Principal

Oncologie

Décodage de l'échographie du pancréas

7 minutes Auteur: Irina Bredikhina 611

  • Caractéristiques anatomiques de l'organe
  • Quelles pathologies peuvent être détectées
  • Caractéristiques de la préparation préliminaire
  • Norme pancréatique selon les résultats de l'échographie
  • Ce que les écarts par rapport à la moyenne indiquent?
  • Vidéos connexes

Le pancréas (ou pancréas) est un grand organe digestif qui a des fonctions sécrétoires externes et internes - il participe à la régulation des processus métaboliques, produit de l'insuline (une substance biologiquement active qui assure l'apport de glucose de la circulation sanguine aux cellules tissulaires du corps humain). La violation de son activité fonctionnelle entraîne de graves troubles de l'état de santé humaine.

Les changements pathologiques dans un organe peuvent être détectés en étudiant sa forme, sa taille et sa structure. Les praticiens utilisent l'échographie pour diagnostiquer les maladies de cette glande importante. Dans notre article, nous décrirons en détail les caractéristiques de sa mise en œuvre, la mise en œuvre des mesures préparatoires nécessaires à la procédure et ce que signifie l'interprétation de l'échographie du pancréas.

Caractéristiques anatomiques de l'organe

Le pancréas a une forme allongée - son apparence ressemble à une "virgule". L'orgue est divisé en trois parties:

  • La tête est le lobe le plus large, étroitement entouré par le duodénum.
  • Le corps est le plus long lobe adjacent à l'estomac.
  • Queue - située à côté de la rate et de la glande surrénale gauche.

La sécrétion pancréatique prête à l'emploi dans le système digestif est effectuée le long de la route principale de l'organe - le canal de Wirsung, qui a une longueur sur toute sa longueur, des canaux sécrétoires plus petits y sont versés. Chez un nouveau-né, la longueur de cet organe est de 5,5 cm, chez un enfant d'un an, il atteint 7 cm, la taille initiale de la tête est de 1 cm, la formation finale des rancréas se termine à l'âge de dix-sept ans..

La taille normale du pancréas chez un adulte varie dans les limites suivantes:

  • poids - de 80 à 100 g;
  • longueur - de 16 à 22 cm;
  • largeur - environ 9 cm;
  • épaisseur - de 1,6 à 3,3 cm;
  • épaisseur de la tête - de 1,5 à 3,2 cm, sa longueur - de 1,75 à 2,5 cm;
  • la longueur du corps ne dépasse pas 2,5 cm;
  • longueur de la queue - de 1,5 à 3,5 cm;
  • largeur du canal principal - de 1,5 à 2 mm.

En l'absence de problèmes de santé, cet organe endocrinien et digestif le plus important a une forme en S et une structure homogène de petits lobes qui produisent du suc digestif et des substances qui régulent le métabolisme des glucides.

Quelles pathologies peuvent être détectées

L'échographie est totalement indolore et ne prend pas beaucoup de temps. Le transducteur ultrasonique et le conducteur en forme de gel permettent au technicien qualifié de:

  • étudier la position du pancréas, sa taille et sa forme;
  • diagnostiquer les processus pathologiques possibles;
  • prendre une crevaison pour une analyse plus détaillée.

L'activité fonctionnelle des organes du système digestif est interconnectée et de nombreux changements pathologiques s'étendent au foie, à la vésicule biliaire et à ses canaux - c'est pourquoi il est important d'évaluer leur état à l'échographie. L'échographie fournit des informations détaillées sur la structure des organes, c'est pourquoi cette méthode est particulièrement demandée lors du diagnostic de nombreuses affections:

  • Lipomatose - croissance semblable à une tumeur du tissu lipidique. Une échogénicité accrue et l'apparition de zones plus claires de la glande indiquent le remplacement des cellules saines par des graisses.
  • Pancréatite aiguë ou chronique, dans laquelle l'organe grossit, ses contours changent, les parois du canal principal se dilatent de manière inégale.
  • Formations ressemblant à une tumeur - le remplacement des cellules normales du parenchyme par du tissu fibreux se produit. La taille de la glande est disproportionnée, sa tête est déplacée.
  • Inflammation de la tête - l'échogénicité des rancréas est modifiée, la taille est augmentée, les canaux sont rétrécis.

À ce jour, aucune contre-indication à l'échographie du pancréas n'a été établie - cette méthode d'examen est réalisée pour les femmes enceintes et les nouveau-nés. Les indications de l'examen sont:

  • sensations douloureuses dans le haut de l'abdomen et nausées après avoir mangé;
  • diminution de l'appétit;
  • une augmentation de la température d'origine inexpliquée;
  • une forte diminution du poids corporel;
  • suspicion d'une formation semblable à une tumeur;
  • conséquences graves d'une inflammation aiguë du tissu parenchymateux des organes viscéraux - ascite, hématome ou abcès;
  • augmentation de la concentration de glucose dans le sang;
  • la présence d'impuretés pathologiques dans les selles;
  • traumatisme abdominal.

Caractéristiques de la préparation préliminaire

Pour obtenir des résultats fiables, il est nécessaire d'obtenir les recommandations d'un spécialiste qui effectuera l'échographie. Habituellement, le patient doit suivre un régime spécial qui exclut les boissons alcoolisées et gazeuses, les aliments gras, frits et épicés, les viandes fumées, les marinades, les aliments provoquant des flatulences. À la veille du diagnostic échographique, le patient peut prendre un laxatif. Le dîner doit être léger et au plus tard 10 heures avant l'examen. Ne pas manger, boire ou fumer juste avant la procédure.

Norme pancréatique selon les résultats de l'échographie

Lors de l'évaluation des données finales de l'enquête, les spécialistes tiennent compte du sexe, de l'âge et du poids corporel du patient. Les valeurs de référence des paramètres de l'organe chez les enfants, les hommes et les femmes adultes sont une structure homogène - homogène et à grain fin, contours nets de toutes les parties constitutives, indicateur moyen des signes échogènes (réflectivité comparable à l'échogénicité du foie).

La liste continue l'absence de changements dans les artères du pancréas - expansion ou rétrécissement de leur lumière, allongement et redressement, indistinct ou flou des contours du schéma vasculaire, rupture des vaisseaux sanguins et défaut de leurs parois, la taille du pancréas est normale, l'absence d'expansion du canal de Wirsung.

Ce que les écarts par rapport à la moyenne indiquent?

Le diagnostic final est posé par un spécialiste qualifié sur la base de l'analyse des paramètres suivants.

Déviation de la taille du pancréas

L'expansion du canal de Wirsung de plus de 3 mm indique une pancréatite chronique, avec l'introduction de la sécrétine (une hormone peptidique qui stimule la fonction des rancréas) ses paramètres ne changent pas. La présence d'un néoplasme dans la glande est mise en évidence par une augmentation du diamètre de l'organe ou de ses différentes parties. Le rétrécissement du canal principal est observé avec des formations kystiques. Une tumeur maligne de la tête se caractérise par une augmentation significative - plus de 35 mm. C'est grâce à l'échographie qu'environ 10% des cancers du pancréas sont diagnostiqués.

Changer le contour des lobes de la glande

La présence d'un processus inflammatoire est mise en évidence par une image aux contours flous, cependant, dans certains cas, le gonflement de l'organe peut être causé par une gastrite, un ulcère gastrique et un ulcère duodénal. Une forme convexe et lisse des contours des zones individuelles est observée avec des changements kystiques ou un abcès. L'inégalité des limites indique une pancréatite ou une formation de type tumoral, caractérisée par des paramètres individuels - ils sont pris en compte par un sonologue expérimenté.

Indicateurs de structure

La densité moyenne du pancréas est similaire à la structure de la rate et du foie. Les résultats de l'échographie indiquent la présence de petites zones d'inclusions dans la structure granulaire et une échogénicité uniforme - son augmentation indique une pancréatite chronique, la présence de calculs, la présence d'une formation semblable à une tumeur. Le manque de réflexion des ondes à haute fréquence est observé avec des changements kystiques et des abcès.

La présence de formes anormales du pancréas

Il peut être en spirale, divisé en deux moitiés isolées, annulaire, aberrant (supplémentaire). Ces changements indiquent soit des anomalies congénitales, soit un processus pathologique complexe.

Le patient reçoit une conclusion, qui décrit tous les paramètres du pancréas et indique les pathologies identifiées. Avec des écarts mineurs par rapport aux paramètres normaux, un diagnostic préliminaire n'est pas effectué. Certains défauts du pancréas n'affectent pas le fonctionnement normal du corps, et certains changements pathologiques peuvent se développer davantage et aggraver la santé d'une personne. Cependant, il convient de rappeler que l'échographie ne révèle que leurs signes échogènes; des études supplémentaires sont nécessaires pour confirmer ou réfuter le diagnostic préliminaire.!

À la fin des informations ci-dessus, je tiens à souligner une fois de plus - l'examen échographique préventif du pancréas ne doit pas être ignoré! De nombreuses maladies sont détectées même en l'absence de symptômes perturbant le patient - la clinique pathologique dans de tels cas est dans une période lente. Un diagnostic rapide des affections et un traitement rationnel donnent des résultats positifs et garantissent une qualité de vie décente aux patients.

Taille normale du pancréas par échographie chez un adulte, pathologie avec écarts d'indicateurs

Pour une détection précise de la pathologie, il est nécessaire de connaître normalement la taille du pancréas chez l'adulte. La localisation topographique du pancréas (RV) ne permet pas de le palper lors d'un examen objectif, d'en déterminer l'état et la taille. Par conséquent, à des fins de visualisation et de diagnostic, la méthode la plus accessible est utilisée - l'examen par ultrasons..

L'échographie vous permet de voir l'organe dans une image en trois dimensions, de déterminer la clarté des limites, la structure et l'échogénicité du tissu, les formations pathologiques, leur taille et leur localisation, l'expansion du conduit commun. Connaître les options pour la taille du pancréas est normal par échographie, vous pouvez utiliser la méthode pour clarifier un diagnostic peu clair.

Ce qui affecte la taille du pancréas?

Le changement de taille du pancréas se produit tout au long de la vie: il pousse jusqu'à environ 18 ans. Ensuite, il diminue à partir de 55 ans, lorsque les cellules fonctionnelles s'atrophient progressivement. Il s'agit d'un changement de taille physiologique. Les options normales incluent une augmentation de la durée de vie chez les femmes pendant la grossesse.

Une diminution du VR se produit:

  • avec l'âge (après 55 ans) avec le développement d'une atrophie tissulaire,
  • en cas d'altération de la circulation sanguine dans l'organe,
  • avec des lésions virales.

L'élargissement diffus ou local se produit dans certaines conditions pathologiques.

Une augmentation locale de taille est observée dans les cas de néoplasmes bénins ou malins, de kystes simples, de pseudokystes, d'abcès et de calculs. Les écarts par rapport aux paramètres normaux sont importants: des cas cliniques de pseudokystes atteignant 40 cm sont décrits.

Dans la pancréatite chronique au stade de la rémission stable, le pancréas ne change pas de taille. Pour vérifier le diagnostic, des données sur l'état du conduit de Wirsung sont utilisées..

Une hypertrophie diffuse du pancréas est observée dans la lipomatose, lorsque les cellules normales du parenchyme pancréatique sont remplacées par des cellules graisseuses. L'échographie affiche une image échographique hétérogène, les inclusions de graisse peuvent augmenter l'échogénicité du tissu étudié.

La taille du pancréas est modifiée par l'œdème lors de son inflammation aiguë - dans la plupart des cas, l'organe entier est agrandi. Cela apparaît non seulement avec une inflammation de la glande elle-même, mais également avec la pathologie des organes voisins: l'estomac, le duodénum, ​​la vésicule biliaire. Ce n'est qu'aux premiers stades qu'un œdème local d'une partie distincte du pancréas se produit: la tête, le corps ou la queue. À l'avenir, il capture complètement toute la glande.

L'augmentation du pancréas dans une tumeur dépend de la localisation, du type et de l'agression du néoplasme pathologique. Dans 60% des cas, un cancer de la tête du pancréas est détecté: c'est bien plus que la norme - plus de 35 mm. Dans 10% des cas, un néoplasme malin du corps du pancréas est diagnostiqué. Dans ces cas, la taille de la partie médiane de l'organe augmente..

La taille de la glande avant et après le chargement de nourriture

Une méthode supplémentaire d'examen de la pancréatite est l'échographie avec charge alimentaire. L'échographie est effectuée deux fois: le matin à jeun et 2 heures après avoir mangé. A chaque fois, les dimensions transversales de la tête, du corps et de la queue du pancréas sont mesurées. L'augmentation de la somme des indicateurs après un petit-déjeuner physiologique est calculée aux données initiales. Sur cette base, des conclusions sont tirées sur l'état de l'organe. Avec une augmentation du VR:

  • plus de 16% - la norme,
  • 6-15% - pancréatite réactive,
  • plus ou moins de données de base de 5% - pancréatite chronique.

Toutes les conclusions sont fondées sur une comparaison des tailles obtenues avec les données des indicateurs normaux dans un tableau spécial. La méthode vous permet de prescrire un traitement adéquat lorsqu'une pathologie est détectée et de contrôler le processus de régénération tissulaire et de restauration des fonctions pancréatiques.

Écarts pathologiques par rapport à la taille normale de la glande

L'augmentation de la taille du pancréas est associée à la pathologie émergente et se produit progressivement, dans de nombreux cas asymptomatique. Comme il n'y a souvent pas de manifestations cliniques, le patient n'est pas conscient du problème avant le premier examen. Lors de la réalisation de l'échographie, la taille accrue de l'organe est déterminée et les formations supplémentaires existantes sont révélées.

Les raisons suivantes conduisent à la croissance pathologique de la glande:

  • la fibrose kystique est une maladie héréditaire caractérisée par une forme épaisse de sécrétion pancréatique produite,
  • abus d'alcool (plus fréquent chez les hommes),
  • inflammation des tissus du pancréas ou avec une maladie des organes adjacents (ulcère de l'estomac),
  • maladies infectieuses,
  • alimentation inappropriée et irrégulière, non-respect du régime prescrit,
  • diverses formations dans les tissus du pancréas,
  • niveaux élevés de calcium dans le corps, formation de calculs,
  • prise prolongée et déraisonnable de médicaments,
  • processus inflammatoires et stagnants dans les organes voisins,
  • maladie vasculaire,
  • traumatisme,
  • maladies qui réduisent l'immunité.

Décodage de l'échographie du pancréas

En raison de l'impossibilité de palpation du pancréas, l'échographie est le seul moyen de clarifier rapidement le diagnostic. Le décodage des résultats est effectué selon un certain schéma. Il comprend les informations suivantes:

  • emplacement,
  • la forme,
  • échogénicité,
  • contours,
  • dimensions,
  • défauts structurels ou néoplasmes.

L'état et la taille du conduit Wirsung doivent être indiqués. Selon ces normes, un médecin fonctionnaliste décrit objectivement l'image du pancréas. Le déchiffrement et l'analyse des données obtenues, la vérification du diagnostic, ainsi que la nomination des mesures thérapeutiques sont effectués par le spécialiste qui a désigné l'échographie: gastro-entérologue, thérapeute, chirurgien ou oncologue.

L'échographie est basée sur la capacité du tissu à examiner à absorber et à réfléchir les ondes ultrasonores (échogénicité). Les fluides conduisent les ultrasons mais ne les réfléchissent pas - ils sont anéchoïques (par exemple, des kystes). Les organes parenchymateux denses (foie, reins, pancréas, cœur), ainsi que les calculs, les tumeurs à haute densité n'absorbent pas, mais reflètent les ondes sonores, ils sont échos positifs. Et aussi, normalement, ces organes ont une structure granulaire uniforme (homogène). Par conséquent, toute formation pathologique se manifeste dans l'image échographique, comme un site avec une échogénicité altérée - augmentée ou diminuée.

Tailles normales du pancréas: tableau

Pour clarifier la pathologie du pancréas, toutes les informations obtenues lors de l'examen échographique sont comparées aux indicateurs standard d'un tableau spécial. Avec un écart important dans les indicateurs, des conclusions sont tirées sur la présence de la maladie présumée.

DIMENSIONS DE LA SECTION Tête 11-35 mm Corps 4-30 mm Queue 7-30 mm

Chez l'adulte, les indicateurs de la norme de l'organe entier sont exprimés par les nombres établis suivants:

  • longueur: 14-23 cm,
  • largeur: 9 cm,
  • épaisseur: 3cm.

Les dimensions du pancréas, comme tout organe étudié, sont mesurées en millimètres - cela indique la grande précision de la technique. Bien que les formations détectées puissent atteindre plusieurs dizaines de centimètres.

Une légère augmentation de l'échogénicité du pancréas avec l'âge ou la petite taille d'une certaine partie de celui-ci chez les personnes de plus de 55 ans n'est pas une pathologie. L'écart des indicateurs obtenus dans d'autres catégories d'âge indique une pathologie héréditaire ou une maladie acquise.

Forme de la glande

Le pancréas est horizontal. Sa forme varie, il n'y a pas de normes précises. Pour la plupart des gens, il est incurvé en forme de S ou ressemble à une virgule, mais cela arrive:

  • uniformément épaissi sur toute la longueur,
  • haltère.

Avec des dommages pathologiques, la forme du pancréas change. Se produit:

  • spirale ou anneau,
  • fer à cheval,
  • aberrant (supplémentaire),
  • avec doublement des pièces individuelles.

Le plus souvent, des déviations et des anomalies sont découvertes par hasard lorsque le patient est examiné en relation avec la pathologie d'autres organes. Certains défauts n'ont aucune signification clinique pour la santé et la vie, certains d'entre eux peuvent aggraver et aggraver avec le temps l'état général.

L'anomalie de forme est une lésion directe du pancréas lui-même ou une conséquence d'une maladie générale grave. L'échographie ne reflète pas toujours tous les détails: les conclusions sont tirées sur la base de données indirectes (des zones de rétrécissement du canal de Wirsung sont détectées ou un canal supplémentaire formé). Dans de tels cas, il est recommandé de subir des examens supplémentaires pour exclure une anomalie congénitale, une tumeur ou d'autres changements focaux.

Topographie

Le pancréas est situé horizontalement, derrière l'estomac, pratiquement sur la paroi arrière de l'abdomen, 5-10 cm au-dessus du nombril avec une projection conditionnelle sur la paroi abdominale antérieure. La plus grande partie (2/3 de la glande) est à gauche de la ligne médiane.

La tête du pancréas est recouverte par le duodénum en forme de fer à cheval, d'en haut elle borde l'estomac.

Le corps est situé derrière l'estomac, séparé de celui-ci par la bourse omentale, à droite entre en contact avec le foie, par le bas - avec le petit et en partie avec le gros intestin, derrière lui se trouve le rein gauche avec la glande surrénale, l'aorte, le plexus coeliaque. La veine splénique longe le corps de la glande.

La queue est recourbée vers le haut, en contact avec la rate et le côlon.

Chaîne Virsungov

Le canal de Wirsung s'étend sur toute la longueur de la glande, se connecte au canal biliaire et pénètre dans l'intestin grêle.

Avec l'échographie, le canal commun est clairement visible. Le diamètre est le même sur toute la longueur - 2 mm. Une expansion jusqu'à 3 mm est considérée comme un signe de pancréatite. Dans le diagnostic, outre la taille, la clarté et la régularité des contours, des courbes, du rétrécissement et de l'expansion, la présence de calculs ou d'autres formations joue un rôle. En conséquence, cela affecte la taille du pancréas..

Dans les processus inflammatoires aigus dans les tissus de la glande, une modification de l'épaisseur des parois et de la lumière du conduit se produit également, mais ces paramètres ne sont pas aussi prononcés que dans les.

Les dimensions du canal commun changent lorsque des formations supplémentaires sont détectées: tumeurs, calculs, kystes. S'il est comprimé de l'extérieur par le tissu étranger en croissance, cela conduit à un rétrécissement dans une certaine zone et à une expansion avant et après le site de la pathologie. Avec un processus avancé, la taille de la glande augmente. Si une obstruction avec un calcul se produit, sa perméabilité est également altérée, la taille change, y compris la glande elle-même augmente. En plus de l'expansion ou de la contraction, il y a:

  • doubler,
  • Divisé,
  • déformation.

Imagerie échographique dans différentes sections

Pour un examen échographique correct, les glandes sont guidées par de gros vaisseaux qui passent à côté du pancréas (vu en coupe transversale), et des organes adjacents adjacents (dans une coupe longitudinale). Les points de repère importants sont l'aorte, la veine splénique. À cette fin, le patient est examiné dans différentes positions: sur le dos et sur le côté droit, en dirigeant le capteur à différents angles par rapport à la surface du corps.

Description d'un pancréas sain dans le protocole échographique

La description du pancréas d'une personne en bonne santé examinée à l'aide d'une échographie ressemble à ceci: la taille de la tête - jusqu'à 32 mm, le corps - jusqu'à 25 mm, la queue - jusqu'à 30 mm. Diamètre du conduit de Wirsung: 1,5-2 mm. Les contours sont lisses, nets. L'échogénicité est normale, la structure est homogène, similaire à l'échostructure du foie. Formation supplémentaire non identifiée.

Lors de l'évaluation de l'état du pancréas, il est pris en compte:

  • échogénicité - il est comparé au tissu du foie inchangé, il augmente avec l'âge,
  • la structure structurelle du tissu pancréatique: normale - à grains fins ou grossiers, mais, de plus, homogène (homogène),
  • l'exactitude du schéma vasculaire - il ne devrait y avoir aucune déformation.

Indicateurs de tomodensitométrie

Dans les cas de diagnostic peu clairs, pour clarifier la pathologie des organes abdominaux, l'IRM est plus souvent utilisée - imagerie par résonance magnétique. Si pour une raison quelconque cela ne convient pas au patient, une tomodensitométrie est utilisée, qui a reçu une bonne critique de la part des médecins de toutes les spécialités. La méthode vous permet de créer des sections couche par couche des organes digestifs dans diverses projections, de construire une image en trois dimensions.

Les tissus sont exposés aux rayons X et les résultats sont traités par un programme informatique spécialement développé. Les dimensions exactes du pancréas sont évaluées, des formations supplémentaires sont identifiées. Pour une image plus claire du pancréas, un contraste contenant de l'iode est utilisé. Il vous permet de détecter avec précision les changements dans le schéma vasculaire, les changements pathologiques dans les tissus du pancréas, d'évaluer la prévalence du processus tumoral.

Il existe des contre-indications: grossesse, enfance, intolérance à l'iode (si réalisée avec contraste), pathologie hépatique et rénale.

Le développement des technologies médicales modernes permet de diagnostiquer la pathologie pancréatique aux premiers stades de son apparition. La connaissance des tailles normales, la capacité d'interpréter les résultats obtenus réduisent l'incidence et maintiennent une qualité de vie élevée.

Normes de la taille du pancréas à l'échographie

Le diagnostic par ultrasons pour un dysfonctionnement pancréatique présumé est la première et principale méthode de détection de la pancréatite, du diabète sucré et de diverses maladies du système digestif. L'échographie est indiquée pour les personnes qui n'adhèrent pas à un mode de vie sain, abusent de mauvaises habitudes.

L'organe change en fonction de l'âge de la personne. Au début, il pousse, puis il reste stable pendant longtemps.

Avec l'âge, certaines modifications peuvent survenir dans le pancréas, il devient plus petit. Ainsi, pour chaque catégorie d'âge, il existe certaines normes, dont les écarts indiquent le développement du processus pathologique.

Dimensions et emplacement

Le pancréas est situé dans la cavité abdominale sur le côté gauche sous l'estomac (d'où son nom) parallèlement aux arcades costales à proximité immédiate du foie et de la rate. Il y a trois sections: la tête (s'ouvre directement dans le duodénum), le corps et la queue.

Le rôle dans le corps est la formation d'enzymes digestives et la synthèse de l'insuline, qui est responsable de la concentration de glucose dans le sang. Ainsi, le fer est impliqué dans la nutrition des tissus. Les violations dans son travail conduisent à de graves pathologies endocriniennes.

Avec l'inflammation, la libération d'enzymes digestives est difficile, elles commencent à digérer le parenchyme de l'organe, provoquant le remplacement des tissus normaux par des tissus conjonctifs, la nécrose peut provoquer le développement d'un processus oncologique.

Chez un adulte en bonne santé, la taille normale du pancréas est comprise entre 16 et 23 cm et la taille de la tête est de 32 mm. La partie la plus longue est la queue, elle ne doit pas dépasser 35 mm. Largeur d'orgue 5 cm.

Si tout est normal, la personne ne ressent ni douleur ni inconfort; l'organe n'est pas palpable lors de la palpation. Lorsque la taille du pancréas dépasse 25 cm et la queue 35 mm, cela indiquera la présence d'un processus pathologique (avec pancréatite et processus oncologiques, cela augmente, une diminution indique une ischémie ou une atrophie).

La note. La taille du pancréas ne dépend pas du sexe de la personne, ils sont donc les mêmes pour les hommes et les femmes..

Chez les nourrissons, la taille de l'organe est d'environ cinq centimètres. Au cours de la première année de vie, il augmentera de deux centimètres et de dix ans, sa taille sera de 15 cm.La croissance ultérieure sera ralentie jusqu'à ce que les changements hormonaux dans le corps..

Pendant la puberté, l'organe atteint sa taille normale, comme chez un adulte, et est complètement formé à 18-20 ans. Pour beaucoup, la formation finale a lieu à l'âge de 16 ans.

Le canal de sortie principal des enzymes digestives produites dans la glande est le canal de Wirsung (20 cm de long), dans lequel s'écoulent de plus petits canaux excréteurs. Il commence dans la queue et longe toute la glande, finit par s'écouler dans le duodénum.

Si sa taille dépasse la norme, cela indique la présence d'un processus douloureux, dans la plupart des cas, il s'agit d'une pancréatite. Dans ce cas, la digestion et l'assimilation des aliments sont perturbées, car les enzymes ne pénètrent pas dans l'estomac dans la quantité requise. Leur excès dans la glande conduit au fait qu'elle commence à se digérer.

Vous pouvez voir les changements en utilisant l'échographie, la tomodensitométrie ou l'IRM. Les deux dernières méthodes sont les plus informatives, mais le prix de tels diagnostics est assez élevé, de plus, avec la tomodensitométrie, une personne est exposée à une dose importante de rayonnement radioactif.

Diagnostic échographique pancréatique

Le diagnostic par ultrasons des organes abdominaux est prescrit pour certaines indications en cas de suspicion de présence de pathologies.

Une échographie doit être effectuée lorsque les symptômes suivants apparaissent:

  • douleur dans l'hypochondre gauche;
  • sensations douloureuses lors du sondage ou présence de formations incompréhensibles;
  • symptômes de troubles digestifs: perte de poids, modifications des selles;
  • numérations globulaires indiquant une pancréatite ou un diabète sucré;
  • lourdeur dans l'estomac après avoir mangé;
  • déformation du duodénum;
  • signes de jaunisse (jaunissement de la peau).

Important. Le diagnostic ne peut pas être posé uniquement sur la base de l'échographie, mais les résultats obtenus au cours de cette étude sont importants pour déterminer la maladie. Les avantages de cette méthode sont le faible coût, la sécurité, la simplicité et un contenu d'information élevé..

Que montrera l'échographie

Avec l'examen échographique des organes, les signes diagnostiques des maladies sont:

  • changements morphologiques dans l'organe;
  • échogénicité des tissus;
  • tailles des parties de l'organe;
  • présence de phoques ou de néoplasmes.

Le diagnostic consiste à examiner non seulement le pancréas, mais également les organes voisins: le foie, la vésicule biliaire, la rate et leurs conduits. Si, au moment de l'examen, les écarts par rapport à la norme sont supérieurs à 5 mm, c'est la base pour supposer une maladie aiguë ou chronique.

Voici les pathologies déterminées par échographie:

  1. Pancréatite Aiguë (violation de la structure tissulaire, œdème de la glande) ou chronique (formations kystiques, calculs localisés dans les conduits, phoques dans le parenchyme, augmentation de la taille).
  2. Néoplasmes (bénins ou malins). Dans ce cas, les foyers compactés, leur emplacement et les lésions des ganglions lymphatiques sont visibles. Le médecin peut mesurer la taille des tumeurs. Ces signes nécessitent une confirmation obligatoire à l'aide de méthodes plus précises (CT et IRM), et une étude du matériel histologique sera également nécessaire.
  3. Nécrose, hydropisie abdominale (ascite), abcès.

Pour que l'échographie reflète correctement et aussi clairement que possible toutes les nuances de la structure des organes abdominaux, vous devez savoir comment vous préparer correctement pour l'étude à venir. Si cela n'est pas fait, la précision des résultats diminuera de 30 à 40%..

L'essence de l'étude diagnostique consiste en la réflexion des ultrasons sur les parois des organes et l'affichage de leurs contours sur le moniteur de l'appareil de diagnostic. Pour un meilleur accès aux ondes ultrasonores, le médecin demandera au patient de s'allonger plusieurs fois sur le côté et de retenir sa respiration.

Pour l'examen, vous devez prendre une serviette et des lingettes humides pour essuyer le gel appliqué sur la peau. Les instructions de préparation de l'étude sont indiquées dans le tableau.

Table. Préparation à l'échographie du pancréas:

Qu'est-ce qui devrait être faitCommentaire
Une échographie est réalisée le matin car les organes digestifs ne doivent pas contenir de nourriture. Il devrait y avoir un souper léger la veille, vous ne pouvez pas manger le matin. L'étude est réalisée à jeun.
Pendant une journée, vous devez vous abstenir de boire des boissons gazeuses et des aliments qui provoquent la fermentation. Pour une bonne vue du pancréas, il ne devrait y avoir aucune accumulation de gaz dans les intestins et l'estomac, sinon les données seront déformées. Pour réduire la formation de gaz la veille de l'échographie, vous devez prendre espumisan (deux comprimés à chaque repas).
Si une personne n'a pas de problèmes digestifs et défèque régulièrement, rien ne doit être fait. Mais, en règle générale, les personnes atteintes de pathologies gastro-intestinales ont ces problèmes. Par conséquent, à la veille de l'examen, il est recommandé de prendre du charbon actif et des laxatifs..

Les nuances de l'échographie du pancréas

L'examen prend en compte le poids et l'âge du patient. Chez les personnes obèses, la taille de l'organe est plus grande et plus la personne est âgée, plus l'échogénicité des tissus est élevée..

L'organe de l'enfant sera plus petit, le poids compte aussi, ce qui est forcément pris en compte par le médecin lors de l'examen. À la fin de la procédure, en quelques minutes, une description est faite, une décision est prise sur la norme ou les écarts et la conclusion est transmise.

Il est logique de prendre une photo des organes abdominaux en présence de pathologies afin qu'à l'avenir, il soit possible de faire des comparaisons.

Une personne est en bonne santé si:

  • tissus d'échogénicité homogène, il n'y a pas de changements diffus significatifs ou de néoplasmes (kystes, calculs ou tumeurs);
  • l'organe a un contour clair et égal, les contours ne sont pas modifiés;
  • toutes les tailles sont dans les valeurs acceptables (normalement, la taille est de 16 à 23 cm, la largeur du corps de la glande est de 21 à 25 mm, la largeur de la tête jusqu'à 35 mm, la queue est de 30 à 31 mm, le diamètre du conduit de Wirsung dans la région de la tête est de 2,6 à 3,3 mm ).

La présence de la maladie est indiquée par les écarts énumérés ci-dessous:

  1. La pancréatite est le diagnostic le plus couramment diagnostiqué en violation de la structure de la glande sous la forme de son élargissement et de ses modifications tissulaires diffuses. Dans ce cas, les contours peuvent être peu visibles, l'échogénicité diminue. S'il est difficile de distinguer des zones d'échogénicité dense, fusionnant en une seule cavité, c'est parler de l'apparition d'une nécrose pancréatique. En règle générale, la cavité de ces kystes est remplie de masses purulentes;
  2. Si la mort des tissus se produit dans la glande, accompagnée de la libération de pus, dans ce cas, une cavité se forme, qui dans une certaine mesure est remplie de sécrétions liquides. Lors du changement de position du corps, les fluctuations de fluide peuvent être enregistrées;
  3. La présence de pseudokystes sur le moniteur de l'appareil à ultrasons se présente sous la forme de cavités anéchoïques remplies de liquide;
  4. La jaunisse est suspectée lorsqu'un rétrécissement ou un blocage des voies biliaires est détecté;
  5. Les néoplasmes oncologiques sont visibles comme des foyers hétérogènes clairement distinguables. Dans ce cas, le médecin doit examiner très attentivement les foyers pathologiques, en particulier dans la queue.

Remarque. Tous les changements obtenus par échographie ne constituent pas un diagnostic définitif et nécessitent un examen supplémentaire.

Élargissement du foie et du pancréas

Les maladies du pancréas affectent négativement le fonctionnement d'autres organes tels que la rate, le foie, les reins et le cœur. Cela se produit particulièrement souvent en l'absence de traitement approprié, ou si une personne ne suit pas de régime, boit de l'alcool.

Foie avec pancréatite

Avec les pathologies existantes du pancréas, accompagnées de nécrose, des toxines qui peuvent empoisonner tout le corps pénètrent dans le sang. Cependant, environ 90% d'entre eux neutralisent le foie. Ceci explique son augmentation des pathologies à long terme ou importantes du pancréas..

Si une échographie a montré une hypertrophie du foie, cela signifie une inhibition de ses fonctions et une incapacité à purifier complètement le sang. En cas d'abandon de la situation, des processus de déformation commenceront dans les tissus hépatiques et le flux sanguin dans l'organe changera. Des changements négatifs commenceront immédiatement à apparaître dans tout le corps, exacerbant une condition déjà difficile d'une personne.

Foie dans le diabète sucré

L'élargissement de l'organe se développe en raison de la dégénérescence graisseuse du foie (hépatose). Ceci est une conséquence du diabète de type 2 sur fond de pancréatite à long terme. Dans ce cas, les maladies chroniques du pancréas entraînent la dégradation des cellules sécrétoires responsables de la synthèse de l'insuline, ce qui fait que sa concentration dans le sang diminue fortement.

Aux stades initiaux de ce processus, les hépatocytes traitent avec succès les gouttelettes lipidiques qui s'accumulent dans les cellules, mais à mesure que le processus diabétique progresse, cette fonction est perdue et la graisse commence à s'accumuler dans les cellules hépatiques. Quand il devient trop, la mort cellulaire se produit en raison de la rupture de la membrane cytoplasmique.

Les gouttelettes lipidiques libérées par les cellules détruites se fondent en grandes accumulations graisseuses. C'est ainsi qu'un kyste se forme dans le parenchyme hépatique, ce qui conduit à son élargissement. Cette pathologie peut être détectée par ultrasons.

Préparation à l'examen échographique du pancréas et de ses valeurs normales

Les changements pathologiques dans un organe peuvent être détectés en étudiant sa forme, sa taille et sa structure. Les praticiens utilisent l'échographie pour diagnostiquer les maladies de cette glande importante. Dans notre article, nous décrirons en détail les caractéristiques de sa mise en œuvre, la mise en œuvre des mesures préparatoires nécessaires à la procédure et ce que signifie l'interprétation de l'échographie du pancréas.

Caractéristiques anatomiques de l'organe

La sécrétion pancréatique prête à l'emploi dans le système digestif est effectuée le long de la route principale de l'organe - le canal de Wirsung, qui a une longueur sur toute sa longueur, des canaux sécrétoires plus petits y sont versés. Chez un nouveau-né, la longueur de cet organe est de 5,5 cm, chez un enfant d'un an, il atteint 7 cm, la taille initiale de la tête est de 1 cm, la formation finale des rancréas se termine à l'âge de dix-sept ans..

La taille normale du pancréas chez un adulte varie dans les limites suivantes:

  • poids - de 80 à 100 g;
  • longueur - de 16 à 22 cm;
  • largeur - environ 9 cm;
  • épaisseur - de 1,6 à 3,3 cm;
  • épaisseur de la tête - de 1,5 à 3,2 cm, sa longueur - de 1,75 à 2,5 cm;
  • la longueur du corps ne dépasse pas 2,5 cm;
  • longueur de la queue - de 1,5 à 3,5 cm;
  • largeur du canal principal - de 1,5 à 2 mm.

En l'absence de problèmes de santé, cet organe endocrinien et digestif le plus important a une forme en S et une structure homogène de petits lobes qui produisent du suc digestif et des substances qui régulent le métabolisme des glucides.

Décryptage de l'échographie du pancréas et des taux d'indicateurs

Lors d'une échographie, la taille du pancréas, sa structure et sa forme seront déterminées. Ces paramètres doivent être normaux.

Les principales caractéristiques du pancréas par échographie en plus de la taille:

  • La forme de l'organe doit normalement être en forme de S. Lorsqu'il change, on peut parler du développement d'un processus pathologique, à la fois localisé (c'est-à-dire uniquement dans le pancréas) et systémique (c'est-à-dire dans le tube digestif de plusieurs organes);
  • Les contours de l'organe doivent être clairs et uniformes. Dans ce cas, les parties de l'organe sont bien profilées, c'est-à-dire que la tête, l'isthme, le corps et la queue sont différents. Si les contours sont indistincts, flous, c'est le signe d'un processus inflammatoire dans la glande;
  • La structure de l'organe est homogène, à grains fins. L'organe est de densité moyenne. Des inclusions simples de petite taille (1 à 2 mm) peuvent être notées.

La taille du pancréas est différente chez les adultes et les enfants..

Normes de la taille du pancréas chez l'adulte

Chez les adultes, la taille ne dépend pas de l'âge et du sexe de la personne. Cependant, il convient de garder à l'esprit qu'il peut y avoir des fluctuations individuelles des paramètres. C'est pourquoi il existe des limites de taille supérieure et inférieure.

La taille du pancréas chez les femmes et les hommes adultes normaux par échographie doit être:

  • La longueur de l'organe de la tête à l'extrémité de la queue varie de 140 à 230 millimètres;
  • La dimension antéropostérieure (largeur) de la tête de presse-étoupe est de 25 à 33 millimètres;
  • Longueur du corps de 10 à 18 millimètres;
  • Taille de la queue de 20 à 30 millimètres;
  • Largeur du conduit Wirsung de 1,5 à 2 millimètres.

À l'échographie, des écarts mineurs par rapport à la norme peuvent être notés, qui ne sont pas un signe de pathologie. Cependant, s'ils sont identifiés, il est nécessaire de subir des études supplémentaires pour s'assurer qu'il n'y a pas de maladies.

Le conduit de Wirsung doit être bien visualisé et ne doit pas avoir de zones avec des élargissements partout.

Indicateurs normaux de la durée de vie chez les enfants

Les paramètres du pancréas chez les enfants dépendent de l'âge, de la taille, du sexe et du physique. L'organe se développe progressivement, cependant, il y a des périodes de sa croissance intensive:

  • Les 12 premiers mois de la vie d'un nourrisson;
  • La puberté.

Les principales dimensions de la durée de vie des enfants, en fonction de l'âge, sont prises en compte dans le tableau, où les différences inférieures et supérieures déterminent les fluctuations individuelles.

Norme pancréatique par échographie chez l'enfant:

L'âge de l'enfantLongueur d'orgue (millimètres)Largeur de la tête (millimètres)Largeur du corps (millimètres)Largeur de la queue (millimètres)
Période du nouveau-néAutour de 50Largeur d'orgue 5-6
6 moisEnviron 60La largeur de l'orgue augmente légèrement, de 6 à 8
12 mois70 à 75Environ 10
4-6 ans80 à 85Environ 106 à 89 à 11
7-9 ansEnviron 10011 à 14Pas moins de 8 et pas plus de 1013 à 16
13-15 ans140 - 16015 à 1712 à 1416 - 18

À l'âge de 18 ans, les paramètres du pancréas deviennent les mêmes que chez les adultes..

Il convient de noter que chez les enfants, des écarts par rapport à la limite supérieure de la norme peuvent être observés beaucoup plus souvent que chez les adultes. Cela est dû aux périodes de croissance intensive de tout l'organisme et aux particularités du développement du système digestif. À un âge plus avancé, ces écarts disparaissent..

Quelles pathologies peuvent être détectées

L'échographie est totalement indolore et ne prend pas beaucoup de temps. Le transducteur ultrasonique et le conducteur en forme de gel permettent au technicien qualifié de:

  • étudier la position du pancréas, sa taille et sa forme;
  • diagnostiquer les processus pathologiques possibles;
  • prendre une crevaison pour une analyse plus détaillée.

L'activité fonctionnelle des organes du système digestif est interconnectée et de nombreux changements pathologiques s'étendent au foie, à la vésicule biliaire et à ses canaux - c'est pourquoi il est important d'évaluer leur état à l'échographie. L'échographie fournit des informations détaillées sur la structure des organes, c'est pourquoi cette méthode est particulièrement demandée lors du diagnostic de nombreuses affections:

  • Lipomatose - croissance semblable à une tumeur du tissu lipidique. Une échogénicité accrue et l'apparition de zones plus claires de la glande indiquent le remplacement des cellules saines par des graisses.
  • Pancréatite aiguë ou chronique, dans laquelle l'organe grossit, ses contours changent, les parois du canal principal se dilatent de manière inégale.
  • Formations ressemblant à une tumeur - le remplacement des cellules normales du parenchyme par du tissu fibreux se produit. La taille de la glande est disproportionnée, sa tête est déplacée.
  • Inflammation de la tête - l'échogénicité des rancréas est modifiée, la taille est augmentée, les canaux sont rétrécis.

À ce jour, aucune contre-indication à l'échographie du pancréas n'a été établie - cette méthode d'examen est réalisée pour les femmes enceintes et les nouveau-nés. Les indications de l'examen sont:

  • sensations douloureuses dans le haut de l'abdomen et nausées après avoir mangé;
  • diminution de l'appétit;
  • une augmentation de la température d'origine inexpliquée;
  • une forte diminution du poids corporel;
  • suspicion d'une formation semblable à une tumeur;
  • conséquences graves d'une inflammation aiguë du tissu parenchymateux des organes viscéraux - ascite, hématome ou abcès;
  • augmentation de la concentration de glucose dans le sang;
  • la présence d'impuretés pathologiques dans les selles;
  • traumatisme abdominal.

Pancréas. Concepts généraux

Le pancréas est l'un des principaux organes du tube digestif, qui remplit une fonction combinée: sécrétion externe et interne. La fonction de la sécrétion externe ou exocrine est de libérer du jus pancréatique, qui contient des enzymes nécessaires à la transformation normale des aliments. La tâche de la sécrétion interne ou endocrinienne est de produire les hormones nécessaires et de normaliser les processus métaboliques dans le corps - protéines, graisses et glucides.

Un pancréas fonctionnant normalement sécrète chaque jour de 0,5 à 1 litre de jus, qui comprend de l'eau, des sels acides, responsables de la réaction alcaline et des enzymes correspondantes.

  1. L'amylase, agit sur les glucides en les décomposant. La différence de quantité de celui-ci dans le sang indique certaines maladies. Parmi lesquels se trouvent la pancréatite aiguë ou chronique, l'hépatite, le diabète sucré.
  2. La trypsine agit pour décomposer les protéines et les peptides. Lors de l'examen du pancréas, une attention particulière y est accordée. Puisqu'il n'est produit qu'en elle. Son activité est le principal indicateur pour diagnostiquer la pancréatite à l'état aigu, ainsi que pour déterminer sa pathogenèse..
  3. Lipase. La fonction de cette enzyme est de décomposer les graisses après une exposition à la bile provenant de la vésicule biliaire.

La fonction sécrétoire interne de la glande fournit au sang les hormones insuline et glucagon. Ils sont produits par des cellules situées entre les lobules et dépourvus de canaux excréteurs, ils sont appelés îlots de Langerhans. Ils se trouvent dans la queue de la glande et sont principalement composés de cellules alpha et de cellules bêta.

Leur nombre chez les personnes en bonne santé est d'environ 1 à 2 millions. Les cellules delta (1%) sont également présentes en petites proportions, qui sécrètent l'hormone ghréline, qui stimule la prise alimentaire et induit l'appétit. Il y a aussi des cellules PP, il y en a 5%, elles sont responsables de la production d'un polypeptide pancréatique, formé de 36 acides aminés, remplit la tâche de supprimer la sécrétion du pancréas.

  1. L'insuline est produite par les cellules bêta et contrôle le métabolisme des glucides et des lipides lipidiques. Grâce à lui, le glucose du sang pénètre dans les tissus et les cellules du corps, abaissant ainsi le taux de sucre dans le sang. Sur les îlots de Langerhans, les cellules bêta représentent environ 60 à 80%.
  2. Le glucagon est produit par les cellules alpha et peut être appelé un antagoniste de l'insuline car il augmente la glycémie. En outre, les cellules alpha remplissent une fonction aussi importante que la production de lipocaïne, qui protège le foie de la dégénérescence graisseuse. Leurs îlots de Langerhans contiennent environ 20%.

La dégradation des cellules bêta peut entraîner une diminution de la production d'insuline, qui est la principale cause du diabète. Les principaux symptômes sont une sensation constante de soif, des démangeaisons cutanées, une augmentation de la miction.

Le pancréas est situé dans la cavité abdominale, en contact étroit avec l'estomac et le duodénum, ​​approximativement au niveau de la première ou de la deuxième vertèbre lombaire. La structure a un alvéolaire-tubulaire, composé de trois parties - tête, corps et queue.

La tête mesure jusqu'à 5 cm de large, de 1,5 à 3 cm d'épaisseur.Le corps de la glande est la partie la plus longue, sa largeur est en moyenne de 1,75 à 2,5 cm.La longueur de la queue ne dépasse pas 3,5 cm et la largeur est d'environ 1, 5 cm De petits écarts par rapport à la taille normale de la tête, du corps et de la queue ne sont autorisés qu'avec des indicateurs d'un test sanguin biochimique qui sont dans les limites normales.

La longueur du pancréas d'un adulte est de 15 à 22 cm, le poids est d'environ 70 à 80 grammes.

Caractéristiques de la préparation préliminaire

Pour obtenir des résultats fiables, il est nécessaire d'obtenir les recommandations d'un spécialiste qui effectuera l'échographie. Habituellement, le patient doit suivre un régime spécial qui exclut les boissons alcoolisées et gazeuses, les aliments gras, frits et épicés, les viandes fumées, les marinades, les aliments provoquant des flatulences. À la veille du diagnostic échographique, le patient peut prendre un laxatif. Le dîner doit être léger et au plus tard 10 heures avant l'examen. Ne pas manger, boire ou fumer juste avant la procédure.

Préparation à la recherche

Pour mener une étude efficace, une préparation appropriée du patient est nécessaire. Les activités des procédures préparatoires visent à minimiser la quantité d'air à l'intérieur des organes examinés et à normaliser le péristaltisme. La présence de ces anomalies peut affecter l'imagerie du pancréas.

Le patient suit un régime qui limite la consommation d'aliments provoquant des flatulences pendant trois jours avant l'examen. Ceux-ci comprennent les légumineuses, le chou, le lait, les bonbons, les produits à base de farine et les sodas. Vous pouvez améliorer l'effet du régime en prenant des médicaments qui empêchent la formation de gaz (smecta, charbon actif et autres).

À la veille de l'étude, le patient doit se débrouiller avec un dîner léger et exclure le petit-déjeuner. Le temps de jeûne avant le début de la procédure doit être d'au moins six heures.

Norme pancréatique selon les résultats de l'échographie

Lors de l'évaluation des données finales de l'enquête, les spécialistes tiennent compte du sexe, de l'âge et du poids corporel du patient. Les valeurs de référence des paramètres de l'organe chez les enfants, les hommes et les femmes adultes sont une structure homogène - homogène et à grain fin, contours nets de toutes les parties constitutives, indicateur moyen des signes échogènes (réflectivité comparable à l'échogénicité du foie).

La liste continue l'absence de changements dans les artères du pancréas - expansion ou rétrécissement de leur lumière, allongement et redressement, indistinct ou flou des contours du schéma vasculaire, rupture des vaisseaux sanguins et défaut de leurs parois, la taille du pancréas est normale, l'absence d'expansion du canal de Wirsung.

Taux d'échographie pancréatique

Le décodage des ultrasons du pancréas comprend trois paramètres principaux - l'échogénicité (densité acoustique), l'état du conduit central et les dimensions.

  • La norme est si l'échogénicité du pancréas est égale à celle du foie. Dans le même temps, chez les enfants, l'échogénicité peut être légèrement réduite et chez 50% des adultes, elle est légèrement augmentée - ce qui est également considéré comme la norme..
  • Le canal central de la glande s'appelle le canal de Wirsung. C'est un tube fin, d'un diamètre moyen de 2 mm, mais il peut varier en fonction de l'emplacement. Dans la tête, il se dilate à 3 mm, dans la queue, il se rétrécit à 0,3 mm.
  • La norme pour la taille de chaque département est également très différente. Tête - 2,5-3,5 cm, corps - 1,75-2,5 cm, queue - 1,5-3,5 cm.

Norme pour l'échographie - si les contours du pancréas sont uniformes et clairs, il n'y a pas de formations supplémentaires.

Ce que les écarts par rapport à la moyenne indiquent?

Le diagnostic final est posé par un spécialiste qualifié sur la base de l'analyse des paramètres suivants.

L'expansion du canal de Wirsung de plus de 3 mm indique une pancréatite chronique, avec l'introduction de la sécrétine (une hormone peptidique qui stimule la fonction des rancréas) ses paramètres ne changent pas. La présence d'un néoplasme dans la glande est mise en évidence par une augmentation du diamètre de l'organe ou de ses différentes parties. Le rétrécissement du canal principal est observé avec des formations kystiques. Une tumeur maligne de la tête se caractérise par une augmentation significative - plus de 35 mm. C'est grâce à l'échographie qu'environ 10% des cancers du pancréas sont diagnostiqués.

La présence d'un processus inflammatoire est mise en évidence par une image aux contours flous, cependant, dans certains cas, le gonflement de l'organe peut être causé par une gastrite, un ulcère gastrique et un ulcère duodénal. Une forme convexe et lisse des contours des zones individuelles est observée avec des changements kystiques ou un abcès. L'inégalité des limites indique une pancréatite ou une formation de type tumoral, caractérisée par des paramètres individuels - ils sont pris en compte par un sonologue expérimenté.

La densité moyenne du pancréas est similaire à la structure de la rate et du foie. Les résultats de l'échographie indiquent la présence de petites zones d'inclusions dans la structure granulaire et une échogénicité uniforme - son augmentation indique une pancréatite chronique, la présence de calculs, la présence d'une formation semblable à une tumeur. Le manque de réflexion des ondes à haute fréquence est observé avec des changements kystiques et des abcès.

Il peut être en spirale, divisé en deux moitiés isolées, annulaire, aberrant (supplémentaire). Ces changements indiquent soit des anomalies congénitales, soit un processus pathologique complexe.

Le patient reçoit une conclusion, qui décrit tous les paramètres du pancréas et indique les pathologies identifiées. Avec des écarts mineurs par rapport aux paramètres normaux, un diagnostic préliminaire n'est pas effectué. Certains défauts du pancréas n'affectent pas le fonctionnement normal du corps, et certains changements pathologiques peuvent se développer davantage et aggraver la santé d'une personne. Cependant, il convient de rappeler que l'échographie ne révèle que leurs signes échogènes; des études supplémentaires sont nécessaires pour confirmer ou réfuter le diagnostic préliminaire.!

À la fin des informations ci-dessus, je tiens à souligner une fois de plus - l'examen échographique préventif du pancréas ne doit pas être ignoré! De nombreuses maladies sont détectées même en l'absence de symptômes perturbant le patient - la clinique pathologique dans de tels cas est dans une période lente. Un diagnostic rapide des affections et un traitement rationnel donnent des résultats positifs et garantissent une qualité de vie décente aux patients.

Échographie pancréatique

Le pancréas est allongé (se compose de la tête, du corps et de la queue), a une couleur gris-rose. Il produit de l'insuline (une hormone responsable du métabolisme des glucides). Les enzymes trypsine et chymotrypsine aident le corps à traiter les protéines, les glucides et les graisses. Effectue des fonctions dans le processus de digestion. Le système du tube digestif est étroitement interconnecté.

Le mode de vie humain, une alimentation malsaine, les maladies chroniques provoquent une violation du système digestif. Afin d'empêcher la maladie de progresser, il est nécessaire d'en identifier la cause et de la guérir. Lorsque les patients se plaignent de douleurs ou d'inconfort dans le tractus gastro-intestinal, le médecin doit également examiner le foie, faire un examen rénal.

L'examen échographique est l'une des méthodes sûres et informatives d'examen des organes internes. Les faisceaux d'ultrasons sont inoffensifs, conviennent même à un enfant et à une femme enceinte, car ils n'ont aucun effet sur le corps.

S'il existe des processus inflammatoires dans le pancréas, la maladie peut se propager aux organes voisins. Par conséquent, si une maladie est suspectée, les médecins prescrivent une échographie du pancréas et du foie..

Les indications

En règle générale, une échographie est prescrite pour:

  • syndrome de douleur aiguë ou chronique qui survient dans le haut de l'abdomen;
  • la découverte de vomissements de genèse sans cause;
  • jaunisse obstructive (jaunissement de la peau et de la sclérotique des yeux);
  • une augmentation soudaine du volume abdominal;
  • tumeur, kyste ou cancer du pancréas suspecté;
  • haute température;
  • accumulation de liquide dans la cavité abdominale (ascite);
  • récidive de la pancréatite;
  • suspicions de développement de complications graves après le soulagement d'une pancréatite aiguë (par exemple, hématomes, abcès, nécrose, kystes, etc.);
  • pathologies du foie et de la vésicule biliaire, perturbant le travail du pancréas et provoquant le développement de processus pathologiques;
  • blessures abdominales.

Indications pour le diagnostic par ultrasons

L'examen du pancréas pour le diagnostic par échographie peut être prescrit lorsqu'une sensation d'inconfort apparaît dans la zone hypochondre du côté gauche et des symptômes douloureux de la ceinture dans la zone lombaire, à la fois chez un adulte et chez un enfant.

Une perte de poids brutale déraisonnable est également la raison de cet examen du pancréas et d'autres organes abdominaux.

Sans faute, une échographie est prescrite par des spécialistes afin de confirmer ou de nier un diagnostic préalablement posé. Une échographie du pancréas et son décodage révélera la présence de lésions kystiques de cet organe, le développement d'abcès, de nécroses et autres néoplasmes de nature bénigne ou maligne.

Entre autres choses, le diagnostic par ultrasons est prescrit dans les cas suivants:

  • avec des troubles atrophiques sur la face postérieure de l'estomac, qui ont été identifiés lors de l'examen gastroscopique,
  • avec le diabète,
  • avec des modifications de la forme externe du duodénum et de l'estomac, identifiées lors d'un examen aux rayons X,
  • avec l'apparition d'une jaunisse sur la peau,
  • l'apparition de troubles réguliers du tube digestif.

Dans les situations difficiles, avec des symptômes de douleur aiguës sévères, un spécialiste peut envoyer un patient pour un diagnostic échographique sans préparation préalable du corps.

Mais, dans de tels cas, les résultats de l'examen peuvent ne pas être entièrement précis, tout en identifiant un trouble pathologique spécifique et en établissant un diagnostic, il est tout à fait possible pour un traitement urgent..

Les principales tâches de l'échographie

Il existe une certaine norme du pancréas (sa taille, sa structure, etc.), dont les écarts indiquent le développement de processus pathologiques et son fonctionnement incorrect. Par conséquent, lors de l'examen échographique de cet organe chez la femme et l'homme, le médecin accorde une attention particulière aux indicateurs suivants:

  • l'emplacement de l'orgue;
  • configuration;
  • la taille de la glande;
  • la netteté de ses contours;
  • la structure du parenchyme pancréatique;
  • le niveau d'échogénicité (la capacité de la glande à réfléchir les ondes ultrasonores);
  • diamètre Wirsung et voies biliaires;
  • l'état de la fibre entourant les conduits excréteurs.

En outre, le médecin examine l'état des vaisseaux situés à l'intérieur et à proximité de l'organe, ce qui lui permet d'évaluer l'apport sanguin à la glande. Dans le cas où une échographie du pancréas a révélé des anomalies, le médecin distingue les anomalies de la glande. Il est confronté à la tâche difficile de distinguer l'inflammation d'une tumeur, les modifications de l'organe liées à l'âge de la pancréatite chronique, etc..

Normes et écarts des résultats échographiques

Les résultats du diagnostic du pancréas sont normaux, à la fois chez les femmes et chez les hommes, ont les indicateurs suivants:

  • le corps de la glande, situé dans le pancréas, peut avoir une largeur de 21 à 25 mm,
  • la largeur de la tête adjacente au duodénum, ​​faisant saillie sur le côté droit de la colonne vertébrale, doit être de 32 à 35 mm,
  • la longueur du pancréas entier peut varier de 16 à 24 cm,
  • Le conduit de Wirsong doit avoir une épaisseur de un et demi à deux mm.

Chez toutes les personnes, les résultats de l'échographie peuvent avoir des valeurs normales légèrement différentes. Pour identifier le développement de changements pathologiques dans cet organe, les limites supérieures sont prises en compte.

Il est très important que dans tous les cas, lorsque des écarts mineurs des limites supérieures par rapport à la norme sont détectés, il y ait un développement de la pathologie.

La structure hétérogène du pancréas et d'autres types de ses changements sont d'une grande importance pour l'identification d'un trouble pathologique. Le déchiffrement d'une échographie du pancréas devrait normalement avoir les caractéristiques suivantes:

  • les bords doivent être uniformes, les formes doivent avoir un contour clair avec des parties individuelles facilement identifiables de l'organe parenchymateux,
  • la présence de tissus homogènes avec une densité de structure correspondant à la densité de structures tissulaires dans des organes tels que le foie et la rate,
  • le conduit passant le long de l'organe étudié de Wirsungs ne doit pas avoir de zones d'expansion visible et doit être clairement visible.

Entraînement

Une préparation spéciale pour l'examen échographique du pancréas, du foie et des reins ne nécessite pas. Cependant, afin d'obtenir les résultats d'examen les plus précis, les médecins recommandent une échographie à jeun. Cela est dû au fait que lorsque la nourriture pénètre dans l'estomac, l'organe commence à synthétiser des enzymes digestives, ce qui provoque une augmentation de ses fonctions contractiles et le remplissage des canaux excréteurs avec du suc pancréatique. Cela peut légèrement déformer les données échographiques.Par conséquent, avant le diagnostic, vous devez décharger l'organe en refusant de manger de la nourriture 9 à 12 heures avant l'étude..

Pour éviter l'apparition de flatulences, ce qui complique l'examen de la glande et peut également entraîner des données incorrectes, les médecins recommandent un régime spécial, qui doit être suivi dans les 2-3 jours avant l'échographie. Cela implique l'exclusion du régime alimentaire des aliments et boissons suivants:

  • fruits et légumes frais;
  • pain noir;
  • les légumineuses;
  • de l'alcool;
  • boissons gazeuses.

Si, pour une raison quelconque, il est impossible de se préparer à une échographie de cette manière, il est recommandé d'inclure des graines d'aneth ou des feuilles de menthe dans l'alimentation pour réduire la formation de gaz dans l'intestin. Vous pouvez également prendre des médicaments spéciaux (Smecta, Polysorb, etc.), après avoir consulté un médecin..

En outre, un point important est la vidange de l'intestin 12 à 24 heures avant l'étude. Si une personne souffre de constipation chronique ou si la défécation n'est pas survenue la veille, vous pouvez utiliser des lavements nettoyants. Il ne vaut pas la peine de recourir à des médicaments oraux qui ont un effet laxatif.

Dans les cas où des examens échographiques sont effectués afin d'évaluer l'état du canal de Wirsung, les procédures ne sont effectuées qu'après avoir mangé de la nourriture (après 10-20 minutes).

Comment la recherche est effectuée

L'examen échographique est effectué dans des salles spécialement équipées. Le patient expose l'abdomen et s'allonge sur le canapé sur le dos. Au cours de l'étude, le médecin peut vous demander de modifier la position du corps afin d'étudier le pancréas plus en détail..

Ensuite, un gel spécial est appliqué sur la partie supérieure antérieure du péritoine, ce qui améliore la perméabilité des ondes ultrasonores à travers le tissu sous-cutané et adipeux, et un capteur est appliqué à la projection de l'emplacement du pancréas. Lors de l'examen, le médecin peut vous demander de retenir votre souffle, de gonfler votre estomac, etc. Ces activités vous permettent de déplacer les intestins et d'améliorer l'accès au fer..

Pour visualiser différentes parties de l'organe, le médecin effectue des mouvements de rotation avec un capteur dans la zone épigastrique, grâce auxquels il peut mesurer la taille du pancréas, estimer l'épaisseur de ses parois, caractériser sa structure (qu'il y ait des changements diffus ou non) et l'état des tissus environnants. Tous les résultats de la recherche sont saisis dans un formulaire spécial.

Norme

En parlant de ce que montre l'échographie du pancréas, il convient de noter que cette étude vous permet d'identifier diverses anomalies dans la structure, le parenchyme et les conduits de l'organe. En outre, lors de l'échographie, des taches sont détectées, ce qui indique la présence de processus pathologiques dans certaines parties de l'organe. Mais avant de parler plus spécifiquement de ce que montre l'échographie, il faut d'abord démonter la taille du pancréas dans la norme et ses autres indicateurs.

En l'absence d'anomalies, le fer est situé dans la région épigastrique et présente les symptômes suivants:

  • La forme. Le pancréas est allongé et ressemble à un têtard..
  • Grandes lignes. Normalement, le contour de la glande doit être clair et uniforme, et également séparé des tissus environnants..
  • Dimensions. Les dimensions normales du pancréas chez un adulte sont les suivantes: la tête mesure environ 18 à 28 mm, la queue entre 22 et 29 mm, le corps de la glande est de 8 à 18 mm. Si l'échographie est effectuée chez les enfants, la taille du pancréas est légèrement différente. En l'absence de processus pathologiques, ils sont les suivants: tête - 10-21 mm, queue - 10-24 mm, corps - 6-13 mm.
  • Niveau d'échogénicité. Il est déterminé après avoir examiné d'autres organes sains - le foie ou les reins. Normalement, l'échogénicité du pancréas est moyenne. Cependant, chez les personnes de plus de 60 ans, il est souvent élevé. Mais dans ce cas, ce n'est pas un signe de pathologie..
  • Structure d'écho. Normalement homogène, peut être homogène, fin ou grossier.
  • Dessin vasculaire. Aucune déformation.
  • Chaîne Virsungov. Si le processus d'éjection du suc pancréatique se produit normalement, le conduit n'est pas dilaté et son diamètre est compris entre 1,5 et 2,5 mm..

Interprétation de la norme de résultats et de la pathologie

L'examen échographique du pancréas révèle soit la présence de troubles fonctionnels et d'autres anomalies, soit l'état de santé complète de l'organe. Indicateurs de bien-être absolu dans le fonctionnement de la glande:

  • la structure du corps de la glande est complète et homogène, la présence de petites inclusions ne dépassant pas 1,5 à 3 mm est autorisée;
  • l'organe est visualisé brillamment, l'image sur l'écran a une intensité élevée (échogénicité);
  • la structure anatomique (queue, corps, tête et isthme) est clairement visualisée;
  • le conduit de Wirsung a un diamètre optimal, de 1,5 à 2,5 mm;
  • le motif vasculaire ne contient pas de déformation prononcée;
  • la réflectivité véhicule des valeurs moyennes.

Détection des modifications diffuses par échographie du pancréas

Des changements diffus dans les tissus du pancréas sont caractéristiques de nombreuses maladies. Et si à la conclusion du médecin ce terme est utilisé, par conséquent, il désigne les écarts identifiés dans la taille de l'organe dans un sens ou dans l'autre, ainsi que certains changements dans la structure de son parenchyme.

Les modifications de la structure du moniteur se manifestent sous la forme de taches sombres et blanches. En règle générale, ils surviennent lorsque:

  • pancréatite;
  • Troubles endocriniens;
  • mauvais apport sanguin au pancréas;
  • lipomatose;
  • maladie polykystique, etc..

Pour poser un diagnostic précis, une IRM ou un scanner est effectué après une échographie. Ces méthodes de diagnostic sont coûteuses, mais vous permettent d'avoir une image plus complète de l'état du pancréas.

Pathologies détectées lors de l'échographie

Une échographie du pancréas permet de diagnostiquer:

  • pancréatite (sous forme aiguë et chronique);
  • nécrose;
  • kystes et pseudokystes;
  • tumeurs de nature maligne;
  • anomalies structurelles;
  • abcès;
  • calculs dans la bile ou les canaux pancréatiques;
  • une augmentation des ganglions lymphatiques situés à proximité, ce qui est un signe clair du développement de processus inflammatoires dans le corps;
  • changements liés à l'âge;
  • ascite.

Chaque maladie nécessite un type de thérapie spécifique. Et pour poser un diagnostic précis, une échographie ne suffit pas. Il vous permet uniquement de confirmer ou de nier la présence de processus pathologiques dans les tissus du pancréas et donne lieu à un examen plus approfondi et plus détaillé du patient..

La réalisation de mesures de diagnostic comprend des procédures d'examen à l'aide d'un appareil à ultrasons. Cette méthode est efficace lorsqu'il est nécessaire de vérifier l'état d'un organe important du tractus gastro-intestinal - le pancréas.

Il est situé dans l'approfondissement des tissus, par conséquent, les méthodes de diagnostic conventionnelles donnent un tableau clinique incomplet, ce qui ne permet pas à un spécialiste de prescrire un traitement. C'est pourquoi un examen du matériel est nécessaire.

Indications et contre-indications

Un organe important du système digestif est examiné avec le reste du tube digestif pour une détection complète des maladies possibles. Ainsi, en présence de processus inflammatoires dans la glande, les fonctions du foie et de la vésicule biliaire souffrent, avec une formation accrue de suc pancréatique, la surface de l'estomac et des ulcérations du duodénum.

La plupart des tissus corporels sont échogènes, se conduisent bien et reflètent les ultrasons. Les milieux liquides et les cavités d'air, qui comprennent l'espace abdominal, ont la pire conductivité. C'est pour cette raison qu'une préparation à l'échographie du pancréas est nécessaire..

En plus des examens préventifs, il existe des indications spécialisées pour l'examen échographique:

  1. La présence de symptômes désagréables et de plaintes du patient.
  2. La présence d'autres maladies concomitantes du tractus gastro-intestinal, y compris le pancréas (diabète sucré, gastrite, etc.).
  3. Avant d'effectuer des opérations sur d'autres organes, pour s'assurer qu'il n'y a pas de pathologie possible qui affecte le développement de complications.
  4. En association avec d'autres examens des organes abdominaux (élastosonographie).
  5. Contrôle dynamique des organes atteints de troubles chroniques: par exemple, avec le développement d'une cholécystite, les symptômes de la pancréatite seront certainement observés.

Et pourtant, la principale indication de l'échographie est le développement de symptômes dans les maladies du pancréas:

  • douleur dans la région épigastrique;
  • dyspepsie sous forme de selles molles, qui auront une odeur fétide et contiendront des impuretés graisseuses;
  • nausées ou vomissements;
  • jaunissement de la peau, des muqueuses et de la sclérotique des yeux;
  • perte de poids soudaine ou prise de poids rapide.

Lors de l'examen d'un organe dans des cas indépendants d'une personne, la formation de gaz naturel est un inconvénient qui ne permet pas de mesurer de manière fiable la taille et d'inspecter la structure. En outre, des résultats inadéquats ou erronés seront associés à une respiration profonde pendant la procédure. Cependant, l'élimination de la formation de gaz dans le tube digestif est possible si vous buvez de l'eau et attendez un peu..

Il n'y a pas de contre-indication absolue à l'échographie du pancréas.

Mais il existe certaines nuances dans lesquelles il est impossible d'afficher correctement les données sur le moniteur de l'appareil à ultrasons. Ceux-ci inclus:

  • la présence de plaies, ouvertes ou bandées;
  • obésité et surpoids - une grande quantité de graisse sous-cutanée interfère avec le balayage normal des organes;
  • la présence d'une grande quantité de liquide dans l'espace abdominal.

L'examen échographique révèle presque toutes les maladies associées à l'activité du pancréas. Il est même possible d'étudier les accumulations de suc pancréatique dans les kystes, abcès et pseudokystes.

Indications pour l'échographie

Cette procédure indolore mais très importante est prescrite dans 99% des cas de recherche diagnostique..

Indications pour l'échographie:

  • excès de poids du patient (ne permet pas de sonder l'organe et d'évaluer son état);
  • la présence de douleurs dans la partie supérieure de l'abdomen (aiguë ou chronique);
  • vomissements fréquents (les raisons ne sont pas claires);
  • jaunisse diagnostiquée ou suspectée;
  • il y a un gonflement dans le haut de l'abdomen;
  • il y a une augmentation du volume de l'abdomen;
  • la température corporelle a augmenté (valeurs supérieures à 37,5 degrés);
  • après un examen préliminaire, le médecin a suspecté la présence d'une tumeur maligne;
  • du liquide a été trouvé dans la cavité abdominale;
  • le patient reçoit un diagnostic de pancréatite chronique récurrente;
  • développement possible de complications de gravité variable après une crise de pancréatite aiguë, y compris abcès, hématome, pseudokyste.

De plus, une référence pour une échographie viendra du médecin traitant en cas de pathologies du foie ou de la vésicule biliaire. En cas de lésion de la cavité abdominale, dans 60% des cas, un examen matériel de l'organe est nécessaire.

Indications et contre-indications

L'échographie est prescrite à presque tous les patients présentant des troubles du système digestif, accompagnés de:

  • douleur douloureuse ou aiguë dans la région épigastrique ou l'hypochondre;
  • diarrhée ou constipation chronique;
  • la présence dans les matières fécales d'un grand nombre de morceaux d'aliments non digérés;
  • teneur élevée en matières grasses dans les matières fécales (il devient brillant, gras);
  • nausée et vomissements;
  • l'émergence de l'aversion pour les aliments gras et l'alcool;
  • symptômes de jaunisse obstructive (jaunissement de la peau, sclérotique des yeux, etc.).

En outre, l'échographie est utilisée si le médecin a des soupçons après examen et collecte de l'anamnèse pour le développement des maladies suivantes:

  • cholélithiase;
  • kyste pancréatique;
  • hématome glandulaire;
  • un abcès dans le parenchyme pancréatique;
  • maladies oncologiques;
  • pancréatite;
  • cholécystite;
  • papillite;
  • inflammation du duodénum.

De plus, il est obligatoire de réaliser une échographie avant d'effectuer des interventions chirurgicales ou après avoir subi une blessure à l'abdomen, afin de s'assurer que l'intégrité de la glande n'a pas été compromise..

Une échographie permet non seulement d'évaluer l'état externe de la glande (ses dimensions - longueur et largeur), mais également de détecter les processus pathologiques qui y sont apparus, ainsi que les complications qui en découlent. Pour cette raison, souvent lors d'une échographie du pancréas, le médecin évalue également l'état de la vésicule biliaire, des reins et du foie, car ce sont ces organes qui souffrent principalement d'un dysfonctionnement de la glande..

Malgré le fait que l'échographie soit l'une des méthodes de diagnostic les plus informatives et les plus sûres, dans certains cas, cela devient impossible.

L'examen échographique est contre-indiqué dans les cas suivants:

  • si le patient a une réaction allergique au gel utilisé (il n'est pas possible de procéder à un examen sans sa participation);
  • conditions qui menacent la vie du patient (par exemple, nécrose, abcès, etc.);
  • obésité élevée;
  • pyoderma;
  • lésions cutanées virales (herpès, molluscum contagiosum);
  • maladies infectieuses de la peau (tuberculose, lèpre, borréliose);
  • maladies systémiques (lupus, syphilis, VIH);
  • la présence de plaies dans l'abdomen (coupures, écorchures, brûlures, etc.);
  • fistules dans le haut de l'abdomen.

Objectifs de recherche

Tout examen a des buts et objectifs spécifiques, en plus de confirmer le diagnostic principal. Une étude échographique montrera - la norme ou l'écart est observé au moment de la procédure.

Les tâches sont les suivantes, pour identifier:

  • emplacement du pancréas;
  • la configuration de cet organe;
  • dimensions au moment de l'enquête pour comprendre s'il y a une augmentation;
  • à quel point les contours sont distincts;
  • structure du parenchyme.

Tâches supplémentaires de la procédure:

  • pour comprendre si l'échogénicité est augmentée ou se situe dans la plage normale;
  • déterminer quel est le diamètre du canal pancréatique et biliaire principal.

Un examen échographique permet au médecin de déterminer l'état du tissu entourant l'organe. L'examen aidera à déterminer l'état des vaisseaux et il sera immédiatement visible sur l'écran du moniteur si les organes voisins ont souffert ou non.

Pour des indications spéciales, dans le processus de recherche sur les appareils, les médecins mènent une étude plus approfondie et plus approfondie de la puissance du flux sanguin passant dans les vaisseaux situés à l'intérieur et à côté du pancréas. La structure de.

Les objectifs de l'étude sont de comparer entre les écarts existants par rapport à la norme et les anomalies dans la structure de l'organe..

En outre, le médecin détermine:

  • inflammation (divers degrés de manifestation);
  • une tumeur (elle peut être d'origines diverses - bénigne ou cancéreuse);
  • formes focales de dégénérescence graisseuse.

Les changements qui viennent avec l'âge seront également visibles à l'échographie. La pancréatite chronique se manifeste assez clairement, de sorte que le médecin pourra déterminer la gravité de la maladie et développer un traitement approprié.

Si nécessaire, au cours de cette procédure, une analyse spéciale peut être effectuée - la collecte d'une section du tissu de la glande. L'action est effectuée avec une aiguille fine, toute la procédure est sous le contrôle de l'échographie.

Un prélèvement de tissus est nécessaire pour un examen minutieux dans un laboratoire d'histologie. Sur la base des données obtenues, le diagnostic final sera posé.

Préparation et mise en œuvre

Afin d'obtenir les résultats corrects correspondant à l'état réel des choses, il est nécessaire de préparer l'étude à l'aide d'un appareil à ultrasons. Aucune procédure complexe ou spécialisée ne sera requise pour une formation de qualité.
La principale chose qu'une personne doit faire est de ne pas manger avant l'étude (généralement une échographie est prescrite le matin pour que la procédure se déroule à jeun). Il est recommandé d'arrêter de manger jusqu'à 12 heures avant le début de l'étude..

Il est important de tenir compte du fait que dans environ 1/3 de toutes les études, des difficultés surviennent pour obtenir une image de haute qualité sur un moniteur et des informations fiables. Cela est dû à la présence de flatulences. C'est pourquoi il est recommandé d'observer certaines restrictions alimentaires 2-3 jours avant la procédure..

Exclus du menu:

  • fruits et légumes frais;
  • Pain de seigle;
  • divers produits laitiers;
  • les légumineuses.

Il est recommandé d'utiliser une décoction de graines d'aneth et de menthe, car cela réduit le risque de flatulences. Des recommandations supplémentaires sont la vidange intestinale (12 à 24 heures avant la procédure) et le refus de prendre des laxatifs, ainsi que des lavements nettoyants.

Une échographie est réalisée comme suit:

  1. La zone abdominale doit être dépouillée de ses vêtements (le patient enlève sa chemise).
  2. L'homme est allongé sur le dos sur le canapé.
  3. Le spécialiste applique un gel spécial sur la zone abdominale étudiée.
  4. Puis connecte les capteurs à cette zone.
  5. Directement pendant l'étude, le patient doit, à la demande du médecin, prendre une profonde inspiration et également retenir sa respiration pendant quelques secondes.

Vous devrez également gonfler votre estomac - cela est nécessaire pour déplacer les intestins. Cela aidera le médecin à mieux voir le pancréas et la zone qui l'entoure..

Pendant l'intervention, le médecin effectue également des mouvements avec le capteur de l'appareil à caractère rotatif ou à bascule pour une meilleure visualisation des coupes examinées.

Au cours du processus de recherche, la taille de la glande, ainsi que du foie, est mesurée, la structure et les tissus environnants de ces organes sont examinés. Le temps d'étude ne dépasse pas 8 minutes, le patient ne ressent pas de sensations négatives ou douloureuses au cours du processus.

Vidéo sur la préparation d'une échographie abdominale:

Processus d'examen échographique

  1. Étape préparatoire. Trois jours avant l'échographie, le patient doit respecter un régime alimentaire modéré. Évitez les aliments tels que les fruits et légumes crus, les sodas, le lait, la bière, les aliments qui peuvent causer des ballonnements et des gaz. Il est préférable de boire de l'eau propre. Ne mangez rien 12 heures avant l'intervention. Il n'est même pas recommandé de boire une heure avant la procédure. Le jour de l'événement, il est strictement interdit de fumer, de prendre de l'alcool et des médicaments. Si vous avez tendance aux flatulences, vous pouvez prendre plusieurs comprimés de charbon actif.
  2. Étude. L'examen lui-même est absolument indolore et prend environ 10 minutes. Avant de commencer, le médecin lubrifie l'abdomen avec un gel spécial. Puis, à l'aide du capteur de l'échographe, l'étude commence. Lors de l'examen échographique, le patient se couche d'abord sur le dos, puis sur le côté droit et gauche.
  3. La dernière étape. À la fin de la procédure, le diagnostiqueur procède à un décodage des résultats de l'étude, dans lequel il indique que le pancréas est normal ou prescrit des pathologies. Une photographie du pancréas est également jointe au document.

Décodage et pathologies détectées

En réussissant l'examen, chaque personne a une question concernant les résultats obtenus, ce que c'est, s'il y a des écarts et des violations. Le déchiffrement aide à trouver des réponses. Il est nécessaire pour le médecin traitant, car cela vous permet de développer un programme de traitement optimal.

Table de décodage par ultrasons:

En outre, la liste des symptômes clairement visibles sur un appareil à ultrasons comprend l'atrophie de la queue pancréatique. Dans ce cas, des examens et analyses supplémentaires plus sérieux seront nécessaires, car il y a des soupçons de développement d'une tumeur à la tête.

Il considère la taille de l'organe et de ses certaines parties, la structure (en présence de changements, elle est hétérogène). En outre, une déviation est la présence de zones sombres dans la structure - cela indique le développement de processus inflammatoires, le remplacement du tissu normal par des lipides.

De plus, des changements diffus indiquent la présence de:

  • les maladies endocriniennes (des analyses de clarification seront nécessaires);
  • pathologies de l'approvisionnement en sang dans l'athérosclérose affectant le pancréas;
  • problèmes de convalescence après une chirurgie.

En outre, des écarts par rapport à la norme peuvent être détectés si une personne subit des charges de stress fortes ou prolongées. Un diagnostic précis ne peut être posé que par un spécialiste expérimenté.

Conférence vidéo sur l'échographie d'organe:

S'il y a un déplacement du tissu normal par des éléments graisseux, un problème similaire est appelé lipomatose. Au moment de l'examen d'un organe par échographie, la maladie peut être déterminée par un fond clair caractéristique.

Les tissus normaux peuvent entourer ou alterner avec la graisse. Dans le cas d'un fort développement de l'écart, les zones remplacées par de la graisse apparaissent blanches sur le moniteur.

Il parle du développement de la lipomatose et d'un léger changement de la taille du pancréas vers son augmentation. Cela est dû au remplacement de son tissu normal par du tissu adipeux, toujours plus volumineux. Le plus souvent, des changements sont notés chez les personnes obèses.

De plus, la lipomatose peut être associée à la présence d'autres maladies et pathologies, par exemple à l'hépatose (le tissu adipeux remplace la normale dans le foie, ce qui augmente également sa taille). Si un problème est confirmé, une thérapie appropriée sera nécessaire.

Les processus inflammatoires dans le pancréas sont le symptôme d'une maladie grave qui survient dans 70% de tous les cas enregistrés d'une maladie appelée pancréatite. Les raisons de son développement sont multiples..

On pense que le facteur principal est la présence de mauvaises habitudes chez une personne, mais en fait, des changements négatifs peuvent survenir en présence d'autres maladies ou de la malnutrition..

La pancréatite peut être à la fois une maladie indépendante et une complication de maladies telles que:

  • cholélithiase;
  • diverses maladies auto-immunes;
  • augmentation des lipides dans le sang (des études supplémentaires appropriées sont nécessaires pour clarifier la maladie sous-jacente);
  • infections virales présentes dans le corps;
  • les conséquences du traumatisme subi;
  • diagnostic des maladies endocriniennes.

En outre, la pancréatite peut être le résultat d'un effet négatif sur le corps des médicaments (ou une indication qu'il y a eu une surdose pendant le traitement).

Manifestations cliniques de la pancréatite (aiguë ou chronique):

  • douleur forte (parfois à la ceinture) dans le haut de l'abdomen;
  • anomalies des tests sanguins (hémoglobine faible ou élevée);
  • à l'échographie, les modifications de la taille de la glande sont clairement visibles (elle augmente);
  • il y a une échogénicité réduite (blackout sur le moniteur).

Des changements tels que les suivants peuvent également confirmer la présence d'une pancréatite:

  • hétérogénéité de la structure des tissus de la glande et à côté;
  • conduit dilaté;
  • l'apparition d'œdèmes tissulaires ou leur amincissement notable.
  • l'apparition et l'accumulation de liquide (formation de pseudokystes).

Les répétitions de manifestations inflammatoires provoquent également des soupçons du problème. Ils peuvent provoquer le passage de la pancréatite aiguë à chronique. Dans cette forme de maladie, les tissus du pancréas lui-même sont transformés.

Au fil du temps, la structure du pancréas devient hétérogène et l'organe lui-même dépasse considérablement sa taille normale. À l'échographie, les zones modifiées semblent brillantes. Une ombre peut être projetée par des pseudokystes formés, des pierres. Les conduits sont toujours surdimensionnés.

Un diagnostic opportun et un traitement correct aideront à prévenir la transition de la pancréatite d'une forme aiguë à une maladie chronique. Si la maladie commence, la glande changera avec le temps - elle deviendra petite et une image hétéroclite apparaîtra à l'échographie, car de nombreuses zones seront affectées.

Vidéo sur l'effet de l'alcool sur le pancréas:

La détermination des tumeurs, y compris cancéreuses, est une étape importante et difficile de l'étude sur un appareil à ultrasons.

Les changements volumétriques qui peuvent être tracés sous échographie peuvent être:

Il peut également être difficile de les distinguer des tissus normaux par leur couleur. Les tailles des néoplasmes sont différentes - de petit (0,1 mm) à plusieurs cm. Ils peuvent également dépasser - sur l'écran, ils dépasseront le contour de l'organe.

Désigne les néoplasmes volumétriques d'adénome, d'hémangiome, de lipome, de lymphome, d'hématome, ainsi que le cancer lui-même.

Les signes d'écho suivants aideront à diagnostiquer un néoplasme malin:

  • l'éducation a un bord sombre;
  • le contour est clair, bien visible;
  • le contour extérieur est modifié (et cela est également clairement visible lors de l'examen échographique).

Les ganglions lymphatiques situés à côté de l'organe sont hypertrophiés. Dans 30% des cas, la formation de métastases hépatiques se produit..

Ce qui montre un changement pathologique de l'organe parenchymateux à l'échographie?

Des paramètres anormaux trouvés lors du diagnostic échographique d'un organe parenchymateux peuvent indiquer le développement d'un défaut isolé ou d'une partie d'un processus pathologique complexe. Dans certains cas, le diagnostic de l'échographie ne fournit pas un tableau clinique complet, mais ne donne que des informations indirectes sous la forme d'un rétrécissement ou d'un conduit supplémentaire. Dans de telles situations, des méthodes de recherche supplémentaires sont prescrites..

Le contour du pancréas contient un niveau spécial d'informations sur l'état de l'organe parenchymateux. Chez une personne en bonne santé, il a de beaux contours, fluides et clairs. Mais, si les contours inégaux du pancréas sont visualisés sur le diagnostic échographique, alors on peut juger du développement de la pathologie. De plus, le contour irrégulier peut avoir des limites vagues, une rugosité ou un bord irrégulier. Et des gonflements grumeleux peuvent apparaître dans des endroits non typiques, par exemple dans la région du cou..

Dans la plupart des cas, il est assez difficile d'identifier le développement de néoplasmes d'étiologie du cancer, car le plus souvent ils sont déjà visualisés à des stades ultérieurs de développement. Mais, dans des situations typiques, sur le moniteur de l'échographe, il est souvent possible de considérer la présence de petites formations hypoéchogènes avec des limites indistinctes, c'est l'emplacement de la tumeur, de l'œdème ou de la zone de lésion pancréatique.

Avec le développement d'un kyste, la violation de l'écoulement des enzymes, la stagnation de la circulation sanguine veineuse et artérielle, ou un abcès, le diagnostic par ultrasons révèle à l'écran des zones écho-négatives dans le pancréas, qui ne reflètent en aucun cas l'onde échographique et apparaissent à l'écran sous forme de taches blanches.

Un pancréas complètement blanc peut apparaître sur le moniteur avec le développement d'une forme aiguë de pancréatite, qui montrera également l'inégalité des contours de l'organe étudié, avec un contour flou. De plus, avec la pancréatite: la structure est hétérogène avec des degrés d'échogénicité variables dans différentes parties de la glande.

L'image échographique avec le développement de la forme chronique de pancréatite est quelque peu différente:

  • les contours ondulés de la glande, indiqués dans certains segments par une fine dentelure, sont révélés,
  • réduction du niveau d'échogénicité et augmentation de la taille de la tête, du corps et de la queue de la glande,
  • en cas d'exacerbation, on observe une augmentation du niveau d'échogénicité, ce qui signifie le début du développement de processus atrophiques et l'apparition de la fibrose.

Avec de tels changements pathologiques dans le pancréas, les résultats de l'échographie ne donneront pas un diagnostic précis.Par conséquent, dans la plupart des cas, le patient est redirigé vers d'autres méthodes d'examen instrumentales qui ont un contenu d'informations plus élevé, telles que l'IRM ou la TDM.

Dans certains cas, lors de l'examen, une structure assez dense du pancréas avec des nuances sombres et le développement d'une formation diffuse de tissus conjonctifs le long du périmètre de l'organe entier peuvent être révélés. De nombreux patients, voyant une telle image sur le moniteur, pensent: qu'est-ce que cela signifie? Un tel changement dans l'organe parenchymateux indique le développement d'une fibrose. Dans l'argot médical, l'identification des nuances sombres des changements fibreux et cicatriciels dans la glande est appelée "glande noire".

À quoi sert une ponction et comment est-elle effectuée?

La ponction est effectuée afin de déterminer la nature de la formation des tissus. La procédure est prescrite dans le cadre d'un traitement en cours pour prévenir ou éliminer les liquides, les abcès ou les pseudokystes.
Avant la procédure, une prise de sang est nécessaire, car elle est interdite en cas de faible numération plaquettaire.

La zone de la peau où la ponction sera effectuée est traitée avec de l'alcool, puis une anesthésie locale est appliquée. Une ponction est faite avec une aiguille spéciale, dans laquelle une autre aiguille est insérée. Les observations sont effectuées à l'aide d'un scanner spécial. Au moment où l'aiguille atteint la zone souhaitée, le médecin prélève un échantillon de tissu.

L'échographie endoscopique est une nouvelle méthode de recherche qui permet d'examiner de plus près le pancréas. L'étude est réalisée à jeun. La procédure est l'introduction d'un long tube spécial avec une caméra vidéo et un capteur à ultrasons.

Il est introduit par la bouche ou le nez. Aucune mesure préparatoire particulière n'est requise avant la procédure.