Principal

Écrevisse

Gorge enflée, déglutition douloureuse, causes et comment soulager l'inflammation

Une condition pathologique telle que l'œdème laryngé peut être un symptôme de diverses maladies. La gorge peut gonfler à la suite d'une inflammation causée par des maladies infectieuses, des allergies, des blessures, après avoir été dans une pièce avec de l'air très poussiéreux ou pollué. Malgré le fait que le symptôme soit le même, une approche individuelle du traitement est nécessaire dans chaque cas, ce qui aidera à éliminer l'inconfort dans la gorge..

Le contenu de l'article

Les raisons

Un grand nombre de facteurs différents peuvent provoquer un gonflement de la gorge. Afin de comprendre le gonflement de la gorge, ce que c'est et pourquoi il se produit, il est nécessaire de connaître les principales raisons qui provoquent le gonflement. Parmi les principaux facteurs figurent:

  • processus inflammatoires du nasopharynx;
  • allergie à l'utilisation de médicaments, boissons, aliments;
  • dommages à la gorge par des objets étrangers, tels que des arêtes de poisson;
  • brûlure thermique avec un liquide ou de l'air trop chaud;
  • l'exacerbation de maladies chroniques sévères telles que la tuberculose ou la syphilis;
  • Examen aux rayons X de la colonne cervicale;
  • diverses maladies infectieuses telles que la rougeole, la scarlatine, la grippe;
  • divers types de néoplasmes dans le nasopharynx, par exemple les papillomes;
  • troubles du travail du système circulatoire causés par la compression des veines ou des vaisseaux lymphatiques;
  • processus inflammatoires du cartilage dans le nasopharynx.

Important! Les pathologies du système cardiovasculaire, les troubles du fonctionnement des reins et du foie peuvent également souvent provoquer un œdème laryngé..

L'œdème laryngé est le plus souvent un signe que des processus pathologiques se produisent dans le corps. Dans la grande majorité des situations, ce symptôme survient à la suite d'une inflammation qui se développe dans les tissus du pharynx. À condition que le gonflement de la gorge soit causé par une infection virale ou bactérienne, le processus pathologique sera le plus souvent associé à une inflammation des amygdales et de la muqueuse laryngée. Les réactions allergiques s'accompagnent d'un gonflement prononcé de la muqueuse de la gorge, ainsi que de symptômes tels que larmoiement, rhinite, hyperémie de la peau du visage.

Symptômes

L'une des causes possibles de l'œdème laryngé correspond à un certain nombre de symptômes qui aident les spécialistes à diagnostiquer correctement et à prescrire un traitement efficace. Si la gorge est enflée, il existe un certain nombre de signes communs caractéristiques de cette maladie:

  • sensations douloureuses lors de la déglutition dans la gorge muqueuse, qui ressemblent aux symptômes de l'amygdalite;
  • le cou peut faire mal, la douleur est aggravée lorsque la tête est tournée;
  • signes d'intoxication corporelle: le patient se plaint d'avoir mal à la tête, a de la fièvre;
  • enrouement, changement de voix;
  • le cou peut gonfler, une partie du visage peut gonfler;
  • hyperémie, dans laquelle le fond de la gorge gonfle;
  • sensation d'un objet étranger dans la gorge;
  • toux sèche agaçante.

Lorsqu'une personne commence tout juste à tomber malade, il est difficile d'en reconnaître la cause, car parmi les principaux symptômes, il y a un inconfort et un essoufflement insignifiants. Au fur et à mesure que la pathologie se développe, la douleur survient, qui s'intensifie lors de l'ingestion de nourriture, car l'œdème aide à rétrécir la lumière dans la gorge.

Dans les derniers stades, l'œdème peut provoquer une crise d'étouffement, ce qui est extrêmement dangereux pour la vie d'une personne..

La situation est également dangereuse lorsque le gonflement se propage à la surface muqueuse des cordes vocales. Dans ce cas, les symptômes ci-dessus deviennent plus prononcés. Le gonflement peut augmenter, la période de croissance prenant souvent plusieurs heures à plusieurs jours, selon la cause du symptôme. Dans ce cas, vous devez consulter immédiatement un médecin..

Si une personne reste longtemps dans une pièce très poussiéreuse ou inhale de l'air dans lequel divers types d'irritants sont présents, cela peut provoquer une réaction allergique du corps. Le plus souvent, les allergies provoquent un gonflement, une rougeur, un gonflement. Si la gorge est affectée, des difficultés respiratoires peuvent survenir. En outre, l'allergie du corps s'accompagne souvent d'une salivation accrue, d'un larmoiement, d'une rhinite..

Dans le cas où l'œdème du larynx n'est pas accompagné de symptômes d'allergies, de fièvre et d'autres symptômes caractéristiques de la plupart des maladies, il peut être causé par divers types de blessures. Par exemple, manger des aliments trop chauds ou froids, pénétrer dans le nasopharynx de produits chimiques (alcools, vinaigre, divers types d'acides), endommager la membrane muqueuse de la gorge (égratignures, plaies) lors de l'ingestion d'aliments solides, tout cela peut provoquer un gonflement de la gorge.

  • Une brûlure chimique du larynx est la cause la plus dangereuse de gonflement du pharynx. Dans ce cas, le patient ressent un mal de gorge sévère, un gonflement. Après la guérison, des cicatrices rugueuses restent sur la muqueuse pharyngée, ce qui, en rétrécissant l'œsophage, complique l'alimentation et la respiration.
  • Les brûlures thermiques du larynx surviennent le plus souvent après avoir mangé des aliments ou des boissons trop chauds. Dans ce cas, le patient ressent une sensation de brûlure dans la cavité buccale et le pharynx, la membrane muqueuse est hyperémique et œdémateuse, en fonction de la gravité de la brûlure, une érosion et des ulcères peuvent survenir. En cas de cicatrisation, il existe une possibilité de problèmes respiratoires.
  • Des dommages mécaniques à la gorge, entraînant son gonflement, peuvent survenir en raison de la pénétration d'objets étrangers dans la gorge. Si la blessure affecte la région du laryngopharynx, elle peut provoquer une crise d'étouffement.

Important! Si votre gorge est enflée, une consommation excessive d'alcool peut en être la cause. Dans ce cas, la maladie peut également être accompagnée d'un gonflement du visage, d'un œdème des membres..

Des poches dans la gorge après avoir bu des boissons fortes, indiquent qu'une quantité excessive de liquide s'est accumulée dans les tissus, ainsi que le fonctionnement du système excréteur et du système d'approvisionnement en sang.

Méthodes de diagnostic

Afin de prescrire le traitement correct et efficace, il est nécessaire de déterminer les causes de la maladie. Par conséquent, un certain nombre de procédures de diagnostic doivent être effectuées, qui sont le plus souvent basées sur un examen détaillé et un interrogatoire du patient. Dans ce cas, la consultation d'un oto-rhino-laryngologiste, d'un phoniatre ou d'un chirurgien ORL est le plus souvent requise..

Les principales procédures que les médecins effectuent en cas de difficultés respiratoires:

  • laryngoscopie (directe et indirecte) du larynx;
  • bronchoscopie - une procédure d'examen des muqueuses de la trachée et des bronches à l'aide d'un endoscope;
  • Radiographie de la région du pharynx;
  • tomographie;
  • un test sanguin général et une analyse des immunoglobulines pour déterminer le type de microorganisme pathogène et exclure les allergies.

Afin de déterminer les causes du gonflement de la gorge, les médecins utilisent souvent des diagnostics instrumentaux à des fins de diagnostic. Ces méthodes comprennent:

  • Microlaryngoscopie - utilisée pour déterminer la présence d'un objet étranger dans la gorge, la présence d'une tumeur, des cicatrices, des néoplasmes pouvant provoquer des difficultés respiratoires. Dans le cadre de cette méthode, la biopsie endoscopique et l'analyse histologique sont également utilisées pour déterminer d'éventuelles modifications du nasopharynx..
  • Etude des fonctions des cordes vocales. Cette méthode comprend la phonétographie, la stroboscopie et l'électroglottographie. Il est réalisé avec un œdème des cordes vocales pour déterminer le degré de leur mobilité et leur état général.
  • La tomodensitométrie et l'imagerie par résonance magnétique du larynx, l'échographie de la glande thyroïde et les rayons X des poumons sont également des moyens efficaces de déterminer la cause de l'œdème..

Traitement

Après avoir analysé les symptômes de la maladie et effectué des procédures de diagnostic, vous pouvez trouver la cause du symptôme désagréable. Le traitement de l'œdème de la gorge vise principalement à réduire la gravité du symptôme, à minimiser la douleur et à normaliser la respiration.

  • Si la cause du gonflement de la gorge est une allergie, vous devez essayer d'éliminer la cause qui a causé le symptôme, prendre un médicament antiallergique (Suprastin, Diazolin, Loratadin), dans des situations plus graves, vous pouvez utiliser des corticostéroïdes (Dexaméthasone, Prednisolone).
  • Pour traiter les poches causées par un objet étranger coincé dans votre gorge, vous devez d'abord l'enlever. Après cela, pour réduire la douleur et l'inflammation, il est recommandé d'utiliser le rinçage de la gorge avec des décoctions de camomille ou de sauge, ainsi que d'utiliser des sprays qui ont des effets antiseptiques, anti-inflammatoires et analgésiques (Ingalipt, Stopangin).
  • Les poches causées par des maladies infectieuses de diverses natures sont traitées en fonction des micro-organismes pathogènes qui les ont provoquées. Si la cause de l'inflammation est une infection bactérienne, il est nécessaire d'utiliser des antibiotiques (Augmentin), dans le cas d'une infection virale, des médicaments antiviraux doivent être utilisés (Remantadin, Arbidol).
  • Si le gonflement de la gorge interfère avec la respiration, dans ce cas, ils recourent à des méthodes telles que l'intubation ou l'incision de la trachée pour reprendre la respiration et fournir de l'oxygène aux poumons..
  • Si le gonflement de la gorge se produit très souvent, c'est-à-dire qu'il existe des maladies chroniques à l'origine de ce symptôme, une intervention chirurgicale est souvent nécessaire. La chirurgie vise généralement à éliminer les cicatrices et les excroissances qui empêchent une bonne respiration..

Afin de prévenir l'apparition d'un gonflement allergique de la gorge, ainsi que de réduire le risque de développer des maladies infectieuses, les médecins recommandent:

  • Bonne nutrition;
  • boire suffisamment de liquide (au moins 2 litres par jour);
  • contrôle de la température et de l'humidité dans la pièce (20 à 22 degrés Celsius et 50%, respectivement, sont considérés comme optimaux);
  • irrigation nasopharyngée avec des solutions salines.

Gonflement unilatéral de la gorge

Si la gorge est enflée d'un seul côté, le plus souvent, un symptôme similaire indique la présence d'une infection virale ou bactérienne, lorsque les micro-organismes pathogènes ne sont localisés que sur un côté du pharynx.

Avec l'amygdalite, un œdème asymétrique est souvent observé, tandis que le caractère unilatéral du processus inflammatoire est également perceptible depuis le visage.

En outre, parmi les causes de gonflement de la gorge d'un seul côté, on peut distinguer les dommages mécaniques des muqueuses du pharynx. Arête de poisson piégée, avaler des objets pointus, de la nourriture solide, tout cela peut provoquer un œdème unilatéral.

Les méthodes de diagnostic et de traitement des maux de gorge unilatéraux seront similaires à celles utilisées pour le gonflement bilatéral de la muqueuse laryngée. Une thérapie efficace sera basée sur une analyse des causes de la maladie.

L'ostéochondrose cervicale peut-elle descendre dans la gorge et causer de la douleur?

De nombreuses personnes souffrant de maladies du dos remarquent souvent une sensation de boule dans la gorge et l'associent à l'ostéochondrose. Pour déterminer si une gorge peut faire mal avec l'ostéochondrose cervicale, vous devez étudier le mécanisme de développement de ce symptôme et les causes de son apparition..

La sensation de boule dans la gorge est désagréable et permanente. Selon toutes les indications, un mal de gorge qui survient avec une ostéochondrose de la colonne cervicale est très similaire à une infection virale banale et à un mal de gorge. Le traitement est généralement standard - gargarismes salins, antibiotiques, sprays et pastilles. Mais, naturellement, il est inutile de traiter la gorge, car la raison n'est pas un rhume, mais le déplacement des vertèbres dans la colonne cervicale et le pincement des racines nerveuses.

Symptômes du choc de la colonne vertébrale

Le tableau clinique de l'ostéochondrose cervicale est très varié:

  • douleur au cou, à l'arrière de la tête, aux épaules, aux bras;
  • restriction des mouvements du cou;
  • faiblesse dans les bras;
  • tiraillement dans la moitié gauche du sternum;
  • brûlure dans la zone entre les omoplates;
  • migraine;
  • vertiges;
  • la faiblesse;
  • violation de la coordination des mouvements et de la démarche;
  • déficience auditive et visuelle;
  • mauvaise santé dentaire;
  • inconfort dans la gorge;
  • enrouement de la voix;
  • ronfler;
  • fluctuations de la pression artérielle;
  • engourdissement du visage et de la langue;
  • mains froides et picotements dans les doigts;
  • clignotant vole devant les yeux.

Référence! La gravité des symptômes dépend du stade du processus pathologique.

Comment prévenir cette maladie

Une colonne vertébrale saine est un mode de vie qui vous permet de ne pas lui mettre de stress inutile, ou, plus précisément, vous donne la possibilité de donner une charge correcte et adéquate avec une alternance de tension et de relaxation. Et en cela, les exercices de physiothérapie et de gymnastique sont des assistants irremplaçables..

Le complexe d'exercices de physiothérapie est sélectionné par l'instructeur, en tenant compte de la localisation et de l'intensité du processus dégénératif. En même temps, pendant la période de traitement, le patient effectue les exercices proposés sous sa direction sensible. Lorsque le besoin de surveillance constante d'un spécialiste disparaît, le système musculo-squelettique est toujours nécessaire pour le déchargement et la formation.

À domicile, il est possible d'effectuer le complexe recommandé par l'instructeur ou les exercices simples listés ci-dessous.

  • Tourne la tête à gauche et à droite;
  • La tête s'incline à gauche et à droite, essayant de toucher l'épaule;
  • La tête s'incline vers l'avant - vers l'arrière;
  • Élever et abaisser les épaules;
  • Rotation des épaules.

Tous les mouvements doivent être effectués en douceur, sans mouvements brusques. Il est conseillé de préchauffer les muscles du cou en frottant et en pétrissant doucement. Avec la douleur, vous devez réduire l'amplitude des mouvements. L'exercice régulier ramènera la mobilité de la colonne cervicale à la normale.

Une mesure préventive importante est un changement opportun de la position du corps. Le système musculo-squelettique d'une personne a besoin d'une charge égale sur tous ses départements. Par conséquent, lorsqu'une personne est dans la même position pendant une longue période, il y a une surcharge de certains groupes musculaires avec une charge correspondante sur les articulations et la colonne vertébrale. La présence constante dans une position contribue à des changements pathologiques dans les tissus soumis au stress.

Une bonne nutrition est également un élément important de la prévention de l'ostéochondrose. Les principes de base de la nutrition sont de réduire la quantité de sel dans les aliments, de boire suffisamment d'eau et de jeûner pour les personnes en surpoids. Produits recommandés pour renforcer les tissus osseux et cartilagineux: gelée et viande en gelée.

En raison de la teneur en collagène hautement absorbable, ils sont capables de restaurer le tissu conjonctif des articulations. Les vitamines A, B, C, D et les minéraux calcium, magnésium et phosphore se trouvent dans une variété d'aliments..

La sensation d'une boule dans la gorge peut être due à une ostéochondrose cervicale. L'ostéochondrose est une maladie évolutive et si elle n'est pas traitée, elle peut entraîner de tristes conséquences. Le traitement de cette maladie doit être complet avec la mise en œuvre obligatoire des recommandations du médecin traitant. La prévention de l'ostéochondrose en fin de traitement aidera à maintenir la colonne vertébrale en bon état et à éviter les problèmes de gorge.

Causes d'inconfort

La colonne cervicale humaine se compose de 7 vertèbres et de 8 segments. Chaque segment est une partie de la moelle épinière qui a deux paires de fibres nerveuses. Une paire est située à l'avant, l'autre derrière la vertèbre.

En raison du pincement et de la saillie du disque intervertébral dans le canal rachidien, les fibres nerveuses deviennent enflammées et transmettent des signaux de troubles nerveux aux organes situés à proximité. Par exemple, dans le cou, la gorge, les oreilles. Un syndrome de mal de gorge, une douleur, la soi-disant «bosse» est observée lorsque le déplacement se produit dans le 4ème segment de la colonne cervicale.

Image clinique

L'inconfort et la douleur dans la gorge sont le plus souvent unilatéraux, car les disques du cou ne peuvent se déplacer que sur le côté. Du côté où le déplacement s'est produit, un processus inflammatoire se produit, les racines nerveuses sont pincées dans le canal rachidien, ce qui entraîne une restriction de la mobilité, une tension des muscles pharyngiens et une douleur.

Dans ce cas, une personne a le tableau clinique suivant:

  1. Peur pour ta vie. Une lourdeur se fait sentir dans la gorge, il devient difficile de respirer. En fait, il s'agit d'une sensation purement neurologique, et il n'y a aucun obstacle dans le larynx ou l'œsophage à une respiration normale. Cependant, une personne développe une phobie, une dépression, des troubles névrotiques. La situation est aggravée par le fait que des expériences nerveuses constantes intensifient les manifestations de l'ostéochondrose.
  2. La visibilité des rhumes fréquents. La prise de médicaments, de physiothérapie, d'autres traitements des maux de gorge et d'autres maladies de la gorge ne conduit à aucun résultat.
  3. Douleur. La gorge avec ostéochondrose cervicale fait mal entre le cartilage thyroïdien et l'encoche jugulaire, c'est-à-dire quelque part au milieu. L'intensité de la douleur peut être légère ou débilitante..

Traitement

Pour vous débarrasser de la douleur dans la gorge causée par une maladie de la colonne vertébrale, vous devez en traiter la cause même: l'ostéochondrose cervicale. Pour se débarrasser des manifestations de l'ostéochondrose dans la colonne cervicale, plusieurs étapes de traitement sont utilisées:

  1. Médicament. Prendre des analgésiques - Analgin, Diclofenac, Ketorol, prescrire des anti-inflammatoires non stéroïdiens - Ibuprofène, indométacine, naproxène, relaxants musculaires - Mydocalm, décongestionnants - par exemple, Detralex.
  2. Traitement externe sous forme de pommades et de gels. Les gels Dikloberl, Fastum-gel, ainsi que les onguents irritants Finalgon et Viprosal ont fait leurs preuves..
  3. Physiothérapie. Pour le meilleur effet de la prise de médicaments, des procédures de phonophorèse, de magnétothérapie et de thérapie aplipulse sont prescrites. La thérapie à la boue et à la paraffine aura également un bon effet réchauffant et relaxant..
  4. Massage, thérapie manuelle, gymnastique de rattrapage.

Toutes ces mesures sont conçues pour soulager les spasmes des muscles du cou et du larynx, renforcer le corset musculaire, éliminer les douleurs au cou et à la gorge et améliorer la circulation sanguine et le métabolisme dans les zones touchées. Pendant et après le traitement, il est nécessaire de limiter la charge sur la région du cou, de surveiller la posture, de ne pas soulever de poids, de manger et de se reposer complètement..

La connexion de sensations désagréables avec SHOX

Dans le processus de développement de l'ostéochondrose de la colonne cervicale, le tissu cartilagineux entre les disques est détruit et l'espace inter-articulaire se rétrécit. Dans ce cas, le corps déclenche une réaction de remplacement de sorte que la colonne vertébrale continue à être maintenue dans une position anatomiquement correcte. Au fil du temps, à la jonction des vertèbres, les ostéophytes commencent à se développer - des épines osseuses, qui provoquent de la douleur.

Un disque intervertébral saillant irrite les muscles et les fibres nerveuses. Ce phénomène provoque une douleur qui irradie vers les zones les plus proches..

L'inconfort dans la gorge avec l'ostéochondrose cervicale est souvent confondu avec d'autres pathologies qui provoquent des sensations similaires, et il est possible de déterminer qu'un mal de gorge est associé précisément à la présence d'ostéochondrose par des signes spécifiques:

  • nature unilatérale des sensations inconfortables;
  • des sensations douloureuses apparaissent lors de la consommation d'aliments solides;
  • lors d'une conversation, un objet étranger est ressenti dans la gorge;
  • avec la progression de la maladie, les sensations de douleur deviennent plus intenses;
  • s'il y a compression des vaisseaux sanguins les plus proches, des signes d'hypoxie apparaissent - maux de tête, étourdissements, perte de conscience.

Peut-il y avoir une gêne dans la gorge et pourquoi cela se produit-il??


Demandez-vous s'il peut vous donner la gorge avec SHOX. Comme déjà clair d'après ce qui précède, un mal de gorge avec ostéochondrose cervicale peut, et généralement ces sensations sont associées à une migraine pharyngée. C'est une sensation légèrement différente d'un mal de gorge avec rhume..

À la suite de changements neurovégétatifs qui se produisent en raison d'un processus dégénératif dans la colonne vertébrale, l'innervation des terminaisons nerveuses est observée et le spasme des muscles pharyngiens. Dans ce cas, une personne ressent une «boule» dans la gorge et peut également avoir des difficultés à avaler et à respirer.

Les symptômes supplémentaires de la migraine pharyngée comprennent une douleur lancinante dans la région claviculaire lors de la déglutition, un gonflement de la langue, un engourdissement des amygdales pharyngées et du palais, une cardialgie.

Référence! Les principales différences entre un mal de gorge dans le rhume et les maladies infectieuses et résultant de l'ostéochondrose cervicale sont la fièvre, la présence de sécrétions muqueuses du nez, l'hyperémie de la muqueuse nasopharyngée.

Pourquoi une personne développe-t-elle une ostéochondrose cervicale?

Aujourd'hui, c'est une maladie assez courante. Le plus souvent, il apparaît chez les personnes dont le travail est associé à une activité motrice insuffisante. Le surpoids et une immunité réduite contribuent au développement de l'ostéochondrose.

Votre gorge peut-elle vous faire mal? Bien sûr, tout changement pathologique de la colonne cervicale affecte le tonus des muscles du cou. À partir de là, ils rétrécissent et la personne a le sentiment que quelque chose se presse dans la gorge..

Sous l'influence des changements liés à l'âge, les propriétés et la structure des disques intervertébraux changent. Leur élasticité diminue progressivement, leur taux d'humidité diminue. Les disques eux-mêmes deviennent plus fins. Si une personne mène une vie active, de telles pathologies n'apparaissent symptomatiquement en elle qu'à un âge avancé..

Auparavant, on croyait que l'ostéochondrose est le lot des personnes qui ne font pas d'exercice, ont de mauvaises habitudes et ont plus de 40 ans. Récemment, cependant, il a commencé à apparaître de plus en plus, même chez les jeunes de 18 ans.

  • situation écologique défavorable;
  • alimentation déséquilibrée;
  • mauvaises habitudes;
  • hérédité défavorable;
  • hypothermie fréquente;
  • ecchymoses vertébrales;
  • matelas trop mou;
  • séjour prolongé dans une position non physiologique;
  • porter un sac sur une épaule;
  • empoisonnement;
  • stress;
  • apport insuffisant d'eau propre.

Symptômes

Les symptômes cliniques de l'ostéochondrose cervicale sont divisés en trois groupes:

  1. Manifestations neurologiques - apparaissent à la suite de processus inflammatoires et de changements qui se produisent dans les tissus et affectent la partie périphérique du système nerveux.
  2. Les symptômes sont associés à l'impact de la pathologie sur la moelle épinière.
  3. Signes qui dépendent de la perturbation des processus dans les terminaisons nerveuses menant au cerveau.

Dès que les troubles du système nerveux périphérique commencent, le patient développe des douleurs, elles ne sont pas toujours permanentes, mais elles commencent dans tous les cas à l'intérieur du cou. Malgré le fait qu'ils sont similaires aux muscles, il n'y a pas de relaxation pendant le massage..

Si le système nerveux périphérique est endommagé, un essoufflement se produit, une «boule» apparaît dans la gorge et des difficultés respiratoires se produisent. La progression de la pathologie conduit à la propagation des symptômes - maux de tête, vertiges, faiblesse générale, engourdissement des doigts se joignent.

Ça fait mal d'avaler

Le mal de gorge avec ostéochondrose cervicale est accompagné du tableau clinique suivant:

  • gorge sèche et douloureuse;
  • toux sèche paroxystique qui provoque des nausées;
  • suffocation.

Des éructations avec de l'air sont parfois observées. Avec la défaite de la 4e vertèbre cervicale, l'inconfort dans le deuil n'est observé que d'un côté. Il est difficile pour le patient d'avaler, la douleur s'intensifie en tournant la tête.

Le diagnostic de l'ostéochondrose cervicale uniquement par la douleur dans le deuil est assez difficile et, par conséquent, un mal de gorge doit être comparé à d'autres signes de pathologie vertébrale. Les principales caractéristiques distinctives de la présence d'une ostéochondrose cervicale sont:

  • diminution de la sensibilité de la région pariétale - chair de poule, picotements;
  • douleur irradiant au bras ou à la clavicule;
  • migraine;
  • inconfort dans la poitrine;
  • engourdissement des épaules;
  • dyspnée.

Ma tête tourne et me fait mal

Les étourdissements liés à l'ostéochondrose cervicale sont accompagnés des symptômes suivants:

  1. Se produit après une position assise prolongée - en travaillant devant un ordinateur ou en conduisant.
  2. Les crises sont pires en position couchée sur le côté sur un oreiller moelleux qui ne soutient pas assez bien le cou et lorsque le cou bouge.
  3. Des étourdissements s'accompagnent d'une douleur vive dans la région occipitale, des nausées et même des vomissements peuvent également être observés, ce qui n'apporte pas de soulagement.
  4. Si vous appuyez vos doigts sur les parties latérales des vertèbres cervicales, le vertige devient plus fort, la sensation de plénitude à l'intérieur du crâne augmente, la tête devient "trouble".


Plusieurs autres syndromes associés sont associés à des étourdissements et des maux de tête:

  1. Syndrome sympathique cervical postérieur - la douleur survient après le sommeil, a un caractère pulsatoire, accompagnée de vertiges.
  2. Syndrome cochléaire vestibulaire - bruit dans la tête, étourdissements, déficience auditive.
  3. Syndrome autonome - fièvre, extrémités froides, palpitations cardiaques.
  4. Ischémie transitoire - altération de la vision, de l'activité tactile et motrice, diplopie, détérioration du réflexe de déglutition.

Brûlant

Une sensation de brûlure avec ostéochondrose cervicale peut survenir dans différentes zones du corps - dans le cou, la tête et la langue, le dos, la gorge. Ce symptôme, comme beaucoup d'autres, est associé à une constriction des vaisseaux sanguins et à une mauvaise circulation..

Les maux de gorge avec ostéochondrose cervicale sont souvent accompagnés d'une sensation de brûlure de la langue. Cela peut survenir après le sommeil, la consommation d'aliments chauds, une position debout prolongée ou il peut être chronique. Dans la plupart des cas, l'apparence de la bouche ne change pas, mais parfois des taches rouges peuvent apparaître sur la langue. Il faut comprendre que les brûlures et les douleurs dans la cavité buccale peuvent être un symptôme d'autres pathologies, il est donc important de réaliser un diagnostic différentiel.

L'ostéochondrose cervicale se manifeste de différentes manières. Découvrez pourquoi le visage et le cou gonflent avec SHH, si les ganglions lymphatiques peuvent devenir enflammés et quels symptômes inquiètent le plus souvent les hommes.

Ainsi, un mal de gorge avec ostéochondrose de la colonne cervicale peut. Si les médicaments et la physiothérapie, qui sont prescrits pour le traitement des pathologies de la gorge, ne donnent pas de résultats positifs, il est logique de contacter un vertébrologue, un neurologue ou un thérapeute pour diagnostiquer l'ostéochondrose.

Diagnostic de la maladie

Sur la base des plaintes des patients et de l'anamnèse, le neurologue diagnostique une ostéochondrose cervicale. La colonne vertébrale doit être examinée en position debout, assise et couchée d'une personne. L'imagerie par résonance magnétique est aujourd'hui la plus informative. Il donne une image précise et visuelle des disques intervertébraux dans différentes sections et projections.

De plus, une tomodensitométrie et une radiographie sont prescrites. Ces études peuvent également être réalisées à l'aide d'une substance radio-opaque. Cela est nécessaire pour un diagnostic précis de la maladie et la nomination du traitement le plus efficace..

Dans certains cas, le patient se voit prescrire une analyse générale et biochimique du sang et de l'urine. Un examen de la glande thyroïde peut être indiqué. Ceci est fait pour le diagnostic différentiel d'autres pathologies..

Diagnostique

Les spécialistes suivants peuvent diagnostiquer la pathologie:

  • ENT;
  • thérapeute;
  • gastro-entérologue;
  • endocrinologue.


Si vous vous plaignez d'une boule dans la gorge, vous devriez consulter un médecin
Pour déterminer la pathologie, le médecin recueille une anamnèse et un examen. Après cela, le spécialiste nomme les études appropriées:

  • test sanguin;
  • radiographie;
  • imagerie par résonance magnétique.

Le médecin ne tire une conclusion que sur la base des résultats de l'étude.

Quand est-il temps de consulter un médecin

Il est nécessaire de consulter d'urgence un médecin pour une personne souffrant de douleurs au niveau de la gorge et du cou dans les cas suivants:

  • s'il y a un soupçon qu'un corps étranger est entré dans la gorge;
  • si la douleur est aiguë et ne disparaît pas en quelques jours (alors que ni médicament, ni compresse, etc., n'aident);
  • si, en plus de la douleur, une toux avec des expectorations sanglantes ou purulentes apparaît;
  • si vous avez des difficultés à respirer et une perte de voix;
  • s'il y a un brusque saut de température;
  • si un petit enfant a une douleur intense.

Un diagnostic opportun et un traitement rapide mis en place éviteront le développement de complications graves. Les personnes qui recherchent une aide médicale à un stade précoce de la maladie pourront récupérer rapidement et oublier les symptômes qui les tourmentent pendant une longue période, voire pour toujours..

Gonflement de la gorge

Les maladies de la gorge, du larynx et du cou peuvent être déclenchées par la croissance tumorale. Les formations peuvent être primaires (formées pour la première fois dans la région de la gorge) ou secondaires (dans ce cas, il existe des métastases de processus oncologiques localisés dans d'autres organes).

Lorsque la tumeur grossit progressivement, les patients commencent à se plaindre d'une sensation de corps étranger, il leur devient difficile d'avaler et leur voix commence à siffler, devient rauque. Dans ce cas, le cou fait mal et donne à la gorge..

Causes et traitement de l'œdème laryngé

L'œdème laryngé est un gonflement des tissus qui provoque un rétrécissement de la lumière de l'organe. Cela se produit en présence de certaines maladies..

  • Causes de l'œdème laryngé ↓
  • Symptômes ↓
  • Premiers secours ↓
  • Symptômes associés de gonflement de la gorge: qu'indiquent-ils? ↓
  • Diagnostics ↓
  • Options de traitement pour les enfants et les adultes ↓
  • Complications possibles ↓
  • Mesures préventives ↓

Il est nécessaire de lutter contre l'œdème, car il peut provoquer une suffocation et la mort. À propos des symptômes accompagnant un tel œdème, comment fournir les premiers soins et comment le traiter, nous le dirons dans l'article.

Causes de l'œdème laryngé

Selon la cause, l'œdème laryngé est limité, dans lequel il y a une légère augmentation des tissus et diffus. Dans ce dernier cas, il y a un rétrécissement prononcé du larynx, ce qui complique considérablement la respiration..

L'œdème laryngé, qui survient le plus souvent dans l'enfance, ainsi que chez les hommes adultes âgés de 19 à 35 ans, peut être déclenché par les raisons suivantes:

Œdème laryngé, qui survient le plus souvent chez les hommes enfants et adultes âgés de 19 à 35 ans

Processus inflammatoires purulents (amygdalite, laryngite, abcès de l'épiglotte, amygdalite, phlegmon). L'inflammation s'accompagne d'une douleur intense;

  • Maladies de nature infectieuse (grippe, rougeole, scarlatine, diphtérie). L'œdème laryngé infectieux est le type le plus courant de cette pathologie;
  • Maladies chroniques causées par des infections (tuberculose, syphilis);
  • Dommages au larynx de nature mécanique ou obstruction d'objets étrangers;
  • Lésions chimiques de la muqueuse du larynx, inhalation de vapeur chaude ou de fumées de gaz toxiques, brûlures thermiques;
  • Œdème de Quincke (également appelé angio-œdème). Il se développe très rapidement, ce qui est associé à la réaction du corps aux produits chimiques, aux préparations contenant de l'iode et de la vitamine B, du pollen et des poisons d'insectes et de parasites. Dans ce cas, il est nécessaire de prendre des mesures immédiatement, car l'œdème évolue rapidement et est souvent mortel;
  • Pénétration dans l'organisme de substances qui provoquent une réaction allergique (poussière, laine, médicaments, certains types de produits);
  • Maladies du foie, des reins, du muscle cardiaque;
  • Violation de la circulation sanguine dans les vaisseaux passant dans la région du larynx, ce qui entraîne une compression des ganglions lymphatiques;
  • Interventions chirurgicales effectuées dans la région du larynx;
  • Exposition aux rayons X ou aux radiations, dans laquelle les rayons étaient dirigés vers la région du cou;
  • Néoplasmes bénins et malins du larynx
  • Chez les enfants, le gonflement de la gorge se développe le plus souvent avec des maladies telles que le croup, la diphtérie laryngée, le laryngospasme, l'abcès pharyngé.

    Symptômes

    Si les tissus du larynx gonflent, les symptômes suivants sont observés:

    Œdème laryngé avec angine

    douleur dans la gorge;

  • dyspnée;
  • toux sèche;
  • faiblesse générale;
  • rythme cardiaque augmenté;
  • flux abondant de sueur froide;
  • augmentation de la température;
  • anxiété;
  • une sensation d'inconfort, une sensation de corps étranger dans la gorge;
  • changement du timbre de la voix: elle devient plus sourde et rauque;
  • enrouement, dans certains cas - perte complète de la voix;
  • difficulté à respirer, accompagnée d'un bruit caractéristique;
  • irritabilité.
  • Premiers secours

    Avec un œdème laryngé, il existe un risque de décès du patient, associé à une suffocation ou une hypoxie du cerveau.

    Pour éviter que cela ne se produise, vous devez prendre les mesures suivantes:

    Même si les symptômes de l'œdème sont légers, vous devez contacter un établissement médical

    appeler une équipe d'ambulance;

  • si possible, protégez le patient de l'allergène;
  • fournir un afflux d'air frais;
  • placez le patient de sorte que la tête soit inclinée sur le côté et que les jambes soient légèrement surélevées;
  • enlevez tout ce qui gêne la respiration (vêtements serrés, cravate), détachez les boutons;
  • appliquez quelque chose de froid sur le site du gonflement;
  • si le gonflement a été provoqué par une piqûre d'insecte, appliquez un garrot pour réduire la pénétration de l'allergène dans le corps;
  • boire beaucoup au patient;
  • donner un médicament qui élimine les substances toxiques du corps (charbon actif);
  • si nécessaire, utilisez des gouttes nasales vasoconstricteurs, qui aident à restaurer la respiration nasale;
  • en l'absence de respiration, effectuer un événement pour sa restauration artificielle, en l'absence de pouls, effectuer un massage cardiaque indirect.
  • Même si les symptômes de l'œdème sont légers, vous devez contacter un établissement médical.

    Symptômes concomitants de gonflement de la gorge: ce qu'ils indiquent?

    Avec un œdème laryngé, des symptômes supplémentaires peuvent être observés, dont la présence permet de suspecter la cause principale qui a provoqué ce phénomène.

    Tableau 1. Apparences supplémentaires et leur signification:

    Symptôme supplémentaireValeur
    Congestion nasaleCe phénomène indique dans la plupart des cas un rhume.
    Rougeur des amygdales, mal de gorge, fièvreAngine
    Fièvre, éruption cutanée, pression artérielle basseSyndrome de choc toxique
    Mal de gorge rouge, taches blanches sur les muqueuses de la gorgeInfection streptococcique
    Trachée enflée, gorge enflée, sensation de boule dans la gorgeUne augmentation de la taille de la glande thyroïde, qui est associée à une augmentation des niveaux d'hormones stimulant la thyroïde
    Gonflement de la langueCe symptôme peut être causé par des brûlures, des piqûres d'insectes

    Diagnostique

    Avec des symptômes d'œdème laryngé, des études sont prescrites au patient, à l'aide desquelles un diagnostic est posé. Un oto-rhino-laryngologiste est impliqué dans le diagnostic et le traitement de l'œdème laryngé.

    Les méthodes d'examen d'un patient souffrant d'œdème comprennent:

    Un oto-rhino-laryngologiste est impliqué dans le diagnostic et le traitement de l'œdème laryngé

    inspection visuelle;

  • laryngoscopie indirecte;
  • bronchoscopie;
  • étude de la fonction vocale;
  • tomodensitométrie des organes médiastinaux;
  • radiographie du larynx.
  • Pour établir la cause de l'œdème, des mesures diagnostiques sont nécessaires telles que:

    • analyse générale du sang et de l'urine;
    • test sanguin d'immunoglobuline;
    • semer le contenu du larynx et de la trachée.

    Avec ce phénomène, un diagnostic différentiel est effectué afin de distinguer l'œdème laryngé des tumeurs oncologiques, les infections virales respiratoires aiguës, les processus inflammatoires, la présence de corps étrangers bloquant la respiration.

    Options de traitement pour enfants et adultes

    Le traitement de l'œdème laryngé dépend de la cause du phénomène..

    Pour l'œdème inflammatoire, les médicaments suivants sont utilisés:

    Comme moyen de traitement symptomatique, des décoctions à base de plantes et des infusions pour le rinçage peuvent être prescrites

    Agents qui suppriment les micro-organismes pathogènes. Le médicament est sélectionné en fonction de la sensibilité de l'agent pathogène à l'action de certains groupes de médicaments. Le patient peut être prescrit des fonds Amoxiclav, Bioparox, Ingalipt;

  • Antipyrétique (ibuprofène, paracétamol);
  • Expectorants (Prospan, Mukaltin).
  • En outre, en cas d'œdème laryngé, des diurétiques (indapamide, furosémide), des antihistaminiques (Tavegil, Diazolin), des anti-inflammatoires (prednisolone) peuvent être prescrits.

    Comme moyen de traitement symptomatique, des décoctions à base de plantes et des infusions de rinçage peuvent être prescrites. La sauge, l'ortie, la racine de chêne sont utilisées comme matières premières.

    Si le gonflement se transforme en sténose du larynx, des médicaments vasoconstricteurs sont administrés au patient. Grâce à cette manipulation, la lumière du larynx se dilate, ce qui empêche l'asphyxie. L'inhalation d'oxygène peut également être nécessaire.

    Si des mesures n'ont pas éliminé l'œdème, une trachéotomie des voies respiratoires est effectuée. L'essence de cette manipulation est l'excision du tissu de la gorge, suivie de l'introduction d'un tube, qui fournit de l'oxygène aux poumons..

    Complications possibles

    L'œdème laryngé peut entraîner des complications telles que:

    L'œdème laryngé peut être causé à la fois par une inflammation et des lésions tissulaires

    sténose des voies respiratoires;

  • asphyxie suivie de la mort du patient;
  • la privation d'oxygène, qui affecte l'état de tous les tissus, organes et systèmes du corps;
  • hypertrophie du muscle cardiaque;
  • augmentation de la perméabilité des vaisseaux sanguins.
  • La gravité des conséquences de l'œdème de la gorge dépend de la cause profonde, de la négligence du processus pathologique.

    Mesures préventives

    Pour réduire le risque de développer un œdème laryngé, vous devez suivre ces recommandations:

    • traiter rapidement les maladies des voies respiratoires supérieures et les maladies infectieuses;
    • éviter le contact avec les allergènes, l'inhalation de vapeurs d'alcalins et d'acides, l'air chaud;
    • éviter de faire pénétrer des corps étrangers dans les voies respiratoires;
    • éviter d'endommager la région du cou;
    • consulter un oto-rhino-laryngologiste dès les premiers signes de processus inflammatoires et infectieux.

    L'œdème laryngé peut être causé à la fois par des processus inflammatoires et des lésions tissulaires. Cette condition, si elle n'est pas traitée, entraîne une sténose des voies respiratoires et une asphyxie..

    Il est important de pouvoir fournir une assistance rapide au patient, car avec le développement rapide de l'œdème chez une personne, l'étouffement se produit rapidement.

    2017-2020 © DantoLand - magazine en ligne sur la dentisterie. Tous les droits sont réservés. Lors de la copie des matériaux du site - un lien vers notre site, la source est requise.

    119334, Moscou, perspective Leninsky, 41/2, fl. 2