Principal

Glandes surrénales

Test sanguin HCG

Malgré le fait que la gonadotrophine chorionique (hCG) est appelée «hormone de grossesse», il est nécessaire de la prendre chez les patients des deux sexes. L'étude vous permet de suivre si le développement intra-utérin du fœtus se déroule correctement, ainsi que d'identifier certaines formations malignes aux premiers stades..

Le coût de l'analyse est de 550 à 600 roubles. Peut-être sa libre exécution dans la gynécologie d'État. L'analyse est obligatoire lors de l'inscription d'une femme à la grossesse, lors de la surveillance dynamique de l'évolution de la grossesse, de la suspicion d'interruption de grossesse, ainsi que lors de la réalisation d'un triple test prénatal.

Il est nécessaire de comprendre de quel type d'hormone il s'agit, quelles fonctions elle remplit dans le corps humain, et aussi quelle est la spécificité de l'étude.

Qu'est-ce que HCG pendant la grossesse?

Normalement, l'hCG dans le sang commence à augmenter après que l'œuf fécondé se fixe à la muqueuse de la paroi utérine. L'hormone est une gonadotrophine. Son rôle principal est de réguler le fonctionnement normal des glandes génitales. Si chez la femme, il augmente pendant la grossesse et est un signe de son évolution normale, alors sa détection chez l'homme est un signe de cancer.

Le rôle biologique de l'hormone est de maintenir la stabilité du corps jaune pendant 10 à 12 semaines. Il est à noter que la durée de vie du corps jaune après formation en dehors de la grossesse ne dépasse pas 2 semaines. Après 10 à 12 semaines, le placenta commence à synthétiser indépendamment les œstrogènes et la progestérone. Le niveau de progestérone produit par le corps jaune est significativement plus élevé que celui des filles non enceintes.

La fonction connue de l'hCG est d'améliorer la fonction sécrétoire des glucocorticoïdes du cortex surrénalien. Leur augmentation permet au corps de la femme de s'adapter au port d'un enfant. De plus, les glucocorticoïdes présentent des propriétés immunosuppressives qui suppriment quelque peu l'immunité féminine. Cela est nécessaire pour que les systèmes de défense de la femme enceinte ne rejettent pas la moitié du matériel génétique étranger, qui est le bébé en développement..

Ainsi, sans un taux normal d'hCG, le fonctionnement et le développement normaux du placenta sont impossibles, et donc la grossesse en général..

Quand l'hCG commence à être produite pendant la grossesse?

L'hormone se forme 6 à 8 jours après la fusion de l'ovule et du sperme. La concentration maximale se trouve dans la période de 7 à 11 semaines. Après cela, sa valeur commence à diminuer. Par conséquent, un niveau élevé de l'indicateur de laboratoire considéré dans un biomatériau à un stade précoce est un phénomène physiologique normal..

Cependant, une augmentation des taux de gonadotrophine chorionique après la fin du deuxième trimestre peut indiquer des mutations chromosomiques chez le fœtus en développement. Chez les hommes et les femmes qui ne portent pas d'enfant, l'analyse doit montrer un résultat négatif ou une valeur minimale (pas plus de 5 mU / ml pour les femmes et moins de 2,5 pour les hommes).

Beta hCG - qu'est-ce que c'est?

Afin de répondre à cette question, vous devez d'abord comprendre la structure chimique de l'hormone elle-même. On sait que l'hCG se compose de deux sous-unités:

  • alpha n'est pas une structure unique, sa structure est similaire aux sous-unités de l'hormone lutéinisante, folliculo-stimulante et thyroïdienne;
  • La bêta est une partie unique de l'hormone, composée de 145 acides aminés. Caractérisé par des propriétés fonctionnelles et biologiques spécifiques.

C'est l'unicité de la sous-unité bêta de l'hCG qui permet de la retrouver dans le matériel biologique étudié..

Important: la concentration de bêta-hCG augmente d'abord dans le sang, dans l'urine l'indicateur atteint des valeurs suffisantes pour le diagnostic 1 à 2 jours plus tard. Ce fait doit être pris en compte lors de la réalisation du test..

HCG et beta hCG - quelle est la différence?

La bêta-hCG est une partie structurelle de la molécule de gonadotrophine chorionique. Considérez les principales indications pour prescrire une analyse pour l'hCG et la bêta-hCG.

Le besoin de recherche est déterminé par un médecin, un gynécologue, un endocrinologue, un oncologue ou un urologue. Indications de rendez-vous:

  • la nécessité de confirmer une grossesse précoce;
  • surveiller le déroulement de la grossesse;
  • dépistages prénataux pour détecter les malformations fœtales;

L'analyse de l'hCG est également réalisée pour l'aménorrhée, la suspicion de grossesse extra-utérine, le diagnostic de pathologies trophoblastiques, etc..

Pour les hommes, l'étude est réalisée lorsque des signes de néoplasmes malins dans les testicules apparaissent.

Le niveau de bêta-hCG est déterminé en cas de suspicion de grossesse multiple, ainsi que pour surveiller son évolution normale. De plus, le médecin vous prescrira une analyse en cas de risque de fausse couche ou d'avortement spontané. La recherche est obligatoire pour confirmer un avortement provoqué réussi et pour établir les raisons de l'absence de menstruation.

Selon peu de données, on sait que la valeur de la bêta-hCG augmente avec les maladies oncologiques des glandes mammaires. Par conséquent, il est déterminé s'il existe une suspicion d'oncopathologie..

Quelle est la différence entre HCG gratuit et total?

Le sang humain contient deux isoformes de l'hormone: libre (non liée) et dimère (liée, intacte). Seule la forme dimère a une activité biologique.

Les progrès de la technologie moderne permettent de déterminer la valeur:

  • formes dimères;
  • bêta-hCG libre;
  • bêta-hCG totale (forme intacte + sous-unité bêta-hCG de forme libre).

La déviation de la sous-unité bêta par rapport à la norme est une raison suffisante pour un diagnostic prolongé d'une femme. Dans ce cas, il existe une forte probabilité de développer des anomalies fœtales, par exemple le syndrome de Down ou le syndrome d'Edwards..

L'hCG peut-elle être erronée au début de la grossesse?

Oui, les résultats de la recherche peuvent montrer un faux résultat négatif. Une telle erreur est possible si une femme a donné trop tôt du biomatériau (sang, urine) pour analyse, alors que moins de 5 jours se sont écoulés depuis la conception. Dans ce cas, un résultat faux négatif de l'analyse sur hCG est obtenu..

Afin de sélectionner avec précision les valeurs normales pour chaque patient, il est nécessaire de connaître l'âge gestationnel, avec une précision de la semaine. Cependant, une étude isolée sur la quantité de gonadotrophine chorionique ne suffit pas pour finalement établir le fait de la grossesse. Une échographie supplémentaire doit être effectuée.

Avec l'exclusion sans équivoque de la possibilité d'une grossesse, un diagnostic complet est effectué de toute urgence. Puisqu'il y a une forte probabilité de développer une tumeur maligne dans le corps, qui est la source de substances de type hormonal.

Les cas exceptionnels doivent être distingués séparément. Selon les statistiques, environ 2% des femmes ont des taux élevés d'analyse de la gonadotrophine chorionique. La raison de ces fausses données positives est très probablement une violation du statut hormonal ou de l'oncopathologie du patient..

Les situations ne sont pas exclues lorsque les femmes enceintes ont un résultat négatif en hCG. Le phénomène s'explique par une implantation embryonnaire tardive ou une grossesse extra-utérine.

Préparation correcte pour l'analyse

Afin de réduire le risque de résultats erronés, vous devez faire attention aux règles de préparation. Le biomatériau est remis de 8 à 10 heures du matin, après 8 à 12 heures à partir du moment du dernier repas. Les biomatériaux collectés chez le patient 4 heures après avoir pris une collation légère peuvent être admis à l'analyse.

Le liquide avant de prendre le biomatériau peut être consommé en quantités illimitées. Il est important qu'il ne soit pas sucré et sans gaz. Cela aidera à faciliter la procédure de ponction veineuse et à collecter suffisamment de sang pour l'analyse..

Vous devrez abandonner l'entraînement sportif 1 jour avant de vous rendre au service du laboratoire de diagnostic hormonal. Depuis l'activité physique, avec émotionnelle, stimule l'activité des glandes du système endocrinien. Cela peut conduire à des résultats inexacts. Pour la même raison, l'alcool et le tabagisme ne sont pas autorisés 3 heures avant la prise du biomatériau.

La consommation d'alcool doit être exclue deux jours avant l'étude.

Comment HCG est mesuré?

Les unités standard de mesure de l'hCG sont les mU / ml. Cependant, différents services de laboratoire peuvent utiliser leurs propres unités différentes de celles présentées. Par conséquent, lors de l'interprétation des résultats obtenus et de leur comparaison avec la norme, il convient d'abord de prêter attention aux unités de mesure..

Le niveau hormonal dépend de la semaine de grossesse de la patiente..

Pour déterminer la concentration du critère de laboratoire considéré, ainsi que ses isoformes, un immunoessai enzymatique est utilisé. Il est basé sur une réaction spécifique entre un antigène et un anticorps. Avantages de la méthode: capacité à déterminer des concentrations extrêmement faibles de substances, coût abordable et délais de livraison rapides.

Dans les polycliniques d'État, le délai dépend de la charge de travail du laboratoire. Le temps d'attente pour les résultats d'analyse dans un laboratoire privé est de 1 jour. Cependant, la plupart des départements de laboratoire privé fournissent un service de test rapide qui vous permet de trouver des résultats précis 1 à 2 heures après la collecte du biomatériau..

Résumé de l'HCG pendant la grossesse

Pour résumer, les informations sur la gonadotrophine chorionique humaine doivent être résumées:

  • sans production suffisante d'hCG par les glandes sexuelles, le déroulement normal de la grossesse est impossible;
  • valeurs de pointe, la valeur de l'indicateur est atteinte au premier trimestre, puis son contenu commence à diminuer;
  • si une femme ou un homme adulte non enceinte a des valeurs élevées de hCG, il est urgent de subir un diagnostic pour identifier les marqueurs du cancer. Depuis les tumeurs malignes produisent activement des substances similaires à eux dans la structure chimique;
  • le facteur déterminant pour obtenir des résultats de recherche précis est la manière dont la femme s'y est préparée. Il est important de prendre le biomatériau à jeun, après un jeûne prolongé. Boire beaucoup de liquides facilitera grandement le processus de prélèvement sanguin;
  • une analyse de l'hCG est prescrite s'il est nécessaire de confirmer le fait de la grossesse, la présence de pathologies des glandes génitales du système endocrinien, ainsi que s'il existe une suspicion de cancer. La question du type d'étude (gonadotrophine chorionique totale, bêta-hCG) est tranchée exclusivement par un spécialiste.
  • A propos de l'auteur
  • Publications récentes

Spécialiste diplômée, elle a obtenu en 2014 un diplôme en microbiologie de l'établissement d'enseignement supérieur budgétaire de l'État fédéral de l'Université d'État d'Orenbourg. Diplômé de l'étude de troisième cycle de l'établissement d'enseignement supérieur budgétaire de l'État fédéral Orenburg GAU.

En 2015. à l'Institut de Symbiose Cellulaire et Intracellulaire de la Branche de l'Oural de l'Académie des Sciences de Russie a réussi un programme de formation avancée dans le cadre du programme professionnel supplémentaire "Bactériologie".

Lauréat du concours panrusse pour le meilleur travail scientifique dans la nomination "Sciences biologiques" 2017.

La sous-unité bêta de la gonadotrophine chorionique humaine (bêta-hCG)

La sous-unité bêta de la gonadotrophine chorionique humaine est l'une des sous-unités d'une molécule d'hormone spécifique - la gonadotrophine chorionique, qui se forme dans la coquille de l'embryon humain. L'analyse est réalisée afin de diagnostiquer précocement la grossesse, d'identifier ses complications et de diagnostiquer les maladies associées à une altération de la sécrétion d'hCG.

Gonadotrophine chorionique humaine, hCG, b-HCG, hCG quantitative; Bêta hCG, hCG totale, bêta hCG totale.

Test immunologique par électrochimioluminescence (ECLIA).

Plage de détection: 0,1 - 1 000 000 UI / L.

UI / L (unité internationale par litre).

Quel biomatériau peut être utilisé pour la recherche?

Comment bien se préparer à l'étude?

  • Ne pas fumer dans les 30 minutes précédant l'examen.

Informations générales sur l'étude

La gonadotrophine chorionique humaine (hCG) est une hormone produite dans la membrane fœtale de l'embryon humain. C'est un indicateur important du développement de la grossesse et de ses écarts. Il est produit par les cellules chorioniques (coquille de l'embryon) immédiatement après sa fixation à la paroi de l'utérus (cela ne se produit que quelques jours après la fécondation). L'embryon à ce stade de la grossesse est une vésicule microscopique remplie de liquide, dont les parois sont composées de cellules à multiplication rapide. À partir d'une partie de ces cellules, l'enfant à naître (embryoblaste) se développe, tandis qu'à partir des cellules extérieures à l'embryon, se forme le trophoblaste - cette partie de l'ovule, à l'aide de laquelle il se fixe à la paroi de l'utérus. À l'avenir, le chorion est formé à partir du trophoblaste.

Chorion remplit la fonction de nourrir l'embryon, étant un intermédiaire entre le corps de la mère et de l'enfant. En outre, il produit de la gonadotrophine chorionique, qui, d'une part, affecte la formation de l'enfant, d'autre part, affecte le corps de la mère d'une manière spécifique, assurant le bon déroulement de la grossesse. L'apparition de cette hormone dans le corps de la femme enceinte au stade initial de la grossesse explique l'importance du test pour un diagnostic précoce de la grossesse.

La gonadotrophine chorionique stimule la fonction de sécrétion du corps jaune des ovaires, qui devrait produire l'hormone progestérone, qui maintient l'état normal de la paroi interne de la paroi utérine - l'endomètre. L'endomètre fournit une fixation fiable de l'ovule au corps de la mère et sa nutrition avec toutes les substances nécessaires.

En raison d'une quantité suffisante de gonadotrophine chorionique, le corps jaune, qui n'existe normalement que pendant environ 2 semaines au cours de chaque cycle menstruel, ne subit pas de résorption avec une conception réussie et reste fonctionnellement actif pendant toute la durée de la grossesse. De plus, c'est chez la femme enceinte, sous l'influence de la gonadotrophine chorionique, qu'elle produit de très grandes quantités de progestérone. De plus, l'hCG stimule la production d'œstrogènes et d'androgènes faibles par les cellules ovariennes et favorise le développement de l'activité fonctionnelle du chorion lui-même, et plus tard du placenta, qui se forme à la suite de la maturation et de la prolifération du tissu chorionique, améliorant sa propre nutrition et augmentant le nombre de villosités choriales..

Ainsi, le rôle de la gonadotrophine chorionique réside dans l'effet spécifique et multiforme sur le corps d'une femme et d'un fœtus afin de réussir une grossesse. Sur la base de l'analyse de la gonadotrophine chorionique, la présence de tissu chorionique dans le corps d'une femme est déterminée et, par conséquent, la grossesse.

Chimiquement, la gonadotrophine chorionique est un composé de protéines et de glucides complexes, composé de deux parties (sous-unités): alpha et bêta. La sous-unité alpha de la gonadotrophine chorionique est complètement identique aux sous-unités alpha des hormones lutéinisantes, folliculo-stimulantes et thyréostimulantes de l'hypophyse, qui remplissent des fonctions qui sont en grande partie similaires à la fonction de la gonadotrophine chorionique, mais pas pendant la grossesse. La sous-unité bêta de la gonadotrophine chorionique est unique, ce qui, d'une part, détermine la spécificité de son action, et d'autre part, permet de l'identifier dans les milieux biologiques. À cet égard, ce test est appelé «sous-unité bêta de la gonadotrophine chorionique humaine (bêta-hCG)».

Connaissant le niveau de bêta-hCG dans le sang, il est possible de diagnostiquer une grossesse déjà le 6-8e jour après la conception (dans l'urine, la concentration de bêta-hCG atteint le niveau diagnostique 1 à 2 jours plus tard). Normalement, pendant la grossesse, entre la 2e et la 5e semaine, la quantité de bêta-hCG double tous les 1,5 jour. Avec des grossesses multiples, il augmente proportionnellement au nombre de fœtus. Le niveau de hCG atteint son maximum à la 10-11ème semaine, puis diminue progressivement. Cela est dû au fait qu'à partir du début du 2ème tiers de la grossesse, le placenta est capable de produire indépendamment suffisamment d'œstrogènes et de progestérone, avec la participation desquels l'endomètre fonctionne normalement indépendamment de la sécrétion d'hormones dans le corps jaune des ovaires. Dans le même temps, la concentration de CG dans le sang d'une femme enceinte diminue progressivement et le corps jaune peut fonctionner sans l'influence de CG. Pendant cette période, le rôle de l'hormone est de stimuler la production de testostérone chez le fœtus, ce qui est nécessaire au développement normal des organes génitaux externes de l'embryon..

Ainsi, pendant la grossesse, le taux de bêta-hCG dans le sang augmente d'abord, puis diminue. Par cet indicateur, on peut juger du déroulement réussi de la grossesse et identifier les troubles du développement fœtal. Le test de HCG dans le sang est la méthode la plus fiable pour déterminer une grossesse précoce. CG apparaît dans le corps d'une femme du 6-8ème jour après la fécondation. Un test de grossesse rapide commun que chaque femme peut utiliser à la maison est également basé sur la mesure de l'hCG dans l'urine..

Des taux hormonaux inférieurs à la normale à divers stades du développement fœtal suggèrent une grossesse extra-utérine, un retard de croissance fœtale, une menace d'avortement spontané, une grossesse manquée ou une insuffisance placentaire. La raison de l'augmentation de la teneur en bêta-hCG peut être une toxicose, un diabète sucré ou une période de grossesse incorrectement établie. Des niveaux élevés d'hormones après un mini-avortement indiquent une grossesse progressive.

La détermination du taux d'hCG est incluse dans une étude à triple test, selon les résultats desquels il est possible de juger de certaines anomalies dans le développement du fœtus, mais un diagnostic précis ne peut être posé. L'étude permet uniquement à une femme d'être classée comme groupe à risque pour cette pathologie. Dans ce cas, un examen plus approfondi est nécessaire. Chez les femmes non enceintes, l'hCG est normalement absente, mais elle peut être sécrétée par certains tissus anormaux provenant du chorion (dérive kystique, chorionépithéliome) et de certaines autres tumeurs.

À quoi sert la recherche?

  • Pour le diagnostic de grossesse, y compris multiple, extra-utérine et non en développement.
  • Pour suivre l'évolution de la grossesse.
  • Identifier les retards du développement fœtal, la menace d'avortement spontané, l'échec du placenta.
  • Pour le diagnostic de l'aménorrhée.
  • Surveiller l'efficacité de l'avortement provoqué.
  • Dans le cadre d'un examen complet pour identifier les malformations fœtales.
  • Pour le diagnostic des tumeurs produisant de l'hCG.

Quand l'étude est prévue?

  • Si vous soupçonnez une grossesse, en particulier une grossesse multiple.
  • Lors du suivi de l'évolution de la grossesse.
  • En cas d'hypothèse d'une complication pendant la grossesse: retard du développement fœtal, menace d'avortement spontané, grossesse non développée ou extra-utérine, insuffisance chronique du placenta.
  • Si nécessaire, confirmez la réussite d'un avortement provoqué.
  • Avec un examen complet pour identifier les malformations fœtales.
  • Lors de la détermination de la raison de l'absence de menstruation (aménorrhée).
  • Quand le diagnostic de tumeurs productrices de HCG est-il posé?.

Que signifient les résultats?

Sol

Semaine de grossesse (à partir du moment de la conception)