Principal

Pituitaire

Oxytocine et autres médicaments pour les saignements utérins

DANGEREUX! L'automédication avec l'ocytocine est inacceptable.

Les saignements utérins surviennent chez les femmes d'âges différents. Si de telles conditions surviennent, vous devez immédiatement consulter un médecin, car une perte de sang importante met la vie en danger..

Seul un médecin peut évaluer l'état d'une femme, établir la cause de la pathologie, évaluer les risques possibles et déterminer un schéma thérapeutique. L'ocytocine pour les saignements utérins est prescrite comme l'un des médicaments hémostatiques.

  • 1 Classification des saignements utérins
  • 2 Comment distinguer les règles des saignements?
  • 3 Causes de la métrorragie
  • 4 ocytocine
  • 5 Risques liés à l'utilisation d'ocytocine et conséquences possibles
  • 6 Autres drogues

Classification des saignements utérins

Les saignements utérins se produisent pour diverses raisons. Pour faciliter le diagnostic, ils sont divisés en deux catégories:

  1. Les non-génitaux (ou extragénitaux) sont associés à un dysfonctionnement de divers systèmes physiologiques et organes individuels:
  • maladies du sang;
  • perturbation du foie;
  • les infections;
  • problèmes du système circulatoire;
  • violation du processus d'hématopoïèse;
  • échec de la sécrétion thyroïdienne.
  1. Les organes génitaux sont associés à une perturbation des organes du système reproducteur. Dans ce groupe, les conditions pathologiques sont divisées en conditions liées à la grossesse ou non liées.

Les principaux types de perte de sang utérin sont classés en fonction des raisons qui ont provoqué le développement de l'état pathologique:

  • Dysfonctionnel. Associés à un dysfonctionnement des ovaires chez les femmes d'âges différents, ils sont donc divisés en juvénile (chez les adolescentes), reproductif, climatérique. Ils se distinguent par une augmentation du volume de sang menstruel, des règles plus longues - jusqu'à 7 jours ou plus. L'acyclicité de la perte de sang dysfonctionnelle est notée. Les périodes d'absence de menstruation alternent avec un flux menstruel abondant.
  • Biologique. Associé à des pathologies des organes internes.
  • Iatrogène. Ils se développent dans le contexte de l'utilisation de produits pharmaceutiques - contraceptifs hormonaux, médicaments contre la thrombose, ainsi que cytostatiques, corticostéroïdes et autres.

Quelle que soit l'origine, des soins médicaux sont indispensables en cas de saignement. Les mesures thérapeutiques visent non seulement à arrêter les écoulements sanguins abondants, mais également à identifier et à éliminer la cause principale qui a provoqué une pathologie dangereuse.

Comment distinguer vos règles des saignements?

En cas de saignement entre les règles, appelez une ambulance. Vous ne devez pas essayer d'arrêter le saignement à la maison, en particulier lorsque le sang est libéré de manière intensive. Avant l'arrivée du médecin:

  • allongez-vous, mettez un rouleau ou un oreiller sous vos pieds;
  • appliquer froid sur le bas de l'abdomen;
  • boire plus de liquides.

Si le saignement est associé à des pathologies diagnostiquées et que le médecin a prescrit des médicaments appropriés, des agents hémostatiques peuvent être pris. Même s'il y a un seul cas de saignement entre les menstruations, vous devez contacter un gynécologue. Ne vous soignez pas.

Il est très difficile d'identifier une métrorragie (saignement utérin) si elle survient pendant la menstruation. Ses particularités:

  • le saignement dure plus d'une semaine;
  • faiblesse générale;
  • douleur aiguë dans le bas de l'abdomen;
  • décharge abondante;
  • la nausée;
  • vertiges;
  • Pression artérielle faible;
  • écoulement de sang d'une couleur écarlate brillante;
  • survient soudainement après un effort physique intense, un stress, des rapports sexuels, en raison d'autres facteurs.

Causes de la métrorragie

Les causes les plus courantes de métrorragie sont:

  • troubles hormonaux;
  • infections et inflammation des organes internes du système reproducteur;
  • néoplasmes dans l'utérus, les ovaires;
  • grossesse extra-utérine;
  • kyste ovarien rompu;
  • fibromes utérins;
  • traumatisme génital;
  • l'utilisation de contraceptifs;
  • Climax.

Les saignements pendant la gestation se développent à tout moment. Ils sont appelés par:

  • l'auto-avortement;
  • grossesse gelée;
  • décollement ou placenta praevia.

En cas de saignement chez une femme enceinte, une échographie est prescrite pour déterminer la viabilité du fœtus. Des médicaments qui arrêtent le saignement sont prescrits si les résultats du test sont positifs. Après l'avortement, des médicaments hémostatiques (comme l'ocytocine) sont prescrits pour contracter l'utérus afin de réduire le risque de saignement utérin.

Ocytocine

Le médicament hormonal n'est prescrit que par le médecin traitant. L'effet stimulant de l'ocytocine sur l'utérus est utilisé pour mettre fin à une grossesse précoce, pour stimuler un travail faible, une séparation rapide du placenta après l'accouchement, s'il ne sort pas naturellement.

En prescrivant de l'ocytocine, le gynécologue prend en compte les complications possibles et sélectionne la posologie individuellement.

Le médicament est administré par voie intraveineuse après un examen approfondi de l'histoire du patient. 1 ml de l'hormone avec une solution de glucose est injecté avec un travail faible. Les injections intramusculaires sont administrées aux concentrations suivantes (les données sont uniquement en prix de lancement, seul un médecin peut correctement prescrire un cours):

  1. Prévention du développement de saignements avec un faible tonus de la paroi utérine. 0,5-1,0 ml, durée du cours 3 semaines. Le schéma est ajusté en fonction de la dynamique de l'état du patient et des indications du médecin.
  2. Arrêter les saignements abondants. 1,0-1,5 ml pendant 3 jours.
  3. Renforcer la lactation. 0,5 ml 30 minutes avant l'allaitement, cours 5 jours.
  4. Arrêt des saignements utérins pendant la menstruation. 1 ml d'ocytocine est dissous dans 500 ml de glucose. Le schéma thérapeutique est ajusté par le médecin traitant.

Risques liés à l'utilisation d'ocytocine et conséquences possibles

La réponse du corps à l'ocytocine est individuelle. Des vomissements, des nausées peuvent survenir, des réactions allergiques se produisent, des spasmes des voies respiratoires sont observés.

Si la concentration d'ocytocine administrée pendant le travail est incorrecte, elle ralentit ou accélère la poussée. D'autres complications dangereuses comprennent:

  • rupture de l'utérus;
  • décollement rapide du placenta;
  • traumatisme à la naissance;
  • métrorragie;
  • détérioration de l'état général.

Contre-indications

L'ocytocine a un certain nombre de contre-indications:

  • l'accouchement naturel est impossible, la césarienne est indiquée;
  • gestose (toxicose tardive des femmes enceintes);
  • naissance prématurée due à une insuffisance placentaire;
  • conflit rhésus;
  • pathologie de la localisation du placenta.

L'ocytocine pour les saignements utérins n'est pas administrée lorsque:

  • hypoxie chronique (privation d'oxygène des organes et tissus individuels);
  • septicémie utérine (empoisonnement du sang);
  • allergies à certains composants du médicament;
  • insuffisance rénale;
  • hypertension artérielle.

Autres drogues

Pour arrêter les saignements utérins, un traitement médicamenteux doit être utilisé. La prise de médicaments, dont l'action pharmacologique est associée à l'arrêt des saignements, élimine le symptôme, mais ne guérit pas la maladie sous-jacente. Le mécanisme d'action de ces médicaments est différent: un effet direct sur la coagulation sanguine ou le rétrécissement des vaisseaux sanguins. Le choix de l'agent hémostatique dépend de la cause et du degré de l'état pathologique..

Le tableau présente les médicaments les plus efficaces:

Une drogueMécanisme d'action hémostatiqueRendez-vous
Tranexam (ingrédient actif - acide tranexamique)Bloquer la dissolution des caillots sanguins qui se sont formés dans les vaisseaux sanguins endommagésArrêt des saignements avec décollement placentaire; après l'accouchement, pendant et après les opérations
Dicinone (ingrédient actif - étamsylate)Accélère le dépôt de plaquettes sur les parois des vaisseaux sanguins endommagésPrévention et traitement des saignements utérins; lors d'interventions chirurgicales
Vikasol (analogue synthétique de la vitamine K)Fournit le processus naturel de coagulation sanguineTraitement de la métrorragie
Acide aminocaproïque (Ralentit la dissolution des caillots sanguinsTraitement des saignements, décollement placentaire prématuré, avortement compliqué
Ascorutine (principes actifs - acide ascorbique et rutoside)Empêche une sédimentation plaquettaire intensePrévention des saignements
Fibrinogène (produit sanguin humain)La principale protéine qui assure la coagulation du sangInclus dans la thérapie complexe pour les saignements utérins
Epsilon - acide aminocaproïqueInhibe les processus de fluidification du sang, augmente fortement sa coagulabilitéTraitement des saignements utérins


L'ocytocine est un médicament hormonal qui cible les parois musculaires de l'utérus. L'hormone synthétique est utilisée pour stimuler le travail, comme agent prophylactique et thérapeutique pour la perte de sang utérin. Il ne peut être utilisé que selon les directives du gynécologue et sous sa supervision directe..

Agents hémostatiques pour les saignements utérins

De nombreuses femmes en âge de procréer sont souvent confrontées au problème des saignements utérins. Le cycle menstruel normal dure de 5 à 7 jours, tandis que la perte totale de sang peut atteindre 80 ml de sang. Dans le cas où diverses maladies se développent dans les organes du système génito-urinaire, une femme peut commencer à saigner. Une perte de sang importante se produit souvent à la fois dans les périodes post-partum et climatériques.

La médecine moderne étudie sérieusement cette pathologie. Des spécialistes du monde entier mènent des recherches sur les saignements utérins. Sur la base des résultats obtenus, des médicaments sont en cours de développement, dont les propriétés pharmacologiques aident à faire face à ce problème..

Actuellement, les institutions médicales modernes combattent avec succès les saignements utérins. L'hospitalisation est la condition principale d'un rétablissement réussi. Au cours du traitement, chaque patient est sélectionné individuellement un produit médical qui est administré par voie intraveineuse ou orale. Dans les cas avancés, les médecins effectuent un arrêt chirurgical du saignement au moyen d'un curetage diagnostique. Si aucune de ces méthodes n'a aidé à éliminer le problème existant, les médecins insistent pour retirer l'utérus.

Liste des agents hémostatiques:

Dicinone avec saignement utérin

En cas de saignement utérin, des médicaments synthétiques sont souvent prescrits, qui ont un effet bénéfique sur la membrane muqueuse de la cavité utérine. Un tel médicament est la dicinone.

Ses propriétés pharmacologiques comprennent les suivantes:

la capacité d'activer le processus de formation de la thromboplastine protéique;

normalisation de la coagulation sanguine

empêche les caillots sanguins.

La dicinone est disponible sous plusieurs formes: en comprimés, en injections. Ce médicament s'est avéré efficace pour les saignements, dont la localisation est de petits vaisseaux. Après avoir pris de la dicinone (seul le médecin traitant doit prescrire la posologie), la femme pourra ressentir l'effet après quelques heures. Des tests multiples de ce médicament ont montré que le meilleur résultat est obtenu lors de la prise de pilules par rapport aux injections intramusculaires.

Pour arrêter les saignements utérins, les experts utilisent le schéma suivant: deux ampoules de dicinone sont injectées par voie intraveineuse (vous pouvez par voie intramusculaire), après quoi toutes les six heures, ce médicament est prescrit sous forme de comprimés. Afin d'éviter les saignements, la patiente doit prendre ce médicament par voie orale, à partir du 5ème jour du cycle menstruel..

Tranexam pour les saignements utérins

Le tranexam est à juste titre considéré comme le premier secours en cas de saignement utérin, car il est très rapidement capable de faire face à ce problème. Ce médicament a un effet direct sur le processus de coagulation sanguine et affecte directement le plasminogène (inactif). Tranexam est maintenant disponible en pharmacie, à la fois sous forme de pilules et d'injections (par voie intramusculaire).

En cas de perte de sang modérée, les comprimés suffiront. Lors de la détermination de la posologie, le médecin doit prendre en compte le poids du patient et la gravité de la maladie. Tranexam est souvent prescrit pour la prévention des saignements utérins, en particulier lors de la préparation des patients à des interventions chirurgicales.

Vikasol avec saignement utérin

Vikasol est un médicament synthétique qui peut remplacer la vitamine K, qui est importante pour la santé des femmes, et participe activement à la production de prothrombine. En l'absence ou en quantité insuffisante de cette vitamine, les femmes développent des saignements.

Après avoir pris Vicasol, les patients ne ressentent un soulagement qu'après 12 à 18 heures, c'est pourquoi il n'est pas utilisé lors de la fourniture d'une assistance d'urgence. Malgré cela, de nombreux médecins prescrivent souvent ce médicament dans le traitement complexe des saignements utérins, ainsi qu'à des fins prophylactiques. Vikasol est prescrit aux femmes enceintes après le début des premières contractions pour éviter le développement de saignements, qui peuvent se développer pendant le début de la phase active du travail..

Etamsylate pour les saignements utérins

Pour les saignements menstruels, les médecins prescrivent souvent des médicaments qui peuvent réduire considérablement la durée des règles..

Un grand effet est obtenu lors de la prise d'étamsylate, qui possède des propriétés pharmacologiques étendues:

a la capacité d'arrêter le saignement;

active les processus responsables de la coagulation sanguine et du taux d'adhésion plaquettaire;

augmente l'élasticité et la stabilité des capillaires, etc..

Lors de la prise d'étamsylate, les patients ne ressentent pas d'inconfort interne, car ce médicament a un effet doux sur le corps féminin. Au cours de nombreuses études, il a été révélé que l'éthamsylate ne provoquait pas de coagulation sanguine aiguë, en raison de laquelle des caillots sanguins ne se forment pas. Il est prescrit pour tous les types de saignements, en particulier utérins. Très souvent, l'éthamsylate est inclus dans le programme de traitement du flux menstruel abondant, ainsi que des maladies oto-rhino-laryngologiques, dentaires et ophtalmiques..

L'ocytocine pour les saignements utérins

Avec le développement de saignements utérins, la première action d'un spécialiste est de prescrire un médicament à une femme, capable de fournir rapidement l'assistance nécessaire. L'ocytocine, qui a un effet sélectif sur l'utérus, est capable d'arrêter la perte de sang.

Après avoir pris de l'ocytocine dans le corps de la femme, une excitabilité accrue des fibres musculaires est observée, contre laquelle de fortes contractions commencent. Ce médicament peut être administré à la fois sous forme de comprimés et sous forme d'injections intraveineuses..

Ascorutine pour les saignements utérins

L'ascorutine, qui est activement utilisée en gynécologie depuis de nombreuses années, est capable d'apporter une aide réelle aux femmes souffrant de règles abondantes, évoluant souvent vers des saignements utérins..

Ce médicament contient les composants principaux suivants: vitamine P (rutine) et acide ascorbique. Son effet direct sur le corps féminin est de renforcer les parois des vaisseaux sanguins, de prévenir la fragilité et la perméabilité capillaire..

Avec une utilisation prolongée de l'ascorutine (la durée est déterminée par le médecin traitant), la régénération tissulaire se produit et les fonctions de protection du corps féminin sont activées, ce qui peut résister à tous les effets négatifs.

Vikasol avec saignement utérin

Un médicament synthétique efficace qui peut remplacer et saturer le corps féminin en vitamine K est le vicasol. Ce médicament active le processus de production de prothrombine, qui a un effet direct sur la coagulation sanguine. Bien que le vikasol se soit avéré efficace dans le traitement des saignements utérins, sa nomination doit être très prudente.

Comme tout autre médicament hémostatique, Vikasol a des contre-indications, qui comprennent: la thromboembolie et l'augmentation de la coagulation sanguine. C'est pourquoi l'auto-administration de ce médicament est interdite. Tous les rendez-vous ne doivent être donnés que par le médecin traitant.

Etamsylate (injections) pour les saignements utérins

L'étamsylate est un médicament aux propriétés hémostatiques. Lors de la prise de ce médicament chez les patients, il y a un renforcement des vaisseaux sanguins, une augmentation des plaquettes dans la moelle osseuse, etc. Après la nomination de l'éthamsylate chez la femme, la fragilité des vaisseaux sanguins est considérablement réduite et le niveau d'acide ascorbique dans le plasma sanguin se stabilise.

Lors de la prise de ce médicament, l'effet est observé après 10-15 minutes. Ayant eu un effet bénéfique sur le corps du patient, l'éthamsylate commence à se décomposer très rapidement et à être excrété pendant la miction.

Acide aminocaproïque pour les saignements utérins

L'acide aminocaproïque est un médicament synthétique souvent utilisé pour arrêter les saignements utérins. Sa nomination ne doit avoir lieu que dans un hôpital, où les médecins ont la possibilité de surveiller régulièrement la qualité du sang des patients grâce à des recherches en laboratoire - coagulogramme.

L'acide aminocaproïque peut améliorer la fonctionnalité du foie, ainsi qu'inhiber la formation d'anticorps.

Comment arrêter les saignements utérins à la maison?

De nombreuses femmes qui souffrent de saignements utérins réguliers préfèrent traiter ce problème à la maison. À ces fins, vous pouvez utiliser diverses recettes de médecine traditionnelle qui ont un effet directionnel. Des experts expérimentés recommandent l'utilisation d'herbes, de préparations, de teintures et d'autres remèdes populaires, dans la thérapie complexe des saignements utérins, en complément ou en prévention.

Quelle herbe arrête le saignement utérin?

Pour diverses maladies gynécologiques, en particulier avec des saignements utérins abondants, un utérus au bore peut être utilisé. Cette plante possède des propriétés pharmacologiques uniques et est recommandée pour le traitement des maladies gynécologiques graves. Dans le contexte de la prise de l'utérus au bore chez la femme, les niveaux hormonaux commencent à se normaliser, la fertilité est rétablie et les saignements utérins s'arrêtent. Avant de commencer à prendre une teinture ou une décoction de cette plante médicinale seule, une femme doit contacter un herboriste ou son médecin pour déterminer la durée du traitement et la posologie. Dans le cas où une femme suit un traitement hormonal, l'utilisation de l'utérus au bore n'est pas recommandée, car il contient de grandes quantités d'œstrogènes.

Borovaya utérus est contre-indiqué chez les femmes présentant une coagulation sanguine réduite, une gastrite, une obstruction des trompes de Fallope, ainsi que pendant la grossesse et l'allaitement. Les experts ne recommandent pas d'utiliser cette plante médicinale sous quelque forme que ce soit lors de la prise de contraceptifs oraux. Si l'utérus au bore est mal utilisé, les femmes peuvent rencontrer divers effets secondaires, en particulier le développement de saignements intermenstruels, contre lesquels le processus inflammatoire se développe généralement..

Autres herbes pour les saignements utérins

D'autres herbes et frais peuvent être utilisés pour traiter les saignements utérins:

Ortie. Cette plante médicinale est activement utilisée en médecine traditionnelle et non traditionnelle. Il contient des composants spéciaux qui peuvent arrêter le sang. Une vitamine antihémorragique stimule la formation de prothrombine, d'esculène, de vitamine C et de K.Ortie est indiquée pour les saignements utérins sous forme de décoction, qui doit être bu jusqu'à 5 fois par jour, 2 cuillères à soupe.

Eau de poivre. Pendant des siècles, cette herbe a été utilisée pour arrêter les saignements. Cela est dû à ses propriétés de bronzage uniques, grâce auxquelles le processus de coagulation sanguine est considérablement accéléré. En parallèle, le poivre d'eau a un effet bactéricide sur le corps féminin, réduit la fragilité capillaire et rend les parois des vaisseaux sanguins plus élastiques.

Achillée. Cette plante médicinale est souvent utilisée pour les saignements utérins, car elle est capable d'activer les processus de coagulation, tout en empêchant la formation de thrombose. Il est recommandé de prendre l'achillée millefeuille sous forme de teinture, qui peut être achetée toute prête ou préparée par vous-même. La durée de prise de teinture de cette plante médicinale dépend de l'intensité du saignement.

L'auteur de l'article: Lapikova Valentina Vladimirovna | Gynécologue, reproductologue

Éducation: Le diplôme en obstétrique et gynécologie a été obtenu de l'Université de médecine d'État russe de l'Agence fédérale pour la santé et le développement social (2010). En 2013, a terminé ses études de troisième cycle à N.N. N.I. Pirogova.

Injections d'ocytocine: mode d'emploi

Forme posologique

Solution injectable 5 UI / ml

Composition

1 ml de solution contient

substance active - ocytocine 5 UI,

excipients: hydrate de chlorobutanol, eau pour préparations injectables

La description

Liquide incolore clair

Groupe pharmacothérapeutique

Hormones hypothalamo-hypophysaires et leurs analogues. Hormones du lobe postérieur de la glande pituitaire. L'ocytocine et ses analogues. Ocytocine.

Code ATX Н01ВВ02

Propriétés pharmacologiques

Pharmacocinétique

Avec l'administration intraveineuse, l'effet de l'ocytocine se produit immédiatement, l'intensité et la fréquence des contractions utérines augmentent progressivement en 15 à 60 minutes, puis se stabilisent.

Lorsqu'il est administré par voie intramusculaire, l'effet se manifeste après 3-5 minutes. Après l'arrêt de la perfusion intraveineuse, l'effet du médicament se poursuit pendant encore 20 minutes et l'activité de travail de l'utérus diminue progressivement. La restauration de l'état initial se produit après environ 40 minutes et après l'administration intramusculaire du médicament - après 30 à 60 minutes. La demi-vie (T1 / 2) de l'ocytocine du plasma sanguin est d'environ 1 à 6 minutes.

Le métabolisme de l'ocytocine se produit dans le foie et les reins. Le médicament est excrété du corps sous forme de métabolites et en petites quantités inchangées, principalement dans l'urine.

Pharmacodynamique

Oxytocin-Biolek est une hormone synthétique similaire au peptide naturel de la glande pituitaire postérieure. Oxytocin-Biolek stimule la contraction des muscles lisses de l'utérus.

Sous l'influence de l'hormone, la perméabilité membranaire aux ions potassium augmente, le potentiel membranaire des cellules diminue et leur excitabilité augmente. Avec une diminution du potentiel membranaire des cellules, la fréquence, l'intensité et la durée des contractions myométriales augmentent.

Oxytocin-Biolek stimule la sécrétion de lait, augmentant la production d'hormone lactogénique de l'hypophyse antérieure (prolactine).

L'ocytocine-Biolek a un faible effet antidiurétique et, à des doses thérapeutiques, n'affecte pas de manière significative la pression artérielle.

Indications pour l'utilisation

- stimulation du travail

- interruption de grossesse pour raisons médicales

- accélération de l'involution post-partum de l'utérus et arrêt des saignements post-partum

- augmentation de la contractilité de l'utérus pendant la césarienne (après le retrait du placenta).

Mode d'administration et posologie

Pour évaluer l'état du placenta et du fœtus, ainsi que les complications possibles pour les femmes enceintes à haut risque, un test de tolérance à l'ocytocine est réalisé.

Pour perfusion, l'ocytocine est diluée dans 500 ml de solution de glucose stérile à 5% ou de solution de chlorure de sodium à 0,9%. Pour stimuler le travail, British National Formulary Nr.42 recommande de diluer 10 UI d'ocytocine dans 500 ml de solvant (débit de perfusion de 3 ml / h ou 0,001 UI / min); pour obtenir de fortes doses, 30 UI d'ocytocine sont diluées dans 500 ml de solvant (débit de perfusion de 1 ml) / h ou 0,001 UI / min).

Pour l'atonie utérine et pour déclencher le travail, l'ocytocine est généralement administrée par voie intraveineuse sous forme de goutte à goutte à l'aide d'une pompe à perfusion pour garantir un débit de perfusion précis..

La perfusion commence à un débit de 0,001-0,002 UI / min, puis, en observant un intervalle d'au moins 30 minutes, le débit de perfusion est progressivement augmenté jusqu'à ce qu'un travail vigoureux soit établi - 3-4 contractions toutes les 10 minutes. Pour l'ajustement de la dose, la fréquence cardiaque fœtale et les contractions utérines sont surveillées (l'ocytocine ne peut pas être administrée en bolus). En cas d'hypoxie fœtale et d'hyperactivité utérine, la perfusion d'ocytocine doit être arrêtée immédiatement.

On pense que la vitesse d'administration de 0,006 UI / min fournit une concentration d'ocytocine dans le plasma sanguin, qui correspond à son niveau lors de l'accouchement vaginal. Habituellement, le débit d'injection requis correspond à 0,012 UI / min, mais le plus souvent il est utilisé jusqu'à 0,02 UI / min ou plus. Le British National Formulary Nr.42 recommande un débit de perfusion maximal de 0,032 UI / min et une dose quotidienne maximale de 5 UI. Lorsque l'activité de travail requise est atteinte, le débit de perfusion est progressivement réduit.

Pour la césarienne (après le retrait du placenta), 5 UI du médicament sont injectés lentement par voie intraveineuse.

Pour la prévention des saignements utérins hypotoniques (après la libération du placenta), 5 UI d'Oxytocin-Biolek sont administrées lentement par voie intraveineuse; pour arrêter le saignement - 5 à 10 UI, dans les cas plus graves, 5 à 30 UI sont administrées sous forme de perfusion à un débit qui prévient l'atonie utérine. L'administration intraveineuse d'ocytocine à un taux élevé entraîne une chute rapide de la pression artérielle. Une utilisation à long terme n'est pas souhaitable (voir rubrique Instructions spéciales).

Une autre voie d'administration pour le traitement des saignements utérins hypotoniques: 5 à 8 UI 2 à 3 fois par jour pendant 3 jours par voie intramusculaire.

En cas d'interruption de grossesse pour des raisons médicales, il est recommandé d'injecter lentement 5 UI d'ocytocine par voie intraveineuse, si nécessaire, injectées en perfusion à un débit de 0,02-0,04 UI ​​/ min ou plus.

Effets secondaires

- crampes utérines (également avec de petites doses)

- hypertonicité de l'utérus, contractions tétaniques, hyperactivité utérine avec rupture de l'utérus et des tissus vaginaux avec sensibilité accrue de l'utérus et fortes doses d'ocytocine

- possible: bradycardie, arythmies, asphyxie, hypoxie aiguë, décès de la mère et du fœtus

- intoxication hydrique avec œdème pulmonaire, convulsions, coma, hyponatrémie et même mort lorsque de grands volumes de solutions non électrolytiques sont perfusés

- possible: nausées, vomissements, éruptions cutanées et réactions anaphylactoïdes (essoufflement, hypotension ou choc)

- une hypertension sévère peut entraîner la mort, des saignements sous-arachnoïdiens

- afibrinogénémie potentiellement mortelle et hémorragie post-partum en cas de complications de la grossesse et de l'accouchement

- hypotension aiguë à court terme avec rougeur de la peau et tachycardie réflexe avec administration intraveineuse d'ocytocine à un taux élevé

- possible: jaunisse, hémorragie rétinienne chez les nouveau-nés

- à des doses supérieures à 5 UI / min, l'ocytocine peut provoquer une ischémie myocardique à court terme, une dépression de l'intervalle ST et une modification de l'intervalle QT.

Contre-indications

- hypersensibilité au médicament ou à ses composants

- contractions utérines hypertensives

- écart entre la taille du fœtus et du bassin

- bassin étroit borderline établi de manière diagnostique

- position transversale et oblique du fœtus

- vasa previa - présentation des vaisseaux du cordon ombilical du fœtus, c.-à-d. sur le chemin d'un foetus né

- décollement placentaire prématuré

- la menace de rupture utérine due à un grand nombre de grossesses

- un grand nombre de grossesses et de cicatrices postopératoires sur la paroi utérine, y compris après une césarienne

- maladie cardiovasculaire sévère

- inertie utérine (résistance à l'ocytocine)

Interactions médicamenteuses

L'inhalation d'anesthésiques réduit éventuellement l'effet de l'ocytocine (et augmente également l'effet hypotenseur et le risque d'arythmie).

Oxytocin-Biolek n'est pas utilisé dans les 6 heures suivant l'administration vaginale de prostaglandines (les prostaglandines renforcent l'effet utérotonique).

L'utilisation simultanée d'ocytocine et de vasoconstricteurs sympathomimétiques augmente l'effet vasopresseur.

Les agonistes β-adrénergiques (sympathomimétiques) réduisent l'efficacité de l'ocytocine.

instructions spéciales

Oxytocin-Biolek doit être administré par voie intraveineuse uniquement sous forme de goutte-à-goutte, en observant avec précision la vitesse de perfusion et en la surveillant régulièrement. Lors de l'utilisation de l'ocytocine, il est nécessaire de surveiller l'activité contractile de l'utérus, l'état du fœtus, la pression artérielle et l'état général du patient.

Des précautions particulières doivent être prises lorsque:

• le risque de décalage entre la taille du fœtus et du bassin (s'il existe un risque important, l'utilisation de l'ocytocine doit être évitée)

• hypertension modérée à modérée due à une grossesse et à une maladie cardiaque

• le début de la grossesse après 35 ans

• une histoire de césarienne dans le segment inférieur de l'utérus

• mort intra-utérine du fœtus ou si du méconium est présent dans le liquide amniotique (une embolie amniotique peut se développer).

En cas d'intoxication hydrique et d'hyponatrémie, de grands volumes de liquide doivent être évités et le patient doit être limité dans l'apport hydrique..

L'effet de l'ocytocine est renforcé par l'utilisation simultanée de prostaglandines (une surveillance très étroite est nécessaire), ainsi que par anesthésie péridurale (l'effet hypertenseur des vasopresseurs sympathomimétiques peut augmenter).

Si l'utilisation à long terme de l'ocytocine est nécessaire, le volume de la solution pour perfusion doit être réduit et des solutions contenant des électrolytes plutôt que du glucose doivent être utilisées (risque d'intoxication hydrique, voir Effets secondaires). Si un déséquilibre électrolytique est suspecté, les taux d'électrolytes sériques sont déterminés.

Application pendant la grossesse et l'allaitement

En raison du risque accru de complications pour la mère et le fœtus pendant la grossesse, l'ocytocine est utilisée avec une grande prudence..

En très petites quantités, l'Oxytocin-Biolek pénètre dans le lait maternel, les complications pour l'homme ne sont pas décrites.

Caractéristiques de l'influence du médicament sur la capacité de conduire des véhicules et mécanismes potentiellement dangereux

Peu importe, étant donné les indications spécifiques pour l'utilisation du médicament Oxytocin-Biolek.

Surdosage

Symptômes: contractions tétaniques des muscles utérins, rétention urinaire, augmentation de la pression artérielle, ainsi que travail excessivement actif, pouvant provoquer une hypoxie fœtale aiguë, décollement prématuré du placenta normalement localisé, rupture utérine, embolie amniotique, hémorragie post-partum sévère.

Traitement: arrêter immédiatement l'administration du médicament, réduire l'apport hydrique, rétablir un débit urinaire normal, effectuer un traitement symptomatique.

Formulaire de décharge et emballage

1 ml en ampoules en verre incolore.

10 ampoules, avec un scarificateur approuvé pour un usage médical, et des instructions pour un usage médical en l'état et en russe sont placés dans une boîte en carton.

Lors de l'emballage d'ampoules avec un anneau coloré pour une pause ou un point de rupture, la fixation d'un scarificateur est exclue.

Conditions de stockage

Conserver dans un endroit sombre à une température de 2 ° C à 8 ° C. Garder hors de la portée des enfants!

Période de stockage

Ne pas utiliser après la date d'expiration imprimée sur l'emballage.

L'ocytocine dans les conséquences des saignements utérins. Instructions pour l'utilisation des injections d'ocytocine pour les saignements utérins

En cas de saignement abondant dû à des lésions tissulaires ou à des processus pathologiques survenant dans les organes internes, il est nécessaire d'utiliser des médicaments hémostatiques pour éviter une perte de sang importante. Les médicaments qui aident à arrêter la circulation sanguine sont locaux et systémiques. Chaque cas individuel nécessite l'utilisation d'un médicament spécifique qui peut éliminer le problème le plus rapidement possible..

Quels sont les médicaments hémostatiques

Le processus de coagulation sanguine dans le corps humain est représenté par un système complexe d'interactions d'un groupe de substances (facteurs de coagulation sanguine). La plupart de ces substances sont des protéines. À ce jour, la présence de 35 facteurs de coagulation a été établie: 13 facteurs plasmatiques et 22 facteurs plaquettaires. L'absence d'un de ces composants entraîne l'apparition de saignements de nature diverse..

Les médicaments hémostatiques (du grec - arrêt du sang) sont conçus pour éliminer les causes des troubles du corps et bloquer la perte de sang. Le principe d'action des agents hémostatiques est basé sur la reconstitution du manque de propres enzymes, la stimulation de la formation de thrombus à la surface des vaisseaux endommagés et la suppression de l'activité fibrinolytique (dissolution des caillots sanguins).

Comment arrêter les saignements pendant la menstruation

Une perte de sang abondante chez la femme pendant la menstruation (plus de 80 ml par jour) peut être causée par diverses raisons. Avant d'acheter un médicament hémostatique dans une pharmacie sur les conseils d'un pharmacien, vous devez contacter votre gynécologue avec ce problème. Seul un médecin professionnel sera en mesure de déterminer le facteur qui a provoqué des écarts par rapport à la norme et de recommander une hémostatique directionnelle.

Les médicaments à action hémostatique utilisés dans le processus de traitement ne sont pas une panacée pour les maladies qui ont provoqué des saignements. Ils interfèrent temporairement avec l'écoulement rapide du sang afin de permettre au corps de combler la carence qui en résulte. Le cours du traitement est prescrit par un médecin et comprend des médicaments qui agissent directement sur la cause de la pathologie.

Comprimés

Les pilules styptiques sont un remède efficace contre les saignements abondants pendant la menstruation. Des médicaments correctement sélectionnés en fonction de la genèse révélée du saignement sont capables de restaurer le manque de facteurs de coagulation. Avant de commencer à prendre des médicaments hémostatiques, vous devez savoir que certains d'entre eux peuvent avoir des effets secondaires et des contre-indications. Une description des comprimés hémostatiques les plus courants est présentée dans le tableau:

Analogue synthétique de la vitamine K. Conçu pour stimuler la synthèse de la prothrombine

Coagulation sanguine pathologiquement élevée, thrombose inflammatoire

Réactions cutanées sous forme d'éruptions cutanées avec démangeaisons

Vasoconstricteur à base de plantes à action astringente

Hypertension artérielle, grossesse, période de lactation

Manifestation de symptômes allergiques

Effet vaso-renforçant avec une diminution de la perméabilité capillaire

Maladies urologiques, thrombose

Stimule la production de thromboplastine, ce qui contribue à la formation accélérée du thrombus primaire

Maux de tête, accès de nausées, altération de la sensibilité des membres

Supprime la formation de la protéine plasmine, responsable de la résorption des caillots sanguins

Hémorragie cérébrale, infarctus du myocarde

Vomissements, problèmes de vision des couleurs, étourdissements

Erythrostat pour la menstruation

Le traitement médicamenteux de la perte de sang avec Erythrostat consiste en l'utilisation de deux à trois comprimés hémostatiques toutes les 5 heures avant les repas. Le cours ne doit pas durer plus de 10 jours, après quoi il est nécessaire de faire une pause d'au moins 3 mois. Si une rechute survient pendant cette période, vous devriez consulter un médecin pour obtenir des conseils. Dans une telle situation, un traitement avec un autre médicament hémostatique peut être prescrit..

Ascorutine pour les saignements utérins

L'acide ascorbique, qui fait partie de l'ascorutine, est considéré comme un composant important pour la formation de fibres de collagène. Grâce à cette qualité, un effet hémostatique est obtenu. La prise périodique du médicament Ascorutin à titre préventif vous permet de renforcer les parois des vaisseaux sanguins et de réduire leur fragilité. Les comprimés doivent être pris quatre fois par jour, 1 comprimé. L'effet du médicament est cumulatif, de sorte que l'effet positif à chaque utilisation sera plus perceptible. Le cours est conçu pour 3 semaines.

Dicinon et Tranexam en même temps

Certaines pilules saignantes sont plus efficaces lorsqu'elles sont prises par voie orale. Les médicaments Ditsynon et Tranexam sont prescrits par des spécialistes dans les cas nécessitant une assistance d'urgence. La tâche de Tranexam est d'arrêter rapidement la perte de sang, et Ditsinona est de protéger le corps contre la possibilité de thrombose. Ces agents hémostatiques doivent être pris selon le schéma: la première prise - 2 comprimés chacun, puis - un comprimé toutes les 6 heures.

Les injections

Les injections hémostatiques sont une mesure d'urgence pour une perte de sang très rapide. L'administration intraveineuse du médicament favorise la formation la plus rapide possible de caillots (caillots sanguins), qui bloquent les saignements. L'effet de la thérapie par injection est atteint en 10 à 15 minutes. après l'introduction. Les solutions hémostatiques les plus efficaces pour les perfusions lors de la prescription d'un traitement urgent sont:

  • Etamsilat;
  • Chlorure de calcium;
  • Acide aminocaproïque;
  • Contrikal;
  • L'ocytocine;
  • Méthyl ergométrine;
  • Vikasol.

L'ocytocine pour les saignements utérins

L'action du médicament hémostatique Oxytocin est d'améliorer l'activité contractile des muscles lisses de l'utérus. À la suite de ce processus, la concentration de calcium à l'intérieur des cellules augmente et le processus de saignement s'arrête. Il est recommandé d'injecter une solution du médicament par voie intramusculaire pour le meilleur effet. La dose est calculée individuellement pour chaque patient sur la base des données disponibles sur la sensibilité au médicament. Une seule administration ne peut pas dépasser 3 UI.

Acide aminocaproïque pour la menstruation

Le fort effet hémostatique de l'acide aminocaproïque est basé sur la suppression de la transition de la profibrinolysine (forme inactive de la plasmine) vers la fibrinolysine (forme active). L'utilisation de ce médicament pendant les périodes abondantes implique l'administration intraveineuse d'une solution à 5% toutes les heures jusqu'à ce que la quantité de taches soit réduite.

Coupes hémostatiques

Pour éviter la perte de sang due à des dommages mécaniques aux tissus mous, des agents hémostatiques médicinaux locaux sont utilisés. Les coupures et plaies mineures sur la peau peuvent simplement être traitées avec du peroxyde d'hydrogène pour désinfecter. L'effet moussant du peroxyde est capable d'arrêter les saignements capillaires légers. Un cas plus grave nécessite l'utilisation de médicaments avec un effet hémostatique amélioré.

Pratique à utiliser de la poudre styptique avec des anesthésiques. L'adrénaline, l'ingrédient actif principal, a un effet vasoconstricteur, qui est l'effet d'arrêter les saignements mineurs en cas de dommages superficiels. Les préparations pour le traitement externe des plaies sont à base de sang humain ou animal spécialement traité.

Médicaments hémostatiques pour les saignements de nez

Pour arrêter les saignements du nez de diverses étiologies, une tamponnisation doit être effectuée. A ces fins, une gaze, une mousse ou une base pneumatique peuvent être utilisées. Les médicaments hémostatiques précédemment appliqués sur le tampon aideront à améliorer l'effet. Ces médicaments sont:

  • Etamsilat;
  • Dicinon;
  • Acide Epsilon aminocaproïque;
  • Chlorure de calcium;
  • Vikasol.

La cause la plus fréquente de saignements de nez est l'hypertension artérielle, il est donc important d'assurer un effet hypotenseur rapide. Il consiste à abaisser la tension artérielle par des médicaments. Les médicaments à long terme ne conviennent pas pour un soulagement urgent des saignements de nez.

Avec hémorroïdes

Les saignements soudains causés par la rupture de l'hémorroïde peuvent être arrêtés à l'aide d'agents hémostatiques utilisés pour d'autres types de perte de sang (Dicinon, Vikasol, Etamzilat, etc.). De plus, Relief est un médicament efficace, disponible sous forme de suppositoires et de pommades. Les huiles, la glycérine et un complexe vitaminique, qui sont à la base des suppositoires, ont des propriétés cicatrisantes et hémostatiques. Il est contre-indiqué d'utiliser des suppositoires pour bloquer la circulation sanguine de manière continue..

Pour l'anesthésie locale et l'arrêt des saignements locaux dus aux fissures de l'anus, vous pouvez utiliser une éponge hémostatique auto-absorbante imbibée d'une solution de médicaments ciblés. L'introduction de suppositoires et d'éponges aide à éliminer rapidement les saignements, mais il ne faut pas compter sur un effet à long terme.

Contre-indications

Les substances actives incluses dans les médicaments hémostatiques peuvent provoquer des réactions allergiques. Pour éviter les conséquences négatives, il est nécessaire d'avertir le médecin de la présence d'une tendance existante aux allergies. L'hypersensibilité à l'un des composants du médicament est une contre-indication directe à sa prise, vous devez donc étudier attentivement les instructions et la composition. Le non-respect des recommandations contenues dans les instructions des médicaments, concernant la violation de la posologie et de la fréquence d'administration, peut entraîner le développement d'un syndrome thrombohémorragique.

Après avoir reçu les recommandations du médecin concernant l'utilisation d'un médicament hémostatique, vous pouvez vous tourner vers les services du catalogue électronique des médicaments pour vous familiariser avec le choix des fonds disponibles. Afin d'acheter un poste d'intérêt dans une boutique en ligne à un prix abordable, vous devez vous familiariser avec le coût moyen des médicaments dans la région de résidence. Vous pouvez commander l'outil sélectionné en fonction des données approximatives présentées dans le tableau:

Vikasol, 20 onglet..

Russie, biosynthèse JSC

Ascorutin, 50 onglets..

Dicinon, 100 comprimés.

Slovénie, Lek D.D.

Tranexam, 30 onglets..

Russie, Nizhpharm AO

Tranexam, 10 ampoules

Russie, Nizhpharm AO

Ocytocine, 5 ampoules

Hongrie, Gedeon Richter

Relief, bougies 12 pcs.

Acide aminocaproïque, flacon 100 ml

Etamsilat, 100 comprimés.

Chine, Alvils Company LLC

Méthylergométrine, 50 ampoules

Vidéo

(synonyme: agents antihémorragiques, agents hémostatiques) - médicaments qui aident à arrêter les saignements

Les agents hémostatiques sont divisés en agents résorbants et locaux. L'effet hémostatique des agents hémostatiques à action résorbante se développe lorsque des médicaments de ce groupe pénètrent dans le sang, et l'effet hémostatique des agents hémostatiques à action locale se développe lorsqu'ils sont en contact direct avec des tissus saignants. Selon l'effet sur les mécanismes de l'hémostase, des agents spécifiques et non spécifiques sont distingués parmi les agents hémostatiques des deux groupes..

Agents hémostatiques d'action résorptive. Des agents hémostatiques spécifiques à action résorptive sont certains médicaments dérivés du sang et sont des concentrés purifiés de facteurs de coagulation sanguine individuels (ou somme). Ces médicaments comprennent le fibrinogène, le complexe prothrombique (contient la somme des facteurs II, VII, IX et X), la globuline antihémophilique (contient le facteur VIII) et le concentré de facteur XIII. Ces médicaments sont efficaces pour les saignements associés à des carences congénitales ou secondaires de certains facteurs de coagulation. Par exemple, le fibrinogène est utilisé dans l'afibrinogénémie héréditaire, dans l'hypo- et l'afibrinogénémie dues à une fibrinolyse accrue, une carence secondaire en fibrinogène qui survient dans les maladies du foie, l'anémie pernicieuse, la leucémie myéloïde, etc. Le complexe prothrombique est utilisé dans l'hémophilie A (voir Diathèse hémorragique) et insuffisance secondaire des facteurs de coagulation pertinents, par exemple avec un surdosage d'anticoagulants indirects. La globuline antihémophilique est principalement prescrite pour la prévention et le contrôle des saignements chez les patients hémophiles. Le concentré de facteur XIII est efficace principalement dans le syndrome hémorragique causé par une insuffisance congénitale de ce facteur, ainsi que dans les conditions hémorragiques résultant de son déficit secondaire dans les maladies hépatiques et la leucémie aiguë. À la place des concentrés de facteurs de coagulation dans ces conditions, du sang total peut être utilisé, ainsi que du plasma frais congelé ou à basse température.

Les agents antifibrinolytiques qui abaissent l'activité fibrinolytique du sang sont utilisés comme agents hémostatiques spécifiques d'action de résorption. Ils ont un effet hémostatique principalement dans les saignements associés à une augmentation de l'activité fibrinolytique du sang, par exemple lors d'opérations sur la prostate, les poumons, le cœur, etc., contenant des activateurs de la fibrinolyse, avec des saignements dits hyperfibrinolytiques de genèse secondaire (par exemple, avec cirrhose du foie, embolie graisseuse, conditions septiques, etc.), ainsi que des saignements survenant lors d'un traitement avec des agents fibrinolytiques (fibrinolysine).

Les médicaments antifibrinolytiques obtenus à partir des organes de bovins d'abattage (par exemple, iniprol, contrikal, trasilol, etc.) inhibent de manière compétitive la plasmine et inhibent de manière non compétitive le processus de son activation. Il est possible qu'ils aient également une activité antithromboplastique..

Les antifibrinolytiques synthétiques (amben, acide aminocaproïque), contrairement aux médicaments d'origine animale, inhibent principalement les activateurs du plasminogène (profibrinolysine) et présentent une certaine activité antiplasmine.

Les antagonistes anticoagulants sont également des agents hémostatiques spécifiques. Ce groupe d'agents hémostatiques comprend le sulfate de protamine antagoniste de l'héparine, les antagonistes du citrate de sodium (chlorure de calcium et gluconate de calcium), ainsi que les antagonistes anticoagulants indirects de la vitamine K et de ses substituts, tels que le vicasol et la conation.

Le groupe des agents hémostatiques non spécifiques à action résorptive comprend des médicaments qui n'affectent pas directement les facteurs du système de coagulation sanguine; il comprend, par exemple, des substances thromboplastiques qui favorisent la formation de thrombus. Ces propriétés sont possédées par les médicaments qui sont des solutions de pectines, par exemple l'hémophobine. L'hémophobine est efficace pour les conditions hémorragiques d'origines diverses (allergiques et médicinales, saignements utérins, etc.).

Des substances qui réduisent la perméabilité capillaire, telles que l'adroxon, sont également utilisées comme agents hémostatiques non spécifiques d'action de résorption. Le médicament est utilisé avec d'autres méthodes de traitement des saignements gastro-intestinaux qui ne nécessitent pas de chirurgie. Avec des saignements massifs, l'adroxone n'est pas efficace. Il peut être utilisé par voie topique pour les saignements capillaires des organes parenchymateux pendant la chirurgie. Contrairement à l'adrénaline, l'adroxone ne stimule pas les récepteurs adrénergiques et n'est pas toxique. La sérotonine augmente également la stabilité des capillaires et est utilisée pour le purpura thrombocytopénique, la thrombasthénie, la vascularite hémorragique et le syndrome hémorragique après un traitement avec des cytostatiques. Un effet similaire est possédé par les préparations à activité -vitamine - rutine, etc. Cependant, l'efficacité de tous ces médicaments dans les conditions hémorragiques est très faible.

L'éthamsylate (dicinone), un médicament synthétique qui augmente l'adhérence plaquettaire et la résistance capillaire, est également un agent non spécifique d'action de résorption. L'étamsylate a une activité antihyaluronidase, qui aide à stabiliser la substance basique de la paroi capillaire. L'effet hémostatique de l'éthamsylate est également partiellement associé à l'activation de la formation de thromboplastine. Dans ce cas, le temps de prothrombine ne change pas et la formation de thrombus n'est pas provoquée. L'étamsylate est utilisé pour les saignements capillaires d'origines diverses. en particulier, dans le traitement des microangiopathies diabétiques, métrorragies, qui ne font pas l'objet d'un traitement chirurgical. En cas de surdosage d'anticoagulants, ainsi qu'en cas d'hémorragie hyperfibrinolytique massive, l'étamsylate n'est pas efficace.

Pour les saignements thrombopéniques, les glucocorticoïdes, le sang total et les transfusions de plaquettes sont efficaces.

En cas de saignement utérin, des médicaments hormonaux à activité gestagène et œstrogénique, des hormones androgènes, ainsi que des médicaments utérins (préparations d'ergot, cotarnine, etc.) sont utilisés comme agents hémostatiques non spécifiques..

L'hormone antidiurétique est efficace pour les saignements modérés dans l'hémophilie et la maladie de von Willebrand. il augmente le taux de facteur VIII en stimulant sa libération de l'endothélium vasculaire.

En tant qu'agents hémostatiques non spécifiques d'action résorbante, des préparations de lagochilus enivrant, d'ortie, d'achillée millefeuille, de poivre d'eau et de certaines autres plantes médicinales sont parfois utilisées. Cependant, les informations sur les propriétés hémostatiques de ces médicaments reposent, en règle générale, sur des méthodes modernes insuffisantes et incontrôlées d'évaluation de leur efficacité..

Les agents hémostatiques d'action locale, par analogie avec les agents hémostatiques de résorption, sont divisés en spécifiques et non spécifiques.

Pour spécifique K. avec, l'action locale comprend certaines substances qui sont des composants du système de coagulation et ont un effet direct sur le processus de formation de thrombus (par exemple, la thrombine, la thromboplastine), ainsi que des médicaments combinés (par exemple, une éponge hémostatique), qui comprennent la thrombine et la thromboplastine.

Les agents hémostatiques locaux non spécifiques favorisent la formation de thrombus. sont des matrices mécaniques sur lesquelles la fibrine est déposée. Oxycelodex fait partie de ces agents rodacrostatiques. Les agents hémostatiques topiques sont utilisés pour arrêter les saignements capillaires et parenchymateux.

Caractéristiques cliniques et pharmacologiques de la page principale K. donné dans le tableau.

Caractéristiques cliniques et pharmacologiques des principaux agents hémostatiques

Il est administré par voie intraveineuse sous le contrôle de la coagulation sanguine. Il est injecté lentement (dans les 2 minutes, 1 ml d'une solution à 1%). Si l'introduction est effectuée au plus tard 15 minutes après l'introduction de l'héparine, il faut alors 0,1-0,12 ml d'une solution à 1% de sulfate de protamine pour neutraliser 100 U d'héparine. Avec de longs intervalles entre les injections, la dose peut être réduite. Si indiqué, l'administration est répétée à des intervalles de 15 à 30 minutes. La dose totale du médicament est généralement jusqu'à 5 ml d'une solution à 1%. Avec la circulation extracorporelle, le médicament est administré goutte à goutte à des doses plus élevées

Médicaments utilisés pour traiter les anémies hypochromiques et hyperchromiques. Mécanisme d'action. Caractéristiques pharmacologiques. Caractéristiques d'application dans la pratique pédiatrique. Effets secondaires.

En âge de procréer, de nombreuses femmes sont confrontées à un phénomène tel que les saignements utérins. Les maladies du système génito-urinaire ou le surmenage banal du corps peuvent provoquer une pathologie. L'ocytocine est l'un des remèdes éprouvés contre les pertes de sang importantes. Cet outil est activement utilisé en gynécologie pour soulager divers saignements. Oxytocin instructions d'utilisation des injections pour les saignements utérins, comment les utiliser et peuvent-elles être utilisées sans ordonnance d'un médecin.

Qu'est-ce que le saignement

Saignement utérin - saignement pathologique de l'utérus. La pathologie peut apparaître à la fois pendant les menstruations et entre les règles..

Distinguer la pathologie de la menstruation normale est parfois assez difficile, cependant, une déviation peut être suspectée par les symptômes suivants:

  • Mensuel plus de 8 jours.
  • Mauvais état de santé.
  • Douleur dans la région pelvienne.
  • Volume sanguin élevé.
  • Pression artérielle faible.
  • L'apparition de spotting après le sport ou le sexe.

Si des saignements surviennent soudainement et que la perte de sang est importante (la femme change de coussin toutes les heures), il faut d'urgence appeler les secours. Vous ne pouvez prendre aucun agent hémostatique par vous-même. L'arrêt du sang ne doit être effectué que dans des conditions stationnaires.

Quelles règles sont considérées comme normales

Le flux menstruel est un programme de saignement spécifique à la femme. De nombreuses femmes ont des règles abondantes, mais cela n'est pas considéré comme une pathologie. La quantité de sang produite peut être influencée par de nombreux facteurs, tels que l'exercice, certains médicaments ou l'état émotionnel. Un écoulement qui présente les symptômes suivants peut être considéré comme une menstruation normale:

  • La menstruation commence avec peu de décharge..
  • Le pic de vos règles tombe le 2e ou 3e jour de vos règles..
  • De plus, la quantité de sang diminue progressivement.
  • Le 7e ou 8e jour, la menstruation s'arrête.

IMPORTANT! Avec la menstruation, il ne peut y avoir de douleur intolérable sévère! Si ces écarts apparaissent, appelez d'urgence une ambulance.

Causes de la pathologie

Le plus souvent, les saignements utérins surviennent chez les femmes en âge de procréer pour les raisons suivantes:

  • Stress sévère.
  • Activité physique intense.
  • Manque de repos.
  • Maladies du système reproducteur.
  • Prise incontrôlée de médicaments hormonaux.
  • Les infections.
  • Insuffisance de la glande pituitaire.
  • Maladies endocriniennes.
  • Les tumeurs.
  • Dommages érosifs au col de l'utérus.
  • Accouchement et interruption de grossesse.
  • Changements hormonaux liés à l'âge.

La plupart des raisons ci-dessus sont le résultat d'une négligence de votre santé. Les femmes doivent se rappeler que le traitement intempestif des maladies, des sentiments forts et du stress physique peut avoir des effets négatifs sur leur corps. Aux premières déviations du cycle menstruel, il est impératif de consulter un gynécologue afin que la violation ne se transforme pas en une pathologie dangereuse.

Pourquoi la pathologie est-elle dangereuse?

Les saignements utérins peuvent entraîner une anémie sévère en premier lieu. Il s'agit d'un trouble sanguin dans lequel la quantité d'hémoglobine est diminuée. C'est cette substance qui est responsable de l'alimentation en oxygène de tous les organes et tissus. En raison de l'hypoxie chronique, les organes vitaux commencent à mal fonctionner. Une nécrose des cellules, y compris le cerveau, est observée.

En cas de saignement aigu, une femme peut perdre trop de volume sanguin, ce qui sans une assistance rapide peut être fatale.

Classification des écarts

Les saignements utérins sont différents. Ils sont classés en fonction de leur occurrence. Aujourd'hui, les médecins distinguent les types suivants de cet écart:

  • Dysfonctionnel - saignement résultant de troubles du travail des ovaires. Elle se caractérise par une augmentation de la durée et du volume des règles. Il peut également y avoir un changement dans les périodes prolongées et leur absence pendant plusieurs mois.
  • Organique - une déviation causée par une maladie du sang ou des pathologies d'organes internes. Cette déviation est observée dans la leucémie, la thrombocytopénie, les fibromes, l'endométriose, les polypes, etc..
  • Iatrogène - une déviation causée par la prise de certains groupes de médicaments. Peut survenir lors d'un traitement avec des anticoagulants, des hormones, des cytostatiques, etc..

L'ocytocine aide-t-elle avec les saignements utérins?

Les instructions d'ocytocine pour l'utilisation d'injections pour les saignements utérins indiquent que le médicament a un effet étroitement ciblé et ne peut être utilisé qu'en cas d'hypotonie utérine. L'ocytocine est un agent hormonal synthétique utilisé en obstétrique avec une contractilité utérine réduite pendant l'accouchement, une fausse couche, un avortement et des saignements utérins.

L'utilisation de l'ocytocine dans les saignements utérins n'est justifiée que lorsque la métrorragie est causée par une faiblesse des muscles utérins. Le médicament n'aide pas les déviations causées par des maladies inflammatoires, des tumeurs, des pathologies sanguines ou des dysfonctionnements des gonades. L'ocytocine est également utilisée avec prudence dans les saignements provoqués par des troubles hormonaux..

Propriétés du médicament

La forme synthétique de l'ocytocine a un effet vasoconstricteur. En conséquence, le tonus de l'utérus augmente. Avec l'introduction du médicament, il y a une réduction des muscles lisses de l'utérus, des intestins, de la vésicule biliaire et de la vessie.

Pendant le travail, l'ocytocine peut soulager les contractions et accélérer le travail. Après la naissance de l'enfant, l'administration du médicament accélère la contraction de l'utérus et l'élimination du placenta, augmente le volume de lait produit et arrête les saignements utérins.

La nomination d'Oxytocin pendant l'accouchement ne doit être effectuée que par un médecin. Si le travail est normal, un excès d'hormone dans le corps peut entraîner une détérioration du flux sanguin vers les tissus de l'utérus et du placenta. Le manque d'oxygène dû à un mauvais apport sanguin provoque des blessures à la naissance.

Contre-indications d'utilisation

L'utilisation de l'ocytocine comme agent hémostatique n'est pas recommandée chez les patients atteints des maladies suivantes:

  • Inflammation du myocarde.
  • L'athérosclérose.
  • Maladies du système génito-urinaire.
  • Spasmes vasculaires du cerveau.
  • Insuffisance rénale.
  • Hypertension.

Toutes ces pathologies peuvent être exacerbées par la stimulation de la capacité contractile des muscles lisses, ce qui peut provoquer des conditions sévères.

L'auto-administration du médicament peut provoquer une augmentation des saignements, des allergies, une suffocation, une tachycardie, des nausées, des vomissements, un choc anaphylactique, une rupture utérine. L'utilisation d'injections d'ocytocine sans recommandation d'un médecin est strictement interdite..

Indications d'utilisation et posologie

Pour arrêter le saignement, l'ocytocine ne peut être prescrite que par votre médecin. La durée du traitement et la posologie nécessaire dans votre cas ne peuvent être déterminées que par un spécialiste. Les indications d'utilisation sont:

  • Le risque de saignement dû à une diminution du tonus de l'utérus (jusqu'à 1 cc), la durée du traitement peut durer jusqu'à 21 jours selon les indications du médecin.
  • Arrêt des saignements (jusqu'à 1,5 cc trois fois par jour) traitement jusqu'à 3 jours.
  • Faible production de colostrum après l'accouchement (jusqu'à 0,5 cm cube) cycle de traitement jusqu'à 5 jours.
  • Saignements menstruels abondants (par voie intraveineuse jusqu'à 1 cc dans 500 cc de glucose) le cours du traitement est déterminé par le médecin.

La posologie du médicament est choisie individuellement par le médecin dans chaque cas. L'introduction du médicament n'est possible que dans des conditions stationnaires sous la supervision d'un spécialiste. Pendant la perfusion intraveineuse d'ocytocine, le médecin doit surveiller en permanence la pression et l'activité cardiaque du patient; en cas de complications, la femme reçoit une assistance d'urgence..

Premiers secours en cas de saignement

En cas de saignement soudain qui s'ouvre, vous devez appeler une ambulance. Avant l'arrivée des médecins, une femme doit recevoir les premiers soins. L'algorithme des actions doit être le suivant:

  • La femme a besoin d'être couchée.
  • Soulevez ses jambes, au-dessus du niveau du bassin.
  • Mettez de la glace sur le ventre, enveloppé dans une serviette pendant 15 minutes.
  • Après 5 minutes, la procédure peut être répétée.
  • Une femme doit recevoir une boisson sucrée abondante ou de l'eau propre..

Même dans le cas où le sang a été arrêté à domicile, l'hospitalisation ne peut être refusée. Ce n'est qu'à l'hôpital que les médecins pourront découvrir les causes de la pathologie et commencer un traitement adéquat. L'accès intempestif à un médecin peut entraîner l'ablation de l'utérus pour sauver la vie du patient.

Traiter les saignements chroniques à la maison

Si vous n'avez pas la possibilité de consulter un médecin, des recettes de médecine traditionnelle peuvent être utilisées pour arrêter les saignements qui ne mettent pas votre vie en danger. Cependant, leur utilisation n'est justifiée qu'à titre d'aide d'urgence. Une fois le sang arrêté, il est impératif de consulter un gynécologue.

Le saignement utérin est une pathologie dangereuse qui doit être traitée par un spécialiste expérimenté. L'automédication ne peut qu'empirer la situation. L'ocytocine provoque un certain nombre d'effets secondaires qui ne peuvent être éliminés qu'en milieu hospitalier. N'oubliez pas que la pathologie peut apparaître à la suite du développement de maladies oncologiques, d'érosion, de perturbations hormonales et de maladies infectieuses.Dans ce cas, il est nécessaire de traiter de toute urgence la maladie sous-jacente. Si vous développez des saignements utérins, consultez votre médecin.