Principal

Goitre

Progestérone pendant la grossesse: propriétés, taux par semaine

Si une femme devient une femme grâce aux œstrogènes - hormones féminines, elle devient alors mère à condition qu'il y ait une production suffisante de progestérone - une hormone sexuelle stéroïde. Pourquoi cette hormone est-elle si importante pour les femmes qui envisagent de trouver le bonheur de la maternité, quelles sont les fonctions de la progestérone pendant la grossesse et quelle devrait être sa concentration dans le sang?

Contenu:

De quoi l'hormone progestérone est-elle responsable??

Il est devenu possible d'étudier l'effet de la progestérone sur le corps humain grâce aux travaux de scientifiques. Dans les années 30 du siècle dernier, ils ont commencé à enquêter sur le corps jaune des ovaires, en essayant de trouver un moyen de contraception fiable..

C'est alors qu'ils ont découvert une substance vraiment capable de protéger contre les grossesses non désirées. Après avoir créé le premier médicament à base de progestatif, il a été constaté que ses propriétés contraceptives ne durent pas plus de 40 minutes.

Malgré le revers, les scientifiques ont pu établir que cette hormone est capable d'influencer le processus de conception et de grossesse. C'est alors que le progestatif a été renommé progestérone, ce qui signifie en latin «porter».

Dans le corps humain, la progestérone est produite par deux glandes endocrines:

  • glandes surrénales et ovaires chez les femmes;
  • glandes surrénales et testicules chez les hommes.

Bien que la progestérone soit produite chez les deux sexes, elle est la plus importante pour les femmes. Pas étonnant que cette hormone soit appelée hormone de grossesse. Dans chaque cycle menstruel, la concentration de l'hormone doit répondre à certains critères. Si, pour une raison quelconque, la progestérone diminue, un dysfonctionnement de la reproduction et la femme perd la capacité de concevoir.

Le cycle menstruel commence dans la phase folliculaire, lorsque l'endomètre est libéré de l'utérus, préparant tout pour la fixation de l'ovule fécondé. Pendant cette période, l'hormone est produite en quantités minimes..

Puis commence la phase d'ovulation, lorsque le corps jaune se forme dans l'ovaire, destiné à préparer le corps féminin à la conception. Cela commence à créer une hormone stéroïde.

Les niveaux de progestérone augmentent considérablement pendant la grossesse. Dans le même temps, il pousse régulièrement jusqu'à 16-17 semaines. Autrement dit, jusqu'à ce que la formation finale du placenta se produise, qui assumera la fonction de fournir au corps de la progestérone.

Quelles sont les fonctions de l'hormone

La concentration normale de progestérone est la plus importante dans les premiers stades de la grossesse. Cependant, la grossesse n'est pas le seul moment où les hormones affectent le corps de quelque manière que ce soit..

Il remplit également les fonctions suivantes:

  • agissant en combinaison avec d'autres hormones, il affecte la fonction des organes internes, y compris les systèmes digestif et immunitaire;
  • affecte le système nerveux et la masse musculaire;
  • contrôle la coagulation sanguine et les niveaux de glucose;
  • inhibe la croissance anormale du tissu glandulaire;
  • réduit les manifestations négatives du cycle menstruel et de la ménopause;
  • affecte les processus métaboliques;
  • supprime le système immunitaire pendant la grossesse, empêchant ainsi le rejet d'un ovule contenant un gène étranger pour la protéine du père.

Si, pour une raison quelconque, une femme est incapable de concevoir naturellement, de nombreuses femmes optent pour la fécondation in vitro. Dans ce cas, la progestérone est administrée à la femme enceinte par injection ou sous forme de pilule. Sinon, la concentration de cette hormone est inférieure à la normale, ce qui entraînera le rejet de l'embryon..

Fonctions de la progestérone pendant la grossesse

La progestérone en début de grossesse a les fonctions suivantes:

  • forme une couche de l'endomètre dans l'utérus, créant ainsi des conditions idéales pour le renforcement et le développement de l'œuf;
  • préparation des os, des ligaments et des tendons pour la naissance à venir;
  • détend les muscles lisses, empêchant l'avortement spontané;
  • forme le tissu fœtal et favorise la production d'hormones stéroïdes;
  • a un effet positif sur les glandes mammaires, favorisant la croissance du tissu glandulaire et le développement du colostrum.

Pour exclure le développement de conséquences imprévues, les femmes doivent surveiller le niveau de progestérone par semaine de grossesse. Si la concentration de l'hormone dans le sang n'augmente pas en fonction de la grossesse, il est nécessaire de consulter un médecin et de commencer à boire des médicaments à base d'un analogue synthétique de la progestérone. Il ne faut pas oublier que l'automédication est inacceptable. Seul un médecin peut vous dire exactement comment prendre des médicaments hormonaux afin d'éviter des conséquences désastreuses pour la santé de la femme enceinte et de son enfant..

Quand mesurer les niveaux de progestérone

Des tests sanguins pour déterminer la concentration hormonale peuvent être nécessaires si une femme enceinte est préoccupée par les symptômes qui indiquent une carence en progestérone.

Si vous êtes enceinte de plus de 40 semaines et qu'il n'y a pas de travail, il y a une possibilité de vieillissement du placenta. Cette condition est une réelle menace pour la santé et la vie du bébé. Dans ce cas, vous devrez également déterminer la concentration de progestérone, ce qui vous permettra d'évaluer l'état du placenta et, si nécessaire, de recourir à un accouchement chirurgical..

La concentration de progestérone dans le sang est déterminée à l'aide de tests de laboratoire sur le sang veineux. Pour déterminer le niveau normal de progestérone pendant la grossesse par semaine, une calculatrice spéciale vous aidera.

Taux de grossesse hebdomadaire

Du premier au deuxième - 12,1 à 18,3
Cinquième à sixième - 18,5 à 21,8
Septième à huitième - 20,2 à 23,6
Neuvième à dixième - 23,1 à 27,7
11 à 12 - 29,1 à 34,4
Treizième à quatorzième - 30,3 à 39,9
Quinzième à seizième - 39,1 à 55,6
Du dix-septième au dix-huitième - 34,4 à 59,4
Du dix-neuvième au vingtième - 32,9 à 59
Vingt et unième - vingt-deuxième - 44,3-69,1
Vingt-troisième - vingt-quatrième - 59,4-77,5
Vingt-cinquième - vingt-sixième - 62.1-87.2
Vingt-septième - vingt-huitième - 79,1-107,1
29 - 30 - 85.1-102.3
Trente et unième - trente-deuxième - 101,6-126,5
Trente-troisième - trente-quatrième - 105,8-119,8
Trente-cinquième - trente-sixième - 101,3-136,2
Trente-septième - trente-huitième - 112,1-147,1
Trente-neuvième - quarantième - 132,7-171,9

Il faut se rappeler que les standards indiqués dans le tableau de la progestérone par semaine de grossesse sont relatifs. Chaque grossesse est différente, et donc de légères déviations dans n'importe quelle direction n'indiquent toujours aucune pathologie.

Causes de faible progestérone

En vérifiant la progestérone semaine après semaine, si vous trouvez un écart à la baisse, vous n'avez pas besoin de paniquer. Comme mentionné ci-dessus, chaque organisme est différent, de sorte que les résultats de l'analyse ne peuvent être déchiffrés que par un spécialiste qualifié..

Un écart significatif à la baisse par rapport à la norme peut indiquer les conditions suivantes:

  • grossesse qui fait vieillir le placenta;
  • dysfonctionnement du placenta;
  • un avortement raté;
  • développement intra-utérin du fœtus;
  • la privation d'oxygène du fœtus;
  • grossesse extra-utérine;
  • processus inflammatoires dans les organes reproducteurs;
  • prendre des médicaments qui affectent la production de progestérone.

De faibles taux de progestérone pendant la grossesse provoquent souvent des fausses couches. Lorsqu'il n'y a pas assez d'hormones dans le corps, le corps ne peut pas se préparer au stress et s'efforce donc de se débarrasser du corps étranger. Si une femme est déjà enceinte, elle doit consulter un médecin qui déterminera les mesures à prendre pour maintenir la grossesse. Le début du traitement au début de la grossesse augmente considérablement son issue favorable..

Causes de la progestérone élevée

Un excès important de taux d'hormones peut indiquer une pathologie:

  • kyste du corps jaune;
  • grossesse molaire.

Cependant, une augmentation de la progestérone pendant la grossesse n'indique pas toujours la présence d'une pathologie. Les niveaux d'hormones augmentent avec certains médicaments. À l'exception de la pathologie, des taux élevés indiquent des grossesses multiples..

N'oubliez pas que le traitement hormonal substitutif ne convient pas à toutes les femmes, car il existe de nombreuses contre-indications à sa mise en œuvre, telles qu'une augmentation de la coagulation sanguine. Par conséquent, il est nécessaire de minimiser le risque de carence en progestérone..

Premièrement, la grossesse doit être planifiée. Avant de procéder au processus direct de conception, il est nécessaire de subir un examen complet, après avoir passé des tests pour le niveau d'hormones sexuelles dans le sang.

Il arrive que la progestérone se développe en fonction de la grossesse, puis gèle au même endroit. En l'absence de toute violation, le stress physique et émotionnel doit être éliminé, car il peut affecter négativement l'état général du corps et en particulier la concentration de progestérone dans le sang.

Le taux de progestérone en début de grossesse

Pendant la grossesse, des changements hormonaux se produisent dans le corps féminin. Chez les femmes enceintes, les indicateurs de progestérone peuvent fluctuer, ce qui entraînera une menace d'avortement spontané ou de pathologie dans le développement du fœtus.

Il sera possible d'éviter des conséquences désagréables grâce à une correction compétente, qui comprend la prise de préparations spéciales contenant de la progestérone micronisée artificielle ou naturelle.

Conclusion

  1. La progestérone est essentielle à la réussite de la conception, du portage et de l'accouchement..
  2. Vous pouvez déterminer le niveau de l'hormone grâce à l'hémotest.
  3. Avec une diminution de la concentration de progestérone, les femmes enceintes subissent une correction médicamenteuse.
  4. Lors de la prise de médicaments, des effets secondaires peuvent survenir, donc toute thérapie doit être effectuée sous la supervision d'un gynécologue.

Pourquoi avez-vous besoin de progestérone

La progestérone est une hormone stéroïde qui participe activement à des processus importants dans le corps des femmes et des hommes. Par exemple, il aide le cerveau en agissant comme un neurostéroïde.

Mais la progestérone participe également au travail du système reproducteur, assurant une fixation sûre sur les parois de l'utérus de l'embryon, le déroulement normal de la grossesse et la prévention de l'avortement spontané.

Attention! L'hormone est responsable de la régulation des cycles menstruels. Si une femme a de faibles taux de progestérone, il peut y avoir de gros problèmes de grossesse. La conception n'aura pas lieu en raison du manque d'ovulation.

La progestérone a également les fonctions suivantes:

  • affecte la beauté, ce qui est extrêmement important pour un public féminin;
  • assure la santé et l'élasticité de la peau;
  • inhibe ou, au contraire, accélère les changements corporels liés à l'âge;
  • fournit aux hommes et aux femmes une attirance sexuelle, etc..

Comment la quantité de progestérone est déterminée

Pour savoir quel est le niveau de progestérone chez une femme enceinte, il est nécessaire de procéder à des tests de laboratoire. Pour l'analyse, le patient devra faire un don de sang, que les spécialistes étudieront en utilisant la technique ELISA.

Combien de progestérone devrait être normal

Le niveau de l'hormone dans le sang des femmes enceintes est calculé par des techniciens de laboratoire à l'aide d'une formule simple. L'indicateur résultant en ng / ml est multiplié par 3,18 (pour chaque trimestre, il existe sa propre norme):

  1. Ovulation - 0,8 à 3,0.
  2. Premier - de 11,2 à 90,0.
  3. Deuxième - de 25,6 à 89,4.
  4. Troisième - de 48,4 à 422,5.

Qu'est-ce qu'une carence en progestérone et pourquoi

Une quantité insuffisante de l'hormone entraîne les conséquences suivantes:

  • problèmes d'implantation d'un ovule fécondé;
  • interruption spontanée de la grossesse;
  • insuffisance du corps jaune, etc..

Nombre élevé de progestérone, ce qu'ils disent

Avec des niveaux d'hormones surestimés chez une femme, des jumeaux, des triplés sont généralement détectés. La présence de jumeaux peut être déterminée dès la 15e semaine, car pendant cette période, chaque fœtus acquiert un placenta individuel.

Attention! Une concentration accrue de progestérone peut indiquer le développement de processus tumoraux. Un indicateur anormal révélé en début de grossesse indique la survenue d'un dérapage (vésicule biliaire).

Symptômes de carence

Une femme peut suspecter une diminution de la concentration de progestérone par des symptômes caractéristiques:

  • basse température (un thermomètre est inséré dans le rectum);
  • dépôt de graisse dans l'abdomen;
  • règles douloureuses;
  • sautes d'humeur;
  • léthargie, fatigue;
  • trouble du sommeil;
  • augmentation des cheveux gras;
  • l'apparition de l'acné, des taches de vieillesse;
  • gonflement, etc..

Attention! Chez la femme enceinte, une diminution des taux de progestérone se manifeste sous la forme de saignements rares, d'oligohydramnios / polyhydramnios, de douleurs lombaires.

Un excès d'hormone peut être suspecté par les symptômes:

  • migraine;
  • Fatigue extrême;
  • diminution de l'acuité visuelle;
  • apathie;
  • nausées Vomissements;
  • chute de cheveux;
  • gain de poids rapide, etc..

Que faire si la progestérone chute

Une diminution de la concentration de l'hormone est particulièrement dangereuse pour les femmes enceintes. Lorsque cela se produit au cours du premier trimestre, le risque de fausse couche est élevé. Pour éviter les tristes conséquences, les patients subissent une correction médicamenteuse du niveau de progestérone.

Comment réparer une carence et un excès de progestérone

Pour augmenter la concentration de l'hormone, les femmes enceintes se voient prescrire des médicaments spéciaux:

  1. Comprimés d'endométrine, Dyufaston, Utroezhstan.
  2. Complexes de vitamines et minéraux, y compris B6, zinc, magnésium.
  3. Antispasmodiques, par exemple, comprimés de papavérine, No-shpy.
  4. La nutrition est en cours d'ajustement. Refus des aliments gras et frits, des muffins, des confiseries. La quantité de glucides et de protéines est limitée. La préférence devrait être donnée aux épinards, aux produits laitiers, aux graines de citrouille, au maquereau.

Attention! Avec une concentration élevée de progestérone chez la femme enceinte, le traitement n'est pas effectué.

Il est conseillé aux patients de prendre des sédatifs, des laxatifs naturels, des promenades à l'air frais, normaliser le sommeil et le repos. Au deuxième trimestre, des médicaments Curantil et Actovegin, des antispasmodiques et des vitamines B peuvent être prescrits.

Est-il dangereux de prendre de la progestérone

Tous les médicaments doivent être utilisés uniquement pour les prescriptions médicales. En ce qui concerne les médicaments à base de progestérone, à forte concentration en hormone, il existe certains risques pendant les quatre premiers mois de la grossesse:

  • malformations fœtales;
  • fausse couche;
  • malnutrition de l'ovule.

Hemotest pour la progestérone pendant la grossesse

En cas de suspicion de problèmes de grossesse, les patientes subissent un test spécial. Avec son aide, les gynécologues sont en mesure de déterminer s'il existe de réelles menaces pour le fœtus en développement..

Hemotest est prescrit pour de telles conditions pathologiques:

  • utilisation à long terme de médicaments contenant des hormones;
  • a fait une fausse couche;
  • FIV effectuée plus tôt;
  • l'apparition d'un écoulement sanglant, des douleurs dans la partie inférieure du péritoine.

Comment se faire tester

Vous devez vous rendre au laboratoire le matin à jeun. Le dernier repas avant l'échantillonnage du matériel biologique ne doit pas avoir lieu plus tard que 9 heures. Il est interdit de prendre des boissons alcoolisées, des médicaments (sauf les vitaux).

Attention! Lors de la planification d'une grossesse, l'analyse est effectuée à 21-23 jours du cycle menstruel, avec des règles rares, le matériel biologique est prélevé à partir du 15ème jour.

Raisons pour lesquelles il ne pousse pas

Si la concentration de progestérone dans le sang d'une femme enceinte n'augmente pas, cela signifie qu'elle subit des processus pathologiques:

  • le fœtus a gelé;
  • risque de fausse couche;
  • violation de la formation du placenta;
  • grossesse extra-utérine.

Qu'est-ce qui menace s'il tombe au premier trimestre

Si la femme enceinte commence à diminuer la concentration de l'hormone, elle devra faire face à la menace d'une fausse couche, accompagnée de symptômes caractéristiques:

  • frottis de sécrétions;
  • sensations douloureuses dans la partie inférieure du péritoine;
  • faiblesse générale;
  • vertiges;
  • lourdeur dans le bas de l'abdomen, etc..

Progestérone pendant la grossesse

Pour cette catégorie de patients, les gynécologues prescrivent des injections / comprimés:

  • Utrozhestan;
  • Duphaston;
  • Ingesta;
  • Endométrine, etc..

Injections précoces

Les injections intramusculaires de progestérone sont indiquées pour les femmes enceintes présentant un risque d'avortement spontané. Avec leur aide, il est possible de réduire le tonus utérin, pour empêcher le développement du processus de rejet d'embryon..

Comprimés

Des études cliniques ont confirmé la sécurité de Duphaston et d'Utrozhestan fournis aux chaînes de pharmacies sous forme de comprimés. Ils sont prescrits pour de telles pathologies:

  • la menace de fausse couche;
  • fausse couche chronique;
  • insémination artificielle;
  • forme immunitaire d'infertilité;
  • faible concentration d'hormones.

Effet sur le fœtus

Si le patient prend de la progestérone à la dose prescrite par le gynécologue, l'embryon en développement ne souffrira pas. De tels médicaments, par exemple Duphaston, Utrozhestan, aident à maintenir la grossesse.

Effets secondaires

Chaque médicament a des contre-indications et peut provoquer le développement de symptômes et de complications désagréables. Les médicaments à base de progestérone ont également un certain nombre de contre-indications:

  1. Léthargie.
  2. La migraine apparaît.
  3. La somnolence augmente.
  4. La tête commence à tourner.
  5. La peau peut jaunir..
  6. Des réactions allergiques se produisent.
  7. Il y a une sensation de brûlure, des démangeaisons dans le vagin.
  8. On observe un écoulement d'une structure huileuse.

Symptômes de surdosage

Si la dose de progestérone autorisée est dépassée, les patients présenteront des symptômes désagréables:

  • la nausée;
  • vertiges;
  • faiblesse sévère;
  • bâillonnement.

Attention! En cas de surdosage, il est nécessaire de réduire la quantité de progestérone. Pour éviter les conséquences désagréables, les médecins recommandent de prendre le médicament avant le coucher..

Comment se passe l'annulation

Les femmes enceintes seules ne doivent pas arrêter de prendre de la progestérone. Sous la supervision de spécialistes, la posologie est progressivement réduite. Au départ, tous les trois à cinq jours, la portion quotidienne est réduite d'un demi-comprimé. Dans le même temps, les gynécologues contrôlent de tels moments:

  • état du placenta;
  • tonus utérin;
  • position fœtale.

Attention! Pendant la période de sevrage de la progestérone, les femmes enceintes doivent régulièrement donner du sang pour déterminer le niveau de l'hormone et subir une échographie matérielle. Ces mesures sont prises pour identifier en temps opportun la menace de fausse couche..

Sinon, comment la grossesse est-elle réglementée au stade initial?

Pendant la gestation, en particulier, aux premiers stades, le niveau d'hormones commence à fluctuer activement. Dans cette catégorie de patients, divers changements sont enregistrés:

  • il n'y a pas de flux menstruel;
  • le travail de la glande pituitaire devient plus intense, ce qui supprime le processus de génération de LH et de FSH;
  • la maturation des cellules germinales ne se produit pas;
  • augmente la production de prolactine, nécessaire à la production de lait maternel.

Attention! Le niveau des éléments nécessaires à la fonctionnalité des glandes surrénales et thyroïdiennes augmente progressivement. Leur concentration normale garantit un développement sain de l'embryon, une gestation simple et une naissance rapide.

HCG et grossesse précoce

À un stade précoce, il peut être difficile de déterminer la présence d'une grossesse, y compris des grossesses multiples. Pour confirmer ou réfuter le diagnostic, les patients reçoivent une analyse de hCG. Le résultat vous permettra d'identifier la présence d'une grossesse et de calculer le terme avec une précision allant jusqu'à une semaine.

Attention! L'indice hCG permet aux spécialistes de déterminer si le fœtus présente des anomalies de développement. Mais l'analyse permet également d'identifier une grossesse extra-utérine, grâce à laquelle les risques de rupture des trompes de Fallope et de décès sont considérablement réduits pour les patientes..

En savoir plus sur l'estradiol

Cette substance, générée par les ovaires, est responsable de la formation dans le corps féminin:

  • système reproducteur;
  • désir sexuel;
  • les contours de la figure;
  • cycle menstruel.

Pendant la grossesse, le corps d'une femme a besoin d'estradiol, de sorte que le placenta se joint au processus de production de l'hormone. L'élément favorise la croissance systématique du corps de l'utérus, assure la circulation sanguine complète nécessaire à la nutrition de l'embryon.

Si, avant ou au début de la grossesse, la patiente a pris un excès de poids, les tissus adipeux participeront également à la génération d'estradiol..

Les fluctuations des paramètres d'une substance peuvent provoquer des processus pathologiques:

  1. Rétrogradation. Problèmes de membrane fœtale, malnutrition, manque d'oxygène, avortement spontané.
  2. Promotion. L'excitabilité nerveuse augmente.

Quelles hormones doivent être contrôlées

Parallèlement à la progestérone, les femmes enceintes doivent faire un don de sang pour contrôler le taux:

  • estriol (libre);
  • prolactine;
  • inhibine (A);
  • lactogène (placentaire);
  • insuline;
  • les hormones thyroïdiennes T4, T3, TSH;
  • testostérone.

Progestérone pendant la grossesse: taux d'hormones normaux et écarts par rapport à celui-ci

Brève information sur l'hormone

L'hormone sexuelle d'origine stéroïde, la progestérone, est présente dans le corps tant chez l'homme que chez la femme, mais c'est dans le corps féminin qu'elle joue le rôle le plus important - l'apparition et le maintien de la grossesse. Les mécanismes de mise en œuvre de cette fonction sont variés et dépendent largement du niveau de l'hormone dans le sang, ainsi que de l'état général du corps..

En cas de détection d'une augmentation ou d'une diminution du niveau de cette substance, il est possible de prescrire un traitement spécifique dont la mise en œuvre réussie affectera le déroulement de la grossesse. Et pour les couples qui ne peuvent concevoir d'enfant pendant longtemps, un test de progestérone est tout d'abord nécessaire.

Chez la femme, l'hormone est synthétisée dans le corps jaune des ovaires, des glandes surrénales et pendant la grossesse - dans le complexe fœtoplacentaire.

En savoir plus sur les fonctions de la progestérone

Les principales fonctions de cette connexion sont les suivantes.

  1. Préparation mensuelle de l'utérus pour l'implantation de l'ovule et pendant la fécondation - la transition de l'endomètre à la phase sécrétoire.
  2. En raison de la sécrétion élevée de mucus et de la formation d'un bouchon muqueux dans le col de l'utérus, l'utérus est protégé de la pénétration de microbes ou de spermatozoïdes dans celui-ci pendant que l'ovule fécondé est dans le tube.
  3. Lorsque l'ovule atteint la cavité utérine, la progestérone crée les conditions pour son implantation et son développement ultérieur.
  4. À ce stade, le rejet d'embryons est possible, car il est étranger aux cellules tissulaires de la mère. Mais la progestérone abaisse la réponse immunitaire et empêche le rejet.
  5. L'utérus est un muscle qui peut se contracter et se tonifier, ce qui peut nuire à la grossesse, en particulier aux premiers stades. La progestérone réduit l'influence des systèmes nerveux et humorale sur l'utérus, ce qui empêche son activité contractile excessive.
  6. La progestérone affecte également le développement des glandes mammaires, mais empêche également la production de lait pendant la grossesse. C'est la diminution de cette substance après l'accouchement qui conduit au début de la lactation chez la femme..
  7. Avant l'accouchement, la progestérone commence à diminuer, ce qui est l'un des facteurs de la résolution réussie de la grossesse..

Le processus le plus important d'implantation d'embryons dans la paroi utérine dépend entièrement de la concentration de progestérone dans le corps de la femme à l'heure actuelle. Un changement de son niveau, en particulier une diminution, peut provoquer des tentatives infructueuses répétées de tomber enceinte.

Un autre nom de la progestérone est l'hormone de grossesse. Et il l'a reçu non par hasard, mais grâce à sa capacité à soutenir le corps de la mère pendant toute la durée de la grossesse et à stimuler le travail. L'hormone a tendance à augmenter constamment pendant la gestation et ses fluctuations à tout stade de la grossesse sont dangereuses pour la femme enceinte et le bébé. Le taux de progestérone dépend non seulement de l'âge gestationnel, mais également du nombre de fœtus.

Analyse du niveau de progestérone

La progestérone pendant la grossesse peut être déterminée en faisant un don de sang pour la recherche en laboratoire à la clinique prénatale. Le contrôle de la progestérone est particulièrement nécessaire dans les premiers stades. Pour interpréter les résultats, vous pouvez vous fier aux indicateurs suivants:

  • I trimestre –14,9–108 nmol / l;
  • Trimestre II - 61,7-159 nmol / l;
  • Trimestre III - jusqu'à 508 nmol / l.

La progestérone a normalement tendance à augmenter constamment, et plus la période de gestation est longue, plus le niveau d'hormones est élevé, respectivement. Dans le cas où une fille se tourne vers un médecin qui a des antécédents d'irrégularités menstruelles, d'avortement spontané ou d'incapacité prolongée à concevoir, le médecin peut suggérer de surveiller le niveau de ce stéroïde pendant des semaines..

Si une fille enceinte a des indications pour déterminer le niveau de progestérone, vous pouvez donner du sang quel que soit l'âge gestationnel. Lors de la préparation de l'analyse, il est nécessaire d'exclure les aliments gras et farineux de l'alimentation en 24 heures, de ne pas être nerveux, de bien dormir et de venir à la clinique tôt le matin à jeun. Il est permis de boire de l'eau plate.

Tout écart du taux de progestérone pendant la grossesse par rapport aux valeurs moyennes est la raison pour laquelle il faut demander conseil à un obstétricien-gynécologue

Faible progestérone dans les tests: qu'est-ce que cela signifie

Un faible taux de progestérone dans les premiers jours de la grossesse peut entraîner son interruption, il est donc très important de ne pas manquer ce moment et de consulter un médecin à temps. Souvent, un changement du taux de progestérone vers une diminution par rapport aux valeurs normales aux premiers stades de la gestation s'accompagne des symptômes suivants:

  • écoulement sanglant;
  • douleurs abdominales basses, similaires aux douleurs menstruelles, mais moins intenses;
  • oligohydramnios ou polyhydramnios, détectés par ultrasons.

Une faible concentration de progestérone dans le sang peut être causée par un certain nombre de raisons, notamment le respect d'un régime strict par la femme enceinte, un stress et une anxiété constants, des maladies des organes génitaux, une pathologie de la glande thyroïde et d'autres organes endocriniens et de mauvaises habitudes. Tous ces facteurs doivent être exclus au stade de la planification de la grossesse..

Niveaux élevés de progestérone pendant la grossesse

Une progestérone supérieure à la normale n'est pas toujours un indicateur d'un processus pathologique dans le corps. Si une fille porte des jumeaux, des triplés, le niveau d'hormones dépassera les valeurs standard. Mais avec une grossesse unique, une progestérone élevée peut indiquer:

  1. sur les tumeurs surrénales hormono-dépendantes;
  2. dérive kystique;
  3. kyste de l'ovaire;
  4. tumeurs ovariennes;
  5. cirrhose du foie.

Si une femme a une progestérone élevée, le médecin prescrit un examen complet pour exclure le développement de toute pathologie dans le corps. Recommandé pour l'échographie du foie, des reins, des tests sanguins biochimiques, ainsi que pour la consultation d'un oncologue et d'un endocrinologue.

Une progestérone élevée est beaucoup moins courante qu'une progestérone faible. Un tel écart se manifeste par les symptômes suivants:

  • gain de poids rapide;
  • toxicose sévère en début de grossesse;
  • gonflement;
  • augmente la pression artérielle;
  • maux de tête, migraines;
  • sautes d'humeur fréquentes, agressivité;
  • larmoiement excessif, dépression, apathie;
  • l'apparition de problèmes de peau, tels que séborrhée grasse, acné.

Une femme peut percevoir plusieurs de ces symptômes comme une manifestation courante de changements hormonaux pendant la grossesse, mais avec des taux de progestérone normaux, ces symptômes ne doivent pas être présents ou peuvent être légers..

Traitement

Pour une grossesse et un accouchement normaux, les taux de progestérone doivent se situer dans les limites normales. Si, lors de l'examen, le médecin révèle ses écarts dans un sens ou dans un autre, alors la femme enceinte se verra prescrire un traitement.

Que la progestérone dans le sang soit augmentée ou diminuée, il sera nécessaire de suivre plusieurs recommandations qui contribueront à la normalisation du taux hormonal.

Tout d'abord, la patiente devra changer son mode de vie et revoir son alimentation. Les situations stressantes doivent être évitées, la routine quotidienne doit être normalisée, le sommeil doit être d'au moins 8 heures par jour et il est nécessaire de s'endormir au plus tard à 23 heures. Le régime alimentaire doit être équilibré, contenir une quantité suffisante de protéines et de graisses. Si nécessaire, vous pouvez contacter un nutritionniste qui sélectionnera un régime individuel adapté à une situation spécifique..

Deuxièmement, s'il est difficile d'éviter le stress dans la vie, par exemple, si le patient a un chagrin dans la famille, des sédatifs doux à base de plantes peuvent être prescrits. Ils n'auront pas d'effet négatif sur le fœtus, mais dans une certaine mesure, ils peuvent contribuer à la normalisation des taux de progestérone..

Troisièmement, nous ne devons pas oublier l'activité physique. Oui, il y a beaucoup de restrictions pendant la grossesse, et une femme enceinte devrait exclure les exercices de force et les charges cardio. Mais rester à la maison tout le temps et limiter ses activités est également dangereux. Marche, baignade dans la piscine, sports de groupe spéciaux pour les femmes enceintes sont recommandés.

Le traitement des affections associées à une altération des taux de progestérone pendant la grossesse doit être sous la stricte surveillance d'un médecin

Un traitement médicamenteux avec un faible taux de progestérone peut être effectué à la fois en ambulatoire et à l'hôpital. Tout dépend de la situation spécifique, mais le plus souvent, les médecins sont réassurés et mettent le patient en conservation jusqu'à ce que le taux d'hormones revienne à la normale. Dans cette situation, des médicaments contenant de la progestérone ou ses analogues synthétiques sont prescrits..

Pour stimuler la production de progestérone endogène, des préparations contenant de la vitamine B6, du magnésium et du zinc peuvent être prescrites. Avec une activité spastique excessive de l'utérus, des antispasmodiques sont utilisés.

Des niveaux élevés de l'hormone pendant la grossesse ne nécessitent généralement pas de traitement médical ciblé, car l'augmentation peut être associée à des conditions médicales spécifiques. Dans une telle situation, les médecins organisent une consultation et décident du traitement à prescrire..

La détection en temps opportun des violations du niveau de progestérone et l'orientation vers un spécialiste sont la clé d'une grossesse et d'un accouchement réussis. Si le médecin recommande un test de laboratoire, ne refusez pas, car il vaut toujours mieux prévenir que guérir. Mais même si une violation de sa concentration est révélée, vous ne devriez pas paniquer - il existe de nombreuses façons de normaliser le niveau de progestérone sans nuire à l'enfant et à la future mère. N'oubliez pas qu'un mode de vie sain, une alimentation équilibrée et un manque de stress jouent un rôle important dans le maintien des niveaux d'hormones à des niveaux optimaux..

Le taux de progestérone pendant la grossesse

La progestérone est considérée comme une hormone féminine qui favorise la grossesse et la réussite de la grossesse. Mais dans une petite mesure, il est également présent dans le corps d'un homme, car une partie est produite par les glandes surrénales. Le taux de progestérone chez un homme adulte est compris entre 0,32 et 0,64 nmol / L. Dans le corps féminin, il est beaucoup plus élevé, car il est également produit par les ovaires. Cependant, sa quantité change constamment, ce qui dépend de la phase du cycle menstruel et surtout du fait qu'une femme est enceinte ou non..

Progestérone pendant la grossesse

Chaque fois après l'ovulation (c'est-à-dire après qu'un ovule mature a quitté le follicule en prévision d'une rencontre avec le sperme), un corps jaune se forme dans l'ovaire. Si la grossesse ne se produit pas, elle meurt après 12 à 14 jours, ce qui est marqué par le début des règles. Le corps jaune produit l'hormone progestérone, par conséquent, pendant l'ovulation, sa quantité augmente 10 fois, atteignant un maximum dans la phase lutéale. En cas de conception, la production de progestérone se poursuit et le niveau de cette hormone augmente. Pourquoi cela arrive-t-il?

Sans une quantité suffisante de progestérone, la fécondation, d'une part, ne peut pas avoir lieu, et d'autre part, l'ovule ne peut pas être implanté. Par conséquent, la conception ne se produit pas du tout ou se termine par une fausse couche spontanée. Pour éviter que cela ne se produise, le corps (ou plutôt, comme nous l'avons déjà dit, le corps jaune) commence à produire activement une hormone féminine.

La progestérone "reconstruit" le corps féminin d'une nouvelle manière, créant les conditions les plus favorables pour la conception et la mise au monde d'un enfant. Ainsi, les muscles de l'utérus cessent de se contracter, il devient plus élastique et l'utérus lui-même se prépare à une croissance intensive. Les glandes mammaires changent en préparation de la production de lait. La sécrétion de sébum est activée. En outre, sous l'influence de la progestérone, le travail du système nerveux d'une femme enceinte peut être corrigé, ce qui la prépare à une attitude calme et la prépare à la maternité..

Niveaux de progestérone pendant la grossesse

Ainsi, si l'ovule est fécondé et que le corps jaune continue de fonctionner, le niveau de progestérone dans le corps de la femme augmentera inévitablement. Ce processus se poursuit tout au long de la grossesse. Mais au cours des 3,5 premiers mois, l'hormone est produite par le corps jaune, puis (à partir de la semaine 16) par le placenta, qui à ce moment-là sera complètement formé et transférera toutes les responsabilités sur lui-même.

Le taux de progestérone pendant la grossesse

La progestérone est appelée hormone de grossesse, bien qu'elle soit également synthétisée dans le corps des femmes non enceintes. En 1900, on a découvert que l'ovule ne se développait pas dans l'utérus si l'ovaire n'avait pas de corps jaune (une glande temporaire qui produit de la progestérone). En 1934, les scientifiques ont déterminé la formule de l'hormone et l'ont nommée cétone stéroïde progestative. C'est à partir de fragments de ces mots que se forme le terme progestérone..

Fonctions pendant la grossesse

Les récepteurs de cette hormone se trouvent dans de nombreux organes et tissus: endomètre, myomètre, ovaires, corps jaune, glandes mammaires. On les trouve également dans les poumons, le pancréas, les bronches, l'endothélium vasculaire et le tissu osseux. Par conséquent, presque tous les organes réagissent aux changements de concentration de progestérone dans le sang..

Pendant la gestation, la progestérone:

  • stimule la croissance des glandes mammaires;
  • bloque la lactation;
  • inhibe les réactions immunitaires de rejet de l'ovule;
  • réduit la contractilité de l'utérus et empêche la naissance prématurée;
  • assure une fonction de «verrouillage» du col de l'utérus, protégeant le fœtus des influences extérieures.

Formation de progestérone

Dans la période initiale après la conception, la progestérone est formée par le corps jaune. C'est une glande temporaire qui se forme dans l'ovaire, là où se trouvait le follicule de l'ovule. Le corps jaune se forme à chaque cycle menstruel, que la fécondation ait eu lieu ou non. Mais si cela ne s'est pas produit, le corps jaune est réduit. Si la conception a eu lieu, l'hormone hCG est libérée, ce qui soutient la glande temporaire. En conséquence, il fonctionne pendant une longue période - jusqu'à ce que le placenta se forme et assume la responsabilité de produire de la progestérone.

La période pendant laquelle il y a un changement de la source principale de l'hormone de grossesse est appelée changement lutéo-placentaire. À ce moment, la quantité de progestérone dans le sang diminue. C'est pourquoi c'est lors du changement lutéo-placentaire que l'on observe le plus grand nombre d'avortements spontanés (de 6 à 9 semaines).

À l'avenir, la progestérone est produite par le placenta pendant la grossesse. La majeure partie va dans le sang de la mère, de sorte que le niveau de l'hormone augmente considérablement. Une petite proportion de cette substance reste dans les tissus du fœtus - la progestérone est utilisée comme substrat pour la formation d'hormones stéroïdes dans le cortex surrénalien. La biosynthèse placentaire atteint 250-300 mg par jour.

Normes

Pendant la grossesse, la progestérone dans le sang augmente constamment. Déjà au 1er trimestre, sa concentration peut atteindre 80-140 mmol / l, puis elle ne fait qu'augmenter. Le nombre de métabolites de cette hormone augmente également de manière significative: les neurostéroïdes, appelés allopregnanolone et prégnénolone. Ce sont des agonistes (stimulants) de l'acide gamma-aminobutyrique, ils ont donc des effets sédatifs et anti-anxiété..

Le taux de progestérone pendant la grossesse par semaine est indiqué dans le tableau:

Le taux de progestérone pendant la grossesse
L'âge gestationnel
(semaines)
Niveau de progestérone
(ig / ml)
Niveau de progestérone
(nmol / l)
1212 - 18,238,15 - 57,8
5 - 618,6 - 21,759,1 - 69
7 - 820,3 - 23,564,8 - 75
9 - 1023 - 27,673,1 - 88,1
11 - 1229 - 34,592,1 - 110
13 - 1430,2 - 4096 - 127,2
15 - 1639 - 55,7124 - 177,1
17 - 1834,5 - 59,5111 - 189
19 - 2038,2 - 59,1121,7 - 187,8
21 - 2244,2 - 69,2140,6 - 220
23 - 2459,3 - 77,6188,9 - 247,1
25 - 2662 - 87,3197,2 - 277,8
27 - 2879 - 107,2251,2 - 340,9
29 - 3085 - 102,4270,2 - 326
31 - 32101,5 - 126,6323,1 - 402,8
33 - 34105,7 - 119,9336,3 - 381,4
35 - 36101,2 - 136,3Z21,7 - 433,1
37 - 38112 - 147,2356,1 - 468,1
39 - 40132,6 - 172421 - 546

Un déficit en progestérone au cours des 2e et 3e trimestres ne se produit pratiquement pas. Le placenta fait face à sa fonction et fournit au corps cette substance au maximum. Dans le même temps, au 1er trimestre, l'hormone n'est souvent pas suffisante. Pour éviter une perte périnatale, ces femmes doivent le recevoir sous forme de médicaments..

Effet sur le système nerveux central

Une augmentation de la production de progestérone provoque un changement dans le comportement d'une femme, son état psychologique. Ceci est facilité non pas par l'hormone elle-même, mais par ses métabolites: l'alloprégnanolone et la prégnénolone. Le plus souvent, ils présentent des propriétés sédatives, provoquant:

  • somnolence;
  • anxiété réduite.

Mais ces mêmes substances peuvent provoquer des effets opposés: agressivité, irritabilité, insomnie. Une augmentation de la formation d'allopregnanolone explique non seulement des changements dans le comportement d'une femme enceinte, mais également certains symptômes du syndrome prémenstruel.

Que faire en cas de panne?

Si un corps jaune pleinement fonctionnel ne se forme pas dans l'ovaire, il n'y a pas assez de progestérone. Cela conduit à une grossesse manquée ou à une fausse couche entre les semaines 6 et 9. Le manque de progestérone est appelé insuffisance du corps jaune ou insuffisance lutéale. Elle peut être compensée par une hormonothérapie..

Les médicaments sont principalement utilisés:

  • progestérone micronisée - utilisée par voie intravaginale ou sublinguale (absorbée sous la langue), rarement prise par voie orale;
  • dydrogestérone - un analogue synthétique de la progestérone, particulièrement efficace en cas d'altération de la sensibilité de l'appareil récepteur de l'endomètre.

Ces médicaments sont toujours utilisés dans les cas où la grossesse est survenue à la suite de l'utilisation de technologies de procréation assistée (FIV, induction médicamenteuse de l'ovulation). Avec la stimulation hormonale de la maturation des ovocytes dans les ovaires, plusieurs corps jaunes peuvent se former, mais ils sont souvent défectueux et ne sont pas en mesure de répondre pleinement aux besoins du corps d'une femme enceinte en progestérone. Par conséquent, ils reçoivent tous des médicaments préventifs. Les médicaments de phase lutéale réduisent le risque d'avortement spontané.

Drogues

Le problème de l'utilisation de la progestérone sous forme de médicaments est sa faible biodisponibilité. Il est mal absorbé dans l'intestin lorsqu'il est pris par voie orale, ainsi qu'en cas d'administration sublinguale et vaginale. Il existe une solution d'huile pour injection, mais les injections quotidiennes, nécessaires pendant une longue période, altèrent la tolérance au traitement.

Le problème a été résolu en 1961. Durant cette période, un analogue synthétique de la progestérone est apparu: la dydrogestérone, qui est encore largement utilisée. Il est produit sous le nom commercial Dufaston.

En 1980, la technologie de micronisation de la progestérone a été découverte. Aujourd'hui, ces médicaments sont largement utilisés pour soutenir la deuxième phase du cycle (Utrozhestan, Prajisan). Aujourd'hui, la progestérone micronisée, encapsulée dans des supports de liposphère, est utilisée dans les comprimés et gels vaginaux. Certaines formes posologiques se dissolvent sous la langue. Moins fréquemment, l'administration orale est utilisée, mais des études ont montré qu'avec cette méthode d'administration, la biodisponibilité des médicaments est plus faible (moins de progestérone entre dans la circulation sanguine).

La progestérone est l'hormone la plus importante, sans laquelle il est impossible de concevoir un enfant ou de porter une grossesse. La carence en cette substance est la deuxième cause la plus fréquente de fausse couche après des mutations génétiques et chromosomiques chez les embryons. La concentration de l'hormone augmente pendant la gestation, atteignant un maximum au 3ème trimestre. Si cela ne suffit pas au 1er trimestre, la carence peut être reconstituée à l'aide de médicaments contenant une hormone naturelle sous forme micronisée ou ses analogues synthétiques.

Quel est le taux de progestérone chez la femme pendant la grossesse

La norme de progestérone pendant la grossesse par semaine dans le tableau est des données sur le niveau acceptable de l'hormone par semaines de la conception à l'accouchement. Si les analyses montrent que la quantité de substance est significativement différente de la quantité autorisée, le gynécologue prescrit un traitement compensatoire à la femme.

Qu'est-ce que la progestérone

La progestérone est une hormone stéroïde. Dans le corps d'une femme, il joue un rôle clé dans le port et la naissance d'un enfant. Le nom même de l'hormone traduit du latin signifie «porter». La progestérone contrôle le cycle menstruel, la santé et l'élasticité de la peau.

Comment cela affecte la grossesse

La production de progestérone commence lorsque l'ovule se déplace de l'ovaire à travers les trompes de Fallope jusqu'à l'utérus. L'ovule contient du matériel génétique étranger au corps de la femme. Si le système immunitaire n'est pas préparé, le corps rejettera l'œuf. L'hormone affecte la transmission de l'excitation nerveuse entre les fibres et empêche les muscles de l'utérus de se contracter spontanément. Cela réduit le risque de rejet d'embryons. Dans le contexte d'une concentration accrue de l'hormone, la fixation de l'ovule à la paroi interne de l'utérus est facilitée.

La progestérone est responsable de la croissance de l'utérus avec le développement du fœtus et prépare les glandes mammaires à la lactation. Il affecte le ramollissement des muscles pelviens et des ligaments avant l'accouchement.

Sous l'influence de la progestérone, le mouvement des aliments à travers les intestins ralentit pour que l'organisme ait le temps d'en extraire un maximum de vitamines, de minéraux et de nutriments. L'appétit de la femme enceinte se forme également sous l'influence de la progestérone..

L'hormone ralentit le taux de réaction des femmes enceintes, elles deviennent somnolentes, distraites, cela aide à ne pas se concentrer sur un stress inutile et des émotions fortes, augmente la résistance au stress.

Avec des niveaux d'hormones normaux, la grossesse se déroule sans complications.

Comment et pourquoi sont-ils testés pour la progestérone?

Le niveau de progestérone est déterminé par un test sanguin pour cette hormone. Pour que rien ne fausse le résultat de l'analyse, les gynécologues recommandent de s'y préparer:

  • limiter l'activité physique;
  • ne prenez pas après le diagnostic du matériel, après l'échographie;
  • prendre l'estomac vide;
  • si possible, ne prenez aucun médicament quelques jours avant le test, si le médicament ne peut être interrompu,
  • en informer le médecin et l'assistant de laboratoire.

Lorsque les médecins commandent une analyse:

  • au stade de la planification de la grossesse, pour établir l'heure exacte de l'ovulation;
  • dans le traitement de l'infertilité;
  • avec la menace d'une fausse couche;
  • si vous soupçonnez une grossesse gelée;
  • si vous soupçonnez une grossesse extra-utérine;
  • si une pathologie du placenta d'une femme enceinte est trouvée pour surveiller son état;
  • avant la plantation d'embryons avec FIV et après son transfert;
  • en cas de kystes, des tumeurs se trouvent sur l'utérus, les ovaires;
  • après un traitement avec des médicaments à base de progestérone pour contrôler l'état de la femme.

Taux de progestérone par semaine de grossesse

Normalement, plus la période de gestation est longue, plus le taux d'hormone dans le sang est élevé..

Selon le laboratoire, la concentration de progestérone est mesurée en unités de:

  • nanogrammes par millilitre (ng / ml);
  • nanomole par litre (nmol / litre).

Au cours du premier mois, les niveaux d'hormones augmentent lentement. Le taux d'accumulation augmente progressivement.

Progestérone normale en début de grossesse dans le tableau:

Période de grossesse (en semaines)Taux (en ng / ml)Taux (en nmol / litre)
1-212,0-18,2038,15-57,80
5-618,60-21,7059.10-69.0
7-820h30-23h5064.80-75.0
9-1023,0-27,6073.10-88.10
11-1229,0 à 34,5092,10-110,0

Le taux de progestérone de 13 à 40 semaines de grossesse:

Période de grossesse (en semaines)Taux (en ng / ml)Taux (en nmol / litre)
13-1430,20-40,096,0-127,20
15-1639,0 à 55,70124,0-177,10
17-1834,50-59,50111,0-189,0
19-2038,20-59,10121,70-187,80
21-2244,20-69,20140,60-220,0
23-2459,30 à 77,60188,90-247,10
25-2662,0-87,30197.20-277.80
27-2879,0-107,20251,20-340,90
29-3085,0-102,40270,20-326,0
31-32101,50-126,60323.10-402.80
33-34105,70-119,90336,30-381,40
35-36101,20-136,30321.70-433.10
37-38112,0-147,20356.10-486.10
39-40132,60-172,0421,0-546,0

Si la date exacte de la conception n'est pas établie, il est pratique d'utiliser un autre tableau, qui indique les normes de l'hormone par trimestre. Les médecins utilisent à la fois le tableau hebdomadaire et le tableau des taux trimestriels..

Progestérone pendant la grossesse dans le tableau (normes pour les trimestres):

Trimestre de grossesseTaux (en nmol / litre)
Première38-70
Seconde96-247
Troisième197-546

Raisons de l'écart par rapport à la norme

Avec un écart significatif des indicateurs d'analyse par rapport aux normes tabulaires, le médecin prescrit des tests et des examens supplémentaires pour en déterminer les raisons. Après avoir identifié le problème, un traitement est prescrit.

Si le niveau est inférieur à la normale

Avec de faibles niveaux d'hormone, il est difficile pour le blastocyte de se fixer normalement à la paroi utérine. Même si cela se produit, de faibles niveaux d'hormone ne sont pas en mesure de retenir les contractions utérines, ce qui conduit souvent à une fausse couche. Il est possible de tomber enceinte avec de faibles taux de progestérone, mais les médecins auront besoin d'aide pour maintenir la grossesse.

Le manque de progestérone en fin de grossesse suggère que la place du bébé est mal formée. S'il n'y a pas de dynamique dans la croissance de l'hormone, le risque de saignement utérin et de fausse couche augmente.

De faibles taux de progestérone sont observés avec des taux élevés d'œstrogènes et chez les femmes présentant un dysfonctionnement ovarien.

Une diminution de la progestérone indique un risque de retard de croissance fœtale. Dans ce cas, une échographie supplémentaire est prescrite..

Une forte baisse du niveau de l'hormone est observée avec une grossesse gelée.

Si le niveau est supérieur à la normale

Des taux élevés de progestérone sont observés chez les jumelles ou les triplés enceintes, car chaque fœtus a son propre placenta, qui produit de la progestérone. Dans ce cas, une grande quantité de progestérone est la norme..

Ce qui peut être associé à une augmentation du taux de progestérone:

  • avec une maturation lente du placenta;
  • avec des tumeurs dans les glandes surrénales, les ovaires;
  • avec des kystes;
  • avec un grain de beauté kystique au début de la grossesse;
  • avec choriocarcinome (tumeur de l'utérus);
  • avec des problèmes hépatiques et rénaux.

Symptômes de progestérone trop ou pas assez

Il y a certains signes qui reconnaissent des niveaux de progestérone faibles ou élevés avant le test..

Comment reconnaître l'excès de progestérone

Une quantité excessive d'hormone dans les premiers stades se manifeste par une diminution de la vision, des maux de tête ressemblant à des migraines, une sensation d'apathie et une fatigue intense. Ces symptômes apparaissent parfois à des niveaux normaux de progestérone, de sorte que les femmes ne reconnaissent pas toujours le problème à elles seules..

Toxicose sévère dans les premières semaines, la nausée non seulement causée par la nourriture elle-même, mais aussi par son odeur est souvent provoquée par des niveaux élevés d'hormones. La perte de cheveux et la prise de poids soudaine s'ajoutent parfois à cela..

Quels autres signes d'un excès d'hormone sont:

  • gonflement des chevilles, des jambes;
  • acné grasse sur le corps et le visage;
  • séborrhée huileuse;
  • douleur des glandes mammaires;
  • problèmes intestinaux;
  • instabilité émotionnelle - des accès de colère à l'apathie, attaques de panique, dépression.

Comment reconnaître un manque de progestérone

Un manque de progestérone se manifeste par un certain nombre de symptômes. Le manque d'hormone est reconnu par les signes suivants:

  • diminution de la libido;
  • maux de tête;
  • sautes d'humeur fortes et fréquentes;
  • sensation constante de fatigue et de léthargie;
  • trouble du sommeil;
  • cheveux très gras;
  • taches de vieillesse et acné sur la peau;
  • écoulement sanglant et sanglant des organes génitaux;
  • gonflement;
  • tonus utérin précoce, se manifestant par des douleurs dans le bas de l'abdomen et le bas du dos.

Comment les niveaux de progestérone faibles et élevés sont-ils traités?

Dans les premiers stades de la grossesse, les médecins considèrent un niveau insuffisant de l'hormone comme particulièrement dangereux, car cela entraîne une menace de fausse couche. Pour de telles situations, les médecins ont développé certains schémas thérapeutiques..

Avec une concentration élevée de progestérone, il n'y a pas de traitement spécifique, seulement un traitement symptomatique.

Traitement à des niveaux élevés

Lorsque le taux de progestérone est élevé, aucun médicament ne supprime sa concentration. Les médecins prescrivent un traitement visant non pas à éliminer la cause, mais à en combattre les conséquences. Quels schémas thérapeutiques comprennent:

  • sédatifs (en cas d'instabilité mentale sévère);
  • laxatifs pour normaliser la fonction intestinale;
  • régime équilibré;
  • prendre des vitamines;
  • respect du régime - marcher au grand air, bien dormir;
  • prescrire des médicaments pour améliorer le flux sanguin utéro-placentaire («Curantil», «Actovegil»);
  • prescrire des injections de vitamines B et d'antispasmodiques.

Au cours des deuxième et troisième trimestres, une femme enceinte, comme prescrit par un médecin, peut être hospitalisée afin qu'elle soit sous surveillance constante.

Traitement à un niveau réduit

Si la baisse du taux de progestérone est déclenchée par le stress, des sédatifs à base de plantes sont prescrits à la femme enceinte afin que les hormones de stress ne suppriment pas la production de progestérone..

Si le médecin a diagnostiqué une menace de fausse couche, la femme enceinte est hospitalisée. Ce qui est inclus dans les schémas thérapeutiques pour les faibles taux de progestérone:

  • assurer le repos de la femme enceinte, le repos, un sommeil suffisant;
  • prescrire des médicaments à base de progestérone («Utrozhestan», «Endometrin», «Duphaston»);
  • prescrire des préparations de vitamine B6, de zinc et de magnésium pour stimuler la production indépendante de l'hormone;
  • antispasmodiques pour soulager le tonus de l'utérus ("Papaverine", "No-shpa").

Conclusion

Le suivi des niveaux d'hormones sur la table de progestérone pendant la grossesse aide à garder maman et bébé en bonne santé. Si la valeur de l'hormone est supérieure ou inférieure à la norme, le médecin prescrit un traitement approprié, en tenant compte de tous les indicateurs et des données d'examens supplémentaires.