Principal

Pituitaire

5 maladies de la glande thyroïde

5 maladies de la glande thyroïde

Sans cette petite glande endocrine, le corps ne pourrait pas fonctionner normalement. Lorsque la glande thyroïde est en bonne santé, vous ne vous souvenez même pas de son existence. Cela ne fait pas mal, vous ne pouvez pas le voir ou le sentir avec vos doigts. Par conséquent, lorsque des problèmes de santé apparaissent, il ne vous vient même pas à l'esprit que la glande thyroïde peut être la cause des maux. La glande thyroïde produit des hormones importantes pour le corps. Et son mauvais travail peut entraîner de graves problèmes..

Hyperthyroïdie

Il se trouve que la glande thyroïde produit trop d'hormone. En réponse, la glande pituitaire produit moins de son hormone thyrotropine (TSH). Cela signifie que la glande thyroïde fonctionne trop vite. Si la glande est saine, elle recevra ce signal et se calmera. Si l'interaction entre la glande thyroïde et l'hypophyse est perturbée, la concentration de TSH dans le sang diminue et les hormones thyroïdiennes continuent d'augmenter. Tu te sens mal. Vous êtes irrité, en sueur, vos mains tremblent et votre rythme cardiaque augmente. Vous avez des règles irrégulières et perdez du poids malgré une alimentation normale.

Analyses. Ces symptômes vous obligeront à consulter un thérapeute. Vous recevrez une référence pour une analyse qui montrera la concentration de thyrotropine et de deux hormones thyroïdiennes dans le sang: T4 et T3. Si les résultats sont supérieurs à la normale et que la concentration de TSH est inférieure à 0,1 mU / L, cela indique une hyperthyroïdie. Le thérapeute vous référera à un endocrinologue.

Traitement. Les symptômes désagréables de l'hyperthyroïdie disparaîtront lorsque vous commencerez à prendre le soi-disant. thyrostatiques. Ils ralentissent le travail de la glande. Il est nécessaire de faire une échographie. Le médecin pourra évaluer la position, la taille et la forme de la glande thyroïde et voir s'il y a des nœuds dessus. Si le traitement par thyréostatiques n'a pas fonctionné, de l'iode radioactif est utilisé. Le plus souvent, une dose suffit pour que la glande fonctionne normalement..

Régime. Vous êtes contre-indiqué dans les aliments contenant une grande quantité d'iode, ainsi que dans les médicaments et préparations vitaminées contenant de l'iode.

Mode de vie. Évitez les activités physiques intenses afin de ne pas exercer de stress supplémentaire sur le cœur. Il vaut mieux partir en vacances à la fin de la saison, quand il ne fait plus si chaud. Le bronzage et le bain sont contre-indiqués. Vous ne devez pas faire de procédures thermiques sur la région du cou, telles que des compresses et des inhalations. Le massage de la colonne cervicale est contre-indiqué.

Hypothyroïdie

Si la glande thyroïde produit trop peu d'hormones, des symptômes désagréables apparaissent. Vous grossissez, bien que vous mangez un peu, vous vous sentez fatigué, vous avez la peau sèche, les cheveux tombent et les ongles se cassent. Vous pouvez souffrir d'œdème, d'hypotension artérielle et de taux de cholestérol élevé. Mais la manifestation la plus désagréable de l'hypothyroïdie est les irrégularités menstruelles..

Analyses. Il est nécessaire de vérifier le niveau de l'hormone TSH. S'il est supérieur à 4,5 mU / L, cela indique une hypothyroïdie. Faites attention à vos niveaux d'hormones T3 et T4. Si vous avez cette condition, ce sera en dessous de la normale.

Traitement. Pour compenser le manque d'hormone thyroïdienne, il est nécessaire de prendre l'hormone en comprimés quotidiennement et une alimentation riche en cet élément. Pour que la glande thyroïde fonctionne correctement, elle doit recevoir 150 à 200 mcg d'iode par jour.

Régime. Un moyen efficace d'éliminer la carence en iode est de manger du poisson et des fruits de mer. Les algues et les varechs, ainsi que les kakis, les kiwis et autres fruits, sont de bonnes sources de cet élément..

Mode de vie. Tout type d'activité physique vous sera utile: marche, natation, vélo.

5 maladies de la glande thyroïde

Goitre toxique diffus (maladie de Graves)

Chez certaines personnes, la glande thyroïde ne fonctionne pas correctement car le corps produit des anticorps qui l'attaquent constamment, entraînant une inflammation chronique. Si, par conséquent, la glande thyroïde se développe et commence à produire des quantités excessives de l'hormone, vous souffrez de la maladie de Graves. Le goitre toxique diffus est caractérisé par les manifestations cliniques de l'hyperthyroïdie indiquées ci-dessus. À l'examen, une augmentation de la glande thyroïde est déterminée. Votre cou a un renflement caractéristique (goitre) et une exophtalmie (yeux exorbités).

Analyses. Votre médecin vous référera aux tests d'hormones thyroïdiennes et de TSH. Il est également nécessaire d'établir des anticorps thyroïdiens dans le sérum sanguin. Vous recevrez une référence pour une échographie. Si des nodules sont trouvés dans le goitre, l'endocrinologue vous référera à d'autres tests, comme une biopsie à l'aiguille fine ou une scintigraphie.

Traitement. Vous prendrez des thyrostatiques. Peut nécessiter un apport d'iode radioactif ou une intervention chirurgicale.

Régime. Aucune nourriture spéciale requise.

Mode de vie. Abandonnez les cigarettes, le café fort, le thé et l'activité physique intense.

Goitre nodulaire

La maladie thyroïdienne la plus courante en Russie est le goitre nodulaire. La cause de cette maladie est un apport insuffisant d'iode provenant des aliments dans le corps. Elle se caractérise par la présence d'un nœud (ou plusieurs) dans la glande thyroïde. Dans ce cas, la taille de la glande thyroïde peut sensiblement augmenter.

Analyses. La recherche principale est l'échographie. Si le médecin trouve une bosse, il vous référera pour une biopsie à l'aiguille fine. Il est toujours nécessaire si le diamètre du nœud est supérieur à 1 cm.Le médecin peut également vous référer pour une scintigraphie afin de déterminer la nature des nœuds et leur capacité à absorber l'iode..

Traitement. Le médecin doit évaluer les résultats de la biopsie obtenue. En l'absence de cellules malignes, l'endocrinologue sélectionnera une thérapie individuelle pour vous. Si les résultats de la cytologie sont mauvais, le patient est indiqué pour une intervention chirurgicale. N'ayez pas peur d'un diagnostic terrible: un traitement rapide contribue à un rétablissement complet tout en maintenant la capacité de travailler.

Régime. La prévention du développement du goitre nodulaire consiste en l'apport quotidien de sel iodé et de médicaments contenant de l'iode. La dose pour un adulte est de 200 mcg par jour.

Mode de vie. Un bon moyen de fournir de l'iode au corps est de passer des vacances à la mer en hiver comme en été. Une grande quantité de cet élément dans l'air reconstituera les réserves d'iode. Cependant, vous devez vous protéger des rayons directs du soleil - essayez de ne pas prendre le soleil.

Maladie de Hashimoto (thyroïdite auto-immune)

C'est une maladie génétique qui peut être héréditaire. Il consiste en la formation d'anticorps dans la glande thyroïde qui détruisent les cellules de la glande. Dans le même temps, ils réduisent l'efficacité de la glande, entraînant une hypothyroïdie. C'est une maladie chronique qui nécessite un traitement à vie..

Analyses. Il est nécessaire d'examiner le niveau d'hormones thyroïdiennes, l'hormone TSH et d'établir la présence d'anticorps dirigés contre la TPO et la TG. Vous devriez absolument avoir une échographie de la glande thyroïde.

Traitement. Vous devez prendre des hormones thyroïdiennes, contrôler la concentration de TSH dans le sang et le taux de cholestérol. Si des nodules de plus de 1 cm sont détectés, votre médecin vous référera pour une biopsie à l'aiguille fine.

Régime. Avec une TSH normale et aucun symptôme d'hypothyroïdie, aucun régime spécial n'est requis.

Mode de vie. Etre pro-actif. Marchez ou faites de l'exercice pendant au moins 30 minutes par jour. Vous devez être prudent avec les procédures cosmétiques - consultez toujours votre endocrinologue au préalable.

LES MALADIES DE LA GLANDE THYROÏDE chez les femmes, en particulier en âge de procréer, surviennent 5 à 7 fois plus souvent que chez les hommes. En règle générale, ces problèmes surviennent chez les personnes âgées de 30 à 50 ans, mais ils peuvent également être congénitaux. Selon l'OMS, environ 3% de la population mondiale souffre d'un dysfonctionnement thyroïdien..

IL EST IMPORTANT DE SAVOIR

Combien coûtent les tests?

Analyse du niveau de l'hormone TSH (thyrotropine) Vous donnez du sang, toujours à jeun et seulement jusqu'à 10 heures du matin. L'analyse est gratuite sur le lieu de résidence. Dans une clinique privée, le coût de l'analyse est d'env. 300 à 500 roubles.

Analyse du niveau d'hormones T3 et T4 (seules les fractions libres sont informatives). La triiodothyronine (T3) et la thyroxine (T4) sont déterminées sur la base d'un test sanguin. Avec référence - gratuit, dans un laboratoire privé - env. 300 à 500 roubles.

Échographie de la glande thyroïde. L'étude vous permet de vérifier l'état de la glande thyroïde, s'il y a des nœuds dessus. Sur recommandation d'un endocrinologue - gratuit, en clinique privée - à partir de 1000 roubles.

Biopsie à l'aiguille fine. Cette étude est nécessaire si le diamètre du nœud dépasse 1 cm.Avec une référence d'un endocrinologue - gratuitement, dans une clinique privée - à partir de 1000 roubles.

Scintigraphie. Sert à vérifier l'activité fonctionnelle des nœuds. Après la fin de l'étude, vous devez boire 1,5 litre d'eau et marcher pendant trois heures afin d'éliminer le radio-isotope avec l'urine dès que possible. Le coût approximatif est d'environ 300 roubles. Actuellement, cette méthode est peu utilisée..

Que pouvez-vous faire vous-même

L'hyperthyroïdie ne peut être guérie avec des herbes. Mais vous pouvez atténuer les manifestations désagréables de la maladie. Avec la transpiration, l'insomnie, l'augmentation du rythme cardiaque et l'anxiété, les sédatifs à base de plantes aideront. Disponible en pharmacie sans ordonnance.

Bosse sur la glande thyroïde

Beaucoup de gens oublient qu'ils ont un organe appelé la glande thyroïde. Et puis, avec surprise, lors du rendez-vous chez le médecin, ils apprennent qu'une sorte de maladie associée à la glande thyroïde est apparue.

C'est vraiment paradoxal, car, selon les statistiques, la maladie de cet organe est assez courante. Bien sûr, en fréquence, il est inférieur aux maladies du tractus gastro-intestinal ou du cœur.

L'un des signes les plus alarmants de la maladie pour les patients est l'apparition d'un sceau sur la glande thyroïde. Après tout, tout néoplasme est perçu comme une phrase.

Pour les personnes éloignées de la médecine, cela ne signifie qu'une chose: le cancer. Si le sceau qui apparaît peut vraiment constituer une menace pour la santé humaine ou si vous n'avez pas besoin de paniquer?

"Après la première consultation, le médecin a dit que si j'avais retardé d'un mois, l'irréparable aurait pu arriver..."

Nous essaierons de répondre à cette question extrêmement importante, qui tourmente tous ceux qui ont un tel sceau..

Rôle de la glande thyroïde

C'est la glande thyroïde qui est responsable de la synthèse des hormones les plus importantes. Vous connaissez sûrement une expression telle que la perturbation hormonale. C'est la cause de l'apparition de troubles de la glande thyroïde..

Le résultat d'un tel échec peut être l'apparition de nouvelles maladies. Tous sont assez dangereux. C'est pourquoi les médecins insistent sur la nécessité de diagnostics rapides. Après tout, une maladie détectée à un stade précoce est beaucoup mieux traitable..

Bosse sur la glande thyroïde

Quand il est nécessaire de subir un examen?

Les changements dans le fonctionnement de la glande thyroïde provoquent toujours non seulement des troubles au niveau moléculaire.

Il est également à noter qu'une personne commence à ressentir un inconfort évident dans la région de la glande thyroïde. De plus, certains symptômes apparaissent qui ne doivent en aucun cas être ignorés..

Les médecins insistent sur le fait que le patient doit subir un examen de la glande thyroïde sans échec si de tels symptômes commencent soudainement à apparaître:

  • même pendant un régime, une personne continue de prendre du poids activement;
  • la mémoire se détériore progressivement et la perception ralentit également;
  • les émotions deviennent assez difficiles à contrôler, parfois l'instabilité émotionnelle se manifeste de manière inadéquate;
  • une personne a une sensation constante de fatigue et de léthargie;
  • même un long sommeil ne fait pas disparaître la somnolence;
  • maux de tête persistants;
  • les femmes ont des irrégularités menstruelles.

En plus des signes ci-dessus, il y en a d'autres. Cependant, il est impossible de les diagnostiquer par vous-même. Cela ne peut être fait que par un médecin après avoir examiné les résultats des tests pertinents..

Quand aller à l'hôpital

Donc, vous avez un sceau et en même temps il est accompagné de l'un des signes ci-dessus, et la cause de son apparition n'est pas claire.

Vous avez sûrement commencé à paniquer, car vous avez déjà entendu dire que, très souvent, ces phoques se révèlent être des tumeurs cancéreuses. En effet, les tumeurs sont parfois malignes. Cependant, ce n'est pas encore une raison de s'inquiéter..

Premièrement, tous les phoques ne sont pas malins. Un grand pourcentage de ces tumeurs, lorsqu'elles sont examinées, se révèlent être des néoplasmes bénins..

Deuxièmement, une bosse sur la glande thyroïde peut être un symptôme concomitant de nombreuses maladies. Par exemple, il peut s'agir de nœuds folliculaires, de kystes ou de nœuds colloïdaux. Parfois, cela est également observé avec le développement du processus inflammatoire..

Vous pouvez soutenir que les néoplasmes bénins ne dérangent en aucune façon une personne. Cependant, ce n'est pas entièrement vrai. Ils ne sont complètement asymptomatiques que pendant un certain temps..

Mais lorsque le liquide accumulé dans le kyste ou la formation elle-même commence à faire pression sur les organes les plus proches, des symptômes désagréables apparaissent. Bien sûr, cela se produit lorsque la tumeur atteint une taille suffisamment grande..

Il ne faut pas oublier que la clinique doit être contactée immédiatement après avoir détecté des symptômes alarmants. N'oubliez pas que tout symptôme peut être ambigu. Mais cela ne signifie pas que vous ne devriez pas faire attention à lui..

S'il y a une sensation d'étouffement, de brûlure, cela signifie que la tumeur a atteint une taille importante et que vous ne pouvez pas vous passer de chirurgie. Le résultat le plus défavorable dans ce cas est la suppuration. Dans ce cas, il existe un risque élevé qu'un néoplasme bénin soit reclassé comme cancer..

Que faire?

Il est important de demander immédiatement de l'aide à la clinique. Après tout, seul un médecin peut prescrire le traitement approprié. De plus, avant de prescrire un traitement, le médecin doit effectuer de nombreuses recherches. Après tout, il faut d'abord confirmer le diagnostic, seulement après cela, il sera possible de commencer à construire un schéma de traitement.

Nous vous rappelons une fois de plus que l'automédication peut être extrêmement dangereuse. La seule chose que vous pouvez faire pour votre rétablissement rapide est de suivre toutes les prescriptions du médecin, grâce auxquelles le sceau sera éliminé.

De plus, vous devez essayer d'éviter les situations stressantes pendant le traitement et observer le régime de travail et de repos. Tout surmenage peut avoir des conséquences négatives..

Par conséquent, souvent pendant la période de traitement, le patient se voit prescrire des sédatifs spéciaux. Ils aident à contrôler l'état psycho-émotionnel du patient..

Quels aliments devraient être inclus dans le régime?

Souvent, lorsqu'un phoque est trouvé sur la glande thyroïde, le médecin prescrit un régime spécial afin que le nœud compacté cesse de croître.

Le menu est sélectionné individuellement. Cependant, il existe une liste de produits qui doivent être au menu pendant la période de traitement: sarrasin, cynorrhodons, canneberges, fruits de mer.

Bien sûr, dans certains cas, un apport supplémentaire d'un complexe vitamino-minéral peut être nécessaire. Cependant, dans cette affaire, vous devez faire entièrement confiance au médecin. S'il prescrit des médicaments supplémentaires, ils sont vraiment nécessaires..

Conclusion

Nous attirons à nouveau votre attention sur le fait que vous ne devez pas céder à la panique. Il est nécessaire de rester calme dans toutes les situations. Surtout jusqu'à ce que le médecin fasse un diagnostic précis..

En effet, il n'est pas toujours vrai qu'un sceau qui apparaît sur la glande thyroïde constitue un danger pour la vie du patient. La plupart de ces excroissances sont bénignes..

Combien coûte la guérison de la glande thyroïde

Lorsqu'il s'agit de prévenir les maladies, le médecin parle généralement d'une bonne nutrition, de l'exercice et d'un examen médical régulier..

Mais pour prévenir les maladies thyroïdiennes, il suffit de cuisiner tous les repas avec du sel iodé..

Selon les statistiques du ministère de la Santé, plus de 2% des Russes souffrent de maladies thyroïdiennes - soit près de 3 millions de personnes. Toutes ces maladies sont chroniques. Dans la plupart des cas, la médecine ne sait pas encore comment les traiter, elle ne peut que compenser.

Je suis endocrinologue. Dans cet article, je vais vous dire quelles maladies sont dues à un dysfonctionnement de la glande thyroïde, comment elles sont traitées et combien cela coûte.

Quelles sont les maladies de la glande thyroïde?

La glande thyroïde est un organe qui prend l'iode du sang et le convertit en hormones. Ils sont appelés contenant de l'iode. Comme d'autres hormones, elles régulent le métabolisme du corps. Tout d'abord, ils affectent la fréquence cardiaque et le fonctionnement du système nerveux..

Tant qu'il y a une quantité normale d'iode dans le sang d'une personne, la glande thyroïde fonctionne normalement. Mais s'il devient petit, il compense le déficit. Pour cela, la glande augmente: de cette manière, elle traite plus de sang, capte plus d'iode et produit plus d'hormones. Parfois, le changement est vu de l'extérieur: un gonflement apparaît sur le cou, ressemblant au goitre d'un oiseau, c'est pourquoi la maladie tire son nom.

apport quotidien d'iode pour un adulte

Moins il y a d'iode dans le sang, plus le fer augmente de manière intensive afin de nous fournir la bonne quantité de ses hormones. Mais toute compensation a une limite.

Si vous démarrez le processus, après un certain temps, des formations supplémentaires apparaissent dans la glande thyroïde - les nœuds. Ils sont constitués de cellules glandulaires, ils captent donc également l'iode et produisent des hormones. Mais la glande thyroïde ne régule pas leur activité, donc après un certain temps, les cellules commencent à produire trop d'hormones. Une condition survient que les médecins appellent la thyrotoxicose.

Avec la thyrotoxicose, une personne devient nerveuse, transpire beaucoup, perd du poids rapidement, son rythme cardiaque s'accélère et l'essoufflement se produit même avec un effort mineur. Si la thyrotoxicose n'est pas traitée, il existe un risque de fibrillation auriculaire et d'arrêt cardiaque.

Avec un goitre en marche, un autre scénario est également possible. Parfois, les cellules glandulaires des nœuds perdent leur capacité à capturer l'iode du sang et à produire des hormones. Ensuite, au contraire, il y en a trop peu. Les médecins appellent cette maladie hypothyroïdie..

Avec l'hypothyroïdie, une personne ressent de la faiblesse, de la somnolence, un œdème apparaît, la pensée s'aggrave, la parole ralentit. Il prend du poids, ne tolère pas bien le froid, sa pression diminue, la peau devient sèche, la constipation se produit. La maladie est particulièrement dangereuse pour les femmes enceintes. L'hypothyroïdie retardée conduit au coma.

La glande thyroïde est située à l'avant du cou et a la forme d'un papillon. Source: Sebastian Kaulitzki / Shutterstock

La prévention

Les problèmes de thyroïde résultent souvent d'un manque d'iode dans le corps. Par conséquent, le moyen le plus simple de les éviter est de consommer suffisamment de micronutriments. Un adulte a besoin de 150 mcg par jour, les enfants de 2 à 6 ans ont besoin de 90 mcg et les femmes enceintes et allaitantes ont besoin d'au moins 200 mcg.

Il y a deux problèmes avec l'iode. Dans la plupart des régions de Russie, cela ne suffit pas. Plus il est éloigné de la mer, moins il y a d'iode dans l'air, l'eau et, surtout, la nourriture.

Un autre problème est qu'il ne s'accumule pas dans le corps, mais est excrété lorsque nous allons aux toilettes. Par conséquent, pour la prévention des maladies thyroïdiennes, il est nécessaire de s'assurer que l'iode pénètre dans le corps tous les jours..

En URSS, depuis 1956, l'iode est sans faute ajouté au sel de table. Après 10 ans, l'incidence des maladies thyroïdiennes a chuté de façon spectaculaire. Nous avons même dû fermer des dispensaires anti-caprins spécialisés - il y en avait.

Mais l'iodation du sel augmente son coût, mais pas beaucoup: pas plus de 10%. Par conséquent, dans les années 90, quand il n'y avait pas de temps pour l'iode, de nombreuses industries ont cessé de le faire - et l'incidence de la glande thyroïde a commencé à augmenter fortement. Un nouveau projet de loi sur l'iodation obligatoire des aliments est à l'étude, mais il n'a pas encore été adopté.

Hypertrophie thyroïdienne

Tout le contenu iLive est examiné par des experts médicaux pour s'assurer qu'il est aussi précis et factuel que possible.

Nous avons des directives strictes pour la sélection des sources d'informations et nous ne relions que des sites Web réputés, des institutions de recherche universitaires et, si possible, des recherches médicales éprouvées. Veuillez noter que les chiffres entre parenthèses ([1], [2], etc.) sont des liens interactifs vers ces études.

Si vous pensez que l'un de nos contenus est inexact, obsolète ou douteux, sélectionnez-le et appuyez sur Ctrl + Entrée.

  • Code CIM-10
  • Les raisons
  • Symptômes
  • Où est-ce que ça fait mal?
  • Étapes
  • Formes
  • Complications et conséquences
  • Diagnostique
  • Ce qui doit être examiné?
  • Comment examiner?
  • Quels tests sont nécessaires?
  • Traitement
  • Qui contacter?
  • La prévention
  • Prévoir

Une glande thyroïde hypertrophiée est l'une des pathologies les plus courantes qui surviennent chez les adultes et les enfants. Regardons les raisons de l'élargissement de la glande thyroïde, les maladies possibles qui ont provoqué des changements d'organes et les méthodes de traitement.

Un élargissement de la glande thyroïde est dangereux car les changements dans l'organe aux premiers stades ne sont pas perceptibles pour une personne ordinaire. Mais cela ne signifie pas que l'augmentation doit être ignorée. Puisque dans la plupart des cas, des modifications de la glande thyroïde indiquent des maladies graves.

Mais une glande thyroïde hypertrophiée n'est pas toujours pathologiquement dangereuse et nécessite une élimination, tout dépend des raisons qui ont conduit à sa croissance. Tout élargissement de la glande thyroïde, en endocrinologie, est appelé un goitre. En médecine, il existe une certaine classification qui permet de retracer les étapes de l'élargissement d'organe:

  1. La première étape - la glande thyroïde n'est pas modifiée, il n'y a pas d'augmentation.
  2. La deuxième étape - la glande thyroïde est agrandie, mais ne déforme pas le cou, n'est pas visible à l'examen visuel, mais palpable.
  3. La troisième étape - la pathologie est perceptible à l'examen, clairement visible lorsque la tête est tournée, déforme les plis du cou.

En plus de la palpation et de l'examen visuel, le processus pathologique peut être reconnu par la densité de la glande thyroïde et sa mobilité. Ainsi, si des sensations douloureuses surviennent en avalant de la salive, cela peut indiquer la présence de formations nodulaires. En ce qui concerne la densité, la glande thyroïde doit être élastique, de consistance douce. Si l'organe est dense ou ligneux, il s'agit d'une pathologie, voire d'un cancer de la thyroïde. Lors de la déglutition, la glande thyroïde doit être bien déplacée, c'est-à-dire se déplacer avec le cartilage. Si l'organe est en place, cela peut indiquer un processus oncologique. La palpation de la glande thyroïde est indolore, mais peut provoquer un léger inconfort. L'apparition de douleur indique une inflammation et la présence de maladies nécessitant la consultation d'un endocrinologue.

Code CIM-10

Causes d'une hypertrophie de la glande thyroïde

Les raisons d'une hypertrophie de la glande thyroïde sont variées. La pathologie peut survenir en raison de mauvaises habitudes, de maladies chroniques, de conditions de travail et d'écologie (air pollué), d'une mauvaise alimentation et d'autres facteurs. La glande thyroïde est l'organe dont les troubles au travail affectent négativement le fonctionnement de tout l'organisme. Si la glande thyroïde cesse de faire face aux tâches qui lui sont assignées, cela entraîne un déséquilibre hormonal. Pour cette raison, les femmes et les hommes ont des problèmes de surpoids et de procréation..

La principale raison de l'élargissement de la glande thyroïde est les changements hormonaux dans le corps. Les scientifiques ont confirmé le fait que les femmes sont plus sensibles aux problèmes de thyroïde. Cela est dû au fait que dans le corps féminin, les changements hormonaux se produisent beaucoup plus souvent et peuvent entraîner des complications. Le principal stress pour la glande thyroïde est la puberté, la grossesse, l'accouchement et la ménopause. Chacune de ces périodes provoque une carence en iode et laisse l'organe sans défense. Et le stress constant et un système immunitaire affaibli sont une autre raison des lésions infectieuses de la glande thyroïde..

Symptômes d'une glande thyroïde hypertrophiée

Les symptômes d'une glande thyroïde hypertrophiée n'apparaissent pas immédiatement. Très souvent, les symptômes d'une glande thyroïde malade sont confondus avec des troubles mentaux, des troubles neurologiques et d'autres maladies. Les principaux troubles de la glande thyroïde se manifestent par: une augmentation ou une perte de poids brutale, une fatigue et une nervosité chroniques, une transpiration excessive, des douleurs à l'avant du cou, une insomnie la nuit et une somnolence pendant la journée, un gonflement et une peau sèche, un essoufflement, des palpitations cardiaques.

Plus tard, les symptômes ci-dessus sont complétés par une augmentation légère mais progressive de l'avant du cou. L'élargissement est indolore, mais à mesure que les nœuds se développent, la compression des structures environnantes du cou commence. Une glande thyroïde hypertrophiée appuie sur le tube de déglutition de l'œsophage, le tube des voies respiratoires trachéales et les vaisseaux sanguins qui irriguent la tête..

De nombreux patients avec une glande thyroïde hypertrophiée se plaignent d'une sensation de pression à l'avant de la tête. Parfois, il y a une légère toux sèche, ce qui est pire en position couchée. Une pression particulière sur l'œsophage se produit lors de l'ingestion d'aliments secs et de gros morceaux. Dans de rares cas, la pression d'une glande thyroïde hypertrophiée provoque une respiration sifflante dans la voix car elle affecte les nerfs qui contrôlent les cordes vocales.

Toux avec glande thyroïde hypertrophiée

C'est l'un de ces symptômes que le patient ne prend pas au sérieux. Mais une toux indique une hypertrophie pathologique de la glande thyroïde, qui commence à serrer le tube respiratoire de la trachée et les terminaisons nerveuses des cordes vocales.

D'un point de vue anatomique, la partie antérieure du corps est une zone anatomique assez complexe. Ce site contient de nombreux organes vitaux. Dans ce cas, il n'y a absolument aucun espace libre, comme, par exemple, dans la poitrine ou la cavité abdominale. C'est pourquoi, même la moindre augmentation de la glande thyroïde affecte négativement le fonctionnement de tout le système..

Il existe de nombreuses raisons qui provoquent une hypertrophie de la glande thyroïde. De plus, la toux est l'un des symptômes du processus pathologique. Des symptômes similaires peuvent survenir en raison d'un manque d'iode pour la production d'hormones, avec une inflammation ou un cancer de la glande. En plus de la toux, avec une augmentation de la glande thyroïde, les patients commencent à souffrir d'étouffement, de difficulté à avaler de la nourriture, de lourdeur dans la tête et de vertiges. Si la glande thyroïde a augmenté en raison d'une hypothyroïdie, le patient a une augmentation significative du nombre de rhumes. Les patients peuvent souffrir non seulement d'une glande thyroïde hypertrophiée, mais aussi d'une bronchite fréquente et même d'une pneumonie.

Où est-ce que ça fait mal?

Étapes

Le degré d'élargissement de la glande thyroïde permet de déterminer jusqu'où le processus pathologique est allé, de sélectionner des méthodes efficaces de diagnostic et de traitement. Regardons les principaux degrés de l'élargissement de la thyroïde.

  1. Zéro degré - la glande thyroïde n'est pas hypertrophiée, ne provoque pas d'anxiété ni de douleur à la palpation et à l'examen visuel. Autrement dit, la glande est normale et absolument saine..
  2. Le premier degré - la glande thyroïde est légèrement agrandie, lors de la déglutition et lors de la palpation, l'isthme est bien défini.
  3. Deuxième degré - l'isthme est visible à la palpation et à l'examen visuel. Les lobes de la thyroïde sont bien palpés.
  4. Troisième degré - à ce stade, les deux lobes de la glande thyroïde sont agrandis, ce qui peut être retracé visuellement. La palpation peut déterminer le degré d'épaississement.
  5. Le quatrième degré est l'avant-dernier degré d'élargissement de la glande thyroïde. Le patient a un goitre clairement visible, de taille non naturelle, l'isthme fait saillie, les lobes de la glande thyroïde sont asymétriques. À la palpation, le patient ressent une douleur, la glande thyroïde comprime les tissus et organes environnants. Le patient peut développer une toux, une voix rauque et une gorge douloureuse ou grumeleuse.
  6. Cinquième degré - la taille du goitre est plusieurs fois supérieure à la norme. La palpation est douloureuse, mais c'est la première étape pour établir la cause de la pathologie.

Agrandissement de la glande thyroïde 1 degré

C'est le début du processus pathologique. En règle générale, au premier stade, l'élargissement de la glande thyroïde n'est pas perceptible et ne provoque pas de sensations douloureuses. Pendant cette période, la maladie ne fait que commencer à se développer et avec un diagnostic opportun et correct, la maladie peut être évitée.

Une glande thyroïde hypertrophiée de 1 degré peut être reconnue par les résultats des tests sanguins pour les hormones T3, T4 et TSH. L'échographie et la tomodensitométrie sont un autre moyen de prévenir le goitre. Dans la première étape, l'élargissement de la glande thyroïde est traité avec des médicaments, généralement avec des médicaments contenant de l'iode et un régime.

Augmentation de la thyroïde grade 2

Un élargissement de la glande thyroïde du 2ème degré permet visuellement et par palpation de déterminer les phoques, et même les ganglions. Pour le deuxième degré, il est caractéristique que pendant la période de déglutition, les lobes de la glande thyroïde soient clairement visibles, qui sont parfaitement palpables. À ce stade, les contours du cou ne sont pas modifiés, l'asymétrie des lobes de la glande n'est pas observée.

Un endocrinologue peut déterminer une légère augmentation de la glande thyroïde, de 1 à 3 centimètres. S'il y a des nœuds plus petits, le médecin ne les examine pas et ne les prend pas pour des nœuds malins, mais prescrit des examens réguliers et un contrôle en attente au patient. Une hypertrophie de la glande thyroïde du 2e degré peut indiquer des maladies telles que: goitre nodulaire, kyste des lobes ou isthme de la glande thyroïde, oncologie, goitre toxique diffus, hyperthyroïdie ou hypothyroïdie.

Augmentation de la thyroïde grade 3

C'est le stade auquel les problèmes de thyroïde sont visibles à l'inspection visuelle. Une glande hypertrophiée peut ne pas provoquer de symptômes douloureux, mais l'apparition d'un cou enflé nécessite des soins médicaux et le patient cherche un endocrinologue. Le goitre peut être associé à des changements hormonaux dans le corps causés par la puberté ou la grossesse.

Une glande thyroïde hypertrophiée survient également dans des maladies telles que la thyrotoxicose, l'hyperthyroïdie ou l'hypothyroïdie. Le troisième degré d'augmentation peut indiquer des néoplasmes malins ou bénins sur la glande thyroïde ou ses tissus. N'oubliez pas qu'il existe de nombreuses autres raisons qui provoquent une hypertrophie de la glande thyroïde..

Pour un diagnostic précis de la cause d'une augmentation de la glande thyroïde de grade 3, en plus de l'examen visuel et de la palpation, l'endocrinologue prescrit des tests supplémentaires au patient. Ainsi, les plus efficaces sont: l'échographie, la tomodensitométrie, la biopsie par ponction et le balayage des radionucléides. Traitement de 3 degrés d'agrandissement, effectué par des médicaments, à l'aide de médicaments.

Formes

Hypertrophie diffuse de la glande thyroïde

Il s'agit d'une maladie caractérisée par une augmentation de la fonction de la glande thyroïde ou par son hypertrophie due à l'attaque du propre système immunitaire. Le plus souvent, une augmentation diffuse est observée chez les patientes âgées de 20 à 50 ans. La principale cause de la maladie est un défaut héréditaire de l'immunité, qui affecte négativement la production de protéines auto-anticorps qui se lient aux récepteurs des cellules de la glande, ce qui entraîne une augmentation ou une stimulation de la production d'hormones..

Les premiers symptômes d'augmentation diffuse se présentent sous la forme de plaintes d'irritabilité, de troubles du sommeil, de nervosité, de transpiration et de mauvaise tolérance à la chaleur, d'augmentation du rythme cardiaque, de diarrhée, d'augmentation de l'appétit et de perte de poids. À mesure que la maladie progresse, les patients développent des tremblements des doigts. Les troubles du système nerveux entraînent une dépression et des dépressions nerveuses. Très souvent, avec un goitre diffus, les patients subissent des changements au niveau des yeux (apparition de brillance, pupilles dilatées, etc.).

Un endocrinologue est engagé dans le diagnostic de l'élargissement diffus de la glande thyroïde. Pour ce faire, des tests sanguins sont effectués sur le patient pour étudier le taux d'hormones T4, T3 et TSH. L'examen échographique de la glande thyroïde est obligatoire. Le traitement est effectué avec des médicaments, une attention particulière est accordée aux préparations contenant de l'iode et de l'alimentation. Le pronostic de l'élargissement diffus de la glande thyroïde est favorable. Plus de 70% des patients sont en rémission suite à un traitement médicamenteux.

Nodule thyroïdien élargi

L'une des maladies les plus courantes auxquelles un endocrinologue doit faire face. Un nœud de la glande thyroïde est une zone de tissu délimitée par une capsule. À la palpation, vous pouvez sentir une petite zone compactée. Les nœuds sont clairement visibles à l'échographie et diffèrent par la couleur et la densité de l'organe principal. Les nœuds peuvent être uniques ou multiples. Dans de rares cas, plusieurs éléments sont soudés dans une capsule, ce qui indique un conglomérat nodal. Un nodule thyroïdien hypertrophié n'est pas toujours lié aux hormones.

  • Les ganglions sont à la fois bénins à 95% et malins à 5%. La taille des ganglions et les niveaux hormonaux ne sont pas des déterminants de la malignité..
  • Si le nœud s'accompagne d'une augmentation de la glande thyroïde, le patient reçoit un diagnostic de goitre. Dans certains cas, il existe une forme atypique de l'emplacement des nœuds - derrière le sternum.
  • Si le liquide commence à s'accumuler à l'intérieur du nœud, le patient est diagnostiqué avec un kyste thyroïdien.

La principale raison de l'élargissement des ganglions de la glande thyroïde est une prédisposition héréditaire. Cela s'applique également aux modifications malignes de l'organe. L'exposition à des doses de rayonnement est une autre raison de l'augmentation non seulement de la glande thyroïde, mais également des ganglions. La carence chronique en iode est la raison du développement du goitre nodulaire colloïdal et de l'élargissement des nœuds. Les nœuds peuvent également augmenter en raison d'infections virales, d'une mauvaise écologie, d'un stress chronique, d'un manque de vitamines et de minéraux dans l'alimentation et pour d'autres raisons.

Dans un premier temps, l'élargissement du nodule thyroïdien, le patient ne se plaint pas de symptômes douloureux. Mais dès que le nœud commence à grossir et à serrer le tissu environnant, des symptômes et des plaintes apparaissent. Si le nœud appuie sur la trachée, il provoque une toux et des problèmes respiratoires. En pressant l'œsophage - difficulté à avaler, enrouement. Dans certains cas, les patients se plaignent d'une boule dans la gorge. De plus, plus le volume du nœud est important, plus les symptômes sont douloureux..

Une hypertrophie de la glande thyroïde est diagnostiquée à l'aide d'un examen échographique de l'organe. Le médecin détermine la structure du nœud et sa taille. Si une malignité est suspectée, une ponction est prélevée sur le patient pour une biopsie ultérieure. En plus de l'échographie, un test sanguin pour les hormones et la détermination des anticorps antithyroïdiens sont obligatoires. Un endocrinologue effectue une radiographie pulmonaire à l'aide d'un produit de contraste pour injection dans l'œsophage et tomodensitométrie.

Le traitement implique une surveillance constante par un endocrinologue et un traitement médicamenteux. Si les ganglions hypertrophiés sont malins, l'endocrinologue peut prescrire une ablation chirurgicale. En plus du traitement, la prévention joue un rôle important dans le processus de guérison. Il est conseillé au patient d'éviter tout rayonnement, y compris le rayonnement solaire, de manger des aliments riches en iode et en sel iodé.

Augmentation du lobe thyroïdien

C'est l'une des maladies qui peuvent endommager l'ensemble du système endocrinien. La glande thyroïde est un organe qui produit des hormones thyroïdiennes. La glande thyroïde est située à l'avant du cou et se compose de deux lobes - droit et gauche. Dans ce cas, le lobe droit, en règle générale, est légèrement augmenté, mais cela est considéré comme la norme.

En moyenne, le poids normal de la glande thyroïde est de 20 à 30 g, les lobes gauche et droit sont mous, indolores, lisses et ne bougent pas lors de la déglutition. Une augmentation de la proportion de la glande thyroïde peut indiquer un processus inflammatoire ou un kyste bénin. Un kyste peut apparaître dans les lobes gauche et droit, dans de rares cas, plusieurs kystes sont diagnostiqués dans les deux lobes. Si le lobe gauche de la glande thyroïde est élargi, l'endocrinologue établit un diagnostic différentiel. Étant donné que l'augmentation peut être causée par un cancer ou un goitre diffus.

Agrandissement du lobe gauche de la glande thyroïde

Une augmentation du lobe gauche de la glande thyroïde est toujours associée à des processus pathologiques et à des maladies. Les kystes bénins sont la cause la plus fréquente d'une hypertrophie du lobe gauche. Le kyste est petit, environ trois centimètres, et ne provoque pas de symptômes douloureux. Un kyste est une cavité remplie de liquide colloïdal (une substance sécrétée par les follicules tapissant les pseudo-lobes de la glande thyroïde). Si la taille du kyste dépasse trois centimètres, cela devient alors la cause de sensations douloureuses et préoccupantes..

La symptomatologie, qui se manifeste, résulte de la compression du lobe gauche de la glande thyroïde des organes adjacents. Le patient développe un enrouement, une toux et un mal de gorge. Le processus pathologique peut être remarqué visuellement, car le cou change de forme. Sur le côté gauche, il y a une formation ronde, qui déforme la région cervicale, provoque des troubles respiratoires et des douleurs au cou.

Pour diagnostiquer une augmentation du lobe gauche de la glande thyroïde, l'endocrinologue palpe le néoplasme et fait une ponction. Un test sanguin pour les hormones TSH, T3 et T4 est obligatoire pour le patient, ainsi qu'une scintigraphie radio-isotopique de la glande thyroïde. Si l'endocrinologue a diagnostiqué un petit kyste dans le lobe gauche, le traitement consiste en une observation dynamique par un médecin. Si le kyste est volumineux, le patient est perforé et retiré..

Élargissement de l'isthme de la glande thyroïde

Un élargissement de l'isthme de la glande thyroïde est extrêmement rare, mais indique la présence d'une maladie et d'autres pathologies. L'isthme de la glande thyroïde relie les lobes gauche et droit et se situe au niveau 2 ou 3 du cartilage de la trachée. Il y a des cas où l'isthme se situe au niveau de l'arc cricoïde ou du premier cartilage trachéal. Dans de rares cas, il n'y a pas du tout d'isthme et les lobes de la glande thyroïde ne sont pas connectés les uns aux autres.

Un isthme élargi de la glande thyroïde peut être causé par des changements hormonaux dans le corps. L'isthme peut souffrir à la suite de métastases d'un foyer tumoral d'autres organes ou de l'un des lobes de la glande thyroïde. Chez les personnes en bonne santé, l'isthme de la glande thyroïde est un pli élastique indolore avec une surface lisse et uniforme. L'isthme est bien palpable et tous les phoques et liens sont des formations pathologiques.

Augmentation du volume thyroïdien

Une augmentation du volume de la glande thyroïde est un signe de maladie d'organe. Il existe de nombreuses raisons qui provoquent une augmentation du volume thyroïdien. Les endocrinologues distinguent plusieurs degrés d'agrandissement, chacun étant caractérisé par certains symptômes. Il est possible de déterminer si la glande thyroïde est hypertrophiée ou non, à la fois visuellement par palpation ou par échographie. La méthode de palpation vous permet de déterminer la densité, la structure, le déplacement, la douleur et la présence de nœuds dans la glande thyroïde.

Chez toute personne en bonne santé, les lobes de la glande thyroïde ne doivent pas dépasser la taille de la vignette. Normalement, la glande doit être indolore, de taille normale, bien déplacée et avoir une structure homogène. Une augmentation de volume peut indiquer des maladies chroniques causées par une carence en iode ou des lésions oncologiques des lobes ou de l'isthme de l'organe. Le volume normal de la glande thyroïde pour les hommes ne dépasse pas 25 centimètres cubes et pour les femmes - pas plus de 18 centimètres cubes.

Pour calculer le volume de la glande thyroïde, utilisez une formule spéciale: volume du lobe = largeur • longueur • hauteur • 0,479. Le coefficient 0,479 est un indicateur de l'ellipsoïidité. Cette formule est utilisée dans l'examen échographique de la glande thyroïde, mesurant chaque lobe séparément pour obtenir le volume total de l'organe. Dans ce cas, les dimensions de l'isthme ne sont pas prises en compte. Sur la base des résultats des calculs, de l'échographie et de la palpation, l'endocrinologue prescrit au patient de passer des tests pour découvrir la raison de l'augmentation du volume de la glande thyroïde et établir un plan de traitement.

Augmentation de la thyroïde chez la femme

Une glande thyroïde hypertrophiée chez la femme est l'une des pathologies les plus courantes. En raison des changements hormonaux fréquents, la glande thyroïde chez les femmes est plus sensible aux maladies et aux changements que chez les hommes. Les hormones du corps sont responsables de tous les processus physiologiques et du bon fonctionnement des organes internes, du sommeil et du métabolisme. Si la glande thyroïde ne fait pas face à son travail, le chaos hormonal commence dans le corps. En conséquence, une femme souffre d'irrégularités menstruelles, ce qui réduit considérablement la possibilité d'une conception normale d'un enfant et complique la période de grossesse. Une augmentation de la glande thyroïde affecte l'apparence d'une femme, des tremblements apparaissent dans les mains, l'état de santé général se détériore, les cheveux ternes.

Une glande thyroïde hypertrophiée affecte négativement la puberté, la grossesse, la ménopause et l'accouchement. Puisque c'est pendant ces périodes, la glande thyroïde est la plus vulnérable. Chaque femme doit comprendre que la glande thyroïde nécessite une attention particulière. Pour préserver la santé de l'organe, il est nécessaire d'éviter le stress et les infections, de maintenir le système immunitaire à un niveau élevé. La carence en iode dans le corps est un autre facteur qui provoque une augmentation de la glande thyroïde chez la femme..

Élargissement de la glande thyroïde pendant la grossesse

L'élargissement de la thyroïde pendant la grossesse est diagnostiqué chez de nombreuses femmes. Cela est dû au fait que pendant la période de naissance d'un enfant, le corps et le fond hormonal sont complètement reconstruits aux besoins d'un enfant en développement. Au cours des premiers mois de grossesse, l'embryon produit sa propre hormone, dont la structure est similaire à l'hormone TSH. Pour cette raison, la stimulation et la croissance de la glande thyroïde se produisent, ce qui entraîne une augmentation des hormones. Autrement dit, pendant toute la grossesse, le niveau d'hormones thyroïdiennes de la femme augmente et ne redevient normal qu'avant l'accouchement..

  1. La carence en hormones thyroïdiennes pendant la grossesse est rare, car les femmes atteintes de cette maladie souffrent le plus souvent d'infertilité. Si une hypothyroïdie est diagnostiquée pendant la grossesse, la femme souffre d'irritabilité, de dépression, de perte de cheveux et d'une sensation constante de froid. Pour un diagnostic correct, le médecin prescrit la livraison de tests sanguins pour T3, T4 et TSH. Pour le traitement, une femme se voit prescrire des médicaments qui aident à rétablir les niveaux normaux d'hormones.
  2. Avec une activité thyroïdienne accrue, la femme enceinte souffre d'hyperthyroïdie ou de thyrotoxicose. Mais ces maladies surviennent chez une femme sur 1000. Le principal symptôme de la thyrotoxicose est le vomissement. Mais il est très difficile de diagnostiquer la maladie, car au début de la grossesse, une femme souffre de toxicose, ce qui est assez difficile à distinguer des anomalies de la glande thyroïde. En plus des vomissements, la thyrotoxicose provoque de la fièvre, de la nervosité et une augmentation de la transpiration. Si une femme souffrait de cette maladie avant la grossesse, cela représente un danger à la fois pour la femme elle-même et pour son enfant..

Autrement dit, une hypertrophie de la glande thyroïde pendant la grossesse se produit fréquemment. Pour tout symptôme de dysfonctionnement de la thyroïde, vous devez demander l'aide d'un endocrinologue.

Augmentation de la thyroïde chez les hommes

Une glande thyroïde hypertrophiée survient moins fréquemment chez les hommes que chez les femmes. Cela est dû aux particularités de la structure anatomique de la glande thyroïde masculine, qui diffère de la femme. La particularité est que chez l'homme, une hypertrophie de la glande, même au stade initial, peut être observée lors d'un examen visuel du cou. Mais chez les hommes et les femmes, la glande thyroïde peut être de différentes tailles. Si vous soupçonnez une maladie, vous devez contacter un endocrinologue. Regardons les principales maladies de la glande thyroïde qui conduisent à son élargissement..

  1. Hyperfonction (hyperthyroïdie, maladie de Basedow) - la symptomatologie de la maladie se manifeste par une perte de poids brutale, l'homme devient agité et bavard. Des tremblements du bout des doigts, une transpiration accrue et une faiblesse se produisent. Les violations concernent la fréquence cardiaque et la dysfonction érectile. En plus des symptômes ci-dessus, la glande thyroïde augmente en taille et forme un goitre..
  2. Hypofonction (hypothyroïdie) - en plus de l'épaississement du cou, un homme se plaint de fatigue rapide, d'hypertension artérielle, d'une sensation constante de froid, de gain de poids et de dysfonction érectile.
  3. La thyroïdite est l'élargissement le plus dangereux de la glande thyroïde, qui progresse rapidement. Les symptômes de la maladie se manifestent par une sensibilité accrue aux basses températures, l'homme devient gris tôt et souffre de difficultés à avaler. En règle générale, la maladie est héréditaire et les hommes atteints de thyroïdite peuvent difficilement avoir un enfant.
  4. Hypertrophie thyroïdienne due à des tumeurs nodulaires et diffuses - en règle générale, les nœuds de la glande thyroïde sont absolument inoffensifs, mais nécessitent toujours une observation par un endocrinologue.

Augmentation de la thyroïde chez les enfants

Une hypertrophie de la glande thyroïde chez les enfants est une maladie courante et la pathologie endocrinienne la plus courante. Les principales raisons qui provoquent une augmentation de la glande thyroïde chez les enfants sont un manque d'iode et une prédisposition héréditaire aux maladies endocriniennes. La glande peut augmenter en raison de conditions environnementales négatives, d'un stress constant et d'une mauvaise nutrition. Afin d'éviter une augmentation de la glande thyroïde chez un enfant, les parents doivent amener le bébé pour examen à un endocrinologue une fois par an..

Aux premiers stades de développement, une hypertrophie de la glande thyroïde chez les enfants est visuellement imperceptible. Mais les problèmes de glande thyroïde peuvent également être identifiés par les symptômes qui apparaissent. L'enfant ressent une faiblesse constante, prend du poids de façon spectaculaire ou, au contraire, perd du poids. La somnolence est remplacée par une insomnie ou vice versa. De plus, les enfants présentent souvent un gonflement, un essoufflement et une nervosité accrue..

Un diagnostic précoce d'une glande thyroïde hypertrophiée peut empêcher le développement pathologique de la maladie. Le processus de traitement est long et consiste en l'utilisation de médicaments et des changements dans le mode de vie de l'enfant. La prévention d'une hypertrophie de la glande thyroïde doit avoir lieu dès les premiers jours de la vie d'un bébé. Pour cela, les aliments contenant de l'iode doivent être inclus dans l'alimentation de l'enfant..

Hypertrophie thyroïdienne chez les adolescents

L'élargissement de la glande thyroïde chez les adolescents est un problème urgent et important qui apparaît en raison de changements hormonaux dans le corps pendant la puberté. Une pathologie thyroïdienne peut survenir en raison d'une prédisposition héréditaire aux maladies endocriniennes, d'une hypothyroïdie congénitale ou d'une carence en iode. Une glande thyroïde hypertrophiée, tant chez les enfants que chez les adultes et les adolescents, présente des symptômes similaires. Jetons un coup d'œil aux maladies qui provoquent une hypertrophie de la glande thyroïde le plus souvent observée chez les adolescents.

  • Goitre sporadique et endémique

La maladie survient en raison du besoin accru du corps en iode et autres vitamines et oligo-éléments. Le corps d'un adolescent se développe activement et nécessite un ensemble complet de nutriments. Une carence en iode provoque une hypertrophie de la glande thyroïde et le développement d'autres maladies organiques dans le contexte d'un manque d'iode.

  • Goitre toxique diffus

La particularité de cette maladie est qu'elle commence à se manifester pendant la puberté. La principale cause de la maladie est les maladies infectieuses, les infections chroniques du nasopharynx, la prédisposition héréditaire. Traitez le goitre toxique avec des médicaments. Il est généralement diagnostiqué au deuxième stade de développement, lorsque le goitre devient perceptible.

Complications et conséquences

Ce qui menace une augmentation de la glande thyroïde?

Une question urgente pour les personnes confrontées à ce symptôme. Tout d'abord, il convient de savoir que la glande thyroïde chez les femmes et les hommes est différente. Ainsi, chez les femmes, les pathologies de cet organe sont 20% plus fréquentes. Une glande thyroïde hypertrophiée indique un processus pathologique dans le corps, la présence d'une inflammation ou d'une maladie. Une glande thyroïde hypertrophiée peut provoquer des symptômes tels que:

  • Menstruations irrégulières - les menstruations ne se produisent pas toujours à l'heure, parfois rares ou abondantes.
  • Syndrome de fatigue chronique et dépression.
  • Infertilité (féminine et masculine), syndrome du SPM.
  • Taux de cholestérol élevé et sensibilité au glucose altérée.
  • Douleurs musculaires sévères, prise de poids.

Mais parfois, les symptômes ci-dessus ne sont pas associés à la glande thyroïde et sont confondus avec des troubles psychologiques, en conséquence - le patient reçoit un traitement incorrect et inefficace, qui ne fait qu'aggraver les symptômes de la maladie sous-jacente. Par conséquent, il est extrêmement important de subir des tests hormonaux une fois par an. Cela empêchera le développement de maladies thyroïdiennes..

Une glande thyroïde hypertrophiée est-elle dangereuse??

De nombreux patients qui se sont d'abord tournés vers un endocrinologue s'intéressent à la question: une hypertrophie de la thyroïde est-elle dangereuse? Oui, une augmentation indique des processus pathologiques dans le corps et des troubles qui nécessitent un traitement et une surveillance par un médecin. En règle générale, une augmentation de la glande thyroïde indique une augmentation (hyperthyroïdie) ou une diminution (hypothyroïdie) des hormones T3, TSH et T3. En raison d'un manque d'hormones, le corps perd de l'énergie, l'activité physique diminue, une faiblesse, une somnolence, un gonflement et un taux de cholestérol élevé apparaissent. Une glande thyroïde hypertrophiée entraîne une diminution de la concentration, un ralentissement de la pensée et une diminution de la puissance.

Ces types de problèmes proviennent d'un manque d'iode. Pour obtenir le taux d'iode, la glande thyroïde commence à augmenter progressivement de taille, ce qui provoque l'apparition d'un goitre. Si vous ne corrigez pas la situation et ne fournissez pas d'iode au patient, le goitre augmentera et pourra atteindre plusieurs kilogrammes de poids. Dans la plupart des cas, ces pathologies sont irréversibles. Le patient devra prendre des hormones artificielles pour le reste de sa vie pour maintenir la glande thyroïde. La posologie des médicaments hormonaux est déterminée par l'endocrinologue.

Une hypertrophie de la glande thyroïde, causée par une production accrue d'hormones thyroïdiennes, est dangereuse. Cette condition est appelée thyrotoxicose ou hyperthyroïdie. L'hyperthyroïdie est causée par un métabolisme accéléré, un épuisement nerveux, une fatigue et une nervosité accrues. La maladie doit être traitée, car elle provoque une perturbation du système cardiovasculaire.

Les conséquences d'une hypertrophie de la glande thyroïde dépendent de la maladie qui a provoqué l'élargissement, du stade auquel le traitement a été prescrit et des résultats du traitement. En cours d'élargissement, la glande thyroïde a un effet néfaste sur les organes voisins. La glande comprime les organes et les tissus, ce qui perturbe le processus de déglutition, de respiration, la voix devient rauque et peut même disparaître complètement. En plus de l'épaississement visible du cou, l'apparence des patients change également. Un grand goitre défigure les patients.

Si la déformation et l'élargissement de la glande thyroïde sont causés par une augmentation ou une diminution de la fonction de la glande, le patient développe des modifications douloureuses du système cardiovasculaire (bradycardie, tachycardie, augmentation du taux de cholestérol et hypertension). Les conséquences d'une hypertrophie de la glande thyroïde affectent également le fonctionnement du système nerveux. Les patients développent un déséquilibre, une dépression et des larmes. La conséquence la plus désastreuse d'une glande thyroïde hypertrophiée est le développement de la thyrotoxicose. Une forte augmentation des hormones thyroïdiennes met la vie en danger.

Regardons les principales conséquences d'une hypertrophie de la glande thyroïde:

  1. Troubles du sommeil - si l'élargissement de la glande thyroïde est causé par l'hyperthyroïdie, c'est-à-dire une augmentation de la production d'hormones, le corps a des besoins minimaux de sommeil et de repos, ce qui provoque une insomnie et une augmentation de l'énergie. Dans l'hypothyroïdie, le contraire est vrai. Le métabolisme du patient ralentit, ce qui provoque une somnolence accrue (les patients peuvent dormir 12 à 16 heures par jour).
  2. La sensibilité à la température est la conséquence la plus courante de l'hypertrophie thyroïdienne. La glande contrôle le métabolisme, responsable de la dépense énergétique. En raison de l'activité accrue de la glande thyroïde, le métabolisme est accéléré, ce qui augmente la température corporelle. Avec l'hyperthyroïdie, c'est-à-dire une fonction thyroïdienne diminuée, la température corporelle diminue, le patient a constamment froid et les patients développent une intolérance aux basses températures.
  3. Digestion - Une glande thyroïde hypertrophiée affecte le processus de digestion. L'augmentation de la production d'hormones accélère le métabolisme, ce qui entraîne une diarrhée et un péristaltisme intestinal. Avec l'hypothyroïdie, le patient commence la constipation et les flatulences..
  4. Fluctuations de poids - le métabolisme accéléré consomme de l'énergie, qui se trouve dans la graisse corporelle. Pour cette raison, les patients perdent du poids de façon spectaculaire. Si le patient a une fonction thyroïdienne diminuée, cela entraîne une augmentation du poids corporel. Chez les patients, le métabolisme ralentit, le corps stocke de l'énergie, ce qui provoque une augmentation de la graisse corporelle.

Diagnostic de la glande thyroïde hypertrophiée

Le diagnostic d'une glande thyroïde hypertrophiée commence par un examen par un endocrinologue. C'est l'endocrinologue qui prescrit les tests diagnostiques nécessaires. Examinons les principales méthodes de diagnostic qu'un endocrinologue utilise lorsque la glande thyroïde est agrandie..

Test sanguin

  • TSH - le test d'hormone thyréostimuline est la méthode de diagnostic la plus efficace et la plus efficace. Avec une augmentation du taux de TSH chez un patient - hypothyroïdie, avec une diminution de la TSH - hyperthyroïdie.
  • La thyroxine sans T4 est l'une des hormones thyroïdiennes, dont un niveau élevé indique une hyperthyroïdie et un faible taux d'hypothyroïdie.
  • T3 - l'hormone triiodothyronine aide également à découvrir la prédisposition aux maladies thyroïdiennes. Niveau élevé - hyperthyroïdie, faible niveau - hypothyroïdie.

Scintigraphie thyroïdienne nucléaire

Pour le diagnostic, le patient prend à l'intérieur un petit volume d'iode radioactif, un tel matériau peut être injecté dans le sang. Le médecin prend une photo de la glande et l'examine. Une accumulation accrue d'éléments radioactifs indique une hyperthyroïdie et une diminution de l'accumulation d'hypothyroïdie Cette méthode de diagnostic est interdite aux femmes enceintes.

Échographie thyroïdienne

À l'aide de l'échographie, vous pouvez voir la taille des lobes de la glande thyroïde, la présence et le nombre de nœuds, leur type. L'échographie vous permet de déterminer l'augmentation non seulement de la glande thyroïde, mais également des ganglions lymphatiques situés près de la glande thyroïde.

Ponction biopsie par aspiration à l'aiguille fine

Cette méthode de diagnostic est utilisée pour prélever des échantillons de tissus, généralement à partir d'un nœud. La biopsie est réalisée dans le cabinet de l'endocrinologue, sans préparation préalable. Les tissus résultants sont examinés au microscope pour identifier les cellules cancéreuses.

Tomographie axiale calculée de la glande thyroïde

Cette méthode peut être utilisée pour évaluer la taille d'une glande thyroïde hypertrophiée. La tomographie axiale vous permet de déterminer le déplacement ou le rétrécissement de la trachée dû au goitre.

Comment déterminer?

Beaucoup de gens se demandent comment déterminer une glande thyroïde hypertrophiée. Vous pouvez savoir si la glande thyroïde est hypertrophiée ou non sans formation médicale.Pour cela, vous devez apprendre à palper correctement l'organe. Nous vous présentons un petit algorithme:

  • Regardez de près votre cou, s'il y a des changements et des augmentations visibles, consultez un endocrinologue. Si la thyroïde n'est pas hypertrophiée, mais que vous vous inquiétez des symptômes douloureux, la thyroïde doit être palpée.
  • Ainsi, la glande thyroïde est située dans la région antérieure du cou, sur le cartilage du larynx. Le cartilage thyroïdien doit être mobile et les lobes de la glande doivent être souples et élastiques.
  • Si la glande thyroïde est en bonne santé, aucune sensation douloureuse ne devrait se produire lors de la sonde. Un certain inconfort peut apparaître, mais pas de douleur. La douleur indique une pathologie.
  • Faites attention au fait que la glande thyroïde doit être mobile, si elle est immobile et ferme au toucher, cela indique une maladie. N'hésitez donc pas à consulter un endocrinologue..