Principal

Oncologie

Les moyens les plus efficaces pour soulager le gonflement de la gorge

Un gonflement de la gorge peut survenir à tout âge et pour de nombreuses raisons. Cette condition provoque non seulement une gêne et des difficultés à respirer, mais peut également entraîner la mort..

  • Étiologie ↓
  • Symptômes ↓
  • Comment soulager le gonflement de la gorge? ↓
  • Préparations qui soulagent le gonflement de la gorge ↓
  • Avec quoi rincer? ↓
  • L'inhalation plutôt que la respiration? ↓
  • Gonflement de la gorge chez un enfant ↓
  • Méthodes traditionnelles à la maison ↓
  • Thérapie hospitalière ↓
  • Comment les poches de la luette dans la gorge s'arrêtent-elles? ↓

Cet article décrit l'étiologie, les symptômes et les principales méthodes thérapeutiques pour soulager le gonflement de la gorge à la maison et à l'hôpital..

Étiologie

Il existe de nombreux facteurs provoquant un gonflement de la gorge, mais parmi eux, les principaux sont:

Réactions allergiques aux aliments, aux médicaments ou aux piqûres d'insectes - peuvent provoquer un gonflement de la gorge

Rougeur du nasopharynx.

  • Blessure de toute étiologie.
  • Lésion de la membrane muqueuse de la gorge par des liquides chauds.
  • Conséquences de la bronchoscopie, des rayons X ou de la radiothérapie des organes du cou.
  • Réactions allergiques aux aliments, aux médicaments ou aux piqûres d'insectes.
  • La présence d'une inflammation dans la cavité buccale et de foyers purulents du pharynx.
  • Aggravation des maladies chroniques du cœur, des reins, du système hépatobiliaire.
  • La présence d'infections particulièrement dangereuses
  • Cancer de la région laryngée
  • Modifications du flux sanguin dues à la compression des vaisseaux veineux et lymphatiques.
  • Chondropérichondrite du larynx.
  • Laryngite purulente.
  • Symptômes

    La symptomatologie du gonflement du système respiratoire dépend de l'étiologie de ce processus pathologique. La phase initiale s'accompagne de la manifestation d'une sensation inconfortable, d'un syndrome douloureux lors de la déglutition et d'un essoufflement.

    Les principaux signes d'œdème laryngé se manifestent par:

    La phase initiale s'accompagne de la manifestation d'une sensation inconfortable, d'un syndrome douloureux lors de la déglutition et d'un essoufflement

    Enrouement de la voix.

  • Le risque de perdre votre voix en tout ou en partie.
  • Syndrome de douleur sévère en cas d'ingestion.
  • Une sensation de grattage dans la gorge.
  • Difficulté à respirer.
  • Sensation de sécheresse de la muqueuse nasopharyngée.
  • Rougeur et gonflement du pharynx.
  • Sifflements pendant l'inhalation et l'expiration.
  • Hyperthermie.
  • Maux de tête.
  • Maux.
  • Sensation de douleur dans la colonne cervicale en tournant la tête sur les côtés.
  • Gonflement du cou et du visage de la tête.
  • Attaques de toux sèche.
  • Comment soulager le gonflement de la gorge?

    Selon l'étiologie du gonflement de la gorge, il existe différentes méthodes pour soulager la maladie. Le caractère insidieux de cette condition réside dans la nécessité d'une aide d'urgence pour sauver des vies..

    Il existe de nombreux médicaments et moyens improvisés dont l'utilisation réduit l'enflure et l'inflammation:

    PathologieFondamentaux de la thérapie
    SRAS, rhumesL'utilisation d'infusions de sauge, achillée millefeuille, camomille, calendula, millepertuis pour se gargariser. Utilisation d'ingallipt, kameton, orasept sous forme de spray pour l'irrigation de la bouche.
    AngineRepos au lit strict. Gargarisez-vous avec du bicarbonate de soude et du sel de table, des infusions aux herbes, du jus de carotte ou de betterave. Pulvériser la cavité buccale avec une solution antiseptique de chlorophyllipt et l'utiliser sous une forme huileuse pour le rinçage. Prendre des pilules résorbables.
    AllergieL'œdème est contrôlé avec des antihistaminiques. Avec une piqûre d'insecte, un garrot est appliqué au-dessus de la piqûre et des pilules ou des injections de diphenhydramine, ou suprastine, ou prednisolone sont utilisées. Le chlorhydrate d'épinéphrine est utilisé pour irriguer la gorge. En parallèle, des compresses humides froides doivent être appliquées sur la gorge. Dans les cas extrêmes, une ventilation mécanique peut être nécessaire.
    LaryngiteUn trait caractéristique de cette pathologie est le développement rapide d'un œdème de la gorge muqueuse, nécessitant des premiers soins immédiats avant l'arrivée d'une ambulance. Pour cela, le patient est assis, les boutons de ses vêtements sont déboutonnés et on leur donne du lait chaud ou du Borjomi à boire. Les membres sont plongés dans un récipient d'eau chaude et pour soulager les poches, il est recommandé d'inhaler, de préférence avec du bicarbonate de soude. Dans la pièce où se trouve le patient, il est nécessaire d'augmenter l'humidité.
    PharyngiteTout d'abord, les facteurs irritant la membrane muqueuse de la gorge sont exclus. Gargarisez-vous avec des solutions de bicarbonate de soude ou de furaciline. Le chlorophyllipt ou inhalipt est utilisé pour irriguer la gorge. Les inhalations sont réalisées avec des tisanes anti-inflammatoires et décongestionnantes ou avec de l'eau minérale alcaline. Des pilules antimicrobiennes résorbables sont recommandées et, si indiqué, des antihistaminiques.
    BlessureVous devez essayer de vous débarrasser le plus rapidement possible du corps étranger dans la gorge, provoquant ses dommages. Pour ce faire, vous devez vous tenir derrière la victime. En saisissant son torse avec vos mains des deux côtés, vous devez appuyer fermement vos poings dans la zone légèrement au-dessus du nombril.
    RGOPrendre des antiacides ou des inhibiteurs de la pompe volante (pantoprazole, lamprazole), et vous devez également boire du lait chaud avec du soda. Les huiles d'argousier et d'églantier aideront à réduire les symptômes.

    Médicaments qui soulagent le gonflement de la gorge

    L'utilisation de médicaments pour l'œdème du larynx permet une élimination rapide des poches, une restauration de la respiration et une diminution des symptômes du processus pathologique.

    Tous les soins médicaux, en tenant compte de l'étiologie de l'œdème laryngé, reposent sur la prise des groupes de médicaments suivants:

    • Diurétiques à action rapide.
    • Psychotrope.
    • Sédatifs.
    • Antiacides.
    • Antihistaminiques.

    Les médicaments suivants peuvent souvent être utilisés pour aider les adultes:

    1. Prednisolone - a un effet anti-allergique, anti-choc, anti-inflammatoire tout en ayant un effet anti-toxique. Forme pharmacologique de libération - comprimés et ampoules.
    2. Diphenhydramine - bloque les terminaisons histaminiques, élimine les spasmes des muscles lisses, soulage les poches.
    3. Le furosémide est un diurétique d'urgence, dont l'utilisation est obligatoire pour l'élimination des poches.
    4. Suprastin, Claritin ou Loratadin sont des médicaments anti-allergiques. En suspendant l'activité fonctionnelle des récepteurs de l'histamine, il supprime le gonflement de la gorge, ce qui entraîne une diminution de la perméabilité des parois des petits vaisseaux et élimine les spasmes musculaires de la gorge.
    5. Fenistil est un antihistaminique ayant des effets anti-sérotonine et anti-bradykinine. Aide à réduire la perméabilité capillaire, ce qui empêche le développement d'allergies. Fournit une légère sédation.
    6. No-shpa - est l'un des antispasmodiques les plus efficaces, dont la réception assure l'élimination des spasmes des muscles lisses. En combinaison avec d'autres médicaments, il soulage la douleur et empêche l'étouffement.

    Que de rincer?

    Le gargarisme est utilisé et ne peut être efficace qu'avec une approche intégrée du traitement de l'œdème de la gorge. Dans le cas où la pathologie prend une forme aiguë ou chronique, de telles manipulations peuvent soulager les symptômes et soulager l'état du patient.

    Parmi les moyens de la médecine traditionnelle, des solutions et des décoctions sont utilisées:

    Si vous utilisez des jus de légumes, les pommes de terre fraîches et les betteraves ont un effet thérapeutique élevé.

    Un soda.

  • Sel.
  • À partir de jus de légumes naturels
  • Décoctions phyto.
  • Les tisanes les plus populaires sont celles pour se gargariser:

    • Racine de calamus et camomille.
    • Écorce de chêne, sauge et potentille.
    • Ortie au calendula.

    Si vous utilisez des jus de légumes, les pommes de terre fraîches et les betteraves ont un effet thérapeutique élevé. L'élimination d'urgence de l'œdème est assurée par une solution de vinaigre de cidre de pomme ou de curcuma.

    Médicaments pour le rinçage:

    • Chlorphyllipt.
    • Furaciline.
    • Dioxidine.

    L'inhalation plutôt que la respiration?

    Lors de l'inhalation, les composants médicinaux pénètrent rapidement dans les voies respiratoires et ont un effet symptomatique élevé

    L'une des manipulations les plus efficaces pour soulager l'œdème laryngé est l'inhalation..

    Ils arrêtent les processus pathogènes et restaurent les fonctions naturelles des organes systémiques du corps humain.

    Au cours de telles procédures, les composants médicinaux pénètrent rapidement dans les voies respiratoires et ont un effet symptomatique élevé..

    Comment respirer? Les fonds suivants sont prescrits:

    • Huile de sapin ou genévrier.
    • Tisanes de pharmacie camomille, sauge, millepertuis et calendula.
    • Solution d'hydrogénocarbonate de sodium.
    • Sel de mer.
    • Iodinol.
    • Eau minérale de Borjomi.

    Parmi les agents pharmacologiques, il est nécessaire de distinguer:

    • Lazolvan.
    • Berodual.
    • Dexaméthasone.
    • Dioxidine.
    • Fluimucil.
    • Rotokan.
    • Malavit.
    • Furaciline.

    Gonflement de la gorge chez un enfant

    Un gonflement de la gorge chez un enfant se développe avec une inflammation des organes ORL et des allergies. La gravité de la maladie est déterminée par l'état de la muqueuse nasopharyngée, les forces immunitaires du corps de l'enfant, sa réponse à la pathologie et aux médicaments.

    Avec le développement d'un gonflement de la gorge chez les enfants, il y a:

    De plus, chez les bébés, la muqueuse laryngée est plus sujette aux allergies et aux œdèmes, dans lesquels la lumière du larynx devient deux fois plus petite

    Respiration fréquente et laborieuse.

  • Voix rauque.
  • Muscles raides du cou.
  • Persécution.
  • Sensation de manque d'oxygène.
  • Douleur dans le cou.
  • Chez les enfants âgés de 1 à 7 ans, l'une des principales raisons du développement de l'œdème de la gorge est l'étroitesse des voies respiratoires..

    De plus, chez les bébés, la muqueuse laryngée est plus sujette aux allergies et aux œdèmes, dans lesquels la lumière du larynx devient deux fois plus petite.

    En pédiatrie, on distingue un certain nombre de facteurs qui indiquent directement le développement d'un gonflement de la gorge chez un petit enfant:

    • Pouls rapide et rythme cardiaque irrégulier.
    • Décoloration de la peau du visage et du cou.
    • Présence de rhinite aqueuse et de conjonctivite.
    • Augmentation de la transpiration.
    • Entendre une respiration sifflante et une toux.
    • Gonflement du nez, des yeux, des lèvres, de la langue et de la zone autour de la bouche.
    • Goût de métal dans la bouche.
    • Vertiges et évanouissements.
    • Signes psychoneurologiques: troubles de l'élocution, convulsions, augmentation de l'excitabilité.

    Méthodes folkloriques à la maison

    L'œdème du larynx doit être traité dans un hôpital sous la supervision de spécialistes, car cette affection se développe rapidement et peut être fatale. Le traitement à domicile est particulièrement dangereux pour les enfants..

    Les remèdes populaires peuvent être utilisés comme thérapie complémentaire au traitement principal et uniquement en accord avec le médecin traitant.

    Le plus grand effet thérapeutique est possédé par:

    Inhalation de vapeur avec des solutions de soude, de borjomi ou de sel marin

    Rinçage avec une solution de soude avec ajout d'huiles essentielles de calendula ou d'eucalyptus.

  • Irrigation de la gorge avec des tisanes de pharmacie à la camomille ou au calendula.
  • Manger des carottes fraîches avec du miel de mai.
  • Appliquer une compresse froide sur votre gorge.
  • Boire de la décoction d'églantier.
  • Le jus de pomme de terre est utilisé pour l'étiologie infectieuse.
  • Inhalation de vapeur avec des solutions de soude, de borjomi ou de sel marin.
  • Boire une infusion de feuilles de bouleau blanc.
  • Traitement de la muqueuse laryngée à l'huile d'argousier.
  • Thérapie hospitalière

    La thérapie dans un hôpital est effectuée en utilisant des méthodes conservatrices et dans les cas graves de chirurgie.

    Le traitement conservateur est basé sur un traitement médicamenteux et un ensemble de procédures qui soulagent l'inflammation, le gonflement de la membrane muqueuse et rétablissent la respiration.

    Lors de l'élimination des poches, en fonction de l'étiologie de l'œdème, les types de médicaments suivants sont utilisés:

    Parmi les procédures physiothérapeutiques, il convient de souligner les inhalations d'adrénaline et d'hydrocortisone.

    Antihistaminiques.

  • Antibactérien.
  • Corticostéroïdes.
  • Diurétique.
  • Sédatifs.
  • Tranquillisants.
  • Acide ascorbique, gluconate de Ca et solution de glucose à 5% par voie intraveineuse pour soutenir le corps.
  • Parmi les procédures physiothérapeutiques, il convient de souligner les inhalations d'adrénaline et d'hydrocortisone. En outre, en fonction de l'état du patient, des masques peuvent être utilisés..

    Si les méthodes de traitement conservateur sont inefficaces et que le gonflement de la gorge ne diminue pas, ou si l'intubation ou la trachéotomie progresse.

    Comment s'arrête les poches de la langue dans la gorge?

    L'élimination des poches de la langue dans la gorge s'effectue en prenant des médicaments:

    La prise du médicament peut provoquer des troubles dyspeptiques, des maux de tête, de l'irritabilité, le désir de dormir

    Groupe antihistaminique. Suprastin, qui a un effet antiallergique et apaisant. Contre-indiqué dans les ulcères d'estomac, les troubles du rythme cardiaque, l'intolérance individuelle. La prise du médicament peut provoquer des troubles dyspeptiques, des maux de tête, de l'irritabilité, le désir de dormir.

  • Clarintin, qui soulage les réactions allergiques lors d'une crise. Il fait rapidement face aux démangeaisons, au gonflement des muqueuses, aux éruptions cutanées et aux processus inflammatoires dans la gorge. Disponible sous forme de comprimés et de sirop.
  • Médicaments glucocorticostéroïdes. Medrol est un bon immunosuppresseur et élimine les poches beaucoup plus rapidement que les antihistaminiques. Soulage les conditions allergiques et inflammatoires. Formulaire de libération - comprimés.
  • Diurétiques qui éliminent l'excès de liquide des tissus corporels, réduisant ainsi l'enflure. La principale condition pour prendre des médicaments de ce groupe pharmaceutique est l'administration parallèle de médicaments au Ca. Ceux-ci incluent Trifas, furosémide. Les diurétiques sont utilisés en thérapie complexe.
  • Série antibactérienne, permettant en peu de temps d'éliminer une lésion infectieuse de la muqueuse de la gorge. Sous leur influence, le processus inflammatoire est arrêté et le développement de micro-organismes pathogènes est empêché..
  • L'œdème de la gorge fait référence à des conditions pathologiques dont le développement contribue à l'apparition d'une asphyxie. Une assistance incorrecte ou intempestive entraîne une privation d'oxygène des organes internes avec une autre issue fatale.

    Par conséquent, avec la manifestation de symptômes primaires, vous ne devez pas vous soigner vous-même, mais vous devez immédiatement appeler une ambulance.

    Pourquoi la gorge est-elle enflée: que faire? Comment et comment soulager l'enflure

    Ce que c'est? Quels sont les symptômes?

    Un gonflement sévère de la gorge muqueuse est une réaction tissulaire locale à une infection, une blessure ou l'ingestion d'allergènes. Sous l'influence de facteurs provoquants, le travail des glandes augmente, des cellules telles que les lymphocytes, les monocytes, les neutrophiles ou les phagocytes se précipitent vers le foyer pathologique. Ils sont conçus pour lutter contre les agents infectieux et les allergènes.
    L'infiltration muqueuse exsudative (œdème) peut être à la fois inflammatoire et non inflammatoire, selon la cause de la pathologie. Dans tous les cas, la paroi du pharynx, le larynx augmente en taille, devient lâche et hyperémique.

    Avec le développement d'une telle condition, une personne peut se plaindre de:

    • voix rauque ou sa disparition;
    • mal de gorge au repos, en avalant de la nourriture, des liquides, en parlant;
    • une sensation de chatouillement ou de grumeaux dans la région;
    • étouffement;
    • sifflement lors de l'inhalation, essoufflement, crise d'asthme.

    En plus d'une sensation de gonflement dans la gorge, le patient peut ressentir périodiquement des éclats d'oreilles, des étourdissements; se plaindre de toux et de maux de tête fréquents.

    En cas de gonflement soudain, un essoufflement sévère apparaît, la peau devient bleuâtre, une personne se saisit la gorge ou tente de prendre une position forcée. Cela est dû à l'augmentation de l'hypoxie aiguë.

    Complications possibles

    L'œdème laryngé peut entraîner des complications telles que:

    • L'œdème laryngé peut être causé à la fois par une inflammation et des lésions tissulaires
      sténose des voies respiratoires;
    • asphyxie suivie de la mort du patient;
    • la privation d'oxygène, qui affecte l'état de tous les tissus, organes et systèmes du corps;
    • hypertrophie du muscle cardiaque;
    • augmentation de la perméabilité des vaisseaux sanguins.

    La gravité des conséquences de l'œdème de la gorge dépend de la cause profonde, de la négligence du processus pathologique.

    Pourquoi la gorge gonfle: raisons

    Conditionnellement, les causes du gonflement de la membrane muqueuse du larynx ou du pharynx chez un adulte et un enfant sont divisées en infectieuses et non infectieuses.

    Les premiers comprennent:

    • maux de gorge viraux et bactériens;
    • laryngite sténosante aiguë;
    • rougeole, grippe, scarlatine, typhus;
    • pharyngite aiguë ou chronique, amygdalite, diphtérie;
    • exacerbation de l'infection tuberculeuse, mononucléose infectieuse;
    • abcès, phlegmon de l'espace périopharyngé.


    À quoi cela ressemble-t-il
    Les facteurs non infectieux dans le développement d'un état pathologique sont:

    • réactions allergiques (angio-œdème de Quincke, allergie au tabagisme, médicaments);
    • dommages mécaniques au larynx à la suite de l'ingestion d'objets étrangers, d'aliments rugueux, après une intervention chirurgicale, d'une intubation trachéale;
    • brûlures de la membrane muqueuse dues à l'utilisation de liquides excessivement chauds, de nourriture, d'ingestion d'alcalis, d'acides;
    • néoplasmes du pharynx et du larynx, dans le cou, exposition aux rayonnements de ces zones;
    • écoulement perturbé de la lymphe dans le contexte de la pathologie des vaisseaux sanguins, du cœur;
    • maladie rénale sévère, inflammation du cartilage du larynx.

    Dans certains cas, une exsudation pathologique et un gonflement du nasopharynx sont possibles après le retrait de la dent de sagesse, sur fond d'inflammation des gencives et des arcades palatines. Source: nasmorkam.net

    Avec angine

    L'amygdalite aiguë, ou amygdalite, est une inflammation aiguë des amygdales palatines sur deux ou un côté. Plus souvent de nature virale ou bactérienne, moins souvent les champignons sont à l'origine de l'infection.

    Lors de l'examen de la cavité buccale, l'attention est attirée sur la gorge enflée rouge, les amygdales hypertrophiées avec épanchement ou fleur à leur surface.

    Avec l'angine de poitrine, le patient se plaindra qu'il est douloureux d'avaler, de manger et de boire. La maladie est caractérisée par une température corporelle élevée, des frissons.

    Avec une amygdalite virale ou fongique, une couche épaisse blanche ou des éruptions cutanées vésiculeuses apparaissent souvent sur les amygdales, accompagnées de douleurs intenses. Cette infection peut se poursuivre sans fièvre..

    Avec laryngite

    La laryngite aiguë est caractérisée par une inflammation virale du larynx qui se développe rapidement. La maladie survient le plus souvent chez les jeunes enfants (en raison des caractéristiques anatomiques de la structure de la sous-muqueuse et des cordes vocales) et se déroule dans le contexte d'une température corporelle normale.

    La pathologie est basée sur un œdème ligamentaire, qui peut évoluer rapidement et menacer la vie du patient. Dans le contexte de la maladie, une toux sèche et rugueuse apparaît déjà le premier jour (elle est également appelée "aboiement"), forte enrouement.

    Si une sténose du larynx se développe, la respiration est difficile, la peau devient pâle, une cyanose périorale apparaît (bleu autour de la bouche).

    La complication la plus dangereuse de la laryngite est l'asphyxie à la suite d'un spasme soudain de la glotte. Cette condition nécessite une attention médicale urgente..

    Avec un rhume

    Avec ARVI, la membrane muqueuse du nasopharynx et du larynx est également souvent affectée. Lors de l'examen de la cavité buccale, des arcades palatines hyperémiques et des amygdales, une granularité de la paroi pharyngée postérieure est trouvée. Les infections respiratoires virales comprennent souvent une forte fièvre, une congestion nasale et une toux.

    En règle générale, des sensations douloureuses apparaissent lors de la déglutition et de la toux. L'infection non compliquée n'est traitée que de manière symptomatique, sans médicaments antiviraux ou antibactériens.

    Avec pharyngite

    La pharyngite aiguë ou chronique (code CIM-10 pour adultes - J02) signifie inflammation et gonflement du fond de la gorge. Fondamentalement, la maladie survient dans le contexte d'infections virales, bactériennes ou fongiques.

    Les principaux symptômes de la pathologie:

    • douleur aiguë dans la gorge, qui est la plus prononcée le matin;
    • inconfort en avalant de la salive ou de la nourriture;
    • rougeur de la paroi pharyngée postérieure, apparition de follicules hypertrophiés dessus.

    En outre, le patient se plaindra d'avoir mal à la gorge, la température corporelle augmente jusqu'à subfébrile, dans les cas plus graves - nombres fébriles (au-dessus de 38,1 ℃).

    Avec angioedème

    L'œdème de Quincke (selon l'auteur - œdème de Quincke) peut souvent être localisé précisément dans la couche sous-muqueuse du larynx ou de l'oropharynx. Cette condition fait référence à des réactions d'hypersensibilité immédiate et nécessite une intervention médicale rapide..

    Une réaction allergique peut survenir en réponse à la prise de médicaments (pastilles, sprays), à la consommation d'aliments (fruits de mer, agrumes, confiserie). Une condition dangereuse se développe parfois à partir de cigarettes, d'inhalation de pollen, de poils d'animaux, après l'alcool.

    • connexion avec un allergène potentiel;
    • le développement rapide de l'œdème, éventuellement dans le contexte d'éruptions cutanées;
    • l'apparition d'étouffement, la pâleur de la peau, l'enrouement de la voix;
    • une augmentation de la taille de la langue, son engourdissement;
    • si aucune aide n'est fournie, perte de conscience et asphyxie.


    En raison du fait que l'espace entre les parois du larynx s'est rétréci, une personne subit un manque aigu d'oxygène; il lui devient difficile de respirer.
    Parfois, un œdème de la gorge réactif apparaît après une intervention chirurgicale dans cette zone ou une exposition prolongée à une sonde endotrachéale, sous respirateur.

    Les raisons

    L'apparition de poches dans le pharynx n'est pas accidentelle. C'est le signe qu'il y a des problèmes dans le corps. L'œdème laryngé est causé par:

    • avaler des objets étrangers;
    • brûlures chimiques;
    • blessure mécanique;
    • compression des vaisseaux du cou, dans lesquels la circulation sanguine est altérée;
    • blessures pendant la chirurgie;
    • manger des aliments chauds qui brûlent les tissus;
    • radiothérapie dans la région du cou;
    • Examens aux rayons X;
    • inflammation des vaisseaux lymphatiques;
    • développement de néoplasmes.

    Lorsque la gorge gonfle, la cause peut être une inflammation, des réactions allergiques, une exacerbation d'infections chroniques. Un gonflement survient lors du diagnostic:

    • maladies du foie, des reins;
    • pathologies du système cardiovasculaire;
    • inflammation du ligament de la gorge;
    • dysfonctionnements du cartilage aryténoïde;
    • inflammation des amygdales;
    • laryngite œdémateuse;
    • pharyngite;
    • scarlatine;
    • rougeole;
    • typhoïde;
    • grippe;
    • maux de gorge;
    • ARVI.

    Chez les adultes

    Le gonflement de la gorge à l'âge adulte peut avoir des causes spécifiques. Cela inclut les maladies et les facteurs provoquants:

    • complication des infections - syphilis, tuberculose;
    • inflammation purulente du pharynx, racine de la langue;
    • brûlures chimiques au travail;
    • travailler à l'air froid;
    • maladies bactériennes - abcès occipital, diphtérie;
    • infections aiguës - typhoïde, scarlatine;
    • processus inflammatoires dans l'œsophage, la glande thyroïde;
    • pathologie des ganglions lymphatiques cervicaux;
    • les allergies;
    • l'abus d'alcool;
    • fumeur.
    • Médecine pour les maux de gorge pour adultes et enfants
    • Malavit - mode d'emploi, indications, posologies pour enfants et adultes, analogues et prix
    • Mal de gorge chez un enfant et un adulte - symptômes et méthodes de traitement

    Dans l'enfance

    Lorsque la gorge d'un enfant est enflée, la cause doit être recherchée dans les caractéristiques structurelles du corps. Chez les enfants, les voies respiratoires sont étroites et les muscles d'inhalation et d'expiration sont faibles, tandis que la membrane muqueuse lâche a tendance à œdème. Il existe des maladies qui surviennent avec l'apparition d'un tel symptôme:

    • épiglottite - inflammation de l'épiglotte qui limite les voies respiratoires;
    • laryngospasme - une contraction réflexe des muscles du larynx qui ferme la glotte.

    Les maladies qui provoquent une pathologie comprennent:

    • diphtérie - une infection bactérienne qui affecte les voies respiratoires;
    • croup - inflammation aiguë du larynx;
    • allergie causée par des irritants ménagers, médicinaux et alimentaires;
    • abcès rétropharyngé - inflammation purulente de la cellulose en tant que complication des lésions bactériennes du système respiratoire;
    • amygdalite aiguë - amygdalite - une maladie infectieuse aux conséquences graves;
    • inflammation des végétations adénoïdes - prolifération du tissu conjonctif lymphoïde dans le nasopharynx.

    Gorge enflée avec allergies: que faire?

    Lorsque l'inflammation allergique n'est pas une maladie soudaine et potentiellement mortelle, le gonflement de la gorge peut être soulagé à la maison.

    Par exemple, en cas de rhume des foins, des gouttes nasales vasoconstricteurs (soulagent l'inflammation du nasopharynx) et des stéroïdes topiques sont souvent utilisés.

    Si un enfant ou un adulte souffre constamment d'obstruction bronchique fréquente, le traitement consiste en l'utilisation d'hormones stéroïdes inhalées (budésonide, flixotide) et de bronchodilatateurs.

    Lorsque les symptômes indiquent une augmentation du gonflement, il est important d'utiliser des médicaments à action rapide:

    • Dexaméthasone ou prednisolone par voie intramusculaire, intraveineuse;
    • préparations de théophylline (Euphyllin) pour une administration intraveineuse lente;
    • adrénaline sous-cutanée;
    • bronchodilatateurs par inhalation sous forme de sprays (Salbutamol, Fénotérol).

    Les médicaments énumérés aident à soulager rapidement le gonflement allergique de la gorge, à prévenir les complications.

    Quand voir un médecin?

    En cas de plaintes caractéristiques, vous devez venir consulter un médecin et, dans un état grave, appeler une équipe d'ambulances. Seul un spécialiste connaît les signes de quelle maladie peut provoquer une telle affection..

    Symptômes qui doivent alerter le patient ou ses proches:

    • aggravation de la toux paroxystique la nuit ou le jour;
    • enrouement prononcé de la voix ou sa disparition complète;
    • l'apparition d'essoufflement, une respiration superficielle fréquente;
    • acceptation par le patient d'une position forcée, serrant la gorge avec les mains, ouverture silencieuse de la bouche, comme si une personne "avale" l'air avec avidité;
    • peau bleue, perte de conscience.

    Les signes répertoriés indiquent le développement d'une urgence..

    Il est nécessaire d'appeler les soins médicaux d'urgence pour un enfant s'il a un essoufflement, une voix rauque, une rétraction des espaces intercostaux pendant la respiration, une léthargie sévère, en cas de refus de manger et de boire.

    En quoi l'angio-œdème diffère-t-il de l'urticaire?

    L'œdème angioneurotique et l'urticaire sont le résultat du même processus pathologique, ils sont donc similaires à certains égards:

    • Souvent, les deux manifestations cliniques coexistent et se chevauchent: l'urticaire s'accompagne d'œdème de Quincke dans 40 à 85% des cas, tandis que l'angio-œdème peut survenir sans urticaire dans seulement 10% des cas..
    • L'urticaire est moins sévère car elle n'affecte que les couches superficielles de la peau. L'angio-œdème, en revanche, affecte les tissus sous-cutanés profonds.
    • L'urticaire se caractérise par l'apparition temporaire d'une réaction érythémateuse et prurigineuse dans des zones bien définies du derme (apparition de cloques plus ou moins rouges et en relief). Dans l'œdème de Quincke, en revanche, la peau conserve son aspect normal sans cloques. De plus, le gonflement peut se dérouler sans démangeaisons..

    Les principales différences entre l'urticaire et l'œdème de Quincke sont présentées dans le tableau suivant:

    FonctionnalitéAngioedèmeUrticaire
    Tissu impliquéHypoderme (couche sous-cutanée) et sous-muqueuse (sous le derme).Épiderme (couche cutanée externe) et derme (couche cutanée interne).
    Organes touchésPeau et muqueuses, en particulier les paupières, les lèvres et l'oropharynx.Cuir uniquement.
    DuréeTransitoire (24-96 heures).Transitoire (généralement

    Si un processus infectieux spécifique est suspecté, une réaction d'agglutination directe / indirecte, ELISA, PCR est prescrite. À l'aide de ces analyses, il est possible de détecter des fragments d'agents pathogènes, des anticorps dirigés contre eux circulant dans le sang..

    Si une personne a des problèmes avec le système cardiovasculaire ou endocrinien, le plan d'examen comprendra: échocardiographie (échographie du cœur), électrocardiogramme, échographie des vaisseaux sanguins, profil lipidique, test sanguin biochimique pour les hormones, cholestérol, protéines totales et enzymes hépatiques.

    Facteurs de risque

    Il existe un certain nombre de conditions qui peuvent provoquer un gonflement du pharynx. Parmi elles, de nombreuses maladies, mais il existe également des facteurs étiologiques externes. Ceux-ci inclus:

    • risque professionnel - travail dans une pièce polluée par le gaz, à des températures élevées;
    • l'utilisation de produits chimiques agressifs sans équipement de protection;
    • charge sur la voix - cris fréquents;
    • cicatrices sur la membrane muqueuse à la suite d'un sclérome, de la tuberculose;
    • irritation à l'alcool éthylique inclus dans l'alcool.

    Les facteurs dus au développement de l'œdème comprennent:

    • fumée de tabac en fumant;
    • inhalation d'air froid;
    • pollution gazeuse de l'environnement;
    • avaler des objets étrangers;
    • boire des boissons froides;
    • blessure à la gorge lorsqu'elle est frappée, étranglée, blessée;
    • lésions internes du pharynx pendant la bronchoscopie, l'intubation trachéale, la biopsie endoscopique.

    Si la gorge de l'enfant est enflée et fait mal: que faire?

    Les enfants ont souvent des infections virales respiratoires, une laryngite aiguë, une amygdalite. En cas de gonflement, d'hyperémie et de douleur lors de la déglutition, il est recommandé de consulter un pédiatre, un spécialiste des maladies infectieuses ou un oto-rhino-laryngologiste (ORL) pour un plan d'examen et un traitement..

    En raison de certaines caractéristiques anatomiques chez les jeunes enfants, avec une lésion de la gorge et une inflammation de la muqueuse nasale, les oreilles sont bloquées. Par conséquent, avec les infections virales respiratoires aiguës, il est important d'utiliser des gouttes nasales vasoconstricteurs, d'irriguer la membrane muqueuse avec une solution saline.

    Les préparations antiseptiques locales pour la résorption (Grammidin, Lisobakt, Septefril) et le rinçage régulier avec un bouillon de camomille, une solution de furaciline ou de la soude peuvent soulager le gonflement de la gorge avec l'angine. Si l'infection est causée par des bactéries, un antibiotique (pénicillines, macrolides, céphalosporines) doit être instauré.

    Pour les allergies, des antihistaminiques et des hormones d'inhalation sont prescrits pour le traitement. Les enfants atteints d'œdème de Quincke sont hospitalisés sans faute dans le service pédiatrique, où on leur injecte des solutions de glucose-sel, des colloïdes et des hormones (Dexaméthasone, Prednisolone).

    Quand voir un médecin

    Le patient doit être alerté des plus petits symptômes du développement d'une allergie.

    . Si des problèmes respiratoires commencent, un gonflement et un essoufflement apparaissent.

    Il est nécessaire de prendre des antihistaminiques dès que possible et de soulager l'enflure avec des compresses froides. Ensuite, appelez immédiatement une ambulance pour fournir un traitement qualifié.

    Une personne sujette aux allergies doit surveiller attentivement son état de santé..

    L'armoire à pharmacie à domicile doit toujours contenir des antihistaminiques.

    pour vous donner les premiers soins. Deux fois par an, il est important de consulter un allergologue et de boire tous les médicaments prescrits pour la prophylaxie. Cela évitera la laryngite allergique..

    Gonflement de la gorge pendant la grossesse

    En cas d'apparition de poches et de douleurs chez la femme enceinte, les médecins sont confrontés à une question aiguë concernant la pharmacothérapie. Seul un petit nombre de médicaments sont autorisés pour les femmes enceintes.
    Spray Miramistin, gargarisme avec une solution de soude, des herbes anti-inflammatoires aide à soulager la douleur. Il est conseillé aux femmes de boire fréquemment des boissons chaudes, de sucer des pastilles régulières, de ne manger que des aliments chauds.

    Si une infection bactérienne est confirmée chez une femme enceinte, des antibiotiques du groupe des pénicillines ou des macrolides sont prescrits sans faute. Dans l'œdème laryngé allergique aigu, la perfusion et l'hormonothérapie, des antihistaminiques sont utilisés.

    Ce qui soulage le gonflement de la gorge: premiers soins à domicile

    Pour éliminer la douleur et le gonflement inflammatoire de l'oropharynx avec angor, ARVI, il est recommandé de dissoudre les antiseptiques locaux 3-4 fois par jour (Lisobakt, Strepsils, Doctor Mom, etc.), se gargariser. Les sprays ne sont pas interdits (Ingalipt, Tantum-Verde, Miramistin).

    Si vous avez besoin de soulager rapidement un œdème allergique, vous devez utiliser des antihistaminiques:

    • Zodak, Fenistil en gouttes (convient aux bébés);
    • Comprimés de Loratadin, Suprastin;
    • Claritin, Tavegil, Zyrtec.

    Si nécessaire, Suprastin ou Dexamethasone peut être injecté par voie intramusculaire à une dose spécifique à l'âge. Les symptômes de la laryngite aiguë sont éliminés par l'administration intramusculaire d'antihistaminiques, d'antispasmodiques, d'inhalations avec des hormones (hydrocortisone) ou des mélanges décongestionnants (à base d'éphédrine, d'adrénaline).

    Premiers secours

    Lorsque la lumière dans la gorge se rétrécit et que la personne commence à suffoquer, une ambulance doit être appelée. Jusqu'à l'arrivée des médecins, les premiers soins sont nécessaires. Il est nécessaire:

    • planter une personne;
    • desserrer les vêtements serrés;
    • abaissez vos pieds dans une bassine d'eau chaude ou mettez des pansements à la moutarde sur les muscles du mollet;
    • goutte à goutte dans le nez des gouttes qui contractent les vaisseaux sanguins;
    • faire l'irrigation du larynx avec une solution de chlorhydrate d'adrénaline à 0,1%;
    • limiter la consommation d'alcool;
    • donner des morceaux de glace à avaler;
    • si possible, administrer une injection intramusculaire de Tavegil, Diphenhydramine.

    Avec une réaction allergique

    Si le gonflement du larynx a déclenché l'action des allergènes, les premières actions de sauvetage ont des caractéristiques. Tout d'abord, vous devez appeler une ambulance et éliminer l'irritant. Actions suivantes:

    • fournir un accès à l'air frais;
    • mettre la victime;
    • retirez la ceinture, détachez le col, retirez les vêtements serrés;
    • donner des antihistaminiques à boire - Suprastin, Loratadin;
    • mettez une compresse avec de la glace sur votre gorge;
    • essuyez votre visage, votre corps avec de l'eau fraîche;
    • en cas d'arrêt cardiaque, faire un massage indirect.

    Traitement: que prendre?

    Pour soulager le gonflement de l'oropharynx, des médicaments, des rinçages, diverses inhalations et certains médicaments traditionnels peuvent être utilisés. [ads-pc-1] [ads-mob-1]

    Médicament

    Contre la douleur et l'œdème inflammatoire (sur fond d'amygdalite, de pharyngite), il est recommandé de prendre:

    • Pastilles (Septefril, Lisobakt, Grammidin, Decatilen, Neo-Angin, Septolete).
    • Pastilles antiseptiques et anti-inflammatoires (Strepsils, Doctor Mom, Anzibel, Trakhisan, Geksoral). Ils peuvent être utilisés pendant et après un rhume..
    • Sprays (à utiliser avec prudence dans la laryngite aiguë): Ingalipt, Gevalex, Yoks, Derinat, Maxikold, Novosept, Miramistin, Hexoral spray, Chlorophyllipt, Rotokan.
    • Antihistaminiques (Fenistil, Suprastin, Citrine, Claritin, Zodak).
    • Avec les infections bactériennes, un antibiotique correctement sélectionné soulagera le gonflement du pharynx.

    Le médicament n'est prescrit que par un médecin après examen, collecte des plaintes et conduite des recherches nécessaires.

    Solutions de rinçage

    Toutes les solutions antiseptiques connues à base de soude, de furaciline et d'herbes médicinales sont très efficaces contre les microbes. Dans le premier cas, une demi-cuillère à café doit être ajoutée à 200 ml d'eau et les procédures doivent être effectuées trois fois par jour..

    Pour préparer une solution de furaciline dans 250 ml d'eau tiède, ajoutez la poudre de deux comprimés du médicament. Rincer la gorge avec une solution prête à l'emploi 4 à 5 fois par jour pendant 2 à 4 minutes.

    Des solutions médicales prêtes à l'emploi sont également utilisées pour le rinçage: Chlorophyllipt, Tantum-Verde, Gevalex, Rotokan, Metrogyl.

    En savoir plus: Rotokan: mode d'emploi pour se gargariser. Commentaires. Comment diluer?

    Se gargariser avec Chlorophyllipt: instruction. Commentaires. Comment utiliser le produit?

    Inhalation

    L'administration par inhalation de médicaments est le plus souvent utilisée pour les affections allergiques, le syndrome obstructif. À cette fin, les médicaments suivants sont utilisés:

    • Pulmicort, flixotide, budésonide, hydrocortisone - hormones glucocorticostéroïdes qui réduisent la gravité de l'exsudation, inhibent la production de substances biologiquement actives.
    • Salbutamol, Ventolin - médicaments qui dilatent rapidement la glotte spasmodique, les bronches.

    Ces fonds sont injectés via un nébuliseur ou un surligneur pour bébé. Les procédures ne sont pas interdites à la maison à température corporelle normale. Il n'est pas recommandé de mettre une compresse sur le cou, la poitrine.

    Thérapie hospitalière

    La thérapie dans un hôpital est effectuée en utilisant des méthodes conservatrices et dans les cas graves de chirurgie.

    Le traitement conservateur est basé sur un traitement médicamenteux et un ensemble de procédures qui soulagent l'inflammation, le gonflement de la membrane muqueuse et rétablissent la respiration.

    Lors de l'élimination des poches, en fonction de l'étiologie de l'œdème, les types de médicaments suivants sont utilisés:

      Parmi les procédures physiothérapeutiques, il convient de souligner les inhalations d'adrénaline et d'hydrocortisone.

  • Antibactérien.
  • Corticostéroïdes.
  • Diurétique.
  • Sédatifs.
  • Tranquillisants.
  • Acide ascorbique, gluconate de Ca et solution de glucose à 5% par voie intraveineuse pour soutenir le corps.
  • Parmi les procédures physiothérapeutiques, il convient de souligner les inhalations d'adrénaline et d'hydrocortisone. En outre, en fonction de l'état du patient, des masques peuvent être utilisés..

    Si les méthodes de traitement conservateur sont inefficaces et que le gonflement de la gorge ne diminue pas, ou si l'intubation ou la trachéotomie progresse.

    La prévention

    Pour éviter un angio-œdème récurrent, le patient doit surveiller attentivement la prise de médicaments et d'aliments afin d'éviter la pénétration de substances interdites dans le corps. Dans ce cas, le médicament doit être convenu avec le médecin..

    Si la nature de l'angio-œdème est héréditaire, une personne souffrant d'une telle pathologie doit éviter de provoquer des facteurs:

    • les maladies virales;
    • stress;
    • blessures;
    • prendre des inhibiteurs de l'ECA;
    • prendre des médicaments hormonaux avec des œstrogènes.

    Pour cette catégorie de patients, les interventions dentaires et toute opération ne doivent être effectuées qu'après une préparation appropriée. Pour cela, le médecin prescrit un traitement préventif pendant la période de rémission..

    Premiers secours

    Avec un œdème laryngé, il existe un risque de décès du patient, associé à une suffocation ou une hypoxie du cerveau.

    Pour éviter que cela ne se produise, vous devez prendre les mesures suivantes:

      Même si les symptômes de l'œdème sont légers, vous devez contacter un établissement médical

    appeler une équipe d'ambulance;

    Même si les symptômes de l'œdème sont légers, vous devez contacter un établissement médical.

    Œdème laryngé: comment reconnaître et que faire

    L'œdème laryngé peut être dû à une inflammation affectant le pharynx ou le larynx.

    Tout le monde doit savoir ce qui constitue un gonflement de la gorge, les raisons pour lesquelles il se produit, comment traiter et prévenir un phénomène aussi désagréable afin d'éviter des conséquences désagréables.

    Causes d'occurrence

    Un symptôme similaire peut indiquer le développement chez une personne d'une certaine maladie telle que la laryngopharyngite, la tuberculose, la grippe, etc..

    Parfois, ce phénomène peut être observé chez les personnes après avoir subi un examen aux rayons X prescrit par un médecin..

    Les causes de l'œdème de la gorge peuvent être trouvées dans diverses maladies des organes et systèmes internes. Il peut se développer dans le contexte de pathologies rénales ou hépatiques, avec des maladies cardiovasculaires.

    De plus, l'œdème peut être déclenché par un processus allergique..

    Le gonflement de la membrane muqueuse de la gorge ne peut pas se produire par lui-même. Ce n'est qu'un symptôme d'une maladie grave..

    Par conséquent, un tel processus ne peut être négligé, car si la maladie commence à progresser, il est possible que le gonflement s'intensifie, bloque les voies respiratoires et étrangle la personne malade..

    De plus, le mal de gorge aura un caractère croissant..

    Le processus inflammatoire de la gorge peut être un symptôme de telles maladies:

    1. Laryngite phlegmoneuse ou œdémateuse.
    2. Abcès supraglottique.
    3. Suppuration de la racine de la langue.
    4. Toutes sortes de maladies infectieuses de la cavité buccale.
    5. Une gorge enflée est un symptôme intégral de diverses amygdalites..

    L'œdème laryngé peut être inflammatoire ou non inflammatoire. Dans le premier cas, ce processus s'accompagne de douleurs et d'inconfort intenses..

    La deuxième variante de l'œdème peut ne pas se manifester du tout, même si parfois une personne peut encore être douloureuse à avaler ou avoir des difficultés à respirer.

    Un type non inflammatoire d'œdème laryngé peut indiquer le développement de:

    1. Maladies du système cardiovasculaire.
    2. Maladie du rein.
    3. Toute pathologie hépatique.
    4. Réaction allergique à un médicament pharmacologique ou à un produit alimentaire.
    5. Troubles de la circulation sanguine dans la gorge dus à une hypertrophie des ganglions lymphatiques.

    En plus de la raison ci-dessus, un gonflement de la gorge peut être causé par des dommages mécaniques au larynx par tout objet étranger, des complications après des opérations chirurgicales dans le cou ou la gorge, la consommation d'aliments ou de boissons trop chauds.

    Variétés de gonflement de la gorge

    L'œdème du larynx est divisé en plusieurs types en fonction de la maladie qui l'a causé, en plus d'autres symptômes d'accompagnement:

    1. Œdème infectieux. C'est le type de pathologie le plus courant dans la pratique médicale. Dans ce cas, l'infection peut apparaître à la fois primaire et secondaire en raison du développement d'une autre maladie. Ce type de gonflement peut survenir avec une laryngite, une hypothermie, une panne de la voix, etc..
    2. La gorge est enflée en raison de dommages causés par un corps étranger. Les dommages peuvent résulter d'un impact mécanique, d'effets thermiques ou chimiques sur la membrane muqueuse, de diverses blessures et de blessures à la gorge. De plus, le nasopharynx est endommagé par la respiration de vapeur chaude, de gaz toxiques, etc..
    3. Œdème toxique.
    4. Œdème laryngé symptomatique. Se développe dans le contexte d'une sorte de maladie rénale, de maladie cardiaque, de tumeur et d'autres maladies.
    5. Œdème vasomoteur. Se produit comme un symptôme d'une réaction allergique.

    L'œdème de Quincke (angio-œdème) peut également être attribué au dernier point. Il s'agit d'un état pathologique du corps dans lequel non seulement la gorge gonfle, mais également d'autres parties du corps.

    Il a un taux de développement extrêmement rapide et est un symptôme assez grave d'allergies. Voici les principales causes de l'œdème de Quincke.

    1. Prendre des médicaments contenant de l'iode, de l'aspirine ou de la pénicilline.
    2. L'utilisation de médicaments contenant des vitamines B.
    3. Inhalation de pollen de diverses plantes.
    4. Manger des aliments contenant des émulsifiants ou des colorants.
    5. Libération d'histamine dans le corps.
    6. Exposition à toutes sortes de produits chimiques présents dans les cosmétiques, la peinture ou les produits chimiques ménagers.

    Un syndrome similaire peut survenir en raison du développement d'une maladie infectieuse. Ces maladies comprennent les pathologies du système endocrinien, la giardiase ou l'hépatite.

    Dans de rares cas, une personne peut avoir une prédisposition génétique à l'œdème de Quincke. Parfois, de fortes doses d'alcool peuvent déclencher la libération d'histamines, déclenchant ainsi ce type d'œdème..

    Symptômes et traitement

    De nombreuses personnes ne sont pas toujours capables de reconnaître un œdème laryngé, dont les symptômes ne sont pas si divers..

    Une telle ignorance est très dangereuse, il faut donc se rappeler que les principaux signes d'une telle maladie sont l'enrouement, la toux sèche, le visage bleu.

    Tout cela s'accompagne d'une respiration lourde, se développant en étouffement..

    Ce n'est que si tous les symptômes sont correctement analysés que l'œdème laryngé peut être guéri rapidement et efficacement.

    Le gonflement de la gorge est susceptible de s'accompagner d'un gonflement du palais mou, des amygdales et de la luette. Avec ce syndrome, le patient entend un sifflement thoracique caractéristique pendant la respiration.

    L'œdème de Quincke peut être accompagné d'un gonflement supplémentaire des mains, du visage, des lèvres, des doigts et d'autres parties du corps.

    Si un œdème du larynx est suspecté, le traitement doit commencer par un appel d'ambulance. Cela doit être fait le plus tôt possible, avant que le patient ne commence à souffrir d'étouffement.

    Il existe des recommandations médicales sur la marche à suivre en cas de gonflement de la gorge avant l'arrivée de l'équipe médicale. Il est nécessaire de prendre un certain nombre d'actions qui peuvent soulager l'état du patient plutôt que de le traiter.

    Les premiers soins pour l'œdème laryngé consistent à déboutonner les vêtements d'une personne malade, à enlever une écharpe, une cravate ou tout autre objet pouvant interférer avec la circulation de l'air.

    Si la condition est causée par une réaction allergique, il est nécessaire d'arrêter de toute urgence l'ingestion de l'allergène dans le corps du patient..

    Les allergies peuvent être facilement distinguées des autres causes car elles passent rarement sans écoulement nasal, rougeur des yeux ou des muqueuses..

    La personne doit être amenée à ses sens, puis placée dans un bain chaud ou, au moins, ses membres doivent être plongés dans un récipient d'eau tiède.

    Si vous ne pouvez pas compter sur une arrivée rapide de médecins et que la gorge du patient est déjà assez enflée, vous pouvez essayer d'enlever ou au moins d'atténuer ses manifestations en rinçant la bouche avec du chlorhydrate d'adrénaline..

    Un spray nasal puissant aidera également dans cette situation. Parfois, il ne reste plus qu'à soulager le gonflement du nasopharynx par injection intramusculaire d'un antihistaminique (tel que la suprastine ou la diphenhydramine).

    Avec de tels médicaments, vous devez être extrêmement prudent et prendre en compte le fait que les dosages chez les adultes et les enfants sont différents..

    Une réaction allergique causée par une piqûre d'insecte doit être traitée avec un traitement presque ultra-rapide, l'œdème du larynx dans ce cas entraîne très souvent des conséquences tragiques.

    Si la morsure est sur un bras ou une jambe, un garrot doit être appliqué dès que possible sur la zone juste au-dessus de la plaie.

    Pour décider correctement comment et comment soulager le gonflement de la gorge, vous devez d'abord rechercher la cause de son apparition.

    Le gonflement de la gorge peut être traité à la fois à domicile et à l'hôpital grâce à une combinaison des mesures thérapeutiques suivantes:

    1. Injections et inhalations de pénicilline.
    2. Garder votre cou au chaud.
    3. Application de bains de pieds chauds.
    4. Vous pouvez mettre des canettes, utiliser des emplâtres à la moutarde.
    5. Prenez de la nourriture finement moulue ou liquide.
    6. Avaler de la glace peut parfois aider.
    7. Introduction de solution de novocaïne sous la peau. Si la maladie persiste sans écoulement nasal, cette substance peut être administrée par le nez..
    8. Une solution intraveineuse de glucose peut également être efficace..

    Une gorge enflée est mieux prévenue que soulagée.

    Par conséquent, vous devez éviter tout contact avec des insectes dangereux, lire attentivement les contre-indications aux médicaments utilisés, traiter les maladies infectieuses en temps opportun, s'abstenir de plats contenant des émulsifiants et des colorants.