Principal

Pituitaire

La puberté chez les filles - comment savoir quand elle a commencé et que faire ensuite?

La puberté, ou puberté, survient chez les filles âgées de 8 à 13 ans, plus ou moins 1 an. La première période survient généralement 2 ans après son apparition.

Ce qui se passe pendant la puberté?

Pendant la puberté, le système reproducteur de la fille change de manière à la préparer à la naissance d'un enfant. Ce processus se déroule en plusieurs étapes:

  1. Les glandes mammaires de la fille commencent à grossir. Ce processus peut prendre jusqu'à 5 ans pour que le sein atteigne sa taille et sa forme finales. Par conséquent, un adolescent ne devrait pas s'inquiéter si le buste actuel ne correspond pas à l'apparence idéale présentée..
  2. Les poils commencent à pousser dans les aisselles et les zones pubiennes.
  3. À ce moment, une croissance très rapide du corps se produit, la deuxième plus rapide après la période de vie du sein..
  4. La forme du corps change. Le poids augmente, de petits dépôts graisseux apparaissent sur les cuisses et l'abdomen. Pendant cette période, il est nocif de suivre un régime hypocalorique..
  5. L'odeur de la peau change, une augmentation de la transpiration apparaît dans les aisselles.
  6. L'acné survient sur le visage, la poitrine, le dos.
  7. Un écoulement vaginal apparaît ou change.
  8. Les adolescents ressentent des changements d'émotions et de sensations sexuelles.
  9. La ménarche se produit - la première menstruation, un cycle menstruel régulier s'améliore (lisez sur cette période importante dans la vie de la fille par le lien).

Formes et stades de la puberté

Combien de temps dure la puberté pour les filles?

Sa durée normale est de 2 à 4 ans. Chaque fille a un taux de développement individuel, de sorte que tout le moment de l'apparition et la durée de la puberté peuvent être décalés d'un an ou même plus..

Les signes de l'apparition de la puberté sont l'élargissement des seins et la croissance des poils dans la région pubienne. Certaines filles développent d'abord les glandes mammaires, mais il n'y a pas d'autres manifestations visibles de la puberté. Dans d'autres, la croissance secondaire des poils apparaît plus tôt et le sein se développe plus tard. C'est un processus normal. Un retard dans l'un des symptômes ne signifie pas nécessairement qu'il y a des changements pathologiques dans le corps de la fille..

La puberté prématurée est souvent un sous-ensemble de la norme. Cependant, les parents devraient consulter un médecin si les poils pubiens d'une fille commencent à apparaître entre 7 et 8 ans..

Dans certains cas, la puberté est retardée. Cela peut être dû à une maladie ou, par exemple, à l'obsession de l'adolescent pour les régimes hypocaloriques et la malnutrition. Un médecin doit être consulté si une fille n'a pas d'augmentation mammaire à l'âge de 14 ans. L'absence de menstruation 5 ans après le début de la croissance mammaire est également un signe défavorable.

En savoir plus sur la façon dont le développement sexuel retardé chez les filles se manifeste dans notre article séparé..

Puberté précoce

Cela commence par augmenter la taille des mains et des pieds. Dans le même temps, un "bourgeon mammaire" commence à se former - un petit nœud de tissu sous l'aréole du mamelon. Cela peut être un peu douloureux, doux ou assez dense, et un développement asymétrique est possible. Ce processus prend environ 6 mois et est contrôlé par les œstrogènes..

Après le développement initial des glandes mammaires, des pertes vaginales apparaissent. Ils ont une acidité élevée et peuvent provoquer une irritation de la peau génitale et une inflammation - vulvovaginite (vous pouvez en savoir plus sur les particularités de l'évolution et du traitement de la maladie chez les femmes, les adolescents et les enfants ici). Par conséquent, il est important d'enseigner à la fille les règles d'hygiène personnelle, de commencer à utiliser des protège-slips et, en cas d'érythème fessier ou d'irritation, d'utiliser des crèmes au panthénol ou à l'oxyde de zinc..

Deuxième puberté

Comprend la croissance active des poils dans la région pubienne. Après cela, les signes d'irritation cutanée provoqués par un écoulement à un âge précoce disparaissent. Parallèlement à la croissance des poils pubiens, l'acné peut survenir.

L'acné est un compagnon commun de la puberté.

Une croissance rapide se produit, ainsi qu'un changement des traits du visage. Dans les six mois suivant le début de la deuxième étape de la puberté, les filles grandissent de 5 à 7 cm et leur poids peut augmenter de 4 à 5 kg pendant la même période. Puis la menstruation commence. Ce processus se produit généralement lorsqu'un adolescent atteint l'âge de 11 ans..

Quand ça se termine?

On pense que la puberté prend fin au moment où la menstruation commence. Cependant, après cela, la fille continuera à grandir. Au cours des 2 prochaines années, elle ajoutera environ 5 à 10 cm de hauteur.La longueur du corps atteinte sera presque définitive, dans les années à venir, la croissance pourrait ne pas augmenter autant. Les glandes mammaires continuent de se développer jusqu'à l'âge de 18 ans.

Changements hormonaux

Chez les filles, les caractéristiques de l'évolution de la puberté sont causées par les hormones circulant dans le sang..

Le mécanisme principal qui déclenche la production de facteur de libération de gonadotrophine dans l'hypothalamus n'est toujours pas clair. Quel que soit le mécanisme, ce processus est progressif. Ceci est mis en évidence par la concentration lentement croissante d'hormones gonadotropes et d'œstrogènes sur plusieurs années..

Sous l'influence de ce facteur, d'abord pendant le sommeil, puis à d'autres moments de la journée, la synthèse de l'hormone lutéinisante est activée. Plus tard, à partir d'environ 10-11 ans, l'hormone folliculo-stimulante commence à être libérée. L'activité de ces deux substances est égalisée tout au long de l'année. Après le début des règles, la sécrétion d'hormones gonadotropes devient cyclique..

L'hypophyse, en plus des gonadotrophines, pendant la puberté sécrète également une petite quantité de prolactine, une hormone qui affecte le développement des glandes mammaires..

La synthèse des hormones stéroïdes - androgènes - est renforcée par les glandes surrénales. Chez les filles, leur concentration augmente à partir de 6-7 ans, mais n'a pas d'effet significatif sur le développement sexuel.

Une augmentation du taux d'hormones gonadotropes dans le plasma entraîne une stimulation des ovaires, en conséquence, ces organes commencent à synthétiser de l'estradiol, une hormone sexuelle féminine. Il est responsable du développement des caractères sexuels secondaires - la croissance des glandes mammaires, la redistribution de la graisse, etc. Les ovaires augmentent de volume de 0,5 cm 3 à 4 cm 3.

Sous l'influence de l'estradiol, l'utérus se développe également. Si chez les petites filles, il a la forme d'une larme, le cou fait jusqu'à 2/3 de la longueur de l'organe entier, alors pendant la puberté, il prend la forme d'une poire et son corps augmente de taille relativement plus que le cou.

Les fluctuations ondulantes du niveau d'hormone folliculo-stimulante et les changements qui l'accompagnent dans la quantité d'œstrogène n'atteignent pas au début la concentration requise pour l'ovulation. Cependant, l'endomètre dans l'utérus est plus sensible et des processus préparatoires s'y déroulent pour le changement de prolifération et de régression. Lorsque la quantité d'hormones atteint un certain niveau maximal, la ménarche se produit. À ce stade, l'utérus est déjà complètement prêt pour les changements cycliques..

Changements émotionnels

La psychologie de la puberté est associée à une variété d'expériences émotionnelles. Il vaut mieux que la fille ait une relation de confiance avec sa mère, qui peut répondre aux questions qui se posent..

Les principaux changements de l'état émotionnel:

  • Instabilité émotionnelle

La fille éprouve de nombreuses émotions, elle a beaucoup de pensées et d'idées. Elle peut se sentir gênée et mal à l'aise, surtout lorsqu'elle a affaire à des garçons. Elle est aussi facilement contrariée et offensée, tout d'abord, envers sa famille et ses amis. Des caprices, des larmes déraisonnables et un rire une minute plus tard est un état normal pour un adolescent. Faites attention à l'humeur dépressive et à la tristesse si elles durent plus d'une semaine..

  • Fatigue constante

L'enfant peut se fatiguer rapidement ou avoir constamment faim. La puberté est une période de croissance très rapide, vous avez donc besoin d'au moins 9 heures de sommeil par jour. Il devrait manger une variété d'aliments sains. Ce sont des pains de grains entiers, du riz, des légumes, des produits laitiers, de la viande et du poisson. Manger de cette façon aidera votre adolescent à se sentir plus actif et réduira l'instabilité émotionnelle. Il vaut mieux abandonner les bonbons, les chips et les produits de restauration rapide. Ils sont non seulement capables de provoquer de l'acné, mais aussi de provoquer un excès de poids - un véritable «fléau» de la fille moderne.

  • Insatisfaction avec votre apparence

Les adolescents se sentent souvent mal à l'aise face à leur apparence, ils sont gênés par les changements en cours. En se comparant à ses amis, la fille voit une différence dans leur développement. Cependant, vous devez comprendre que la période de puberté est différente pour tout le monde, de telles différences sont donc normales et les changements corporels conduiront éventuellement à la formation d'une figure féminine..

  • Changements de relation

La relation de la fille avec sa famille est en train de changer. Elle préfère passer du temps avec des amis plutôt qu'avec des parents. Parfois, elle a le sentiment que ses parents ne veulent pas connaître ses expériences. C'est une réaction psychologique normale. En fait, les parents doivent être prêts à aider subtilement une fille qui grandit, lui donner l'assurance qu'elle peut toujours compter sur eux..

Formation du cycle menstruel

Les menstruations peuvent commencer à tout moment de la puberté, mais elles surviennent généralement après que le corps a subi les changements énumérés ci-dessus, c'est-à-dire que des caractères sexuels secondaires se sont formés. Voici quelques faits que vous devez savoir sur votre cycle menstruel:

  • Il est impossible de connaître à l'avance le premier jour de la ménarche. Elle survient généralement environ 2 ans après le début du développement mammaire. La première période menstruelle peut apparaître sous forme de quelques gouttes de sang ou être suffisamment abondante. Avant que cela ne commence, des crampes dans le bas-ventre peuvent déranger, mais ce n'est pas un signe obligatoire.
  • Parfois, une adolescente s'inquiète du syndrome prémenstruel. Il s'agit d'un complexe de changements physiques, émotionnels et mentaux qui dure plusieurs jours avant le début des règles, y compris le premier. L'enfant peut se plaindre de nausées ou de maux de tête, pleurer souvent et des ballonnements ou un gonflement peuvent apparaître. Dans les premiers jours de la menstruation, des douleurs dans le bas-ventre sont souvent présentes, parfois assez sévères. Si cette condition apparaît constamment après le début du cycle menstruel, vous devez contacter un gynécologue pédiatrique pour éviter les troubles hormonaux.
  • Dans les premiers mois, le cycle est souvent irrégulier. Parfois, vos règles ne commencent pas tous les mois. Il peut même y avoir des pauses de plusieurs mois entre eux. C'est normal, mais pour le contrôle, vous devez immédiatement démarrer un calendrier «menstruel» spécial. Si le cycle ne revient pas à la normale dans l'année, vous devriez consulter un médecin.
  • Pendant vos règles, il est plus pratique d'utiliser des tampons que des tampons. Si vos règles commencent de façon inattendue et irrégulière, vous devez toujours avoir un produit d'hygiène de rechange avec vous. Ils doivent être changés au moins toutes les 4 heures. Si une fille utilise des tampons hygiéniques, ils doivent être retirés la nuit pour éviter une complication grave - le syndrome de choc toxique..
  • La grossesse peut survenir après la première période menstruelle avec des rapports sexuels non protégés. Cela peut arriver même avec un cycle irrégulier. L'ovulation survient généralement 6 à 9 mois seulement après le début des règles, mais il est impossible de prédire le premier cycle ovulatoire. Ne contournez pas ces questions et, si nécessaire, conseillez doucement à votre fille d'utiliser des préservatifs.
  • Après le début de la menstruation, les glandes mammaires acquièrent une forme arrondie. À ce stade, vous pouvez déjà utiliser un petit soutien-gorge afin de ne pas serrer, mais déjà soutenir la poitrine en formation.

Dans l'article précédent, nous avons déjà parlé de la façon dont le cycle menstruel est établi chez les adolescentes, de ce qui est considéré comme la norme et de ce qu'est une violation? Lisez notre revue pour plus de détails..

Modifications des organes et des systèmes pendant la puberté

Sous l'influence des hormones, des changements se produisent non seulement dans le système reproducteur, mais également dans d'autres organes. Ceci est parfois associé à certains symptômes qui dérangent l'enfant et les parents. En conséquence, ils sont traités pendant longtemps et sans succès; avec le temps, tous ces changements physiologiques disparaissent d'eux-mêmes. Bien sûr, si vous avez des doutes sur la santé d'un enfant, vous devez le montrer à un médecin. Cependant, il convient de connaître certains des signes caractéristiques de la période de puberté chez les filles..

  • Le système cardiovasculaire

La croissance rapide des os et des muscles dépasse l'augmentation du cœur et du lit vasculaire. Par conséquent, pour l'approvisionnement normal en sang du corps en croissance, le cœur bat plus souvent. De nombreuses filles ont tendance à abaisser leur tension artérielle. Dans le contexte d'un rythme cardiaque rapide, le débit cardiaque diminue. Sous l'action d'éventuelles influences pathologiques (stress, être dans une pièce étouffante, fatigue), cela peut provoquer des évanouissements. Un seul cas de ce type n'est pas dangereux, mais si des évanouissements surviennent régulièrement, il est nécessaire de montrer l'enfant à un médecin.

Le système digestif d'un adolescent est très actif. Par conséquent, des spasmes musculaires, des douleurs abdominales récurrentes, une tendance à perdre des selles et des nausées sont possibles. Il est nécessaire d'établir une bonne nutrition régulière pour la fille et de surveiller son poids. À cet âge, la perte de poids et le surpoids sont dangereux..

Parfois, les filles se plaignent d'être essoufflées. Cela est dû au besoin accru du corps en oxygène. Par conséquent, l'enfant doit être dans un endroit ventilé, plus à l'air frais. L'asthme bronchique à ce moment survient rarement pour la première fois, mais s'il y a des crises de toux sèche, vous devriez consulter un pneumologue.

  • Système nerveux

Le cerveau et les nerfs périphériques sont déjà bien formés. Par conséquent, il est nécessaire de faire attention à tout signe de problème - maux de tête, crampes, étourdissements, engourdissements ou picotements dans les membres. Il ne devrait pas y avoir de tels signes pendant le cours normal de la puberté.

Syndrome hypothalamique

L'un des troubles courants est le syndrome hypothalamique de la puberté. Il s'agit d'une condition associée à une altération de la sécrétion du facteur de libération par l'hypothalamus, qui déclenche l'ensemble de l'axe hormonal "hypophyse - ovaires - utérus". Les raisons de cette pathologie ont été peu étudiées, mais on sait qu'elle survient souvent chez les filles dont les parents ont des maladies endocriniennes (obésité, diabète). L'augmentation du stress physique ou émotionnel, des régimes alimentaires, de la suralimentation, des habitudes de sommeil inappropriées et d'autres troubles d'un mode de vie sain peuvent devenir un facteur de provocation. La maladie survient plus souvent chez les adolescents qui, dans la petite enfance, ont subi un traumatisme à la naissance, une encéphalopathie et d'autres conditions pouvant affecter négativement le développement du système nerveux.

Le syndrome hypothalamique est moins fréquent chez les filles que chez les garçons. Il se développe après la fin de la puberté, 2-3 ans après le début des règles. Ses manifestations sont associées à une sécrétion excessive de gonadotrophines, d'androgènes, de gestagènes, ainsi qu'à une quantité relativement faible d'œstrogènes..

Les principaux symptômes de la pathologie:

  • augmentation du poids corporel et croissance accélérée;
  • Palpitations cardiaques;
  • sensation de chaleur, transpiration;
  • croissance des poils du visage;
  • mal de crâne;
  • une augmentation de la température corporelle sans raison apparente;
  • troubles émotionnels - changements de comportement alimentaire, apathie, léthargie, somnolence.

Le syndrome hypothalamique chez les adolescents n'a pas de critères diagnostiques clairs et son existence n'est pas reconnue par tous les médecins. Habituellement, les filles reçoivent un traitement, y compris une alimentation équilibrée, des sédatifs et des hormones, des agents réparateurs.

Anomalies de la puberté

La puberté prématurée est diagnostiquée avec des poils pubiens ou une augmentation mammaire chez les filles de 7 ans. Dans ce cas, un examen approfondi de l'enfant est nécessaire pour identifier les maladies suivantes:

  • tumeurs cérébrales;
  • Neurofibromatose de Recklinghausen;
  • hypothyroïdie;
  • Hyperplasie surrénale congénitale;
  • hyperinsulinisme.

La puberté retardée est considérée comme un cas d'absence d'élargissement des glandes mammaires à l'âge de 13 ans, ou si la ménarche n'apparaît pas dans les 3 ans suivant le début de la formation des glandes mammaires. Si les règles ne surviennent pas à l'âge de 16 ans, on parle d'aménorrhée primaire..

Dans ces cas, il est nécessaire d'exclure ces maladies et affections:

  • trouble de l'alimentation (anorexie);
  • activité physique excessive (faire du sport);
  • changements ovariens polykystiques;
  • agénésie ou infection du vagin.

Plus la maladie est identifiée tôt, plus son traitement est efficace. À l'avenir, ces filles ont plus de chances d'avoir une grossesse normale et un respect externe des normes acceptées de la figure féminine..

Le traitement de la puberté tardive ou prématurée est individualisé. Il est nommé par un gynécologue pédiatrique après la consultation obligatoire d'un endocrinologue. Un régime doux, un bon sommeil, l'absence d'émotions négatives et une alimentation saine sont recommandés. Si nécessaire, des médicaments hormonaux sont prescrits. Si la cause de changements dans les défauts anatomiques des organes génitaux (par exemple, avec atrésie vaginale), la meilleure méthode de traitement est chirurgicale.

Filles de la puberté

La puberté chez les filles commence et se termine plus tôt que chez les garçons (respectivement 10-15 ans et 12-19 ans). Parallèlement à l'accélération du taux de développement physique général (accélération) dans le monde moderne, il y a un ralentissement du taux de puberté. Et tout de même, la puberté et la capacité d'avoir des enfants se développent beaucoup plus tôt que les capacités mentales et matérielles d'élever et de subvenir aux besoins de votre enfant. C'est le principal danger du début précoce de l'activité sexuelle: dans le manque de préparation psychologique et mentale de l'adolescent, son analphabétisme, le manque d'indépendance, incl. et matériel. Par conséquent, il n'y a pas de conditions générales recommandées pour le début optimal de l'activité sexuelle: tout dépend du degré de maturité psychologique d'une personne, de sa responsabilité, de son alphabétisation. Par conséquent, la puberté ne signifie que ce qu'elle signifie, et en aucun cas qu'une personne est devenue adulte, ou qu'elle peut avoir des enfants, ou qu'elle a finalement grandi et peut prendre de l'alcool et des drogues, car ils ne peuvent plus lui faire de mal. La puberté signifie seulement la fin de l'enfance et l'entrée dans une nouvelle période de la vie - la jeunesse.

Caractéristiques sexuelles primaires: sont pondues pendant la période prénatale, sont disponibles chez un nouveau-né, dépendent du sexe génétique. Ceux-ci incluent les organes génitaux externes et internes. Avoir une personne tout au long de la vie.

Caractères sexuels secondaires: apparaissent pendant la puberté, disparaissent après la ménopause. Dépend des niveaux hormonaux. Ceux-ci comprennent: la croissance des poils du pubis et des aisselles, chez les hommes - le visage, la poitrine, les jambes, etc.; glandes mammaires développées; changements dans le squelette, la forme du corps, la distribution des tissus adipeux et musculaire; changements de voix; différences de caractère, de tempérament, de caractéristiques psychologiques et mentales; menstruation chez les filles et éjaculation chez les garçons; capacité sexuelle.

Dans l'enfance et la vieillesse, une personne n'a que des caractéristiques sexuelles primaires soutenues par un niveau minimum d'hormones sexuelles surrénales.

1. Accélérer la croissance

Avant la puberté (puberté), il y a une forte poussée de croissance (taux de croissance d'environ 10 cm par an). Chez les filles, cela commence plus tôt, les taux sont moins prononcés et se terminent plus tôt. Par conséquent, les filles dépassent d'abord les jeunes hommes qui ne sont pas encore arrivés à la puberté, puis elles cessent de grandir pour toujours, et les jeunes hommes les laissent loin derrière. Différents os se développent à des rythmes différents, d'où le changement des proportions corporelles, de l'angularité: les mains et les pieds, les os du crâne facial (allongement du visage) se développent plus vite, et au dernier tour le tronc. Par conséquent, les adolescents semblent minces, avec de longs bras et jambes maladroits, avec un visage de cheval..

Parallèlement à la croissance du squelette, la croissance et le développement des muscles se produisent. La fonction est toujours en retard par rapport à la structure qui en est responsable, la croissance musculaire ne suit pas la croissance du squelette (bras de bâton), et la croissance des terminaisons nerveuses et des vaisseaux sanguins ne suit pas la croissance musculaire, d'où le manque de coordination des mouvements, la maladresse des adolescents.

Le moindre degré de développement musculaire chez les filles ne signifie pas qu'elles n'ont pas besoin de muscles forts. Il y a certains muscles dont une femme a besoin en premier lieu - ce sont les muscles abdominaux, le plancher pelvien et les muscles pectoraux, qui donnent la forme de la poitrine et de l'abdomen et aident à l'activité sexuelle et à l'accouchement..

2. Telarche - maturation et croissance des glandes mammaires

Commence à 10 ans, avec une croissance accélérée. L'avant-dernier stade de développement des glandes mammaires est atteint à l'âge de 16 ans et le dernier - lors de l'alimentation du bébé. Par conséquent, ne vous inquiétez pas de la taille insuffisante de la glande - elle continue de croître. Les petits seins immatures ne nécessitent pas de soutien-gorge, bien au contraire. En aucun cas, un soutien-gorge ne doit serrer, frotter, interférer ou, en général, se faire sentir. Un soutien-gorge n'est pas un signe de féminité, vous n'avez donc pas besoin de le porter sans en avoir besoin.

La croissance mammaire commence par la croissance du mamelon et de l'aréole. La couleur du mamelon peut aller du rose clair au brun foncé, elle ne dépend que de la quantité totale de pigment dans le corps (couleur de la peau, des cheveux, des yeux) et rien d'autre, n'affecte pas la fonction ou la sensibilité de la glande.

Des cheveux foncés peuvent apparaître autour du mamelon. S'ils sont célibataires, il s'agit d'une variante de la norme (en particulier chez les femmes de l'est et du sud aux cheveux et à la peau foncés). Si leur nombre commence à déranger, il est préférable de consulter un gynécologue-endocrinologue, surtout si cela s'accompagne de la croissance des cheveux sur le visage, l'abdomen, les hanches.

Les veines peuvent apparaître sous la peau de la poitrine, en particulier chez les filles à la peau claire - c'est la norme.

Avant vos règles, vos seins peuvent gonfler et faire mal. En fonction de la gravité de ces symptômes, vous pouvez choisir les moyens de les atténuer. Dans les cas bénins, vous pouvez faire des infusions à base de plantes, des vitamines; dans les cas plus sévères, accompagnés d'autres plaintes de syndrome prémenstruel, la consultation d'un gynécologue-endocrinologue est nécessaire.

3. Pubarche - croissance des poils pubiens

Commence à partir de 10-11 ans. La dernière étape est atteinte à l'âge de 15-16 ans. La couleur des cheveux, la raideur, la boucle dépendent uniquement des caractéristiques génétiques et n'affectent pas la fonction sexuelle.

Chez les filles, la croissance des poils pubiens se présente sous la forme d'un triangle avec une bordure supérieure horizontale claire. Les poils individuels allant au nombril ne disent rien, et une croissance notable des poils dans la ligne médiane de l'abdomen, s'approchant d'une forme de diamant, est une raison pour contacter un gynécologue-endocrinologue. La croissance des cheveux ne doit pas s'étendre loin dans l'intérieur des cuisses. Les hormones sexuelles féminines inhibent la prolifération des cheveux, tandis que les hormones sexuelles mâles stimulent.

À partir d'environ 13 ans, les poils commencent à pousser dans les aisselles et la face antérieure de la jambe. Chez les femmes modernes, en général, le niveau d'hormones sexuelles féminines est réduit et le niveau d'hormones sexuelles mâles est augmenté. Par conséquent, les poils des jambes ne sont plus une rareté, mais une variante de la norme. Cette croissance des cheveux ne doit pas s'étendre au dos et à l'intérieur des cuisses, sinon c'est le signe d'une augmentation du taux d'androgènes (hormones sexuelles mâles), en particulier en combinaison avec des cheveux sur la poitrine, l'abdomen, le visage.

Comment gérer l'augmentation de la croissance des cheveux?

Ne vous rasez jamais les jambes! Le rasage ne fait que rendre vos cheveux plus épais et plus durs (demandez aux hommes). Nous coupons, coupons, «rafraîchissons» spécialement les cheveux de la tête pour les rendre plus épais et pousser plus vite - le mécanisme est le même. De plus, le rasage s'accompagne de coupures qui font mal, s'enflamment, saignent et, surtout, les jambes rasées sont visibles à un kilomètre de distance. Même en hiver, ne vous autorisez pas cette procédure rapide et facile - en été, vous aurez les jambes rugueuses, bleues, avec des points noirs. Croyez-le ou non - regardez le menton d'une brune rasée de plus de 30 ans.

Les jambes ne peuvent être épilées. Dans le même temps, les cheveux sont complètement épilés, avec la racine, de sorte que le nouveau pousse plus lentement, chaque fois qu'il devient plus mince et plus léger. Cependant, c'est bien sûr beaucoup plus douloureux, plus long et plus cher que le rasage..

Les crèmes dépilatoires ont un effet de rasage en ce qu'elles ne dissolvent que la partie externe des cheveux sans affecter la racine. De plus, ils peuvent provoquer des brûlures chimiques ou des allergies. Le lendemain, le même chaume pousse.

Les épilateurs mécaniques extraient les poils par les racines. L'effet dure 1 à 2 semaines. La procédure est douloureuse et demande de la patience. Les bandes de cire font tout en même temps, en un seul passage.

La meilleure méthode d'épilation est l'épilation électrique ou au laser. Il s'agit d'une épilation irréversible. Il ne doit être effectué que dans des institutions hautement qualifiées, sinon vous pouvez gagner des cicatrices.

Il est souhaitable d'épiler uniquement les jambes! Les poils sous les aisselles et le long de la ligne du bikini ne doivent être rasés ou enlevés qu'avec une crème dépilatoire (en respectant soigneusement l'hygiène, car il existe un risque d'infection des glandes sudoripares, menaçant une intervention chirurgicale). Il est préférable de décolorer les poils du visage avec du peroxyde d'hydrogène ou de la cire dans un salon de beauté.

L'épilation n'est pas l'élimination de la cause de la chute des cheveux! Contactez votre gynécologue-endocrinologue, il existe des médicaments spéciaux, des antagonistes des androgènes. Ils réduisent la gravité de la pilosité, la peau grasse et le nombre d'acné. Ils ne peuvent être utilisés que selon les directives d'un médecin, car ils sont hormonaux.

4. Changements de peau

En raison de la croissance active du squelette, la peau n'a pas le temps de se développer et commence à s'étirer. Pour éviter les dommages, les fissures dans la peau étirée, les glandes sébacées commencent à travailler activement en sécrétant du lubrifiant. Ces glandes sont situées à la base des cheveux, de sorte que les cheveux deviennent également gras. La seule façon de gérer l'excès de sébum est une bonne hygiène. Les cheveux doivent être lavés tous les jours avec des shampooings spéciaux pour cheveux gras, adaptés à un usage fréquent. Les zones de formation accrue d'acné (glandes sébacées obstruées qui sont enflammées en raison d'une infection pénétrée) - dos, poitrine, cou - doivent être lavées avec du savon ou des produits de douche. Votre objectif est de dégraisser la peau, mais pas de la sécher complètement, car la peau sèche est bien pire qu'une peau grasse, des rides irréversibles se forment très rapidement dessus.

Le visage ne peut pas être lavé avec du savon. Il existe des lotions spéciales pour le lavage. L'essentiel est de surveiller votre peau. Pour la plupart, il est de type mixte: sur le front, le nez et le menton - gras, sur les joues - sec. Vous utiliserez différents produits de soin pour différentes zones de votre visage. La peau sèche nécessite des crèmes nourrissantes grasses, surtout avant de sortir, surtout en plein soleil ou en gel.

L'acné ne doit en aucun cas être évincée et généralement touchée avec vos mains! Vous poussez l'infection, qui est confinée à un endroit, profondément dans la peau, dans les vaisseaux sanguins. Le visage a un soi-disant. "triangle de la mort", il existe des veines qui communiquent avec les veines du cerveau. Si une infection les pénètre, une inflammation des membranes ou du cerveau lui-même peut se développer - méningo-encéphalite. De plus, en pressant l'acné, vous stimulez la multiplication des cellules du tissu conjonctif et la plaie est envahie par une cicatrice. La seule façon de se battre est la propreté. Ne touchez pas inutilement votre visage avec vos mains, n'utilisez pas de produits cosmétiques de mauvaise qualité, n'essayez pas de couvrir l'acné avec du fond de teint, car il obstruera encore plus les pores et provoquera plus d'inflammation. Lavez-vous le visage plus souvent, mangez moins d'aliments sucrés et gras, car ces produits stimulent la production de sébum.

Lors d'une poussée de croissance, la peau peut s'étirer tellement que des vergetures peuvent apparaître sur les cuisses, l'abdomen et les glandes mammaires - des rayures violettes qui deviennent blanches avec le temps. S'il y en a peu, c'est une variante de la norme..

5. Métabolisme des graisses

La forme du corps commence à devenir féminine: petite taille; jambes plus courtes par rapport au corps que chez les hommes; épaules arrondies étroites, hanches larges arrondies; glandes mammaires développées; grosses fesses; répartition caractéristique des graisses: abdomen, cuisses. En effet, le tissu musculaire chez les filles se développe beaucoup plus lentement et moins prononcé que chez les hommes, et le tissu adipeux, cible des hormones sexuelles, se développe sur les parties du corps où une protection maximale des organes internes est nécessaire (chez les hommes, cette protection est assurée par les muscles, les femmes des muscles abdominaux forts rendraient difficile le port d'un bébé). La suralimentation, une faible activité physique, un mode de vie sédentaire, la passion pour les sucreries, conduit à une violation du métabolisme des graisses et, par conséquent, à une violation de la puberté, car l'échange d'œstrogènes et la synthèse des androgènes se produisent dans le tissu adipeux.

6. Ménarche - l'apparition de la première menstruation

Âge 12-15 ans. Les écarts par rapport à cet intervalle, en particulier les plus forts, sont la raison pour laquelle il faut contacter un gynécologue.

Avec le début de la puberté, la fille commence à grandir activement et à mûrir les organes génitaux externes et internes sous l'influence d'hormones sécrétées par les glandes endocrines. Les glandes sexuelles obéissent à la glande endocrine régulatrice - la glande pituitaire, située dans le cerveau. La synthèse des hormones hypophysaires conduit à l'apparition de signes externes de puberté. L'hormone de croissance affecte la croissance et l'ossification du cartilage; L'ACTH stimule les glandes surrénales, dont les hormones (y compris les androgènes) sont responsables de la croissance des poils dans le pubis et les aisselles, des changements métaboliques et de l'adaptation à une situation stressante. La prolactine stimule la maturation et la croissance des glandes mammaires. Les hormones gonadotropes favorisent la croissance et la maturation des glandes sexuelles - les gonades.

Dans l'ovaire, les hormones sexuelles féminines, les œstrogènes, commencent à être synthétisées. Les organes cibles des œstrogènes sont tous les tissus et organes. Tout d'abord, la croissance et le développement des organes génitaux externes et internes (organes génitaux) se produisent. La muqueuse vaginale mûrit, se plie, son épithélium commence à se décoller, une petite quantité de sécrétions muqueuses apparaît - c'est la norme. Si vous changez leur couleur, leur consistance, leur odeur, vous devez contacter un gynécologue sans hésitation. Presque toutes les femmes ont une sorte d'infections chroniques des voies génitales, qui se transmettent par des moyens ménagers (à travers les serviettes, le savon, dans la piscine, les toilettes, etc.). À un stade précoce, ils sont tous guéris, à un stade chronique - presque jamais! Évitez les infections chroniques!

Les organes génitaux externes et internes se développent, atteignent la taille correspondant à l'état adulte. La membrane muqueuse de l'utérus commence à subir des changements cycliques, car la libération d'hormones de la glande pituitaire et, par conséquent, des ovaires, se produit de manière cyclique. C'est la principale différence entre le fonctionnement des systèmes reproducteurs chez l'homme et la femme: chez l'homme, tout se passe constamment, tout au long de la vie, et chez la femme - de manière cyclique, avec un début et une fin brusques de l'activité des glandes sexuelles. La durée du cycle menstruel établi est de 21 à 35 jours. Le cycle s'établit, au maximum, un an après la ménarche. La durée des règles est de 3 à 7 jours, le volume de sang perdu est de 30 à 50 ml (pas plus de 80 ml). Faites attention à ces chiffres, un écart par rapport à eux, en règle générale, signifie une sorte de dysfonctionnement du système reproducteur et nécessite un appel à un gynécologue.

Au début du cycle, la FSH est libérée de l'hypophyse, provoquant la maturation des ovocytes dans l'ovaire. Les follicules en croissance libèrent des œstrogènes. En 5 jours, le follicule dominant est sélectionné, le meilleur de tout ce qui est entré en croissance. Le reste meurt, il pousse jusqu'à atteindre un diamètre de 20 mm. Ce follicule synthétise le niveau maximal d'oestrogène. Ils affectent la glande pituitaire, provoquant une diminution de la FSH et une libération de LH. Sous l'influence de la LH, l'ovulation se produit - rupture de la membrane folliculaire et libération de l'ovocyte dans la cavité abdominale, où il est capturé par la trompe de Fallope. Dans la trompe de Fallope, l'ovocyte se transforme en ovule. La fécondation peut se produire ici. Si cela ne se produit pas, l'ovule passe par la cavité utérine et sort dans l'environnement externe par le vagin. A cette époque, la muqueuse de l'utérus se préparait à recevoir l'ovule fécondé et à assurer le développement de l'embryon. Cela était dû à l'action d'une hormone spéciale, la progestérone, sécrétée par le corps jaune - la glande restant après l'ovulation. Le développement du corps jaune est assuré par la LH de l'hypophyse. C'est la progestérone - le brouhaha de la grossesse - qui provoque des changements dans tout le corps, la préparant à la grossesse. Avec son manque, le soi-disant. syndrome prémenstruel: gonflement des glandes mammaires, rétention d'eau, œdème, changements de poids, humeur, attention, douleur dans le bas de l'abdomen. À la fin du cycle, 14 jours après l'ovulation, le niveau de toutes les hormones hypophysaires diminue fortement, le corps jaune s'atrophie, le niveau de progestérone et d'œstrogènes diminue, un fond hormonal minimum avec une prédominance d'androgènes (acné, changements d'humeur) se forme, ce qui est insuffisant pour maintenir la muqueuse utérine envahie pendant adoption d'embryons. La membrane muqueuse est rejetée et sort avec l'œuf - menstruation. La FSH est libérée immédiatement et un nouveau cycle commence - la croissance de nouveaux follicules et le choix du dominant.

Un cycle menstruel régulier signifie qu'une fille est physiquement prête pour la grossesse. Avec la ménarche, il faut penser à la contraception en cas de rapport sexuel, car vous pouvez tomber enceinte même avec un cycle instable et irrégulier, n'importe lequel de ses jours.

Pour commencer la menstruation, vous avez besoin du soi-disant. poids corporel critique (au moins 50 kg) et un certain pourcentage (au moins 35) de la masse de tissu adipeux par rapport au poids corporel total (dépôt d'œstrogènes). Par conséquent, les filles qui s'épuisent avec un régime risquent de perdre ou de perturber gravement leur fonction reproductrice..

La menstruation est généralement indolore ou modérément douloureuse. Chez les filles, elles peuvent être très douloureuses en raison d'une petite ouverture de l'hymen, ce qui interfère avec la libération du flux menstruel (parfois cette ouverture peut être totalement absente, puis des douleurs cycliques apparaissent, qui augmentent de cycle en cycle en raison de l'accumulation de sang, sans décharge. Cette condition nécessite une dissection. hymen). La douleur peut être causée par l'immaturité générale du corps, la petite taille des organes génitaux, des niveaux hormonaux insuffisants, des caractéristiques psychologiques, une inflammation concomitante, de fortes contractions musculaires des parois de l'utérus. Selon la cause, le no-shpa ou le besalol, les bougies à la belladone, les coussins chauffants, les bains chauds (antispasmodiques) peuvent soulager la douleur; l'aspirine, l'indométacine, le métindol ou le cétonal (anti-inflammatoire); agents hormonaux. Il est préférable que le médecin prescrive le remède, en précisant en même temps la cause de la douleur de la menstruation.

Normalement, une petite quantité de sang est perdue pendant la menstruation, ce qui est même utile, car le sang est constamment renouvelé, ce qui stimule le système immunitaire. Avec une perte de sang accrue, un stress nerveux et physique élevé, une nutrition insuffisante, une hypovitaminose, une perte progressive de fer se produit. La fille pâlit, elle a des cernes bleus sous les yeux, une faiblesse et une fatigue sévères. Ce sont des signes d'anémie, qui est présent chez presque toutes les femmes, et en particulier chez les jeunes femmes. Il est nécessaire de prendre une multivitamine à haute teneur en fer.

Les mesures d'hygiène pendant la menstruation sont les mêmes que d'habitude. La routine quotidienne ne doit pas changer. Tout est permis. Si la douleur ou la profusion interfère avec les performances normales, vous devez consulter un médecin.

Les filles peuvent utiliser des tampons. Le trou dans l'hymen est généralement suffisant pour qu'un petit tampon passe à travers. Le tampon ne doit pas rester dans le vagin plus de 4 heures. Les tampons ne doivent pas être laissés pendant la nuit. Le tampon doit être changé plus tôt s'il est trempé plus rapidement. Choisissez le plus petit tampon approprié (si 4 heures après le retrait, le tampon est semi-sec, la taille la plus petite vous convient). Il est préférable de combiner un tampon et une serviette, et de n'utiliser qu'une serviette la nuit ou lorsque vous n'êtes pas dehors. Utilisez des marques connues, méfiez-vous des contrefaçons!

Une femme doit tenir un calendrier menstruel, en y notant les caractéristiques de l'écoulement, leur durée et leur abondance. Ces calendriers aident le gynécologue à poser un diagnostic lors de l'application.

La métamorphose est le principal critère de la santé reproductive. Observez-vous! Ne cachez pas l'incompréhensible, ne pensez pas qu'une déviation disparaîtra d'elle-même - cela ne se produit pas. Il y a un gynécologue pédiatrique qui s'occupe des vierges. N'écoutez pas les conseils de vos amis, ne vous fiez pas aux brochures bon marché! Seul un gynécologue qualifié peut aider une femme avec l'aide d'elle-même!

7. La puberté s'accompagne d'une augmentation de l'activité sexuelle, qui est fournie par les androgènes. Chez les filles, cela s'exprime dans une moindre mesure et plus tard que chez les garçons, mais plus tard chez les femmes, la sexualité est beaucoup plus développée. En relation avec ce problème, la fille a besoin de connaissances! Tout ce qui ne nuit pas à la santé est possible. La seule chose qu'il vaut mieux attendre maintenant, c'est la vie sexuelle..

La transformation d'une fille en fille: le développement sexuel d'une fille - écrit le gynécologue

Le développement sexuel des filles est une question très difficile et délicate, qui doit être discutée très attentivement avec l'enfant. Aujourd'hui, nous allons parler de la façon de le faire correctement, sans phrases abstruses ni silences indésirables..

"Un âge difficile

Le moment est enfin venu où vous êtes confronté à un âge merveilleux, quoique difficile..

Si vous êtes une mère, il vous est difficile de réaliser que votre bébé vieillit et maintenant les pensées dans sa tête peuvent devenir du jour au lendemain des papillons d'un noir multicolore ou brillant. À cet âge, la fille de ma mère essaie de défendre son personnage, pensant qu'elle va tout faire..

En attendant, elle n'a pas le temps de suivre les changements dans son corps, qui la dérangent sans aucun doute. Et vous, en tant que personne la plus proche, avez la responsabilité de dire, d'aider, de diriger dans la bonne direction toute l'énergie qui recouvre votre enfant.

Si vous êtes une jeune femme, vous vous êtes déjà posé de nombreuses questions sur tout ce qui touche à la vie adulte d'une femme. Mais ces questions auraient pu être reportées plus tôt, car c'était loin, peut-être pas très intéressant, n'a rien à voir avec la vie quand tu étais une fille insouciante.

Commençons par les changements chez la fille. C'est chez la fille, car la restructuration ne commence pas lorsque des caractères sexuels secondaires apparaissent, mais bien plus tôt. En moyenne, la puberté dure de 10 à 12 ans. Pendant ce temps, la fille change sensiblement devant les autres..

La prépubère est une période qui commence à 7 - 8 ans et se termine avec l'arrivée de la première menstruation. Habituellement, cela (menstruation) survient 1 à 3 ans après l'apparition des caractères sexuels secondaires. Dès le plus jeune âge, vous pouvez remarquer des changements dans le corps de l'enfant. Les hormones commencent leur activité, mais pas de manière cyclique. Mais les hormones sont libérées tout le temps. À cet égard, la transformation d'une fille en fille se produit.

Signes de puberté chez les filles

Les premiers changements ont lieu dans le corps de la fille - les hanches sont arrondies, les os pelviens commencent à se développer. Les glandes mammaires apparaissent. Vous pouvez déjà voir les zones de pilosité sur le pubis et dans les aisselles.

Tous ces signes peuvent se développer de manière incohérente. Passons maintenant à chaque symptôme et aux pathologies qui lui sont associées. Il y a plusieurs étapes dans le développement des caractères sexuels secondaires..

Quelques années avant le début de la première menstruation, une forte augmentation de la fille est observée. Vraisemblablement, cela se produit 2 à 3 ans avant le début des règles.

À ce moment, les pics de croissance peuvent atteindre jusqu'à 10 centimètres par an..

Souvent pendant cette période, l'enfant est maladroit, car les os ne poussent pas uniformément, au début les mains et les pieds deviennent plus gros, puis les os tubulaires et seulement ensuite le tronc.

Une maladresse dans les mouvements peut également être observée, cela est dû au fait que les fibres nerveuses et les muscles ne suivent pas toujours la croissance des os squelettiques.

Couverture de la peau

La peau se développe en fonction du squelette et des muscles, pour cela la sécrétion des glandes est intensifiée afin d'avoir un bon étirement, à la suite de quoi l'adolescent souffre d'éruptions cutanées, qui en science sont appelées «acné», «acné» ou boutons. Les cheveux deviennent également plus gras à la racine, vous devez maintenant vous laver les cheveux plus souvent.

Seins (Mammae)

Telarche - développement de la glande mammaire. Habituellement, la croissance mammaire commence chez les filles entre 10 et 11 ans, 1,5 à 2 ans avant le début des règles. Selon l'OMS, l'apparition de signes de croissance mammaire après 8 ans est considérée comme la norme. Les mamelons deviennent sensibles, peuvent changer de couleur, en fonction de la quantité de pigment dans le corps.

Et il y a aussi une augmentation de la taille du mamelon lui-même. La croissance des cheveux est possible autour de l'aréole du mamelon - cela se produit chez les femmes d'origine orientale et caucasienne et n'est pas une pathologie. La couleur, la forme, la taille du sein dépendent de facteurs génétiques, de la quantité de tissu adipeux sous-cutané.

Il existe plusieurs degrés de développement mammaire:

  • Ma0 - la glande n'est pas développée, le mamelon n'est pas pigmenté;
  • Ma1 - le tissu glandulaire est palpable dans la zone de la limite de l'aréole, douloureux;
  • Ma2 - la glande mammaire est agrandie, le mamelon et l'aréole sont surélevés;
  • Ma3 - la glande mammaire prend la forme d'un cône dont la base est située entre les côtes III et VI. Le mamelon ne se détache pas séparément de l'aréole;
  • Ma4 - la glande a une forme hémisphérique, le mamelon est séparé de l'aréole et pigmenté.

La glande mammaire termine son développement et ne se maximise qu'après l'accouchement et l'alimentation. Et le stade final de développement de la glande mammaire est observé pendant environ 15 ans. La glande mammaire elle-même peut être douloureuse pendant la croissance et avant les menstruations..

La pousse des cheveux

Pubarche - la croissance des poils de la région pubienne - commence à 10 - 12 ans. La croissance des poils pubiens forme un triangle avec sa base sur la ligne abdominale inférieure. Des poils individuels sont possibles, montant jusqu'au nombril. Mais si la racine des cheveux couvre de manière dense toute la zone, formant un losange, vous devez contacter votre gynécologue-endocrinologue.

À l'âge de 13 à 15 ans, des cheveux apparaissent dans l'aisselle et les jambes. La raideur, la couleur et la forme des cheveux sont individuelles et dépendent de la prédisposition génétique.

Poils des aisselles:

  • Ax0 - pas de croissance des cheveux;
  • Ax1 - poils du corps avec des poils droits simples;
  • Ax2 - l'apparition de cheveux au milieu de l'aisselle;
  • Ax3 - pilosité de toute la région axillaire.

Croissance des poils pubiens:

  • Pb0 - pas de croissance des cheveux;
  • Pb1 - pilosité avec poils simples et droits;
  • Pb2 - l'apparence des cheveux au centre;
  • Pb3 - pilosité de toute la région pubienne le long de la ligne horizontale.

Menstruation

Menarche - le début du flux menstruel, la première menstruation. Cela se produit chez tout le monde à des âges différents et la ménarche dépend également de la génétique. En règle générale, le premier saignement survient entre 12 et 14 ans. Après le début de la première menstruation, la croissance de la fille ralentit, mais d'autres signes de puberté continuent de se développer.

Les règles de nombreuses filles ne sont pas cycliques au début. Pour certains, cela prend du temps - de six mois à deux ans. En cas de décharge non cyclique, à l'avenir, vous devez consulter un médecin.

Pendant la menstruation, les glandes mammaires peuvent être tendues, quelque peu douloureuses. En outre, de nombreuses filles et femmes au moment avant et pendant le saignement ont des douleurs douloureuses dans le bas de l'abdomen, certaines ont une gêne au niveau de l'estomac ou des intestins. Tout cela peut accompagner la mensis (menstruation) est normal.

Jusqu'aux jours critiques, l'humeur peut changer, le plus souvent la fille ressent de l'irritation, de la fatigue, des larmes. Mais tout cela passe pendant les premiers jours de la menstruation. Malgré l'irrégularité du cycle, une fille peut devenir enceinte, ce qui est important à transmettre à une personne immature..

Écarts par rapport à la norme

Comme chacun sait, là où il y a une norme, il y a une pathologie. Aujourd'hui, de plus en plus de cas sont observés comme le développement sexuel prématuré des filles (DPP). Et ici, il est important que la mère aborde attentivement les changements dans le corps de l'enfant..

Ils disent à propos de la PPR si l'âge de la fille elle-même à la manifestation des premiers caractères sexuels est de moins de 8 ans. À cet âge, un enfant ne peut pas toujours aborder adéquatement les innovations de son corps..

Types de PPR

La puberté prématurée chez les filles est divisée en plusieurs types..

1. Vrai type. Il se produit lorsque les glandes endocrines - l'hypothalamus et l'hypophyse - sont perturbées, ce qui, à son tour, stimule les ovaires.

  • forme complète. Lorsque tous les signes secondaires commencent à se développer avant l'âge de 7 à 8 ans, la croissance ralentit en fermant les zones de croissance dans les os, le flux menstruel apparaît;
  • formulaire incomplet. Ici, des signes secondaires apparaissent, mais les règles elles-mêmes surviennent beaucoup plus tard - à 10-11 ans.

2. Faux type. Il se caractérise par une perturbation de l'ovaire lui-même - une production désordonnée d'hormones se produit et, par conséquent, la séquence d'apparition des caractères sexuels secondaires est perturbée chez l'enfant. Et il y a des taches irrégulières, elles peuvent commencer sans le développement complet et la formation de la glande mammaire ou la croissance des cheveux.

3. Type héréditaire. En règle générale, si une fille a des femmes dans son pedigree (surtout s'il s'agit d'une mère) dont la maturation a commencé plus tôt que les dates désignées, l'enfant lui-même deviendra une fille plus tôt que ses pairs. Dans ce cas, la séquence d'apparition des caractères sexuels ne sera pas violée..

Raisons de la PPR

Les raisons de la puberté précoce d'une fille peuvent être:

  • kystes cérébraux;
  • infection bactérienne ou virale passée;
  • violation de la circulation sanguine dans le cerveau;
  • anomalies congénitales (hydroencéphalie);
  • exposition (forte exposition aux rayonnements);
  • empoisonnement avec des poisons (plomb);
  • conséquences d'une lésion cérébrale.

Développement sexuel retardé

Un autre problème pour les mères et leurs filles est le retard du développement sexuel des filles (DPD).

Signes de retard:

  • pas de début de menstruation avant l'âge de 16 ans;
  • manque de croissance suffisante des glandes mammaires jusqu'à 13 ans;
  • mauvaise pousse des cheveux à l'âge de 14 ans;
  • croissance insuffisante ou développement anormal des organes génitaux;
  • manque de respect de la taille et du poids pour l'âge.

Raisons du DPR

  1. Troubles congénitaux du cerveau.
  2. Kystes et tumeurs cérébrales.
  3. Empoisonnement avec des poisons.
  4. Hérédité.
  5. Exposition au corps par radiothérapie ou radiothérapie.
  6. Ablation des ovaires.
  7. Une forte activité physique.
  8. Stress sévère ou malnutrition (épuisement).
  9. Complications après infections bactériennes ou virales, etc..

Un autre moment important dans le développement d'une fille est de grandir et de devenir une fille, une femme de l'intérieur..

Éducation sexuelle pour les filles

Le développement sexuel des filles doit faire l’objet d’une attention particulière dès la naissance. Une fille de sa petite enfance devrait se sentir comme un maillon important dans la création du confort familial, car l'atmosphère dans la famille dépend d'elle. De plus, la grossesse, l'accouchement et les soins aux nouveau-nés attendent la fille à l'avenir..

L'enfant doit se préparer aux difficultés à venir et ce n'est pas mal quand les petits balancent leurs poupées dans leur poussette et commencent déjà à éprouver des sentiments maternels, un sens des responsabilités. Quand une fille essaie d'être comme sa mère et sait ce qui l'attend, elle apprécie tous les changements et n'a pas peur d'aller de l'avant..

Si l'on ne parle pas à la fille de la transformation d'une fille en fille, puis en femme, tous les changements dans son corps sont désagréables pour elle et l'apparition des règles lui fait généralement peur. Vous devez tout expliquer à votre princesse à mesure que vous grandissez, par étapes. Il est important qu'à côté de la fille il y ait un camarade plus âgé en la personne de sa mère, amie, tante, etc..

A l'adolescence, les adolescents ont parfois du mal à se comprendre, l'humeur peut changer radicalement, une sensation d'irritabilité, les larmes ne permettent pas de percevoir calmement les changements. En aucun cas vous ne devez ridiculiser, reprocher à un enfant pendant cette période.

En plus de la perception elle-même, il est nécessaire de transmettre à votre enfant des informations sur la possibilité de tomber enceinte et de contracter des infections lors de rapports sexuels. Vous devriez également lui parler de l'impact négatif d'une activité sexuelle précoce. Les adolescents de cet âge expérimentent souvent, y compris dans ce domaine, des actions violentes sont possibles.

Enseigner à l'enfant les règles d'hygiène personnelle, la pureté des relations sexuelles et leur protection, et parler de la fréquence de la douche pendant les règles - tout cela est la tâche d'un bon parent. Ayant mûri, l'enfant rencontre également de nouveaux états de son corps. Par exemple, le muguet se produit - une maladie assez courante qui doit être guérie à temps..

Souvent, un adolescent, ressentant ses imperfections, se replie sur lui-même et souffre pendant longtemps de symptômes pouvant apporter un inconfort sévère. Il convient de prêter attention à l'apparence de l'acné, il est important de dire à votre enfant comment y faire face correctement, car nous connaissons tous la tendance des enfants à tout extirper. Cela peut entraîner des conséquences désagréables: changements cutanés cicatriciels, empoisonnement du sang.

L'éducation sexuelle fait souvent l'objet de nombreux débats. Mais il y a certaines règles auxquelles il vaut mieux adhérer - elles vous permettront de passer à l'âge adulte le plus doucement possible et de garder la santé de la fille..

Il convient de prêter attention à la nutrition d'un adolescent, les filles elles-mêmes sautent souvent des repas exprès pour, comme il leur semble, être plus belles. La fille doit bien manger pour qu'il n'y ait pas de retard dans le développement des caractéristiques sexuelles et le début des règles.

La masturbation est très importante dans le développement de la sexualité. Il n'y a rien de malsain ou de honteux dans ce comportement. C'est ainsi que l'enfant apprend à se libérer du stress en fantasmant, en imaginant des actions imaginaires. Contrairement aux idées imposées par la Bible et l'éducation soviétique sur la masturbation comme quelque chose de sale et d'inacceptable pour une femme qui se respecte, aujourd'hui ses bienfaits sont prouvés, bien sûr, si vous n'allez pas "trop ​​loin".

Comme conclusion

Les principaux objectifs des parents, en particulier de la maman, pendant la puberté sont:

  • apprenez à une fille à s'accepter telle qu'elle est;
  • transférer toutes les connaissances concernant la technique des relations sexuelles, la contraception et les méthodes de protection contre les infections sexuellement transmissibles;
  • montrer tout le charme d'une femme, d'une mère, d'une épouse;
  • définir le cadre d'un comportement décent avec le sexe opposé;
  • enseigner comment faire face à certaines des affections associées au syndrome prémenstruel, au muguet, etc.
  • entourer l'enfant d'amour et d'attention, surtout lorsqu'il en a besoin.

Bien sûr, vous grandissez avec l'enfant. N'oubliez pas que l'enfant n'a jamais été adulte et vous, adultes, avez déjà vécu toutes les épreuves de cette période difficile. La façon dont votre enfant perçoit tout dépend davantage de vous..