Principal

Écrevisse

Douleur trachéale

La trachée fait partie du système respiratoire et est considérée comme l'une des voies respiratoires inférieures. Il s'agit d'un tube de 9 à 12 cm de long, formé d'anneaux cartilagineux reliés par des ligaments fibreux. L'apparition de sensations douloureuses dans la région de la trachée peut être expliquée par diverses raisons - dans ce cas, le plus souvent, il existe généralement des pathologies infectieuses et inflammatoires. La douleur peut déranger les patients de différents groupes d'âge - hommes et femmes. Si la trachée fait mal, il est important de diagnostiquer et de commencer le traitement dès que possible..

Le contenu de l'article

Les raisons

La douleur trachéale est un symptôme qui ne peut être considéré comme le signe d'une maladie particulière, car elle est assez non spécifique. La trachée est une formation anatomique qui a plusieurs départements. Il est important de différencier la douleur dans la trachée de l'inconfort dans l'œsophage, qui est situé à proximité. Il est également nécessaire de faire la distinction entre les plaintes de douleur dans la trachée et la douleur dans les maladies coronariennes..

Pourquoi la trachée peut-elle faire mal? Il y a plusieurs raisons principales:

  1. Trachéite infectieuse.
  2. Corps étranger trachéal.
  3. Inflammation du cartilage du larynx
  4. Thyroïdite aiguë et subaiguë.
  5. Médiastinite.

La cause de la douleur peut également être une ostéochondrose de la colonne cervicale et / ou thoracique. La trachée étant située dans l'espace anatomique à côté d'autres structures, il est souvent difficile, sur la seule base de plaintes, de différencier les lésions trachéales d'autres processus pathologiques dans lesquels elle n'est pas affectée..

La douleur avec lésion de la trachée est localisée derrière le sternum, ainsi que dans le larynx.

Pour établir un diagnostic, vous avez besoin d'un examen complet. Vous ne pouvez pas vous passer d'un examen objectif - dans certains cas, des techniques de visualisation sont utilisées, y compris la trachéobronchoscopie.

Trachéite infectieuse

L'inflammation de la muqueuse trachéale est fréquente. La trachéite devient souvent une composante du syndrome respiratoire dans diverses maladies infectieuses. Il est à noter que dans la plupart des cas, il est provoqué par des virus, bien que le processus pathologique puisse également être de nature bactérienne. La trachéite est observée isolément ou comme un signe d'IRA (infection respiratoire aiguë).

Quelles sont les caractéristiques du syndrome douloureux dans la trachéite infectieuse aiguë??

  1. Manque de sensations douloureuses au repos.
  2. Provocation de la douleur par la toux.
  3. Localisation derrière le sternum, ainsi que dans la face antérieure du cou.

Respirer, surtout en inspirant profondément, peut provoquer une toux - et donc des douleurs. Parfois, les patients essaient de vérifier leurs propres sentiments en appuyant sur le cou. Cela peut également augmenter la douleur, surtout lorsque vous essayez d'avaler pendant que la pression est appliquée. Cependant, cette manifestation ne peut être considérée comme un symptôme à part entière et significatif pour le diagnostic..

Corps étranger trachéal

Plus de 90% des cas de corps étrangers pénétrant dans la trachée sont enregistrés chez des patients de moins de 5 ans. Les enfants peuvent par inadvertance inhaler de petits objets: graines de tournesol, graines de citrouille, grains de maïs, écailles de poisson. Dans l'enfance, les réflexes protecteurs du pharynx et du larynx ne sont pas complètement formés - en outre, la distance entre la dentition et la trachée est inférieure à celle des adultes. Cependant, la suspicion d'un corps étranger trachéal chez un adulte n'est pas toujours sans fondement. La lumière de l'organe est plus large et peut accueillir des éléments plus grands sans risque d'asphyxie immédiate (suffocation): pièces de monnaie, dents, boutons de manchette. Les conditions d'aspiration sont créées dans un état d'intoxication alcoolique, de sommeil profond, d'évanouissement.

Il existe plusieurs modèles concernant les corps étrangers:

  • les gros sont situés dans la trachée;
  • les petits pénètrent plus profondément dans la lumière des bronches;
  • lorsqu'il est localisé dans la trachée, il est possible de voter (déplacer) l'objet.

En plus de la douleur à l'avant du cou et du sternum, la toux paroxystique est également un symptôme typique..

Lorsqu'un corps étranger est au scrutin, un bruit sec peut être entendu, même à distance du patient. Il est à noter que la douleur et la toux diminuent ou disparaissent si le corps étranger est fixe et reste immobile. Cependant, il s'agit d'un phénomène temporaire. Lors d'une toux, un objet peut se déplacer non seulement vers les bronches, mais également jusqu'au larynx, ce qui menace le patient d'asphyxie en raison de sa violation entre les cordes vocales.

La douleur par inhalation est associée à la récidive de la quinte de toux. Un corps étranger, en mouvement, irrite la membrane muqueuse. Si vous appuyez sur le site de projection trachéale, le patient ressent une augmentation de la douleur - cependant, il est préférable de refuser une telle manipulation. Il n'aide pas à retirer un objet tombé dans la trachée et, au contraire, peut contribuer à l'aggravation des dommages.

Inflammation du cartilage du larynx

Bien que des changements pathologiques soient observés à partir du larynx, on peut supposer à tort que les symptômes sont déclenchés par une maladie trachéale. La lésion inflammatoire du cartilage du larynx est appelée chondropérichondrite et survient lorsque le périchondre ou le cartilage est infecté:

  • à la suite d'une lésion du larynx avec lésion du cartilage;
  • à la suite d'une intervention chirurgicale;
  • après la radiothérapie.

Le site de l'inflammation est clairement limité lorsque l'un des cartilages est impliqué dans le processus pathologique, mais lorsque toutes les structures cartilagineuses du larynx sont affectées, des modifications sont également observées dans les tissus mous. La pression sur le devant du cou provoque une douleur - elle peut être assez intense.

Thyroïdite aiguë et subaiguë

La thyroïdite est une inflammation de la glande thyroïde. Un processus aigu est provoqué par une infection bactérienne, un processus subaigu est associé à des maladies virales. Dans le premier cas, il existe un risque de formation d'abcès, dans le second - destruction du tissu glandulaire et de sa fibrose (cicatrisation).

L'inflammation purulente s'accompagne d'un œdème étendu et de sensations de douleur sévères dans le contexte du syndrome d'intoxication. Avec la thyroïdite subaiguë, une augmentation modérée de la glande thyroïde est observée et la douleur est provoquée par son étirement. Avec la thyroïdite, la trachée n'est pas affectée, par conséquent, le patient ne ressent généralement ni toux ni douleur lors de la respiration, notant en même temps une douleur en appuyant sur le cou.

Médiastinite

Cette maladie, comme la thyroïdite, n'affecte pas directement la trachée et implique la présence d'un processus inflammatoire dans les tissus du médiastin. Cependant, l'une des raisons probables de son développement peut être une lésion de la trachée lors de l'introduction d'un corps étranger, à la suite d'un traumatisme, lors d'une intervention chirurgicale. Le syndrome de la douleur se caractérise par:

  1. La présence de douleurs lancinantes.
  2. Localisation de la douleur à la base du cou, derrière le sternum.
  3. Augmentation de la douleur lors de l'inclinaison de la tête en arrière.

L'intensité de la douleur augmente avec l'inhalation, la déglutition.

La douleur dans la région de la trachée lorsque vous appuyez sur le sternum et la base du cou augmente, comme si elle soulignait les limites des changements pathologiques; il apparaît également lorsque la zone nommée est touchée. Cela se produit dans le contexte d'une faiblesse générale, une augmentation de la température corporelle. Une irradiation de la région interscapulaire est probable (avec médiastinite postérieure).

Toute forme de syndrome douloureux doit être différenciée, car la douleur elle-même ne peut pas servir de seul critère pour confirmer le diagnostic. La pression sur la zone touchée augmente la gravité de la douleur dans la plupart des processus pathologiques, il vaut donc la peine d'évaluer tous les symptômes du tableau clinique, et pas seulement les signes individuels. Pour découvrir la cause de la douleur, vous avez besoin d'un examen à plein temps par un médecin.

Trachéite aiguë

Auteur, rédacteur en chef et expert médical - Muraeva Yulia Yurievna.

Date de la dernière mise à jour: 04.07.2019.

Nombre de vues: 473,221

La trachéite aiguë est une maladie inflammatoire des voies respiratoires inférieures qui affecte la muqueuse de la trachée 1. Inclus dans le groupe des infections virales respiratoires aiguës (ARVI) 2.

Causes de la trachéite aiguë

Dans la plupart des cas, la trachéite est d'origine virale 4. Plus de 90% de tous les cas enregistrés de maladies infectieuses sont des infections virales des voies respiratoires 2. De plus, 51 à 60% des cas sont des enfants. Leur taux d'incidence est 4 à 8 fois plus élevé que celui des adultes 3.

Le plus souvent, les ARVI sont causés par des virus grippaux, parainfluenza, rhinovirus, adénovirus, virus respiratoire syncytial (virus RS) 9. Il n'est possible d'identifier l'agent pathogène que dans 40 à 45% des cas 9. Les agents pathogènes atypiques (Mycoplasma pneumoniae et Chlamydophila pneumoniae) peuvent également provoquer le développement d'une trachéite dont la fréquence de détection dans la trachéite est de 2% 4. Possible infection combinée viro-bactérienne 4.

Trachéite aiguë. Symptômes

Lorsque des virus sont introduits dans les cellules de la muqueuse trachéale, une réaction locale se développe, ce qui conduit à l'apparition de manifestations cliniques telles que:

  • toux,
  • production excessive de mucus,
  • éducation flegme.

Des symptômes généraux peuvent également être observés sous forme d'intoxication de gravité variable 2:

  • la faiblesse,
  • augmentation de la température corporelle,
  • douleurs musculaires et articulaires,
  • mal de crâne.

La toux est une réaction réflexe complexe qui vise à protéger le système bronchopulmonaire 5. D'une part, la toux empêche les particules et substances indésirables de pénétrer dans les bronches, d'autre part, elle favorise l'élimination des sécrétions trachéobronchiques (expectorations).

Avec la trachéite, la toux peut être intrusive, fréquente et débilitante. Les crises deviennent plus fréquentes la nuit et peuvent être accompagnées de douleur, de grattage ou de crudité dans la poitrine et le larynx 5. Une insuffisance respiratoire n'est généralement pas observée 5.

Au début de la maladie, toux sec, improductif 5. Après avoir activé la production d'expectorations, il devient humide, ce qui conduit généralement à une amélioration de l'état du patient 5.

La voix trachéite est généralement sourde et rauque 5. Le changement de voix se produit en raison de l'implication dans le processus inflammatoire du larynx et du traumatisme des cordes vocales par une puissante onde d'air pendant la toux 5. Une toux fréquente, paroxystique et sèche endommage le larynx plus sévèrement 5.

Diagnostic de la trachéite aiguë

Pour poser un diagnostic, le médecin procède à un examen, examine les antécédents médicaux, pose des questions sur la nature de la toux.

À l'examen, il peut y avoir une rougeur de la gorge, un enrouement, un écoulement nasal et une congestion nasale. Une respiration sifflante est possible, qui disparaît rapidement en crachant des crachats, alors que la respiration est difficile 9.

Des tests de laboratoire sont généralement prescrits pour déterminer le type d'infection - virale ou bactérienne - cela peut déterminer les tactiques de traitement 10. Chez les patients adultes, une analyse générale du sang et de l'urine est obligatoire, chez les enfants - avec une augmentation prolongée de la température et aucune amélioration 10.

Pour exclure une infection bactérienne sévère avec des manifestations cliniques appropriées, il est recommandé de déterminer le niveau de protéine C-réactive 10. Les résultats des tests suivants plaident en faveur d'une infection virale:

  • numération des globules blancs normale ou diminuée,
  • Protéine C-réactive inférieure à 20 mg / l 5.

Avec une infection bactérienne, le nombre de leucocytes augmente à 12x10 9 / l et plus de 5.

Les examens instrumentaux (laryngotrachéoscopie, trachéobronchoscopie) au cours de l'évolution non compliquée de la maladie ne sont pas réalisés 10. Ils ne sont prescrits que dans les cas où les symptômes indiquent le développement de complications - bronchite ou pneumonie.

Comment traiter la trachéite aiguë

Le traitement de la trachéite aiguë est complexe et comprend: un traitement anti-inflammatoire, des médicaments pour éclaircir et éliminer les expectorations, ainsi qu'un traitement anti-allergique et réparateur 3.

Il est conseillé d'exclure de fumer, de supprimer les aliments épicés et salés de l'alimentation, les aliments trop chauds ou trop froids - tout cela peut irriter la membrane muqueuse.

Pour le traitement symptomatique de la trachéite, si nécessaire, utilisez 3:

  • antipyrétique,
  • anti-inflammatoire,
  • antitussifs,
  • antiseptique,
  • immunothérapie.

Si la cause de la maladie est précisément établie, il est possible de prescrire des agents antiviraux et antibactériens 3.

Les médicaments peuvent être complétés par des méthodes physiothérapeutiques telles que l'électrophorèse, la thérapie magnétique et vibroacoustique, qui ont des effets anti-inflammatoires et anti-œdèmes 1.

Avec une toux sèche obsessionnelle, qui ne s'accompagne pas de séparation des expectorations et est douloureusement tolérée par les patients, le médecin peut prescrire des antitussifs d'action centrale ou périphérique 6.

Selon les experts de l'OMS, dans le traitement de près de 75% des patients, il est possible d'utiliser des préparations à base de plantes 2.

Les phytopréparations peuvent être considérées comme une option de traitement pour une toux productive légère dans la trachéite aiguë 2. Pour cela, les plantes médicinales doivent avoir des propriétés expectorantes, anti-inflammatoires et mucorégulatrices (capacité à liquéfier et éliminer les mucosités).

De nombreuses préparations à base de plantes répondent à ces exigences. Par exemple, racine de réglisse, gingembre, eucalyptus et autres. Ils liquéfient non seulement les mucosités, mais aident également à les éliminer, activant l'activité motrice des bronches..

C'est sur une base végétale qu'une ligne de médicaments a été créée Docteur IOM ®.

Il comprend des pommades, du sirop et des pastilles contre la toux de différentes saveurs 7,8,11. Partie pastilles Doctor IOM ® comprend des extraits de réglisse, de gingembre et d'emblème médicamenteux 6, qui ont des effets anti-inflammatoires et antispasmodiques, anesthésient et favorisent l'excrétion des mucosités. Ces propriétés aident à faire face rapidement à la toux et à restaurer la membrane muqueuse des voies respiratoires 7.

Un autre composant des pastilles est le lévomenthol, qui a un effet antispasmodique et antiseptique 7.

Les adultes (à partir de 18 ans) peuvent prendre des pastilles, une toutes les 2 heures, mais pas plus de 10 par jour. Durée d'admission - jusqu'à 2-3 semaines 7.

Pour les enfants à partir de 3 ans de la gamme Doctor MOM ®, ils conviennent sirop pour la toux et pommade Doctor IOM ® Fito.

Prévention de la trachéite aiguë

La trachéite aiguë étant généralement associée à une infection virale 4, sa prévention nécessite des mesures qui empêchent la propagation des virus:

  • lavage complet des mains obligatoire au retour à la maison, en particulier après avoir emprunté les transports en commun, ainsi qu'après un contact avec une personne malade,
  • désinfection des surfaces dans la pièce où se trouve le patient,
  • dans les hôpitaux, polycliniques - respect du régime sanitaire et épidémique, traitement approprié des instruments (phonendoscopes, otoscopes),
  • dans les établissements pour enfants - isolement des enfants présentant des signes de SRAS, respect du régime de ventilation, utilisation de serviettes jetables.

La prévention de la plupart des infections virales reste aujourd'hui non spécifique, car il n'existe pas de vaccin universel 5. Un vaccin antigrippal annuel est recommandé et peut être administré à partir de 6 mois 5. Cela peut réduire la morbidité et réduire le risque de complications 5.

Littérature:

  1. Zh.G. Romanova, L.P. Mayorova. Utilisation de l'appareil "Magofon" dans le traitement de la trachéite aiguë. Otorhinolaryngologie. Europe de l'Est, # 2 (07), 2012, p. 127-128.
  2. N.G. Berdnikova. L'utilisation de plantes médicinales dans le traitement des maladies bronchopulmonaires. RMZh, n ° 6, 2014, p. 440-445.
  3. E.P. Karpova. Thérapie des infections virales respiratoires aiguës: conseils pratiques. Pharmacologie efficace. Pediatrics, 2012, avril, p. 74-83.
  4. T.V.Spichak. Traitement des maladies respiratoires aiguës chez les enfants. Philosophie du succès. Otorhinolaryngologie pédiatrique. N ° 2, 2013, p. 34-38.
  5. A. A. Baranov et autres. Infection virale respiratoire aiguë chez les enfants: approches modernes du diagnostic et du traitement. Pharmacologie pédiatrique, 2017, volume 14, n ° 2, p. 100-109.
  6. A. L. Zaplatnikov, N. S. Glukhareva, N. V. Koroid, G. A. Mingalimova. Infections respiratoires aiguës chez les enfants: principes de la thérapie rationnelle. Consilium Medicum. 2011; 3: 46-51.
  7. Instructions pour l'utilisation des pastilles contre la toux à base de plantes Doctor MOM ®.
  8. Mode d'emploi du médicament Doctor MOM ® sirop contre la toux.
  9. N.V. Orlova, T.G. Suranova. Maladies respiratoires aiguës: caractéristiques du cours, thérapie médicamenteuse. Conseil médical, 2018, n ° 15, p. 82-88.
  10. E. B. Belan, T. L. Sadchikova. Infections virales respiratoires aiguës: une vision réelle du problème et une approche moderne du traitement. Cancer du sein. Revue médicale, 2018, n ° 11, p. 60-64.
  11. Mode d'emploi du médicament pommade Doctor MOM ® Fito.

Symptômes et traitement de la trachéite chez l'adulte

L'apparition d'une toux paroxystique oblige une personne à agir rapidement et de manière décisive.

Une catégorie de patients se rend immédiatement à la pharmacie et achète des médicaments, dont la plupart sont inutiles. Une autre catégorie de personnes recourt à des recettes oubliées de la médecine populaire, mais leur utilisation n'a pas l'effet approprié sans le soutien d'une antibiothérapie.

Une toux sèche avec un écoulement d'expectoration insignifiant peut indiquer le développement d'un processus d'inflammation dans la trachée - trachéite.

Le traitement de la trachéite chez l'adulte doit être effectué de manière exhaustive et sous surveillance médicale, faute de quoi des complications pourraient survenir. De plus, les maladies fréquentes de cette pathologie peuvent devenir un facteur provoquant le développement de tumeurs bénignes et malignes..

Caractéristiques anatomiques de la trachéite

  1. La trachée en apparence ressemble à un tube ne dépassant pas 13 cm de longueur et assure la communication entre le larynx et les bronches.
  2. La fonction principale de la trachée est de fournir de l'oxygène pendant l'inhalation, et pendant l'expiration, le dioxyde de carbone est éliminé par elle..
  3. Ses parois sont composées de fibres de tissu conjonctif et de cartilage.
  4. La lumière interne de la trochée est expulsée par la membrane muqueuse, qui devient enflammée lorsque des agents pathogènes infectieux pénètrent, ce qui provoque le développement d'une trachéite.

Classement des terrains

La classification est basée sur le facteur étiologique de l'origine de la maladie.

En relation avec laquelle la microflore a lancé le biomécanisme du processus pathologique, on distingue les types de trachéite suivants:

  1. Viral. La conséquence de la pénétration de virus après avoir souffert de grippe, d'infections respiratoires aiguës ou d'ARVI.
  2. Bactérien. Causé par le développement d'une infection staphylococcique, streptococcique ou pneumococcique.
  3. Mycotique. Se produit en raison de la pénétration d'un champignon du genre candida.
  4. Allergique. Il se développe à la suite d'une exposition à l'allergène.
  5. Mixte. Le plus dangereux, en raison du fait que la maladie survient sous l'influence de plusieurs groupes de micro-organismes.

Compte tenu de la gravité du processus inflammatoire, la trachéite chez l'adulte peut développer:

  1. Tranchant. La maladie est sévère chez les adultes et les enfants, avec un grand nombre de symptômes du tableau clinique.
  2. La forme chronique n'a pas de manifestations cliniques violentes, mais sa thérapie prend beaucoup de temps..

À son tour, la trachéite chronique a deux formes de maladie:

  • Hypertrophique. La membrane muqueuse commence à se développer et à augmenter de volume, tandis que le réseau capillaire se développe. Le patient a sécrété une grande quantité d'expectorations.
  • Atrophique. La membrane muqueuse devient très fine, une petite érosion ou des ulcères se forment à sa surface. En raison de ce que ce type de processus a reçu le deuxième nom de trachéite érosive.

Causes de la trachéite chez un adulte

En raison du fait que cette maladie est le plus souvent une conséquence de processus inflammatoires survenant dans les organes respiratoires et nasopharyngiens (rhinite, bronchite ou pharyngite), elle est souvent diagnostiquée dans les cas suivants:

  1. S'il n'y a pas eu, ou n'a pas été effectué en traitement complet avec le développement de la grippe, ARVI ou ARI.
  2. À la suite de la pénétration dans les voies respiratoires de streptocoques, staphylocoques ou Haemophilus influenzae.
  3. Exposition prolongée à l'air froid, en raison de laquelle une hypothermie se produit.
  4. Être dans une pièce sale ou dans des conditions de travail dangereuses (mineurs, constructeurs).
  5. Contact avec des irritants chimiques (produits chimiques ménagers, peintures et vernis).
  6. Consommation fréquente de boissons alcoolisées, tabagisme.

Facteurs pouvant déclencher le développement d'une trachéite chez un patient adulte:

  • Amygdalite chronique.
  • Maladies des sinus paranasaux (sinusite, sinusite frontale).
  • Pathologies dentaires (caries non guéries à temps, parodontite).
  • Rhinite chronique.
  • Patients diagnostiqués infectés par le VIH.
  • Développement de toute oncologie.
  • Recevoir une blessure mécanique ou à la suite d'un traitement opérable avec dissection trachéale directe.

Comment est la trachéite chez un adulte?

Ce processus a ses propres caractéristiques et les symptômes seront une différence en raison de la forme différente de développement de la maladie.

Les principaux symptômes de la trachéite chez les patients adultes.

Forme de trachéite

Caractéristiques des symptômes cliniques

Manifestations visuelles

Évolution aiguë de la maladie

Cela commence par une augmentation de la température du corps à des niveaux critiques (de 38 à 38,8 degrés). La transpiration augmente, une sensation de frissons, remplacée par de la fièvre.

Une toux sèche paroxystique peut provenir même d'une respiration profonde.

Faiblesse sévère et perte de force, des symptômes d'anorexie se développent (l'appétit disparaît).

Les quintes de toux provoquent des douleurs dans la poitrine et entre les omoplates.

Maux de tête de type migraine, essayer de sortir du lit provoque soudainement des étourdissements.

Le sommeil nocturne s'aggrave, la somnolence diurne apparaît.

Des brûlures et des maux de gorge entraînent un enrouement dans la voix.

À la palpation, il y a une augmentation des ganglions lymphatiques régionaux.

La peau est pâle ou grisâtre.

La respiration devient peu profonde et fréquente.

Les muqueuses des voies nasales sont hyperémiques et gonflées en raison du développement de la rhinite.

La toux devient sèche et le piratage se produit paroxystique.

Mauvaise décharge des expectorations.

La douleur lors de la toux est donnée à la poitrine, a un caractère poignardant.

La peau acquiert une couleur gris-terreux.

Une grande quantité d'expectorations purulentes s'accompagne de l'apparition de croûtes purulentes insolubles.

Mal de gorge et sensation de brûlure.

Lors de l'examen de la gorge, il y a un gonflement et une rougeur de la membrane muqueuse..

La température monte généralement à des chiffres subfébriles (37 degrés) la nuit.

Diagnostique

Pour que le traitement soit complet, il est nécessaire de réaliser un schéma d'examen standard pour confirmer le diagnostic.

À cette fin, les mesures et procédures de diagnostic suivantes sont effectuées:

  • Une enquête détaillée et une écoute des plaintes du patient sont réalisées par le médecin lors de la première visite chez le patient.
  • Un examen externe vous permet d'évaluer l'état de la peau, qui dans cette maladie est de couleur grise ou pâle. Cette condition indique la présence de signes d'hypoxie. Une respiration sifflante mineure ne sera entendue dans les poumons que sous la forme chronique de trachéite.
  • De plus, la gorge est examinée, généralement avec le développement d'un processus pathologique, elle devient hypermuqueuse (a une couleur rouge) et s'accompagne d'un gonflement. Les nœuds submandibulaires peuvent être agrandis.
  • Des tests sanguins de laboratoire peuvent établir la gravité du processus d'inflammation. La réaction de sédimentation érythrocytaire et l'état de la formule leucocytaire doivent être pris en compte. Une teneur élevée en leucocytes indiquera que le processus est aigu. L'augmentation du nombre d'éosinophiles indique que l'allergène joue un rôle majeur dans l'étiologie de la maladie. De plus, l'analyse déterminera la présence de microflore pathogène (bactéries, virus, champignons).
  • Les expectorations sont envoyées pour une inoculation bactérienne, tandis que le grattage de la surface du pharynx est étudié. Cela vous permet d'identifier le type d'agent pathogène et de sélectionner un médicament pour son traitement..
  • Endoscopie. Un type de recherche supplémentaire permettant d'évaluer l'état de la partie invisible de la gorge (le larynx et la trachée ne sont pas visibles visuellement). Cette procédure est réalisée à l'aide d'un appareil endoscope, après l'insertion d'une sonde. La procédure est une méthode de diagnostic informative, car elle vous permet d'établir l'état de la membrane muqueuse qui tapisse la surface interne des bronches. Son épaisseur, son ombre, sa présence d'érosion sont estimées.
  • La radiographie des poumons en deux projections est réalisée à des fins de diagnostic différentiel afin d'exclure le développement d'une pneumonie ou d'une bronchite.
  • Si vous pensez que la trachéite est basée sur une réaction allergique du corps, des tests d'allergie sont prescrits. Ils sont produits à l'aide d'un scarificateur en appliquant de petites rayures sur la peau de l'avant-bras. Après cela, une petite quantité d'allergène leur est appliquée. La réaction est considérée comme positive si une hyperémie sévère est survenue au site de la rayure avec le développement d'un œdème.

Traitement de la trachéite chez l'adulte

Le traitement de ce processus pathologique doit être effectué sous surveillance médicale afin de prévenir le développement de complications et le passage à une forme chronique de la maladie..

Le traitement doit être complet, en tenant compte de la condition physique du patient adulte et de la forme de la maladie. La posologie est prescrite individuellement par le médecin..

Les thérapies suivantes sont couramment utilisées:

  1. L'utilisation de médicaments.
  2. Utilisation par inhalation.
  3. En complément, des recettes de médecine populaire sont utilisées.
  4. L'homéopathie, la physiothérapie et le massage, renforcent l'effet cicatrisant.

Traitement antibiotique pour les patients adultes

Les médicaments à effet antibactérien donneront une dynamique positive dans le traitement de cette pathologie si la raison est basée sur la pénétration de la microflore bactérienne.

Plus souvent que d'autres, les médicaments suivants sont prescrits:

  1. Ceftriaxone. Désigne le groupe pharmacologique des agents antibactériens à base de céphalosporine. L'action de ce médicament est basée sur la capacité de perturber l'intégrité des structures cellulaires, ce qui fait que les agents pathogènes perdent leur capacité à se multiplier. La dose thérapeutique quotidienne est de 800 mg. En raison de sa toxicité, il n'est utilisé à aucun trimestre de la grossesse, ainsi que lorsque le bébé allaite.
  2. Abaktal. Le groupe médicamenteux des fluoroquinolones. Capable d'avoir un effet déprimant sur le développement de la microflore pathogène.
  3. Clarithromycine. Le médicament le plus couramment prescrit du groupe des macrolides. L'effet thérapeutique est effectué en raison de la violation de la synthèse des protéines dans les structures cellulaires des agents pathogènes pathogènes. Habituellement, en cas de diagnostic de trachéite, un comprimé est prescrit trois fois par jour. Strictement contre-indiqué pour toute altération de la fonction rénale.
  4. Sumamed. Il diffère favorablement des autres agents antibactériens, le groupe des macrolides, car il a une liste minimale de contre-indications. Il peut être utilisé dans le traitement de la trachéite non seulement chez les adultes, mais aussi chez les enfants. Autorisé pendant la période où une femme attend un bébé et pendant l'allaitement. Si un ingrédient supplémentaire ou principal est un allergène pour le patient, le médicament n'est pas prescrit.
  5. Bioparox. Fournit une dynamique positive dans le traitement de la trachéite avec irrigation des voies nasales et de la gorge. Autorisé à l'usage des femmes enceintes, mais sous surveillance médicale.
  6. Cyclosérine. Ce médicament appartient au groupe des oxazolidines. Il est utilisé dans les cas extrêmes lorsque d'autres médicaments n'ont pas eu l'effet souhaité. Possède une toxicité élevée, mais la dépendance ne se développe pas et, par conséquent, il peut être utilisé pendant une longue période. Il y a une caractéristique, pendant le traitement, la surchauffe du corps doit être évitée (utiliser une douche chaude, ou dans un bain, être exposé à la lumière directe du soleil pendant une longue période).
  7. Vancomycine. Agent antibactérien du groupe des glycopeptides. Il est très efficace contre les agents pathogènes qui ne sont pas affectés par les médicaments du groupe pénicilline et de la série des céphalosporines. Il a une longue liste de contre-indications et d'effets secondaires. Il n'est utilisé qu'en cas de trachéite compliquée. Introduit par voie intraveineuse à l'aide de compte-gouttes.

Nous traitons la trachéite - symptômes et types d'inflammation de la muqueuse trachéale

Comment nous traitons la trachéite - généralement, la thérapie repose sur la prise d'antibiotiques. Le traitement alternatif de la trachéite est très efficace. Le plus important est d'empêcher la maladie de maîtriser complètement le corps, en excluant le passage de la forme aiguë de la maladie à la maladie chronique.

Bien sûr, il est également soumis à un traitement, mais cela demandera beaucoup plus d'efforts, de temps, d'argent et, surtout, de nerfs. Il est nécessaire de s'en souvenir lorsque les symptômes de la maladie se manifestent clairement pour la première fois.

La trachéite signifie la réaction de la muqueuse trachéale, en outre, une inflammation aiguë, qui peut survenir, à la fois en raison de virus, de bactéries et d'une infection complexe.

En outre, le processus d'inhalation par une personne d'air froid, sec et poussiéreux, de pollution chimique, de vapeurs irritantes, de gaz est considéré comme les facteurs provoquant le développement rapide de la trachéite..

La trachée est un organe tubulaire qui relie le larynx aux bronches.

Cette circonstance est fondamentale dans la question du démarrage immédiat du processus de traitement, sinon la maladie "basculera" rapidement vers les bronches, puis prendra possession des poumons.

Cette maladie des voies respiratoires supérieures dans des situations extrêmement rares est une «unité douloureuse» distincte.

Beaucoup plus souvent, son apparition se produit en conjonction avec d'autres problèmes graves du système respiratoire (laryngite, bronchite, pharyngite).

Le système respiratoire humain étant hypersensible, même des particules de poussière microscopiques peuvent provoquer une toux..

Malheureusement, beaucoup ne font pratiquement pas attention à l'apparition de la toux, et seulement avec une aggravation significative de l'état de santé, ils se tournent vers le médecin, et jusque-là ils essaient d'être traités avec des "poudres annoncées".

La défaite de la muqueuse trachéale a la capacité de se présenter sous deux formes principales, cependant, comme de nombreuses autres maladies: aiguë, chronique. À propos du premier, on peut affirmer que la cause de la maladie dans ce cas peut être considérée comme un virus qui est entré dans le corps. Quant à la deuxième forme, elle découle du stade aigu de la trachéite, à condition que le démarrage rapide du processus de traitement soit ignoré.

Je tiens particulièrement à souligner qu'il existe un groupe à risque de personnes les plus sensibles à cette maladie: les maladies cardiaques, les personnes ayant une longue histoire de dépendance à la nicotine, travaillant à basse température, ayant un système immunitaire faible, les amateurs de boissons fortes..

En raison de divers facteurs d'influence externes, leur système respiratoire est affaibli de manière catastrophique, ce qui à son tour est une condition préalable idéale à l'inflammation de la muqueuse trachéale, avec un débordement supplémentaire de la maladie au stade chronique. Les lésions chroniques de type respiratoire peuvent être considérées en toute sécurité comme des catalyseurs du développement de cette forme de maladie: sinusite, sinusite, sinus paranasaux obstrués.

Symptômes de la trachéite

Le signe clé d'une maladie imminente est considéré comme une toux de différentes formes (sèche, avec mucosités), d'intensité. Souvent, ses compagnons sont des maux de tête, une voix enrouée, une sensation de brûlure derrière le sternum. Le moment préféré pour les crises est considéré comme la nuit, tôt le matin. De plus, la phase d'une profonde respiration, l'état de rire, les pleurs, un changement des indicateurs de température de l'air provoquent le début d'une attaque.

Dans le même temps, des douleurs dans la gorge et la poitrine amènent le patient à vouloir limiter significativement ses mouvements respiratoires. Une petite partie des expectorations dans la région trachéale peut provoquer une toux convulsive puissante. La température corporelle augmente, surtout le soir. Pour les enfants, des indicateurs d'environ 39 degrés ne sont pas rares..

Traitement de la trachéite

Étant donné que la maladie n'est pas considérée comme potentiellement mortelle, dans la plupart des cas, le processus thérapeutique est généralement effectué à domicile. Cependant, n'oubliez pas que toutes sortes de «dérivés» de la maladie peuvent présenter un danger particulier. Il est fortement recommandé de coordonner vos actions thérapeutiques avec votre médecin..

La faisabilité de l'antibiothérapie augmente si le coupable de l'inflammation trachéale est une infection virale et que le visage de la victime présente les principaux symptômes de l'infection bactérienne: frissons, toux puissante, expectorations purulentes, fièvre.

Le fondement de la lutte contre le stade aigu de la trachéite, pour ainsi dire, la tâche principale est d'éliminer les causes qui induisent son apparition. La sélection des médicaments, leurs doses, ainsi que le calendrier d'admission doivent être effectués par le médecin pour chaque patient individuellement, en fonction du type d'agent infectieux, de la gravité, de la forme du processus inflammatoire.

Si la grippe est reconnue comme la source du problème, des antiviraux sont prescrits.

Ils montrent une grande efficacité, si vous ne "manquez" pas le début de la maladie. De plus, on montre au patient des pansements à la moutarde sur la poitrine, entre les omoplates, des médicaments qui soulagent l'inflammation, une fièvre abaissée (bien sûr, prescrite par un médecin), boire du liquide chaud par petites gorgées, inhalation.

À ces fins, un inhalateur à vapeur ou à ultrasons est utilisé. Et en principe, en observant les bases de la respiration complète, qui ont été décrites en détail ici, la procédure d'inhalation peut être effectuée sur une casserole en émail ordinaire, recouverte d'une large couverture.

Dans la forme chronique, la toux se manifeste en forme de vague, les crises sont de nature douloureuse, accompagnées de fortes douleurs thoraciques. La durée de la maladie augmente plusieurs fois, se manifestant périodiquement par une vague d'attaque.

Le processus de traitement de la trachéite au stade chronique est à bien des égards similaire au traitement de la forme aiguë de la maladie. Pour faciliter la libération des expectorations, des médicaments expectorants sont prescrits pour les diluer, stimulant ainsi la sécrétion des glandes muqueuses de la trachée. Les mucolytiques, également utilisés en thérapie, aident à améliorer les propriétés des expectorations, ce qui conduit inévitablement à une décharge plus facile.

Combattre la trachéite à domicile

La forme de la maladie qui a un virus implique sans aucun doute la présence inconditionnelle du patient au lit, l'isolant autant que possible du contact avec les autres.

Ces actions sont dues au fait que la personne malade peut non seulement recevoir une partie supplémentaire de l'infection, mais également infecter ses proches. En adhérant aux recommandations simples suivantes, les chances d'améliorer le corps d'une personne touchée par une telle maladie augmenteront considérablement.

1. Observer strictement le repos au lit, pendant au moins une semaine, en fonction du stade de développement de la maladie.

2. En l'absence de restrictions tierces, augmenter l'apport hydrique: bouillons, boissons aux fruits, thés médicinaux boivent plus souvent.

L'apport hydrique actif conduit à un fonctionnement accru du système urinaire, contribuant ainsi à l'élimination précoce de l'infection virale.

3. Compte tenu du fait qu'une toux sèche intense est un compagnon sûr de la trachéite, l'humidité de l'air dans la pièce où se trouve le patient est extrêmement importante. Le nettoyage humide dans une telle pièce doit être effectué systématiquement..

4. Bien sûr, n'oubliez pas les procédures d'inhalation, plusieurs fois par jour seront tout à fait appropriées.

5. En l'absence de température, le frottement avec des pommades ayant un effet chauffant est autorisé.

Il est important de se rappeler que le traitement ne peut réussir que si vous suivez toutes les recommandations du médecin sans exception. En aucun cas le processus thérapeutique ne doit être ignoré après les premières améliorations (disparition de la toux, diminution de la température), sinon son arrêt prématuré ne pourra qu'aggraver la situation par l'apparition de complications.

Les recettes proposées par la médecine traditionnelle dans la lutte contre l'inflammation de la trachée ont vraiment des taux d'efficacité assez élevés, mais cette circonstance est pertinente lorsqu'il existe une forme bénigne de la maladie ne nécessitant pas d'antibiothérapie. Veuillez considérer ceci et n'oubliez pas.

1. Deux cents grammes d'avoine par litre d'eau. Dans un premier temps, le mélange est porté à ébullition à feu vif, puis, réduisant la puissance du feu au minimum, laissez mijoter la masse pendant deux heures, après quoi nous ajoutons quelques feuilles d'aloès pré-hachées. Nous continuons à languir pendant une heure. En laissant refroidir, versez le bouillon dans un bocal en choisissant un réfrigérateur comme lieu de stockage. Nous acceptons en mélangeant un quart de verre de bouillon, avec la même quantité de lait, une cuillerée de miel. Nous buvons chaud trente minutes avant les repas.

2. Remplissez hermétiquement un pot d'un demi-litre de sabre de marais haché. Nous mettons dans une casserole avec deux litres d'eau, portons à ébullition. Avec un bouillon bouillant, réduisez la force du feu au minimum, conservez-le encore un quart d'heure. Ajoutez 500 grammes de canneberges, attendez qu'elle bout. Ensuite, laissez refroidir, ajoutez la même quantité de miel. Ensuite, à feu doux, faites bouillir à nouveau, en parallèle, en versant doucement 0,25 de vodka. À l'avenir, il n'est pas nécessaire d'attendre le moment de l'ébullition et d'éteindre le feu lorsque les premières bulles apparaissent. Couvrir la casserole avec un couvercle, laisser refroidir, filtrer, prendre plusieurs fois par jour.

3. Il est nécessaire de prendre des cuillères à café de sauge, calendula. Préparez-les avec de l'eau bouillante, insistez, ajoutez une tranche de citron, buvez comme du thé.

4. Le radis est considéré comme un excellent remède dans le traitement de la bronchite, de la trachéite. Hachez finement les fruits du radis noir, mettez-les dans une casserole, versez sur le miel, mettez au four pendant deux heures. Après avoir pressé le sirop dans une bouteille, prenez une cuillère à café jusqu'à quatre fois.

5. Hachez cinq cents grammes d'oignon, en ajoutant la même quantité de sucre, versez un litre d'eau à feu doux pendant trois heures. Après refroidissement, ajoutez quelques cuillères à soupe de miel. Trois cuillères à soupe après les repas sont indiquées pour la réception par jour. Gardez la bouteille fermée.

6. Faire bouillir les feuilles d'eucalyptus avec de l'eau bouillante. Prendre un entonnoir, couvrir une tasse d'infusion et inhaler de la vapeur à travers l'extrémité étroite pendant dix minutes.

Les mesures préventives de la trachéite visent à éliminer les causes menant à la maladie, en renforçant le système immunitaire. L'importance du durcissement est grande, la réduction de la poussière, la pollution de l'air est encouragée.

7. Collection: prêle des herbes, fleurs de primevère, feuilles de plantain, tussilage. Ils sont pris à parts égales, remplis d'eau bouillante, a insisté. Il est recommandé d'utiliser cent ml chauds par jour. De plus, cette infusion peut être utilisée pour se gargariser..

8. Oignon râpé, mélangez deux cuillères à soupe avec la même quantité de miel. Prenez une cuillère à café toutes les demi-heures.

9. Cent grammes de miel sont mélangés avec trois cuillères à soupe de vinaigre de cidre de pomme, en ajoutant une cuillère à café de jus d'aloès, avant d'aller au lit, tout le monde mange.

L'interdiction, au moins temporaire, devrait être imposée sur les condiments, les marinades, les épices, les noix, le chocolat, les agrumes, le café.

Par ailleurs, je note que toutes les recettes liées au miel sont purement individuelles, en fonction de la façon dont il est perçu par le corps. Une approbation médicale obligatoire est requise, car la réaction peut être différente.

En conclusion, je note que nous traitons correctement la trachéite uniquement lorsque nous adoptons une approche globale pour résoudre ce problème, en combinant raisonnablement la thérapie de base avec des méthodes de traitement alternatives..

  • Bronskaya L.K, Bogomolova N.S., Ilyina N.V. Traitement antibiotique pour infection bactérienne en chirurgie trachéale. Chirurgie de la trachée et des bronches: résumés. Toute l'Union. symposium. - M., 1986.
  • Bogomilsky MR, Razumovsky A. Yu., Rachkov V.E, et al.Sténose du larynx chez les enfants. Bulletin. otorhinolaryngol. - 2005. (2).
  • Biryukov Yu.V. Astrozhnikov, MA Rusakov et autres Chirurgie endoscopique trachéobronchique. M. Médecine, 1987
  • Ermakov VN Caractéristiques du diagnostic fonctionnel de la sténose chronique du larynx et de la trachée. Nouvelles Otorinolariigol. et logopathol. -2002 -T. 29. (1).
  • Gabdullin N.T., Dayanov A.N., Gabdullin A.N. Au problème de la sténose trachéale chronique. Questions d'actualité de l'oto-rhino-laryngologie. Sam. documents de la conférence consacrée au 75e anniversaire du Département d'oto-rhino-laryngologie, État de Kazan mon chéri. Université. - Kazan, 2000.
  • Zakharova M.L. Complications de la trachéotomie chez les enfants // oto-rhino-laryngologie russe. 2004. No1 (8).
  • Bobrov V.M. Granulomes post-intubation du larynx. Résumés du 8e Congrès panrusse des anesthésiologistes et réanimatologues. - Omsk, 2002.
  • Zholobov V.T., Tretyak D.N., Bondarenko E.A. Sténoses du larynx et de la trachée après trachéotomie chez l'enfant. Conférence "Maladies chroniques du larynx et de la trachée chez les enfants": résumés de rapports. L., 1991.

La trachée fait mal et l'inflammation des voies respiratoires supérieures du pharynx - traitement

La trachée, ou trachée, est une section des voies respiratoires située entre les poumons et le pharynx, et a une longueur moyenne de 15 cm. Elle est constituée de semirings cartilagineux et jouxte l'oesophage avec sa paroi postérieure. De l'intérieur, la trachée est recouverte d'une membrane muqueuse dont l'inflammation est appelée trachéite.

Définition de la maladie

Le processus inflammatoire peut se dérouler sous une forme aiguë et chronique, et en fonction de cela, les types de trachéite sont distingués:

  • Aiguë - avec le bon traitement, l'inflammation de la trachée répond bien au traitement, se déroule sans complications et disparaît complètement en 3 semaines;
  • La trachéite chronique, en règle générale, est une conséquence d'un traitement incorrect de l'inflammation aiguë. En conséquence, le traitement est retardé pendant une longue période (parfois toute la vie), avec des périodes alternées de rémission et d'exacerbation.

Dans la trachéite chronique, des changements profonds se produisent dans la trachée dans deux directions:

  • Hypertrophique - la membrane muqueuse devient plus épaisse, plus de mucus et d'expectorations sont produits, une vasodilatation se produit;
  • Atrophique - la couche de mucus sur les parois de la trachée devient plus mince, la surface prend un aspect lisse et brillant, des croûtes sèches se forment constamment dessus, à cause desquelles le patient a des accès de toux douloureuse.

Très rarement, la maladie survient de manière isolée. Dans la plupart des cas, la trachéite survient en conjonction avec d'autres maladies des voies respiratoires: rhinopharyngotrachéite, laryngotrachéite, trachéobronchite.

Causes d'occurrence

La proximité de la trachée par rapport aux voies respiratoires supérieures la rend très vulnérable aux infections virales et bactériennes se développant dans les organes ORL. Souvent, l'infection, ayant pénétré dans le pharynx, les amygdales ou la cavité nasale, se propage à travers les voies respiratoires sans réponse rapide et affecte la trachée. Beaucoup connaissent la maladie lorsqu'une toux sèche et douloureuse commence après un mal de gorge et une toux..

Un certain nombre des facteurs suivants peuvent également provoquer la survenue d'une trachéite:

  • Inhalation: air très chaud ou trop froid, vapeurs contenant des produits chimiques qui irritent la muqueuse, air gazé ou poussiéreux;
  • Abus d'alcool et de tabac;
  • La présence de maladies allergiques, puis de trachéite allergique est diagnostiquée;
  • La présence de pathologies des poumons, du cœur, des reins.
  • Graves dommages au système immunitaire.

Le plus souvent, la trachéite survient à la suite de rhumes des voies respiratoires supérieures pendant la période automne-hiver et pendant les épidémies.

Symptômes

Le principal symptôme d'un processus inflammatoire de la trachée est une toux paroxystique sèche qui s'aggrave la nuit et le matin. Une caractéristique de la trachéite est la douleur derrière le sternum qui survient après une crise. De plus, le patient présente les symptômes suivants:

  • Respiration superficielle, peur de provoquer une attaque;
  • Une toux peut survenir en pleurant, en riant, en criant - toute action avec une respiration profonde;
  • La température corporelle est élevée, avec le développement de la maladie, elle peut augmenter encore plus;
  • Les expectorations, initialement rares et visqueuses, deviennent abondantes et mucopurulentes en 3-4 jours;
  • Les ganglions lymphatiques sont hypertrophiés, une faiblesse et une somnolence sont observées.

Si les voies respiratoires inférieures sont impliquées dans le processus, alors l'intensité des symptômes augmente: la température augmente, les crises de toux deviennent plus fréquentes, une respiration difficile et une respiration sifflante apparaissent dans les poumons.

Le processus inflammatoire dans les organes respiratoires se développe très rapidement et afin de prévenir les complications, particulièrement dangereuses chez les personnes âgées et dans l'enfance, aux premiers signes de trachéite, il est nécessaire de consulter un médecin.

Complications possibles

Avec un traitement opportun et correct, la trachéite est complètement guérie. Ignorer les symptômes, en particulier pendant une longue période, peut provoquer un certain nombre de conditions pathologiques graves:

  • Le développement du processus inflammatoire d'une forme aiguë à une forme chronique, qui nécessite de grands efforts pour une guérison complète;
  • La bronchite ou la pneumonie est le résultat d'une perte de temps, qui n'est traitée que dans un hôpital. Les patients dont l'immunité est affaiblie sont particulièrement sensibles;
  • Faux croup chez les enfants, résultant des particularités de la structure anatomique. L'œdème qui se propage au larynx peut provoquer une crise d'étouffement, dans laquelle une ambulance doit être appelée immédiatement;
  • L'asthme bronchique survient à la suite d'une présence prolongée de trachéite allergique.

Avec la transition de l'inflammation vers les bronches et les poumons, l'état du patient se détériore fortement: la température augmente, tous les signes d'intoxication sont observés, une respiration sifflante sèche se fait entendre dans les poumons, des douleurs peuvent survenir non seulement lors de la toux, mais aussi lors de la respiration.

Si les symptômes de la trachéite deviennent plus intenses, chaque heure de retard, en particulier pour les patients affaiblis, peut être décisive pour aggraver la situation. Par conséquent, l'augmentation des signes de la maladie nécessite un appel immédiat au médecin ou à une «ambulance».

Traitement

Pour élaborer le schéma thérapeutique correct et diagnostiquer les maladies concomitantes, des études sont prescrites:

  • Une formule sanguine complète, qui peut révéler des changements dans la composition qui sont de nature inflammatoire;
  • La laryngotrachéoscopie peut indiquer une nature hypertrophique ou atrophique des modifications de la trachée, détecter la présence d'hémorragies pétéchiales;
  • Écouvillons de la cavité buccale et du nez, aidant à déterminer la nature de l'agent pathogène et, si nécessaire, à choisir le médicament approprié;
  • Si une nature allergique de la maladie est suspectée, les tests allergiques nécessaires et la consultation d'un allergologue sont effectués;
  • Si nécessaire, une consultation avec un phthisiatre (diagnostic de tuberculose) ou un pneumologue (maladies broncho-pulmonaires) est prescrite.

En plus du traitement médicamenteux, un certain nombre de procédures physiothérapeutiques sont effectuées:

  • Inhalations ultrasoniques, par lesquelles le médicament pénètre dans la trachée sous forme de minuscules gouttes;
  • La thérapie UHF sur la poitrine aide à réchauffer le corps à un niveau profond, fournissant simultanément un effet anti-inflammatoire et soulageant le bronchospasme;
  • L'inductothermie normalise la quantité de mucus produite, soulage l'inflammation et les douleurs thoraciques;
  • Une électrophorèse utilisant du chlorure de calcium et de l'iodure de sodium est effectuée pour améliorer l'effet expectorant.

Thérapie médicamenteuse

En fonction de la cause de la maladie (allergique, infectieuse) et de la nature de l'agent pathogène (viral, bactérien), des médicaments peuvent être prescrits:

  • Antibiotiques pour la trachéite: Augmentin, Amoxiclav, Flemoxin, Suprax, Fortum, Zinnat, Cefixim, Azithromycin. Le choix du médicament est fait en tenant compte de la sensibilité des bactéries à celui-ci;
  • Antiviral: Arbidol, Isoprinosine, Viferon, Grippferon, Amiksin, Remantadin, Aflubin. Ils ne sont utilisés que si la nature virale de l'infection est établie. La plus grande efficacité d'utilisation est obtenue lors de l'utilisation de médicaments dès le premier jour de la maladie;
  • Antihistaminiques: Fenkarol, Lratadin, Suprastin, Tavegil, Peritol, Zaditen, Claritin, Zyrtec, Ketotifen. Prescrit en cas de détection de la nature allergique de la toux; Parallèlement à la prise de médicaments, les efforts visent à éliminer le contact avec l'allergène;
  • Mucolytiques et expectorants: Mukaltin, Bronholitin, Pertussin, Gedelix, Ambroxol, Lazolvan, Ascoril, Bromhexin. Prescrit pour liquéfier et soulager les expectorations;
  • Symptomatique: antipyrétique (Panadol, Paracetamol, Ibufen), analgésiques (Analgin, Ketanov), mal de gorge (Grammidin, Strepsils, Hexoral).

Parallèlement au traitement de la trachéite, le traitement des maladies qui l'ont provoquée est effectué: rhinite, amygdalite, sinusite, etc..

Lors du traitement de la trachéite à domicile, vous devez accorder une attention particulière aux mesures générales: boire beaucoup de boissons contenant des vitamines et maintenir une humidité élevée dans la chambre du patient. La pièce doit être régulièrement ventilée et nettoyée à l'eau. S'il n'y a pas d'humidificateur dans la pièce, placez un chiffon humide et de la vaisselle avec une grande surface d'évaporation, remplie d'eau.

Remèdes populaires

Le traitement ambulatoire peut être complété par l'utilisation de remèdes populaires, en complément de la pharmacothérapie:

  • Faites bouillir 250 ml de lait pendant 15 minutes., après y avoir mis 1 cuillère à soupe. l. sauge. Puis filtrez, ajoutez 1 cuillère à soupe. l. miel et boire 1 cuillère à soupe. trois fois par jour;
  • Prenez 1 cuillère à soupe. l. racine de guimauve sèche hachée, faire bouillir pendant 15 minutes., filtrer et prendre 50 ml avant les repas trois fois par jour;
  • Les bourgeons de pin, l'origan, la racine d'élécampane sont brassés selon le même schéma, se gargarisent avec les mêmes infusions;
  • Faites des inhalations avec des décoctions d'herbes médicinales (camomille, calendula, millepertuis) 2-3 fois par jour, pendant 15-20 minutes, en ajoutant éventuellement quelques gouttes d'huile essentielle (pin, sapin, eucalyptus);
  • En l'absence de température, des pansements à la moutarde sont placés sur la zone de la trachée;
  • Faites une compresse sur la poitrine à partir de deux purées de pommes de terre avec l'ajout d'huile végétale;
  • Frottez la poitrine avec un mélange de 10 ml de miel avec 3 gouttes d'huile essentielle;
  • Ils boivent du jus de radis noir avec du miel trois fois par jour dans un rapport 1: 1;
  • Les huiles essentielles de thym apaisent la toux trachéite. Un oreiller est bourré d'herbe séchée et placé à la tête;
  • Des infusions d'écorces d'oignon, de framboises, d'eucalyptus sont utilisées pour se gargariser;
  • Broyer 5-6 gousses d'ail, faire bouillir dans un verre de lait et boire 1 c. plusieurs fois par jour.

L'utilisation de remèdes populaires, ainsi que de médicaments, doit être convenue avec le médecin traitant. Dans ce cas, la posologie et la durée d'admission doivent être indiquées..

La prévention

La trachée est située à la jonction des voies respiratoires supérieures et inférieures, ce qui détermine la dépendance de la survenue de la trachéite aux infections respiratoires aiguës et aux infections virales respiratoires aiguës. Par conséquent, pour prévenir la maladie, il faut tout d'abord éviter les rhumes et les infections virales des voies respiratoires..

Adénotomie endoscopique chez les enfants - cet article vous dira tout sur l'opération.

Les mesures nécessaires pour la prévention de la trachéite comprennent:

  • Maintien du niveau d'humidité dans les locaux d'habitation, nettoyage humide et ventilation;
  • Promenades régulières au grand air et hors de la ville;
  • Éviter l'hypothermie, à la fois locale et générale;
  • Durcissement progressif et éducation physique;
  • Rejet des mauvaises habitudes;
  • Renforcer l'immunité avec des immunostimulants naturels et prendre des complexes vitaminiques.

Une attention particulière doit être accordée aux personnes ayant une prédisposition aux maladies des voies respiratoires supérieures. Les premiers symptômes de la trachéite devraient être la raison pour laquelle vous devez contacter un pneumologue ou un oto-rhino-laryngologiste.

Vidéo

conclusions

La trachéite, comme toute maladie, nécessite une certaine attention. Il est important de ne pas oublier que le diagnostic rapide et les mesures prises peuvent vous éviter de nombreux moments désagréables. Et bien que l'inflammation de la trachée ne soit pas une maladie grave, ignorer les symptômes ne passe pas inaperçu. Comme dans tout processus en cours, les conséquences peuvent être imprévisibles..

En attendant, il est assez simple d'éviter l'apparition de la trachéite - il vous suffit de traiter les rhumes les plus légers qui sont apparus à temps, ou de ne pas les autoriser du tout. Et puis l'infection n'atteindra pas la trachée, ce qui signifie que l'inflammation n'aura pas une seule chance..