Principal

Glandes surrénales

Boule dans la gorge en avalant

Une boule dans la gorge lors de la déglutition est le signe d'une certaine maladie gastro-entérologique ou des voies respiratoires supérieures. Dans presque tous les cas, les provocateurs sont des maladies du tube digestif, du larynx ou de la glande thyroïde, mais extrêmement rarement il apparaît en raison de la malnutrition ou du stress.

Le tableau clinique sera dominé par les symptômes les plus caractéristiques de la pathologie pathogène, mais un syndrome douloureux de localisation variée, des nausées et des vomissements, ainsi que des sautes d'humeur fréquentes et de l'apathie sont souvent exprimés. Le diagnostic final ne peut être posé qu'après étude des données des examens de laboratoire et instrumentaux.

Étiologie

Dans la grande majorité des cas, une sensation de boule dans la gorge lors de la déglutition est provoquée par:

  • les maladies du système digestif, telles que le RGO ou la gastrite;
  • perturbation du système endocrinien, souvent associée à un dysfonctionnement thyroïdien;
  • maladies auto-immunes;
  • troubles psychologiques et névroses;
  • la présence d'une ostéochondrose chez une personne - mais seule une affection localisée dans la colonne cervicale peut provoquer l'apparition d'un tel symptôme;
  • évolution chronique de la pharyngite;
  • déviations du système nerveux autonome;
  • la formation de néoplasmes de nature maligne ou bénigne dans le larynx, la trachée ou l'œsophage;
  • déplacement de la colonne cervicale;
  • blessures subies au cours des procédures de diagnostic endoscopique;
  • un rhume, accompagné d'un mal de gorge et d'une toux sévère;
  • une réaction allergique - des sources complètement différentes peuvent devenir un provocateur d'œdème de la membrane muqueuse de la gorge et du pharynx, mais cela se produit souvent dans le contexte d'une intolérance individuelle à un produit particulier.

La sensation d'une boule dans la gorge lors de la déglutition peut être causée par d'autres facteurs qui ne sont pas associés à l'évolution de la maladie d'une personne. Ces raisons sont présentées:

  • débris de nourriture coincés dans la gorge - le plus souvent, cela est causé par des arêtes de poisson, des pelures de graines de tournesol ou de citrouille, ainsi que de gros morceaux de nourriture;
  • grossesse - la croissance intra-utérine du fœtus et une augmentation de la taille de l'utérus entraînent un déplacement et une compression des organes internes, ce qui entraîne une violation du processus de déglutition. Si un tel symptôme n'est pas complété par d'autres manifestations cliniques, il n'est pas nécessaire de demander une aide qualifiée;
  • une mauvaise nutrition - cela conduit à une violation des processus digestifs, ce qui provoque une sensation de boule dans la gorge;
  • si une personne a un stade quelconque d'obésité;
  • tension nerveuse prolongée.

Pour l'apparition d'une sensation de boule dans la gorge, il n'est pas rare pour une condition telle que la psychosomatique. Cela signifie qu'une personne se plaint de la présence d'un tel symptôme, alors qu'en réalité ce n'est pas le cas..

Symptômes

En raison du fait que la dysphagie n'est pas une maladie indépendante, mais un symptôme non spécifique, il est assez difficile d'isoler les symptômes généraux. Le tableau clinique sera composé de signes caractéristiques de la maladie à l'origine de ce symptôme..

Ainsi, les symptômes les plus courants, en plus d'être difficiles à avaler, sont:

  • faiblesse déraisonnable et fatigue accrue;
  • épisodes de nausée, accompagnés de vomissements;
  • trouble du processus de défécation;
  • sensation d'avoir un objet étranger dans la gorge;
  • serrements et maux de gorge;
  • augmentation de la température corporelle;
  • syndrome douloureux localisé dans l'épigastre, la poitrine ou la région cervicale;
  • troubles du sommeil;
  • perte de poids, qui se produit en raison du refus de manger;
  • l'incapacité d'avaler de la salive - cela indique une évolution grave de telle ou telle maladie, car dans les premiers stades, il n'y a violation du processus de déglutition que lors de la consommation d'aliments solides;
  • brûlures d'estomac et éructations;
  • maux de tête et vertiges;
  • flatulence;
  • l'apparition de grondements et de bouillonnements dans l'estomac.

Les manifestations cliniques les plus spécifiques, qui peuvent être accompagnées d'une sensation de difficulté à avaler, devraient inclure:

  • un gain de poids corporel déraisonnable - cela indique un dysfonctionnement de la glande thyroïde;
  • changer le timbre de la voix;
  • mal aux dents;
  • l'apparition d'impuretés pathologiques dans le vomi ou les matières fécales - cela devrait inclure du mucus, du sang et du pus;
  • violation du cycle menstruel chez les femmes;
  • peau sèche;
  • stratification des plaques à ongles;
  • augmentation de la fragilité des cheveux;
  • essoufflement au repos;
  • sautes d'humeur fréquentes et dramatiques;
  • fluctuations de la pression artérielle et de la fréquence cardiaque;
  • gonflement des membres et du visage;
  • ganglions lymphatiques enflés dans le cou;
  • augmentation de la salivation et des larmes;
  • l'apparition sur la langue d'une nuance blanche, jaune ou autre;

Les patients eux-mêmes peuvent décrire un tel symptôme en utilisant les caractéristiques suivantes:

  • quelque chose de dense appuie constamment sur la gorge et la pression augmente considérablement lors de la déglutition;
  • sentir que quelque chose bouge dans la gorge;
  • il est difficile et douloureux d'avaler des liquides et surtout des aliments solides;
  • grattage et chatouillement dans le larynx.

En faisant attention à une telle variété de manifestations cliniques, il convient de noter que seul un médecin expérimenté peut poser le bon diagnostic, après avoir étudié les données d'un grand nombre d'examens de laboratoire et instrumentaux. L'autodiagnostic et la prescription d'un traitement en prenant des médicaments ou en utilisant des remèdes populaires sont inacceptables.

Diagnostique

Dans le contexte de la présence possible d'une grande variété de symptômes qui complètent une boule dans la gorge lors de la déglutition, vous pouvez consulter les médecins suivants pour obtenir des conseils:

  • gastro-entérologue ou endocrinologue;
  • cardiologue ou spécialiste des maladies infectieuses;
  • oto-rhino-laryngologiste ou oncologue;
  • psychothérapeute ou neuropathologiste;
  • orthopédiste ou thérapeute;
  • pédiatre ou obstétricien-gynécologue - à condition que le patient soit un enfant, un adolescent ou une femme en position.

Tout d'abord, tel ou tel médecin devrait:

  • examiner les antécédents médicaux du patient;
  • recueillir son histoire de vie;
  • effectuer un examen physique approfondi;
  • interroger le patient en détail - pour déterminer quels symptômes accompagnent le processus qui le rend difficile à avaler.

Cependant, de telles mesures de diagnostic ne suffiront pas, ce qui nécessitera les tests de laboratoire et les examens instrumentaux suivants:

  • test sanguin clinique;
  • biochimie du sang;
  • analyse d'urine générale;
  • tests hormonaux;
  • un test sanguin pour les marqueurs tumoraux;
  • radiographie à la fois avec l'utilisation d'un agent de contraste et sans lui;
  • Échographie du péritoine et du sternum;
  • CT et IRM.

En fonction du facteur étiologique et du spécialiste auquel s'adresse le patient, des mesures diagnostiques instrumentales et de laboratoire supplémentaires peuvent être prescrites..

Traitement

Les tactiques de thérapie dépendront directement de la raison établie lors du diagnostic pour laquelle la personne s'inquiétait de la difficulté à avaler. L'élimination d'une maladie particulière peut être réalisée à la fois de manière conservatrice et chirurgicale.

Les traitements inopérants comprennent:

  • prendre des médicaments;
  • subir des procédures de physiothérapie;
  • thérapie diététique;
  • l'utilisation de recettes de médecine traditionnelle - mais après l'approbation du médecin traitant et uniquement dans le cadre d'une thérapie complexe, et pas le seul moyen de thérapie.

Telle ou telle méthode de thérapie sera compilée individuellement pour chaque patient. Cependant, les médicaments peuvent inclure:

  • médicaments antibactériens et anti-inflammatoires;
  • substances hormonales et enzymatiques;
  • antiacides et antispasmodiques;
  • sédatifs et tranquillisants;
  • procinétique et IPP;
  • antipyrétiques, antidiarrhéiques et autres médicaments pour éliminer les symptômes supplémentaires.

Les directives diététiques générales comprennent:

  • prise alimentaire fréquente et fractionnée;
  • manger des repas tous les jours à la même heure;
  • broyage et mastication minutieux des aliments;
  • régime de consommation abondant - toutes les boissons sont autorisées, à l'exception de l'alcool, des sodas et du café fort;
  • abandonner l'habitude de boire de la nourriture et prendre une position horizontale après avoir mangé;
  • cuire les plats uniquement de manière douce - cuisson et cuisson à la vapeur, ragoût et cuisson au four;
  • exclusion complète du régime des aliments gras et épicés, des viandes fumées et marinades, des conserves et abats, des confiseries et des aliments salés.

La durée du régime, une liste complète des aliments interdits et autorisés, ainsi qu'un menu approximatif sont sélectionnés uniquement par le clinicien personnellement pour chaque patient.

La question de l'intervention chirurgicale est tranchée individuellement pour chaque patient..

La prévention

Il n'y a pas de mesures préventives spéciales pour empêcher l'apparition d'une boule dans la gorge lors de la déglutition, car ce n'est qu'un des symptômes et non une affection distincte. Cependant, il est conseillé aux gens de:

  • mener une vie saine et modérément active;
  • mangez rationnellement et correctement;
  • éviter les chocs nerveux;
  • s'engager dans la détection et le traitement en temps opportun de toutes les maladies;
  • prendre des médicaments, en suivant strictement les instructions du médecin traitant;
  • reposez-vous bien;
  • maintenir le poids corporel dans la plage normale;
  • subir un examen médical préventif complet plusieurs fois par an.

Les patients doivent se rappeler que l'automédication avec l'apparition d'une boule dans la gorge directement lors de la déglutition est strictement interdite, car cela peut provoquer le développement de complications potentiellement mortelles d'une maladie ou d'une autre..

Il y a une boule dans la gorge en avalant

Une boule dans la gorge lors de la déglutition: causes et symptômes, diagnostic et traitement de la maladie

Résumé de l'article:

La plupart des gens connaissent cette sensation lorsqu'une boule apparaît dans la gorge en avalant de la salive. En règle générale, cette condition disparaît d'elle-même après un certain temps. Mais ce n'est pas toujours le cas. Même après quelques jours, il est encore difficile pour une personne d'avaler, et parfois même ça fait mal. Le plus souvent, ce scénario indique la présence d'une sorte de maladie. Et il doit être identifié et traité d'urgence..

Pourquoi une boule apparaît-elle dans la gorge

Les causes les plus courantes d'un symptôme gênant sont:

  1. Troubles endocriniens. Tout d'abord, le spécialiste fait attention à l'état de la glande thyroïde. C'est l'une des causes les plus courantes d'une boule dans la gorge. L'augmentation de cet organe exerce une pression considérable sur la trachée. De là, il y a une sensation désagréable en avalant de la salive;
  2. Problèmes oto-rhino-laryngologiques. Dans le cas où un traitement approprié n'a pas été fourni pour la pharyngite aiguë, la maladie devient chronique. Le patient peut ressentir de la sécheresse, de légères démangeaisons, des douleurs de grattage et la présence d'une bosse lors de la déglutition (parfois avec douleur);
  3. Oncologie. La présence d'un cancer dans l'un des organes situés dans le cou peut provoquer une sensation gênante de corps étranger dans la gorge. Le type de tumeur n'a pas d'importance;
  4. Facteurs mentaux. Le stress passé et la détresse émotionnelle fréquente peuvent facilement devenir la principale source d'une boule dans la gorge. Le symptôme est clairement ressenti par le malade lors de la déglutition. Ce phénomène est "faux", et si vous apprenez à vous calmer, le symptôme désagréable passera;
  5. Médicaments. Certains médicaments ont un effet secondaire similaire lorsque la déglutition est rendue plus difficile par une bosse dans le larynx..

Symptômes supplémentaires

Lorsque la présence d'une boule dans la gorge ne provoque pas d'inconfort supplémentaire pendant l'acte de déglutition, la présence de dysphagie peut être supprimée en toute sécurité. Souvent, la cause de cette manifestation est une maladie cardiaque ou toute autre pathologie répertoriée précédemment. Il arrive également que la douleur et une sensation désagréable lors de la déglutition dérangent une personne exclusivement pendant la période de consommation d'aliments solides. Cependant, si la maladie accompagne le patient pendant une longue période, le symptôme se produit, même si vous avalez simplement de la salive ou buvez de l'eau.

Un tel écart a souvent des manifestations supplémentaires. Ceux-ci comprennent les éléments suivants:

  • Maladies psychosomatiques;
  • Douleur dans le muscle cardiaque, suffocation, pression dans la poitrine et derrière le sternum;
  • Courbatures;
  • Sensation de lourdeur dans les jambes;
  • Douleur dans la tête (le plus souvent, ils ont une force, une zone de localisation et un type différents);
  • Tremblements, transpiration excessive, fièvre;
  • Dessiner des maux de dos;
  • Prostration;
  • Perte d'équilibre
  • Condition précédant le vomissement;
  • Divers troubles du travail du tractus gastro-intestinal;
  • Perte d'énergie rapide;
  • Douleur musculaire;
  • Respiration extrêmement laborieuse
  • Difficulté à avaler;
  • Picotements et engourdissement des membres.

Diagnostiquer les maladies

Une boule dans la gorge est un symptôme très étendu qui peut indiquer une longue liste de maladies. Par conséquent, la première étape consiste à demander l'aide d'un thérapeute. Ce spécialiste effectuera une série d'examens diagnostiques et ce n'est qu'après cela qu'il vous dirigera vers le bon médecin. En règle générale, le diagnostic de la maladie comprend les méthodes suivantes:

  1. Examen général du patient. Cette méthode d'examen peut être la seule dans le cas où le symptôme est la conséquence d'un rhume. Le médecin posera immédiatement un diagnostic en fonction de l'état du nasopharynx;
  2. Recherche en laboratoire. Si l'examen visuel n'a apporté aucun résultat et aucune réponse, le spécialiste prescrit la livraison de tests. Du sang ou un prélèvement de la gorge aidera à identifier la cause de la boule dans la gorge;
  3. Diagnostics instrumentaux. Cette méthode est appropriée si le médecin a trouvé des signes évidents indiquant un gonflement de la gorge. Souvent, une méthode d'examen similaire est complétée par une biopsie..

Il est important de se rappeler que la présence d'un tel symptôme peut être soit une conséquence d'un rhume, soit un signe de maladie grave. Ne tardez pas à visiter un établissement médical.

Thérapie des affections associées

Le traitement du patient est basé sur la cause établie par le spécialiste qui a causé le symptôme désagréable. Le médecin peut appliquer à la fois les méthodes classiques de thérapie et recourir à une assistance chirurgicale. Les traitements conservateurs comprennent les suivants:

  • L'utilisation de divers médicaments;
  • Physiothérapie;
  • Prescrire un régime thérapeutique;
  • Inclusion de la médecine alternative dans la thérapie (infusions, pommades, crèmes à base d'ingrédients naturels).

Le dernier point n'est autorisé qu'après l'autorisation du médecin traitant.

Dans le cas où une boule dans la gorge n'est pas due à une maladie, elle s'autodétruira dans un proche avenir. Pour soulager rapidement la maladie, vous devez boire un peu de liquide et prendre quelques respirations profondes. Très souvent, un coma survient en raison du stress et de la détresse émotionnelle. Dans ce cas, il est impératif d'avoir avec vous des médicaments ou des articles anti-anxiété (pilules, balle anti-stress, oreiller à base de plantes, etc.). Si la raison réside dans autre chose, vous devez consulter un spécialiste qui peut identifier l'étiologie du symptôme.

Actions préventives

Si nous parlons de la prévention de ce symptôme, il n'y a pas de mesures spéciales pour le prévenir. Et tout cela parce qu'une boule dans la gorge lors de la déglutition n'est qu'un des symptômes de certaines maladies. Cependant, les experts conseillent toujours ce qui suit:

  1. Traitez complètement toute infection virale respiratoire aiguë;
  2. Surveillez la nutrition, enrichissez-la avec une variété de vitamines et de minéraux;
  3. Allouez suffisamment de temps pour vous reposer;
  4. Surveillez votre poids;
  5. Évitez les aliments trop chauds ou froids;
  6. N'oubliez pas l'activité physique (même les exercices les plus simples du matin peuvent maintenir la santé du corps entier);
  7. Mangez autant de fruits et légumes que possible (renforce le système immunitaire);
  8. Humidifiez et aérez régulièrement toutes les pièces de la maison;
  9. Évitez la surcharge émotionnelle;
  10. Visitez un établissement de santé chaque année pour des tests.

En adhérant aux recommandations ci-dessus, vous pouvez non seulement éviter l'apparition d'une boule gênante dans la gorge, mais également améliorer votre santé globale. Cependant, l'automédication ne vaut pas non plus la peine, assurez-vous de consulter un médecin et de le consulter sur les mesures préventives..

Vidéo: comment se débarrasser d'une boule dans la gorge

Dans cette vidéo, vous découvrirez pourquoi des sensations douloureuses se produisent lors de la déglutition:

Pourquoi il peut y avoir une sensation de boule dans la gorge en avalant

Certaines personnes peuvent ressentir une boule dans la gorge en avalant. Ce symptôme dérange généralement lors de la consommation de liquides ou de la nourriture, ainsi que si une personne souffre de stress psycho-émotionnel. Les raisons de ce phénomène sont multiples. Par conséquent, pour les déterminer, vous devez subir un examen. Ce n'est qu'alors que la thérapie appropriée pourra être prescrite..

Comment cela se manifeste

Une boule dans la gorge lors de la déglutition se produit pour diverses raisons, y compris l'angine de poitrine, les maladies thyroïdiennes, à savoir une augmentation de sa taille, des troubles mentaux et d'autres problèmes de santé.
Cette sensation de tiraillement peut avoir différents symptômes. Parfois, cela ne se produit que pendant les repas. Dans les derniers stades du développement du problème, il est même difficile d'avaler du liquide et de la salive. Cette condition est appelée dysphagie. Il est accompagné de:

  • tousser en mangeant;
  • mal de gorge à droite;
  • brûlures d'estomac et éructations après avoir mangé de la nourriture;
  • une sensation qu'il y a un objet étranger dans la gorge;
  • diminution du poids corporel;
  • développement fréquent de rhumes en raison de troubles de l'alimentation.

La condition ne s'améliore qu'après un traitement approprié.

Qu'est-ce qui peut provoquer des violations

Les causes d'une boule dans la gorge lors de la déglutition peuvent être les suivantes:

  1. Troubles du travail des muscles de la déglutition.
  2. Processus pathologiques chroniques.
  3. Troubles du système nerveux sous forme de dystonie végétative-vasculaire.
  4. Maladies congénitales.
  5. Dysfonctionnements œsophagiens.
  6. Gorge irritée.
  7. Maladies du tractus gastro-intestinal.

Une gêne dans la gorge lors de la déglutition est souvent ressentie par les personnes âgées. Le développement de la dysphagie est possible en présence de maladies chroniques et après des interventions chirurgicales sur le cou.
Si un symptôme similaire se produit lorsque le système nerveux fonctionne mal, un inconfort se produit en raison d'une détérioration des fonctions des nerfs qui affectent les muscles de la déglutition. Ce problème peut survenir:

  • après un accident vasculaire cérébral;
  • à la suite d'un néoplasme;
  • avec des troubles cognitifs.

"alt =" ">
Les troubles du développement de l'enfant peuvent également être accompagnés de dysphagie. Cette condition est inquiétante si:

  1. L'enfant est à la traîne à l'école. Il a des difficultés à mémoriser de nouvelles informations, à consolider ses connaissances, il est difficile de communiquer avec ses pairs.
  2. Il existe des anomalies neurologiques entraînant une altération de la coordination des mouvements.
  3. L'enfant présente des anomalies dans le développement de la lèvre et du palais.

Une sensation de boule dans la gorge lors de la déglutition se produit avec des processus pathologiques dans l'œsophage.

Le symptôme se développe à la suite de:

  • la présence de néoplasmes dans le larynx;
  • la radiothérapie, qui entraîne des cicatrices et une diminution de la lumière dans les organes du système digestif;
  • dysfonctionnements du système digestif, dans lesquels le contenu de l'estomac pénètre dans l'œsophage et provoque le développement du processus inflammatoire;
  • maladies infectieuses affectant l'œsophage.

La difficulté à avaler se produit lorsque les muscles responsables du mouvement des aliments à travers l'œsophage fonctionnent mal. Mais ce sont des maladies assez rares. La sensation d'une boule dans la gorge est troublante avec:

  • sclérodermie. Ce sont des dysfonctionnements du système immunitaire, dans lesquels il commence à attaquer les cellules saines;
  • achalasie de l'œsophage. La maladie est caractérisée par un manque de relaxation musculaire, ce qui rend difficile pour l'œsophage de déplacer la nourriture dans l'estomac.

La dysphagie peut être causée par certains médicaments. Certains types d'antidépresseurs, antihistaminiques et hypertenseurs provoquent ces effets secondaires..

Comment le diagnostic est-il posé

Dès que vous ressentez une boule en avalant de la salive, de la nourriture ou des liquides, vous devez consulter un médecin pour un examen. Pour déterminer la cause du trouble, le patient se voit prescrire des radiographies, des tests sanguins et d'autres procédures de diagnostic. Des études supplémentaires peuvent être commandées pour déterminer l'emplacement du problème qui a conduit à de tels symptômes.
Lors du rendez-vous chez le médecin, vous devez l'informer:

  1. Depuis combien de temps ces problèmes ont-ils commencé?.
  2. L'inconfort dans le larynx est ressenti en permanence ou se produit par intermittence.
  3. Quels aliments sont difficiles à manger ou même problématiques à avaler de la salive.
  4. As-tu perdu du poids?.

Ces informations aideront à affiner la recherche de la cause de la dysphagie. Il est également nécessaire de compléter:

  1. Test de déglutition. Le spécialiste calculera à quelle vitesse et en combien de gorgées le patient peut boire un verre d'eau.
  2. Examen aux rayons X. Le contraste au baryum est utilisé pendant la procédure. Avec son aide, l'obstruction de l'œsophage est déterminée, ce qui entraîne des sensations désagréables dans la gorge..
  3. Manométrie. La procédure vous permet de déterminer la capacité fonctionnelle de l'œsophage.
  4. Mesures de l'acidité gastrique.
  5. Examen endoscopique du système digestif.

Le patient doit également subir un test sanguin et urinaire général et subir une évaluation des signes vitaux pour déterminer l'épuisement du corps..

Méthodes de traitement

L'inconfort lors de la déglutition chez de nombreuses personnes provoque un sentiment de peur, mais ne vous inquiétez pas, car ce problème est curable. La méthode de traitement est choisie en fonction de la cause sous-jacente de la dysphagie. Ce n'est qu'après l'élimination de la maladie sous-jacente que le malaise passera. Pour l'examen et la sélection de la thérapie, vous devez contacter un thérapeute, un neurologue ou un gastro-entérologue.

Si cela fait mal à avaler à la suite de troubles neurologiques, un neurologue vous prescrira un traitement. Ces problèmes sont difficiles à résoudre. Il est recommandé au patient de modifier son régime alimentaire, d'apprendre une nouvelle façon d'avaler, dans les cas graves, il peut se nourrir avec une sonde.
S'il y a une boule dans la gorge lors de la déglutition, le nutritionniste prépare un régime spécial qui facilitera le processus d'avaler de la nourriture. Dans la plupart des cas, il est conseillé aux patients de manger des aliments mous et liquides et d'ajouter de l'acide citrique aux aliments. Cela aidera à éviter l'inconfort..
Des exercices spéciaux sont en cours de développement pour soulager la dysphagie. Ils renforcent le larynx et les muscles de la déglutition. Pour enseigner au patient une nouvelle façon d'avaler, utilisez la stimulation gustative et thermique.
Si les violations sont si prononcées qu'une personne ne peut rien manger ni boire, elle est alimentée par un tube. Il peut également être utilisé pour administrer des médicaments..
Vous n'êtes pas obligé d'aller à l'hôpital pour un traitement. Vous pouvez également prendre les médicaments prescrits par votre médecin à domicile. Différents médicaments peuvent être prescrits en fonction de la maladie sous-jacente. L'inflammation et les spasmes musculaires sont traités avec des inhibiteurs de la pompe à protons. L'élimination de l'achalasie n'est possible qu'avec l'aide d'inhibiteurs des canaux calciques et des nitrates. Par conséquent, vous ne pouvez pas choisir le médicament vous-même..
Une boule dans la gorge lors de la déglutition peut être éliminée avec:

  • dilatation endoscopique. La procédure consiste à étirer les parois de l'œsophage. Il est prescrit si des violations sont survenues à la suite de cicatrices de tissus organiques;
  • stent œsophagien. Les parois de l'organe sont dilatées si un néoplasme est apparu qui ne peut pas être opéré.

En présence de troubles congénitaux, la thérapie repose sur la détermination de la cause. Si l'enfant souffre de paralysie cérébrale, à la suite de laquelle une dysphagie est survenue, on lui apprend à avaler de la nourriture ou à utiliser une sonde d'alimentation. Les anomalies congénitales du développement des lèvres et du palais sont traitées par chirurgie. Si la lumière de l'œsophage s'est rétrécie, elle est élargie chirurgicalement. Si le contenu de l'estomac pénètre dans l'œsophage, des médicaments sont prescrits et des ajustements sont apportés à l'alimentation quotidienne..
"alt =" ">

Complications possibles

La sensation de boule dans la gorge doit être éliminée. En l'absence de traitement opportun, il est possible de bloquer les voies respiratoires avec de la nourriture. Ceci est accompagné d'étouffement et de toux. Il existe également une possibilité de développer un œdème de Quincke..
Si vous vous étouffez souvent avec de la nourriture, une maladie pulmonaire infectieuse peut survenir à la suite de la pénétration d'aliments dans les voies respiratoires. Ce problème inquiète le plus souvent les personnes âgées..
Cette maladie pulmonaire inflammatoire s'accompagne de:

  • toux;
  • une augmentation de la température corporelle;
  • douleur dans la région de la poitrine;
  • Difficulté à avaler
  • essoufflement et difficulté à respirer.

Cette maladie est traitée avec des médicaments antibactériens. Si l'évolution de la maladie est grave, le patient est hospitalisé. Pour les enfants, de telles violations sont dangereuses en raison de l'épuisement du corps en raison d'une nutrition insuffisante. Cela affectera négativement la croissance et le développement du corps de l'enfant. La plupart des enfants atteints de ce problème subissent du stress, qui affecte également gravement leur comportement..
Le pronostic de la dysphagie est généralement favorable. L'essentiel est de demander de l'aide à temps et de suivre toutes les instructions d'un spécialiste. La thérapie pour chaque patient est prescrite individuellement, en tenant compte des résultats des études diagnostiques.

Lorsque vous avalez une boule dans la gorge, vous devez souvent avaler de la salive - qu'est-ce que c'est

La dysphagie est un changement associé à une violation de l'acte de déglutition et à la sensation d'un corps étranger dans la gorge. Presque tout le monde éprouve de telles manifestations dans diverses situations de la vie. Une boule dans la gorge lors de la déglutition se produit pendant la peur, une excitation intense ou même après un discours prolongé.

Très souvent, le phénomène est associé à des processus inflammatoires dans les voies respiratoires supérieures. S'il devient très difficile d'avaler de la nourriture, des liquides et même simplement de la salive, vous devez immédiatement consulter un médecin, car le problème peut être un peu plus grave que vous ne le souhaiteriez..

Quelles pourraient être les raisons

Avoir une sensation de boule dans la gorge inchangée pendant la déglutition n'est pas une dysphagie. Cette manifestation est observée en cas de lésion de la glande thyroïde, de troubles neuropsychiatriques et d'angine de poitrine..

Dans certains cas, il est difficile pour une personne d'avaler uniquement des aliments solides. Dans les cas graves, la sensation de boule dans la gorge persiste constamment et interfère même avec la déglutition de la salive. Les principaux signes de dysphagie sont:

  • toux mineure en mangeant;
  • une sensation de présence d'un corps étranger dans les voies respiratoires supérieures;
  • éructations fréquentes et par le nez;
  • perte de poids;
  • difficulté à respirer, essoufflement.

Le trouble de la déglutition se développe au niveau de l'œsophage ou de l'oropharynx. Cela dépend de la cause du problème. Le pronostic dans le traitement de la pathologie est différent. Le plus souvent, les fonctions perdues reviennent complètement, mais dans certains cas, la nutrition n'est possible à l'avenir que par un tube.

Facteurs probables

Le facteur étiologique le plus courant est les changements liés à l'âge. Chez le sujet âgé, des phénomènes atrophiques surviennent dans les muscles responsables de l'acte de déglutition.

Les maladies chroniques telles que la BPCO, la xérostomie de la muqueuse buccale, diverses lésions du nasopharynx et de la cavité buccale ont également un effet particulier..

L'acte physiologique de la déglutition

Toutes les raisons peuvent être divisées en plusieurs groupes. Leurs signes cliniques sont assez similaires, donc seul un médecin devrait diagnostiquer..

Facteurs névralgiques

Ce sont des problèmes qui se développent dans le système nerveux humain. Ils sont directement liés au fonctionnement de la moelle épinière et du cerveau. Ces maladies comprennent:

  • accident vasculaire cérébral;
  • lésions ressemblant à des tumeurs du cerveau et de la moelle épinière;
  • La maladie de Parkinson;
  • démence;
  • sclérose en plaques;
  • myasthénie grave.

Facteurs congénitaux

Ce sont les raisons qui se forment déjà dans le processus de développement intra-utérin de l'enfant. Les pathologies suivantes peuvent provoquer une sensation de boule dans la gorge:

  • paralysie cérébrale;
  • fente labiale et palatine;
  • des troubles d'apprentissage.

Obstruction des voies respiratoires et de l'œsophage

Certaines maladies peuvent non seulement provoquer des sensations de corps étranger dans la gorge, mais également entraver sérieusement le passage des aliments et des liquides. Parmi les plus dangereux, il convient de souligner les éléments suivants:

  1. Maladies infectieuses. Le problème le plus courant est la tuberculose et la candidose. Ils provoquent une inflammation de l'œsophage, qui à son tour provoque une obstruction. Même une inflammation courante sous forme de pharyngite peut être la cause du problème..
  2. Cancer de la bouche ou des voies respiratoires supérieures et de l'œsophage. Si le traitement a réussi, tous les symptômes disparaissent assez rapidement.
  3. Conséquences de la radiothérapie. Après une telle exposition, des cicatrices peuvent se former, qui donnent les symptômes d'une boule dans la gorge..
  4. Reflux gastro-oesophagien. En raison du flux constant du contenu de l'estomac dans l'œsophage, une irritation de la membrane muqueuse se produit.

Maladies du tissu musculaire

De telles lésions sont rares. Ils sont associés à des maladies qui affectent les tissus musculaires et interfèrent avec la poussée des aliments dans l'estomac..

Fondamentalement, ce sont des lésions telles que:

  1. Sclérodermie. Dans cette condition, le système immunitaire attaque les cellules saines. En conséquence, les muscles de l'œsophage et du larynx sont endommagés..
  2. Achalasie de l'œsophage. Associé à une relaxation insuffisante du tissu musculaire dans l'œsophage inférieur.

Méthodes de diagnostic de la manifestation d'un coma dans la gorge

Pour identifier la dysphagie et ses facteurs étiologiques, tout d'abord, ils se tournent vers un thérapeute ou un pédiatre si un enfant a un problème. Après l'examen initial, le médecin oriente vers un spécialiste étroit pour le traitement de la pathologie sous-jacente.

Test de déglutition d'eau

Les méthodes de recherche pour déterminer le problème peuvent être les suivantes:

  1. Test de déglutition d'eau. Le patient reçoit 150 ml d'eau, qui doit être bu dans un certain temps.
  2. Vidéo fluoroscopie. Cette technique est similaire à l'examen aux rayons X conventionnel. Sa différence est que la procédure est enregistrée et peut être consultée à nouveau. Avant l'examen, le patient reçoit une suspension de baryum à boire, ce qui aide à déterminer l'obstruction de l'œsophage.
  3. Manométrie. La technique vous permet d'évaluer le travail de l'œsophage à l'aide d'un cathéter spécial.
  4. Surveillance quotidienne du pH. L'acidité de l'estomac est mesurée à l'aide d'un équipement spécial.
  5. Gastroscopie. Examen des structures internes de l'œsophage et de l'estomac.
  6. Évaluation nutritionnelle. Au cours de l'étude, le poids, la taille et l'indice de masse corporelle sont mesurés.

Quelques points dans le traitement d'une boule dans la gorge

Presque tous les cas de dysphagie sont traitables. Même les formations tumorales de nature maligne détectées en temps opportun peuvent être éliminées avec succès et pendant longtemps. Le traitement dépend en grande partie de la lésion du patient..

Traitement de la dysphagie oropharyngée

Lorsque le problème est lié à des changements neurologiques, il est extrêmement difficile de les traiter. Au fond, tout l'impact se limitera à faciliter la prise alimentaire du patient..

Il est recommandé de modifier le régime alimentaire, de recycler la technique de déglutition, dans les cas graves, l'alimentation par sonde.

Remèdes pour traiter une boule dans la gorge lors de l'écouvillonnage

Si une boule dans la gorge lors de la déglutition se forme en raison de maladies des voies respiratoires supérieures, un traitement antibactérien, antiviral et antiseptique peut être prescrit. Des maladies telles que l'amygdalite, la pharyngite, la laryngite sont tout à fait traitables.

Mais cela doit être fait à temps, car la plupart de ces maladies entraînent de graves complications pour le système cardiovasculaire et le système musculo-squelettique..

Parfois, une boule dans la gorge peut se former avec des réactions allergiques. Ils peuvent être dus à divers facteurs. Dans le traitement dans ce cas, il est important d'identifier l'allergène et d'effectuer un traitement antihistaminique..

Thérapie de la dysphagie alimentaire

Souvent, dans ce cas, le médecin prescrit des procédures médicales à domicile. Ils consistent principalement à respecter certaines restrictions nutritionnelles et à prendre des médicaments spéciaux:

  1. Bloqueurs de la pompe à protons: aident à soulager l'inflammation du système digestif. Soulager avec succès les spasmes pendant le développement du gastroreflux.
  2. Bloqueurs de canaux calciques.
  3. Antispasmodiques et nitrates: utilisés pour l'achalasie de l'œsophage.
  4. Butolotoxine: utilisée en cas de spasmes musculaires.

Lorsqu'une boule apparaît dans la gorge lors de la déglutition, cela ne signifie pas qu'une maladie grave se développe. Très souvent, cette condition est associée aux processus inflammatoires habituels dans les voies respiratoires supérieures. Pour exclure les maladies graves, vous devez subir un examen et clarifier le diagnostic.

Causes de la sensation d'une boule dans la gorge en avalant et options de traitement

De nombreux patients viennent chez le médecin avec une plainte d'une boule dans la gorge lors de la déglutition et une sensation de tiraillement dans la pomme d'Adam..

Dans le même temps, il est difficile pour une personne d'avaler de la nourriture, de l'eau et même sa propre salive, certaines personnes éprouvent une peur panique du symptôme, craignant de s'endormir la nuit.

Habituellement, une telle sensation désagréable accompagne les rhumes aigus - pharyngite, amygdalite, laryngite ou signale le début de la formation d'un abcès pharyngé.

Mais parfois, lorsque le patient sent une boule dans la gorge et qu'il a mal à avaler, le syndrome parle de pathologies plus graves qui doivent être identifiées en temps opportun et soumises à un traitement adéquat, aujourd'hui nous parlerons de ces causes possibles et des moyens de les éliminer..

Causes physiologiques

Les difficultés de déglutition ne sont pas toujours pathologiques; dans certaines situations, un symptôme peut survenir pour un certain nombre de raisons physiologiques:

  • Surpoids, surtout si le patient est diagnostiqué avec l'un des stades de l'obésité.
  • Nutrition inappropriée - abus de restauration rapide, collations sur le pouce, consommation de nourriture sèche, manque de vitamines, toutes ces raisons entraînent un dysfonctionnement des processus digestifs, ce qui provoque la sensation d'un corps étranger (boule) dans la gorge.
  • Grossesse - pendant le développement intra-utérin du fœtus, la taille de l'utérus augmente et le reste des organes internes est pressé, ce qui perturbe le processus de déglutition. Si le syndrome n'est pas accompagné d'autres manifestations cliniques, aucune intervention médicale urgente n'est nécessaire.
  • Débris de nourriture coincés dans le larynx et irritant les tissus muqueux, provoquant la sensation d'un objet étranger - le plus souvent, il s'agit de cosses de graines, de petites arêtes de poisson ou simplement de gros morceaux qui n'ont pas été mâchés.
  • Troubles psychologiques à long terme qui ne sont pas compliqués par des pathologies psychiatriques.

Dans le même temps, les patients peuvent se plaindre d'une baisse de l'humeur, d'une perte d'appétit, d'une sécheresse des muqueuses de la gorge, de troubles du sommeil (en particulier avec l'étiologie psychologique du problème).

Mais il n'y a pas d'autres symptômes plus dangereux tels que fièvre, essoufflement, gonflement des tissus du visage et du corps, mélange de sang ou de pus dans les liquides biologiques..

En règle générale, la sensation de boule dans la gorge nécessite ici un traitement symptomatique, qui sera discuté plus en détail et une observation périodique par un médecin..

Réactions allergiques

S'il y a une boule dans la gorge, il est difficile d'avaler et un essoufflement est observé - de tels symptômes peuvent indiquer une réaction allergique aux aliments, aux médicaments, aux médicaments hormonaux, à l'inhalation d'air pollué, au pollen, au contact avec les poils d'animaux..

Dans le même temps, une sensation distincte de constriction et un objet étranger dans le larynx indiquent l'apparition d'un œdème de Quincke - une condition potentiellement mortelle qui conduit à une obstruction (rétrécissement) des voies respiratoires.

Si la symptomatologie s'accompagne d'un essoufflement et d'un gonflement du tissu muqueux, une attaque d'étouffement est possible - dans une telle situation, des soins médicaux urgents sont nécessaires.

Dans les situations sans complications, les signes d'une réaction allergique sont similaires à ceux des ARVI et de l'amygdalite aiguë..

En plus d'une boule dans la gorge et de problèmes de déglutition, le patient présente les plaintes suivantes:

  • congestion nasale;
  • attaques d'éternuements;
  • rhinorrhée (écoulement abondant de sécrétions muqueuses des voies nasales);
  • rougeur des yeux, gonflement des paupières;
  • toux sèche;
  • mal de gorge et mal de gorge.

Tous ces phénomènes surviennent en tant que réponse du corps à l'entrée d'un irritant et à une libération brutale dans le sang de la substance histamine, qui est produite par les membranes des cellules, en particulier, obèses.

Pour arrêter la maladie, vous devez immédiatement limiter le contact avec l'allergène..

Causes associées aux pathologies

Si une boule dans la gorge lors de la déglutition survient en réponse à une pathologie corporelle, elle doit être identifiée le plus tôt possible et soumise à un traitement adéquat..

Un symptôme alarmant peut se développer en raison de troubles névrotiques, de processus inflammatoires, de problèmes du tractus gastro-intestinal et pour d'autres raisons pathologiques.

Les principaux symptômes d'une grosseur lors de l'ingestion de salive et de nourriture sont similaires chez tous les patients:

  • sensations douloureuses dans le larynx;
  • difficulté à respirer;
  • besoin constant d'avaler de la salive;
  • avoir l'impression que quelque chose est coincé dans la gorge;
  • morceau dur dans la pomme d'Adam.

Pour poser le bon diagnostic, vous devez consulter un médecin, lors de l'examen, le médecin découvrira les symptômes particuliers inhérents à chaque pathologie individuelle et, si nécessaire, orientera le patient vers des spécialistes restreints.

Ainsi, en cas de problèmes avec les organes abdominaux, une personne souffre de brûlures d'estomac constantes, d'éructations et de flatulences, et les maladies infectieuses s'accompagnent de fièvre, de frissons, de toux.

Maladies infectieuses

Cela fait mal d'avaler, comme si une boule dans la gorge pressait le pharynx, l'état de santé général se détériorait fortement - ces signes sont accompagnés de processus catarrhales et purulents dans les tissus muqueux des voies respiratoires.

Dans les processus pathologiques causés par l'ARVI, la grippe ou une infection bactérienne, un œdème de l'épithélium cilié se produit, à la suite de quoi il y a une sensation d'oppression dans le pharynx, comme si un objet étranger y était collé.

En outre, les maladies infectieuses sont accompagnées des symptômes suivants:

  • toux sèche;
  • maux de gorge et sécheresse;
  • gonflement et rougeur de la muqueuse buccale;
  • élargissement des amygdales;
  • faiblesse musculaire;
  • syndrome fébrile;
  • hyperthermie.

Les causes les plus courantes de maux de gorge et de boule dans la gorge dus aux infections sont la pharyngite, la trachéite, la laryngite, le mal de gorge et la rougeole..

Les agents responsables sont des bactéries du staphylocoque, du streptocoque, du pneumocoque, des groupes méningocoques, des champignons de type levure et des virus (grippe, rhinovirus, adénovirus, virus corona).

Le danger réside dans la progression possible de la maladie et la propagation du processus infectieux aux tissus voisins, éventuellement la formation d'un abcès pharyngé.

La difficulté à avaler indique un gonflement sévère des tissus muqueux, qui interfère avec la respiration normale et contribue au développement de l'hypoxie.

Maladies de la glande thyroïde

Les pathologies du système endocrinien, qui se manifestent par des troubles du fonctionnement de la glande thyroïde, provoquent souvent un syndrome désagréable sous la forme d'une boule dans la gorge et d'une gêne lors de la déglutition de la salive.

Cela se produit en raison d'une production insuffisante d'hormones et d'un manque d'iode dans le corps, ce qui entraîne une augmentation spectaculaire de la masse et du volume du tissu glandulaire - une sensation de constriction dans les voies respiratoires est créée.

Un symptôme tel qu'une sensation d'étouffement et une bosse dans la région du larynx s'accompagne des maladies suivantes:

  • hyperthyroïdie - hypertrophie du tissu glandulaire, qui s'est développée à la suite d'un excès d'hormones thyroïdiennes, accompagnée d'un gonflement du visage, d'une sensation d'oppression dans la gorge, d'un gonflement du cou, de douleurs en avalant de la salive;
  • goitre diffus - se produit dans le contexte d'une hypersécrétion d'hormones thyroïdiennes, se déroule dans le contexte d'une augmentation de la taille de la glande thyroïde, d'un gonflement des globes oculaires, d'une transpiration accrue et d'une faiblesse générale (d'une autre manière, la maladie s'appelle Basedova);
  • la thyroïdite est une maladie résultant de la multiplication de microorganismes pathogènes dans les tissus de la glande thyroïde. Les patients se plaignent de maux de tête, d'enrouement, de fatigue accrue, d'une boule dans la gorge qui gêne la déglutition, d'irritabilité et d'apathie.

Le dysfonctionnement thyroïdien étant une cause grave de déséquilibre hormonal dans le corps, les pathologies endocriniennes doivent être identifiées et traitées à temps..

Chez les femmes, ces problèmes entraînent souvent des irrégularités menstruelles et une infertilité..

Ostéochondrose

S'il est difficile pour le patient d'avaler, il s'inquiète de maux de tête, de maux de gorge et d'une sensation de corps étranger, le médecin peut suspecter une ostéochondrose de la colonne cervicale.

Les causes de la maladie sont un manque de calcium, une hypotonie des muscles qui devrait maintenir la colonne vertébrale dans une position uniforme, un mode de vie sédentaire, un travail sédentaire avec un cou plié, de mauvaises habitudes.

La sensation d'une boule coincée dans la gorge est déclenchée par des troubles neurovégétatifs qui surviennent avec la dégénérescence des disques intervertébraux.

Les terminaisons nerveuses, responsables du travail adéquat des voies respiratoires, traversent la région cervicale, leurs dommages (pincement) sont l'une des principales causes d'inconfort dans la gorge.

Symptômes de l'ostéochondrose cervicale:

  • douleur dans le cou, irradiant vers la tête;
  • incapacité à faire pivoter complètement la tête;
  • une boule dans la gorge;
  • toux sèche;
  • peur d'étouffer la nuit;
  • difficulté à avaler de la salive et de la nourriture.

Afin de prévenir les complications, vous devez prendre des mesures en temps opportun pour éliminer les symptômes aigus de l'ostéochondrose et les prévenir..

Maladies du tractus gastro-intestinal

En présence de problèmes gastro-entérologiques, les patients se plaignent souvent d'un goût amer dans la bouche, d'éructations fréquentes à vide, de grondements dans l'abdomen, de brûlures d'estomac et de la présence d'une boule dans la gorge qui rend difficile d'avaler de la nourriture et de l'eau normalement.

De tels symptômes sont causés par l'entrée d'une petite quantité de suc gastrique dans l'œsophage et l'irritation des tissus muqueux, à la suite d'une brûlure de l'épithélium des voies respiratoires et il y a une sensation claire d'inconfort dans la pomme d'Adam..

Le syndrome se développe avec les pathologies suivantes:

  • gastrite - inflammation de la muqueuse gastrique, dans laquelle les restes de nourriture sont régurgités et rejetés dans l'œsophage avec le suc gastrique;
  • hernie de l'œsophage - une maladie dans laquelle la partie inférieure de l'œsophage fait saillie dans la cavité thoracique, tandis que le suc gastrique est partiellement évacué dans les voies respiratoires;
  • reflux gastro-œsophagien - dans cette maladie, la nourriture et le suc gastrique sont spontanément jetés dans l'œsophage, ce qui provoque des brûlures et un traumatisme de la membrane muqueuse, une sensation de constriction et de brûlure dans le larynx.

Selon les symptômes caractéristiques, mentionnés ci-dessus, le médecin peut suggérer exactement des problèmes avec le tractus gastro-intestinal et référer le patient à un gastro-entérologue.

Troubles neurologiques

Curieusement, l'inconfort et la tension dans la région du larynx peuvent être déclenchés par un facteur psychogène, que les patients ne connaissent parfois même pas..

Un médecin peut suspecter une étiologie neurologique, en l'absence de symptômes de pathologies infectieuses, gastro-entérologiques et autres.

Les troubles mentaux surviennent à la suite d'un stress régulier et prolongé, d'une surcharge émotionnelle excessive, de conflits fréquents, dus à une anxiété accrue, à l'acclimatation.

Si une boule dans la gorge provoque une peur de suffocation chez le patient, des crises de panique la remplacent. Ils sont accompagnés d'une fréquence cardiaque accrue, d'une dépression, d'une pression artérielle élevée et d'une gêne laryngée accrue..

Un psychothérapeute peut aider dans une telle situation, il établira la cause de l'état obsessionnel et prescrira le traitement nécessaire.

Processus tumoraux

Si une sensation de coma et d'oppression dans le larynx survient après des pathologies récurrentes du système respiratoire (amygdalite, pharyngite, laryngite), le patient doit être examiné pour la présence de néoplasmes malins et bénins, qui comprennent:

  • épithéliome - une tumeur formée à partir de la couche épithéliale du tissu muqueux des organes ORL. Au fur et à mesure que la maladie progresse, la sensation comme si quelque chose interférait avec la déglutition augmente;
  • lymphosarcome - un néoplasme qui affecte les tissus muqueux et les ganglions lymphatiques régionaux, formé à partir de cellules de la série lymphoïde;
  • réticulosarcome - un processus tumoral qui commence en raison de la division incontrôlée des histacites;
  • cancer de la thyroïde - une tumeur maligne agressive qui se développe dans les cellules folliculaires.

Les premières manifestations de pathologies sont considérées comme un enrouement, des attaques de toux spastique, un essoufflement, un mal de gorge, une sensation de corps étranger coincé là-bas, des difficultés à avaler.

Blessure muqueuse

Un mal de gorge en avalant de la salive peut survenir lorsque les tissus muqueux sont endommagés par des objets durs et pointus, des liquides chimiques, des gaz, de la fumée de tabac, tandis qu'un traitement intempestif de la zone endommagée peut provoquer une inflammation infectieuse.

Les lésions muqueuses sont divisées en trois groupes:

  • Brûlure chimique. Ce type de blessure est le plus dangereux, il survient après que des substances alcalines concentrées, des réactifs et d'autres liquides ont frappé la membrane muqueuse. Entraîne des douleurs respiratoires aiguës et des saignements.
  • Brûlure thermique. Des dommages à l'épithélium cilié se produisent après avoir bu des boissons chaudes, tandis que des ulcères douloureux se forment à la surface des muqueuses, provoquant un inconfort sévère lors de la déglutition.
  • Blessure mécanique. La pénétration d'objets pointus (os, verre, limaille métallique) dans la structure de la membrane muqueuse provoque une inflammation septique du larynx.

Les blessures sont souvent accompagnées d'un œdème tissulaire et du développement d'une suffocation.Par conséquent, dans de telles situations, vous devez agir rapidement et consulter immédiatement un médecin..

Diagnostique

Puisqu'il y a de nombreuses raisons à la sensation de coma coincé dans la gorge, le patient devra subir un examen détaillé, suggérant l'identification du principal facteur provoquant.

Tout d'abord, le médecin mène une enquête sur la durée de la symptomatologie désagréable, la sensation d'oppression dans la gorge constamment ou se produit à un certain moment de la journée.

Il s'avère également qu'un syndrome survient lors de la consommation de certains aliments ou indépendamment de l'apport alimentaire, il y a une tendance à prendre ou à perdre du poids corporel.

La liste des examens obligatoires comprend:

  • test de capacité de déglutition - une certaine période de temps est enregistrée et le nombre de gorgées prises par un patient buvant un certain volume de liquide est enregistré;
  • radiographie avec l'utilisation d'un agent de contraste - est nécessaire pour identifier une obstruction de l'œsophage;
  • manométrie - une évaluation du fonctionnement complet de l'œsophage;
  • mesure de l'acidité dans les cavités de l'estomac et de l'œsophage;
  • examen endoscopique et échographique des organes abdominaux;
  • tests sanguins généraux, pour les hormones et la biochimie;
  • tests cutanés (si une allergie est suspectée);
  • imagerie par résonance magnétique calculée - en cas de suspicion de présence de néoplasmes, pour clarifier la localisation de la tumeur;
  • Échographie thyroïdienne.

Si nécessaire, le patient est orienté vers un spécialiste des maladies infectieuses, un neurologue et un psychothérapeute si le problème est provoqué par des pathologies infectieuses chroniques, une dystonie vasculaire végétative ou des troubles mentaux.

La surface de la muqueuse respiratoire est examinée avec un endoscope pour détecter les dommages, les déchirures, les marques de brûlure et les traumatismes.

Élimination symptomatique de l'inconfort

Pour sauver le patient de la sensation douloureuse de déglutition, il est nécessaire d'éliminer la cause profonde du syndrome, mais, comme déjà mentionné, il y en a beaucoup et chacun nécessite un certain traitement..

Dans la plupart des cas, l'oppression et l'inconfort dans le larynx sont causés par des processus inflammatoires de types respiratoire et catarrhal..

Par conséquent, le traitement doit viser à arrêter l'infection, à ramollir la membrane muqueuse et à arrêter la reproduction des microbes pathogènes..

Pour cela, il existe un certain algorithme d'actions:

  • se gargariser avec des solutions antiseptiques de chlorhexidine, furaciline, miramistine, décoctions d'herbes anti-inflammatoires de camomille, calendula, sauge, menthe, tilleul, sel et solutions de soude;
  • irrigation de la gorge avec des sprays antimicrobiens - Tantum Verde, Hexoral, Ingalipt, Stopangin, Yoks, Iodinol;
  • traitement des tissus muqueux avec la solution de Lugol, l'huile d'églantier et d'argousier (empêche le séchage excessif et l'irritation de la membrane muqueuse, favorise la régénération de l'épithélium);
  • inhalation avec une solution saline de chlorure de sodium, inhalation de vapeur avec de la soude et de l'eau minérale de table Borjomi;
  • aération de la pièce et nettoyage humide régulier;
  • maintenir le régime de température, l'humidité de l'air nécessaire;
  • régime de consommation abondant;
  • suivre un régime doux.

Lorsque la température augmente, vous pouvez prendre un médicament du groupe des antipyrétiques et anti-inflammatoires - Paracetamol, Ibuprofen, Nurofen.

Pour réduire l'intoxication, il est conseillé au patient de boire des boissons aux fruits à partir de baies, de compotes, de thé, de lait au miel, d'eau pure, de décoctions d'herbes médicinales, d'infusions de framboises, de viorne, d'églantier.

Méthodes de traitement en fonction de la cause

Dans les premiers stades de la détection de la pathologie, à cause de laquelle le patient ressent une boule dans la gorge, les médecins préfèrent se contenter de méthodes de traitement conservatrices.

Chaque maladie a ses propres groupes de médicaments et méthodes de traitement..

Nature allergique

Nécessite la nomination d'antihistaminiques Zyrtec, Claritin, Suprastin, Loratadin, stabilisateurs des membranes des mastocytes, dans les cas graves - injections de prednisolone.

Si la pathologie est accompagnée d'un nez qui coule, l'utilisation intranasale de sprays hormonaux Avamis, Fliksonase, Nasobek peut être nécessaire.

Maladies infectieuses

Le traitement est choisi en fonction de l'étiologie du processus. Pour les infections bactériennes, des antibiotiques sont prescrits qui affectent un large éventail de flores microbiennes, irrigation de la gorge avec des sprays anti-inflammatoires, gargarismes, inhalation.

Avec une infection virale, ces fonds sont inutiles, tout comme avec une infection fongique, des médicaments immunomodulateurs (interféron, cycloféron, grippféron) et antifongiques (nystatine, fluconazole) sont nécessaires.

Maladie thyroïdienne

Le traitement dépend de la pathologie, il s'accompagne d'une diminution ou d'une augmentation de la production d'hormones.

Habituellement, le patient est recommandé un régime avec plus ou moins d'iode, en fonction de l'hypo ou de l'hyperfonctionnement de l'organe..

De plus, les produits ayant un effet stimulant sur le système nerveux central sont limités..

Ostéochondrose

Le traitement implique l'utilisation d'anti-inflammatoires non stéroïdiens Diclofenac, Ibuprofen, Ketorolac, vasodilatateurs Trental et Euphyllin, relaxants musculaires et sédatifs - Baclofen, Cyclobenzaprine, Sirdalud.

La physiothérapie est effectuée en même temps - il s'agit de massage, d'acupuncture, d'onde de choc et de thérapie manuelle.

La physiothérapie se montre efficacement, soulageant les spasmes musculaires et libérant les terminaisons nerveuses pincées.

Maladies du tractus gastro-intestinal

Le traitement conservateur comprend la prise d'antiacides pour réduire l'acidité gastrique, la procinétique pour normaliser la fonction motrice, les inhibiteurs des récepteurs H2-histamine.

Lorsque vous jetez du contenu gastrique dans l'œsophage, prenez des préparations d'acide ursodésoxypholique.

Après avoir mangé, il vaut mieux que le patient évite de plier le corps, il n'est pas recommandé de porter des bandages serrés, cela vaut la peine de suivre un régime et une routine quotidienne stricte.

Problèmes neurologiques

Le traitement est prescrit en fonction du type de maladie. Des sédatifs, des antidépresseurs peuvent être nécessaires, une thérapie individuelle et de groupe est utile, l'hypnose.

De bons résultats sont donnés par des séances de psychanalyse, où le spécialiste parvient à identifier la racine du problème mental et à aider le patient à l'éliminer..

Pour restaurer un état émotionnel normal aux stades initiaux des troubles, il est utile d'utiliser des préparations à base de plantes à base d'herbes médicinales, par exemple une décoction de camomille ou de menthe.

Néoplasmes bénins et malins

Ils sont enlevés chirurgicalement si la maladie n'est pas entrée dans un stade sévère et non opérable, après quoi le patient subit une radiothérapie ou une chimiothérapie.

Il faut se rappeler que le traitement nécessaire est prescrit par des spécialistes après un examen approfondi..

Complications possibles

Si le patient éprouve constamment une gêne dans la gorge et souffre de problèmes pour avaler de la nourriture, l'essentiel est de commencer le traitement de la pathologie correspondante à temps.

Étant donné que les patients atteints de ce syndrome s'étouffent souvent avec de la nourriture, le risque de pneumonie par aspiration augmente pour eux - la maladie se développe lorsque des morceaux de nourriture pénètrent accidentellement dans les voies respiratoires..

Cette complication est plus fréquente chez les personnes âgées..

Les symptômes de la maladie comprennent:

  • quintes de toux;
  • une augmentation de la température, parfois à des niveaux critiques;
  • douleur aiguë derrière le sternum;
  • difficulté à avaler;
  • difficulté à respirer provoquant des crises d'asthme.

Dans les situations difficiles, le patient est hospitalisé, on lui prescrit des antibiotiques à large spectre et d'autres médicaments, en fonction des symptômes cliniques.

Les autres complications possibles causées par diverses maladies comprennent:

  • lésions de la membrane muqueuse de l'œsophage par la présence constante de suc gastrique (avec des pathologies du tractus gastro-intestinal);
  • gonflement du tissu muqueux et risque d'étouffement - avec réactions allergiques;
  • la formation d'un abcès pharyngé, le développement d'une méningite et d'une septicémie - dans le contexte d'infections respiratoires aiguës et de pathologies bactériennes du système respiratoire;
  • sinusite et otite moyenne récurrentes - avec des infections bactériennes de la gorge non traitées;
  • infertilité et perturbations hormonales aiguës chez les femmes - avec dysfonctionnement thyroïdien;
  • problèmes de communication avec les autres, dépression, apathie - dus à des problèmes psychologiques non résolus.

Ne paniquez pas après avoir découvert les causes possibles d'inconfort et de douleur lors de la déglutition. Peut-être que le syndrome n'est causé que par un air insuffisamment humidifié dans la pièce, une infection respiratoire en développement ou une allergie saisonnière aux herbes à fleurs.

Dans ce cas, il suffira de surveiller le niveau d'humidité et de température dans la maison, limiter le contact avec les allergènes, se rincer la gorge régulièrement et suivre une alimentation douce..

Il vaut également la peine d'abandonner les mauvaises habitudes, car le tabagisme aggrave la sécheresse et l'irritation de la gorge. Si des symptômes alarmants apparaissent, vous ne pouvez pas vous soigner vous-même, vous devez immédiatement demander l'aide d'un médecin.