filles insuffisance menstruelle adolescente. Faites attention. Les troubles hormonaux sont graves et peuvent causer des problèmes de toutes sortes, affectant à la fois le développement physique et mental de votre enfant.

Si votre médecin vous prescrit un test sanguin hormonal, faites-le de manière responsable. Si des recherches répétées sont nécessaires, ne les négligez pas. Dans les cas où une surveillance constante des indicateurs est nécessaire, il est préférable de donner du sang dans le même laboratoire. Différents équipements et réactifs peuvent différer, ce qui affecte le résultat.

Chez les nourrissons, le sang pour analyse est prélevé du talon, de la veine sur la tête ou de la main, chez les enfants plus âgés et les adolescents - de la veine cubitale.

Un jour ou deux avant l'analyse, il est nécessaire d'éviter le stress - cela peut affecter le résultat. Ils donnent du sang à jeun (au moins 8 heures après avoir mangé), vous ne pouvez boire que de l'eau.

IMPORTANT!
Veuillez noter que le taux de TSH chez les enfants par âge est différent pour les garçons et les filles.

La TSH est mesurée en miel / l.

Tableau des valeurs de référence de la TSH chez les enfants (garçons).

ÂgeTSH, miel / l
1er mois de vie1.1-19
1-3 mois0,6-10
4 mois - 2 ans0,6-7
2-5 ans0,4-5
5 à 12 ans0,4-5
12-16 ans0,4-4

Table TSH chez les enfants, la norme par âge (filles).

ÂgeTSH, miel / l
1er mois de vie1.10-16.8
1-3 mois0,6 à 6,5
4 mois - 2 ans0,6 à 8,3
2-5 ans0,4-6
5 à 12 ans0,4-5
12-16 ans0,4-4,5

Normes de la thyroxine T4

La plupart de la thyroxine sécrétée par la glande thyroïde est liée par des protéines et le reste reste libre. Par conséquent, vu le résultat de l'étude, il est important de distinguer entre quel indicateur est indiqué: T4 général ou gratuit.

Unité de mesure de la thyroxine T4 - pmol / l.

Tableau des normes moyennes de thyroxine T4 chez les enfants.

ÂgeT4, pmol / l

libreNouveau née120,0-250,022,0-49,01 mois112,0-243,216,0-33,06 mois103,0-210,215,0-29,012 mois92,0-189,014,0-23,01 à 5 ans90,0-175,213,0 à 23,05 à 10 ans83,0-172,212,7-22,210 à 15 ans65,0-149,212,1-22,0

Il faut comprendre que les tableaux des normes TSH et T4 chez l'enfant contiennent des valeurs moyennes. Vous pouvez les comparer avec les résultats du test, mais ne tirez pas de conclusions vous-même. Tous les enfants sont différents. Seul un médecin peut évaluer l'état du système endocrinien de votre enfant..

Quelles sont les valeurs TSH normales chez un enfant

Le taux de TSH chez les enfants est déterminé par l'âge et le sexe de l'enfant. La thyrotropine, ou TSH, est une hormone synthétisée par l'hypophyse. Il affecte la glande thyroïde, le fond hormonal dépend de l'exactitude de son travail. La TSH stimule la biosynthèse de la thyroxine (T4), il y a donc une rétroaction entre elles. Si le taux de thyrotropine augmente fortement, la teneur en thyroxine diminue.

  1. Qu'est-ce que TSH
  2. Comment fonctionne l'hormone
  3. Analyse pour TSH: indications et règles de préparation
  4. La norme des hormones thyroïdiennes chez les enfants: tableau
  5. Causes et symptômes des écarts par rapport aux valeurs normales
  6. Augmentation de la concentration de TSH (hypothyroïdie)
  7. Diminution de la concentration de TSH (hyperthyroïdie)
  8. Quel est le danger de changer le niveau de TSH pour le corps d'un enfant
  9. Comment normaliser les niveaux de TSH chez les enfants
  10. Hyperthyroïdie
  11. Hypothyroïdie

Qu'est-ce que TSH

L'hormone de stimulation thyroïdienne est une hormone de la sous-classe tropine, qui est synthétisée par les lobes antérieurs de l'hypophyse. Il se compose de deux sous-unités:

  • Sous-unité α - fait partie d'autres hormones (hormones folliculo-stimulantes, lutéinisantes);
  • Sous-unité β - fournit la connexion de la thyrotropine avec les cellules cibles, qui contiennent des récepteurs spécifiques.

Les récepteurs de la thyroïde se trouvent dans l'épithélium de la glande thyroïde. Il fournit une connexion entre le cerveau et la glande thyroïde. Le fond hormonal, la préservation de l'homéostasie dans le corps dépend du bon fonctionnement de l'organe..

Le taux de thyrotropine est déterminé par l'âge de la personne. De la naissance à 5 ans, sa concentration dépasse largement la norme pour les adultes. La quantité d'hormone libérée est contrôlée par un système de rétroaction négative. La synthèse de TSH est influencée par les libérines - hormones de libération que l'hypothalamus produit.

TSH assure le développement harmonieux du corps de l'enfant. Son écart par rapport à la norme est lourd de maladies endocriniennes graves - crétinisme, maladie de Basedow, hypothyroïdie.

Comment fonctionne l'hormone

La thyrotropine stimule les récepteurs à la surface de la glande thyroïde, augmentant ainsi la synthèse des hormones thyroïdiennes. Il augmente la consommation d'iode par les cellules épithéliales de la glande thyroïde, ce qui conduit à la production d'hormones contenant de l'iode:

  • la triiodothyronine (T3);
  • tétraiodothyronine ou thyroxine (T4).

Ils affectent les niveaux hormonaux, le travail des organes et des systèmes internes - cardiovasculaires, nerveux, digestifs, urinaires, etc. Avec un manque ou une production excessive de TSH, les indicateurs T3 et T4 s'écartent de la norme. En conséquence, des pathologies endocriniennes apparaissent..

Fonctions de la thyrotropine, domaines de son influence:

  • contrôle la biosynthèse des protéines et de l'ARN;
  • régule le taux de dégradation des graisses;
  • stimule et inhibe la consommation d'iode thyroïdien;
  • affecte les processus redox;
  • stimule la transmission de haute qualité de l'influx nerveux au cerveau;
  • affecte la capacité de concentration, la mémoire à long terme;
  • augmente ou diminue la vitalité;
  • régule la concentration de sucre dans le sang;
  • stimule la croissance du tissu osseux et sa fonction hématopoïétique;
  • affecte les fonctions des systèmes urinaire, respiratoire, cardiovasculaire.
Si le niveau de TSH est anormal, des réactions en chaîne indésirables se produisent. En raison de l'arrêt du développement physique et intellectuel, l'enfant commence à être à la traîne par rapport à ses pairs.

Analyse pour TSH: indications et règles de préparation

Un apport sanguin adéquat et l'apport d'iode à la glande thyroïde sont la fonction principale de la thyrotropine. Les fluctuations de la teneur en TSH chez les enfants sont causées par des pathologies congénitales ou acquises. Les indicateurs de laboratoire de la thyrotropine donnent une idée du bon fonctionnement du système endocrinien. Par le degré de déviation du niveau d'hormone par rapport à la norme, le type de violations est déterminé.

Les motifs de réussite des tests de TSH sont:

  • jaunissement de la peau et des muqueuses;
  • gonflement de la peau;
  • refus de manger;
  • tremblements dans les mains;
  • chute de cheveux;
  • fatigue chronique;
  • constipation persistante;
  • en surpoids;
  • chaleur;
  • puberté tardive;
  • labilité émotionnelle;
  • mauvais résultats scolaires;
  • retard dans le développement physique;
  • rythme cardiaque rapide.

Si le contenu de la thyrotropine ne correspond pas à la norme pendant la puberté, les filles ont des problèmes de surpoids. Beaucoup d'entre eux se plaignent d'irrégularités menstruelles - absence de règles ou saignements abondants.

Le taux de TSH est déterminé lors d'un test sanguin biochimique. Le lieu du prélèvement sanguin dépend de l'âge du patient:

  • nouveau-nés - talon;
  • enfants à partir de 2 ans - une veine sur le pied, la tête ou la main;
  • enfants à partir de 12 ans - veine ulnaire.
Sans la participation médiée de la thyrotropine, la glande thyroïde ne fonctionne pas correctement. Si le niveau de TSH ne correspond pas à la norme, la résistance du corps au stress physique et psycho-émotionnel diminue.

Les patients sont préalablement préparés pour l'examen. Pour éliminer les erreurs dans les résultats, vous devez:

  • réduire le stress émotionnel et physique par jour;
  • arrêtez de manger 8 à 9 heures avant la procédure;
  • retester en même temps si le contenu TSH est inférieur ou supérieur à la normale.

Il est recommandé de passer le test le matin. Si le niveau de l'hormone est correct, le médecin proposera des tests supplémentaires. Selon les statistiques, 1 enfant sur 4 000 souffre d'hypothyroïdie congénitale. Pour exclure la progression de la maladie, un dépistage néonatal est prescrit immédiatement après la naissance.

La norme des hormones thyroïdiennes chez les enfants: tableau

Le dépistage détecte les troubles métaboliques génétiques. Avec la détection rapide des écarts, un traitement est effectué. La restauration des niveaux hormonaux empêche les perturbations du développement physique et mental.

Taux TSH chez les enfants:

ÂgeLe seuil inférieur pour les enfants des deux sexes, miel / mlLe seuil supérieur pour les garçons, miel / mlLe seuil supérieur pour les filles, miel / ml
nouveau-nés1.1dix-neuf16,8
0-3 mois0,6Dix6,5
4 mois - 2 ans0,6sept8.3
2-5 ans0,4cinq6
6-12 ans0,4cinqcinq
13-16 ans0,444,5

Si les résultats du test ne correspondent pas à la norme TSH, un don de sang répété est prescrit, au cours duquel le niveau d'hormones contenant de l'iode est déterminé - T3 et T4.

La norme de la tri- et tétraiodothyronine chez les enfants:

ÂgeT3 totale, nmol / lT4 totale, nmol / lT4 libre, nmol / l
nouveau-nés0,8-3,6105-29023-50
1-6 mois1.1-3.1103-24315-33
1 an1,7-3,590-18914-23
6 ans1,8-3,189-17013-22
Dix1,7-3,170-14512-22
seize1,5-2,862-14812-22

Chez les nouveau-nés, les taux de thyrotropine fluctuent considérablement en raison de la croissance active des organes et des tissus. Par conséquent, les indicateurs dans un très large éventail sont considérés comme la norme..

Lors de l'élaboration d'un schéma thérapeutique, l'endocrinologue prend en compte la possibilité de fluctuations des indicateurs hormonaux, qui dépendent largement de la méthode d'examen. Si le niveau T3 ou T4 n'est pas normal, le médecin confirme la présence de pathologies endocriniennes.

Causes et symptômes des écarts par rapport aux valeurs normales

Une augmentation et une diminution du niveau de TSH chez les enfants est associée à des maladies congénitales ou acquises, à l'influence négative de facteurs externes.

Lors du diagnostic de maladies, il est important d'identifier et d'éliminer la cause du déséquilibre hormonal. Sinon, le traitement sera exclusivement symptomatique..

Augmentation de la concentration de TSH (hypothyroïdie)

Si la TSH est élevée et que les hormones thyroïdiennes sont normales, l'enfant est diagnostiqué avec une hypothyroïdie subclinique. Pour savoir ce que cela signifie, vous devez vous familiariser avec le mécanisme d'apparition de la maladie. L'hypothyroïdie est une pathologie causée par un manque d'hormones thyroïdiennes dans le corps. Le degré d'activité sécrétoire de l'organe et le niveau d'hormones contenant de l'iode dépendent de la concentration de TSH.

Interprétation des résultats d'analyse:

  • la thyrotropine est plus élevée que la normale, et la T3 et la T4 sont normales - hypothyroïdie subclinique;
  • TSH dépasse la norme de 10 fois, faible T4 libre - hypothyroïdie primaire;
  • la thyrotropine est inférieure à la normale, la T4 libre est faible - hypothyroïdie secondaire.

Les fluctuations de la tri- et tétraiodothyronine sont souvent déclenchées par des pathologies hypophysaires qui provoquent une hypothyroïdie hypophysaire.

Ainsi, la relation de ces hormones est inversement proportionnelle. Si la TSH est élevée, la production d'hormones thyroïdiennes diminue, une hypothyroïdie est diagnostiquée.

Raisons possibles d'une augmentation de la concentration de TSH chez les enfants:

  • intoxication par des vapeurs de plomb ou de mercure;
  • surmenage psycho-émotionnel;
  • hypothyroïdie;
  • les conséquences de l'hémodialyse dans le contexte d'une insuffisance rénale;
  • prendre certains médicaments;
  • les maladies des glandes surrénales;
  • activité physique excessive.

Les manifestations typiques de l'hypothyroïdie comprennent:

  • augmentation du poids corporel;
  • diminution de la température;
  • jaunissement de la peau;
  • somnolence;
  • anémie;
  • dyspnée;
  • peau sèche;
  • gonflement du visage;
  • constipation;
  • violation du cycle menstruel.

Avec une forme congénitale de la maladie, l'activité motrice de l'enfant diminue, la croissance ralentit, l'audition est affaiblie.

Diminution de la concentration de TSH (hyperthyroïdie)

Dans le cas d'une diminution critique du niveau de TSH dans le contexte d'une élévation de la T3 et de la T4, une hyperthyroïdie est diagnostiquée. Chez les enfants de moins d'un an, il existe des dysfonctionnements des systèmes nerveux et cardiovasculaire.

L'hyperthyroïdie est lourde d'épuisement des ressources énergétiques du corps, de perte de poids critique, de faiblesse musculaire.

Les principaux signes d'hyperthyroïdie sont:

  • larmoiement;
  • flutter auriculaire;
  • insomnie;
  • troubles de la coordination des mouvements;
  • tremblement peu profond;
  • tachycardie;
  • bombement des globes oculaires;
  • amincissement de la peau.

Les raisons de la diminution de la TSH comprennent la maladie de Graves, un traumatisme cranio-cérébral, une surdose d'héparine, une pathologie hypophysaire. La maladie survient souvent chez les adolescentes dans un contexte de régimes alimentaires épuisants, de stress psycho-émotionnel excessif.

Quel est le danger de changer le niveau de TSH pour le corps d'un enfant

Lorsque la concentration de thyrotropine s'écarte de la norme, la glande thyroïde ne fonctionne pas correctement. Cela affecte le développement du corps, les capacités mentales de l'enfant. Si TSH dépasse la norme, les complications suivantes se produisent:

  • retard mental;
  • crétinisme;
  • manque de président indépendant;
  • malformations cardiaques;
  • rétention urinaire aiguë;
  • l'athérosclérose cérébrale;
  • obstruction intestinale;
  • retard dans le développement physique;
  • infarctus du myocarde.

Si la thyrotropine est significativement inférieure à la normale, la concentration d'hormones thyroïdiennes dans le sang augmente. Ceci est lourd de telles complications:

  • insomnie;
  • perte de poids rapide;
  • tachycardie;
  • insuffisance cardiaque;
  • hypertension intraoculaire;
  • cécité;
  • diabète thyrogène;
  • anorexie;
  • transpiration.

En raison d'une violation du métabolisme de l'eau, les enfants souffrent d'une soif constante et d'une miction abondante.

Comment normaliser les niveaux de TSH chez les enfants

Les principes de la thérapie sont déterminés par les causes de la fluctuation de la TSH. Si la cause profonde ne peut pas être éliminée, le traitement hormonal est limité. Il vise à restaurer les niveaux normaux d'hormones dans le corps..

Hyperthyroïdie

Pour réduire le niveau d'hormones contenant de l'iode, on utilise:

  • thérapie radioactive - l'apport d'iode radioactif, qui détruit une partie des cellules thyroïdiennes;
  • médicaments antithyroïdiens (propylthiouracile, mercazolil) - bloquent la synthèse de la tri- et tétraiodothyronine;
  • chirurgie - ablation d'une partie de la glande thyroïde, en raison de laquelle son activité sécrétoire diminue.

L'intervention chirurgicale n'est réalisée que dans les cas extrêmes. Les enfants de moins de 5 ans sont traités avec des médicaments. La durée du traitement dépend des causes de la maladie et varie de 1 à 2 mois à 6 à 7 ans.

L'opération est indiquée en l'absence d'effet de traitement médicamenteux. Dans 85% des cas, une thyroïdectomie subtotale est réalisée - ablation partielle de la glande.

Hypothyroïdie

Si la thyrotropine dépasse la norme, des mesures sont prises pour augmenter l'activité sécrétoire de la glande thyroïde. Les enfants reçoivent un traitement hormonal substitutif par la L-thyroxine. Si le taux de TSH ne descend pas en dessous de 40 mU / L, le traitement est arrêté à l'âge de 3 ans. Le traitement est repris si la T4 libre et totale tombe sous la normale. Cela indique une hypothyroïdie permanente..

Pour éviter tout écart de TSH par rapport à la norme, vous devez surveiller la nutrition de l'enfant, la consommation d'aliments contenant de l'iode. Si la famille a des parents atteints de maladies endocriniennes congénitales, il est conseillé de faire un dépistage néonatal immédiatement après la naissance de l'enfant.