Principal

Écrevisse

T4 gratuit

La T4 (thyroxine) est une hormone thyroïdienne impliquée dans tous les processus métaboliques du corps et qui affiche l'état de la glande thyroïde. À l'aide du tableau, vous pouvez connaître la valeur du taux T4 gratuit chez les femmes, en fonction de l'âge.

Les fonctions

L'effet biologique de l'hormone T4 est de réguler tous les processus métaboliques dans le corps et comprend les fonctions suivantes:

  • augmente le taux métabolique;
  • augmente la production de chaleur;
  • augmente la consommation d'oxygène;
  • régule la croissance osseuse;
  • est responsable du développement du système nerveux au début et à l'adolescence;
  • stimule l'absorption des vitamines et des minéraux;
  • améliore les processus oxydatifs dans les cellules;
  • participe à la régulation du cycle menstruel;
  • régule le développement de l'embryon pendant la grossesse, favorise la production de vitamine A dans le foie.

Il existe deux formes de T4 - liées (sous forme de composés avec des protéines de transport: globuline, préalbumine et albumine) et libres (sans protéines qui se lient à la thyroxine).

Le taux de T4 gratuit par âge (tableau)

Chez la femme, le taux de T4 de forme libre peut varier en fonction de l'âge et des caractéristiques physiologiques de l'organisme (grossesse, perturbation hormonale pendant la ménopause).

Années d'âgeTaux, pmol / l
Nouveau née17-33
1-513-23
6-1012-22
10-1512-23
16-6010-25
Plus de 60 ans10-18

Pour l'analyse de la T4, du sang veineux est utilisé, qui doit être pris le matin à jeun. Pour une plus grande fiabilité des résultats, le stress physique et émotionnel doit être exclu un jour, ainsi que le tabagisme 3 heures avant la procédure..

Raisons de l'augmentation


Des taux élevés d'analyse de la thyroxine libre et de la T4 et T3 totales dans le contexte d'une faible TSH indiquent le développement d'une hyperthyroïdie (thyrotoxicose) - un syndrome d'augmentation de l'activité thyroïdienne, accompagnée d'une accélération de tous les processus métaboliques.

Parmi les facteurs provoquant une augmentation de la T4 libre chez la femme, les plus fréquents sont les troubles thyroïdiens, à savoir:

  • goitre toxique et diffus;
  • thyroïdite post-partum;
  • tumeurs malignes thyrotoxiques (adénome);
  • Thyrotoxicose indépendante de la TSH;
  • thyréotoxicose résultant d'un dépassement de la dose de lévothyroxine;
  • obésité, athérosclérose, cholestérol sanguin élevé.

Le développement de l'hyperthyroïdie avec des valeurs T4 élevées se reflète dans tous les systèmes corporels, et les symptômes les plus prononcés de la pathologie sont:

  • perte de poids corporel, gras et musculaire, avec un appétit élevé;
  • intolérance à la chaleur, transpiration;
  • anxiété, irritabilité, comportement hyperactif, incapacité à se détendre, insomnie;
  • tremblements peu profonds (tremblements) des mains;
  • ophtalmopathie (gonflement des globes oculaires), clignement rare des yeux, douleur, vision double, larmoiement;
  • chute de cheveux;
  • une augmentation du volume du cou, une sensation de pincement dans la gorge;
  • augmentation de la pression artérielle, tachycardie, augmentation de la fréquence cardiaque;
  • modifications du travail du muscle cardiaque - souffle systolique, fibrillation auriculaire, anémie extrasystolique, insuffisance cardiaque (avec thyrotoxicose prolongée);
  • une augmentation de la taille du foie, une jaunisse;
  • diarrhée, selles fréquentes;
  • diminution de la densité osseuse, qui se manifeste sous la forme de fractures fréquentes et d'ostéopathie;
  • oligoménorrhée (violation du cycle chez la femme, dans laquelle l'ovulation se produit une fois tous les 40 à 45 jours et les jours critiques ne durent pas plus de 2 jours) ou aménorrhée (absence d'ovulation et jours critiques), diminution de la libido.

Dans certains cas, avec une hyperthyroïdie prolongée, une crise thyréotoxique se développe - une complication dangereuse causée par une forte augmentation des hormones thyroïdiennes dans le sang tout en réduisant les hormones corticosurrénales (corticostéroïdes tels que le cortisol et la cortisone).

Les symptômes d'une crise thyrotoxique comprennent une altération de l'état mental (hallucinations, insomnie prolongée, anxiété), augmentation des tremblements musculaires, nausées et vomissements, tachycardie sévère, déshydratation.

Raisons du déclin


Si la T4 libre tombe en dessous de la normale, cela indique une hypothyroïdie - un manque de T3 et de T4 avec une augmentation simultanée de l'hormone TSH. En état d'hypothyroïdie, tous les processus métaboliques ralentissent dans le corps, ce qui entraîne une altération significative de l'état de santé.

Les causes de l'hypothyroïdie peuvent être des maladies de la glande thyroïde, une pathologie du travail de l'hypophyse et de l'hypothalamus, des troubles génétiques, une carence en oligo-éléments dans l'alimentation, à savoir:

  • thyroïdite auto-immune (thyroïdite de Hashimoto, thyroïdite post-partum);
  • hypothyroïdie congénitale (causée par un trouble thyroïdien embryonnaire);
  • néoplasmes de la glande thyroïde;
  • atrophie thyroïdienne;
  • hypothyroïdie périphérique;
  • lésions infectieuses de la glande thyroïde pendant la tuberculose, l'amylose, l'hémochromatose;
  • troubles vasculaires du cerveau (accident vasculaire cérébral, syndrome de Sheehan, apoplexie hypophysaire;
  • processus inflammatoires dans le cerveau (anévrisme de l'artère carotide);
  • lésion cérébrale traumatique;
  • carence en iode dans l'alimentation;
  • une alimentation pauvre en protéines, ainsi qu'un déficit calorique important;
  • perte de poids critique (anorexie);
  • thyroïdectomie.

L'hypothyroïdie se manifeste par un complexe de symptômes dans différents systèmes corporels provoqués par un ralentissement général des processus métaboliques dans les tissus des organes internes et des muscles, à savoir:

  • altération de la mémoire et de la concentration, dépression;
  • somnolence pendant la journée, manque de force et de motivation au travail, fatigue accrue;
  • réflexes retardés et inhibition des mouvements, faiblesse musculaire, convulsions;
  • déficience auditive;
  • une glande thyroïde hypertrophiée, une sensation de pression dans la gorge, un enrouement;
  • violation du cycle menstruel (menstruations prolongées abondantes ou aménorrhée), infertilité;
  • ralentissement de la fréquence cardiaque, diminution de la pression et de la fréquence cardiaque, bradycardie;
  • maux de tête;
  • membres froids;
  • jaunissement et sécheresse de la peau;
  • gonflement du visage causé par un gonflement persistant, des yeux gonflés;
  • frissons, sensibilité accrue au froid;
  • constipation, flatulences, nausées, manque d'appétit;
  • gain de poids;
  • perte de cheveux, ongles clairsemés.

Dans les cas où le manque de T4 gratuit n'est pas compensé par des médicaments, le risque de complications augmente. Un ralentissement du métabolisme entraîne une augmentation du cholestérol sanguin, une accumulation de liquide dans les tissus, une privation d'oxygène, ce qui entraîne le développement de maladies potentiellement mortelles telles que l'athérosclérose et les maladies coronariennes.

Une complication mortelle d'une faible T4 est le coma hypothyroïdien, accompagné d'hypoxie, d'une diminution de la température corporelle et de la glycémie à des niveaux critiques. Le coma peut survenir chez les femmes âgées qui souffrent de troubles hormonaux depuis longtemps et sans traitement approprié.

En outre, des facteurs tels que la chirurgie (non liée à la glande thyroïde), les traumatismes, la perte de sang, la prise de fortes doses d'alcool, l'hypothermie (en combinaison avec l'hypodynamie) sont également susceptibles de provoquer un coma hypothyroïdien avec une faible teneur en T4 dans le sang pendant une longue période..

T4 pendant la grossesse

Pendant la grossesse, la production d'hormones sexuelles dans le corps de la femme augmente, ce qui, à son tour, active l'activité de la glande thyroïde. Le besoin plus élevé de thyroxine s'explique par le fait qu'au cours des 12 premières semaines, le système endocrinien de la mère fournit à l'enfant les hormones nécessaires à la croissance et au développement..

Au troisième trimestre, la concentration de protéines de transport dans le sang de la femme augmente, ce qui entraîne une diminution progressive de la T4 libre..

Les indicateurs de norme de thyroxine pour les trimestres de grossesse sont indiqués dans le tableau.

TrimestreTaux, pmol / l
je9-26
II8-21
III6-19

Traitement


En fonction des indicateurs de T4, ainsi que d'autres tests d'hormones (TSH, T3), un traitement est prescrit, qui dans l'hyperthyroïdie vise à réduire la production d'hormones et dans l'hypothyroïdie - pour compenser le déficit.

Avec hyperthyroïdie

Le traitement médicamenteux de l'hyperthyroïdie comprend plusieurs étapes. Au premier stade, des médicaments thyréostatiques (antithyroïdiens) sont utilisés pour supprimer la production d'hormones thyroïdiennes, ce qui conduit à la disparition des symptômes cliniques de la maladie.

Afin de normaliser la production d'hormones stimulant la thyroïde, des médicaments antithyroïdiens sont utilisés avec les substances actives thiamazole (Mercazolil, Metizol, Tiamazol, Tyrozol), carbimazole (Espa-carb) et propylthiouracile (Propicil). En outre, selon les indications, de tels moyens peuvent être prescrits comme:

  • bêta-bloquants - pour corriger l'effet d'une quantité excessive d'hormones thyroïdiennes sur le système cardiovasculaire (prescrits à une fréquence cardiaque au repos de plus de 90 battements par minute, pour les personnes âgées, ainsi que pour les personnes souffrant de troubles cardiaques déjà diagnostiqués);
  • les antagonistes calciques non dihydropyridiniques (diltiazem, vérapamil) sont prescrits en l'absence d'effet thérapeutique des bêtabloquants sur la fréquence cardiaque;
  • sédatifs (phytothérapie, sédatifs);
  • corticostéroïdes - avec une combinaison de thyrotoxicose avec insuffisance surrénalienne, avec ophtalmopathie.

Il faut 6 mois à 1,5 an pour atteindre l'euthyroïdie (taux normaux de T4, T3 et TSH). Pendant la rémission de la maladie, des tests de T4 libre et de TSH doivent être effectués régulièrement afin de déterminer à temps l'évolution possible de l'hyperthyroïdie.

En plus du traitement médicamenteux, avec une T4 élevée, vous devez exclure complètement:

  • apport d'iode avec de la nourriture, car l'oligo-élément contribue à l'augmentation de la production d'hormones thyroïdiennes;
  • caféine - améliore les symptômes de la pathologie;
  • l'activité physique, car il y a une augmentation de la fatigue musculaire et du stress sur le cœur, une altération de la thermorégulation et une fatigue accrue, ce qui aggrave généralement l'état de santé général.

En cas de récidive d'hyperthyroïdie, qui survient dans 70 à 80% des cas sur 5 ans, l'ablation de la glande thyroïde est indiquée. Les principales indications pour l'utilisation de méthodes de traitement radicales sont également:

  • syndrome de compression - la pression d'une glande thyroïde hypertrophiée sur la trachée, les voies respiratoires, les vaisseaux sanguins;
  • l'intolérance aux thyrostatiques, ce qui exclut la pharmacothérapie;
  • forme sévère de thyrotoxicose avec arythmies cardiaques (fibrillation auriculaire);
  • absence de l'effet souhaité du traitement par thyréostatiques pendant 1,5 à 2 ans;
  • cancer de la thyroïde;
  • goitre multinodulaire;
  • ophtalmopathie sévère.

Parmi les méthodes d'ablation de la glande thyroïde figurent la thyroïdectomie et le traitement à l'iode radioactif (thérapie à l'iode radioactif).

Thyroïdectomie - ablation chirurgicale de la glande thyroïde, réalisée à ciel ouvert (avec une incision dans le cou) ou par voie endoscopique. Passer à travers de petits trous dans le cou, à travers la bouche, la fosse axillaire, à travers la nuque derrière l'oreille.

La thérapie à l'iode radioactif est une destruction non invasive du tissu thyroïdien à l'aide du médicament iode-131. La radiothérapie peut être réalisée comme alternative à la thyroïdectomie, et si indiqué:

  • la présence de tissu résiduel après thyroïdectomie;
  • contre-indications à la chirurgie;
  • métastases cancéreuses pulmonaires et lymphogènes.

En règle générale, après une intervention chirurgicale ou l'utilisation d'iode radioactif, l'hypothyroïdie se développe avec de faibles taux de T4 et des concentrations élevées de TSH..

Avec hypothyroïdie

Le but du traitement de l'hypothyroïdie est de maintenir les homones T4, T3 et TSH à un niveau normal, ce qui est obtenu à l'aide de médicaments à base de lévothyroxine, un analogue synthétique de l'hormone T4..

La lévothyroxine est prescrite à une dose individuelle pour atteindre et maintenir l'euthyroïdie, dans laquelle les symptômes de la maladie disparaissent. L'hypothyroïdie nécessite généralement un apport quotidien constant du médicament en même temps. L'intervalle entre la prise de la lévothyroxine et d'autres médicaments doit être d'au moins 4 heures.

La thérapie de substitution pour l'hypothyroïdie est sûre si toutes les recommandations de l'endocrinologue sont suivies. En cas de surdosage de lévothyroxine, d'augmentation du taux de T4 et de développement de symptômes de thyrotoxicose (fibrillation auriculaire, angine de poitrine, ICC), ainsi qu'en cas d'ostéopénie (avec surdosage prolongé) - diminution de la densité osseuse.

Avec un arrêt brutal de la prise de lévothyroxine, un coma hypothyroïdien peut se développer.

Le critère pour un traitement correct est les taux sanguins normaux de T4 et de TSH, qui doivent être vérifiés tous les 6 à 12 mois..

T4 gratuit chez la femme: tableau des normes d'âge, causes des écarts

Dans le corps féminin, les hormones thyroïdiennes affectent tous les types de métabolisme, le cycle menstruel et la gestation. La thyroxine (T4) est l'une des deux hormones thyroïdiennes synthétisées par la glande thyroïde. Deux formes de thyroxine circulent dans le sang - exemptes de sang (T4cw, fT4) et liées aux protéines. Pour le diagnostic et le traitement de divers troubles, il est nécessaire d'étudier et d'évaluer la T4 libre chez la femme, le tableau des normes par âge vous permet de le faire rapidement.

Tableau des normes de T4 gratuit chez les femmes

Au cours du diagnostic de laboratoire, la teneur en T4 totale et libre est déterminée. Les deux indicateurs fournissent une indication de la fonction thyroïdienne. Cependant, il existe des conditions (grossesse, insuffisance rénale, maladie du foie, prise de certains médicaments) dans lesquelles les propriétés et la concentration des protéines de transport changent. Dans ces conditions, l'étude du niveau de T4 libre acquiert une valeur diagnostique particulièrement importante..

Valeurs T4 libres normales chez les femmes

Adultes de moins de 55 ans

Les indicateurs moyens de la thyroxine, non liés aux protéines, chez les femmes et les hommes ne diffèrent pratiquement pas. Mais les femmes ont une période physiologique où les fluctuations de concentration sont importantes..

Valeurs normales de T4 libre chez les femmes enceintes

Lors du port d'un fœtus, le taux de thyroxine libre dépend de la durée de la grossesse.

L'augmentation des valeurs moyennes dans la période allant jusqu'à 12-13 semaines est due à une augmentation de la quantité de protéine de liaison à la thyroxine et à l'effet stimulant de la gonadotrophine chorionique humaine. Cette hormone est structurellement similaire à la T4. La raison de la diminution du taux en fin de grossesse est l'activité hormonale du placenta et l'attachement plus intense de la thyroxine au transport des globulines. Si les analyses sont soumises correctement et que les écarts ne dépassent pas l'intervalle admissible, la correction n'est pas nécessaire.

Qu'est-ce que T4 gratuit?

De quoi l'hormone T4 est-elle responsable chez la femme? Sous le contrôle de l'hormone thyréostimuline (TSH) de l'hypophyse, les iodothyronines - thyroxine et triiodothyronine (T3) - sont produites dans la glande thyroïde. La T4 est la principale forme d'hormone thyroïdienne et la base de la formation de T3.

Dans le sang, la plupart de la T4 se lie à des protéines de transport spéciales et seulement environ 0,04 à 0,05% reste à l'état libre. Cette fraction a également une activité hormonale. La thyroxine liée pénètre dans les tissus, où sa partie principale, perdant l'atome d'iode, se transforme en T3.

Recherche en laboratoire

La concentration maximale de l'hormone T4 est observée le matin. Il est nécessaire de donner du sang pour la recherche en même temps. Les exigences de prélèvement d'échantillons sont standard:

  1. Arrêt de la prise de nourriture 8 heures ou plus avant l'examen.
  2. Élimination des boissons alcoolisées 12 heures ou plus avant le don de sang.
  3. S'abstenir de fumer 2 à 3 heures avant d'aller au laboratoire.
  4. Refus d'effectuer immédiatement avant la manipulation de l'examen aux rayons X, l'électrophorèse, l'UHF et le massage.

Les recommandations d'arrêter de prendre des hormones thyroïdiennes dans quelques jours ne sont pas toujours justifiées. Si la détermination du niveau est effectuée à des fins de diagnostic, ces moyens n'ont généralement pas encore été attribués. Dans le cas d'une surveillance dynamique du traitement, des tests sont effectués pour ajuster la dose et l'arrêt de la dose peut fausser sa sélection. Par conséquent, la décision de refuser les médicaments doit être prise par un médecin..

Le devoir du patient est d'informer à l'avance le spécialiste de tout médicament pris.

Indications pour la détermination de la T4 libre

L'analyse de la T4 libre est rarement réalisée indépendamment, généralement en parallèle, la teneur en plusieurs hormones dans le sérum sanguin qui caractérisent le travail de la glande thyroïde est déterminée. Ceux-ci comprennent: l'hormone stimulant la thyroïde, la triiodothyronine totale et libre, les anticorps anti-thyrocyte peroxydase, la thyroglobuline, les récepteurs de la thyrotropine. La liste spécifique est déterminée par un spécialiste. L'examen est prescrit si:

  • plaintes inhérentes à l'hypothyroïdie (apathie, fatigue, détérioration des performances, mémoire, somnolence, frissons, prise de poids sur fond de perte d'appétit, poches, cheveux et peau secs, tendance à la constipation, pouls rare, hypotension);
  • symptômes d'hyperthyroïdie (labilité émotionnelle, irritabilité, pouls rapide, augmentation de la pression artérielle, transpiration, hypertrophie de la glande thyroïde, perte de poids due à une augmentation de l'appétit, selles molles, violation du cycle mensuel);
  • la nécessité de surveiller l'efficacité de l'hormonothérapie pour toute pathologie thyroïdienne;
  • modifications du niveau d'hormone thyréostimulante révélées lors d'un examen préventif;
  • utilisation à long terme de contraceptifs oraux combinés;
  • nécessaire lors de la planification de la grossesse;
  • infertilité;
  • perturbations du cycle menstruel;
  • fausse couche habituelle;
  • évolution compliquée de la grossesse.

L'interprétation des résultats est effectuée par le médecin traitant, mais une idée générale des causes possibles des changements est également nécessaire pour les patients.

Lorsque T4 gratuit est au-dessus de la normale

L'étude peut montrer une augmentation de la concentration de thyroxine, non associée aux protéines, dans un certain nombre de maladies et d'affections du corps de la femme:

  • goitre toxique diffus;
  • goitre toxique nodulaire;
  • inflammation de la glande thyroïde avec une évolution subaiguë;
  • tumeurs hormono-actives de l'hypophyse, accompagnées d'une synthèse excessive de thyrotropine;
  • forme hypophysaire de résistance (résistance) aux hormones thyroïdiennes;
  • traitement à long terme non contrôlé avec des médicaments thyroïdiens synthétiques;
  • tumeurs ovariennes de cellules embryonnaires appelées tératomes;
  • apport excessif d'iode dans le corps;
  • choriocarcinome (néoplasme malin des villosités choriales - la partie embryonnaire du placenta);
  • lésions hépatiques chroniques;
  • le syndrome néphrotique.

Ce sont les principaux facteurs étiologiques. Une légère augmentation des valeurs moyennes de l'hormone est observée au cours des 14 premières semaines de grossesse physiologique.

Lorsque le T4 gratuit est inférieur à la normale

La diminution de la teneur en thyroxine non associée aux protéines du sérum sanguin se produit pour les raisons suivantes:

  • affaiblissement ou arrêt de la sécrétion de thyrolibérine (une hormone qui régule la synthèse de TSH) dans l'hypothalamus (néoplasmes, processus atrophiques du cerveau);
  • production insuffisante de TSH par le lobe antérieur de l'hypophyse (lésion cérébrale traumatique, inflammation, troubles vasculaires, tumeurs);
  • lésions inflammatoires de la glande thyroïde (post-partum, auto-immunes, spécifiques, fibro-invasives, etc.);
  • prendre des médicaments qui suppriment la synthèse des hormones thyroïdiennes;
  • exposition aux radiations;
  • caractéristiques nutritionnelles conduisant à un manque d'iode dans le corps;
  • résection ou ablation de la glande thyroïde;
  • perte de poids drastique chez les femmes obèses.

Les troubles congénitaux et les anomalies du développement de la glande, qui ne lui permettent pas de fonctionner normalement, entraînent également une baisse du taux de thyroxine. Ainsi que la neutralisation de l'hormone circulant dans le sang, des anticorps dans les processus auto-immunes et des enzymes protéolytiques dans l'inflammation sévère du pancréas, la septicémie, le choc.

Tactiques pour la déviation de T4 sans la norme

Une augmentation et une diminution du niveau de l'hormone entraîne de graves perturbations des processus métaboliques dans le corps, car les récepteurs des hormones thyroïdiennes sont présents dans presque tous les tissus.

Traitement avec augmentation du T4 gratuit

Lorsque les valeurs dépassent la limite supérieure admissible, des méthodes conservatrices et opératoires de correction du niveau de thyroxine active sont utilisées. Le choix de la tactique est déterminé par l'étiologie de la maladie qui a conduit à une augmentation de la concentration.

L'opération est indiquée pour l'adénome hypophysaire hormonal, le tératome ovarien, le choriocarcinome. La résection et l'ablation de la glande thyroïde sont rarement utilisées et uniquement en l'absence de l'effet d'un traitement conservateur à long terme. L'utilisation d'iode radioactif à des fins thérapeutiques est souvent évitée..

La stabilisation médicamenteuse du fond hormonal est obtenue en utilisant des médicaments thyréostatiques (supprimant la synthèse des hormones thyroïdiennes). Le plus souvent, ce sont des dérivés du méthylmazole (Mercazolil, Methatilin, Methylmazol) et du thiuracile (Propylthiouracil, Propicil). Le traitement est effectué sous un contrôle de laboratoire strict du niveau d'hormones dans le sang.

Traitement avec diminution de la T4 libre

La correction des faibles niveaux de thyroxine libre nécessite également une approche différenciée. La principale méthode est le traitement hormonal substitutif. Cela dure souvent toute la vie. L'exception concerne les conditions associées à l'introduction de substances thyrostatiques dans le corps..

Pour le traitement, des médicaments thyroïdiens synthétiques sont utilisés (L-Thyroxin, Bagotyrox, Eutirox, etc.) L'efficacité de la thérapie est évaluée par la présence et la gravité des manifestations cliniques, la dynamique des paramètres de laboratoire.

Conclusion

La concentration de la fraction T4 libre dans le sérum sanguin est un critère important pour évaluer l'état de l'organisme. Par conséquent, il est conseillé de déterminer le niveau de l'hormone non seulement en présence des plaintes ci-dessus, mais également pendant les femmes subissant des examens préventifs annuels. Cela est particulièrement vrai pour les patients de plus de 40 ans. La livraison d'une telle analyse devrait devenir une procédure obligatoire lors de la planification d'une grossesse..

Vidéo

Nous proposons de visionner une vidéo sur le thème de l'article.