Principal

Glandes surrénales

T4 pendant la grossesse

La thyroxine (T4) est l'une des principales hormones thyroïdiennes. Il affecte le fonctionnement de nombreux organes internes et détermine le fonctionnement normal du système reproducteur. Un changement du taux de T4 pendant la grossesse indique une pathologie de la glande thyroïde ou d'autres conditions dangereuses et menace le développement de complications graves.

Qu'est-ce que T4?

La thyroxine est la principale forme d'hormones thyroïdiennes biologiquement actives. C'est une prohormone - T3 (triiodothyronine) en est produite. Dans le sang, il existe sous deux formes:

  • T4 gratuit. Il représente 0,4% de la quantité totale de thyroxine. Il n'est pas associé aux protéines de transport et peut se déplacer seul dans le sang. Possède une activité biologique - il affecte les processus se produisant dans le corps. Présent dans le sang pendant une courte période. Il est détruit en passant par les reins et le foie. Se transforme en T3.
  • Tied T4. Il constitue la majeure partie de la thyroxine totale. Il est associé aux protéines de transport et ne peut pas se déplacer indépendamment. Il existe dans le sang depuis longtemps, il n'est pas détruit dans le foie et les reins. Biologiquement inactif - n'affecte pas les processus se produisant dans le corps. Se convertit en T4 gratuit en cas de besoin.

La thyroxine est synthétisée par les cellules folliculaires de la glande thyroïde. Il est produit sous le contrôle de la thyréostimuline (TSH) dans la glande pituitaire. Dans le corps, il effectue les tâches suivantes:

  • active le métabolisme;
  • augmente la température corporelle;
  • contrôle la croissance cellulaire;
  • affecte le travail du cœur;
  • stimule la production de protéines;
  • affecte la synthèse des vitamines, etc..

Dans le corps féminin, la thyroxine assure une ovulation complète, affecte la préparation de l'utérus pour une éventuelle grossesse. Un déséquilibre des hormones thyroïdiennes conduit à l'infertilité.

Comment la T4 change pendant la grossesse?

Pendant la gestation, une glande thyroïde saine augmente la production d'hormones de 15 à 30%. Cela est nécessaire pour le développement complet du fœtus et le déroulement réussi de la grossesse. La stimulation de la glande thyroïde est associée aux processus suivants:

  • Production de gonadotrophine chorionique. HCG agit comme une TSH faible (sa structure est similaire à celle de l'hormone thyréostimulante) et conduit à une légère augmentation de la T4 libre. Dans le même temps, la concentration d'hormone thyréostimuline dans l'hypophyse diminue. Ces processus se produisent au cours du premier trimestre de la grossesse - de 8 à 14 semaines. Une hyperthyroïdie transitoire se développe. Après deux mois, les hormones reviennent à la normale. La perturbation hormonale n'a pratiquement aucun effet sur l'état de la femme. Seulement chez 2% des femmes enceintes, la T4 augmente de manière significative, ce qui conduit au développement d'une toxicose sévère avec des vomissements indomptables.
  • Augmentation de 2,5 fois la production de globuline thyroïdienne (TSH) dans le foie. Cela conduit à une augmentation de la T4 totale et à une diminution de sa forme libre - biologiquement active, affectant le métabolisme. Chez environ 30% des femmes, le taux de thyroxine libre reste à la limite inférieure de la norme. Une diminution significative de la T4 se produit avec une carence en iode. Dans le même temps, une augmentation de la thyroxine liée est observée. Il culmine de 20 à 24 semaines.
  • Désiodation des hormones thyroïdiennes dans le placenta. Dans le même temps, le besoin de T4 augmente et sa synthèse augmente..

La thyroxine maternelle affecte le fonctionnement de la glande thyroïde fœtale. L'orgue est posé dans la 4-5ème semaine. La production d'hormones commence à 6-8 semaines, mais seulement à la fin du premier trimestre, la glande thyroïde fœtale acquiert la capacité d'accumuler de l'iode et de synthétiser indépendamment la T4. La différenciation complète de l'orgue se termine à la 16e semaine. À partir de ce moment, la glande thyroïde du fœtus fonctionne indépendamment.

Jusqu'à 16-18 semaines de gestation, le fonctionnement de la glande thyroïde fœtale dépend entièrement du niveau des hormones thyroïdiennes de la mère. Si les hormones restent dans la plage normale, elles ne traversent pratiquement pas le placenta. Un excès de T4 et de T3 pénètre dans la circulation sanguine fœtale. Un déséquilibre des hormones thyroïdiennes est la principale cause de troubles du développement neuropsychiatrique chez les enfants.

L'activité de la glande thyroïde du fœtus dépend également de l'apport en iode. L'absence de cet élément dans le corps de la mère conduit au développement d'une hypothyroïdie congénitale et, à long terme, à un retard mental. L'hypothyroïdie peut également être causée par la pénétration d'anticorps dans les tissus de la glande thyroïde..

Le changement du niveau d'hormones thyroïdiennes chez une femme et un enfant se produit indépendamment l'un de l'autre. Par exemple, au deuxième trimestre, le taux de T4 fœtal est supérieur à celui de la mère..

Indications pour évaluer le niveau de thyroxine

Pour dépister l'état de la glande thyroïde, la concentration de deux hormones, TSH et T4, est évaluée. La thyroxine est toujours déterminée en conjonction avec l'hormone thyréostimuline. Une définition isolée du T4 n'a pas de sens.

La détermination de la thyroxine est effectuée au cours du premier trimestre de la grossesse. Le moment optimal pour l'examen est de 9 semaines. Pendant cette période, il est possible d'identifier d'éventuelles violations et d'affecter le fonctionnement de la glande thyroïde. Au cours des trimestres II et III, la détermination de la T4 est nécessaire pour contrôler le traitement prescrit.

Indications pour déterminer T4:

  • toxicose sévère (vomissements de femmes enceintes);
  • la menace d'interruption de grossesse;
  • fausse couche et antécédents d'infertilité;
  • grossesse multiple;
  • maladie thyroïdienne passée;
  • malformations fœtales;
  • développement fœtal retardé;
  • diabète sucré chez la mère;
  • symptômes de déséquilibre hormonal thyroïdien.

De nombreux chercheurs pensent que la TSH et la T4 devraient être déterminées chez toutes les femmes enceintes, indépendamment de la présence de plaintes et de facteurs de risque.

Taux de T4 pendant la grossesse:

  • T4 totale - 62-150 nmol / l;
  • T4 gratuit - 10-25 pmpol / l.

Au cours du premier trimestre, la concentration de T4 libre peut fluctuer entre 11 et 28 pmpol / l. Après 14 semaines, avec des changements physiologiques, le niveau de thyroxine ne dépasse généralement pas la plage normale. Une diminution ou une augmentation significative de la T4 indique le développement d'une pathologie.

Préparation à l'examen

Règles relatives au don de sang:

  • Un test sanguin doit être effectué le matin à jeun. Il est souhaitable de supporter 8 à 14 heures de jeûne. Avec la toxicose, le diabète sucré, la pathologie du tube digestif et dans d'autres conditions où le jeûne est difficile ou contre-indiqué, vous pouvez faire un don de sang 4 heures après une collation légère.
  • Lors de l'examen de suivi, vous devez faire un don de sang en même temps que le premier test.
  • Avant l'examen, il convient d'exclure l'activité physique, le stress.

Raisons d'augmenter le T4

La croissance de la thyroxine peut être causée par les conditions suivantes:

  • maladies de la glande thyroïde associées à son hyperfonction. T4 se développe avec diverses thyroïdites (y compris celles d'origine auto-immune), goitre toxique diffus;
  • tumeurs de la glande thyroïde, de l'hypophyse (thyrotropinome) et du placenta (choriocarcinome);
  • syndrome de résistance aux hormones thyroïdiennes;
  • maladie rénale sévère (syndrome néphrotique);
  • pathologie hépatique chronique (y compris hépatite virale avec transition vers la cirrhose);
  • troubles endocriniens (obésité);
  • maladies héréditaires associées à une violation de la synthèse des hormones thyroïdiennes;
  • prise irrationnelle de médicaments (dose excessive de L-thyroxine dans l'hypothyroïdie, prise excessive d'héparines dans le syndrome hypercoagulable de la femme enceinte, etc.).

Une augmentation de la T4 entraîne le développement d'une hyperthyroïdie et l'apparition de symptômes caractéristiques:

  • excitabilité, nervosité;
  • gain de poids insuffisant (moins de 300 g par semaine);
  • transpiration excessive;
  • augmentation de la pression artérielle;
  • Palpitations cardiaques;
  • vomissement;
  • la diarrhée.

Dans le contexte de l'hyperthyroïdie, la probabilité d'avortement est élevée. Le risque de développer une gestose et d'autres complications augmente.

Les raisons de la baisse du T4

Une diminution de la thyroxine peut être causée par les conditions suivantes:

  • pathologie de la glande thyroïde associée à une diminution de la production d'hormones: hypothyroïdie primaire, stade tardif de la thyroïdite auto-immune, goitre endémique;
  • état après chirurgie - résection de la glande thyroïde;
  • maladies inflammatoires et altération du flux sanguin dans l'hypophyse et l'hypothalamus;
  • stress prolongé;
  • une mauvaise alimentation entraînant un apport insuffisant en iode, une alimentation stricte et un jeûne;
  • prendre certains médicaments (y compris les corticostéroïdes, les anticonvulsivants, les contraceptifs oraux avant la grossesse).

Une diminution de la T4 s'accompagne de symptômes d'hypothyroïdie:

  • faiblesse non motivée;
  • gain de poids rapide (plus de 500 g par semaine);
  • humeur dépressive;
  • somnolence;
  • diminution de l'attention et de la mémoire;
  • constipation;
  • abaisser la tension artérielle;
  • la nausée;
  • douleur musculaire;
  • peau sèche.

L'hypothyroïdie n'est souvent pas reconnue car ses symptômes sont similaires à ceux d'une grossesse normale. Sans traitement, une production insuffisante de T4 entraîne des complications. Dans le contexte de l'hypothyroïdie, il existe une forte probabilité d'avortement spontané, de retard de croissance fœtale, de prééclampsie, d'anémie et de saignement pendant l'accouchement..

Tactiques de gestion de la grossesse lors du changement de thyroxine

Une augmentation ou une diminution de T4 est une raison pour un examen supplémentaire:

  • tests sanguins pour les hormones: TSH et T3;
  • détermination des anticorps dirigés contre la peroxydase thyroïdienne de la glande thyroïde;
  • Échographie de la glande thyroïde;
  • biopsie par ponction de la glande thyroïde - selon les indications.

Le décodage des résultats est effectué par un gynécologue. Les données obtenues nous permettent de faire un diagnostic préalable et de trouver la cause de l'échec hormonal. Des informations supplémentaires sont fournies par un test sanguin général et biochimique, un ECG, etc..

Si des troubles hormonaux sont détectés, le patient est envoyé pour une consultation avec un endocrinologue. D'autres tactiques dépendront du diagnostic, de la durée de la grossesse, de l'état de la femme et du fœtus..

Thyroxine pendant la grossesse

La glande thyroïde est un organe du système endocrinien qui est responsable de la synthèse des hormones les plus importantes:

  • triiodothyronine (T3),
  • thyroxine (T4),
  • calcitonine.

Tous participent aux processus de métabolisme général, de croissance et de développement du corps et affectent l'état émotionnel d'une personne. Il faut comprendre que pour le diagnostic de la pathologie thyroïdienne, c'est la T4, ou plutôt sa fraction libre, qui a la plus grande valeur. L'hormone est transportée à travers le corps humain à l'aide d'une protéine de transport spéciale, qui contient l'oligo-élément sélénium. S'il s'agit d'une telle connexion avec une protéine, alors on l'appelle lié. Lorsque la thyroxine ne se fixe pas à la molécule porteuse, elle reste libre.

Physiologie et fonctions de base de la thyroxine

T4, tant chez les femmes que chez les hommes, est toujours moins actif que T3. Au cours de son métabolisme dans l'organe, il se transforme souvent en triiodothyronine, dégageant une molécule d'iode, et n'a alors son effet..

Premièrement, la thyroxine est formée sur la base de la thyroglobuline dans le parenchyme de la glande thyroïde. Il représente environ 75 à 80% de la quantité de toutes les hormones dans les tissus de l'organe endocrinien. Au besoin, il pénètre dans la circulation sanguine, où il est fixé pour transporter les protéines. Les plus importants sont:

  • albumine,
  • globulines,
  • transthyrétines.

Les principales fonctions de l'hormone sont:

  • Catabolique. Il aide à convertir les molécules de graisse et de glucose en énergie.
  • Aide à un métabolisme adéquat.
  • Régulation de la croissance et du développement corrects du tissu osseux et du parenchyme des organes internes.
  • Activation CNS.

Séparément, il convient de parler de l'effet de cette substance biologique sur le corps des femmes qui portent un fœtus. La T4 libre pendant la grossesse a tendance à interagir avec les hormones stéroïdes et à assurer le fonctionnement normal de la glande dans des conditions de consommation d'énergie accrue. Si ses indicateurs sont significativement inférieurs à la normale dans l'un des trimestres, cela peut indiquer le développement d'une hypothyroïdie. Il est nécessaire de diagnostiquer la maladie à temps et de commencer un traitement approprié.

Indicateurs T4

Il est important de comprendre que le fonctionnement de la glande thyroïde est affecté par de nombreux facteurs qui peuvent entraîner de faibles taux de certaines hormones thyroïdiennes. Les facteurs les plus importants restent:

  1. l'âge de la femme,
  2. phase du cycle menstruel,
  3. grossesse (les 2ème et 3ème trimestres sont caractérisés par des modifications de la norme thyroxine),
  4. prendre des médicaments,
  5. environnement,
  6. régime.

Il est très important d'évaluer correctement l'écart des indicateurs hormonaux par rapport à la norme. Souvent, si le T4 est abaissé, cela ne signifie pas que vous devez paniquer. Cela se produit lorsque le corps réagit à un certain stimulus. Ils peuvent être un fœtus dans le ventre d'une femme.

En l'absence de grossesse, une valeur de 11 à 21 pmol / l est considérée comme la norme. Cependant, vous devez comprendre que différents laboratoires déterminent sa concentration dans le sang différemment. Cela peut être la raison pour laquelle une personne dans des institutions différentes peut avoir un résultat de test supérieur ou inférieur à un autre similaire ailleurs. Il est préférable d'être examiné dans un laboratoire pour éviter les erreurs de diagnostic.

T4 et grossesse

Si nous parlons de thyroxine pendant la période de gestation, alors son taux dépend directement du trimestre au cours duquel la femme reste:

  • Pendant les trois premiers mois, le corps de la femme enceinte commence à peine à se reconstruire dans de nouvelles conditions d'existence. Dans cette période, T4 est rarement en dessous des valeurs normales..
  • Le deuxième trimestre est caractérisé par une diminution de la limite inférieure de l'indicateur normal à 9,5 pmol / l. La limite supérieure est de 18 à 19 pmol / l.
  • Au troisième trimestre, cet indicateur baisse encore plus et varie de 8,2 à 17 pmol / l.

Pendant la grossesse, le corps d'une femme commence à sécréter beaucoup plus d'hormones stéroïdes sexuelles (principalement de la progestérone), ce qui augmente l'activité de la glande thyroïde. Cependant, en parallèle, le nombre de protéines de transport dans le sang augmente, qui se lient à la T4 libre. C'est pourquoi la thyroxine pendant la grossesse est généralement inférieure aux valeurs standard..

Que le changement des indicateurs menace?

Si les hormones thyroïdiennes sont significativement inférieures ou supérieures à la normale pendant la grossesse (1-3 trimestre), il est alors nécessaire de prendre des mesures actives pour rétablir l'équilibre endocrinien. Le fait est que la glande thyroïde affecte directement l'état de la mère et du fœtus. L'hypothyroïdie (lorsque la T4 ou la T3 est abaissée) se manifeste par un apport insuffisant du bébé en substances et minéraux importants. En conséquence, un bébé prématuré peut naître ou avec un retard de développement physique..

Une augmentation excessive de la quantité d'hormones thyroïdiennes entraîne une détérioration de l'état de la mère. Elle ne dort pas bien, perd du poids activement, ce qui est hautement indésirable lorsqu'elle porte un bébé. La prise de poids physiologique pendant la grossesse ne doit pas être inférieure à 8-10 kg. En état d'hyperthyroïdie, le corps est épuisé et tous ses systèmes de défense sont affaiblis. De plus, il ne faut pas oublier l'aggravation significative de la labilité émotionnelle, qui est donc inhérente à l'influence des hormones sexuelles.

Dans tous les cas, les changements des indicateurs normaux doivent être diagnostiqués et corrigés..

Hormones T3 et T4 gratuites pendant la grossesse. Norme et écarts par rapport à celle-ci

Pour maintenir le fonctionnement de la glande thyroïde, il faut de l'iode: c'est lui qui fait partie des hormones T3 et T4, qui contiennent respectivement 3 et 4 molécules d'oligo-éléments. L'état du système endocrinien est particulièrement important lors de la planification d'une grossesse, car un manque ou un excès de synthèse d'une ou plusieurs hormones peut empêcher cela. Quels tests pour les hormones T3 et T4 devraient normalement montrer?

Informations sur les hormones T3 et T4

T3 (triiodothyronine) et T4 (thyroxine) font référence aux hormones thyroïdiennes et sont des structures polypeptidiques iodées. Une autre hormone thyroïdienne est responsable de leur production - la thyréostimuline (TSH).

T3 et T4 sont toujours présents dans le corps dans deux états: libre et lié. Dans ce dernier cas, on entend des complexes constitués de globuline et d'une hormone associée, qui n'ont aucune valeur jusqu'à un certain temps..

Lorsque le besoin d'activité de ces composants se fait sentir, ils sont libérés des protéines et circulent dans le sang à l'état libre. Ce sont les T3 et T4 libres qui sont des hormones biologiquement actives.

Importance pour les femmes enceintes

Les hormones thyroïdiennes sont nécessaires non seulement pour le corps de la femme, qui est responsable de la formation du fœtus, mais aussi pour toute la vie. Ainsi, les composants iodés sont impliqués dans les processus suivants:

  • tous les types de métabolisme: protéines, lipides, glucides;
  • maintenir le fonctionnement et la santé des systèmes cardiovasculaire et respiratoire;
  • amélioration du tonus vasculaire et musculaire;
  • normalisation de la fréquence cardiaque;
  • renforcer les forces immunitaires du corps;
  • stabilisation des principaux processus du système nerveux central, de la psyché.

Parlant directement des femmes enceintes, la concentration normale d'hormones thyroïdiennes assure pour elles de nombreuses fonctions. Donc, T3 et T4:

  • favoriser le développement et la croissance du fœtus;
  • stimuler la synthèse des protéines et de l'ARN;
  • améliorer le métabolisme;
  • éliminer le «mauvais» cholestérol du corps;
  • améliorer les processus de pensée et la vitesse de transmission de l'influx nerveux;
  • maintenir une température corporelle normale;
  • améliorer la digestion.

Lorsque la concentration d'hormones n'est ni supérieure ni inférieure à la normale, le risque de naissance prématurée et de fausse couche diminue, il est plus facile pour un ovule fécondé de pénétrer dans l'endomètre utérin, les cellules et les tissus reçoivent de l'oxygène plus facilement et la grossesse se déroule sans complications.

Comment se faire tester correctement?

Lorsqu'une femme consulte pour la première fois la question de la planification d'une grossesse, l'un des premiers tests sera un prélèvement de sang veineux pour déterminer la concentration d'hormones thyroïdiennes. Avant de donner du sang, vous devez prendre en compte plusieurs points.

  1. Avertissez votre médecin de la prise de médicaments hormonaux, y compris les contraceptifs oraux. Le spécialiste annulera le traitement ou la protection de cette manière, au moins un mois avant l'analyse.
  2. 5 jours avant l'analyse, vous devez arrêter de prendre des médicaments contenant de l'iode, et plus encore - des suppléments iodés.
  3. La veille de l'analyse, vous devez prendre soin de votre propre calme et vous soulager du stress, ce qui déforme considérablement les résultats du test..

Le prélèvement sanguin est effectué le matin et le dernier repas ne doit pas avoir lieu plus tard que 8 heures avant l'heure d'analyse prévue.

Norme

Au 1er trimestre

Lors de l'analyse, le médecin prête attention aux hormones à l'état libre et aux complexes de globulines. Pendant la grossesse, ces taux devraient être plus élevés que chez les hommes adultes et les femmes non enceintes. La concentration la plus élevée de T3 et T4 atteint au cours du premier trimestre, lorsque tous les principaux organes de l'enfant sont pondus, la femme est donc obligée de «partager» des substances biologiques avec le bébé.

Selon le laboratoire, la quantité de T3 et T4 est mesurée en nmol / L ou μg / dL, si l'on parle de la teneur totale en hormone, ou en pmol / L et ng / L, si vous avez besoin de connaître la teneur en hormones à l'état libre..

Indicateurs normaux de grossesse au premier trimestre:

  • T4 totale: 77-231 nmol / L ou 5,87-17,95 μg / dL;
  • T4 libre: 7,65-18,70 pmol / l ou 0,64-1,47 ng / dl;
  • T3 total: 1,3-2,7 nmol / l;
  • T3 libre: 2,3-6,3 nmol / l.

Au 2ème trimestre

Au deuxième trimestre, la quantité d'hormones thyroïdiennes diminue légèrement, bien qu'un léger excès de la norme soit autorisé et ne nécessite pas de traitement.

  • T4 totale: 75-230 nmol / L ou 5,80-17,90 μg / dL;
  • T4 libre: 7,60 à 18,60 nmol / l ou 0,60 à 1,45;
  • T3 commun et T3 libre restent au même niveau.

Pendant la 3e période de gestation

Habituellement, les indicateurs présentés par l'analyse au troisième trimestre coïncident avec les chiffres obtenus au deuxième. Une légère déviation à un degré plus ou moins important est autorisée, si la femme se sent bien, l'échographie ne montre aucune anomalie dans le développement du bébé et toutes les autres hormones sont en quantités normales.

Promu

Si pendant la grossesse la teneur en hormones dépasse la norme autorisée, l'endocrinologue et le gynécologue qui dirigent la grossesse vérifient la quantité d'autres hormones. L'excès est souvent insignifiant et non dangereux.

Symptômes

Les symptômes d'un excès d'hormones thyroïdiennes comprennent:

  • irascibilité, anxiété, irritabilité;
  • mauvais sommeil;
  • tremblement de la main;
  • bouffées de chaleur, transpiration accrue;
  • perte de poids avec le même appétit;
  • les selles et les troubles digestifs;
  • gonflement visible des yeux.

Les raisons

Si nous parlons des raisons, elles peuvent être associées aux caractéristiques du corps féminin ou aux pathologies. Parmi les pathologies, on peut noter:

  1. goitre toxique diffus;
  2. hyperthyroïdie;
  3. thyroïdite aiguë;
  4. violations dans le foie;
  5. glomérulonéphrite.

Effets

Un excès d'hormones iodées est-il dangereux pendant la grossesse? Si l'excès est important, un traitement sera nécessaire, mais cette condition ne présente pas de danger mortel ni pour la mère ni pour le bébé..

  • La conséquence la plus grave en est la thyroïdite post-partum. Il s'agit d'une pathologie dans laquelle le corps commence à produire des anticorps contre sa propre glande thyroïde. Dans ce cas, les hormones thyroïdiennes pénètrent dans la circulation sanguine, provoquant une hyperthyroïdie.
  • De plus, en raison de l'excès de T3 et T4, une quantité accrue de bilirubine se forme, ce qui peut entraîner l'obésité.

Traitement

Après un examen hormonal, votre médecin peut décider de réduire vos taux d'hormones thyroïdiennes en prenant des médicaments. Les médicaments acceptables pour la grossesse sont:

  1. Tyrosol.
  2. Mercazolil.

Rétrogradé

Une T3 et une T4 réduites pendant la grossesse sont plus dangereuses qu'une augmentation, surtout si la TSH est supérieure à la normale. Ces hormones sont inversement proportionnelles: si la TSH augmente, alors la T3 et la T4 diminuent, et vice versa.

Symptômes

Une condition dans laquelle la quantité de T3 et T4 dans le sérum sanguin est faible est appelée hypothyroïdie. En règle générale, il est associé à une carence en iode prolongée et se manifeste par les symptômes suivants:

  • syndrome de fatigue chronique;
  • léthargie, apathie, découragement;
  • augmentation de la somnolence;
  • altération de la mémoire, de l'attention, de la concentration;
  • gain de poids rapide;
  • troubles digestifs, constipation;
  • gonflement important du haut du corps, du visage, du cou;
  • diminution de la fréquence cardiaque.

Les raisons

Les raisons de ces conditions sont associées soit à un fort manque d'iode, qui provoque une alimentation malsaine, un manque d'aliments contenant de l'iode dans l'alimentation, la famine et les régimes stricts, soit à des pathologies:

  • goitre endémique;
  • hypothyroïdie;
  • thyroïdite chronique.

Effets

  1. Le manque de synthèse des hormones iodées, comme l'iode lui-même, aggrave le déroulement de la grossesse et le bien-être de la femme.
  2. Si une carence hormonale est détectée à un stade précoce, des anomalies congénitales de la glande thyroïde, du système nerveux et d'autres organes du fœtus peuvent survenir..

Traitement

Habituellement, une faible concentration d'hormones T3 et T4 est associée à une carence en iode:

  • L'iode est essentiel pour les femmes enceintes, c'est pourquoi le médecin recommande de modifier le régime alimentaire et d'ajouter des aliments riches en iode au menu. Des préparations d'iode peuvent également être prescrites.
  • Si le manque d'hormones thyroïdiennes ne s'est pas produit dans le contexte d'une carence en iode, des analogues artificiels d'hormones thyroïdiennes sont prescrits - agents à base de lévothyroxine (Eutirox, L-thyroxine).

Une étude sur les hormones T3 et T4 est prescrite au stade de la planification de la grossesse. Le médecin recommande de reporter la conception jusqu'à ce que les hormones reviennent à la normale. Il est préférable de reporter la grossesse pendant une courte période plutôt que de faire face à des conséquences désagréables pendant la période de portage d'un bébé.

T4 gratuit pendant la grossesse: la norme aux 1er, 2ème et 3ème trimestres et les causes des écarts

La plupart des hormones dont dépendent le déroulement normal de la grossesse et le développement du fœtus sont produites par l'hypophyse, l'hypothalamus et un organe temporaire - le placenta. Cependant, tout est interconnecté dans le corps et des hormones thyroïdiennes spécifiques affectent également le processus de gestation. Quel rôle joue la thyroxine libre (T4) pendant la grossesse? Pourquoi sa production peut-elle diminuer ou augmenter? Comment normaliser les niveaux d'hormones?

Informations sur les hormones T3 et T4

T3 (triiodothyronine) et T4 (thyroxine) font référence aux hormones thyroïdiennes et sont des structures polypeptidiques iodées. Une autre hormone thyroïdienne est responsable de leur production - la thyréostimuline (TSH).
T3 et T4 sont toujours présents dans le corps dans deux états: libre et lié. Dans ce dernier cas, on entend des complexes constitués de globuline et d'une hormone associée, qui n'ont aucune valeur jusqu'à un certain temps..

Lorsque le besoin d'activité de ces composants se fait sentir, ils sont libérés des protéines et circulent dans le sang à l'état libre. Ce sont les T3 et T4 libres qui sont des hormones biologiquement actives.

Fait intéressant, la quantité d'hormones non liées dans le corps est négligeable: moins de 1%, tandis que les 99% restants sont contenus dans des complexes de globulines. De plus, la triiodothyronine est en fait la thyroxine, qui a «perdu» une molécule d'iode. Dans le même temps, le T3 dépasse de près de 100 fois son "frère" en activité.

Importance pour les femmes enceintes

Les hormones thyroïdiennes sont nécessaires non seulement pour le corps de la femme, qui est responsable de la formation du fœtus, mais aussi pour toute la vie. Ainsi, les composants iodés sont impliqués dans les processus suivants:

  • tous les types de métabolisme: protéines, lipides, glucides;
  • maintenir le fonctionnement et la santé des systèmes cardiovasculaire et respiratoire;
  • amélioration du tonus vasculaire et musculaire;
  • normalisation de la fréquence cardiaque;
  • renforcer les forces immunitaires du corps;
  • stabilisation des principaux processus du système nerveux central, de la psyché.

Parlant directement des femmes enceintes, la concentration normale d'hormones thyroïdiennes assure pour elles de nombreuses fonctions. Donc, T3 et T4:

  • favoriser le développement et la croissance du fœtus;
  • stimuler la synthèse des protéines et de l'ARN;
  • améliorer le métabolisme;
  • éliminer le «mauvais» cholestérol du corps;
  • améliorer les processus de pensée et la vitesse de transmission de l'influx nerveux;
  • maintenir une température corporelle normale;
  • améliorer la digestion.

Lorsque la concentration d'hormones n'est ni supérieure ni inférieure à la normale, le risque de naissance prématurée et de fausse couche diminue, il est plus facile pour un ovule fécondé de pénétrer dans l'endomètre utérin, les cellules et les tissus reçoivent de l'oxygène plus facilement et la grossesse se déroule sans complications.

T3 et T4 sont impliqués dans la pose des organes fœtaux, la formation du système nerveux et à partir de la 12-13e semaine, ils contribuent au développement et à l'activité de la glande thyroïde fœtale.

Qu'est-ce que la thyroxine

La T4 est produite par la glande thyroïde. Les cellules folliculaires de la glande thyroïde sont responsables de la production, une autre hormone, la triiodothyronine, agit sur la thyroxine. Il provoque la synthèse de T4.

  • Stimule la production de protéines. Cet élément est responsable de l'état des tissus de la femme, aide à reconstruire harmonieusement les muscles et les tissus du fœtus..
  • Alimentation en oxygène des cellules. Lié à la production de protéines. C'est lui qui produit l'accouchement et l'oxygénation accélérés des cellules du corps de la femme, le fœtus.
  • Poids. La T4 affecte le taux métabolique. S'il est contenu dans le corps en quantité normale, les processus métaboliques restent également normaux et le poids de la femme ne saute pas.
  • Métabolisme des vitamines. C'est cette hormone qui est responsable des signaux sur les besoins du corps en vitamines et qui provoque également la synthèse de la vitamine A par le foie..
  • Navires. La thyroxine aide à éliminer le cholestérol du sang, à éliminer les vaisseaux sanguins de la plaque, à prévenir les caillots sanguins, etc..
  • Système nerveux central. T4 stimule le système nerveux central.
  • Un cœur. Avec la norme de T4 libre chez les femmes pendant la grossesse, la charge sur le cœur est moindre, le système cardiovasculaire est plus stable.

Comment se faire tester correctement?

Lorsqu'une femme consulte pour la première fois la question de la planification d'une grossesse, l'un des premiers tests sera un prélèvement de sang veineux pour déterminer la concentration d'hormones thyroïdiennes. Avant de donner du sang, vous devez prendre en compte plusieurs points.

  1. Avertissez votre médecin de la prise de médicaments hormonaux, y compris les contraceptifs oraux. Le spécialiste annulera le traitement ou la protection de cette manière, au moins un mois avant l'analyse.
  2. 5 jours avant l'analyse, vous devez arrêter de prendre des médicaments contenant de l'iode, et plus encore - des suppléments iodés.
  3. La veille de l'analyse, vous devez prendre soin de votre propre calme et vous soulager du stress, ce qui déforme considérablement les résultats du test..

Le prélèvement sanguin est effectué le matin et le dernier repas ne doit pas avoir lieu plus tard que 8 heures avant l'heure d'analyse prévue.

Quand devez-vous surveiller la thyroxine

Il est nécessaire de surveiller la T4 pendant la grossesse dans plusieurs cas:

  1. Prendre des médicaments hormonaux (y compris des contraceptifs) avant la grossesse;
  2. Symptômes d'hypothyroïdie, de thyrotoxicose;
  3. Une augmentation de la taille de la glande thyroïde;
  4. Cycle menstruel irrégulier, difficulté à concevoir, infertilité;
  5. Chute de cheveux sévère;
  6. Prise de poids soudaine et difficulté à perdre du poids;
  7. Développement du goitre;
  8. Diminution de la libido;
  9. Période postopératoire, si l'intervention a été réalisée sur la glande thyroïde.

Norme

Au 1er trimestre


Lors de l'analyse, le médecin prête attention aux hormones à l'état libre et aux complexes de globulines. Pendant la grossesse, ces taux devraient être plus élevés que chez les hommes adultes et les femmes non enceintes. La concentration la plus élevée de T3 et T4 atteint au cours du premier trimestre, lorsque tous les principaux organes de l'enfant sont pondus, la femme est donc obligée de «partager» des substances biologiques avec le bébé.

Selon le laboratoire, la quantité de T3 et T4 est mesurée en nmol / L ou μg / dL, si l'on parle de la teneur totale en hormone, ou en pmol / L et ng / L, si vous avez besoin de connaître la teneur en hormones à l'état libre..

Indicateurs normaux de grossesse au premier trimestre:

  • T4 totale: 77-231 nmol / L ou 5,87-17,95 μg / dL;
  • T4 libre: 7,65-18,70 pmol / l ou 0,64-1,47 ng / dl;
  • T3 total: 1,3-2,7 nmol / l;
  • T3 libre: 2,3-6,3 nmol / l.

Pour l'interprétation des résultats, les paramètres individuels ne conviennent pas: le médecin évalue toujours simultanément la concentration de T3, T4 et TSH.

Au 2ème trimestre

Au deuxième trimestre, la quantité d'hormones thyroïdiennes diminue légèrement, bien qu'un léger excès de la norme soit autorisé et ne nécessite pas de traitement.

  • T4 totale: 75-230 nmol / L ou 5,80-17,90 μg / dL;
  • T4 libre: 7,60 à 18,60 nmol / l ou 0,60 à 1,45;
  • T3 commun et T3 libre restent au même niveau.

Pendant la 3e période de gestation

Habituellement, les indicateurs présentés par l'analyse au troisième trimestre coïncident avec les chiffres obtenus au deuxième. Une légère déviation à un degré plus ou moins important est autorisée, si la femme se sent bien, l'échographie ne montre aucune anomalie dans le développement du bébé et toutes les autres hormones sont en quantités normales.

Thyroxine pendant la grossesse

Ce qui précède sont les points généraux de l'influence de T4 sur le corps féminin. Pendant la grossesse, l'hormone a un effet supplémentaire sur le fœtus et le corps de la mère:

  1. Aide à fournir au fœtus les substances nécessaires au développement;
  2. Améliore la synthèse des protéines, des acides par le corps de la mère;
  3. Préserve le métabolisme, les femmes avec une teneur normale en T4 prennent moins de poids pendant la grossesse;
  4. Maintient l'activité mentale d'une femme dans la période périnatale, lorsque ses ressources sont rapidement épuisées (accélère la transmission des impulsions entre les neurones);
  5. Augmente le transfert de chaleur des cellules;
  6. Renforce le péristaltisme de l'intestin grêle, maintenant ainsi une bonne digestion; Stabilise la fréquence cardiaque, renforce les vaisseaux sanguins.

Promu

Si pendant la grossesse la teneur en hormones dépasse la norme autorisée, l'endocrinologue et le gynécologue qui dirigent la grossesse vérifient la quantité d'autres hormones. L'excès est souvent insignifiant et non dangereux.

Symptômes

Les symptômes d'un excès d'hormones thyroïdiennes comprennent:

  • irascibilité, anxiété, irritabilité;
  • mauvais sommeil;
  • tremblement de la main;
  • bouffées de chaleur, transpiration accrue;
  • perte de poids avec le même appétit;
  • les selles et les troubles digestifs;
  • gonflement visible des yeux.

Les raisons

Si nous parlons des raisons, elles peuvent être associées aux caractéristiques du corps féminin ou aux pathologies. Parmi les pathologies, on peut noter:

  1. goitre toxique diffus;
  2. hyperthyroïdie;
  3. thyroïdite aiguë;
  4. violations dans le foie;
  5. glomérulonéphrite.

Effets

Un excès d'hormones iodées est-il dangereux pendant la grossesse? Si l'excès est important, un traitement sera nécessaire, mais cette condition ne présente pas de danger mortel ni pour la mère ni pour le bébé..

  • La conséquence la plus grave en est la thyroïdite post-partum. Il s'agit d'une pathologie dans laquelle le corps commence à produire des anticorps contre sa propre glande thyroïde. Dans ce cas, les hormones thyroïdiennes pénètrent dans la circulation sanguine, provoquant une hyperthyroïdie.
  • De plus, en raison de l'excès de T3 et T4, une quantité accrue de bilirubine se forme, ce qui peut entraîner l'obésité.

Traitement

Après un examen hormonal, votre médecin peut décider de réduire vos taux d'hormones thyroïdiennes en prenant des médicaments. Les médicaments acceptables pour la grossesse sont:

  1. Tyrosol.
  2. Mercazolil.

Quels autres facteurs affectent la glande thyroïde

Après avoir reçu des résultats sur le contenu de T4 libre pendant la grossesse, vous ne devez pas paniquer si un écart par rapport à la norme est constaté. La production d'hormones dans le corps féminin n'est pas statique. Il est en constante évolution, sous réserve de nombreux facteurs:

  1. L'âge de la femme;
  2. Durée, phase actuelle du cycle menstruel;
  3. Différents trimestres de grossesse;
  4. Prendre des médicaments;
  5. État émotionnel;
  6. Qualité de la nourriture, alimentation.

Rétrogradé

Une T3 et une T4 réduites pendant la grossesse sont plus dangereuses qu'une augmentation, surtout si la TSH est supérieure à la normale. Ces hormones sont inversement proportionnelles: si la TSH augmente, alors la T3 et la T4 diminuent, et vice versa.

Symptômes

Une condition dans laquelle la quantité de T3 et T4 dans le sérum sanguin est faible est appelée hypothyroïdie. En règle générale, il est associé à une carence en iode prolongée et se manifeste par les symptômes suivants:

  • syndrome de fatigue chronique;
  • léthargie, apathie, découragement;
  • augmentation de la somnolence;
  • altération de la mémoire, de l'attention, de la concentration;
  • gain de poids rapide;
  • troubles digestifs, constipation;
  • gonflement important du haut du corps, du visage, du cou;
  • diminution de la fréquence cardiaque.

Les raisons

Les raisons de ces conditions sont associées soit à un fort manque d'iode, qui provoque une alimentation malsaine, un manque d'aliments contenant de l'iode dans l'alimentation, la famine et les régimes stricts, soit à des pathologies:

  • goitre endémique;
  • hypothyroïdie;
  • thyroïdite chronique.

Effets

  1. Le manque de synthèse des hormones iodées, comme l'iode lui-même, aggrave le déroulement de la grossesse et le bien-être de la femme.
  2. Si une carence hormonale est détectée à un stade précoce, des anomalies congénitales de la glande thyroïde, du système nerveux et d'autres organes du fœtus peuvent survenir..

Traitement

Habituellement, une faible concentration d'hormones T3 et T4 est associée à une carence en iode:

  • L'iode est essentiel pour les femmes enceintes, c'est pourquoi le médecin recommande de modifier le régime alimentaire et d'ajouter des aliments riches en iode au menu. Des préparations d'iode peuvent également être prescrites.
  • Si le manque d'hormones thyroïdiennes ne s'est pas produit dans le contexte d'une carence en iode, des analogues artificiels d'hormones thyroïdiennes sont prescrits - agents à base de lévothyroxine (Eutirox, L-thyroxine).

Le fond hormonal de la femme enceinte doit être stable et les indicateurs quantitatifs des hormones doivent être normaux. Ce n'est que dans ces conditions que la grossesse se déroulera sans complications et l'enfant recevra la quantité appropriée de ces substances de la mère jusqu'à ce qu'il acquière sa propre glande thyroïde..

Une étude sur les hormones T3 et T4 est prescrite au stade de la planification de la grossesse. Le médecin recommande de reporter la conception jusqu'à ce que les hormones reviennent à la normale. Il est préférable de reporter la grossesse pendant une courte période plutôt que de faire face à des conséquences désagréables pendant la période de portage d'un bébé.

Tarif sans T4 pendant la grossesse

Les filles, dites-moi. Comme c'est effrayant. J'ai une hypothyroïdie. Tout au long de la grossesse, je bois de l'eutirox 75 mcg. Hier, j'ai passé l'analyse pour TSH et T4 gratuitement. TTG semble être de 2,3 pour mon mandat (25 semaines), mais T4 est gratuit de 8,63. La norme devrait être de 9. Tout au long de la première moitié de la grossesse, il était normal, puis il a décidé de diminuer. Cela peut-il affecter l'enfant d'une manière ou d'une autre? Continuer la lecture →

Aujourd'hui, j'étais chez le médecin (l'autre jour, je prenais des hormones), la grossesse a été confirmée pendant 3-4 semaines sous hCG, la progestérone était dite normale. J'ai également pris TSH et T4 gratuit avec mes résultats envoyés pour consultation à un endocrinologue Les résultats réels: événements TSH 2.8 T4 14.88 Filles, avant que l'endocrinologue me dise si tout est normal ou y a-t-il un écart? Continuer la lecture →

Hypothériose et iodomarine, TSH et T4 Les filles me conseillent de ne pas savoir quoi faire du tout. Pour le moment, la grossesse dure 26 semaines, depuis le début de la grossesse, je prends de l'eutirox à une dose de 75 mg. Dans le même temps, l'endocrinologue a au début annulé toutes les préparations d'iode, y compris le femebion, qui contient également de l'iodite de potassium. TTG conserve les numéros 1-1,3, mais le T4 gratuit est récemment passé de 13,2 à 11,5. (la limite inférieure est dans les normes de 9). Autant que je sache, cela pourrait provenir d'un manque de marketing. Continuer la lecture →

Les filles, dites-moi, s'il vous plaît, qui a eu des résultats de test similaires pour TSH, T4 et AT-TPO? Avez-vous pris de la l-thyroxine? Continuer la lecture →

En général, lors de l'inscription, j'ai passé l'hormone TSH. Il s'est avéré être déclassé à 7 semaines. Le résultat est 0,092. Ils m'ont envoyé chez un endocrinologue. Ici, il s'est avéré 2 options: soit c'est une condition normale au début de la grossesse (ça arrive, puis l'hormone monte), soit c'est ma maladie thyroïdienne courante, non liée à la grossesse (et ce n'est pas très bon, pas du tout bon). On lui a ordonné de donner gratuitement des T3, T4 et des anticorps contre les récepteurs TSH. J'ai pris les résultats maintenant. Anticorps 0.651, qui fait référence à un résultat négatif (tous. En savoir plus →

L'indice hormonal TSH détermine en partie les besoins hormonaux de votre corps. Si le taux de TSH est supérieur à la normale, la production d'hormones thyroïdiennes est insuffisante (hypothyroïdie). La TSH est la première à réagir aux modifications de la glande thyroïde, même lorsque tous les autres paramètres sont normaux. La T4 libre stimule la synthèse des protéines. L'analyse de cette hormone vous permet d'évaluer l'activité de la glande. Il montre comment la glande thyroïde est capable de produire les hormones dont le corps a besoin. Les résultats de l'analyse doivent être évalués par le médecin: la norme de l'hormone T4 fluctue en fonction de l'âge. La thyroxine totale dépend de la concentration des protéines de transport dans le plasma sanguin. У. Lire la suite →

Bonjour encore, et encore sur la santé pendant la grossesse)) Même au début de mes voyages dans les cliniques, un gynécologue m'a envoyé pour un test de TSH. J'étais enceinte exactement de 6 semaines et ils m'ont dit que j'étais venue trop tôt, mais la providence elle-même l'a dirigé. Continuer la lecture →

Filles, en cours d'examen, diagnostic de fausse couche. Une échographie de la glande thyroïde a fait écho aux signes de thyroïdite. J'ai donné du sang T4 gratuit dans la norme, la TSH est normale, l'iode dans l'urine est normal et les anticorps contre la thyroperoxydase 582,40, à un taux de 0 à 9,0 UI / ml - il s'avère être augmenté! Le spécialiste en échographie a dit qu'il s'agissait d'une thyroïdite auto-immune, la semaine prochaine je vais voir un endocrinologue, c'est la première fois que j'entends parler d'une telle maladie, qui l'a rencontrée? Quelle est la gravité de cela? pouvez-vous planifier? I. En savoir plus →

salut! Elle a pris Jess pendant 1 an, a terminé son admission en juillet 2015. Les menstruations sont devenues irrégulières. Après 3-4 mois de nombreuses tentatives, la grossesse n'est jamais venue. De plus, selon la prescription du gynécologue, j'ai pris du dyufaston pendant 2 mois, pour une raison quelconque, on m'a prescrit de 14 à 27 jours. Je l'ai passé aux hormones en décembre 2015, la TSH était augmentée de 4,88 (norme 0,40-3,77), le gynécologue a prescrit le matin et la L-thyroxine à une dose de 50 le matin, 25 le soir. En février, elle a transféré des hormones dans un autre laboratoire, TSH 0,073 (norme 1,37 (0,23-3,4)). T3 2.000 (norme 1.8 (1-2.8)). T4. Continuer la lecture →

le médecin a diagnostiqué une hypothyroïdie, alors qu'elle rentrait à la maison en pleurant, elle a paniqué, comme d'habitude) maintenant, avant de me coucher, j'ai décidé d'ouvrir la carte de la femme enceinte et j'ai trouvé les résultats du test m3 free-3.1 (norme-1.8-4.6) m4 free-1.04 (norm-0.9-1.7) TSH- 4. Continuer la lecture →

salut! Elle a pris Jess pendant 1 an, a terminé son admission en juillet 2015. Les menstruations sont devenues irrégulières. Après 3-4 mois de nombreuses tentatives, la grossesse n'est jamais venue. De plus, selon la prescription du gynécologue, j'ai pris du dyufaston pendant 2 mois, pour une raison quelconque, on m'a prescrit de 14 à 27 jours. Je l'ai passé pour les hormones en décembre 2015, la TSH était augmentée de 4,88 (norme 0,40-3,77), le gynécologue prescrit le matin et la L-thyroxine à une posologie de 50 le matin, 25 le soir. En février, elle a été transférée pour des hormones dans un autre laboratoire, TSH 0,073 (norme 1,37 (0,23-3,4)). T3 2.000 (norme 1.8 (1-2.8)). T4. Continuer la lecture →

Bonne après-midi! Je suis enceinte, maintenant 16 semaines, des jumeaux. Au début, il y a eu une terrible toxicose jusqu'à 14 semaines, le pouls a commencé à augmenter, il y a des états de pré-évanouissement, j'ai perdu 6 kg. J'ai demandé au médecin dans l'écran LCD ce que c'est, ils me disent qu'il y a une grosse charge sur le corps en relation. Continuer la lecture →

Bonne après-midi! Informez pzhl si quelqu'un a constaté une correction d'un taux accru de TSH pendant la grossesse. Avant la grossesse, la TSH était de 1,9 - la norme. À 5 semaines de gestation, mon taux de TSH était de 3,06, légèrement au-dessus de la normale. Le T4 gratuit est normal. Le médecin a prescrit de la l-thyroxine 50 mcg pendant 2 mois sous le contrôle de la TSH. Après 11 jours de prise, le taux de TSH est devenu 1,18, mais le médecin a dit de continuer à prendre de la thyroxine, elle n'a pas indiqué le terme. Au moment où je prends de la thyroxine depuis 45 jours, je n'ai plus effectué le contrôle. K. Continuer la lecture →

6ème semaine de grossesse. Je suis passé sans TSH et T4 (la glande thyroïde est plus petite que la norme, l'endocrinologue a intimidé qu'elle ne serait pas en mesure de faire face à la production d'hormones). Les résultats de TSH - 1.9 et T4 sv - 13.52. Les taux sont indiqués respectivement de 0,35 à 4,94 et de 9,01 à 19,05. MAIS! Quand je l'ai donné, le laboratoire ne m'a pas prévenu que j'étais enceinte. Qui sait, les résultats sont fixés en fonction de la durée de la prise, ou cela n'affecte-t-il que l'intervalle de référence, et le résultat serait le même même si je parlais de grossesse? Continuer la lecture →

Bonne après-midi! Je suis enceinte, maintenant 16 semaines, des jumeaux. Au début, il y a eu une terrible toxicose jusqu'à 14 semaines, le pouls a commencé à augmenter, il y a des états de pré-évanouissement, j'ai perdu 6 kg. J'ai demandé au médecin sur l'écran LCD ce que c'était, ils me disent qu'il y a une grosse charge sur le corps à cause des jumeaux.J'ai donné du sang pour les hormones et maintenant il s'avère que j'ai une thyrotoxicose (((T4 free 29, 7 à un taux allant jusqu'à 23,3. 1 onglet chacun. J'ai très peur pour la santé des bébés! (Quelqu'un a-t-il rencontré un tel problème? Comment cela a-t-il affecté les enfants. En savoir plus →

Les filles, bonjour tout le monde! Aujourd'hui, j'ai repris l'analyse pour TSH et T4 gratuitement. Free T4 -16.6 norme 9.0-22.0, TSH-0.023 norme 0.4-4.0 En général, je vois TSH abaissé, le résultat est le même qu'à 8 semaines de grossesse. Dites-moi est-ce vraiment mauvais? et T4 est normal ou pas très bon non plus. Et qu'est-ce qui menace le bébé? Je ne suis allé chez le médecin que le 20 mai. Continuer la lecture →

Je doute des paroles du médecin. Le médecin dit que vous pouvez planifier, mais j'ai lu des critiques contradictoires sur Internet. Je veux entendre l'opinion du public. Planification de l'AIT. TSH est faible. Continuer la lecture →

Il y a 7 mois, il y a eu une grossesse gelée. Nous avons tout vérifié, il ne restait que la glande thyroïde. Tests réussis le 23/04/2013. TSH -4,1 (norme 0.3-4), T4-0.8 libre (norme 0.8-2.1), AT à la thyroperoxydase 5.4 (norme inférieure à 50). Le médecin a dit de reprendre. Republié dans Gemotest le 18/05/2013. le résultat est 1,58 (norme (0,3-4,1). Ensuite, l'endocrinologue a dit, donnez une autre analyse de «contrôle» et voici le résultat de TSH-3.2 (norme 0,3-4), T4-1 (norme 0,8-2,1), AT à la thyroperoxydase 15,7 (norme inférieure à 50 L'échographie est normale (volume total 9). Je ne pourrai pas voir le médecin pendant environ 2 semaines et que faire. En savoir plus →

Les filles confrontées à un tel problème, TTG 8, avec une norme supérieure de 4,5 et un taux de grossesse de 2,5. Quels tests dois-je passer en plus? Pour une raison quelconque, le médecin n'a prescrit que du T4 gratuit et un / t au TPO (peut-être que cela a été fait exprès pour que je puisse tout passer 600 + 240r pour la collecte, aller chez le médecin 1500r, elle dira, disent-ils, le bébé n'est pas tombé malade de tout, je vais refaire les tests +240 pour la collection et encore une fois j'irai chez le médecin + 1500r.. dans le commerce général je comprends tout, cependant. Lire la suite →

Bonjour tous le monde. Les filles, la question s'adresse principalement à celles qui ont AIT, hypothyroïdie, en général, la glande thyroïde est perturbée. Continuer la lecture →

Thyroxine pendant la grossesse

La glande thyroïde est un organe du système endocrinien qui est responsable de la synthèse des hormones les plus importantes:

  • triiodothyronine (T3),
  • thyroxine (T4),
  • calcitonine.

Tous participent aux processus de métabolisme général, de croissance et de développement du corps et affectent l'état émotionnel d'une personne. Il faut comprendre que pour le diagnostic de la pathologie thyroïdienne, c'est la T4, ou plutôt sa fraction libre, qui a la plus grande valeur. L'hormone est transportée à travers le corps humain à l'aide d'une protéine de transport spéciale, qui contient l'oligo-élément sélénium. S'il s'agit d'une telle connexion avec une protéine, alors on l'appelle lié. Lorsque la thyroxine ne se fixe pas à la molécule porteuse, elle reste libre.

Physiologie et fonctions de base de la thyroxine

T4, tant chez les femmes que chez les hommes, est toujours moins actif que T3. Au cours de son métabolisme dans l'organe, il se transforme souvent en triiodothyronine, dégageant une molécule d'iode, et n'a alors son effet..

Premièrement, la thyroxine est formée sur la base de la thyroglobuline dans le parenchyme de la glande thyroïde. Il représente environ 75 à 80% de la quantité de toutes les hormones dans les tissus de l'organe endocrinien. Au besoin, il pénètre dans la circulation sanguine, où il est fixé pour transporter les protéines. Les plus importants sont:

  • albumine,
  • globulines,
  • transthyrétines.

Les principales fonctions de l'hormone sont:

  • Catabolique. Il aide à convertir les molécules de graisse et de glucose en énergie.
  • Aide à un métabolisme adéquat.
  • Régulation de la croissance et du développement corrects du tissu osseux et du parenchyme des organes internes.
  • Activation CNS.

Séparément, il convient de parler de l'effet de cette substance biologique sur le corps des femmes qui portent un fœtus. La T4 libre pendant la grossesse a tendance à interagir avec les hormones stéroïdes et à assurer le fonctionnement normal de la glande dans des conditions de consommation d'énergie accrue. Si ses indicateurs sont significativement inférieurs à la normale dans l'un des trimestres, cela peut indiquer le développement d'une hypothyroïdie. Il est nécessaire de diagnostiquer la maladie à temps et de commencer un traitement approprié.

Indicateurs T4

Il est important de comprendre que le fonctionnement de la glande thyroïde est affecté par de nombreux facteurs qui peuvent entraîner de faibles taux de certaines hormones thyroïdiennes. Les facteurs les plus importants restent:

  1. l'âge de la femme,
  2. phase du cycle menstruel,
  3. grossesse (les 2ème et 3ème trimestres sont caractérisés par des modifications de la norme thyroxine),
  4. prendre des médicaments,
  5. environnement,
  6. régime.

Il est très important d'évaluer correctement l'écart des indicateurs hormonaux par rapport à la norme. Souvent, si le T4 est abaissé, cela ne signifie pas que vous devez paniquer. Cela se produit lorsque le corps réagit à un certain stimulus. Ils peuvent être un fœtus dans le ventre d'une femme.

En l'absence de grossesse, une valeur de 11 à 21 pmol / l est considérée comme la norme. Cependant, vous devez comprendre que différents laboratoires déterminent sa concentration dans le sang différemment. Cela peut être la raison pour laquelle une personne dans des institutions différentes peut avoir un résultat de test supérieur ou inférieur à un autre similaire ailleurs. Il est préférable d'être examiné dans un laboratoire pour éviter les erreurs de diagnostic.

T4 et grossesse

Si nous parlons de thyroxine pendant la période de gestation, alors son taux dépend directement du trimestre au cours duquel la femme reste:

  • Pendant les trois premiers mois, le corps de la femme enceinte commence à peine à se reconstruire dans de nouvelles conditions d'existence. Dans cette période, T4 est rarement en dessous des valeurs normales..
  • Le deuxième trimestre est caractérisé par une diminution de la limite inférieure de l'indicateur normal à 9,5 pmol / l. La limite supérieure est de 18 à 19 pmol / l.
  • Au troisième trimestre, cet indicateur baisse encore plus et varie de 8,2 à 17 pmol / l.

Pendant la grossesse, le corps d'une femme commence à sécréter beaucoup plus d'hormones stéroïdes sexuelles (principalement de la progestérone), ce qui augmente l'activité de la glande thyroïde. Cependant, en parallèle, le nombre de protéines de transport dans le sang augmente, qui se lient à la T4 libre. C'est pourquoi la thyroxine pendant la grossesse est généralement inférieure aux valeurs standard..

Que le changement des indicateurs menace?

Si les hormones thyroïdiennes sont significativement inférieures ou supérieures à la normale pendant la grossesse (1-3 trimestre), il est alors nécessaire de prendre des mesures actives pour rétablir l'équilibre endocrinien. Le fait est que la glande thyroïde affecte directement l'état de la mère et du fœtus. L'hypothyroïdie (lorsque la T4 ou la T3 est abaissée) se manifeste par un apport insuffisant du bébé en substances et minéraux importants. En conséquence, un bébé prématuré peut naître ou avec un retard de développement physique..

Une augmentation excessive de la quantité d'hormones thyroïdiennes entraîne une détérioration de l'état de la mère. Elle ne dort pas bien, perd du poids activement, ce qui est hautement indésirable lorsqu'elle porte un bébé. La prise de poids physiologique pendant la grossesse ne doit pas être inférieure à 8-10 kg. En état d'hyperthyroïdie, le corps est épuisé et tous ses systèmes de défense sont affaiblis. De plus, il ne faut pas oublier l'aggravation significative de la labilité émotionnelle, qui est donc inhérente à l'influence des hormones sexuelles.

Dans tous les cas, les changements des indicateurs normaux doivent être diagnostiqués et corrigés..